Orionis – n°22 – A Connaître : Espace-temps, Eaux, ADN… + Préceptes

 Orionis, avant de changer de Forme, nous a délivré directement jusqu’à octobre 2011 de magnifiques messages/enseignements réguliers…  (v. Intervenants et catégorie) Considérez ce « Message exceptionnel » comme un texte transmis plutôt que comme une intervention en direct. C’est à lire, plus les « préceptes » fort simples à pratiquer. (mp3 disponible, pas de vidéo)

Ceci est un Message exceptionnel d’Orionis, que vous connaissez, bien que sa Forme ait cessé de s’apparenter à toute forme connue par votre pensée humaine.

Ce texte s’adresse aux tenants de la meilleure Connaissance qui soit, c’est à dire celle du Coeur – et non pas celle des livres…
Toutefois, il s’adresse bien évidemment à tous, vous, chers Humains et Chère Humanité.
Ecoutez!

Il y a depuis des lustres de votre Histoire de nombreuses séries, parfois de catastrophes, et parfois d’événements heureux, qui passent inaperçus : car soit ils ne sont pas enregistrés, soit ils sont passés sous silence par les moyens d’information, soit encore ils ne sont pas véritablement répertoriables.

Je n’ai pas l’intention de désigner ni catastrophe ni événement heureux, mais simplement un Fait, qui doit être relativisé certes, mais porté à votre Connaissance – et je répète : il s’agit de Celle du Coeur, bien évidemment.

Ce Fait est pourrait-on dire un fait Cosmique – bien au delà d’un fait terrestre – et cependant il affecte très largement vos corps, vos situations, votre environnement, la vie des organismes qui vous entourent; ainsi que bien évidemment celle de ce qui est votre corps physique – même si, encore une fois, cela n’est pas répertoriable dans la gamme des critères que vous pouvez utiliser pour cela.

J’ai décidé exceptionnellement de faire connaître ce Fait, même si -vous le devinez peut-être- le langage que nous employons à cet instant va être fort peu performant pour véritablement décrire, d’une façon qui vous semblerait cohérente et signifiante, ce dont il s’agit.
Toutefois, cela est possible.
Nous avons donc, à notre disposition, un certain nombre de mots et de concepts que je vais employer.

Ce qui caractérise ce Fait, cet Evénement pourriez-vous dire, c’est qu’il a de nombreuses ramifications. Et si je ne saurais vous décrire de façon très explicite, dans votre langage, la Nature même de ce qui cause ces ramifications, je peux vous décrire en partie le type de ramifications qui concernent directement les impacts que vous pouvez avoir rencontrés, ou à gérer.

Il s’agit, mes Très Aimés, d’une forme de Lasso -je dis bien « Lasso »- qui, sur le plan sonore principalement, entoure à présent une certaine partie du Système Solaire et qui crée, non seulement des Champs sonores, mais également des modifications de champs électromagnétiques – et d’autres types de Champs dont votre vocabulaire ne dispose pas vraiment de ce qu’il faut pour les nommer.

Ce phénomène incite à une prudence caractérisée, en termes de circulation(s) : non seulement dans l’espace, mais également au sein même de votre environnement.
Cela ne signifie pas bien sûr que vous devez cesser de vous déplacer, cela signifie simplement que toutes les circulations sont affectées par les variations de ces champs dont j’ai parlé, et cela entraîne -sans peut-être que vous vous en rendiez compte- des modifications de l’espace-temps.

Vous ne pouvez réellement, je pense, observer ces modifications.
Sauf si vous avez l’opportunité vraiment de vous trouver confrontés à un gros changement brutal de forme d’un espace-temps dans lequel vous vous trouveriez, soudain, quelques instants ou quelques fractions d’espace.

Néanmoins, cela influe sur un certain nombre de paramètres biologiques dans ce qui vous entoure. Et par ailleurs, lorsqu’il y a circulation il peut y avoir donc, on pourrait dire de façon figurée : des traversées de bulles d’espace-temps différentes – qui très certainement, encore une fois, passeront inaperçues; mais qui en réalité affectent bien plus que vous ne pourriez le penser, non seulement -comme je l’ai dit- des paramètres biologiques, mais également des paramètres dont l’appellation ne peut se dire que de cette manière:

« Eshens-ef  Etekella-hô  Gouaasn-touf’h  Higuedeba Ômâtaka  Znà-eye Ngué-endâta  Ojessessâ-magueônna  Eke’it-totoama  Jz’E-Âna ‘m. »

Je me dois d’employer un tel langage car il n’y a pas pas d’autre choix – mais sachez que la signification, très grossièrement, de ce que je viens d’énoncer ainsi, pourrait se dire : « le Jeu des Contraires est affecté ».
Cela vous semblera naturellement très mystérieux, j’en conviens parfaitement.
Il est néanmoins fort nécessaire que je vous délivre cette information moi-même.

Il y a également un autre type de ramification du phénomène auquel j’ai fait allusion, qui cette fois a son impact au niveau des Eaux – donc bien évidemment des Eaux de votre Planète Terre.
…Imaginez qu’il peut y avoir des ondes d’une nature très inhabituelle qui se propagent dans les eaux et qui véhiculent des fréquences auxquelles -jusqu’à maintenant- ces eaux-là ne sont pas accoutumées.

Les Eaux de votre Planète ont bien évidemment la capacité de recevoir et de laisser traverser ces fréquences-là.
Mais l’information qui est ainsi engendrée se répercute dans l’ensemble des informations que l’Eau véhicule comme vous le savez; et cela induit dans cet ensemble d’informations l’apparition disons (pour « faire simple ») d’une certaine Vibration inaccoutumée, qui peut donc bien évidemment se transmettre non seulement à vos corps, par l’intermédiaire de l’eau, mais également à tout ce qui bénéficie de la circulation de l’Eau : que ce soient la terre, les plantes, etc…

Cette vibration inaccoutumée peut déclencher, d’une façon très intéressante – rien de dangereux, je vous rassure (!) mais un stimulus que votre ADN peut recevoir et engrammer.. Et qui peut déclencher dans votre ADN la création disons de quelques petits brins d’information qu’il ne possédait pas : ce qui est, à terme, une excellente nouvelle bien sûr, mais qui peut susciter disons quelques « troubles d’adaptation » bien évidemment – non seulement en vous, mais encore une fois en tout ce qui bénéficie de la circulation de l’Eau et des informations qu’elle véhicule.

…Il est clair que c’est davantage cette deuxième information dont les effets peuvent vous sembler les plus frappants… Aussi ne soyez en aucun cas alarmés – car il n’y a d’autre choix, n’est ce pas, que d’accepter ce qui est, et d’en profiter..!
Mais acceptez également ce qui peut se manifester de façon inaccoutumée.
Et également les adaptations que vos corps et votre environnement peuvent devoir produire et manifester.

…Pourquoi me suis-je chargé, moi Orionis, de vous délivrer ce message-là ?!
Eh bien : parce qu’il est en mon pouvoir de divulguer de telles informations.
– Cela n’aurait pas pu se faire par l’intermédiaire de ces Messagers Galactiques par exemple, qui parfois vous envoient quelques informations.-
Vous êtes donc invités,Très Aimés Terriens et Humains de la Terre, à observer ces quelques préceptes, qui devraient vous aider à traverser les Effets de ces Evènements non répertoriés.

Voici :
Premièrement, buvez de l’eau -oui !- mais buvez-la dans la consciente acceptation de ces données, de ces informations inaccoutumées dont je viens de faire état.
Vous pouvez également mettre cette conscience dans l’ensemble de l’Eau qui vous entoure car vous connaissez, n’est-ce pas, le principe de la force de vos pensées et son impact sur les eaux, n’est-ce pas?

Deuxièmement, n’hésitez pas à reprendre et à parfaire tout exercice corporel qui vous fait du bien car cela active la circulation de Tout Ce qui, en vos corps, a besoin de s’adapter, a besoin de circuler.
Cela peut également vous aider à mieux intégrer les données des petits changements d’espace-temps dont je vous ai parlé.

C’est très simple, n’est-ce pas?
Je connais bien vos corps et leurs capacités : c’est pourquoi je vous donne des indications qui sont extrêmement simples et évidentes – et qui, de surcroît, ne nécessitent pas de grandes connaissances ésotériques et peuvent être partagées largement et en toute simplicité !

Il y a enfin -pour ceux d’entre vous qui peuvent désirer un supplément d’informations ou de connaissance, toujours par la voie du Coeur- il y a une troisième petite série d’impacts que cette fois le langage parlé que j’emploie ne peut absolument pas décrire de façon détaillée mais dont la présence vibratoire peut vous être communiquée; et que vous pouvez recevoir à travers simplement le fait que je m’adresse à vous en ces instants…

Et pour ceux d’entre vous qui, vibratoirement donc, reçoivent et engramment cette troisième partie de l’information : sachez encore une fois utiliser votre Coeur et l’Intelligence de votre Coeur pour approcher avec Paix, Conscience et Service ce qui est ainsi dévoilé pour vous – et n’hésitez pas non plus à le partager par vos actes et vos choix de paroles, de pensées, avec tout ce qui vous entoure, mes Très Chers !..

Je remercie ce canal d’avoir accueilli cette intervention imprévue. Je la connais bien et elle me fait confiance.
C’est une  joie d’avoir pu ainsi revenir dans une voix humaine quelques instants..
Et je vous engage à ne pas oublier ce message..!

Je suis Orionis, Créateur de Mondes et Grand Architecte de nombreux Univers.
– Ayant connu, il y a bien longtemps, la Forme Humaine, et ayant participé aussi à sa Création.-

Je vous salue de tout mon Amour.

Alleluia.

via Christine Anne K. le 4 mai 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Commentaire canalisé ajouté à ce message :

Le message ci-dessus n’est pas destiné à inquiéter ni à réjouir une avidité du mental, mais il offre une base d’Intelligence partagée en relation directe avec des Aspects cosmiques non-connaissables hors de la perception du Coeur – ce qui est à la portée de Tous !… La Conscience ainsi générée est, elle, profitable tant à vos corps qu’à votre Evolution de Lumière. Ce Message exceptionnel est fort important en ce sens !
Alleluia – Le Staff VDL-

.

108 Clés Collectives

Voix de Lumière publie  en ligne depuis le 26 février les  Clés Collectives données par Seh’elam Anna -avec Orionis et le Collège associé en cette Oeuvre-.

Vous avez à présent un accès libre à une Clé de votre choix par jour, via une forme géométrique spécifiquement installée, avec ses lois de fonctionnement, sur la page 108 Clés.

Ces Clés sont à méditer sans effort mental et s’adressent à notre Conscience Libre et Entière.

Dans le Plan subtil -5e Dimension- elles sont Toutes déjà distribuées à Tous.

Il est recommandé d’adjoindre le rayonnement Solaire à ces méditations.

L’emploi des ces Clés est individuel et implique que votre attitude soit détachée de toutes attentes et avidités de savoir.  Alleluiah

L’ensemble des ces indications émane intégralement du Collège des Intervenants, via Christine Anne K.

Des indications sont fournies à ceux qui désirent rediffuser ces Clés via leurs propres pages (ce pour quoi il importe de respecter quelques conditions simples et indispensables)

Alleluiah C.A K

La page spécifique «  108 Clés  » est consacrée à cette publication.

Une publication extensive de toutes les Clés sera réalisée en support matériel (cartes numérotées) d’ici un temps, pour un emploi différent.


Seh’elam Anna – n°5 – Clés collectives.

cliquez pour écouter Seh’elam Anna n°5

 

Que mes salutations vous parviennent et vous honorent, Très Aimés, en ce jour.

Vous me connaissez : je suis Seh’elam Anna, Forme déployée, des Hautes Consciences Intergalactiques, de l’Ordre des Melchisedek de cet Univers…

Orionis et moi avons décidé, ensemble, de vous livrer quelques Clés.

Je n’ignore pas qu’actuellement vous recevez beaucoup, mais cela est le moment : vous êtes, n’est-ce-pas, en pleine transition d’un état vers un autre… Cela est jugé par nous fort nécessaire à la qualité de ce que vous avez à traverser, à vivre, à être, à devenir, à réaliser, à créer ensemble.

Il n’y a pas à proprement parler de dénomination pour ces Clés. Ce sont des Clés, précieuses, précises, définies, qui forment un ensemble savamment agencé. Vous en disposerez un certain temps, qui peut-être n’est pas illimité. Je n’émets pas sur ce point de propos définitifs. Sachez simplement qu’actuellement, aujourd’hui, ces Clés vous sont proposées, ainsi que leur usage.

…Je procède, comme j’en ai coutume avec vous, à un petit ajustement vibratoire, dans le silence qui va suivre.

silence, ajustement vibratoire

Vous n’êtes pas sans vous rappeler que, depuis plusieurs semaines, nous vous avons familiarisés avec des changements dimensionnels et la traversée de couches vibratoires différentes, l’aperçu de Mondes d’Unité, la rencontre de textures et de configurations précises – que donc vous avez engrammés, qui de plus par bio-résonance sont considérés à disposition de l’ensemble de votre Humanité à  présent. Cela est bien, cela vous rend prêts. Et d’ailleurs vous êtes effectivement – comme il vous l’a été dit tout récemment, en particulier par Marie-Isis, par Ashtir : interdimensionnels au sens où vous pouvez naviguer entre ce que vous vivez encore dans votre ancien niveau -qui est toujours présent là où il est- ainsi que dans la Dimension autre, plus élevée, moins visible, moins mentalisable, non matérielle (en grande partie du moins), à laquelle vous avez accès, en toute facilité je le précise – et j’insiste sur cette information.

…Je vous ai également transmis il y a peu de temps la possibilité d’employer un Arc pour vous déplacer d’un plan vibratoire ou d’une couche vibratoire à l’autre. Par conséquent, cela s’appelle pour vous souvent « changer de Dimension », même si à dire vrai une Dimension telle que vous les désignez comporte un certain nombre de couches et de localisations vibrantes, de fréquences… Je tiens donc pour acquis que cela vous est suffisamment connu en l’état actuel de ce que vous êtes.

Les Clés dont je vous ai parlé sont une conséquence de votre possibilité d’accéder à ces autres plans, ces autres couches, ces autres vibrations, ces autres états de vous-même, ces autres formes de Partage et d’Etre. Nous pouvons considérer qu’il s’agirait d’un trousseau de clés – précis, comme je vous l’ai dit.

A quoi servent ces Clés ? Eh bien elles servent à Etre, aussi surprenant que cela peut-être paraisse à vos oreilles, mais je sais que vos coeurs comprennent parfaitement.

Ce trousseau de Clés est organisé, bien naturellement, dans une forme structurée. Il s’agit donc de ce que vous appelez au sens large une Géométrie.

..Je vous laisse entrevoir dans le silence la Forme, complexe et simple à la fois, dont il s’agit…

silence, contemplation

…Je vous invite également à entendre, à écouter, avec votre audition subtile, la musique de cette Forme.

silence, écoute intérieure

…Entendez-la bien, je dirais même entendez-la avec soin.

écoute intérieure

…L’un des aspects de ces Clés, en effet, est leur caractère musical, sonore… L’un des aspects de ce trousseau de Clés est donc son caractère, pourrait-on dire, symphonique. Non pas au sens d’une longue symphonie telle que vous les connaissez -avec son caractère récitatif, dramaturgique- mais au sens d’une symphonie qui est un ensemble harmonique de sons, de notes, qui chantent parfois une note unique, composée, multiple et unique. L’emploi de ce trousseau de Clés, entre autres, vous donne donc accès à davantage d’Unité, à davantage de simplicité, aussi paradoxal que cela puisse vous sembler suite à ce que j’en ai dit, mais nous ne craignons pas les paradoxes, vous le savez – il n’y a que votre mental qui les regarde ainsi, car il adore les complications.

Il vous est donc proposé, à travers l’usage de cette Forme, de cette Symphonie, et à travers l’usage de chacune de ces Clés, l’accès temporaire à l’ensemble du Trousseau. J’ai dit  » temporaire » – et je ne me contredis pas au regard de ce que j’ai dit tout à l’heure : cet accès est probablement temporaire…Certes pour une durée non définie, et il se peut qu’elle soit indéfinie pour certains -qui en auront besoin de la même manière, infinie- et qu’il soit donc temporaire pour ceux qui n’en n’auront plus besoin au-delà d’un certain palier d’évolution. J’espère que cette distinction vous semble claire et pertinente.

silence

Je vous invite d’abord à rassembler en votre coeur l’ensemble de ces Clés.

Car même si je ne les ai pas détaillées à cet instant, il importe que ce passage-là soit réalisé. Vous n’aurez accès véritablement à ces Clés que par ce chemin-là… Je vous laisse donc à cette expérience de conscience et d’humilité, nécessaire quelques instants…

silence vibrant

Il importe que vos coeurs soient prêts… Il importe que vos égos soient délivrés de leurs illusions, amoindris de leurs croyances, évacués de leurs imperfections peut-on dire. ( je n’aime pas les mots négatifs…). Il importe que votre innocence soit retrouvée. Cherchez en vous l’innocence de ce Nouveau-Né dans la Nouvelle Dimension, pour pouvoir accéder en toute Plénitude à l’ensemble de ces Clés.

Ma façon de m’adresser à vous en cela n’est pas une restriction, bien au contraire. La restriction n’est qu’en vous, si vous n’avez pas encore abandonné tout ce qui ne peut rester souhaitable, tout ce qui ne peut rester acceptable; si vous n’avez pas abandonné tout ce qui vous maintient dans l’illusion, tout ce qui vous alourdit dans vos pensées et dans vos coeurs. C’est donc là la seule restriction et, je le répète, elle vient de vous. Je m’adresse à vous également pour vous la faire considérer… Et la vibration sur laquelle je suis posée pour m’adresser à vous, sachez-le, vous permet – et réjouissez-vous de cela – de faciliter les processus de cet accès.

La vision que je vous propose de cette Forme géométrique et l’audition de sa qualité symphonique sont également des éléments qui favorisent pour vous la possibilité de recevoir véritablement ce Trousseau…

silence vibrant

…Il y a donc, pour vous tous, de par ce Trousseau, de par sa Forme et sa Musique, de par la qualité de chacune des Clés qui le composent : l’ouverture, l’accès à votre Plénitude la plus absolue, à votre Unité la plus entière, la plus simple, la plus parfaite, la plus véritable. Il y a accès à votre Joie la plus pure et la plus véritable également, dans toutes ses facettes, ses manifestations, ses vérités. Il y a également accès à tout Partage, non seulement entre vous, mais entre vous et Tout Ce qui est…

…La vibration de vos coeurs, n’est-ce-pas, s’amplifie…

Et vous êtes déjà dans cette recherche d’Unité, cette quête de Joie, ce bonheur de Partager, cette Plénitude simple, entière et véritable de tout cela, réuni, unifié… Au bout du compte, ce Trousseau de Clés ne comporterait qu’une Clé : ce serait celle de Vous-même, de Toi-même, de cette Unité, qui fait que Tu es, et qu’il n’est que Cela.

silence vibrant

…Laissez la vibration de l’Un faire place dans votre coeur à toute autre. Cela est nécessaire en cet instant et, à vrai dire, plus rien d’autre ne vous est véritablement aussi nécessaire que cela.

silence vibrant

…C’est votre Être à présent, et non plus votre personne, qui reçoit et qui sait.

silence vibrant

…Il y a donc, en ce Trousseau, 36 Clés de l’Un, auxquelles s’ajoutent 36 Clés de Joie, et enfin 36 Clés de Partage.

…Contemplez, mes Aimés, cette Géométrie… Contemplez cette Musique extraordinaire…

…Autant ces Clés existent une par une, autant elles ne peuvent être véritablement dissociées de cet ensemble. Et la Forme qu’elles composent constitue à elle seule, tout entière, une Clé collective – Clé de votre accès à ce que vous êtes et devenez, dans cet autre état, cette autre vibration, cette autre Dimension.

Le détail de ces Clés a été délivré peu à peu -et presque en totalité aujourd’hui- sans qu’elle en connaisse le but, à ce canal… Il vous sera donc possible, très simplement, d’y avoir accès, dès que sera terminé l’ensemble de la réception, ce qui est très proche. Vous aurez alors à votre disposition, tel que je vous l’ai dit, ce Trousseau. Et la façon de l’employer, dans les mots et les phrases qu’il comporte, sera également délivrée de façon précise. Il vous appartiendra donc de le faire fonctionner pour vous et pour la collectivité, mes Très Aimés : que cela soit une grande Joie, et une grande simplicité.

…Ecoutez encore la vibration de vos coeurs, écoutez la Joie, l’Unité et le Partage, qui s’entrelacent en Tri-Unité en votre sein, en vos Êtres, en votre Être collectif…

silence, contemplation

Je vous salue, je suis Seh’elam Anna, et vous me connaissez, et je vous connais. Cette intervention a été élaborée conjointement, comme je l’ai dit, par moi-même et Orionis, et un collectif d’Êtres dont les noms ne vous sont pas connus, mais dont l’Amour vous est  connu.

Je me retire. Alleluiah

cliquez pour accès à la publication des Clés 

via Christine Anne K. le 19 février 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°1

 

Cette nouvelle intervenante, qui prend la suite d’Orionis -et en nous introduisant à de nouveaux registres fréquentiels-, nous transmet une Forme (que l’on peut qualifier d’interactive).

-lien pour écoute : http://vimeo.com/32406592

 

Que sur vous soient la Paix et mon Salut, très Aimés, très Vénérés, Respectés, Humanité de Terre.

Vous ne me connaissez pas encore. Je me nomme Seh’elam Anna ….Je suis un être de Sirius, mais d’une dimension non incarnée. J’appartiens tout autant à l’ordre des Mechizedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Et je viens m’adresser à vous afin en quelque sorte de poursuivre ce que mon bien-Aimé compagnon de route Orionis a entrepris auprès de vous.

Comme vous le savez, très Aimés, Orionis vous a annoncé lors de sa dernière intervention assez récente en ce canal, choisi par nous, qu’il n’allait plus intervenir – pour des raisons qu’il vous a exposées je crois. Je suis donc en quelque sorte mandatée pour continuer ce niveau de transmission.

Nous allons débuter par un ajustement vibratoire.

Silence

Profitez donc de ce silence pour demander intérieurement l’alignement de votre fréquence actuelle avec la gamme de fréquences que je porte et qu’il vous est nécessaire d’entendre, afin que nous puissions communiquer en toute limpidité.

Silence vibrant.

Ne vous alarmez en aucun cas si vous sentez que la vibration est très forte. Elle est parfaitement mesurée pour être à votre capacité. Considérez qu’il vous est offert en ces instants une certaine montée vibratoire, qui non seulement vous bénéficie à vous qui m’écoutez, mais également bénéficie à l’ensemble de votre Humanité, car je vous le rappelle que c’est à l’Humanité que je m’adresse.

Vous savez, très Aimés, qu’à présent il n’est pas toujours tant besoin de déployer les volutes de la parole et des mots pour pouvoir exprimer et manifester ce qui doit être transmis à vos intelligences. Néanmoins, je vais vous parler un peu. Sachant que vous n’êtes pas encore accoutumés à mon mode de transmission, je vais aller lentement. Je suis en effet un être dont les capacités et leur extension présupposent, comme je vous l’ai montré, certaines mises en place vibratoire. Et il est bien évident que je n’aurais pas pu m’adresser à vous avant que vous n’ayiez atteint un certain état.

Ne croyez pas par là que je sous-entende le moins du monde que je serais supérieure à qui que ce soit, parmi les interventions que vous avez reçues et que vous recevez, via différents canaux. Il est différents niveaux vibratoires, il est de nombreuses dimensions; et j’appartiens simplement à un niveau que vous n’avez pas tant coutume de recevoir ni de fréquenter, jusqu’alors. Nous allons donc poursuivre dans cette compréhension qu’il y a ajustement pour commencer, entre moi et ce canal, entre moi et vous.

Lorsque je dis moi, ne croyez pas que je sois un individu, comme vous pouvez projeter à partir de vous-même ce qu’est un individu. Considérez que je suis en Vérité un Espace, une Forme, extrêmement déployée. De même qu’Orionis est un être extrêmement vaste, je suis moi-même, dans une forme bien différente, également un être extrêmement vaste… Nous sommes un certain nombre.

silence vibrant

Je suis bien évidemment, intégralement au Service – de la Source, de la Lumière de l’Un, de la Lumière de l’Intelligence Une et de l’Amour indivisible qui unit et fait vibrer tous les êtres, et non seulement dans l’Univers qui est le vôtre, mais dans bien d’autres Univers qu’il peut m’arriver également de parcourir.

silence vibrant

Je n’ai pas à proprement parler vécu en incarnation sur la Terre ainsi que l’avait fait Orionis, mais j’ai plutôt disons, enveloppé la Terre, parfois. Je précise que je ne suis pas le voile qui a enfermé la Terre, bien sûr que non. Et si j’ai enveloppé la Terre, c’était simplement par l’un des aspects de ma Forme, qui n’est ni le ciel, ni l’atmosphère, ni le système solaire, mais qui est une Forme sonore et subtile.

C’est également une Forme dont l’Essence consiste à la circulation de l’Intelligence et de la Lumière de cette Intelligence. C’est là l’un des attributs de cette Forme qui est la mienne… Il y en a d’autres qu’en cet instant je ne vous expose pas, car leur nature n’est pas véritablement exposable dans les paradigmes du langage que nous employons en cet instant dans cette canalisation. Sachez cependant que parmi ces attributs réside la possibilité de faire circuler et déployer la génération de nouvelles formes.

silence vibrant

Je vous invite dans ce silence à contempler, non pas ma Forme, qu’il ne vous est pas possible mes très Chers de contempler, mais à contempler une Forme que spécialement et spécifiquement ma Forme engendre pour votre Planète. Je vous rappelle qu’en tant que Forme j’ai eu l’expérience d’envelopper un temps votre Planète, il y a fort longtemps dans votre histoire. Et aujourd’hui cette Forme n’est pas tant faite pour envelopper que pour développer. Je vous invite donc à écouter son chant et à la contempler, dans le silence et la vibration pure qu’elle engendre.

silence vibrant

Recevez et acceptez qu’il se produise encore un ajustement vibratoire, comme nous l’avons déjà fait plus au début de mon intervention. C’est cette Forme elle-même qui engendre cet ajustement vibratoire, car elle s’adapte, de par ce qu’elle est, à vous Humanité, tout autant qu’elle vous donne les moyens à vous Humanité, de vous adapter à ce qu’elle vous propose. Un développement, c’est-à-dire pourrait-on dire un agrandissement, une extension : une extension de vos possibilités, une croissance, un dévoilement de ce qui encore n’a été que germination, voire même vie non commencée… Il y a véritablement en un certain sens engendrement, possible de par la rencontre de cette Forme.

…Observez déjà comment mes très Chers, cette adaptation réciproque se fait et comment s’apprivoisent cette vibration et la vôtre…

Cette Forme, ne l’oubliez pas, est aussi une Forme d’Intelligence et de Lumière de l’Intelligence. Considérez donc qu’il y a là, par là-même, extrême nourriture de votre Intelligence collective, ainsi bien sûr que de toute intelligence individuelle.

silence vibrant

Je me satisfais de constater comment cette Forme et vous continuez en ces instants, et progressivement, de vous adapter réciproquement et d’intermêler de mieux en mieux vos fréquences, vos propres formes; comment cette Forme vous informe et comment vous l’informez – car même si elle est faite pour vous, elle a besoin d’être informée par vous tout autant que de pouvoir vous informer, de par ce qu’elle est.

silence vibrant

Je vous invite à présent à vous focaliser davantage sur les paramètres sonores de cette Forme. Je sais que vous avez appris, du moins pour certains, à pratiquer l’écoute des sons intérieurs et inaudibles extérieurement : soyez donc en pleine écoute et réceptivité de l’ensemble de ces sons qu’actuellement vous recevez. Ceci encore une fois non seulement vous qui écoutez, mais aussi vous l’Humanité.

silence vibrant

Il y a, et je vais peut-être par mes paroles vous aider à mieux le comprendre et le percevoir, une véritable architecture sonore, structurée et structurante, qui est en train de vous être audible, dans votre audition intérieure.

silence vibrant

Il y a génération.

silence vibrant

Il y a architecture déployante des possibles, des potentiels en germe, il y a élan multiplié; dans une structure qui leur permet d’interagir et de s’organiser réciproquement, au lieu de rester trop chaotiques de par une diversité qui serait sans structures.

J’entends que l’intégration de cette Forme non seulement se fait, mais s’harmonise, se complète, se tranquillise et va s’achever dans quelques instants pour, n’en doutez pas, continuer à s’intégrer, durant disons un certain temps. Néanmoins, elle est et elle sera dès à présent efficiente et opérative. Vous êtes les maîtres de sa Beauté, vous êtes les maîtres de son déploiement, vous êtes les maîtres de votre Intelligence collective et de la Lumière de cette Intelligence.

silence vibrant

Je sais que le mot Forme est insuffisant parce qu’il est vague, et que c’est un nom commun, et qu’il importerait que cette forme ait un nom propre. J’aimerais mieux que ce soit vous qui puissiez lui donner un nom. Je vous donne cependant pour l’identifier une petite séquence sonore qui n’est pas à proprement parler un nom, mais dont vous pourriez peut-être vous inspirer pour lui en donner un dans votre langage. Voici donc l’identifiant de cet aspect de Forme généré par ma propre Forme.

« essoulan, oudal, irhen, tulakan, nashula-in, out, eta, aralana, ho, zza.« 

Comme vous l’entendez sans doute il y a, outre les mots, une partie strictement vibratoire dans cet identifiant.

Vous avez donc très Aimés, très Respectés, très Vénérés, reçu en ce jour, de par moi, Seh’elam Anna Ol, cette Forme destinée à vous et son identifiant, sa vibration, son architecture, ses connections. Vous l’avez adaptée à vous, et elle vous a en quelque sorte adaptés à ce qu’elle peut être. Nous avons ajusté ensemble les fréquences vibratoires nécessaires non seulement à notre rencontre, mais à cette transmission.

Cela est donc la clôture de mon intervention. Je vous dis à bientôt et je vous salue.

Et comme tous les intervenants parlant en ce canal, j’emploie la formule de Lumière qui sert de clôture : Alleluiah.

 

via Christine Anne K. le 16/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°21

 

lien écoute : http://vimeo.com/30984503

Qu’en vos coeurs soient la Paix et la Joie, Fils et Filles de l’Un, Enfants de la Terre, Humains éclairés. Je vous salue. Je suis Orionis, que vous connaissez.

Je m’adresse à vous, en ce jour, pour la 21ème fois : ce sera peut-être la dernière. (Nous verrons, comme on dit). Il se peut que j’aie à revenir : cela dépend de vous; mais je considère moi, qu’en ce jour j’ai accompli ce que je m’étais donné à dire, et je m’en réjouis.

Ainsi donc je vous invite à la Paix de vos Coeurs, et à la Joie intérieure. Ce sont les seules vérités, qui ont la seule valeur de réalité à laquelle vous puissiez vous référer, vous accrocher, si jamais besoin était de vous accrocher – état que je ne vous souhaite pas, mais qui est humain néanmoins, et que je respecte.

Voici donc venue, très proche de nous en vos calendriers, une échéance importante, qui conjoint l’achèvement de nombreux cycles dont vous connaissez l’existence à travers ce que vous nommez les calendriers Maya, et qui conjoint également plusieurs cycles cosmiques importants, auxquels votre système solaire appartient ou bien est relié. Cela est une grande Joie, indéniablement et véritablement. Il n’y a aucune crainte, aucune terreur, aucun espoir stupide non plus, à entretenir à ce sujet : cela est un passage, cela n’est pas un cataclysme. Cela est en principe l’annonce pour vous d’un océan de possibles, dont certains sont déjà en grande partie programmés, et d’autres sont entièrement en votre pouvoir, mes très Chers, très Aimés, très respectés, Vous que je valorise infiniment.

J’ai pour rôle comme vous le savez, d’être un des grands ordonnateurs dans cet Univers. J’ai ainsi par conséquent participé, orchestré, une partie non seulement de ces formes, de ces états, de ces temporalités dans lesquels vos cycles sont inscrits. J’ai également contribué à ce qui s’est préfiguré pour la suite, qui encore une fois n’est pas à considérer comme totalement écrite, et dont une partie notoire vous revient en ce qui vous concerne vous, Enfants et habitants de la Terre, qui actuellement se transfigure vers sa nouvelle dimension, vers son nouvel état.

Il est vrai mes très Chers qu’encore actuellement les voiles de l’illusion sont fort présents -du moins en apparence- à vos yeux, et à vos représentations de ce que vous êtes, ainsi que de tout ce qui fait votre environnement, votre vie, vos systèmes. Cela est vrai mais néanmoins cela est fort ténu à présent, en dépit des apparences. Je vous invite par conséquent à vous tourner intérieurement davantage encore, car c’est là, et là seulement que vous découvrez ce qui est véritablement solide et ce à quoi vous pouvez vous tenir, et être en toute sûreté et en toute vérité de vous-même. Et cela non seulement individuellement mais collectivement, bien sûr.

Qu’en ce silence s’accomplisse le premier état de ce que j’ai à vous transmettre aujourd’hui.

Silence

Recevez… Soyez.

Silence

Je vous donne des clés. Ce sont autant des clés de fermeture de ce qui est ancien et s’achève, que des clés d’ouverture de ce qui s’initie. Mais c’est à vous qu’il appartient de les employer.

Silence

Considérez mes très Chers que ces clés vous appartiennent, mais que vous ne saurez les employer que dans la Simplicité, l’Humilité et la Vérité… Et que toute prise de pouvoir et toute velléité égotique, tout maintien d’illusion, de contrôle, et cetera, en vous vis-à-vis de l’emploi de ces clés, ne peut que vous priver de cet emploi. Elles sont belles, elles sont simples. Elles ont été préparées de longue date et avec soin. Et encore une fois elles vous appartiennent.

Silence

Demeurez mes très Chers, que j’estime, que je valorise, que je souhaite voir réussir les plus belles des créations, dans la Paix de votre Coeur, demeurez dans l’innocence et la joie des débuts.

Silence

Je vais à présent, toujours dans un silence, vous transmettre le second état qu’il vous appartient de recevoir et d’être… Recevez.

Silence

Soyez.

Silence

Ce que je vous délivre en ce deuxième état, ce sont ce que vous pouvez appeler des structures; structures ouvertes, mais néanmoins structures qui donc vous permettent de jeter les bases, d’étayer, de projeter ce qui ensuite vous appartient, ce qui ensuite doit être votre Réalisation, votre Monde.

Ces structures, de même que les clés qui ont précédé, ont fait l’objet d’une préparation soigneuse, aimante, concise mais complexe, ferme et légère tout à la fois, passée à l’épreuve de différents obstacles qui les ont testées, afin qu’elles soient parfaitement sûres. Vous en avez besoin mes très Chers. Ayez confiance dans ce qu’elles sont, dans leur qualité, dans la Joie inhérente qu’elles transportent et dans la Vie qu’à travers elles vous allez pouvoir développer, construire, enrichir.

Ils vous appartient mes très Chers, de maintenir ces structures. Il vous appartient de les respecter, mais vous le ferez. Ils vous appartient de les développer et vous le ferez. Et pour cela, encore une fois, aucune impulsion de pouvoir, de contrôle, d’avidité, de distorsion ne peut vous être allouée. Vous n’êtes plus soumis aux lois de la matrice de par ces structures-là qui sont neuves, et ainsi vous ne pouvez les employer dans les modes de fonctionnement que vous avez connus et auxquels je viens de faire allusion.

Néanmoins vous avez encore le loisir de faire des erreurs, car cela fait partie de l’expérience de tous. Je vous invite donc à surveiller vos erreurs et à en retirer les enseignements qu’elles vous apporteront lorsque vous en ferez. Cela fait partie du développement naturel de la Vie et de ce qu’un nouveau cycle propose comme expérience également.

Silence

Il est vrai, très Chers, que ce que je vous délivre en cet instant -en ces instants- ne produira pas, aux yeux de vos médias terrestres actuels, d’effets spectaculaires, de cataclysme, de catastrophe, de révolution visible -ou si peu- car tout cela que je viens d’évoquer ne participe que des lois de l’illusion, qui sont en train, toujours, de chercher à faire croire qu’elles ont de l’épaisseur.

Il est vrai également que ce que je vous délivre là aura néanmoins une extrême puissance et sera indéniablement effectif : n’en doutez pas un instant, je vous prie. Ne vous accrochez pas à l’illusion qui vous ferait croire que l’on ne voit rien et que par conséquent il n’y a rien : cela est précisément le monde que vous êtes en train de quitter. Ne vous y accrochez pas, sinon il vous entraînerait, et ce serait dommage.

…Vous constatez je pense que ma façon de m’adresser à vous n’est pas très semblable à celle que j’emploie habituellement : que je parle peu, que je ne parle pas de la même manière. Cela vient de vous et non pas de moi. Cela vient du fait, mes très Chers, que vous n’avez plus besoin tant de ces longues paroles qui vous ont été indispensables et que je vous ai délivrées, avec tout mon Amour, ma Sagesse, mes compétences, mon dévouement, de par ma fonction.

Aujourd’hui je m’adresse en simplicité à ceux qui sont les nouveaux Terriens que vous êtes, que vous êtes du moins en train de découvrir que vous êtes. Je ne dis pas « que vous devenez » car pour moi vous êtes, vous n’êtes plus « devenants », vous êtes déjà, et je vous l’affirme. Même si pour vous cela n’est peut-être pas évidence : entendez-moi dans cette affirmation.

Je vais à présent vous délivrer, mes très Chers, un troisième état de vous, encore une fois dans le silence.

Silence

Que la Joie de la Paix encore une fois habitent vos Coeurs. Ce troisième état n’a pas de nom. Vous pourriez le considérer comme un effacement radical de toutes les données de ce que vous êtes, une remise à zéro. Recevez-le avec joie, en toute Beauté de ce que vous êtes…Car bien sûr ce que vous êtes n’est pas effacé : n’est effacé que précisément ce que vous n’êtes pas, et n’êtes plus.

Soyez.
Il n’y a plus à prétendre, il n’y a plus à croire. Il n’y a plus à faire comme si, il n’y a plus à prouver. Il n’y a plus à souffrir, ni à vaincre.
Que la Paix en vos Coeurs soit le seul état.

Silence

Encore une fois mes très Chers, très Aimés, très respectés, très valorisés : ne retombez pas dans le doute, dans la confusion, dans les méandres théoriques de vos pensées, de vos analyses, de vos croyances et de vos égos. Abandonnez les flammes de vos certitudes. Tout cela n’a plus cours, tout cela ne peut que vous gêner pour être ce qui se présente dorénavant. Tout cela ne pourrait qu’éventuellement vous entraîner à rester accrochés à ce qui s’effondre.

Vous assisterez donc certainement -du moins pour certains d’entre vous- à des effondrements. Vous n’avez pas à y participer, vous n’avez pas à en être, vous n’avez pas à croire que vous devriez aider à maintenir quelque chose qui s’effondre. Vous n’avez pas à vous soucier de préserver quelque valeur que ce soit, car il n’y en a pas.

Sachez que tout ce qui peut s’effondrer autour de vous, devant vous, voire en vous, n’est que justement ce qui est illusion. Et même si une partie de vous est encore attachée à croire très fermement à ces éléments illusoires, ne la suivez pas. Et je sais que vous ne la suivrez pas car elle-même s’effondrera, sans que cela vous cause la moindre difficulté mes très Chers, sans que cela mette votre vie en péril mes très Chers, sans que cela mette la vie de quiconque de vos proches en péril mes très Chers. Cela est important à préciser, et à vous rappeler.

Ayez donc Joie et Confiance en ces trois états qu’à présent vous avez à votre disposition et qui sont déjà engrammés en vos nouvelles structures. Vous avez les clés, vous avez les structures, et vous avez la remise à zéro.

Vous avez également en vous, et cela vous appartient, et à vous seuls, la Joie intérieure qui n’est qu’Une et qui vous relie indéfectiblement à la Source.

Silence

Je suis en ces instants, moi Orionis que vous connaissez, extrêmement proche de vous. Il m’est arrivé de vous parler, disons depuis un état fort éloigné. Cela n’est pas le cas en cet instant. Considérez que d’une certaine manière je suis parmi vous (ne vous demandez pas pourquoi, cela n’a pas de sens). Disons qu’à un certain niveau de compréhension, j’aime à partager votre expérience, un moment, quelques temps, quelques souffles, et cela est.

…Vous aurez bientôt la manifestation en vos corps de quelques modifications, que je pense vous goûterez plutôt avec plaisir que déplaisir, mes très Chers…

Je vous salue, et remercie ce canal pour sa constance et la qualité, la fidélité, le dévouement de sa contribution. Je vous dis adieu mes très Chers. Soyez.

Alleluiah.

via Christine Anne K. le 22/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°20

 

lien pour écoute de cette transmission = http://vimeo.com/29671327

 

 

Que la Joie, Biens Aimés fils et filles de la Terre, enfants de l’UN indéfectible, indivisible, que la Joie soit en vous, avec vous, et répandez la.

 

Je suis Orionis, vous me connaissez. Je m’adresse à vous par ce canal depuis de nombreux mois. Vous êtes à présent, très Aimés, en train de franchir une étape importante que certains ont choisi de désigner comme peut-être la dernière, mais sachez que cela dépend de vous. Je ne me prononcerais pas quant à moi, en cet instant, et en ce canal, sur cet aspect-là, car ce n’est qu’un aspect historique.

 

Voici donc, vous Tous, que vous soyez ou non éveillés, que vous soyez ou non porteurs de Lumière, vous êtes prêts dans la plus grande majorité, et celle-ci est suffisante pour franchir ce passage. Je n’ignore pas bien évidemment qu’énormément d’encre a coulé sur ce passage, énormément d’encre et de petites lettres électroniques dansant devant vos yeux avides de comprendre, de connaître, de maîtriser, d’anticiper, de contrôler. Je ne tiens pas à alimenter cela. Néanmoins mon rôle est celui que j’ai choisi, donc de transmettre, parfois d’enseigner, d’informer, de remettre comme on dit les pendules à l’heure, aussi – ce qui est l’un de mes privilèges.

Voici donc que je me réjouis je le répète, et que je vous invite à la Joie avant toute chose. A vrai dire s’il était un seul conseil et une seule information à délivrer ce serait cela : soyez dans la Joie. Non pas la joie stupide d’un divertissement passager, mais la Joie de la Vérité, de l’Entièreté, la Joie pleine et entière de l’arrivée, là où vous avez tant désiré revenir.

 

Silence vibratoire

 

Dans ces instants de silence une certaine accélération se produit. Et je pose mes paroles, sur la fin de cette accélération.

Comme d’autres intervenants l’ont exprimé, il n’est plus tant besoin de mots, il n’est plus tant besoin de longues paroles, mais néanmoins j’ai un certain nombre de choses à vous dire. Cela sera fait par l’usage de la parole mais aussi par l’usage du silence et de la vibration.

 

La peur peut exister chez un certain nombre d’entre vous ou de ceux qui vous entoure, c’est la même chose. Cette peur a pu être renflouée, masquée sous des déguisements divers incluant vos états d’anticipation. Cette peur est le dernier verrou et croyez-moi, elle existe. Et si vous croyez l’avoir déjà franchie, restez humbles, car pour certains cela est peut-être vrai, pour d’autres non. Vous avez donc d’abord à l’accepter. Il s’agit bien d’avantage de la regarder en face lorsqu’elle apparaîtra, ou lorsqu’elle est apparue, que de se détourner et de prétendre passer à côté. La peur en vérité n’est pas grand-chose, mais elle fait croire qu’elle est une très grande chose, un état énorme. Cela est constituant, mes très chers, de ce qui a fait tenir votre matrice terrestre, et cela est donc constituant d’une partie non-négligeable des programmes de vos corps humains, que l’on pourrait nommer aujourd’hui les « anciens » corps, puisque vous en avez de nouveaux également. Il importe donc de savoir faire un choix, d’endosser pleinement ce nouveau corps car cela ne peut que réduire très très considérablement cet état dont je vous ai parlé, que vous appelez peur. Il est fort important de mentionner cela et comme je l’ai dit de la regarder en face.

Vous ne pouvez pas envisager, si vous n’acceptez pas ce passage de la peur qui peut être très réduit ou bien important, vous ne pouvez pas envisager de passer, vous ne pouvez pas vous raconter que cela n’est pas pour vous si cela doit se présenter. En revanche vous pouvez, si cela se présente et que vous l’acceptez ainsi que je vous le conseille -et d’ailleurs il n’y a pas véritablement d’autres choix comme je vous l’ai dit-  en l’acceptant vous êtes en état de fluidification, d’abandon, ce qui est une approche indispensable pour franchir ce qui doit l’être, et je le rappelle, dans la Joie.

La Joie par conséquent est également ce qui en vous doit faire face à cette peur, et souvenez-vous bien de cela, car en face de la Joie la peur n’est pas grand-chose. Elle peut être désagréable, mais elle n’est pas puissante.

Rappelez-vous également, je vous l’ai dit il y a quelques instants, que l’acceptation de l’usage de vos nouveaux corps est également une grande facilitation. C’est même la plus grande évidence que vous puissiez avoir et dont vous pouvez disposer, mes très chers.

 

Si donc je voulais résumer ce petit chapitre sur la peur, je dirais pratiquez la Joie, acceptez et usez pleinement de votre nouveau corps.

Vos nouveaux corps sont à disposition – car j’entends silencieusement quelques protestations concernant par exemple de ne pas savoir, de ne pas connaître, de ne pas savoir où c’est, de ne pas savoir comment on s’en sert, de ne pas savoir etcetera..

Bien. Cela fait partie des configurations ordinaires de votre mental, et rappelez-vous que votre mental n’est pas un allié face à la peur, bien au contraire. Votre mental se nourrit de la peur, et votre peur se nourrit de votre mental. Par conséquent, si votre mental vous empêche de concevoir et d’accepter que vous avez l’usage plein et entier de ce nouveau corps, et bien il vous appartient d’arranger cela. Il vous appartient de trouver comment dépasser cela. Il vous appartient d’accepter cette situation. Il vous appartient de fluidifier ce qui doit l’être.

 

Vous avez donc, je le répète, pleinement la possibilité de cet usage de vos nouveaux corps. Quand je dis « nouveaux corps », je ne parle pas bien évidemment de nouveaux corps physiques qui auraient une forme, un aspect, une surface ou des attributs complètement autres, comme si soudain vous endossiez le déguisement de je ne sais quel extra-terrestre de passage, ce que vous voyez dans les films ou autres.. Non. Votre nouveau corps n’est pas visible. Votre nouveau corps n’est pas véritablement palpable, quoique, certains d’entre vous qui sont doués de certaines perceptions énergétiques pourraient le faire. Votre nouveau corps est une configuration vibratoire, de même que l’ancien corps avait et a encore pour certains (voire pour beaucoup) une configuration vibratoire, (qui d’ailleurs est assez endommagée à présent car beaucoup de déprogrammations ont eu lieu, ce qui est une excellente chose), et cet état, donc, modifié dirais-je de vos anciens corps peut occasionner certaines fatigues physiques ou mentales que précisément l’usage de vos nouveaux corps peut éviter.

Il s’agit donc simplement d’un choix, il s’agit d’une acceptation. Il ne s’agit pas de dégoter un livret de mode d’emploi et de tourner certains boutons. Il y a bien sûr, néanmoins, quelques pratiques qui de fait activent de façon bénéfique et productive certains points énergétiques de ces nouveaux corps. Et je sais que certains d’entre vous en ont un certain panel. Sachez que cela est bien, sachez aussi que cela n’est pas indispensable. Tout être humain, qu’il pratique avec assiduité certains panels d’exercices ou qu’il ne le fasse pas, à pleinement accès à l’usage de ce nouveau corps, qui est un corps, pourrait-on dire, « choisi ».

 

Court silence

Nous observons un silence à nouveau car il y a en cet instant information de l’ensemble de ces nouveaux corps. Je vous demande de respecter ce silence.

 

Silence

Sachez à présent, vous tous très Aimés, que votre nouveau corps est votre vaisseau, et que le passage dimensionnel, le passage à ce nouveau cycle, le changement d’état, quelle que soit la forme que vous aimez à lui donner dans vos pensées, se fait avec l’emploi fluide et simple de ce nouveau corps.

La Joie pourrait-on dire donc, est une sorte de clé aussi pour intégrer pleinement cet état. Je remarque en effet que certains êtres humains en chemin d’éveil risquent parfois de s’abîmer dans des circonvolutions théoriques, au lieu de pratiquer avec simplicité un état tel que la Joie.

Il est clair que les théories, les enseignements, les méthodes et les pratiques sont extrêmement structurants, clarifiants, et peuvent être d’une grande aide un certain temps. Mais je tiens à vous dire qu’au final il est un moment où il est préférable de s’en débarrasser. Cela afin de retrouver sa propre simplicité et ces états : la Joie face à la peur que j’ai nommée.

 

Je vous invite donc à fluidifier, et à le faire avec plaisir. Fluidifiez le passage et le fonctionnement de ce nouveau corps. Pour ceux qui auraient besoin de se le représenter -car je sais que pour certains ne pas pouvoir se le représenter est une sorte de handicap créé par le mental- je vous invite à vous représenter une sorte de constellation. Imaginez donc, c’est une image symbolique empruntée à votre environnement terrestre, mais elle est parfaitement juste au niveau structurel : imaginez donc que lorsque vous êtes habitant de votre nouveau corps celui-ci se représente comme une forme de constellation d’étoiles, dont la géométrie est à vrai dire plus complexe que les constellations simples que vous voyez dans votre ciel. Mais je pense que cette représentation, avec la poésie qu’elle recèle pour ceux qui aiment regarder le ciel, est un bon outil pour amadouer votre mental.
 

Silence vibratoire

 

J’ajouterais à présent, il vous l’a été dit et redit, sans cesse, (et vous l’avez intégré pour la plupart d’entre vous mais je le redis car cela doit être encore dit et redit) : il s’agit de l’importance de votre cœur. Il s’agit de l’importance prépondérante de la conscience située dans le cœur. Et je sais que pour la plupart d’entre vous, vous l’avez véritablement pratiqué avec joie, avec succès, avec accomplissement, et ceux qui ne l’ont pas pratiqué consciemment, croyez-moi, en ont énormément bénéficié par bio-résonance. Cela est donc un acquis suffisamment général. Néanmoins, je le redis, votre cœur fait partie de ce qui constitue la Porte. Veillez donc en tout instant à observer l’état de votre cœur et à éviter de le voir s’installer dans une fermeture.

L’effet de la peur est en effet, bien souvent, de vous fermer le cœur. C’est une contraction, c’est une forme de mort intérieure. Il importe donc véritablement que vous sachiez pratiquer, maintenir, faire vivre la conscience de votre cœur, et la pratique non seulement de son ouverture mais de sa vasteté, de sa vie propre et particulière qui vous relie de tout temps et déjà à toutes les autres dimensions, à La Source et à tous les Êtres d’Amour et de Lumière et de Sagesse – y compris vous-mêmes, bien évidemment.

 

Je sais que différents enseignements de grande qualité s’offrent à vous pour maintenir ces états de conscience et d’ouverture du cœur. Je vous rappelle simplement que votre cœur n’est pas une abstraction, car certaines théories -en particulier certaines théorisations du système des chakras tel qu’elles ont eu lieu dans les dernières décennies- ont pu tendre à vous faire envisager votre cœur comme une sorte d’abstraction. Votre cœur est un organe physique ne l’oubliez pas. Et même si sa vibration, qui peut être colossale et immense, est de nature énergétique, il n’en demeure pas moins que ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin mais un véritable et essentiel composant de tous vos corps y compris votre corps physique. Et ceci n’a rien à voir avec nouveau ou ancien corps : votre cœur est Intemporel, votre cœur est ce qu’il Est, votre cœur est tellement vivant par lui-même qu’il n’a pas besoin d’être restructuré ou quoi que ce soit d’autre.

Usez donc de votre cœur, et de ce fait la Joie, à laquelle je vous ai invités dès l’entrée en matière de cette intervention, ne peut qu’être là. Et de ce fait, le passage dans votre nouveau corps ne peut que se faire, car votre cœur est en prise directe avec votre nouveau corps. Il n’en est pas séparé. Il n’a pas à être transporté dans votre nouveau corps – c’est à partir de votre cœur que votre nouveau corps a été installé. Néanmoins si vous oubliez d’être dans la conscience du cœur, et si vous le laissez se fermer, cette fermeture rejaillit sur tout ce que vous pouvez essayer avec votre mental et votre volonté seuls, voire avec votre ego – car nul n’ignore la puissance malheureusement de votre ego, qui est un grand facteur parfois de développement de certaines facultés pour renforcer votre confiance en vous, mais qui est un grand facteur de blocages et d’erreurs.

 

Silence vibratoire

 

Ainsi donc, très Aimés, je vous avertis, je vous informe, je vous dis : que vous avez à être prêts et que d’ailleurs vous l’êtes, car considérez bien davantage que vous êtes prêts plutôt que de vous dire que vous devez vous préparer.

Devoir se préparer est une forme d’anticipation, d’anxiété, d’agitation qui n’est pas souhaitable. Et si vous pensez que vous devez néanmoins vous préparer, vous pouvez le faire dans le plus grand calme et la simplicité (comme je vous l’ai dit et comme bien d’autres intervenants je crois vous l’on dit.)

 

Silence vibratoire

Dans ce silence vous est donné à contempler une Forme, une immense Forme, que je peux dire complexe et qui est non seulement de toute Beauté, mais de toute Vérité, et dont la contemplation ne peut que vous permettre et vous aider à lâcher ce qui devrait être encore à lâcher pour tel ou telle, et de savoir regarder en face ce qui doit être regardé en face, mes très Aimés.

 Silence vibratoire

Contemplez.

 Silence vibratoire

Que cette contemplation n’aie pas de fin et se maintienne.

 Silence vibratoire

Quant à moi, je termine là mon intervention en ce canal et je vous salue.

Je suis Orionis, vous me connaissez.

Soyez.

 

-cette intervention est suivie par celle de la Mère des Chants, invitée d’Orionis, et qui vient chanter entre autres la Forme donnée ci-dessus par Orionis-

 

 

via Christine Anne K. le 25/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Orionis – n°19

 

 

Très aimés, fils et filles de l’Un. Je vous salue. Vous me connaissez, je suis Orionis, grand concepteur et architecte dans cet Univers. Je me présente en ce jour sans passer par aucun auxiliaire, ni aucun filtre. Je vous transmets ma vibration :

Transmission en silence

Il importe que vous intégriez cette vibration, avant d’écouter mes paroles par la voix de ce canal.

Transmission en silence

Ma vibration, que vous recevez actuellement, est cependant divisée en plusieurs brins – ce qui permet que vous puissiez la recevoir dans votre corps, dans votre mental, dans votre lumière. Cela afin de vous permettre de déverrouiller en vous une ou deux clés, pas davantage en ce jour.

Transmission en silence

…Si cette vibration est trop forte pour vous, je vous invite à réunir à chaque main votre pouce et votre index (formant ainsi un petit cercle). Vous connaissez ce geste, je crois, par le yoga.

Transmission en silence

Je vais donc vous parler. Nous allons ensemble parcourir, explorer un domaine que je n’ai pas encore abordé. Il s’agit de l’enfance.

Transmission en silence

Dans ce silence, je suis en train de vous transmettre des données sous forme de graphismes, d’écriture céleste, qui s’impriment directement dans les zones cérébrales qui vous connectent à votre mental supérieur. Il importe que vous intégriez ces données, avant toute chose au cours de cette intervention.

Transmission en silence

Comme vous le savez donc, l’enfance est la forme qu’adopte une vie dans ses débuts, et particulièrement, non seulement dans votre forme humaine mais dans d’autres formes de corps existant dans les diverses localisations de cet Univers, et d’autres. Vous avez actuellement sur votre planète de nombreux enfants et de nombreuses naissances. Et beaucoup d’entre vous sont conscients que les enfants qui aujourd’hui habitent, viennent sur la Terre, sont considérés comme spéciaux par ceux qui les observent et qui acceptent de reconnaître cela.

Il y a déjà disons environ 2-3 générations, qu’ont commencé à être incarnés dans vos corps des êtres, qui certes pouvaient avoir déjà été incarnés, mais qui ont bénéficié d’aménagements et d’améliorations dans leurs capacités de Conscience, de Vérité, de Lumière, d’Intelligence, de connexion à la Source. Il y a ainsi eu des précurseurs, et peu à peu une augmentation des nombres et des capacités. Actuellement donc la totalité des enfants qui s’incarnent sont de la nature que je viens d’exposer. Cela est important car la vibration et la qualité d’Etre et de Lumière qu’ainsi ils apportent, sont absolument vitales dans le processus d’évolution que vous traversez tous, et que traverse cette planète, qui sans eux n’aurait pu probablement atteindre les exigences vibratoires qui étaient requises pour un bon processus ascensionnel.

Je ne viens pas vous parler d’éducation, quoi que ce sujet de l’éducation de ces enfants soit extrêmement important. Je ne viens pas non plus redoubler ce que l’enfant Elohim Istirulwah vous a transmis par ce canal, il y a quelques temps. Je viens en ce jour attirer votre attention sur l’extrême importance du fait que ces enfants qui vous entourent, dans l’écrasante majorité, sont des porteurs de Lumière en pleine activité. Et qu’actuellement, ils reçoivent ou ont reçu des données supplémentaires de Lumière, qui pourrait-on dire augmentent leur capacité -mais ce n’est pas en termes quantitatifs qu’il est important de s’intéresser à cela. Ces adjonctions de Lumière permettent la mise en place de nouvelles grilles de Lumière qui ont de nouvelles formes, autour de votre planète, d’une part assez proches, et d’autre part plus lointaines. Il y a donc bien évidemment (comme vous le savez déjà) un certain nombre de grilles, et de grilles magnétiques également, dont certaines ont reçu des modifications non seulement de champ mais de forme récemment. Mais ces nouvelles grilles de Lumière dont la mise en place repose sur la présence des enfants, sont une donnée dont je vous informe aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de la même grille que la Charte sonore qui vous a été indiquée par votre ami Aléanndor de Véga il y a quelques jours. Mais bien évidemment ces différents systèmes, ces différentes formes, non seulement se complètent mais interagissent de façon construite et harmonieuse.

Le fait que les enfants soient porteurs de l’installation de ces grilles de Lumière, a pour conséquence peut-être une certaine difficulté des éducateurs et des parents à comprendre certains phénomènes (mais encore une fois, je ne suis pas venu vous parler d’éducation). Je demande simplement en passant -et cela a été fait par d’autres que moi auparavant- que les parents et éducateurs soient ouverts et compréhensifs à ce qui peut les dérouter. Mais je sais que l’amour est présent chez la plupart d’entre eux, et leur permet cette ouverture en général.

Le fait donc que les enfants soient porteurs de l’installation de ces grilles doit être également considérée par vous comme un élément de révélation, qui vous concerne aussi, au sens où vous êtes, vous, des résonateurs et des amplificateurs de cela. Et c’est là que mon intervention s’adresse à vous, car j’aimerais que vous développiez cette conscience, cette connaissance d’être des résonateurs et des amplificateurs de cette grille de Lumière déployée par les enfants, car cela est important pour leur harmonie… Il y a quelques jours il vous a été proposé, pour certains d’entre vous, de vous associer dans une forme géométrique assez simple, qui est le tétraèdre, à des groupes d’êtres stellaires qui agissent sur votre planète actuellement. Et bien aujourd’hui je vous invite à considérer que vous avez également une place précise et géométrique, dans l’installation de ces grilles de Lumière. Vous avez donc, par votre coeur et par votre intelligence supérieure, à reconnaître la nécessité simple -et heureuse je présume- de vous relier au moins à un enfant et de lui servir d’amplificateur et de résonateur.

Vous pouvez en réalité vous relier à plusieurs enfants, mais cela n’est pas, comment dire, une nécessité, au sens où la recherche de la quantité n’est pas la priorité. La priorité est d’être un bon amplificateur, un bon résonateur. Pour cela, je vais vous transmettre à nouveau, comme je l’ai fait au début de cette intervention, des données en silence, à nouveau dans cette forme d’écriture et de graphisme que votre cerveau et votre intelligence supérieure savent parfaitement recevoir vibratoirement. Je vous demande simplement de les accueillir avec soin.

Transmission en silence

Je vous invite à vous représenter la forme d’un carré par visualisation, afin de donner un cadre à ces données. Cela vous aidera et aidera les processus dont je n’ai pas tout à fait fini de vous parler.
Vous pouvez également -et cela est une option, pour ceux à qui cela convient davantage- mettre ces données dans une pyramide, c’est-à-dire que ce carré se déploie vers un sommet, formant une pyramide. Mais de mon point de vue, la forme du carré est suffisante.

Je vous rappelle que ce sont des données graphiques : donc vous pouvez même imaginer qu’à l’intérieur d’un carré sont accumulés des signes, des courbes en grande quantité -même superposés les uns sur les autres, cela n’a pas d’importance. Ce qui compte c’est leur organisation en vous. Cela est à vrai dire un mode de transmission vibratoire assez courant, qui je le sais est connu par certains.

Transmission en silence

Vous êtes donc, avec ces données, équipés -je n’hésite pas à employer ce mot- pour tenir votre place d’amplificateur et de résonateur, auprès d’un ou plusieurs enfants…

Je vais préciser un petit peu le mode de relations auquel je fais allusion. Considérez d’abord, que lorsque je dis un enfant, cet âge s’étend de 0 à 12 ou 13 ans dans l’état actuel de ce qui est. Cela ne signifie pas que les êtres plus âgés n’ont pas de capacités -car nous savons tous, ainsi que je l’ai dit au début, qu’ils sont fort nombreux à avoir de grandes capacités- mais ce travail de Lumière est dévolu aux enfants de cette tranche d’âge.

Ces enfants peuvent être vos propres enfants, petits enfants, ou des enfants proches de vous, avec lesquels vous avez une relation de confiance -je pourrais dire de complicité. Il importe que vos regards réciproques soient confiants et lumineux, et que vos coeurs vibrent ensemble assez souvent, pour que cette Lumière se propage et fasse son travail… De même que les enfants ont besoin d’être encadrés, supportés, nourris, protégés et éduqués par les adultes : de la même manière, les enfants ont besoin de vous pour amplifier cette Lumière qu’ils portent. C’est donc un rôle d’adulte aimant, compréhensif et actif qui vous est demandé, tout simplement.

La mise en place de ces grilles de Lumière a démarré depuis quelques semaines. Et l’entrée de votre système solaire dans l’influence directe du soleil central et des cycles pléiadiens, est relativement concomitante avec ce début dont je parle. Et ce processus est appelé à continuer à se construire et à construire ces fameuses grilles pendant encore un temps qui, je dirais, s’étend sur quelques semaines. Après, c’est une question de co-création : après cela peut aller très vite, cela peut aller moins vite, justement en fonction de votre collaboration et de quelques autres facteurs environnementaux -dont je ne tiens pas à vous informer pour ne pas vous encombrer et ne pas solliciter vos capacités de bloquer les choses dans trop de mental, d’explications ou d’anxiété.

Nous allons donc maintenant pour parfaire tout cela, installer pour vous-mêmes les éléments de construction d’une grille – une autre, qui va vous permettre disons d’être mieux reliés les uns aux autres dans ce travail. Il s’agirait donc plutôt d’une grille qui concerne les adultes. (C’est très simplificateur de le dire comme ça, mais c’est approprié dans le contexte que j’expose.) Vous allez donc recevoir intérieurement trois sons pour la meilleure constitution de cette grille que j’appelle en cet instant : la grille des adultes.

Voici le premier son.

Transmission vibratoire silencieuse

Je vous conseille de boire de l’eau après cette intervention, pour mieux intégrer tout ce qui vous est transmis.

Transmission

…Je vais vous transmettre le deuxième son à présent.

Transmission

Ne bloquez pas votre respiration en recevant ces sons.
…Je vais vous transmettre le troisième.

Transmission

Pour mieux engrammer ce trio de sons je vous propose, encore par l’outil de la visualisation (qui est assez facile pour votre mental quotidien à employer) de visualiser sur une portée musicale, ou sans portée musicale, cette forme qui s’appelle la « clé de fa » -et qui n’est donc pas la « clé de sol », que vous avez déjà employée dans un autre contexte je crois… Donnez donc à votre mental l’information que ces trois sons sont disposés sur une portée encadrée par cette clé musicale.
-Je demande aux musiciens de ne pas chercher à analyser cela en termes musicaux classiques, cela n’est pas intéressant, cela n’est pas juste. Il s’agit simplement de l’emploi d’un symbole et d’une forme.-

Je vais simplement à présent vous inviter, mes très aimés, enfants de la Terre, enfants de l’Un, enfants de la Source, Porteurs de Lumière, à laisse vibrer dans votre coeur tout l’Amour authentique et lumineux que vous avez pour l’enfant, pour les enfants, ou pour un certain enfant, ou pour vous-même en tant qu’enfant : vous avez le choix en cet instant de la nature de l’intention que vous employez mais contactez, faites vivre, illuminez, en cet instant, cette vibration très définie dans votre coeur, pour qu’elle s’associe au travail d’engrammage d’informations et de données que nous venons ensemble de faire. C’est la dernière partie et elle est de la plus haute importance.

Silence, vibration collective

Soyons clair sur le fait que ce je sollicite en cet instant auprès de vous en tant qu’amour pour les enfants, est votre amour terrestre. C’est aussi bien sûr votre amour authentique d’Être à Être, mais il y a immanquablement cette petite partie un peu émotionnelle, qui nous est encore utile pour mieux repérer et mettre en place ce travail.

Je vais vous apporter un ou deux derniers éléments. Le premier est une mis en garde. Je vous ai parlé de Lumière et de grilles de Lumière, je vous demande de ne pas tomber dans l’écueil consistant à imaginer des lumières colorées, comme cela s’est beaucoup pratiqué il y a quelques années, et se pratique encore, de façon erronée. La Lumière dont je parle n’est ni blanche ni dorée, ni verte ni bleue ni rose, ni quoi que ce soit. La Lumière dont je parle n’a pas de couleur. Cette Lumière est Vérité, Amour, Authenticité. Cette Lumière est Joie. Cette Lumière est bien plus puissante que tout ce que vous pouvez imaginer.

Je tiens également à vous recommander de maintenir l’authenticité de ce message, si vous en parlez, et de faire en sorte que cela soit véritablement bien compris, et non pas distordu par des conversations, disons trop rapides, ou bien complaisantes. Il n’y a aucune complaisance à avoir dans cette tâche et cette responsabilité – ni envers vous-même, ni envers les enfants, ni envers la planète. La complaisance n’est pas de mise : il s’agit de Service et d’Authenticité. Vous n’avez pas à vous glorifier de ce que vous faites. Vous n’avez pas à vous complaire à le faire. Vous avez simplement à être qui vous êtes et à votre place. Cela est votre Lumière, cela est votre Droiture, cela est votre Être, cela est votre Vérité.

Parler d’enfance n’invite pas : ni à la mièvrerie, ni à la complaisance, ni aux illusions de l’égo consistant à se prendre pour un protecteur ou un être supérieur. Vous êtes ce que vous êtes, et vos enfants sont ce qu’ils sont, c’est une collaboration. Que cela soit clair!

Je vous remercie mes très aimés, et je me réjouis de sentir votre compréhension, de constater votre motivation et d’observer la qualité de votre évolution, tant individuelle que collective.

Je vous invite à continuer. Je vous salue. Je suis Orionis et vous me connaissez.
Alleluiah


 

 

via Christine Anne K. le 02/09/2011 

 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Orionis (II) – N°18

 

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, Peuple de la Terre, vous me connaissez, Orionis.

(Aujourd’hui, toutefois, je me nommerai Orionis II, étant une sorte de duplication ou de résonance, comme vous voudrez, de l’Être Orionis que vous connaissez, et qui par ma voix s’exprime en ce jour…C’est par souci de transparence que nous vous donnons ces indications, car la vibration de ce fait sera légèrement différente; et cela vous indique également que parfois les êtres qui parlent peuvent parler par l’intermédiaire de certains relais ou de certains êtres qui leur sont dévoués, ce qui est mon cas. Ne voyez pas en cela une qualité moindre de ce qui va vous être dit. C’est pour vous l’occasion peut-être de développer votre sens du discernement de la vibration…)

 

Voici donc, mes Très Aimés, que notre chère planète, la Terre, a désormais confié son orbite au système pléiadien, via votre système solaire qui tout entier est entré en influence et en résonance de ce système, disons multi-solaire, que vous nommez pléiadien, et dont l’étoile centrale nommée par vous Alcyone tient lieu de soleil central pour toute votre galaxie. Ce que vous identifiez comme Alcyone vu de vos yeux et de vos télescopes n’est pas en vérité absolument l’astre qui est ce soleil central – mais l’amalgame fait entre les deux est tout à fait pertinent de votre point de vue, tant pour des raisons locales, que pour d’autres raisons qui sont un peu complexes à élaborer dans votre langage.

Les cycles pléiadiens vont donc s’imposer au niveau de votre vie physique et au niveau des champs magnétiques de votre planète, au niveau de bien des phénomènes vibratoires appartenant à votre vie et à votre environnement, ainsi qu’au niveau de vos Êtres, liés par leurs corps physiques à cette planète.  Et donc l’influence de ces cycles pléiadiens sur vos corps physiques va également – et d’ailleurs elle le fait déjà – influer sur la vibration de vos Êtres, ainsi que sur vos fonctionnalités en tant qu’Êtres. Ainsi donc le processus d’ascension que vous traversez est également passé sous cette influence (cela va de soi!) et s’en trouve on pourrait dire clarifié. De nouveaux possibles se sont ouverts qui n’étaient pas encore actualisables avant cette transition, et certains de ces nouveaux possibles sont d’ailleurs déjà en cours d’actualisation.

Il a cependant été décidé qu’en apparence aucun bouleversement cosmique dans votre vie quotidienne ne sera tout de suite perceptible; car cela ne ferait que causer agitation, incompréhension, certainement des état de panique chez nombre d’entre vous et dans vos institutions, et cela n’est pas le moment. Cette transition doit justement se dérouler dans le calme, la fluidité, une forme de sérénité et sans accrochages : d’où le fait que vous ne constatez rien en apparence de visible. Cela est au programme, rassurez-vous  : personne ne vous raconte de bobards.

L’intervenant Pléiadien qui est intervenu il y a quelques jours vous a exposé de façon fort intéressante un certain nombre de règles, et la base d’un fonctionnement sous forme de cercles et non plus linéaire. Je vous invite à apporter toute votre attention, votre considération, et votre application à l’expérimentation et à la recherche de mises en pratique de cette forme circulaire : dans les structures-mêmes de votre logique de tous les jours, dans vos actions, vos réunions, dans vos analyses de situation, dans vos chants et vos danses, dans vos pensées.

Comment, me direz-vous, peut-on penser en cercle ? C’est peut-être cela qui est le plus facile parmi tous les points que j’ai exposés. Il s’agit bien sûr d’une forme d’intelligence, qui n’est peut-être pas très facile à employer pour ceux qui sont très conditionnés par la pensée linéaire et l’emploi du cerveau gauche pour faire face à toutes les situations. Mais le cerveau gauche est capable de transposer toutes les formes qu’il emploie dans la forme circulaire; cela n’est donc pas un véritable obstacle… Par ailleurs, cette forme d’intelligence est tout à fait innée chez beaucoup d’entre vous, et surtout parmi ceux qui sont encore assez jeunes pour faire partie des vagues de ce que vous avez appelé les indigos, et d’autres noms, désignant les naissances et les enfants qui ne ressemblaient pas tant au modèle précédent et dont les facultés d’empathie, de clairvoyance, de compassion et de Lumière manifestaient leur évidence. Pour précision, ces êtres peuvent déjà avoir un certain âge, ou un âge certain; et les petits enfants qui arrivent parmi vous aujourd’hui sont encore d’une nature un peu différente et que l’on pourrait nommer « plus performante » (mais ce langage technologique est un peu désagréable).

Par conséquent, cette façon de penser en cercle et de réaliser des choses en forme de cercle est tout à fait innée en réalité chez beaucoup d’entre vous. Simplement, elle a été en sommeil car il vous a été imposé d’employer la structure de pensée, de raisonnement, et de mise en place des communications et des raisonnements partagés sous forme de constructions linéaires et fragmentées. La forme du cercle a l’avantage de ne privilégier aucun numéro 1, 2, 3, 4, mais de faire appel simultanément à toutes les entrées. Cela est l’un de ses aspect principaux et l’un des plus aisés à comprendre par simple comparaison avec votre système précédent encore en vigueur – mais que vous devez abandonner.

Nous parlons donc de votre intelligence, nous parlons de vos capacités non seulement mentales mais télépathiques, intuitives, télékinésiques, télésonores… Je m’aperçois qu’un mot manque au vocabulaire que nous employons, car je ne sais comment intituler le dernier point : « télé-quelque chose », nous allons trouver… Je vais continuer. Votre intelligence, donc, et par conséquent les courants électriques qui circulent dans une combinatoire fort intéressante au niveau de votre cerveau pensant -cortex, néo-cortex principalement- entrent à présent sous l’influence vibratoire de ce soleil central et de ce cycle pléiadien; ce qui va réveiller dès à présent en vous de nouvelles possibilitées de connections neuronales et de circulation des informations, avec justement cette possiblité améliorée du fonctionnement circulaire et simultané, que beaucoup d’entre vous néanmoins pratiquent déjà sans le savoir car ils en ont la capacité, mais qui à présent va devenir beaucoup plus largement répandu. Cela créera bien entendu chez certains des embarras dans la façon de penser, et des sentiments de « bug »; peut-être pour certains l’impression d’un état un petit peu vertigineux… Je vous suggère de vous en amuser plutôt que de vous en alarmer, car cela fera disons « passer la pilule » avec beaucoup plus d’amusement et de simplicité créatrice.

Les formes en question favorisent, n’en doutez pas, l’émergence de nouveux paradigmes de pensée créatrice, que nous nous réjouissons, tous là où nous sommes, de vous voir capables de les employer, capables de jouer avec, et capables de nous surprendre par ce que vous en ferez!… Car vous avez, n’en doutez pas, la capacité de plus en plus de nous surprendre par la qualité de ce que vous savez produire dans ce processus d’ascension – où certes nous vous aidons mais où rien n’est décidé à votre place. Vous avez donc à présent, avec ces nouvelles capacités neuronales, l’émergence de nouveaux systèmes de pensée et de systèmes de création plus étendus…

...(Je constate que mon canal et moi sommes dans… un petit état non pas de dissonance mais de réverbérations, qui nous gène… Nous allons attendre quelques instants pour que le réalignement entre nous soit effectué. Cela est dû à la rénovation de certaines plate-formes de transmission)

…Je vous parlais donc de votre intelligence. Je ne suis pas là pour vous expliquer le fonctionnement de votre intelligence ni ce qu’elle va produire; je vous annonce simplement une sorte de remise à jour ou de passage à un nouveau système – comme vous dites quand vous parlez de vos ordinateurs – et cela est, je n’en doute pas, une très bonne nouvelle pour vous, même si la forme peut vous dérouter un peu – de même qu’un tout nouveau système installé dans votre ordinateur peut vous dérouter tant que vous n’êtes pas accoutumés à vous en servir.

 

Vous êtes invités, mes Très Chers, à déployer le meilleur de vous-mêmes une fois ces nouvelles capacités intégrées; car il est véritablement attendu de vous un certain nombre d’étapes très créatrices, et créatives, de votre part et de la part de votre planète, avec laquelle vous ne faites qu’un dans l’accomplissement des processus qui sont en cours. Ces processus ont bien évidemment ce que vous appelleriez dans votre langage linéaire un « cahier des charges », mais il y a beaucoup de liberté et de différents possibles… Vous êtes donc appelés -et n’en doutez pas un seul instant- à faire l’emploi de vos nouvelles intelligences, couplées à la beauté vibrante de ce que la Lumière de vos coeurs vous a fait devenir, pour élaborer votre avenir, votre réalité, les changements, les désillusions, certaines réconciliations, et les choix qu’il vous semblera juste de mettre en valeur. Il vous a été rappelé il y a quelques jours par la Mère à l’Infini que vous avez des Choix extrêmement précis à faire : cela va ensemble. Disons que les choix qui vous ont été présentés comme des Choix à titre individuel pour vos Êtres sont également des possibilités de Choix pour le collectif et votre planète.

Ma fonction n’est pas, en ce jour, de vous proposer la formulation de ces Choix pour votre planète car cela n’est pas juste : c’est à vous de traverser et élaborer ce que vous avez à traverser et à élaborer, et non pas de réagir à une proposition formalisée qui vous serait faite.

Il est important, au regard de ce que je viens de vous dire, de vous rendre compte -car je ne l’ai pas encore dit- que les nouvelles capacités d’intelligence vous concernant individuellement sont également des capacités de collectivisation de l’intelligence, et de fonctionnement amplifié en intelligence collective. C’est par conséquent bien davantage ces réalisations de l’intelligence collective auxquelles je fais allusion, lorsque je parle de ces choix et de ces créations et de ces élaborations que vous pouvez faire. Vos intelligences individuelles sont certes, chacun avec ses qualités propres, mises à contribution; mais c’est le déploiement des oeuvres de l’intelligence collective, pour lesquelles cette forme circulaire d’intelligence est d’une aide phénoménale, qui vont être à l’honneur et qui sont celles que nous attendons de voir se manifester.

Quand je parle d’ « attendre » n’y voyez pas ce qui serait ce que vous appelez « des attentes » : nous sommes simplement dans la joie de contempler ce qui se passe et la manifestation de certains possibles. Nous sommes dans la joie de contempler et de voir venir ce que nous avons tant effectivement attendu…Car votre Terre étant soumise à un temps linéaire, il fallait attendre l’accomplissement d’un certain laps de temps et le passage d’un cycle à un autre pour pouvoir contempler effectivement ce qu’à présent nous nous réjouissons de pouvoir contempler…!

 

…Dans le silence que nous allons partager quelques instants, vous allez pouvoir capter, je l’espère, la vibration de cette ouverture de vos formes de pensée à l’intelligence collective régie par le cycle pléiadien auquel dorénavant vous référez, chacun et tous, ainsi que votre système solaire.

silence, vibration

…Vous percevez probablement une sorte de foisonnement vibratoire extrêmement vivant, comme un afflux d’innombrables musiques qui cependant mystérieusement sont harmonisées, malgré leur nombre. Cela est, mes Très Chers, la vibration en cercle de votre intelligence collective, et c’est une très belle chose à observer, autant pour vous que pour nous.

J’ai parlé de cercle pour cette vibration, mais vous pouvez également et avec profit penser à une sphère car c’est bien la vibration d’intelligence collective de l’ensemble potentiel et réalisé de vous, l’humanité de la Terre, que vous pouvez ainsi contacter – et non pas celle d’un petit cercle de personnes parmi lesquelles par exemple vous seriez assis à cet instant, ou bien avec lesquelles vous seriez reliés par des liens privilégiés même à distance. Disons que tous ces aspects sont simultanés, et imaginez lorsque tous ces aspects, du petit cercle au grand cercle et à la sphère, sont simultanés pour chacun : la richesse, l’immensité, la complexité des possibles, et la merveilleuse architecture presque infinie de réalisations en potentiel qui est là, dans cette vibration…

silence, vibration

…Vous pouvez également imaginer que vous vous trouvez placés sous un grand dôme sonore et vibrant : dôme qui vous informe et que vous informez, dôme qui informe et qui est informé par chacun et par tous, par chaque groupe et chaque individu, dormeur ou éveillé.

Cela est donc, mes Bien-Aimés, la nouvelle histoire de votre intelligence.

J’ajouterai ceci : ne vous encombrez pas de raisonnements et de considérations impliquant le déroulement linéaire du temps que vous avez connu. D’une part cela ne s’accorde pas avec cette nature d’intelligence, et d’autre part ce temps linéaire n’est plus qu’une absolue illusion qui n’a plus aucune fonctionnalité. Vous me direz qu’il a toujours été une illusion, pour ceux d’entre vous qui le savent – mais c’était une illusion fonctionnelle, ce qui n’est plus le cas. Par conséquent, vous pouvez extraire de vos manières de penser cet ensemble de données référant à la nécessité de s’inclure dans ce temps linéaire : cela n’a plus lieu d’être. Et j’ajouterai même que toute référence à un temps linéaire vous perpétuera dans la forme d’intelligence linéaire et donc ne vous permettra pas de fonctionner à plein régime dans la forme d’intelligence circulaire. Partagez donc tout simplement en ce que vous êtes, en ce que vous faites, en ce que vous vivez, la beauté et l’efficacité de cette intelligence neuve, de ce nouveau système, de cette nouvelle gamme musicale – qui s’ajoute, se superpose, se substitue, quels que soient les cas, à ce que vous avez connu. Alleluiah !

Je suis celui qui se nomme Orionis II, et je me suis exprimé aujourd’hui en toute clarté dans ce canal, reconnu et choisi. Je vous remercie.

 

-cette intervention est suivie de questions-réponses, puis également de l’intervention (en langue stellaire universelle) d’un Cercle d’intelligences, laquelle sera publiée en écoute seule (vidéo) d’ici peu-

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°17 (+ invité)

 

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, bien aimés Enfants de la Terre et de votre système solaire, je suis Orionis, Grand Architecte et Concepteur. Vous me connaissez, je reviens vers vous.

Je vous invite et je vous demande d’entendre le murmure de la Symphonie dans laquelle vous entrez de mieux en mieux…

Vous regardez sans nul doute votre ciel étoilé, avec peut-être différentes attentes, différents rêves, différentes pensées et différentes connaissances. Mais est-ce que vous l’écoutez ? Vous êtes à présent capables, dirais-je, d’entendre distinctement le chant unique de chaque astre visible dans votre ciel nocturne. Et je ne parle pas des vaisseaux que vous attendez de voir : je parle de ce qui est immuablement installé. Même si vous ne voyez pas tout (et loin de là !) chaque étoile, chaque objet céleste a son chant, a sa musique, a sa mélodie, et cela ne peut que vous indiquer la grandeur, non pas des cieux, mais de cette Symphonie multi-univers dans laquelle vous avez votre place.

Vous n’êtes pas un petit vermisseau écrasé par tant de grandeur et de splendeur. Vous êtes vous aussi là avec votre chant. Il y a le chant de la Terre, certes ; il y a le chant de chacun d’entre vous ; il y a également le chant de l’Humanité, qui se joint au chant de la Terre. Il y a également le chant des océans, des animaux, des forêts, des montagnes. Tout cela, vous pouvez l’entendre. Vous qui donc, pour beaucoup ou du moins pour certains, attendez de voir dans les cieux des choses que vous n’y voyez pas jusqu’à maintenant, intéressez-vous à les entendre – il ne s’agit pas de bruits de moteurs, évidemment!..

C’est cette forme d’audition subtile qui est un des meilleurs atouts et un des meilleurs guides pour vous aider, je dirais, à discerner ce qui doit être entendu, ce qui doit être compris, ainsi que ce qui peut être vu… Mais voir n’est pas ce qu’il y a de plus pertinent pour déceler la bonne vibration et le bon chant de ce à quoi vous avez affaire : sachez que des images illusoires peuvent se présenter à vous et vous perturber. C’est donc l’écoute du chant qui peut vous permettre de savoir, beaucoup mieux que ce que vous voyez, car le fait de voir entraîne votre mental dans des circuits bien établis où le véritable discernement du coeur a du mal à trouver son chemin parfois.

Je vous parle ici avant toute chose de ce que voient vos yeux ordinaires. Je vous parle également de ce que vous appelez la vision, le troisième oeil : cela est fort intéressant -ou du moins le fut- mais ne vous aide pas à discerner la véritable qualité de ce qui est vu, non plus, de cette façon-là. Il vous a été enseigné d’ailleurs par d’autres intervenants, et assez souvent récemment, que cela est un outil d’illusion auquel vous ne devez absolument pas vous attacher – du moins pas pour vous mener vers la Vérité.

Vous avez également encore d’autres facultés de vision, car en réalité il y a un certain nombre de niveaux dont certains peuvent bénéficier -même s’ils ne les analysent pas strictement dans toutes leurs différences, et souvent les confondent. Il y a donc également une certaine forme de vision qui ne voit pas, mais qui sait : celle-là également peut vous aider, mais ne se substitue pas intégralement au fait d’entendre.

Il importe donc absolument que cette écoute subtile – dont vous êtes capables, je le réaffirme – soit entraînée, soit pratiquée. Certains diront qu’il s’agit d’intuition : cela n’est pas faux, et cela n’est pas tout à fait exact. L’intuition fait appel en partie à cette faculté d’écoute subtile, mais fait appel également à d’autres facultés, en particulier à des capacités de résonance du plexus solaire, ainsi qu’à d’autres, qui sont tout à fait respectables et fort utiles et souvent très raffinées, mais qui là non plus ne se substituent pas dans leurs qualités à celles de l’écoute dont je vous parle.

Sachez que vous pouvez pratiquer cette écoute également vis-à-vis des images électroniques, des images télévisuelles, photographiques, vidéos, des images que vous voyez sur votre internet et sur d’autres réseaux, des images projetées… Il existe des images projetées de façon holographique dans vos cieux, et il importe justement que votre qualité d’écoute vous permette de ne pas vous laissez leurrer lorsqu’il s’agit de leurres, car il y en a.

Je répète encore une fois que vous avez aujourd’hui – et, je le sais : cela est constaté, cela fait partie de votre évolution, cela fait partie des nouveaux programmes de vos corps – cette faculté, donc, d’entendre. Apprenez à en user. Il vous sera donné quelques exercices d’entraînement à ce propos. Ce n’est pas moi qui vais vous les donner : j’ai un invité, qui vous les donnera à la suite de mon intervention.

Je vous invite donc à être extrêmement up to date avec vos capacités (j’ai pris un mot anglais car c’est le meilleur qui convienne). Il s’agit d’être absolument à jour avec le meilleur de vos mises à jour. Cela est important. Cela est maintenant. Cela est indispensable. Cela fait partie des Beautés de votre Être. Cela fait partie des belles facultés qui vous relient à l’ensemble des Êtres et des intelligences de cet Univers auquel vous aspirez tant à retourner librement, en pleine possession de vos corps de Lumière, de vos corps d’êtreté, de vos facultés d’être pleines et entières.

Je vous invite encore une fois à écouter quelques instants le murmure dont je vous ai parlé : murmure de votre Univers, murmure des innombrables êtres, objets célestes, strates, formes et musiques qui peuplent, habitent et font vibrer cet Univers dans lequel votre système solaire a sa place, comme vous le savez.

Ecoutons…

silence

…Le passage d’un engin à moteur est un excellent exercice car il ne doit pas occulter ce qui est, dans votre écoute. Et même s’il distrait votre mental, cela n’est pas une raison pour ne pas entendre.

silence

Sachez également que vous pouvez pratiquer cette écoute en bouchant vos oreilles. C’est un exercice que pourrait vous donner mon invité, mais que je vous donne dès maintenant. Je ne vous invite pas à le faire pour l’instant, mais je vous le dis – cela pour écarter quelques confusions concernant la place de votre audition et de vos oreilles dans ce dont je vous ai parlé. Mais il s’agit bien néanmoins d’un phénomène qui se passe au moyen de cet outil complexe que vous appelez l’oreille et de ses ramifications, entre autres.

Je vais vous saluer, pour laisser place à mon invité. Je me réjouis de votre présence, de votre évolution, de ce qui se passe dans votre Lumière.

Je vous dis à bientôt. Je suis Orionis, et vous me connaissez.

– L’invité d’Orionis, dénommé « le Chevalier des Sons », publié à la suite mais séparément, complète cette intervention par un entrainement pratique-

 

via Christine Anne K. le 3/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Orionis – n°16 …+ « Invité »

 

 enregistrement sonore et vibratoire : http://vimeo.com/24844098

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, me voici de retour devant vous et parmi vous. Vous me connaissez, je suis Orionis, Grand Architecte, Concepteur et Ordonnateur de bien des Univers. Mon nom fut également un certain temps Melchisedech, et vous le savez.

Voici donc qu’en ces temps à présent restreints, dit-on parfois – et la formule est appropriée – vous êtes en train d’expérimenter, pour certains la dernière étape, et pour d’autres les avant-dernières, pré-ascensionnelles de votre planète dans sa globalité, et de chacun de vous tant individuellement que collectivement. Je fais ces distinctions car, tout autant que cette ascension est unique, globale, entière, partagée entre la planète et l’humanité, vous tous, autant – et ce n’est pas un paradoxe – elle présente des chemins distincts, car chacun est appelé à la nature et à la forme d’ascension à laquelle il s’est préparé – et croyez-moi, souvent depuis bien des vies et des millénaires.

Peu d’entre vous, dans l’humanité aujourd’hui, sont dans l’erreur par rapport à ce choix individuel de leur forme d’ascension. Ne croyez donc pas que ceux qui semblent tout ignorer sont dans l’erreur : ils sont, la plupart du temps, bien dans la forme de préparation et d’ascension qui est leur choix.

Je sais qu’il y a une grande avidité chez vous à connaître, à comprendre, à avoir des explications que vous aimeriez extrêmement claires et détaillées, presque visuelles, comme un journal ou un film, sur le mécanisme de l’ascension, son déroulement, ce qui va vous arriver à chacun : comment, quand, où, pourquoi, avec qui, etc… Ceci de notre point de vue est presque, je vous le dit gentiment, comique : car ce sont des formes de préoccupations extrêmement limitées. N’y voyez aucune condescendance de ma part, mes Très Aimés. Sachez que globalement vous compliquez les choses avec tous ces questionnements, car ce vers quoi vous allez est on ne peut plus simple, du moins de notre point de vue, et certainement du vôtre (pour la plupart d’entre vous du moins) a posteriori, j’imagine.

Je ne suis pas venu pour vous donner de description, ni de programme, ni de plan d’exécution du projet nommé Ascension ; mais je suis venu pour vous indiquer – au vu de tout ce que je peux observer, savoir, enregistrer, et connaître – que toutes les clés dont vous avez besoin sont à votre disposition, mis à part peut-être deux ou trois détails auxquels vous aurez accès (si ce n’est déjà fait) très rapidement.

D’une manière ou d’une autre, quelles que soient les formes que vous avez choisies pour vous préparer, vous avez à peu près tous acquis et réalisé ce qui vous est nécessaire dans le type de chemin d’ascension qui correspond à votre choix. Je ne m’étendrai pas sur les quelques exceptions, ou retardataires, qui peuvent effectivement encore brusquement, disons, se révéler à eux-mêmes qu’il y a une possibilité vers laquelle ils désirent aller de tout leur coeur… Et ceux-là trouveront les moyens, sans aucun doute et sans aucune exception.

Quelles que soient les façons dont vous vous êtes préparés, quels que soient les canaux ou les channels, ou les enseignements qui vous ont servi de bases de données pour vous préparer, sachez qu’il n’y a pas à ce jour, parmi vous, d’êtres mieux préparés ou moins bien préparés : cela ne serait, encore une fois parmi tant d’autres, qu’une illusion, pour beaucoup, de vos egos spirituels ou de vos egos tout court, selon la voie dans laquelle vous êtes engagés… Retenez bien cela, car les egos autant que les egos spirituels sont, mes Très Aimés, un arsenal de blocages dans votre processus d’ascension – qui ne saurait en être radicalement empêché mais qui peut en être un peu entortillé, compliqué, ralenti, distordu : ce qui n’est pas réellement nécessaire ni souhaitable, vous en conviendrez.

Nous savons qu’en ce moment, de par l’afflux des énergies, des vibrations et des présences qui sont dirigées sur votre planète, de par l’état de vos propres corps, de vos propres intelligences, de vos propres niveaux vibratoires, vous êtes en train de traverser une phase que vous appelez souvent de révélations – et qui est également une phase d’auto-révélations, c’est-à-dire que vous avez une capacité de vous observer et de voir se dessiner très clairement certains méandres de vos personnalités, de vos egos, certaines pensées que vous ne pouvez plus tolérer, certains comportements que vous ne pouvez poursuivre, certains jeux d’illusions que je ne détaillerai pas, mais qui soudain vous paraissent très clairement dénués de sens, d’intérêt, et de possibilité pour vous d’être poursuivis.

Cela est, nous n’en doutons pas, un travail quotidien et parfois confrontant. Mais je sais que ceux d’entre vous qui l’acceptent en toute conscience le font avec beaucoup de bonne volonté, et même parfois de légèreté car, plus vous avancez, plus ce travail sur soi est facile, plus ces lambeaux d’illusion que vous découvrez encore en vous – parfois à votre surprise – sont faciles à décoller et à abandonner, tout simplement. Vous vous rendez compte à votre grande surprise -et c’est une joie pour vous- que vous n’avez aucun attachement à vos illusions personnelles, qui pourtant souvent ont été absolument constitutives, de façon presque essentielle pourrait-on dire, de ce que vous étiez, et de ce que vous êtes en train, assez rapidement, de cesser d’avoir besoin d’être.

A ce niveau-là aussi, mes Très Aimés, ne commettez pas l’erreur d’avoir un ego ou un ego spirituel qui vous rattrape au tournant, vous faisant par exemple penser que vous êtes plus avancé que quelqu’un d’autre, qui semble ne rien savoir et ne rien faire de tout cela, par exemple. Ne vous imaginez pas que vous détenez plus de clés que votre voisin, et que cela vous rendrait, disons, plus « éligible » à une certaine dimension que peut-être vous désirez atteindre… Sachez que tout cela fait encore partie des lambeaux d’illusion que vous avez à regarder en face en vous-même et dont vous avez à vous défaire. Nulle certitude de votre ego ne doit subsister, nulle image de vous-même produite par votre ego et votre ego spirituel ne doit subsister, si vous voulez avoir la fluidité et la joie simple de votre propre chemin d’ascension, mes Très Aimés.

Je vous invite donc à être extrêmement vigilants sur l’observation et la confrontation de ces illusions, dont parfois, justement, vous croyez qu’elles n’en sont précisément pas – alors qu’elles appartiennent encore à vos constructions mentales et égotiques. Elles vous ont certes été extrêmement utiles, disons comme des échafaudages pour la construction d’une fusée (pour employer une image amusante et facile à concevoir). Mais vient un moment où les échafaudages masquent la fusée et où, si on ne les retire pas, la fusée de toute façon va les détruire en prenant son envol ; mais où peut-être (pour conserver cette image) la trajectoire de cette fusée va perdre quelques millimètres de sa pureté en s’accrochant à ces échafaudages qui ne lui sont plus d’utilité. J’ai choisi cette image volontairement, car elle me semble fort efficace et signifiante dans la situation que nous évoquons ensemble.

Je ne suis pas là pour vous faire la liste des articles à supprimer et des différents aspects que peuvent revêtir les illusions de votre ego et de votre ego spirituel; et justement c’est à vous qu’il appartient de les trouver par vous-même, car cela est le véritable chemin. Si quelqu’un vous les montre, vous n’êtes pas en chemin de la même façon que si vous les observez vous-même. Et j’ajouterai que si quelqu’un d’incarné, un être humain comme vous vous les montre, il se peut que vous donniez à cette personne un pouvoir sur vous que vous n’avez pas à lui donner… Respectez donc, vous qui croyez savoir, la soi-disant ignorance de celui qui est en face de vous : ne croyez pas que vous avez à lui montrer, ne croyez pas que vous avez à lui expliquer. Vous pouvez lui parler de vous, si vous voulez lui parler, mais ne lui parlez pas de lui, ni d’elle. Il est une grande illusion parmi vous qui est celle de vouloir aider, faire le bien, et résoudre les problèmes de quelqu’un d’autre. Regardez-la en face et soyez sans concession vis-à-vis de cet aspect de votre ego – car il ne s’agit que d’ego…Encore une fois, je vous dis cela avec toute ma bienveillance : il ne s’agit ,en ces propos, que de vous aider à démonter vos échafaudages, n’est-ce-pas ?

 

…Observez également vos peurs; et regardez-les en face. Vous avez le pouvoir actuellement – ce qui n’était pas le cas il y a quelques mois ni même peut-être il y a quelques semaines – de pouvoir voir se dissoudre vos peurs si vous les regardez réellement en face. Elles ne peuvent plus vous juguler ni vous emprisonner, si par la puissance de votre coeur et de votre Lumière vous savez les regarder tranquillement, de tout votre coeur, dans l’Amour et la confiance… Si vous observez, là aussi, que votre voisin est dans la peur, ne cherchez pas à le priver de sa peur par vos connaissances, en cherchant à lui montrer. Soyez simplement présent, témoignez-lui de votre propre confiance, de votre propre paix intérieure. Sa peur peut être ce qui constitue son chemin.

Je vous parle de vos peurs car il se peut que vous ayez à vous confronter encore à des peurs. Il y a des peurs archaïques qui peuvent toujours se réveiller, car elles sont inscrites dans les mémoires de vos corps physiques; et il importe que face à ces peurs, vous qui m’écoutez, qui m’entendez ou qui me lisez, vous ayez la capacité de les regarder comme des illusions – quoi qu’il vous en coûte. Et pour pouvoir regarder comme des illusions ces peurs-là, il importe que vous ayez fait votre travail sur les autres illusions, qui sont peut-être plus tranquilles à observer dans votre vie et votre personne…

Nous vous avons transmis ces derniers temps, par l’intermédiaire de différentes interventions, un grand nombre de codes vibratoires, d’outils, de vibrations et de programmes, qui développent autant les capacités de vos nouveaux corps, que vos capacités – même dans la personnalité – de confiance, d’élévation vibratoire, de sérénité, d’amour véritable, d’authenticité de vos êtres. Tout cela fait que vous êtes infiniment moins vulnérables à ce qui peut se passer de déplaisant, ainsi qu’à ce que peut susciter l’émergence de certaines de ces peurs archaïques dont j’ai parlé. Je parle évidemment de situations, par exemple, de catastrophes naturelles où votre intégrité physique peut se trouver menacée, ou bien de situations comparables dont vous n’avez pas idée. Je ne cherche pas à vous faire peur, prenez mes propos comme ce qu’ils sont : un ensemble d’avis, de conseils et de clarifications, avec toute ma bienveillance.

J’ai abordé le thème des peurs car il fait partie de ce dont j’ai à vous parler. Mais ce n’est pas la raison unique de mon intervention, dont la raison – je vous le rappelle – est plus globalement de vous inviter à ne pas vous relâcher sur la révélation de vos illusions sur vous-même, afin d’améliorer la qualité et la beauté de votre ascension individuelle, collective et planétaire.

J’ajouterai à mes propos qu’il est une illusion dans laquelle je vous invite à être attentifs à ne pas vous laisser avoir. C’est que vos outils de développement personnel, extrêmement nombreux et variés, développés au cours de ces dernières décennies, ne sont pas nécessairement la panacée aujourd’hui pour faire ce que je viens de vous inviter à faire. Là non plus ne croyez pas que vous savez mieux qu’un autre, parce que vous possédez tel ou tel savoir, tel ou tel outil, telle ou telle méthodologie de travail sur soi. Considérez qu’il s’agit, là encore, de certaines pièces de votre échafaudage, tout simplement. L’observation de soi dont je vous parle se fait avec le coeur et avec la Vérité de votre Être. Elle ne se fait pas avec un outillage que le mental maîtrise et distribue, si habilement que ce fût.  Ne croyez pas non plus que les pratiques spirituelles – si belles fussent-elles – que vous avez apprises dans telle ou telle école, groupement, enseignement, soient l’outil de prédilection pour réaliser ces opérations sur vous-même. Elles font partie de vos échafaudages également. Je ne vous demande pas de les jeter à la poubelle, mais je vous demande de vous en détacher – avec toute votre gratitude, bien évidemment, pour ce qu’elles ont pu vous apporter et pour ceux qui vous les ont transmises, mais qui aujourd’hui n’ont plus à vous dire ce que vous avez à faire.

 

Je vous invite à présent à contempler en vous-même et au sein de la vibration que j’ai installée, la Présence de l’Un, qui est en vous indéfectiblement et qui est votre seule Vérité…

silence, effusion

C’est cette Présence de l’Un en vous et de votre Lumière, qui est à même de vous fournir à tout instant toute la fermeté, la clarté, la Lumière pour vous débarrasser de vos dernières illusions, et ce dans la Joie, la Simplicité, l’Amour de vous-même et la rencontre avec votre Vérité. Votre Être n’a plus que faire de votre personnalité et de ses vieux vêtements.

silence, effusion

Je vous adresse tout mon Amour, et je vous salue. Je suis Orionis et vous me connaissez.

 

 

Suite à cette intervention nous attendons un « invité » qui a été annoncé… et il s’avère très précisément que cet invité n’est autre que chacun de nous-même, ainsi se déroule, grâce aussi à la vibration posée par Orionis et grâce à ce que nous sommes à présent, une très longue effusion vibratoire qui nous offre la contemplation absolue de l’Un en nous, ou de notre Être, notre Soi – quels que soient les mots –

 

 

 

via Christine Anne K. le 5/06/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Orionis – n°15

 

enregistrement sonore (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/25425250


 

…Ecoutez la Musique des Sphères, mes Biens-Aimés, car les Cieux s’ouvrent de plus en plus à vos consciences…

Je suis Orionis, Grand Architecte et Concepteur et vous me connaissez. Sachez ma joie de vous retrouver en ce jour, fixé par moi.

 

Cette Musique vous parvient de plus en plus véritablement, et dans son intégralité, sa complexité, ses harmonies, sa richesse, sa vasteté, sa subtilité, sa vie perpétuelle. Vous avez récemment été dotés tant de capacités d’écoute accrues que de récepteurs optimisés ou nouveaux, que c’est une joie pour nous de connaître la qualité de votre participation déjà effective à tout cela. Sachez-le, car je sais que dans vos consciences humaines enfermées dans votre mental usuel, vous croyez ne pas le savoir. Sachez que vous le savez, et je vous le dis. Votre musique donc se mêle de mieux en mieux, de plus en plus et de plus en plus loin à celle qui déjà vous environnait et vous accompagne.

 

Pourquoi, me direz-vous, parlons-nous tant de musique ces derniers temps ? Le mot musique est un mot qui appartient à votre langage et que nous employons avec plaisir, bien qu’il soit naturellement approximatif au regard de ce qui est exposé. Mais ce mot vous est agréable et il exprime, dans ce qu’il est et ce qu’il traduit, un certain nombre d’éléments, de compositions de formes, d’harmonies, d’usages du temps, de niveaux vibratoires, d’architectures de sons, et de tendance à la perfection, qui correspondent extrêmement bien à la qualité de ce que nous cherchons à introduire et à mieux installer au niveau de vos consciences, de vos êtres et de vos capacités – capacités de Terriens en pleine ouverture de matrice et en pleine reconnexion à vos véritables potentiels. Voilà pourquoi nous parlons tant de musique… (Ce n’est pas que nous avons orienté nos interventions dans le domaine exclusif de la culture musicale telle que vous la connaissez..)

 

Ce qui importe dans tout cela, disons que c’est la notion de votre participation, car jusqu’à maintenant beaucoup d’entre vous parmi les êtres en voie d’éveil, porteurs de Lumière sur la terre, et ce que vous appelez Travailleurs de Lumière, ainsi que disons nombre de sympathisants à ce mouvement, sont restés dans un état d’attente de ce qui vient d’en haut, voire de soumission à ce qu’ils croyaient venir d’en haut sous différentes formes, qui parfois étaient vibratoirement correctes et qui parfois ne l’étaient pas tant (cela pour des raisons dues à la présence de la matrice)… Vous avez fait de votre mieux – cela est clair – et pour cela vous en êtes non seulement remerciés, aimés, mais disons « félicités » (pour employer un mot de votre vocabulaire qui ne nous correspond pas véritablement, mais prenons-le)…

Or il importe que cette forme de passivité et de soumission à des interventions parfois mystérieuses, parfois subjugantes d’êtres invisibles – qui portent des noms parfois ronflants – se transforme par le biais d’une accession à votre plénitude et à votre simple participation. Vous êtes co-acteurs, vous n’êtes pas soumis ni subjugués, pas même à moi (en dépit de ma place disons très élevée, de ma vibration très élevée, de mon expérience , de ma position, de mes connaissances, de mon histoire). Je suis à ma place, et chacun de vous est à la sienne : c’est ainsi que nous oeuvrons et que nous vivons ensemble ; c’est ainsi que nous faisons vivre cet Univers et c’est ainsi que nous faisons évoluer ensemble cet Univers, les autres Univers, et la Source qui ne cesse à travers nous de se regarder et d’évoluer Lui-Même ou Elle-Même (comme vous voulez).

 

Cette notion de musique est donc pertinente car elle implique orchestre, jeux ensemble, écoute réciproque et c’est cela qui compte : les musiciens qui jouent ensemble s’écoutent les uns les autres, on ne joue pas pour soi tout seul et l’on n’est pas non plus soumis à la musique des autres comme une marionnette ; un musicien n’est pas cela. Ne soyez donc pas des marionnettes de l’ascension : soyez des êtres à part entière, et nous vous invitons à tenir votre place – je ne vous dis pas à la prendre, car vous l’avez – nous vous invitons donc à tenir votre place dans toute votre noblesse et vos capacités, dans ce que nous avons appelé une symphonie ou une architecture.

Je vous invite donc à un petit silence dans lequel vous êtes appelés à aiguiser vos capacités d’écoute et, j’espère, à reconnaître votre place dans l’orchestration. (Il va de soi que le mot orchestre est totalement limitatif par rapport à la vérité et à la réalité de ce dont nous parlons, mais il a son efficacité.)

silence, vibration

…Ainsi vous êtes actuellement en train de participer… Ecoutez-vous encore, occupez votre place…

silence, vibration

…Je vous délivre également dans ce silence un certain nombre de clés, que par jeu nous pourrions appeler des clés musicales en référence à vos partitions, mais cela ne serait pas une image très juste. Elle a quand même son utilité, c’est pour cela que je l’emploie, car si vous pouvez vous représenter le dessin d’une clé musicale sur une partition, j’ai choisi cette image à dessein pour imprimer à travers votre mental dans votre conscience plus subtile certaines ouvertures et certaines clés, qui vont vous stabiliser à votre place, entre autres choses…

silence, vibration


J’espère donc à présent que vous voilà à même de laisser de côté vos doutes issus du fait que votre conscience ordinaire mentale, de vie quotidienne, ne sait pas appréhender tout cela. Je vous en prie, évadez-vous de cet enfermement et reconnaissez sa stupidité – bien que votre mental soit parfaitement respectable en tant qu’outil de vie quotidienne, cela va sans dire.

Reconnaissez donc en ces instants que vous êtes parfaitement capables de vivre et d’être ce que je viens de vous proposer par la parole et les mots, mais qui se propose à vous de façon bien plus constante, bien plus personnalisée, bien plus vibrante et bien plus puissante. Soyez donc à l’écoute de cela dans votre vie, ne vous enfermez pas. Plus vous ferez confiance à cette capacité que votre mental ne sait pas maîtriser, plus vous l’aurez véritablement, et plus vous vous rendrez compte que vous êtes à l’aise, et que ce n’est pas une fiction.

 

Ne vous égarez pas non plus dans les méandres d’illusion de votre troisième oeil, car cela n’est pas du tout ce à quoi vous êtes invités. Cela est une voie sans issue où certes vous avez pu connaître de très jolies choses, mais cela n’est pas un outil de Vérité, cela n’est pas un véritable outil vibratoire : ce n’est qu’un outil d’enfermement dans des mondes de plaisir, de satisfaction, de jeu, qui au cours de vos vies dans la matrice ont eu leur fonction importante, ne serait-ce que d’évasion mais aussi de pseudo-connaissances dont vous aviez fort besoin pour alimenter en vous certaines mémoires de votre Vérité qui ne pouvait être autrement approchées en ces époques… Mais aujourd’hui, je vous prie, laissez de côté cet appareil illusoire.

 

…Je vous invite à présent à vous remémorer en vous-même, par l’écoute de votre propre vibration, celle de votre coeur, votre véritable relation non seulement à vous-même mais à la Source et à tous les Êtres qui participent avec vous. Vous n’avez pas d’effort à faire pour cela : vous avez simplement à être en abrogeant toutes notions d’ego, de questionnement, de recherche de compréhension ; en abandonnant toute tentative de maîtriser quoi que ce soit. Lorsque vous êtes dans votre Être vous n’avez rien à maîtriser, bien évidemment. Vous êtes disons : « pleins », pour employer un mot que vous pouvez aisément comprendre.

Sachez que la partition musicale, vous l’écrivez à tout instant – non pas vous-même tout seul bien sûr, mais vous à votre place, parmi tous à leur place. Et cela est de toute Beauté, de toute Vérité, de toute Plénitude…

silence

Encore une fois je vous invite en ce silence, non pas à laisser votre mental s’évader, mais à tenir votre place, en toute joie, en toute participation, et à écouter et à être…

C’est un instant privilégié pour vous où de par la clarté de cette transmission, la conscience de votre place est très certainement particulièrement définie, claire, vibrante et accessible, quel que soit l’état de votre propre -disons- éveil.

silence

Il vous a été proposé par certains intervenants de chanter spontanément, et cela est juste car cela ouvre en vous des aires que vous avez tenues fermées ; cela libère des sons audibles ainsi que des sons subtils. Vous pouvez donc considérer cela, d’une part comme une forme d’entraînement bien sûr, mais aussi comme un véritable bain sonore que vous vous offrez à vous-même et qui vous harmonise avec vous-même ; et enfin comme la possibilité de vous harmoniser – sans forcément mentalement le maîtriser – avec ceux avec lesquels vous êtes en résonance active et avec lesquels vous constituez des architectures, des musiques comme il a été dit, des formes, voire des réseaux… Cette pratique également des chants spontanés libère dans votre gorge certains canaux encore un peu obstrués, et cela est bien utile. C’est également utile à vos corps dans leurs nouvelles configurations, sachez-le. Il ne s’agit pas uniquement d’un petit exercice d’expression relevant du développement personnel tel que vous l’avez connu…

silence


Nous allons bientôt terminer cet entretien. Je tiens à vous dire par la voix de ce canal que les interventions récentes via un membre des Hautes Consciences Intergalactiques nommé Keznoar Nd Hey Az’k ont été hautement importantes et ont été rendues possibles seulement très récemment, par la clarification de certains paliers vibratoires, par l’élévation générale des consciences et par le nettoyage de certains éléments obstruants (et ils étaient nombreux) mis en place par les structures de la matrice. Les transmissions vibratoires opérées par le Conseil des Hautes Consciences Intergalactiques ne sont pas terminées mais vous permettent d’ores et déjà d’occuper non seulement vos places mais les canaux de communication à travers lesquels vous pouvez déplacer vos consciences – non pas tant par curiosité que par l’effet de votre Lumière active, dans la Grâce de la Source, dans l’Unité, dans votre Vérité… Et je sais que si vos mentals ordinaires se saisissent pas le détail de ce que je viens de dire, vos consciences le saisissent parfaitement, et l’honorent en cet instant.

Je vous remercie d’être ce que vous êtes, de devenir ce que vous devenez, et de participer – comme vous le faites à présent et dorénavant – à la véritable Musique à laquelle vous appartenez et qui vous appartient. Alleluiah.

Je me réjouis, chers Frères et Soeurs bien aimés de la Terre, moi Orionis, en ce jour où je vous ai convoqués.

Soyez ! Et nous nous retrouverons prochainement.

 

 

 

via Christine Anne K. le 6/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.