Eshtananda – n°9

 

-enregistrement sonore de cette canalisation : http://vimeo.com/24745136

 

 

Le choeur des cloches d’une église proche se met à sonner

 

Bien aimés Frères et Soeurs, Enfants de la Terre, je vous salue avec la Joie de me retrouver parmi vous. Vous me connaissez : je suis Esthananda.

J’apprécie la musique de ce carillon des cloches d’une église qui se déploie à mon arrivée – et j’ai choisi à vrai dire de me couler aussi dans cet instant harmonique de musique locale : cela installe de belles formes autour de nous, en sus de tout ce qui est déjà là, mais dans la vibration terrestre la plus simple.

Ce carillon et toutes ces harmoniques que nous venons d’entendre vibrer dans nos corps est bien un exemple très simple de cette musicalité partagée -à la fois simple et infiniment subtile, complexe dans ses vibrations, dirais-je secondaires, et résonances-  de la façon de fonctionner en musicalité et en formes, comme il a été dit, de géométries variées, qui vous ont déjà été enseignées par moi et par quelques autres. Cela est donc, si vous vous référez à cet exemple, d’une simplicité certaine.

…Je vous invite à observer encore dans la résonance de vos corps (pour ceux qui sont là en cet instant) qu’il y a eu création de formes subtiles par le jeu des cloches de ce carillon, qui est un beau carillon émis par de véritables cloches fondues et faites avec art, et dont par conséquent les harmoniques sont tout à fait véritables. Il y a donc eu création de formes, et ces formes nourrissent encore en ces instants, non seulement les fluides de votre corps par lesquels elles se diffusent, mais les récepteurs vibratoires de vos cellules, et de vos corps subtils.

Ce sont là des formes simples, dont vous venez d’expérimenter la mise en vie sur quelques instants. Imaginez donc à présent qu’il y a bien évidemment des formes comparables -dans leurs natures, leurs fonctionnements- bien plus grandes, bien plus déployées, bien plus architecturées dans de multi-directions et de multi-dimensions; et que vous participez, mes Très Aimés, à ces architectures et à ces jeux, ainsi qu’il vous l’a été dit à plusieurs reprises. Mais je me sers de cet exemple, très quotidien pour vous, pour mieux vous faire entrevoir une certaine véridicité, concrète et non pas théorique, de la réalité simple et vraie de ces structures dont nous vous parlons et dont je vous parle.

Je ne m’apprête pas à vous refaire un cours théorique sur les structures sonores, mais j’ai choisi de vous faire vivre cet exemple et je m’en réjouis : car quoi de plus beau que de partager une expérience concrète et compréhensible par tous ensemble, parfois ?

Je vous informe donc que les mises en forme qui ont été stimulées, et lancées comme on lance un galet dans l’eau, par la musique de ce carillon, vous informent aujourd’hui d’une façon très particulière; cela en raison de la vibration qui s’est installée ici, quelques secondes avant la mise en route de ce carillon, et qui s’est conjuguée dans son silence apparent à la musique de ces cloches. Cela a donc été le véhicule aujourd’hui pour vous transmettre -non seulement au petit auditoire qui est près de ce canal, mais également à tous par simple bio-résonance- d’autres vibrations et des informations dont je ne vous détaillerai pas analytiquement le contenu, mais qui sachez-le sont appropriées et nécessaires en ce jour, très précisément, s’inscrivant dans les processus de dévoilement et d’amplification vibratoire qui s’adressent à vous et que vous co-créez parfois sans le savoir, de jour en jour, avec l’ensemble des peuples et des intervenants qui interagissent en votre planète et à sa périphérie. Réjouissez-vous donc, comme je me réjouis.

 

Je vous invite – maintenant que je vous ai tout expliqué sur ce carillon – à contempler en vous-même la vérité du déploiement de ces formes, telles qu’elles ont été déclenchées et initialisées véritablement et sans aucun hasard il y a quelques instants.

silence

…Je ne sais pas à quel point vous le percevez, mais peut-être que oui : les formes qui ont été enclenchées ainsi il y a quelques instants sont en train de générer un déploiement d’autres formes, ou de prolongements de leurs propres formes. Je vous invite donc à nouveau à accompagner cela en contemplant en vous ce qui se passe. N’y mettez aucune forme de mentalisations, je vous en prie; ne cherchez pas à analyser quoi que ce soit : cela serait une erreur et une illusion.

silence


…Sachez à présent que ces formes ne sont pas une sorte de feu d’artifices gratuit et sans objet autre qu’une démonstration, mais sont directement en relation avec l’information de votre ADN, qui comme vous le savez ne cesse de connaître des réactivations progressives de tout ce qui en lui a été mis en veille, ou shunté dans certains cas… Je ne m’étendrai pas ici sur une analyse des nouvelles formes qualitatives et quantitatives de votre ADN, ce n’est pas mon propos. Mais la petite séance d’information vibratoire que nous avons réalisée au moyen des cloches de cette église, ce qui n’a pas été employé par hasard, a donc pour impact (je n’aime pas beaucoup ce mot) de redéployer dans certaines zones de certains de vos brins d’ADN, comme vous dites, la remise en oeuvre, ou la mise en oeuvre, d’un certain nombre de fonctions subtiles : de conscience, mais aussi de collaboration et de communication entre vos Êtres et vos corps, et la possibilité d’identifier et de rencontrer d’autres Êtres – ce qui est très utile et important puisque votre planète est actuellement entourée et visitée par de nombreux Frères et Soeurs multi-galactiques, qui viennent accompagner votre travail d’ascension collective.

La mise en oeuvre de ces formes vis-à-vis de vos ADN a également eu pour objet de vous apporter des ressources individuelles mais aussi collectives. Il vous appartient de déployer ces ressources. Ces ressources concernent ce que vous appelez votre joie de vivre, d’une part : disons donc que vous avez quelques nutriments supplémentaires pour alimenter votre joie de vivre, aussi étonnant que cela puisse paraître… Ces ressources concernent également un autre aspect qui est la non-résignation à ce que vous êtes ou croyez être : autrement dit, ces ressources sont là pour vous aider à éviter ou à sortir d’une certaine forme de résignation à votre état, à vos limitations et à vos illusions – et ce sont les illusions l’objectif le plus essentiel dans la mise en place de ces ressources de non-résignation.

Je vous invite donc encore, à nouveau, à rentrer en vous quelques instants pour jouir, avec un peu plus de compréhension et donc certainement de joie (au sens du plaisir), et à observer en vous l’installation de ces programmes, car cela peut s’appeler un programme.

silence


Avant de clore mon intervention, je vais vous inviter à pratiquer un petit geste pour parfaire l’installation de ce programme. Et sachez que je me réjouis car je sens et j’observe à quel point ce programme est bien reçu et s’installe en toute beauté!

Vous allez donc employer vos deux mains, dans un geste qui va joindre devant votre visage (ainsi qu’une sorte de mudra) vos deux pouces se touchant par leurs extrémités au niveau environ de votre bouche, et vos deux index se touchant par leurs extrémités un peu au-dessus. Vos autres doigts sont déployés, ainsi que les ailes d’un « ange ». Maintenez ce geste quelques instants. Vous pouvez appuyer légèrement vos doigts, c’est-à-dire vos pouces l’un contre l’autre et vos index l’un contre l’autre, mais sans forcer. J’oubliais de dire que vos coudes sont ouverts de chaque côté et votre poitrine n’est pas recroquevillée. Prenez quelques inspirations en maintenant ce geste…

silence

… A présent vous pouvez soit continuer, soit relâcher vos doigts : c’est à vous d’apprécier l’instant qui vous convient. Et notez bien, donc, que vous êtes en train d’engrammer les résultats de ce carillon et du déploiement vibratoire qui a installé en vous le programme dont je viens de vous parler, ainsi que d’autres aspects (que je ne saurais vous détailler).

 

Je me retire, et c’est avec Joie que je vous dit à bientôt. Je suis Eshtananda et vous me connaissez. J’appartiens au Peuple des Elohim.

 


 

via Christine Anne K. le 4/06/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *