Questions/Réponses – n°25

 

 

– ceci fait directement suite à l’intervention « la Mère à l’Infini » du même jour

 

…Je suis un peu troublée par cette notion évoquée par la Mère des Mères, ici (et dans des messages précédents d’ailleurs) que nous avons besoin d’être nourris et de grandir… Si nous sommes l’Être simplement recouvert de voiles, qui donc a besoin de grandir et d’être nourri puisque ça ne peut pas être non plus la personnalité ?

Toute mère, Bien-Aimée, comme tu le sais, occupe ce rôle de nourrir et de faire grandir, ne serait-ce que lors de la gestation dont, en votre dimension, vos corps féminins sont le réceptacle physique. Par là-même, la Mère des Mères est simplement Mère des Mères en ce rôle de nourrir et de regarder grandir, entre autres attributions. Nourrir ne signifie pas ici donner à manger du pain, des nouilles, de la viande et des desserts, comme tu t’en doutes… Vos Êtres, dans ce processus d’ascension – et non pas seulement vos personnalités – ont eu grandement besoin d’être nourris pour pouvoir retrouver leur Conscience, leur Lumière et faire le « travail sur soi » comme vous dites, leur permettant et vous permettant de retrouver leur Vérité. Sans ces nourritures sous différentes formes, tant terrestres que multidimensionnelles, et que subtiles, que vous avez reçues et dont vous avez encore besoin pour la plupart d’entre vous, il vous était certainement bien difficile, en autarcie complète, de grandir.

Ainsi donc, il ne s’agit pas de nourrir vos personnalités; quoique vos personnalités servent à vos Êtres, puisque jusqu’à maintenant elles en sont le véhicule, et que vos corps physiques, vos pensées, vos personnalités, vos mémoires de personnalité, vos capacités d’analyse et de choix de personnalité, contribuent encore au dégagement et au déploiement de vos Êtres. J’espère avoir répondu.

 

En rapport avec cette première question, je ne comprends pas le mot « grandir » au niveau de l’Être… En quoi un Être grandit ? On a certainement beaucoup de croyances et d’illusions par rapport à ça : peut-être en pensant que les Êtres ne sont que perfection et qu’ils n’ont pas besoin de grandir en soi (ce qui est sûrement vrai quelque part)…

Merci pour ta question, Bien-Aimé. De même que d’autres mots de votre lexique sont source de confusion, de même le mot « Etre » l’est également pour vous, et cela n’est un reproche pour personne. Il vous est déjà globalement extrêmement difficile de comprendre ce que c’est que votre Être lorsque vous êtes encore entièrement dirigés par le filtre de votre personnalité. Vos Êtres grandissent bien évidemment, puisqu’ils naissent et qu’ils évoluent.

Grandir pour un corps physique et vos vies humaines bien sûr, signifie grandir en taille, grandir en sagesse, grandir en pouvoir… Pour un Être, grandir ne peut pas réellement être imagé de la même façon que pour un corps physique. Néanmoins, l’envergure d’un Être peut se développer ; la sagesse et l’expérience d’un Être se développent ; les atttibutions d’un Être dans la Symphonie de l’Univers peuvent changer. Certains Êtres peuvent ainsi acquérir des fonctions par exemple plus centrales ou plus « dirigeantes » qu’ils n’ont pas forcément occupées à leur naissance.

Un Être, même s’il est une forme de perfection aux yeux de votre grande limitation humaine, est bien évidemment perfectible. Non pas qu’à l’origine il lui manquerait quelque chose, ou qu’il serait dysharmonieux au sens d’imparfait… Mais simplement je pense que le mot « déploiement » est celui qui conviendrait le mieux pour vous donner une idée de ce qui se passe…

Il peut également y avoir des transformations. Ces transformations se produisent soit à l’occasion de certaines interactions, soit parce que la Lumière de cet Être-là se modifie en vibration et que cela occasionne certaines transformations d’état. Cette explication est relativement simpliste, mais je pense qu’elle répond à ta question.

 

Est-ce que l’expérimentation de la matrice de 3ème dimension dissociée permet à certains Êtres de grandir ? Et en a-t-elle au contraire limité d’autres ? Quelle différence y a-t-il entre un Être qui a expérimenté la 3D et un Être qui ne l’a pas fait ?

Il n’y a pas de hiérarchie entre l’expérience des Êtres. Pour revenir à la première partie de ta question, l’expérience de la matrice pour les Êtres qui l’ont parcourue a été une occasion d’accumuler au travers de ce que vous appelez expériences ou expérimentations, de nombreux états, de nombreuses données, que beaucoup d’Êtres extérieurs à la matrice n’auront jamais l’occasion d’expérimenter. Toutefois ces expériences pour certains Êtres ont pu être effectivement grandissantes et transformatrices ; pour d’autres elles ont pu être limitatrices, car plus ou moins destructrices. Ainsi donc, là où ta question chercherait à établir une règle générale, il n’y en a pas au sens que formule ta question. L’expérience de chaque Être ayant vécu la matrice a de toute façon besoin d’être transmutée, que cette expérience soit – au final de ce qu’elle est – un véritable enrichissement, ou bien une limitation, une fragmentation, une perte de sens… Le retour vers vos Êtres, tel qu’actuellement il est devenu possible, est un chemin pour lequel il n’y a pas une règle unique de comportement de ce fait, mais de nombreux chemins, des étapes différentes et des formes qui, souhaitons-le, correspondent aux besoins de chacun. Cela même si au final, en dépit de cette diversité, vous êtes tous Un dans l’Un. Alleluiah

 

Concernant cette vibration qui vient de nous être transmise – vibration d’Amour qu’effectivement je ne pensais pas connaître – peut-on avoir une idée de certains des effets qu’elle va produire ? Par exemple, est-ce une vibration qui peut effacer en nous la peur ?

Bien-Aimée, cette vibration effectivement ne vous était pas connue, du moins pas reconnaissable en ce qu’elle est et en sa manifestation. Je ne suis pas habilité à désigner un répertoire des effets qu’elle peut produire. Et quant à ta question sur la peur, je l’honore de tout mon coeur et de toute ta Lumière, ma Soeur. Alleluiah

 

Que faut-il faire pour ne pas endommager cette vibration, pour la conserver la plus authentique possible ? Y a-t-il des choses à éviter ?

C’est une excellente question, Bien-Aimée, car cette question reflète un peu de peur, même si cette peur exprime aussi de la vigilance et de la sagesse. Cette vibration a été envoyée comme il a été dit par la Mère de toutes les Mères au tréfonds de chaque atome de vos cellules, et en cela elle est faite pour être engrammée – quoi qu’il advienne, peut-on dire. Toutefois, le fait que mentalement tu sois consciente du fait qu’elle est venue, déjà, ne peut que t’aider à l’honorer et à la faire naître en toi, avec le privilège d’en être consciente – ce qui ne sera pas le cas pour beaucoup. Quant à ce qui pourrait risquer de la faire se détériorer ou disparaître, je crois que cela n’existe pas.

Quant à ce qui dans tes comportements ou tes actions pourrait lui être nuisible, je ne sais pas… Peut-être bien que cette vibration aurait le pouvoir d’effacer bien des choses qui justement risqueraient de la faire disparaître. Alleluiah

 

Si on ne ressent pas cette vibration, comment la contacter ?

Elle est là.

Uniquement par la conscience alors, la foi ?

Ta question reflète de la peur, ma soeur. Observe ton mental et les complications qu’il crée. Alleluiah

 

Quand on accède à cette vibration qui semble si naturelle, comment se fait-il qu’on en ait aussi peur , de cet Amour infini ? …J’ai du mal à comprendre qu’on ait du mal à contacter cela, à accepter d’être baigné dans cela ?

Je ne savais pas que cette vibration vous faisait peur… Je sais que vous ne la reconnaissez pas, oui. Je sais que vous croyez ne pas la sentir parce qu’elle est tellement naturelle que vous ne l’identifiez pas. C’est également parce qu’elle est extrêmement ténue, et immense à la fois, qu’elle n’appartient pas au spectre de ce que vous savez balayer vibratoirement en conscience. Cela est une hypothèse que je fais. Ainsi tu me dis que selon toi cette vibration fait peur…

Il y a une telle différence avec l’amour terrestre et toute la conception qu’on peut en avoir…

Peut-être que ce qui vous fait peur, c’est que cette vibration qui s’appelle Amour ne ressemble absolument pas à ce que vous connaissez comme vibration d’Amour, et que vous croyez reconnaître une sorte de froideur ou de neutralité qui vous déroute. C’est bien pour ça qu’il vous a été dit que vous ne la reconnaissiez pas et que vous ne la connaissiez pas…

Cette vibration, en effet, provient d’une gamme de fréquences vibratoires que vous n’avez pas du tout l’habitude de fréquenter; ce qui fait qu’à ce titre vous ne la reconnaissez pas et croyez ne pas la percevoir. C’est ce qui fait toute sa force, aussi. C’est ce qui fait également que justement, pour reprendre une des questions posées, il ne peut rien lui arriver… Vous avez coutume, disons, de percevoir des fréquences vibratoires qui relèvent -selon votre niveau de conscience et d’évolution à chacun- soit de votre environnement terrestre, soit de votre environnement galactique, soit pour certains (qui sont beaucoup plus rares) de votre environnement intergalactique, et appartenant à votre Univers.

Mais cette vibration qui, comme il a été dit, n’est pas limitée à un Univers, repose donc sur des bandes de fréquences que vous n’avez pas coutume de rencontrer… Par ailleurs je pense que vous savez reconnaître la vibration de la Source, parce que cette vibration vous est connaissable au sein de votre Univers, même si la Source est infiniment plus illimitée et déborde tout ce qui peut s’appeler Univers ou Multivers. Toutefois, la vibration de la Source, à l’intérieur de votre Univers, épouse une certaine fréquence que vous savez entendre – et Dieu merci, pourrait-on dire, sinon vous ne pourriez la percevoir… Et donc, il semble que certains d’entre vous auraient peut-être désiré que cette vibration soit calée sur un niveau de fréquence ressemblant à la vibration de la Source par exemple, ce qui vous aurait permis de l’identifier, ou à une vibration analogue disons, et ce n’est pas le cas.

Je ne peux pas vous expliquer davantage pourquoi, si ce n’est qu’il était bien évidemment nécessaire que vous puissiez percevoir la vibration de la Source, et qu’elle vous a été transmise sur des fréquences qui faisaient vibrer aussi un petit peu vos cordes émotionnelles -en particulier celle de la compassion, que vous pouviez reconnaître comme illimitée par exemple dans cette vibration de la Source, ou d’un Amour (au sens où vous le connaissez), bien plus immense que celui que vous pratiquez, mais que vous saviez reconnaître en tant que tel… Or la vibration d’aujourd’hui n’a pas été filtrée par ce canal de fréquences auquel vous étiez accoutumés.

Pardonnez-moi si ces explications sont un peu étranges, mais vous avez tout notre Amour et vous le savez. Et sachez que cet Amour, celui de cette vibration-là, vous fait vivre et qu’il est ce qui porte toute notre musique. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 30/06/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Istom Huïam – Ancêtre Elohim- N°1



chant

En ce jour, je vous parle… J’emploie votre langage, après vous avoir fait entendre le mien. Vous désirez que je me nomme. Ainsi, sachez que mon nom se dit Istom Huïam : ainsi je m’étais annoncé(e) à l’avance.

C’est un grand honneur et une joie d’être parmi vous. Mon corps, si vous souhaitez l’imaginer, a pour vous l’apparence proche de vos grandes tortues géantes, et je suis très, très ancien (ou ancienne). Néanmoins cette apparence étant ce qu’elle est j’appartiens de par ma vibration à la Confrérie des Elohim, dont je suis disons une espèce à part.

Quel est le but de ma visite ? Vous allez le savoir. Considérez-moi comme appartenant au monde des Ancêtres. Les Ancêtres sont donc ceux qui à l’origine ont déposé les lignées, ainsi que quelques lois de base (je ne prétends gouverner personne pour autant.) Je vous indique simplement ce que je suis, et je m’adresse à vous avec le plus grand respect, ainsi que le plus grand respect de moi-même.

J’appartiens donc, pourrait-on dire, aux Ancêtres de la Création. Les Elohim, tels que vous les connaissez, sont une descendance plus raffinée et plus complexifiée : dans leur vibration, leurs éventails de compétences et leurs expressions en tant que créateurs, que l’espèce à laquelle j’appartiens. Je suis en quelque sorte leur grand-mère, ou leur grand-père, bien que ce mot ne soit qu’une convention que j’adopte pour signifier quelque chose dans votre langage – car les Elohim n’ont pas besoin de grands-mères, en ce qu’ils sont… C’est juste pour vous indiquer l’existence d’un lignage et d’une affiliation que j’emploie cette comparaison.

Il importe donc à présent que vous les Terriens vous reconnaissiez individuellement que vous êtes affiliés à certaines lignées, à certains lignages, et que ces lignages vous ne les partagez pas nécessairement avec votre famille terrienne – famille biologique comme vous dites.

Sachez que ces lignages sont extrêmement variés car l’univers et les multi-univers sont remplis de peuples extrêmement nombreux qui se sont développés dans leurs propres environnements – dans leurs éco-systèmes pourriez-vous dire – qui s’inscrivent dans des galaxies différentes, des systèmes comme votre système solaire, où des planètes gravitent autour d’une ou plusieurs étoiles, ainsi que d’autres formes d’habitats – car tous les êtres n’habitent pas des planètes comme vous mais certains habitent par exemple des nébuleuses ou des ondes, des systèmes d’ondes… Sachez simplement de ce fait que les lignages sont extrêmement nombreux, et qu’il va vous appartenir maintenant, pour beaucoup d’entre vous, de redécouvrir la biorésonance en vous de l’appartenance à un certain lignage, car cela est intrinsèquement un constituant de vous et de votre Être, et même de votre corps.

Sachez que dans l’ensemble des codons qui constituent vos ADN sont présents un certain nombre de codons directement imprimés par ce lignage; et c’est très important car c’est ainsi que l’univers et les multi-univers sont architecturés, par ces bio-résonances qui forment les structures subtiles, résonantes, qui sont en grande partie ce qui fait tenir la structure générale d’un univers ou d’un ensemble d’univers.

Il vous appartient donc de reconnaître en vous l’existence et la joie de ces résonances, car elles vont vous être utiles et vont vous permettre, du moins pour une partie importante d’entre vous, de déployer des capacités que vous ne vous connaissez pas – ne serait-ce que des capacités de communication avec votre lignage par exemple, mais aussi certaines capacités vibratoires, que je ne peux pas détailler car ce canal n’a pas les moyens langagiers et conceptuels de les comprendre ni même de les entrevoir de façon exprimable dans votre langage.

Certains groupes humains sur votre planète, je le sais, ont conservé ce que vous appelez les cultes des Ancêtres : ce qui leur donne une sagesse et un recul par rapport aux événements qu’ils peuvent traverser, et qui leur donne aussi non seulement cette capacité de bio-résonance avec leurs ancêtres qu’ils honorent par ces cultes; mais également le fait même d’avoir des ancêtres, et ainsi le fait même d’appartenir vibratoirement à des lignages, qui sont des structures absolument vitales dans leur façon d’être regroupés en  société.

D’autres peuples de votre planète ont intégralement perdu ces notions, et se figurent que leur individualité toute puissante n’a que faire de ses origines. Cela ne les aide pas car, ainsi munis de ces croyances, ils sont coupés de leur conscience et de leurs capacités bio-résonantes (en partie). Le fait même de ce qui les relie à leurs lignages – ceux dont je vous ai parlé – le fait d’en être coupés par des croyances et ce que vous appelez conscience (et qui n’est autre que votre mental tourné vers vous-même, en grande partie du moins), le fait donc d’être coupés de la résonance de ces informations vous affaiblit; et je ne suis pas là pour vous inviter à vous lamenter : c’est juste une information que je vous délivre dans le cours de mon propos.

Je vous invite donc instamment, car je sais que les personnes qui écoutent et qui lisent ces messages font partie pour la plupart de ces gens qui sont coupés de leur notion même de lignage… Il vous reste par conséquent à vous pencher, en vous-même, sur la résonance de ces codons – que vous possédez dans vos ADN – avec les lignées très précises qui structurent en partie ce que vous êtes et qui vont vous permettre aussi d’aller vers ce que vous serez, ou de retourner vers ce que vous êtes : c’est la même chose.

Je ne suis pas en train de vous proposer un cours de généalogie… Je me rends compte à quel point votre système conceptuel et votre langage me limitent dans ce que j’ai à vous communiquer, car je me rends compte  – avec mes nombreux capteur s- que mes propos risquent de finir par vous ennuyer, et cela est bien loin de mon désir… J’avais à vrai dire une grande joie à pouvoir venir vous exposer cette essence de vos lignages, et j’espère pouvoir encore vous la communiquer : je vais donc tenter de modifier quelque peu ma façon de m’exprimer, après vous avoir exposé ces données.

… Je vais vous inviter à visiter vos corps d’une certaine façon, cela pour tenter de vous aider à réveiller en vous la bio-résonance de ces lignages dont je vous ai parlé. Bien évidemment, vous êtes libres de faire ou de ne pas faire ce que je vais vous proposer, mais je vous invite à le tenter et prenez cela comme un jeu. Je vous rappelle que les Elohim dont je fais partie adorent jouer, le jeu étant une des méthodes de création les plus éprouvées dans tous les univers.

Je vous invite donc à jouer avec votre corps en le faisant osciller, et je vous invite à adopter dans votre oscillation le mouvement tournant, soit d’une spirale, soit d’une galaxie, qui vous le savez s’apparente souvent à une spirale bien qu’il y ait différentes formes de galaxies, mais il y a mouvement… Soit (si cela vous convient mieux) la forme d’un lemniscate, qui donc se déplace dans un mouvement infini.

Je vous invite donc à adopter ce mouvement par plaisir, par jeu, et à porter votre conscience de façon subtile, très subtile et très sage dans ce jeu, sur le fait que chacune de vos cellules et chacun de vos brin d’ADN et chacun de vos codons sont mis en mouvement dans ce jeu : soit dans un mouvement de spirale, soit dans un mouvement de lemniscate, soit dans le mouvement proche de cela, mais personnel, que vous aurez adopté… Et puis par votre respiration vous allez ajouter – toujours en conscience, comme vous dites dans vos activités de développement personnel que nous connaissons bien et qui parfois nous amusent –  vous allez donc ajouter le mouvement de votre respiration, qui est un autre mouvement mais qui attise  (comme on attise le feu)  la conscience de vos cellules et la conscience de vos ADN et de vos codes génétiques.

Comme vous voyez, c’est extrêmement simple, surtout qu’il s’agit d’un jeu. C’est un jeu qui donc peut remettre en mouvement – car votre conscience, votre pensée, votre intention le demandent, et votre coeur le demande – remettre en mouvement ce qui s’est oublié… Je sens que cela vient : je sens que cela se réveille… J’ai le pouvoir de sentir beaucoup de choses puisque je suis – je vous le rappelle – un ancêtre de vos créateurs. Il y a donc entre vous et moi des éléments de bio-résonance. Je suis donc à l’écoute, parfaitement, de ce qui se passe en vous.

Ne croyez pas que votre pensée doit s’emparer du contrôle de ce qui se passe, et n’ayez pas la naïveté de croire que le nom formulé en langage terrestre de votre lignée va vous être révélé par ce jeu : ce serait d’une outrecuidante naïveté de votre part. Cependant, la résonance, très précise et très réelle, de votre lignage, peut dès à présent (…je cherche les mots pour m’exprimer) accepter de se réveiller dans la forme qui est la sienne, et ainsi communiquer très subtilement et très lointainement avec les lignées d’origine : autres planètes, autres galaxies, autres formes de vie comme je vous l’ai dit, auxquelles vous appartenez de façon infinie… Ce qui peut vous guider de façon ultime et vitale, soit dans votre départ de la planète, soit dans les voyages trans-dimensionnels, voire trans-univers, que vous pourriez avoir à réaliser pour vous rendre là vous serez appelés à être et à demeurer.

J’ajouterai – et je vous invite à continuer votre mouvement, votre jeu, votre petite danse des cellules pendant que je vous parle de votre nouvelle planète – j’ajoute donc que la nouvelle forme en cours de manifestation de votre Terre, qui comme vous le savez se transforme, va certes accueillir beaucoup d’entre vous – et c’est une grande joie ; mais  va également accueillir des visiteurs porteurs de leurs origines… Et cela sera une grande joie pour vous – ceux qui habiteraient, qui demeureraient sur cette nouvelle planète – d’être pleinement conscients et résonants avec vos lignages, et non plus dans cette « conscience » un peu égotique que vous avez été obligés d’adopter dans votre état d’humanité coupée de ses sources et de la Source.

Le jeu peut consister aussi à faire des sons : vous pouvez chanter avec les codons de votre lignée si cela vous sied. Vous pouvez danser, vous pouvez respirer les couleurs de votre lignée, mais cela n’est pas si aisé à découvrir. Certains d’entre vous ont commencé à l’apprendre mais vous êtes peu nombreux… Ainsi donc, jouez, chantez, dansez, acceptez d’offrir cette conscience à vos cellules et à vos gènes, et moi, vieille grande tortue géante, ancêtre de la Confrérie des Elohim, je me réjouis et je vous offre si vous le voulez, un morceau de mon chant…

…chant…

Pour terminer je vous adresse tout l’Amour que je porte et qui me constitue, et qui vous constitue, car cet Amour a traversé ces lignées, cet Amour fait partie du courant qui les constitue, qui les fait tenir et qui donc structure-  comme je l’ai dit plus avant – l’ensemble des univers. Cet Amour, je vous le transmets, sentez-le à cet instant étinceler dans vos codons.

Je vous aime et il en est ainsi. Je suis Istom Huïam et je me réjouis de cette lignée d’Amour que nous reconstituons en conscience.

via Christine Anne K. le 6/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (Melchisedek) – n°1

Bienvenue, enfants de la Loi de l’Un.

Je suis celui qui se présente comme Orionis ou Melchisedek le prêtre des prêtres.

Je viens en cet instant m’adresser à vous, à vous qui êtes bénis de toutes les grâces ,en cette planète qui se tourne peu à peu vers son ultime transformation, ainsi qu’il en a été décidé très posément par l’ensemble des conciles archangéliques, des conclaves, de la Source et des multi-dimensions, réunis dans l’Amour, la sagesse, la joie, la paix du Christ, et pour les siècles des siècles, comme il est dit dans vos évangiles…

Ne croyez pas que j’emploie cette formule par hasard ou par référence au passé. Il est simplement formulé ainsi, que le temps n’a plus d’importance tel que vous l’avez connu. Par là même, votre perception ne peut être la même que celle que vous avez connue jusqu’à maintenant. Vous êtes entrés et vous êtes en train d’entrer dans un cycle du
temps dont la forme vous est encore inconnue. Il vous est demandé simplement de
vous ouvrir à cette perception et à cette notion, que votre vécu et votre rapport au temps sont en train de se modifier; et il vous est proposé, vous êtes invités, à accueillir en vous les prémices de cette nouvelle forme du temps qui peu à peu va se déployer.

Ne cherchez pas à comprendre avec votre mental. Ce sont vos cellules qui les premières vont enregistrer et résonner avec cela. Ainsi, les processus physiques de votre corps vont en être affectés, subtilement pour commencer. Mais le temps linéaire que vous appelez chronos, avec cette peur de la dévoration qui vous a tant imprégnés, dans ce chronos -et le mythe qui l’accompagne-, ainsi ce temps-là est en train de cesser d’être, car il est lié à cette courbure de la Lumière et à cette courbure du temps qui furent réalisés il y a bien longtemps dans votre monde, et qui a présent sont
en train de s’effacer et de se déconstituer.

Nous vous demandons d’être attentifs et joyeux car votre corps sera dorénavant prêt à vivre un autre temps dans ses cellules, dans ses structures, dans ses constituants organiques, dans ses constituants subtils, ce qui fait que ce que vous appelez la marque du temps n’aura plus les mêmes effets, et que les processus que vous appelezmaladies ne pourront plus se dérouler sous la marque du temps. Vous avez là un aperçu qui peut vous aider, dans un premier temps, à simplement entendre très subtilement en vous ce changement.

C’est une grande nouvelle pour l’humanité et nous vous remercions de pouvoir en être quelques uns des premiers porteurs, car vous n’êtes pas les seuls, bien évidemment, à qui elle est communiquée.

 

Le temps est un vaste manteau d’illusions. Le véritable temps est joie. Ainsi, ce que vos cellules commencent à expérimenter n’est autre que cela : la joie, l’instant, la perfection de l’instant présent. Passé et futur ne sont plus que des notions anecdotiques oudécoratives qui appartiennent au « passé »; c’est-à-dire à l’Histoire, aux légendes de votre humanité souffrante en toutes ces époques de temps recourbé, dont elle a porté le joug avec infiniment de sagesse dans la souffrance, et d’endurance, et de joie cachée au fond des cœurs.

Cette joie qui est au fond des cœurs est exactement ce dont nous parlons. Cela veut dire que ce germe du temps, qui est joie, réside au fond de votre cœur depuis des éons
et qu’il vous appartient maintenant de le déployer, de le faire vivre, de le faire croître, d’être en résonance avec. Ainsi ce petit enfant qui, là, tout près de ce canal, silencieusement, nage en sa mère, connait cette joie et ne connait presque rien d’autre. Ainsi ces enfants seront à présent les enfants de ce temps-là. Ces enfants grandiront, car ne croyez pas que ce que j’ai dit impliquerait que la croissance biologique et organique n’a plus raison de fonctionner. Néanmoins, il y aura des différences, et pour ceux d’entre vous qui connaissent l’âge adulte, voire le vieillissement, certains processus comme vous l’avez compris vont être modifiés.

Vous serez à présent des êtres de joie chez lesquels le processus falsifié génétiquement -et lié au temps- de flétrissement, de dégradation, de pourrissement, de déformation, d’aliénation, d’altération, tout cela lié à ce temps falsifié dont je vous ai parlé; tous ces
processus ne peuvent continuer de se produire. Vous pourriez me demander s’il y
a des capacités de régénération dans vos corps, liées à ce changement… Il vous
appartiendra, par votre joie, de créer de tels processus de régénération, si tel
est votre choix et si tel est votre chemin.

Je vous remercie. Je vais me retirer. Toutefois, je peux répondre à une ou deux questions au sujet de ce que je viens d’exposer, si quelque chose n’est pas clair pour vous.

 

J’ai une image. Vous avez parlé du temps courbé. C’est comme si cette courbe devenait maintenant verticale, de haut en bas,

ce qui fait qu’il n’y a plus de passé et futur…

 

Il n’y a plus de passé/futur au sens où vous l’avez toujours entendu, compris, pratiqué. Il y a effectivement une notion de verticalité, restituée, redressée. Il y a également une
horizontalité. L’image d’une croix peut donc être en quelque sorte employée, le centre de cette croix étant l’instant de la joie. La ligne horizontale pourrait s’appeler résonance et la ligne verticale, reliance. Mais le point de Lumière qui est au centre est le seul élément qui fait vivre cette croix, qui n’est à envisager que comme une image qui peut vous aider mais à laquelle vous ne devez pas vous fixer.

 

S’il n’y a pas d’autres questions,
je vous prie de recevoir la bénédiction des Anciens et de la galaxie tout entière.

Je suis Orionis, je vous envoie tout mon Amour.

 

via Christine Anne K. le 24/01/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.