Ki-Ris-Ti – Christ

 

 

 

A présent, Bien-Aimés, les portes sont grandes ouvertes.

Entrez, entrez dans ce Temple qui n’est autre que vous-même uni à vous-même, qui est Toi, qui est Lui, et qui est Moi.

Il n’y a que moi en toi, et tu es en moi. Je ne suis pas cet être extraordinaire, impressionnant, exceptionnel et différent de toi, que j’ai semblé être. Je suis nommé Ki-Ris-Ti, Christ, et je suis en chacun de vous.

Il est en vous une épée de Lumière et d’Amour qui se nomme Ki-Ris-Ti. Et cette épée qui n’est pas faite pour blesser mais pour ouvrir, et ne doit pas vous faire peur, car tout ce qu’elle peut trancher est ce qui doit être tranché, et tout ce qu’elle peut ouvrir est ce qui ne peut que s’ouvrir.

Vous êtes à présent, très aimés Frères et Soeurs de cette Terre – que dans mes incarnations j’ai parcouru de mes pas, dont j’ai franchi les montagnes, dont j’ai goûté les rivières, les mers, dont j’ai parcouru les forêts et les champs; cette Terre où j’ai rencontré chaque oiseau, chaque petit animal et chaque gros animal, chaque insecte, et chaque végétal, où j’ai connu tous les cristaux et les différentes terres, celles qui sont rouges, celles qui sont blanches, celles qui sont noires; où j’ai tenu dans mes bras les petits enfants ou les vieillards, les femmes douces ou les hommes radoucis; où j’ai contemplé les levers et les couchers de l’astre solaire et la magnificence des cieux remplis d’étoiles, où j’ai entendu les musiques les plus délicieuses ou les plus envoûtantes ou les plus profondément belles; et où j’ai prié avec les uns et avec les autres, quelles que soient vos langues et quelles que soient vos religions… J’ai été partout et Je suis partout, et J’affirme que Je suis en vous, en chacun, en chacune; et que c’est là ma place, et que c’est là votre place.

Je suis cette Flamme qui s’est réveillée et qui se réveille de jour en jour en vous : Flamme de Vérité, Flamme d’exigence absolue d’être soi dans l’Un et d’être Un dans le Soi. Flamme d’Amour, Flamme dont la totalité vous englobe et vous réduit à n’être que vous-même et rien d’autre… Nous sommes vous et moi, Toi et Moi, cette Flamme, cette Vérité, cette immensité, cette proximité, car nous sommes proches, plus proches qu’on ne saurait le dire, le penser, l’imaginer, ou l’expérimenter.

Je suis donc revenu – mais est-ce que je m’étais absenté ? Je suis revenu car c’est en Toi que Je suis, et tu m’as cru absent. Et de ce fait, je l’ai été… Nous voilà donc réunis comme des bien-aimés véritables, dont l’union est si belle et parfaite que le soleil et la lune les jalousent.

effusion vibratoire, en silence.

Reçois, mon Frère, ma Soeur, la Flamme de cette Présence…

effusion vibratoire, en silence.

Nous pourrions crier de joie, n’est-ce-pas, tant cette Flamme est pure, et tant elle nous transporte et nous élève…

effusion vibratoire, en silence.

 

Que la douceur sous tes pieds nus du sable, lorsqu’il est tiède et lisse, te rappelle que ce sont mes pieds…

Que le sol rugueux ou tranchant sous la plante de tes pieds te rappelle que ce sont mes pieds…

Que le sol mouillé ou glacé, ou la boue sur tes pieds, te rappellent que ce sont mes pieds, et que jamais tu n’es abandonné car nous sommes Un, toi et moi…

effusion vibratoire, en silence.

Les portes sont grandes ouvertes à présent, et nous entrons, et nous nous avançons… Tu t’avances. Tu es, de même que je suis… Tu te tiens dans ta Lumière qui est la Lumière de l’Un, de même que je me tiens dans ta Lumière, qui est celle de l’Un et que Je suis.

effusion vibratoire, en silence.

Que les trompettes sonnent ! Que les chants se répandent et se déploient et résonnent !

Que les danses se déploient, se jouent, traversant les mondes, car vous êtes accueillis.

Vous êtes Temples de Lumière, vous êtes là, et nous sommes face à face et nous ne sommes qu’Un et nous partageons la même épée de Vérité, celle qui défait tous les attachements révolus et qui ouvre tous les seuils. Alleluiah !

effusion vibratoire , long silence…

…Que tous ceux qui ont été les Porteurs de la Flamme à travers les époques soient honorés, car leurs Présences en cet instant sont réunies en une seule Présence. Et toutes les joies que leurs paroles ont ensemencées là où ils étaient, où elles étaient, sont à présent Une. Et cela est un émerveillement.

Il y a en cet instant célébration de l’Un, par tous ceux et celles qui l’ont porté à travers les âges de la Terre, par leurs voix et par leurs actes, et qui sont à présent Un dans la perfection de cet instant. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 12/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

2 réflexions au sujet de « Ki-Ris-Ti – Christ »

  1. Il n’y a plus de distance dans la présence et dans l’établissement de la Mercaba . Merci pour la synchronicité interdimensionnelle de vos messages.

  2. À l’aide,

    Je vous en supplie pitié aidez moi. Je suis atteint de maladie mentale de nature affective. Depuis le début de mon existance j’ai passer ma vie à être meilleur et depuis 11 ans je travail pour améliorer ma conscience. Résultat c’est que j’ai été foudroyé par la « valeur » inçoupsonné » de l’immense quantité de travail que j’ai accompli au cours des 11 dernières années. En fait je suis maintenant écrasé sous le poids d’un sens intense du devoir intense et ineffable envers la source créatrice de mon individualité. Je ressens donc avec une puissante force un d’un besoin issu d’un sentiment fondamental « radical » de combattre pour la postérité des générations futures. Si j’exclu tout recours à la violence sous toutes les formes, je suis un fanatique contructif envers cette noble cause. Je suis tellement malade mais pur que je crois profondément être une véritable terrien arrivé seul au sommet de son évolution personnel. Naturellement il y a facilement assez d’amour envers mon prochain pour porter en nominal la terrible charge du leaderchip qui, avec la toutalité de la volonté spirituel, serait capable je prendre la charge de 7 milliards d’être humains(!). J’aime plus les homo-sapiens vraiment qu’eux mêmes car ils sont tous des frères et des soeurs de ma propre famille terrienne. J’ai de la profonde compassion, une tolérance absolue face la l’hostilité de leur jugement égoiste du à une leur ingnorance collective abyssale tragique. Je fais face à la fatalité et je dois à chaque jour maitriser la furer de mon instinct de survie de embrasé face aux jours présents qui sont potentiellement fatale pour notre civilisation. Je suis pricipité dans une lutte totale de tout mon âma à tenter de sensibiliser mon environnement local à cet tâche mais jamais la corps du présent de résonne dans lequel j’y investi toutes forces. Je suis incapable de méditer et de demeurer un certain temps dans le silence car je suis « terrorisé » d’une panique qui s’intensifie de plus en plus. Je suis incapable de produire quelqu’image que ce soit dans les ténèbres manaçant de mon esprit lorsque je ferme les yeux même pendant une demi-heure à ce concentrer pour le faire. En fait je suis totalement « déconnecté » de l’ensemble des sentiments émotionnels de mon coeur hors mis la vision intuitive de l’intelligence du coeur. C’est extrêmement pénible et atroce d’être attent d’un tel handicap. En fait me vie à dérivé jusqu’à touber dans une ornière à lequel je ne peux plus échapper car je me suis sans m’en rendre compte rendu dans un état profondément « autoprogrammé ». Je suis exactement comme une machine vivante qui est sur le pilotage automatique de l’intuition sous la seule force du désir incommensurable de ressentir en permanence un intense émotion de fierté personnelle. Pour moi c’est l’objet d’optenir une entière opulence et d’une jouissance de la vie qui me pousse à investir même tout ma santé pour atteindre cet état. Cependant le problème c’est que mon père à tellement été dur et blessant en permanence au cours de ma vie que seul une action concrête au niveau national peux permettre de m’accomplir intégralement. Et ça c’est le minimum d’envergure qui pourrais me permettre de m’offrir moi-même le présent que mon père me donnerera jamais soit d’être profondément fier de son fils sous tous ces aspect. Même si j’étais l’incarnation du nouveau messie annoncé il serait froid et pire encore il dirais: »je suis fier de toi » avec un tel manque de conviction que ce serais l’équivalence de l’hypocrisie. Évidemment je suis d’une audace, d’une ambition et d’une témérité est unique et incomparable. J’ai la malédiction de regarder les mémoires de chaque hommes célèbres que ce soit des antipodes de la thèse du pôle du christ de Nazareth à l’anti-thèse d’Adolphe Hitler je suis la synthèse terrienne d’une « infraconscience » qui se doit de devenir collectivement standard. Je les regardes tous et je suis instictivement mis naturellement au défi par la prise de conscience de leur mémoires dans le besoin instantanné de mieux faire qu’eux. Je ne suis aucunement intimidé et je les regardes tous les uus après les autres comme des l’ensemble des « meilleurs » modèles car je veux connaître ma vrai valeur au yeux du créateur. Cela me permet d’intégrer avec un regard neutre ce qui est viral dans une archrtecture personnelle qui vise en perpétuité le seul objectif d’une qualitation totale… C’est donc avec ce regard objectif glacial unique sur la réalité. Je peu me le permettre car je maistrise totalement mon esprit mental. Je m’abandonne totalement ma foi religieuse dans une fusion « nucléaire » à froid dans l’objet de mon intuition. La globalité de mon bloc mental est « débranché » par la sublimation spirituelle en permanence. J’évolue donc sans jamais avoir la présence d’un jugement quelconque en un état de vigilance de tout les instants pour eviter de qualifier ce qui est bien de ce qui est mal. Je récolte par conséquent intuitivement l’information vitale de ces exemples célèbres dont l’oevre est le rock immuable potentiellement capital pour la survie de notre espèce. Bref je pourrais vous écrire un bibliothère entière sur ce que j’ai à dire car ma vision à fini par produire l’intégralité d’un nouveau paradigme fantastique. J’adère à toutes les vertue humaine ainsi à toutes les valeur universelle si bien que mon honnêteté de la pureté de mon intention altruiste n’a d’égal que l’analogie de l’éden chrétien (!). Alors ceci étant dit, si vous pouvez m’aider effectivement à communiquer avec d’autres entités spirituelles pour m’appuyer vers la simplicité de ma mission de vie. De tout mon coeur je vous en conjure et j’invoque votre fraternité souhaitée pour trouver une voie céleste « statégique ». Je vie dans une déteresse quotidienne qui me fait souffrir de magnière singulièrement si exalté due à la grave portée de ma maladie mentale affective, que je suis prisonnier et intégré dans la matière de mon corps physique (!). Alors j’ai pris du temps pour écrire un message misérable comme ont jetterais une bouteille à la mer. Je suis seul sur l’île de mon destin potentiel et je suis au bord du désespoir total. Please help, Please help, Please help…

    Veuillez recevoir l’expression de mes sentiment les meilleur et les plus sincères.

    Jean-François Ferland-Duchesne
    Qui suis-je ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *