Ashtir II, n°3 – Extensions de la Voix

cliquez pour écouter

O Humanité Bien-Aimée, chérie de nous… Vous me connaissez, je suis Ashtir (le deuxième) – Elohim, Maître ès-Formes.

Je suis déjà venu de nombreuses fois en tant que Maître ès-Formes ( Ashtir & Ashtir II ) vous aider à ouvrir vos conceptions, et votre conscience, à travers des jeux de formes vous permettant de mieux accéder tant à votre mémoire de vous-mêmes en tant que descendants des Elohims, et aussi d’accéder à votre propre intelligence créatrice d’aujourd’hui.

…Sachez avant toute chose que nous prenons soin dans ces interventions, parfois, de brouiller légèrement la clarté vocale de notre canal afin que certaines informations supplémentaires vibrantes fassent leur chemin ou bien que d’autres soient clarifiées…

Il y a en effet dans la vibration de la voix humaine un nombre important -pour ne pas dire énorme- d’informations qui sont véhiculées; et il importe parfois que l’usage de la Voix soit véritablement considéré comme le véhicule idéal pour les communications les plus complètes. Et en tant que Maître ès-Formes, j’ajouterai que bien évidemment la Voix, au delà de son aspect physiologique, est une forme sonore qui n’est pas laissée au hasard -ni même au hasard de la génétique- et qui remplit, à travers différentes sources d’informations qui la nourrissent, et de par votre corps et ce que vous êtes, un rôle extrêmement pointu, qui vous sert à vous accorder les uns les autres; ainsi qu’à vous écouter vous-même et à informer en permanence votre propre corps; à l’inscrire dans toutes les constellations de différents corps avec lesquelles il interagit – ou bien où vous, en tant que personne ou en tant qu’Etre, vous interagissez… La musique de votre Etre donc -qui cependant n’est pas audible par vos oreilles de chair- est informée, et informe réciproquement, par la Voix qu’émet votre personne.

– Il y a donc un certain travail qui s’est fait dans la Voix de la personne que nous utilisons pour vous parler. Ne croyez pas pour autant que notre sujet soit de parler de cette personne; nous l’employons en tant qu’exemple dont vous entendez la Voix-

Il y a des modifications vocales qui surviennent au cours de votre maturation et également de votre chemin – chemin spirituel comme vous dites, chemin d’évolution, chemin d’Eveil, chemin vers Soi, chemin à travers des espaces que vous apprenez à connaître de mieux en mieux. Soyez donc, et ceci est une parenthèse, à l’écoute de vous-même, de ce que votre propre Voix peut vous indiquer, vous dire : dans ses changements de tonalités, de timbres, d’intensités, de rythme; dans le point du corps d’où elle émane et qui peut varier… Votre voix également résonne spécifiquement dans certains points précis de votre corps, comme un certain point au centre de la paume de vos mains par exemple (je choisis celui-ci car il est facile à localiser). Vous pouvez donc vous exercer, si vous voulez, à entendre vibrer votre voix dans cette place située au centre de vos mains. Cela d’ailleurs vous informera beaucoup car ce point est également relié et résonant avec d’autres bases de données… Je ferme cette parenthèse.
En tant que Maître ès-Formes, je suis donc aujourd’hui habilité à introduire disons certaines petites améliorations, enrichissements, dans la forme sonore qu’est votre Voix.
…Je vous invite simplement, à cet instant, à vous préparer à accueillir cela en vous-même, et à bien vous laisser pénétrer par les vibrations – émises non-physiquement par la Voix que vous entendez et que j’utilise comme instrument.

Il y a d’abord ce silence : au cours duquel néanmoins s’émettent des formes sonores.

Silence.

Nous allons à travers l’emploi de cet outil vocal explorer quelques chemins : que vous pouvez considérer comme des mises en formes qui sont adressées à votre propre capacité d’intégration des informations.

Autrement dit, même s’il y a toujours un aspect ludique dans ces Jeux de formes, ne considérez pas cela comme un divertissement : vous êtes à l’Ecole de la Forme en ces instants! Et vous le savez.

Voici donc un premier parcours, un premier chemin, une première Forme : que je vous invite à entendre et à laisser résonner dans votre propre corps, avec bienveillance et avec votre intelligence. Il ne s’agit pas de mettre en action votre mental mais votre intelligence : je sais que vous êtes capable de saisir la nuance.

Chant et sons vocaliséssilence

Vous n’avez bien évidemment pas à chercher à imiter vocalement, avec votre volonté, ce que vous avez entendu; ce n’est pas du tout le chemin. Si cela devait se faire, cela se ferait spontanément et tout seul, de par votre propre voix. Mais en intégrant, par la simple forme d’écoute que je vous ai indiquée, ce qui se communique, vous constituez votre propre bagage de Formes améliorées pour votre propre Voix.

Il y a à présent ce que j’appellerai un 2ème article dans cet enseignement de Formes.

Sons et souffles, chant.

Je vous rappelle à présent que lorsque nous parlons de vous, il y a certes votre Voix audible, physique, pour laquelle vous employez vos cordes vocales et un certain nombre d’autres fonctions, et que vous faites résonner dans la cavité de votre cage thoracique principalement… Il y a également -et cela vous avait été je crois indiqué par notre frère Eshtananda , je présume, il y a déjà de nombreux mois- une Voix subtile, dont vous disposez et que croyez-moi vous utilisez depuis fort longtemps et de mieux en mieux. Cette Voix subtile redouble parfois votre Voix sonore, ou parfois fonctionne dans les moments de non-parole. Elle n’est pas assujettie à se taire lorsque la voix physique parle, non plus qu’elle est assujettie forcément à s’exprimer lorsque la voix physique se tait. C’est à un autre niveau.

Nous avons également dans cette session à faire un petit travail d’amélioration sur les capacités de votre Voix subtile… Il va s’agir d’élaguer quelques aspects encore un peu distordus, et d’élargir un canal qui va rendre cette Voix subtile non distordue, plus éclatante disons, plus audible, et plus riche dans ses possibilités.

Voici donc, en ce sens, le 3ème chemin : qui est à écouter et à intégrer par vous dans vos propres corps et corps subtils. Ce chemin comporte fort peu de chants audibles, à part quelques-uns.

Chant, sons et notes de musique.

Voila… Cette installation au niveau de votre Voix subtile qui vient d’être faite est pour moi un succès, car il n’était pas forcément si aisé de la réaliser de cette manière. Il semble en première évaluation que ce soit réussi au-delà de ce qui était anticipé, ce qui est une joie!

Je vous invite à boire une quantité d’eau supplémentaire à votre habitude et à consommer un peu de miel, vous connaissez ce protocole. (Et ne vous étonnez pas si d’aventure le son de votre voix semble un peu inusuel dans les heures qui viennent et dorénavant.)

Vous allez donc disposer d’un instrument de communication vibratoire beaucoup plus developpé. Prenez-en soin…Et jouissez entre vous-mêmes les uns avec les autres de ces nouvelles données, ces nouvelles capacités, ces nouvelles gammes fréquentielles et d’informations qu’il va vous être donné de mettre en formes et de jouer au quotidien.

 

Il y a à présent, pour parfaire disons ces petits travaux, une Forme supplémentaire dont je vous invite à créer en vous l’empreinte. C’est très simple : vous allez simplement visualiser une petite sphère bleutée, ou bleuâtre, qui pourrait peut-être vous évoquer une planète, un globe flottant dans un espace, et dont la matière peut vous paraître assez cristalline ou lumineuse…

…Vous allez porter attention au fait que cette petite sphère émet une sorte de compactage de sons… C’est donc comme un accord multiple, constant, qui en émane; et qui entre en résonance avec la vibration de votre coeur dès lors que vous l’avez indentifié. Je parle d’identifier bien sûr le son émanant de cette sphère – car la vibration de votre coeur, vous n’avez pas à l’identifier, vous la connaissez!

Une fois ce petit pont sonore réalisé, sachez qu’il vous suffira -même si vous oubliez cette sphère- il vous suffira de vous y relier; par un système que l’on pourrait qualifier d’automatique mais qui néanmoins est mû par un désir de votre part. Et le fait de vous y relier ainsi vous permettra de faire une sorte de mise à jour sonore de votre Voix physique et de votre Voix subtile. Ces mises à jour ont leur intérêt et leur importance, car cela évite d’en arriver au stade où nous avons des travaux plus importants à faire (comme il vient d’être fait aujourd’hui). C’est ainsi plus fluide et plus simple, plus évolutif de façon naturelle et de façon harmonique les uns avec les autres… Le fait d’ailleurs que ces mises à jour aient lieu suscitera d’emblée des mises à jour autour de vous.

Je vous invite à présent à l’écoute de quelques sons, afin disons de fluidifier et de finir d’informer les structures sur lesquelles nous avons travaillé. Et je vous rappelle avant de vous faire mes adieux qu’il vous est recommandé de boire et de prendre un peu de miel.

Notre soeur Eluhyam vous fournira par la suite un ou deux chants parachevant la qualité de ce travail. Avant donc cette cette plage musicale, je vous salue car je vais me retirer de la Voix de ce canal.

Je suis Ashtir le deuxième – Elohim Maître ès Formes; et je vous dis à bientôt.

Jouissez bien de vos capacités vocales.  Alleluia.

Plage musicale de fluidification.

.
via Christine Anne K. le 23 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

-cliquez pour retrouver toutes les interventions d’Ashtir (I et II)-

…De fort nombreux messages, des différents Elohims et d’autres, évoquent ou font intervenir la notion de voix subtile et /ou d’audition subtile… Le mieux est de vous laisser guider  par vous-mêmes dans une recherche en arrière, et relire ou réécouter  Eloha n°12 est une belle possibilité  parmi bien d’autres… NdR

.

Une réflexion au sujet de « Ashtir II, n°3 – Extensions de la Voix »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *