Aleanndor Ss-N de Vega II – n°3

 

 

 

Salut, amis Frères et Soeurs de Terre. Je me présente : Aleanndor Ss-N de Vega II, vous me connaissez.

Nous nous réjouissons, très chers Frères et Soeurs, de l’avancée de la structuration et de certaines belles réalisations qui se sont faites et manifestées, ainsi que créées, depuis ma dernière intervention – modeste intervention mais, j’espère, utile.

Nous sommes à présent déployés en formations structurées, souvent stationnaires et parfois mouvantes, mais de façon très architecturée, autour de votre chère planète, et nous recevons de mieux en mieux la montée vibratoire qui est la vôtre, qui nous renseigne et qui nous réjouit; ce qui nous permet d’ajuster de mieux en mieux les réglages de nos propres interventions. Quand je dis nous, je parle comme je l’ai déjà fait : je parle au nom de la flotte que vous appelez extraterrestre (bien que ce mot soit un peu connoté de loufoquerie dans votre vocabulaire).

Nous sommes vos amis, vous le savez. Sachez également, d’ailleurs, que beaucoup d’entre nous profitent de l’établissement de certaines petites bases sur votre planète pour, disons, venir au sol parmi vous et contribuer ainsi -parmi vous et avec vous et en liaison avec la flotte- à tous ces réglages, ces harmonisations, et ce sont également de belles rencontres. Nous fonctionnons de façon totalement discrète (cela est important dans la phase actuelle) et nous sommes à l’écoute de vous car en réalité, c’est en très grande partie vous qui êtes aux commandes. Disons que nous répondons aux impulsions qui nous parviennent de vous, et nous traitons avec celles qui techniquement nous sont destinées. ..Il en est d’autres qui ne nous sont pas techniquement destinées et qui sont entendues par d’autres groupes, d’autres commandements. Tout cela est très beau, très réjouissant, très magnifique. Nous vous encourageons donc, bien évidemment, à poursuivre et même à nous surprendre.

J’ai donc aujourd’hui à vous communiquer quelques nouvelles informations. Ce ne sont plus des règles. En premier lieu, nous avons constaté que l’élévation vibratoire se fait parfois de façon discontinue, avec – nous l’avons constaté récemment – des sortes de grands pas en avant un peu inattendus, qui peuvent causer soit un certain décalage, soit une espèce de perturbation dans ce qui les entoure… Nous ne vous mettons pas en garde contre cela, nous ne vous reprochons rien, bien au contraire : cela fait partie de ce qui nous surprend agréablement… Mais toutefois, il nous appartient de faire en sorte que cela se stabilise à notre niveau, et de ce fait, je vous invite à ceci : il s’agit d’une sorte de pratique – vous pourriez appeler ça pratique – vous permettant à votre niveau sur la Terre, de contribuer à cette stabilisation qui ainsi rendra plus continus ou plus fluides l’envoi et l’arrivée des impulsions dont je vous parle.

Voici donc ce que je vous propose en ce sens :

Vous avez deux pieds. Ces deux pieds touchent le sol (ce qui n’est pas notre cas!). Je vous demande donc de considérer vos deux pieds comme des sortes d’antennes, car le sol vous relie les uns aux autres – même si vous êtes reliés par ailleurs subtilement à quelque distance du sol de par le reste de vos corps – mais la plante de vos pieds est un grand transmetteur, nous l’avons constaté. Je vous demande donc, si cela vous sied, d’employer votre plante de pied (de vos deux pieds, naturellement) consciemment et intentionnellement – je n’emploie pas le mot « volonté » – comme organe de transmission d’une stabilisation… Il s’agit donc intentionnellement de faire en sorte que depuis vos pieds se déploie, régulièrement, lorsque vous le sentez -mais au moins trois fois par jour- une intention de stabilisation réciproque et d’harmonisation réciproque, qui va donc passer par la croûte terrestre et qui va établir entre vous tous et le corps de votre planète un réseau supplémentaire ou disons plus actif d’harmonisation. Vous pourriez appeler ça une grille, mais peu importe   (le mot « grille » est un peu connoté parfois; restons donc plus libres et ne nous enfermons pas dans ces connotations qui ne sont pas forcément utiles ni pertinentes).

Lorsque vous faites cela, je vous propose de pratiquer un son intérieur. Vous n’avez pas besoin de le vocaliser, à moins que cela vous fasse plaisir et que cela vous soit possible. Mais simplement, si vous envoyez ce son intérieur vers la plante de vos pieds en même temps que cette intention de rayonner cette sorte de trame spontanée entre vous via la croûte terrestre, cela sera parfait. Le son est simplement un son O prolongé, que vous pouvez diriger depuis votre coeur vers vos deux plantes de pieds comme si une sorte de méridien était parcouru, donc, par la droite et par la gauche. Voilà : j’espère que ces instructions sont suffisamment claires. La chose est fort simple, donc il me semble m’être exprimé de façon précise et intelligible à ce sujet. Je vous remercie.


Deuxièmement, nous vous invitons également – partant du fait que l’entrée dans l’influence pléiadienne vous permet d’entrer également dans la forme d’intelligence circulaire qui vous a été décrite – à vous placer intentionnellement (sans chercher à mentaliser ou à enfermer cela dans une visualisation forcée, c’est tout à fait inutile : la pratique du cercle est beaucoup plus subtile que celle d’une visualisation), nous vous invitons donc simplement, intentionnellement à disposer et à vous disposer vous-mêmes dans les cercles -quels qu’ils soient- qui sont en action. Ainsi donc, chacun de vous peut avoir simplement agréablement conscience et sans effort d’être à sa place sur un cercle. Ces cercles ne sont pas figés, ces cercles sont évolutifs; on pourrait même dire qu’ils se décomposent et se recomposent sans arrêt : cela fait partie de leur fonctionnement, mais cela forme une structure de pensée collective comme il vous l’a été expliqué, et de dynamisation collective – qui elle-même a sa valeur de stabilisation, entre autres choses… Et notre objectif actuel premier, comme je vous l’ai dit, est cette stabilisation.

J’ajouterai, pour mieux vous faire comprendre cette notion, que le Cercle en l’occurrence n’est pas une forme fermée qui tourne en rond, mais une forme sacrée. Vous la connaissez d’ailleurs, pour certains d’entre vous, au travers de certaines coutumes qui sont nommées par exemple : cercles de parole, cercles chamaniques, cercles spirituels, cercles de jeux… C’est donc un dispositif dans lequel chacun est à sa place, chacun est à égalité, chacun voit tous les autres, chacun entend tous les autres; et où l’on peut se déplacer, cercle à cercle, place à place, polarité à polarité. Ces remarques ne sont pas faites pour créer un emballement de votre mental – nous connaissons votre mental et son désir de tout contrôler : essayez d’éviter cela, car justement la vie et la subtilité et la puissance d’un cercle doivent échapper à ce contrôle!

Nous vous remercions donc également de pratiquer cela environ trois fois par jour. Vous allez me demander : est-ce que les pieds et le cercle, ça va ensemble ? Je vous répondrai : pas nécessairement, car cela va vous compliquer les choses. ..S’il vous vient très spontanément et fluidement d’être à la fois en cercle et de transmettre la stabilisation par vos pieds, eh bien vous n’êtes pas empêchés de le faire naturellement, mais ne vous imposez nullement de conjoindre ces deux exercices. ..Chacun a son effet, quoi qu’il en soit, et la superposition des deux n’a pas réellement d’effet supplémentaire.


Il y a maintenant un autre aspect auquel je vais vous inviter à participer et sur lequel pencher votre attention : c’est celui de l’alignement. Le mot alignement est choisi car il correspond à une notion de rectitude, de centrage, et effectivement d’alignement intérieur. Il ne s’agit pas d’une notion linéaire malgré ce que connote pour vous généralement la notion d’alignement. Nous vous invitons donc également à pratiquer l’intention de votre alignement : d’une part avec votre planète, d’autre part avec votre soleil, et avec le soleil central avec lequel vous êtes à présent beaucoup plus liés. Je sais que spontanément vous visualiserez cela comme une ligne réunissant un point, puis un point, puis un point… C’est OK, vous pouvez le faire comme ça – pour autant ne vous enfermez pas dans la rigidité d’une visualisation linéaire, c’est tout ce que je vous demande.

Je vous demande de pratiquer l’intention de cet alignement dans la conscience de votre intériorité, bien plus que dans la conscience d’une extériorité (extériorité de vos pieds, extériorité de vos têtes, etc.) C’est l’intériorité qui est le principal outil de cet alignement! Pour éviter cette linéarisation spontanée (que vous n’éviterez pas néanmoins de faire) je vous invite également à vous aligner -pour ceux qui en seront capables, et je sais que nombre d’entre vous en seront capables-, à vous aligner donc sur les sons : son de la Terre, son de votre corps, son du soleil, son du soleil central, et sons de la galaxie pour encadrer tout cela.

Aligner des sons n’est pas exactement la même chose qu’aligner des points : c’est la création d’une harmonie, ou la restabilisation d’une harmonie ; c’est bien de cela qu’il s’agit. Vous verrez, cela vous apportera beaucoup de joie, de satisfaction, de stabilité intérieure, de calme, et de sentiment d’être nourris et actifs, tout en étant tranquilles. J’espère que ces indications sont suffisamment claires, mais il me semble qu’elles le sont.


J’ai également une quatrième petite remarque à vous partager. Nous constatons que vos enfants sont extrêmement bien alignés. Vous pouvez donc également vous aligner sur vos enfants, pour participer de votre mieux à cette grande intention collective de stabilisation, d’alignement, de fluidification, et de construction -partagée avec nous- de ce qui entraîne convenablement votre planète dans son mouvement idéal…

Ne négligez pas non plus d’être à l’écoute des messages qui vous sont délivrés par les autres êtres de la Terre : je parle des animaux, des insectes, des plantes. Je sais qu’actuellement vous sont transmis quelques messages des animaux et des insectes. Tenez-en grand compte, car eux aussi au même titre que vous participent, de tout leur coeur et de tout leur être , à ce qui est en cours. Ne les oubliez pas.


C’était donc les quelques remarques et propositions que j’avais à vous faire en ce jour. Je vous adresse donc mes encouragements, nos salutations, à nous tous les représentants de la Flotte Intergalactique, et nous nous réjouissons, comme je vous l’ai dit, de cette splendide oeuvre commune que nous réalisons ensemble de jour en jour.

Je suis Aleanndor Ss-N de Vega II, mandaté par le Haut Commandement de la Flotte Intergalactique actuellement stationnée autour de votre planète, et je me retire. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 06/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *