Orionis – n°11

NdR : notez que les 5
messages du 7 décembre (1.Mère des Mères, 2.le Sans-Nom + 3.les
dauphins, 4.Orionis,
et 5.Snow) se suivent dans l’ordre donné, et développent chacun par un
angle différent, en se complétant successivement, le même sujet du
(proche) franchissement vibratoire individuel du
Seuil dimensionnel… L’idéal est donc de les lire dans l’ordre (mais
chacun
d’eux
étant toutefois suffisant à sa manière :
libre à votre intuition)


Bien-Aimés, Enfants de l’Un, je suis
Orionis et vous me connaissez.

Sachez qu’à présent, ainsi qu’il vous l’a
été dit précédemment par la Mère des Mères ainsi que par le Sans nom, vous êtes
en train d’accomplir l’arrivée au but de votre chemin terrestre. Cela ne
signifie pas mourir, cela signifie changer d’état. Cela signifie l’arrivée au Seuil
de Lumière qui marque la translation dimensionnelle… Cela implique néanmoins
une forme de départ, du moins pour le plus grand nombre. Ce départ n’a pas à
être associé à la mort telle que vous la concevez -car vous la concevez comme
un événement malheureux, déchirant, de perte, d’abandon, un élément d’obscurité pour beaucoup de ceux qui ne croient pas à l’entrée dans la Lumière par cet
état. Il n’est là rien de tel.


La translation
dimensionnelle que vous nommez ascension est certes un changement d’état, de
qualité comparable en quelque sorte à certains aspects de ce que vous appelez
mort, et il est difficile avec les mots de votre langage d’exprimer clairement
la distinction qu’il importe de maintenir entre ces deux notions. Mais,
croyez-moi, la translation dimensionnelle est effectivement, comme il vous l’a
été dit, l’arrivée sur un seuil au-delà duquel vous pénétrez dans un autre état
de vous-même. Ce seuil – ainsi qu’il vous l’a été dit par la Mère des Mères
infiniment aimée et respectée, votre Créatrice tout-aimante et toute-maternelle
– est un seuil de Lumière et d’Êtreté.

Il n’y a donc ni perte, ni déchirement,
ni douleur : il y a Vérité. Cette Vérité vous a été maintes fois exposée
comme étant joie, Simplicité, ultime Abandon de soi à la Lumière. Il ne s’agit
pas d’une vérité mentale ni intellectuelle; il ne s’agit pas de la vérité des
philosophes, il ne s’agit pas de cette vérité qui s’oppose au faux. Cette
Vérité, bien sûr, abrase toute illusion mais elle ne se pose pas en conflit
face à l’illusion; elle fait simplement disparaître l’illusion, ce qui est
différent.

Vous allez donc, mes très chers aimés Frères
et Sœurs de la Terre que j’affectionne, au devant de ce seuil de Vérité. Cela
est pour bientôt, cela se produira lorsque les ultimes phases préparatoires,
tant au niveau de votre planète, la Terre, qu’au niveau de votre humanité,
ainsi qu’au niveau de l’ensemble des portails galactiques nécessaires, seront
achevées. Lorsque ces conditions
seront réunies, le moment sera choisi, et ces conditions sont en train de se
dérouler, à un rythme qui ne fait pas l’objet d’un calendrier prédéterminé de
façon stricte, mais qui néanmoins fait l’objet d’un certain nombre de
prévisions assez précises, bien qu’elles évoluent -de la même manière qu’un
être vivant évolue. Par conséquent, sachez que ce déroulement se produit, et que
son échéance n’est pas lointaine.

Beaucoup d’entre vous sont déjà, peut-on dire,
préparés, et particulièrement parmi ceux qui reçoivent, écoutent et lisent tous
ces messages émis par différents canaux… Il importe que vous compreniez que
cette préparation n’est pas tant une préparation matérielle (pour ceux qui
encore auraient cette illusion) qu’une simple préparation intérieure : car l’événement
est avant tout intérieur -bien qu’il ait des aspects extérieurs… Il vous est donc
simplement demandé d’avancer dans votre intériorité en laissant de côté ce qui
encombre, ce qui ne sert plus. C’est comme si vous avanciez dans un couloir en
laissant les valises peu à peu derrière vous. Les valises contiennent vos
pensées, vos certitudes, vos attachements, vos croyances, vos projets, et même
certaines de vos créations. Les êtres que vous aimez sur Terre ne sont pas des
valises mais néanmoins, vous avez aussi à savoir que vous n’avancez pas vers
votre seuil autrement que seul avec vous-même, et qu’il n’y a personne à entraîner,
personne à emmener de force, personne à rejoindre. Il n’y a personne à
retrouver, il n’y a personne à accompagner. Il n’y a qu’à être Soi dans la Joie
de cette avancée vers Soi.


Ainsi qu’il vous l’a été dit par le
Sans Nom, vous pouvez vous aider, pour vous diriger, de cette Polarité.
Laissez-moi vous expliquer un peu plus en quoi cela consiste… Dans toute
relation, il y a une polarité. Votre science fait état des polarités : les
pôles nord-sud, les pôles magnétiques ; même les cellules sont polaires,
ou bipolaires ou apolaires. La polarité crée le mouvement, crée la relation. Quelque
part elle crée la vie. La polarité crée le désir et permet le mouvement vers
quelque chose. De même, le Sans nom en tant que Polarité permet l’expression de
la Source qui ainsi, dans un mouvement hors de Soi, exprime sa Vibration. Le
Sans Nom est Polarité pure, et le fait d’être désigné par cette appellation de
Sans Nom, exprime bien la nature de cette polarité qui n’a pas de nom car,
étant polarité pure, elle s‘adapte, pourrait-on dire, à toute autre. Imaginez
par exemple que si vous êtes un pôle sud, cela est un pôle nord, où que vous
soyez et qui que vous soyez. Le Sans Nom n’est pas un phénomène géomagnétique :
c’est une pure Vibration céleste. Cette pure Vibration et cette Polarité ont
aussi de nombreux effets cosmiques que je ne détaillerai pas dans cette intervention
mais, à l’échelle des univers et des cosmos, cette notion de polarité permet
également la vie des phénomènes, et de nombreuses manifestations que vous
connaissez ou que vous ne connaissez pas.


Retenez donc simplement que cette Polarité vous est offerte pour vous diriger, le temps, disons, d’un moment de déstabilisation;
car ensuite vous trouverez tout naturellement les nombreuses formes, manifestations,
phénomènes vibratoires, lumières et êtres qui peuvent vous servir de polarités dans
les architectures auxquelles vous vous intégrerez. Ces architectures ne sont
pas des bâtiments : il s’agit de phénomènes multipolaires dans lesquels
tout être et toute structure participent, de même que dans une construction
musicale… Vous pouvez vous référer à l’exemple -visualisable- de grands polyèdres
complexes, qui sont des exemples d’architectures avec des multipolarités telles
que je les ai évoquées.

Je vous invite donc à entendre
simplement l’aperçu de ces notions  -que, si vous le désirez, vous pourriez
développer dans  (la consultation de) quelque ouvrage scientifique qui peut vous intéresser
personnellement, mais cela n’est pas nécessaire- , il est juste nécessaire de retenir ce qui
vous est offert pour vous diriger.

Ne vous inquiétez pas d’être livrés à
vous-mêmes, car en réalité de nombreuses structures de Lumière sont déjà prêtes
pour canaliser vos routes, baliser votre chemin, et vous permettre de vous
rendre là où votre choix vous donne le désir d’aller et d’être. Il s’agit d’un
voyage vibratoire , qui pour certains peut prendre l’allure d’un voyage cosmique. Je vous laisse le découvrir… Car chacun connaît les clés de son propre voyage,
et il n’y pas à déployer ici une sorte de cartographie générale car il n’y en a
pas réellement (au sens où la cartographie de chacun lui appartient).

…Je vous rappelle à présent qu’il ne s’agit
pas de s’enliser dans des considérations scientifiques trop intellectuelles,
mais que la Joie et la Lumière et la Simplicité sont les éléments essentiels
qui doivent vous porter, vous habiter, vous diriger.

Votre cœur est également
votre guide. N’oubliez pas que c’est la vibration du cœur qui vous renseigne,
qui vous oriente, qui vous met sur la longueur d’onde de la Joie et de la
Vérité, votre Vérité. Quand je vous parle de votre vibration, il s’agit bien et
principalement de celle que votre cœur émet. Encore une fois, ne mettez pas d’intellect
dans cette notion de vibration qui autrement ne peut être qu’extrêmement
abstraite. Si vous vous placez au niveau du cœur cela devient une expérience
vivante, et c’est cela dont je vous parle.


Mes Très Aimés, je n’ai pas encore évoqué
dans cette intervention l’inter-relation entre ce seuil de vous-même qui vous
est décrit aujourd’hui, et l’entrée dans vos cieux de nombreux vaisseaux
galactiques -qui actuellement sont encore invisibles à vos yeux, mais dont la
présence collaboratrice et accompagnatrice est active autour de votre Terre,
pour aider à la bonne réussite cosmique de cette translation dimensionnelle qui
est celle de toute une planète. Sachez que tous les êtres qui ainsi vous
entourent et vous accompagnent sont extrêmement actifs au Service de la Source
et de l’Un, et de ces phénomènes que la Terre et ses habitants sont en train de
traverser.

Les êtres dont je vous parle n’ont rien d’effrayant ; et s’il vous
arrivait de rencontrer des êtres effrayants : passez votre chemin, ne vous
jetez pas dans les bras de n’importe qui !… Mais votre cœur ne peut que
reconnaître, en toute Joie et en tout Bonheur, la réalité de ces présences. C’est
ce que nous souhaitons. D’autres intervenants que moi vous ont déjà donné et
vous donneront davantage de détails au sujet des Forces Galactiques dont je
vous parle, qui appartiennent à ce qui s’appelle la Confédération
Intergalactique, ainsi que beaucoup d’entre vous le savent, et dont nous nous
réjouissons beaucoup de voir le positionnement actuellement autour de votre
planète et dans votre système solaire. Ainsi en est-il.

…Vous remarquerez que mon intervention
vous invite avant tout à vous laisser guider par votre chemin intérieur et par
une polarisation vibratoire, et non pas à vous laisser guider par des
interventions extérieures, mêmes bienveillantes et accompagnatrices,
correspondant aux êtres dont je viens de vous parler. La différence doit être
retenue. Ne comptez pas sur des interventions extérieures pour vous faire
translater. Ces interventions extérieures ne peuvent que, disons, accompagner
ce qui ne peut se produire autrement. Mais la voie royale consiste en ce chemin
de Vous-même à Vous-même, que je vous ai décrit tout à l’heure comme un couloir,
et qui est une expérience transmutante, transmutatoire, et de toute Beauté, vers
laquelle encore une fois je vous invite à vous rendre en toute Joie et en toute
Simplicité, lorsque le moment en sera venu.

Soyez bénis, et donnez-vous les uns les
autres tout votre Amour, tant que vous êtes encore – ainsi que vous le connaissez – les uns parmi
les autres, dans vos corps, sur cette Terre. Alleluiah

Je suis Orionis et je vous salue.

via Christine Anne K. le 7/12/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *