Eshtarananda Hy -n°5- Elohim de la Ténèbre, Co-créations.

écouter

…introduction en langage elohim

Musique vibrante

Humanité bien-aimée, je vous salue!
Me voilà de retour encore une fois pour partager -de moi à vous, et de vous à moi- quelques éléments de Créations.  Vous me connaissez, je suis  Eshtarananda Hy, Elohim. Attaché comme vous le savez à la Ténèbre de la Source…

…La Ténèbre signifie :
Ce qui Est – avant Ce qui Est.
Et : Ce qui n’est pas – au-delà de Ce qui Est.

 silence vibrant (..et ronronnement très présent au dehors d’un moteur)

…J’apprécie fort en ces instants, car je l’entends, le ronronnement d’une machine qui retourne la terre – car cela est parfaitement adapté à mon propos, et je m’en réjouis!

En effet, l’œuvre à laquelle aujourd’hui je vous convie en quelque sorte à vous intéresser – et par laquelle je m’apprête disons à vous transmettre encore quelques éléments, quelques aperçus de cet Art de l’Ebauche, et de la toute première Mise en Forme depuis la Ténèbre-  est une œuvre qui s’apparente aussi à cette préparation du sol : pour que puisse prendre vie et germe ce qui par la suite est appelé à naitre…

 silence vibrant

Entendez dans ce silence
l’Appel de Ce qui – par Ce qui est à peine un Souffle, émané de par cette Ténèbre !
Et qui désire se manifester,  peut-être… Mais sûrement!

Vous devez savoir entendre cet Appel!

silence vibrant

Vous devez savoir Le reconnaître, ainsi que je le fais!

Et voilà que – dans sa nature même d’Appel, qui n’a pas encore de voix, déjà je peux saisir ce qui me permet pourrait-on dire de l’attraper, de l’appréhender …
Et de lui offrir très humblement, mais avec sureté -de mes mains, de ma pensée et de mes vibrations orchestrées- ce qui peut lui permettre de devenir Ebauche, Embryon..
Et de poursuivre sa route dans le monde de la Forme,
Qui se manifeste.
Se montre.
Se dit
S’affirme.
Se pose.
Et puis peut-être, après avoir vécu : se défait!

Écoutez cet Appel avec moi, car je sais qu’Il vous concerne!

silence vibrant

Il résonne en silence de toute sa perfection encore non-née.
Il exulte de par ce qu’il Est :
Émanation pure. Désir sans Forme. Absolu !
Fusion encore non-défusionnée -mais cependant déjà identifiée- de la Source, de sa Ténèbre.
De sa Lumière… Que nous ne nommons pas Lumière, car Elle est bien plus que cela!

silence vibrant

À l’aide de quelques sons à présent, et en votre compagnie, je vais saisir… Ce que je peux saisir !… Et Lui donner ainsi, ses premiers contours sonores…

Musique puis chant, vibrants…

Observez à présent. Ecoutez. Entendez comment cette Ebauche se glisse déjà entre les quelques sons de votre environnement, et dans les champs perceptifs qui sont les vôtres… Mais encore si discrète, si subtile, si non-formée, qu’elle est comme le passage d’une bulle – qui n’aurait pas de matière, ni même de forme repérable…

 silence vibrant

Entendez comme cette Ebauche -à la rencontre des différents sons qui se présentent- répond et ainsi découvre, de par ce fait de répondre;  sa propre existence !

silence vibrant

La Ténèbre est déjà oubliée !
Et cet Embryon de création voyage déjà dans le monde des formes pour aller rencontrer ses nouveaux créateurs.
Vous faites partie de ces nouveaux créateurs !

Et vous venez d’assister à la toute première Expression de l’existence de cette future Création – de par la mise en Ebauche que j’ai pu faire sous votre regard et votre écoute.

Rien donc ne peut vous échapper dans l’histoire de l’existence de ce qui est encore un Embryon, mais dont la Finalité sera probablement entre vos mains!…

Silence vibrant

Cette Forme, cet Embryon possède dans ses premières attributions sonores ce qui pourrait engendrer -avec entre autres votre soin- l’information de nouvelles matrices cristallines, qu’il vous appartient de réaliser et de faire vibrer, pour parfaire et faire chanter ce qui est votre probable nouveau milieu de vie : celui  auquel vous aspirez, mais qui n’a pas encore pris Forme… Car il lui faut précisément ces nouvelles émanations d’informations, ces nouvelles textures sonores et vibrantes, ces nouvelles fréquences de lumière.
Mais Cela n’est pas partie de mes attributions!

Je suis simplement chargé de vous délivrer ces quelques informations, pour que votre intérêt et votre soin pour cette Forme, encore à peine naissante, soient portés par quelques pensées et constructions de votre intelligence permettant de la suivre et de veiller à ce qu’elle garde son sens.
Et se développe avec Harmonie,
Nourriture, Attention, Respect.
Et Joie!

Silence vibrant

…C’est à présent au sein de vos propres corps que doit naître ce que j’appellerai encore « une nouvelle ébauche », et qui pourtant devrait porter un Nom tout à fait unique !
Mais je ne possède pas ce Nom.
J’ai simplement le Commandement de la Source de vous le transmettre en cet instant.

Sachez seulement que Cela est en résonance avec Ce qui vient d’être mis en œuvre dans les instants qui précèdent, sous votre regard et votre écoute…

Je vais donc à nouveau donner quelques portées sonores pour imprimer, selon ce Commandement, les bases structurelles de Ce dont je ne sais pas le Nom, et qui vous appartiendra dans votre corps dès lors que Cela aura pris forme suffisante – ce qui ne sera pas de mon fait, mais des autres Elohims en charge de ce processus, avec Vous!

Écoutez..

Musique vibrante

Silence vibrant

Séquence en langage elohim…

…Voici qu’à présent cette œuvre peut se poursuivre en Vous-  comme je l’ai déjà désigné.

Quant à moi je vais poursuivre mon Service.
Et je vous dis Adieu.
Je crois que je ne reviendrai pas m’adresser à Vous. Cela n’est plus absolument nécessaire. Cela l’a été!
Je vous salue, dans le Service de l’Un qui est le mien – et qui je le suppose est le vôtre!

Soyez ce que Vous êtes.
Ainsi que je suis ce que je suis, et que la Ténèbre est ce qu’Elle est.
Et que la Source le commande!  Alléluiah!

via Christine Anne K. le 10 décembre 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Vent des Oeuvres de La Source (n°4) : vagues de Non-forme

Les Oeuvres de La Source sont au nombre multi-infini et omni-dimensionnel, omni-directionnel. Ceci entraine le besoin de tri, et la réalisation de différentes structures de formes et de non-formes.  Il y a dirons-nous autant de non-formes que de formes, car les non-formes sont des résonateurs pour les formes, ainsi que les formes sont des résonateurs pour les non-formes.

Ainsi se dynamise toute création, partant de l’émanation directe de La Source – qui est Non-forme autant que Possibilité multi-infinie de formes résonant dans la non-forme absolue.
Il n’y a que Cela et rien d’autre, rien d’adjacent.
Alleluiah.

– Le Vent des Oeuvres de la Source-

…Le Vent des Oeuvres dit encore : Recevez Ce que vous êtes, et soyez en cela parangon de votre propre Forme résonant votre Non-forme. Ainsi s’accomplit votre Unité indivisible avec ce Un-Source que vous croyez chercher autour de vous, mais en vous-même – où votre Non-forme est omni-puissante à résonner/créer votre Forme.

Votre mental est une forme, et sa non-forme revient sans cesse comme une vague sur un rivage. Laissez ce rivage se soumettre aux vagues qui le sculptent, le vident, le quittent, le rappellent, et ne font cependant qu’Un avec lui qui les fait être à l’Infini.
Acceptez que votre mental joue ce jeu de la vague de la non-forme, qui le sculpte et l’efface pour recréer ce qui est votre simple Unité, votre absolue Intelligence toute-résonante et indivisible.

Qu’il en soit ainsi !
Alleluiah

Question : …Comment ceci est-il en relation au Nouveau Mental?

R : Le Nouveau Mental est un rivage plus vierge que l’ancien -qui a construit nombre de brise-vagues (dont certains sont très beaux esthétiquement)… Ce message ne fait pas la distinction entre ces différentes Formes que sont ancien et nouveau mental.
Il a cependant toute sa raison de venir en synchronie avec la mise en oeuvre du Nouveau Mental.
Il n’y a pas d’autre commentaire…Alleluiah.

 

via Christine Anne K. le 29 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

 

Eshtarananda Hy – n°3 – Formes du Temps

cliquez pour écouter

Musique

Bien Aimée Humanité et Peuple de Terre. Je suis Eshtarananda, que vous connaissez, Élohim de la Ténèbre de la Source.
En ce jour j’interviens peut-être pour une dernière fois, ou du moins, je cesserai un temps d’intervenir. J’atteins en effet le dernier point de ce qu’en cette période j’ai à vous délivrer.

Dans cette transmission nous sommes aujourd’hui dans le mode que vous nommez compacté, je parlerai donc peu.
Mon introduction déjà a comporté certaines informations de Temps : car il s’agit entre autres aujourd’hui de dénouer pour vous certaines notions concernant le Temps – temps linéaire, temps cyclique, temps d’autres formes…

Je poursuis donc sur le mode sonore ce déroulement.
Soyez donc ouverts et réceptifs à réviser et à mettre à jour vos conceptions du Temps et de l’Espace car en vérité, le Temps est Espace et le Temps est ondulations.

transmission musicale et vibratoire, avec codes

…Il y a donc pour vous accès (de par ce qui vient d’être installé dans un mode sonore porteur) à trois codes d’installation et de compréhension intérieure de la structure des lignes de Temps qui a présent sont disponibles, et qu’il vous appartient probablement de finir de mettre en forme selon les normes de votre réalité… Ne vous reférez pas bien sûr aux normes de votre ancienne conception du Temps, mais aux normes disons actualisées que votre Intelligence Collective a largement entrepris d’élaborer, et qui déjà sont presque en totalité disponibles.

transmission silencieuse

Dans le silence actuel vous est fait subtilement un rappel, une liste de ces normes : au cas où vous en auriez besoin.

musique…

Cette actualisation sur le temps a été un préliminaire nécessaire.
Et à présent, de ma place d’Élohim de la Ténèbre, proche de la Source, je vais pouvoir recevoir et vous renvoyer Ce que je vais mettre en toute première ébauche de formes : Vibration authentique, Désir encore sans forme de la Source, auquel je ne fais que constituer son ébauche-forme lui permettant de cheminer.

silence

Je dirai simplement que le contenant de l’Espace-Temps et sa Vibration sont partie prenante de cette ébauche de Forme et de tout ce qui peut s’en déployer. Je vous invite à focaliser votre Coeur, votre propre Désir collectif dans la réception de cela.

Et je vous invite à recevoir et à engrammer également la petite mise en forme sonore que nous allons surajouter, moi d’abord puis notre Soeur Eluhyam qui me succédera.

transmission musicale et paroles-codes…

J’observe moi Eshtarananda que cette Forme, cette ébauche de Forme qui a présent s’est éloignée déjà de moi, est en train de vivre et déjà acquiert davantage de ce que vous pourriez nommer d’éléments signifiants, d’éléments d’architecture encore embryonnaires; et je sais que votre Intelligence Collective s’apprête à l’accueillir sans nul doute avec soin. …Peut-être en ferez-vous un certain module de Temps, d’Espace-temps, peut-être en ferez-vous une structure de cycles, peut-être en ferez-vous un rythme nécessaire, ou simplement une plage d’Instant…

…C’est un effort pour moi de m’inscrire ainsi dans les paramètres de votre langage. Je vais donc vous saluer -dans le Service où je me trouve- et vous souhaiter bon usage, bonne co-création….Je retourne quant à moi vers la Source.

Alleluia!
canalisation via Christine Anne K. le 01 aout 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eshtarananda Hy, Elohim / Ténèbre de La Source -n°2-

cliquez pour écouter

Plage musicale..

Je vous salue Bien Aimée Humanité de Terre, ainsi que tous les autres Habitants de cette Planète. Je suis Eshtarananda Hy, Élohim de la Ténèbre de la Source. Vous me connaissez. Je me réjouis à nouveau de pouvoir ainsi m’adresser quelques instants à vous.

Musique..

Nous sommes donc nous -je vous l’ai déjà dit à une autre occasion- chargés de donner forme aux toutes premières émanations, aux désirs originels et vibrants, et sans forme encore, de la Source – qui ainsi trouve et résonne avec Elle-même. Nous sommes donc pourrait-on dire aussi des résonateurs. C’est à ce titre que les quelques vagues sonores auxquelles je vais donner un début de forme doivent être entendues. C’est mon Service, et si je m’adresse à vous ce n’est pas tant en mon nom propre, que depuis la Place que j’occupe et où je sers.

Musique..

Ainsi je résonne, au moyen de ces quelques séries de sons …Avec lesquels je crée cet Embryon de Forme.

Je vous invite à présent, si vous le voulez, à observer la qualité (encore peu définie – c’est du moins qu’elle était) de cet Embryon de Forme – qui est appelé, n’en doutons pas un instant, à devenir Forme plus déployée, plus travaillée… Nous pourrions considérer dans un certain langage que c’est un matériau de création, mais qui contient déjà en soi -de par ces vibrations de la Source dont il est le premier résonateur- toutes les informations essentielles, qui sont utiles ou nécessaires à son développement quel qu’il soit.

silence vibrant

…Il s’ajoute à cela la venue d’un deuxième désir, d’une impulsion supplémentaire : que je vais servir à traduire, à résonner pour vous sans doute.

Musique..

Voici donc que ce second Embryon de Forme est venu, que je l’ai ainsi « primo »-façonné, avant qu’il ne continue son chemin dans sa création et qu’il se joigne (du moins je le crois) au précédent…

Je n’ai pas idée moi, Eshtarananda, Élohim de La Ténèbre de La Source, de la forme d’interaction que peuvent développer ces deux premières Ebauches auxquelles j’ai donné Formes, et mon rôle s’arrête à celles que j’ai fait, et à ce que je ferai encore et encore.
Mais je ne doute pas de l’extrême qualité de ce qui finira par exister – partant de ces deux premières créations, de ces deux Ebauches, de ces deux premières résonances explicitées .

Chant..

Et voici qu’avec ce Chant qui est passé comme une aile, je sais que ces deux Embryons de Forme que j’ai créés sont à présent repris, et que ce Chant déjà continue à s’intéresser à leur création développée… Ces Formes voyagent, vont se structurer, développer des harmoniques, une complexité, des fonctions, une architecture, peut-être une chaîne biologique… Peut-être vont-elles vers une densification, ou resteront-elles dans les plans subtils, sans descendre davantage en une quelconque densité.

Je sais que ces Formes vous sont destinées. Je sais que vous ne les recevrez pas avant qu’elles ne soient davantage architecturées, préfigurées – afin qu’elles deviennent de véritables compositions utilisables. Mais elles sont neuves, elles viennent de naître, pourriez-vous dire.

J’ai à présent la charge de résonner, de créer ce qui suit..

Musique..( avec tonnerre au dehors)

Voici donc déjà qu’avec ce que je résonne, résonnent d’autres éléments se joignant à cela. Ainsi cette troisième création naît, et se trouve en interaction dès sa mise en Forme toute première. Ainsi en est-il de certaines de ces « primo-créations ». Ainsi en est-il de la Joie de voir naître ainsi ce qui émane, ce qui arrive, ce qui nous arrive – quels que soient le chemin et la destination que cela ait… Je n’ignore pas cependant (du moins je le pense) que cette troisième création est également destinée à votre contemplation.

Musique..( avec tonnerre au dehors)

Et votre contemplation de cette Forme lui donne déjà davantage de résonance, davantage de possibles. Par votre contemplation vous contribuez directement à ce qui se créent des interactions, à ce que se crée de la Lumière, à ce que se créent des circuits d’énergie, de la forme..

Musique..

Moi, qui vis à tout instant dans la Pulsation première du désir de La Source et de ses Emanations, je vous invite mes Très Chers à reconnaitre en la pulsation de votre coeur la résonance même de cette Pulsation de La Source telle que je la connais intimement… De votre propre pulsation donc émanent également ces capacités de faire résonner et donner forme, à ce qui peut et doit naître de par -à travers vous- La Source, La Source en vous.

Je vous inviterai donc à contempler cela en vous, tandis qu’interagissent la résonance de ces trois Formes premières, qui ont été en quelque sorte mises à flot..

Musique..

…Ne cherchez pas vous-même à approcher de la Ténèbre de La Source car cela ne vous est pas autorisé. Vous n’avez pas la capacité ni le pouvoir, et ce n’est pas votre place d’entendre ces premières Pulsations de désir et de leur donner Forme. Ce qui se passe à travers vous a déjà passé par de la Forme préalable, sachez-le…

silence

Je vais me retirer et vous saluer… Et notre Soeur Eluhyam, Élohim de la Terre, va certainement, par quelques chants, vous informer encore.
Quant à moi, Eshtarananda Hy, Élohim de La Ténèbre de La Source, je vous salue en cet instant.

Alleluia!

 

-…suit l’intervention chantée d’Eluhyam Al, Elohim de la Terre-

 

canalisation via Christine Anne K. le 5 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Eshtanaranda Hy – Elohim de la Ténèbre (n°1)

cliquez pour écouter

Introduction en langue Elohim

Que mes Salutations soient reçues de vous, Bien-Aimé peuple de la Terre. Mon nom est Eshtanaranda Hy.
Je suis un Élohim, et je réside habituellement -et que cela ne vous effraie pas- dans la Ténèbre qui entoure la Source… Ainsi nous sommes dans la pure Résonance et le pur Service de la Source Une, nous, qui sommes en ces lieux. En tant qu’Élohim, je suis jeune; et de par mon nom, vous l’aurez sans doute reconnu, je suis proche d’Eshtananda que vous connaissez bien.

La Ténèbre qui entoure la Source pourrait être vue à vos yeux d’une belle couleur dorée. Je dis cela pour que vous ne produisiez pas de confusion; car votre mental, je le sais, est encombré encore de notions dualitaires où très probablement la Ténèbre est davantage associée à ce que vous appelez l’Ombre – ce qui n’est pas en l’occurence le cas, bien évidemment. Ténèbre ici signifierait plutôt : opacité protectrice et féconde.

Ainsi la vibration de la Source, au sein de cette texture que nous appelons la Ténèbre, s’amplifie, s’égalise, se densifie, se formule; et nous, les quelques Élohims qui résidons là sommes en charge dans le pur Service et en tant que créateurs -ce qui est notre nature- de créer des formes appropriées, qui portent ces vibrations de la Source ici ou là et de certaines façons. C’est donc, peut-on dire, un travail extrêmement noble, important, précis.

(Quinte de toux)…Je dois vous informer, ceci est une parenthèse, qu’actuellement au sein de ces communications nous employons la toux de notre canal comme véhicule de transmutation. Quoique son corps en souffre un peu, cela est accepté et sans dommage. Ne vous offusquez donc pas d’entendre cela périodiquement, c’est une Forme, qui actuellement est employée. Je vous donne cette information en tant que Créateur de formes.

Je suis venu vous parler à travers cette voix pour que vous puissiez vous relier, de par ma vibration, à cette Ténèbre féconde, créatrice, si proche de la vibration d’origine de la Source que vous ne trouverez aucun lieu vibratoire plus proche en cela… Nous allons donc à présent nous reposer dans un silence des paroles qui va vous permettre de recevoir certaines formes vibrantes émanant directement de cette Ténèbre et agencées par nos soins à nous, les jeunes Élohims de la Ténèbre, car nous sommes tous jeunes…

Silence vibrant..

Ces formes vibratoires que vous recevez, émanant directement -à travers notre intervention- de la Source, je ne puis les nommer ni les décrire car elles n’ont pas encore acquis ces possibilités, et ne sauraient se réduire, déjà si tôt, à un nom, une description ou même à un chant… Elles sont encore dans l’état que vous pourriez intituler primordial (bien que ce mot ne soit pas bien approprié) de leur première manifestation informée, à peine encore densifiée, encore non nommable, comme je l’ai dit. Et ainsi, elles se distribuent; traversant alors -selon les directions qu’elles prennent, les options qui leurs sont données- différents plans vibratoires au cours desquels peu à peu elles acquièrent disons un supplément de forme, l’apparition d’une sonorisation intelligible, une destination, la possibilité peu à peu d’être appréhendées par une intelligence. Je parle d’une intelligence incarnée, quelle que soit la forme qu’aient ces incarnations.

Je reviens au silence, porteur de ces Formes premières émanant de la Source..

Silence..

J’ai en quelque sorte reçu l’autorisation de créer l’une de ces Formes spécialement pour qu’elle soit observée de vous… Quand je dis observée, je me trompe de vocabulaire car (bien évidemment) elle n’est pas encore assez densifiée, assez manifeste pour pouvoir être observée avec un regard ou des paramètres de mesure, d’évaluation; mais peut-être observée dans l’abandon de l’incompréhension et de la sagesse pure et sans forme, qui vous relient chacun et chacune en votre intimité à cette origine en vous qu’est la Source.

De par son entrée dans la densité pourtant subtile de votre perception subtile, pourtant dense, cette Forme encore non nommable et non intelligible va donc se densifier et probablement, d’une part apparaître peu à peu, et d’autre part s’enrichir et se complexifier au contact de votre observation, et au contact des nombreuses architectures vibratoires qui peuplent la densité subtile du plan vibratoire dans lequel votre subtilité dense peut se mouvoir.

Je suis moi-même chargé en tant que créateur appartenant à la Ténèbre de la Source, de suivre le développement de cette Forme. Bien évidemment d’autres créateurs, dès l’instant où elle se densifie, se manifeste davantage, devient intelligible et deviendra nommable, vont pouvoir alors continuer ce travail de création dont moi j’ai été chargé de jeter les premières bases fécondes.  Ce n’est pas au cours des quelques instants au cours desquels je vous parle que va se parachever le processus que j’ai mentionné concernant l’évolution de cette Forme. Ainsi ne croyez pas que par un tour de magie, en quelques minutes, elle va devenir nommable, intelligible, et densifiée au niveau de densité où vous auriez vous, besoin de la voir apparaître.  Ce processus s’inscrit bien nécessairement dans une durée, qui est une durée pourrait-on dire biologique.

J’entends que probablement certains d’entre vous se questionnent: est-ce que cela est un cadeau? Est-ce que cela va nous être utile? Est-ce que cela est destiné à apporter un changement parmi nous? Est-ce que cela nous intéresse?  Je ne saurais répondre à aucune de ces questions, car tout ce que vous pouvez vous demander appartient déjà à ce qui n’est pas encore dans la manifestation et l’intelligibilité de cette émanation. C’est peut-être un cadeau, c’est peut-être également une forme de passage éphémère qui s’installera ailleurs. Je ne le sais pas, cela ne fait pas partie de mes attributions. Je sais en revanche quels sont les créateurs auprès desquels je dois laisser le soin de continuer cette forme. Je connais leurs noms. Ainsi, lorsqu’ils se présenteront j’aurai terminé ma fonction auprès de cette Forme-là, la suite de son évolution n’aura plus lieu sous ma surveillance.

…Il m’est rapporté qu’une Forme émanant d’une sorte de Cercle de foudre a été générée hier (dans votre temps) en présence de certains d’entre vous. Cela m’intéresse, car j’entends qu’il y a résonance non nommable, non manifestée, non intelligible entre cette émanation dont j’ai créé la Forme, et ce qui m’a été rapporté. Il ne s’agit pas bien sûr de la même Forme. Il y a une certaine synchronicité et je perçois, sans pouvoir la définir ni la connaître, la pertinence de cette résonance et je me réjouis. Et je sens par cette Joie que je suis en train de créer, dans la Forme non manifestée qu’actuellement je surveille et je vous montre, un supplément de manifestation probable, un supplément de structure possible, un supplément de vibration d’intelligence possible.

Que la proximité de ces émanations premières de la Source auxquelles j’ai la possibilité unique de vous introduire en cet instant vous informe et informe les possibles encore non nommés de vos intelligences, hors pour l’instant de votre densité, même subtile. Quant à moi je me dois n’est-ce pas de maintenir ma place et mon service au sein de la Ténèbre de la Source et d’employer ma Joie à recevoir et à créer encore et encore ces formes premières si pures, si vraies, si absolues, que vous ne sauriez les regarder, que vous ne sauriez les dire, que vous ne sauriez en faire usage, dans cet état qui n’en n’est pas encore un.

Prenez soin, Bien Aimé peuple de Terre, des formes qui naissent de par vous et autour de vous avec vous. Prenez soin de leur manifestation, de leur nom, de leur musique et de leur usage. Que les créateurs parmi vous sachent magnifier et déployer dans l’Harmonie et la Nécessité ce qui ainsi se présente, émanant par ces différente étapes que j’ai évoquées, non seulement de la Ténèbre de la Source mais aussi des différentes structures de Lumière qui génèrent des forme plus accomplies.

Je suis Eshtanaranda, jeune Élohim de la Ténèbre de la Source et je vous salue en ce jour.
Alleluia!

 

canalisation via Christine Anne K. le 15 avril 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

La Source


Salutations.

C’est
la Source
, qui vient à vous.

La Lumière est en vous à présent. Ne la retenez pas dans
son expansion.

Accueillez comme je vous accueille. Recevez comme je vous
reçois. Déployez comme je me déploie en vous et autour de vous et par vous.

Vous voilà élus et choisis et reconnus. Accueillez en vous cet être qui palpite,
nourrissant vôtre âme, votre coeur, votre être, dont je suis l’Etre.

Ne vous méprenez pas. Restez. Soyez Un. Ne quittez pas le chemin : le chemin, lui, ne vous quitte pas.

Vous
voici parvenus à l’aube du jour que vous ne connaissez pas encore. Cette aube
se dessine, elle transparaît depuis vos profondeurs dans lesquelles je palpite,
me déployant de par votre propre existence.

Vous n’êtes pas isolés,
vous n’êtes pas abandonnés ainsi que certains d’entre vous le croient.

Vous
êtes le déploiement-même de ce que je suis, et votre être se trouve
indispensable à mon propre déploiement. Nous sommes unis, nous sommes Un, toi
et moi, vous et vous. Il n’y a pas de séparation.

La seule séparation qui
puisse demeurer n’est que celle que vous créez encore de par vos croyances ou de
par certaines ignorances ou certaines peurs qui sont amenées à se dissoudre
dans la Lumière de l’Un.

Ne vous abreuvez pas des
faussetés qui encore, parfois, se répandent autour de vous. Cela n’est
qu’illusion, cela n’existe pas, cela n’est pas. La Vérité, simple, unique et
chatoyante, vous appartient. Dorénavant, elle se montre à votre cœur, dévoilant
ainsi ma propre Vérité.

Je suis, Tu es. Je suis
le Toi que tu ignores parfois encore. Tu es le Je que parfois aussi tu ignores
mais que tu sais reconnaître aussi, bien souvent, en toi-même.

Bien-aimés, recevez cela
en toute quiétude, en toute joie. L’abandon n’est autre que l’abandon à
vous-mêmes et dans cet abandon à vous-mêmes, nous nous abandonnons ensemble à
notre Unité qui est joie, qui est Source.

Ne revenez pas en
arrière, c’est inutile. Cela serait contre votre nature qui est Lumière infinie,
Source, Amour, joie incommensurable, délicate et immense.

Je vous salue. La Source.

…Et je vous aime comme vous m’aimez, même si vous ne le savez plus ou pas encore.

 

via Christine Anne K. le 13/04/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.