Questions/Réponses – n°36

– Cette session de Questions nous a été proposée. L’Ange Suraïvan, qui répond aux questions, est notre interlocuteur-guide coutumier dans ces discussions –


Q. Quel est l’avenir, aujourd’hui, de la Collectivité humaine?

Je vous salue Bien Aimés, je suis Suraïvan. Cette question sur l’avenir de la Collectivité humaine est importante, car il y a un avenir de la Collectivité, autant qu’il y a un avenir des individus – et cela n’est pas la même perspective. il s’agit donc bien dans cette question de l’avenir de la Collectivité et ce sera également ce dont va traiter ma réponse.

Collectivité signifie absorption des individualités, un souci collectif et des préoccupations collectives, et non pas groupe informe d’individualités. Eh bien la Collectivité, au sens où nous l’entendons, est actuellement dans un processus d’Unification: unification profonde des consciences, des formes de pensées, des objectifs, des intelligences, unification dirais-je même de ce qui fait la Musique générale, et Harmonisation… Il y a bien sûr encore des dissonances qui ne sont pas résorbées, et elles peuvent vous sembler particulièrement frappantes d’ailleurs. Néanmoins donc, je ne connais pas l’avenir… Je ne peux que vous faire état de ce qui serait souhaitable ou de ce qui peut être imaginable.

Cette Collectivité est en train d’aller vers une autre forme où la disparité des individualités et des sous-groupes dans leurs différents désirs et objectifs se réduit, se simplifie, s’Unifie donc. Par conséquent, il y a simplification et il devrait y avoir harmonisation… Et il pourrait y avoir Unité très harmonieuse d’ici « nous l’espérons » (pourrais je dire) très peu de temps; ou alors d’ici davantage de temps. Car cette différence entre le « très peu » et le « davantage » vous appartient : nous n’avons aucun contrôle ni aucune préfiguration déterminée à ce sujet. Telle est donc ma réponse sur l’avenir de la Collectivité -je ne vais pas entrer dans les détails de vos configurations politiques, historiques, économiques etc n’est ce pas-….J’espère que cette réponse vous conviendra.

 

Q. Où en est à cet instant, l’Ascension?

Bien Aimé tu demandes où en est l’Ascension à cet instant : c’est une question très naïve et dirais-je dictée par les considérations du mental. Elle est également pleine d’espoir et c’est cela que j’entends. L’Ascension, ce que vous nommez l’Ascension -qui est donc l’ascension vibratoire de votre planète dans sa globalité et de tous ses habitants- est bien évidemment en cours depuis de nombreux mois de votre temps. Elle parcourt donc des phases, que vous pouvez percevoir comme des sortes d’alternances d’exaltations et de retombées, car c’est un Processus qui est non-linéaire essentiellement – et qu’il vous appartient sans cesse de reconsidérer au travers de votre propre évolution qui ne cesse d’avoir lieu, car elle fait partie de ce processus. De ce fait l’Ascension est un Processus qui vous appartient.

Il y a bien sûr également un aspect strictement cosmique de ce Processus, qui obéit à des Lois systémiques de cet Univers, de cette Galaxie et de votre Système Solaire – Processus qui pour être bref suit son cours, comme il est prévu qu’il le suive. Il n’y a pas de distraction à ce niveau là, il n’y a pas de retour en arrière, il n’y a pas de gros changement, il n’y a pas d’imprévus…Mais encore une fois l’ascension de votre planète et de son humanité sont largement… d’une part largement entamées, mais également largement dépendantes de ce que vous, vous en faites. Voilà ma réponse.

 

Autre question: En tant que personne..et je pourrais même dire en tant que « véhicule 3 D »..je me sens tellement comblée à l’intérieur qu’il y a de moins en moins (voire plus du tout) d’attrait pour tout ce qui est extérieur. En soi, quelle est à cet instant la motivation consciente que je peux avoir -ou  » nous » puisque je sais que je ne suis pas la seule- pour continuer à être là, ou à être en Joie d’être là…je ne sais pas comment dire (rire)…voire à rester actifs, même au sein de ce « véhicule »?

Très Chère Soeur, cette préoccupation certes je le crois n’appartient pas qu’à toi, et cependant je crois également que la proportion de l’Humanité qui est dans cette clarté de Conscience est malgré tout relativement faible, ce qui n’empêche pas la progression dont nous avons parlé… Il y a effectivement une forme d’ennui de ce qui est extérieur et de Joie de ce qui est intérieur: qui peut être vécue de façon très intense par quelqu’un comme toi et de façon plus diffuse par des personnes qui seront moins impliquées dans la contemplation de leur processus intérieur.

Cela est effectivement un aspect général de ce processus d’ascension vibratoire, qui est un processus également de magnification de votre élévation intérieure et d’amplification de cet espace que vous y découvrez et que vous y cultivez. En cela il n’y a pas de retour en arrière bien évidemment, et en cela quelle peut être la motivation à se ré-intéresser comme avant à ce qui est extérieur ?.. Je n’ai pas la réponse car je ne suis pas un être humain.

Je pense que, autant qu’il vous est nécessaire de rester effectivement là -comme tu l’as dit- il importe que vous trouviez une Harmonie dans votre vie quotidienne, celle de (comme tu dis vos véhicules : vos personnes) et qui n’est pas forcément celle que vous avez connue… Du moins qui ne repose par forcément sur les mêmes paramètres : c’est à dire que je suppose que vos centres d’intérêts pour des choses qui vous semblent à présent parfaitement futiles ne peuvent pas effectivement rester dominants; mais que des choses beaucoup plus simples et essentielles peuvent vous apparaitre dignes d’être réalisées, d’être vécues, ou d’être partagées…Par exemple faire le pain -car je sais que tu as fait du pain par exemple- , parler avec un arbre ou un oiseau par exemple, donner la main à un enfant par exemple, regarder la mer…Je ne saurais pas dire grand chose d’autre. J’espère que cette réponse vous aidera.

 

Q : J’ai l’impression que c’est dans mon sommeil et mes états d’absences, inconsciences, méditations, que je suis le plus réellement vivante.

Oui Très Aimée, cette question résonne avec la question précédente et elle la complète. Il est clair que c’est une question importante, car il importe que vous soyiez encore plus clairement conscients, acceptants, et au fait que vos états de sommeil, de méditations et d’absences de votre mental disons, sont devenus, deviennent des états beaucoup plus prédominants et nécessaires, essentiels dans ce que vous êtes actuellement au Présent. Ce sont des états qui favorisent l’Instant également, ce sont des états dans lesquels vous abandonnez en grande partie ce que vous appelez votre véhicule -qui est votre personne composée d’un corps, de pensées, d’émotions etc-…

Vous abandonnez donc cela pour vous propulser et vous propager dans d’autres couches dimensionnelles, dans d’autres relations subtiles, dans des formes d’Intelligence Collective et partagée que vous êtes en train de construire et de découvrir… Cela complètement en dehors du fonctionnement mental dominant et ordinaire qui encore parfois vous fait illusion en s’imposant et en vous faisant croire qu’il est la seule référence. C’est là une de vos difficultés et je le sais, car vous avez énormément de résistances -et cela est naturel- à vous extraire de cette importance du contrôle de cet outil mental qui vous a gouverné, qui a gouverné et gouverne encore vos actions, vos décisions, vos choix, votre analyse de ce qui vous entoure…

Vous êtes donc effectivement dans cette sorte de hiatus entre cela et entre le fait que vous avez, disons…on pourrait presque dire une autre vie. Vous avez un fonctionnement, un espace intérieur qui en réalité vous connecte immédiatement à la vasteté des dimensions dans lesquelles vous êtes enfin libres, actifs réellement, harmonisés, intelligents, en pleine possession de vos potentialités -tant individuelles en tant qu’Etres que collectives en tant que Collectivité d’Etres- Et dans ces espaces vous êtes en train de construire, de partager, de jouer vos musiques, d’élaborer les nouvelles constructions de vos intelligences collectives et de vous réaliser.

Il y a donc incompréhension encore de vos personnes par rapport à cela : nous observons ce phénomène, et vous êtes bien évidemment les premiers à l’observer. Je n’ai pas de solution à proposer si ce n’est vous dire : acceptez. Vous constatez certainement qu’avec le déroulement de ce temps de vos corps, la prédominance de votre mental s’efface néanmoins peu à peu, et que vos centres d’intérêts se sont modifiés. Vos centres de volonté également se sont modifiés. Vous êtes plus flexibles, vous êtes plus détendus, vous êtes plus abandonnés : par conséquent vous vous donnez plus d’espace pour accepter. Cela est un chemin. Je ne suis pas là pour vous prédire l’avenir, je ne le ferai donc pas. Donc je me contenterai essentiellement de vous dire : acceptez, et cultivez ce qui vous enrichit, mais n’oubliez pas de partager entre vous votre Evolution et vos Découvertes, cela est également important.

 

Q : il semble que nous sommes tous -plus ou moins, mais tous- confrontés individuellement à des états peu confortables: colères, enfermement en soi, incompréhensions, difficultés relationnelles…Depuis une période déjà relativement longue.

Cela vous appartient mes Aimés, cela fait partie des structures de personnalité que vous avez tous à relâcher, à abandonner, à défaire. C’est un passage absolument nécessaire pour vous libérer, c’est un passage indispensable pour vous donner plus d’espace -justement- dans ce dont nous avons parlé: cette partie de votre vie qui se passe en dehors de votre contrôle mental, et qui vous offre de vastes étendues dans lesquelles vous avez beaucoup de liberté, d’intelligence et de partages, à l’insu de ce contrôle restreint et limitatif. Votre personnalité comporte un ego, et cet ego a besoin encore de traverser certaines destructions. Par conséquent, il semble clair que ces états inconfortables que tu mentionnes appartiennent bel et bien à ces processus nécessaires de destruction de vos egos, et la destruction n’est jamais confortable. Je ne saurais pas dire grand chose d’autre à ce sujet, si ce n’est que dans ce qui a précédé et les réponses que j’ai apportées aux autres questions, se trouvent des ouvertures qui correspondent également à cette question et à ce que l’on peut y répondre : je ne souhaite pas me répéter.

 

Q J’ai une autre question…que je n’arrive pas à formuler en langage mental, mais que je vais formuler dans un autre langage (…)

Bien Aimée, cette question dirai-je est sans objet…et la réponse complémentaire que tu peux recevoir sera sans paroles :

réponse en silence vibratoire

Le canal  : Alors moi je sens qu’ il y a une question importante que nous n’avons pas posée…et je ne sais pas la formuler..mais peut être qu’on aura la réponse quand même (…)

…La réponse a lieu en silence également :

réponse en silence vibratoire

…Je vais clôturer cette réponse en soulignant le fait que: une réponse silencieuse est à présent possible et cohérente, surtout suite à une question qui l’est également. Vous constatez ainsi que vous n’avez plus besoin de votre mental, même pour questionner et même pour répondre à des questions : car je sais que vous avez parfaitement entendu et partagé tant la question que la réponse. Cela est une preuve et un exemple de ce que vous vivez et cela je pense vous est confortable.

Alléluiah

 

via Christine Anne K. le 18/02/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *