Marie-Madeleine n°24 – Navigation

écouter >

Humanité bien-aimée,
Très chers Frères et Sœurs humains, c’est moi Marie Madeleine, de Sirius C
Votre Sœur, Compagne de Route « ascensionnée », comme vous dites…

Mais vous-même n’êtes-vous pas également, pour certains déjà, « ascensionnés » – point d’interrogation ? ..Ou bien : pas de point d’interrogation !
-Cela n’est pas le cas pour tout le monde.-
Et encore, question de vocabulaire – car la vibration générale a si considérablement évolué depuis l’époque où ce mot est apparu dans vos questionnements, qu’aujourd’hui vous pourriez jouer à l’employer comme un mot général…
Mais cela ne correspond pas à votre quête, n’est-ce pas, car vous attendez que le fait d’être « ascensionné » soit quelque chose qui ne ressemble plus en rien à ce qui vous est familier, quotidien.
N’est-ce pas ?

Court silence vibrant

Je vous invite là n’est-ce pas à un certain questionnement.
D’autant que, en parallèle des mots que j’ai prononcés, il y a n’est-ce pas cet autre niveau de mon propos qui ne passe pas par la codification des mots et paroles adressés à votre mental – comme je vous l’ai expliqué disons de façon plus particulière lors de ma précédente conversation avec vous.   ( cf n°23 )

Silence vibrant

…Peut-être que par là je vous indique -c’est une possibilité pour que votre mental se questionne- que même étant « ascensionné » il y a encore tout à faire pour évoluer : n’est-ce pas amusant d’adopter ce point de vue?

Peut-être que ce n’est pas cela que je vous indique…
Ecoutez donc prioritairement
Ce que dans la gamme non-audible je m’emploie à vous transmettre..!

…Vous trouvez peut-être que j’ai changé dans ma façon de m’adresser à vous : c’est exact. Cela est dû à votre évolution.
Car il ne s’agit pas n’est-ce pas de vous caresser tranquillement « dans le sens du poil » comme vous dites, mais bien de vous proposer de voir un peu plus loin que ce qui vous caresse confortablement certes, mais sans grande stimulation..!

Silence vibrant

…Ce Silence, comme j’en suis certaine vous n’en doutez pas, est important !
Loin d’être vide – bien au contraire !…

Silence vibrant
Je suis obligée de diviser la fonction mentale de mon canal pour opérer ce que j’ai choisi de vous transmettre à présent, car c’est la seule méthode.
Aussi, il est clair qu’elle ne va pas véritablement comprendre ce que je lui fais dire…

Silence  vibrant

Je dois lui faire perdre le fil. Et elle le peut..!
Car le fil elle l’entend avec sureté dans ce plan d’intelligence partagée qui n’emploie que rarement les mots -ou bien d’une façon particulière- et auquel donc je vous invite à vous relier également.
Vous le pouvez : je vous l’enseigne.

Silence vibrant

Voilà que nous sommes
Vous et moi
Vous et nous, embarqués
Dans ce petit bateau – qui navigue au-delà des rives que vous aimez à reconnaître…

Petit bateau – car je n’ai pas besoin de plus pour vous inviter à être présents, et attentifs.

Silence vibrant

Observez donc : votre présence et votre assise
Dans cet Embarquement et cette Navigation.
Observez avec Joie.
Avec Abandon joyeux, confiant, intelligent…

Silence vibrant

La nature des mots qui se présente n’est pas ce que vous attendez.
Cela est choisi.
Cela correspond à la Vérité de cette Navigation.

…Votre cœur en vibre de reconnaissance
Et de partage…

Silence vibrant

Ecoutez bien – car je l’ai souvent dit :
C’est vous-mêmes que vous devez écouter
Tant lorsque je vous parle – que lorsque d’autres vous parlent.
Ainsi que lorsque personne ne semble vous parler

Écoutez !
Silence.
La fusion des mots avec l’absolu vide apparent de leur déroulement -nommé parfois Silence- fait partie de ce Processus créateur dans lequel il importe à présent que vous sachiez vous reconnaitre.

Silence vibrant

Il n’y a pas de Mystère. Encore moins de mystification.
Il y a bien au contraire tant de Vérité, de Clarté authentique
Qui s’offrent à vous en ces instants par Cela. Petit bateau..

Silence vibrant

Apprenez mes très chers Frères et Sœurs
A trouver en ce genre de Navigation votre propre sextant
La Boussole qui en vous Se fait écouter
Et dont vous partagez également la Direction infaillible
Qui ne diffère pas entre toi et toi, ni lui, ni elle,
Mais que chacun peut observer vibrer en soi-même.
Écoutez Cela…

Silence vibrant

Il y a Conviction, n’en doutez pas…

Silence vibrant

…D’être bien dirigés, bien orientés, bien posés
Dans la barque sur le flot
Les uns parmi les autres.
Il y a – écoutez le bien en vous !- Conviction nécessaire, simple.

-Seule une agitation de votre mental pourrait jeter le trouble en vous, concernant cette Conviction, et la brouiller…-

Silence vibrant

Votre cœur est content n’est-ce pas !
Il sait
Il entend
Il partage
Il vibre
Il accompagne.
Il est le bateau lui aussi.

Silence vibrant

Qu’il est reposant n’est-ce pas d’accepter tout cela en toute conviction, en toute aimance et en confiance..!
Aimance de soi. Confiance en Ce qui est
Intelligence parfaite de ce qui n’est pas dit aux oreilles
Mais qui se dit, se raconte, se sait, se développe, se partage…

Silence vibrant

Considérez, mes très aimés frères et sœurs,
Que vous êtes peut-être debout rassemblés, chantants,
-illuminés diriez-vous-
Sur le pont de cet esquif qui pourtant vous contient Tous avec sûreté
– Car la sûreté c’est Vous.

Silence vibrant

Reconnaissez cette Joie intérieure de l’Intelligence de ce qui est en ces instants.
Cette Joie certaine et authentique des certitudes qui se développent, se posent, se construisent…
Vous les partagez, ce ne sont pas des certitudes personnelles.

Silence vibrant  (… avec souffles du feu tout proche, et ronronnement d’un engin lointain)

Près de moi, le Feu…
Silence
…En ces instants proclame ce qu’il est.
Près de vous proclame la Vérité de votre Rassemblement.
…Se proclament toute Certitude
Conviction
Absolue Présence
Engagement
Pérennité des Cœurs

Silence vibrant … ( le feu souffle et l’engin ronronne encore au loin quelque temps..) 

Il y a ce Travail de défrichage …
Silence
Actif. Motorisé. Volontaire – ou du moins accepté
Qui en vous se fait, de jour en jour – et dont témoigne en ces instants ce que les sons audibles vous procurent comme information…

Il y a le Souffle du Feu – qui consume avec ardeur ce qui n’est plus à conserver dans sa forme devenue inutile
Il y a en vous le Feu de la Vérité, qui chauffe
Et illumine en toute tranquillité votre propre certitude d’être là…
Silence
Auprès de moi
Auprès de vous tous.
Navigation.
Intelligence…

Long Silence vibrant

Nous sommes
Vous êtes
Il y a
Ecoute
Partage
Vérité.

Silence vibrant
Le Chant qui suivra mon intervention vous donnera encore des clés pour cette Navigation partagée – Mais nécessaire

Silence vibrant

Ecoutez
Ne cessez pas d’écouter
Ce qui prend forme ….

Ce que mon propos …

…En silence, s’offre
Et offre

Silence vibrant

…En Ce dont je suis capable, et ardemment désireuse de communiquer,
De permettre en vous de chanter intérieurement…

Silence vibrant

Cette Navigation
Regardez-la comme une Traversée…
– Et il s’agit toujours quelque part d’un même Pèlerinage
D’une même Procession
De la même Ascension…-

Silence vibrant

…Délaissant les rives trop connues
Trop fermées, trop chargées d’encombrants souvenirs et paquets…

Silence vibrant

Pour aller au fond de soi
Sur l’étendue de ces Eaux partagées dont l’horizon n’est pas un but
Mais une simple frontière.

Court Silence vibrant

Je vous salue
Nous naviguons
Et ne cessons de le faire – au-delà du temps de cette intervention, qu’à présent je clôture dans sa forme, moi Marie-Madeleine votre Sœur accompagnante.
Chère Humanité. Écoutez ! Ne cessez pas
Nous sommes, Je suis : bateau
Vous êtes navigateur
Et cependant il n’y a que silence apparent, intelligence profonde.

Je vous dis à bientôt
Alléluia

                                                                                  écouter le Chant qui suit >

via Christine Anne K. le 18 décembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Une réflexion au sujet de « Marie-Madeleine n°24 – Navigation »

  1. Mon commentaire est « osé ». En effet, j’hésite à le partager… c’est toujours personnel un commentaire, n’est-ce pas ? Que se passe-t-il en moi depuis 3/4 jours – plein d’émotions remontent, la tristesse, la colère, …je ris car je me fatigue toute seule de ce jeu – je râle, une sorte de résistance est là et ne me lâche pas…Ho ! je connais les techniques. Ben ! je ne peux y accéder, une sorte de folie dans mon mental me remplit la tête et la lecture du message de Marie-Madeleine n’a rien arrangé. Heureusement qu’il y a mes 2 parties dont je suis consciente. La personne-alitée, et la vibrante. J’avais les 2 informations en même temps. Le mental n’a pas pour autant lâcher ses habitudes programmées si bien ancrées…
    J’ai relu ce message, puis je pense le relire lorsque le mental aura pris ses RTT.. la suite avec Losep.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *