Danse, Métamorphose, Descendance – HC Galactique

Message à Danser 1

« Message urgent des Parques du HC Galactique « 

Amis Humains votre Descendance est assurée et bénie de ses propres Atouts !

À présent se dessine votre disparition « massive » dès lors que vos systèmes se déchaînent en moyens d’extinction radicaux des peuples, des cultures, des biotopes, des règles élémentaires de la vie et des génomes qui la définissent, à travers des jeux non maîtrisés qui n’ont d’autre avenir que ces extinctions et destructions massives. Vous êtes donc « entre les mains » de cette Configuration – en dépit de la Force inaltérable d’élévation des Consciences qui en parallèle et en contrepoint s’expanse, se ramifie et construit ses propres Ėtendues dans des Plans de sagesse et d’écoute des Lois inaliénables d’une Lumière vraie et sans artifices inventés.

Dans ce cadre complexe et assez tendu vos Choix vous le savez sont essentiels, cela a déjà été dit, mais au-delà de vos Choix se trouve une Ėchéance et celle-ci est programmée « cosmiquement » de par les données bien plus vastes et fort peu aléatoires d’un Alignement précis de votre Système Solaire au sein d’une Configuration tant multidimensionnelle que pluri-galactique – laquelle n’est pas ou que très infinitésimalement impactée par vos choix actuels quels qu’ils soient.

Par conséquent votre véritable issue sera moins dans une survie à tout prix de vos impédiments actuels encore existants (et dont beaucoup s’obsolétisent sous vos yeux n’est-ce pas) ou/et de votre système biotique usuel, que dans la Transformation entière et simple d’une Espèce -la vôtre- en une nouvelle à travers ce Processus interne décisif de devenir des corps multidimensionnels et non assujettis aux Lois alors plus ou moins périmées de la forme de vie et de survie que vous connaissez sur Terre encore.

Ce propos ne vous invite pas au pessimisme car bien au contraire Vous entrevoyez ici le bel Avenir dont Vous êtes capables en toute certitude, dès lors que la zone d’incertitudes que Vous traversez se métamorphosera de par ce Processus interne si décisif et que Vous attendez en dépit de certains doutes, confusions et/ou croyances illusoires… Vous ne sauriez échapper à ces instants ou en faire l’économie et il Vous appartient de les vivre afin justement de produire ce déclenchement attendu d’une Métamorphose, pourtant imprévisible par bien des aspects…

Apprenez donc ceci : votre cheminement dit « ascensionnel », ou mieux « transmutationnel », est un secret ou un mystère en sa Forme véritable, mais ce mystère vous aide à maintenir le cap en toute innocence et incertitude – et l’objectif, si inconcevable ou fantasmatique soit-il, est bien sûr totalement à votre portée à travers ce brouillard des formes, des données et des croyances, ou simplement des pensées qui s’y attachent… Cet objectif est votre Pouvoir d’Être, ne l’oubliez pas. Et en Cela nul pessimisme sur des pertes voire des disparitions n’a place en votre Conscience ouverte aux multi-dimensions qui font tout Cela possible et réel.

Voici donc ajoutée à ce Message-texte l’esquisse d’une Danse qui ne pourrait et ne saurait que Vous permettre d’avancer encore… Si vous mettez votre corps en mouvement par votre contemplation répétée de ce Message Graphique, votre Pas individuel (et plus collectif) dans la zone de turbulences nécessaire à cette Transformation -ou Métamorphose- sera plus assuré car dansant.

Écoutez les Rythmes qui surgissent et bougez-les sans fausse timidité : il vous emporteront vers Vous-même.

Ce Message à danser sera suivi d’un ou quelques autres : réjouissez vos corps et préparez-les !
Alléluia

-Propulsé avec la science rythmique d’Essanaré Odl, Maitre tambour en Sirius C + HCIG –

Par Oyal, le 6 avril 2017
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
.

…une précision pour qui s’interrogerait : danser 1 à 10mn environ, plusieurs fois par semaine sans restriction si vous voulez. 

 Merci de vos Dons, toujours…

.

Filer une Robe de Joie d’Être

« Message sidérant » des Forces Galactiques Associées – Temsel Kod Saaj

Amis Humains et Terre Expansée en Devenir.

La Joie d’Être se manifeste au plus haut degré dès lors que se réalise une Boucle de Feu associée à un Vent de Miséricorde partagée; ceci étant le fruit de la Pensée collective magnifiée dans le creuset du Temps, telle une Alchimie révélatrice purifiée de sa gangue d’incompréhensions et blocages divers.

Ceci peut Vous aider à comprendre autrement les effets actuellement manifestes -observés et ressentis de diverses manières individuelles ou collectives- de la descente du Feu sacré des Œuvres sur tout ce qui est appelé à disparaître ou à se magnifier dans ce Vent régénérateur mais dispersant les gangues évoquées…

La Vérité qui se dessine alors continue le Travail commencé et Ce qui émerge est à l’honneur de votre propre endurance au fil de ce déroulement imprévisible et, n’en doutons pas, salvateur de bien des Essences et Beautés ineffables et pures à découvrir, ou redécouvrir n’est-ce pas…

Voici que se profile votre Destinée réelle au filtre de cette Alchimie révélatrice et que votre Chant authentique va alors pouvoir se déployer dans sa véritable Essence et ses véritables Ailes sonores, dévastant les ultimes défenses encore en place et à l’œuvre, ainsi que ce qui d’office ne sera plus que vestiges encore incontournables mais inutiles…

Notre œuvre en Cela est minime, mais accomplie avec soin et perfection exigée. Nous nous rendons compte, en notre position distante mais proche, de vos efforts conjugués qui accélèrent –soyez en loués– certains processus «naturels» – et cela réjouit tant vos cœurs à tous que les nôtres sachez le.

Au Fil de ce Message apparaissent à votre Conscience des extases minimes mais vitales;  ne les négligez pas par ignorance de votre fonction mentale si dominatrice encore et absurde dans ses prérogatives indues et si rigides.

Ces Phénomènes subtils de Conscience appartiennent au registre de votre Alignement général et vibrant (dépassant largement n’est-ce pas votre mini conscience limitée de personnes, même éveillées, en cette dimension d’illusions)

Recevez par conséquent la Beauté de ces influx extatiques, sans les approprier de par vos observations capitalisatrices et vos désirs personnels (bébêtes) de maîtriser l’Intelligence de ces Processus réels… Vous avez cette Intelligence certes à titre potentiel, de par vos alignements de Conscience dans la Globalité réelle que vos individus incarnés ne peuvent qu’imaginer, sans la concevoir véritablement pour ce qu’Elle est en vérité.

…Acceptez donc en ce Message le Fil invisible et impensable qui s’y déroule et Vous tisse -à votre insu innocent- une Robe impalpable de Joie d’Être expansatrice à travers le Feu de la Miséricorde que Vous avez à affronter encore et à traverser en toute Beauté.

Il n’y a pas de graphe associé, mais chaque mot et ligne de ce texte sont ce qui recèle hors mental le Tracé indélébile de Ce qui est dit et filé… Vous pouvez ajouter personnellement -et ceci à votre choix intérieur- un léger son vibrant de votre corps, avec l’aide de votre voix tant physique que subtile.

Vous êtes Maîtres de votre Destin. Alléluia

– Message propulsé avec Essanaré Odl, Maitre-tambour subtil en Sirius C –

Par Oyal, le 16 mars 2017
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 Merci de vos Dons

.

Essanarê Odl, Maitre Tambour en Sirius C -n°3- Rythmes cosmiques et de soi.

écouter >

 

Rythme d’ouverture au Tambour (et grondements de tonnerre)

Très Aimée Humanité de Terre, je suis Essanarê Odl de Sirius C, vous me connaissez… Maître Tambour : ainsi me suis-je présenté déjà.

J’anime les Rondes…

le Tambour joue un rythme « cardiaque » continu sur  les paroles qui suivent

Je peuple les Sons de Rythmes
– Les Peaux tendues –
Et la vibration des Sons s’étend…

Les Rythmes sont une Science,
Un Art.
Un Bonheur,
Une Extase.
Une Mathématique.

La Création ne saurait s’en passer.
Ils régulent,
Ils inscrivent,
Ils ossaturent,
Ils déroulent les portes,
Ils chantent,
Ils sont.

grondements d’orage en arrière-fond

Merci à l’Orage d’être avec nous
Car je respecte infiniment ses grondements féconds.
Merci à la Pluie d’avoir tambouriné – la Grêle aussi – les Sols qui nous entourent.
Merci à vos Coeurs qui battent.
Merci à la Pulsation étoilée de vos veines
De vos Pensées
De Ce qui en Vous chante
De Ce qui en Vous vit.

grondement de l’orage qui se rapproche
Tambour puissant

silence vibrant

Silence des paroles
Et Symphonie des Rythmes de Vie..!

Votre Corps pulse tous ces Rythmes.
Ils vous assourdissent.
Ils vous portent, ils vous structurent, ils vous chantent…
Ils vous émulent.

silence…

Tambour encore puissant

La Voix est large…
La Voix est puissante…

Il y a dans les Etoiles -ainsi vous l’a chanté notre compagne Maria Halla-Ega- des Portes, des Passages, de fausses pistes également – mais le Rythme, lui, ne trompe jamais !

Sachez accorder votre Rythme – Celui de vos corps et Celui de vos pensées,
Celui de votre Pulsation vitale, globale (dont vous n’êtes pas conscients en votre mental personnel)
Avec le Rythme de chaque Porte.

Il y a Pulsations.
Et lorsqu’il y a Contraction, la Porte est étroite ou se referme sur vous.
Et lorsqu’il y a Ouverture, le Passage est rapide mais éphémère.

Le Rythme doit épouser ces nuances.

au tambour un rythme séquencé qui en puissance s’amplifie, s’amenuise, s’amplifie, etc…

Ainsi pulsent certaines Portes stellaires.
Il y a donc des Architectures de Rythmes,
Des sous-Pulsations dans la Grande Pulsation,
Ou des petites mini-Pulsations ramifiées dans la grande, globale Pulsation Etendue.
…Mon Tambour ne saurait reproduire tant de données…

séquence  de frappes de différents tambours et jeu puissant – souffles

…Avouez que cela est compliqué !
Avouez que vous ne sauriez vous y repérer de façon logique.

Il y a donc, en cela, à observer simplement :
Votre Rythme, Votre Pulsation,
La Beauté intérieure de votre Corps,
La Puissance fantastique de votre Conscience..!

Tambour très puissant

Vous êtes, mes Très-Aimés, le Rythme Incarné de votre Essence !
Et la Joie pure qui en découle ne saurait se copier
– Ni même avec le plus beau et le plus fin de mes Tambours..! –

silence vibrant…

…Nous avons ceci:

séquence : Tambour rapide puis silence puis frappes autres avec onomatopées chuintées

Ainsi flotte la vague sur la rivière,
Ainsi chante le ruisseau,
Ainsi s’écoulent les ondes puissantes qui donnent forme aux océans.

percussions diverses et chant joyeux en langue stellaire

…La puissance, mes Très-Aimés, de ce que l’Orage insuffle à mon intervention et à ses Rythmes, dépasse ce que tout orchestre de Tambours aurait pu apporter.
– Et même si cet orage est discret, il nous est dévolu : il harmonise notre réunion de sa force, de sa puissance.-
(Je ne parle que des sons, mais il est tant de phénomènes impliqués dans ce qui vous semble juste une petite tempête !..)

…J’entends à présent, au loin, dans les méandres du Bruit de l’eau, la Voix qui parle, la Voix qui se confie à la Terre et qui s’écoule dans le sol, dans sa Matière.

tambour crescendo en puissance – et sur quoi ces quelques paroles s’inscrivent:
Je ris…
Je me moque de moi-même…
Et de mes prétentions à vous expliquer…

Je vous salue, moi, Essanarê Odl, Maître Tambour en Sirius C
Et je salue l’Orage et la Pluie et le Vent
Et la Pulsation de vos Coeurs,
De votre Globalité humaine, de la Planète qui Vous porte…
Je salue le Chant de Ce qui amène la conscience des Etoiles et d’un Univers
– que vous ne percevez que si peu… mais qui Chante et Danse au tempo qui est le Sien !

Soyez, mes Très-Aimés, votre Rythme !

Je vous salue encore.

Alleluia.

via Christine Anne K. le 8 septembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Vos Dons sont bienvenus et joyeusement remerciés !

Essanarê Odl O – Maître Tambour en Sirius C -n°2-

écouter >

Percussions au tambour en introduction

Recevez mes salutations, Chers Humains ! Vous me connaissez, je suis (tambour) Essanare Odl O – Maître Tambour en Sirius C.
Voici donc ma deuxième intervention.

tambour -rythme mesuré…

Les Rythmes.
Les Frappes.
La joie des Peaux qui vibrent et des instruments résonnants
Sont toute ma Vie, ma Profondeur, ma Joie..!

doux tambour

…
Je ne viens pas pour autant vous donner un cours de percussions (sourire), cela n’est pas du tout ma fonction.
Je souhaite partager certaines choses tout à fait importantes
Et en cela, bien sûr je m’accompagne des sons dont je suis le porteur.

silence vibrant

Mais le Silence également est un Art dont je suis friand.

silence vibrant

Je vous invite à vous recueillir…  
(…légère toux)
Et je pardonne à mon canal dont la voix est éraillée
Souhaitant que les sons que nous allons traverser ensemble lui apportent quelque réconfort.
Sa gorge en effet est irritée. Et j’y vois le signe de quelques tracas, dont elle n’est pas forcément consciente.
– Je m’adresse en cela à vous tous ! Car vous êtes tous porteurs de tracas !
Et il semble que la période soit propice à la floraison, consciente ou non, de ce qui exprime ces tracas.

percussion mélodique…
puis tambour seul, qui va s’accélérant et continue sur les paroles :

Ecoutez donc chevaucher ( rythme rapide) filant dans les herbes hautes, 
(interruption) s’arrêtant près d’une source, 
(reprise douce) cet animal dont les tracas sont le lot, la charge, la nourriture parfois. (le rythme régulier reprend puis cesse)
Il aime à se vautrer dans certaines boues, et cependant sa noblesse est entière.

rythme rapide et léger ininterrompu

Moi, Maître Tambour, je l’aime. J’aime sa noblesse.
Et j’aime ses faiblesses.

Silence

Il nous est difficile en cet instant, n’est-ce pas, de nous chevaucher réciproquement – car quel est donc ce langage que je dois emprunter, et quel est l’afflux des pensées qui tracassent ? ( toux forte)
Qui encombrent et qui toussent?
..Et je m’adresse à vous tous,
(rythme en sourdine) non pas simplement à la voix qui transporte mes paroles…

tambour – rythme posé

Le mot « tracas », n’est-ce pas, vous dérange..!
Je crois que vous y entendez quelque chose de poussiéreux et d’insupportable. 
Eh bien, c’est clair : c’est bien cela n’est-ce pas.. 
Il s’agit d’être francs avec vous-mêmes.

Je ne suis pas là seulement pour déployer de jolies phrases sonores et des rythmes séduisants, je vous invite à contempler en vous-mêmes ces poussières et ces boues.
Et de même que l’animal dont je parle -qui pourrait être un cheval, mais qui pour moi porte un autre nom- je vous invite à filer ! 
Portez vos tracas et allez près de la source, vous désaltérer au moins, cessant de tourner en rond et de piétiner le sol toujours dans les mêmes traces – car là se trouve aussi la véritable limitation dans laquelle votre pensée vous confine, mes Très Aimés.  (quinte de toux)

Nous allons donc jouer avec non seulement mes Tambours  (un tambour reprend)
Mais les difficultés, les toux, les crachements, les obstructions, les crachats même..!
(N’ayez pas peur.)
Vautrez-vous dans la boue, lorsque ça vous fait plaisir.
Mais prenez de la boue digne de vous. 
Et choisissez-la bien car la source doit être proche et la boue pure.
(frappes)

S’enchaîne un autre rythme – les peaux changent
– plus fort et plus rapide, très fort
Puis un autre, brièvement, encore plus rapide

Silence vibrant

Méditez cela
Et ne vous éloignez pas dans des pensées auto-satisfaites, flottant dans vos egos spirituels – qui je le sais sont fort nourris, plaisants, confortables (frappe forte) et boueux ! 
Fort boueux !
D’une boue qui certes est assez proche de ce que j’appelle la source, mais qui vous aveugle, mes Très Chers –

Jeu très fort de tambours – rapide – puis coups redoublés et reprise du rythme rapide – 
puis un chant accompagné de frappes puissantes.
…Le chant continue alternant instruments légers et tambour plus puissant, puis se termine en solo.

Silence vibrant d’intégration.

Engrammez bien mes Très Aimés
Ce qui vient d’être chanté, joué – promulgué !

Un tambour reprend lentement puis s’accélérant –
jeu rapide et continu sur la suite des paroles :…

Et peut-être à présent voulez-vous courir libres..?
Peut-être n’est-ce pas encore le moment..!
Notre sœur Marie-Madeleine vous a parlé d’un Chemin…Procession.
Ardu, vibrant. Qui vous rassemble, tous.
Ne vous égarez pas !

le jeu continu et léger du tambour se poursuit

Les tracas, la boue, les ego, sont bien la charge dont vous cherchez à vous débarrasser mais qui sans cesse, n’est-ce pas , mes Très Aimés, montre qu’elle se reconstitue car elle est encore là.

jeu dansant du tambour

Cette petite Danse peut vous aider, peut-être, à courir, à jeter…

Ecoutez bien le Chant de cette peau d’animal !
Et lovez-vous dans la chaleur de ce corps qui est le vôtre et dont vous prenez soin.
(fin de la danse)

La Boue et la Source sont là devant vous.
Faites : baignez-vous, goûtez, splashez !
Buvez,  jouez, nettoyez-vous ! Encrassez-vous également de boue ! … Mais sachez ne pas la rendre défigurante.

…
Observez vous dans le miroir de l’eau

rythme régulier…

Peut-être vous trouvez vous beaux.
Peut-être au contraire vous trouvez-vous enlaidis par toutes ces boues.
Peut-être  trouvez-vous que l’eau n’est pas assez claire pour réfléchir votre beauté..!

Peut-être décidez-vous de flanquer un grand coup de pied dedans qui la trouble -vous ou bien le voisin- car vous êtes nombreux n’est-ce pas, au bord de cette mare, à vous ébrouer, parfois de concert, parfois en vous disputant la place.

… le tambour ralentit – s’arrête

Silence
Bref fracas musical – puis musique douce et cristalline.
Silence

…


Ah que votre langage est compliqué et à la fois imprécis.
Je ne sais pas fournir les mots, ceux qu’il faudrait employer pour exprimer en cet instant mon propos.
..
Je reprends donc encore une fois l’usage des peaux
tambour
Et croyez-moi cela n’est pas par facilité, mais certes par maîtrise.
Cela n’est pas pour éviter, c’est pour parfaire.
jeu rapide, sons profonds
Cela est mon langage, écoutez bien ! (…Il n’y a pas là un divertissement – ni une démonstration de quelque virtuosité !)

(29:24)



Un chant accompagne ensuite les tambours (interrompu d’une légère toux).

rythme toujours soutenu du tambour…

Eh bien, mes Très-Aimés, voilà donc mon langage, bien sûr dans les limites…
Les limites sont importantes : ne les combattez pas sans arrêt !
Cependant sachez choisir les bonnes car vous êtes souvent, je l’ai déjà dit, enfermés dans des limites qui ne conviennent pas… au Galop dans les herbes hautes qui nous mènent vers la Source !

…

Silence vibrant



J’aimerais encore, avant de clôturer cet entretien, vous faire part, ou vous partager : une certaine joie dont je sais que vous pouvez l’entendre,  la connaître et dont je sais qu’elle ne saura que résonner dans vos cœurs.

Cette Joie, elle est fort simple, elle est fort essentielle.
Je vais prendre bien sûr une peau pour l’exprimer, une peau cerclée de terre cuite.

Mais sachez entendre au-delà des sons très simples : la vibration d’une autre peau, subtile, et la vibration d’un ensemble de peaux, qui en ces instants vont  élaborer une véritable configuration sonore dont vos oreilles percevront fort peu (car elles sont limitées) mais dont vos cœurs entendront, j’espère, la totalité ou presque.
…La joie que je partage s’exprime (entre autres) ainsi
 :

Jeu de tambour soutenu et très vibrant – succession et alternance de différentes frappes et rythmes contrastés, prolongés – c’est tout un phrasé riche et vibrant
…soupir – expiration



Silence vibrant

Ceci je le souhaite, si vous êtes suffisamment ouverts de cœur pour l’avoir engrammé  (.. »là-haut » votre cœur peut le faire ! )  pourra vous épargner, je pense, un certain nombre de ces tracas ou vous permettre de les survoler, de les regarder avec bienveillance et sans vous y enfermer.
Je souhaite véritablement que vous sachiez profiter de cela.

Je ne peux pas faire davantage
Car mon langage me permet certes de m’exprimer bien mieux qu’avec vos mots, mais je ne peux pas faire que ce langage soit traduit dans vos mots.
(toux radoucie)
J’entends que déjà la toux va mieux, et je m’en réjouis.

tambour final…

Je suis Essanaré Odl O, Maître -Tambour en Sirius C. 
Je vous salue.
Soyez en bon état !
Alleluia !

Essanarê Odl, Maître Tambour de Sirius C – n°1 : Rythmes.

écouter

Très aimée Humanité,
Je me nomme Essanarê Odl An, j’appartiens aux Êtres de Sirius C -dont je fais partie-
Et ceci est ma première intervention – mais cela fait bien longtemps que je suis et que je connais les étapes que vous parcourez…

Carillon au loin… cigales…

J’AIME à me recueillir un peu, avant de parler…

J’AIME entendre autour de vous les chants et les bruissements de la nature…

J’AIME me trouver ainsi, dans le canal de cette voix humaine, qui n’est pas la mienne, mais qui en épouse avec soin les contours…

…J’AIME être ainsi l’un de vous, l’une de vous, de par cette rencontre…

Il n’y a pas ainsi entre nous de différence.
Il n’y a pas de distance.

…Il y a : votre Présence…la Mienne…Celle de tous.
Celle qui est…
Celles qui se savent être là.
Celles qui croient ignorer qu’Elles sont là..
Celles qui prennent soin – de tout Cela..

C’est une unique et même Présence en moi – car je suis Tout Cela!

Silence vibrant… (voix d’enfants qui jouent au loin)

Je désire : apaiser votre mental.
Je désire : aplanir – ce qui en vous s’interroge.
Je désire : être aussi transparente que le vent – lorsque je m’adresse à vous.

Je désire : que ce Souffle pénètre tranquillement vos chairs,
vos pensées, vos nuages personnels..
Pour ne plus faire que l’expression d’un Vent unique et simple – qui se répand
Et qui visite toutes formes. Toutes formes vivantes..
Autant que toutes formes construites..

Et qui par la puissance -certaine et calme.. aplanissante- de son Souffle,
Procure un état qui ne cherche plus son nom…

Soyez, très-aimés, ce Souffle avec moi..!

Soyez avec moi la chair de ce Vent, qui s’étale
Et qui est Ce qui réunit…

Silence… ( voix d’enfants au loin)

..Et puis vient le Rythme !

Tambour : rythme lent, qui s’installe…

J’ai aimé… lorsque j’étais incarné en cette Terre, la Peau des tambours – et j’ai soigné leur état et leur fabrication.
J’ai pris soin de ces animaux, qui nous donnaient
reprise d’un rythme lent, qui reste en filigrane sur les paroles
Ultimement, leurs précieuses peaux,
Pour faire résonner nos chants, nos musiques, nos invocations.

Je suis le Vent..!
Je suis la Voix..!
Je suis la Peau..!
Vous êtes, avec moi et par moi, ces mêmes Souffles.
Cette Peau !
…Les Rythmes de vos corps dansent : leurs danses naturelles..
Que Celui-ci magnifie..!
arrêt du tambour

Silence vibrant…

Vous êtes le vent dans les herbes!

Vous êtes le bruissement des ailes de l’insecte.

Vous êtes la chaleur du Soleil au sein du Corps qui est le vôtre!

Tambour : rythme plus rapide… arrêt

Vous êtes la Joie de celui qui court pieds nus sur la Terre!

Vous êtes l’Enfant!

Reprise du rythme au tambour

Silence vibrant

Tambour : rythme en douceur et continu…

Vous êtes la peau – qu’avec Amour je fais résonner.

Vous êtes le cœur, que je sens palpiter
et avec lequel le mien s’accorde, pleinement,
à l’unisson de toutes créatures, vivantes,
ou passées de l’autre côté…  Tambour en continu

…Vos pieds – sont la merveille
qui vous permet de vous tenir dressés…
Tels que le Créateur a souhaité que vous soyez!

Vos mains – s’étendent.. pour façonner, saisir..
Caresser, prendre, donner…
Aimer, faire, défaire…

Changement de rythme du tambour – qui joue en continu

Il y a tant de jeux possibles avec ces mains !

Il y a tant d’enfants qui attendent d’être pris par la main..

Vous êtes vous-mêmes ces enfants.
Vous êtes tellement désireux d’être pris par la main..!
Tant les uns par les autres
Que par vos grands frères..!  Ceux qui vous guident.
Ceux qui vous permettent de grandir…

Ceux qui vous entrainent vers les Territoires où vous souhaitez tant à présent demeurer!

Tambour : rythme continu accompagné du chant des oiseaux 

La Voix du Vent est votre allié !

Les Voix des Vents et des Montagnes se conjuguent
pour tourbillonner à votre oreille et vous étourdir,
et vous faire rentrer en vous-mêmes…

Mon Enseignement est cela !

Tambour : le rythme prend de la force et de la rapidité… ( en continu)

…Écoutez simplement :
le Rythme !  … Car je l’ai dit : c’est le vôtre!

Tambour avec force …
arrêt

Et puis le Rythme s’arrête.  Il y a repos.
Il y a soif – peut-être. Et l’eau est claire et fraiche.
Vos pieds s’y délassent, vos mains y jouent, votre bouche y rit et
reprise du tambour
laisse couler sur ses lèvres ce qui est si frais, si unique !

Souffle …Tambour rythmé…
Silence vibrant

Vous êtes le rocher qui est là au bord de la cascade…
Vous êtes le poisson, qui se faufile entre  les ondes…
Vous êtes le reflet des jeux du soleil à la surface de cette eau…

Reprise avec force du rythme au tambour…

Silence… (chants des oiseaux)

Reprise d’un rythme rapide au tambour, et qui se poursuit

…Et voici que retentit l’appel de vos Frères – et vous courez !
Et je fais résonner ma peau..
le rythme reste continu
Et la Joie d’être là et de se retrouver vous envahit…

Il n’y a plus de demain.
Il n’y a que maintenant !
Et ce maintenant est immense – riche de Tout ce qui peut être!

Il n’y a plus de désert!

… arrêt du tambour

Il y a Danse !
Il y a Certitude !

Tambour : nouveau rythme en continu, vif

Et les yeux dansent les uns dans les autres !
Et entre vous tous réunis un soleil se lève, naissant de la joie de vos cœurs, et de votre chaleur…
Vous êtes : les mille Feux de ce Soleil..!

…Arrêt du tambour

Et je reprends mon Chant..
Moi le Vent !  Moi qui fais ployer les herbes et les cimes des arbres – et vos chevelures!
…Moi qui porte les sons !

Quelques frappes
Silence vibrant

… reprise du tambour et plusieurs changements de rythmes
jusqu’à un rythme « cardiaque »

…Et voici que naît… Un nouveau petit Cœur!

Vie nouvelle!
Soigneusement entouré de votre Amour.
De votre Soin. De votre Émerveillement!

rythme du tambour toujours en filigrane…

Et je lui apprendrai à rencontrer l’Animal dont la Peau lui permettra – un jour ! – de faire son tambour…
Et de maintenir le Rythme…
souffle
…De porter ainsi Ce qui perdure..
Ce qui se déploie..!
Ce qui se magnifie..!
Ce qui va très loin.. !
Ce qui cherche à se fondre dans la Lumière..!
Ce qui cherche à Se réunir – ultimement..!

Le tambour poursuit sur un rythme lent

…Ce que le Vent ne saurait déformer
Lorsqu’il a atteint sa forme.
Pleine..!

Et que l’appel est simple.
Et que le cœur n’est plus que Cela..!

Arrêt du tambour

Reprise sur un nouveau rythme

Silence vibrant

Reprise du tambour avec puissance…

Alléluia..!

Je suis Essanarê Odl de Sirius C, Maître Tambour !
Et je vous salue.
.

via Christine Anne K. le  19 juillet 2013

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr