Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°1

 

Cette nouvelle intervenante, qui prend la suite d’Orionis -et en nous introduisant à de nouveaux registres fréquentiels-, nous transmet une Forme (que l’on peut qualifier d’interactive).

-lien pour écoute : http://vimeo.com/32406592

 

Que sur vous soient la Paix et mon Salut, très Aimés, très Vénérés, Respectés, Humanité de Terre.

Vous ne me connaissez pas encore. Je me nomme Seh’elam Anna ….Je suis un être de Sirius, mais d’une dimension non incarnée. J’appartiens tout autant à l’ordre des Mechizedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Et je viens m’adresser à vous afin en quelque sorte de poursuivre ce que mon bien-Aimé compagnon de route Orionis a entrepris auprès de vous.

Comme vous le savez, très Aimés, Orionis vous a annoncé lors de sa dernière intervention assez récente en ce canal, choisi par nous, qu’il n’allait plus intervenir – pour des raisons qu’il vous a exposées je crois. Je suis donc en quelque sorte mandatée pour continuer ce niveau de transmission.

Nous allons débuter par un ajustement vibratoire.

Silence

Profitez donc de ce silence pour demander intérieurement l’alignement de votre fréquence actuelle avec la gamme de fréquences que je porte et qu’il vous est nécessaire d’entendre, afin que nous puissions communiquer en toute limpidité.

Silence vibrant.

Ne vous alarmez en aucun cas si vous sentez que la vibration est très forte. Elle est parfaitement mesurée pour être à votre capacité. Considérez qu’il vous est offert en ces instants une certaine montée vibratoire, qui non seulement vous bénéficie à vous qui m’écoutez, mais également bénéficie à l’ensemble de votre Humanité, car je vous le rappelle que c’est à l’Humanité que je m’adresse.

Vous savez, très Aimés, qu’à présent il n’est pas toujours tant besoin de déployer les volutes de la parole et des mots pour pouvoir exprimer et manifester ce qui doit être transmis à vos intelligences. Néanmoins, je vais vous parler un peu. Sachant que vous n’êtes pas encore accoutumés à mon mode de transmission, je vais aller lentement. Je suis en effet un être dont les capacités et leur extension présupposent, comme je vous l’ai montré, certaines mises en place vibratoire. Et il est bien évident que je n’aurais pas pu m’adresser à vous avant que vous n’ayiez atteint un certain état.

Ne croyez pas par là que je sous-entende le moins du monde que je serais supérieure à qui que ce soit, parmi les interventions que vous avez reçues et que vous recevez, via différents canaux. Il est différents niveaux vibratoires, il est de nombreuses dimensions; et j’appartiens simplement à un niveau que vous n’avez pas tant coutume de recevoir ni de fréquenter, jusqu’alors. Nous allons donc poursuivre dans cette compréhension qu’il y a ajustement pour commencer, entre moi et ce canal, entre moi et vous.

Lorsque je dis moi, ne croyez pas que je sois un individu, comme vous pouvez projeter à partir de vous-même ce qu’est un individu. Considérez que je suis en Vérité un Espace, une Forme, extrêmement déployée. De même qu’Orionis est un être extrêmement vaste, je suis moi-même, dans une forme bien différente, également un être extrêmement vaste… Nous sommes un certain nombre.

silence vibrant

Je suis bien évidemment, intégralement au Service – de la Source, de la Lumière de l’Un, de la Lumière de l’Intelligence Une et de l’Amour indivisible qui unit et fait vibrer tous les êtres, et non seulement dans l’Univers qui est le vôtre, mais dans bien d’autres Univers qu’il peut m’arriver également de parcourir.

silence vibrant

Je n’ai pas à proprement parler vécu en incarnation sur la Terre ainsi que l’avait fait Orionis, mais j’ai plutôt disons, enveloppé la Terre, parfois. Je précise que je ne suis pas le voile qui a enfermé la Terre, bien sûr que non. Et si j’ai enveloppé la Terre, c’était simplement par l’un des aspects de ma Forme, qui n’est ni le ciel, ni l’atmosphère, ni le système solaire, mais qui est une Forme sonore et subtile.

C’est également une Forme dont l’Essence consiste à la circulation de l’Intelligence et de la Lumière de cette Intelligence. C’est là l’un des attributs de cette Forme qui est la mienne… Il y en a d’autres qu’en cet instant je ne vous expose pas, car leur nature n’est pas véritablement exposable dans les paradigmes du langage que nous employons en cet instant dans cette canalisation. Sachez cependant que parmi ces attributs réside la possibilité de faire circuler et déployer la génération de nouvelles formes.

silence vibrant

Je vous invite dans ce silence à contempler, non pas ma Forme, qu’il ne vous est pas possible mes très Chers de contempler, mais à contempler une Forme que spécialement et spécifiquement ma Forme engendre pour votre Planète. Je vous rappelle qu’en tant que Forme j’ai eu l’expérience d’envelopper un temps votre Planète, il y a fort longtemps dans votre histoire. Et aujourd’hui cette Forme n’est pas tant faite pour envelopper que pour développer. Je vous invite donc à écouter son chant et à la contempler, dans le silence et la vibration pure qu’elle engendre.

silence vibrant

Recevez et acceptez qu’il se produise encore un ajustement vibratoire, comme nous l’avons déjà fait plus au début de mon intervention. C’est cette Forme elle-même qui engendre cet ajustement vibratoire, car elle s’adapte, de par ce qu’elle est, à vous Humanité, tout autant qu’elle vous donne les moyens à vous Humanité, de vous adapter à ce qu’elle vous propose. Un développement, c’est-à-dire pourrait-on dire un agrandissement, une extension : une extension de vos possibilités, une croissance, un dévoilement de ce qui encore n’a été que germination, voire même vie non commencée… Il y a véritablement en un certain sens engendrement, possible de par la rencontre de cette Forme.

…Observez déjà comment mes très Chers, cette adaptation réciproque se fait et comment s’apprivoisent cette vibration et la vôtre…

Cette Forme, ne l’oubliez pas, est aussi une Forme d’Intelligence et de Lumière de l’Intelligence. Considérez donc qu’il y a là, par là-même, extrême nourriture de votre Intelligence collective, ainsi bien sûr que de toute intelligence individuelle.

silence vibrant

Je me satisfais de constater comment cette Forme et vous continuez en ces instants, et progressivement, de vous adapter réciproquement et d’intermêler de mieux en mieux vos fréquences, vos propres formes; comment cette Forme vous informe et comment vous l’informez – car même si elle est faite pour vous, elle a besoin d’être informée par vous tout autant que de pouvoir vous informer, de par ce qu’elle est.

silence vibrant

Je vous invite à présent à vous focaliser davantage sur les paramètres sonores de cette Forme. Je sais que vous avez appris, du moins pour certains, à pratiquer l’écoute des sons intérieurs et inaudibles extérieurement : soyez donc en pleine écoute et réceptivité de l’ensemble de ces sons qu’actuellement vous recevez. Ceci encore une fois non seulement vous qui écoutez, mais aussi vous l’Humanité.

silence vibrant

Il y a, et je vais peut-être par mes paroles vous aider à mieux le comprendre et le percevoir, une véritable architecture sonore, structurée et structurante, qui est en train de vous être audible, dans votre audition intérieure.

silence vibrant

Il y a génération.

silence vibrant

Il y a architecture déployante des possibles, des potentiels en germe, il y a élan multiplié; dans une structure qui leur permet d’interagir et de s’organiser réciproquement, au lieu de rester trop chaotiques de par une diversité qui serait sans structures.

J’entends que l’intégration de cette Forme non seulement se fait, mais s’harmonise, se complète, se tranquillise et va s’achever dans quelques instants pour, n’en doutez pas, continuer à s’intégrer, durant disons un certain temps. Néanmoins, elle est et elle sera dès à présent efficiente et opérative. Vous êtes les maîtres de sa Beauté, vous êtes les maîtres de son déploiement, vous êtes les maîtres de votre Intelligence collective et de la Lumière de cette Intelligence.

silence vibrant

Je sais que le mot Forme est insuffisant parce qu’il est vague, et que c’est un nom commun, et qu’il importerait que cette forme ait un nom propre. J’aimerais mieux que ce soit vous qui puissiez lui donner un nom. Je vous donne cependant pour l’identifier une petite séquence sonore qui n’est pas à proprement parler un nom, mais dont vous pourriez peut-être vous inspirer pour lui en donner un dans votre langage. Voici donc l’identifiant de cet aspect de Forme généré par ma propre Forme.

« essoulan, oudal, irhen, tulakan, nashula-in, out, eta, aralana, ho, zza.« 

Comme vous l’entendez sans doute il y a, outre les mots, une partie strictement vibratoire dans cet identifiant.

Vous avez donc très Aimés, très Respectés, très Vénérés, reçu en ce jour, de par moi, Seh’elam Anna Ol, cette Forme destinée à vous et son identifiant, sa vibration, son architecture, ses connections. Vous l’avez adaptée à vous, et elle vous a en quelque sorte adaptés à ce qu’elle peut être. Nous avons ajusté ensemble les fréquences vibratoires nécessaires non seulement à notre rencontre, mais à cette transmission.

Cela est donc la clôture de mon intervention. Je vous dis à bientôt et je vous salue.

Et comme tous les intervenants parlant en ce canal, j’emploie la formule de Lumière qui sert de clôture : Alleluiah.

 

via Christine Anne K. le 16/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *