Questions-Réponses – n° 13 / Toumo Taho

(ces questions font suite à l’intervention de Istom Huiam)


J’aimerais savoir où Istom Huïam est reparti…

C’est indescriptible dans votre langage. Vous avez une représentation extrêmement limitée de ce que sont les multi-univers et les multi-dimensions. Déjà, vous êtes un peu dans une confusion entre ce qu’est une dimension par rapport à un univers, et les mots de votre langage ne sont pas capables de s’articuler en notions claires et explicites pour vous faire comprendre ce type de topographie. Donc, on pourrait dire que Istom Huïam est partout, ou est tout autour, mais ce ne sont que des mots. On pourrait dire aussi que Istom Huïam habite une île, ce qui en apparence n’a rien à voir. Quant à définir ce que serait cette île, c’est inconcevable encore pour votre représentation actuelle de ce que vous ne connaissez pas. Désolé, c’est très imprécis…

Nous avons beaucoup de mal à nous figurer la réalité du changement dimensionnel au regard de la réalité physique terrienne dans laquelle en apparence rien ne change, et nous sommes cependant conscients d’une forme de séparation, comme s’il y avait deux réalités qui de plus en plus sont parallèles, et soit se superposent soit s’interpénètrent et c’est là que justement nous commençons à ne plus très bien comprendre ou nous représenter tout cela… Et cela met certains d’entre nous dans des formes de doute, de confusion… Que pouvez-vous nous dire ?

Chers et très aimés Frères et Soeurs terriens, je n’ai pas la capacité de me projeter dans votre façon de penser. Il y a effectivement dissociation en ce que nous observons de votre planète – et quand je parle d’observation, il ne s’agit pas que d’observation visuelle au sens où vous le concevez. Nous observons donc une double fréquence qui s’est peu à peu mise en place, et le fait que certains d’entre vous (nous allons employer les termes de fréquence A et fréquence N), le fait que certains d’entre vous ne connaissent que la fréquence A -qui est la fréquence ancienne peut-on dire, ou a fréquence de base, la fréquence la plus basse. Certains d’entre vous connaissent et vivent en partie dans la fréquence N, et certains d’entre vous vivent en très grande partie dans la fréquence N… Il y a entre ces deux fréquences, bien évidemment, des passages ou des ponts. Ainsi beaucoup sont obligés, qu’ils le veuillent ou non, de passer d’une fréquence à l’autre et ceci de façon assez désordonnée… Je crois, que personne, ou à peu près, n’est en état – ne serait-ce que pour des raisons environnementales – de se maintenir dans la fréquence N uniquement, encore aujourd’hui. Il y a néanmoins des individus qui sont suffisamment ancrés dans la fréquence N pour pouvoir la rejoindre assez aisément lorsqu’ils redescendent dans la fréquence A. Il y a toutes sortes de cas certainement, et nous ne sommes pas en mesure de détailler l’immense variété des combinaisons d’oscillation entre ces deux fréquences… Il est clair que nous nous réjouissons car de plus en plus d’individus sont capables de rencontrer la fréquence N et de quitter la fréquence A, que ce soit ou non volontairement, mais à l’occasion de différentes circonstances propices à cela et qu’ils sont capables de créer souvent.

Quand je parle de fréquence A et fréquence N, cela est schématique car il y a en réalité des zones inter-fréquentielles, des fréquences intermédiaires qui ne sont pas forcément très confortables. L’idéal évidemment est que la fréquence N soit la plus pure possible, mais cela n’est pas toujours le cas… Quant à la fréquence A, à vrai dire elle est de plus en plus désagréable, je crois, parmi vous, car elle ne correspond plus du tout à la vibration que vos corps portent ; et les individus qui sont incapables de décoller de la fréquence A pour des raisons environnementales et de conscience ne sont pas du tout à l’aise dans cette fréquence.

Nous observons donc cela, mais nous observons avec le déroulement du temps et des opérations (il y a des opérations de désolidarisation des deux fréquences qui sont en cours), nous observons donc que la fréquence N est très, très stabilisée et qu’elle est de plus en plus continue, et qu’elle va pouvoir -disons, pour employer un mot qui peut vous parler – qu’elle va pouvoir « décoller » de mieux en mieux de ce qui l’attache encore, telles des interférences avec la fréquence A.

Par conséquent, les états de confusion que vous avez mentionnés, vous pouvez les lire comme directement reliés à ces états inter-fréquentiels ou à ces états d’incapacité de décoller de la fréquence A qui peuvent se produire dans certains contextes, sachant qu’il y a quelque chose d’assez gluant dans la fréquence A de par sa lourdeur… J’emploie ces mots qui sont ceux qui conviennent, même si cela peut vous surprendre de parler d’une fréquence gluante : j’en suis désolé mais certains physiciens parmi votre humanité connaissent néanmoins la validité de ces notions.

L’observation dont je peux vous parler également est que, tant que ce que vous appelez votre mental – c’est-à-dire votre système de représentations de votre environnement, et de réflexions/pensées sur votre environnement – fonctionne en tant que tel avec les systèmes de repères dans lequel il est enfermé, cela ne peut qu’alimenter votre confusion : car votre mental comme vous l’appelez n’est pas en état, sauf pour quelques personnes, de rejoindre la fréquence N. Cela est très important. Votre mental est nourri par la fréquence A en grande partie car c’est là qu’il s’est constitué. Par conséquent, même s’il a la notion de beaucoup de faits et d’éléments qui sont constituants de la vie dans la fréquence N, par nature il est incapable de se projeter intégralement dans la vibration de la fréquence N.

La notion dite de supra-mental qui est enseignée par certains enseignants dans votre planète correspond assez bien en revanche à la capacité de penser dans la vibration de la fréquence N. C’est un peu relatif , mais schématiquement je pense que cette notion est convenable. Je vous indique donc par là qu’au niveau d’une installation dans la fréquence N, il y a bien évidemment une intelligence vibratoirement supérieure qui se met en fonctionnement et qui se trouve extrêmement à l’aise dans cette fréquence… Je vous invite donc à avoir confiance dans l’établissement de ce niveau d’intelligence -mais je n’ai pas la recette pour vous proposer de méthode qui vous permette de supprimer totalement le fonctionnement de votre mental et qui vous permettrait de vous installer dans la fréquence N… Il y a également et par ailleurs d’autres paramètres que votre mental qui ont un rôle dans votre stabilisation dans la fréquence N.

Voilà, chers Amis, j’espère avoir répondu.

Pourquoi l’échéance des événements planétaires qui nous sont annoncés par les canaux sont constamment différés ? Est-ce que cela a une fonction, comme par exemple de nous maintenir dans un état d’imminence ? Ou bien attend-on que davantage de personnes rejoignent la fréquence N ?

Chère Amie, je suis perplexe, car je ne connais pas les échéances telles qu’elles vous sont divulguées par vos systèmes de médias, qui bien évidemment utilisent les canaux mentaux auxquels vous êtes accoutumés : par conséquent ces informations ne vous sont pas données dans le niveau de la fréquence N mais plutôt dans le niveau de la fréquence intermédiaire.

… Je parle des annonces canalisées qui nous sont faites en temps terrestre, il nous a par exemple été plusieurs fois annoncé par différents canaux que des événements planétaires majeurs auraient lieu avant la fin de l’année 2010. Or tout poursuit son cours habituel, la matrice bat son plein (en tout cas extérieurement) et ce n’est pas la première fois que ces effets d’annonce restent sans suite…

Je ne suis pas du tout habilité à vous répondre, il faudrait vous adresser à des êtres plus ancrés dans la planète que je ne le suis. Pour nous, les événements sont « à l’heure ».

Tout à l’heure il a été dit qu’une partie de notre ADN était d’origine multidimensionnelle et qu’on ne le partageait pas forcément avec notre famille biologique. Est-ce que cet ADN fait partie de ce que l’on appelle l »‘ADN-poubelle » ?

Bien évidemment. Mais je vous demande instamment de surveiller votre vocabulaire car la résonance des mots est puissante , et tant que vous traiterez votre ADN stellaire d’ADN-poubelle, vous êtes en déficit de communication avec vos lignées !.. La plus grande partie de votre ADN n’a pas été décryptée, soi-disant -et je dis bien soi-disant- par les scientifiques qui s’intéressent à la matière. Une grande partie de votre ADN a parfaitement été décryptée mais cela ne vous a pas été dit , et donc cette plus grande partie de votre ADN contient les informations vibratoires les plus essentielles vous concernant. Une partie de votre ADN également a été manipulée, y compris dans la partie que vous appelez poubelle, et qui n’a pas été opaque à certains manipulateurs. Mais actuellement d’innombrables réparations ont été effectuées. Tout ce propos transmis par Istom Huïam se réfère à votre ADN dans son aspect le plus complet, le plus essentiel, le plus authentique et le plus original, c’est-à-dire un ADN à douze brins minimum et dont les codons ne comportent pas la moindre poubelle, si ce n’est les implants qui ont pu être installés dedans par des technologies fort déplaisantes dont nous n’avons plus envie d’entendre parler (cela, vous pouvez l’appeler poubelle!).

…Rendez-vous compte que l’appellation « ADN-poubelle » désigne précisément dans vos ADN tout ce qui vous relie à la Lumière… Je vous laisse en tirer les conséquences.

Est-ce que la Nouvelle Terre est sur la fréquence N ou sur une fréquence supérieure ?

Cher Ami, le terme de fréquence N a été employé pour les besoins de la démonstration. Cette fréquence en réalité est évolutive, elle n’est pas figée. Donc bien évidemment la fréquence N est porteuse de la vibration de la Nouvelle Terre. Toutefois cette fréquence est encore en évolution; et plus elle se dissocie de la fréquence A, plus évidemment le processus d’installation fréquentielle de la Nouvelle Terre peut se préciser. Je ne peux pas en l’état actuel du déroulement des choses te dire grand chose de plus car la fréquence de la Nouvelle Terre est encore instable; la fréquence N est encore instable même si elle est très stabilisée, et les processus de transformation sont encore en cours. J’espère avoir répondu un petit peu à ta question.

Comment s’appelle celui qui nous a répondu ?

Appelez-moi Toumo Taho. Je suis affilié à Sirius C (mais ne voyez pas cela comme une habitation). Je vous salue.

…J’ai encore quelque chose à vous dire : soyez attentifs justement aux changements que vous ne savez pas suffisamment bien observer, car ainsi vous les portez et vous les faites exister… Tout ce qui en vous est doutes contribue à la durée de ce que vous appelez la matrice. Soyez donc très vigilants dans vos pensées. J’espère m’être fait comprendre. Je vous salue.

via Christine Anne K. le 6/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Une réflexion au sujet de « Questions-Réponses – n° 13 / Toumo Taho »

  1. Allo, pour l’ADN, Kryeon a déjà dévoilé les attributs de toutes les couches d’ADN, et il a attendu deux ans avant de spécifier ceux de la « poubelle » (le temps que les scientifiques travaillent dessus) puis a déclaré qu’elle avait tous les attributs divins. (La 9 ème couche, par exemple, est celle de noter divinité pure.)
    Le fait que les scientifiques retiennent encore l’information doit servir encore à museler les gens.
    On s’en sortira un jour?
    Merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *