Eesooraal, des Pléiades – Règles relationnelles en cercle

 

cliquez pour écouter

 

Chant stellaire d’introduction.

Salutations à vous bien-aimés Frères et Soeurs, Humanité de Terre – que nous chérissons et observons avec beaucoup d’intérêt et de présence.

Je me présente Eesooraal Inataaka, des Pléiades.
(…Ceci étant dit pour « faire simple », car « les Pléiades » c’est une appellation terrestre. Pour nous, c’est tout autre chose : sachez que c’est plus une Energie, que cet ensemble d’étoiles que vous voyez en petit groupe dans votre ciel si parcellaire.)

C’est donc bien au nom des Pléiades que je m’exprime, et en tant que professeur d’un certain nombre de choses… Mon domaine de compétences s’étend de ce que vous appelleriez la Philosophie, au Droit, à la Science des religions, à la technique de reproduction des oeuvres d’Art, et bien d’autres choses !.. -je pense que c’est donc radicalement inclassifiable pour vous-
Et je suis également affilié à la Confrérie des Hautes consciences Intergalactiques, que vous connaissez.

J’ai pour mission, pour vocation en m’adressant à vous à présent, de vous faire savoir et comprendre un certain nombre, disons de règles -qui chez nous sont enseignées partout, aux enfants et à tous les êtres qui nous visitent- et qui vous concernent tout autant que ce qui se passe chez nous. Car ce sont des règles que l’on peut dire universelles et leur utilité est simplement de fluidifier et d’organiser -entre autres- les relations, et également la conduite de certains projets – projets variés… En tout cas, ce sont des projets qui impliquent non seulement des relations, des collaborations, mais également des synergies avec différents niveaux de conscience.

Et c’est peut-être dans ce domaine que la connaissance de ces règles peut vous être la plus fructueuse, car n’est-ce pas vous êtes en train seulement de commencer à naviguer, avec encore assez peu de méthode, dans les différents niveaux de conscience auxquels vous commencez à avoir accès…

Je vous laisse méditer quelques instants mes paroles…

…Que le mot de « règles » ne vous semble pas rébarbatif…

Il s’agit bien de ce qui sert à réguler, à organiser.
Ce sont des sortes de lois, mais ce sont avant tout des règles. Cela n’a pas le caractère puissant d’une Loi, mais plus un caractère organisateur et fédérateur : qui doit bien évidemment être respecté pour le plus grand bien de tous.

-Nous ne pratiquons pas les règles et les lois qui servent à juguler ou à opprimer. Cela n’appartient qu’à un système dualitaire que vous connaissez bien.-

…Eh bien, j’ai choisi de ne pas me mettre à énoncer une liste de règles car cela n’est pas très attrayant.
Je sais que vous avez appris -au départ avec nous, et puis bien plus largement- à pratiquer la Forme des cercles, cercles d’Intelligence Collective, cercles de Co-Création, cercles de Consultation étendue, cercles interdimensionnels et intergalactiques…
Nous allons donc procéder, pour la délivrance et le partage de ces règles, d’une façon circulaire. Considérez donc qu’il s’agit d’une méthode d’enseignement que peut-être vous ne connaissez pas trop, voire pas du tout…

Nous allons d’abord donc définir les limites et la circonférence de notre Cercle, cela de la manière suivante :

Musique instrumentale de définition du Cercle.

Eh bien, vous trouvez cela sans doute inattendu. Mais cela est ma méthode et je ne suis pas du tout unique à la pratiquer pour établir avec la plus grande précision les données qui désignent la dimension, les limites, la forme d’une circonférence (en l’occurrence).

Notre Cercle à présent est donc parfaitement lisible et, qui plus est, sonore.
De ce fait, il peut porter avec sûreté -et non pas comme une abstraction mais comme une Forme vivante- ce qui va être installé et circuler dans sa forme.

Il y a donc 24 règles que je souhaiterais voir se poser sur la circonférence de ce Cercle.

Nous allons pour cela, et vous avec moi, considérer que nous formons nous-mêmes un cercle, cercle qui tout à la fois entoure le Cercle Sonore que j’ai installé – mais qui également s’inscrit à l’intérieur et s’inscrit de différentes manières : autour, dedans, conjointement, séparément… Cela je sais, défie votre entendement mais je tiens à vous ouvrir à toutes ces perspectives.

Par conséquent, nous avons donc 24 règles à faire circuler dans la forme de ce Cercle, et vous n’avez pas la moindre idée de comment nous allons faire, mais moi oui.
Suivez-moi. Je vais donc lancer une 1ère série de 3 règles qui vont se disposer sur le pourtour de notre Cercle.
– N’attendez pas un énoncé dans votre langue de la nature et de la prescription de ces règles. Tout énoncé que vous entendrez sera pertinent mais ne vous offrira pas grande comparaison avec ce que vous avez coutume de penser comme des règles et de formuler comme des règles. –
Voici donc l’installation de 3 règles sur 24.

Musique instrumentale d’installation.

…Je vous laisse le temps de les découvrir. Car si cette installation est fort compactée dans sa forme sonore, ces règles sont dans leur déploiement quelque chose qui nécessite un moment pour être appréhendé et analysé…

…Il y a une grande stimulation de la structure de votre Intelligence Collective en ce moment, et j’apprécie cela à sa juste valeur.

…Bien, j’observe qu’à présent ces 3 règles sont en circulation sur la circonférence de notre Cercle Sonore et cela est bien. Cette circulation est parfaitement équilibrée.
Je vais donc pouvoir lancer dans les instants qui viennent 3 nouvelles règles dont la circulation va se mêler avec les précédentes.
Préparez-vous.

Musique instrumentale d’installation.

…J’ai lancé 4 règles finalement !
Voila donc à nouveau que vous pouvez observer, lire, méditer, comprendre, intégrer, comparer chacune de ces 4 nouvelles règles.

Et peut-être : observez avec intérêt la circulation à présent de ces 7 règles sur notre Cercle… Vous observerez qu’elles ne se contrarient jamais, qu’elles se complémentent et qu’en même temps chacune d’elles est à la fois un peu dépendante de la circulation des autres, mais en même temps a sa propre possibilité de circuler – à son propre rythme, sa propre vitesse, sa propre mesure… Vous remarquerez que l’une des 7 règles est relativement immobile sur le Cercle : c’est normal.

N’ayez aucun stress en ce qui concerne la compréhension et l’intégration de ces règles. (Je sens que certains de vos cercles sont un petit peu stressés !) …Sachez que lorsque les 24 seront établies, la vision d’ensemble sera beaucoup plus cohérente et simple malgré le nombre à considérer. D’ici là, laissez-vous simplement informer en toute quiétude et en toute réceptivité.

Je sens déjà que certaines de ces règles parlent tout à fait à certains de vos cercles qui sont très concernés justement par des questions de droit, de relations, de préséances, de justice…
Vous allez vous régaler avec la suite je l’espère !…

Je vais donc lancer d’ici quelques instants une nouvelle série de 4 règles sur notre Cercle Sonore…  Etes-vous prêts ?

Musique instrumentale d’installation.

Comme je l’espère vous l’observez, ces 11 règles que nous avons à présent en circulation sur notre Cercle Sonore ont déjà installé une forme d’harmonie dans leur répartition; et il y a une sorte de circonvolution qui se fait pour certaines d’entre elles, supportées par la stabilité de certaines autres… Je ne sais pas si vous êtes capables de l’observer véritablement, mais je vous en informe.
Ce qui m’importe, c’est que vous receviez d’une part ces règles, et d’autre part cette méthode d’enseignement qui vous sera j’espère profitable pour gérer d’autres situations.

Je vous laisse encore intégrer et contempler…

…A présent, préparez-vous.
Nous allons relancer 3 – non : 5… 5 nouvelles règles sur notre Cercle, en 2 temps : d’abord 3, puis 2, vous comprendrez.

Musique instrumentale d’installation.

.
…Ce lancer était plus complexe, n’est-ce pas ?
Je ne cherche pas à vous entortiller, ni à vous confronter à trop d’incompréhensions et de nouveautés. Cela avait sa raison d’être.

– Nous sommes en effet au point où la moitié du nombre de règles est dépassée et  où disons un certain renversement doit devenir possible dans l’organisation de la circulation générale de toutes ces règles sur notre Cercle…Je ne peux pas vous démontrer cela par des explications mais faites-moi confiance : c’est juste quelque chose que vous intégrez au passage…-

Nous avons donc à présent 11 plus 5, ce qui fait 16 règles en circulation. Et à présent il y a des phénomènes disons de sous-groupes au sein de cette collectivité de 16 règles, car certains sous-groupes forment, disons comme des chapitres. Néanmoins, il y a différents types de sous-groupes et donc différents types d’interactions entre sous-groupes – un peu comme des ensembles thématiques, où donc une certaine règle peut appartenir à 1 ou 2 voire 3 sous-groupes simultanément, selon la base sur laquelle se définit chacun de ces sous-groupes… Cela est important car il importe de bien considérer que :

– Une règle n’existe de façon intéressante que lorsqu’elle est en interrelation avec d’autres. – Une règle prise isolément a toujours sa fonction. Néanmoins, elle prend beaucoup plus de vie et de véritable complexité, et de véritable adaptabilité, lorsqu’elle agit comme ça en interaction avec un sous-groupe de règles – ou bien en confrontation avec un autre sous-groupe.

Je sens que vous commencez à comprendre.
J’entends même que certains de vos cercles sont fort satisfaits de l’importation de ces données et de cette forme de raisonnement.

Eh bien, il nous reste 4 règles à ajouter sur notre Cercle. Que dis-je ! Je me presse. Nous n’en sommes qu’à 16, il en reste 8 : je vous fais mes excuses.
Je ne vais pas vous mettre en difficulté en installant les 8 d’un coup. Nous allons donc procéder en 2 temps. Préparez-vous.
Je ne vous dis pas le nombre de règles que j’installe cette fois. Peut-être allez-vous être capables de le savoir : vous avez un peu d’entraînement maintenant, n’est-ce pas ?

Musique instrumentale d’installation.

J’entends votre émerveillement et votre intérêt…
Vous voyez qu’à présent nous avons un véritable ballet de 21 règles déployées et circulant sur notre Cercle, et vous commencez à ressentir avec certitude la capacité de ce Tout harmonique qu’elles peuvent former .
Il en manque encore quelques-unes, n’est-ce pas ? Eh bien, pour ma part, je me sens prêt à lancer et installer les 3 ultimes règles devant intégrer ce Cercle… J’entends que vous êtes d’accord.
Vous allez donc assister, avec l’installation de ces dernières données, à la mise en perfection, disons, de ce Cercle.
Soyez à l’écoute et observez.

Musique instrumentale d’installation.
.
Je déclare le Cercle complet.

Eh bien, vous observez, n’est-ce pas, j’en suis sûr, à quel point ce Cercle à présent prend toute sa puissance et toute sa dynamique dans la perfection de sa Forme et dans l’interaction circulaire, et disons multidirectionnelle en même temps, de toutes les règles qui le constituent et qui sont portées sur sa fréquence sonore.
Je sais que certains d’entre vous à présent reconnaissent à la vibration de leur coeur qu’il s’agit d’un ensemble de toute perfection, et de sagesse, en accord avec cette vibration des coeurs qui nous est chère à tous.

Observez donc la qualité vibrante en votre coeur de la résonance de ce Cercle et de ses 24 règles de mises en relations et de synergie harmonique.
Observez comment de la sorte vous pouvez imaginer que n’importe quel projet fonctionnant sur la base de ce Cercle de règles sera un projet où les relations pourront être non seulement harmoniques mais productives d’harmonie, de vie, de vérité, de sagesse, de lumière…

Et j’entends que vos cercles ayant reçu cela, certains sont en train de peut-être s’en émerveiller -ou du moins d’en être très satisfaits- et se mettent à penser avec espoir, avec nostalgie et avec désir, ou avec certitude, qu’avec un tel fonctionnement : tout ce que vous pourrez entreprendre dans la  perfection et la rénovation de vos structures devrait avoir une issue totalement harmonique, relationnellement équilibrée, et productive et inscrite dans la justesse de vibration partagée de vos coeurs.
Cela du moins est ce que j’ai eu pour mission de vous enseigner en ces instants.

Et je sais que vous êtes parfaitement capables non seulement de le recevoir mais de le pratiquer, de le mettre en oeuvre et de le développer – pour vous-mêmes et par vous-mêmes dans vos propres besoins, vos propres formes, vos propres structures et vos propres objectifs… Cela peut se faire avec notre collaboration, cela peut se faire juste entre vous également, à votre choix.
Nous serons bien évidemment disponibles pour vous donner un petit coup de main dans la mise en route de ces structures de fonctionnement si vous le désirez.

Je me réjouis de cette transmission.
Je reste quelques instants avec vous, en silence, par simple bonheur de partager ces instants en votre compagnie avant de me retirer; et je contemple avec vous notre Cercle de règles qui joue et chante…

Silence vibrant…

A présent, vous avez peut-être noté ,ou non, que nous avons posé une circonférence à ce Cercle, mais pas de centre.
Eh bien, cela est la clôture : le centre.
Mais ce centre doit être posé non seulement par moi mais par vous.
Je vous écoute…

Silence vibrant…
.
Nous percevons donc dans ce silence apparent la précieuse note, unique, si fine et subtile, qui émane de l’ensemble de votre Intelligence Partagée et qui va se poser, en toute fluidité, au centre très précis et exact du Cercle Sonore que nous contemplons, et qui est…
Voila  donc une Oeuvre de toute beauté.
J’en suis heureux.

A présent, je vais vous saluer, moi, Eesooraal des Pléiades.
Alleluia.
Soyez ce que vous êtes.

 

via Christine Anne K. le 10 janvier 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 – participer au Cercle Harmonique du 13 février : voir en page Evènements

Inaj’L Adr, des Pléiades – n°3 – Géométries sonores

cliquez pour écouter

Musique vibrante.

Amis et Frères et Soeurs de Terre, c’est une joie de pouvoir communiquer avec vous ces quelques instants.

Mon nom serait pour vous Inaj’l Adr. Je suis déjà intervenu en tant que mathématicien musical -résidant, issu de, ce que vous appelez les Pléiades.

Depuis ma précédente intervention, il y a eu beaucoup d’apports musicaux et harmoniques, et géométrico-musicaux dans l’ensemble des systèmes qui caractérisent votre configuration planétaire. Et j’observe avec plaisir et intérêt que ces configurations non seulement sont bien évidemment tout à fait cohérentes, et de toute évidence performantes, mais également qu’elles sont belles. Et j’observe également qu’elles sont génératrices, créatives en quelque sorte, de possibilités d’éléments nouveaux ou bien supplémentaires, lorsque cela doit se générer (…je vois bien qu’elles ne font pas du nouveau pour faire du nouveau : cela serait tout à fait anarchique).

Musique vibrante.

Vous voyez que je m’exprime avec plaisir par l’emploi de ces harmoniques musicales et de cet instrument de métal terrestre.
Cela me permet d’ajuster -d’une façon qui me satisfait, qui me plait, et qui convient à mon propos- les lignes harmoniques à l’intérieur desquelles j’ai besoin de me situer pour communiquer avec vous; et aussi une certaine, disons base sonore, au moyen de laquelle je souhaite pouvoir vous informer…Car mon rôle en cette communication est de vous apporter quelques informations qui sont, disons, complémentaires et nécessaires de ce qui est en train de se mettre en place musicalement, et disons « électriquement » (pour employer des mots qui vous sont familiers) dans la configuration globale qui englobe votre Planète, peut-on dire, et à laquelle j’ai fait référence à ma façon tout à l’heure.

Je vous invite à profiter d’un temps de silence vibrant pour vous mettre, dirais-je, au diapason.

Silence vibrant,
puis transmission musicale.

…Ceci était un autre ajustement que j’installe par dessus les précédents. Cela nous donne donc deux petites gammes qui se superposent et s’entrecroisent; permettant donc que les sons subtils dont nous allons avoir besoin se glissent très très précisément dans votre système d’audition, et pourrait-on dire dans votre corps.

Nous allons également profiter du fait que vous avez bénéficié il n’y a pas longtemps de la mise en place de quelques Lignes de Conscience (*). Je vous invite donc à recaler votre Conscience sur la totalité des Lignes de Conscience dont elle dispose… (Cela n’est absolument pas une opération mentale, cela va sans dire, et il s’agit simplement -si vous voulez des mots- d’une ouverture et d’un centrage de vous à vous-même.)

…Voilà, j’entends que des alignements bien cohérents sont à présent en train de se faire entendre pour moi. Nous allons donc être parfaitement en mesure de réaliser mon projet. Je veux dire par là le projet qui m’est confié, car j’agis bien évidemment non pas de mon propre chef, mais dans le cadre d’un plan qui se déroule et qui s’adapte – et en cela je réfère (je ne l’ai pas dit en me présentant) à mon appartenance aux Hautes Consciences Intergalactiques dont je suis un membre scientifique.

Je pense que vous êtes prêts, étant mentalement rassurés et consciemment ouverts. Nous avons d’abord donc une 1ère phase d’audition, de réception et d’organisation en vous de 3 séries de sons subtils.
Pour plus de clarté, je ponctuerai l’entrée et la sortie de chacune de ces séries avec un son audible.   


Son de début
.
..Silence vibrant...     Son de cloture .

…Nous allons passer à la 2ème série.

Son de début
.
..Silence vibrant...     Son de cloture .

…Je vous laisse un instant, avant de passer à la 3ème série.

Silence

Son de début
.
..Silence vibrant...     Son de cloture .

…Nous avons donc positionné j’espère pour vous ces 3 séries… J’ajouterai que vous pouvez, puisqu’il y en a 3, penser à un triangle. La réalité de la géométrie à laquelle nous avons affaire est un peu plus complexe mais l’image du triangle est parfaitement cohérente pour vous.
-Ne cherchez pas mentalement à faire le lien entre un triangle, sa forme et 3 séries de sons, vous perdriez votre temps et vous vous déconcentreriez. Contentez-vous d’aimer ce qui se fait-…
Voilà, la structure de ces 3 séries étant, je pense, stabilisée dans votre intelligence et dans votre réceptivité; nous allons maintenant constituer de façon disons croisée, un petit ensemble sonore audible qui -sans que vous ayez aucun effort à faire, si ce n’est d’être là- va donc se composer, s’articuler, se mêler, de façon structurée et tout à la fois créative, avec ce Triangle de sons subtils que nous avons mis à disposition précédemment.

Transmission musicale…

…C’est une Joie profonde et authentique pour moi de vous transmettre ces éléments, qui sont pour moi un petit trésor.

Silence vibrant

…Dans le temps de silence que je me vois amené à observer avec vous, je suis très attentif à l’extrême activité -en cet instant- de votre Structure d’Intelligence Collective, dans ses nombreuses sous-structures; et à la manière très impeccable, dirais-je, dont elle intègre déjà l’ensemble de ces sons à peine leur vibration s’est-elle éteinte… – car elle ne s’est pas encore éteinte que déjà il y a Intelligence créative et organisatrice en action !

…Silence vibrant.

Je vais à présent évoquer une autre figure de géométrie, peut-être peu courante pour vous, que je désignerai comme un pentaèdre, c’est-à-dire un volume avec 5 sommets. (J’ai un doute à vrai dire car je ne me rappelle pas si le mot « -èdre » concerne les sommets ou les arêtes?)… Il s’agit bien d’un volume à 5 sommets et pardonnez-moi si involontairement j’aurais évoqué un volume à 5 arêtes. Je ne vous demande pas de le visualiser -vous pourrez toujours, si cela vous amuse plus tard, chercher à quoi cela peut ressembler.

Ce qui importe, c’est que vous preniez conscience que chacun de ces 5 sommets émet une capacité de fréquence sonore. Quand je dis « capacité », je veux dire que chacun de ces sommets n’émet pas une fréquence unique et constante; et le mot « capacité » signifie pour moi qu’il peut émettre telle ou telle fréquence… Chacun de ces 5 sommets donc a la capacité d’émettre certaines fréquences, et les 5 fréquences émises sont bien évidemment harmoniques d’une façon spécifique les unes avec les autres…
Il ne s’agit pas de vous embrouiller le mental; nous sommes en train de poser, je l’espère, une petite forme musicale, et cela était le préambule.

Je vais donc maintenant mettre à disposition un petit ensemble de sons qui va, je dirais, probablement tout naturellement se disposer, de par votre Intelligence Collective, dans cette configuration de 5 sommets – chacun avec sa capacité fréquentielle.

Transmission musicale.

Silence vibrant.

Je vous donnerai maintenant l’indication que : ce que j’ai appelé un pentaèdre, ce volume avec ces 5 sommets à capacité fréquentielle, harmoniques -qui vient d’être informé- a une rotation complexe; et que cette rotation s’est mise en mouvement.
Cela est une indication (…encore une fois, vous n’avez pas à analyser, mais simplement à recevoir et à entendre) car le fait de cette Rotation, bien évidemment, produit une certaine Architecture sonore.

…A quoi sert tout cela me direz-vous ?

Comme je l’ai dit au tout début de mon intervention : ce sont des éléments que j’ai été chargé de vous proposer et qui devraient complémenter l’Architecture, la Configuration des nouvelles Grilles sonores que vous venez, je crois, de mettre en place, et qui sont encore en train de se formater, disons. (*)

Ces éléments ne vous sont pas imposés, ils vous sont proposés. Et votre Intelligence Collective a toutes les capacités de les adapter, et disons, presque de jouer avec eux. Voilà : cela sert à cela.

Cela vous offre également -sur le plan peut-être plus individuel ou en petit groupe- quelques matériaux matématico-musicaux qui peuvent vous intéresser pour certaines créations que vous pourriez avoir envie de faire naître…
Cela peut donc s’engrammer, s’archiver dans le bagage de vos connaissances, et de vos outillages, en sachant que cela peut bien évidemment générer des créations supplémentaires nourries par cela.

Je suis donc très heureux, je le redis, d’avoir pu partager avec vous ces éléments.
Je n’en donnerai pas davantage.

Il importe simplement, avant que je me retire, que nous unissions nos coeurs et dirais-je notre Amour de La Source, pour contempler quelques instants ensemble ces petites Réalisations sonores géométriques, vivantes.
Ces Architectures qui font partie des Beautés sans cesse naissantes que nous offre notre Univers… Et que nous offre notre appartenance à cette grande Symphonie de l’Un – qui nous fait Etre.

Contemplons donc quelques instants…

Silence vibrant

Et que vos Cercles, quelles que soient leur fonction et leur spécificité, dans leur ensemble, bénéficient en toute Joie de ces apports, ou de leurs conséquences.
Ainsi vous -individus, que vous êtes en toute Harmonie- serez à même d’en tirer le plus grand bénéfice pour vos Vies et vos Consciences.
…C’est notre point de vue.
C’est notre Souhait; c’est notre Voeu.

Je vous salue.
Je suis Inaj’l Adr, des Pléiades, et des Hautes Consciences Intergalactiques.
Alleluia.

.

via Christine Anne K. le 23 octobre 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.
(*) – Lignes de Conscience : cf. Erinouys de Setikkou, 1 et 2
Nouvelles Grilles sonores : cf. Sehelam Anna n°7

Inaj’l Adr des Pléiades (HCIG) -n°2- Grilles sonores

cliquez pour écouter

Je vous salue Peuple de la Terre, avec toute ma considération. Je me nomme Inaj’l Adr, j’appartiens au système des Pléiades et je suis déjà venu vous parler une fois, en tant que mathématicien et spécialiste des Lois musicales…

Sachez que nous nous réjouissons, nous tous, de la phase à laquelle vous êtes parvenus, des progrès qui ont été finalement installés, de la cohérence qui peu à peu, selon nos Lois d’observations et nos critères d’exigences, se structurent.

Il y a apparition d’une Forme -que je pense dans votre langage vous nommeriez une sorte de grille, une trame- de musique, de Sons, de fréquences harmonieusement agencées, qui est encore en voie de construction et de déploiement, mais dont le niveau d’avancement actuellement est tel que nous pouvons vraiment la considérer comme devant être stable, cohérente et harmonique. Cette Forme est à peu près répartie (à part quelques zones où elle est encore moins construite) sur le pourtour, la périphérie de la Forme sphérique élargie de la Planète Terre telle qu’elle apparait.

Cela n’altère en rien l’aspect habituel de cette Planète bleue…Néanmoins le champ vibratoire observable qui émane de cette Planète a notoirement -à présent- changé. Il en émane des systèmes d’informations cohérents et d’une nature autre que ce qui fut. Il en émane des sons, dont la nature et les harmonies sont autres que ce qui fut. Cette Forme elle-même, dans ses détails, présente des sous-structures géométriques fort intéressantes, qui nous le savons sont en grande partie votre Oeuvre et qui, je vous le confirme, présentent une Forme autre que ce qui fut.

silence

Il y a une certaine Loi musicale, qui s’est mise en oeuvre et qui associe un certain nombre des sons émanés par la Terre avec certains sons -structurels- d’une part produits par le Système Solaire, et d’autre part par d’autres Systèmes peu éloignés (dans la zone de la Galaxie où se trouve ce Système Solaire)… Cette Loi musicale, il nous fait plaisir de l’observer en Oeuvre, car nous la considérons généralement comme un phénomène un peu rare, qui peut apparaitre et disparaitre (la disparition je le précise n’ayant rien de dramatique). C’est disons une Loi qui se manifeste lors de la conjonction d’un certain nombre d’évènements, qui eux-mêmes sont temporaires, ou dont la conjonction est temporaire : ce qui explique la manifestation éphémère que j’ai évoquée.

Nous considérons, nous…-quand je dis « nous » je parle disons au nom d’un certain Collège de mathématiciens et de musico-mathématiciens, tout ceci pour rester dans la sphère de votre langage, qui conjoignons nos observations et certains de nos travaux-…nous observons donc que l’émergence de cette Loi pourrait permettre (c’est une hypothèse) la manifestation d’un phénomène de transmutation notoire au niveau de certaines formes de Vie, dans les Systèmes qui sont actuellement en conjonction sonore au sein de cette Loi musicale, ainsi que je l’ai très brièvement décrit. De telles transmutations sont donc prévisibles, et sont la plupart du temps l’occasion de l’émergence de quelques nouveaux modèles biologiques, inscrits bien sûr dans les milieux où ils se trouvent – l’un de ces milieux étant votre Planète par exemple…

…Il est donc possible que vous ayez à observer d’ici quelques temps (je ne saurais pas dire combien de temps) l’émergence de nouvelles formes de Vie, que ce soit à l’intérieur de votre propre Système -sous forme végétale, animale, humaine éventuellement- ou bien dans les formes de vie plus subtiles que vos yeux n’observent pas (vos yeux de chair du moins). Ce phénomène, qui donc à votre échelle sur la Terre peut éventuellement se produire, va donc être attendu en différents points puisque, dans le cadre de la conjonction relative à cette Loi musicale dont j’ai parlé tout à l’heure, ainsi que je l’ai dit, différents points hors de votre Système Solaire sont concernés.

Il peut alors y avoir par ces éventuelles nouvelles formes de Vie des émissions sonores qui par bio-résonances -même lointaines- opèrent une forme de conjonction à nouveau, et peuvent avoir pour effet une création de Matière quelque part – disons dans l’espace… Cela peut occasionner par exemple ce que vous appelez la naissance d’une étoile, ou bien un autre phénomène.

C’est donc de notre point de vue un très bel évènement, musical, dont les répercussions dans la matière sous ses différentes formes et dans ses différents environnements sont toujours passionnantes. Et cela met toujours en valeur bien évidemment la Beauté et les Mystères de la Création, qui même si elle a ses Lois comporte également justement ces aspects en apparence aléatoires – qui sont en réalité aussi ce qui se produit de par le pouvoir de la rencontre des Sons et de leur interaction.

Nous n’ignorons pas que dans vos théories (vulgarisées je crois) des origines du monde, sur lesquelles vous vous êtes beaucoup interrogés, vous avez installé un concept nommé « big-bang » ; qui de notre point de vue bien sur ne correspond pas véritablement à ce qu’est la Création, en l’occurrence de cet Univers. Mais néanmoins il y a là chez vous une belle intuition de ce phénomène de la Rencontre des Sons, et de la pertinence par exemple de cette Loi musicale que j’ai évoquée. (Ne voyez pas de stricte association entre la Loi musicale dont je parle et les phénomènes d’émergence de Forme de Vie dont j’ai parlés, avec ce que vous appelez vous « big-bang » : c’est une sorte de parallèle-exemple, cela ne va pas plus loin.) …Je n’appellerai donc surtout pas ce dont je vous parle par le nom de « big bang » que vous employez, car cela induirait beaucoup de confusions.

…Pourquoi suis je venu vous parler de cela?
Tout d’abord bien sûr parce que votre Planète est concernée par ce phénomène, et cela vous permet peut être de savoir que, si vous assistez à l’émergence de quelques nouvelles formes de Vie vous saurez comment cela a pu s’originer.

Et par ailleurs il vous est recommandé, très Cher Peuple de Terre, d’être vous-même en Résonance -car vous l’êtes pourrait on dire de toute façon même à votre insu- avec ce phénomène d’occurrence musicale, conjoncturel et relativement éphémère…

Si en effet d’une certaine forme de Joie, qui peut être simple curiosité ou amusement ou bien joie véritable en votre coeur, vous accompagnez la conscience de l’existence de ce phénomène : vous amplifiez alors, en créant justement cette résonance, les effets de cette conjoncture sonore unique. Et votre Joie -telle que je l’ai décrite- peut alors elle-même servir d’amplificateur, voire en quelque sorte de matrice, à ce que la où les nouvelles formes de Vie rendues possibles par cette conjoncture puissent réellement apparaitre et se développer… N’est ce pas tout à fait excitant? N’est ce pas de toute Beauté?

Je suis incapable, pour être très clair, de vous prédire en rien de quelle nature peuvent être ces émergences de Vie… Là est la Beauté -et le Mystère- n’est ce pas?

 

Toutefois l’une des raisons de cette intervention est également, si vous le permettez, et dans le cadre de l’observation de cet évènement, de vous faire profiter de quelques mises au point réalisées par notre expérience scientifique conjointe, et donc de vous transmettre si vous l’acceptez un petit paquet de bandes fréquentielles qui -selon nos travaux, nos observations, nos évaluations et nos essais- peut grandement aider, faciliter et accompagner l’éventuelle naissance et croissance de ces possibles formes de Vies nouvelles.

Vous allez donc recevoir dans quelques instants ces fréquences, ou plus exactement ce paquet de bandes de fréquences. C’est donc un objet qui a sa complexité, et qui d’ailleurs est agencé dans une Forme précise -qui ne peut véritablement subir de distorsions- qui se réfère à la Géométrie des solides dont je crois vous désignez certains comme Solides de Platon… Je crois que la Forme en question, si je ne me trompe, est non connue de votre liste des Solides de Platon (mais cela est un point assez anecdotique, et je m’en excuse).

Ce paquet, donc de bandes de fréquences, va vous être simplement remis. Et nous savons qu’il sera reçu par les Etres et les spécialistes appropriés -de par la répartition des ondes de votre Intelligence Collective à présent bien déployée… Nous nous servons donc simplement de ce canal pour réaliser cette transmission – et nous vous invitons à partager notre Joie et notre excitation à l’égard de ce phénomène un peu exceptionnel.

La transmission va débuter dans quelques instants et sera, de votre point de vue, silencieuse.

transmission vibratoire

J’aimerais pouvoir vous inviter à observer la Beauté de la forme et du contenu de ce paquet qui vient de vous être transmis. Je m’excuse d’ailleurs car je sais que vos perceptions vous offrent peu de ressources -sauf pour certains d’entre vous, qui sont rares je pense- pour véritablement observer pleinement ce type d’objet, encore actuellement. Néanmoins il est important que, dans la Joie à laquelle je vous ai en quelque sorte invités, vous ayez cette conscience -ou cette information- concernant la Beauté de ce paquet de fréquences et de la Forme dans laquelle il est présenté…

silence

Je pense que mon intervention peut se clôturer là, car je pense n’avoir rien d’autre à ajouter. Nous restons bien sûr, en ce qui nous concerne, dans notre état vigilant (et, je l’avoue : excités comme je l’ai dit) d’observations de la forme et de la durée des phénomènes de cette Loi musicale et de ses effets – ici et là...
Je vous dis peut être à bientôt. Je vous salue. Je suis Inaj’l Adr, des Pléiades, mathématicien musical, comme vous le savez.

Alleluiah!

 

via Christine Anne K. le 9 mai 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

L’Ami du Feu, Azaï Iran des Pléiades

cliquez pour écouter

Introduction en Langue stellaire …

Le Feu est avec moi, très chers Frères et Soeurs de Terre, je me présente Azaï-Iran. Je proviens des Pléiades…

Je porte ce Feu depuis longtemps, j’en suis l’un des garants, cela est ma fonction et je suis respecté pour cela. C’est une responsabilité, parfois lourde.

J’aime le Feu et le Feu m’aime.  C’est ainsi que nous faisons bon ménage.

J’ai besoin de m’adresser à vous, avec mes attributions, car il est d’importance que vous ayiez notion de ce qu’est le Feu, hors de ce que vous en connaissez et également dans ce que j’appellerai ses dérivés.

Je sais que vous avez reçu les Lois du Feu il y a quelque temps, cela est bien…Je sais que vous ne les avez pas toutes comprises, du moins c’est ce que vous pensez… Or vous les avez comprises; il vous manque simplement peut être la pratique de certains aspects…

Je vous rassure, je ne suis pas venu enflammer ni embraser quoi que soit de votre environnement. Je ne suis pas un destructeur.

silence

J’aime le Feu, le Feu nous aime.

silence

Ne croyez pas que mes silences soient des hésitations : c’est le Feu qui parle dans ces instants, car il est près de moi et chuchote.

silence

Il y a un certain chant du Feu que j’aurai plaisir à vous faire entendre avant le Cercle qui va suivre dans quelques instants. Ce Cercle est destiné à observer les règles communes de la survie du Feu et de la survie de ce qui se confronte au Feu – cela n’est pas un paradoxe.

silence

Mon cœur est gros de choses joyeuses que j’aimerai partager ayant l’occasion de vous parler, mais je crois que cela n’entre pas dans le cadre vraiment de cette intervention. Il y a abondance de bonnes nouvelles et de joies dans la proximité du Feu telle que je la pratique, il y a abondance de réjouissance et d’intelligence, il y a abondance de vérité. Il y a bien sûr toute la chaleur. Il y a…ce que je ne sait pas nommer dans votre langue puisque cela n’a pas de nom, du fait que cela ne se manifeste pas dans votre environnement et votre atmosphère : mais qui crépite, et qui à vrai dire se manifeste à votre insu – lorsque par exemple la foudre crépite ou l’étincelle de votre petit feu de bois.

silence

Je laisse parler le Feu.

Le Feu est mon ami.

Il m’a apprivoisé, car il est plus intelligent que moi.

Faites que le Feu soit votre ami et non pas votre ennemi : croyez moi cela est un profond conseil de ma part. Ne croyez pas que le Feu soit un ennemi à combattre. Il permet entre autres de se débarrasser de bien des choses que l’on a pas à garder. Mais cela n’est qu’un de ses aspects…

Il me rappelle que je dois vous chanter ce dont j’ai parlé, voici donc :

Chant

Ainsi parle le Feu, ainsi chantent les Amis du Feu.

Je sais que vous avez peur du Feu, bien souvent, sauf lorsque vous le domestiquez dans une petite boîte. Je suis ni venu entretenir votre peur, ni venu me complaire avec elle.

Asseyez vous donc, et soyez en présence de ce Feu aux attributs autres que ceux qui vous sont familiers,

Le Feu est source de Vie, le Feu est manifestation de Vie…Le Feu est manifestation de Transmutation : et cela est une grande chose,

J’aime le Feu et le Feu m’aime.

Je suis son serviteur, je suis son garant…Grâce à lui, j’ai toute ma liberté, ma joie, ma puissance, mon humilité aussi.

Grâce à lui je suis vrai.

silence

Vous n’ignorez pas que sur votre Planète il y a des volcans. Vous n’ignorez pas, du moins je l’espère, que beaucoup d’entre eux sont en activité. Vous n’ignorez pas que le rôle des volcans est d’exprimer la chaleur et la transmutation.

Il y a ce que vous appelez des ceintures de volcans. Ce que vous appelez ceinture de Feu… Il y a -ce qui est de toute beauté- des volcans sous-marins…

Je ne viens pas vous effrayer en vous annonçant des catastrophes volcaniques qu’il ne m’appartient pas d’anticiper. Seule votre Planète le peut et cela est son privilège, son rôle et son Amour.

Je viens vous dire : prenez soin de vos volcans car … ils vous aident, ils vous permettent d’avantage de Transmutation.

Je ne vous demande pas de vous jeter dans le cratère des volcans enflammés – sauf si cela est votre désir, mais je ne le pense pas. Je vous demande d’accompagner de vos cœurs et de vos pensées l’activité de vos volcans. Non pas dans des pensées de peur, de risques, de dangers – même si le fait est qu’une éruption volcanique est fort dommageable pour la vie et l’environnement de ceux qui sont à proximité…Mais sachez que ceux-ci sont des transmuteurs, ils sont là pour ça – aussi scandaleux que ce propos puisse vous paraitre, je ne crains pas le scandale.

Le Feu m’aime et je l’aime.

silence

Il y a une intelligence du Feu qui en partie anime votre propre intelligence et vous ferez bien de la respecter comme telle.

Je vous invitais donc à accompagner le travail de vos volcans. Il y a dans votre cœur un élément vibratoire qui peut être en parfait accord avec l’ensemble de l’activité volcanique, ou également avec un certain volcan de votre choix. Je ne suis pas en train de vous inviter, ne vous méprenez pas, à accroitre par l’emploi de cette vibration l’activité d’un volcan, car cela ne vous appartient pas – cela comme je l’ai dit, appartient exclusivement à la Terre, et même si vous faites partie de la Terre cela n’est pas votre rôle en tant qu’être humain.

Je vous demande donc simplement d’être à l’écoute bienveillante, accueillante, respectueuse et joyeuse de la Transmutation qui se fait, au lieu de la craindre par ces vibrations de crainte que vos pensées peuvent émettre, ces vibrations de pensées-catastrophes, de risques (qu’il vous appartient en tant qu’humanité de gérer). Je ne vous demande pas de vous sacrifier si vous vous sentez pas appelé(e) vous même à être un transmuteur.

Je vous demande d’accueillir avec joie et d’amplifier ainsi la Transmutation dans sa portée lumineuse, dans sa portée de Vie, dans sa portée de changement. Vous souhaitez n’est-ce pas le changement, vous souhaitez un autre monde, vous souhaitez que disparaissent bien des impédiments lourds, des « saloperies » comme vous dites…

Eh bien, faites confiance aussi à la portée de ces transmutations, même si les liens de cause à effet vous échappent – cela est normal. La loi de causes à effets ne fonctionne pas dans ce domaine. Seule la loi de synchronicité est là, observez donc la vérité et la réalité des synchronicités entre ces activités volcaniques et les évènements critiques qui actuellement, je pense, battent leur plein sur votre Planète…N’ignorez donc pas que l’activité volcanique joue ce rôle transmuteur, de par la Planète et de par quelques populations qui se sont incarnées auprès de ces volcans, pour accompagner physiquement ces phénomènes de Transmutation.

Le Feu vous aime, aimez le.

silence

Nous allons à présent et dans quelques instants, nous ouvrir à un Cercle spécialement réuni, comme je l’ai dit, autour des questions liées à la survie du Feu et de ses effets ( je ne l’ai pas formulé comme ça lorsque je l’ai évoqué tout à l’heure mais cela est cohérent).

Je vous invite à écouter le Feu encore quelques instants, avant l’ouverture officielle de ce Cercle.

silence

…Entendez vous Frères et Soeurs, la douceur, la sagesse, la tranquillité et l’amour que portent les paroles de mon ami le Feu? Vous n’entendez n’est-ce pas nulle sauvagerie, nulle agressivité…

Et le Feu me charge de vous traduire : « laissez avec joie se consumer vos vielles structures, intérieurement autant qu’extérieurement ». Cela ne signifie pas l’incendie matériel de votre maison ni de votre voiture (quoique vous en avez le choix bien sûr). Les aspects subtils du Feu sont largement suffisants pour opérer cela.

Ecoutez …

silence

Engrammez dans vos cellules, la douceur et la tendresse de ces paroles du Feu, comprenez que la Transmutation n’est pas autre chose pour vous.

Acceptez le coté extrémiste de ces propos, j’aime le Feu et le Feu m’aime, et nous ne craignons pas d’affirmer ce que nous sommes.

…Je déclare à présent possible l’ouverture du cercle, ce cercle est facilité non pas par moi Azaï-Iran, mais par Inajel Kadoun, à qui je cède bien évidement la parole …

…Le cercle de Survie du Feu est publié sous forme d’article séparé – NdR

 

canalisation via Christine Anne K. le 14 avril 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

 

 

Inaj’l Adr – Mathématicien (musical), des Pléiades -n°1-

cliquez pour écouter

(ou mp3 téléchargeable)

Introduction en langage stellaire

Je suis très honoré d’être ainsi en communication avec Vous, très chers Humains de Terre. Je me nomme Inaj’l Adr ‘ill , je proviens de ce que vous appelez les Pléiades, dans une localisation dont le nom précis ne vous dirait rien -que je peux cependant vous donner pour les curieux  : (nom intranscriptible)- et j’appartiens de par mes fonctions et mon expérience à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, en tant que mathématicien – géomètre principalement- ainsi qu’en tant qu’historien des Mathématiques et des Nombres. J’occupe également des fonctions de régulation disons politique, au sein de la petite constellation dans laquelle je réside.

Voici donc pour moi en cette occasion la possibilité de vous délivrer (comme, je sais beaucoup d’intervenants vous délivrent) : des informations des outils, des lois. Cela va être encore une partie de ma communication. Mais n’est ce pas  il vous est certainement, du moins je l’espère, agréable et utile de recevoir tout cela – car la période de transition gigantesque dans laquelle vous vous trouvez nécessite, vous commencez à le comprendre, d’augmenter considérablement vos bases de données afin de pouvoir construire véritablement du nouveau (n’est ce pas ?) …Et de vous ré-ajuster, dans tout les aspects de votre pensée, de votre environnement, aux mises à jour qui ont été faites et qui sont encore en cours, non seulement sur vos corps mais sur l’ensemble de vos écosystèmes, et sur la configuration de votre planète dans ses champs morphologiques et subtils, et magnéto-telluriques, pour n’en citer que quelques uns.

Je ne suis pas venu pour étaler mon savoir, ni vous donner des leçons sur vous-mêmes. Néanmoins, j’ai à vous communiquer -et cela je le répète, avec plaisir pour moi- un certain nombre de données mathématiques.

Je n’emploierai pas, comme vous le faites, un tableau noir pour écrire des séries d’équations, de paramètres, de calculs, et de choses qui sont extrêmement obscures pour la plupart d’entre vous. Je vais donc, comme vous y êtes accoutumés maintenant, procéder par transmission vibratoire de paquets de données, que vos fonctions d’Intelligence collective sauront décrypter sans aucun souci – ce qui évitera d’ailleurs à vos fonctions mentales de se surcharger d’interrogations et de calculs.

J’ajouterai que parmi ces lois et ces données que je m’apprête à vous délivrer, il y a également tout un chapitre de Lois Musicales, car les Nombres et la Musique, vous devez le savoir, sont intimement liés – du moins vous l’avez su et certains d’entre vous le savent encore. Sachez que la Musique est une porte considérablement importante sur le chemin des Nombres, et le fait même de pratiquer et d’écouter avec attention et avec votre cœur de la musique bien construite, vous fait intégrer immédiatement des séries de lois numériques et géométriques et parfois même algébriques, que vous n’avez nul besoin n’est-ce pas d’écrire sur un tableau noir.

Je me suis permis, pour accompagner mon intervention, d’apporter quelques morceaux de musique. Cette musique, toutefois, restera pour vous dans le domaine du non-audible. Je parle de votre audition physique ordinaire, car votre audition subtile bien évidement est celle à laquelle s’adressent ces morceaux de musique que vous allez écouter. Cela sera donc l’un des aspect de ma transmission de données et cela facilitera l’aspect plus « tableau noir » du reste.

Voici donc, très chers Humains de Terre, le premier morceau de musique, en silence, que j’ai choisi pour vous.

 temps d’audition subtile

Cette Musique, sachez le, a été écrite il y a fort longtemps. Elle appartient aux archives de cet Univers -c’est en tant qu’historien que j’ai la certitude de ce que je vous dis- …Elle a l’avantage de nous être très agréable, et de nous transmettre les bases absolument nodales de plusieurs grandes Lois mathématiques dont cet Univers est constitué… Il y a une deuxième partie, que je vous laisse entendre :

temps d’audition subtile, et chants d’oiseaux au dehors

Voilà… Il me semble qu’un oiseau dans votre environnement a compris la séquence centrale de base de cette musique et vous la restituait dans toute son originalité !

Je vais, suite à cela, vous transmettre à présent un paquet de données sans forme musicale mais qui s’enchaîne très logiquement après cette musique. Ce paquet de données, je vous le propose sous la forme d’un composite de quelques sons et de deux images que vous pouvez visualiser avec votre outil de visualisation mental. Je vous donne donc les deux images, que vous pouvez visualiser alternativement pendant la transmission des sons. (Ne vous effrayez pas, cela va rester très simple.)

La première image est celle d’une cuillère. Prenez de préférence une jolie cuillère dont les formes soient harmonieuses et lisses…. La seconde image est celle d’un petit tas de terre et de cailloux en forme disons plus ou moins de pyramide – petit tas modeste mais tout à fait harmonieux dans sa forme. Vous voyez que ces deux images ne sont pas très sophistiquées, mais elles sont exactement ce qu’il nous faut, tant que vous les visualisez librement de façon alternée.

Je vous donne à écouter à présent de façon audible, ces quelques sons :

 transmission sonore

Pour votre information, je vous préciserai que la combinaison de ces deux visualisations alternées et de ces paquets de données (fort complexes) synthétisées en ces petites séquences sonores qui n’ont pas l’air d’être grand chose, est un outil extrêmement sophistiqué de communication mathématique -qui peut servir aussi dans d’autres domaines- et que vous avez grand bénéfice à en tirer profit, voire à chercher comment le reproduire en certaines occasions. Vous aurez d’ailleurs pour cela des éléments de meilleure compréhension dans la suite de ma transmission, à travers un autre paquet de données.

-Je suis tout à fait conscient que ce type de transmission est étrange pour vous mais je sais que vous en avez déjà reçu auparavant-

Nous allons donc, à présent, passer à un autre morceau de musique, que je me réjouis beaucoup de pouvoir partager avec vous. Historiquement, celui-là appartient à un non-Temps : il n’a donc pas d’époque et cependant il est connu de façon ancienne. Le paradoxe n’est pas gênant : car il peut aussi bien appartenir au futur et être connu de façon ancienne -vous devez vous libérer de vos pré-conceptions concernant le temps linéaire- …Et il a la particularité d’être établi sur des harmoniques tout à fait peu courantes, et qui nous enseignent de façon extrêmement précise et simple certaines séquences numériques, et certaines formes de fractales séquencées de façon très organisée – et que donc il me semble extrêmement intéressant de vous transmettre, simplement, à travers cette musique… Voici donc :

 temps d’audition subtile

– Je vais faire un petit réglage, car il me semble que la transmission ne me convient pas et que la finesse de certains éléments dans ce morceau de musique doit vous échapper. Je vais donc faire procéder au petit réglage et nous allons le reprendre depuis son début dans quelques instants – je vous prie de m’en excuser…

nouveau temps d’audition subtile, cloturé par un petit morceau chanté

Bien. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la fin de ce morceau puisse être chantée ! Voilà que je vais pouvoir noter cette information dans mes bases de données. Cela m’apportera un regard complémentaire tout à fait inattendu sur l’histoire et les capacités de cette transmission musicale… Je vous laisse quelques instants d’intégration et de bénéfices…

 pause intégration

Je vais reprendre. Je vais à nouveau vous transmettre des paquets de données. Et ces paquets, je dois vous le dire, ont la spécificité de provenir essentiellement de ce que vous appelez un monde d’Unité – je crois d’ailleurs qu’une partie de ces paquets est issue du  monde de Zan, que vous avez eu l’occasion de rencontrer il y a quelques temps par l’intermédiaire de ce canal de communication. Je ne vous donnerai pas d’images associées pour ces paquets de données là mais, en revanche, l’utilisation d’un rythme pour disons leur servir en quelque sorte d’onde porteuse (je n’aime pas beaucoup cette expression mais employons-la) va être associée. Nous allons donc établir un certain rythme  (rythme frappé……)

Et voici donc ce que je vous transmets :

transmission sonore rythmée

…Je vous confierai que je suis extrêmement content de ce mode de transmission que nous venons d’employer. Car nous avons cherché quelle était la meilleure méthode, et finalement ce choix comportait une certaine prise de risque aux yeux de certains, mais je suis tout à fait satisfait et je pense que -tel que je le perçois- il y a une excellente qualité de transmission et de réception… Car ces paquets de données mathématiques demandent beaucoup, d’une part de précision, mais également de rythmes – aussi étrange que cela puisse paraître à certains de vos mathématiciens, mais cela ne sera pas étrange pour tous les mathématiciens et je le sais… Quant aux autres personnes, le simple aspect musical, n’est ce pas, doit vous suffire amplement à intégrer ce qui vous est utile.

…Et cela facilite probablement, de façon très appréciable, la circulation de ces éléments au sein de vos structures d’Intelligence collectives, dans leurs différents aspects… Je répète que je suis donc scientifiquement satisfait de ce mode de transmission – vous me pardonnerez ces commentaires, mais  je présume qu’ils ont un intérêt non seulement pour moi mais pour vous.

Nous allons terminer par une troisième séquence musicale. A vrai dire, il y aura deux musiques l’une après l’autre. Je vous laisse découvrir la première – je ne vous explique rien…

 temps d’audition subtile

…Vous pourriez l’écouter pendant des heures, n’est ce pas ? Sachez le d’ailleurs : cette Musique ne s’arrête jamais. Elle est à vrai dire porteuse de certaines Lois constantes de cet Univers – et c’est également à ce titre qu’elle ne saurait s’arrêter… Mais elle est également porteuse d’autres éléments, qui sont aussi ce que j’ai souhaité vous faire entendre.

Je pense qu’en particulier cette Musique, autant que je puisse m’en rendre compte en tant que scientifique et historien, doit comporter certains éléments que vous retrouvez dans certains de vos textes dits Sacrés très anciens, et qui  -lorsqu’ils sont demeurés authentiques, ce qui je crois est rare- vous connectent, directement ou plus ou moins directement, à des éléments authentiques de votre propre Numérisation et de vos propres Sons : ceux de vos origines de Lumière.

Je vous laisse écouter encore quelques instants et puis, je vous rappelle que j’ai une autre musique ensuite pour vous :

 temps d’audition subtile

…Nous allons interrompre le flux de cette première Musique, car je sais que vous en avez intégré une séquence complète; et dans quelques instants vous allez pouvoir entendre, toujours de la même manière, avec votre audition subtile, la Musique dite « Des Sphères, Numéro 3 » – c’est parti :

 temps d’audition subtile

…Cette Musique, mes Amis, informe vos cellules ou les ré-informe. Cette Musique vous est accessible à tout moment. Cette Musique fait partie du patrimoine de cet Univers et donc à ce titre vous appartient en Partage. Cette Musique contient, de façon disons compactée, l’Ensemble des Possibles, de toutes les Lois mathématiques, numériques, géométriques, algébriques, (etc.) qui peuvent être employées et développées au sein de cet Univers… Je vous laisse l’écouter encore quelques instants :

 temps d’audition subtile

Nous sommes à présent appelés à interrompre dans quelques instants cette communication. Je vais donc tout simplement me retirer, car je pense avoir dit tout ce que j’avais à vous dire sans avoir omis d’informations importantes, et je vous remercie de votre écoute – et je vous salue.

Alleluiah… Je suis Inaj’l des Pléiades.

 

via Christine Anne K. le 17/03/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Rappel sur la pratique de l’audition subtile : Chevalier des Sons , ainsi qu’ en écoute

Cercle Pléiadiens-Terriens et invités, du 27 janvier


…écouter ce Cercle (téléchargeable)

 

Je déclare le Cercle ouvert.

Ce Cercle est aujourd’hui facilité par Janekul’h des Pléiades, que nous connaissons tous, et a pour objet de définir quatre paramètres qui concernent la mise en orbite d’un nouvel astre au sein de notre Galaxie. Ce nouvel astre, je pense, est déjà identifié par un grand nombre des participants… J’attends un petit tour de Cercle à ce sujet.

bref énoncé en langue stellaire suivi d’un chant

Nous avons donc… – et c’est Janekul’h qui reprend la parole -, merci à tous les participants d’avoir mis à jour aussi rapidement les différentes informations et perceptions concernant cet astre; et merci à notre Frère de Ten’h N’oha qui a délivré par ce chant la fréquence sonore de cet astre, telle qu’ils la perçoivent là où il est.

J’aimerais à présent que nous écoutions en commun, quelques instants, le son, la fréquence, le chant, de cet astre. Je ne donne pas d’identifiant unique, car il est admis en  nos Cercles que selon nos différentes localisations, nous employons nos propres identifiants. Néanmoins, je précise que quand je dis « cet astre », je me réfère, moi, Janekul’h des Pléiades, à l’identifiant utilisé chez moi qui est :

identifiant en langue stellaire

Ceci est pour les archives… Je reviens donc à ma proposition d’écouter quelques instants les fréquences sonores émises par cet astre.

silence, écoute intérieure

Je souhaite vous informer que ces fréquences sont actuellement reconnaissables de façon exemplaire, et cela est un privilège pour nous. Cet astre est actuellement orbité provisoirement dans une zone assez flexible, ce qui permet qu’un déplacement de son orbite n’engendre pas de perturbations dans l’environnement disons où il se trouve; et fait que nous avons à profiter, pourrait-on dire, de cette situation pour justement définir ensemble les paramètres dont je vous ai parlé, qui permettront de fixer cette orbite d’une façon plus sûre et durable… Je ne compte pas – et je le précise – refaire un historique de l’arrivée et de la naissance de cet astre, car vous en disposez. Néanmoins, je vous invite à poser votre accord à cette déclaration de ma part – et si quelqu’un, quelque participant, désirait re-mentionner cet historique un instant, cela est néanmoins ouvert. Je vous écoute, et ensuite nous continuerons.

intervention scandée en langue stellaire

Que soit donc remerciée la beauté de cette intervention qui nous a retracé si poétiquement l’histoire, la genèse de cet astre, tel qu’il a été généré pas son astre-mère, et observé par le Peuple qui a créé ce poème. Cela est un enrichissement pour notre Cercle, et nous en sommes reconnaissants.

Nous pouvons donc, enrichis par ce paquet d’informations poétiques, envisager avec sérénité maintenant l’établissement des paramètres qui sont l’objet de notre Cercle. Un travail préparatoire a été réalisé par quatre groupes ; et nous tenons, je l’espère, pour acquis que les participants ont connaissance des conclusions de ces travaux préparatoires, et des propositions qui sont déduites de ces observations et de ces recherches… Encore une fois, j’interroge le Cercle pour vérifier que ces données sont bien connues, partagées et intégrées par tous…

Nous avons donc un Frère Pléiadien qui nous affirme que l’un des calculs comporte une petite erreur. Nous allons donc soumettre cette information rapidement aux membres du Cercle qui sont doués de cette capacité technologique de vérifier ces calculs.

chant de correction d’erreur

Bien… Nous avons donc maintenant clarifié cette petite distorsion, mineure mais importante, d’un calcul de trajectoire, et cela est une bonne chose. Nous remercions le Frère Pléiadien qui a identifié cela en toute courtoisie.

Premier paramètre :

Il est donc proposé par les groupes de travail que nous passions à la concertation sur l’établissement du premier paramètre. Vous avez donc trois propositions qui sont le fruit de ce travail, et qui concernent la forme à donner à ce paramètre. Est-ce que nous pouvons envisager de voter pour l’une de ces trois propositions tout simplement ? Est-il besoin de les rediscuter ?

intervention en langue stellaire

Merci, Très Cher, il est donc acquis, j’espère, que nous n’avons pas à rediscuter ces propositions, qui ont été le fruit d’un travail très conséquent. Nous allons donc procéder, si vous le voulez bien immédiatement, au choix de l’une de ces trois propositions concernant le premier paramètre… Vous allez donc utiliser votre système sonore habituel de départagement entre les trois propositions pour élire celle qui apparait la plus pertinente. Je vous rappelle que nous tiendrons compte au fur et à mesure, pour chaque paramètre, de l’existence et du choix du et des paramètres précédents. Ceci est donc le premier, et nous le choisissons librement, mais en considérant, en anticipant le fait qu’il y à aligner les trois autres paramètres sur ce paramètre-là. Ceci est un rappel avant que nous procédions à notre élection.

Bien. Nous allons donc maintenant procéder à l’enregistrement et à l’audition de vos émissions sonores. Synthèse :

synthèse sonore n°1

J’attends l’assentiment de l’ensemble du Cercle par rapport à ce qui a été choisi, et la synthèse sonore a été entendue par tous les participants, en toute correction. Il nous reste à valider cela par l’établissement de l’identifiant du paramètre définitif, mais cela ne sera pas partagé en cet instant. Nous partagerons en fin de Cercle ces données globalement concernant les quatre paramètres. L’équipe technique qui élabore cette donnée l’a enregistrée et va la produire.

 

Nous passons – cela est du moins ma proposition – au second paramètre. Y a-t-il une objection ? Bien. Nous passons à cette élection du second paramètre. Vous avez donc, établi par un autre groupe de travail, cinq propositions. je vous rappelle que du fait que nous avons défini le premier paramètre, ces propositions doivent être considérées de façon conséquente, en anticipant également sur les paramètres suivants. Il nous semble assez évident, d’ailleurs, que deux de ces propositions sont à privilégier. Néanmoins, vous avez la liberté entière de considérer cela autrement, avec vos propres observations. Pouvons-nous procéder aux émissions sonores d’élection dès maintenant ? …Nous les recevons donc dès cet instant.

silence, réception

La synthèse me fait savoir que nous avons, encore – suite à ce premier niveau d’émissions électives -, nous avons à départager encore entre deux propositions qui sont la numéro 3 et la numéro 4. Par conséquent, je vous invite -sans discussion, et je vous en remercie- à re-émettre votre vote..

Nous avons donc élu la proposition 3. La synthèse sonore va être délivrée :

synthèse sonore n°2

 

Bien. Y a-t-il une objection à passer immédiatement au choix du troisième paramètre ? Nous avons donc, de la part du groupe de travail concernant ce troisième paramètre, deux propositions : le choix est donc simple… Je vous laisse quelques instants pour bien re-réfléchir les implications réciproques de ce choix avec les deux paramètres précédents, et l’anticipation du quatrième paramètre qui n’est pas encore choisi. J’entends que cela soulève une petite difficulté… difficulté de choix ? difficulté de compréhension ? difficulté d’élaboration ? Est-ce qu’un des participants peut répondre à cette forme de question concernant une difficulté d’élaboration ?

intervention en langue stellaire, puis chant

Bien. Plus de difficultés ? Non, tout va bien. Pouvons-nous donc élire l’une de ces deux propositions concernant le troisième paramètre ? Je pense que vous avez eu le temps de réfléchir et donc nous allons immédiatement procéder aux émissions sonores d’élection.

…Bien. Quelle unanimité ! Nous avons donc immédiatement – et avec la plus grande clarté – défini sans ambiguïté, sans hésitation, ce paramètre qui s’est imposé. Cela est extrêmement intéressant, commenterai-je, car il est vrai que la posture de ce paramètre dans l’architecture des quatre est fondamentale. Et par conséquent, le fait qu’il soit aussi fermement et unanimement décidé lui confère, je pense, énormément de fermeté, de clarté… (Je cherche quelquefois les mots dans la langue française où je dois m’exprimer pour satisfaire le fait que nous sommes canalisés par une personne humaine, et ce n’est pas toujours facile). Nous allons donc délivrer la synthèse sonore de ce troisième paramètre tel qu’il vient d’être magistralement élu.

synthèse sonore 3

 

Il nous reste le quatrième paramètre. Vous avez donc, de la part du groupe qui a préparé ce paramètre, un ensemble de dix propositions. Il est clair que suite aux choix qui ont été faits pour les trois paramètres précédents, il ne reste – me dit-on – que trois propositions qui soient valables et pertinentes pour ce choix, qui sont les numéros 8, 9 et 10. Je vous invite donc à accepter cette restriction dans votre élection. Je vois que tout le monde est d’accord.

Nous allons donc, après un bref temps de réflexion – je vois que c’est bon -, procéder à l’élection du quatrième paramètre. J’attends…

Merci, c’est parfait………    Synthèse?…… parfait.

Nous avons donc un paramètre flexible, car les paramètres 8, 9 et 10 avaient été conçus comme porteurs eux-mêmes d’un paramètre de flexibilité leur permettant d’être non pas interchangeables, mais néanmoins d’avoir des sortes d’interactions quel que soit le choix du paramètre. Et là en l’occurrence, c’est le paramètre 8 qui a dominé dans vos choix, mais néanmoins il est en interaction avec le paramètre 9, et le paramètre 10 à un degré moindre : ce qui le rend, on pourrait dire, extrêmement vivant.

Nous allons donc, après cette petite parenthèse, entendre la petite synthèse sonore de votre choix, que voici (on vient de me la donner) :

synthèse sonore n°4

 

Bien. je vous remercie tous. Nous allons donc avoir à présent la synthétisation des bandes sonores, correspondant à chacun de ces paramètres tels que nous les avons ensemble, dans ce Cercle, soigneusement choisis et redéfinis. Ils vont être soumis à l’équipe de surveillance des orbites, pour vérification – ou disons contre-vérification – de la pertinence absolue et indéfectible de toutes leurs données, avant d’être appliqués. Et s’il arrivait qu’il y ait une modification à envisager, sur le conseil de cette équipe; eh bien nous vous renverrions un petit mémoire à ce sujet, pour voir si éventuellement nous convoquons en ce cas un nouveau Cercle… Il est clair que, a priori, il n’y aura pas ce genre de difficulté supplémentaire, mais soyez néanmoins à l’écoute et dans l’attente de ce résultat.

Il nous reste à partager, en notre Cercle, la joie, la beauté, la pureté de la mise en orbite probable de cet astre, que nous pouvons écouter ensemble – nos coeurs unis, nos esprits unifiés, nos corps alignés, dans la perfection de la forme de ce Cercle, qui nous nourrit, et nous nourrit réciproquement, nous unifie, nous met dans le partage et dans l’égalité absolue, unifiée et harmonieuse de tous nos Êtres.

Partageons, écoutons…

Que dès à présent le chant de cet astre s’inscrive dans nos coeurs. Que dès à présent ce chant se fonde et s’articule dans l’ensemble des chants qui constituent la musique de nos galaxies. Son orbite définitive lui confèrera sa place définitive et stabilisera son état. Ainsi notre musique collective s’enrichira d’une nouvelle émission sonore dans toute sa beauté et ses harmoniques. Nous accueillons cela avec joie, et dans l’unité de nos coeurs, en ce Cercle.

Que nos coeurs, quelles que soient leurs formes respectives, conservent cet instant d’harmonie en mémoire, et le fassent perdurer au-delà de la clôture de ce Cercle, qui comme chaque Cercle se continue au delà de cette cloturation formelle.

Alleluiah. Clôture du Cercle.

 

 

via Christine Anne K. le 27 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle Pléiadien-Intergalactique du 7 décembre

 

Ce cercle, consacré à plusieurs mouvements dans la Galaxie, nous fait observer sur la fin une élévation vibratoire des coeurs entre ses participants suite à l’évocation d’un ou plusiseurs trous noirs…

 

écoute : http://soundcloud.com/voixdelumiere/cercle-intergalactique

 

Que ce Cercle soit ouvert. Et bienvenue à l’ensemble des participants en ce jour. Je suis le facilitateur-coordonateur de ce Cercle, Janekul’h des Pléiades.

J’observe qu’il y a grand monde aujourd’hui, et nous sommes honorés par la présence d’invités venus d’une Galaxie que nous ne fréquentons pas très souvent… J’entends qu’il y a beaucoup de questions…

Je vais d’abord, très chers Frères, très chers Amis, très chers Partenaires, vous faire part de la thématique et de l’objet de ce Cercle, dont je sais que vous êtes informés et que je tiens à reformuler en ce début.

Je m’adresse à vous en langue stellaire universelle. Cela sera ensuite traduit.

intervention en langue stellaire

La thématique et l’objet de ce Cercle sont donc de recevoir les avis partagés de tous, et plus particulièrement des Peuples concernés par le mouvement, dans la Galaxie, qui conduit actuellement le Système Solaire dans une position un petit peu nouvelle. Ces mouvements, bien sûr, intéressent d’autres Systèmes qui sont également présents dans cette réunion et à qui la parole sera largement accordée.

Nous souhaitons donc en ce Cercle établir non seulement des partages d’observations, mais également des partages de propositions et de moyens de collaboration, issus probablement de certaines nouvelles positions, qui se dessinent peu à peu dans la nouvelle configuration qui est la nôtre, et qui donc se réajuste lorsque ces mouvements, quels qu’ils soient, peuvent avoir lieu.

Nous avons donc, dans ce grand Cercle, un certain nombre de représentants du Système Solaire -de par différentes Planètes- ainsi que des représentants des cinq autres Systèmes qui sont actuellement en mouvement, disons dans la même orbe de mouvement que celle qui concerne le Système cité, et qui est l’orbe principale qui nous intéresse aujourd’hui, mes Amis.

transmission télépathique

Il y a donc là une présentation intéressante et concise de la part des représentants du Système Tashal – qui est donc un des cinq Systèmes dont j’ai parlé hors le Système Solaire. Ces observateurs nous indiquent leur satisfaction de la bonne qualité de ce mouvement galactique dans lequel leur Système est inscrit, et leur observation que ce mouvement semble fluide d’après eux, pour l’ensemble des Systèmes concernés, pour autant qu’ils puissent en juger. Et leur question est donc une sorte de demande de validation de leur observation.

plusieurs interventions en différentes langues stellaires

Je vous remercie.

Je vais donc synthétiser. Nous avons effectivement eu réaction des représentants des autres Systèmes, et leur constatation -presque dans leur ensemble- est similaire à celle du premier Système qui s’est exprimé, à ceci près que le troisième de ces Systèmes (troisième sur la courbe de l’orbe dont nous avons évoqué la spécificité) considèrent, eux, qu’il y a quelque sorte de « dysfonctionnement » dans leur propre mouvement. Le mot « dysfonctionnement » n’est pas réellement approprié : c’est plutôt un manque de fluidité qui est observé, avec une sorte de non-continuité du mouvement. Il est demandé donc par ces représentants du troisième Système si ce phénomène, d’une part peut être observé les concernant, de l’extérieur, et si par ailleurs un tel phénomène a des causes et des effets qui intéressent l’ensemble de nos participants.

transmission télépathique

Je note qu’il y a une réponse assez véhémente. J’aimerais qu’elle le soit un petit peu moins..

transmission télépathique

…Voilà, par conséquent c’est la réponse d’une équipe scientifique basée sur Uranus, qui effectivement confirme de leur point de vue ces observations, mais considère que ces « dysfonctionnements » ne concernent que le Système concerné, et qu’il faut certes déléguer une équipe scientifique -pour observer ces conditions et leur sécurité disons, et évaluer le besoin ou non d’envisager des corrections- mais qu’en aucun cas cette observation ne doit interférer avec la discussion d’ensemble, que sinon elle risquerait d’envahir, ce qui n’est pas l’objet aujourd’hui de notre rencontre.

J’entends bien cette remarque. Il était cependant parfaitement admis et nécessaire de recueillir cette observation, et vous en êtes tous d’accord.

Nous allons donc effectivement procéder à une petite consultation pour déléguer éventuellement une première équipe d’observation extérieure de ces phénomènes, afin de gérer la situation dans le sens par exemple de ce qui a été proposé par nos amis d’Uranus, ou éventuellement dans une autre perspective. J’attends donc quelques instants car je pense que des propositions de collaboration vont s’établir ou du moins se noter.

silence / transmissions télépathiques

Voilà, nous notons donc que ce point a engendré la constitution d’un projet d’équipe d’observation, et éventuellement le déclenchement d’une forme d’intervention qui serait justement à étudier, au cas où les phénomènes observés ne seraient pas effectivement fluides et ne se résorberaient pas… Et je note que dans cette équipe vont figurer des scientifiques émanant de chacun des systèmes concernés par l’orbe dont il a été question, et qui appartient à notre thématique de ce jour.

Je précise donc pour les amis Terriens qui sont à l’écoute de ce canal que j’emploie pour eux, qu’effectivement des observateurs Terriens, entre autres, associés à des observateurs d’Uranus et de deux autres Planètes du Système Solaire, vont faire partie de cette équipe consultante. Et vous avez donc en quelque sorte nos félicitations.

J’entends quelques rires… comme si nos auditeurs Terriens avaient quelque peine à croire que cela est une réalité et ne serait pas une plaisanterie! Nous aimons toujours entendre des rires, et je vous laisse, amis Terriens, gérer entre vous cette circulation d’informations et discuter entre vous de sa véracité ou de sa non-véracité. Peu nous importe à notre niveau car nous allons continuer notre réunion.

intervention en langue stellaire

Merci. Nous avons eu là donc l’exposé d’un certain nombre de données précises et qui concernent toujours l’évolution de ce mouvement, qui donc – dans cette forme d’observation qui nous a été partagée – est analysée en plusieurs phases successives -de 1 à 12- et nous serions donc, dans ce système-là d’évaluation, en train d’observer le déroulement de la phase 5 de ce mouvement.

…Cette forme d’analyse présente l’intérêt d’une certaine clarté, qui peut être partagée par différents observateurs de différentes localisations, de différentes formes d’intelligence, et de différents intérêts. Nous allons donc la mettre en valeur et proposer qu’elle soit diffusée de façon plus formalisée auprès de l’ensemble des observateurs et participants de ce Cercle qui désireront en avoir, disons, un « exemplaire ».

transmission télépathique 

Voici qu’émane l’expression d’une certaine contrariété de la part d’un ensemble de localisations de notre Galaxie, qui considèrent que l’étude de ce mouvement est certes très importante, mais qu’il y a également d’autres mouvements qu’il serait important de mettre à l’ordre du jour, car selon eux -et cela concerne leurs localisations- il y a des précipitations dont ils ont besoin de partager les observations pour pouvoir consulter éventuellement des experts appartenant à des Systèmes extérieurs aux leurs… J’entends cette demande, qui n’est pas véritablement à l’ordre du jour, mais nous allons consulter rapidement l’ensemble du Cercle pour savoir son opinion au sujet de l’acceptation de cette demande.

plusieurs interventions en langues stellaires

Je synthétise une nouvelle fois. Donc nous avons eu un accueil bienveillant à cette demande d’intérêt pour un autre mouvement que celui qui nous concerne, avec la restriction que ce mouvement n’appartient pas réellement à notre conversation d’aujourd’hui. Mais la dernière intervention nous a rappelé tout à fait à bon escient que tous les mouvements sont liés et que nous ne devons pas oublier notre Unité générale, et qu’il serait bon, lorsque nous étudions ensemble tel ou tel phénomène localisé, qu’il y ait toujours une observation de la synchronicité entre ce phénomène localisé, et ce qui se produit dans les autres localisations d’où ce phénomène peut sembler absent, mais qui néanmoins par résonance sont liés d’une manière ou d’une autre, et dans une forme ou une autre.

transmission télépathique

Cette intervention nous a donc invités, de façon très posée, à considérer quelques instants la mise en relation de ce mouvement dans une autre localisation avec celui qui nous concerne aujourd’hui, afin simplement d’intégrer entre nous et d’observer quelques instants l’harmonie et les polarités qui peuvent se construire à travers la mise en observation simultanée de ces deux mouvements.

transmission télépathique

Nous avons donc un observateur particulièrement pointu sur cette façon de traiter les choses, et qui va s’exprimer car il a demandé la parole. Cet observateur appartient au système Tanash Ela’an n°3, et il a pour fonction d’être non seulement astrophysicien mais également biologiste.

…L’intervention de ce scientifique, comme vous l’entendez, se fait de façon télépathique.

silence / transmission télépathique

Merci. Merci de cette intervention. Je tiens à vous faire remarquer et noter la qualité de cette forme d’observation, et je vous invite à reconnaître à quel point il est important que nous gardions toujours à notre pensée, et dans nos décisions d’agir ou de partager quelques informations, le fait que les phénomènes sont liés, et que les interactions -même fort subtiles voire fort lointaines- entre deux phénomènes ont parfois un grand intérêt. Et qu’il nous appartient non seulement de ne pas les négliger, mais d’avoir cette approche globale lorsque nous sommes dans nos Cercles – alors que parfois il se trouve que des considérations locales se confrontent un peu les unes aux autres sans véritablement conserver ce point de vue, plus distant et Unitaire, que nous souhaitons bien évidemment ne jamais oublier.

Nous allons maintenant revenir à l’axe principal de notre rencontre, et j’aimerais avoir…  (- Oui, je vous entends, d’accord, bien, je vais vous laisser la parole dans quelques instants !- )…J’aimerais donc avoir une sorte de tour de Cercle rapide avec, disons une forme d’assentiment sur la fluidité dans le partage de nos observations et l’accompagnement également fluide entre nous de ces mouvements qui, comme nous l’avons bien observé,  intéressent au premier chef les Systèmes, les six Systèmes – Système Solaire plus cinq autres – dont nous avons parlé, mais qui intéressent ainsi que nous l’avons observé là récemment, de façon indirecte l’ensemble de notre Galaxie.

Voilà. Maintenant je laisse la parole à ceux qui l’ont demandée.

transmission télépathique suivie d’interventions en langues stellaires

Voici donc des réponses à ton intervention, mon Frère…

intervention en langue stellaire

Bien, j’espère que cela est satisfaisant pour votre question.

Je ne saurais vraiment offrir à nos amis Terriens -qui écoutent par l’intermédiaire d’un canal l’essentiel de ce Cercle-  je ne saurais leur traduire véritablement ce dont il s’est agit, car ce sont des questions qui (je le regrette) je crois échappent totalement à tous les paradigmes qu’ils sont habitués à pratiquer… Sachez simplement qu’il s’agissait d’une intervention fort utile et qui nécessitait en effet des réponses immédiates de la part d’un certain nombre de localisations très différentes de notre Galaxie. Cela ne concernait pas directement les observations sur le mouvement dont nous parlons aujourd’hui. Il s’agissait d’un autre phénomène là aussi : phénomène disons apparenté à ce que vous appelez les trous noirs.

élévation vibratoire perceptible « dans le coeur », du Cercle

Nous observons une gratitude, d’ailleurs, émanant du fait de ces dernières interventions concernant un trou noir : car ainsi sont absorbées un certain nombre de tensions, et ainsi s’allume entre nous la circulation vibrante de la Lumière qui est la nôtre et celle de chacun, et la circulation vibrante émise par nos coeurs à tous. Cela -ne l’oublions jamais- est également l’essence de ce qui fait être nos Cercles.

Soyons donc dans la Lumière de cette circulation, en oubliant le côté véhément parfois de nos discussions. Car là, nul n’est besoin d’échanger des paroles, des fréquences, des sons et des informations pour arriver à nous comprendre et à être ensemble.

silence vibrant des coeurs

Que cette union vibrante des coeurs demeure entre nous ! Et comme il est d’usage dans nos Cercles : celui-ci et ses travaux se poursuivent après sa clôture.

C’est donc le moment pour moi de remercier la présence de tous ces participants… Ah, j’entends qu’il y a encore une remarque…

silence/ transmission télépathique

Cette remarque émane du groupe des Enfants de ce Cercle, et nous l’accueillons avec joie. Les Enfants trouvent ces Cercles très ennuyeux parfois, et proposent que nous les rendions plus légers. Les Enfants se réjouissent de l’évocation qui a été faite du paysage des trous noirs (et dont je n’ai pas rendu compte à nos amis Terriens dans ses détails) car cela apporte de la joie.

Je remercie le groupe des Enfants de ce Cercle, que nous allons donc à présent clôturer formellement, dans la conscience que chacun de ses participants continue ce travail et ce partage, jusqu’à son achèvement.

Je suis Janekul’h des Pléiades, facilitateur de ce Cercle convoqué par nous, et je déclare ce Cercle clôturé.

 

 

 

via Christine Anne K. le 07/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 


 

Cercle Pléiadiens-Terriens et invités, du 13 novembre

 

Ce cercle « de réflexion » fait état de beaucoup de faits, échanges et partages, dans l’actualité de notre tout récent changement de cycle. Il nous enseigne également et une fois de plus, ce qui est tout aussi primordial, de nouveaux aspects des règles de fonctionnement des cercles, et nous confirme à quel point nous y participons pleinement.

fichier sonore : http://soundcloud.com/voixdelumiere/cercle-pl-iadiens-terriens-13

 

Ouverture du Cercle.

Ce Cercle est facilité par Janekul’h des Pléiades.

Nous réunissons en ce jour et en ce Cercle, nombreux, nous Pléiadiens associés aux cercles Terriens qui sont nombreux et d’autres invités de cet Univers dont je n’énumérerai pas les locations. L’objet de notre Cercle est celui-ci :

– Présentation en langue stellaire

Je présenterai simplement en langue terrestre cette dénomination : cercle de réflexion partagée et d’évaluation.
Il s’agit d’évaluer la place du système solaire dans la période qui s’étend d’aujourd’hui à ces deux prochains cycles, afin d’établir entre nous les chartes nécessaires à nos interactions réciproques.

Je vous transmet l’intervention, disons joyeuse, d’un groupe de nos frères de Véga III qui, en effet, désirent faire part de leur joie de tout ce qui se passe et se produit, se réalise, en ce début de nouveau cycle du système Solaire et donc de la Terre – puisque nous avons de nombreux participants de la Terre, ce qui est nouveau pour nous et dont nous nous réjouissons énormément, c’est ce que j’entends, et c’est naturel.

Comme vous le savez, nous communiquons d’une part en langue stellaire universelle, d’autre part par télépathie, ainsi, éventuellement, que par séquences sonores vibratoires pures. Cela peut apparaître d’une certaine complexité mais à vrai dire nous avons le pouvoir de rendre ces interactions parfaitement fluides, et le Cercle Pléiadien dont je suis membre à cette faculté de super-régulation qui en ce jour, je pense, est particulièrement bienvenue.

– Chant(s) en langue stellaire

Nous accueillons donc ces cinq chants de bienvenue émanant de différents participants et localisations de ce Cercle. Cela s’adresse bien évidemment, très particulièrement à tous nos amis terriens entrés dans ce Cercle.

Il y a beaucoup de questions parmi nos amis terriens et il va falloir que nous opérions une certaine forme de régulation et de synthétisation, ne vous en déplaise, cela est la loi des cercles.

Nous sommes à l’écoute, nous tous…Il y a des questions qui pourront être traitées et d’autres qui vont être enregistrées, mais qui ne pourront pas être traitées dans l’instant.

.. J’ai une réponse qui est présentée qui est la suivante, c’est qu’ il y a un nombre important de points d’observation qui sont en charge de s’auto-vérifier les uns les autres en ce qui concerne ces évaluations de situation, qui font parties des éléments sur lesquels nous réfléchissons ensemble. Il n’y a donc pas dissonance à priori, du moins entre toutes ces observations qui, certes, émanent de points différents et de formes d’intelligence un peu différentes les unes des autres, mais qui ont pour vocation de se compléter les unes les autres et de rechercher l’harmonie dans leur synthèse.

J’entends qu’il y a beaucoup de joie chez un grand nombre de nos amis terriens, ceux qui ont compris réellement ce qui se passe. Il y a aussi beaucoup d’attentes. Nous découvrons à vrai dire qu’il y a toutes ces attentes. Nous ne le savons pas. C’est un point important que nous avons à accueillir.

– Échange en langue stellaire –

…Y-a-t’il des réactions pertinentes à ce commentaire qui a tenté de présenter sa synthèse des évaluations et des observations dont j’ai fait état ?

J’entends à la fois certains assentiments et beaucoup d’interrogations, cela nous indique que certains éléments n’ont pas été bien compris par tous. Je vais donc demander si quelqu’un dans ce cercle à une autre proposition de synthèse à présenter..

Nous avons là une transmission vibratoire de forme, dont le décryptage est fait simultanément par notre ami Shedoun Akal. C’est bien. J’observe déjà que cette synthèse produit un certain apaisement et une certaine satisfaction.
Pendant qu’elle se poursuit, je vous invite à pratiquer le souffle numéro 3.. 
-je m’excuse auprès de nos amis Terriens qui ne peuvent comprendre cette appellation : je vous invite donc à respirer simplement en conscience, chers amis.
…Sachez, pour faire bref, que nous avons différentes pratiques de souffle qui nous facilitent l’écoute et l’intégration de certains fragments de travail dans nos cercles. Le fait donc de placer nos souffles tous ensemble d’une certaine façon fluidifie considérablement l’écoute générale et la transmission des données vibratoires et télépathiques que nous avons coutume de pratiquer-

changement et allègement vibratoire subit

…Il y a donc présentement une certaine élévation vibratoire dans notre Cercle, qui est due à la qualité d’intervention qui vient de se produire d’un autre côté de la part des Êtres installés dans la dimension numéro 8 (de notre échelle s’entend, car j’entends que les échelles de dimensions connues et pratiquées sur la Terre ne correspondent pas à notre propre échelle – ce qui est sans la moindre gravité à l’heure actuelle dans nos communications. Ce ne sont que des points de repère)… J’apprends que la dimension 8 dans notre échelle correspond à la numéro 12 dans l’échelle terrestre.

– Intervention chantée en langue stellaire

Est-ce que quelques individus présents souhaitent réagir ou commenter de quelque manière que ce soit ce qui vient d’être partagé jusqu’à présent ? Cela est important..

J’entends une certaine contestation comme quoi vous n’auriez pas été tenus au courant de certains faits. Est-ce qu’il y a des contestations à ce propos ?

 Il est donc exposé les raisons précises de cette situation et cela explique je pense pourquoi ceux qui n’ont pas été tenus au courant ne l’ont pas été..
Il n’est pas question, je le rappelle et vous le savez, qu’il y ait des dissimulations d’information si ce n’est, parfois, dans des systèmes conjoncturels qui font que certaines informations ne peuvent être divulguées en même temps auprès de tout le monde. Et cela est admis je pense par tous, car vous le pratiquez tous dans vos propres lieux de vie, n’est-ce pas ?

Bien. Je vois que cela est entendu… Et les rires que j’entend de ce côté-là attestent la bonne humeur de certains du moins; car ceux qui ne rient pas attendent, avec la plus grande bienveillance j’entends.

Y-a-t’il encore une protestation quelque part, que nous n’aurions pas notée ?
…Il y a donc j’entends une protestation isolée que je vais tenter d’exprimer afin qu’elle soit bien entendue :

– Intervention en langage stellaire
– puis petite transmission vibratoire

…. Bien. Cette réponse a le mérite d’être apaisante, tolérante, intelligente, du moins c’est mon opinion. Y-a-t’il d’autres formes de réponses à la protestation qui a été exprimée ?
J’entends que la plupart des Terriens ne comprennent pas cette protestation.

.. Bien. Je remercie ceux qui prennent la peine de fournir des explications et je vous invite à observer la mesure et la tolérance qui sont pratiquées dans ces explications.

la vibration du coeur s’amplifie

J’entends également une nouvelle vibration de tous nos cœurs; et que nos amis Terriens de ces nombreux cercles participants sont quelque part agréablement surpris de la nature de cet échange, et de cette vibration qui s’installe entre nous.

…Il nous est dit qu’il y a eu sur la Terre, il y a 2 jours (11 novembre 11) , un grand partage méditatif et d’aspiration à un monde meilleur qui, semble-t’il, a fait plus ou moins le tour de la planète, au moins de par un certain nombre et un nombre suffisamment intéressant de personnes, et les Terriens présents souhaitent partager avec tout notre Cercle cette dynamique qu’ils ont pu, pour certains d’entre eux, vivre et expérimenter. Cela est important pour vous, et cela est important pour nous également de le partager.

Nous partageons à présent avec nos frères Terriens le fait que ce dont ils font état, certes est extrêmement positif et réjouissant, mais s’inscrit dans un ensemble de faits, de configurations et d’installations également dont ils n’ont pas toujours connaissance (ce qui en soi n’est pas surprenant et n’est en aucun cas une critique à leur égard), et qu’il importe, tout à leur avantage, de placer cet événement non pas comme un fait isolé, mais s’inscrivant dans cet ensemble de faits et d’installations -dont certains émanent de la Terre, et dont certains sont facilités par les équipes extra-terrestres, disons, qui oeuvrent ensemble à l’ouverture des derniers éléments voilants et enfermants, que subit encore (ma foi très peu aujourd’hui) cette planète.
…Il est reporté, à vrai dire, qu’il n’y a plus que quelques fragments épars de ce voile qui réellement stagnent autour de la Terre, et que les ouvertures sont à présent en nombre dominant et ne cessent de s’étendre….

Il est donc avéré -et cela est une affirmation dont je tiens à faire part, non seulement aux terriens mais à l’ensemble de notre Cercle- il est avéré que la circulation aujourd’hui entre la Terre et les autres localisations, qu’elles soient dimensionnelles ou stellaires, est parfaitement possible et qu’elle a lieu.

Nous avons donc d’ailleurs des propositions de systèmes d’échanges qui sont déjà établies et peut-on dire listées, voire en file d’attente. Cela est noté et nous le savons. Il n’y a pas d’oubli en ce sens, mais cela n’est pas le sujet de notre Cercle mes amis : je vous rappelle que c’est un cercle de réflexion.

brève transmission vibratoire

Nous avons donc là, actuellement par transmission vibratoire, la présentation par un groupe essentiellement Terrien affilié à la Confrérie des Hautes Consciences Galactiques, présentation donc d’un certain nombre de réflexions extrêmement intéressantes concernant les relations de la planète Terre et des autres mondes, et les interactions qui se produisent et fructifient déjà. Il est demandé par les membres de ce cercle que la circulation des informations émises et retransmises par les Hautes Consciences Inter-Galactiques soient facilitées, car il importe que ces éléments puissent profiter au mieux à l’installation des nouveaux champs vibratoires et aux processus et programmes d’évolution qui sont en train de s’initialiser doucement sur cette planète – dont, je le rappelle, un tout nouveau cycle est en train de s’initier : ce que nous avons tous à respecter hautement et à accompagner.

– Intervention en langue stellaire

Il est donc discuté le fait que certaines interventions autour de la Terre vont prochainement être retirées car il semble qu’elles ne vont plus être nécessaires. Nous ne sommes pas là pour trancher ni pour décider en ce domaine. Simplement, c’est un élément dans notre réflexion partagée, et qu’il importe que nos frères Terriens connaissent de façon suffisamment élaborée. Il est donc intéressant d’envisager de leur présenter très prochainement une sorte de mémorandum à ce sujet, afin qu’ils puissent interagir au mieux de leurs capacités dans cette sorte de stratégie.
… Nous avons eu des applaudissements à cette proposition, je tiens à le signaler pour ceux qui ne les ont pas entendus. Je précise que les applaudissements ont pour objet de célébrer le fait que les Terriens soient informés et consultés de plus en plus dans toutes ces opérations.

…Il est rappelé par certains de nos frères, ainsi que par des cercles Terriens, qu’actuellement la collaboration et la participation des Terriens à toutes ces opérations n’a cessé d’augmenter en quantité et en qualité, et que souvent elles commencent à pouvoir se substituer en partie aux opérations de certaines équipes Galactiques. Cette information est importante.
..Il y a encore des applaudissements..

…Nous avons en ce moment beaucoup de réflexions extrêmement intéressantes qui se partagent et circulent sur le mode télépathique dans notre cercle, nous allons honorer cela dans quelques instants en écoutant de tout notre cœur et avec attention, car il s’agit de partager, de synthétiser.

temps de silence

J’entends qu’il y a un certain nombre de propositions de réflexions et quelques requêtes, qui ont été présentées à cet instant de façon synthétique par des représentants d’un cercle essentiellement composé d’habitants de la planète Uranus, du système Solaire. Et je tiens à attirer votre attention sur le fait que cela porte un éclairage un petit peu autre et parfaitement justifié à ce qui a été assez longuement développé au sujet plus précisément de la Terre. Les intérêts des différentes localisations du système Solaire peuvent être un petit peu variés, mais leurs points communs sont évidents et nous tenons à mettre cela en valeur.

(sonnerie de téléphone dans l’audience)
Il y a donc certains Êtres qui cherchent à entrer en contact avec nous par téléphone, et cela sera intégré dans notre cercle.

Je note à quel point les différentes localisations du système Solaire manifestent leur joie, leur plaisir, leur satisfaction d’être réunis, peut-être pour la première fois ensemble, dans un tel Cercle. Et j’invite l’ensemble des participants à honorer la qualité de cette joie et de ce plaisir.

Nous faisons circuler cette énergie entre nous tous.

circulation vibratoire de l’énergie du Cercle complet

Comme vous le savez, et comme il est d’usage, je vous rappelle que ce cercle continue son travail après sa clôture formelle, que je vais faire dans quelques instants pour des raisons de forme. Nous avons donc mis en place le partage de nos réflexions dans ce grand Cercle, et il va se continuer (je dis cela pour nos amis Terriens) pendant plusieurs jours de votre système cyclique.

Et je vous invite tous pour clôturer ce cercle à pratiquer ensemble la circulation de l’énergie tournante et partagée, homogénéisée et harmonique, entre nous tous pendant quelques instants.

circulation vibratoire de l’énergie du Cercle complet

Ainsi nous partageons et mettons en commun ce flux vibratoire et nous créons une forme d’énergie qui va accompagner la poursuite de nos réflexions dans la période suivant la clôture de ce Cercle. Nous générons ainsi une forme qui sera notre référence partagée.

clôture du Cercle en langue stellaire

Ce Cercle, en cet instant, est clôturé, et se poursuit dans la forme que j’ai indiqué.

Je vous remercie et je remercie les différentes transmissions qui ont eu lieu en différentes localisations.

via Christine Anne K. le 13/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ashan Od A des Pléiades

 

lien  pour l’écoute de cette transmissionhttp://vimeo.com/29620364

 

Ola Amis, frères et sœurs de la Terre. Laissez-moi vous saluer.

Je viens de ce que vous appelez la Constellation des Pléiades. Mon nom est Ashan Od A ‘L N Ze. Cette communication m’a été demandée par mes frères.
Je suis intimidé – et je m’en excuse. Ce que j’ai à transmettre est pour nous très important (d’où mon embarras qui n’est à vrai dire d’aucune importance pour vous, bien évidemment). Ce qui est important pour vous, c’est l’importance, et pour moi, de cette communication.

Il apparaît, très chers frères et sœurs de Terre, que vous êtes encombrés d’une partie de vous qui vous sert à penser. C’est à dire à élaborer des notions, des informations, à les trier, à construire avec. Cela se nomme le « mental », m’a-t’on dit.
Je viens donc vous transmettre de notre part quelques outils qui nous permettent, à nous, de gérer nos pensées, notre élaboration, notre analyse des notions, sans être pour autant encombrés…Car il semble que de surcroît vous puissiez souffrir parfois de certaines confusions entre les performances de cet outil, votre mental, et votre sentiment de vous-même. C’est à dire que, paraît-il -pour nous c’est très curieux je l’avoue- il paraît que vous vous identifiez à cet outil en de nombreuses occasions.

Je suis donc chargé, en tant que moi-même disons une sorte de technicien de la pensée, de l’élaboration, du tri des concepts et des données dans le système où je vis, de vous apporter un paquet : paquet d’outils, paquet de méthodologie. Sachez mes très chers, que je m’exprime au nom d’un Cercle spécialisé et que donc ce paquet que je vous apporte a été constitué collectivement, et en employant des méthodes que justement vous allez recevoir au travers de ce que je vais vous transmettre.

Je sais que vous savez que je ne vais pas employer tant de mots, de phrases et d’élaborations intellectuelles – qui s’adresseraient justement à ce que nous tentons de vous aider à clarifier : votre mental.

Je sais que vous savez que je ne vais pas m’adresser à vous tant dans votre langue que de par la langue stellaire universelle que maintenant il vous est donné d’entendre de temps en temps, et que me dit-on vous comprenez déjà extrêmement bien. Car, et cela est une information que je vous donne, sachez que sa compréhension est innée dans tous les programmes constituant les corps des Êtres de cet Univers. Je sais que justement votre mental parfois peut faire blocage à cette compréhension, et vous faire croire que vous ne pouvez pas comprendre. Je précise donc bien que vous pouvez comprendre. Et si cela vous est dit en paroles c’est bien à dessein, n’est-ce pas ?

Je vais donc, mes très chers, m’adresser à vous maintenant pour vous délivrer, de façon circulaire -c’est à dire, en apparence, aléatoire- les éléments constituant ce que nous avons à vous transmettre.

En voici un :

– Transfert d’information en langue stellaire

Vient à présent ceci, qui complète avantageusement ce qui a précédé :

– Transfert d’information en langue stellaire

Ces deux premiers éléments ont donc été je dirais très techniques, un peu comme du langage de programmation dans votre science des ordinateurs. Et maintenant, nous allons passer à un autre registre d’informations que je vous laisse découvrir.

Voici, dans ce nouveau registre, un premier élément :

– Nouvel élément en langue stellaire

J’ai encore 5 éléments à vous transmettre. Nous allons prendre celui-ci pour suivre ce qui vient d’être délivré; cela semble s’imposer dans l’instant.

– Élément suivant en langue stellaire

Je sais que là, le séquencement de ces deux petits paquets probablement est un peu extrême pour.. justement pour votre mental, et que si vous êtes dans le sentiment d’une petite déstabilisation, considérez que c’est une excellente chose. Cela va permettre d’introduire avec beaucoup plus de légèreté et de facilité les données qui vont succéder à présent, mes très chers.
Je continue donc.

– Données en langue stellaire

Je dois vous rassurer en vous affirmant et en vous confirmant que tous ces éléments vont se mettre parfaitement en ordre une fois déposés. Vous n’avez donc pas à vous mettre dans une attitude de résistance ou d’inquiétude, ou d’ennui -qui est une forme de résistance- car tout cela bien évidemment non seulement a un sens, mais a une orientation extrêmement précise, fonctionnelle, rapide, efficace.

Vous devez d’ailleurs être conscients, et j’espère avec humour, qu’il n’y a que justement votre mental qui peut-être s’affole et résiste par rapport à tout ce que vous recevez à travers moi. On m’a prévenu de vous prévenir de cela.

Je vais continuer, mais à présent nous allons passer à une transmission en silence, d’ordre graphique, que vous allez donc recevoir avec une autre zone de votre cerveau. Je commence :

– Transmission graphique en silence

Voilà, fin de cette transmission-là. Avouez que ce n’était pas désagréable et peut-être même fluidifiant n’est-ce pas.
Nous allons passer à l’élément suivant. Et je vais encore choisir un élément graphique. Voici le début :

– Transmission graphique en silence

Et voilà. Nous allons donc à présent continuer, je vais donc vous transmettre le cinquième élément de la catégorie dans laquelle nous nous trouvons. Le cinquième élément restant :

– Transmission en langue stellaire

Pour ce qui concerne, mes très chers frères, ce que je viens dans ce dernier élément de vous transmettre, vous aurez peut-être remarqué la récurrence d’un son que l’on peut prononcer « Rrrrr.. » et que je vous invite vous-mêmes à répéter, car je pense que cela n’est pas difficile pour votre système vocal. Cela est important car cette configuration sonore  rassemblée dans ce son a un effet extrêmement précis d’ouverture de certains canaux et de connexions à votre usage du cœur remplaçant le mental.

Par conséquent, je me répète, pratiquez un petit peu la répétition de ce son. Je ne suis pas là pour vous enseigner une forme pour cette répétition, simplement je vous fais confiance. Et c’est dans votre intérêt.

Il me reste à présent à vous transmettre encore, de la part du cercle : j’allais dire deux formes, mais j’apprends qu’il y a un troisième élément ajouté. J’ai donc trois éléments à vous transmettre, dont deux formes, et ce sera terminé.

Voici donc le troisième élément avant les deux formes. C’est un élément silencieux, ultra-vibratoire, qui à vrai dire relève d’une technologie assez récente chez nous, et que je me réjouis véritablement de pouvoir vous transmettre, car nous sommes très heureux et fiers des résultats et des effets de cette technologie hautement vibratoire.

Je vous invite donc à détendre votre corps pour bien recevoir cet élément, dans le silence.

– Transmission silencieuse de l’élément vibratoire

Cet élément comporte un son de scellement que voici :

– Son court et puissant

Je me réjouis véritablement que nous ayons pu vous transmettre cet élément. Je n’avais pas cela dans mon programme mais c’est une magnifique surprise pour moi, et je suis très honoré d’avoir pu être le transmetteur de cela, croyez-moi.

Je n’oublie pas que j’ai encore deux formes à vous transmettre. Je laisse quelques secondes s’écouler avant.

Voici donc, mes amis, une forme que je vous invite à recevoir avec, autant que possible, votre cœur vraiment ouvert.

– Transmission de forme en silence

Je vous laisse quelques instants d’intégration avant de passer à la forme suivante..

Et à présent, je vous transmets donc cette seconde forme. Cette fois, je vous invite à laisser s’ouvrir de votre mieux la partie sacrée de votre corps, sacrée du mot ‘sacrum’ dans votre langue.

– Transmission de forme en silence

A ce point, je vous informe que cette dernière forme est en quelque sorte auto-générante, que par conséquent elle n’a pas véritablement de clôture dans sa transmission et que ce qui s’est installé là, va continuer, non pas de façon dérangeante, mais de façon fluide et naturelle, à se déployer, à se construire – parfois même de façon individualisée.

Vous n’avez encore une fois rien à constater avec votre outil mental, mes très chers, souvenez-vous en.

Je me réjouis donc d’avoir pu réaliser cette transmission car il est vrai que ma timidité m’a gêné au démarrage (et cela n’est qu’un petit souci personnel dont je ne devaris même pas vous parler).

Il me reste maintenant à laisser la place pour quelques instants à l’un des participants de notre cercle, qui se réjouit de pouvoir vous transmettre un petit chant de clôture. Et moi, je vous salue. Mon nom : Ashan, j’habite un des astres, si l’on peut dire astre -je ne sais pas à vrai dire comment nommer dans votre langue ce que j’habite- dans la configuration stellaire des Pléiades.

Voici donc le chant de clôture annoncé :

– Chant de clôture en langue stellaire

via Christine Anne K. le 24/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Cercle Pléiadien du 5 aout.

 

La plus grande partie de cette canalisation est en langue stellaire et chantée, voici cependant la partie « en français ».

Lien pour écoute de la totalité : http://vimeo.com/27787508

 

….
Amis et frères et soeurs de Terre…
Sachez que vos êtres comprennent à la perfection tout ce qui est dit  ainsi…
Ne croyez pas que vous ayez à fuir ou à fermer vos oreilles. Ouvrez vos coeurs et entendez.

Voici donc très chers ce que vous attendiez de connaitre et d’entendre vous concernant. Cela n’est pas un canular (sonore) car quiconque aura ce sentiment n’aura simplement pas écouté ce qui s’est dit.

Cela est une communication envoyée dans sa version sonore originale par la bande circulaire pléiadienne  Ezouk’L Aa-Namo’A Dak’S.
Cela contribuera à informer votre système mental cérébral physique des nouvelles qualités fréquentielles et de forme, qui à présent vous sont proposées, ainsi qu’il vous l’a été assez longuement expliqué par l’être qui s’est nommé Orionis II.
Ce n’est pas en cet instant un être qui vous parle en ce canal mais un cercle. Nous vous saluons.

 

Fin de la transmission.
Recevez tout notre Amour, dans la Loi de l’Un et la Présence de la Source, en chacun, chacune, et chaque cercle. Alleluia

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Kerim Hel Ak Ind’a Ish – Cercles des Pléiades

 

 -enregistrement sonore/vibratoire de cette canalisation : http://vimeo.com/27787376

(voir conditions d’écoute dans « à écouter / aout »)

 

 

Quel honneur, quelle joie, quelle satisfaction pour moi, très chers et honorés Frères et Soeurs de la Terre, de pouvoir ainsi m’adresser à vous ! Je me nomme Kerim Hel Ak Ind’a Ish. Disons pour simplifier que je suis des Pléiades – nul n’est besoin de détailler en cet instant l’exactitude de mon lieu d’habitation (n’est-ce-pas ?).

Nous nous réjouissons, nous, les astrophysiciens des Hautes Consciences, les simples techniciens, les enseignants, les mages, les instructeurs, et tous les autres, de savoir qu’à présent vous orbitez en notre compagnie. Nous sommes donc en quelque sorte actuellement en charge, disons techniquement, mais aussi par le coeur – pour employer votre langage – d’accueillir et de surveiller la bonne installation et la fluidité de cette mise en orbite toute récente. Il est préférable d’ailleurs de parler de translation d’orbite, cela est plus pertinent. Vous avez été informés il y a peu, je sais, de ce changement de situation. Je ne vais donc en aucun cas répéter ces informations : vous pouvez vous y référer.

A présent, vous êtes comme nous tributaires avant tout du rayonnement, du magnétisme, des fréquences nombreuses et inter-mêlées du Soleil Central de notre galaxie, que vous nommez généralement Alcyone, ce qui n’est pas tout à fait exact, mais qui l’est suffisamment de votre point de vue. Cela entraîne un certain nombre, naturellement, de choses, de modifications, même si tout a été fait pour que ces modifications  soient extrêmement peu perceptibles par les personnes dans leur environnement quotidien, cela afin de ne pas créer de sentiments de catastrophes, de traumatismes, ou d’inconnu, trop déplacés.

Il vous a déjà été parlé de changements devant survenir dans vos rythmes de sommeil et je ne reviendrai pas là-dessus. J’ai en vérité à vous exposer plutôt un certain nombre de règles. Règles destinées, non seulement à vous faciliter certaines adaptations, mais également à fluidifier d’une part nos relations et d’autre part l’orbite-même de votre planète, qui est en plein bouleversement, et a besoin de beaucoup de stabilité au sein de ces bouleversements – tant de votre planète que bien évidemment de votre système solaire qui tout entier, comme il vous l’a été dit, est à présent dans l’influence de ce nouvel astre.

J’ai donc pour mission de vous communiquer quelques règles, comme je l’ai dit…Je me rends compte que je ne sais pas produire un alignement de règles comme vous le faites dans vos documents. Nous allons donc procéder de façon circulaire; et cela vous enseigne de toute façon une nouvelle approche qui correspond davantage aux lignes de fréquence que nous employons et qui vont dorénavant pour vous devenir familières.

Voici donc une règle qui se place sur le cercle :

1ère règle (en langue stellaire universelle)

… Avant que je pose la succession des règles sur le cercle : ne vous étonnez donc pas si je n’emploie plus votre langue, car ces règles sont universelles et ne peuvent souffrir d’être traduites dans un langage terrestre limité (qui en plus n’est pas partagé par l’ensemble de la population). Nous allons donc faire cette transmission dans la langue stellaire universelle qui vient d’être employée, et qui sera comprise sans aucune défaillance par chacun d’entre vous, dans son Être, et c’est cela qui compte. Je vous demande donc d’être attentifs à la qualité de votre écoute, bien que celle-ci n’engage pas tant vos facultés d’analyse mentale que simplement votre présence et votre vigilance, et l’ouverture de votre coeur et de vos canaux subtils de compréhension – que parfois vous appelez supra-mental, dans certaines de vos catégories de pensée spirituelle.

Après cette longue parenthèse, je continue :

2ème règle

En voici une autre :

3ème règle

Nous allons à présent placer celle-ci, toujours sur le cercle :

4ème règle

A présent, celle-ci :

5ème règle

Celle-ci va venir à présent se placer tout naturellement :

6ème règle

Nous allons à présent placer celle-ci :

7ème règle

 

…Nous allons à présent offrir à notre canal la possibilité de placer elle-même une règle de son choix sur le cercle car – vous devez le comprendre – il n’y a pas d’ordre prédéterminé : je vous expliquerai plus tard.

Vas-y, choisis ! Voilà :

8ème règle

 

Nous allons continuer ainsi : c’est vous qui allez prendre les règles pour les poser sur le cercle. Je vous les indique simplement…

9ème règle

10ème règle

11ème +12ème règle,

…Il semblerait que vous avez mélangé deux règles… Cela n’est pas dramatique, nous allons les redisposer chacune à sa place, du moins distinctement. Cela va se faire sans l’usage d’un son… Merci. Il y a encore une ou deux règles que nous allons vous offrir de disposer :

13ème règle

14ème règle

…Je vais poser moi-même la dernière de celles que nous posons aujourd’hui, cela afin de clôturer convenablement ce cercle avec les outils dont je dispose. La voici :

Dernière règle


Je vous remercie de votre participation. Vous entrevoyez donc ce système du cercle. Sachez que les positions des règles sur le cercle ont été disposées comme lors d’un jeu, où on les déplace, mais avec un parfait souci d’harmonie. Il arrive que, par souci de modifier une harmonie, on fasse bouger la place de certaines règles sur ce cercle. Elles ont des interactions de par leur place et de par les harmoniques et les polarités qui se créent ainsi.


Nous avons posé un certain nombre de règles qui sont les règles principales dont vous avez besoin, et cela est amplement suffisant pour l’instant… On peut évidemment avoir une version étendue avec un petit peu plus de règles, plus détaillées, mais cela n’est pas actuellement nécessaire ni opportun.

Je vous invite, en revanche, à tenter de mettre en pratique cette forme du cercle au lieu des alignements numérotés que vous pratiquez dans vos documents. Cela, bien sûr, je ne vous invite pas à le faire dans vos documents de travail et de communication, je vous invite à l’expérimenter dans d’autres situations que je vous laisse découvrir et mettre en place, car vous êtes co-créateurs de votre réalité, et cela vous appartient. Cette forme du cercle, avec ses interactions, ses polarités, ses harmoniques, est une forme géométrique de base – car il y en a d’autres plus complexes comme vous le savez. Mais cette forme est essentielle, et si vous entreprenez d’en acquérir la structure et le fonctionnement, vous serez, mes très chers, de véritables Pléiadiens comme nous, et je m’en réjouis.

Je n’ai rien d’autre à vous transmettre en ce jour, mais je serais tout à fait enchanté de répondre à quelques questions si vous en avez, mes très chers, et je répondrai moi-même…

(cf. Questions-Réponses n° 29)

 

 

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.