Anasharanda Ool -n°9- Intégrations corporelles du Temps Neuf

écouter >

NB : les pratiques corporelles de « gym », enseignées par notre cher Elohim de la Terre Anasharanda Ool avec son apparente désinvolture, sont fort puissantes et hyper-précises  (ce qu’il rappelle lui-même) et complètent intentionnellement, par l’action et l’effet de la bio-résonance collective de nos corps, la mise en oeuvre de la Forme de Temps neuve -installée en 3 étapes à notre niveau- par Eshtivayam Soal -Elohim du Temps-. Ces pratiques de gym très atypique doivent donc être faites avec précision (et plaisir)… Attention également aux fréquences à adopter. (Je n’ai finalement pas publié les images des gestes car le résultat me semblait un peu confus : mieux vaut faire avec le texte, ce n’est pas si compliqué. merci de votre compréhension! ) C.A.K

… claquements de mains et de doigts variés, poursuivis le long des phrases qui suivent…

Chers Frères et Sœurs de Terre !
…Je claque des mains car je suis très content d’être revenu vous parler..
Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre. Nous nous connaissons bien, n’est-ce pas : nous avons fait de la gym ensemble – pendant des mois..

Ahh, j’investis ce corps…!.. Haha, nous allons à présent reprendre un peu nos exercices…
(le canal s’étire, soupire et les claquements s’arrêtent)
Je vois que vous n’êtes pas rouillés ! Pas du tout, même – du moins mon canal.

Depuis que j’ai cessé de venir vous parler j’ai fait beaucoup de choses très intéressantes, car j’ai changé de Grade et je suis devenu un Elohim Savant.
– Je croyais l’être avant, mais je ne l’étais pas tant.-
J’ai donc suivi quelques.. Entraînements, mises à jour : en particulier sur l’anatomie des corps subtils.
Bien sûr, je connaissais déjà parfaitement à mon niveau tous ces sujets – mais là, j’ai acquis d’autres éléments, bien plus vastes… Et si je suis toujours un Elohim de la Terre, je suis quand même arrivé, disons au rang plus considérable de certains Elohims véritablement créateurs, activement créateurs – et cosmiquement créateurs !…(ce n’est pas encore mon cas – néanmoins je vous raconte un peu ce qui s’est passé.)

…Je suis donc aujourd’hui mandaté (et cela m’amuse beaucoup) pour compléter ce travail sur l’intégration cellulaire et corporelle de ces nouvelles Formes -rythmiques et autres- du Temps, appelées à s’installer dans nos corps; puis dans nos vies…Puis – cela n’est pas dicible, mais il y a encore un « puis »…

… hhhou… (soupir)
Je joue un peu de musique.
Ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait avec vous…

…musique vibrante…

Nous allons donc… -vous me connaissez, car là je n’ai pas changé !-… employer un petit peu les nombreuses possibilités de ce corps physique pour réaliser précisément certains aspects de ces intégrations.
Autrement dit, je vous propose un peu de gym, que  je vous invite à pratiquer disons quelques semaines – après quoi vous vous en lasserez et ce sera tout à fait juste de vous en lasser. De même que vous vous êtes, je pense, lassés des séries d’exercices que je vous avais donnés auparavant – ce qui était prévu.

– Pratique n°1 : pieds..

Vous allez donc attraper votre pied droit avec vos deux mains.
Quelle que soit votre position, vous le prenez bien en main.
Votre main gauche soutient votre pied droit et vous allez tripoter, masser un peu avec la main droite, la région des orteils, de… (comment ça s’appelle ?)…ce qui est à côté des orteils mais qui fait déjà partie du pied.
Le talon aussi …
– Vous vous intéressez prioritairement aux orteils comme si vous deviez les assouplir, les faire travailler un peu… Vous pouvez aussi changer de main et utiliser la main gauche pour faire ce petit massage alternativement avec la main droite.

Bien ! A présent nous allons nous intéresser à un point précis de ce pied.
Vous allez avec l’un de vos index -tandis que votre autre main tient toujours, maintient le pied- vous allez pointer votre index au niveau de la plante du pied, vers cette région qui se trouve à la pointe en quelque sorte d’un triangle dont le sommet et les autres sommets seraient votre orteil et votre dernier doigt de pied. Voyez…
Vous allez ensuite trouver, intuitivement, le bon point : et vous poussez avec le bout de votre doigt, tout simplement.
Vous exercez quelques petites poussées puis vous allez arrêter – et vous allez, en droite ligne de ce point, aller prendre un point près du talon (que vous allez trouver intuitivement aussi) – on peut dire que c’est l’autre sommet d’un triangle avec les mêmes doigts de pied, mais qui est plus éloigné n’est-ce pas…
Voilà!
Une fois que vous avez fait la même chose sur cet autre point -donc : des petites poussées- vous allez prendre deux doigts et pousser à la fois avec chacun des doigts sur ces deux points en même temps.
Voyez, ça n’est pas compliqué…
Et vous allez jouer à intervertir vos deux doigts, en twist : et vous refaites la même chose.

– Je ne vous ai pas indiqué quels doigts employer mais il est vraisemblable que l’un de ces doigts est votre index, n’est-ce pas : donc ça peut être le pouce et l’index ou bien l’index et un autre doigt, c’est équivalent –

Vous refaites cette inversion des deux doigts une ou deux fois, et après ce sera fini pour ce pied-là.
Vous pouvez lui donner quelques petites tapes …
Attendons un peu..

Et nous passerons un petit peu vers le pied gauche pour quelque chose de pas tout à fait identique, mais presque…
– Car je vous rappelle que vous n’êtes pas totalement symétriques, et que vos programmes ne sont pas totalement symétriques ! –

Donc  vous allez commencer également par masser un petit peu les orteils du pied gauche, la partie avant du pied…
Et puis vous allez reprendre les deux mêmes points -toujours avec deux doigts, dont l’un est un index- Vous exercez de nouveau des petites poussées, et cette fois vous allez y associer la conscience de votre respiration
– Je ne vous ai pas proposé d’inverser vos doigts, remarquez bien, donc vous ne le faites pas !… –
Par contre : vous allez à présent rejoindre vos deux doigts, en les laissant bien en contact et en poussée vers la plante de votre pied. Ça veut dire que : ils poussent -pour se rejoindre disons grosso-modo au milieu de la ligne qui les sépare.
Et là de nouveau vous poussez avec les deux doigts : plusieurs petites poussées….

Vous pouvez agiter vos doigts de pied car cela va probablement déclencher cela…
Et vous terminerez par une jolie petite tape… et une deuxième, et une troisième…sur votre plante de pied..!

…Ce petit jeu avec vos deux plantes de pied et ces poussées a donc pour effet de stimuler certains programmes qui vont faciliter cette mise en route des Données temporelles neuves que Eshtivayam Soal, Elohim associé au Temps Sacré, vous a fait installer tout à l’heure !

Je vous laisse faire une petite pause. Et si vous avez envie d’agiter tous vos doigts de pied et vos pieds, c’est une excellente option.
– Si vous n’avez pas envie de le faire, tant pis pour vous…

…frappes de mains…
Vous remarquerez que j’ai tapé dans mes mains, et je recommence. Ça fait partie du jeu !

…baillement…
– Mon canal baille, c’est excellent…

– Pratique n°2 : oreilles & doigts..

…Vous allez ensuite vous réinstaller confortablement.
Nous ne nous servons plus des pieds et nous allons nous intéresser aux oreilles.

Vous allez donc poser sur chacune de vos oreilles le bout des doigts de la main du même côté, autrement dit main droite sur l’oreille droite et main gauche sur l’oreille gauche. Surtout pas de fantaisie ! (Il n’est pas question de croiser les mains : ce serait une catastrophe..!)
Vous allez exercer quelques pressions agréables sur l’ensemble de votre oreille, à un rythme qui vous convient….

Puis vous allez arrêter et laisser s’installer vos doigts à une petite distance de votre oreille, chaque main de son côté, proche de son oreille. Il est difficile d’évaluer cette distance en paroles mais j’espère que là aussi, intuitivement, vous avez la bonne distance (…Ça n’est pas très loin.)
Et vous allez commencer à pianoter avec vos doigts, dans le vide. (Si vos doigts touchent votre oreille, c’est que votre main est trop près.)

Vous allez arrêter de pianoter et serrer vos doigts les uns contre les autres.

Vous allez reprendre le pianotement , et en éloignant un petit peu vos mains de vos oreilles… Progressivement vous éloignez vos mains, tout en continuant à pianoter, doucement… (Je pense que ce mouvement doit être complètement naturel – et même, il s’impose à vous…)

Vous continuez à pianoter en éloignant vos mains.
Vous allez arrêter bientôt de pianoter et laisser vos mains, les doigts à nouveau les uns contre les autres, à la distance où elles se trouvent, toujours à la hauteur de vos oreilles.

Puis vous allez réorienter les paumes de vos mains, comme si vous alliez les présenter vers le devant de vous. -Comme si donc vous alliez (sans faire le mouvement de poussée) vous apprêter à pousser quelque chose qui est devant vous, ou à poser les mains sur un mur qui serait juste devant vous.-

Vous avez donc à présent vos deux mains, paumes face à ce devant-vous, et vous pouvez remettre le pianotement en route. Ceci active des programmes – vous savez qu’il y a énormément de programmes dans vos mains.

Vous allez à présent isoler vos index et resserrer les autres doigts.
Vous ne pianotez plus.
Vos index sont un peu tendus et vos autres doigts sont bien dissociés de cet index.

Vous allez maintenant visualiser entre vos deux index (qui sont toujours, je le rappelle, à la hauteur des oreilles mais éloignés de celles-ci) visualiser donc une sorte de : un peu comme un arc électrique.
(ça n’est pas un arc électrique, c’est juste pour l’image que je vous dis cela)
– Donc comme une espèce de ficelle blanche un peu mouvante, là, qui s’agite entre vos index ! Et de nouveau la conscience de votre respiration, associée à cette visualisation.
Tout simplement.

Et puis vous allez ramener vos index gentiment, en les pointant vers vos oreilles, doucement, et les rapprocher doucement vers vos oreilles…
Et vous vous arrêterez lorsque, toujours l’index pointé, vous serez à la limite de toucher votre oreille mais sans la toucher encore (vous allez le sentir.)
Et à ce moment-là, vous allez rejoindre les autres doigts à l’index de nouveau, et reprendre un petit pianotement.
Ce pianotement donc effleure presque votre oreille.

Et puis dans quelques instants vous allez souffler et tout arrêter.
…grand souffle appuyé…

Voilà, vous pouvez poser vos mains et vous allez souffler une deuxième fois… souffle
Et une troisième fois… souffle
Et ce jeu est fini !

Ce jeu peut-être fait une fois par jour.
Ne le répétez pas une deuxième fois.
Et si vous ne le faites pas une fois par jour, essayez de le faire disons deux ou trois fois par semaine. Cela va aider considérablement les processus dont nous avons parlé.

Quant au jeu précédent avec les pieds, vous pouvez également le faire tous les jours – et également deux ou trois fois par semaine si ça n’est pas tous les jours.

Je vous laisse intégrer…

… silence d’intégration…

J’ai ajouté un jeu supplémentaire (vous savez que j’aime bien en donner trois).
Donc celui-ci, j’espère, va vous amuser…

– Pratique n°3 : lunettes

Vous allez agiter les mains….En les secouant bien..!.
Donc vous laissez vos poignets complètement relâchés, et vous secouez vos mains – très bêtement, comme ça…
…Et puis quand vous en aurez assez, vous arrêtez.
Et vous allez rejoindre, pour chaque main, le pouce et l’index – formant ce petit anneau que vous connaissez bien, et faire le jeu des lunettes : vous mettez ça devant vos yeux.
…Les autres doigts doivent être pointés, c’est encore plus joli…
Et vous gardez ces petites lunettes quelques instants.
…Vous pouvez encore pianoter des autres doigts ou simplement les agiter.

Vous allez ensuite … -attention : c’est là que nous replions les lunettes !-
Vos deux ronds de lunettes vont se superposer – donc vous les écartez évidemment de vos yeux : ça se passe un peu plus devant votre visage – l’un sur l’autre.

Lunettes pour le Troisième Oeil… (allez, rions un peu !)…
Ensuite, vous allez dissocier vos index des pouces – les uns les autres.
Et donc, ça va faire que le rond s’agrandit : la lunette pour le Troisième Œil devient de plus en plus large – jusqu’au point où vos index vont se toucher et vos pouces vont se toucher.

Ça fait donc une espèce de grand rond devant vous …
Petite fenêtre dans laquelle vous pouvez soit regarder, soit avoir les yeux fermés mais regarder quand même intérieurement.
Associez de nouveau la conscience de votre respiration.
– Vos deux mains dans la position que j’ai indiquée sont bien devant le haut de votre visage, à une petite distance.-

… Vous observez la sensation de pulsation de votre circulation sanguine dans vos mains, associée à la conscience de la respiration
Puis toujours avec la conscience de cette pulsation, vous allez lâcher le contact entre vos pouces et vos index, reformer les petits anneaux et refaire les lunettes, donc, devant chaque œil.
Vous pouvez les poser sur vos yeux, avec la conscience de la pulsation.

Et puis vous allez tout défaire.
Posez vos mains sur vos genoux…
Continuez à respirer…
Sentez encore la pulsation de votre circulation sanguine et visualisez une ligne verticale, devant vous, qui s’associe à votre respiration

Silence…

Pour terminer vous pouvez rejoindre, verticalement aussi, les paumes de vos mains devant vous, comme si elles venaient se fondre avec cette verticale.

Et vous continuez à respirer consciemment…
… dans cette présence de la verticale….

Il y a d’ailleurs un son subtil de cette verticale, que peut-être vous percevez – et vous le nourrissez.
Vous pouvez rester ainsi un moment.
…Et quand vous en avez marre, c’est fini .

Je vous laisse intégrer, mes très Chers…

…silence d’intégration…

Vous ressentez peut-être une certaine présence ou une certaine vivification de la sensation de votre circulation  sanguine, ou de sa pression…
Je vous invite donc à terminer cette séance en restant tranquillement dans cette observation, en respirant… ….
Observez quelques instants la vibration de votre cœur !

Je vais jouer quelques notes de musique pour parfaire cette intégration.

… musique…

Ce troisième jeu, les Lunettes, doit être fait seulement une fois par semaine. J’ai dit : une !

… silence…

Souvenez-vous en passant que  (vous le savez depuis des mois et des mois) la bio-résonance fait que les personnes qui se chargent de faire ces pratiques permettent que cela se diffuse et se répande à travers les corps, quels qu’ils soient et où qu’ils soient.

L’Intelligence collective également est un support pour la diffusion de ces données.
Si cela vous est agréable, et pertinent, vous pouvez vous relier en conscience à cette Intelligence collective lorsque vous pratiquerez ces jeux, ces gymnastiques que je vous ai indiquées – et dont, je vous rappelle, la précision est extrême. Car malgré les apparences, je ne suis pas un rigolo et les exercices que je vous donne sont extrêmement pointus, et ne doivent pas être déformés – car les programmes qui sont stimulés le sont d’une façon construite, pensée, orchestrée, avec des rythmes et des séquences…

… silence…

Avant de me retirer, j’aimerais bien vous faire rire un peu, mais je n’ai pas préparé, je crois, de plaisanterie particulière… Je ne sais donc pas ce que je vais faire pour cela.

– Si je ne peux pas vous faire rire en ces instants  (je vais essayer, mais je ne sais pas si je peux réussir) sachez en tout cas qu’il faut que vous ayiez l’occasion de rire après avoir pratiqué ces exercices – car c’est un excellent alchimisant et stimulant de toutes ces organisations de programmes et de toutes ces petites reprogrammations…

J’aimerais pouvoir faire rire mon canal -elle n’est pas facile à faire rire, je l’ai remarqué déjà-… Elle essaye de chercher comment elle peut rire, mais il manque un petit déclencheur (je ne sais pas la chatouiller)…

…petit début de rire…

Ca y est, j’ai réussi !

… puis grand rire…« Merci Anasharanda !… »
…et un rire qui n’en finit plus…

Voilà, ça a marché !
J’espère qu’elle vous fait rire.
En tout cas, trouvez un moyen de rire, c’est recommandé.

Je vous salue et je vous dis à bientôt !
Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.

Alleluia !!! En ce canal.
…Ciao !

 

via Christine Anne K. le 21 décembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Anasharanda Ool -n°8- Derniers Jeux…

écouter >

Chers Frères et Sœurs Humains, je suis Anasharanda Ool Elohim de la Terre.
Nous nous connaissons bien, et j’aime venir jouer avec vous.

Ce sera aujourd’hui la dernière série de Jeux, du moins pour le moment – car cela fait déjà pas mal de choses à faire, et je vais être appelé à d’autres responsabilités.

J’ai choisi avec soin cette dernière série.
Elle n’aura pas de nom peut-être car, on pourrait l’appeler « cerises sur le gâteau » – mais vous trouverez que ça ne fait pas très sérieux !… Pourtant j’aime bien – et c’est plus intelligent qu’on ne pourrait le croire de l’appeler comme ça.

…Je vais d’abord jouer un peu de musique, non pas pour me divertir, mais…(si, pour me divertir!) Mais aussi pour accomplir l’installation d’un certain passage qu’il m’est demandé de mettre là.

Musique instrumentale
Claquement des mains

Voilà c’est fait.

Silence

Voici donc à présent ces derniers Jeux « cerises » :

Jeu n°1

Employez vos deux index pour les poser au niveau de vos sourcils, pointes des index dirigées l’une vers l’autre – c’est comme si vous montriez le chemin dans deux directions opposées, n’est-ce pas assez amusant ! Vos index ne se touchent pas.
Agitez les un peu sur vos sourcils, latéralement, puis toujours latéralement agitez  le haut de votre buste, sans bouger vos index… Ça a l’air un peu idiot, n’est-ce pas !….

Vous allez à présent arrêter ce mouvement, puis, en gardant le contact avec votre sourcil (débrouillez-vous) …Vous allez pointer vos index verticalement. Au final vous avez donc  toujours les index pointés vers le haut, et un contact de chaque index avec chaque sourcil.

Reprenez le mouvement du buste… latéral…, à ce rythme ( en rythme : Tac-tac, tac-tac, tac-tac)…. C’est donc un peu plus rapide qu’une seconde, mais vous pouvez le faire comme cela vous plait.  C’est un jeu n’est-ce pas.
Vous allez vous immobiliser…Décoller : très, très, lentement, le contact de vos index avec vos sourcils.
Maintenez la position des deux mains, les doigts pointés vers le haut, donc très légèrement elles se sont éloignés de votre visage. 

Vous allez maintenant calculer votre coup : car il va falloir, d’un geste extrêmement rapide et précis, mettre en contact les bouts de vos index en courbant les doigts (vous pouvez rapprocher un peu vos deux mains si vous pensez que c’est nécessaire avant de le faire)  Il est important que ce geste soit précis et unique !
Une fois que c’est fait : maintenez ce contact, pressez un peu vos index l’un contre l’autre… Donc vous maintenez cela, quelques secondes -on va dire 10 secondes environ- et puis vous relâcherez tout aussi brusquement cette pression et la forme prise par vos mains.

Vous allez donc vous retrouvez les deux mains ouvertes : par exemple paumes face au magnifique ciel qui est devant vous…
Restez comme cela quelques instants.
Etendez bien vos doigts car au bout de vos doigts il se passe des tas de choses, vous pouvez même agiter vos doigts.
Et  puis, vous relâcherez vos mains – en posant, non pas les paumes mais l’autre côté (dessus) de vos mains sur vos genoux, doigts ouverts.

Et c’est la fin, c’est la pause. Restez comme ça quelques instants.

Silence

Ce Jeu a pour fonction particulière d’élaborer un circuit qui relie, non seulement bien-sûr vos mains, mais des zones de votre cerveau, avec ce qu’on pourrait appeler un cerveau extérieur – cela va vous surprendre beaucoup, mais c’est très amusant, et c’est réel. Et donc ( je ne rentre pas dans les détails, mais) il y a un certain nombre de paramètres de connexions successifs qui s’activent au cours de ces gestes. Et voilà ! Vous serez plus intelligents : je suis sûr que vous allez aimer !

Silence

Il y a également autre chose par rapport à ce Jeu ….Je pense que j’ai le droit de vous le dire : cela vous permet d’aligner votre cœur avec le centre de votre Galaxie – quelle que soit votre place dans la Galaxie ! Cela est important, notez-le bien.

Silence


…Quel va être mon deuxième Jeu de cette série finale ?..
On pourrait imaginer : un jeu de pied, un jeu de cœur, un jeu de mains, un jeu de nez, un jeu d’épaule, un jeu de genoux ?…
Eh bien nous allons en fait aller (et pour la première fois : c’est génial!) dans votre dos !


Jeu n°2 « cerf-volant »

 Vous allez, joindre vos deux mains, pointes des doigts vers le bas, pouces joints sur votre colonne vertébrale au niveau des lombaires. Ça vous oblige à dresser, à redresser un peu les épaules et c’est une excellente chose !

…Connectez bien -par exemple en visualisation- le contact de vos deux pouces là où ils se trouvent avec la pointe de votre nez, en passant par l’intérieur du corps, pas par l’extérieur.

– Il y a un son intérieur qui se produit –
…Si vous avez un peu envie de vous balancer pendant cela, n’hésitez pas. Ça n’est pas une obligation mais c’est bien.

Ecoutez ce son …

Silence / audition subtile

Vous allez maintenant relier ce son, et les points déjà présents dans votre conscience, à vos deux oreilles.
C’est donc comme si vous dessinez un cerf-volant – j’aime bien cette image- dont la queue serait dans votre dos et les trois autres pointes : bout du nez, deux oreilles…
Vous pouvez même imaginer les petits rubans qui flottent derrière vous. Ça sera très amusant et très joli et ça n’est pas du tout une bêtise : ça a du sens.

Le son peut donc être comparé aux armatures du cerf-volant – n’est-ce pas tout à fait amusant, et futé de ma part !

Vous allez vous immobiliser… Car le cerf-volant, une fois pris son envol : va vous échapper.
…Mais vous ferez un son lorsqu’il va s’envoler, et que vous allez libérer vos mains et tous vos contacts..
Prenez une bonne respiration tranquille :

« Hou » !!  ( son fort)

Et voilà : le Jeu du cerf-volant – sonore !

Ce Jeu a pour effet, et pour bénéfice au niveau de votre corps physique d’activer non seulement les surrénales, mais également d’autres glandes -qui à vrai dire ne sont pas très connues de vos biologistes, car elles sont du domaine éthérique-. Cela les réactive donc : droite-gauche, et nord-sud, ce qui est très important.
Et puis cela connecte certains de vos corps subtils avec le corps subtil de la Planète d’une façon tout à fait intéressante.
Enfin je pense que c’est assez dynamique pour votre dos, ce qui n’est jamais à négliger.

Silence

Vous remarquerez que mes jeux ne sont pas fatigants car la plupart se font assis. Il y en a même que vous pouvez faire couchés, je vous l’ai déjà dit.
Donc ne soyez pas paresseux, ne dites pas que vous n’avez pas la force ou pas l’énergie !
C’est très simple, et vous pouvez  faire ça à tout moment de la journée !

Silence

…J’ai donc un 3ème Jeu « cerise sur le gâteau.
(Et j’en aurai même un quatrième, parce que c’est la fin.)

Silence

Jeu n°3 – « Figure de Proue »

Vous avez remarqué, que nous avons déjà un petit peu activé votre dos et peut-être des mouvements, que vous avez faits ou pas – mais là vous allez les faire. Donc vous pouvez vous balancer un petit peu, d’avant en arrière, en portant votre attention sur la tonicité de votre colonne vertébrale….

Mon canal est assise en tailleur, ce qui est une excellente position; vous pouvez également être assis autrement… Ça  peut se faire debout aussi – mais peut-être que vous aurez un peu de mal à gérer la stabilité du bassin, comparé à une posture assise.

Donc, imaginez que vous êtes la Figure de proue d’un navire qui s’avance bravement dans les vagues… Votre buste est cette Figure de proue, et vous fendez les vagues : donc ça tangue (…ou ça roule, je ne sais plus) d’avant en arrière en tous cas…!

Vous allez maintenant dresser votre main droite, à l’horizontale, loin devant vous : comme si voilà, la proue du navire sort son petit éperon (ou son grand éperon), et votre main le continue…
Vous continuez à vous balancer. Et puis vous allez -avec votre main gauche– la poser  confortablement sur votre coude droit – le bras droit est toujours tendu. Et le mouvement de la proue du navire qui fend les flots garde toute son ampleur et son rythme.
C’est amusant n’est-ce pas ! Vous vous demandez où je veux en venir ? C’est presque fini…
Je suis sûr que vous observez que c’est très amusant et très agréable…

Il y a à tenir compte de la résistance des flots.
Donc, vous allez  maintenant, tout d’un coup, avec vos deux mains -comme si vous aviez besoin de les repousser devant vous, donc vers le bas : vous faites une poussée en avant, pour dégager cette proue de navire…
Voilà, c’est comme si vous nagiez un petit peu, avec vos mains bien…(ah, comment je vais dire ça?) ….Elles sont : bien toniques, et elles poussent vers l’avant ensemble !…Elles poussent en avant, puis elles se remettent un peu en arrière -ça part du bassin- et elles repoussent en avant.

Voilà : vous allez faire ces poussées une petite dizaine de fois, tout en vous balançant, car la proue du navire se balance toujours… C’est que vous avez des rames très spéciales à ce navire, et vous avez cette fonction de dégager les flots devant vous, pendant – un petit moment !

Pour terminer : lorsque vos deux mains sont ensemble au maximum de la poussée vers l’avant, vous allez joindre vos deux mains et ramener, de nouveau : pointer en l’air l’éperon de la proue de ce navire ! Mais cette fois les deux mains se touchent et les deux bras sont symétriques – tendus, ensemble, vers l’Horizon vers lequel vous souhaitez tant vous rendre !…

Restez immobile, ne bougez plus !…
Le Chant de l’Horizon se fait entendre… II est de toute Beauté.
…Le temps n’existe plus, et la distance non plus.
Vous touchez cet Horizon avec le bout de vos doigts. La mer est devenue plate, et sans difficultés…

Vous pourriez glisser jusqu’à l’Horizon, mais ça n’est pas la peine : vous y êtes déjà.
…Et cependant il est loin, mais c’est ça le Jeu – c’est là que c’est amusant.

Cette posture est très tonique, donc vous aurez du plaisir à la conserver, et quand vous serez fatigués, vous vous arrêterez.
Et ce sera la fin de ce jeu-là.

Silence

Eh bien je ne vous donnerai aucune explication sur ce Jeu. Aucune ! ……

Silence

Je vous dirai seulement : ne le faites pas plus de deux fois par jour !..
Une fois c’est très bien. Deux fois c’est bien. Trois fois : pas question !

Silence

J’en arrive à mon quatrième Jeu.. Le final de la cerise sur le gâteau.

Silence

Jeu n°4

Alors : il faut que vos deux coudes soient posés sur vos deux genoux, et qu’en même temps vous puissiez toucher le bout de votre nez avec vos deux index, donc je vous laisse trouver votre installation.
Faites en sorte que la pointe du coude soit vraiment sur l’os du genoux et pas n’importe où.

Vos membres, hum, et votre bout du nez, et votre corps, forment ainsi une sorte de géométrie intéressante !…

Je ne vous impose pas de faire toucher vos pieds, ou de ne pas les faire toucher.
Ils assurent votre stabilité, donc mettez-les comme vous préférez… Néanmoins vos pieds participent de la géométrie – à vrai dire : vos gros orteils.

Vous pouvez donc visualiser, à votre manière, l’ensemble de ces contacts et des angles et des connexions que cela produit – sachant qu’il y a une véritable symétrie, pour une fois… Et vous allez vous amuser à laisser circuler un son à travers le circuit…
Ça c’est amusant ! …Ceux qui aiment jouer aux petites voitures ou aux jeux électroniques vont être ravis.

Ce son peut circuler plus ou moins vite. Mais vous pouvez …Si vous aimez les bolides, vous pouvez vous y essayer… Ce qui compte c’est évidemment qu’il circule dans les circuits – et pas à côté !!  …Et puis que : n’oubliez pas un seul endroit, ça serait dommage !

Vous respirez évidemment, tranquillement et régulièrement pendant ce temps-là

Je vous conseille, par exemple de visualiser ce son comme une petite pastille de couleur claire ou d’une autre couleur : comme cela nous ne le perdrez pas de vue.
Mais cela ne vous sera pas forcément nécessaire (vous verrez)…

Silence /audition subtile

J’entends ceux qui vont encore me dire « mais je n’entends pas ce son : je fais comment ?! »
Ne soyez pas aussi fermés par rapport à vous-même !

Ce son, bien évidement vous ne l’entendez pas avec vos oreilles, mais du moment que vous acceptez le fait qu’il y a un son et que vous jouez avec !…..Mais : ne vous en faites pas, Il est là et vous le suivez. Il vous guide, et vous l’entendez en réalité parfaitement. C’est simplement votre mental qui vous persuade que vous ne l’entendez pas.

Silence /audition subtile

…Alors pour ceux qui ont envie d’avoir un « niveau deux », une fois que le « niveau un » vous semblera suffisamment fade… Vous pouvez alors ajouter un deuxième son, qui circule en même temps que le premier – et soit à la même vitesse, soit à une autre vitesse ! ( Ça, ce sera le « niveau trois » !!)
Voilà.
Donc là vous avez de quoi vraiment « jouer « 

Ce Jeu peut être fait une fois par jour -il n’est pas question de devenir addict ! (et puis c’est un peu compliqué comme posture, quand même !..)

Vous pouvez relâcher quand vous voulez .
Je vous explique un peu :
Sachez que cela met en route des fonctions, qui appartiennent à votre nouveau corps aux matrices cristallines -pour lesquelles donc vous n’avez aucune représentation biologique à puiser dans vos wikipédias et compagnie… Mais à cette mise en route a l’avantage ici d’être très simple et rapide comparée aux mises en route qui sont déjà programmées -et qui ont toute leur valeur !  … Là c’est une espèce de raccourci pourrait-on dire.

Et l’intérêt c’est qu’une fois que vous pratiquez cela, les matrices cristallines en question bien évidemment vont s’installer de mieux en mieux… Car elles sont encore évidemment  en cours de  « passage de la virtualité à la matérialité » – on peut dire ça comme ça.

(Je suis très fier de mon vocabulaire, moi qui ne suis pas un intellectuel je me demande d’où j’ai sorti ça ! Mais voilà : j’espère que je ne me suis pas trompé.)…Non on me dit que, je ne me suis pas trompé, c’est correct. Ça n’est pas tout à fait exhaustif, mais comme résumé c’est très correct.

Silence vibrant

Je garde le silence, car j’écoute un peu le chant des oiseaux, et le bruit du ruisseau… Et ça vous permet d’écouter dans votre corps tout ce qui se passe après ces Jeux...

…Je suis également un peu embarrassé à l’idée de vous faire une sorte d’adieu, car, j’aime bien ces rencontres  et je sais que vous les aimez bien.

Silence

Lors de ma précédente intervention, j’ai « stipulé « ….(Encore un grand mot, je ne sais pas d’où je le sors…) je crois comme il faut, quelques recommandations générales par rapport à tous ces Jeux – en particulier qu’il faut les faire avec précision !

Je donnerai quelques indications supplémentaires, lorsqu’on me les demandera, car je recommande qu’il y ai une collection et une sorte de publication de l’ensemble de ces Jeux, maintenant qu’il est complet (du moins dans cette série-là)…Je sais que, déjà quelques personnes se sont posé la question de comment faire et de faire……

Silence

C’est donc le moment, je crois, de vous dire : que je ne reviens pas avant je ne sais quand… Car, comme je vous l’ai dit : j’entame d’autres fonctions…

Mon cœur, et mon corps, vivent et pulsent en même temps que le vôtre. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre, et je vous salue !

Alléluia
via Christine Anne K. le 1er avril 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Anasharanda Ool -n°7- Jeux de Forces

 écouter >

Bien-Aimés Frères et Sœurs de Terre, me revoici : Anasharanda Ool, Elohim de la Terre… Nous nous connaissons bien, n’est-ce pas : à travers tous ces Jeux que nous pratiquons ensemble !..

Silence, quelques trilles d’oiseaux dehors

J’entends que même les oiseaux  vont écouter mes petits amusements !

Claquement de mains

Je commence.
Je souhaite aujourd’hui vous transmettre trois Jeux de Forces.
J’espère que mon vocabulaire convient ?  Il ne s’agit pas de force pour s’imposer : il s’agit d’équilibre des forces – de force intérieure évidement, mais aussi (pour certains) de force physique.

…Je pense que vous adorez avoir un peu de force physique n’est-ce pas ? Ça aide dans beaucoup de situations, ne serait-ce que pour porter vos courses..!

Jeu n°1

Voici donc les éléments de mon 1er jeu – je vous rappelle que je vous invite à vous amuser !

Votre main droite va être mise  bien droite, tous les doigts bien alignés, un peu en tension. Et vous allez installer : pouce contre arête du nez, le tranchant de votre main droite perpendiculairement donc  à votre visage. Vous avez en gros la racine de la main à peu près au niveau du bout du nez et vos doigts peut-être (selon la longueur de votre main….) dépassent légèrement au-dessus de votre front…
Ceci est la première partie du geste

La seconde : c’est la main gauche qui vient se placer dans la même position de main, c’est-à-dire doigts bien alignés en tension, main verticale…Vous allez poser délicatement la pointe, le bout des doigts de votre main gauche en dessous -touchant le poignet- de la main droite.
…Les deux mains sont donc verticalement alignées, la main gauche ne touche pas le visage pas pour le moment.

Vous allez à présent établir par votre conscience un son de connexion entre vos deux mains. C’est très simple : il suffit d’en avoir l’intention et de l’entendre subtilement.

Silence, écoute subtile

Ce son de connexion est également relié à votre cœur, vous l’avez peut-être déjà perçu.

Silence, écoute subtile

Vous ne devrez pas abuser de ce geste car c’est aussi un stimulant cardiaque : il y a à l’employer avec mesure et réserve !

…Vous allez maintenant désolidariser votre main gauche de la main droite sans quitter néanmoins  la position des mains. La main droite se décolle du front et vos deux mains vont se trouver paumes face à face sans se toucher (vos coudes sont légèrement écartés, vous faites quelque chose de joli : pensez à un yogi ). Vous restez là quelques instants.

Le son de connexion est maintenant comme une sorte de petit matelas entre vos deux mains, et vous pouvez très légèrement appuyer / désappuyer sur ce petit matelas – sans toucher vos mains pour autant…

Vous allez ensuite baisser la main droite, en sorte que le bout des doigts de la main droite va toucher donc le poignet de la main gauche : de façon à inverser par rapport à ce qui se faisait. Néanmoins la main gauche ne touche pas le front !.. Vos deux mains sont donc  à la verticale l’une au-dessus de l’autre et à la verticale devant vous -devant votre visage, à quelques centimètres- et vous allez à nouveau simplement mettre en conscience le son de connexion avec votre cœur…

Vous allez également visualiser un cercle -ou bien une sphère, à votre convenance- autour de vous, dont ce son serait le Centre.

Silence, écoute subtile

Si vous êtes fatigués de (maintenir) vos mains vous pouvez les relâcher, tout en continuant à observer encore quelques instants ce Centre sonore et sa circonférence…
Vous continuez donc d’entendre le son subtil que vous avez créé…

Silence, écoute subtile

C’était donc notre Jeu n°1 ( je ne lui ai pas donné de nom).
…Prenez le temps de respirer tranquillement après ce Jeu…

Pause en silence

 Jeu n°2

…A présent : mon Jeu n°2 de cette série.
Je le trouve très amusant, j’espère que vous aurez la même impression.

Silence vibrant

Vous allez employer vos deux mains et vos deux pieds, pour une fois simultanément !
…Vous joignez donc vos pouces et vos index de chaque main -leurs extrémités se touchant, créant un petit anneau- que vous allez enfiler sur chacun de vos gros orteils (sans croiser les mains !)…

…Puis vos autres doigts -c’est-à-dire, les trois doigts de chaque main qui vous restent libres, vont se poser sur la pointe des autres orteils…(Ce qui est très amusant c’est qu’il y a trois doigts de mains et quatre doigts de pieds ! …Je vous laisse gérer cette petite énigme )

…Vous avez plusieurs options de position pour faire cela.
Donc je ne sais pas, mais si vous êtes assis dans une sorte de tailleur et que vos talons peuvent se toucher : c’est tout à fait amusant.
Si vous êtes (installé) autrement, vous pouvez peut être également faire toucher vos talons.. Et si vous ne pouvez pas faire toucher vos talons : eh bien ma foi amusez-vous quand même !..

Vous allez à présent avec votre voix émettre trois sons – avec une petite pause entre chacun de ces trois sons. Ces trois sons doivent être naturellement faits en conscience d’être reliés à votre posture des mains et des pieds et des talons …
Je vais y aller :

Ououou   (note aigüe retombante)………
Naaaa  (note moins aigüe)………
Teueueu  (note plus basse)……..

Silence vibrant

Je vous recommande d’essayer de faire les mêmes syllabes que moi pour ce Jeu, car si vous faites des sons libres, c’est tout à fait possible – mais cela aura d’autres effets que vous ne maitriserez pas…!

Vous restez donc ensuite quelques instants en silence …
Observez la circulation de l’énergie dans votre corps..
Et remerciez …c’est important.

Vous pouvez ensuite lentement relâcher d’abord vos doigts de mains, défaire vos petits anneaux…  Désolidarisez vos doigts : vous pouvez agiter vos doigts de mains, et puis vos doigts de pieds …Et puis doucement vous installer comme bon vous semble…

Là aussi je vous invite à rester un petit moment à respirer tranquillement car, cela n’a l’air de rien mais ce Jeu déclenche de nombreuses fonctions.

Pause en silence

Jeu n°3

J’avoue que j’hésite pour le troisième Jeu car j’ai un double choix.
Et je sais que je ne veux vous donner qu’un seul Jeu, sinon ça fait trop…Peut être pourrai-je faire une sorte de pile ou face ?…
A vrai dire ce « pile ou face » m’inspire : et voilà, j’ai choisi !…. Donc vous allez poser la plante de votre pied gauche le long de votre genou droit, à peu près sur l’intérieur de la cuisse. Débrouillez-vous pour être confortable, si vous êtes assis sur un siège évidemment vous avez le support du siège -si vous êtes debout ça devient une vraie posture de yogi !- le choix vous appartient…
Vous avez le droit de soutenir votre pied gauche avec une main. Tant que c’est possible il n’y a pas de problème.

Donc, c’est la main droite qui va se poser de l’autre côté du genou.
Ça veut dire que votre genou droit est bien emballé d’une part entre votre pied gauche et votre main droite – paume du pied gauche, face à la paume de la main droite : ne cherchez pas de fantaisie à ce niveau-là.
…Vous allez maintenant devoir lâcher votre pied avec la main gauche, car il faut qu’elle aille tapoter un peu le  genou droit….  Tapotements

…C’est amusant n’est-ce pas ? ( en continuant de tapoter)…Je savais que ça vous amuserait.
(Vous devez trouver cela complètement loufoque…) J’aime beaucoup vous amuser de cette façon car moi-même je m’amuse beaucoup à créer ces Jeux – mais je vous rassure : ils sont d’un sérieux.. Inimaginable pour vous !

Voilà, vous pouvez ralentir vos tapotements après un certain temps. (Vous pouvez le faire longtemps si ça vous plait, il n’y a pas de problème.)

L’effet est à retardement : vous ne sentirez pas spécialement d’afflux d’énergie pendant cette pratique-là, mais cela agit plus tard.. Ensuite vous pouvez donc arrêter vos tapotements : vous restez, vous le…-aah – je me mélange ! – Vous allez laisser encore un petit peu votre main et votre pied (contre le genou) , puis tranquillement laissez relâcher tout seul …
Et restez simplement dans ce relâchement – comme si vous ne pouviez plus bouger.
Ça veut dire que votre jambe gauche retombe de tout son poids là où elle se trouve, vos bras et votre autre jambe aussi, naturellement.
Et vous respirez……..
…Vous allez pouvoir replacer votre jambe gauche comme bon vous semble.

Et nous avons maintenant : la 2ème partie.

Donc, vous allez poser votre pied droit contre votre genou gauche, à peu près de la même façon. Et cette fois vous poserez…
Là il faut vraiment que votre jambe droite et votre jambe gauche soient soutenus par un siège je pense ! A moins que vous soyez un grand yogi expérimenté encore une fois pour le faire debout – ou dans le vide ! (N’est-ce pas très amusant?)
…Vous devez donc poser cette fois votre paume de main droite sur votre pied droit et la paume main gauche par-dessus la main droite.

Ce n’est pas tout à fait fini :
Vous avez maintenant à installer une sorte d’Arc d’énergie entre vos deux genoux.

..Le genou droit donc porte la mémoire de ce qui s’est fait juste avant : c’est de l’information …Donc, il y a cette circulation d’informations -que vous pouvez visualiser éventuellement comme un fil ou un flux d’une certaine couleur entre vos deux genoux.
Et la mémoire du rythme du tapotement doit s’insérer dans ce flux d’information...

…Avouez que c’est encore plus loufoque que ce que vous auriez pu imaginer : je l’ai trouvé très amusant quand je l’ai créé… Mais je vous garantis que ça marche !

La dernière étape va consister à décoller votre main gauche de la main droite et à donner une bonne petite tape bien claquante sur votre genou gauche ! (claquement)
C’est la clôture.

Vous pouvez ensuite claquer vos deux mains : cela ne fera jamais de mal !
(deux claquements de mains) …Ça remet tout d’aplomb : droite et gauche etc.…

Vous pouvez à présent rester de nouveau tranquillement relâchés ……..

Observez–vous.

Silence vibrant

…Physiquement…

..Cellulairement …

…Electro- magnétiquement…

…Musicalement…

Silence vibrant

Et encore une fois : remerciez-vous !….

Ce petit programme de l’auto-remerciement est très utile dans certaines configurations : il a son côté harmonisateur et son côté stimulant; il remet à jour certaines relations entre « fonctions » …

Pause en silence

Je vais jouer un peu de musique avant de continuer…

Musique instrumentale
Silence vibrant

…Il faut donc que je tente de vous expliquer deux ou trois choses au sujet de ces trois Jeux, car je sais que cela vous intéresse – et c’est tout à fait légitime.

Le premier Jeu a pour effet de relier l’ensemble de vos corps subtils (dont certains sont encore en construction) avec la médiane de votre champ bio-électrique. Bien sûr ils sont déjà reliés à la structure de votre champ bio-électrique – mais ils peuvent se décaler (etc),  Il peut y avoir des petits dérèglements qui sont tout à fait naturels…
Par conséquent le fait  « d’opérer » ce Jeu permet par ce réalignement d’optimiser un certain nombre de fonctions. Et la force -cette mystérieuse force dont je vous ai parlé et qui ne consiste pas seulement à porter vos courses- fait partie de ces fonctions.
Voilà ce que je saurai dire pour le jeu n°1.

Le jeu n°2 : a pour objet d’installer une sorte de pont.
C’est un pont sonore qui vous relie d’une part les uns aux autres, d’autre part à des champs telluriques importants de la planète Terre dans lesquels vous puisez naturellement de l’énergie, et réciproquement vous en redonnez aussi.
Il a enfin pour fonction de rééquilibrer entre votre cerveau droit et votre cerveau gauche certaines dissymétries qui sont naturelles (et qu’il ne s’agit pas de les normaliser en les rendant symétriques!) – mais dont l’interface peut être aussi moins opérationnelle qu’idéalement elle pourrait l’être.
Par conséquent le fait de faire ce Jeu va optimiser également cette interface entre votre cerveau droit et votre cerveau gauche.

Silence

Le 3ème  Jeu… Celui que je vous ai donné et non pas celui que je ne vous ai pas donné : je dois ne pas me tromper moi-même ! (C’est donc le Jeu avec le genou puis le genou et la claque finale.)

Ce 3ème Jeu vous met en condition d’être le meilleur récepteur possible pour certaines sources d’énergies naturelles et cosmiques.
Certaines de ces sources sont dans notre planète Terre, d’autres sources proviennent d’autres objets cosmiques – que ce soient une ou deux planètes, quelques astéroïdes, un ou deux trous noirs, et d’autres choses encore – vous savez que le cosmos est rempli d’une foule de « choses » que vous ne connaissez pas toutes…!

Le fait de vous relier à ces sources d‘énergie – même si cela peut vous étonner de jouer avec vos deux genoux de cette façon-là pour le faire… ( j’avoue qu’il y a un « petit dispositif » intermédiaire qui permet que ce Jeu vous relie à ces sources d’énergie : cela n’est pas totalement direct ! Mais le dispositif est installé.)
Donc le fait de vous relier à ces sources d’énergie est tout à fait intéressant : car d’une part vous les diffusez -vous informez la Terre et l’Humanité de ces autres sources d’énergie- et d’autre part vous en bénéficiez naturellement dans votre propre énergie.

Je pense que j’ai dit tout ce que j’étais capable de dire.. Et je pense que cette série d’explications (même si vous la trouvez peut-être mystérieuse) est tout à fait suffisante pour que votre mental s’harmonise avec votre physique pendant que vous faites ces Jeux, en leur donnant un sens !… Ce qui je le sais fort bien est de la première importance dans la plupart de vos comportements, et c’est tout à fait respectable !

Il me reste donc à jouer encore un peu de musique, cela me fait plaisir et cela contribue également à l’harmonisation de tout ce que nous venons de mettre en place.

…Musique instrumentale vibrante…

 

Je sais que j’oublie souvent de vous donner des indications de durées et de fréquences pour chacun de ces jeux, mais je les donnerai.

Pratiquez-les : à votre rythme, selon votre plaisir !
Ne tombez pas dans l’illusion de croire que si vous les faites beaucoup-beaucoup-beaucoup ça va vous rendre encore plus fort ! Cela serait très naïf de votre part.

Néanmoins il est tout à fait agréable et amusant et intéressant d’informer votre corps régulièrement avec ces pratiques.

Il me reste donc très chers Frères et Sœurs à vous saluer.

…Je sais que ma sœur Eluhyam va intervenir un peu plus tard, et je m’en réjouis.
Je viendrai l’écoucher – l’écouter en cachette !  (… »l’écoucher en catette !  »  vous n’avez pas l’habitude que je fasse des jeux de mots stupides mais voilà c’est fait !)
Je suis néanmoins Anasharanda Ool, Elohim de la Terre et je vous envoie mes respects.
Je Vous salue de toute ma Joie et je vous dis à bientôt.

Alléluia

.

via Christine Anne K. le 3 mars 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Anasharanda Ool, Elohim de la Terre – n°6 – Jeux d’Opposés

 cliquez pour écouter

Claquement sec de mains

Frères et Sœurs Humains bonjour; je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.
Nous nous connaissons….Je suis votre professeur de gymnastique n’est-ce pas, en quelque sorte ! Cela m’amuse et me réjouit.

J’espère que vous allez bien.. Je vois que vous allez bien, et je vois que les exercices et gestes -un peu étranges parfois- que je vous ai proposés font leurs effets sur vous !  J’observe votre corps, du moins ceux dont je sais qu’ils pratiquent tout cela : je me réjouis de ces premiers résultats.

…Je vous aviserai d’ailleurs qu’à mesure que le nombre de pratiques / d’exercices augmentent il vous appartient de faire votre propre tri. Je dirai que c’est votre  corps qui doit vous guider et non pas un calcul très logique. Cependant sachez que vous pouvez mettre de côté un temps certains exercices, lorsque vous jugez que vous les avez beaucoup faits par exemple ou bien, au contraire, que cela ne vous parle pas pour l’instant.
Il importe que vous soyez toujours suffisamment en joie de les faire, et non pas dans un schéma de routine, ou d’obligation autoproclamée…

Ce que j’ai à vous offrir aujourd’hui est différent et je l’intitulerai peut être (avec mes petites capacités) le « jeu des contraires »…
Car n’oublions jamais qu’il s’agit toujours de jouer !
Jouer avec son propre corps est d’une haute importance. C’est de notre point de vue, à nous les Elohims créateurs, quasiment un Principe de Vie en soi.

Je vous laisse quelques instants -ainsi qu’à moi-même- respirer tranquillement.

Silence

Peut-être que le mot « contraires » que j’emploie n’est pas idéal. Je n’ai pas un vocabulaire très développé, peut être aimeriez-vous dire « opposés » ou quelque chose, je ne sais pas ? Mais nous allons commencer :

jeu n°1

Vous allez avec votre main droite attraper votre pied gauche par le milieu du pied, et puis avec la main gauche vous allez tapoter un petit peu : une fois le pied, une fois la poitrine. La poitrine à la hauteur du thymus. Et vous recommencez cela un certain nombre de fois… Ça doit être amusant.
tap  tap  tap tap  tap tap  tap tap.. On va dire environ une dizaine de fois, pour vous donner un aperçu de la durée… Suite à quoi vous pouvez lâcher votre pied et respirer.
…Peut-être observez-vous un peu d’ébullition dans votre poitrine ou bien dans votre pied, ou les deux.

Silence

Vous pouvez à présent poser votre main gauche sur votre épaule droite et tapoter votre épaule en ayant conscience en même temps de la même région de la poitrine  que vous avez tapoté juste avant. C’est amusant n’est-ce pas ? Vous n’avez même pas besoin de taper la poitrine cette fois…
Si cela vous amuse beaucoup vous pouvez le faire un certain temps : ça fait beaucoup de bien, avec cette conscience et ce qui a précédé (car tapoter votre épaule toute seule est moins intéressant !).

…Nous allons maintenant tapoter l’autre épaule avec l’autre main -ce qui donne si je ne me trompe, main droite sur l’épaule gauche- et vous gardez la conscience aussi de votre poitrine mais également de votre pied, celui qui a été tapoté avant.

…C’est mystérieux n’est-ce pas ? C’est ça qui est amusant. Je suis sûr que vous sentez que cela fait un effet assez dynamique n’est-ce pas !
..Quinte de toux… Si je fais tousser mon canal c’est qu’il y a une bonne petite évacuation : c’est parfait. A présent vous pouvez vous relaxer poser vos deux mains par exemple sur vos cuisses ou vos genoux (sans les inverser) et respirer tranquillement.

Silence

Observez la sensation de votre cœur physique pendant ce moment de relaxation…

Vous sentirez peut être qu’il est vivifié – ou bien vous ne sentirez rien, ce qui est également tout à fait amusant ! Car que pensez-vous que le cœur ait quelque chose à voir, après qu’on ait touché les pieds et les épaules ? Eh bien oui : il y a quelque chose qui s’est passé.

Silence

J’essaierai de vous dire ensuite des choses plus intéressantes sur ce jeu-là que nous appellerons, comment aimeriez-vous l’appeler « tapotage » ou bien « n°1 » comme vous voudrez.

jeu n°2

A présent nous allons nous intéresser au genou droit. Vous allez donc poser votre main gauche sur le genou droit et la main droite par-dessus; et puis vous allez penser à votre front, et faire en sorte d’aller poser votre front par-dessus votre main droite.

Je sais que cela demande un peu d’acrobatie pour certains corps. Donc si c’est trop loin pour certains d’entre vous, contentez-vous de prendre la bonne direction et si vous ne touchez pas cela viendra peut-être plus tard… Pour d’autres ce sera un jeu d’enfant je le sais.

…Il s’agit là d’établir une étrange connexion entre votre tête et votre genou, que vous devez respecter quelques instants… Maintenez une respiration tranquille pendant ce temps-là. Et je vous conseille de vous relier à un son intérieur : que vous devriez soit percevoir, soit imaginer – mais il existe véritablement. Ce son est occasionné par disons ce contact entre le front et le genou...

Considérez que ce son….
-Vous pouvez relâcher votre position, si ça ne vous amuse pas suffisamment de la garder- …Considérez que ce son habite en ces instants là tout votre corps, et qu’il est tout à fait bénéfique.
D’une part il opère une sorte… Je n’aime pas le mot « nettoyage » mais peut-être que c’est celui qui convient le mieux?  Je dirais « clarification » si j’osais m’aventurer dans un vocabulaire que je ne maîtrise pas bien.

Nous allons ensuite faire quelque chose d’assez similaire avec le genou gauche.
…Donc vous allez poser d’abord la main gauche sur le genou gauche et puis la main droite par-dessus.
Et cette fois c’est votre menton que vous poserez par-dessus. Ah c’est difficile ! donc n’hésitez pas à ne pas poser, mais simplement à vouloir poser. Vous pouvez créer une sorte de pont virtuel entre les deux choses que vous n’arriveriez pas à poser l’une sur l’autre (pensez à la barbichette des pharaons par exemple : vous pouvez l’étirer jusqu’à votre genou !)
Et dans cette position comme vous l’aurez sans doute deviné il y a un autre son qui va se produire.

Ce son est différent… Vous l’entendez n’est-ce pas ? Moi je l’entends… Et c’est une bonne chose qu’il soit produit après le son précédent, car ils ont un effet complémentaire tout à fait intéressant ! que puis-je vous dire
Ne vous sentez pas obligé de maintenir une position désagréable si c’est inconfortable pendant que je l’explique. Mais si ça vous amuse vous la gardez bien sûr – car j’adore vous amuser, c’est le principal.
Je vous dirai quand même que ce deuxième son ne concerne pas  votre corps physique mais il a -je ne sais pas comment je vais le dire ?- Il vous connecte à une dimension non visible, non palpable mais fort essentielle, de la connexion entre vos différents corps…  -j’ai réussi à dire quelque chose !-
Et après le son de clarification il est tout à fait dynamique de poser ce son-là.

Silence d’écoute intérieure

Vous pouvez ensuite vous concentrer intérieurement : peut-être, si vous pouvez le faire, sur ces deux sons. Et si vous arrivez à écouter simultanément la mémoire de leurs résonances en vous c’est une excellente chose. C’est comme un accord n’est-ce pas : il y a deux sources sonores qui coexistent...

…écoute intérieure

…Vous sentez peut-être qu’intérieurement vous avez une impression d’être relié à un certain espace, ou à une certaine configuration, dans lesquels votre conscience est certainement plus élevée que dans la vie ordinaire normale de votre personne.

…écoute intérieure

Dans un deuxième temps  vous pourriez jouer à entrelacer ces deux sons. Comme, vous savez,  les deux serpents du caducée ! Mais ça c’est un stade plus avancé. Si ça vous amuse de le pratiquer ne vous en privez pas, et si ça ne vous amuse pas, personne ne vous en tiendra rigueur…

…écoute intérieure

Jeu n°3

Le jeu suivant, le n°3 : vous allez prendre vos deux mains. Non pas les saisir l’une avec l’autre mais les porter de chaque côté de votre tête. La base de la main s’appuie sur vos  tempes et donc vos doigts sont en l’air : un peu comme les oreilles d’un lapin (si vous avez envie de rire) ou bien comme les antennes d’un extraterrestre, ou bien vous pouvez trouver autre chose de plus joli ..Les aigrettes d’une princesse Egyptienne par exemple !

Ce qui compte c’est la pression légère de vos bases de mains sur vos tempes.
C’est donc à peu près au-dessus de vos oreilles mais plus haut.

Vous allez maintenir cette position, et penser au premier jeu que je vous avais donné (cf. Anasharanda n°3. NdR) où vos deux mains se faisaient face de part et d’autre de votre abdomen. Eh bien là,  il se passe quelque chose d’un peu équivalent entre vos deux mains… C’est-à-dire que vous pouvez imaginer que vous seriez en train de maintenir une boîte sur le sommet de votre tête.

…Et pendant ce temps-là vous allez également prendre conscience de vos pieds : principalement la zone d’appui de votre pied qui est près des orteils. Je vous conseille d’avoir vos pieds posés au sol – mais cela peut se faire également dans une position où ils ne le seront pas, la conscience dans cette zone doit être aussi précise que si vous pressez vos pieds sur le sol.

…Et vous associez simplement ces deux sensations.
Observez bien que : tant le pied droit que le pied gauche, et tant la main droite que la main gauche doivent être dans une énergie équivalente. Ce n’est pas toujours le cas, il y a donc un équilibrage à la fois entre les deux pieds, à la fois entre les deux mains, mais également entre chaque pied et chaque main…

…Vous pouvez enfin visualiser que si votre main droite traçait un trait  jusqu’à votre pied gauche, et votre main gauche jusqu’à votre pied droit, n’est-ce pas, il y aurait un point d’intersection à ces deux lignes. Donc ce point d’intersection vous le placez là où il vous semble juste pour vous. Et vous visualisez dans ce point d’intersection : un rond. Ensuite vous pouvez lâcher vos mains, vos pieds, et vous concentrer quelques instants sur cette visualisation...

…Imaginez que ce rond tourne sur lui-même…
…Un peu comme l’eau qui se vide d’un lavabo ou d’une baignoire -mais rien ne se vide, rien ne se remplit non plus-
…Et puis  vous pouvez le faire tourner dans l’autre sens.

Ah j’observe que mon canal a beaucoup de mal à le faire tourner dans l’autre sens..
Eh bien voilà, ça fait partie du jeu : c’est d’arriver à le faire tourner dans les deux sens, ça vous occupera. Mais j’espère que ça vous amusera.

Pour clôturer : quand vous voudrez, vous pouvez imaginer que vous allez écraser ce rond dans vos deux mains, en les claquant d’un coup sec ! …Claquement de mains
Il vole en éclats !
Et imaginez que la poussière de ces éclats se répand dans tout votre champ magnétique !

(…Il est compliqué n’est-ce pas ce jeu : je vous étonne hein ? Je m’étonne moi-même.)

Cette poussière donc virtuelle vient nourrir simplement votre champ magnétique quelques instants, ça n’est pas bien compliqué, et je vous garantis qu’encore une fois c’est très amusant. Votre champ magnétique va pétiller, et vous allez être tout émoustillés peut-être de ce pétillement – du moins je le souhaite, car j’aime vous procurer des sensations agréables…

Silence

 

Je vais donc essayer de vous donner des explications, pour votre mental et pour stimuler votre intérêt, concernant d’abord le jeu du tapotement, le n°1..

C’est quelque chose qui est essentiel pour relancer certaines fonctions, qui correspondent à certains programmes de votre corps qui ont tendance à s’endormir un peu dans la routine… Ces programmes concernent à la fois vos facultés mentales, vos facultés digestives, vos composants bio-électriques… Je sais que je ne vous aide pas à comprendre quoi que ce soit en vous disant tout cela, car cela vous semble sûrement incohérent. Eh bien : considérez que c’est très amusant, car c’est ça la loi de ces Jeux.

-Vous pourriez donc le rajouter dans la catégorie des « jeux anti-usure » que je vous ai déjà donnés, si cela vous convient (cf Anasharanda n°4. NdR).

Ce jeu vous connecte également à la fréquence -je dirai d’un astre ou d’un objet céleste, qui n’est pas forcément le même pour chacun de vous, mais qui est en résonance avec un certain aspect de vos origines (à vous à toi…) Et je pense que cette information doit vous faire plaisir, n’est-ce pas !

Pour le jeu n°2, j’ai donné quelques explications. Et je peux simplement ajouter qu’il contribue à votre équilibre tant physiologique que bio-électrique, et à la bonne cohérence de vos champs morphogénétiques personnels.

Le 3ème  jeu  -avec les mains et les pieds, et le rond qui tourne dans les deux sens, et la poussière-  non seulement fait pétiller votre champ magnétique comme je l’ai dit, mais rééquilibre également certaines fonctions droite et gauche tout simplement, mais d’une façon que vous ne pouvez pas pratiquer autrement et qui a donc toute sa valeur.

La visualisation du rond appartient à un paradigme dimensionnel qui n’est pas vraiment formulable dans la langue que nous parlons ni dans le système de pensée que nous employons. Mais vous observerez certainement que son énergie et sa vibration sont fort intéressantes, et cela vous suffira pour y trouver l’intérêt et le plaisir et l’amusement qui en font partie. Cela vous ouvrira certainement avec le temps à quelques perspectives neuves sur votre corps et sur votre environnement.

Eh bien j’espère fort que vous allez vous amuser ….

Je n’ai pas joué de musique ni aujourd’hui (ni je crois la dernière fois), cela me manque. Je vais en jouer un peu, cela complètera de façon très mystérieuse tout ce que je viens de vous expliquer..

Séquence de sons musicaux

Silence

Que la joie de tous ces Jeux profite à vos corps et au bonheur de vos journées !

….N’hésitez pas à les partager, mais ne modifiez pas et ne détournez pas leurs règles : car ces Jeux sont d’une extrême précision et ne sont pas des fantaisies.
Il y a peut-être un paradoxe à être en train de s’amuser, et à respecter scrupuleusement un ordre des choses et des formes : mais cela est la véritable essence d’un jeu intelligent.

Prenez donc soin de ne pas dévoyer ni déformer ces données, car non seulement leurs bienfaits n’y seraient plus, mais sans doute vous pourriez même faire quelques dérapages que je ne vous souhaite pas.

Amusez-vous bien.
Et profitez bien en vos corps, vos cœurs, vos esprits, de ces développements.

…Je me sens moi-même Anasharanda Ool, grandi et développé par l’exposé de ces Jeux et par ma façon de vous les transmettre, qui se nourrit de votre façon de les recevoir.

Je vous dis à bientôt et vous remercie de votre écoute.

Alléluia

 

– des photos seront publiées sous peu (page : à Pratiquer) pour la bonne clarté de ces pratiques ! –

via Christine Anne K. le 7 février 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Anasharanda Ool, Elohim de la Terre -n°5- Jeux respiratoires..

cliquez pour écouter


musique instrumentale

Je vous salue chers Frères et Sœurs de Terre. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre. Nous nous connaissons…

J’apprécie le grand vent qu’il fait aujourd’hui : ça nettoie, c’est vivifiant !…
J’ai moi-même justement souhaité vous offrir aujourd’hui quelques Jeux de respiration.

Cela va simplement être difficile pour moi de parler tout le temps en respirant – nous allons trouver un moyen…
…Ces jeux sont certes apparentés à ce que vous pourriez considérer comme du yoga du souffle… Néanmoins sachez qu’ils sont créés ou recréés sur la base de ce qu’aujourd’hui vous êtes et de ce qu’aujourd’hui vos corps et vos fonctions respiratoires sont.

Il y a de nouveaux programmes qui peu à peu s’installent à bien des niveaux ainsi qu’à celui de votre fonction respiratoire.
Ne croyez donc pas que les anciens exercices et pratiques du souffle que vous pouvez connaitre soient équivalents en termes de mises à jour. Ils ont toute leur valeur, mais ils reposent toutefois sur un certain état non seulement du système respiratoire mais de ses aspects subtils, qui entretemps a connu comme je l’ai dit quelques mises à jour, voire quelques transformations…
(Il ne m’appartient pas à moi de détailler de façon descriptive ces transformations aujourd’hui : cela n’est pas mon rôle ni ma mission.)

J’ai simplement, moi, la joie de vous transmettre ce que je crée – soit seul soit avec quelques amis Elohims de la Terre comme moi…

Silence

Respirons

Silence

Comme il est d’usage dès que nous respirons nous sentons notre respiration se réguler et parfois s’amplifier… Nous sentons également le battement de notre cœur s’insérer comme un deuxième rythme à l’intérieur de celui de notre souffle…

– jeu respiratoire 1

Eh bien nous allons jouer un petit peu avec ce rythme – celui du souffle !
Nous ne touchons pas à celui du cœur, cela a déjà été enseigné (cf intervention n°4. NdR).

Vous allez donc également utiliser vos mains.
Posez tous vos doigts en face à face devant vous :  les paumes sont écartées mais les doigts se touchent par leur bouts -pouce sur pouce, index sur index etc.- c’est une forme assez jolie que vous connaissez déjà…

Maintenant : en inspirant soit par la bouche soit par le nez vous allez écarter les doigts – c’est-à-dire qu’ils cessent de se toucher… Et en expirant vous pouvez remettre vos doigts en contact… Faites-le quelques fois.

…A présent vous allez jouer avec le rythme de votre respiration, tout en maintenant cette façon de faire avec les doigts, simultanément à votre souffle.

Donc… J’ai envie de vous laisser libres, mais vous pouvez donc accélérer le rythme, le ralentir…Vous pouvez même faire des rythmes syncopés -c’est à dire par exemple sur le mode : tac.. tac-tac.. tac.. tac-tac..- ceci est un rythme syncopé, il y en a d’autres.
…Ne faites pas des choses trop compliquées, ce n’est pas le but. Il s’agit en réalité de donner à votre respiration, et aux programmes de vos doigts qui sont reliés à cela, des capacités supplémentaires et plus ouvertes, et plus créatives, qui auront une incidence aussi sur vos fonctions biologiques, ainsi que sur vos fonctions mentales.

Est-ce que je dois répéter? Vous inspirez en écartant vos doigts les uns des autres et vous expirez en les remettant en contact : en soi c’est très simple !
Je vous laisse expérimenter un ou deux rythmes différents…

Silence

Vous pouvez, au bout d’un petit entrainement probablement, imaginer que vous respirez avec vos mains…

…C’est assez simple : je pense que vous pourrez expérimenter cela par vous-même. Ce qui importe c’est que vous ne fassiez cela que disons quelques minutes, pas davantage, et une fois par jour ou un peu moins souvent – et lorsque vous y trouverez du plaisir et de l’aisance… N’hésitez pas à ce que ces quelques minutes soient véritablement quelques minutes – disons pas plus de cinq, ce qui est déjà certainement très long de votre point de vue…

silence

…N’oubliez pas qu’il s’agit d’un jeu !
Je n’aime pas trop le mot « exercice »… A vrai dire un jeu est quelque chose de beaucoup plus profond, et même à vrai dire de beaucoup plus sérieux qu’un exercice, qui est juste quelque chose de laborieux ! C’est mon point de vue, je pense qu’il est partagé par beaucoup – je vous connais !

…Vous observez peut- être qu’à présent votre respiration est un peu différente… Pour ma part j’emploierai le mot « enrichie » – mais vous aurez peut-être d’autres observations…

Silence…

-jeu respiratoire 2-

Je vais à présent vous proposer mon jeu suivant

Vous allez pointer votre index droit (ou bien le gauche, mais je préfère le droit) sur le bout de votre nez. Et vous respirez en maintenant ce contact, qui n’est pas appuyé…
Mais vous observerez je n’en doute pas qu’il est très énergétique… Si votre index se met à trembler c’est parfaitement normal.
Et vous pouvez respirer tranquillement, sans forcer votre respiration du tout…

…Vous êtes concentrés plus sur votre respiration que sur votre index… Et c’est tout à fait amusant !  Je suis sûr que vous trouverez cela très énergétique…

Nous allons expérimenter l’autre index, pour voir la différence ou les similitudes.
De la même façon vous observez également bien d’avantage la respiration que l’index…

…Eh bien je n’en doute pas : vous avez certainement pu expérimenter le fait que c’est différent selon l’index que vous employez. Et cela est normal puisque vous n’avez pas les mêmes programmes de chaque côté.

Par conséquent vous avez les deux possibilités.
Leur effet n’est pas identique. Autant l’aspect vibratoire énergétique par l’index droit est tout à fait manifeste… (Au moins pour la plupart d’entre vous, car je pense que certains sont inversés -cela fait partie de certains programmes de création-…Si vous êtes inversé c’est une occasion pour vous de l’apprendre également !)

Je sais que mon canal n’est pas inversée, et qu’avec l’index gauche -toujours dans le cas d’un corps qui n’est pas inversé- l’impression est certainement plus calme mais engendre un autre état vibratoire, qui vous relie  -…comment puis-je l’expliquer moi qui suis si peu doué pour les mots ? …Je ne saurais dire autre chose qu’une « plage »-
Cela vous relie à une plage subtile qui est fort riche en informations biologiques et qui est partagée par l’ensemble de vos corps. Vous pouvez même imaginer que cette plage d’informations biologiques est constamment nourrie et mise à jour par la résonance de l’ensemble de vos corps et qu’elle a besoin d’être en bonne santé. Normalement elle l’est  (elle n’a pas la capacité d’un corps humain ordinaire à attraper des rhumes etc!)…

Mais le fait de vous relier à cette plage par le contact de cet index et votre respiration est tout à fait intéressant sur le plan non seulement de la biologie collective mais également de la conscience collective.

Je vous laisse donc le loisir d’expérimenter tout cela…

De même que le jeu précédent : cela est amplement suffisant à pratiquer environ  une fois par jour voire moins souvent. Mais il est certain que si vous pratiquez souvent vous découvrirez davantage de perspectives à cette pratique, à ce jeu. Et peut-être créerez- vous des variantes du jeu. Je ne plaisante pas : cela est possible.

– jeu respiratoire 3 –

Vous pourriez d’ailleurs, -cette idée me vient à l’instant, donc c’est une création en direct- jouer de la même façon que dans le jeu précédent : à contacter-décontacter, contacter- décontacter, avec un certain rythme, et vous verrez ce que cela donne… Je n’ai pas encore essayé, je ne sais pas vous dire ce que cela produit… Mais je sais que cela est autorisé et que c’est même productif !

Silence

…Nous revenons à la simple observation de notre respiration.

Silence

– jeu respiratoire 4 –

Vous allez maintenant imaginer, en respirant, que vous tracez un cercle avec le flux de votre souffle. Ce cercle a un mouvement, que je vais décrire j’espère avec assez de précision : disons qu’il part de la région de votre cœur pour monter vers l’arrière, culminer un peu en dessous de votre gorge, et redescendre par devant vers votre cœur. On peut donc dire que ce cercle est perpendiculaire à la surface de votre poitrine par exemple.
Je vous laisse jouer à cela… Essayez d’arriver à un cercle fluide, ce qui n’est pas peut-être pas réussi du premier coup…

..Je redis que vous inspirez l’arrière du cercle et vous expirez le devant du cercle…

Silence

Vous pouvez imaginer bien sûr que ce cercle est d’une couleur très agréable – et je suggère même une couleur que vous appelleriez « de la lumière »…

Silence

Nous allons à présent installer le cercle perpendiculairement à ce qu’il a été.
Toujours en partant du bas au niveau du cœur : vous allez le faire monter sur votre côté droit et le faire redescendre sur votre côté gauche. Il a toujours à peu près la même taille, et vous pouvez soit garder la même couleur soit créer une nouvelle couleur également lumineuse…

Silence

…Nous allons ensuite redéplacer ce cercle.
Et cette fois vous allez le replacer dans la même perpendiculaire qu’au début mais le mouvement va être inversé : c’est-à-dire que votre respiration va monter sur le devant de votre corps et redescendre sur l’arrière du cercle, l’arrière de votre corps.

Silence

Je vais aller un peu vite :  je pense que vous avez peut-être deviné que l’étape suivante sera également symétrique de l’autre étape. C’est-à-dire que vous allez remettre, pour terminer, le cercle dans le même plan que votre poitrine (ainsi qu’à l’étape n° 2) et que vous ferez tourner votre souffle en partant, en montant de la gauche et en redescendant sur la droite.

…Vous aurez donc accompli quatre cercles, avec une rotation différente à chaque fois par rapport à l’immobilité de votre poitrine.

Il s’agit donc d’une forme qui est à la fois simple et complexe, et qui doit à présent être clôturée par le fait de focaliser votre attention sur le centre – qui lui n’a pas bougé dans ces rotations.

La 5ème phase donc consiste à respirer dans ce centre, que bien sûr vous allez pouvoir vous représenter comme un point au centre de votre poitrine…

Silence

Ce point émet un son…

Ce son n’est pas constant. Il est constant dans l’instant où vous respirez, mais disons d’un jour sur l’autre, ou d’une heure sur l’autre, il n’est pas forcement identique…

Ce son informe votre corps, et informe également un système harmonique auquel vous appartenez – système qui vous relie les uns aux autres (d’une façon assez complexe que je ne vais pas détailler)…

Silence

Et si vous informez de façon consciente ce système et votre corps avec ce son suite à cette petite série de jeux respiratoires, vous amplifiez considérablement la conscience non seulement de tout cela, mais également la conscience disons collective et sa résonance… N’est-ce pas très amusant ?!
N’est-ce pas n’est-ce pas très excitant ?!…

Silence

Ce son vous met également en état de co-résonance, avec bien évidemment d’autres individus mais également des petits systèmes qui vous relient les uns aux autres -qui sont des systèmes que l’on peut dire organiques- et par là même vous accroissez le potentiel musical de ces petits systèmes, ce qui contribue à l’élaboration de structures de vie : structures subtiles, structures biologiques, structures bio-électriques et structures musicales.

Voilà un très joli jeu n’est-ce pas ! …Si vous vous ennuyez, c’est génial..!
Vous pouvez pratiquer ce jeu-là souvent si vous le désirez – plus souvent que les autres, plus longtemps si vous le voulez.
C’est pour cela que je dis que si vous vous ennuyez c’est génial : parce que cela peut vous occuper un certain temps ! …Je pense qu’également cela vous fera beaucoup de bien d’une manière plus globale : physique, mental, tout ça…Nous sommes bien d’accord sur la formule « ça fait du bien » !..

Ce sont donc les jeux que j’ai souhaité vous transmettre aujourd’hui… Et je suis bien content d’avoir l’occasion de créer un petit supplément au jeu du bout du nez !

Je vais vous offrir quelques notes de musique..
Et je sais que tout à l’heure ma sœur Eluyam interviendra probablement. Je ne pense pas qu’elle reprendra mes jeux, mais elle complètera certainement des choses qu’elle a besoin de compléter concernant vos corps cristallins (les nôtres également).

Je vous salue. Je suis Ansharanda  Elohim de la terre, et je joue un peu de musique pour vous…

musique instrumentale

Je vous salue

Alléluia

via Christine Anne K. le 11 janvier 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
 – participer au Cercle Harmonique du 13 février : voir en page Evènements

.

Anasharanda Ool -n°4- Jeux « anti-usure » & de reliance au Soleil Central.

Cette intervention fait partie du Cercle de Co-Création Harmonique du 12/12/12.

écouter

Bien-Aimée Humanité, Frères et Sœurs de Terre

Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre…..

Vos Corps : observez Les. Ils sont beaux, ils sont puissants. Ils sont destinés à réaliser de nombreuses performances. Ils sont un patrimoine -soigneusement élaboré- dont vous avez le bénéfice, et la charge…

Je me suis donné pour Oeuvre de nous aider, Nous, les Corps humains, à améliorer, assainir et mieux performer ce que nos Capacités réelles Nous offrent…
Et Nous en avons besoin.

J’ai donc préparé, avec l’accord de mes Frères et Sœurs Elohims la suite d’une série d’exercices pratiques. Et je sais que vous aimez ceux que j’ai déjà transmis …

J’aime l’action.
J’aime le mouvement.
J’aime les Jeux de Ce qui actionne tous nos programmes, nos muscles, nos organes, nos circulations énergétiques et fluides,…

J’aime les Jeux de Ce qui Nous permet de nous dépasser lorsque nous sommes : las, fatigués, usés !

L’usure n’est pas un programme valide, bien qu’elle soit devenue une coutume !
Ainsi donc je me fais une joie -pour ne pas dire une réputation- de vous proposer des petits Jeux « anti-usure »…

En voici un :

Jeu anti-usure n°1-1 – avec orteil gauche :

Vous allez saisir : le pouce de votre pied gauche, avec quelques doigts de votre main droite  et jouer un peu avec vos doigts… Dessus, dessous, pressant votre pouce …

Considérez qu’il s’agit d’un Jeu…

J’avais transmis des pratiques de Santé l’autre jour.
Aujourd’hui ce sont des pratiques, ce sont des Jeux « anti-usure »… J’espère que vous trouverez que ce sont des jeux, mais pour moi oui…

Donc vous pouvez appuyer avec votre index sous la pulpe du pouce en plusieurs endroits, juste pour jouer. Votre pouce peut pendant ce temps-là reposer par exemple sur votre ongle, ou ailleurs…

– Eh bien figurez-vous que ce petit Jeu a de grandes vertus !…

…Vous pouvez donc par exemple faire de petits tours avec les appuis de votre index – ou bien d’autres formes : c’est justement là que vous pouvez vous amuser…

…Après un certain temps, vous pourrez aller poser votre index à la racine de cet orteil et utiliser votre pouce sur le dessus, pour jouer à son tour, en divers points …Jusqu’à un moment où vous en aurez  assez.
Et vous pourrez si vous voulez -c’est même une recommandation !- à ce moment-là  presser le pouce vers l’index, un peu fort, quelques secondes, ensuite vous pouvez tout lâcher et vous ferez un son. Ce son est libre…..

Et peut être sentirez-vous votre orteil s’agiter très joyeusement !…

son

Voilà, ce sont les éléments du premier petit Jeu.

 

Jeu anti-usure n°1-2 – avec orteil droit :

…Bien sûr, vous pouvez avoir envie de faire un Jeu avec votre autre pouce de pied ! Donc  je ne vous priverai pas de ce petit plaisir :

Mais cette fois vous allez utiliser vos deux index, et les presser l’un vers l’autre à travers votre pouce, comme nous l’avons fait dans l’autre pratique, à travers le pied (cf pratique de Santé n°2 NdR) … Là, c’est juste à travers l’orteil.

Donc  vous avez par exemple un index sur l’ongle et l’autre dessous , et vous allez de nouveau exercer quelques petites pressions, mais cette fois : il vous faut utiliser un rythme, que vous pouvez décider mais que vous maintenez, en conscience – c’est à dire en le scandant intérieurement….

Ensuite, vous allez changer de rythme- par exemple pour un plus rapide, ou pour un plus lent…
Vous me direz que ça a l’air idiot – mais c’est pour ça que c’est un jeu !
Le plaisir d’un Jeu c’est que ça a souvent l’air idiot, mais que c’est très amusant…

Vous pouvez aussi jouer sur les côtés de votre orteil, et pas seulement sur les dessus-dessous. Et puis vous finirez par pincer un peu fort votre orteil : faites vous-même un petit peu mal, pas trop.. Quelques secondes, vous allez voir c’est très stimulant.

Et puis : pouf! vous allez lâcher tout d’un coup ! Avec de nouveau un petit son. (divers sons du cercle)
Vous voyez que c’est amusant!

 

…Je ne suis pas très disposé à vous fournir des explications sur la façon dont cela opère en tant qu’anti-usure…Mais je suis tout de même un petit peu perplexe car je sais que votre fameux mental, s’il n’a pas d’explications va avoir des mécanismes d’oubli assez rapidement par rapport à ce petit Jeu – car il lui semblera beaucoup plus intéressant s’il peut se dire : « Je sais que cela sert précisément à me rendre ceci ou cela, ou à me faire développer ceci ou cela »…

Je n’ai rien à vous dire, donc …
Voilà : c’est un jeu, c’est idiot. C’est un jeu anti-usure.
Et je vous garantis qu’il est extrêmement bénéfique, et que vous en profiterez avec la plus grande joie.

Si vous n’avez pas envie de le faire : cela dépasse mes capacités.
Je ne peux pas vous donner ….de « philosophie » , ni de… « méthodologie » , ni de… « scolastique » , ni de… » logistique » , ni de… » barbarique » !
Ça n’est pas possible pour moi : je ne suis pas un intellectuel, voilà.

…Vous allez jouer maintenant avec -tenez-vous bien !- Votre cœur…

Jeu anti-usure n°2 – avec le cœur :

Donc, c’est très amusant aussi..
Car votre cœur physique (vous vous en doutez) a toute une programmation-que bien sûr nous n’allons pas du tout affecter- mais vous allez considérer cette programmation qui lui sert à fonctionner, à garder son rythme, à faire son travail, à vous mettre en relations subtiles avec non seulement les uns/ les autres mais beaucoup de différents plans…

Tout ça nous n’allons pas du tout l’affecter mais nous allons utiliser ces programmes, comme – je cherche mes mots.. j’allais dire « une musique » et j’ai l’impression que ce n’est pas le mot qu’il faut employer… Ça n’est pas non plus « un instrument de musique »… C’est « un harmonium » !  Oui, voilà.

Donc vous allez considérer que les programmes fonctionnels de votre cœur peuvent être joués comme un harmonium !

Je sais que je déroute complètement votre mental… Je sens que je m’y prends mal, et j’aimerais pourtant beaucoup vous faire entendre et participer à ce merveilleux petit Jeu anti-usure de votre cœur : c’est quand même  important !! …

…Voilà : donc mettez-vous à l’écoute de votre cœur !
Au lieu que je vous explique des choses, nous allons faire.

Votre cœur physique : il y a son battement, mais il y a également toute sa vibration, sa présence, dans votre poitrine…
Je vais émettre quelques sons pour faciliter :

Sons musicaux

Sons vocaux

Voilà. Imaginez maintenant que votre cœur physique est comme une sorte de balle que vous pourriez éventuellement prendre dans votre main. Il n’est plus enfermé, inaccessible   dans votre poitrine, mais il est libre, tout en étant un cœur de chair, et toutes ses fonctions vous allez les entendre, comme une authentique musique…
Eh bien si vous écoutez bien : vous admettrez que cela vous fait penser peut être, je l’espère, à un orgue de Barbarie – c’est-à-dire qu’il a une mélodie un petit peu complexe    mais qui revient cycliquement. Et c’est très parfait.
Et l’orgue de Barbarie, vous l’associez à la fête foraine. Et la fête foraine, c’est l’ensemble de votre corps…

Nous allons maintenant jouer à l’harmonium.
Je vous répète que ça ne va pas affecter le fonctionnement nécessaire  de votre organe cardiaque.

L’harmonium est un instrument de musique qui comme vous le savez se trouvait , se trouve encore dans certaines églises, fait pour résonner avec les résonances naturelles donc de certains bâtiments… Et que c’est une musique -là non plus je ne sais pas le dire, mais : d’un tout autre caractère que celle de l’orgue de Barbarie… Qui a un côté un peu solennelle, et beaucoup plus mélodique peut être… Dans certains cas (je ne sais pas…) cela produit des espèces de vibrations, qui engendrent des sentiments, qui se prolongent et qui ne se répètent pas forcément de façon cyclique comme dans l’orgue de Barbarie…

Donc, par la simple intention et en posant votre main gauche sur l’emplacement externe, sur votre poitrine, de votre cœur physique : vous allez jouer de l’harmonium avec vos doigts.
C’est-à-dire que les doigts de votre main droite vont attraper, comme en musique, les doigts votre main gauche tout en…     – je vous laisse vous exercer un petit peu… Vous pouvez aussi tapoter, vous pouvez jouer différents tempos, vous pouvez pianoter…

Et vous allez donc considérer que chacun des doigts de votre main gauche se relie à l’une des fonctions-programmes de votre cœur physique, un par un. Faites le, c’est un Jeu n’est-ce pas, donc ce n’est pas un examen de passage- et ça marche.
Et cela étant fait, vous allez d’abord jouer de l’orgue de Barbarie. C’est-à-dire vous allez actionner les programmes l’un après l’autre, doigt par doigt, dans l’ordre, 2 ou 3 fois : 1 2 3 4 5…

Il y a plus de programmes, mais nous avons fait cette démonstration compactée avec seulement 5 entrées : une par doigt.

…Et maintenant vous allez jouer autrement : c’est à dire que vous allez improviser (ou jouer, si vous êtes un musicien très capable) un air de votre choix…

Ce que nous faisons donc, c’est que vous faites jouer la musique de votre cœur, de façon ludique et non pas de façon mécanique. De façon créative et non pas de façon mécanique répétitive… (Cela encore une fois sans affecter ses qualités vitales.)

Eh bien sachez que votre cœur ça l’amuse  beaucoup, que ça lui fait « une petite sortie » ! Ça lui apprend des improvisations sans danger.
Et ça lui donne une bouffée d’énergie mélodique qui va relancer ses programmes fonctionnels par la joie du Jeu de la musique, de l’improvisation, quelque  temps…         Voilà : je vous avais dit que ce serait amusant…       

Silence vibrant

Alors, pour essayer d’être très pragmatique : je pourrai vous dire que ce Jeu-là avec votre cœur vous pouvez le faire pas plus d’une fois par jour. Et peut être dirais-je à un moment quand même régulier de votre journée, pour que cela s’inscrive dans les cycles et les rythmes  récurrents et vitaux  de votre organisme.

Voilà : autrement dit, ne faites pas ça n’importe quand. Essayez… Vous avez le choix du moment! Je ne vous demande pas de faire ça à 10 minutes près, mais voilà  : dans la même tranche horaire (pour parler un langage que je n’aime pas..)

Voilà,  je vous laisse vous amuser un petit peu…  Ne faites pas ça plus que disons 1 à  2 minutes..

Et lorsque nous allons arrêter nous allons relancer les programmes. Vous allez retirer vos mains et relâcher, et faire un Grand Souffle !!    (…gros souffle fort et bruyant !)

Vous prenez quelques respirations conscientes, et un deuxième Grand Souffle !! (…deuxième gros souffle fort et bruyant !)

…Et vous allez taper les deux pieds au sol….. (martèlement répété des pieds par terre !!)
Et frapper dans vos mains : une fois!  (claquement sonore ! )

 

…Je suis très heureux d’avoir su trouver les mots pour vous transmettre ce Jeu ! J’avais très à cœur d’être autorisé à vous donner… cette Création.
…C’est moi qui l’ai créée  (rires du cercle)
Je suis heureux que cela vous fasse rire. Je n’ai pas la vocation d’être un clown, mais   pourquoi pas !

Silence vibrant

J’aimerais que dans ce Silence vous puissiez avoir la joie d’observer votre cœur après cet exercice, ce Jeu…

Silence vibrant

…Cela je pense va vous convaincre de la véritable portée de ce que je viens de vous faire faire et qui pouvait sembler une parfaite loufoquerie…

Silence vibrant

Il importe en ces temps de changements que la Musique de votre cœur soit accordée non seulement à l’Univers et à votre Planète, mais également à la vibration du Soleil Central – avec lequel aujourd’hui nous sommes en relation spécifique.

De par cette Pratique, ce Jeu -qui certes a son aspect anti-usure mais également une autre portée- vous installez de façon privilégiée un canal, qui en quelque sorte informe vos cœurs de la vibration du Soleil Central, via certains Portails cristallins ainsi que d’autres Géométries sonores… Et qui informe également le système du Soleil Central de la vibration de vos cœurs : ce qui lui permet de vibrer à sa juste tonalité en recevant la vibration des cœurs des différents Etres de différents niveaux et de différentes localisations, qui sont reliés directement à Lui. Ce qui à présent commence à être votre cas.

Silence vibrant

Il importe donc, que vous ayez un grand respect pour ces Jeux.

Car le Jeu des orteils a également (outre ses indéniables qualités anti-usure) la caractéristique fort importante de relier votre cœur aux cristaux internes et subtils de la Planète qui est la vôtre, et ainsi de former, avec cette reliance  au Soleil Central : non seulement une jolie triangulation, mais également une circulation vibratoire régulatrice  harmonique, céleste, qui contribue à la Beauté de cet Univers.

Je me réjouis.
Notre sœur Elohim de la Terre Eluhyam Al a également je crois quelque chose à vous transmettre. Il est donc temps que je lui cède le corps et la voix permettant cette communication.

Je vous salue. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.
Alléluiah.

 

via Christine Anne K. le 12/12/2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Anasharanda Ool, Elohim de la Terre -n°3- Pratiques de Santé

-des photos et explications complémentaires sont publiées en page  « à pratiquer « 

cliquez pour écouter

Bien-aimés Frères et Sœurs de Terre
Vous me connaissez je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.

(..Il y a très présents du dehors les nombreux bruits de divers travaux d’extérieur – machines, marteaux, véhicules…)

…Tous nos compagnons sont à l’ouvrage autour de nous à cet instant… Et cela est juste.

silence

La vie vous appelle …
Et les travaux de tous les jours sont aussi le chemin vers l’intérieur, dans la joie…

…Vous savez que je parle peu, et que c’est davantage dans l’action que je communique.
…Considérez donc que ces bruits de labeur que vous entendez : c’est aussi moi.

Et nous allons également ajouter quelque musique à cette symphonie déjà présente :

sons musicaux

Je vais à présent vous transmettre quelques gestes de travail : travail de vos Corps.

PRATIQUE  n°1 – Mains face à face :

Tenez vos deux mains, les paumes face à face à environ… 50 cm (peut-être) : la largeur de votre corps… Et observez ce qui se passe.
Observez la densité qui réside entre vos paumes de mains et vos doigts …Comme si vous teniez un gros carton.

silence

Il y a dans cette petite distance des courants précis, qui circulent entre différents points de vos deux mains, mises ainsi en rapport de travail…
C’est un travail  corporel !

Vos doigts sont souples, ni trop serrés ni trop écartés… Et vous tenez votre petit monde.
Ce geste est une pratique de santé.

Car ainsi vous êtes en train de rééquilibrer, activer, réactiver, fluidifier les circulations d’un certain nombre de circuits… Parmi lesquels les méridiens qui se trouvent, comme vous le savez, entre autres dans les bouts de vos doigts – mais ceux-là ne sont pas les seuls circuits dont nous nous occupons…

silence

Je sais qu’en maintenant ce geste vous pouvez sentir l’énergie, le tonus qui dans votre corps circulent ….Votre cœur également est stimulé.

…Il y a très peu d’efforts dans ce geste car (je ne l’ai pas précisé mais) vos coudes et vos bras sont totalement relaxes, et même entre vos mains il n’y a pas de tension…

…Observez votre respiration.
Un champ d’énergie autour de vous se nettoie, et s’amplifie…
Je suis sûr que vous vous sentez bien !

Vous pourriez presque imaginer que vos mains sont posées sur quelque chose de stable…

Je vous propose de maintenir encore cette petite posture tranquille, pendant que je vais produire quelques sons musicaux : qui vont être là pour porter le perfectionnement -programmé- d’une ou deux des circulations distantes entre vos mains, dont j’ai parlé…
Et qui va ainsi porter bénéfice à votre structure corporelle encore davantage.
…Maintenez donc quelques instants.

sons musicaux

silence

Vous pouvez relâcher vos mains quand vous voulez.

silence

PRATIQUE n°2  – Pieds – Harmonisation marche :

A présent nous allons explorer un autre outil corporel.
Il s’agit de votre pied… Chacun de vos pieds a une fonction légèrement distincte…

Nous allons nous intéresser au pied gauche.
Et prenez simplement conscience de votre pied gauche et remuez le un petit peu, pour vous assurer qu’il est bien vivant, n’est-ce pas…

Et si vous avez la possibilité de saisir votre pied, je vous invite – avec vos deux mains à poser les doigts sur sur votre pied gauche :
Vos doigts de la main gauche sur ce que vous appelez le cou de pied, le dessus de pied…Et les doigts de la main droite symétriquement sur la plante du pied – comme si vos deux mains auraient pu se toucher s’il n’y avait pas le pied entre les deux…
C’est également un geste très confortable

Vous allez ensuite actionner, par couples, les doigts de vos mains. Donc vos auriculaires vont exercer ensemble quelques petites pressions, chacun de son côté, en rythme…
Puis le doigt suivant (annulaire) de la même manière; puis chacun des autres doigts.
Je vous laisse faire …
Si vous faites 4, 5, 6 petites pressions c’est bien, ensuite vous changez de doigt. Vous êtes peut-être un peu gênés avec les pouces, il font partie du jeu.
…Et vous pouvez recommencer cette série 2 ou 3 fois.

silence, déroulement des gestes

Vous êtes donc en train également de réactiver, dynamiser : un programme qui est dans votre pied gauche, et qui agit sur la qualité de votre marche, la qualité également des décisions de votre corps qui engagent la marche, ainsi que sur la fluidité musculaire de votre jambe gauche, ainsi encore que sur l’harmonisation -lorsque vous marchez-  de l’ensemble des mouvements de votre corps…

Car plus vous marchez de façon harmonieuse, plus les circulations générales de votre corps s’établissent dans une Harmonie qui est juste et bénéfique pour vous – votre corps je veux dire… Ainsi que vous en tant que : ensemble de corps, physiques et subtils bien sûr.

Et enfin cela agit également sur votre rapport à votre environnement lorsque vous marchez, de la façon suivante :

L’Harmonie que vous exprimez vous-même en marchant interpénètre les Harmonies de ce qui est autour de vous. Et ainsi se tissent des rapports harmoniques temporaires…
Et qui permettent à leur petit niveau le maintien général de l’Harmonie et des harmonies à la surface, autour de vous…Ce qui bénéficie non seulement à vous-même mais à votre environnement en général !

silence

Le pied droit va bénéficier d’un traitement légèrement différent car il a également d’autres attributions, comme je vous l’ai indiqué…

Vous allez tout de même mettre vos mains à peu près de la même manière, mais vos pouces cette fois ne toucheront pas le pied, et se toucheront eux-mêmes en dehors du pied, à l’endroit qui leur est confortable.

Nous allons donc reprendre la même série de petites pressions. 4 ,5 ,6 pressions pour chaque couple de doigts… J’ai une préférence pour commencer par l’auriculaire.

Et quand vous arriverez aux pouces : vous ferez les pressions entre vos pouces.
Et comme pour le pied gauche vous recommencez cette série, 2 ou 3 fois.

…Et vous allez terminer par la jonction de vos deux mains en joignant simplement les bouts des doigts : quelques instants. Vous pressez un petit peu vos doigts les uns contre les autres …Puis vous lâchez !

Cette pratique du côté droit a donc également pour effet d’harmoniser votre marche au niveau de la jambe droite.

..Mais également elle a pour effet d’harmoniser le pas que vous faites, avec le sol.
…Ce qui non seulement bénéficie à la qualité de votre résonance individuelle avec la Terre sur laquelle vous marchez; ce qui également produit un échange d’informations harmoniques avec ceux que vous appelez les Petits Peuples de la Nature.
Et également avec les plantes, les insectes, les petites pierres qui sont sur le sol, etc.

Si vous êtes dans l’eau… Cela également va bénéficier aux relations harmoniques entre votre corps et l’eau.

Il  y a enfin, dans les bienfaits de cette petite pratique-là sur le pied droit, avec la position des mains spécifique, une harmonisation entre mains et pieds : qui donc harmonise ce qui en vous associe la marche, et l’action avec les mains. Cela vous permet d’harmoniser vos actions manuelles avec l’harmonie de votre marche ainsi qu’avec l’harmonie environnementale – dont j’ai parlé davantage au sujet du pied gauche…

Je pense que cela est clair n’est-ce pas ?

C’est donc également comme vous l’avez compris une pratique de Santé Harmonique.

silence

Je vous laisse quelques instants de silence – permettant peut-être que les harmonies que nous venons de travailler se posent encore davantage, et se diffusent tranquillement autour de vous et en vous…

silence

Sachez également que lorsque vous prenez la main de quelqu’un ce travail des Harmonies aura son effet.

silence

PRATIQUE n°3 – Coudes/Coeur/Etoiles :

Je vais vous proposer encore une pratique :

Encore une fois vous allez vous servir de vos mains : que vous placez au sommet de votre dos, derrière votre cou, comme si vous alliez en quelque sorte masser la partie du dos qui est à la naissance de votre cou …(je sais que notre canal ne possède pas le vocabulaire de l’anatomie avec une grande précision, nous resterons donc à cette description)

Vous allez donc commencer par, du bout de vos doigts, masser un peu agréablement cette zone. Pour vous donner un repère  : vos petits doigts sont en train de toucher une de vos vertèbres cervicales, la plus basse…

…Vous allez lever un petit peu vos coudes, et laisser vos doigts immobiles… Et à nouveau laissez s’installer une circulation d’énergie, tranquillement.
Si vous êtes assis cette posture est tout à fait confortable.
Si vous êtes debout elle est plus dynamique.
Vous pouvez également la faire étant couché, si cela a une raison d’être pour vous

Ce qui importe maintenant c’est que vous preniez conscience que dans la pointe de vos coudes : il y a une source d’énergie, qui est encore un petit programme. Et que vous allez relier par la pensée, formant un triangle : ces deux pointes de vos coudes avec votre région cardiaque… En laissant votre respiration faire le travail de la circulation d’énergie entre ces points.

Vos doigts sont toujours présents : car ils sont en contact eux-mêmes avec d’autres zones qui également participent à ce travail énergétique.

silence

Vous pouvez aussi considérer que c’est votre cœur qui envoie de l’énergie, de la lumière, du prana, dans la musculature de vos bras – si jamais il y a un effort musculaire qui ne vous est pas tout à fait agréable, cela vous soulagerait…

silence

Nous aimons  d’ailleurs la création de cette pratique car -bien évidemment- vous formez une sorte de cœur : avec les coudes en l’air et votre cœur qui constitue la pointe postérieure…

silence

Vous pouvez maintenir cette pratique ou bien la relâcher, pendant que je vous donne une ou deux informations supplémentaires à son sujet …
Je vais d’ailleurs vous transmettre avec quelques sons une partie de ces informations, car elles sont en réalité assez complexes; et j’ajouterai ensuite quelques mots…

sons musicaux

…C’est donc une pratique qui vous relie également aux étoiles (comme vous les appelez).
Je veux dire par là qu’elle vous met en relation, par des courants d’énergies directs, avec un certain nombre d’informations cosmiques, qui sont proposées par un certain nombre de corps célestes nommés étoiles. Selon la rotation de votre Planète dans ses cycles, par rapport à la position des étoiles que vous dites fixes. il y a de surcroît, avec les saisons, des changements dans la relation avec ces étoiles…

Je veux dire que cette pratique en cet instant du début de l’hiver vous reliera à certaines étoiles, mais au printemps ou en été elle vous reliera -en partie- à d’autres étoiles – je dis « en partie » car il y a quelques étoiles fixes dans la circulation des énergies associées à cette pratique.

Ces informations cosmiques sont également, disons, des régulations harmoniques entre les différents corps cosmiques -dont vous faites partie- Et qui maintiennent également, comme une sorte de mise à jour (entre autres), les niveaux fréquentiels de certains aspects de votre physiologie, en rapport avec un ensemble extrêmement vaste – auquel bien évidement vous êtes reliés ainsi que votre Planète.

De ce fait, l’observation de cette pratique a un effet non seulement sur votre propre corps mais également sur la Planète qui vous porte, et sur votre environnement…
N’est-ce pas merveilleux !

…J’espère que vous êtes très contents…

silence

Je vais enfin vous inviter à quelque chose qui est peut-être moins facile à faire dans l’instant où nous sommes assis ensemble – mais notez-le pour le faire plus tard :

PRATIQUE n°4 – Recueil des Eaux Cosmiques :

Lorsque vous êtes dans l’eau …Que vous soyez dans votre baignoire, votre douche ou dans des eaux naturelles, vous avez également la possibilité de faire ceci :

Vous mettrez vos mains en coupe devant disons votre estomac, votre plexus… Les paumes des mains disons touchant le corps, et les doigts s’avançant devant vous, et les mains se touchant et vous recueillerez de l’eau ainsi.

Et puis avec votre souffle vous mettrez en relation symboliquement et matériellement cette eau avec un programme qui est associé non seulement à votre respiration, mais aussi encore une fois à ces connections cosmiques auxquelles j’ai fait allusion juste avant.

Cela vous permettra d’entrer en relation avec les Eaux Cosmiques qui -comme vous vous en doutez ou non- n’ont pas forcément la même sorte de matérialité ni la même sorte de circulation que les Eaux que vous connaissez dans le milieu terrestre.

Et étant donné que l’eau est comme vous le savez un grand véhicule d’information, vous informerez par là même tout autant les eaux de vos corps, que les eaux de la Terre, et  que les eaux cosmiques. Dans une sorte de danse, disons d’harmonisation générale, qui représentera pour vous une grande joie toute simple.

Ainsi, la moindre de vos ablutions devient une Ablution Cosmique, partagée qui sait, par de nombreux êtres dans tout l’Univers en même temps que vous…

C’est également une pratique de Santé fort importante.

…La vibration de votre cœur, je l’ajoute, est de toute évidence un excellent adjuvant à la bonne réalisation de cette pratique de Recueil des Eaux…

sons musicaux

silence (bruit lointain de martèlement)

Voyez qu’ainsi nous sommes tous en action, au travail.
Employant nos corps avec joie, avec efficience, avec sagesse, avec savoir-faire.
Avec créativité, et avec soin.

silence

Pour conclure, je repréciserai que toutes ces pratiques corporelles de Santé vous sont transmises par moi dans la perspective de l’évolution importante de nos corps physiques sur la Terre, telle que notre maître-ès-Formes Ashtir le Deuxième vous les a fait entrevoir tout récemment.

Nous sommes chargés, nous les Elohim de la Terre, de mettre en application ces éléments au sein de notre matière, et de notre environnement.

C’est avec joie que je vous salue et que je vous dis à bientôt.
Je suis Anasharanda , Elohim de la Terre.
Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 19 nov 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

L’efficacité de ces pratiques est impressionnante !
cliquez pour quelques conseils supplémentaires de mise en pratique et photos..

 

Cercle de co-Création Harmonique le 12 décembre 2012
Informez vous en page Evènements

.

 

 

 

 

 

 

Anasharanda Ool, Elohim de la Terre -n°2- Co-création

cliquez pour écouter

…Introduction Sonore et vibratoire

 Bien Aimés Frères et Sœurs de Terre, je me présente : Anasharanda Ool, Elohim de la Terre, Elohim II.
Je parle peu, et j’agis…
Cela est ma deuxième intervention… Avec tout mon Amour.
Et dans le Service de l’Un, qui n’est qu’ Un, et qui est le Seul Trésor auquel j’appartiens…

 

…Musique et paroles (langue Elohim)
..rire

 

Permettez-moi de rire… C’est la Joie !… Nous sommes vous et moi; vous et Nous, à présent, en route vers une Destination qui me remplit de Joie !…

 

 …Transmission musicale et vibratoire

 

 …Je la sens avec ma main – car j’ai des mains : je suis un Elohim de la Terre…
Il y a dans Ce que je touche et Ce que je crée, avec ce geste tournant de ma main devant moi, tout Ce que je désire en cet instant ! Et pourtant je ne sais pas encore quelle Forme Cela aura finalement…

…Ma main danse… Et mon autre main…(notes de musique…)…Joue !

…Nous sommes Vous et Moi parties-prenantes de ces Jeux qui créent….

…Et si je façonne à présent de mon autre main -qui s’élève, et joue plus haut que l’autre – je ne fais Cela que par constante interaction de Nous Tous !

…J’agis, je fais, je forme, je joue, j’observe.
Je recule, je regarde, et je reprends…
Je sers, j’obéis, je m’adapte. Je recrée…
J’avance ainsi dans mon Service, et pour Tout Ce que nous sommes, tout Ce que nous devenons, tout Ce vers quoi nous souhaitons nous avancer et Etre…

Musique et paroles

silence vibrant

 

…Il y a interaction : entre cette Forme que je touche, et moi…
Elle m’informe. Et je pourrais presque dire que je lui obéis. Pourtant, je n’obéis qu’à la Loi de Création qui me meut et qui est la nôtre.

Ouvrez vos mains, chers Frères et Sœurs, comme moi…Ouvrez-les grand, et vous allez sentir que vous allez toucher cette Forme…
…N’est ce pas qu’elle est vivante, et qu’elle parle à votre main, tout en s’y soumettant !?

Il s’agit bien sûr de la main physique du corps humain – mais en fait, comme vous l’avez appris à de nombreuses reprises et par différentes sources, ces mains contiennent et sont branchées sur de très nombreuses connexions, centres d’énergies, points de focalisations créatrices, programmes…
…Ma main est donc un formidable Outil : d’approche, de façonnage, de création et de communication.

 

…Transmission sonore et vibratoire

 

…Les Sons nous permettent de parfaire Ce que nos mains jouent à former et maintiennent… Les Sons produisent l’architecture plus harmonique et plus subtile.
Et nous avons ces Sons audibles, mais également une immense palette de Sons subtils, qu’à présent j’ai envie d’écouter avec vous…

silence vibrant

Mes mains sont au repos, car j’écoute et je laisse se faire le travail des Sons, qui n’a pas besoin de l’action de mes mains en cet instant…

Je réponds silencieusement à certains de ces Sons par un son que j’émets; ou bien par ma simple réception – de par laquelle ce Son que j’entends et reçois voyage en moi, rencontrant d’autres Sons, de la matière, et de la Forme; et ainsi se modifie, s’architecture, tout en nourrissant ce qu’il traverse…
Ecoutons encore :

…Silence vibrant

…Il y a de nouveaux Sons, n’est ce pas ?!
Cette nouvelle structure d’émission, je l’entends, elle me plait ! Elle nous rapproche les uns des autres. Elle nous rend plus interactifs, ensemble.
Et j’ai envie de la chanter ! …

 Chant vibrant

Je me sens Joyeux !
J’ai agi, j’ai oeuvré.
Je reçois.
Je Suis ! Ainsi mon Service s’accomplit !

J’avance encore ma main pour toucher – si je peux – cette Forme… Et elle a changé son contour : elle est plus ferme, plus condensée. Je la sens harmonisée. Elle me parle.

Elle a besoin de me parler, et que je l’entende, car ainsi se crée Ce qui prend Forme…
…Je n’ai aucun pouvoir sur elle.
Et cependant elle ne peut se générer toute seule…

…Chant vibrant

…Silence vibrant

J’accueille à présent par mes mains les Sons qu’émet cette Forme…
Il n’ est plus rien d’autre que je touche…
Et je reçois !
…Et si j’agis je ne suis pas en train de savoir, ni de vouloir ce que j’agis.
Je suis Instrument, instrument créateur… Mais à ce stade sans aucune volonté de maîtrise…
Et je remercie encore une fois Ce qui me fait Etre et Servir !

Ecoutons une dernière fois les Sons subtils, chantés par cette Oeuvre là – qui tout à la fois nous appartient, et se trouve complètement Libre de nous appartenir ou pas…

…Silence vibrant

 

…J’ai beaucoup parlé. Cela n’est pas mon usage – et je vous remercie de votre Ecoute : qui crée ma Parole.

Je vous salue, Bien Aimés Frères et Soeurs Humains, je suis Anasharanda Ool, Elohim II de la Terre.

Alléluiah !

.

Ceci est suivi par une intervention chantée de Eluhyam Al, Elohim de la Terre (n°12)

.

via Christine Anne K. le 21/10/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.