Aleanndor De Vega II – n°11 (+ code sonore)

cliquez pour écouter Aleanndor

(NB . l’écoute des Chants de Vérité du même jour va aider à l’écoute/intégration de la partie sonore qui intervient plus bas dans ce message)

Frères et Soeurs de Terre, Chère Humanité, je suis Aleanndor de Vega II que vous connaissez, représentant la Confédération Intergalactique en ces instants auprès de vous.

Nous nous réjouissons de ce qui se stabilise, de ce qui se creuse pour se dégager. Nous nous réjouissons de la plénitude observable dans une très grande partie des Consciences de l’Humanité. Cette plénitude est d’une grande stabilité, d’une grande clarté. L’Intelligence Collective fonctionne avec beaucoup d’Harmonie…

…Toutes ces assertions proviennent de nos observations, cela ne peut se substituer à votre propre vécu, mais nous avons le privilège du recul, et du poste d’observation dégagé d’un certain nombre de choses « encombrantes » peut on dire, ou d’aveuglements locaux.

Etant donné, mes Très Chers, la belle et stable progression du niveau des Consciences, et les formes stables adoptées par l’Intelligence Collective en votre Planète; étant donné la pose et la mise en route d’un certain nombre de Grilles Sonores (comme vous le savez); étant donné l’état clair et harmonieux que connaissent la plupart de vos Etres (en dépit de quelques vicissitudes que vos personnes peuvent encore rencontrer dans l’illusion) : nous en sommes arrivés au point, dans ces transmissions, où il n’est plus autant nécessaire de s’adresser en détail -par le biais de votre fonction mentale- à vos personnes, pour transmettre et partager ce que nous pouvons avoir encore à transmettre et partager, de Nous à Vous – sachant qu’il y a également transmission et partage de Vous à Nous, sous d’autres formes (cela n’est pas unilatéral)…

Nous avons donc à présent la possibilité, comme vous l’avez expérimenté une fois récemment d’opérer ce que l’on peut appeler un « compactage de données » dans ces transmissions (*) , s’adressant ainsi directement sur le mode vibratoire à la partie que vous pouvez nommer (dans votre langage) « supérieure » de vos consciences, et à l’Intelligence partagée de vos Etres.

Il n’est donc plus tant nécessaire de parler très longuement et de développer de longs sujets… Nous commençons donc à établir -avec l’aide des Sons et d’un certain archipel de structures vibratoires posées à cet effet, et dont les réglages sont fort pointus- à transmettre donc sous cette Forme compactée… Ce qui va suivre dans quelques instants va donc l’être. Je tiens à vous rappeler encore que cela découle de l’élévation de vos capacités d’écoute, de réception et d’Intelligence – et il ne s’agit nullement d’une mystification, bien au contraire!

Il importe bien évidemment que votre ego identifié à votre mental lâche d’autant la nécessité pour lui (ou pour elle) de maitriser par la compréhension usuelle ce qui est délivré. Mais vous en êtes parfaitement capables…

Et sachez également que les fonctions de bio-résonance qui s’activent, permettant le partage de ces messages aussi largement qu’il peut être concevable, améliorent encore ainsi sa qualité, car le détail des informations est ainsi amplifié, précisé, clarifié, redéployé. Ayez donc mes Très Chers toute confiance dans ce mode de transmission…

Sachez également qu’il y a une sorte « d’effet retard » (comme vous dites pour vos médicaments), et qu’il y a d’une part le temps où vous écoutez ce qui est transmis; et par ailleurs un second temps -qui à priori est programmé pour avoir lieu au cours de votre sommeil- dans lequel se complète la transmission, et dans lequel également se forme le processus d’intégration de toutes ces données.

Je vous dirai simplement que notre Thème en ce jour (ce que donc je suis chargé de vous transmettre dans ce mode compacté…) concerne la manipulation des Vérités; ainsi que la libération de certaines données, qui jusqu’à maintenant ont été en quelque sorte mises sous couvercle, par des dirigeants en votre Planète….

…Réjouissez vous donc d’entendre ce qui va suivre Mes Très Chers !  Vous allez donc recevoir à la fois -sur des portées sonores- un certain nombre de données vibratoires, et également un code d’accès à des paquets de données très précis, lequel -comme il vous l’a été expliqué dans la situation précédente des Atlantes il y a quelques semaines- lequel code donc ne peut fonctionner sans les portées sonores et musicales qui l’accompagnent (ce qui le rend parfaitement sécure). Et sachez qu’il ne peut être réemployé à aucune autre fin.

Je vous souhaite bonne réception…   (**)


…Longue transmission musicale et vibratoire…

…Long silence vibrant

 

…Vous observez sans doute que le Silence qui suit cette transmission est extrêmement riche.
Et je ne saurais trop vous recommander de le pratiquer avec attention et fluidité…
Cela n’est pas un « blanc », bien au contraire !…

Silence vibrant….

Musique

…Je ne saurais trop également vous recommander de boire quelques verres d’eau supplémentaires à ce qui vous est coutumier, pour aider votre corps à intégrer sans blocages -ou sans difficultés- ce qui est ainsi transmis…

Encore une fois, au nom de la Confédération Intergalactique qui me mandate et au nom des Equipes plus spécialisées qui ont mis au point ces Formes de transmissions que nous pratiquons depuis longtemps entre nous, je vous adresse toute notre Joie, notre Fraternité…

– Vous aurez donc ainsi dans les jours qui suivent quelques messages dans la forme traditionnelle et quelques messages dans la forme compactée, sonore avec codes, que vous expérimentez là en cet instant.-

Je vous remercie, je vous dis à bientôt et je vous salue. Je suis Aleanndor de Vega II, mandaté par la Confédération Intergalactique ainsi que je viens de le dire.

Alléluiah!

via Christine Anne K. le 26 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

(*) Le premier « compactage » a eu lieu dans  « Atlantes/Groupe n°3 » du 6 juillet. NdR

(**) début transmission sonore : à 14′ de l’enregistrement complet (vidéo)

Inaj’l Adr des Pléiades (HCIG) -n°2- Grilles sonores

cliquez pour écouter

Je vous salue Peuple de la Terre, avec toute ma considération. Je me nomme Inaj’l Adr, j’appartiens au système des Pléiades et je suis déjà venu vous parler une fois, en tant que mathématicien et spécialiste des Lois musicales…

Sachez que nous nous réjouissons, nous tous, de la phase à laquelle vous êtes parvenus, des progrès qui ont été finalement installés, de la cohérence qui peu à peu, selon nos Lois d’observations et nos critères d’exigences, se structurent.

Il y a apparition d’une Forme -que je pense dans votre langage vous nommeriez une sorte de grille, une trame- de musique, de Sons, de fréquences harmonieusement agencées, qui est encore en voie de construction et de déploiement, mais dont le niveau d’avancement actuellement est tel que nous pouvons vraiment la considérer comme devant être stable, cohérente et harmonique. Cette Forme est à peu près répartie (à part quelques zones où elle est encore moins construite) sur le pourtour, la périphérie de la Forme sphérique élargie de la Planète Terre telle qu’elle apparait.

Cela n’altère en rien l’aspect habituel de cette Planète bleue…Néanmoins le champ vibratoire observable qui émane de cette Planète a notoirement -à présent- changé. Il en émane des systèmes d’informations cohérents et d’une nature autre que ce qui fut. Il en émane des sons, dont la nature et les harmonies sont autres que ce qui fut. Cette Forme elle-même, dans ses détails, présente des sous-structures géométriques fort intéressantes, qui nous le savons sont en grande partie votre Oeuvre et qui, je vous le confirme, présentent une Forme autre que ce qui fut.

silence

Il y a une certaine Loi musicale, qui s’est mise en oeuvre et qui associe un certain nombre des sons émanés par la Terre avec certains sons -structurels- d’une part produits par le Système Solaire, et d’autre part par d’autres Systèmes peu éloignés (dans la zone de la Galaxie où se trouve ce Système Solaire)… Cette Loi musicale, il nous fait plaisir de l’observer en Oeuvre, car nous la considérons généralement comme un phénomène un peu rare, qui peut apparaitre et disparaitre (la disparition je le précise n’ayant rien de dramatique). C’est disons une Loi qui se manifeste lors de la conjonction d’un certain nombre d’évènements, qui eux-mêmes sont temporaires, ou dont la conjonction est temporaire : ce qui explique la manifestation éphémère que j’ai évoquée.

Nous considérons, nous…-quand je dis « nous » je parle disons au nom d’un certain Collège de mathématiciens et de musico-mathématiciens, tout ceci pour rester dans la sphère de votre langage, qui conjoignons nos observations et certains de nos travaux-…nous observons donc que l’émergence de cette Loi pourrait permettre (c’est une hypothèse) la manifestation d’un phénomène de transmutation notoire au niveau de certaines formes de Vie, dans les Systèmes qui sont actuellement en conjonction sonore au sein de cette Loi musicale, ainsi que je l’ai très brièvement décrit. De telles transmutations sont donc prévisibles, et sont la plupart du temps l’occasion de l’émergence de quelques nouveaux modèles biologiques, inscrits bien sûr dans les milieux où ils se trouvent – l’un de ces milieux étant votre Planète par exemple…

…Il est donc possible que vous ayez à observer d’ici quelques temps (je ne saurais pas dire combien de temps) l’émergence de nouvelles formes de Vie, que ce soit à l’intérieur de votre propre Système -sous forme végétale, animale, humaine éventuellement- ou bien dans les formes de vie plus subtiles que vos yeux n’observent pas (vos yeux de chair du moins). Ce phénomène, qui donc à votre échelle sur la Terre peut éventuellement se produire, va donc être attendu en différents points puisque, dans le cadre de la conjonction relative à cette Loi musicale dont j’ai parlé tout à l’heure, ainsi que je l’ai dit, différents points hors de votre Système Solaire sont concernés.

Il peut alors y avoir par ces éventuelles nouvelles formes de Vie des émissions sonores qui par bio-résonances -même lointaines- opèrent une forme de conjonction à nouveau, et peuvent avoir pour effet une création de Matière quelque part – disons dans l’espace… Cela peut occasionner par exemple ce que vous appelez la naissance d’une étoile, ou bien un autre phénomène.

C’est donc de notre point de vue un très bel évènement, musical, dont les répercussions dans la matière sous ses différentes formes et dans ses différents environnements sont toujours passionnantes. Et cela met toujours en valeur bien évidemment la Beauté et les Mystères de la Création, qui même si elle a ses Lois comporte également justement ces aspects en apparence aléatoires – qui sont en réalité aussi ce qui se produit de par le pouvoir de la rencontre des Sons et de leur interaction.

Nous n’ignorons pas que dans vos théories (vulgarisées je crois) des origines du monde, sur lesquelles vous vous êtes beaucoup interrogés, vous avez installé un concept nommé « big-bang » ; qui de notre point de vue bien sur ne correspond pas véritablement à ce qu’est la Création, en l’occurrence de cet Univers. Mais néanmoins il y a là chez vous une belle intuition de ce phénomène de la Rencontre des Sons, et de la pertinence par exemple de cette Loi musicale que j’ai évoquée. (Ne voyez pas de stricte association entre la Loi musicale dont je parle et les phénomènes d’émergence de Forme de Vie dont j’ai parlés, avec ce que vous appelez vous « big-bang » : c’est une sorte de parallèle-exemple, cela ne va pas plus loin.) …Je n’appellerai donc surtout pas ce dont je vous parle par le nom de « big bang » que vous employez, car cela induirait beaucoup de confusions.

…Pourquoi suis je venu vous parler de cela?
Tout d’abord bien sûr parce que votre Planète est concernée par ce phénomène, et cela vous permet peut être de savoir que, si vous assistez à l’émergence de quelques nouvelles formes de Vie vous saurez comment cela a pu s’originer.

Et par ailleurs il vous est recommandé, très Cher Peuple de Terre, d’être vous-même en Résonance -car vous l’êtes pourrait on dire de toute façon même à votre insu- avec ce phénomène d’occurrence musicale, conjoncturel et relativement éphémère…

Si en effet d’une certaine forme de Joie, qui peut être simple curiosité ou amusement ou bien joie véritable en votre coeur, vous accompagnez la conscience de l’existence de ce phénomène : vous amplifiez alors, en créant justement cette résonance, les effets de cette conjoncture sonore unique. Et votre Joie -telle que je l’ai décrite- peut alors elle-même servir d’amplificateur, voire en quelque sorte de matrice, à ce que la où les nouvelles formes de Vie rendues possibles par cette conjoncture puissent réellement apparaitre et se développer… N’est ce pas tout à fait excitant? N’est ce pas de toute Beauté?

Je suis incapable, pour être très clair, de vous prédire en rien de quelle nature peuvent être ces émergences de Vie… Là est la Beauté -et le Mystère- n’est ce pas?

 

Toutefois l’une des raisons de cette intervention est également, si vous le permettez, et dans le cadre de l’observation de cet évènement, de vous faire profiter de quelques mises au point réalisées par notre expérience scientifique conjointe, et donc de vous transmettre si vous l’acceptez un petit paquet de bandes fréquentielles qui -selon nos travaux, nos observations, nos évaluations et nos essais- peut grandement aider, faciliter et accompagner l’éventuelle naissance et croissance de ces possibles formes de Vies nouvelles.

Vous allez donc recevoir dans quelques instants ces fréquences, ou plus exactement ce paquet de bandes de fréquences. C’est donc un objet qui a sa complexité, et qui d’ailleurs est agencé dans une Forme précise -qui ne peut véritablement subir de distorsions- qui se réfère à la Géométrie des solides dont je crois vous désignez certains comme Solides de Platon… Je crois que la Forme en question, si je ne me trompe, est non connue de votre liste des Solides de Platon (mais cela est un point assez anecdotique, et je m’en excuse).

Ce paquet, donc de bandes de fréquences, va vous être simplement remis. Et nous savons qu’il sera reçu par les Etres et les spécialistes appropriés -de par la répartition des ondes de votre Intelligence Collective à présent bien déployée… Nous nous servons donc simplement de ce canal pour réaliser cette transmission – et nous vous invitons à partager notre Joie et notre excitation à l’égard de ce phénomène un peu exceptionnel.

La transmission va débuter dans quelques instants et sera, de votre point de vue, silencieuse.

transmission vibratoire

J’aimerais pouvoir vous inviter à observer la Beauté de la forme et du contenu de ce paquet qui vient de vous être transmis. Je m’excuse d’ailleurs car je sais que vos perceptions vous offrent peu de ressources -sauf pour certains d’entre vous, qui sont rares je pense- pour véritablement observer pleinement ce type d’objet, encore actuellement. Néanmoins il est important que, dans la Joie à laquelle je vous ai en quelque sorte invités, vous ayez cette conscience -ou cette information- concernant la Beauté de ce paquet de fréquences et de la Forme dans laquelle il est présenté…

silence

Je pense que mon intervention peut se clôturer là, car je pense n’avoir rien d’autre à ajouter. Nous restons bien sûr, en ce qui nous concerne, dans notre état vigilant (et, je l’avoue : excités comme je l’ai dit) d’observations de la forme et de la durée des phénomènes de cette Loi musicale et de ses effets – ici et là...
Je vous dis peut être à bientôt. Je vous salue. Je suis Inaj’l Adr, des Pléiades, mathématicien musical, comme vous le savez.

Alleluiah!

 

via Christine Anne K. le 9 mai 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Aleanndor De Vega – n°8

cliquez pour écouter

Recevez mes salutations!

Bien-aimés soeurs et frères de Terre, vous me connaissez, je suis Aleanndor De Véga, Système II. Je suis venu vous parler à plusieurs reprises, tant de ma position de Commandant des flottes de la branche Véga de la Confédération Galactique, qu’ également de mon poste de Conseiller auprès de cette instance…

Je suis aujourd’hui heureux et fier de pouvoir vous annoncer que la transition que nous avons accompagnée, soigneusement encadrée, et sur laquelle nous avons veillé avec soin, celle de votre Planète à l’intérieur du Système Solaire dans un nouvel état, ou configuration cosmique, permettant la meilleure qualité d’ascension vibratoire prévue de longue date et que vous connaissez… Pour nous donc, cette transition est bien accomplie, je dirais sur le plan « technique », entre guillemets – car il vous reste bien évidemment, au plan de vos propres modes de vie et de l’évolution générale des consciences, encore un peu d’évolution et de travail à vivre.

Au dehors, sur fond sonore de chants d’oiseaux très variés, on entend sonner des cloches…

J’entends que sonne en cet instant à la cloche de votre église proche, le glas. Il y a donc célébration en cet instant du passage d’un être humain d’un état à un autre et cela, chers frères et soeurs, est bien ce qui vous arrive. Vous croyez ne pas le constater me semble-t-il, car en effet peu de choses semblent se modifier au niveau de vos perceptions courantes et de la représentation du vécu que vous avez de votre environnement usuel. Cela fait partie -cette apparence de non-changements flagrants- de ce que, encore, doit maintenir en tant que formes l’illusion, pour que la transition soit disons facile, simple et fluide; et non pas brutale, et non pas traumatique. Vous oscillez donc, d’après nos observations, entre des pensées de doutes, et des pensées de conviction que réellement les choses que vous désirez changées ont changé ou changent, y compris en vous-mêmes – mais une partie de vous vous tire en arrière : cela est usuel n’est-ce pas..!

Je ne vais pas gloser longtemps sur cette apparente contradiction, qui vous est propre. Mais je vous affirme que le changement bel et bien est irréversible, et qu’actuellement nous, qui sommes à l’extérieur (quoique certains d’entre nous soient à l’intérieur de votre système terrestre) nos évaluations concordent bel et bien pour constater fermement que la Terre a modifié ses comportements cosmiques, est en train de modifier l’agencement de ses systèmes, est en cours de modifications de la répartition de ses charges magnétiques.

Nous confirmons, selon nos observations, que le taux vibratoire -disons de base, général, répandu, moyen- sur votre planète, a augmenté d’environ trente à quarante pour cent, selon les moments, par rapport à ce qu’il était au moment où nous avons pris nos dernières mesures du Cycle précédent -c’est-à-dire il y a environ un an et demi de vos propres cycles, connus et enregistrés comme « année ».

Je sais que -je crois savoir que- quelque part vous attendriez des informations plus saisissantes, car votre soif de changements a été et est encore très radicale pour certains d’entre vous. Vous avez attendu des événements à caractères fantastiques… Mais ces événements à caractères fantastiques se sont réellement produits, en vous – mais pas dans les zones où votre mental a coutume d’effectuer facilement ses petites promenades, ses observations, ses commentaires, ses critiques et ses bavardages. Cela est donc probablement décevant pour cette partie-là de votre structure, celle qui pense et constate avec cet outil (= le mental. NdR) – qui se donne beaucoup d’importance, mais qui est néanmoins un outil extrêmement performant et utile…

silence, chants d’oiseaux

…Il est a présent un temps de silence de mes paroles à travers ce canal, au cours duquel je vous invite à pratiquer votre écoute subtile : car de nombreuses informations, plus complètes que le petit résumé que je viens de vous faire, sont en train de vous être délivrées par différentes sources…

Diffusion sans paroles, chants d’oiseaux

Et ne croyez pas que les chants d’oiseaux, qui font comme une sorte de fond sonore ainsi que le léger bruissement d’une cascade, soient une gêne, bien au contraire : ils sont choisis comme ondes porteuses, disons. Pour ces informations, je vous demande donc d’être attentifs -non pas mentalement, cela va sans dire, mais plus profondément, dans le silence qui va s’installer un moment.

Diffusion…

De nombreuses informations affluent en ces instants – qu’il vous est suggéré, demandé, d’engrammer avec soin, et abandon… Il y a des informations de structures, il y a des informations de transitions, il y a des informations d’ajustements, il y a des informations de mises à jour.

Nous avons en effet besoin de l’écoute active d’un petit nombre d’entre vous pour que ces informations puissent véritablement s’ancrer et que par la bio-résonance de vos corps elles s’installent.

Diffusion…

Sachez également que nous utilisons en ces instants ce que nous pouvons appeler « un couloir de communication spécifique » qui est temporairement mis en place, d’où le fait que cette communication a lieu dans la forme qu’elle prend, avec un rendez-vous qui a été mis en place en avance.

Diffusion…

Nous allons terminer dans quelques instants la première vague de transmission.

Diffusion

Voilà cette première vague de transmission est à présent clôturée.

Je sais que mon intervention de ressemble pas à celles que j’ai faites jusqu’à présent, où j’ai beaucoup parlé de faits, d’actes précis, de situations détaillées, de choses à faire pour vous parfois… La situation évolue n’est-ce pas : vous êtes en train, vous l’Humanité, d’avoir à acquérir à présent de nouvelles bases d’autonomie.

Nous avons été très présents (bien que vous ne nous ayez pas vus, et pour cause) parmi vous, et de façons très proches, depuis bien des mois et même quelques années; et il y a eu beaucoup, comme je l’ai dit, de travaux d’accompagnement – réalisés en toute fraternité en ce qui nous concerne… Il y a donc à présent une phase qui se met en place dans laquelle, comme je l’ai déjà indiqué, nos formes d’accompagnement sont modifiées, car en vérité vous êtes à présent parfaitement équipés de données, de connaissances, de structures; de modifications de vos systèmes corporels, de vos systèmes environnementaux. Même si votre hum.. observation mentale illusoire ne sait pas bien les identifier, ce à quoi vous devez vous accoutumer justement, il importe que vous sachiez reconnaître de plus en plus clairement vos perceptions subtiles, et que ce que vous appelez votre discernement s’exerce à ces niveaux-là – et pas tant au niveau de la façon dont votre structure mentale rencontre ses limites.

Vous êtes donc équipés, peut-on dire, de l’ensemble des paramètres, des outils, des bases de données et des structures d’intelligence collective, ainsi que des relations avec les autres peuples. Tout ceci pouvant vous permettre de façon riche, et même très riche (!) d’élaborer au sein de votre propre système les bases et les structures et les créations de ce qui est la configuration du nouveau Cycle -que vous avez entamé très récemment et que vous êtes en train d’entamer, en cette année qui sert de mise en place et pourrait-on même dire de « galop d’essai » sur un certain nombre de paramètres, qui sont encore flexibles dans certains aspects justement pour que la meilleure mise en place et la meilleure utilisation soient toujours réajustables quelques temps.

Nous allons dans quelques instants avoir une seconde vague -différente- de transmission, toujours établie sur les ondes porteuses que j’ai mentionnées. Je vous demande donc à nouveau d’être attentifs et détendus dans votre écoute subtile, qui encore une fois est très indispensable à la diffusion de tout cela – « tout cela », je le précise, étant d’une utilité absolue pour parachever tout ce que je viens d’évoquer…

Diffusion… toujours sur les chants d’oiseaux variés…

Cette deuxième vague de transmission va se clôturer d’ici quelques secondes.

Pour terminer cette communication, je tiens à vous informer que, rappelez-vous : nous avons mis en place ensemble il y a quelques semaines des cultures n’est-ce pas, « Nioutess-ill » (cf Aleanndor n°6, mars 2012) ,  que nous vous avons confiées (à beaucoup d’entre vous), et je sais que vous n’avez pas non plus la capacité d’observer visuellement et matériellement le développement de ces cultures : mais sachez qu’elles arrivent très prochainement à leur terme et que justement leur éclosion, disons, va aller de pair avec la finalisation d’un grand nombre de mises en places de ce qui vous a été délivré et co-créé avec vous tous ces derniers temps, ainsi que des éléments que vous venez de recevoir…

Sachez également que tout ceci se fait à présent sous forme d’échanges, et vous ne faites pas que recevoir, mais vous offrez aussi, et nous utilisons vos données pour optimiser sans cesse certains aspects des nôtres. Et nous construisons ensemble des éléments de structures qui ne pourraient se réaliser sans votre participation active, créative et intelligente, cela est un fait.

Il nous reste, au cours de la symphonie des oiseaux qui encore se manifestent, à entendre quelques joyeux suppléments, divers petits messages qui vous sont transmis ou qui sont en réponse aux vôtres.

Diffusion avec les oiseaux…

Je vais quant à moi, à présent, vous saluer et me retirer. Après cette intervention un peu différente… Je vous salue donc.

Je suis Aleanndor De Véga, mandaté par le Commandement des flottes de la Confédération Intergalactique, à laquelle j’appartiens.
Et je remercie l’ensemble des oiseaux qui ont participé à cette communication.

Halleluiah!

Suite avec les oiseaux……

 

– NdR : après cette transmission de données vibratoires il y a eu chant d’un « Zaiout », chant spécifique aidant au tri des données, pour l’écouter : cliquez la flèche rose ci-dessous…-

Chant Zaiout

via Christine Anne K. le 8 mai 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Des Ainés Galactiques – Section Recherche orbitale

Message du Haut Conseil des Ainés Galactiques -section Recherche orbitale-

Très aimés Frères et Soeurs de Terre nous vous saluons, en ce jour de pleine Lune pour vous… Il se trouve que votre Lune est en cours de transformation subtile et de ce fait pourrait inverser en partie certains aspects de son Cycle, sous forme disons -à votre échelle terrestre- de changements « de caps » et de déplacements dans ses orbites usuelles. La modification importante et progressive de sa masse/poids, que nous anticipons et observons avec certitude, est susceptible de causer bien évidemment des modifications d’amplitude des marées terrestres (référez-vous également à l’information délivrée par Agol Anna Hus d’Uranus il y a quelque temps), et peut-être bien de nombre de vos cycles biologiques dans leurs aspects lunaires et/ou soli-lunaires.

Rien de tout ceci n’est brutal ni inquiétant à envisager; cependant il est utile pour vos écosystèmes et leurs gestions que vous sachiez être accueillants à ces modifications, qu’il vous appartient de savoir intégrer au lieu de les traiter comme crises passagères. Nous vous invitons par conséquent à revisiter vos données cycliques, dans cette attitude d’accueil à des différences en progression et non-accidentelles.

Nous vous invitons en sus à la bonne alimentation de vos propres corps de matière et d’ « électricité » -car vous êtes, n’en doutez pas, des configurations de charges électriques diverses et pas seulement de la chair inerte-. Pour cela il nous semble un bon choix de privilégier les substances minéralisantes et les liquides -non animaux ou d’origines animales, mais végétaux et strictement minéraux-. (Les fruits secs de nature véritable, riches en minéraux transformés, sont également excellents comme transmis précédemment ).

Votre alimentation issue de vos écosystèmes naturels est capable de vous adapter naturellement aux évolutions de cycles bio-systémiques, qu’elle intègre (spontanément) par bio-résonance.

Vous êtes en train de configurer de grands changements -en votre planète, vos corps et écosystèmes naturels, et en vos configurations électriques biologiques-. N’est-ce pas formidable !?

Nous nous réjouissons de partager ces observations et évaluations et vous invitons encore une fois à les écouter pour la meilleure fluidité de vos systèmes de vie individuels et collectifs.  Alleluiah

Les Ainés, mandatés par notre Haut Conseil (section citée) et via ce canal.

 

via Christine Anne K  le 8 mars 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Agol Anna Hus O’Kel d’Uranus II- N°2

 Agol, en scientifique éclairé, nous transmet les données vibratoires d’approche d’un objet céleste ainsi que différentes observations et données importantes pour notre évolution en ce début de nouveau cycle, et nous invite à gérer ces données dans nos cercles (*)…

– lien pour écoute :   http://soundcloud.com/voixdelumiere/agol-uranus-021211   -fichier téléchargeable-

Bienvenue, aimés frères et soeurs de Terre. Je me présente Agol Anna Hus O’Kel  d’Uranus II, que vous connaissez déjà, et je vous dis Bienvenue : car notre hospitalité fait que je m’adresse à vous ainsi, même sachant que je suis reçu… C’est moi qui vous invite cependant.

J’ai donc choisi de revenir vous parler en ce canal, et de par ma position disons de scientifique éclairé et d’Emir de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Voici quelques mois je vous disais mes très Chers que nous observions avec attention la phase de notre astre Solaire commun, que nous nommons Shella nous, en Uranus; et je vous invitais à un accompagnement partagé de notre astre dans, disons ses pérégrinations, et son chemin dans un changement de cycle (je précise qu’il ne s’agit pas là précisément du changement de cycles dans lequel votre planète Terre vient de s’engager -ceci est une parenthèse).

Voici donc qu’aujourd’hui je viens plutôt vous révéler deux ou trois choses importantes qui concernent notre Système Solaire – dont nous partageons donc la vie, les mouvements, l’ascension, les orbites complexes, et les croisements de cycles qui concernent soit le Système Solaire tout entier, soit certaines planètes comme la votre par exemple, ou la notre.

Il y a donc mes très Chers une première chose que j’aimerais vous faire savoir, car il importe que nous la partagions en conscience et dans nos coeurs : le mouvement des marées sur nos planètes -car nous-mêmes avons un mouvement des marées, même si nous n’avons pas de mers au sens où vous, vous avez l’habitude de concevoir une mer- ce mouvement donc est actuellement régulier, cyclique, parfois soumis à quelques fluctuations, et il est calé -aussi bien pour nous que pour vous- sur la fréquence qui vient du Soleil, ainsi que pour vous de votre Lune, je crois, et pour nous également.

Mais il va s’ajouter très prochainement, parmi les astres qui vont influer sur ce mouvement des marées un nouvel élément. Cet élément n’est pas à proprement parler une planète ni exactement ce que vous appelez une comète. C’est un objet céleste important qui est en train de faire son apparition dans les champs magnétiques et disons cosmo-telluriques (j’emploie ce mot, par défaut car je n’en ai pas d’autre à employer) de votre Planète principalement -je ne vous parle pas de la notre-, et dont l’influence va se faire sentir, de façon assez subtile certainement, quoique je n’ai pas de poste d’observation privilégiée en votre Terre à ce sujet, mais qui donc très certainement va influer sur le mouvement des marées. Je ne suis pas là en train de vous prédire des catastrophes, car cela n’est ni mon rôle ni ma compétence ni ma possibilité d’observations, et cela n’est pas également mon état d’esprit.

Je vous indique simplement une donnée cosmique qu’il me semble important que vous puissiez connaitre, car cela peut vous permettre de comprendre éventuellement certains phénomènes qui pourraient se produire, voire de les anticiper. En effet je peux vous fournir quelques données fréquentielles importantes et précises, relatives à cet objet céleste dont je viens de vous parler. Vous remarquerez que je n’ai pas employé de nom pour le désigner, car je n’ai aucune observation intéressante concernant le nom que vous pourriez lui donner (même si peut-être vous en avez un : je sais que dans ce type de cas vous employez des noms de convention pour désigner tel ou tel phénomène, et que ces noms n’ont pas grande signification au plan cosmique). Je ne suis donc pas en mesure de vous informer du nom de convention terrestre de ce dont je vous parle, et je m’en excuse. En revanche, comme je vous l’ai dit, je peux vous transmettre ces données fréquentielles qui vous permettront je l’espère d’avoir quelques repères utiles.


Voici donc une première donnée – je vais vous les transmettre, je le précise, sous formes vibratoires et sonores et non pas chiffrées, car leur nature et leur complexité n’entrent pas dans le cadre d’une posssible transmission chiffrée – Voici donc, je le répète, à présent la première donnée fréquentielle, il y en a cinq.

….déroulement successif de chacune des cinq transmissions de données fréquentielles, par vibrations en silence et sons….


…Comme vous l’avez peut-être observé : les données n°4 et 5 sont des systèmes d’ondes assez simples et répétitifs, alors que les 3 premières sont beaucoup plus complexes… Comment me direz vous allez vous employer ces données? Eh bien : votre participation à des cercles scientifiques (*) vous permet certainement de les partager et j’espère de les analyser et de les traiter…Sachez qu’il y a une combinaison assez évidente des systèmes d’ondes de ces cinq données, qui permet d’établir disons la courbe et les variations cycliques et temporelles de l’influence de cet objet cosmique ou céleste dont je ne vous ai pas donné de nom, mais dont je vous ai précisément indiqué l’occurence prochaine dans votre champ terrestre et vos marées.

Je vous invite, très Chers, à partir de ces données et de leur emploi : à pratiquer bien davantage la joie que l’inquiétude, et à employer ces informations dans le sens du déploiement de votre intelligence collective et de ses ressources, qui sont fort nombreuses et de grande qualité.

Ce point étant traité, je vais à présent vous parler d’un second sujet. Nous avons remarqué, nous en Uranus, qu’il y a des sortes de petites flaques ou taches qui apparaissent à présent de façon épisodique, et presque clignotantes pourait-on dire, sur le pourtour du champ externe vibratoire de votre Planète; et cela pour nous signifie un changement notoire dans nos observations car cela ne se produisait pas auparavant. Nous avons la capacité d’identifier ces phénomènes comme des phénomènes certes vibratoires, mais qui sont directement liés à la vibration de vos consciences et aux modifications des formes de lumière interagissantes émanant de votre Planète et émanant donc de votre Humanité.

Ce phénomène est actuellement encore assez anarchique et nous espérons le voir peut-être se régulariser, se stabiliser, s’harmoniser et peut-être voir ces apparitions (car on peut employer ce mot) être un peu moins éphémères ou aléatoires. Je tiens à vous rassurer en disant néanmoins qu’elles sont tout à fait manifestes et claires, et sans ambiguité lorsqu’elles apparaissent, et que notre analyse est tout à fait positive, pour ne pas dire optimiste car je sais que vous aimez ce genre de mot…

Nous sommes également informés des offres de collaboration qui ont été mises en place par nos frères Solaires de Mars à votre égard, et qui devraient donc viser peut-être à quelque chose qui va permettre de stabiliser également ces manifestations dont je viens de vous délivrer les conditions et la fome d’observations… Au delà du pur fait de vous délivrer cette information, il me semble intéressant que justement cette information vous permette, à vous, d’essayer de gérer quelque chose. Je n’ai pas de méthodologie particulière et précise moi, de ma place, à vous donner en la matière. Mais je suis convaincu -et j’en suis convaincu pour des raisons précises- que vous avez la capacité, une fois que vous pouvez vous concerter, à ce propos (*), de mettre en place une forme d’actions, ou de pensées ou de vibrations, qui puisse agir donc sur ces manifestations ou disons sur ce qui les cause. Car nous observons plutôt un effet, et vous êtes plutot en mesure de gérer ce que vous appelez la cause – et qui pour nous est simplement la polarité de cet effet que nous avons observé.

Je vous invite par conséquent à vous pencher sur cette observation, et à cette fin je vais également vous délivrer quelques données issues de nos observations mais retraitées afin que vous puissiez nous l’espérons en faire usage correctement. Ces données vont vous être délivrées sous forme d’une séquence ressemblant à une séquence de mots. N’y voyez aucune signification particulière, c’est simplement une manière de formater des paquets de données et de vous les transmettre de façon audible.

Il y a 3 séquences,

voici la première                 … séquence de mots / regroupements de sons ...

Seconde séquence                  … séquence de mots / regroupements de sons ...

Troisième séquence                 … séquence de mots / regroupements de sons ...

Avec ces trois séquences de mots – j’appelle cela des mots, cela vous surprendra peut-être, mais un mot est un paquet de données n’est-ce pas- vous allez donc avoir à disposition l’ensemble des données nous l’espérons, telles que nous les avons traitées et triées, qui peut vous permettre de gérer nous l’espérons ce que vous pourriez faire; et nous savons absolument certainement que certaines équipes parmi vous sont en mesure de gérer cela et de faire ce que vous choisirez de faire de votre point de vue; et peut être que vos propres observations s’ajouteront à ce que je vous ai transmis.

Il est donc clair, et je m’en excuse, que cette transmission s’adresse de façon très spécialisée à certains cercles (*). Mais si je la transmets de cette manière par ce canal, c’est également parce que ces paquets de données, et ces séquences fréquentielles qui ont précédé, ont intérêt à circuler vibratoirement de façon relativement large car elles vous informent et par bio-résonance se transmettent par conséquent à l’ensemble de votre Humanité ; ce qui a pour effet d’agir également de façon purement biologique sur ces phénomènes auxquels je me suis référé en m’adressant à vous.


Avant d’achever cette intervention, il y a une troisième chose dont je souhaite vous parler. Cela est presque une forme d’avertissement, non pas au sens dramatique du terme évidemment (cela n’est pas mon style), mais vous êtes, sachez-le mes très chers frères et soeurs de Terre, à présent -et nous l’observons- dans une phase extrêmement intéressante du mouvement de votre Planète et du mouvement évolutif de votre Humanité sur cette Planète… Car il y a redémarrage complet de tout un ensemble de systèmes, qui ont atteint récemment à l’occasion du point charnière des changements de cycles que vous venez de traverser, la phase finale donc de leur cycle précédent, et qui donc ont pu redémarrer ou alors simplement se mettre en phase d’attente – attente flottante du moment de la remise en route… Ce qui vous permet mes très Chers de faire, tant au niveau collectif qu’individuel une grande remise à jour, une grande remise à zéro, une grande remise à plat, et j’emploie là des expressions qui vous sont familières et c’est à dessein, c’est volontaire : je tiens à vous parler d’une manière qui ne soit pas abstraite pour vous.

Vous êtes donc dans cette période absolument privilégiée, au plan de nos observations et certainement au plan de votre vie et de votre évolution, pour pratiquer l’ensemble de ces remises à jour, de ces remises à niveau. C’est le moment de se débarasser de tout ce qui est usagé, de tout ce qui est périmé, de tout ce qui est à recycler (car sachez-le il y a recyclage). Et vous allez avoir à disposition très prochainement, et cela viendra de vous, de façon systémique : l’ensemble des nouvelles données, des nouveaux paramètres, et certainement des nouveaux paradigmes, qui seront donc ce qui vous servira de bases de données pour le nouveau cycle – qui donc est en plein démarrage, en point zéro en quelque sorte, avec une grande courbe d’évolution qui se présente à parcourir. Je tenais donc à vous dire cela, de notre point de vue et de mon point de vue d’Emir des Hautes Consciences Intergalactiques. Je sais que certains d’entre vous savent l’observer clairement mais ils sont peu nombreux; cela est donc l’assertion d’une observation extérieure.

Je vous remercie devotre attention et je vous souhaite encore une fois la bienvenue mes très Chers, avec tout mon Amour et ma considération. Je me retire. Je suis Agol, d’Uranus, votre frère. Alleluiah.

(*) cercles : Agol fait allusion à la pratique, accessible pour nous tous, des cercles télépathiques d’intelligence collective – dont quelques exemples de forme sont les « cercles pléiadiens et galactiques » tels que ce blog les restitue, canalisés pour information.


via Christine Anne K. le 02/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions pratiques…

 

Q. Pour les séquences de gestes transmises par Oreon Eshta : comment, quand, à quelle fréquence et conditions les employer?

1. Aussi souvent que possible et sans restrictions !

2. Avec soin et conscience. Vous observerez l’expansion consciente de votre clarté « supra-mentale » liée à la conscience omnidimensionnlle de votre véritable corps (dit nouveau).

3. Ces gestes sont un trésor absolu de simplicité, de précision et de potentiels : ne les négligez pas !

 

Q. Les séquences chantées par Eluhyam sont-elles à entendre une fois pour toutes, ou à ré-écouter ? Il y a sans doute complémentarité avec les gestes d’Oreon Eshta ?

Ces chants sont également un trésor de précision et de finesse d’exécution de leurs intentions précisément exprimées. Une seule écoute déclenche bien sûr les processus de décollement d’illusion -attachées aux fonctions du corps « ancien »-. Néanmoins il n’y a aucune restriction à les ré-écouter, bien au contraire car là aussi, par cette bio-résonance collective qui a été mentionnée, cela amplifie le phénomène enclanché, et la complémentarité de toutes ces pratiques va bien évidemment de soi.

Pour résumer : ces pratiques, ainsi que nombre d’autres qui ont été transmises en ce canal, loin d’être à usage limité à votre personne, ont la fonction réelle de se diffuser (bio-résonance) comme indiqué à l’instant
: soyez donc en Joie de servir lorsque vous les faites, Alleluiah !    

– Suraïvan –

 

via Christine Anne K. le 20/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Oreon-Esh’ta – Elohim – n°4

 

-Pour meilleure interface avec nos nouveaux corps-

 

 

Salut à vous, très chers Frères et Soeurs de Terre. Me voici de retour en votre petit cercle : je suis Oreon Esh’ta, Elohim, que vous connaissez.

C’est une joie de pouvoir à nouveau venir vous transmettre quelques petits « trucs et astuces » qui ont été préparés afin de vous permettre une meilleure entrée, une meilleure approche dans un passage qui se présente à vous très incessamment, mes Très Chers. (Ne croyez pas que par là je vous annonce des catastrophes ou des événements radicalement terrifiants comme vous aimez à vous les imaginer…)

Vous devez constater un certain état de difficulté ou de confusion en vos corps, en votre mental, en vos personnes, qui sans doute depuis quelques jours ou quelques heures vous interpelle… Et je sens que mon canal est un peu encombrée elle-même par cet état.

 

Nous allons donc dès à présent, mes Très Chers, employer ensemble le premier truc/astuce, que je suis venu vous enseigner. Cela, j’espère, va vous permettre de mieux vous aligner avec la jointure entre votre corps habituel -et usagé, je dois dire- de troisième dimension, et votre corps tout neuf que vous ne savez pas encore très bien articuler avec le précédent (je le crois du moins).

première séquence gestuelle :

Je vais donc vous proposer un certain geste. Je vous invite à présenter vos deux mains, paumes vers le ciel, tranchants des mains joints. Les pouces donc sont déployés vers les côtés. Il importe qu’une petite pression soit maintenue pour tenir les mains l’une contre l’autre et vous devez les placer à la hauteur disons de votre sternum, mais devant vous. Les coudes sont un peu pliés, il y a tout de même une certaine aisance, mais  avec cette pression qui est maintenue entre vos deux mains l’une contre l’autre…

Je pense que vous sentez déjà un allègement… C’est un petit programme extrêmement simple. C’est cette pression du tranchant des mains qui est la clé – et particulièrement vous pouvez sentir la pression entre la naissance de vos auriculaires, car c’est là que se trouve l’un des points qui sont sollicités dans ce programme; il y a donc à la fois ce point, et l’ensemble du tranchant externe de votre paume  -qui va plus ou moins jusqu’au poignet selon la morphologie de votre main. Je vous invite à trouver vous-même la place la plus vivante et peut-être la plus énergétique de cette posture pour vous… Ceci est la première phase, il y en a une seconde qui vient après un petit moment…

…Vous allez donc élever très légèrement à présent vos deux mains, toujours jointes de la même façon, en maintenant cette petite pression. Il s’agit maintenant d’étendre très doucement vos avant-bras vers l’avant. Il y a sans doute une certaine tension dans vos bras, et vous allez sentir vos deux pouces également s’étirer un petit peu. Car maintenant, c’est la tension de vos deux pouces vers l’extérieur qui constitue, dans cette avancée des bras, la deuxième phase du processus.

Je vous invite à maintenir cette tension vers l’avant de vos deux bras. La jointure des mains n’a pas changé : cela vous amène donc à un petit effort musculaire (on dirait un cours de yoga, n’est-ce-pas ?) , et la tension de vos pouces doit vous paraître assez dynamique, je pense. Voilà. Maintenez ce geste encore quelques secondes et puis vous pourrez relâcher vos mains en les joignant l’une contre l’autre, paume contre paume, pour les ramener devant vous tranquillement et vous relâcher, dans quelques instants. Vous allez sentir sans doute une certaine chaleur dans la paume de vos mains à la fin de ce processus et qui va vous indiquer que justement l’effet se fait sentir.

Ce geste a donc pour effet, pour conséquence, de stabiliser la couche dimensionnelle dans laquelle se trouve votre corps physique de troisième dimension, avec l’interface de la couche dimensionnelle où se trouve davantage votre corps (que vous ne voyez pas) de l’autre dimension. Et cette interface a certes besoin d’être stable et bien alignée – car sinon vous devez vous sentir un peu pâteux ou un peu vertigineux, mes Très Chers.

Cela a également un effet sur votre mental et sur votre clarté de pensée et de ressenti. La pratique de ce geste vous ouvre également davantage les portes conscientes de votre perception de l’autre dimension, qui est celle du corps non visible que je viens de citer et qui ainsi est mieux aligné avec votre ancien corps de troisième dimension… J’espère que vous allez profiter de ce petit apport, qui a l’avantage d’utiliser les ressources de votre corps physique de troisième dimension actuel d’une façon extrêmement simple et agréable, du moins c’est mon point de vue. Je pense que vous pouvez le partager, car il n’y a rien de bien difficile dans cette mise en place de vos mains.

…J’observe un petit temps de silence pour que se déroule le processus intégratif qui suit l’ensemble de ce geste. …Et j’ajoute d’ailleurs pour votre information que dans ce temps de silence, un certain nombre de sons inaudibles mais que vous percevez peut-être, accompagnent cela. Ces sons proviennent de l’alignement que nous venons de réaliser, ce ne sont pas des sons qui sont émis par une source extérieure.

silence, intégration


Voilà. Espérant que vous avez gagné un petit peu de meilleure clarté, meilleure énergie, meilleur alignement, je vais poursuivre et développer mon intervention et je me réjouis, mes Très Chers, d’être ainsi avec vous en ces instants si uniques.

Nous sommes donc vous et moi aujourd’hui dans une forme d’expérimentation où, en effet, il m’a été demandé de vous aider à mieux mettre en action et en dynamique l’interface de vos corps ancien et nouveau – pour employer un vocabulaire brut et simple qui certes est un peu réducteur, mais qui a son efficacité.

Il est bien évidemment souhaité, par l’ensemble de la Confédération et la Réunion de ceux qui s’occupent d’accompagner votre évolution, que la mise en place et l’usage de vos nouveaux corps soient d’une simplicité parfaite pour vous et ne reposent pas sur des choses trop difficiles ni trop compliquées, qui n’auraient pas de large diffusion et qui sans doute ne permettraient pas que tout cela soit fluide. C’est pourquoi je suis venu vous apporter quelques petits « trucs et astuces », comme je vous l’ai dit, dont la simplicité est le grand avantage.

Je n’entrerai pas dans le détail de ces nouveaux corps que j’évoque. Vous avez déjà été informés de différentes façons, plus ou moins détaillées ou plus ou moins globales peu importe, sur leur existence et parfois sur leurs formes. Et il importe de toute façon que votre mental -qui appartient à votre ancien corps- ne s’empare pas de tous ces détails pour en faire je ne sais quelle confiture : il importe que cela soit très fonctionnel, et c’est très différent.

Ces nouveaux corps vous permettent d’accéder en toute simplicité à ce que vous êtes véritablement, et de laisser petit à petit ce qui est illusoire et appartient à ce monde d’illusion que vous avez du mal à abandonner, mais qu’en même temps vous souhaitez fort au fond de votre coeur quitter, n’est-ce-pas?

Votre nouveau corps est donc essentiel, indispensable. Il vous appartient, il est vous, il est toi, il est chacun. Il y a plusieurs modèles, et cela n’est pas important dans notre intervention car celle-ci s’adresse globalement à tous, quelle que soit la diversité des formes qui peuvent correspondre à tel ou tel type ou modèle de ces nouveaux corps. Là encore ne laissez pas votre mental partir au travail, cela n’est pas intéressant pour lui. Votre mental n’a autre chose à faire que de se lâcher, de s’abandonner comme un vieux vêtement. Il n’a pas autre chose à faire. Sa seule fonction maintenant est simplement de vous permettre de fonctionner encore dans votre environnement actuel, physique, c’est tout. Ne lui donnez pas d’autres prérogatives, Très Chers.

 

deuxième séquence gestuelle :

Nous allons donc aborder à présent une deuxième petite séquence gestuelle. Vous allez tendre votre index gauche et le placer à la racine de votre front : la phalange médiane de votre index peut se placer sur cette zone entre les sourcils que vous identifiez souvent comme le troisième oeil (je n’entrerai pas dans un commentaire à ce sujet). Par conséquent la pointe du doigt est dirigée vers votre droite et votre coude gauche est levé.

1             2                   

Vous allez ensuite prendre votre index droit et le tendre de la même façon, et vous allez le placer d’abord  : exactement parallèle, collé à l’index gauche et donc dans la direction opposée, cela n’est que transitoire. Une fois cette jointure faite, vous allez replier votre index droit sans replier votre index gauche, comme si vous faisiez une petite boucle avec votre index droit. Les deux doigts se touchent toujours. Imaginez que votre index droit avec cette petite boucle forme un noeud à l’avant de la phalange médiane de votre index gauche (qui est posé donc entre vos sourcils), et vous allez serrer votre index droit sur cette petite boucle sans le déplacer. Votre index gauche est toujours tendu et posé dans la même posture… Vos deux coudes sont donc levés et vos bras sont probablement symétriques. Respirez bien, votre poitrine est probablement dans un état d’extension, profitez-en.

3   

Ce geste, mes amis, est d’origine pharaonique. Nous l’avons repris pour la circonstance. Ce petit détail est important car il est destiné à vous connecter à un certain fil énergétique, par le fait de l’intention qu’automatiquement vous allez établir entre ce geste et cette dimension pharaonique. C’est un geste initiatique, c’est un geste d’ouverture, justement, sur l’autre dimension dans laquelle vous avez besoin de vous familiariser : c’est un geste qui vous connecte à une lignée cosmique… N’y mettez pas d’ego spirituel, je vous en prie, ne commencez pas à vous imaginer des choses sur vous-même : c’est simplement un geste qui vous connecte!

Dans quelques instants, vous serez obligés de lâcher vos deux doigts très rapidement car cela suffira… Vous allez sentir une tension qui augmente de par ce contact et ce geste, et ce contact avec cette lignée énergétique dont je vous ai parlé : il est un moment où vos doigts vont trembler et vous sentirez que ça suffit, peut-être. Ne craignez pas de rester un petit peu dans cet état, mais soyez à l’écoute du moment où vous devez disjoindre vos deux doigts, les écarter.

…La posture finale consiste à avoir les mains posées sur les genoux, avec les index encore tendus mais dans une posture d’équilibre et de repos. J’espère que vous ressentez, mes Très Chers, ce qui se passe au niveau de votre front, au niveau de votre connexion cosmique, au niveau de votre alignement. Et soyez confiants dans la beauté, la perfection et la sûreté de ce geste, que je me réjouis extrêmement d’avoir pu en ce jour vous transmettre.

4                  5

Pour clôturer, je vous inviterai finalement à ouvrir complètement chacune de vos mains. Vous pouvez remuer légèrement vos doigts, l’ensemble de vos doigts… Nous allons encore une fois observer un temps d’intégration en silence, temps d’intégration au cours duquel également des sons intérieurs peuvent être perceptibles, mais sont présents.

silence, intégration

Pour information, le mot « pharaon » veut dire « porteur de Lumière ».

silence, intégration

Que votre respiration soit claire et franche, mes Aimés. Elle est à présent chargée de ce qui vient de se faire, et peut-être peut-elle vous sembler légèrement différente. Non pas dans son rythme, dans son amplitude, mais dans la vibration qu’elle porte en vous ou dans sa texture : cela est le signe que l’interface entre vos doubles corps est mieux activée, et que justement ce prâna circule entre les deux – ceci pour employer un mot que vous connaissez bien (je parle du mot prâna).

silence, intégration

Ce temps d’intégration étant ce qu’il est, je pense pouvoir à présent vous donner les éléments de la séquence gestuelle qui vient ensuite. Cette séquence est la troisième et sera, non pas la dernière, mais néanmoins la dernière séquence gestuelle de ce type. Il y aura un quatrième élément de nature différente ensuite.

 

troisième séquence gestuelle :

Vous allez donc, mes Aimés, utiliser cette fois vos mains et vos pieds. Je vous invite donc à vous donner la possibilité de saisir vos pieds ou vos chevilles avec vos mains. Si vous portez des chaussures, prenez le temps peut-être, s’il-vous-plait, de vous en libérer, cela améliorera votre performance.

Vous allez donc agir simultanément avec main droite sur le pied droit, et main gauche sur le pied gauche : je vous invite à poser donc votre main sur votre cheville. Disons que votre pouce de chaque côté se trouve en contact avec l’os de la cheville côté intérieur, et que vos doigts et donc vos index vont atteindre l’autre os de la cheville côté extérieur. (1) Cela doit être confortable et ferme. Vos pieds peuvent être joints ou disjoints (cela n’est pas fondamentalement important mais les deux sont possibles : faites donc ce qui vous convient le mieux).

1           2

Maintenant vos pouces peuvent, s’ils sont bien placés, se promener de façon circulaire autour du petit os de la cheville côté interne, qui forme un monticule agréable, et vous allez promener – comme si c’était un petit massage – votre pouce autour de cet os, dans un sens ou dans l’autre, ou dans les deux alternativement, cela vous appartient. Faites-le plusieurs fois : vous êtes en train par cela de préparer l’ouverture, et cela est important (2). Vous allez ensuite immobiliser votre pouce en le plaçant, chacun de vos pouces : sur la pointe de ce petit monticule que vous venez de caresser.

Vous allez vous intéresser à l’autre petit monticule avec votre index, et vous allez tourner votre index de la même manière autour de cet autre petit monticule de l’autre côté de votre pied. Il s’agit encore d’un geste d’initié, et peut-être sentez-vous déjà le flux énergétique qui se constitue entre ces deux boucles, celle faite avec le pouce et celle faite avec l’index : vous êtes en train d’établir un courant, mes Très Chers. Vous allez ensuite de la même manière déposer votre index sur la pointe de ce petit monticule qu’il vient de caresser.

Prenez un temps de pause… et portez votre attention sur le médius des doigts de chacun de vos pieds. Visualisez  une sorte de jointure de forme triangulaire entre ce médius et vos deux doigts posés sur les pointes des os de vos chevilles, ainsi qu’il a été fait (3).

3

Vous pouvez sentir alors votre médius rempli d’énergie, de tension, de fermeté. Il est comme une sorte de glaive directionnel. Restez simplement ainsi, dans cette conscience parfaitement équilibrée de vos deux pieds. N’oubliez pas de détendre suffisamment vos bras et vos jambes, afin de ne pas bloquer votre respiration ou autre chose.

 Vous avez le choix pour terminer, soit de rester ainsi, soit de toucher (si vous le désirez, si vous en ressentez le besoin) chacun de vos médius en lâchant alors vos chevilles. Cela est optionnel, cela est possible.

pause

Ramenez ensuite vos mains, si vous les avez déplacées, là où elles étaient précédemment  (chevilles) et relâchez vos pieds. Refaites le tour, avec le pouce et avec votre index successivement, de vos os de cheville pour clôturer le geste qui a été fait : cela est important. Vous pouvez ensuite vous détendre et même penser à remettre vos chaussures si vous le désirez. Toutefois, avant de remettre vos chaussures, prenez un temps d’intégration.

silence, intégration

Ce geste, mes Très Chers, est encore une pratique d’alignement entre vos deux corps. Je dis « deux » par commodité, mais ne considérez pas qu’il s’agit d’un véritable deux, car il s’agit bien d’un « un », d’un « un » dont vous connaissez moins bien cet autre aspect, qui pourtant ne fait qu’Un avec la totalité de ce que vous êtes véritablement.

…Je ne peux pas vous révéler aussi précisément que pour les deux gestes précédents quel est l’effet de ce troisième geste. Néanmoins, soyez confiants en sa grande importance. Sachez qu’il complète absolument les deux précédents et leur permet de s’ancrer encore mieux. Il a également un ou deux effets supplémentaires, qu’en ce jour et en cet instant je n’ai pas à vous expliciter. Je sais, et vous savez, que ce que je n’explicite pas vous est néanmoins connu : c’est simplement votre fonction mentale qui est tenue à l’écart de cette explication, mes Très Chers, et vous l’accepterez sans peine.

silence

J’avoue que je me réjouis fort de constater à quel point ces gestes sont efficaces dès la première mise en route avec vous, mes Très Chers… J’observe encore une petite pause avant d’aborder le quatrième et dernier élément, qui n’est pas un geste à proprement parler.

bref silence

 

quatrième pratique :

Nous allons donc ajouter à présent ce quatrième élément. Considérez que cet élément n’est pas obligatoirement à ajouter aux trois précédents. Il est un peu différent. Il a bien sûr la capacité de les compléter très avantageusement, cela est indubitable. Il peut également être employé tout seul, par lui-même, car il a également cette capacité. Ne croyez pas pour autant qu’il remplace ce qui précède. Il a simplement la vertu de pouvoir être employé seul. Je vous expliquerai davantage, après vous l’avoir présenté, quel est son intérêt et quel est l’objectif avec lequel vous pouvez l’utiliser.

Vous allez donc concentrer votre attention, mes Très Chers, sur la pointe de votre nez. Je vous invite pour cela davantage à avoir les yeux fermés que les yeux ouverts – mais néanmoins s’il vous est plus confortable de loucher avec les yeux ouverts sur la pointe de votre nez, vous pouvez le faire. Une fois cette focalisation réalisée, je vous invite à créer par votre visualisation, votre imagination ou votre pensée, une sorte de perle blanche qui se poserait là, mais qui ne serait pas extérieure à vous, qui serait réellement une partie de la pointe de votre nez à vous.

Vous allez ensuite faire remonter cette perle comme si elle roulait le long de l’arrête de votre nez, donc vers le haut, très doucement. Lorsqu’elle arrive entre vos deux yeux, vous pouvez la laisser là un petit moment… Vous remarquerez peut-être qu’elle a grossi, ou qu’elle brille davantage (ou les deux). Ne forcez pas avec votre mental sur ce genre d’intention, cela n’est pas l’objectif. Cela doit être spontané, et si cela ne l’est pas, dès à présent ne vous en souciez pas.

Cette perle blanche peut alors prendre l’ampleur d’un véritable disque, et là il s’agit encore d’une représentation pharaonique, où ce disque pourrait être représenté comme adjacent ou concomitant à votre profil, s’il s’agissait d’un dessin. Ce disque peut être une boule. Ce qui compte c’est la forme et la grandeur, la forme circulaire : peu importe la symbolique dans laquelle vous puisez pour le constituer.

 Vous allez à présent insuffler tout votre souffle à l’intérieur de ce disque, tant à l’inspir qu’à l’expir …Il ne s’agit pas de gonfler un ballon, mais néanmoins il se peut que ce disque ou cette boule augmente de taille, et si cela est le cas, laissez faire. Si cela n’est pas le cas, laissez faire également. Vous êtes en train par ce geste de relier par votre souffle votre corps actuel, dit ancien, avec votre nouveau corps.

Je vais à présent vous faire savoir que ce disque est sonore. Je ne vous l’ai pas dit avant pour ne pas vous compliquer trop les représentations, mais cela est indispensable et fondamental : c’est même sa caractéristique principale. Dans cette conscience donc que ce disque est sonore, je vous invite à placer votre souffle dedans. Ce disque, je vous le rappelle, est donc posé en quelque sorte devant votre profil, votre visage, votre front, votre nez, votre bouche; mais il appartient également, et tout autant, à l’interface avec votre nouveau corps invisible à vos yeux de chair. Et c’est le niveau sonore de ce disque combiné avec votre souffle qui justement permet l’alchimie de l’interaction du souffle physique de ce corps que vous connaissez bien avec le souffle subtil du nouveau corps que vous apprenez à contacter.

Cet exercice peut vous sembler un peu compliqué mais il ne l’est pas. Considérez-le comme une clé. La forme qu’il emploie permet que s’établisse un processus, et elle correspond également au processus d’une pratique initiatique que nous avons repris. La clé est donc dans ce processus et dans l’emploi de cette forme que je vous invite à respecter.

Pour terminer – et cela est la dernière phase de cette pratique – vous pouvez lâcher l’attention sur le souffle et simplement vous laissez imprégner par la qualité sonore de ce disque sans plus vous intéresser à autre chose. Cela peut d’ailleurs vous induire dans un état méditatif tout simplement. Il n’y a pas d’autre clôture que celle-là pour cette pratique. J’insiste sur le fait que c’est la qualité sonore, et non pas l’aspect visuel de la forme, sur quoi vous devez porter votre attention dans cette clôture.

silence, écoute subtile

J’ajouterai un petit commentaire sur cette dernière pratique. Elle vous permet, outre ce que j’ai dit, de connecter en vous-même le fil de votre coeur physique avec la vibration vaste et multiple de ce qu’est votre coeur dans sa plénitude. Vous ne l’avez peut-être pas observé au cours de ce dernier essai, mais je vous le dit. Cela a donc pour effet d’amplifier votre conscience et la stabilité de votre vibration cardiaque au plan le plus interdimensionnel et cosmique que vous puissiez connaître, et cela à partir de votre vécu physique de ce corps , que vous apprenez à lâcher ainsi – et ce n’est pas un paradoxe.

 

Ainsi donc mes Très Chers, voici ce qu’aujourd’hui je suis venu vous enseigner, vous transmettre, vous partager. Je vous rappelle que nous, les Elohim, sommes les créateurs en grande partie de vos corps, de vos structures, de vos programmes – co-créateurs naturellement mais avec toutes nos compétences qui s’ajoutent à d’autres interactions. Ces éléments que je vous ai apportés sont donc le fruit d’une grande élaboration et concernent véritablement l’essence, la finesse et la vérité de vos structures les plus précises et les plus efficientes, croyez-moi.

Je vous invite donc à vous réjouir et à partager de votre mieux ce que vous avez appris.

J’ajouterai que je sais bien que peu d’entre vous auront directement accès, je suppose, au détail de ces gestes et de ces pratiques, mais je vous affirme que par bio-résonance elles vont se répandre bien plus que vous ne le croyez. Et il importe que parmi vous les quelques-uns qui les connaissent les emploient avec méthode et perfection pendant un petit moment, afin que cet effet de bio-résonance s’aligne, s’ancre, se nourrisse, se stabilise et se répande, tout simplement.

Chacun de vous est donc en quelque sorte missionné pour bio-résonner vis-à-vis de l’ensemble de vos frères et soeurs, que vous les connaissiez ou pas. J’espère que cela est pour vous une joie, et cela est un Service : n’en doutez pas.

Je vous remercie, avec tout notre Amour.

Je suis Oreon Esh’ta, Elohim, et je vous salue. Bonne pratique, bonne inter-connexion avec vos nouveaux corps, mes Très Chers. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 19/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions/Réponses – n°26

 

 

-ces questions font suite à l’intervention n°4 de Keznoar Nd Hey Az’k –

 

Nous avons, mandaté par Keznoar Nd, un intervenant qui est prêt à répondre à quelques questions éventuelles concernant ces transmissions, entre autres, et éventuellement d’autres aspects, si leur pertinence s’inscrit dans le cadre de cette intervention. Le nom de cet intervenant est Toulan Euz de Shilla’h Outt – c’est un être d’une galaxie éloignée qui appartient au système intergalactique auquel il a été fait référence, et qui est accoutumé à la fréquentation de notre planète Terre.

Je vous écoute.

 

J’ai constaté qu’il y a une différence entre un son entendu dans l’oreille et une vibration perçue. Puis-je avoir quelques explications, puisque le son est vibration et que ce sont en effet deux perceptions très différentes : peuvent-elles aussi s’unifier ?

Chère Soeur de la Terre, votre corps physique a ses perceptions auxquelles s’ajoutent les perceptions de vos corps plus subtils : cela déjà implique une certaine complexité d’analyse. Nous dirons que les vibrations sont perçues par l’ensemble de vos corps, qui répercutent l’information soit à votre corps physique directement, soit à une sorte d’étage intermédiaire qui les répercute en certains points seulement de votre corps physique… Cela dépend des individus, n’est-ce-pas.

La perception des sons par vos oreilles s’inscrit bien davantage dans votre corps physique en premier lieu. Cependant, elle affecte également un certain niveau de ce que vous appelez vos corps subtils. (Je ne vais pas là me référer à votre typologie culturelle des corps subtils telle que vous l’avez employée -et tout spécialement au cours du siècle dernier- car c’est une convention qui vous a été utile mais qui n’est pas véritablement opérante dans la configuration qu’actuellement nous observons, et également de notre point de vue. Par conséquent je m’excuse de ne pas désirer employer le nom des corps subtils que vous avez coutume d’employer, cela n’est pas très pertinent pour ma propre rigueur scientifique et je ne tiens pas à entretenir davantage des illusions à ce sujet.)

J’ajouterai, pour tenter de répondre encore un peu plus à ta question, que donc la perception des sons peut constituer une sorte de pont entre ce niveau subtil -que je viens d’évoquer sans savoir le nommer correctement pour vous- et certains récepteurs de votre corps physique; et que cela est fort intéressant car justement vous avez aujourd’hui la capacité de développer cette écoute intérieure de sons que vous n’entendez pas, tel que cela vous a été enseigné (je crois il y a quelques jours, ou peut-être même hier, je ne sais plus). Voilà, j’arrêterai ma réponse à cet essentiel.

 

…J’ai l’impression que le son « remplit » plus que la vibration ? Est-ce justement une perception du corps physique ou des corps subtils ?

Chère Soeur de la Terre, cette question est fort intéressante et je découvre là une information sur vos perceptions. Je ne peux t’offrir de réponse générale et scientifique. Il se peut que ce soit une impression personnelle liée à ce que tu fais interagir entre ton corps, ton mental et ce qu’il peut rester de tes émotions; il se peut aussi que cela soit une réalité. Mais en tout état de cause, la formule « remplir » me parait très subjective, même si pour toi – je n’en doute pas – elle a toute sa réalité. Je ne peux donc généraliser et je m’en excuse. Je mettrai ce point en observation.

 

Dans toutes ces transmissions de Keznoar, et concernant particulièrement ces séries de mots : puis-je avoir un commentaire pour comprendre un peu mieux la différentiation entre les séquences sonores, les transmissions de formes, et puis cette transmission un peu étrange de mots dont certains semblent venir de notre langue et d’autres de langues inconnues ?…

Chère Soeur de la Terre, je te remercie de cette question, qui effectivement peut apporter un élément supplémentaire de clarification et d’illumination à ce qui s’est déroulé. Je crois que Keznoar vous a indiqué que ces mots sont des paquets de données condensées, et je ne le contredirai pas, bien évidemment. Il ne s’agit pas du tout des mêmes sortes, des mêmes formes, et des mêmes niveaux de données que celles qui sont transmises par les séquences sonores. Par ailleurs, elles sont effectivement -comme vous dites dans votre langage des ordinateurs- compactées; et la mise en forme au moyen de ces mots,  ou de ces espèces de mots, a semblé fort commode et fort efficace à ceux qui ont opéré ces compactages. Cela donne des paquets de données faciles à transmettre par la voie sonore, ainsi que par la voie mentale et visuelle, ce qui est un grand avantage – car ces mots, nous le savons, sont autant entendus que lus, et l’impact visuel des lettres qui les constituent a toute sa valeur en tant que (comme vous appelez cela) ondes de formes. Voilà la raison de ces mots.

 

Ces outils subtils transmis par Keznoar sont-ils immédiatement opérants, dès leur transmission, et j’ai envie de demander sur quels plans, puisque la conscience mentale peut ne pas en être informée ? Sont-ils aussi opérants chez ceux qui n’ont aucune perception vibratoire, pendant et après, de ces outils transmis ?

Chère Amie et Soeur de la Terre, l’ensemble de ces transmissions est totalement opérant quelles que soient les conditions de transmission. Je ne suis pas autorisé à expliquer en détail les différents circuits collectifs par lesquels cela est opérant; mais cela n’est pas opérant simplement au niveau personnel et, bien évidemment, ce n’est pas fait pour que votre mental y comprenne grand chose et s’en empare (sans pouvoir en faire quoi que ce soit d’ailleurs). La question de savoir si le niveau des perceptions vibratoires intervient n’est pas pertinente au regard de ce que sont ces transmissions. Cela est donc peut-être, j’espère, un élément rassurant dans ma réponse – si tant est qu’il y ait nécessité d’être rassurant, ce qui n’est pas ma place. J’espère avoir donné les éléments suffisants dans cette réponse.

 

Au cours des transmissions de formes qui se font donc dans le silence et la vibration, est-ce qu’il est attendu qu’il y ait visualisation par les personnes qui reçoivent ces vibrations de formes? En ce cas, est-ce que ces visualisations sont importantes et prévues dans une certaine forme par ceux qui ont préparé ces transmissions ? Ou ces visualisations sont-elles libres ? Ou est-ce qu’aucune visualisation n’est attendue ?

Bien aimés Frères et Soeurs de la Terre, votre capacité à visualiser, nous la connaissons et nous savons qu’elle est très variable, néanmoins, d’un individu à l’autre. Il n’y a donc pas nécessité dans la réception de ces transmissions d’une performance précise en visualisation – qui signifierait qu’automatiquement, pour avoir reçu la transmission, il aurait fallu réussir l’examen de visualiser parfaitement une forme dans toute sa complexité et son exactitude… Bien évidemment que non, puisque cette transmission est vibratoire (ou alors nous vous offririons des petits dessins, ou des grands…)

Par conséquent cette question est fort intéressante, car il importe en effet de clarifier cette interrogation qui peut susciter un peu de confusion mentale. Il y a certes dans ces transmissions de formes le matériau qui peut susciter, chez chacun, des éléments de visualisation; mais encore une fois il n’y aura pas échec ou réussite d’une visualisation pour avoir intégré la forme : celle-ci de toute façon est transmise et intégrée dans son aspect vibratoire. Et il ne s’agit pas d’avoir reçu ces formes, ni pour pouvoir les dessiner, ni pour pouvoir mentalement en faire usage d’une façon analytique ou quoi que ce soit… Donc soyez en paix : visualisez ou ne visualisez pas, tout est bien.

…Votre cerveau possède plusieurs niveaux de capacité de visualisations, et nous cherchons globalement pendant ces transmissions à toucher les niveaux les moins imagés dans vos capacités de visualisation. Et ceux qui effectivement ont des éléments de visualisation reconnaîtront sans doute que ces éléments -paradoxalement- sont sans couleurs ni formes et sont indescriptibles, et relèvent tout autant d’une perception vibratoire avec ses aspects kinesthésiques, que réellement d’une image telle que, par ailleurs,  vous pouvez en d’autres circonstances en élaborer intérieurement de par vos capacités cérébrales. Il ne s’agit pas à vrai dire des mêmes zones du cerveau. Je pense avoir donné une réponse suffisante.

 

Peut-on avoir un peu plus d’explications sur les cercles, ont-ils une fonction symbolique par exemple, sont-ils présents dans notre corps?

Chère Soeur de la Terre, je crois que Keznoar a bien déjà expliqué que ces cercles correspondaient à l’activation d’un programme, et que vous pouviez répéter l’exercice. Je peux vous dire que l’emploi de cette forme suggérée par visualisation -par véritable visualisation, contrairement à ce qui vient d’être dit- n’est pas exactement un symbole, mais une commodité… Il n’y a pas réellement de cercles dans votre corps correspondant à ce que cette visualisation met en jeu, c’est bien plus complexe que cela : car bien évidemment, la mise en rotation de ces cercles correspond réellement à quelque chose qui s’inscrit, non pas dans votre corps physique mais dans certaines couches subtiles, et en particulier dans un programme qui appartient à ce que vous appelez vos nouveaux corps. Par conséquent, je ne vois pas quelle explication davantage apporter à cela…

Il vous est beaucoup plus suggéré d’accepter simplement la bonne nouvelle que c’est un programme que vous pouvez activer, et je pense que c’est déjà largement intéressant en soi. Sachez d’ailleurs que ce programme n’est pas non-activé si vous ne répétez pas l’exercice : vous êtes libres de le répéter ou de considérer que cela a suffi. Et comme (je reprends une des questions précédentes) cette activation de programmes, certes, se fait lorsque vous entendez ou lisez cette transmission, elle se fait également par bio-résonance et touche un nombre d’individus bien plus vaste que ceux qui ont accès directement à la source d’information première que constitue cette transmission.

 

 

 

via Christine Anne K. le 4/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Aleanndor Ss-N de Véga II – n°2

 

 

 

enregistrement sonore de cette canalisation : http://vimeo.com/26169026

 

Amis de la Terre, Frères et Soeurs, je vous salue. Nous nous sommes rencontrés le mois dernier. Je me nomme Aleanndor, de Vega II, et je suis mandaté à nouveau pour vous informer d’un certain nombre de règles et d’étapes dans notre collaboration, pourrait-on dire.

Nous avons à présent atteint le début d’une nouvelle phase dans notre action, partagée par différents peuples stellaires ainsi que par certains vaisseaux multi-dimensionnels, et qui consiste comme vous le savez déjà à assister et réguler certains aspects de ce qui accompagne l’ascension de votre planète la Terre, qui est en cours.

Je précise que notre mission et notre travail ne consistent pas du tout à faire ascensionner votre planète, mais simplement à veiller à la fluidité de certains états, ainsi qu’à la bonne harmonisation de certaines interactions entre votre planète et les énergies qui viennent de différents points de la galaxie. Enfin, notre action consiste également à réguler l’ensemble des actions et interactions qui justement s’intéressent -avec diverses compétences et différentes spécialités et à différents niveaux- à cet objectif que nous partageons avec vous.

Je vous remercie de votre écoute, et nous avons apprécié la qualité de réception que nous avons pu observer de notre précédent message, qui a été largement diffusé – un peu plus que nos espoirs ne l’avaient anticipé. Et cela est bien.

Nous allons donc en ce jour aborder une autre série de recommandations et de règles. Ces règles et ces recommandations ont été élaborées avec le plus grand soin et de façon coordonnée par différents niveaux d’intervention galactiques, intra-galactiques, et Hautes Consciences également à un petit degré. Ce sont des règles d’action essentiellement, et de comportement, qui vous sont destinées mais qui sont également destinées à notre interaction réciproque, c’est-à-dire vous et nous, nous avec vous et vous avec nous.

Voici donc la première des recommandations que je vous délivre. Elle concerne principalement les parents de jeunes adolescents. Vous serez peut-être surpris, mais la plupart de ces jeunes ont une mission précise, que beaucoup d’entre eux, naturellement, n’ont pas en mémoire mentalement. Certains sont donc parfois un peu égarés, beaucoup (du moins du point de vue des parents) ont des difficultés d’adaptation, se trouvent parfois emportés dans des activités qui les détournent en partie de leur conscience, et probablement ne les aident pas forcément à retrouver clairement les objectifs de leur propre mission, qui pourtant durant leur sommeil leur sont actuellement rappelés et mis à jour.

Nous invitons donc les parents à être extrêmement respectueux du sommeil de leurs adolescents et jeunes, et également  à leur présenter une bienveillance éclairée. Il ne s’agit pas d’avoir une discussion avec eux à ce sujet – à moins que vos relations soient particulièrement fluides et confiantes et que cela soit vraiment naturel… Mais la communication non verbale est suffisante. Nous vous demandons donc simplement de pratiquer cette bienveillance et cet accueil, rien de plus. Vous n’avez pas à connaître la nature de la mission de votre enfant : ce n’est pour l’instant pas votre rôle, cela serait une prise de pouvoir de votre part. Vous avez votre propre place, chacun a sa place, et votre enfant a sa place. Vous n’avez pas à le guider, ni à l’accompagner, ni à lui expliquer : que cela soit clair. Je vous remercie.

Voici à présent ma deuxième recommandation, qui émane encore une fois de tout un concile et qui s’adresse cette fois aux agriculteurs. Vous serez encore surpris, mais il se trouve qu’actuellement certains plants possèdent des vertus vibratoires qui, disons, en termes simples, simplificateurs, viennent d’être installés, et il importe que ces plants soient traités avec un certain soin. La façon de les reconnaître est intérieure. Je ne peux pas vous délivrer à cet instant de mode d’emploi ou de règles verbales définies concernant l’observation de ces plants et leur identification. Ils peuvent se trouver groupés, et cela est plus fréquent qu’un plant isolé. Il vous est demandé d’être à l’écoute. Vous recevrez dans la deuxième partie de mon intervention quelques codes sonores qui vous aideront à entrer en communication avec les vibrations spécifiques de ces plants et qui vous aideront à les reconnaître.

Que faire de ces plants ? Simplement les laisser être parmi les autres mais leur accorder un soin et la vibration de votre coeur, simplement, et faire en sorte qu’ils se portent bien, être à l’écoute de leurs besoins. Vous constaterez peut-être intérieurement qu’il leur faut un peu ou un peu moins d’eau par exemple, ou bien un certain apport, ou bien simplement la qualité de votre attention durant quelques instants chaque jour, et cela est tout à fait merveilleux. Ces plants, qu’ils soient comestibles pour les humains ou pour les animaux, sont simplement destinés à intégrer votre alimentation avec certaines vibrations.

Quels sont les effets de ces vibrations, me direz-vous ? Ce sont des vibrations d’harmonisation avec l’ascension de votre planète essentiellement. Il n’y a pas à s’inquiéter de quelque opération biochimique ou même bio-vibratoire que ce soit, qui influerait d’une façon pernicieuse sur vos vies, votre santé, votre reproduction, etc. Ce genre de propos n’appartient qu’aux médias de la matrice que vous connaissez… La vibration de ces plants est extrêmement simple à vrai dire. Simplement, il a semblé pertinent dans le programme dont je vous ai parlé au début, d’introduire, dans des végétaux également, de l’information qui contribue à la qualité et à la fluidité ascensionnelles : ce n’est rien de plus.

La troisième de mes recommandations concerne l’écoute de certaines musiques. Là encore vous serez surpris, mais sachez que, autant que de nombreuses distorsions vibratoires sont introduites depuis des années dans les moyens de diffusion de masse qui vous délivrent de la musique enregistrée, autant nous avons aujourd’hui accompagné la mise en place technique de l’introduction de certaines informations vibratoires, toujours avec le même objectif, dans un certain nombre de florilèges musicaux qui nous semblent largement diffusés. Ce sont des informations, encore une fois, non seulement pacifiques bien évidemment, mais fluidifiantes et harmonisantes essentiellement, et qui aussi ont pour qualité de corriger les distorsions qui actuellement sont trop répandues dans tout cet archipel sonore de votre culture musicale et qui baignent énormément votre vie quotidienne, pour beaucoup d’entre vous.

Nous vous invitons, par conséquent, simplement à mettre votre conscience au service de cette information car, par bio-résonance et par bio-résonance des pensées, vous allez ainsi contribuer de façon dirais-je presque passive à amplifier ce phénomène, tout simplement. Il vous est donc proposé peut-être même d’écouter un petit peu plus de musique enregistrée, pour pouvoir vous installer en réseau. Il ne s’agit pas d’une performance individuelle dans laquelle vous allez être un super-héros, simplement de vous installer (disons même douillettement) dans un réseau de personnes, de frères et soeurs, qui par leur conscience et la bio-résonance des pensées dont je vous ai parlé, vont amplifier de façon toute naturelle cette dé-distorsion ou cette harmonisation des fréquences de diffusion des enregistrements musicaux; et ainsi favoriser la pénétration harmonieuse dans vos corps des harmoniques et des architectures mélodiques qui contribuent à la véritable qualité, non seulement de votre évolution et de votre vie, mais également de ce qui planétairement a besoin d’être fluide.

Je vous remercie de votre attention. J’espère que ces recommandations ont été suffisamment explicites et, encore une fois,… (je cherche mes mots…) ne vous mettez pas dans la moindre confusion au sujet de ces informations vibratoires dont je vous ai parlé, concernant les plantes et les musiques et même concernant les adolescents, car il ne s’agit pas d’une intrusion conspiratrice visant à détourner et à prendre le pouvoir. Il s’agit de vous redonner votre pouvoir, tout simplement. Il s’agit de vous redonner plus d’harmonie, plus de liberté, plus de véritable conscience et d’allègement, plus de facilité à bien vivre votre ascension vibratoire qui de toute façon doit se produire : il importe donc qu’elle se produise de la façon la plus fluide possible pour ceux qui le pourront.

Nous allons maintenant aborder la deuxième partie de mon intervention, et je vais donc vous transmettre – et cela vient d’une autre cellule de travail – quatre vibrations. Ces vibrations vont être transmises de façon silencieuse et non pas avec des séquences sonores.

Je vous informe immédiatement que ces vibrations, d’une part, ont essentiellement le même objectif que ce dont je vous ai parlé dans la première partie de mon intervention, et que d’autre part, elles sont extrêmement spécifiques; et que je ne vous révèlerai pas de façon analytique et explicative leur teneur, pour la raison que vos projections mentales risqueraient immédiatement de les distordre. Je vous demande même de ne pas chercher avec des moyens d’investigation quels qu’ils soient, ou de divination maladroits, quel est leur sens, leur contenu. Je vous demande d’avoir entièrement confiance dans la nature et la qualité de ce qui vous est transmis, et je vous donne d’ailleurs une sécurité : seuls ceux qui les acceptent en auront réellement l’usage direct ; ceux qui les acceptent « moyennement » en auront peut-être l’usage après un temps ; et ceux qui ne les acceptent pas ne seront pas affectés par ces vibrations, tout simplement. Elles ont été extrêmement bien calculées pour cela et pour respecter votre liberté de choix (ce qui n’est pas le cas des vibrations qui vous sont quotidiennement assénées par votre environnement électronique qui ne vous laisse aucune liberté de choix).

J’ajouterai encore, au sujet de ces vibrations que je vais vous transmettre, que ceux qui les accepteront et les recevront, et en feront donc immédiatement usage, vont être également des amplificateurs  – toujours de façon passive et bienveillante, comme avec la musique dont je vous ai parlé tout à l’heure. Vous n’avez là non plus là pas à vous sentir investis d’une lourde responsabilité : vous êtes un élément fluide d’un réseau vibratoire de Lumière et vous en êtes remerciés -d’abord par nous qui vous les envoyons, mais surtout par l’ensemble de vos Frères et Soeurs de Lumière, ainsi que par vous-même en tout premier lieu, chers Frères et Soeurs.

Après ce long préambule, nous installons un petit silence…

…Et voici la transmission de la première vibration…

silence, effusion


J’observe que cette vibration est installée.

Nous allons à présent aller sur la deuxième vibration…

silence, effusion


La deuxième vibration est installée.

Voici à présent la troisième…

silence, effusion


Installée.

Et voici enfin la quatrième…

silence, effusion


C’est installé.

Je vous rappelle encore une fois qu’il importe que vous évitiez de coller des projections mentales sur le contenu et la forme de ces vibrations, qui pourraient les distordre. Vous reconnaîtrez sans doute qu’elles sont loin d’être désagréables, et également qu’elles sont loin d’être perturbantes. Par conséquent, acceptez d’en être simplement les porteurs et d’en profiter en toute innocence. Cela, disons, serait votre seule mission.

Je vais maintenant, pour parfaire la qualité de cette transmission, vous inviter à visualiser un objet. Il s’agit… (je laisse l’image s’installer quelques instants dans mon canal, qui ainsi a plus de facilité à la transmettre), il s’agit donc – et vous en serez surpris encore une fois – de la caisse d’un piano à queue, en bois assez clair, et dont la qualité des courbes et la patine du bois vous sont bien agréables à contempler. La forme vous est familière, du moins un petit peu, et je pense qu’elle vous fait plaisir. Cette caisse est la caisse de résonance de ce piano et donc ce bois est un extraordinaire enregistreur vibratoire – vivant, car il provient d’un être vivant. C’est donc cela qui vous permet aujourd’hui d’ancrer encore mieux l’engrammage de ces différentes informations et vibrations. Que la musique soit avec vous.

Je me réjouis d’être parmi vous, et j’accorderai l’espace à une ou deux questions, s’il y en a, avant de me retirer…

Je vois qu’il n’y a pas de questions.

Je vous salue de toute notre confraternité, et nous souhaitons, chers Frères et Soeurs, Amis de la Terre, toute beauté, tout bénéfice et toute puissance à vos Êtres, à nos collaborations, et aux résultats tant espérés de ce qui nous préoccupe tous ensemble. Alleluiah.

Je suis Aleanndor, de Vega II, et je vous salue.

via Christine Anne K. le 3/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.