Appel II de la Frange C : Bioéthique de l’Ascension…

écouter >

Amis et Frères et Sœurs Humains. Je me présente Senèshouk’nn Elat.
Je suis un Porte-parole encore de la Frange C, pour un autre Appel.

En effet ce second Appel -qui n’a pas du tout les mêmes thématiques- est également fort important et Nous sommes chargés, nous vos Frères si semblables de la Frange C, par l’ensemble des Structures confédérées de notre Galaxie et de cet Univers, de Vous le transmettre.
…J’ai parlé à l’instant de notre Galaxie, que cela ne vous induise pas en erreur car en réalité nous n’appartenons pas à la même Galaxie – mais la formule m’a échappé sans penser que la précision s’imposait. Voilà qui est fait.

Ce que je suis chargé, moi, de vous transmettre et de chercher à vous faire comprendre aujourd’hui concerne la vie des Animaux, ainsi que celle de tous les Etres biologiquement vivants qui cohabitent avec vous. Non seulement sur votre Planète mais à l’intérieur et également à sa périphérie atmosphérique – je crois qu’on dit comme ça…
– Nous n’avons pas nous, d’atmosphère vivante, du moins pas du tout dans la forme que cela a pour vous : aussi j’avoue que je parle de quelque chose que je ne connais que par des études et non pas par expérience. Ceci concerne l’atmosphère, car en ce qui concerne les Animaux et les Etres vivants cohabitants, nous sommes aussi bien dotés de nombreux compagnons de vie chez nous, en Frange C..!-

Il s’agit donc encore d’un Appel concernant le Vivant, mais également d’un appel concernant la Bioéthique – telle qu’elle est un peu théorisée et donc telle qu’elle appartient à un domaine plus mental : Mental Collectif, égrégores, systèmes de pensées et de croyances, qui donc fleurissent et se développent, et sont installés en votre Mental Collectif.

Je m’adresse donc à votre Intelligence Collective.
Ce qui pour moi est une distinction absolument efficiente car il est bien clair que, non seulement conceptuellement mais réellement, l’Intelligence Collective surpasse largement en capacité ce que nous appelons le Mental Collectif (qui n’est qu’une sorte de système répétitif constitué, quasiment obligatoire sur certains sujets)…

Les Animaux et Etres vivants de nos Biosphères respectives sont donc bien évidemment nos Compagnons d’Ascension – tant à Nous qu’à Vous.

Et donc si, vous les êtres Humains sur la Terre, vous êtes en processus d’Ascension, et par conséquent d’Eveil à cette Ascension -Ascension vibratoire bien évidemment-; les autres Etres vivants qui vous entourent, y compris bien évidemment les Animaux qui vivent auprès de vous -qu’ils soient compagnons d’agrément ou compagnons d’agriculture et à votre service d’une manière ou d’une autre- sont également de la même manière participants de ce processus d’Ascension.
La Conscience donc qui en vous se développe doit ne pas occulter le fait que la Conscience se développe tout autant chez les Animaux qui vous entourent ainsi que chez tous ces Etres vivants auxquels j’ai fait allusion (et que je ne pense pas à avoir à détailler).

Cela, mes très chers Frères Humains est tout à fait notoire que beaucoup d’entre vous méconnaissent totalement la véritable Conscience des Animaux. Certes, quand vous connaissez un animal, vous allez constater et avec joie qu’il est comme vous dites intelligent, qu’il est télépathe, qu’il a des capacités d’amour (que vous méconnaissez un petit peu, parait-il).
Mais lorsque vous côtoyez des animaux de passage, avez-vous également cette conscience personnelle?
Pratiquez-vous le respect et la fraternité nécessaires – qui sont indispensables, n’est-ce pas, pour pratiquer correctement votre élévation de Conscience et votre processus d’Ascension réussie ??

Il semble que la plupart d’entre vous n’ont pas du tout cette forme de véritable Attention Consciente.

Nous ne saurions trop de ce fait vous rappeler et vous encourager à développer -y compris dans vos moyens de communication et de diffusion des informations qui sont nombreux, nous le savons- la présence dans votre Mental Collectif de ces notions conscientes. Car le poids de votre Mental Collectif en ce sujet est fort rigide.

…Et dans la mesure où (cela a déjà été évoqué dans l’Appel précédent) vous avez besoin, pour beaucoup d’entre vous, de consommer de la chair animale pour entretenir vos corps physiques et mentaux, cette forme de Conscience évidemment dérange considérablement votre approche de cette nourriture.
…Il y a fort peu à ce que l‘on dit, en votre Planète, de groupes ou d’individus qui reconnaissent aux animaux qui offrent leur corps à cette consommation une véritable identité fraternelle – et qui reconnaissent la générosité de ces individus vivants, à votre égard.

Tous les Etres vivants également -biologiquement manifestés- qui appartiennent à vos écosystèmes sont, comme je l’ai déjà dit, participants en l’Eveil de ces processus d’Ascension… Et chez certains d’entre eux la forme de Conscience et la qualité de Conscience, croyez moi, est parfois plus élevée que la vôtre. Et quand je dis « parfois », c’est bien souvent !…

…Ce sujet de la Bioéthique est certes un petit peu compliqué à manier en paroles ainsi, car bien évidemment de nombreuses questions, et de nombreux débats adjacents -arborescents pourrait-on dire- se réveillent, se soulèvent, et s’ajoutent à la simplicité voulue de mon propos..!  Et je ne suis pas là pour m’insérer dans ces débats, qui appartiennent à votre propre Système de Conscience partagée – mais dont bien sûr la teneur est influencée par les systèmes mentaux limitatifs auxquels j’ai fait allusion, concernant ces attitudes que vous avez encore vis à vis de ces Etres vivants qui vous entourent… Je n’ai donc pas pour ambition de fournir des arguments conséquents et développés pour l’ensemble de vos débats de Bioéthique, mais simplement de transmettre cette sorte de Cri d’alarme ou d’Appel à l’Eveil accéléré.

Il y a chez vous, m’a-t-on informé, des pratiques dites scientifiques qui sont éthiquement révoltantes et inacceptables au regard de la véritable Bioéthique consciente que vous devez mieux développer.
Et il y donc des façons de manipuler -à travers entre autres des manipulations génétiques, et des expériences d‘observations, et de cultures- de manipuler donc le Vivant, qui sont absolument nécessaires à supprimer, nécessaires à ne pas cautionner – quel que soit votre mode de référence personnel à une forme de caution, d’excuse, de validation, de justification de ces choses !..

En effet, vous invalidez considérablement par là même votre propre respect de vos propres Structures génétiques et bio-fondamentales.
Car n’oubliez pas ce qui se passe à l’extérieur de vous se passe à l’intérieur.
Et dès lors que vous acceptez qu’il y ait des pratiques non-éthiques sur des organismes vivants, cela implique automatiquement que ces pratiques non-éthiques bio-résonnent quelque part dans votre propre Structure biologique, et cela invalide des éléments génétiques de Conscience en vous.
– Je me réfère par là au fait que dans votre ADN il y a de nombreux éléments qui ne sont pas relatifs à la matière de vos corps mais à la configuration et à l’amplitude de vos Consciences. Et tous ces éléments sont inter-reliés (je parle de l’ADN) –

Nous avons, nous en Frange C, entrepris tout un Programme de réactualisation de nos attitudes, de nos comportements, de nos configurations de pensées et de nos croyances dans ces domaines de la Bioéthique des Etres vivants qui nous entourent, et avec lesquels nous sommes en directe inter-relation génétique par bio-résonance.

Nous avons donc entrepris de prendre conscience que toute maltraitance, toute manipulation injustifiée et non-éthique des Etres vivants -si petits et si frustes semblent-ils être- autour de nous, ont eu et ont encore des effets sur nos propres structures et ont contribué à l’aveuglement d’une partie de nos Consciences !..

Je ne sais pas comment m’expliquer pour rester concis tout en étant clair – car je sens bien que mon propos n’est pas suffisant en cet instant. Je sais que certains d’entre vous ont déjà compris mais je sais que je ne suis pas assez convaincant pour les autres.

…Il y a donc – voici : un exemple !…
– Et je me réfère implicitement dans mes propos aux théories entièrement vérifiées de la bio-résonance ainsi qu’à l’ensemble des systèmes de pensée nourris par ce que vous appelez la physique et la mécanique quantiques, ainsi qu’aux aspects que vous appelez hologrammiques ou bien la Théorie des fractales concernant le Vivant. Je me réfère également à : quelque chose que je ne sais pas nommer dans votre langue mais qui en Langue Universelle se présente  ainsi :

– Série de phrases dans cette Langue-

Ayant posé ces références, j’ai dit que j’allais utiliser un exemple. Le voici :
Un enfant humain est soumis…
-Je dis un enfant humain. Je pourrais parler d’un enfant de chez nous, mais j’ai choisi d’employer l’exemple d’un enfant humain car je pense que cela est plus convaincant. Et cela n’est pas une hypothèse c’est une réalité : cet exemple est un exemple vérifié-
Je reprends donc : un enfant humain est soumis à de nombreux influx, non seulement biologiques par la nourriture qu’il absorbe et l’environnement (par exemple électromagnétique ou non) dans lequel il grandit; également des influx du mental collectif.
Cela impacte directement certains programmes génétiques, qui normalement sont appelés à se développer d’une manière harmonieuse selon un ordre bien précis de croissance, de même que le corps en développement a un ordre bien précis de croissance. Ces programmes génétiques donc sont impactés par les influx dont j’ai parlé.

Et donc lorsque des aspects distordus, non-éthiques (je me réfère à l’éthique dont j’ai parlé plus haut) sont présents dans ces influx, cela impacte donc la qualité de développement de ces programmes génétiques et… Vous pouvez vous imaginer, si c’est comme un arbre : que certaines branches ne se développent pas, ou qu’elles vont êtres tordues, ou ne pas porter de fruits. Voilà… Ça c’est une métaphore, mais l’exemple concerne bien le développement intégral et harmonieux d’un véritable enfant humain.

Vous me direz que tous les enfants chez vous, en ce cas, sont impactés…
Nous répondrons : ce n’est pas une raison pour que cela reste ainsi, n’est-ce pas?
Et sachez que bien des aspects sont réversibles en ce développement des programmes génétiques, car ces mêmes programmes en possèdent la ressource : comme une sorte de programme interne d’auto-régénération possible, une deuxième chance disons (il y a même une troisième chance, d’ailleurs).

Par conséquent, ce n’est pas une cause perdue, n’est-ce-pas?
J’espère que mon exemple est suffisant. Je ne cherche pas à vous faire paniquer sur vos enfants, ce serait stupide – il s’agit simplement n’est-ce pas, très chers Frères de partager nos progrès réciproques de Conscience et notre dynamique respective d’Ascension.
…Il est sans doute des points sur lesquels vous êtes peut-être mieux – mieux outillés, mieux développés que nous…Cela n’est pas mon travail d’en discuter en cet instant, mais je sais que oui.
Tout cela pour vous dire que nous ne nous positionnons pas en « donneurs de leçons » en ces instants. Simplement nous transmettons cet Appel car cela nous a été demandé.

Silence vibrant

Il est un point supplémentaire.
Là encore je vais me confronter peut-être à une difficulté d’expression…
Il s’agit, en votre langage, de ce qui concerne certains Animaux très précis. Ces Animaux appartiennent à la catégorie des animaux rampants.
Et il se trouve que leur venin -qui est utilisé pour des préparations médicales entre autres- leur venin donc n’est pas respecté… Au sens où ce venin est porteur de nombreuses informations qui outrepassent largement ce qui est disons « connu » vulgairement et banalement à son sujet, et également ce qui est exploité dans les transformations chimico-médicales dans lesquelles il est exploité.
Ce qui, donc, appartient à ce venin est d’une haute importance car cela participe non seulement à l’ensemble des écosystèmes en fonctionnement mais cela participe également à la bio-résonance des Consciences ! Il importe que vous le sachiez.

Je ne sais pas malheureusement très bien quelles applications pratiques cela peut engendrer pour vous de savoir cela – car cela n’est pas vraiment de mon ressort, et je m’en excuse…-
Mais ce que je peux vous dire néanmoins : c’est que la qualité des données et des éléments subtils et sonores véhiculés par ces venins (qui je le précise ne sont pas le venin d’un seul de ces Animaux mais d’un ensemble – je parle d’espèces : je veux donc dire de plusieurs Espèces)… Les éléments subtils véhiculés par ces venins devraient être non seulement préservés -ce qui veut dire préserver ces Espèces tout simplement !- mais également : dès lors que consciemment vous en avez connaissance, vous pouvez avoir accès par bio-résonance à des données de plus haute valeur et qui en quelque sorte fournissent une sorte de protection (entre autres) à la maturation de vos Consciences Eveillées.

Je vois que j’ai réussi à m’exprimer d’une façon à peu près satisfaisante… Je remercie ceux qui sont derrière moi !
On me dit également à présent que je n’ai pas à me lancer dans beaucoup plus d’explications à ce sujet, mais que vous serez à présent capables d’être informés de cela soit au cours de votre sommeil et de vos rêves, soit directement dans votre approche personnelle de la nature – au cours de vos promenades, etcetera…

Pour résumer vous devriez donc protéger ces espèces.
Nous savons que vous les craignez. A vous de faire le tri dans vos Consciences et vos croyances… Et je pense que cela ne vous empêche pas de vous protéger des effets physiologiques de certaines morsures intempestives et autres.
Vous en avez la capacité, n’est-ce pas !

Eh bien voilà que j’ai traité les différents thèmes que cet Appel nécessitait de traiter.

Car je vous le rappelle, il s’agit bien d’un Appel !

(Et non pas simplement d’une somnolente information à engranger en plus de toutes les autres.)

Sachez très chers Humains, très chers Frères et Sœurs, que nous sommes également très au travail dans notre propre processus d’Ascension, et nous nous réjouissons de pouvoir communiquer avec vous.
Sachez également que nous recevons chez nous, un peu de la même manière, des partages venants de votre Humanité. Cela n’est donc pas à sens unique..!

Je vous adresse donc mes fraternelles salutations
Et je clôture cette intervention, moi, Porte-parole de la Frange C.

Alléluia

via Christine Anne K. le 21 janvier 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

 

Faire un Don c’est co-créer un Dispositif-Forme d’Abondance partagée – et c’est aider et remercier ce canal et ce site – Merci à tous!                ( clic pour en savoir plus…)

.

Marie-Madeleine -n°11- Sirius C : Ensemble… + Chant

 

 

cliquez pour écouter

 

 

Frères et Soeurs bien-aimés, Humanité chérie, aimée, considérée, me revoici : Marie-Madeleine, de Sirius C, ce Plan vibratoire qu’à présent vous connaissez bien.

Eh bien, quelle Fin du Monde avez vous vue : aucune en apparence, n’est-ce pas ?
Et cependant vous avez véritablement créé ensemble une sorte de Fin du Monde : la votre, celle qui vous a convenu, pas trop difficile, pas trop violente, mais radicale… Avec cette impatience des coeurs de voir émerger enfin autre chose, une autre vie, d’autres états : un Royaume des Coeurs. Cela est votre oeuvre, bien qu’encore on pourrait dire : en gestation ou bien en germination, mais bien réel.

Nous nous réjouissons, nous les Etres demeurant en Sirius C, de contempler et d’entendre tout cela. Nous ne cessons et ne cesserons d’être avec vous encore et encore – et de plus en plus facilement pour vous, ainsi que pour nous.
N’est-ce pas merveilleux !

silence vibrant

Comme toujours je vous invite à écouter en vous-mêmes, et par vous-mêmes, ce que Vous êtes : ce que l’ensemble de Ceux que Vous êtes chante, respire, vit, vibre…

Les Animaux eux-mêmes témoignent de leur Joie. Ainsi ce chat qui bondit il y a quelques instants, faisant un peu de bruit. Ainsi les oiseaux, ainsi tous les Animaux de la Terre… Vous pouvez, pour ceux d’entre vous qui vivent avec eux, l’observer. Il en est de même pour toutes les Créatures qui partagent cet espace de Vie avec vous très chère Humanité mes frères et soeurs.

Nous sommes à présent Vous et Nous main dans la main. Considérez que nous marchons le même chemin, même si vous croyez ne pas le voir – cette limitation n’est due qu’à la limitation des perceptions qui est inhérente à ce que sont vos corps humains. Mais ne soyez pas abusés par cette limitation car vous savez bien que vos consciences possèdent des perceptions et des savoirs -les mots manquent un peu n’est-ce pas !- beaucoup plus fins et étendus, clairvoyants ! Et que Vous n’ignorez nullement, à ce niveau-là, tout ce dont je fais état Nous concernant.

Ainsi vous savez bien que nous marchons sur le même chemin.
Que nous partageons des joies simples, comme des êtres vivants que nous sommes les uns et les autres; dans la joie des instants, dans la joie de nos corps, de nos êtres, dans Lumière partagée de Ce que Nous sommes et vivons, dans la joie d’être unis, Un…
Et cependant chacun de nous demeure intégralement qui Il est ou Elle est.

Cela est le Mystère de l’Unité.

silence vibrant

Nous écoutons les bruits de la Vie. Nous sommes les bruits de la Vie.

Nous sommes infiniment déployés en nos consciences, et cependant infiniment simples dans ce qui fait chaque instant de notre vie.

silence vibrant

Entendez en ce silence, comme je les entends : tous vos rires, rires enfantins, de joie sans mélange, rires de plaisir d’être là, rires de partage de l’instant. Rires d’être arrivés, pour certains, qui ne le croyaient pas.

…J’aime ce chat qui vient vers moi et qui nous dérange, il est si joyeux ! Il est comme vous : il se précipite, il est heureux – et il est sage.

Nous sommes à présent Vous et Nous complètement Frères et Soeurs. Nous l’étions déjà, mais avec cette distance -que l’on pourrait désigner comme celle des niveaux de conscience, ou celle de ceux qui sont plus en avant et de ceux qui n’y sont pas encore- Mais cela n’est plus actuellement le cas. Je vous demande de croire cela. Ne vous laissez pas aveugler par ce que l’illusion qui environne vos personnes peut vous masquer !

Nous sommes bel et bien réunis. Car à présent vous pouvez imaginer qu’il y a comme un pont, qu’il est facile et quotidien de traverser.
Certains stationnent sur le pont joyeusement. Certains circulent un peu de ce côté, un peu de ce côté : vous avez des choses à faire encore, et en ce cas des deux côtés vous vous sentez tranquille et à l’aise.
Ceux qui se sont précipités sont heureux, joyeux. Comme je le disais ils rient, et nous rions avec eux. Cela est donc une joie partagée, extrêmement vivante encore une fois : ce qui contribue à la faire joie à tous les niveaux. C’est donc une Joie humaine autant qu’une Joie de l’Absolu.

pépiements très joyeux d’un oiseau inconnu au dehors

Il y a tant d’Etres et de Créatures qui contribuent et qui participent à cette joie et qui la chantent. Nous les entendons, Vous vous entendez…

silence vibrant

La Vie est partout : la Vie fleurit, la Vie bourgeonne, la Vie bouillonne. La Vie continue, se perpétue, se régénère.
N’ayez pas de pensées ni de considérations pessimistes sur votre monde – cela ne serait qu’attachement à des pensées pessimistes du passé.

N’ayez que des pensées joyeuses, optimistes, légères, constructives… Naïves même ! Soyez naifs ! Soyez enfantins, soyez innocents : soyez (comme je le disais l’autre fois) sans bagages ! C’est tellement agréable et c’est tellement vrai. Ne vous en privez pas !
Jouez à traverser le pont, en courant, pieds nus. Il est solide : vous pouvez le faire, un nombre incalculable de fois, en riant. Et vous constaterez que ce pont est là, ne s’efface pas…

Installez vous, mes très-aimés Frères et Soeurs, restez.
Installez vous dans ce qui est de notre côté du pont.
Et ainsi vous pouvez sans aucun effort le faire exister de votre côté, car à vrai dire il n’y a pas de séparation -ce pont n’est qu’une image…
Et vous avez la faculté de faire exister -là où vous êtes, et dans le temps où vous êtes- ce qui existe pour Nous, et avec Vous… Nous l’avons co-créé, et Vous y etes pour quelque chose…

silence vibrant, avec bruit de cascade

La rivière coule n’est-ce pas, les sources chantent, les oiseaux roucoulent, pépient, les fleurs s’épanouissent, la joie est sur les visages et dans les coeurs – même si certains parfois croient l’oublier.

silence vibrant

Je parlerai peu moi Marie-Madeleine, car c’est Vous aussi qui parlez
C’est Vous qui dites.
De toute votre Sagesse, de tout votre contentement.
De tout votre Eveil.

silence vibrant

Je serai la seule dans les jours qui viennent à m’exprimer au nom de Sirius C.
Néanmoins nous avons invité pour dans quelques instants un Ami, qui vous parlera en son propre nom.
Je vais quant à moi cloturer mes propos. Je suis avec vous, nous sommes ensemble.
Je vous dis cependant à bientôt en ces interventions, et un Chant de bonheurs partagés complètera mes propos -avant la venue de l’Ami invité. Réjouissez-vous.
Jje vous salue, moi Marie-Madeleine.
Alleluiah. Réjouissez-vous.

.

– …suivi et complété par « Chant de Bonheurs Partagés » : cliquez pour écouter 

.
via Christine Anne K. le 6 janvier 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr


Nouveau Cercle Harmonique le 13 février : voir en page Evènements

.

Ashtir – n°4


Ashtir je suis. Je vous salue.


J’ai décidé aujourd’hui pour vous parler de m’exprimer à travers la forme d’un
animal, ainsi que la première fois que j’étais venu vous parler. J’avais alors
pris la forme d’un éléphant, ce qui bien évidemment a dérouté un certain nombre
d’entre vous , et je m’en réjouis : nous ne sommes pas là pour entretenir des
conventions rigides et vides de sens…

Aujourd’hui je ne me cantonne pas
à la forme exclusive d’un seul animal tel que l’éléphant, mais j’ai décidé de
vous faire entrevoir une sorte de kaléidoscope ou de symphonie de formes
corporelles. Cela certes est à la fois un jeu et n’est pas un jeu, cela au sens
où il n’y a pas futilité. Nous avons déjà déployé, ma sœur Eloha et moi ainsi
que mon frère Eshtananda, cette notion de jeu sans futilité.

Imaginez donc que c’est un
léopard qui à cet instant a pris la parole, un des léopards que vous
connaissez. J’attire votre attention car le corps nous intéresse, et la
matière. Que la fourrure de ce léopard est agréablement soyeuse, et qu’il aime
à se lécher !..De même que vous aimeriez à le caresser si vous n’aviez pas peur
de lui… Imaginez donc que ce léopard, au lieu d’être pour vous un animal sans
intelligence, vous regarde avec la plus grande intelligence, et que sa sagesse,
l’ensemble de ses connaissances et de ses compétences sont largement aussi
étendues que les vôtres, voire davantage.


Ainsi en est-il de bien des êtres qui
peuplent les galaxies, et je vous invite donc à respecter, honorer, traiter
avec égalité voire déférence, le moindre léopard que vous pourriez rencontrer
sur votre chemin. Vous risquez d’être surpris car, dans certaines galaxies ou certains
mondes dans lesquels certains d’entre vous pourraient prochainement se rendre
pour de bon, qui sait si vous ne rencontrerez pas ce type de léopards ?… Et
ils ne vous mangeront pas : vous serez des frères, ou des sœurs, voire des
amants. N’est-ce-pas très amusant ?

Nous allons maintenant et très
soudainement accepter l’idée que je suis, non pas un léopard, mais une sorte
d’iguane ou de caméléon, un reptilien quoi. Je sais que vous n’aimez pas les
reptiliens. Imaginez donc néanmoins que ce reptilien-là, de même que le léopard
précédent, est extrêmement sage, bienveillant, multi-scient et pas du tout
méchant (quoique je vous accorde que vous n’en savez rien! ). Il ne s’agit pas
non plus de vous jeter dans les bras de n’importe qui, comme il vous a été dit
par Orionis, je crois… Je vous invite simplement à considérer que cet iguanodon
ou ce reptile – fort joli du reste car il peut être multicolore – avec sa peau
plissée, ses petits yeux et son corps étrange, est un être parfaitement à votre
hauteur, voire encore une fois plus compétent que vous, et que vous pourriez
rencontrer (voire devenir) l’un de ces corps au cours de votre voyage
multidimensionnel.

Voyez-vous, les animaux de la
Terre sont une sorte de zoo. Mais l’amplitude et la magnificence des véritables
corps et des véritables êtres qui habitent ces corps est à peine concevable
pour votre intelligence un petit peu bornée d’êtres humains, habitués à
fréquenter ce zoo dont vous vous êtes faits en quelque sorte les maîtres, ce
qui n’est qu’une des innombrables illusions dans lesquelles vous naviguez, mais
qui vous ont été bien utiles pour votre survie.

Je vous invite à présent à
distinguer le fait que je m’exprime en tant que libellule. Il ne s’agit pas
d’une de ces microscopiques libellules très mignonnes que vous voyez sur le
bord de vos rivières, mais d’une libellule géante qui vous regarde avec ses
gros yeux très intelligents, et dont les élytres chamarrés ont un mouvement
extrêmement complexe qui est un langage mathématique et qui délivre à travers
ses mouvements les plus infimes de nombreux codes vibratoires de positionnement
dans l‘espace et de divers messages soit à ses frères et sœurs, soit encore à
d’autres installations présentes dans l’espace où cette libellule évolue. Vous
rencontrez cette libellule… Acceptez de reconnaître qu’elle a un coeur et que
vous avez un coeur, et que vos cœurs ne font qu’un. Eh oui ! Que vos
intelligences peuvent être co-créatrices. Eh oui ! Que tout va bien dans le
meilleur des mondes (pour paraphraser je ne sais plus quel auteur de votre
florilège bien sympathique)…

Je vous rappelle d’ailleurs, à
cet égard, la séquence introductive d’un grand film de votre patrimoine
cinématographique, qui s’appelle « La Guerre des Etoiles » et que j’ai
beaucoup aimé, dans lequel se trouvent dans un bar, accoudés au même comptoir,
des êtres de toutes formes. Cette séquence a été inspirée à l’auteur pour
induire des informations intéressantes en son temps. Vous êtes donc accoudé au
bar, avec autour de vous la libellule, le léopard, l’iguanodon, un cheval ailé
et quelques humanoïdes mais qui ne sont pas exactement comme vous. Imaginez que
je suis l’un d’entre eux et que je peux – car c’est mon privilège à moi, Ashtir
– changer de forme et que vous, votre forme, peut également changer car, en cet
instant et à ce bar, vous n’êtes plus comme qui dirait « scotché » dans la
troisième dimension avec votre corps humain de matière que vous connaissez
depuis des millénaires; mais qu’il vous est loisible d’observer, d’entériner et
de comprendre certaines modifications qui sont survenues dans l’agencement de
ce corps, et dont certaines pourraient vous surprendre considérablement dans
votre état d’aujourd’hui qui habite encore ce véhicule-là -bien observé par
vous dans ses formes et ses fonctionnements.

Je m’adresse à vous, chers Amis,
avec tout mon Amour, car derrière ce qui semble des railleries, je m’adresse à
vous avec la plus grande bienveillance et le plus grand respect et tout l’Amour
qui incombe aux relations entre nous, moi qui suis un Elohim et vous qui êtes
des frères et sœurs créés par nous. En m’adressant à vous je cherche bien
évidemment à vous faire entrevoir et comprendre des choses qui n’appartiennent
pas encore à votre patrimoine de connaissances ni aux structures coutumières de
votre mental. Cela est, comme vous l’avez déjà compris lors de mes autres
interventions, un enseignement qui vous est profitable pour vous accoutumer au
changement d’état qui s’approche, et qui vous mènera dans la conscience de ces rencontres de toute beauté
et de toute fraternité.

Je vous invite par ailleurs à la
conscience que vous êtes, comme il vous l’a été dit à plusieurs reprises,
co-créateurs, et que votre corps est en partie votre co-création. Je dis en
partie car il y a un modèle dans lequel, disons, vous vous insérez, mais à
l’intérieur de ce modèle, vous avez liberté (pour employer un mot assez curieux
de votre culture) de le «
customiser »; pas forcément selon une liste d’articles désignés par un fabricant,
mais également il y a moyen – à un certain niveau et sur certains modèles de
corps du moins – de créer en co-intelligence et non pas avec votre ego,
certains ajouts, certaines modifications, certains ornements ou certaines
fonctionnalités. Vous pouvez donc vous inspirer d’ailleurs des corps des
animaux tels que ceux dont je vous ai parlé ou d’autres, car ils comportent
bien des fonctionnalités fort intéressantes ou des beautés que peut-être vous
pourriez envier.

J’aime à vous dérouter mais c’est
le seul moyen de vous ouvrir des portes, sans que cela soit trop compliqué ni
trop académique. Je vous invite donc, ne serait-ce que dans votre imaginaire, à
être co-créateurs d’un ballet que vous auriez avec les êtres que vous pourriez
rencontrer dans ce bar -et ne vous
limitez pas au revisionnement de la séquence de ce film, mais prenez un bar
bien plus grand, habité de bien plus d’êtres, bien plus beaux ou bien plus
variés ou étonnants. Rappelez-vous que certains êtres sont des géométries
pures, par exemple…


Ainsi donc, ce ballet peut être une façon d’explorer des
interrelations dans l’espace, selon des lignes de formes et des appels de
tonalités sonores inscrits dans la musique générale d’une géométrie complexe à
laquelle vous appartiendriez tout en la co-créant. N’est-ce pas très séduisant
? N’est-ce-pas très attirant ? N’est-ce-pas très intelligent ? Et bien plus que
ce que vous savez faire aujourd’hui dans vos capacités , extrêmement
respectables et développées, d’êtres humains accomplis de fin de troisième
dimension, qui s’inaugurent en quatrième dimension de transition actuellement –
ce qui vous donne une liberté supplémentaire de vous dégager des vieilles
structures qui n’ont pas à vous suivre.

Vous avez dès à présent la
liberté de vous insérer dans le modèle -ne serait-ce que projectif- des nouvelles
structures et des nouvelles formes, et du ballet dont je viens de vous parler.
Je vous invite donc à vous réjouir de cela et à accepter à présent que j’adopte
la forme… (je réfléchis…) d’une sorte d’aéronef, que je vous laisse imaginer.
Cela n’est plus exactement un animal, cela n’est pas un objet inanimé. Cela est
constitué autant éventuellement d’une forme et d’une sorte de matière, que de
pure Lumière et de vibration pure. Cela peut chanter, cela peut parler, cela
peut renfermer un très grand nombre de données extrêmement intelligentes et
s’exprimer avec une véritable intelligence telle que je le fais. Cela peut être
également simplement une fonction, une commodité. Je vous laisse créer dans
votre imaginaire et spontanément la forme que j’ai adoptée et que je n’explique
pas davantage; car à vrai dire j’attends les éléments co-créateurs que vous
allez m’envoyer pour parfaire et matérialiser cette forme. Voici donc que je
vous invite, d’égal à égal, à participer à une création avec moi, d’une forme qui
– si elle est réussie – pourrait devenir un corps. Mais nous ne le savons pas
encore. Il importe que pour que cette forme soit vivante, vous y mettiez votre
cœur. Cela n’est pas un tourment intellectuel, car en ce cas la forme ne sera
jamais vivante… Et je vous invite à me retrouver au bar un peu plus tard…

Je me retire, je suis Ashtir,
Elohim créateur de formes, et vous me connaissez. Je vous salue avec tout mon
Amour.

via Christine Anne K. le
8/12/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur
contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment
mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.