Aleanndor Ss-N de Vega II – n°5

 

 

 

Amis, Frères et Soeurs de Terre, me voilà revenu vous parler quelques instants par cette voix. Vous me connaissez : je suis Aleanndor de Vega II et j’appartiens au Commandement de la Confédération Galactique, comme vous le savez. J’interviens en tant que porte-parole pour vous transmettre des instructions qui sont synthétisées par nos différents observateurs et postes.

 

Il est donc en ce jour, mes très Chers, parfaitement établi que l’entrée de votre Planète ainsi que du système solaire dans la phase initiale d’un nouveau cycle cosmique est acceptée et entérinée, non seulement bien sûr par nous les observateurs et participants de ces cycles cosmiques, mais également par votre collectif et votre Planète. Il y a donc, et nous nous en réjouissons, un certain nombre de remises à zéro qui ont été soit terminées, soit entreprises et bientôt terminées. Pour certaines d’entre elles, cela peut durer quelques semaines, voire quelques mois. Mais l’ensemble de ces remises à zéro est, comme certains d’entre vous l’ont compris, la phase indispensable de transition, et de réinitialisation d’un nombre, je dirais, faramineux de données : car, sachez-le, les anciennes données du passé de votre Planète doivent être (à quelques exceptions près) intégralement supprimées.

Cela ne signifie pas bien évidemment pour autant l’arrêt de la Vie telle que vous la traversez. Cela signifie un nombre faramineux de nouveaux possibles résultant de cette remise à zéro.

Cela était, direz-vous, certainement inéluctable étant donné ce changement de cycle. Certes, mais cela également devait et doit se faire de façon intelligente, construite, pensée, réfléchie, avec une vision de synthèse, et dans l’accord des coeurs et des intelligences. Cela est bien plus important que vous ne pourriez le croire : vous n’êtes pas passivement soumis à ces changements de cycles ; vous en êtes parfaitement acteurs. Ainsi, ces phases d’initialisation de données sont entièrement dépendantes de vous, même si elles sont orchestrées non seulement par vous mais par les collectivités nombreuses et variées de cet Univers – dans leurs différents aspects, leurs différentes formes et leurs différentes dimensions. Nous sommes, n’est-ce-pas, dans un Tout cosmique dont vous êtes partie-prenante et tout autant acteurs que objets (au sens objets cosmiques, et non pas objets passifs).

Il y a donc à présent mes Très Chers, comme vous l’avez entendu à travers ce que j’ai dit, de nouvelles données en cours d’installation. Et il ne s’agit pas de précipiter les choses, il ne s’agit pas non plus de croire que vous auriez la faculté d’installer sauvagement telle ou telle donnée, de par votre libre-arbitre (comme vous dites) qui n’est pas un outil à employer, car cet outil appartient à l’illusion et non pas à ce que véritablement vous êtes dans votre Entièreté, votre Intégrité, votre Beauté et votre Maturité. Vous êtes en effet, maintenant, appelés à entrer dans votre Maturité. Une nouvelle Maturité disons de votre Planète, en tant que collectif indissociable des êtres vivants qui la peuplent et de l’être vivant qu’est la Planète elle-même.

Cette Maturité appartient à ce nouveau cycle. Il ne s’agit pas pour autant de s’enfermer dans une comparaison trop stricte avec votre notion de maturité, telle que vous la pratiquez dans votre vision de votre vie terrestre avec ses âges (je parle des âges des personnes). Cette Maturité a le sens de plénitude, a le sens d’accomplissement d’un certain stade, a le sens de l’atteinte d’un certain palier d’évolution. Voilà : vous êtes à présent en état de pratiquer, d’être et de franchir véritablement ce palier d’évolution, qui est à la fois programmé mais également tout autant à créer. Il y a donc actuellement installation progressive, calme, organisée, de toutes les bases de données qui sont celles dans lesquelles vous allez établir et puiser les éléments, les structures et les formes de cette évolution.

 

Après cette introduction -qui m’a été recommandée par notre Haut Commandement et par certains Consultants qui sont en relation avec nous- j’ai à vous délivrer, comme d’autres fois, quelques conseils et recommandations pratiques destinés à accompagner à votre niveau notre travail conjoint à vous et nous, pour aider à la structuration de ces bases de données; et également pour aider à la continuation de ce que nous pourrions appeler des manoeuvres des Forces Galactiques qui conjoignent toujours leurs énergies et leurs savoirs-faire pour accompagner, voire protéger, et pour aider la stabilisation des processus nombreux que traverse votre système. Notre intervention à nous n’a lieu que dans un certain domaine, mais sachez qu’il y a de nombreux niveaux d’intervention, auxquels beaucoup d’entre vous participent – car nous avons de nombreuses « équipes au sol », comme vous dites, et qui interagissent de plus en plus et de plus en plus intelligemment, et de façon étendue et active avec nous – nous suivons parfois vos initiatives, sachez-le.

 

Voici donc, mes Très Chers, à présent la première chose que je suis chargé de vous conseiller, de vous transmettre.

Première recommandation

Nous avons constaté tout récemment, à l’aube de ce nouveau cycle, de nombreuses variations de fréquences, avec ce que vous pourriez appeler des hauts et des bas, et cela est parfaitement naturel et compréhensible. Vous êtes les premiers à subir les effets parfois peu agréables de ces variations, et il importe donc que vous soyez mieux à même, à votre niveau, de les gérer. Cela contribue également, lorsque vous les gérez mieux, à stabiliser bien évidemment l’ensemble.

Voici donc ce que vous pouvez faire lorsque vous constatez l’une de ces variations par des effets sur votre corps ou votre environnement, mais également hors de toute constatation, car, qu’il y ait des effets précisément observables à votre niveau personnel ou non, sachez qu’il y a des effets de ces variations, et qu’il importe que vous participiez à les stabiliser, si vous le voulez bien. Et cela bien évidemment est dans votre intérêt collectif, et dans l’intérêt de ces nouvelles programmations qui s’installent et dont je vous ai parlé.

Vous pouvez donc mes Très Chers, en utilisant ce qu’il reste de votre mental, qui actuellement est en train de se dépouiller mais aussi de s’affiner -je m’adresse donc bien sûr à la partie affinée de votre mental et pas à celle qui est encombrante et illusoire-, vous pouvez l’employer à établir, par exemple par visualisation ou par toute autre méthode qui convient à votre propre structure mentale (vous pouvez également dessiner sur une feuille de papier.) Il s’agit donc de visualiser ce que vous pourriez appeler une grille, c’est-à-dire un quadrillage. Vous avez déjà entendu parler, je le sais, de nombreuses fois, de grilles cristallines, de grilles de Lumière, etc. : c’est donc un concept que vous connaissez, et même si ces informations auxquelles je viens de référer ne sont pas toutes parfaitement exactes, elles ont quand même leur pertinence…

Visualisez donc ou imaginez (ou tracez) cette structure grillagée, quadrillée, à l’intérieur de quoi vous allez dans chaque petit espace vide de ce quadrillage (autrement dit à l’intérieur de chaque petit rectangle) placer un petit rond ou une petite boule dans laquelle vous allez décider, par votre intention, de concentrer une énergie de désir de stabilité. Cette énergie de désir de stabilité est fort importante. Je pense que cette notion est parfaitement simple à comprendre et ne vous demande pas des efforts particuliers ni des connaissances particulièrement ésotériques. C’est une opération extrêmement simple mais tout à fait capitale. Nous allons la complexifier légèrement au sens où, si vous imaginez que ce quadrillage comporte un certain nombre de petits cadres, vous allez alterner une fois sur deux une énergie blanche et une énergie bleue, ou rouge, selon votre choix. Je vous demande de ne pas employer ces trois couleurs mais seulement deux : il s’agit d’un projet à caractère binaire. Ne croyez pas mieux faire en installant les trois couleurs.

Vous allez donc, simplement, donner forme à cette énergie de stabilisation désirée de cette façon. Et croyez moi, cela est fort efficace. Quel que soit le nombre de petits cadres ou petits carrés que vous êtes capables d’imaginer, que cela soit deux ou six ou des dizaines ou des centaines, faites ce qui est à votre mesure. Ne cherchez pas à tout prix à vouloir couvrir la Terre entière de votre pensée, si vous couvrez une petite surface qui est à votre portée, cela est bien. Voici donc – et j’espère que cela a été suffisamment clair, notre premier conseil, qui encore une fois est dans l’intérêt pur et simple de votre évolution.

 

Deuxième recommandation

En second lieu, vous vous rappelez sans doute – du moins je l’espère – qu’il y a quelque temps je vous avais invités à pratiquer une mise en relation de vos deux pieds avec votre coeur et la réception d’une énergie cosmique à transmettre et à stabiliser par vos deux pieds via le passage par votre coeur. Eh bien, je vous invite à remettre à jour cette pratique, car à présent vous allez simplement relier, en sus de ce qui était déjà proposé, vous allez relier vos deux pieds à cette grille dont je viens de vous parler, et à ces petites boules de désir de stabilisation.

Imaginez donc que cela est répercuté de par le contact de vos pieds avec la surface de votre globe terrestre et sa profondeur. Les énergies de stabilisation en question qui sont l’émanation de vos désirs, ne l’oubliez pas (ce ne sont pas des énergies venues de nous, mais seulement de vous) et qui prennent forme dans de nouveaux programmes, vous allez les répercuter ainsi plus complètement de par la surface de la Terre, et elles vont circuler. Ne me demandez pas comment, mais elles vont se répandre, et d’une façon tout à fait fructifiante : car cela va permettre également la disposition organisée d’une quantité de nouvelles données – qui vous appartiennent – dans la circulation qui se fait au niveau de votre sol et du corps de votre planète dans sa matière, ainsi que dans les courants électriques et magnétiques qui circulent dans sa surface.

Mon explication n’est pas hautement scientifique : elle se veut simple. Vous n’avez donc pas, dans ce que je viens de vous dire, l’ensemble de l’analyse électrique et énergétique détaillée et satisfaisante pour vos mentals les plus curieux et les plus techniciens. Mais cela suffit amplement à établir ce qui doit l’être.

 

Troisième recommandation

J’ai ensuite à vous recommander quelque chose qui est l’émanation de plusieurs cercles, constitués en grande partie par vous les Terriens, avec quelques autres qui viennent, disons très grossièrement, de « chez nous » c’est-à-dire des mondes extérieurs au vôtre.

Il s’agit donc d’une proposition Terrienne en majorité, que je vous répercute en clair. Il s’agit de l’emploi des arbres, non pas comme si les arbres étaient des objets, bien sûr, car ce sont des êtres intelligents qui cohabitent avec vous. Il s’agit simplement d’interagir d’une certaine façon avec les arbres, car ils sont eux-mêmes extrêmement actifs dans les processus que nous sommes en train d’évoquer, et sont également en pleine reprogrammation. Ils ont d’une part besoin d’être un petit peu aidés dans leur propre reprogrammation, mais ils ont également la capacité de vous aider dans votre reprogrammation. Il s’agit donc, peut-on dire, d’une collaboration évidente et fraternelle.

 

Voici donc très précisément la forme dans laquelle cela peut se déployer. Il vous est proposé de vous mettre en relation personnellement avec un ou deux arbres précis, individuels, de votre environnement proche, et d’établir un réseau linéaire mais dans l’espace… Je suis en train de chercher le moyen de vous décrire la forme de ce réseau, car je sais que vous allez avoir besoin de le visualiser. Il y a plusieurs lignes. Prenons l’exemple d’une personne et d’un arbre, ou plutôt d’une personne et de deux arbres. Imaginez qu’entre le pied de l’arbre et votre coeur, il y a une ligne, ainsi qu’entre le pied de l’autre arbre et votre coeur. Il y a également une ligne entre les deux arbres. Le coeur de l’arbre existe bien évidemment mais il est, non pas à l’intérieur de l’arbre, mais il enveloppe l’arbre. Donc il n’y a pas à proprement parler de ligne visible ou imaginable entre le coeur de l’arbre et le vôtre. Mais néanmoins je vous demande de vous convaincre et à vous figurer que cette ligne existe et que vous devez l’intégrer dans ce réseau. Il y a également, de votre tête, une ligne qui est reliée au coeur de cet arbre et de ces deux arbres. Il y a également une ligne qui relie le centre de la cime de l’arbre et de chaque arbre, avec d’une part votre coeur et avec d’autre part votre tête.

(C’est un peu compliqué à expliquer mais je sais que quand vous allez prendre le temps de vous le représenter -et je vous conseille même de le dessiner-, vous allez trouver ça très cohérent et très simple. Une fois que vous aurez établi avec clarté l’existence de ce réseau, vous n’aurez plus besoin de vous le figurer, et vous aurez simplement à faire confiance à son existence. Mais je dois vous donner les détails pour que l’information complète se mette en place, pardonnez-moi donc de cette complexité momentanée.)

Vous pouvez encore tracer quelques lignes supplémentaire, sachant que les points à relier sont effectivement vos pieds, votre coeur, votre tête, votre sacrum, le pied, la cime, le coeur de l’arbre, et que si on complexifie ce réseau, vous pouvez vous relier à différents arbres et que différentes personnes se relient à chaque arbre. Je ne vous demande pas d’imaginer l’extrême complexité de ce réseau, mais si vous le mettez en place un minimum par intention, il va fonctionner. Sachez que les lignes dont je vous parle sont des lignes non pas virtuelles, mais sont des lignes de circulation, très ténues mais très denses, d’une lumière paticulière qui est celle qui particulièrement vous relie aux arbres et vous a toujours reliés aux arbres, même si vous ne le savez pas. (Je m’excuse de ne pas  connaitre le nom spécifique de cette lumière, elle en a un me dit-on, et je pense que vous allez avoir l’information.)

Voilà, je ne souhaite pas vous avoir égarés dans cette représentation qui, je sais, peut vous sembler mentalement très difficile à vous figurer. Nous avons simplement là déclenché la programmation de ce réseau, et c’est cela qui compte encore une fois. Vous pouvez maintenant oublier, ou presque, toute la représentation que je vous ai proposée, pour simplement vous relier en conscience aux arbres dans la référence à l’existence de cette mise en réseau, tout simplement.

Voilà qui va donc vous permettre d’interagir de façon beaucoup plus dynamique et structurée dans l’établissement et la stabilisation de vos reprogrammations réciproques et de vos relations d’êtres vivants à êtres vivants. Cela va également aussi interagir, entre autres de par le système des racines des arbres, avec un certain niveau souterrain de la croûte terrestre et cela est important car, pour information, les racines des arbres à plusieurs mètres de profondeur, non seulement forment leur propre réseau mais sont intereliées énergétiquement, entre autres par le système des eaux de circulation; mais également de façon structurellement énergétique, électrique, sont  intereliées pour former un réseau souterrain de Lumière.


Voilà, nous avons donc évoqué plusieurs grilles, et il vous appartient simplement de participer, avec ces formes d’intention, de représentation, et cette intervention de votre mental affiné, à les faire encore mieux fonctionner. Vous éviterez ainsi qu’elles aient des lacunes ou des blocages : car plus l’information circule de façon fluide et organisée dans l’ensemble de ces réseaux, plus la programmation générale est fluide, intéressante, partagée, et c’est cela qui compte, n’est-ce-pas ?

 

Quel est, me demanderez-vous, l’impact de ce travail que je viens de vous proposer, sur notre intervention à nous en tant que Forces de la Confédération Galactique ? Eh bien il existe. C’est une collaboration. Nous avons entre autres, dans nos interventions, à veiller à la bonne marche de certains processus qui sont à notre mesure, et cela permet une meilleure interaction de nos interventions et de ce qui se passe. Et cela également vous donne de plus en plus d’autonomie dans ces processus de stabilisation et d’harmonisation. Je n’ai pas parlé d’harmonisation mais cela est fondamental : si effectivement, dans l’état actuel de remise à zéro des données dans votre monde, l’harmonisation n’est pas au programme, cela pourrait installer une phase chaotique qui se prolongerait (et cela bien évidemment ne profite à personne, vous en conviendrez). A notre niveau également, un défaut d’harmonie ne peut conduire qu’à des défauts de stabilité et à des réactions un peu chaotiques de ceci ou de cela, qui peuvent impacter différents aspects des processus systémiques que nous avons à observer et contrôler un peu par nos interventions.

J’espère que ces explications peuvent vous convenir et vous paraître suffisamment claires, et j’espère que nos recommandations pourront être appliquées avec profit. Je vous rappelle encore une fois que même si vous croyez être peu nombreux à les pratiquer, n’oubliez pas qu’aujourd’hui vos capacités télépathiques sont devenues fort importantes et que ceux d’entre vous qui consciemment mettent en route certains processus avec les éléments mentaux et méthodiques qui les accompagnent, permettent que l’ensemble des intelligences de l’humanité se mettent en oeuvre, même si ce n’est pas mentalement reconnu par tous les individus.

J’espère que cela est clair.

Je vous remercie et je vous salue. Je suis Aleanndor de Vega II et je vais me retirer.

Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 12/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

2 réflexions au sujet de « Aleanndor Ss-N de Vega II – n°5 »

  1. Me fascina la interaccion del agua en los minerales, vegetales,animales incluidos los seres humanos.
    El agua es el elemento comun presente en el reino vegetal y animal en una proporcion muy importante
    Concientes de esta realidad terrestre es facil comprender la importancia de re-programar,nuestra inter-accion con el agua.
    El agua es el « lien » ,comun que nos permite,conectarnos ,a todos los seres organicos de la tierra por medio del « reseau »subter
    Gracias por vuestra ayuda.
    Amor y luz,Fago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *