Marie, Isis, Eloha du 12 août

Ce message de Marie est également le message mensuel (messages plus longs donnés depuis plusieurs mois à proximité de la nouvelle lune).



Mes
Aimés, Enfants bien aimés de la Source, Enfants de l’Un, Enfants de la Joie, de
la Lumière – Lumière qui vous habite indéfectiblement, Lumière qui n’est autre
que vous-même, Lumière qui vous relie de cœur à cœur et de vibration à
vibration à toutes les multi-dimensions de la Lumière qui n’est qu’Une… Nous
sommes vous et moi, moi votre Mère que vous nommez Marie, Isis, Eloha, en ce
jour 12 août de votre calendrier terrestre, réunis dans la Joie et le partage
des cœurs, et je m’en réjouis.

 

Que
chacun et chacune se sente accueilli dans son entièreté, qu’il n’y ait pas la
plus petite zone d’ombre qui ne se sentirait pas accueillie – je regarde tendrement chacune de vos
petites zones d’ombre, mes chers enfants, et je ne saurais vous en tenir rigueur… Vous
avez tout mon Amour et vous le savez.

 

Nous
voilà donc réunis en ce jour, et sachez que nous avons aussi – réunis en un cercle
subtil – ceux que vous appelez les dauphins, mais qui sont des Êtres de Lumière si
bienveillants, des gardiens pour vous, en
cette Terre qui va vers sa transformation intégrale en Être céleste. Vous
pouvez donc imaginer qu’à votre cercle s’ajoutent d’autres cercles de Lumière,
et qu’à l’infini vous êtes accueillis. Vous êtes ensemble, vous n’êtes qu’Un,
car il n’y a plus de séparation, il n’y a plus de dissociation : il y a
simplement les derniers lambeaux d’illusion qui vous retiennent encore en ce
que vous croyez être, dans toutes les limitations que vous avez eu l’habitude d’endosser et qui constituent encore, pour beaucoup, vos représentations de vous-même…


Nous vous invitons donc à élargir dans la Lumière et la Joie vos conceptions de
vous-même. Vous êtes à l’égal de ces cercles de Lumière qui vous entourent – et
le fait que vous croyez ne pas les voir ne doit pas vous arrêter !

 

Je
vous invite à partager ainsi de cercle à cercle la beauté vibrante de ce que vous
êtes. Les mondes s’interpénètrent lorsque la Lumière circule entre eux : vous n’êtes
plus coupés des mondes de Lumière, vous êtes accueillis, car (pour beaucoup d’entre
vous) c’est un retour. Pour certains vous n’avez jamais quitté, en votre
conscience la plus intime, ces mondes… Apprenez alors à le reconnaître, avec toute
la Joie innocente que cela peut vous procurer, et ne vous détournez pas en
croyant qu’il s’agit là d’une illusion, car bien au contraire là n’est pas l’illusion :
là est l’authenticité.

 

Votre
planète actuellement, comme vous le savez un petit peu, connaît bien des
modifications tectoniques, climatiques ; les éléments s’y déchaînent en certains
endroits ; les réalisations humaines s’emballent et se chaotisent, la
peur fait surface. Ne vous laissez pas envahir par ces émotions de peur, ne
vous laissez pas subjuguer par certaines informations suscitant de la peur.
Pour cela, il vous faut adhérer pleinement à la Lumière qui vous habite, et là
vous trouverez paix et sécurité, calme, nourriture, certitude, Joie et
confiance… Et tout cela se réalisera pour vous, car votre Lumière est bien plus
réelle et bien plus puissante que tout ce qui peut se produire alentour, près ou
loin de vous.


Nous vous demandons d’être les stabilisateurs de la Lumière, car
sans elle le travail ne peut se faire ; et le travail dont je parle est celui de
votre libération à tous. Nous vous demandons d’être la Lumière que vous êtes et
de ne pas vous distraire dans l’observation des manifestations de crises, de
catastrophes comme vous dites, de désordre ou même de désespoir. Cela n’est pas
pour vous inviter à fermer votre cœur, bien au contraire; car votre cœur au
contraire peut tout accueillir dans la Paix et la Lumière et ainsi créer,
sachez-le, du baume – baume qui se déversera, si l’on peut dire,
silencieusement et en Lumière vers tout être ou toute situation à laquelle la
Lumière se doit d’apporter soutien ou réconfort.

 

Faites
donc confiance à votre Lumière avant tout, avant toute autre action. Sachez que
les émotions ne sont pas vos guides, pas plus que votre mental : le cœur est
votre guide et le cœur n’est pas à confondre avec l’émotion. Ce que vous nommez
compassion n’est pas une notion très facile car malheureusement elle recèle
beaucoup de confusion – c’est pourquoi nous n’emploierons pas ce mot, bien que
nous ne le rejetions pas… La compassion est détachement, la compassion n’est
pas apitoiement; la compassion est confiance dans la Lumière, dans le
détachement; la compassion est reliance authentique à la Source des Sources en
vous-même.

Il ne peut y avoir une once d’égoïsme dans le fait de se relier en
soi-même – n’entretenez pas ce type de confusion – : se relier en soi-même à la Source,
c’est se relier à l’Un ; c’est donc être avec tous et se donner
entièrement.


Donnez-vous à la Lumière, ainsi la Lumière réalise son travail. Il
ne vous appartient pas de choisir ce que fait la Lumière que vous êtes. Ce qu’il
vous appartient de choisir, c’est votre propre choix, le choix de vous relier à
votre propre Lumière ou le refus de le faire : cela est votre choix ;
il n’y en a pas d’autre.


Vous n’abandonnerez jamais personne en vous reliant à
votre propre Lumière, bien au contraire. Vous ne tournerez le dos à personne (au sens où vous l’entendez) en choisissant votre propre Lumière, bien au
contraire. Mais vous ne vous laisserez pas entraîner là où il ne serait pas
juste d’aller vous égarer car il s’agirait d’illusion : illusion de
sauver, illusion d’être utile, illusion de faire, illusion de remédier.


Encore
une fois, ne vous trompez pas sur mes paroles, car votre cœur se doit d’être
ouvert, pleinement ouvert, bien plus ouvert que si vous étiez pris dans une
confusion qui pousse à sacrifier votre Lumière pour aller apporter de l’aide à
telle ou telle situation, qui certes peut en avoir besoin, mais où ce n’est
pas à vous de choisir ce qu’il faut faire.


Votre Lumière, je le répète, est le
baume qui peut alléger les cœurs, réduire les illusions, amoindrir les
souffrances, apporter la clarté, ramener la Joie. En cela il s’agit bien de
Service, car lorsque vous êtes dans l’acceptation de votre Lumière, vous êtes
immanquablement et immédiatement dans l’acceptation de votre Service ; et lorsqu’il
n’y a plus que Lumière, il n’y a plus que Service. Ainsi donc, en acceptant
votre Lumière, vous êtes au Service, et de ce fait bien au-delà de toute notion
d’entraide et de compassion dans l’illusion. Le Service est absolu, le Service
est abandon de soi, le Service est Lumière du Cœur.

 

Je
sais, mes Enfants, que ces notions sont délicates et difficiles à comprendre
pour votre mental, du moins pour certains d’entre vous. Je vous demande de les
écouter simplement avec votre cœur, car si votre mental cherche à maîtriser en
vain la compréhension de ces nuances, il peut vous égarer et vous fermer la
porte à votre Lumière. N’ayez pas peur d’utiliser votre cœur pour entendre ce
qui vous est dit dans cet instant, n’ayez pas peur d’accepter de ne pas avoir
parfaitement maîtrisé mentalement ce qui vient d’être exposé concernant le
Service et l’aide; sachez simplement qu’il s’agit de mettre la clarté en lieu
et place de l’illusion.


L’illusion n’est autre que ce qui égare, détourne,
produit de fausses images et de fausses pensées, voire de faux objets. L’illusion
est ce qui a totalement prédominé dans tout ce qui a constitué ce que vous
appelez vos vies terrestres, au quotidien, dans vos environnements, dans « ce
qui se passe » – comme vous dites -, au détriment de la Vérité si simple qui
réside dans votre Lumière, dans votre cœur, dans votre reliance à la Source.

 

Moi,
votre Mère, je ne vous adresse pas des paroles sévères, je m’emploie à vous
proposer de la clarté et j’observe vos difficultés avec la plus immense des
tendresses et la plus absolue des patiences. Comment pourrait-il en être
autrement de la part d’une Mère ? Ne vous sentez pas renvoyés à vous-même
dans tous mes propos concernant l’illusion : je m’adresse à votre intelligence
et à votre cœur pour tenter de vous aider à entrevoir la clarté qui peu à peu
se dévoile de façon inéluctable, et dont vous ne pouvez que vous réjouir, mes
Enfants.


Rappelez-vous que vous êtes accueillis avec Joie par les cercles de
Lumière qui entourent le vôtre et qui vous accueillent avec la plus grande des
tendresses, avec l’Amour le plus pur et la Joie la plus entière. Ne vous sentez
pas diminués en raison des illusions qui encore vous empêchent de voir et de
comprendre en toute clarté, n’ayez pas honte. Au contraire réjouissez-vous de
la clarté qui vous vient de l’intelligence si belle qui est la vôtre, de la
Lumière que vous êtes et que vous savez être. La Vérité est Lumière, la Vérité
est simple, la Vérité est reliance, la Vérité vous met dans l’Unité, la Vérité
n’est pas en conflit avec l’illusion, la Vérité est bien au-delà de l’illusion,
la Vérité accepte l’illusion alors que l’illusion n’accepte pas la Vérité.

 

Je
vous invite, mes Enfants chéris, mes Aimés, mes brebis – pour certains : mes
tendres agneaux -, à regarder en votre cœur en toute innocence et à vous réjouir
de ce que vous êtes. Rappelez-vous que vous êtes nichés dans les plis de mon
manteau, si vous le désirez. Rappelez-vous que votre Lumière ne saurait être
éteinte ni mourir. Vous êtes Enfants de la Source, Enfants aimés de l’Un, Êtres
de Lumière, Êtres de Joie, et nous vous accueillons et nous vous aimons.
Recevez la Grâce, mes Enfants, en ce jour.

 

Je
reviendrai demain pour continuer nos rencontres quotidiennes. Je vous adresse
tout mon Amour, moi votre Mère, aimante, que vous nommez Marie.


Questions-Réponses

 

Il
va être offert à certains d’entre vous la possibilité de poser quelques
questions, si vous en ressentez le besoin…

 

Comment mieux appréhender cet
alignement en croix dont il est parlé ? Est-il possible d’avoir un peu
plus de précisions ?

 

Bien-aimée,
cette croix est le signe de votre ascension. Cette croix facilite en termes de
champs d’énergies cosmiques et d’interactions entre objets célestes, votre
ascension. Vous pouvez la lire autant comme un symbole que comme une réalité. N’y
mettez pas de superstition. Il s’agit bien d’un alignement de planètes, mais
cela, de nombreux astrologues ont déjà su fournir des analyses, des schémas. Ma
réponse concerne l’essentiel, ma réponse concerne comment comprendre l’existence
et la fonction de cette croix.

 

Comment, dans le désir d’aller vers l’Êtreté,
vers l’abandon à la Lumière, gérer au moins mal ce qui représente encore les
actions au quotidien de troisième dimension ?

 

Bien-aimée,
tant que tu vis dans cette troisième dimension, il est clair et évident que ton
corps et tes actions sont indispensables. L’Êtreté n’est pas en contradiction
avec cela, l’Êtreté est le but et le chemin de l’ascension que tu désires réaliser,
et cela tu le sais. Ne considère pas qu’il y ait conflit entre ton corps de
troisième dimension, tes actions de troisième dimension, et ta recherche d’Êtreté :
il ne peut y avoir qu’intégration. Considère l’Êtreté comme un palier. Il a été
parlé à de nombreuses reprises de la chenille qui devient papillon : cette
image est parfaitement opérante pour comprendre que l’Êtreté naît également de ce corps, d’une
certaine façon…

 

Il semble, au travers des messages les
plus récents, que le processus physique d’ascension de la Terre est de plus en
plus proche…

 

Mes
Aimés, ne vous effrayez pas : vous êtes prêts, et ne vous souciez pas de
vous interroger si votre voisin est prêt. Chacun, à sa manière et en ses choix,
ne pourra qu’être prêt à ce qui doit être. Je ne suis pas là pour vous donner
de dates, il y a effectivement mise en place, de plus en plus clairement, de ce
qui permet la réalisation de cette ascension. Certains êtres parmi vous ont déjà
intérieurement réalisé ce processus, et de nombreux êtres sur la Terre peuvent
le faire, tout en restant là pour beaucoup d’entre eux, pour le moment. Cela
est un aspect au niveau des personnes et qui, sachez-le, facilite l’ancrage et
la mise à feu du processus global. Ce processus global, lui, sera de toute
beauté.

 

Ce
canal n’a pas la possibilité de vous informer sur des échéances datées, cela n’est
pas son travail. Ce canal est parfaitement consciente et reliée aux étapes et
au déroulement de ce processus. Certaines personnes choisissent de goûter, de
profiter de toutes les joies de la matière terrestre tant qu’elles sont encore
dans l’état où vous les avez connues et dans l’état où vous les avez si
magnifiquement créées, vous tous, même si cela n’est qu’illusion à un autre
niveau. Certaines personnes se recueillent, s’intériorisent, font silence
intérieur et cherchent la Joie dans ce silence. Tout cela témoigne de la
proximité de ce qui inéluctablement se produira. Mais il y a nombre d’interactions,
dont beaucoup ne peuvent que vous échapper. Le temps qui vous est imparti n’a
pas tant d’importance, mais cette attente que vous vivez ne peut que vous
inciter à modifier votre relation au temps, c’est-à-dire à vous poser dans le
présent, à vivre la Joie du présent. Vous pouvez ranger votre maison si vous le
désirez, vous pouvez faire tout ce que vous voulez : si vous êtes prêts,
rien ne pourra vous empêcher d’être prêts ; si vous ne l’êtes pas, vous
pouvez encore – en vous préparant intérieurement – devenir prêts, si tel est
votre désir. Réjouissez-vous. Alléluia !

 

Par rapport à la Croix et à la
Néo-Terre, Marie nous a parlé récemment de la réalité de la Néo-Terre et il
semblerait que cela coïncide avec l’entrée il y a quelques jours dans la phase
intense de l’alignement en croix…

 

Il
y a effectivement synchronicité, car la Néo-Terre est créée à la fois par la
synergie de la Croix, des planètes, de votre Terre, de l’interaction en co-création
de bien des dimensions, ainsi que de certains humains éveillés. Tout cela a réalisé
les conditions de mise en orbite subtile de votre Néo-Terre qui actuellement
existe. Il ne m’appartient pas de vous donner une localisation compréhensible
par vos yeux et votre mental en ce jour, mais ce dernier voile vous sera retiré
très rapidement. Sachez qu’actuellement des âmes déjà ont commencé d’ensemencer
pour l’habiter cette Néo-Terre dont la beauté, nous l’espérons, ira au-delà de
tout ravissement, pour ceux qui la connaîtront. Certains êtres parmi vous l’habiteront,
certains la connaîtront sans l’habiter, certains ne la connaîtront pas encore
car ils auront choisi un autre trajet. Mais réjouissez-vous et sachez que, la
pensée étant créatrice, vous contribuez par vos pensées à la densification,
dans le subtil autant que dans la matière, de votre Néo-Terre. Amen

 

(Les
Dauphins de Sirius vous saluent à leur tour, en tant que facilitateurs amicaux
et attentifs d’une partie de cette communication)

 

via
Christine Anne K. le 12/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Une réflexion au sujet de « Marie, Isis, Eloha du 12 août »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *