Eshtananda Ous, Elohim : Sources-Feu & Perceptions neuves.

écouter >

C’est une Joie importante pour moi de m’adresser à Vous, très chers Humains…
Je suis Eshtananda Ous, Elohim affilié aux Sources-Feu.

Je n’ai pas coutume de m’approcher de vous -j’ai d’autres terrains d’actions- et cependant je me réjouis, car j’ai actualisé beaucoup de Formes qui sont présentes en votre monde. Et ces Formes, comme toutes Formes  vivantes, ont évolué… Certaines en grande Beauté, certaines de façons plus prévisibles – et certaines vers une sorte de fin.

Silence vibrant

Ma prérogative et mon rôle en ce jour, à travers la voix et le corps de ce canal -qui nous est chère, et fiable- c’est de Vous permettre de rencontrer quelques aspects de vous qui ne vous sont pas encore véritablement connus.

Certains d’entre eux peut-on dire étaient dormants; d’autres non installés. Et certains -les plus rares- ne vous étaient simplement pas perceptibles, bien que fonctionnels…

silence vibrant

..Et il est vrai qu’à présent la conjonction de ces trois sortes d’aspects (que j’ai mentionnés) permet que se réalise une sorte de Boucle qui donne sens, dynamique – et qui ainsi vous permet très certainement de mieux reconnaître en vous Cela.

A présent c’est possible. C’est même souhaitable.
…J’ai contribué à la mise en forme de cette Boucle.

Long silence vibrant

A travers ce silence fort nourri, la Boucle que j’ai mentionnée peut manifester en vous quelques chaudes vibrations. Car je vous rappelle que je suis affilié aux Sources-Feu, et dès lors qu’il y a chaleur, les effets de cette Boucle sont affiliés également à certaines de ces Sources-Feu.

Court silence vibrant

J’apporterai une petite précision -c’est une parenthèse- que : lorsque je dis « chaleur » associée aux Sources-Feu, il s’agit de chaleur dans votre corps – et pas forcément de toute chaleur extérieure à votre corps…
Evitez les déductions intempestives mes très chers !

Silence vibrant

Laissez donc : cette chaleur, la danse des molécules, l’échauffement des programmes, les voltes et virevoltes de la Boucle…

Silence vibrant

De la sorte, la vibration de la Source-Feu concernée s’amplifie à ces instants-même en votre Corps physique, et mental. Et la vibration d’une seconde Source-Feu s’amplifie dans la périphérie aurique de certaines couches précises de votre Corps distant.

 Silence vibrant

Votre cœur enfin est directement relié, à travers plusieurs Boucles, à une autre Source-Feu qui, elle spécifiquement, conjoint et redistribue -de par ce qu’elle est-  non seulement chaleur, mais informations et dysformations de par et vers les cœurs.

C’est ainsi qu’entre autre leur pulsation peut se réaliser si parfaitement.

 Long silence vibrant

Vos cellules entrent dans la Danse.
La Danse orchestrée avec les Sources-Feu dont j’ai parlé.

…Et même si votre Soleil est en ces instants fort présent par une chaleur extérieure, cela est sans aucun rapport avec ce dont je parle, avec ce que je réveille en vous…

– Votre Soleil n’est pas une Source-Feu : ne faites pas de confusion ! –

Long silence vibrant

– Si d’aventure il vous arrivait, de par une sensibilité individuelle, que trop de chaleur se manifeste pour vous, je vous inviterai alors à faire ceci avec les doigts de vos deux mains : faites donc en ce cas se rejoindre la pulpe de votre pouce et celle de votre médius, puis ajoutez délicatement à cette réunion un troisième doigt qui est votre index.
Cela aura pour effet de réguler certains débordements éventuels.

Silence vibrant

…En effet Ce que je suis en train de faire manifester en vous n’est que pour le temps d’une découverte et d’un petit travail ensemble.

Je ne suis pas venu vous chauffer à blanc !

Longue séquence en langue Elohim
clôturée par un souffle net
puis silence vibrant

La posture de vos doigts n’est plus nécessaire. Le plus chaud est passé !

Silence vibrant

…Peut-être une certaine chaleur au niveau de vos globes oculaires et de vos paupières s’est-elle manifestée ces derniers temps -ou bien elle va le faire si ce n’est déjà fait- car en effet la nature et la forme de votre vision déploient disons de nouveaux muscles, et en tous cas bien évidemment de nouvelles performances – que vous devez toutefois apprendre à évaluer et à exercer.

Vos yeux, votre nez, votre bouche sont des récepteurs avancés : récepteurs de formes, récepteurs de fréquences, récepteurs de flux.

Court silence
Chant en langage stellaire

Silence vibrant

Le Chant qui a été déployé provient directement de l’une des Sources-Feu concernées dans ces « ouvertures de perception » (peut-on dire, pour que cela vous parle).

Court silence vibrant

Cela ajoute donc quelques flux d’informations, complexes et néanmoins simples, à ce qui actuellement est perçu par ces récepteurs –nez, bouche et yeux dont j’ai parlé.
Ceci parce que je souhaite faire mon possible pour que les choses soient plus claires et simples pour vous.

Silence vibrant

…Certains mouvements spontanés de vos corps peuvent manifester un lien accru avec des Sources-Feu.

Il y a en effet information reçue par vos corps.
Et la naissance de Formes -jouées par ce que permettent les formes physiques de votre Corps- peut être un excellent moyen d’intégrer les flux et de les faire bio-résonner : non seulement pour chacun de vous-mêmes, mais encore plus pour l’Ensemble que vous formez avec tous vos frères et sœurs – ainsi qu’avec d’autres espèces habitant votre Planète.

Silence avec les cris rythmés d’un oiseau inhabituel au loin
Silence vibrant

N’hésitez pas, par conséquent, à employer les mouvements joyeux de vos Corps -qu’ils soient dansés ou différents- pour faire circuler en vous et répandre les flux d’informations actualisées !

Cela devrait vous être tout à fait agréable et tonique – non seulement physiquement mais dans bien des aspects de Vous, et également dans la tonicité de vos Corps distants.

Long silence vibrant

La Source-Feu a également le pouvoir d’apaiser les fièvres mentales, car peut-on dire l’Information se répartit davantage dans d’autres zones de votre configuration, et par conséquent le mental n’a plus à assumer ce qu’il croit devoir assumer avec tant de fébrilités (parfois – m’a-t-on dit)…

Long silence vibrant

Certaines Danses sacrées très ancestrales, anciennes, très construites (et cependant très simples parfois) dans vos patrimoines terrestres ont été reliées directement –plus ou moins directement- à des Sources-Feu.

Depuis, elles se sont rigidifiées. Depuis, la plupart d’entre elles ont perdu en grande partie cette connexion. Mais néanmoins l’ »âme » peut-on dire (j’emploie ce mot pour indiquer une notion que vous connaissez – ces danses n’ont pas d’âme au sens où une personne, dans vos critères, en a une.)
…Néanmoins si vous vous reconnectez intérieurement à la Vibration « âme »  de ces Danses,  vous pourrez recontacter également avec votre Corps des influx -voire l’Influx primordial- de la Source-Feu associée à telle ou telle Danse.
…Il est alors indispensable de s’affranchir des formes rigides développées par les enseignements qui les ont véhiculées ! Et peut-être de retrouver -par la voie du cœur seulement- des Formes.

Silence vibrant

Votre connexion aux Sources-Feu va -je l’ai déjà mentionné avec d’autres mots-  développer des Capacités de perception, et par conséquent de Vision du monde et de Compréhension qui vont se modifier en s’élargissant…

Silence vibrant

Soyez donc tout à fait ouverts et bienveillants !

Soyez joyeux de Ce qui peut vous apparaitre inhabituel, incongru -voire troublant- dans certaines découvertes – qui certes devraient être tâtonnantes, mais peuvent se construire très rapidement dans une Cohérence.
Car il n’y a que Cohérence absolue dans ce que vous allez percevoir peu à peu.

Il y aura un apprentissage.
Mais si vous pensez à vous relier aux Sources-Feu cela pourra peut-être amplifier votre entrée en apprentissage.

…La Boucle dont je vous ai parlé est à présent d’un niveau d’Activité qui convient à ce que je souhaitais voir se réaliser et j’en suis heureux ! …

Je sais que tout Ceci est réalisé avec non seulement votre Accord, mais votre Désir.
Car il ne serait pas décent ni possible de vous imposer -à votre corps défendant- de telles Ouvertures.

…C’est donc en toute fluidité réciproque et en toute concordance que j’ai réalisé cette petite Oeuvre avec vous !

Je suis Eshtananda Ous,  Elohim affilié  aux Sources-Feu.
Et de tout mon cœur je vous salue !

Alléluia !

via Christine Anne K. le 22 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Eshtananda – n°13 – Poème/Lois des Elohim

cliquez pour écouter

Introduction en langue stellaire

Mes salutations Très Chers, Bien Aimés Fils et Filles de cette Planète Terre que nous chérissons. Vous me connaissez, je suis Eshtananda, Elohim.

Nous avons beaucoup travaillé Vous et nous, à travers ce qui vous a été enseigné (ou redit), transmis, émané, au cours de ces nombreuses interventions où moi et mes Frères et Soeurs Elohims, créateurs au Service de la Source Une et dévolus entièrement à ce Service, nous vous avons en quelque sorte aidés à vous déprogrammer et reprogrammer… Afin de pouvoir être qui vous êtes véritablement, et dans le Présent – et non pas simplement au regard du passé : qui n’existe plus, qui est révolu, qui est simplement une archive.

Il est donc important, Très Chers, que seul le Présent vous préoccupe. Et lorsque j’emploie cet étrange mot, le verbe « préoccuper », je m’adresse à ce qui en vous peut encore se préoccuper, à savoir votre personne, équipée d’un mental un peu trop actif quelques fois. Car la partie plus subtile et plus vaste de vous n’est pas soumise à ce qui pourrait s’intituler « préoccupations », sous aucune appellation que ce soit. Et lorsque j’interviens ainsi, je m’adresse encore simultanément à ces deux aspects de vous : car votre personne encore impliquée dans son environnement coutumier a certes toujours quelques besoins de savoir, de comprendre, de gérer… Néanmoins je vous rappelle que tous ces messages, depuis déjà de fort nombreux mois, s’adressent également et vibratoirement à vos Etres, dégagés des limites de votre personne.

Nous avons donc réalisé ce travail de ré-information et de nouvelle information qui, prenez-en conscience, est une co-création, et non pas seulement une création imposée par nous, même si notre fonction fait cela.

Nous vous avons -nous les Elohims intervenant en ce cadre et ce canal- transmis sous différentes formes les principes de la Co-Création, qu’il importe que vous possédiez et que vous pratiquiez pour élaborer, créer, construire, faire devenir ce qui est entre vos mains dans le Présent : ce Présent étant l’aube de ce nouveau Cycle pour vous et pour la Terre, et non pas la continuation améliorée de ce qui caractérisait le Cycle précédent.

Lors de ma dernière intervention en ce canal, je me suis adressé spécifiquement quelques instants à tous ceux d’entre vous qui portent tout particulièrement la vibration et l’empreinte de l’Etre Elohim, car nombreux sont parmi vous ceux-là. Nous considérons donc que ces humains-là, encore plus spécifiquement, sont en charge de faire développer et être dans leur intégrité ces formes, ces modes, ces outils, ces états, qui font partie des conditions de la Co-Création telle que nous l’avons conçue, vous et nous ensemble. C’est donc une responsabilité disons plus importante pour certains.

Néanmoins, la responsabilité doit être intégralement partagée et non pas hiérarchisée. Les facultés de co-création sont absolument dévolues à tous, sans exception -au sein de Lois Harmoniques parfaitement cohérentes, vibrantes, et j’espère aussi musicales que possible pour vous. Et le rôle des Elohims est simplement d’être à leur place – ce ne sont pas des chefs : disons que ce sont des focalisateurs et des redistributeurs de ces impulsions co-créatives et de ces vibrations de créations collectives. J’espère que cela est suffisamment clair, car il importe que l’Harmonie des fonctions, des tâches et des états soit bien établie, avec clarté, avec simplicité, avec Joie, avec acceptation et avec plénitude.

silence

Vous êtes à présent, mes Très Chers, Très Aimés, dans un état, dans une phase où il y a peu à rajouter -en ce qui me concerne- à ce qui a été développé… Je vous inviterais donc, si j’étais un professeur terrestre, à relire les cours et à les pratiquer. N’étant pas un professeur terrestre -et n’étant pas un professeur, mais un créateur- je me contenterai de me réjouir avec vous de ce qui Est.

silence

Vous avez donc à considérer -on peut dire dès à présent, en ce jour qui signe chez vous l’entrée du Printemps- que vous êtes les seuls créateurs aux commandes et que nous n’intervenons plus, mise à part l’existence des Elohims Terrestres, qui sont encore une fois fort nombreux parmi vous…

Nous ne sommes pas pour autant absents, nous ne sommes pas pour autant détournés, nous ne sommes pas pour autant coupés de vous, ni réciproquement. Cela signifie que très clairement vous pouvez faire appel à nous à tout instant, -que cela soit établi, et avec Joie et clarté-…Mais cela signifie également que nous ne viendrons pas rajouter des éléments à tout ce qui a été délivré -du moins pour le moment- car vous êtes en possession d’une quantité considérable dirai-je d’éléments, de données, d’outils, de possibilités, de matériaux, de gammes vibratoires, de collaborateurs possibles, de ressources, d’Intelligences Collectives bien nourries.

…Il vous appartient donc -en toute plénitude, en toute intégrité, en toute Essence- de les employer, ensemble et pour le plus grand bien de votre Nouvelle Ere peut-on dire.

Mon propos n’est-ce pas ressemble dans sa forme à une sorte de discours de cloture….Je viens de m’expliquer sur cet aspect en signalant que vous pouvez toujours faire appel à nous.

Et pour cette (probablement) dernière intervention de ma part, je vous offrirai -en toute liberté et simplement- un Poème. Vous pourrez adjoindre ce Poème à celui des Lois de la Création que vous aviez reçues par la voix de Ej’zouga, Doyenne des Hautes Consciences. Ce Poème, lui, est un Ensemble de Préceptes et de Services dans la Joie qui nous appartient, à nous les Elohim, et que je vais vous faire entendre… Il sera suivi je pense d’un chant, par l’intermédiaire de notre Soeur Eluhyam, que vous connaissez.

Poème chanté

De même qu’il vous a été transmis très récemment certaines Musiques -que l’on peut dire de vos origines ou des origines également de cet Univers- de même ce Poème peut être considéré comme une sorte de Musique ou de Texte fondateur, qui nous accompagne depuis des temps originels – des états (plus exactement) originels. …Mais pour autant, cela n’appartient en aucun cas au passé, cela ne cesse d’appartenir au Présent, et cela ne cessera en aucun cas d’être le Présent.

Je vous invite donc à enchâsser en vous l’existence et la mémoire de ce Poème… Vous aimeriez peut être pouvoir lui attribuer un nom. Je n’ai pas de nom à vous fournir.

Voici donc Très Chers et Très Aimés, l’instant où je vais me retirer de ce canal -avec toute ma Présence, ma dédication, ma Joie. Je vous laisse à présent, Vous, les Créateurs, Etre pleinement, en vos Fonctions, et en vos états.

Je suis Eshtananda, Elohim. Je vous salue. Alléluiah!

(Notre Soeur Eluhyam Al va me succéder après quelques instants.)

 

via Christine Anne K  le 20 mars 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eshtananda – n°12


écouter Eshtananda n° 12           (ou : mp3 téléchargeable)

Introduction en langue Elohim

Recevez mes salutations, Très Aimés. Vous me connaissez bien, je suis Eshtananda, Elohim.

Je ne dénombrerai pas et je ne décrirai pas les Mondes que j’ai créés ou co-créés, mais cette accumulation -joyeuse et toute entière dans le Service de l’Un- me confère aujourd’hui une expérience que j’aime à partager.

J’ai donc pour Joie, pour objectif tous ces derniers temps d’apporter ma contribution -aux côtés de mes Frères et Soeurs Elohims qui s’adressent à vous également-  à tout ce qui amplifie, dévoile et remet à jour, voire ajoute aux programmations et architectures nombreuses qui constituent, mes Très Aimés, les structures de vos corps, de vos corps étendus, de vos Intelligences et même de vos Etres… Il est à ce jour néanmoins sur la Terre, et parmi vous, un nombre important d’Elohims (incarnés donc parmi vous)….et c’est à eux que je m’adresse plus spécifiquement aujourd’hui – et je sais qu’ils m’entendent !. (J’ajouterai néanmoins que ce n’est pas pour exclure, le moins du monde, les autres Etres qui écouteront et recevront vibratoirement mes propos : ce genre de raisonnement n’a pas lieu dans notre système de fonctionnement et de partage.)

Je m’adresse donc (et vous comprendrez pourquoi) disons à la population Elohim de la Terre, qui elle-même joue son rôle par une sorte de redistribution spécifique : ce qui amplifie tout simplement au sein de l’ensemble de l’Humanité terrestre les paramètres et les outillages de co-création de votre Nouvelle Vie, de votre Nouvelle Planète si l’on peut dire, de vos nouveaux paradigmes, ainsi que de nouveaux corps et de leurs interactions dans cet ensemble.

Une partie de mon intervention va donc avoir lieu simplement en langue Elohim, mais croyez bien que cela n’est nullement par hermétisme, bien au contraire! J’ajouterai également quelques commentaires dans votre langue usuelle.

J’ai donc aujourd’hui la Joie de transmettre un petit nombre de principes et de « guidelines » dirait on en anglais, à l’ensemble de nos Frères et Soeurs Elohim terriens : qui les répercuteront avec tout leur art au niveau de l’ensemble de tous et de toutes.

Premièrement:

Transmission du premier élément en langue elohim et son

silence

J’ajoute donc, comme vous pouvez vous en rendre compte, à ce que j’ai énoncé  la transmission de la Forme que vous êtes en train de recevoir et qui vous sera d’une grande utilité.

silence, intégration

Et si vous trouvez cette Forme réjouissante -ainsi que je le perçois- et bien je m’en félicite ! Cela va dans le sens de ma Joie à vous transmettre ces principes et ces guidelines.

silence

Deuxièmement, n’oubliez pas ceci:

Transmission du deuxième élément en langue elohim, suivi d’une série rythmée de clacs

…Respectez bien les paramètres de cette fréquence, et vous serez surpris et heureux des capacités que vous allez voir s’amplifier grâce à son emploi… J’entends encore votre Joie et je m’en réjouis.

silence

Troisièmement:

Transmission du troisième élément en langue elohim

…Et pour compléter cela j’ajouterai que, en référence à ce que ma Soeur Eloha a proposé tout récemment, je vais vous inviter à pratiquer ce retrait de vos oreilles qui vous a été indiqué lors d’un jeu d’enlèvement de masque. Il ne s’agit pas là tant du masque que de la fonction primaire de vos oreilles. Vous êtes donc invités, en respectant les données que je viens d’énoncer, à retirer une partie du programme stocké dans vos oreilles…pour le remplacer par celui qu’avec la Forme et la fréquence que vous avez reçues vous allez pouvoir installer – en utilisant en sus les trois données que voici, que je transmets en silence:

Première donnée…..    silence vibrant

Deuxième donnée…………silence vibrant

Troisième donnée………….   silence vibrant

…J’entends que cette donnée vous réjouit également beaucoup et je m’en réjouis ! Continuons donc dans ce plaisir partagé de notre échange….

J’ai donc un quatrième paquet de recommandations à vous transmettre… Et pour faciliter cette réception je vous invite à mettre en action la fonction visuelle de votre cerveau humain en regard intérieur, pour constater le tracé précis de ce que je vous trace moi-même.

transmission  en silence

Je sens votre Joie qui s’amplifie. Nous continuons…Quel bonheur pour vous n’est ce pas? Attendez la suite…

transmission  en silence

…Vous prendrez bien soin d’entourer cela par un Cercle parfait que vous allez tracer vous même -avec perfection je n’en doute pas un instant. Vous aurez ensuite votre propre tracé disons personnel, ou de petits groupes qui va compléter ce tracé. Quant à moi je vais ajouter ceci:

Transmission en langue Elohim

Voici donc mes Très Aimés Frères et Soeurs Elohims de Terre (ainsi que vous tous qui avez la chance de nous écouter) que vous ont été redonnées ces quatre séries de principes et de guidelines, qui vous étaient bien évidemment destinées et soigneusement mis de coté, dans l’attente du moment où il serait approprié de les restituer…

Vous êtes donc en possession de bien des éléments, paramètres, possibilités -des logiciels même pourrait on dire- qui vont vous assurer stabilité, sureté, déploiement de données intelligentes; et créativité organisée et partagée dans l’élaboration de ce que vous déciderez -en commun probablement, même si vous travaillez à distance les uns avec les autres- …de réaliser, de faire Etre, de jouer, de tenter, de matérialiser et de subtiliser.

Quelle Joie n’est ce pas entre nous !? Quelle joie vous pouvez partager avec tous vos Frères et Soeurs de la Terre -qui eux même disposent de bien des trésors à partager, n’en doutez pas ! …Les Elohims ne sont pas des privilégiés, ils remplissent  leur Service, de même que tout Etre le fait.

Il me reste mes Très Aimés, avant de me retirer, à vous annoncer en toute simplicité que notre Frère Ashtir le Deuxième interviendra à ma suite en ce jour et que vous découvrirez ses talents -et nous nous en réjouissons. Il est, disons, en quelques sorte le successeur en la fonction de Maitre-ès-Formes du Vénérable Ashtir (qui occupe à présent un autre niveau d’Etre et de fonction). Et nous nous réjouissons, et nous partageons notre Joie et je partage la vôtre mes Très Chers, Très Aimés Frères et Soeurs et Amis, et bien Aimés de Terre.

Je suis Eshtananda, Elohim créateur, et je vous salue.

 

via Christine Anne K. le 26 /01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Eshtananda n°11

Ici nous co-installons avec Eshtananda des programmes pour nos capacités de création d’Unité, et rencontrons un autre espace d’Unité…

écoute : http://vimeo.com/34671628

Introduction en langue Elohim

Biens Aimés je vous salue. Je suis Eshtananda, Elohim. Vous me connaissez de par bien des interventions et conversations que nous avons eues durant les temps -récents pour vous- de déconstructions et de fin du cycle qui s’est achevé. Voici donc à présent ma première intervention en ce nouveau Cycle.

Je suis venu aujourd’hui, ainsi que l’a annoncé ma soeur Elohim de la Terre, Eluhyam Al, pour installer avec vous et vous permettre d’employer quelques éléments de programmes, qui ont pour effets de développer et de préciser vos capacités à vivre et à créer l’Unité.

Il vous a donc été donné tout récemment l’accès privilégié -entre autres par l’intermédiaire de ce canal en lequel nous nous exprimons, mais également en d’autres formes-  à des vibrations d’Unité authentiques, vivantes, réelles, émanées de tel ou tel monde d’Unité ou de tel ou tel vaisseau d’Unité. Ce fut donc, pourrait on dire, un préambule à ce qu’aujourd’hui ensemble nous pouvons mettre en place pour vous, en vous…

Il vous est donc possible Mes Très Chers, Très Aimés, de mettre réellement en oeuvre des réalisations d’Unité et des processus d’Unification absolue de la dimension et du monde dans lesquels vous évoluez, de par la conjonction : de votre propre évolution, des données que vous avez recues, des connaissances et des désirs que vous avez; ainsi que de par la fluidification offerte par les chants que vous avez reçus d’ Eluhyam Al, et enfin de par la mise en place de ces quelques petits éléments de programmes que nous allons passer en revue et installer ensemble.

Je sais que vos coeurs désirent ces éléments. Laissez donc ce qui en vous pourrait s’exprimer comme résistances de l’égo, du mental de la personne (embarrassé de certaines croyances) se dissoudre, se mettre de côté…Car si vous les maintenez cela n’empêchera pas certes ce qui doit se faire, mais cela se fera avec plus de difficulté pour vous (ce que je ne souhaite pas, et vous non plus certainement)…

– Toutefois j’ajouterai que pour quiconque désire fermement en son coeur ne pas recevoir ces éléments, il a toute liberté de ne pas les recevoir : auquel cas il vous suffit d’émettre clairement l’intention en votre coeur de ne pas les intégrer. J’ajouterai que je sais qu’il est juste qu’un tout petit nombre n’intègrent pas ces éléments car ils ont choisi une autre voie; mais ils ne sauraient en aucun cas interférer avec la nécessité et le désir des coeurs d’un plus grand nombre, qui eux attendent et désirent cette extension et cette solidification de vos capacités collectives et individuelles de création de l’Unité.-

Je vous laisse quelques instants, pour disons vous préparer. Et dans ce silence de préparation je vous invite à prendre conscience de la mise en place d’une Forme, extérieure à vous mais qui va permettre la distribution de ces éléments de programmes en vous et parmi vous.

Transmission vibratoire de la Forme

J’entends qu’à présent vous êtes prêts à ce que le premier élément soit mis entre vos mains… Car c’est bien entre vos mains qu’il doit se disposer, c’est à dire qu’il interagit entre vos deux mains. Chaque main disons va être porteuse d’une pièce pourrait on dire, et la conjonction énergétique de ces pièces, et de vos mains avec tous leurs programmes fort complexes, va produire le positionnement véritable de cet élément. Je vous invite donc simplement à disposer vos deux mains dans le geste qui vous conviendra, de réception et de conscience localisées dans la paume étendue de vos deux mains conjointes… Nous allons donc vous et moi procéder à présent à la configuration entre vos deux mains de ce petit programme qui va s’adapter disons très individuellement à chacun d’entre vous. Le voici.

Transmission vibratoire

Comme vous le percevrez peut être, la vibration de votre coeur interagit également dans cette configuration, et il importe en effet que cet élément, destiné à amplifier vos capacités d’Unité, soit directement harmonisé avec la vibration d’Unité spécifique de votre propre coeur, sans lequel cet élément ne saurait agir parfaitement.

Il s’agit donc – pour offrir une explication sous un angle différent- d’un élément de programme qui, au niveau des possibilités d’action, non seulement manuelles mais peut-on dire éthériques, et de leurs capacités étendues, va vous permettre d’élaborer des vibrations d’Unité dans vos actes, dans vos intentions; et va vous permettre de vous accorder spontanément et harmoniquement avec les vibrations d’Unité émises par vos Frères et Soeurs… Ainsi donc, vous pourriez vous représenter que vos mains réciproques se conjoindront dans une même vibration d’Unité pour co-créer ce qu’elles auront à co-créer… Je vais clore par un son subtil cette installation dans quelques secondes…

Transmission sonore subtile

Et je vous demande à vous-même de clore à présent cette installation, simplement en joignant les paumes de vos mains quelques instants avec acceptation, avec conscience, avec peut-être désir d’Unité, avec vos capacités connues ou inconnues de Créations individuelles et collectives. Et percevez entre vos deux mains le courant de la vibration de votre coeur, tel qu’en cet instant elle vibre.

Cet élément est donc parfaitrement posé et je vais à présent vous offrir la possibilité d’un deuxième élément. Vos deux globes occulaires vont devenir en ces instants le réceptacle de ce deuxième élément. Disons que de même que l’élément précédent, il est en quelque sorte activable par l’action conjointe de vos deux yeux, et qu’en cet instant au niveau de chaque oeil je vais vous proposer d’engrammer une petite séquence sonore. Vous n’avez aucun travail de volonté à effectuer mais simplement à mettre vos yeux en accueil et à les relier également à la vibration qu’en cet instant a votre coeur…Je vous rappelle si il en est besoin que nous installons là encore un élément de programme visant à l’Unité de votre monde. Que vos deux yeux donc reçoivent cette séquence sonore.

Transmission sonore et vibratoire

Je vous invite à présent mes Bien Aimés à déposer quelques instant la paume de chacune de vos deux mains sur vos paupières fermées – ceci met donc en relation physiquement le premier élément et le second… Je vous invite également à présent, une fois vos paumes retirées, à focaliser votre regard (que vos yeux soient ouverts ou fermés) : d’abord vers le bout de votre nez pendant environ trois secondes, puis à focaliser de la même façon votre regard vers un point situé à l’arrière de votre crâne dans la zone sus-occipitale. Je ne doute pas que vous allez trouver et sentir ce point car il est, par sa nature même, relié à ce programme et vous ne pouvez pas le manquer. Consacrez donc également environ trois secondes à la focalisation intérieure de votre regard sur ce point là.

Vous pouvez relâcher votre regard si ce n’est déjà fait, et porter votre attention sur un point situé à la base de votre cou dans le creux de la gorge, au dessus des clavicules. Peut être déjà l’avez vous senti s’activer depuis quelques instants. Il s’agit du point qui va nous permettre d’accéder à la localisation d’installation de l’élément suivant. Je vais donc vous demander, pour procéder à cette mise en place de cet élément suivant, de réaliser par votre pensée une ligne intérieure entre ce point à la base du cou que nous avons identifié, et l’extrémité de votre sacrum (ou de votre dernière vertèbre sacrée si cela vous convient mieux).

Dans un espace qui se trouve à environ deux tiers de la distance entre ces deux points, en partant du point à la base de votre cou (ou à un tiers en partant de la pointe de votre sacrum) se trouve le lieu d’installation du troisième élément; c’est donc un point à l’intérieur de votre corps dans une zone où vos organes de digestion se côtoient les uns les autres, et vous n’avez pas le moyen de l’identifier sensoriellement de façon précise -c’est pourquoi je vous ai fait tracer cette ligne… Vous avez donc la capacité énergétiquement et mentalement de le situer très suffisamment.

Nous allons vous et moi mettre en place en cet endroit un petit programme vibrant -sorte d’émetteur récepteur de vibrations d’Unité- qui donc va être actif dans une région de votre coeur et de votre corps, et qui va diffuser non seulement cellulairement mais autour de vous. Cet émetteur-récepteur vous sera d’une grande utilité pour recevoir, analyser et redistribuer des éléments vibratoires d’Unité, qui seront mis à votre disposition ou en accès libre disons dans votre environnement; ainsi que dans vos accès plus subtils à de nombreuses bases de données. Nous allons donc mes Très Aimés simplement procéder à l’installation de ce petit programme en un point qui est déjà en quelque sorte préparé pour le recevoir et pour l’intégrer en toute harmonie… Pour cela je vais vous demander de joindre à chaque main votre pouce et votre index en les pressant légèrement l’un contre l’autre, et de focaliser une partie de votre conscience sensorielle sur votre sacrum, et l’autre partie de cette conscience sensorielle à la base de votre cou. Vous pouvez donc vous figurer que l’ensemble des quatre points réalisés avec le geste que forment vos doigts constitue une sorte de losange.

Je vais procéder à l’installation sonore, grâce à vous, de ce petit programme. Il s’agit d’une séquence de sons subtils, mais je vais vous inviter dans quelques instants à émettre vous même quelques sons d’installation et d’activation qui permettront, soyez-en conscients, une meilleure et plus fluide insertion de ce programme dans votre corps.

Transmission sonore et vibratoire

Je vous inviterai mes Très Aimés à compléter ce travail que nous avons fait ensemble -en toute liberté de votre part, je tiens à vous le rappeler- en buvant quelques verres d’eau supplémentaires et en absorbant quelques cuillérées de miel, afin de parfaire les conditions d’intégration de tout cela.

Et je vais à présent, avant de clôturer notre rencontre, vous proposer de rencontrer une nouvelle vibration d’Unité qui provient -ou qui se trouve peut on dire- au niveau cinquième de la plage vibratoire de prédilection d’un certain nombre d’Elohims, et qui est celle dans laquelle souvent nous élaborons ensemble les prémices de nouvelles créations, de par notre simple présence conjointe en cet endroit. Voici donc l’accès pour vous à cette vibration.

silence vibrant prolongé

…Puissiez vous donc puiser dans cette plage vibratoire d’Unité les nombreuses ressources de créations unitaires que vous pouvez désirer employer. Cette Vibration sera engrammée en vous, de même que les autres vibrations d’Unité que vous avez eu et avez l’occasion de traverser, de découvrir, ou de rencontrer. Puissent ces éléments de programmes -qu’ensemble nous avons installés- porter leurs fruits et vous permettre de vous harmoniser dans la Joie, la Création et l’Unité. Puissent les chants de notre Soeur Eluhyam vous accompagner dans ces processus et dans cette Joie, que j’espère vous saurez partager en toute Unité.

Je vous salue. Je suis Eshtananda, Elohim, et je vous dis à bientôt. Alléluiah!

via Christine Anne K. le 31/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°10 – et Chant « Baume »

 

-lien pour écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/27848304

-lien d’écoute du chant « Baume » qui lui fait suite  : http://vimeo.com/27848447

 

Brève introduction en langage stellaire

Je vous salue, Bien-Aimés, Frères et Soeurs amis de la Terre, créatures et créateurs. Me voici : Eshtananda, Elohim, créateur – ainsi que bien d’autres…

brève séquence en langage stellaire

Que la Joie s’imprime absolument, universellement, en vos nouvelles structures, lesquelles sont encore en cours d’activation. Ayez confiance en cela, ayez confiance en vos capacités d’exploiter et d’être tous ces nouveaux possibles qui sont désormais part intégrante de vous.

Les langues que nous employons pour vous parler ne vous sont pas inconnues, car à présent s’est ouverte en vous la faculté de les comprendre… N’élaborez pas de défenses mentales en croyant que ce sont de jolies petites séries de sons, inintelligibles et un peu folkloriques : cela n’est pas le cas, c’est la véritable langue que vous avez à entendre. Je vais néanmoins m’adresser à vous dans la langue habituelle qui vous permet de faire fonctionner vos capacités mentales et de raccorder mes propos à votre pensée ordinaire, et ainsi vous donne la satisfaction d’avoir mieux compris, enregistré et joui en vos personnes de ce qui vous est dit, mes Très Chers – et cela est important pour vous, nous le savons, en ce temps de transition. Nous nous réjouissons néanmoins que certains intervenants puissent à présent s’adresser à vous dans la langue authentique qu’ils ont besoin d’employer.

Il vous a été offert hier la beauté entière et simple du Grand Poème de la Création, et vos cellules à présent sont parcourues par cela. L’information s’est répandue en vous, et sachez que même elle irradie de vous. Cela est une joie partagée de tout l’Univers, pourrait-on dire. Les animaux de votre Terre également bénéficient de tout cela, et se réjouissent d’eux-mêmes en leurs cellules, en leurs corps, en leurs êtres, de ces nouvelles vibrations qui vous permettent à tous, habitants de la Terre, de partager à l’unisson ce que vous recevez, ce que vous devenez, ce qui vous guide, ce que vous co-créez, et ce qui vous porte en votre nouvel état en cours d’actualisation.

Nous avons créé certains circuits parfois depuis longtemps, car certains circuits créés depuis longtemps ont été, disons, mis en sommeil pendant les temps de la Matrice, et puis ont pu être remis en état ou réveillés progressivement tous ces derniers temps. (Je me réfère là à ce que vous appelez le passé récent – j’allais dire le passé présent, car à vrai dire, c’est cela qu’il faut dire)…Certains circuits ont été importés récemment dans votre structure -je me réfère là à ce que nous nommons vos nouveaux corps- et il vous a déjà été donné à travers nombre d’interventions de pouvoir contacter leur mise en pratique. Mais peut-être n’avez-vous pas encore intégré le fait que cette mise en pratique est destinée à être employée au quotidien, et non pas justement et seulement à l’occasion d’un petit exercice passager dans l’intimité de votre chambre! Je ne saurais trop vous inviter par conséquent à accepter de vivre ces actualisations dans votre présent, et les uns parmi les autres. Une simple acceptation et une simple intention sont suffisantes pour cela, à partir du moment où vous avez pu faire l’activation de ces fonctions. Et sachez même que tous ceux d’entre vous qui n’ont pas lu ou entendu directement ces interventions, bénéficient -de par le contact les uns avec les autres et de par le fait que vous êtes tous Un- ils bénéficient donc indirectement et par résonance de ces actualisations.

En revanche ceux-là, qui bénéficient indirectement, ont besoin également d’avoir l’information que je viens de vous délivrer, à savoir que ces extensions et ces actualisations de vous sont destinées à servir, et non pas à être regardées comme un bibelot posé sur la table. Il y a enfin encore, dans le présent et dans le présent qui va suivre très rapidement, de nouvelles actualisations – car nous suivons votre évolution; et en tant que co-créateurs avec vous, il est fort admissible et parfois bien pertinent ou nécessaire d’apporter encore de nouvelles améliorations ou mêmes quelques innovations. N’est-ce pas réjouissant, mes Très Chers ?

Soyez donc bien conscients que nous sommes, vous et nous, dans cet état quasi permanent de la co-création de vos nouvelles structures, de vos nouveaux corps, de vos nouvelles pensées, de vos nouvelles capacités, de vos nouvelles vibrations et de vos nouvelles co-vibrations.

séquence en langage stellaire

Je vais vous inviter en ce jour à ce que nous pratiquions ensemble, dans les instants qui vont suivre, la co-création et la mise en place d’un nouvel élément de votre composition de Lumière. Je ne vais donc pas vous l’appliquer, car il n’est pas prêt. Disons que j’ai travaillé à sa préfiguration, mais sa finalisation va être une collaboration avec vous, et c’est vous-même qui allez le poser ou l’intégrer dans votre propre structure (encore une fois, celle-ci étant partagée par l’ensemble de votre humanité). Je précise que cela concerne l’ensemble de vos nouveaux corps car, comme on vous l’a déjà dit, il y a plusieurs modèles  – ou plusieurs configurations, appelez cela comme vous voulez. Ce que nous allons faire aujourd’hui concerne donc l’ensemble et non pas une seule configuration.

Je vous demande à présent d’écouter attentivement ce que je vais vous dire dans la langue que vous comprenez..

(la sonnerie d’un téléphone retentit…)

Nous allons intégrer ce qui vient de se faire entendre…

Je vais donc à présent vous dire ce que j’ai à vous dire, et cela est la première programmation que vous devez entendre pour cette co-création. Prêtez-y donc une attention sans interrogation, car vous comprenez.

premier élément, en langage stellaire

Voilà, c’est donc le premier élément global du petit programme que j’ai préparé. Vous allez donc à présent laisser travailler votre intelligence circulaire pour simplement adapter ce programme créativement à vos corps. Je vous rassure : si vous faisiez une erreur, je serai en mesure de réparer le moindre dégât. Mais cela n’aura pas lieu, j’en suis sûr…

silence, intégration, co-création

…Cela se passe très bien, et nous allons envoyer un son via votre canal pour sceller cette première partie, d’ici quelques instants…

sceau sonore

Ma foi, je vous félicite ! A vrai dire, ce n’était pas gagné (pourrait-on dire). Je savais que c’était tout à fait faisable, mais sait-on jamais. Donc, bravo !

Nous allons donc, d’ici quelques secondes, aborder la suite… Voici l’élément suivant que j’ai préparé :

deuxième élément en langage stellaire

C’est à vous…

silence, intégration, co-création

N’oubliez pas, je vous prie, que vous fonctionnez en intelligence collective et non pas tout seul. Et j’ajouterai même : rappelez-vous qu’il vous a été communiqué très récemment la vibration de cette intelligence collective. Vous pouvez donc la recontacter.

…Je peux vous dire que vous avez des contributions extrêmement intéressantes de la part de personnes que vous jugeriez tout à fait inattendues dans cette collaboration.

silence

Voici à présent le son qui va sceller ce nouvel élément co-créé, et ce son va être reçu non pas de moi mais de l’intelligence collective :

sceau sonore

…Et voici le son d’Eshtananda pour compléter :

son complémentaire


…Nous allons marquer un petit temps de repos avant d’aborder la suite, et pour amplifier la qualité de ce temps de repos et d’intégration, je vais vous inviter à contacter dans votre mémoire, ou votre imagination, ou dans vos ressentis corporels mémorisés, le flux d’une rivière ou d’un fleuve coulant d’ouest en est.

Restez donc quelques instants dans la contemplation de ce flux – que cette contemplation soit plutôt visuelle ou plutôt auditive…

silence, contemplation


Je vais à présent vous proposer l’importation de l’élément suivant que j’ai préparé. Il sert, pourrait-on dire, à mettre en relation les deux précédents :

troisième élément en langage stellaire

Cela s’accompagne d’une forme que je vous invite à recevoir dans le silence, comme vous avez déjà reçu des formes en d’autres occasions. Cette forme est le support des éléments que nous avons co-créés. Faites donc appel à nouveau à votre intelligence collective pour employer avec moi cette forme dans l’architecturation des éléments précédents, fournis par moi et complétés par vous.

silence, réception

A ce stade, il nous faut établir un angle précis d’orientation du premier élément avec le second, à l’intérieur de cette forme. Je vous donne le chiffre de cet angle : 19.3°. Soyez bien attentifs à cela car l’harmonie entre ces éléments ne peut être négligée, et cet angle en est la garantie.

…Je perçois que cette notion d’angle perturbe certains participants de l’intelligence au travail. Je demande donc que soit effacée toute inhibition mathématique, toute inhibition intellectuelle concernant cette notion. Nous sommes au sein des Lois de l’Univers, et non pas sur une table d’examen, mes Très Chers : cela vous est naturel. Contactez donc en vous cette capacité et ne contactez pas vos incapacités. Je vous remercie.

silence, intégration

Je perçois que certains d’entre vous commencent à sentir la structure qui s’active et cela est bien, car par bio-résonance cela se communique à l’ensemble. Nous avons néanmoins un élément supplémentaire à y installer. J’attends quelques instants pour vous le fournir… Cet élément donc que je vais vous fournir va être fourni en très grande partie par moi. Vous avez simplement à y rajouter un son intérieur que vous allez, j’en suis sûr, co-créer de par votre intelligence collective. Le son que vous allez co-créer sera une sorte de quintessence de la multitude des sons qui seront proposés. Ne voyez donc là aucune difficulté particulière au niveau de votre personne, ou de votre Être, qui n’est pas isolé dans ce travail encore une fois.

Voici donc ce que moi, Eshtananda, je vous fournis :

silence

quatrième élément en langage stellaire

Votre intervention sonore, tel que je vous l’ai expliquée, va pouvoir se produire, mais attendez : je vous indique que ce son doit être originé par un certain point au bas de votre dos qui se trouve au niveau de la vertèbre 4 en remontant à partir du sacrum, et d’un point précis qui n’est pas un point physique mais subtil, qui est lié à cette vertèbre-là. Placez simplement l’intention d’émettre ce son intérieur, que vous n’entendrez pas avec vos oreilles ni avec votre voix, depuis ce point. C’est à vous.

silence, co-création

Je vais ajouter, par la voix de mon canal, un son harmonisant pour fluidifier la conjonction de tous les sons émis par votre intelligence collective :

son harmonisant

Voici venu le moment pour moi de poser le dernier sceau à ce travail. Je vous demande de bien relâcher votre corps physique pour cela et de concentrer intérieurement votre regard vers l’horizon, bien que vous ayez les yeux fermés.

dernier sceau sonore

Restez ainsi encore un petit moment, mais peut-être allez-vous commencer à percevoir subtilement un certain état… Accueillez donc cet état sans chercher à l’analyser… Sa simple acceptation consciente est suffisante pour son activation définitive.

silence


Je peux simplement vous dire à présent que ces éléments de structure, ce programme peut-on dire que nous avons co-installé ensemble et fini de co-créer en vous et pour vous a pour fonction, entre autres, d’affiner notoirement vos capacités de vous relier à l’intelligence collective et de produire via celle-ci des éléments structurants, efficaces, interactifs, qui trouveront leurs applications dans toute co-création que vous pouvez souhaiter mettre en oeuvre. Il a également quelques effets harmonisants sur certaines de vos fonctions subtiles, vibratoires, en particulier dans vos relations avec certains Frères et Soeurs galactiques, que vous ne rencontrez pas encore physiquement mais qui sont autour de vous; et cela en toute beauté, en toute fraternité, en toute intelligence partagée, en tout amour et en tout respect mutuel.

Je terminerai par ces quelques mots :

dernière séquence en langage stellaire

Je suis Eshtananda et je vous salue mes Bien-Aimés. Alleluiah

 – cette intervention est suivie d’un chant « Baume » d’harmonisation et d’intégration après cette programmation, en écoute seulement : http://vimeo.com/27848447

via Christine Anne K. le 07/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°9

 

-enregistrement sonore de cette canalisation : http://vimeo.com/24745136

 

 

Le choeur des cloches d’une église proche se met à sonner

 

Bien aimés Frères et Soeurs, Enfants de la Terre, je vous salue avec la Joie de me retrouver parmi vous. Vous me connaissez : je suis Esthananda.

J’apprécie la musique de ce carillon des cloches d’une église qui se déploie à mon arrivée – et j’ai choisi à vrai dire de me couler aussi dans cet instant harmonique de musique locale : cela installe de belles formes autour de nous, en sus de tout ce qui est déjà là, mais dans la vibration terrestre la plus simple.

Ce carillon et toutes ces harmoniques que nous venons d’entendre vibrer dans nos corps est bien un exemple très simple de cette musicalité partagée -à la fois simple et infiniment subtile, complexe dans ses vibrations, dirais-je secondaires, et résonances-  de la façon de fonctionner en musicalité et en formes, comme il a été dit, de géométries variées, qui vous ont déjà été enseignées par moi et par quelques autres. Cela est donc, si vous vous référez à cet exemple, d’une simplicité certaine.

…Je vous invite à observer encore dans la résonance de vos corps (pour ceux qui sont là en cet instant) qu’il y a eu création de formes subtiles par le jeu des cloches de ce carillon, qui est un beau carillon émis par de véritables cloches fondues et faites avec art, et dont par conséquent les harmoniques sont tout à fait véritables. Il y a donc eu création de formes, et ces formes nourrissent encore en ces instants, non seulement les fluides de votre corps par lesquels elles se diffusent, mais les récepteurs vibratoires de vos cellules, et de vos corps subtils.

Ce sont là des formes simples, dont vous venez d’expérimenter la mise en vie sur quelques instants. Imaginez donc à présent qu’il y a bien évidemment des formes comparables -dans leurs natures, leurs fonctionnements- bien plus grandes, bien plus déployées, bien plus architecturées dans de multi-directions et de multi-dimensions; et que vous participez, mes Très Aimés, à ces architectures et à ces jeux, ainsi qu’il vous l’a été dit à plusieurs reprises. Mais je me sers de cet exemple, très quotidien pour vous, pour mieux vous faire entrevoir une certaine véridicité, concrète et non pas théorique, de la réalité simple et vraie de ces structures dont nous vous parlons et dont je vous parle.

Je ne m’apprête pas à vous refaire un cours théorique sur les structures sonores, mais j’ai choisi de vous faire vivre cet exemple et je m’en réjouis : car quoi de plus beau que de partager une expérience concrète et compréhensible par tous ensemble, parfois ?

Je vous informe donc que les mises en forme qui ont été stimulées, et lancées comme on lance un galet dans l’eau, par la musique de ce carillon, vous informent aujourd’hui d’une façon très particulière; cela en raison de la vibration qui s’est installée ici, quelques secondes avant la mise en route de ce carillon, et qui s’est conjuguée dans son silence apparent à la musique de ces cloches. Cela a donc été le véhicule aujourd’hui pour vous transmettre -non seulement au petit auditoire qui est près de ce canal, mais également à tous par simple bio-résonance- d’autres vibrations et des informations dont je ne vous détaillerai pas analytiquement le contenu, mais qui sachez-le sont appropriées et nécessaires en ce jour, très précisément, s’inscrivant dans les processus de dévoilement et d’amplification vibratoire qui s’adressent à vous et que vous co-créez parfois sans le savoir, de jour en jour, avec l’ensemble des peuples et des intervenants qui interagissent en votre planète et à sa périphérie. Réjouissez-vous donc, comme je me réjouis.

 

Je vous invite – maintenant que je vous ai tout expliqué sur ce carillon – à contempler en vous-même la vérité du déploiement de ces formes, telles qu’elles ont été déclenchées et initialisées véritablement et sans aucun hasard il y a quelques instants.

silence

…Je ne sais pas à quel point vous le percevez, mais peut-être que oui : les formes qui ont été enclenchées ainsi il y a quelques instants sont en train de générer un déploiement d’autres formes, ou de prolongements de leurs propres formes. Je vous invite donc à nouveau à accompagner cela en contemplant en vous ce qui se passe. N’y mettez aucune forme de mentalisations, je vous en prie; ne cherchez pas à analyser quoi que ce soit : cela serait une erreur et une illusion.

silence


…Sachez à présent que ces formes ne sont pas une sorte de feu d’artifices gratuit et sans objet autre qu’une démonstration, mais sont directement en relation avec l’information de votre ADN, qui comme vous le savez ne cesse de connaître des réactivations progressives de tout ce qui en lui a été mis en veille, ou shunté dans certains cas… Je ne m’étendrai pas ici sur une analyse des nouvelles formes qualitatives et quantitatives de votre ADN, ce n’est pas mon propos. Mais la petite séance d’information vibratoire que nous avons réalisée au moyen des cloches de cette église, ce qui n’a pas été employé par hasard, a donc pour impact (je n’aime pas beaucoup ce mot) de redéployer dans certaines zones de certains de vos brins d’ADN, comme vous dites, la remise en oeuvre, ou la mise en oeuvre, d’un certain nombre de fonctions subtiles : de conscience, mais aussi de collaboration et de communication entre vos Êtres et vos corps, et la possibilité d’identifier et de rencontrer d’autres Êtres – ce qui est très utile et important puisque votre planète est actuellement entourée et visitée par de nombreux Frères et Soeurs multi-galactiques, qui viennent accompagner votre travail d’ascension collective.

La mise en oeuvre de ces formes vis-à-vis de vos ADN a également eu pour objet de vous apporter des ressources individuelles mais aussi collectives. Il vous appartient de déployer ces ressources. Ces ressources concernent ce que vous appelez votre joie de vivre, d’une part : disons donc que vous avez quelques nutriments supplémentaires pour alimenter votre joie de vivre, aussi étonnant que cela puisse paraître… Ces ressources concernent également un autre aspect qui est la non-résignation à ce que vous êtes ou croyez être : autrement dit, ces ressources sont là pour vous aider à éviter ou à sortir d’une certaine forme de résignation à votre état, à vos limitations et à vos illusions – et ce sont les illusions l’objectif le plus essentiel dans la mise en place de ces ressources de non-résignation.

Je vous invite donc encore, à nouveau, à rentrer en vous quelques instants pour jouir, avec un peu plus de compréhension et donc certainement de joie (au sens du plaisir), et à observer en vous l’installation de ces programmes, car cela peut s’appeler un programme.

silence


Avant de clore mon intervention, je vais vous inviter à pratiquer un petit geste pour parfaire l’installation de ce programme. Et sachez que je me réjouis car je sens et j’observe à quel point ce programme est bien reçu et s’installe en toute beauté!

Vous allez donc employer vos deux mains, dans un geste qui va joindre devant votre visage (ainsi qu’une sorte de mudra) vos deux pouces se touchant par leurs extrémités au niveau environ de votre bouche, et vos deux index se touchant par leurs extrémités un peu au-dessus. Vos autres doigts sont déployés, ainsi que les ailes d’un « ange ». Maintenez ce geste quelques instants. Vous pouvez appuyer légèrement vos doigts, c’est-à-dire vos pouces l’un contre l’autre et vos index l’un contre l’autre, mais sans forcer. J’oubliais de dire que vos coudes sont ouverts de chaque côté et votre poitrine n’est pas recroquevillée. Prenez quelques inspirations en maintenant ce geste…

silence

… A présent vous pouvez soit continuer, soit relâcher vos doigts : c’est à vous d’apprécier l’instant qui vous convient. Et notez bien, donc, que vous êtes en train d’engrammer les résultats de ce carillon et du déploiement vibratoire qui a installé en vous le programme dont je viens de vous parler, ainsi que d’autres aspects (que je ne saurais vous détailler).

 

Je me retire, et c’est avec Joie que je vous dit à bientôt. Je suis Eshtananda et vous me connaissez. J’appartiens au Peuple des Elohim.

 


 

via Christine Anne K. le 4/06/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Eshtananda – n°8

 

 -cette intervention d’Eshtananda est précédée par l’intervention d’Ashtir -autre Elohim- qu’elle complète à sa manière-

 

Accueillez, très Aimés et Amis Frères et Soeurs humains, la vibration pleine et entière de votre propre musique, ainsi que notre vénéré Ashtir vous a aidés à la retrouver en reformatant quelques données avec vous.

Moi en cet instant, Eshtananda, que vous connaissez bien, je vais vous accompagner dans votre musicalité.

Je sais que le petit travail que vient de faire notre vénéré Ashtir avec vous vous a fatigués… Je voudrais juste vous raconter pour commencer à quel point vous êtes dotés de facultés musicales; ainsi que d’autres facultés, dont jusqu’à maintenant ou jusqu’à récemment vous ne connaissiez qu’une très faible partie, et dont à présent vous commencez seulement à découvrir quelques aspects, alors qu’en vérité vous êtes dotés d’une immensité de capacités.

Ce sont ces capacités qui font votre musique – chacun et chacune ayant le don de sa propre musique, semblable à nulle autre. Quand je dis musique, je dis bien musique. Il ne s’agit pas nécessairement d’un ensemble mélodique ressemblant à ce que vous connaissez dans votre répertoire de musiques terrestres; néanmoins cela n’est pas si éloigné, car il s’agit non seulement de vibrations qui s’architecturent et créent une vibration unique qui est la vôtre, à chacun, mais il s’agit aussi bien évidemment de sons…Et ces sons se composent dans de nombreuses formes dont certaines ont inspiré vos formes musicales -quelles que soient leurs cultures-, et dont d’autres vous sont moins connues, du moins dans votre système de connaissances mentalisées.

Etant un Elohim et un créateur, je focaliserai mon récit davantage sur la partie création que sur la partie exécution des musiques. Néanmoins, la qualité d’exécution, on pourrait dire est de toute importance, car l’exactitude a la vertu de maintenir les harmonies et les structures, extrêmement précises, bien souvent, qui font loi, et qui permettent que les architectures sonores et vibratoires se rencontrent harmoniquement les unes les autres, et que les plus grosses structures puissent naître à partir de l’harmonisation et de la rencontre des plus petites, formant ainsi jusqu’à ce que vous appelez un univers… (Les structures de la matière, même dans ses structures les plus infimes, ont également des lois musicales.)

Vous êtes donc hautement performants dans votre musicalité et cela est d’une grande importance car c’est cela qui vous relie les uns aux autres, et c’est cela qui vous permet d’interagir non seulement entre vous mais également avec les autres êtres et les autres structures : celles des multidimensions et celles de votre univers et des objets cosmiques qui le constituent, ainsi que des habitants qui peuplent cet univers et ces objets cosmiques, qui sont tous vivants.

Vous avez été dotés d’un système vocal extrêmement raffiné que peu d’entre vous exploitent dans tous ses possibles. Sachez que l’ensemble de votre système bouche/gorge/cordes vocales/cage thoracique/voies respiratoires -et même l’ensemble de votre corps en tant que caisse de résonance- est extrêmement performant et doté de la possibilité de produire des formes et des textures de sons, des rythmes, des tonalités, des gammes, des octaves audibles ou subtiles, et des combinaisons extrêmement intelligentes, créatrices, et capables de se répéter avec une mémoire; tout cela dans le domaine de votre voix : voix audible, et également subtile, car vous avez également une voix subtile.

Cette voix subtile n’emploie pas directement vos organes vocaux mais elle en emploie la vibration et la mémoire. Votre répertoire vocal est donc, d’abord au niveau physique, d’une grande richesse et d’une quantité de possibles que, comme je l’ai dit, vous exploitez fort rarement. Par ailleurs, ce que j’appelle votre voix subtile – et qui l’est – est également dotée de très nombreuses capacités, à peu près à l’instar de votre voix physique, mais qui s’étendent également dans des directions un peu différentes, et dans des formes plus libres encore, dirons-nous. Votre voix subtile également a la capacité de traverser des distances que vous jugeriez impensables si votre mental cherchait à les analyser. Cela ne veut pas dire que vous faites énormément de bruit à tout instant jusqu’aux confins de l’Univers et sans le savoir, mais il y a un peu de ça…Vous êtes entendus partout, de même que vous entendez ce qui vient de très loin : car vous avez également cette audition subtile; mais vous n’avez pas, ou du moins vous avez perdu, la conscience et la connaissance du fait que vous avez cette audition subtile. Ce que vous entendez ainsi, vous l’entendez mais vous l’avez longtemps occulté; et certains d’entre vous qui ne l’occultent plus ne savent néanmoins pas faire passer ces informations entendues subtilement dans la zone de votre cerveau qui reconnaît, qui analyse, qui mémorise, qui compare et qui sait.

Il vous a déjà été dit, à plusieurs reprises et par différents intervenants, que vous participez à des architectures sonores et lumineuses parfois complexes (et je ne reviendrai pas là-dessus) et certains d’entre vous, je le sais, non seulement en ont entendu parler, mais en font l’expérience depuis un certain temps… Je vous invite simplement à considérer qu’avec ces facultés de voix et d’audition subtiles ajoutées à vos capacités de voix et d’audition physiques, votre bagage et votre outillage sonores sont extrêmement développés et importants : non seulement en quantité, mais en qualité et en variété.

Cela ne peut que vous encourager à concevoir le fait que dans ces architectures et ces géométries sonores -architectures également d’intelligences- vos capacités vous permettent un nombre de rencontres, de compositions et d’interactions extrêmement, extrêmement varié et important; bien au-delà que ce que vous pourriez imaginer en cherchant simplement mentalement à vous représenter vous-même dans une forme géométrique, même compliquée, dans laquelle vous flotteriez gentiment tel un petit lutin… En vérité, votre participation et votre action sont beaucoup plus considérables, et dotées de réels pouvoir d’interagir et de façons donc extrêmement variées.

Vos capacités musicales sont ce que je mets en avant dans mon intervention, mais vos capacités d’intelligence et de Lumière sont également en oeuvre de façon considérable… Mais l’exemple et la grille de lecture par la musicalité nous suffisent à englober l’ensemble de vos capacités, qu’elles soient de musique, d’intelligence, de Lumière ou encore d’une autre nature. Vous avez donc des capacités à la fois de réponse et d’émission, d’interactions, de jeux réciproques, et donc de création dans des systèmes de co-création dont l’extension ne vous est pas encore vraiment perceptible et connaissable mais dont néanmoins la variété et l’importance doivent vous être connues.

Le fait de savoir cela aujourd’hui, bien évidemment, en sus de ce qui vient d’être réalisé par mon compagnon Ashtir, et en sus d’autres travaux et prises de conscience qui ont eu lieu au cours de ces dernières semaines, et ces derniers mois, vont vous permettre tout naturellement et sans effort de développer de plus en plus loin et de plus en plus quantitativement et qualitativement vos capacités : capacités d’émettre, de recevoir, d’interagir, de co-créer et de contribuer à des tâches de Lumière dans le Service et la joie du Service, la joie de la danse, du chant et des jeux intelligents et créateurs de la Lumière, dont vous êtes participants de façon pleine et entière ainsi que cela vous a été révélé très récemment par un intervenant galactique qui s’est exprimé auprès de vous en ce canal. (cf.intervention de Henoch An du 25/04)

N’hésitez donc pas à cultiver vos facultés et vos capacités… Je vous rappelle que durant votre sommeil et durant vos méditations, vous vous libérez suffisamment de ce qui vous entrave encore pour pouvoir aller interagir et vivre ce que vous êtes réellement dans ces ensembles d’interactions qui vous ont déjà été décrits. Mais vous pouvez également dans votre état de veille abreuver votre conscience, votre pensée et votre corps de votre connaissance de ces nouvelles données. Même si vous croyez ne pas les expérimenter, vous les expérimentez bien plus que vous ne le croyez; et le fait de le savoir, de l’accepter et de le connaître ne peut que déverrouiller tout ce qui peu à peu ne peut que se déverrouiller, s’ouvrir, se libérer, s’étendre, se remettre en mouvement.

Nous nous réjouissons donc énormément de vous voir arriver à ce stade-là ; c’est une véritable grande joie pour vos créateurs, sachez-le. Nous avons accordé notre autorisation aux généticiens qui ont apporté récemment quelques ajouts et rénovations dans certaines de vos chaînes génétiques et codons. Cela est fait en plein accord avec nous, et dans la musique de ce que nous, les Elohim, avons orchestré pour vous créer.

J’espère donc que vous saurez vous réjouir comme nous. Et n’hésitez pas, comme il vous l’a déjà été recommandé, à développer non seulement vos capacités de chant, et votre joie et votre plaisir de chanter, mais également celle de faire d’autres sons, de jouer avec votre voix physique… Ainsi votre voix subtile jouera aussi de mieux en  mieux, que vous en soyez ou non conscients; ainsi vous accroissez la qualité et la quantité des échanges entre vous et les autres êtres des multi-univers et multi-dimensions, et cela participe de ce qui libère votre planète et votre humanité. Cela participe de votre expansion dans l’ascension vibratoire que vous êtes en train de vivre ; et cela participe de la multi-création permanente qu’est la vie de cet Univers auquel vous appartenez.

Nous nous réjouissons. Réjouissez-vous en vos coeurs. Alleluiah !

Je suis Eshtananda, Elohim, créateur, et je vous adresse tout mon Amour et ma Joie de vous savoir de plus en plus créateurs et vivants. Que la Paix soit avec vous, dans la Lumière de l’Un et dans la Vérité de ce que vous êtes. Amen

 

via Christine Anne K. le 2/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Eshtananda – n°7 + Istirulwah

 

 

-Phrase en langue Elohim-

Que mes salutations en langue Elohim vous parviennent !

Très Aimés, Enfants de la Source et Frères et Soeurs de la Terre, je suis Eshtananda, Elohim, vous me connaissez.

J’apporte avec moi – et avec joie, une joie importante, considérable – la certitude pour vous que votre Son Primordial d’origine est revenu, dans son intégrité, sa pureté. Cela a été le produit de l’intervention de celui qui est le Maître et l’Architecte et la Matrice de tous les sons, et qui ne porte pas de nom.

Sachez que ces sons -qu’il/elle nous porte, nous stabilise, nous trie, nous orchestre et nous forme- sont essentiels pour nos travaux, nos créations et pour toute oeuvre qui se fait dans la Lumière de la Source Une et au sein de tous les mondes et univers connus et inconnus.

Ainsi vous revenez, pas à pas, dans les vibrations les plus authentiques, les plus intègres, dans lesquelles vous avez été créés il y a bien longtemps, aux origines de la création de cette planète et de ses habitants. Ainsi se reconstituent l’entièreté et la simplicité de vos capacités de Lumière. Au niveau dont je vous parle, la Lumière et le Son ne sont pas deux choses qui « n’ont rien à voir » : la Lumière est Son et le Son est Lumière.

De même que la Lumière est Amour, le Son est Amour à ses origines; et il ne pourrait exister sans cette vibration d’Amour absolu, qui s’origine dans la Source, et qui est la toute première matrice de toutes les matrices. Ainsi le Son Premier n’est autre que la première onde de manifestation de cet Amour, extériorisé depuis la Source, et qui se transporte, et qui va se joindre à ce qui est déjà, ou qui va ensemencer ce qui doit être.

…Si vous entendez en cet instant dans le silence quelques chants d’oiseaux, ou quelque autre des nombreux bruits de la vie qui peuvent vous entourer; prêtez attention au fait qu’à présent la pureté authentique de leur sonorité est revenue, et vos oreilles peuvent restituer cette vibration à votre coeur et à vos cellules. Cela est non seulement une restauration de ce qu’à l’origine vous avez été désignés pour être, mais c’est également une actualisation : il ne s’agit pas d’un retour en arrière, mais d’un pas dans le présent.

Vous êtes ainsi actualisés dans l’architecture intime en vous de la vibration originelle du Son Premier, qui serait en quelque sorte le germe de Lumière primordial qui vous constitue. Et si je parle d’actualisation, c’est que ce germe primordial néanmoins vient d’être ré-informé (s’il ne l’était déjà) des données de Lumière qui constituent à présent votre patrimoine d’aujourd’hui – en tant qu’êtres dont l’évolution s’est faite, et dont la maturité a augmenté, peut-on dire, et dont les capacités de Lumière sont celles de votre présent.

La semence de Lumière d’origine est donc retrouvée, mais ré-actualisée : ainsi vous êtes dans la pleine possession de la plus grande liberté d’être, dans la plus grande magnificence de ce que vous pouvez être.

 

Moi Eshtananda je vous affirme, en tant qu’appartenant au peuple des créateurs, Elohim – qui collaborent avec de nombreux peuples, artisans,  intelligences, structurances, musiques – que vous êtes maintenant, non seulement vos propres créateurs à chaque instant, mais que vous êtes investis, de par ce son primordial auquel vous avez accès, de la possibilité déjà existante en partie mais réactualisée dans sa pleine potentialité, de créer ce qui vous entoure, en pleine possession de tous les outils nécessaires et accessibles, que vous le sachiez mentalement ou non. Ce que vous créerez ainsi sera traversé par ce Son Primordial.

Comment me direz-vous, pouvons-nous créer ainsi ? C’est la force et l’intelligence de votre Lumière et la Vérité de vos Êtres, manifestés en vos coeurs et en leurs vibrations de création, qui sont en oeuvre – je dirais presque : que vous le vouliez ou non… Ainsi soyez pleinement avertis et conscients que vous êtes créateurs, et je dirai : prenez soin de choisir dans vos coeurs et vos intelligences – celle de votre Lumière – ce que vous créez. Ne créez pas ce dont vous ne voulez pas, ne créez pas ce qui n’a pas lieu d’être, ne créez pas ce qui ne sert pas la Lumière ; choisissez ! Comment choisir ? Me direz-vous (…car parfois votre mental ne sait pas reconnaître la Vérité de l’illusion, et votre mental contribue bien souvent, en part plus ou moins importante, à vos choix).

…Le choix qui est juste doit être simple et faire résonner votre coeur de joie simple, immédiate et lumineuse. Le choix n’est pas compliqué. Le choix juste va dans le sens, non seulement de la Lumière intérieure partagée par tous, mais de la Vérité, vérité de cette Lumière et vérité de la Joie et non pas vérité de fausses connaissances. Le choix juste résonne comme sur une harpe dans la plus grande harmonie avec ce qui se joue, s’entend et se manifeste autour de vous. Le choix n’est jamais discordant. Le choix juste vient de la simplicité du coeur et non pas de l’élaboration audacieuse de concepts. Le choix juste vous relie à la Source et à l’ensemble de vos Frères et Soeurs dans le plus pur Service. Il n’est pas fait pour vous mettre en valeur en tant que personne; il n’est pas fait pour priver certains êtres de leur Lumière. Il est fait pour que la Lumière soit, et pour que la Symphonie soit de plus en plus parfaite, de plus en plus vivante, de plus en plus harmonieuse – même si elle l’est déjà.

C’est ainsi que vous êtes invités à être créateurs. Réjouissez-vous donc !

Je vous disais que je vous apportais une information importante et d’une grande joie : cela est donc ce que je vous ai dit. Ainsi je vous redis : réjouissez-vous !

Soyez simples et purs, soyez véridiques, soyez au service de la Lumière. Ne vous égarez pas dans les méandres de certains egos car vous n’arriveriez pas de toute manière à produire quoi que ce soit de véritable… Or il n’y a plus que ce qui est véritable qui ait lieu d’être en ces instants pour vous : tout ce qui ne l’est pas est appelé, soit à se désagréger, soit à disparaître, soit (lorsque c’est possible) à profiter d’un processus de transmutation qui sera naturel.

Réjouissez-vous donc, mes Très Aimés, et sachez que l’ensemble des êtres créateurs et des multi-créations participent de cette joie et de la vie, nouvelle encore, qui à présent se dessine à travers cela, de par vos capacités réactualisées de création.

Alleluiah ! Je vous salue.

 

 

Intervention d’Istirulwah, l’Enfant Elohim

 

Je me nomme Istirulwah, je sais que vous me connaissez.

Je ne suis plus un enfant aujourd’hui; mais j’ai encore tout le goût de l’enfance et l’amitié des enfants.

Je voulais simplement vous rappeler à quel point les enfants de votre planète sont de grands créateurs…

Je n’ai pas d’autre intervention à délivrer que cela. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 3/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

 

Eshtananda – n°6



(Dans cette intervention telle qu’elle a eu lieu, les diverses séquences en langage de Lumière ne sont  absolument pas transcriptibles, reste ici le texte « en clair »; mais notez bien que le message vibratoire de toute parole de ces séquences , et de tout silence, est fourni par ce texte tel qu’il se présente ici. Nous n’avons pas actuellement les capacités techniques de restituer  dans ce blog des plages sonores…)


les premières phrases ont lieu en langage de Lumière…

Je suis Eshtananda, revenu parmi vous.

Je me réjouis d’entendre la montée de vos vibrations et la pureté de certains de vos états. Vous êtes, et je m’en réjouis, de plus en plus de véritables harpes célestes, dont vous êtes souvent l’instrumentiste. Et votre doigté se raffine : c’est ce que je vois, c’est ce que j’entends et c’est ce que me rapportent tous ceux que je connais et qui vous connaissent.

Il vous a été délivré, en début de cette canalisation en paroles, un message vibratoire que vous ne sauriez négliger. Sachez que mon intervention ne fera que complémenter son contenu et sa forme. Alleluiah.

silence

Nous traversons un silence, mais ne vous méprenez pas : ce silence est porteur d’une vibration qui vous est transmise de mon fait. Je vous invite donc à accepter de l’engrammer…

silence

Vous êtes invités par la même à vous débarrasser gentiment de l’illusion qu’il faut recevoir des paroles en clair pour recevoir des paroles, des messages, des informations, et des sons. Cela est important au stade d’évolution de conscience où vous êtes arrivés, pour ceux qui n’ont pas encore acquis cette ouverture dans leur conception de la communication.

Pour vous mettre en réception maximale à ces vibrations, il importe que vous utilisiez votre coeur – disons comme interface – c’est-à-dire comme oreille en l’occurrence.

silence

séquence en langage de Lumière

…Nous allons maintenant continuer autant que possible dans le langage qui vous est le plus familier, c’est-à-dire votre langue parlée. Je me suis exprimé en langue Elohim. Sachez que les langages tels que le nôtre, que l’on appelle plus globalement langages de Lumière, sont interconnectés les uns aux autres, et que nous pouvons communiquer entre peuples en utilisant nos propres langages, et nous entendons celui de l’autre sans qu’une traduction soit nécessaire. Vous avez été coupés de cette faculté il y a bien longtemps. (Vous pouvez en cela bien entendu vous référer à votre mythe historique de la Tour de Babel ; cela n’est pas l’objet de mon intervention. )

Je souhaite vous faire entendre le fait qu’à un certain niveau de conscience et à un niveau vibratoire qui va avec, la communication se fait d’Être à Être, d’âme à âme, sans aucun souci de différence ou de traduction. Mais nous ne sommes pas partis pour un exposé de linguistique interstellaire, ça n’est pas mon propos. Je souhaite simplement vous sensibiliser individuellement et collectivement à l’emploi simple et réel de ces formes de langage qui sont indispensables pour que votre conscience puisse intégrer un certain nombre d’ouvertures, de joies, de possibilités d’entrer en contact avec tel ou tel être, lieu cosmique, et même dimension (ce qui n’est pas la même chose).

Apprenez – si vous ne le savez déjà – que pour la plupart d’entre vous durant votre sommeil, vous recevez disons des cours. Mais il vous appartient à vous, dans votre conscience réveillée -je parle là de celle qui habite votre corps ordinaire dans votre vie de tous les jours- il appartient donc à cette forme de votre conscience d’accepter de laisser le passage dans votre stase éveillée à ce qui vous est transmis dans votre stase endormie. Il s’agit là d’une décision du coeur et d’un abandon : l’un ne va pas sans l’autre car une décision du coeur comporte toujours son aspect d’abandon, ne serait-ce que l’abandon à votre propre coeur ou l’abandon à l’immensité dont vous faite partie, qui vous fait sortir de vos limitations personnelles. Ainsi donc, ces décisions-là se prennent dans une forme de Joie qui est celle de l’abandon tel que je viens d’en parler; cette décision ne doit pas être une mise en pression dictée par votre mental. Peut-être simplement votre mental peut vous accorder l’autorisation -avec ses propres mots et ses propres chemins de pensée et de rationalisation- : autorisation de recevoir, en conscience, en clair, en état éveillé, le commencement de ces données telles que vous les engrammez au cours de vos états de sommeil. Cela ne fera qu’augmenter votre intelligence et relativiser certaines conceptions étroites dont vous pourriez encore souffrir sur bon nombre d’aspects de votre vie, voire de votre corps, ainsi que concernant les autres personnes et les phénomènes liés à l’ascension planétaire.

Vous avez la possibilité par exemple – possibilité très agréable à mon avis – de vous laisser chanter, librement, des mots, des sons, qui n’ont pas de cohérence pour les filtres de votre pensée telle qu’elle s’exprime en silence dans votre langue personnelle, dite maternelle. Il y a donc une forme, comme vous dites, d’irrationalité à laisser émerger ce chant dans la Joie et la certitude, et dans l’innocence. Ne forcez pas, ne vous amusez pas à inventer des sons de par ce que vous appelez votre imaginaire en action. Cela peut néanmoins être un chemin car c’est ludique -et nous les Elohim nous approuvons toujours les démarches ludiques- ; mais ne vous laissez pas piéger par une illusion de votre mental qui consisterait à vous enfermer dans un système de création personnelle qui vous fermerait de la réalité de ce que vous recevez.

Je sais et nous savons que grand nombre d’entre vous souffrent de ce que vous appelez des trous de mémoire, des blancs, des absences, certains mots ou certains noms propres ne vous viennent plus. Cela est parce que ces processus s’installent en vous et qu’effectivement le fonctionnement très discursif, contrôleur et omnipotent (peut-on dire) de votre pensée mentale est en train doucement de s’obsolétiser, car il ne vous sera plus utile dès lors que vous aurez acquis toutes ces capacités de communiquer dont je vous ai parlé. Et votre pensée n’aura plus besoin de s’agripper à des projections vers le futur, ou à des ruminations de ce qui est passé, pour se construire. Cela est déjà et cela sera de plus en plus complètement sans objet.

A mesure que vous êtes des Êtres libres, libérés, allégés, vibratoirement plus accomplis, vous n’avez plus besoin de toutes ces formes qui vous ont permis extrêmement longtemps de vous structurer et de vous accrocher à l’ensemble fort complexe des illusions co-créées par vos systèmes, vos sociétés, la matrice dans laquelle vous avez été, etc. Cela vous a été nécessaire ; cela ne l’est plus, ou du moins fort peu. Il importe encore bien sûr que vous soyez encore aptes à interagir de façon coutumière avec votre environnement de vie. Mais peu à peu ces nouvelles formes de communication se substitueront tout naturellement et avec profit, bonheur et liberté, à ce qui n’a plus tellement de durée.

Je n’ai pas employé le mot intuition, mais cette faculté vous est précieuse et s’articule à la perfection avec ce dont je vous parle. Néanmoins, sachez qu’elle peut être limitée comparée à l’envergure infinie des possibles que ces communications et langages vibratoire vous apporteront. Je ne dis pas par là que votre intuition sera chose morte et obsolète. Elle aussi ne pourra que se développer car elle aussi appartient au langage du coeur. Vous devez donc la cultiver, bien évidemment (mais cela vous le savez, du moins je l’espère).

Vos enfants sont de précieux guides en communication car ils naissent aujourd’hui et depuis plusieurs années avec cet archipel de facultés. Et même si gentiment ils se plient à votre façon de fonctionner, et à ce que les mises en boîtes scolaires et autres leur proposent -lorsqu’ils y arrivent car certains n’y arrivent pas et n’y arriveront jamais- ils ont et gardent à l’état latent ces grandes facultés. Vous êtes donc encouragés, très chers Frères et Soeurs humains, à développer cette écoute auprès de ces enfants, et à ne pas leur inculquer de force des limitations d’illusion qu’ils accepteraient par amour et par gentillesse, mais qui les feraient grandement souffrir.

Sachez qu’il est une sorte de harpe dans votre structure subtile, qui peut donc, très finement, accorder, vibrer, harmoniser, jouer et rejouer non seulement de nombreuses musiques célestes, mais de nombreux langages. Vous n’aurez jamais aucun contrôle par votre mental ordinaire sur cet instrument -abandonnez immédiatement cette fantasmagorie!- ; mais néanmoins votre conscience supérieure, elle, a tous les accès et peut apprendre à jouer de façon de plus en plus maîtrisée de cette harpe. (Le mot harpe est une convention : n’imaginez pas qu’il s’agit d’une véritable harpe ni dans la forme ni dans la disposition des cordes ou quoi que ce soit.) Il s’agit en vérité d’une structure de géométrie subtile extrêmement raffinée, colorée, numérisée qui appartient à ce que vous appelez l’un de vos corps subtils, et qui est restée en sommeil, disons désactivée, pendant quelques millénaires, mais qui aujourd’hui peut se remettre à fonctionner, et fonctionne déjà parmi ceux d’entre vous qui sont les plus audacieux peut-être, ou les plus informés en conscience.

Nous traversons à nouveau un silence. Soyez donc à l’écoute de ce qui est transmis…

silence

J’espère que cela vous réjouit et vous illumine, et j’espère que cela peut vous satisfaire grandement.

silence

Ces messages se poursuivront durant votre sommeil. Alleluiah. Je vais clore cette intervention par quelques mots,et je vous inviterai, après que je me sois tu, à vous laisser aller chacun à dire quelques mots dans cette langue qui vous est inconnue, alleluiah – si vous le désirez bien sûr : n’y voyez pas d’obligation désagréable et, si tel était le cas, abstenez-vous.

Séquence finale en langage de Lumière…

(cette intervention est suivie du « Chant de Sirius » publié à sa suite)


via Christine Anne K. le 6/02/2011 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.


Eshtananda – n°5


Frères et Sœurs, Amis, Eshtananda je suis.

Je crée des mondes, ainsi que je vous l’ai déjà dit. Je fais partie des
Elohim, créateurs des mondes, et je remplis ma mission dans la Joie et le
Service. Dans la musique de mon cœur se trouvent les racines, les germes de ce
que je fais exister. Ces tâches parfois m’occupent durant des éons de votre
temps. Qu’elles soient immenses ou réduites, je m’y emploie avec toute la
sagesse dont je peux disposer, tout l’Amour, tout le désir de bien faire qui se
trouvent en moi, et tout l’amusement qui incombe à ce qu’on appelle le chemin
de la création dans son processus et ses découvertes.

Amusement ne signifie pas ici frivolité. Le mot amusement a déjà été
abondamment traité dans ces pages, en particulier par notre bien aimé Ashtir,
je crois, ainsi que par ma sœur Eloha. Je partage donc cette philosophie, même
si je suis un Elohim assez sérieux (si l’on peut dire, car le mot sérieux ne
convient absolument pas, à vrai dire, pour me désigner)…Je suis simplement ce
que je suis, et ainsi je suis aligné : là est la forme de sérieux à
laquelle je me réfère. Etant aligné avec ma Vérité, je suis dans ce que je suis
et ainsi, en tant que créateur ou créatrice – car je n’ai pas vraiment au sens
où vous l’entendez de sexe –, je suis aligné avec mon énergie créatrice et tous
les moyens dont je dispose et qui sont infiniment nombreux.

Je me réjouis donc et je ne cesse de me réjouir de ce que j’ai à être et
à faire. Cela est ma Joie et mon Service de toute éternité, et je ne saurais
m’en lasser. La lassitude n’appartient à vrai dire qu’à votre dimension, car
elle provient d’une perte d’énergie et d’un sentiment d’ennui ou de désintérêt
qui ne sont provoqués que par la perte de contact avec votre véritable énergie,
qu’elle soit créatrice ou simplement agissante. Sachez donc qu’il n’y a pas de
lassitude, il n’y a pas de routine, il n’y a pas d’ennui : il y a le
Service, la Joie, la découverte et la recherche d’une perfection.

Les mondes que je crée deviennent autonomes et cela est ma Joie
également. Parfois je les visite et je contemple quelques instants ce qu’il s’y
produit, ce qui est. J’observe l’évolution de ce que j’y ai mis et cela est
bien. Parfois, je fais des erreurs car cela fait partie de la découverte. Je
vous parle de mes erreurs afin de ne pas me placer sur un piédestal, mais j’en
fais peu, à vrai dire, sinon je ne serais pas à la hauteur de mes
responsabilités. Mes erreurs sont perfectibles et cela est le chemin.

Ainsi n’hésitez pas, soyez créateurs à votre niveau, même si (pour
certains d’entre vous) vous pouvez juger que c’est un très petit niveau. Vous
allez avoir un monde à créer très prochainement, et certains d’entre vous sont
déjà au travail. Il importe donc que vous connaissiez non seulement quelques
outils que vous pourriez avoir oubliés, mais aussi la certitude de la Joie
d’opérer ces travaux, ainsi que des aides qui vous seront fournies par nous et
par d’autres qui nous aident et qui vous aideront. Il y a quelques artisans
fabuleux qui oeuvrent dans ces créations de par leur extraordinaire
savoir-faire de certains aspects de formes, de résonances, d’articulations, de
réseaux, de mises en concordance et d’autres réalisations techniques
indispensables à la véritable existence, agissante et vivante, de tout ce qui
se crée pour être,  pour durer, et pour
interagir avec un environnement.

Dans votre monde, les sciences sont séparées, et les arts, et les
sciences, et les philosophies sont des branches différentes dans vos
universités. Ainsi, tout est cloisonné, et rien ne peut réellement interagir au
sens où l’interaction est réellement créatrice et productrice. Mais au niveau
de création qui est le nôtre – et qui devra être le vôtre pour ceux qui l’agiront
– il n’y a pas de cloisonnement entre les mathématiques, la musique, la
colorimétrie; la science des nombres et des vibrations s’allie à la subtilité
des couleurs, à l’emploi de fractales de Lumière et de fractales sonores,
faisant appel aux ressources également de la matière dans tous ses composants,
ainsi qu’à l’énergie des éléments. Tout cela est en interaction avec encore
d’autres principes que je n’énumèrerai pas tous, mais qui au niveau du
patrimoine de vos savoirs relèvent de différentes sciences, disciplines,
parfois ésotériques également (mais cela n’est pas le fin mot de la création : je parle de l’ésotérique).

La création est ouverte, la création est simple, la
création est orchestrée, la création fait agir de nombreuses forces, de
nombreuses lois et elle en crée. Mais sachez que tout est en vous. Il vous
appartient simplement de connaître ou de reconnaître votre pouvoir et votre
Liberté. La Liberté du cœur, dont la Mère des Mères vous a parlé hier, est
indispensable et naturelle dans ces mises en œuvre dont je vous parle.

Observez quelques instants votre main, par exemple. Votre main à
laquelle vous êtes tellement habitués est un trésor de compétences raffinées,
complexes et orchestrées… Mais outre ce que vous en connaissez en termes
d’ossature, de ligaments, de connections nerveuses, de peau, de circulation
sanguine, de méridiens d’acupuncture, etc., sachez que votre main recèle encore
bien des compétences et des secrets qui sont trop subtils pour que votre panel
scientifique se soit intéressé à les observer. Il y a dans vos doigts des
messages vibratoires, il y a dans la paume de votre main également des
encodages qui vous relient à ce que vous devriez être et à vos pouvoirs. Cela
n’est qu’un exemple. Ainsi l’ensemble de votre corps peut être lu et regardé de
la même manière, et je vais très vite dans ce que je viens de vous dire, c’est un
survol. Concernant votre main, je vous dirai aussi – histoire de vous ouvrir un
peu à d’autres observations – que sa construction est également fondée sur des
aspects musicaux et des ratios qui utilisent ce que vous appelez le nombre
d’or, et que ses mouvements sont inspirés par certains corps célestes dont vous
n’avez pas connaissance, mais qui ont servi en partie d’inspirateurs ou de
modèles pour reproduire les compétences qu’il fut souhaité d’offrir, lors de
votre création, à cet organe fort intéressant et d’une utilité radicale dans
votre fonctionnement. Vos mains contiennent également des codes de création qui
leur permettent – en reliance avec votre organe cérébral – d’effectuer des
tâches de créateurs dans votre dimension. Tout cela est inscrit dans des
programmes (pour employer un mot qui réfère à une de vos sciences). Ainsi la
nature, ce que vous appelez « la Nature », contient également de forts nombreux
programmes dont vous n’avez pas la moindre idée, mais pour lesquels l’exemple
de votre main, que j’ai survolé, peut vous indiquer la marche à suivre pour les
envisager.

A vrai dire, tous ces programmes – et là je parle de votre corps – sont
parfaitement lisibles dans vos programmes génétiques et dans les codes de vos
ADN, dont les scientifiques ont observé qu’une grande partie en apparence ne
sert à rien, alors que justement ils contiennent ces innombrables programmes
subtils – ainsi que d’autres parmi lesquels, comme vous le savez, certains vous
relient à la Lumière, la vraie, l’authentique, la Source. Tout cela bien
évidemment – et beaucoup d’entre vous le savent – a été abondamment trafiqué
par la suite, distordu, écrasé. Certaines
chaînes ont été volontairement coupées, certains codes ont été remplacés par
d’autres, pervers, etc. Je n’entrerai pas dans ces détails, inutilement
désagréables aujourd’hui, car aujourd’hui tout cela est dans un processus, non
seulement de restauration, mais d’illumination.  Vous êtes en train de revenir à votre
véritable nature et ainsi de pouvoir recouvrer tous vos pouvoirs. Et c’est
ainsi que vous allez pouvoir créer, recréer un monde pour vous, assez
prochainement (du moins je le souhaite, et nous le souhaitons tous).

Voilà ce que j’avais à vous dire, mes très chers Frères et Sœurs, Amis,
Aimés. Je vous invite donc à être ce que vous êtes, et à retrouver en vous les
inscriptions de la mémoire de la création d’origine qui vous a faits bien plus
extraordinaires que ce que vous pourriez croire aujourd’hui, en voyant ce qui
n’est plus si parfait mais qui ne cesse à présent de le redevenir.

Je vous salue. Je suis Eshtananda.

 

via Christine Anne K. le 8/11/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°4


Eshtananda
je suis, et je vous salue.

Que la Lumière vous habite car vous êtes flocons de
Lumière, vous êtes formes de Lumière, vous êtes jeux de Lumière. Nous utilisons
des géométries de Lumière et des gammes harmoniques de Lumière dans nos créations.
Ainsi êtes-vous appelés vous-mêmes, en tant que co-créateurs de certaines tâches
ou réalisations, à vous harmoniser d’abord par la pensée ainsi que par votre
cœur avec ces gammes, avec ces géométries subtiles qui sont auto-créantes à un
certain stade de leur évolution, puis qui se stabilisent dans une forme. 

 

La
vibration des éléments est également l’un de nos matériaux de prédilection.
Vous avez rencontré, je crois, le Bateleur des Eléments il y a quelque temps.
Je ne m’étendrai donc pas sur certains propos concernant les Eléments, qu’il
vous a déjà délivrés. Mais sachez que la vibration de chaque Elément est
également composant et structure, densification parfois, des formes qui sont
d’abord vibratoirement lancées en tant que Lumière. Lorsque je dis lancées,
vous pouvez imaginer comme un jeté de dés, un jeté de billes, un jeté de
bâtonnets; sauf que ceux-ci ne retombent pas et que, par la force de notre Joie
et de notre concentration, ils s’organisent librement pour élaborer l’ébauche
de ces géométries, qui à ce stade sont auto-créantes, c’est-à-dire que ce qui
les constitue bouge encore, joue, pianote, constituant ainsi des formes qui se
cherchent, cherchant la beauté et la structure et la vie dans la meilleure
forme qui puisse être, ainsi que dans le plaisir de celui est aux commandes  (si
l’on peut dire, en votre langage), de cette création.

 

Les
sons interviennent de façon absolument primordiale dans le lancer de ce que vous
pourriez imaginer  en tant qu’exemple comme des bâtonnets de Lumière, puisque nous
avons parlé de bâtonnets – sachant qu’il existe bien d’autres formes que des
bâtonnets par ailleurs. Les sons, donc, les couleurs , les nombres, et des
harmoniques de nature inconnue actuellement à votre système mental, s’organisent,
jouant, créant, cherchant la meilleure structure, la meilleure forme; avant de
passer dans un temps ultérieur à l’insertion de la vibration de tel ou tel Elément, lesquels se combinent généralement presque en totalité, pour aboutir à
une densification satisfaisante lorsque nous créons dans la densité. Si nous
créons dans le subtil il n’y a donc pas densité, mais la vibration subtile des Eléments intervient également en tant que telle et de la même façon… Il ne s’agit
pas là de vous donner un cours de création telle que nous la pratiquons,
mais simplement d’informer vos structures d’intelligence créatrice afin que vous
puissiez développer davantage de facultés et de liberté dans ce que vous avez
très prochainement à créer.

 

Votre
cœur est en partie le siège des sons. Disons qu’il est organe, y compris au
sens le plus subtil du terme, qui reçoit, redistribue et choisit -dans la reliance
de sa vibration à celle de la Source dans un instant donné- la perfection du
son qui va être agissant pour organiser ces géométries de Lumière auto-créantes
qui sont le stade, disons premier, d’un travail de création. Il n’est pas à
vrai dire, dans notre langage, de premier, de second ni de dernier, car nous
travaillons dans la synchronicité et non pas dans un temps linéaire -je suis
donc un peu embarrassé avec certaines notions qui me sont assez étrangères. Si
nous utilisons les nombres, ce n’est pas au sein d’un déroulement linéaire tel que votre forme de temps actuel vous le donne à concevoir.


Ainsi,
la géométrie de votre soleil est en cours de transformation.

Il ne s’agit pas
de vous expliquer en détails avec les notions que je viens de vous présenter le
processus, mais simplement de vous inviter à harmoniser vos cœurs avec cette
nouvelle géométrie à venir, car vous êtes reliés à votre soleil. Sachez que
vous êtes également co-créateurs de votre soleil. Je pourrais dire pour vous
éclairer un peu – en utilisant ce que je peux de votre système de pensée – que
si vous êtes co-créateurs de votre soleil, le soleil lui-même est co-créateur
avec vous et, par ailleurs, ce que vous appelez l’univers ainsi que de
nombreuses interactions -sonores, lumineuses, structurelles- de technologies
appartenant aux peuples célestes ainsi qu’à certains peuples stellaires (et qu’il
n’est pas opportun de vous expliquer, car tout cela créerait une grande confusion
probablement !) …Contentez-vous d’intégrer dans votre conscience votre place
immense et nécessaire de co-créateurs en ce qui concerne les nouvelles
géométries de votre soleil. Votre volonté n’a rien à faire là-dedans,
rassurez-vous. Cela se fait. Votre conscience, et non pas votre volonté,
est l’outil. Plus votre conscience s’éveille et s’élève vibratoirement, plus
votre outil transmet des vibrations d’une nature qui évolue vers plus de
finesse, de Joie, vers des gammes sonores plus subtiles, et ainsi s’élabore
progressivement mais sûrement cette immense co-création. Le soleil également
vous guide, disons par des sortes d’appels vibratoires auxquels vous répondez
et réciproquement.

 

Je
vous invite donc à vous réjouir des images que peut vous procurer la
description -bien succincte, mais tout à la fois très complète- de ce processus
tel que je viens de vous le faire connaître. Sachez que votre conscience émet
des sons. Encore une fois, il n’y a rien de volontaire là-dedans, mais il peut
y avoir intention. L’intention n’est pas volonté – du moins pas volonté au sens
où le mental humain terrestre peut s’emparer de certains choix, de certaines
décisions et de certaines prises de pouvoir sur un objet, sur un désir… Si
votre volonté est reliée en toute pureté, en toute simplicité, en tout abandon
à la volonté de la Source -ou à celle du soleil puisque nous parlons du soleil -, là elle se joint avec votre intention.

 

Je
vous invite donc à laisser monter librement les vibrations de votre conscience,
à libérer la pureté des sons qu’elle peut émettre, en imaginant que ces
vibrations émises par vos consciences s’organisent comme les bâtonnets dont je
vous ai parlé, pour aller co-créer une forme qui est à la fois musicale,
géométrique, lumineuse, et bien d’autres paramètres encore. Cela interagit avec
les informations qui par ailleurs proviennent de ce soleil en pleine
révolution, ainsi que des autres co-créateurs que j’ai mentionnés. Tout cela
est donc comme un immense jeu auquel vous participez. Imaginez un instant comme
il est réjouissant de participer à ce jeu céleste, avec tous ces partenaires
cherchant la musique la plus plaisante, la plus accomplie, ainsi que la forme
la plus satisfaisante, fonctionnelle et belle.

Voilà ce que j’avais à vous
dire, chers Humains, à l’aube des jours où vous allez découvrir tous ces
nouveaux pouvoirs de vos vibrations, de vos consciences, de vos intelligences
et de vos Êtres, dans la Lumière qui intérieurement va se révéler pleinement en
vous si prochainement… Ce dont nous nous réjouissons infiniment car ainsi nous
assistons, comme des parents qui s’émerveillent des progrès de leur enfant, à
une nouvelle étape de ce développement de vous dont vous êtes co-créateurs avec
nous, qui sommes vos co-créateurs à l’origine de votre cycle terrestre.


Ainsi
en est-il. Je vous salue. Je suis Eshtananda et vous me connaissez.

via
Christine Anne K. le 09/09/2010

Ces
messages
sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.