Quatre Lois Nécessaires à la Transition + Sons Adjuvants

Message de Joie Avancée du HC Galactique – Seder Ehem Jô Al

Amis Humains votre Périple s’achève d’ici peu soyez-en certains et fiers… !

La Nature et la Forme de cet Achèvement temporaire sont certes mystérieuses pour votre recherche de vérités et de certitudes et le resteront jusqu’après la fin de ces Étapes décisives mais peu discernables en ce monde surinformé – saturé de mots déversés et images surmultipliées et refabriquées, qui Vous paraissent encore dignes d’être consommés et si vite oubliés ou mélangés dans la tourmente des idées et fausses vérités, qui caractérise votre Mental collectif si peu intelligent malgré vos efforts…

Ce Message -ultime- a pour but de Vous révéler votre simple Vérité partagée intérieure, laquelle devrait Vous guider sans autres détours vers la fin de votre Attente, bien au-delà et en deçà de ces infinies surcomplications qui ruinent le peu de Clarté de ce qui Vous appelle encore à rester en Vie et Forces vitales authentiques et fermes.

Recevez donc, en ce Texte et les Sons adjoints, les Quatre Lois nécessaires à la Transition que Vous souhaitez traverser; et réalisez alors au moyen de cette Vérité partagée le Saut léger et ultime de votre propre Excavation vers une autre Réalité tant désirée et méritée…

La Loi Première s’énonce au Levant des Attentes :
Aimer Être et Réfléchir la Beauté du Matin Clair.

La Seconde Loi se dit au sein de Soi-Vérité :
Devenir le véritable Levain et la véritable Joie d’Être,
le véritable Chemin de Soi en toute Innocence et Perfection achevée,
sans aucune Hésitation restante.

La Loi Troisième sera triomphante et sûre :
Que viennent et demeurent le Sens,
l’Harmonie parfaite,
la véritable Intelligence qui sait et accepte la Lumière
et le Feu qui l’accompagne.

La Quatrième Loi s’énonce enfin ainsi, dans la Pureté de l’Intention d’Être :
Aimer se réjouir de toute Transformation,
dans la Vérité accrue de Soi-Omniprésent qui n’est et ne sera autre que
L’UN en Soi et en Tout.

 

Ces Lois forment une Empreinte vibratoire indélébile dès lors que votre Conscience se laisse devenir sa propre authenticité, non impactée par des erreurs et/ou errances de la Foi simple et vibrante qui sui-generis habite vos Incarnations de tous Temps.

Ces Lois sont au-delà des mots même si les mots servent à en inscrire l’Existence et les Termes : laissez-les faire Leur Chemin sans adjonction de fioritures mentales qui ne feront qu’obstacle ou poussières dans leur Déploiement.

Votre Vérité passe par ce Goulet de Joie totale qui n’est autre que l’Aventure de devenir enfin cette même Totalité, dépouillée de toutes fausses croyances et handicaps de l’Esprit attachés à la Matrice illusoire qui Vous a enfermés et fait grandir si longtemps.

Recevez donc en ce Message votre propre Chant de Soi rendu possible; et écoutez en Complément ce petit Cocktail Sonore impromptu et adjuvant/régénérant.

130320_001

Alleluia

– Avec Contributions des HCIG et Asayanag Edolot de Sirius C –

Par Oyal, le 21 mars 2017
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

 Merci de vos Dons, toujours…

.

 

Asayanag Edolot -n°12- Pouvoirs des Sons et du Silence, Fin.

écouter >

…musique délicate avec importants sifflements/soufflements et petites frappes des mains…

silence vibrant

Que le Silence qui suit ces quelques sons vous nourrisse,
Vous abreuve,
Vous palpe de ses doigts tendres…

long et intense silence vibrant

Je suis, moi Asayanag Edolot, Maître des Musiques et des Silences en Sirius C, comme avant et comme toujours et comme encore.

Que ce Silence vous transporte et vous affermisse…

silence vibrant

…rythme vif et résonnant d’un tambour…

Et que les harmoniques de cette peau tendue sur un cadre portent jusqu’à vos Cœurs la Certitude d’être Vous-même et nul autre.

…frappes du tambour sur différents rythmes… 

Les Sons demeurent même si nous cessons de parler.
Les Sons sont en votre pouvoir également.
Les Sons vous entourent, les Sons parlent
Les Sons portent l’information, la nourrissent, la construisent.

Les sons qui vous environnent ne sont pas tous des Sons car beaucoup sont des bruits. Mais sachez reconnaître la Voie des Sons, leur authenticité, le pouvoir profond qu’ils ont et bien subtil également.

Entendez encore en ce Silence ce qui pour Vous devrait être un archipel de Sons subtils…

long et intense silence vibrant, chargé de sons subtils
Là est le paradoxe n’est-ce pas : car vos oreilles de chair assorties de la petite conscience mentale qui analyse les sons ne vous disent pas: « J’entends ceci ou cela… »
– De même que votre petite conscience ne sait pas faire le tri et parfois se substitue à la Vraie Grande Conscience qui Elle entend ces Sons, les analyse, les reçoit, s’en nourrit…

silence vibrant

Votre audition subtile est un précieux atout.
Vous le possédez, vous avez acquis sa pratique.
Cela la plupart du temps hors du contrôle de votre petite pensée conforme à une réalité dont nous ne parlerons pas mais qui vous étouffe n’est-ce pas.

Vous avez donc le pouvoir Très-Aimés Humains, nos très chers Amis, Frères et Sœurs et Enfants de la Terre que nous aimons, d’entendre et non seulement d’entendre mais de déployer ces Sons que vos oreilles de chair croient ne pas entendre.

…En fait elles les entendent, c’est juste que vous ne savez pas penser et reconnaître cela.

Certains d’entre Vous le peuvent – et donc Tous le peuvent !

court silence

Entendez à travers les sons qui vont se jouer sur cet instrument l’autre niveau des sons subtils :

Musique vibrante…souffles et sifflements appuyés

Dans les Sons sourds du vent,
De la vague,
De la tempête dans les arbres
Ou de la pluie encore,
Des myriades d’informations sonores subtiles parfois se glissent.
Ne les négligez pas
Et nourrissez-vous de ces informations sonores car elles stabilisent vos corps,
Elles agrémentent votre Nature de tout ce qui la régénère – Hé oui !

long et intense silence vibrant

 

Dans ce Silence se superposent et se démultiplient des Structures sonores mathématiquement organisées, sur le fond de quoi certains sons typiques et uniques se glissent comme des gouttes d’eau qui tombent…

silence vibrant

séquence de paroles chantées-vocalisées en musique

silence vibrant intense

 

Cette petite séquence musicale vocale si simple et si complexe vous est offerte pour vous apprendre sur Vous-mêmes Ce que vous désirez tant non seulement savoir, comprendre, mais être.
Cela ne vous est pas facile…(toux de la canal)…
Les nombreuses résistances qui, en vous, sont toujours actives doivent se traverser.

Le pouvoir des Sons n’est pas négligeable en cela, le pouvoir de la musique également.

Choisissez les musiques que vous entendez mes Très-Aimés : il y a celles qui nourrissent votre Conscience, et il y a celles qui nourrissent ce qui vous tire en arrière ou ce qui vous bloque.
Il y a des choix à faire. Cela n’est pas facile.
Cela repose en réalité sur votre qualité d’écoute des sons subtils qui à travers ces jeux musicaux audibles se tissent, se présentent et vous parlent.

silence vibrant

…Après le Silence on peut croire qu’il n’y a plus rien…

court silence

…On peut même croire que dans le Silence il n’y a plus rien.
Cela engendre de la peur, de la confusion, de l’agitation.
Il est donc vital que Vous sachiez reconnaître dans le Silence que non seulement il n’y a pas « rien » mais qu’après le Silence non plus, il n’y a pas « rien » !

Je n’ai pas à Vous dire ce qu’il y a après le Silence.
C’est à Vous de cheminer.

silence vibrant intense

…En ce jour, moi Asayanag Edolot de Sirius C dit Maître des Musiques et des Silences je vous salue.
Je me retire.
Vous ne m’entendrez plus, du moins pendant fort longtemps (à votre appréciation impatiente de ce qui se dit « longtemps » ou pas).
Et je vous lègue cette précieuse Science des Sons et des Silences.

Alleluia

 

via Christine Anne K. le 25 aout 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

-Merci de vos Dons et du soutien ainsi apporté-

Bienvenue au Cercle de co-création n°16 les 26-27+28/09 – thème : voir Evènements

 

 

Asayanag Edolot -n°11- En Silence : La Vie… Et une Forme Musicale.

écouter >

Musique vibrante, paisible et rythmée

Bien-aimée Humanité, je suis Asayanag Edolot de Sirius C, dit « Maître des Musiques et des Silences » et je reviens vers vous avec joie en ce jour et en ce canal dont j’apprécie les silences et les musiques.

Nous sommes très chère Humanité, à la frontière entre deux époques ou deux mondes, et la vertu du Silence est inaliénable en cela. Car, comme peut-être vous l’avez entendu lors de ma précédente prise de parole, la qualité du Silence permet que véritablement s’entende et s’exprime Ce qui doit véritablement rester, Ce qui doit authentiquement être entendu, intégré, vivant, sans tache.

Silence vibrant

Je vous invite donc à recevoir pleinement le Silence qui maintenant se déploie…

Silence vibrant très intense 

L’oiseau chante n’est-ce pas – mais si loin et si proche en même temps…
C’est ainsi que dans votre fécond Silence intérieur il y a l’espoir que vous puissiez être véritablement Vous-même – et puis n’entendre ce qui est au dehors que dans le Joyau et l’Écrin de cette forme de sérénité que votre Silence fécond procure et nourrit…

Silence vibrant long et intense

Ecoutez ces quelques notes:

Musique fluide, dansante, simple

Silence vibrant 

Tout simple et minimal que cela paraisse, ces petites données musicales sonores sont un immense cadeau que vous vous offrez en les entendant – car vous n’êtes plus attaché à cette fameuse dimension qui vous pèse, qui vous obstrue bien des canaux et bien des écoutes…

Silence vibrant

…Et à travers la texture et la qualité de ce Silence qui se poursuit, sachez entendre, reconnaître, engranger…

Le silence se poursuit

…Vous engrangez la Vie.
La Vie qui n’est peut-être pas telle que vous avez coutume de désigner « la vie » versus « la mort », d’une façon si mécanique que véritablement cette vie ainsi désignée n’est pas Vie mais simplement simulacre !

Court silence vibrant

La Vie telle que je l’entends, et telle que je souhaite que vous l’entendiez en ces instants, est non seulement Vibrations mais aussi Qualité Organique infinitésimale -tout autant que gigantesque- d’être relié à l’Ensemble des Systèmes du vivant qui surpassent les limites d’un Univers et qui ne cessent de se répondre, de s’alimenter réciproquement, de se développer, de se raffiner, et de chanter simplement la Joie d’Etre dans l’Unité de ce que vous appelez la Création.
Voilà ce qu’est véritablement la Vie…

Court silence vibrant

Musique vibrante scandée, forte et pulsée par un tambour

Ainsi jaillit et pulse la Vie.
Ainsi mes très Aimés devriez-vous, au sein de votre propre Silence si fécond, si riche, si générateur de Vie, être simplement – et dans la joie pure cette Pulsation toute simple et infiniment, infiniment, infiniment Reliée à tout ce qui est vivant partout en toutes Dimensions, en toutes Transversalités, en tous Univers et autres Formes, en toutes Consciences et en toute Unité.

Silence vibrant long et intense

Je crée peut-être en vous un certain embarras, car que de silences n’est-ce pas !
(…Vous qui aimez tant avoir des mots, des idées, des concepts, des raisonnements, des explications, des stimulants pour cette activité mentale qui pourtant vous éloigne souvent de la Vie..!)

Silence vibrant

 

…Il est une Forme Musicale que très probablement vous ne sauriez connaître – et que très manifestement je ne saurais vous expliquer mais que cependant je tiens à évoquer.

Cette Forme Musicale se donne à entendre
Lorsque les Joies sont profondes,
Les Cœurs sont à l’Unisson,
Lorsque les Astres sont harmoniques
Et lorsque la Vie dans son ensemble chante simplement cette Harmonie.
Alors cette Forme Musicale se produit, spontanément en principe – quoiqu’elle puisse être bien sûr rejouée par ceux qui savent et peuvent jouer cela sur leur instrument.

Je ne demande pas à mon canal de jouer cela sur son instrument car les conditions ne sont pas réunies – malgré la paix et la sérénité dans laquelle à cet instant elle se trouve. Mais je vous informe qu’il importe que vous sachiez l’existence et la véracité de Cela car lorsque vous L’entendrez vous saurez..!

Et je vous affirme, moi Asayanag Edolot, que vous L’entendrez – et ce ne sera pas une illusion. Vous le saurez intérieurement.
Et si votre mental cherche à fournir des preuves, des explications ou des doutes cela vous gênera certes – et votre mental sera subjugué en réalité par l’émergence de cette Forme Musicale.
Ce n’est pas une Musique à proprement parler n’est-ce pas, au sens que vous donnez au mot « musique », c’est bien ce que j’appelle une Forme Musicale.

Je vous invite simplement à entendre un nouveau Silence, dans lequel des éléments pour La reconnaître se trouvent à votre intention.

Ne cherchez pas à maîtriser ce que vous croyez ou non ressentir et entendre, mais simplement soyez là, entendez, absorbez avec simplicité et confiance en vous…

Transmission – silence vibrant…

Considérez donc que ce Silence très informant est un précieux joyau.
Vos cellules, vos capteurs et vos antennes, comme vous dites, l’ont parfaitement engrammé en ces quelques instants et je me réjouis de vous l’avoir communiqué. C’est important et vous comprendrez pourquoi.

J’offre à présent un peu de musique…

Musique harmonieuse et fine

Je vous salue mes Très Aimés. Je suis Asayanag Edolot, Maître en Musiques et en Silences en Sirius C – que vous connaissez si bien . Je vous dis à bientôt.
Alleluia

 

 

via Christine Anne K. le 21 juin 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

– Merci de vos Dons , qui nous aident à avancer –

 

Bienvenue à notre Atelier-Cercle n°15 en juillet v. page Evènements

.

 

 

 

 

 

 

Asayanag Edolot, Maitre des Musiques et Silences – n°10 : Pouvoirs et Formes du Silence.

écouter >

Musique d’ouverture vibrante aux notes rythmées

Bien-aimés Amis et Frères humains que je connais si bien, vous me connaissez aussi :
Je suis Asayanag Edolot, Maître des Musiques et des Silences en Sirius C…

Séquence de musique … quelques paroles fermes en langage stellaire

Que les Silences prennent place en vous.
Votre mental n’est-ce pas, n’est pas en silence. Il s’agite, il s’affole et se désoriente…

Court silence vibrant

Entendez dans ce Silence mes Très-aimés : comment la musique se rejoue.
Comment il se raffine…

Court silence vibrant

Sachez entendre comment ce Silence est Musique…

Silence vibrant

Sachez entendre aussi comment votre mental fait du bruit parfois.
..Assourdissant n’est-ce pas !

Silence vibrant

Tambour :  un rythme composé et répété, précis…

Puisse ce Rythme vous faire entendre en vous, et en toute vérité, ce qui devrait en réalité se dire et se taire.

Le même rythme reprend…

Silence vibrant

…Vibrons nos Cœurs ensemble mes Très-Aimés !…

Silence vibrant

Ainsi nous sommes forts, nous sommes unis.
Vous êtes unis et forts. Aucun bruit ne peut venir s’insérer dans cette force – et cependant les irruptions bruyantes de votre mental créent des sortes de failles incessantes (la musique reprend, mêlée et rythmant les paroles) que vous avez sans cesse aussi à colmater, peut-on dire : avec davantage encore généralement de pensées, de constructions logiques ou non, qui vous rassurent, qui meublent le silence alors que ce Silence en réalité doit être la vraie Beauté – l’Existence même de cette Foi étrange dont Iosep O’D vous a parlé…Étrange car elle ne ressemble pas à votre idée coutumière de la Foi. (cf Iosep O’D n°20, du même jour)
...un oiseau chante joyeusement
Mais c’est bien dans le Silence que la Pureté de ces Structures peut chanter.

Silence…l’oiseau déroule son chant mélodieux

…Et tandis que le petit oiseau dehors chante à perdre haleine pour partager avec nous l’instant même de sa Joie et de sa Foi ( la musique reprend et continue avec les paroles), votre Cœur doit-il se perdre dans les méandres que vos pensées affolées produisent alors que c’est si simple n’est-ce pas d’entendre et d’être..!?

Séquence musicale …

Il y a quatre sortes, mes très-Aimés, de Silence :

La première sorte est un Silence très fécond.
C’est un Silence vivant immensément habité au sein duquel à chaque instant se crée ce qui doit l’être ( la musique est mêlée continument en douceur avec les mots) dans tous les plans, les niveaux, les dimensions, les mondes parallèles ou joints.
Ce Silence-là est totalement inféodé et aussi co-créateur de la Structuration multiple qui vous a été rappelée par notre aimé compagnon Iosep O’D.

La deuxième sorte de Silence est un Silence Multidirectionnel, dirais-je.
Il est déployé comme une écoute et comme des antennes dans cette infinité de directions vers lesquelles il est tendu, et capte attentivement ce qui se manifeste, ce qui bruite, ce qui chante, ce qui répond.
Ce Silence-là est à la fois passif et actif car il attend mais il engrange.
Il est intelligent, il absorbe et il peut restituer.

Quelques notes vibrantes…

La troisième sorte de Silence est discret.
Il ne se manifeste pas beaucoup pour se faire remarquer. Il est juste simplement à sa place, il effleure les consciences, il navigue entre les petits temps et les grands temps dans lesquels il s’installe, circule, disparaît, reparaît.
(la musique reprend discrètement)

Il permet des repos. Il permet également des regards. Il permet des écoutes.
Il permet que les cœurs battent et se répondent sans être perturbés par d’autres sons. Il est simple, discret encore une fois – mais si aimant, si présent, si nécessaire.
Il texture les absences et ce qui apparaît comme des vides qui n’en sont pas…

Musique … rythme balancé…

La quatrième et dernière sorte de Silence est ce que j’appellerai un faux Silence.
Car c’est justement celui qui à la fois peut être oppressant et qui est saturé par le bruit du mental (raclement de gorge) ou de l’ensemble des « mentaux » -…mentals…mentaux-.
(la musique ponctue à nouveau les paroles)
Il est insupportable, il est pesant, il est stressant. Il ne trouve sa place nulle part si ce n’est qu’il s’impose en même temps car cet afflux d’informations perpétuelles qui le traverse et qui le fait être a besoin sans cesse de s’exprimer, et de donner flux – flux – flux – encore et encore…
Beaucoup n’est-ce pas de gens dans la conscience la plus ordinaire ne pensent qu’à ce Silence-là quand le mot Silence se présente…

La musique continue, discrète et incessante, se fond aux paroles :

…Vous entendez que des sons ne cessent – et cependant c’est un Silence.
C’est un paradoxe n’est-ce pas, mais c’est un Silence qui a une matière sonore et une densité vibratoire. Il appartient à la famille des Silences Féconds et non pas à la famille des Silences Discrets ni à celle des Silences Multidirectionnels – et enfin il s’oppose radicalement à la famille des Silences Faux et pesants.

La Musique-Silence en question se poursuit…

…Certaines musiques sont donc, à un certain niveau et pour certains auditeurs, de véritables Silences féconds et c’est leur rôle.

Arrêt de la musique.
…Long silence intense et vibrant…

 

Recevez très chers, très-Aimés Humains -dont j’ai fait partie si souvent, je vous l’ai déjà raconté- cette Qualité de Silence au sein de laquelle peuvent se tisser tant de choses qui ne sont pas nécessairement mentales ni agitées.

Silence vibrant

…Sachez engrammer dans chacune de vos cellules cette Qualité-là de Silence…

Silence vibrant

…Sachez l’engrammer dans chaque atome ou particule subtile de vos corps subtils et non pas seulement dans la matière de votre corps de Matière…

Silence vibrant

…L’Ensemble Infini de la Structure et des sous-structures est présent et vivant, architecturé et musical dans ce Silence-là…

Silence vibrant… (L’oiseau chante joyeusement en fond discret)

Oubliez, mes très-Aimés, toute l’agitation des constructions mentales qui se jettent à corps perdu dans certains silences encombrants et non-féconds…

Silence vibrant

Un peu de musique

Je vous salue moi Asayanag Edolot, Maître des Musiques et des Silences en Sirius C. Gardez précieusement votre Silence mes très-Aimés : il est l’une de vos plus belles Forces et Réussites.

Alleluia

 

via Christine Anne K. le 20 mai 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Vos Dons sont joyeusement remerciés et honorés

Asayanag Edolot de Sirius C -n°9- Gammes Sonores reconnectées…

écouter >

sifflement…musique vibrante et rythmée…long souffle léger

Bien-Aimée Humanité, je suis Asayanag Edolot, Maître de Musiques et de Silences en Sirius C que vous connaissez.

mélodie fine,vibrante

Il y a bien longtemps nous étions, nous l’Humanité, en possession de bien des Clés musicales -riches, complètes, mathématiques, déployées- qui ont été déformées puis perdues (en grande partie) au fil des temps, des époques, des règnes, des nombreuses déformations et appauvrissements…
Je ne m’étendrai pas sur ces aspects peu agréables, mais je tiens à vous faire comprendre que Cela peut Se retrouver.

Il y a en effet en vous les quelques Ressources qui permettent -patiemment- de recontacter non seulement des Savoirs perdus, mais également des Savoirs neufs car -n’est-ce pas- l’actualisation aussi a sa valeur, étant donné Tout Ce qui actuellement se traverse, se ré-échafaude, se comprend, se rénove ou se remet à jour..!

L’Univers et le Cosmos ont évolué également depuis que ces temps reculés sont tombés dans l’oubli… (Même si l’évolution de l’Univers n’a pas lieu dans le même Temps que celui auquel vous avez coutume de vous référer.)
– Voilà un bien long discours – moi qui n’aime pas parler..!-

Je vous prie d’écouter avec attention ces Clés musicales :

séquence musicale subtile, vibrante (et informative)
Il y a donc dans cette petite Séquence sonore musicale, faite avec les moyens du bord (qui néanmoins sont de qualité parfaitement adaptée), la déclinaison de plusieurs Gammes qui actuellement auront bénéfice à revenir non seulement en vos corps mais en vos consciences et si possible en vos pratiques musicales.

Bien évidemment ces Gammes n’ont pas été jouées par l’instrument.
Elles n’ont pas été explicitement audibles par le jeu de l’instrument – non ! Mais leur identité précise vibratoire s’est manifestée avec clarté dans le Jeu complexe des harmoniques entre autres et dans la Vibration pure également… Celle-ci est disons portée simplement par les sons de l’instrument, qui en eux-mêmes ne délivrent pas à eux tous seuls ces informations.

Ces Gammes donc, au-delà de tout intérêt et de toute exploitation mélodique possible, ont la faculté encore -et surtout- de relier vos Consciences à des Architectures musicales et sonores précises déployées dans divers Plans de ce Cosmos auquel vous appartenez, et auxquelles vous ne pouvez pas ne pas avoir à faire car elles appartiennent véritablement à ce qui constitue disons les fondements sonores complets, nécessaires, non seulement de toute Vie -ici, là-bas et ailleurs- mais aussi de tout Alignement de Conscience véritable avec Ce qui constitue les Formes, puis avec la Source de toutes ces Formes et la Source de ces Sources…

long et intense silence vibrant

coulée légère de bâton de pluie…percussions douces rythmées…sons vocalisés…notes vibrantes et pénétrantes

long et intense silence vibrant

 

La Séquence sonore qui vient d’être jouée a pour objectif de vous faire entendre également certains Sons de connexion avec certaines Architectures parmi celles dont j’ai parlé.
Vous avez cette capacité très chers Humains Bien-Aimés à présent.

silence vibrant

 

J’ai moi-même lors de quelques unes de mes nombreuses vies, connu et pratiqué ces Formes musicales complètes.
Je les ai enseignées également…

Ce que je fais aujourd’hui en employant les capacités particulières de cet instrument est une sorte de Synthèse, rendue possible avec la prise de distance, ma Conscience à présent désincarnée, les différents Savoirs et expériences cumulés, les apports de mes échanges nombreux avec d’autres Formes de Vie, d’autres Êtres, d’autres types d’atmosphères où les sons ne circulent pas du tout comme vous avez coutume, vous, de les entendre…

J’ai donc acquis la capacité de comprendre et synthétiser certaines Formes sonores, qui sont Ce qui génère les Séquences sonores que je vous permets d’entendre.

Considérez donc qu’il s’agit d’une sorte de Forme compactée, et qu’en l’ouvrant avec vos propres moyens et attitudes vous aurez en quelque sorte les ingrédients -ordonnés !- permettant de redonner vie à ces Eléments précis, musicaux, archi-musicaux – qu’il importe à présent que vous puissiez réutiliser, à la fois pour vous et parmi vous mais aussi dans la qualité de ces Connexions lointaines, très lointaines, et multi-dimensionnelles.

silence vibrant

mélodie délicate…sons chuchotés-rythmés…sons vocalisés vibrants

silence vibrant

 

…Je vous recommande, ou je vous conseille, pour une intégration optimale de ces Données sonores de ne pas vous précipiter (croyant que vous pourriez en faire quelque chose à l’instant, tout de suite !)
Cela va faire son chemin en vous pendant quelque temps.
Et puis Cela s’exprimera, se manifestera, se mettra en ordre, se clarifiera.

– Vous croirez sans doute que cela vient de vous en partie…-

Ainsi va le cours de nos Univers et de nos Formes de Vies.
Que la Musique soit !

Je vous fais mes salutations aimantes.
Je suis Asayanag Edolot de Sirius C, Maître en Musiques et en Silences
Et je vous dis à bientôt.
Alléluia

via Christine Anne K. le 12 avril 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Asayanag Edolot, de Sirius C -n°8 : Puissance de la Musique des Corps

écouter >

Musique d’introduction mélodieuse

Humanité Bien-Aimée
Vous me connaissez, je suis Asayanag Edolot en Sirius C.
Maître des Musiques et des Silences – Ainsi je m’intitule pour vous afin de définir la nature de mes interventions…

Écoutez encore !

Musique rythmée,  vibrante…
série de mots prononcés

Ainsi se joue
Ainsi se fait
Ainsi sonne et puis fait Silence…
Silence fécond empli de sons.

Silence vibrant

Nous sommes Vous et Nous liés par de nombreux tissages de Sons et de Musiques.
Nous sommes vous et nous absorbés dans ces Architectures musicales
Et nous ne cessons non seulement de les entendre mais de les jouer.
Elles nous vivent
Elles coulent en nous, de même que nous coulons à travers elles et par elles, en elles.
Et que cela donne forme encore à leurs déroulements, leurs développements, leurs formes diverses – pour lesquelles les mots ne sont d’aucun recours…

Petits sons métalliques (de guimbarde)

Ce petit son métallique est fort précieux, car il implique une mise en vibration corporelle importante. Et c’est exactement ce qui est l’objet de notre réunion en ce jour, et même si ce son est imparfait techniquement…

Petits sons métalliques encore

…Vous devez apprécier dans les formes qu’il suscite
(formes non-visibles, non-analysables, mais présentes)
Ce qui Est,
Ce qui se construit,
Ce qui se joue éphémère et vivant,
Ce qui s’imprime…

Sons métalliques vibrants

La Musique ensuite déploie,
construit,
architecture,
numérise,
forme,
harmonise,
développe,
danse,
se diversifie.
Mais elle est notre Essence vivante en ces mondes où nous vivons.

court silence vibrant

Les structures cristallines de vos corps humains sont en développement vous le savez.
Et par-là même l’aptitude à résonner davantage
De gammes sonores, de plages sonores et silencieuses, de sons subtils, de sons terrestres et non terrestres
S’étend, se construit,
Peut jouer davantage
Et encore, encore.
Par conséquent : Écoutez
Et Jouez !

Musique mélodieuse….

Et l’oiseau qui nous accompagne le fait à la perfection

Long chant vibrant, musical…
Silence vibrant… (chants d’oiseaux multiples, proches et lointains au dehors)

 

Le Concert des oiseaux du soir nous enveloppe
(Même si peut-être vous ne l’entendez pas)
Il est infini, multiple,
Il s’étend, il joue,
Il nous entend.
…Vous êtes ce Concert également – même si vous croyez ne pas le savoir..!

Musique…souffles
…Silence vibrant

 

Vos Chants à vous sont à l’instar de ceux des oiseaux car ils doivent se répondre.
Ils doivent célébrer, en un instant d’être-ensemble, ce qui s’appelle la Vie.
Ce qui coule en vous.
Ce qui également est cette Affiliation – nommée ainsi par notre Sœur aimée Marie-Madeleine il y a quelques minutes

Silence vibrant …

Et l’écho et les échos répétés, démultipliés-infinis
– échos en vous et échos autour de vous de vos Chants
(même s’ils ne sont pas déployés à pleine voix audible)-
Sont ce qui fait être l’Architecture sonore de la Communauté Humaine
Que vous êtes, que vous constituez
Et qui également s’entrelace avec la Communauté plus vaste….

….Silence vibrant …
Musique… sons cristallins… sons métalliques
Silence vibrant…

 

…Vos corps de chair, associés à vos corps nombreux et subtils,
Sont non seulement le résonateur de vos Chants
Mais également le résonateur de votre Affiliation.
Sont le résonateur de toutes les Architectures sonores et musicales
Entre lesquelles vous tissez votre appartenance à la Vie
Et les Silences que nous traversons ensemble à ces instants
Sont précieux comme le Joyau Pur de notre Essence partagée
Tandis que le Concert des oiseaux ne cesse d’être
Dans toute sa Joie, sa Variété
Son Amour et sa Sagesse.

Silence  vibrant ….

 

Donnez-vous, Très Aimés Humains, la Joie d’être Cela
Donnez-vous cette Vérité
Partagez-la en toute innocence – car vous n’avez rien à prouver en cela !

Silence vibrant …
Musique…

 

Ainsi vos Chants
Ainsi la Musique de vos Êtres et de vos Corps
Les Musiques devrais-je dire de vos corps
Car bien sûr chacun de vos propres corps émet des sonorités
Et toutes se conjuguent en différentes Musiques, qui n’en font qu’Une !
Laquelle à son tour ne fait qu’Une avec celles des autres
De même que la symphonie des oiseaux…

Une Puissance immense émane de ces Musiques
Dès lors qu’elles sont authentiques, harmoniques, pures, véridiques
Et non pas entachées ou déformées
De bien des encombrements qui se sont greffés, amalgamés, inter-mêlés dessus et avec. …Ayez donc confiance dans la Puissance immense de cela et ne négligez pas de le savoir Et d’en jouer ensemble
Car cela, n’est-ce pas, est aussi le But..!

De même que la Conscience se partage
La Musique également ne se joue qu’en résonance réciproque
Même si parfois en solo elle sait être magnifique !
…Mais ce n’est alors que la résonance
De Ce qui autour peuple et nourrit de sons ce qui La fait Être..!

Silence … tapotements légers rythmés

 

Emportez mes Très Aimés Cela en Vous !
Et à ces instants, sachez que la Puissance de vos Musiques partagées et réunies permet que les Fondations mentionnées par notre chère Sœur Marie-Madeleine prennent vie..!

Je vous adresse tout mon Amour immensément bienveillant et partagé
De même que les Sons que nous sommes se mêlent
Dans un Amour confluent,
Résonnant,
Déployé,
Qui construit lui-même tant d’Architectures sonores,
Que le mot « Merveille » ne conviendrait pas – car trop limité pour tenter de le dire..!

Je vous dis à bientôt – Moi Asayanag Edolot, Maître des Musique et des Silences féconds en Sirius C, que vous connaissez.

Alléluia !

Quelques notes de musique égrenées…

 

via Christine Anne K. le 8 mars 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

  – les 7-8-9 avril, Atelier-Cercle de co-Création n°10 : Ponts interdimensionnels… pour participation : voir en page Evènements

Asayanag Edolot, Maitre des Musiques et Silences en Sirius C -n°7-

écouter >

musique d’introduction mélodieuse et rythmée

Que mes salutations vous accompagnent en musique.
Je suis Asayanag Edolot, Maître des Musiques et des Silences en Sirius C.
Vous me connaissez comme je vous connais.

J’accompagne ainsi en Musiques et en Silences
Ce qui se joue, Ce qui se construit – ou Se déconstruit
Dans les étapes du chemin que Vous Humanité Terrestre
Etes en train de gravir, de franchir, de marquer de vos pas – et de vos compréhensions…

silence vibrant

…musique délicate mêlée aux paroles :

Que glissent les sons…
Glissent comme le pas de celui qui ne sait plus que voler et qui cependant ne le sait pas encore non plus…

Dans ma précédente intervention (que vous avez connue sous forme compactée) j’ai évoqué peu de sujets…
Néanmoins celui-ci :
La Joie est au rendez-vous pour celui ou celle qui ne sait pas retenir ses pensées
Et celui ou celle qui accepte de se glisser
Dans l’oubli illuminé de ce qui l’entravait
Disons mentalement mais également personnellement…

musique mélodieuse, subtile

silence vibrant  (avec sons éloignés de vie à l’extérieur)

Il y a Perfection n’est-ce pas dans ces quelques sons lointains habillés par le Silence…

silence vibrant

Il y a de même habillement par le Silence de votre Musique Intérieure
Qui n’en est que plus rehaussée, transparente, véritable…

silence vibrant

musique vibrante intense et rythmée

silence vibrant

Ne croyez pas n’est-ce pas un seul instant que ces Silences soient vides
Et si la musique sonore de cet instrument parle à vos oreilles et à votre audition,
La Musique qui dans le Silence se joue parle également
A vos auditions subtiles, à vos Coeurs et à vos Intelligences…

…Je suis en train de la sorte de vous transmettre à ma manière
Ce qui vient enrichir et compléter ce qui a été déjà dit avant moi,
Ce qui le sera après moi.
Je viens mettre en Musique et en Silence ce qui s’est joué avant moi, en particulier de par mon compagnon et ami Essoushay An Teol, Maître des Jeux Sacrés,
Et également par tous mes autres frères et amis, compagnons et compagnes demeurant en Sirius C
Ainsi que d’autres.

…Je suis au Service de tout Cela.

percussions régulières et rythmées…sons ondulatoires…soufflements…sifflements…

musique délicate qui accompagne les paroles :

Perfection des traces.
Perfection des non-traces.
Perfection.

Imperfection de certaines erreurs qui cependant permettent de franchir parfois un gouffre…

paroles chantonnées…percussions douces

Silence vibrant
…Bourdonnements

Epuisement des efforts de maîtrise non gouvernée et trop désirée.

Abandon de ce qui perturbe les Lois du Silence
Et leur application dans la perfection des instants et des espaces
Qui font être l’ensemble des rythmes, des mélodies, des architectures sonores, des joies et des peines
Entrelacées en boucles fécondes, et qui portent les véritables naissances
De ce qui doit être, se fait, se fera, se défait, se refait, se défait encore et fait place…

musique…chuintements…sons vocaux

long et intense silence vibrant avec chants d’oiseaux qui se répondent

Deux oiseaux ainsi mêlant leurs voix ne font qu’une seule et même musique.

Sachez mêler vos voix
Sachez entrelacer vos musiques pour n’en faire qu’une,
En toute humilité et en toute puissance de vos conjonctions,
Et de l’abandon de vos tentatives individuelles de maîtrise et de compréhension
Si erronées souvent bien que parfois justes – parfois…

quelques notes de musique…
…silence vibrant avec chant discret d’oiseau

Je suis également cet oiseau.

silence vibrant
…deux frappes fortes sur percussion…sifflements…chuintements…sons vocaux

Je vous salue.

Ne négligez pas ce qui vous est donné ..!
Sachez le recevoir avec plénitude, et non-compréhension en certaines circonstances.

Sachez être le Son Parfait qui se mêle à l’ensemble de ce qui se joue.

quelques notes…

Je vous accompagne dans vos Silences et vos Musiques, moi Asayanag Edolot.
Je vous dis à bientôt.

Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 8 octobre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
 Cercle de co-Création n°8 -Astoyala Edj  :  17-19 novembre 2013 – 
avec participation physique ou distante active : voir en page Evènements   http://voixdelumiere.fr/evenements/

Asayanag Edolot, de Sirius C – n°6- …Archive

– Ceci suit et complète Iosep O’D N°10.-
(accès compacté à l’Archive akashique de la canalisation d’Asayanag Edolot n°6, suite à  une panne d’enregistrement. C.A.K.)

Asayanag Edolot, de Sirius C -Maitre des Musiques et des Silences- considère nécessaire de compléter en musique et constructions sonores // silences féconds la transmission réalisée par Iosep O’D.
Ce code sonore d’accès unique associé au symbole joint vous redonnent l’essence et les prolongements de cette transmission déjà engrammée subtilement.

1. code sonore :  Asayanag Ed.N°6-codeAk

2. symbole associé :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Installez vous tranquillement, regardez le symbole (il vous relie au centre d’une figure géométrique subtile spécifique) et/en écoutant la petite bande sonore.
Les deux ne peuvent être dissociés. Usage unique.
Restez tranquille pour intégrer. Il est toujours conseillé de prendre un peu de miel et de boire de l’eau ensuite.
-Explication : vous accédez ainsi à une archive akashique + une forme de dynamisation de ses contenus.-
.

via Christine Anne K. le 21 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Asayanag Edolot, de Sirius C -n°5- Involution en Musique

écouter

Musique instrumentale d’introduction douce.

Je vous salue en musique, moi, Asayanag Edolot, de Sirius C, Maitre de Musique et de Silence, et de Musique Silencieuse et de Silences Musicaux.

Musique instrumentale – Onomatopées à voix basse accompagnée de musique- Percussions.

Je vous salue donc. Que les Ondes perpétrées dans ce Silence par les sons pénètrent vos corps et vos consciences.

Silence vibrant

Que ma Joie d’intervenir ainsi soit perceptible à travers ce Silence et vous informe.

Musique instrumentale.

Nous voici donc, Vous et Nous, entrés dans ce qui a présent n’a pas de nom encore, et qui cependant -comme le mentionnait Marie-Madeleine- vous est connu.

Entendez en ce Silence, la Musique qui ne se joue pas avec les mains et l’instrument.

Long silence « musical » vibrant...

Cette musique est pour vous.
J’aime la jouer.
…Et tous ceux qui la jouent de concert avec moi, aiment la jouer ainsi pour vous, et pour la beauté de ce qu’elle est.

Musique instrumentale légère accompagnée de sons vocaux chuchotés.

Phase d’Involution.
Phase, oui, d’Involution – génératrice de sons.
De remontées en vous de Ce qui ne se formulait pas, ne se montrait pas si aisément.

Musique instrumentale. Roulements de tambour. Onomatopées.

Je parlerai peu.
Silences…et musique encore.

Pas de bruit, pas de cacophonies.
Pas de faux silences mais Vrai Silence en sa Musique Éternelle et qui en soi favorise, génère la Beauté immense de cette Involution aussi.

Silence  vibrant

Et qui également engendre en vous, certainement, des pensées.

Observez ces pensées, reconnaissez leur trouble.
Et Si vos pensées sont de Paix, traquez le trouble qui s’y cache…

Musique avec onomatopées chuchotées…
Silence…
Tambour. Musique et sons…

Nul besoin en ces instants d’être pour vous un auditeur intelligent, à votre habitude.
Soyez un auditeur brut. Soyez un non-auditeur.

Jeux de musique instrumentale – sons – percussions…

Il y a, n’est-ce pas, des spirales et des figures sonores bien nombreuses et même innombrables, car il peut s’en recréer encore et encore, lorsque le musicien s’empare de ce jeu là.

Vous pouvez certes vous noyer agréablement dans la myriade de ces formes mais aussi vous y perdre.

Perdez-vous quelques instants !

Onomatopées, chuchotements, accompagnés de musique…

Restez perdus.

Engrammez cet état.

Ne le maîtrisez pas.

Silence.
Musique et sons vocaux.

Et dans cette Perte de vous–même, ne cherchez pas ce qui reste mais soyez le.

Musique légère…

Ecoutez la Tonitruante Déferlante des formes musicales qui vous emporte dans cette Perte génératrice. -Ne cherchez pas à savoir de quoi, c’est trop tôt.-

Silence.
Percussions… Sons tintinnabulants… Voix.

Reconnaissez que ces quelques notes de musique audibles et légères sont comme des lucioles à la surface de l’Océan des Sons dans lequel en ces instants je vous ai entrainés à vous perdre et tourbillonner…

Musique – Sons.

Prenez le Défi de ne plus être qu’Un.
Cela n’a pas de Nom au sein de Cela.

Sonorités musicales douces…

Accompagnement musical en arrière plan– C’est au prix de cette Traversée et cette Perte absolue de votre propre nom, de votre état, de votre audition, que vous atteindrez peut être cette Génération – génération de quoi : trop tôt pour le dire…
Je sais seulement en quoi et où je vous conduis.

Oubliez à présent les lucioles.

Entrez dans le véritable Silence. Les musiciens se sont tus, respectant ce Seuil.

Silence vibrant …

Je veille. J’écoute.

Silence vibrant prolongé…
Musique rythmée...

Il y a un Passage. Musique rythmée Ne vous endormez pas.. Musique rythmée
..Soyez en alerte car même perdus, vous Êtes.

Et voici qu’apparaît, que surgit, que devient possible Ce qui en vous n’a jamais été perdu.

Silence très vibrant.

Cela prend Forme, Cela prend Figure, Cela s’appelle d’un Nom.

Ce Nom ce n’est pas à moi de le dire. C’est à Toi, en Toi, avec Toi.

Musique légère – Sonorités vocale chuchotées accompagnées de percussions et de musique.

Silence.

Percussions seules.

S’ouvrent des Possibles.
Involution encore, mais avec Certitude à présent.

La Perte est un Bénéfice.

Musique instrumentale en accompagnement : Et voila peut être que tu marches à nouveau, qui sait ? Dès à présent ou bientôt ? Sur quel sol ? Sous quel Soleil ? Dans quel corps ? Avec quels amis ?

Les Musiciens sont nombreux sur la plage, tous au rendez vous.

Musique instrumentale joyeuse et abondante – Ha Ha Ha Ha Ha Hou Hou …….
– Ce n’est plus moi qui joue, ce sont Eux .

Toi…. peut être.
Moi.. sûrement.

petit silence vibrant

Je suis Asayanag, et toi qui es-Tu ?

petit silence vibrant

Je vous salue, Je vous dis : A bientôt
Alléluia.

silence de musique silencieuse

…Et La musique n’est pas terminée…
…Et souviens toi que tu l’a engrammée, mon Frère, ma Sœur…

A bientôt.

via Christine Anne K. le 21 aout 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Asayanag Edolot -n°4- Réseaux cristallins et Chemin neuf.

écouter >

un oiseau chante tout au long du message…
musique douce et rythmée…

Bien-aimée Humanité, je vous salue, moi Asayanag Edolot de Sirius C, que vous connaissez.

Ma Musique me tient lieu de paroles.
Ma Musique recèle des Secrets.
Ma Musique est pour vous, mais aussi pour bien d’autres…
Bien d’autres Etres, bien d’autres Créatures…

la musique et l’oiseau commencent un duo

En ce jour ma Musique s’adresse également aux nombreux Réseaux cristallins qui, je le sais, sont à présent prêts à la résonner…
Et j’invite également votre conscience humaine à faire vibrer, en vous-mêmes, les particules cristallines qui de plus en plus vous composent – tant dans votre corps de chair que dans ce que vous appelez vos corps subtils…

bruit aigu lointain d’une machine et percussions rythmées et douces

…Béni soit le sifflement de cette machine au loin car elle participe humblement, mais fièrement aussi, à l’ensemble musical que nous mettons en acte.
Ecoutez !…

frappes de tambour régulières et rythmées… percussions…sons de flûte

Ecoutez en vous chers Humains s’élancer et se répondre les réponses aux notes qui se sont jouées et qui se jouent encore…
Car là est le chemin pour magnifier ce qui en vous germe à peine.
Ce qui, en vous, se cherche encore
Ce qui, parmi vous, ne s’élabore pas encore.
Ce qui se crie, sans se retrouver.

Acceptez ces incertitudes.
Car, comme toute incertitude elles sont passagères, et néanmoins fructueuses.
Non seulement fructueuses de doutes, mais également fructueuses de remises en questions – et de recherches de Ce qui sera véritablement Ce qui doit Etre.

musique mélodique en duo avec chant d’un oiseau…
…sons chuchotés saccadés…frappes légères des mains…souffle

silence vibrant..

la musique se poursuit, l’oiseau y répond…

Bien-aimé oiseau chanteur, comme tu me facilites ce que j’ai à dire !

l’oiseau chante…

Nous sommes -en ces instants, et dans ce temps où le Silence est si riche- en train de permettre le déploiement de votre écoute dans ces Réseaux cristallins, qui à présent vous offrent tant de possibilités : d’entendre, de chuchoter, de vous pénétrer vous-même. Et de vous regarder les uns les autres -sans être en face à face- par la simple étendue de leurs capacités de se reconnaître, et de chanter.


…sons chuchotés et frappes des mains… cloche lointaine…sons vocaux vibrants…chant de l’oiseau…sons égrenés de flûte…

J’aimerais simplement laisser être cette Symphonie – et pourtant j’ai à vous dire quelques mots..!

Mon Cœur résonne, ainsi que le vôtre, à toutes les splendeurs sonores – qu’elles soient audibles et reconnues, ou inaudibles, ou non reconnues…
C’est ainsi que je vis, et que vous vivez la véritable Qualité charnelle, unique, de votre incarnation – quelle que soit sa forme.
Le reste en découle…

…notes légères auxquelles répond l’oiseau par un chant mélodieux…

Il est en ces instants une Joie sonore partagée… Non pas simplement par quelques auditeurs physiques – mais surtout et avant tout par une Immensité : celle de ces Réseaux… Celle de ces formes cristallines si nombreuses – qu’elles soient matérialisées ou subtiles, qu’elles appartiennent à ce Plan que vous connaissez bien, ou à d’autres !

Et cette Joie immense fait écho, en les magnifiant, à ces quelques sonorités que vous pouvez entendre.

…La raison en est qu’à présent se dévoile et se déploie un Chemin, qui jusqu’alors n’était pas visible, ni audible.
Par ma Musique je m’emploie à tenter de vous dévoiler sa présence..!

percussions légères…l’oiseau chante…

Rappelez-vous, très-Aimés, très-Chers, comment mon compagnon aimé Iosep O’D a attiré votre attention sur l’Epi et le Grain… (v. Iosep O’D n°8. NdR)

musique et oiseau se mêlent aux paroles…

Ce Chemin est en quelque sorte celui du Grain.
Ou Celui qui mène à la conscience du Grain.
Cela est un Etat unique, qui vous permet de faire corps et âme en toute splendeur avec la Matière vivante, musicale, rayonnante, dont vous partagez l’Essence avec l’ensemble de la Création matérialisée qui vous environne et dont vous partagez la Vie.

Cela vous permet de rencontrer la Source par ce nouveau Chemin…
Tandis que Celui que vous connaissiez peut-être va s’effacer, va se voiler.

Ainsi ne craignez pas.
Ecoutez vibrer…

 silence vibrant intense

Et la Force et la Beauté des particules cristallines, qui en vous peuvent résonner et se reconnaitre mutuellement, participent -si vous l’acceptez- de l’éveil de cette Conscience-là.

frappes rapides et rythmées de tambour…premier grondement d’un orage au loin

L’orage qui gronde et l’orage qui peut gronder en vous est un allié !.. Sachez reconnaitre dans les harmoniques de son grondement la force qui vous manque !

un peu de musique

Il n’y a qu’un Chemin néanmoins..!
Et qui revêt comme toujours des aspects et des formes multiples.

long et intense silence vibrant

notes égrenées…l’oiseau chante…

Je vous salue.
Alleluia.
Je suis Asayanag Edolot, de Sirius C : Maître de Musiques et de Silences.

Cheminez mes Très Aimés…

.
via Christine Anne K. le 19 juillet 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Asayanag Edolot, de Sirius C -n°3- Bravoure en Création…

écouter >

Musique et chants d’oiseaux, vent.

Recevez mes salutations, Humanité très aimée. Je suis Asayanag Edolot de Sirius C, que vous connaissez déjà.

Je pratique essentiellement la forme musicale.

Silence vibrant

La parole ne m’est pas si aisée
Car je crois bien davantage en l’intelligence et en la vérité de la musique et des architectures de sons… Je crois que vous le savez déjà.

Musique vibrante et chants d’oiseaux. Beaucoup de vent aussi.

Cette petite séquence musicale associée au concert des oiseaux pourrait s’appeler «  un morceau de bravoure », même si elle est fort simple. Car je ne fais que restituer avec un seul instrument la multitude et l’ensemble des symphonies que simultanément je perçois et j’analyse, venant de nombreux mondes… Et je cherche par cette simplicité à retransmettre disons -dans une forme que je cherche épurée- cette magnificence d’une Totalité, qui s’exprime en de multiples voix, et qui cependant est simple et unique.

J’ai parlé de « bravoure » non pas pour mettre en avant fièrement la qualité de ce que je peux faire, mais par souci de sincérité.
Car j’aime la bravoure. Je la recherche…
J’aime la bravoure car elle engage à aller chercher, au plus profond de soi et de ses ressources, ce qui peut sembler impossible ou décourageant.

…Eh bien je crois qu’il vous est demandé, très chers, une certaine bravoure dans vos actes, vos pensées, et la finalisation de vos souhaits !
J’espère donc vous aider par ces quelques petites pièces musicales que j’associe à la bravoure, et qui tentent de dépasser l’infinie complexité de l’infinie diversité des Formes, des Approches, des Essences, pour être une petite musique audible et j’espère, disons « agréable » – bien que je ne cherche pas à être agréable.
Je cherche surtout à être droit.

Musique avec sons de flûte hésitants

Bravoure encore, car j’essaye d’associer dans ces quelques notes si imparfaites des états dont les formes sont tellement différentes qu’il n’y a que la musique pour jouer à essayer de les faire rencontrer.
J’ai même choisi la maladresse absolue de cette petite flûte dont mon canal ne sait pas jouer, pour parfaire ma démonstration musicale. Je cherche en effet à rassembler. Je cherche à simplifier.

Cela n’est pas pour mon propre plaisir, ni pour satisfaire en moi-même et pour moi-même un besoin de bravoure excessif… Il s’agit de tenter de vous guider, à travers une immensité que vous ne pouvez pas concevoir de façon directe, et encore moins comprendre par la pensée.

Musique et sons de flûte maladroits…

Je n’ignore pas que l’Elohim Eshtarananda Hy vous a associés, avec des sons, à la naissance d’un Embryon de Création qui vous concerne.

…Eh bien je me suis donné la bravoure de tenter de vous accompagner dans la découverte de ce qui peut suivre : le démarrage de cette Création.

Je n’ai rien à perdre.
Et vous avez tout à gagner.

Musique et sons de flûte maladroits …

Silence vibrant avec chants d’oiseaux, vent

Il y a passage par un stade chaotique lorsqu’une création se dessine et progresse.
Ce stade chaotique est une étape indispensable, et tellement féconde !..

J’essaie en ces instants aussi de vous faire pénétrer, toujours par la bravoure -il s’agit de la vôtre, pas de la mienne- quelques mystères de ce Chaos, dans lequel les sons peuvent sembler presque discordants, décousus, dissonants – se cherchant les uns les autres sans se trouver…
C’est ainsi que peut naître parfois, avec Art, Patience, et Foi, le véritable petit chef-d’œuvre qui est appelé à prendre Forme.

Silence vibrant

Musique simple et harmonieuse

Silence vibrant

Ici la bravoure n’est plus de mise. Il s’agit beaucoup plus simplement d’un peu de savoir-faire, et de confiance dans Ce qui se crée.

Vous êtes les premiers appelés à Vous créer.
Et ce Chaos que j’ai mentionné, ainsi que cette bravoure : il s’agit de Vous.
Il s’agit des enjeux et des méthodes. Comme en musique, comme dans toute forme d’Art. La bravoure est indispensable, de même que la traversée du Chaos.
De même enfin qu’un peu de savoir-faire, pour arriver à la possibilité d’une Création qui s’inscrit avec noblesse dans ce qui Est.

Musique et souffles flûtés – sur fond de vent

Ecoutez le vent, car il balaye tout ce qui est inutile.
Et une création comporte souvent des morceaux inutiles qu’il faut supprimer, élaguer.
…Et si le vent les fait voler en éclats, c’est peut-être qu’il n’ont pas à être là !

silence vibrant – vent

Je vous salue.
Exercez votre bravoure, vos savoirs-faire, et regardez le Chaos dans toute sa fécondité.

Cherchez les musiques simples !..

Je suis Ayasanag Edolot de Sirius C et je vous souhaite : bonne traversée.

Alléluia.

Musique

via Christine Anne K. le 16 juin 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.