Marie-Madeleine -n°20. Jeu des Co-Créations & Appel intérieur

– écouter M-M.
– écouter le Chant qui succède

Humanité Bien-Aimée,
Frères et Soeurs de Terre que je chéris, de toute ma Veille et ma Joie d’être proche de vous.. C’est moi, Marie-Madeleine, depuis ce Plan vibratoire de Sirius C que vous connaissez.

Je porte et je suis la fructification de vos propres créations.
« Quelles créations ? » me direz-vous…
Il y en a tant, n’est ce pas…
… petit silence…

Ces créations, certes, vous appartiennent et appartiennent à (en grande partie du moins) cette réalité illusoire limitée dans laquelle vous fonctionnez. Mais il y a également celles -fort nombreuses- qui s’étendent, sans peut-être que vous le sachiez bien, dans d’autres dimensions.
Et dans ce Plan de Sirius C, nous les recevons, celles-là.
Nous les honorons, nous en prenons acte, nous nous en réjouissons et nous les contemplons.

Parmi ces créations, il en est bien sûr certaines qui portent à être chéries et observées davantage car elles sont, véritablement, vivantes et porteuses d’innombrables germinations issues de vos propres capacités, de vos intelligences, de vos coeurs, de vos intuitions créatrices et de vos compétences.

…silence vibrant…

– J’ai installé une certaine somnolence dans mon canal. Cela est délibéré. Vous observerez donc sans doute que le débit et la forme de nos propos vont être un peu marqués par cela.-

Dans les créations dont je vous parlais et dont je vous parle, il importe que vous sachiez ceci : nous vénérons particulièrement celles qui proviennent directement, ou presque directement, des jeunes enfants qui sont parmi vous. Car ce sont les plus novatrices bien sûr, mais également les plus fourmillantes de ces multiples micro-géométries que votre oeil ordinaire ne sait pas déceler – mais que votre oeil intérieur, qui se développe, peut apprécier, parfois, voire de plus en plus.

Les jeunes enfants qui sont parmi vous ont la capacité naturelle et innée de voir beaucoup mieux que vous, sachez-le – de comprendre au-delà de ce que vous comprenez habituellement  pour la plupart d’entre vous. Ils ont la capacité de combiner les formes avec un Art qui surpasse la majorité des vôtres.

…silence…

Leurs créations sont donc de véritables petits joyaux de Germination et -parfois- de Perfection déjà présente et accomplie.
Il ne s’agit pas, bien évidemment, des jolis dessins qu’ils font avec amour à l’école pour les rapporter à la maison… Néanmoins, ces jolis dessins faits avec amour portent, bien au-delà de ce que vous pouvez y trouver de votre regard banal, de nombreuses constructions savantes, musicales, et qui participent bien souvent de ces Créations Collectives dont je suis en train de faire état.

… silence vibrant…

Nous allons commencer à présent une sorte de Jeu.
Cela n’est pas ma coutume n’est-ce pas, mais cela est la coutume bien souvent des Elohims – et j’adopte en ces instants leur méthode créative et de Co-Création, que certains d’entre vous d’ailleurs pratiquent, pour le plus grand bien de tous.

Le Jeu que je souhaite vous proposer, repose sur quatre piliers musicaux.
Il s’agit de Musique Intérieure.

Considérez donc que ces quatre piliers sont installés autour de vous mais que la musique intérieure en quelque sorte leur répond – de l’intérieur de vous.
Chacun de ces piliers reçoit de vous une musique intérieure qui n’est pas la même que celle que reçoit l’autre pilier. Et cependant il y a Accord parfait, en vous, entre ces quatre Aspects de cette musique intérieure.

Si vous n’êtes pas capable de l’entendre : n’élaborez pas une construction imaginaire s’il vous plaît, pour vous dire que vous entendez quelque chose et que ça marche – nous n’en sommes plus là, n’est-ce pas !!
Acceptez cette Construction qui je le sais vous échappe en partie  – du moins à cette fonction de contrôle mental que vous aimez tant exercer.

Eh bien, cette Construction, mes Très Aimés, va vous permettre de jouer les uns avec les autres.
Et de même que les enfants, les petits enfants dont j’ai parlé, savent naturellement co-créer des constructions subtiles que Nous reconnaissons comme ces Créations dont je vous ai parlé  – de même, vous allez pouvoir dans ce Jeu connaître une expérience assez voisine.

Détendez-vous et laissez vibrer votre Musique Intérieure.

Je ne vous ai pas indiqué d’emplacements pour ces quatre piliers, mais cela n’est pas un oubli de ma part…

… silence…

Acceptez un temps d’être aveugle – et d’ignorer dans votre fonction de contrôle mental les places et les formes de ces piliers.
Ils sont là.
Ils sont en résonance avec votre corps physique et certains de vos corps subtils, et  dispositifs subtils.
Je les ai appelés des piliers, car ils portent.
Ils portent justement une Co-Structure que par votre Musique Intérieure vous êtes en mesure de nourrir et de faire se développer.
Et si je vous ai présenté cela comme un Jeu, c’est simplement parce que le Jeu est créateur. Il ne s’agit pas (et en aucun cas !) d’un divertissement.

… silence vibrant …

Je vais à présent vous parler de ce qui en vous aspire à participer à ce Jeu.
Car il y a chez vous cette immense aspiration à co-créer et à être partie prenante -dans vos justes attributions et dans vos parfaites compétences- de cette Architecture peut-on dire, de cette Conformation immense, multiple, complexe et ordonnée (ou suffisamment ordonnée) dans Laquelle chacun peut, à sa véritable Place, élaborer sa Part – en toute Complétude, en toute Satisfaction, en toute Intelligence, en toute Beauté, et en toute Paix intérieure.
Vous êtes donc ardemment désireux de cela, reconnaissez-le.
Vous ne sauriez le nier, n’est-ce pas..!

Entendez en vous cet Appel.
Entendez en vous cette Joie d’être Là  et pleinement Là.
Entendez cet Appel de vos intelligences, de vos coeurs, de vos sagesses et de vos partages..!
Eh bien cet Appel en vous, cet appel ardent et justifié, qui a toute sa beauté, sa droiture et sa vérité, contribue directement à la Musique Intérieure dans le Jeu ( un insecte s’est mis à bourdonner puissamment )  dont je vous ai évoqué de façon si floue la mise en place.

… silence vibrant…

Ecoutez donc vibrer cela en vous.
Et vous pouvez continuer d’ignorer la place de ces quatre piliers, car ce qui importe en cet instant, c’est la vibrance et la droiture de cette Musique et de cet Appel intérieurs.

Et lorsque vous aurez véritablement su vibrer votre véritable Place dans ces multi-architectures et compositions, la place des quatre piliers dont je vous ai parlé, ceux du Jeu, vous sera automatiquement révélée, sue, connue et explorée.

… silence vibrant…

…Certains d’entre vous, et fort heureusement, ont déjà su ou pu atteindre cet état, cette Place.
C’est bien le cas de la personne à travers qui je m’exprime, et c’est le cas d’un certain nombre d’autres – quelles que soient leurs fonctions. Car toute fonction, tout travail, toute activité humaine, dès lors qu’il est à sa Place, vibre de la même manière cette authenticité et cette performance dans la Création et dans le Jeu partagés.

… long silence vibrant …

Je vous ai déjà parlé, il y a quelque temps, d’être à sa juste Place. Et par là-même, je vous invitais déjà à cette mise en place, à cet effort, à ce lâcher de certaines croyances vous concernant vous-même.
Et ce dont je parle aujourd’hui, certes, se cumule avec ce dont je parlais ce jour-là – mais c’est d’un autre niveau, également.

… long silence vibrant …

Dans le Jeu que nous sommes en train, ensemble, d’explorer, et de par ce Jeu : il vous est donné de réunir différents aspects de vous, comme si vous les tressiez en un brin qui les réunit tous et qui les rend interagissants et solidaires.

– Ne vous demandez pas quels sont ces différents aspects car, encore une fois, dès lors que votre tentative de contrôle mental s’exerce, vous êtes un petit peu (ou de plus en plus) éloignés de ce qu’est ce Jeu.-

Ces différents aspects de vous donc -que vous ne savez pas en cet instant détailler- se tressent solidement.
Ils se tressent sous l’effet justement de cette Musique intérieure : celle qui répond, dans leur diversité, aux quatre piliers dont je vous ai parlé, et celle qui est en résonance parfaite avec cet Appel vibrant en vous, d’être Vous Là où vous êtes le plus bellement au Service de ce qui vous fait Être – et de ce qui fait être le Tout auquel ardemment vous désirez contribuer et appartenir en toute Plénitude.
Vous commencez à me suivre, n’est-ce pas…

Car ce qui tresse ces différents aspects de vous que vous n’avez pas su analyser, est justement ce qui serait appelé à durer / ce qui EST appelé à durer – car quittons le conditionnel pour affirmer le présent et sa pérennité !

Il n’y a donc plus à observer la diversité et la disparité (voire l’éparpillement) de certains aspects de vous, mais bien au contraire à accepter et reconnaître qu’ils puissent se tresser ainsi solidement, solidairement – dans cette vibrance si unique qui vous permet alors de réaliser, au sein de ces piliers, nourris par votre Musique intérieure, la véritable Essence de vos Capacités uniques, créatrices, co-créatrices et tout à la fois humbles. Vraies, puissantes, absolument parfaites.

Moi, Marie-Madeleine, je vous dis : soyez ce Jeu.
Soyez comme la beauté des jeux de ces jeunes enfants qui sont parmi vous, et qui malgré les contraintes et les carcans que leur impose votre système éducatif, parviennent néanmoins à vous faire parvenir ces formes de toute Beauté.

silence, avec rythme vibrant, pulsant, depuis l’extérieur…
puis silence vibrant

Il n’y a pas de fin à Cela.
La Soif est en vous.
La Soif vous étreint la gorge et le coeur.
Elle affaiblit votre tonus musculaire.
Elle vous fait languir, parfois elle vous obsède – malgré les subterfuges et les artifices que vous employez pour tenter de l’étancher  ( toux ) comme vous pouvez, avec ce qui se présente, au lieu d’aller l’étancher en vous-même à cette Source Vibrante que nous cherchons à tresser le plus solidement et le plus finement qui soit.
Votre Soif est palpable, votre Soif existe.
Votre Soif vous appartient.

Un Chant pour cette Soif sera délivré tout à l’heure. Et vous l’écouterez et vous y reconnaîtrez Ce qui en vous coule, et permet de Boire.

.. silence vibrant…

Etanchez votre Soif en vous-même !
Vibrez !
Ce qui étanche votre Soif est ce son intérieur qui répond à ces quatre Piliers de Sagesse, de Droiture, d’Authenticité et de Fermeté.
Soyez donc le Centre de ces quatre piliers !

Et acceptez que dans le Jeu, cela soit partagé en infinitude et en nombre avec tous vos Frères et Soeurs, non seulement de ce Plan dans lequel vous vivez, mais des autres Plans; afin qu’enfin votre Soif soit étanchée, que votre Place soit occupée, et par Vous-même – et non pas par un autre, qui par erreur ou par abus s’y serait installé.

Ainsi, ce Jeu créateur vous apparaît dans toute sa réalité, sa puissance.
Et alors ces Créations dont je vous ai parlé -celles que nous chérissons, Nous- englobent ce Jeu et le magnifient. Car il n’est autre que le Jeu de votre Vérité partagée, dans la Création de vos propres Ressources..!

Nous vous encourageons, Nous, les Êtres qui vous accompagnent en Sirius C, à accepter pleinement cela. Et nous nous réjouissons -tant !- d’observer et de chérir cette incessante Création partagée.

Je vous salue, mes Très Aimés.
Je suis Marie-Madeleine de Sirius C, que vous connaissez bien, n’est-ce pas…
Chers Frères et Soeurs, je vous dis à  bientôt.

N’oubliez pas d’apprendre à étancher  votre Soif dans le Chant qui va suivre d’ici peu.

Alleluia

écouter le Chant pour la Soif qui suit ce message

 

via Christine Anne K. le 19 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Seh’elam Anna, de Sirius (HCIG) – n°7 – Echanges..

cliquez pour écouter

Recevez mes salutations, O Humanité bien-aimée.

Vous me connaissez, je suis Seh’elam Anna, de Sirius, membre des Hautes Consciences Intergalactiques, et Forme… Forme si étendue que : ne cherchez pas à me concevoir, ni avec des contours, ni avec quoi que ce soit qui corresponde à votre façon de vous représenter un individu…

Voici donc j’ai choisi de revenir, après un certain temps.
J’avais indiqué que je reviendrais, ou non, selon certains choix et certaines évolutions, émanant de vous. Voici donc que ces choix font que mon retour en ce jour est approprié, et c’est une Joie!

silence vibrant

Je vous invite à présent à vous glisser de votre mieux dans le plan de ce nouveau mental auquel vous avez été un petit peu familiarisés et qui vous est accessible… Il n’y a bien évidemment aucun effort de votre petit mental pour cela si ce n’est d’abdiquer ses prérogatives…

…Et je procède à l’ajustement vibratoire dont nous avons besoin avant de poursuivre.
Cela, en silence.

silence vibrant

…Vous pouvez considérer à présent, mes très aimés, que nous sommes en train de voyager ensemble. J’emploie le mot voyager car il vous permet aussi de vous ouvrir toutes possibilités de surprise, d’inconnu, et de plaisir d’être là.

Et soyez bien avertis, conscients, que si un certain cortège de mots et de phrases accroche encore -et nécessairement- à votre fonction mentale ordinaire; il y a, dans le niveau plus élevé de ce nouveau mental, un véritable train d’informations parallèle, fluide, absolument nécessaire, et qui sera fort bien reconnu de vous – sans aucun effort d’analyse, sans aucun souvenir à décortiquer, mais dans la Joie, dans l’Harmonie, dans la Sagesse et dans la super Intelligence dont vous êtes doués en cet instant.

Il y a en ces instants un certain nombre de grilles sonores.
Je sais que vous les entendez chanter, vibrer, nous en avions parlé…
Elles ont épousé une certaine architecture, qui constitue cette nouvelle forme matricielle sonore et harmonique qui englobe et nourrit votre évolution fulgurante – et cela fut votre choix.

Ecoutons bien ensemble les éléments et les configurations et leur interaction, dans cette architecture.

silence vibrant

Il y a beaucoup de niveaux de subtilités. Il y a beaucoup de qualités de lumière qui interragissent. Il y a des émissions sonores, des fréquences, des rythmes, des pulsations, des plages mélodiques, des échelles harmoniques, des nombres.

Tout cela en vérité vous le savez.

silence vibrant

Et nous contemplons avec soin et avec attention, de nos regards et de nos écoutes conjoints en cet instant, vous et moi, l’ensemble de cette configuration -cette co-création- et nous l’aimons.

Nous observons qu’elle fonctionne harmoniquement, avec stabilité, avec Joie.

silence vibrant

L’architecture des nombreux passages, entre ce qu’on appellerait un dedans et un dehors, est parfaitement stable et harmonieuse également : les tonalités sont ajustées, les seuils d’intelligence sont fonctionnels, la vibration de l’Unité se fait entendre comme un appel…

silence vibrant

…Nous allons à présent -moi avec vous, vous avec moi- et cela sur votre demande, émanée des synthèses de votre Intelligence Collective, procéder à l’intégration d’un petit ensemble d’éléments harmoniques supplémentaires…
Et pour cela, pour cette installation, je vais durant quelques instants adapter ma propre Forme pour englober, de façon pleine et sécure, la globalité de ce qui constitue votre Planète et votre Système -avec l’ensemble de ses structures subtiles et magnétiques et le maintien de ses champs gravitationnels- cela pour que l’installation des éléments en question se fasse en toute fluidité.

-Nous attendons simplement l’instant précis de ce début d’installation…
Quand à moi, j’ai déployé ma Forme dès le début de cette intervention, et je la maintiens.

Musique / vibration

Voici que cette installation se met en route.

Musique / vibration

Tel que je l’observe, il y a 6 paliers qui vont se présenter.
Et vous êtes parfaitement en état, en fonction, en place, en Harmonie.

Musique / vibration.

…Voici qu’un 7ème palier apparaît comme une belle nécessité. Prenons soin donc de l’ajouter, en harmonie et en stabilité.

Silence vibrant.

L’Harmonie et la Beauté de cette nouvelle petite construction est maintenant indéniable : totalement perceptible et déjà active, n’est-ce pas ?!

Vous pourriez vous mettre chacun, dès à présent, à la chanter quelques instants : pour ajouter votre voix à ce qui déjà s’est installé comme un chant supplémentaire.

Chant

Ainsi vous pourriez chacun / chacune, de votre propre volonté la chanter -et vous le ferez, je vous y invite… Dès à présent qu’a été posé ce qui devait être – car cela était votre choix.

silence vibrant

…Il y a également à déposer les quelques éléments qui sont devenus superflus du fait de ce qui vient d’être mis.
Et je sais que vous êtes prêts à déposer, déconstruire et recycler les éléments en question qui ne sont plus utiles dorénavant.

Cela est donc la seconde partie de notre oeuvre conjointe.

silence vibrant

Et je maintiens bien évidemment l’enveloppement de ma Forme au cours de cette opération deuxième… Je ne fais rien d’autre car c’est vous qui oeuvrez… Et je sais que vos équipes sont prêtes, parfaitement informées, structurées, intelligentes et maîtres de la situation…

silence vibrant

Cela est de toute Beauté. Et sachez que nombre de vos frères et soeurs de cet Univers, de cette Galaxie, et d’autres, vous observent avec la plus grande Joie…

Musique / vibration

…N’ayez pas de regret. N’ayez aucune crainte quant au démantèlement de cela, bien au contraire ! Voici que vous allez pouvoir devenir encore plus grands.

Silence vibrant

Vous pouvez encore chanter, afin de parfaire ce que vous êtes en train de vivre en cet instant – en ces instants et en ce qui s’offre à vous à présent.

Chant.

Il s’agit bien d’une forme d’Adieu : cela dans votre langage un peu émotionnel…
Mais la Joie qui remplit vos coeurs et vos regards, dans votre pure Sagesse, est sans égale.

Je vais maintenir ma Forme enveloppante : encore le petit temps qu’il va, disons, falloir pour que tout soit harmoniquement stable, simple, fluide, cohérent, établi.

Cela est ma joie et mon rôle, de tous temps et de toutes dimensions.

Et si je vous fais mes adieux, sachez bien que cela est en paroles mais que cette Forme demeure le temps nécessaire, et se défera – dès lors que tout est parfait, ce qui ne saurait tarder.

Je célèbre donc avec vous cet état d’avancement et de réalisation, grâce à cette co-création qui est entièrement votre oeuvre -avec mon assistance, de par ma fonction, et avec le regard aimant de vos nombreux frères et soeurs, extérieurs mais présents quels que soient leur forme, leur dimension, leur nom, leur fonction, leur vibration…

Et je vais me retirer et je vous salue.

Je suis Seh’elam Anna de l’ordre des Melchizedech et membre de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques.

Avec tout mon Amour, et votre Sagesse.

Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 20 octobre 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

…retrouvez les autres interventions de Seh’elam Anna

Anasharanda Ool- Elohim (II) de la Terre – Co-création…

L’enregistrement de ce message n’ayant exceptionnellement pas fonctionné, voici d’une part un petit résumé écrit de la nature de son intervention (de mémoire); et par ailleurs –en écoute- un code sonore d’accès unique aux Archives Akashiques pour ce message (comme cela a eu lieu une autre fois). La manière d’employer le code est expliquée en intro de sa diffusion sonore.
Ceci nous offre n’est-ce pas, un peu de pratique de nos autres possibilités !!   C.A.K

 

Résumé :

Cette intervention d’Anasharanda Ool fait suite à celle de Iosep O’D : elle apporte donc des éléments vibratoires qui complémentent celle-ci, et sont rendus possibles par elle.

Anasharanda Ool, dont c’est la première intervention ici, est un Elohim II (catégorie spécifique d’Elohims avec certaines attributions), de la Terre.

Il précise que, beaucoup plus qu’il ne sait parler, il agit..
Il y a paroles , sons et musique, et gestes (ce qui rend ma mémoire de ce message avant tout corporelle).

Anasharanda agite plusieurs fois un baton de pluie, puis fait quelque temps des gestes des bras évoquant (il le dit lui-même) les danses traditionnelles de Bali ou d’Inde. Puis nous entraine dans la co-création par gestes d’une ébauche de Forme – Forme dont la destination ne peut pas être verbalement expliquée à notre mental mais qui bien évidemment s’adresse spécifiquement à la Terre et à nous-…

Les gestes auxquels Anasharanda nous invite sont un pétrissage, des deux mains devant soi, léger et puissant, harmonieux, ludique, de quelque chose qui pourrait être soit une grosse boule, soit extrêmement vaste… Dans la deuxième partie de ce pétrissage s’introduit une danse des doigts à l’intérieur de la Forme pétrie, dont la matière subtile accueille de toute évidence cette activité pénétrante.

Anasharanda constate en travaillant cette ébauche que sa propre parole se nourrit et s’élabore mieux, et nous remercie pour cela de la qualité de notre interaction…

Le résultat final est donc une ébauche, qui ensuite nécessitera d’autres interventions et perfectionnements ou épurations : nous sommes ainsi dans ce message partie-prenante et active, dans cette approche Elohim II, de la création de quelque chose de fort important. (L’utilité absolue de cette création est d’ailleurs manifeste et extrêmement bienvenue -ceci est mon ressenti et intuition dès les heures qui suivirent- bien que restant impossible à nommer en effet dans notre paradigme courant, bien sûr…).

Alleluia.

par Christine Anne K. le 20 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle Nord-Sud Eyag – musical

cliquez pour écouter ce cercle

Chant..

Ce Cercle est donc déclaré ouvert.

Nous sommes le Cercle Nord-Sud Eyag, réunissant plusieurs Confréries, non seulement de cette Galaxie dont nous sommes, mais d’autres, ainsi que en particulier de la Frange-C de cet Univers.

L’objectif de notre réunion circulaire en ce jour, en cet instant (car pour nous il n’y a pas de « jour »), est de réaliser un accord très spécifique, unissant nos Confréries dans une tâche partagée. Cette tâche, peu commune pour la plupart d’entre nous, va consister à réutiliser de façon harmonique et conjointe un ensemble de fréquences et d’autres données, qui n’ont plus leur utilité là où elles ont été, et qui doivent donc non seulement être retirées, mais recyclées…Notre objectif peut donc s’apparenter à une opération de recyclage, mais ce n’est pas un recyclage pur et simple, puisqu’il s’agit de recréer autre chose avec ces fréquences, ces données.

Nous allons donc, avant toute autre discussion, passer en revue grâce à quelques supports harmoniques les cinq groupes de fréquences auxquels nous allons avoir affaire dans ce projet circulaire.

– Moi qui ai la parole en tant que facilitateur adjoint de ce Cercle, vous pouvez me nommer Telouyet. J’appartiens à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques et je vis dans la Frange-C de cet Univers.-

Nous commençons l’étude des cinq groupes de fréquences, avec l’usage bienveillant de cet instrument sonore terrestre, ainsi que d’autres -dont les sonorités subtiles vont s’entrelacer avec celles-ci.

séquence sonore -instrumentale-  correspondant au 1er groupe de fréquences

Y-a-t-il des remarques (formulables vocalement) avec l’écoute de ce premier groupe de fréquences?

réception silencieuse d’interventions

J’entends de nombreuses paroles qui je crois ne seront pas entendues par des oreilles de chair… Le débat est fort riche, car ces fréquences éveillent en certains de nos participants soit des souvenirs, soit des joies, soit des commentaires relatifs à certaines situations connues, ou non connues.

Nous considérons donc que ce premier groupe de fréquences est bien identifié n’est-ce pas. Passons à la suite.

séquence sonore -instrument et chant-  correspondant au 2e groupe de fréquences

Ce second groupe de fréquences ne suscite pas les mêmes genres de commentaires. J’entends même une forme de consternation chez certains.. n’est-ce pas? Qu’allons-nous faire de ces données? Comment allons-nous réutiliser ce groupe de fréquences en quelque chose qui soit harmonique et correct? …Car malgré leur apparence il y a, comme beaucoup le constatent, d’énormes facteurs de conflits harmoniques dans ce groupe de données fréquentielles. Cependant, j’entends que l’un de nos groupes a une sorte de proposition dirait-on..

séquence sonore vocale..

Cette proposition éveille un grand intérêt, un certain plaisir et une envie de créer. Voilà qui est bien satisfaisant. Nous allons donc garder ce dossier prêt à être traité. Y-a-t-il d’autres remarques ou propositions?

séquence sonore ….

Merci mes Frères et Soeurs, voici quelque chose qui nous intéressera tous ! Il s’avère que les sources de ces données figurent dans vos archives, et qu’il y a donc moyen de restaurer l’intégrité de certaines petites chaînes vibratoires et informationnelles en reprenant les choses à l’origine. Ceci donc s’ajoute, en plus technique, à la proposition précédente.

Je crois que nous pouvons nous confronter maintenant au troisième groupe de fréquences et de données.

séquence sonore -instrument et chant-  correspondant au 3e groupe de fréquences

(silence) …Eh bien nous commençons tous par réfléchir n’est-ce pas? …Le mot confrontation a été employé par moi, et cela n’était pas une exagération. Ces données, pour ceux qui ne l’ont pas encore su, sont issues de la Matrice Terrestre qui actuellement est en voie de suppression avancée.

Il est clair pour beaucoup d’entre nous que ce ne sera pas bien difficile de les réintégrer dans une création comportant d’autres paramètres, car elles sont riches, elles ont leurs puissances énergétiques, elles contiennent de très nombreux codes qui peuvent être décortiqués, et être réutilisés de façon foisonnante et même ludique, nous disent certains de nos amis.

séquence sonore vocale..

Eh bien quelle surprise d’apprendre que le créateur d’une partie de ces données figure dans la Confrérie qui vient de s’exprimer ! Il précise bien qu’il s’agit d' »une partie », et que le reste a été, pourrait-on dire, construction perverse (quoique nous n’aimions pas ce genre de vocabulaire, il est cependant le meilleur à employer en cet instant)… La construction perverse n’étant pas bien sûr l’oeuvre du même auteur, pardon, des mêmes auteurs.

Nous avons donc là également -comme avec le groupe précédent- l’opportunité fort intéressante de pouvoir reprendre des données d’origine (du moins une partie) au moins comme base de référence pour mieux employer et comprendre le matériau qui nous est donné…. Y-a-t-il encore des remarques concernant ce groupe de données?

réception silencieuse d’interventions

Hum.. Nous avons donc beaucoup d’intérêts, beaucoup beaucoup d’intérêts à nous servir de ce groupe de fréquences et de données.

Bien.. Je propose que nous puissions nous intéresser maintenant au dernier groupe. Je crois que c’est le dernier.

séquence sonore -instruments et chant-  correspondant au dernier groupe de fréquences

Il est vrai que ce groupe de données et de fréquences sont complexes et assez chargées, peu faciles à traiter, il y a des lacunes, il y a des trous… Plusieurs des Confréries participantes sont unanimes pour considérer que ces données ont davantage besoin d’être purement et simplement recyclées. Néanmoins, je vous rappelle que ces cinq groupes ont déjà fait l’objet d’un tri et qu’il vaut la peine de s’interroger un peu plus avant sur l’emploi possible de ce dernier groupe de fréquences et de données dans notre construction.

Interventions en langage stellaire..

séquence sonore..

Nous avons donc ces quelques propositions constructives : d’une part pour ré-harmoniser sur une base simple la relative cacophonie de ce groupe de données, et d’autre part pour employer un convertisseur, appartenant aux musiciens de la Confrérie de Shadag,  et qui permettrait de réorganiser plusieurs séries de gammes et de paquets de données contenus dans l’ensemble que nous avons entendu. Cela permettrait également de résorber artificiellement quelques trous.

réception silencieuse d’interventions

…Eh bien ces propositions suscitent un grand intérêt. Nous allons donc passer si vous vous le voulez bien à une phase de méditation créative entre nous tous, Cercle de Confréries réunies pour oeuvrer à la construction, à la création d’une forme, d’une forme vivante -ne serait-ce qu’embryonnaire- à partir de ces ensembles de fréquences et de données que nous avons pu observer et analyser.

Que l’ensemble de nos Cercles réunis en Cercle se recueille ainsi, quelques instants, dans une vibration partagée, vibration de réception réciproque de nos influx créatifs…

Silence, méditation créative..

Il y a naissance en ces instants entre nous, d’ondes de pensées et de formes embryonnaires qui se rencontrent, dansant les unes avec les autres pourrait-on dire, chantant les unes avec les autres…
Cela est un instant de chaos joyeux, amusant, intelligent, propice à la déstructuration de ce qui doit l’être avant la naissance d’une nouvelle organisation. Continuons…

Long chant..

Je déclare à présent ce Cercle clôturé. La forme chantée -qui a été obtenue par la danse et le chant de nos pensées créatives, exploitant leurs premières impressions, issues de l’observation des cinq groupes de fréquences et données fournies à ce Cercle- est notre acquis de cet instant… Et comme il est l’usage : après sa clôture ce Cercle se continue, et par conséquent ce travail de création, qui vient de connaître son début, se poursuit avec tous ses participants.

Alléluia!

(NB – 5 groupes de fréquences sont bien mentionnés, bien que seulement 4 soient entendus…)

 via Christine Anne K. le 5 juin 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Aleanndor De Vega – n°8

cliquez pour écouter

Recevez mes salutations!

Bien-aimés soeurs et frères de Terre, vous me connaissez, je suis Aleanndor De Véga, Système II. Je suis venu vous parler à plusieurs reprises, tant de ma position de Commandant des flottes de la branche Véga de la Confédération Galactique, qu’ également de mon poste de Conseiller auprès de cette instance…

Je suis aujourd’hui heureux et fier de pouvoir vous annoncer que la transition que nous avons accompagnée, soigneusement encadrée, et sur laquelle nous avons veillé avec soin, celle de votre Planète à l’intérieur du Système Solaire dans un nouvel état, ou configuration cosmique, permettant la meilleure qualité d’ascension vibratoire prévue de longue date et que vous connaissez… Pour nous donc, cette transition est bien accomplie, je dirais sur le plan « technique », entre guillemets – car il vous reste bien évidemment, au plan de vos propres modes de vie et de l’évolution générale des consciences, encore un peu d’évolution et de travail à vivre.

Au dehors, sur fond sonore de chants d’oiseaux très variés, on entend sonner des cloches…

J’entends que sonne en cet instant à la cloche de votre église proche, le glas. Il y a donc célébration en cet instant du passage d’un être humain d’un état à un autre et cela, chers frères et soeurs, est bien ce qui vous arrive. Vous croyez ne pas le constater me semble-t-il, car en effet peu de choses semblent se modifier au niveau de vos perceptions courantes et de la représentation du vécu que vous avez de votre environnement usuel. Cela fait partie -cette apparence de non-changements flagrants- de ce que, encore, doit maintenir en tant que formes l’illusion, pour que la transition soit disons facile, simple et fluide; et non pas brutale, et non pas traumatique. Vous oscillez donc, d’après nos observations, entre des pensées de doutes, et des pensées de conviction que réellement les choses que vous désirez changées ont changé ou changent, y compris en vous-mêmes – mais une partie de vous vous tire en arrière : cela est usuel n’est-ce pas..!

Je ne vais pas gloser longtemps sur cette apparente contradiction, qui vous est propre. Mais je vous affirme que le changement bel et bien est irréversible, et qu’actuellement nous, qui sommes à l’extérieur (quoique certains d’entre nous soient à l’intérieur de votre système terrestre) nos évaluations concordent bel et bien pour constater fermement que la Terre a modifié ses comportements cosmiques, est en train de modifier l’agencement de ses systèmes, est en cours de modifications de la répartition de ses charges magnétiques.

Nous confirmons, selon nos observations, que le taux vibratoire -disons de base, général, répandu, moyen- sur votre planète, a augmenté d’environ trente à quarante pour cent, selon les moments, par rapport à ce qu’il était au moment où nous avons pris nos dernières mesures du Cycle précédent -c’est-à-dire il y a environ un an et demi de vos propres cycles, connus et enregistrés comme « année ».

Je sais que -je crois savoir que- quelque part vous attendriez des informations plus saisissantes, car votre soif de changements a été et est encore très radicale pour certains d’entre vous. Vous avez attendu des événements à caractères fantastiques… Mais ces événements à caractères fantastiques se sont réellement produits, en vous – mais pas dans les zones où votre mental a coutume d’effectuer facilement ses petites promenades, ses observations, ses commentaires, ses critiques et ses bavardages. Cela est donc probablement décevant pour cette partie-là de votre structure, celle qui pense et constate avec cet outil (= le mental. NdR) – qui se donne beaucoup d’importance, mais qui est néanmoins un outil extrêmement performant et utile…

silence, chants d’oiseaux

…Il est a présent un temps de silence de mes paroles à travers ce canal, au cours duquel je vous invite à pratiquer votre écoute subtile : car de nombreuses informations, plus complètes que le petit résumé que je viens de vous faire, sont en train de vous être délivrées par différentes sources…

Diffusion sans paroles, chants d’oiseaux

Et ne croyez pas que les chants d’oiseaux, qui font comme une sorte de fond sonore ainsi que le léger bruissement d’une cascade, soient une gêne, bien au contraire : ils sont choisis comme ondes porteuses, disons. Pour ces informations, je vous demande donc d’être attentifs -non pas mentalement, cela va sans dire, mais plus profondément, dans le silence qui va s’installer un moment.

Diffusion…

De nombreuses informations affluent en ces instants – qu’il vous est suggéré, demandé, d’engrammer avec soin, et abandon… Il y a des informations de structures, il y a des informations de transitions, il y a des informations d’ajustements, il y a des informations de mises à jour.

Nous avons en effet besoin de l’écoute active d’un petit nombre d’entre vous pour que ces informations puissent véritablement s’ancrer et que par la bio-résonance de vos corps elles s’installent.

Diffusion…

Sachez également que nous utilisons en ces instants ce que nous pouvons appeler « un couloir de communication spécifique » qui est temporairement mis en place, d’où le fait que cette communication a lieu dans la forme qu’elle prend, avec un rendez-vous qui a été mis en place en avance.

Diffusion…

Nous allons terminer dans quelques instants la première vague de transmission.

Diffusion

Voilà cette première vague de transmission est à présent clôturée.

Je sais que mon intervention de ressemble pas à celles que j’ai faites jusqu’à présent, où j’ai beaucoup parlé de faits, d’actes précis, de situations détaillées, de choses à faire pour vous parfois… La situation évolue n’est-ce pas : vous êtes en train, vous l’Humanité, d’avoir à acquérir à présent de nouvelles bases d’autonomie.

Nous avons été très présents (bien que vous ne nous ayez pas vus, et pour cause) parmi vous, et de façons très proches, depuis bien des mois et même quelques années; et il y a eu beaucoup, comme je l’ai dit, de travaux d’accompagnement – réalisés en toute fraternité en ce qui nous concerne… Il y a donc à présent une phase qui se met en place dans laquelle, comme je l’ai déjà indiqué, nos formes d’accompagnement sont modifiées, car en vérité vous êtes à présent parfaitement équipés de données, de connaissances, de structures; de modifications de vos systèmes corporels, de vos systèmes environnementaux. Même si votre hum.. observation mentale illusoire ne sait pas bien les identifier, ce à quoi vous devez vous accoutumer justement, il importe que vous sachiez reconnaître de plus en plus clairement vos perceptions subtiles, et que ce que vous appelez votre discernement s’exerce à ces niveaux-là – et pas tant au niveau de la façon dont votre structure mentale rencontre ses limites.

Vous êtes donc équipés, peut-on dire, de l’ensemble des paramètres, des outils, des bases de données et des structures d’intelligence collective, ainsi que des relations avec les autres peuples. Tout ceci pouvant vous permettre de façon riche, et même très riche (!) d’élaborer au sein de votre propre système les bases et les structures et les créations de ce qui est la configuration du nouveau Cycle -que vous avez entamé très récemment et que vous êtes en train d’entamer, en cette année qui sert de mise en place et pourrait-on même dire de « galop d’essai » sur un certain nombre de paramètres, qui sont encore flexibles dans certains aspects justement pour que la meilleure mise en place et la meilleure utilisation soient toujours réajustables quelques temps.

Nous allons dans quelques instants avoir une seconde vague -différente- de transmission, toujours établie sur les ondes porteuses que j’ai mentionnées. Je vous demande donc à nouveau d’être attentifs et détendus dans votre écoute subtile, qui encore une fois est très indispensable à la diffusion de tout cela – « tout cela », je le précise, étant d’une utilité absolue pour parachever tout ce que je viens d’évoquer…

Diffusion… toujours sur les chants d’oiseaux variés…

Cette deuxième vague de transmission va se clôturer d’ici quelques secondes.

Pour terminer cette communication, je tiens à vous informer que, rappelez-vous : nous avons mis en place ensemble il y a quelques semaines des cultures n’est-ce pas, « Nioutess-ill » (cf Aleanndor n°6, mars 2012) ,  que nous vous avons confiées (à beaucoup d’entre vous), et je sais que vous n’avez pas non plus la capacité d’observer visuellement et matériellement le développement de ces cultures : mais sachez qu’elles arrivent très prochainement à leur terme et que justement leur éclosion, disons, va aller de pair avec la finalisation d’un grand nombre de mises en places de ce qui vous a été délivré et co-créé avec vous tous ces derniers temps, ainsi que des éléments que vous venez de recevoir…

Sachez également que tout ceci se fait à présent sous forme d’échanges, et vous ne faites pas que recevoir, mais vous offrez aussi, et nous utilisons vos données pour optimiser sans cesse certains aspects des nôtres. Et nous construisons ensemble des éléments de structures qui ne pourraient se réaliser sans votre participation active, créative et intelligente, cela est un fait.

Il nous reste, au cours de la symphonie des oiseaux qui encore se manifestent, à entendre quelques joyeux suppléments, divers petits messages qui vous sont transmis ou qui sont en réponse aux vôtres.

Diffusion avec les oiseaux…

Je vais quant à moi, à présent, vous saluer et me retirer. Après cette intervention un peu différente… Je vous salue donc.

Je suis Aleanndor De Véga, mandaté par le Commandement des flottes de la Confédération Intergalactique, à laquelle j’appartiens.
Et je remercie l’ensemble des oiseaux qui ont participé à cette communication.

Halleluiah!

Suite avec les oiseaux……

 

– NdR : après cette transmission de données vibratoires il y a eu chant d’un « Zaiout », chant spécifique aidant au tri des données, pour l’écouter : cliquez la flèche rose ci-dessous…-

Chant Zaiout

via Christine Anne K. le 8 mai 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eluhyam Al, Elohim de la Terre (n°6) – Co-Création

cliquez pour écouter

long chant

Très chers Frères et Soeurs de Terre, c’est moi votre Soeur Eluhyam Al – Elohim de la Terre comme beaucoup d’entre vous…

Ce Chant, et ce qui va suivre, font partie de ce qui nous permet d’être pleinement créateurs, co-créateurs, responsables, joyeux, dans notre plénitude.

silence

Je continue, sous une autre forme :

longue séquence de paroles scandée et rythmée, avec parties chantées

Ainsi très chers très aimés Frères et Soeurs de Terre, très aimés Compagnons, Compagnes, Amis : voici que les Elohims, que nous sommes, que vous êtes, ou que vous cotoyez, sont dans leurs pleins potentiels, leur plein pouvoir, et leur plein Etre – de même que vous tous et nous tous le sommes.

Quels que soient nos rôles, nos origines, nos taches, nos services, nos joies : nous sommes Un, et à ce titre nous agissons en étant Un… Cela ne peut être que Joie partagée. Cela est notre privilège en ce nouveau Cycle.

Mon Coeur se réjouit. Que Ton Coeur se réjouisse avec le mien car nous ne faisons qu’Un.

Voici donc pour nous, pour vous, ce qui est un véritable Commencement… Alleluia.

Je suis Eluhyam Al, Elohim de la Terre… Je vous dis à bientôt

chant final

.
via Christine Anne K. le 20 mars 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eshtananda – n°13 – Poème/Lois des Elohim

cliquez pour écouter

Introduction en langue stellaire

Mes salutations Très Chers, Bien Aimés Fils et Filles de cette Planète Terre que nous chérissons. Vous me connaissez, je suis Eshtananda, Elohim.

Nous avons beaucoup travaillé Vous et nous, à travers ce qui vous a été enseigné (ou redit), transmis, émané, au cours de ces nombreuses interventions où moi et mes Frères et Soeurs Elohims, créateurs au Service de la Source Une et dévolus entièrement à ce Service, nous vous avons en quelque sorte aidés à vous déprogrammer et reprogrammer… Afin de pouvoir être qui vous êtes véritablement, et dans le Présent – et non pas simplement au regard du passé : qui n’existe plus, qui est révolu, qui est simplement une archive.

Il est donc important, Très Chers, que seul le Présent vous préoccupe. Et lorsque j’emploie cet étrange mot, le verbe « préoccuper », je m’adresse à ce qui en vous peut encore se préoccuper, à savoir votre personne, équipée d’un mental un peu trop actif quelques fois. Car la partie plus subtile et plus vaste de vous n’est pas soumise à ce qui pourrait s’intituler « préoccupations », sous aucune appellation que ce soit. Et lorsque j’interviens ainsi, je m’adresse encore simultanément à ces deux aspects de vous : car votre personne encore impliquée dans son environnement coutumier a certes toujours quelques besoins de savoir, de comprendre, de gérer… Néanmoins je vous rappelle que tous ces messages, depuis déjà de fort nombreux mois, s’adressent également et vibratoirement à vos Etres, dégagés des limites de votre personne.

Nous avons donc réalisé ce travail de ré-information et de nouvelle information qui, prenez-en conscience, est une co-création, et non pas seulement une création imposée par nous, même si notre fonction fait cela.

Nous vous avons -nous les Elohims intervenant en ce cadre et ce canal- transmis sous différentes formes les principes de la Co-Création, qu’il importe que vous possédiez et que vous pratiquiez pour élaborer, créer, construire, faire devenir ce qui est entre vos mains dans le Présent : ce Présent étant l’aube de ce nouveau Cycle pour vous et pour la Terre, et non pas la continuation améliorée de ce qui caractérisait le Cycle précédent.

Lors de ma dernière intervention en ce canal, je me suis adressé spécifiquement quelques instants à tous ceux d’entre vous qui portent tout particulièrement la vibration et l’empreinte de l’Etre Elohim, car nombreux sont parmi vous ceux-là. Nous considérons donc que ces humains-là, encore plus spécifiquement, sont en charge de faire développer et être dans leur intégrité ces formes, ces modes, ces outils, ces états, qui font partie des conditions de la Co-Création telle que nous l’avons conçue, vous et nous ensemble. C’est donc une responsabilité disons plus importante pour certains.

Néanmoins, la responsabilité doit être intégralement partagée et non pas hiérarchisée. Les facultés de co-création sont absolument dévolues à tous, sans exception -au sein de Lois Harmoniques parfaitement cohérentes, vibrantes, et j’espère aussi musicales que possible pour vous. Et le rôle des Elohims est simplement d’être à leur place – ce ne sont pas des chefs : disons que ce sont des focalisateurs et des redistributeurs de ces impulsions co-créatives et de ces vibrations de créations collectives. J’espère que cela est suffisamment clair, car il importe que l’Harmonie des fonctions, des tâches et des états soit bien établie, avec clarté, avec simplicité, avec Joie, avec acceptation et avec plénitude.

silence

Vous êtes à présent, mes Très Chers, Très Aimés, dans un état, dans une phase où il y a peu à rajouter -en ce qui me concerne- à ce qui a été développé… Je vous inviterais donc, si j’étais un professeur terrestre, à relire les cours et à les pratiquer. N’étant pas un professeur terrestre -et n’étant pas un professeur, mais un créateur- je me contenterai de me réjouir avec vous de ce qui Est.

silence

Vous avez donc à considérer -on peut dire dès à présent, en ce jour qui signe chez vous l’entrée du Printemps- que vous êtes les seuls créateurs aux commandes et que nous n’intervenons plus, mise à part l’existence des Elohims Terrestres, qui sont encore une fois fort nombreux parmi vous…

Nous ne sommes pas pour autant absents, nous ne sommes pas pour autant détournés, nous ne sommes pas pour autant coupés de vous, ni réciproquement. Cela signifie que très clairement vous pouvez faire appel à nous à tout instant, -que cela soit établi, et avec Joie et clarté-…Mais cela signifie également que nous ne viendrons pas rajouter des éléments à tout ce qui a été délivré -du moins pour le moment- car vous êtes en possession d’une quantité considérable dirai-je d’éléments, de données, d’outils, de possibilités, de matériaux, de gammes vibratoires, de collaborateurs possibles, de ressources, d’Intelligences Collectives bien nourries.

…Il vous appartient donc -en toute plénitude, en toute intégrité, en toute Essence- de les employer, ensemble et pour le plus grand bien de votre Nouvelle Ere peut-on dire.

Mon propos n’est-ce pas ressemble dans sa forme à une sorte de discours de cloture….Je viens de m’expliquer sur cet aspect en signalant que vous pouvez toujours faire appel à nous.

Et pour cette (probablement) dernière intervention de ma part, je vous offrirai -en toute liberté et simplement- un Poème. Vous pourrez adjoindre ce Poème à celui des Lois de la Création que vous aviez reçues par la voix de Ej’zouga, Doyenne des Hautes Consciences. Ce Poème, lui, est un Ensemble de Préceptes et de Services dans la Joie qui nous appartient, à nous les Elohim, et que je vais vous faire entendre… Il sera suivi je pense d’un chant, par l’intermédiaire de notre Soeur Eluhyam, que vous connaissez.

Poème chanté

De même qu’il vous a été transmis très récemment certaines Musiques -que l’on peut dire de vos origines ou des origines également de cet Univers- de même ce Poème peut être considéré comme une sorte de Musique ou de Texte fondateur, qui nous accompagne depuis des temps originels – des états (plus exactement) originels. …Mais pour autant, cela n’appartient en aucun cas au passé, cela ne cesse d’appartenir au Présent, et cela ne cessera en aucun cas d’être le Présent.

Je vous invite donc à enchâsser en vous l’existence et la mémoire de ce Poème… Vous aimeriez peut être pouvoir lui attribuer un nom. Je n’ai pas de nom à vous fournir.

Voici donc Très Chers et Très Aimés, l’instant où je vais me retirer de ce canal -avec toute ma Présence, ma dédication, ma Joie. Je vous laisse à présent, Vous, les Créateurs, Etre pleinement, en vos Fonctions, et en vos états.

Je suis Eshtananda, Elohim. Je vous salue. Alléluiah!

(Notre Soeur Eluhyam Al va me succéder après quelques instants.)

 

via Christine Anne K  le 20 mars 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eshtananda – n°10 – et Chant « Baume »

 

-lien pour écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/27848304

-lien d’écoute du chant « Baume » qui lui fait suite  : http://vimeo.com/27848447

 

Brève introduction en langage stellaire

Je vous salue, Bien-Aimés, Frères et Soeurs amis de la Terre, créatures et créateurs. Me voici : Eshtananda, Elohim, créateur – ainsi que bien d’autres…

brève séquence en langage stellaire

Que la Joie s’imprime absolument, universellement, en vos nouvelles structures, lesquelles sont encore en cours d’activation. Ayez confiance en cela, ayez confiance en vos capacités d’exploiter et d’être tous ces nouveaux possibles qui sont désormais part intégrante de vous.

Les langues que nous employons pour vous parler ne vous sont pas inconnues, car à présent s’est ouverte en vous la faculté de les comprendre… N’élaborez pas de défenses mentales en croyant que ce sont de jolies petites séries de sons, inintelligibles et un peu folkloriques : cela n’est pas le cas, c’est la véritable langue que vous avez à entendre. Je vais néanmoins m’adresser à vous dans la langue habituelle qui vous permet de faire fonctionner vos capacités mentales et de raccorder mes propos à votre pensée ordinaire, et ainsi vous donne la satisfaction d’avoir mieux compris, enregistré et joui en vos personnes de ce qui vous est dit, mes Très Chers – et cela est important pour vous, nous le savons, en ce temps de transition. Nous nous réjouissons néanmoins que certains intervenants puissent à présent s’adresser à vous dans la langue authentique qu’ils ont besoin d’employer.

Il vous a été offert hier la beauté entière et simple du Grand Poème de la Création, et vos cellules à présent sont parcourues par cela. L’information s’est répandue en vous, et sachez que même elle irradie de vous. Cela est une joie partagée de tout l’Univers, pourrait-on dire. Les animaux de votre Terre également bénéficient de tout cela, et se réjouissent d’eux-mêmes en leurs cellules, en leurs corps, en leurs êtres, de ces nouvelles vibrations qui vous permettent à tous, habitants de la Terre, de partager à l’unisson ce que vous recevez, ce que vous devenez, ce qui vous guide, ce que vous co-créez, et ce qui vous porte en votre nouvel état en cours d’actualisation.

Nous avons créé certains circuits parfois depuis longtemps, car certains circuits créés depuis longtemps ont été, disons, mis en sommeil pendant les temps de la Matrice, et puis ont pu être remis en état ou réveillés progressivement tous ces derniers temps. (Je me réfère là à ce que vous appelez le passé récent – j’allais dire le passé présent, car à vrai dire, c’est cela qu’il faut dire)…Certains circuits ont été importés récemment dans votre structure -je me réfère là à ce que nous nommons vos nouveaux corps- et il vous a déjà été donné à travers nombre d’interventions de pouvoir contacter leur mise en pratique. Mais peut-être n’avez-vous pas encore intégré le fait que cette mise en pratique est destinée à être employée au quotidien, et non pas justement et seulement à l’occasion d’un petit exercice passager dans l’intimité de votre chambre! Je ne saurais trop vous inviter par conséquent à accepter de vivre ces actualisations dans votre présent, et les uns parmi les autres. Une simple acceptation et une simple intention sont suffisantes pour cela, à partir du moment où vous avez pu faire l’activation de ces fonctions. Et sachez même que tous ceux d’entre vous qui n’ont pas lu ou entendu directement ces interventions, bénéficient -de par le contact les uns avec les autres et de par le fait que vous êtes tous Un- ils bénéficient donc indirectement et par résonance de ces actualisations.

En revanche ceux-là, qui bénéficient indirectement, ont besoin également d’avoir l’information que je viens de vous délivrer, à savoir que ces extensions et ces actualisations de vous sont destinées à servir, et non pas à être regardées comme un bibelot posé sur la table. Il y a enfin encore, dans le présent et dans le présent qui va suivre très rapidement, de nouvelles actualisations – car nous suivons votre évolution; et en tant que co-créateurs avec vous, il est fort admissible et parfois bien pertinent ou nécessaire d’apporter encore de nouvelles améliorations ou mêmes quelques innovations. N’est-ce pas réjouissant, mes Très Chers ?

Soyez donc bien conscients que nous sommes, vous et nous, dans cet état quasi permanent de la co-création de vos nouvelles structures, de vos nouveaux corps, de vos nouvelles pensées, de vos nouvelles capacités, de vos nouvelles vibrations et de vos nouvelles co-vibrations.

séquence en langage stellaire

Je vais vous inviter en ce jour à ce que nous pratiquions ensemble, dans les instants qui vont suivre, la co-création et la mise en place d’un nouvel élément de votre composition de Lumière. Je ne vais donc pas vous l’appliquer, car il n’est pas prêt. Disons que j’ai travaillé à sa préfiguration, mais sa finalisation va être une collaboration avec vous, et c’est vous-même qui allez le poser ou l’intégrer dans votre propre structure (encore une fois, celle-ci étant partagée par l’ensemble de votre humanité). Je précise que cela concerne l’ensemble de vos nouveaux corps car, comme on vous l’a déjà dit, il y a plusieurs modèles  – ou plusieurs configurations, appelez cela comme vous voulez. Ce que nous allons faire aujourd’hui concerne donc l’ensemble et non pas une seule configuration.

Je vous demande à présent d’écouter attentivement ce que je vais vous dire dans la langue que vous comprenez..

(la sonnerie d’un téléphone retentit…)

Nous allons intégrer ce qui vient de se faire entendre…

Je vais donc à présent vous dire ce que j’ai à vous dire, et cela est la première programmation que vous devez entendre pour cette co-création. Prêtez-y donc une attention sans interrogation, car vous comprenez.

premier élément, en langage stellaire

Voilà, c’est donc le premier élément global du petit programme que j’ai préparé. Vous allez donc à présent laisser travailler votre intelligence circulaire pour simplement adapter ce programme créativement à vos corps. Je vous rassure : si vous faisiez une erreur, je serai en mesure de réparer le moindre dégât. Mais cela n’aura pas lieu, j’en suis sûr…

silence, intégration, co-création

…Cela se passe très bien, et nous allons envoyer un son via votre canal pour sceller cette première partie, d’ici quelques instants…

sceau sonore

Ma foi, je vous félicite ! A vrai dire, ce n’était pas gagné (pourrait-on dire). Je savais que c’était tout à fait faisable, mais sait-on jamais. Donc, bravo !

Nous allons donc, d’ici quelques secondes, aborder la suite… Voici l’élément suivant que j’ai préparé :

deuxième élément en langage stellaire

C’est à vous…

silence, intégration, co-création

N’oubliez pas, je vous prie, que vous fonctionnez en intelligence collective et non pas tout seul. Et j’ajouterai même : rappelez-vous qu’il vous a été communiqué très récemment la vibration de cette intelligence collective. Vous pouvez donc la recontacter.

…Je peux vous dire que vous avez des contributions extrêmement intéressantes de la part de personnes que vous jugeriez tout à fait inattendues dans cette collaboration.

silence

Voici à présent le son qui va sceller ce nouvel élément co-créé, et ce son va être reçu non pas de moi mais de l’intelligence collective :

sceau sonore

…Et voici le son d’Eshtananda pour compléter :

son complémentaire


…Nous allons marquer un petit temps de repos avant d’aborder la suite, et pour amplifier la qualité de ce temps de repos et d’intégration, je vais vous inviter à contacter dans votre mémoire, ou votre imagination, ou dans vos ressentis corporels mémorisés, le flux d’une rivière ou d’un fleuve coulant d’ouest en est.

Restez donc quelques instants dans la contemplation de ce flux – que cette contemplation soit plutôt visuelle ou plutôt auditive…

silence, contemplation


Je vais à présent vous proposer l’importation de l’élément suivant que j’ai préparé. Il sert, pourrait-on dire, à mettre en relation les deux précédents :

troisième élément en langage stellaire

Cela s’accompagne d’une forme que je vous invite à recevoir dans le silence, comme vous avez déjà reçu des formes en d’autres occasions. Cette forme est le support des éléments que nous avons co-créés. Faites donc appel à nouveau à votre intelligence collective pour employer avec moi cette forme dans l’architecturation des éléments précédents, fournis par moi et complétés par vous.

silence, réception

A ce stade, il nous faut établir un angle précis d’orientation du premier élément avec le second, à l’intérieur de cette forme. Je vous donne le chiffre de cet angle : 19.3°. Soyez bien attentifs à cela car l’harmonie entre ces éléments ne peut être négligée, et cet angle en est la garantie.

…Je perçois que cette notion d’angle perturbe certains participants de l’intelligence au travail. Je demande donc que soit effacée toute inhibition mathématique, toute inhibition intellectuelle concernant cette notion. Nous sommes au sein des Lois de l’Univers, et non pas sur une table d’examen, mes Très Chers : cela vous est naturel. Contactez donc en vous cette capacité et ne contactez pas vos incapacités. Je vous remercie.

silence, intégration

Je perçois que certains d’entre vous commencent à sentir la structure qui s’active et cela est bien, car par bio-résonance cela se communique à l’ensemble. Nous avons néanmoins un élément supplémentaire à y installer. J’attends quelques instants pour vous le fournir… Cet élément donc que je vais vous fournir va être fourni en très grande partie par moi. Vous avez simplement à y rajouter un son intérieur que vous allez, j’en suis sûr, co-créer de par votre intelligence collective. Le son que vous allez co-créer sera une sorte de quintessence de la multitude des sons qui seront proposés. Ne voyez donc là aucune difficulté particulière au niveau de votre personne, ou de votre Être, qui n’est pas isolé dans ce travail encore une fois.

Voici donc ce que moi, Eshtananda, je vous fournis :

silence

quatrième élément en langage stellaire

Votre intervention sonore, tel que je vous l’ai expliquée, va pouvoir se produire, mais attendez : je vous indique que ce son doit être originé par un certain point au bas de votre dos qui se trouve au niveau de la vertèbre 4 en remontant à partir du sacrum, et d’un point précis qui n’est pas un point physique mais subtil, qui est lié à cette vertèbre-là. Placez simplement l’intention d’émettre ce son intérieur, que vous n’entendrez pas avec vos oreilles ni avec votre voix, depuis ce point. C’est à vous.

silence, co-création

Je vais ajouter, par la voix de mon canal, un son harmonisant pour fluidifier la conjonction de tous les sons émis par votre intelligence collective :

son harmonisant

Voici venu le moment pour moi de poser le dernier sceau à ce travail. Je vous demande de bien relâcher votre corps physique pour cela et de concentrer intérieurement votre regard vers l’horizon, bien que vous ayez les yeux fermés.

dernier sceau sonore

Restez ainsi encore un petit moment, mais peut-être allez-vous commencer à percevoir subtilement un certain état… Accueillez donc cet état sans chercher à l’analyser… Sa simple acceptation consciente est suffisante pour son activation définitive.

silence


Je peux simplement vous dire à présent que ces éléments de structure, ce programme peut-on dire que nous avons co-installé ensemble et fini de co-créer en vous et pour vous a pour fonction, entre autres, d’affiner notoirement vos capacités de vous relier à l’intelligence collective et de produire via celle-ci des éléments structurants, efficaces, interactifs, qui trouveront leurs applications dans toute co-création que vous pouvez souhaiter mettre en oeuvre. Il a également quelques effets harmonisants sur certaines de vos fonctions subtiles, vibratoires, en particulier dans vos relations avec certains Frères et Soeurs galactiques, que vous ne rencontrez pas encore physiquement mais qui sont autour de vous; et cela en toute beauté, en toute fraternité, en toute intelligence partagée, en tout amour et en tout respect mutuel.

Je terminerai par ces quelques mots :

dernière séquence en langage stellaire

Je suis Eshtananda et je vous salue mes Bien-Aimés. Alleluiah

 – cette intervention est suivie d’un chant « Baume » d’harmonisation et d’intégration après cette programmation, en écoute seulement : http://vimeo.com/27848447

via Christine Anne K. le 07/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°15

 

enregistrement sonore (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/25425250


 

…Ecoutez la Musique des Sphères, mes Biens-Aimés, car les Cieux s’ouvrent de plus en plus à vos consciences…

Je suis Orionis, Grand Architecte et Concepteur et vous me connaissez. Sachez ma joie de vous retrouver en ce jour, fixé par moi.

 

Cette Musique vous parvient de plus en plus véritablement, et dans son intégralité, sa complexité, ses harmonies, sa richesse, sa vasteté, sa subtilité, sa vie perpétuelle. Vous avez récemment été dotés tant de capacités d’écoute accrues que de récepteurs optimisés ou nouveaux, que c’est une joie pour nous de connaître la qualité de votre participation déjà effective à tout cela. Sachez-le, car je sais que dans vos consciences humaines enfermées dans votre mental usuel, vous croyez ne pas le savoir. Sachez que vous le savez, et je vous le dis. Votre musique donc se mêle de mieux en mieux, de plus en plus et de plus en plus loin à celle qui déjà vous environnait et vous accompagne.

 

Pourquoi, me direz-vous, parlons-nous tant de musique ces derniers temps ? Le mot musique est un mot qui appartient à votre langage et que nous employons avec plaisir, bien qu’il soit naturellement approximatif au regard de ce qui est exposé. Mais ce mot vous est agréable et il exprime, dans ce qu’il est et ce qu’il traduit, un certain nombre d’éléments, de compositions de formes, d’harmonies, d’usages du temps, de niveaux vibratoires, d’architectures de sons, et de tendance à la perfection, qui correspondent extrêmement bien à la qualité de ce que nous cherchons à introduire et à mieux installer au niveau de vos consciences, de vos êtres et de vos capacités – capacités de Terriens en pleine ouverture de matrice et en pleine reconnexion à vos véritables potentiels. Voilà pourquoi nous parlons tant de musique… (Ce n’est pas que nous avons orienté nos interventions dans le domaine exclusif de la culture musicale telle que vous la connaissez..)

 

Ce qui importe dans tout cela, disons que c’est la notion de votre participation, car jusqu’à maintenant beaucoup d’entre vous parmi les êtres en voie d’éveil, porteurs de Lumière sur la terre, et ce que vous appelez Travailleurs de Lumière, ainsi que disons nombre de sympathisants à ce mouvement, sont restés dans un état d’attente de ce qui vient d’en haut, voire de soumission à ce qu’ils croyaient venir d’en haut sous différentes formes, qui parfois étaient vibratoirement correctes et qui parfois ne l’étaient pas tant (cela pour des raisons dues à la présence de la matrice)… Vous avez fait de votre mieux – cela est clair – et pour cela vous en êtes non seulement remerciés, aimés, mais disons « félicités » (pour employer un mot de votre vocabulaire qui ne nous correspond pas véritablement, mais prenons-le)…

Or il importe que cette forme de passivité et de soumission à des interventions parfois mystérieuses, parfois subjugantes d’êtres invisibles – qui portent des noms parfois ronflants – se transforme par le biais d’une accession à votre plénitude et à votre simple participation. Vous êtes co-acteurs, vous n’êtes pas soumis ni subjugués, pas même à moi (en dépit de ma place disons très élevée, de ma vibration très élevée, de mon expérience , de ma position, de mes connaissances, de mon histoire). Je suis à ma place, et chacun de vous est à la sienne : c’est ainsi que nous oeuvrons et que nous vivons ensemble ; c’est ainsi que nous faisons vivre cet Univers et c’est ainsi que nous faisons évoluer ensemble cet Univers, les autres Univers, et la Source qui ne cesse à travers nous de se regarder et d’évoluer Lui-Même ou Elle-Même (comme vous voulez).

 

Cette notion de musique est donc pertinente car elle implique orchestre, jeux ensemble, écoute réciproque et c’est cela qui compte : les musiciens qui jouent ensemble s’écoutent les uns les autres, on ne joue pas pour soi tout seul et l’on n’est pas non plus soumis à la musique des autres comme une marionnette ; un musicien n’est pas cela. Ne soyez donc pas des marionnettes de l’ascension : soyez des êtres à part entière, et nous vous invitons à tenir votre place – je ne vous dis pas à la prendre, car vous l’avez – nous vous invitons donc à tenir votre place dans toute votre noblesse et vos capacités, dans ce que nous avons appelé une symphonie ou une architecture.

Je vous invite donc à un petit silence dans lequel vous êtes appelés à aiguiser vos capacités d’écoute et, j’espère, à reconnaître votre place dans l’orchestration. (Il va de soi que le mot orchestre est totalement limitatif par rapport à la vérité et à la réalité de ce dont nous parlons, mais il a son efficacité.)

silence, vibration

…Ainsi vous êtes actuellement en train de participer… Ecoutez-vous encore, occupez votre place…

silence, vibration

…Je vous délivre également dans ce silence un certain nombre de clés, que par jeu nous pourrions appeler des clés musicales en référence à vos partitions, mais cela ne serait pas une image très juste. Elle a quand même son utilité, c’est pour cela que je l’emploie, car si vous pouvez vous représenter le dessin d’une clé musicale sur une partition, j’ai choisi cette image à dessein pour imprimer à travers votre mental dans votre conscience plus subtile certaines ouvertures et certaines clés, qui vont vous stabiliser à votre place, entre autres choses…

silence, vibration


J’espère donc à présent que vous voilà à même de laisser de côté vos doutes issus du fait que votre conscience ordinaire mentale, de vie quotidienne, ne sait pas appréhender tout cela. Je vous en prie, évadez-vous de cet enfermement et reconnaissez sa stupidité – bien que votre mental soit parfaitement respectable en tant qu’outil de vie quotidienne, cela va sans dire.

Reconnaissez donc en ces instants que vous êtes parfaitement capables de vivre et d’être ce que je viens de vous proposer par la parole et les mots, mais qui se propose à vous de façon bien plus constante, bien plus personnalisée, bien plus vibrante et bien plus puissante. Soyez donc à l’écoute de cela dans votre vie, ne vous enfermez pas. Plus vous ferez confiance à cette capacité que votre mental ne sait pas maîtriser, plus vous l’aurez véritablement, et plus vous vous rendrez compte que vous êtes à l’aise, et que ce n’est pas une fiction.

 

Ne vous égarez pas non plus dans les méandres d’illusion de votre troisième oeil, car cela n’est pas du tout ce à quoi vous êtes invités. Cela est une voie sans issue où certes vous avez pu connaître de très jolies choses, mais cela n’est pas un outil de Vérité, cela n’est pas un véritable outil vibratoire : ce n’est qu’un outil d’enfermement dans des mondes de plaisir, de satisfaction, de jeu, qui au cours de vos vies dans la matrice ont eu leur fonction importante, ne serait-ce que d’évasion mais aussi de pseudo-connaissances dont vous aviez fort besoin pour alimenter en vous certaines mémoires de votre Vérité qui ne pouvait être autrement approchées en ces époques… Mais aujourd’hui, je vous prie, laissez de côté cet appareil illusoire.

 

…Je vous invite à présent à vous remémorer en vous-même, par l’écoute de votre propre vibration, celle de votre coeur, votre véritable relation non seulement à vous-même mais à la Source et à tous les Êtres qui participent avec vous. Vous n’avez pas d’effort à faire pour cela : vous avez simplement à être en abrogeant toutes notions d’ego, de questionnement, de recherche de compréhension ; en abandonnant toute tentative de maîtriser quoi que ce soit. Lorsque vous êtes dans votre Être vous n’avez rien à maîtriser, bien évidemment. Vous êtes disons : « pleins », pour employer un mot que vous pouvez aisément comprendre.

Sachez que la partition musicale, vous l’écrivez à tout instant – non pas vous-même tout seul bien sûr, mais vous à votre place, parmi tous à leur place. Et cela est de toute Beauté, de toute Vérité, de toute Plénitude…

silence

Encore une fois je vous invite en ce silence, non pas à laisser votre mental s’évader, mais à tenir votre place, en toute joie, en toute participation, et à écouter et à être…

C’est un instant privilégié pour vous où de par la clarté de cette transmission, la conscience de votre place est très certainement particulièrement définie, claire, vibrante et accessible, quel que soit l’état de votre propre -disons- éveil.

silence

Il vous a été proposé par certains intervenants de chanter spontanément, et cela est juste car cela ouvre en vous des aires que vous avez tenues fermées ; cela libère des sons audibles ainsi que des sons subtils. Vous pouvez donc considérer cela, d’une part comme une forme d’entraînement bien sûr, mais aussi comme un véritable bain sonore que vous vous offrez à vous-même et qui vous harmonise avec vous-même ; et enfin comme la possibilité de vous harmoniser – sans forcément mentalement le maîtriser – avec ceux avec lesquels vous êtes en résonance active et avec lesquels vous constituez des architectures, des musiques comme il a été dit, des formes, voire des réseaux… Cette pratique également des chants spontanés libère dans votre gorge certains canaux encore un peu obstrués, et cela est bien utile. C’est également utile à vos corps dans leurs nouvelles configurations, sachez-le. Il ne s’agit pas uniquement d’un petit exercice d’expression relevant du développement personnel tel que vous l’avez connu…

silence


Nous allons bientôt terminer cet entretien. Je tiens à vous dire par la voix de ce canal que les interventions récentes via un membre des Hautes Consciences Intergalactiques nommé Keznoar Nd Hey Az’k ont été hautement importantes et ont été rendues possibles seulement très récemment, par la clarification de certains paliers vibratoires, par l’élévation générale des consciences et par le nettoyage de certains éléments obstruants (et ils étaient nombreux) mis en place par les structures de la matrice. Les transmissions vibratoires opérées par le Conseil des Hautes Consciences Intergalactiques ne sont pas terminées mais vous permettent d’ores et déjà d’occuper non seulement vos places mais les canaux de communication à travers lesquels vous pouvez déplacer vos consciences – non pas tant par curiosité que par l’effet de votre Lumière active, dans la Grâce de la Source, dans l’Unité, dans votre Vérité… Et je sais que si vos mentals ordinaires se saisissent pas le détail de ce que je viens de dire, vos consciences le saisissent parfaitement, et l’honorent en cet instant.

Je vous remercie d’être ce que vous êtes, de devenir ce que vous devenez, et de participer – comme vous le faites à présent et dorénavant – à la véritable Musique à laquelle vous appartenez et qui vous appartient. Alleluiah.

Je me réjouis, chers Frères et Soeurs bien aimés de la Terre, moi Orionis, en ce jour où je vous ai convoqués.

Soyez ! Et nous nous retrouverons prochainement.

 

 

 

via Christine Anne K. le 6/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Ashtir – n°5

 

Cette intervention d’Ashtir s’enchaîne avec l’intervention d’Eloha (n°10).

 

….langage de lumière…

 

Salut à vous, bien aimés de votre Planète, bien aimés des Univers, bien aimés de vous-mêmes, bien aimés des dieux que vous devenez de jour en jour, bien aimés de la Source Une qui n’est qu’Une, bien aimés de la loi de l’Un qui n’est qu’Un.

Je suis Ashtir, le vénérable, comme aiment à me nommer mes frères et soeurs et mes enfants, et je vous enseigne à ma façon la science des formes et des changements de formes, et des jeux créateurs de formes.

 

Nous allons imaginer ensemble une forme que vous connaissez historiquement, bien que vous la connaissiez imparfaitement. C’est celle qui avait servi à représenter ce que vous appelez la Tour de Babel, dans certaines images que la plupart d’entre vous ont déjà du voir. Il s’agit donc d’un édifice qui s’élève en cercles successifs pour monter vers le ciel en devenant de plus en plus étroit, et qui sur certaines images, penche un peu. L’histoire, si je ne me trompte, raconte que les hommes ont voulu édifier cela pour monter vers le Très-Haut, et puis se sont trouvés divisés, soudain, par des langages différents qu’ils ne comprenaient plus, et qui les ont empêchés de poursuivre leur oeuvre.

Cela est bien l’exemple (ou le contre-exemple) de ce que l’intelligence collective non régie par les lois de l’harmonie peut rencontrer comme réussite, ou comme échec, car sachez que dans une véritable harmonie collective, il n’y a pas de barrière de langage, et que s’il vous advient un jour de contribuer à l’élaboration d’un travail ou d’un édifice avec de nombreux êtres de différentes origines, de différentes formes et parlant chacun leur langue, vous n’aurez aucune barrière de communication car la langue du coeur et de la Lumière est universelle, et vous ne pouvez que vous comprendre et fonctionner dans l’harmonie. Si effectivement cela n’est pas le cas, il y a dysharmonie, il y a division, il y a non-réalisation, il y a échec, ou il y a tour qui penche, il y a inachèvement… Cela n’est pas -bien évidemment- ce qu’aujourd’hui nous vous souhaitons.

Nous allons donc imaginer qu’il serait en votre pouvoir, en tant que regroupement de par exemple quelques milliers d’individus, de réaliser, d’architecturer, de projeter, de vouloir réaliser dans la matière, un édifice ayant grosso modo la forme qui a été évoquée -qui est donc celle d’un cône spiralé, pourrait-on dire, dont la base est plus large et où la spirale tout en s’élevant involue vers une forme de plus en plus étroite. Il s’agit strictement d’un exemple : je ne vous invite pas à réaliser cette structure (sauf si vous y voyez un véritable intérêt, bien évidemment).

Vous allez donc avoir à mettre en jeu un certain nombre de facteurs. Sachez que les nombres, comme vous vous en doutez, sont d’une grande importance. Vos facultés et vos connaissances, à la fois en mathématiques, en architecture, en résistance des matériaux, en balistique, en musique, en subtilisation -c’est-à-dire l’art de passer du dense au subtil- et bien d’autres compétences encore, vont devoir se conjoindre pour pouvoir matérialiser un tel projet… Surtout que peut-être vous aurez envie de ne pas le matérialiser en pierres mais dans des matériaux plus futuristes, tels que certains métaux ou alliages ou même simplement des vibrations colorées…

Comment donc allez-vous faire si ce n’est en conjoignant vos innombrables capacités individuelles et le pouvoir de vos pensées – car la première étape sera d’élaborer collectivement la vision. La vision ne doit pas appartenir à un seul car cela est voué aux dérives du pouvoir, aux dérives des conflits de la non-compréhension, et soit à de la réussite au prix de grands sacrifices et de grandes souffrances, soit à l’échec : cela est une problématique appartenant à la matrice et non pas à ce que vous avez à faire. Vous avez donc à conjoindre non seulement toutes vos compétences -chacun dans les domaines qu’il a su développer- mais également la force de vos pensées conjointes et de vos coeurs unis pour l’élaboration, donc, d’une vision unifiée.

Cela ne se fait pas uniquement par la volonté et la puissance mentales : cela se fait par la magie des coeurs, de la vision des coeurs et de l’intelligence des coeurs, et de la puissance de création très véritable des coeurs réunis. Cela se fait également par les sons subtils et le réseau des formes subtiles qui sont créés d’emblée par l’harmonisation en groupes, et en sous-groupes, de chacun des êtres avec les autres et tous ensemble, dans ce processus d’élévation collective.

A vrai dire, la forme dont je vous parle en réalité est une véritable image de ce qui se produit lorsque vous oeuvrez ensemble : il y a effectivement cette énergie qui part du cercle que vous formez, et qui va s’élever en tournant pour converger petit à petit par la force de vos désirs, l’union de vos coeurs et de vos intelligences, et par votre affiliation à l’Un et à la loi de l’Un, en un point de plus en plus focalisé qui sera l’unification et l’aboutissement, et la concentration des énergies de tout de que un par un vous contribuez à fournir dans cette vision, dans ce désir, dans cette élaboration… Et la Tour de Babel ici ne saurait s’effondrer si vous êtes en harmonie! Et Babel devient une réalité magnifique qui véritablement va s’élever vers le Très-Haut : qui est, et qui n’est autre que votre oeuvre transfigurée à tous dans l’Unité, et non plus dans la division de la diversité mal harmonisée et mal comprise.

 

Vous allez imaginer maintenant que cette forme, une fois réalisée dans le subtil, a le pouvoir d’émettre des vibrations sonores, et que le niveau de vibration sonore qui est atteint dans le point où tout se focalise est d’une puissance extrêmement importante. Que fait-on avec cette puissance, me direz-vous ? Cette puissance va vous ensemencer : et ainsi qu’un jet d’eau qui se forme en l’air et retombe dans sa forme idéale de tous les côtés -ou ainsi qu’un champ magnétique qui, après avoir convergé, diverge de façon harmonieuse en se déployant dans toutes les directions alentour- cette énergie concentrée, magnifiée, vibratoirement harmonisée dans l’amour de l’Un et dans le désir de tous, va retomber comme les gouttes de ce jet d’eau, de cette fontaine et vous ré-ensemencer à l’infini, et non seulement ceux qui ont activement élaboré la forme dont nous avons parlé, mais également les autres…

Là est le véritable sens de la création et de la co-création de ces formes : il s’agit en vérité d’entretenir la vie. Et les nouvelles formes ne sont pas là juste pour le plaisir de créer de nouvelles formes, mais sont là pour entretenir la vie et engendrer de nouveaux possibles; car chaque retombée de ce jet d’eau dont je vous ai parlé, chaque retombée harmonique, doit avoir le pouvoir d’ensemencer par toute l’énergie produite l’élaboration d’un nouveau désir, d’une nouvelle dynamique, peut-être les prémices d’une nouvelle création, d’une nouvelle mise en groupe qui va elle-même déclencher l’élaboration collective d’un nouveau projet et sa réalisation…

 

Ainsi est l’oeuvre de co-création que vous êtes si chaleureusement invités à envisager d’entreprendre dès que vous en aurez les véritables capacités, ce qui à vrai dire ne saurait tarder, du moins nous l’espérons de tout notre coeur… Vous allez donc être en plein possession de ces capacités de vivre et d’engendrer le renouvellement, le déploiement, l’architecturation (je crois que ce mot n’appartient pas à votre dictionnaire) de tout ce que sera l’ensemble et les beautés de votre nouvel habitacle commun, que cela soit sur la surface de cette planète telle que vous la connaissez -mais qui est en train de changer considérablement- ou que cela soit dans l’espace encore non expérimenté physiquement par vous de son émanation, qualifiée de Nouvelle Terre, ou de Néo-Terre, ou de Nova Gaïa.

Nous nous réjouissons immensément du déploiement très proche maintenant de ces nouvelles possibilités, de ces nouvelles réalisations.

Votre vocabulaire usuel ne m’aide pas, car le mot nouvelle ou nouveau ne m’est pas si agréable tant il est chargé de projections mentales et de falsifications. Le nouveau à vrai dire n’est pas censé être plus à la mode et plus excitant que ce qui est (ainsi que le mot nouveau le sous-entend la plupart du temps dans vos cultures, du moins celles qui ont encore cours)…J’aimerais donc employer un mot qui ne sous-entende aucune dévalorisation par rapport à ce qui est car : ce qui est peut avoir à disparaître lorsque cela a fait son travail et son temps, mais peut aussi avoir la valeur de ce qui est. Et dans l’éternel présent que vous êtes appelés à vivre la nouveauté n’est pas quelque chose qui fait la grimace au passé, car il n’y a pas de passé. La nouveauté c’est simplement la vie qui continue, c’est simplement la création qui se déploie. Ce n’est pas une paire de chaussures neuves, clinquante, et qui sera faite pour être jetée lorsqu’elle ne le sera plus. La nouveauté s’engendre dans le présent, et sur la base des harmoniques du présent elle construit ce qui doit devenir le présent dans ses nouvelles lois, ses nouveaux besoins.

(Je me rends compte qu’il est extrêmement difficile et laborieux de développer ces notions dans l’utilisation de ce langage, qui n’a pas coutume de se référer à une absence de temps linéaire… Je vais faire une pirouette, c’est la seule solution : vous savez combien j’aime les pirouettes!).

 

…Je vais donc renverser complètement la forme dont nous avons parlé, et nous allons imaginer que la base large du cône se trouve très loin en l’air, et que le point de focalisation se trouve au sol. Cela va vous permettre d’abandonner toute représentation logique, et à moi aussi. Nous allons donc envisager que le point de focalisation se répand et répand son énergie dans l’instant, et strictement dans l’instant, à la base : là est le secret de ce que je vous disais. Le nouveau, l’aboutissement est à la base et n’est pas dans les lointains, dans un endroit où l’on doit monter très haut pour l’atteindre, si haut qu’on ne le voit pas : non, l’instant et la nouveauté sont bien dans ce point qui rayonne à la base et qui ensemence dans l’instant , et qui ensemence tout ce qui doit être ensemencé… Je ne sais pas si vous me suivez, je ne peux pas l’expliquer autrement aujourd’hui.

Vous pouvez donc intégrer dans votre représentation le fait que cette forme dont nous avons employé l’exemple existe à la fois dans les deux sens, c’est-à-dire tête en haut et tête en bas, upside down in english, et tout le secret est là, car c’est là que réside la véritable identité du temps… Mais je m’aventure là dans des notions qui actuellement vous sont encore difficiles… Je souhaite cependant que cette image soit bien engrammée dans vos mémoires, car elle contient la quantité d’information qui vous est nécessaire pour élaborer vos désirs, collectivement et dans l’harmonie, et dans l’abolition du temps linéaire, c’est-à-dire dans l’instant -ce qui ne veut pas dire dans la précipitation-… L’Instant est éternel et l’Eternité est un Instant. La création s’élabore et prend son temps mais elle a lieu dans la fulgurance parfaite et harmonique d’un Instant, et cet Instant est une Eternité.

Vous pouvez donc vous réjouir de savoir que vous avez la tête en haut et la tête en bas, mes chers Aimés! Je vous fais là une petite plaisanterie.

Je crois que mon intervention est suffisante. Je vous invite à vous réjouir, et à oublier tout ce que j’ai dit pour mieux l’intégrer. Alleluiah. Je me retire.

Je suis Ashtir, le vénérable Ashtir, maître-es-formes dans l’Instant de l’Eternité. Alleluiah.

 

Par rapport à ce qui s’est dit, il peut y avoir également réponse à une ou deux questions…

 

Il me semble que l’on peut faire un commentaire : je n’ai rien compris !…

Soyez en paix, mes Biens-Aimés. Vous connaissez la subtilité et l’esprit un peu facétieux de notre bien aimé Ashtir, qui ne sert de couverture qu’à la complexité et à la subtilité d’un maître-es-formes dont les arcanes ne sont pas si évidentes pour le mental humain. Sachez et soyez rassurés qu’il vous a transmis des informations extrêmement utiles, que le message vibratoirement est transmis, et que vous êtes par là-même invités à ce que votre mental perdre le contrôle d’un certain nombre de représentations et de logiques limitées qui sont encore bien souvent les vôtres (ce dont nous ne vous tenons pas rigueur). Je vous rappelle qu’Ashtir a conclu en disant d’oublier tout ce qu’il a dit : c’est la meilleure façon de l’intégrer. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Eloha – n°10

 

 

 …chant…

 

Je souhaite glisser les timbres de ma voix dans les trilles de ces oiseaux qui nous entourent. Je m’adresse à vous par leurs voix, autant que par les paroles qui se disent…

Voici que je reviens vers vous mes très Aimés. Eloha je suis. Créatrice, multi-créatrice de joies, de lumières innombrables, car c’est là ma Joie et c’est là mon Service. J’agis dans la Joie et le Service de l’Un, qui est pour moi seul Trésor. Et il n’est nul autre que celui-là, même parmi les innombrables et magnifiques trésors de création que nous, les Elohim, avons pu réaliser.

« Il n’est que l’Un et il n’est d’autre Trésor, et je suis en son Service »…

Cela, cette phrase, est notre devise, pourrait-on dire… notre « zikr » dirait un soufi.

« Il n’est que l’Un. Un est seul Trésor. Je suis en son Service »…

Ainsi je sers, dans toute la magnificence et la Joie de ce qui peut être réalisé. Ainsi je vous invite, vous, tous les co-créateurs de votre nouveau Monde, à être dans la Joie, sachant qu’il n’est d’autre trésor que l’Un, mais que tous les trésors que vous pouvez créer sont en vos capacités. Chacun de vous est une résonance du Trésor et chacun de vous a la capacité de porter ne serait-ce qu’une infime part de ce qu’il ou elle est dans l’oeuvre magnifique de co-création que vous avez à présent à développer tous ensemble, fraternellement, joyeusement, dans le respect infini et l’amour des uns des autres (car en cela personne n’impose sa volonté au détriment d’une autre). Tous est fluide : tout est magnifique et chacun de vous peut constater que le résultat est bien plus beau et parfait que si vous aviez oeuvré en solo.

Vous avez entre les mains, si l’on peut dire (je parle de vos mains subtiles autant que matérielles), une immense palette de sons, de formes, de désirs qui sont des vibrations, de fragments, d’images, que vous tentez de rassembler et d’unifier pour leur donner une cohérence, de nombres, de lois implicites de l’univers auxquel vous appartenez et à l’intérieur duquel s’inscrit votre oeuvre – car oeuvre il y a dorénavant.

Vous me direz, bien sûr, qu’il y a encore bien des choses, des lourdeurs du passé qui sont là (et qui au regard de certains, sont bien là), s’imposent, et sembleraient ne pas avoir bougé d’un iota… Cela, sachez-le, peut être vu ainsi par ceux qui en quelque sorte font le choix de ne pas voir autrement. Cela, par d’autres, peut-être perçu comme en train de s’alléger, de se fragmenter, dans une forme de processus de désintégration lente – parfois par pans entiers – de structures qui soudain montrent leur fausseté, leur fragilité, leur non raison d’être, et qui ainsi se révèlent non adaptées à vos besoins collectifs ou individuels.

Il y a de grands mouvements de création et de co-création actuellement qui se dessinent au sein de l’humanité, parfois dans des formes que vous croyez encore lire comme compréhensibles -en tant que phénomènes politiques par exemple ou que phénomènes éducatifs, culturels… Mais sachez que vous pouvez également lire ces nouveaux mouvements de conscience comme très exactement des dynamiques d’élévation de la conscience, et de chemins qui se cherchent collectivement dans un projet encore peut-être non formulé de co-création de nouvelles conditions d’existence, de vie ensemble.

Il y a là comme un piano donc vous avez à découvrir la fonction des différentes touches. Mais gardons l’image de la musique que ce piano joue (et ne faites pas de projections dans des fonctions logiques, mentales). L’intelligence supérieure qui vous gouvernera dans ces co-créations -vous allez être surpris- n’a pas besoin tellement d’utiliser le canal de votre mental, sauf comme un outil assez performant qui permet de formuler et d’élaborer des analyses, de raisonner – ce qui permet de rationaliser un projet ou une tâche à un certain stade mais n’a véritablement pas d’autre utilité… La véritable intelligence du projet, de la création, est d’un tout autre niveau et vous allez découvrir que vous pouvez collectivement la mettre en oeuvre avec la puissance de vos coeurs et de vos consciences qui ascensionnent ensemble.

C’est l’intelligence de la Lumière à laquelle vous avez accès : il s’agit de votre Lumière, et vous allez découvrir de jour en jour et de plus en plus que vos Lumières se conjuguent, ne sont pas séparées les unes des autres; et ne peuvent et ne savent que fonctionner dans la co-création, c’est-à-dire l’intelligence de groupe, l’intelligence des coeurs en groupe. A ce stade-là, il n’y a qu’un coeur qui est partagé.

Dans mes nombreuses interventions précédentes, je vous ai détaillé un certain nombre d’outils auxquels, de par ce que vous êtes, vous avez collectivement accès – et ne croyez pas que je plaisante. Il m’est arrivé, bien sûr, d’employer des formulations un peu ludiques pour parler de certaines choses comme des perles, je me souviens, comme de certains jeux avec l’eau, comme de rires… Je vous ai parlé de la Lumière qui est au bout de vos doigts. Je vous ai parlé des formes géométriques qui se dessinent lorsque vous dansez. Je vous ai parlé du pouvoir de la Lumière qui est dans vos yeux.

Je vais vous parler aujourd’hui de la capacité qu’a votre coeur de créer des formes. Les formes dont je parle ne sont pas à proprement parler des objets : ce sont des formes subtiles, et la jonction d’un coeur à l’autre et d’un groupe de coeurs engendre – lorsqu’il y a harmonie ou harmonisation active entre les coeurs – un ensemble de lignes d’énergie qui forment un réseau, qui la plupart du temps épouse une véritable géométrie. Vous pourriez par exemple, pour visualiser un peu, vous référer à certaines magnifiques géométries fort complexes que vous pouvez voir dans les motifs décoratifs de la culture arabo-andalouse. Ce n’est qu’un exemple pour vous aider à trouver le chemin; je ne vous invite pas par là à créer par votre mental ces formes : cela est une voie d’illusion. Je vous invite simplement à être conscients, dans votre coeur, et dans l’abandon à ce qui est – qui est l’opposé de la volonté de faire – à être conscients donc du pouvoir que la réunion de vos coeurs peut avoir d’engendrer, sans que vous en ayez mentalement le contrôle, de telles formes… Si votre mental n’a pas de contrôle, en revanche l’intelligence de la Lumière qui vous habite est parfaitement apte à faire bouger ces formes et à les employer pour engendrer de véritables constructions collectives : on pourrait dire, par exemple la première résonance, avant matérialisation, d’une nouvelle structure de vie ensemble. C’est un exemple des innombrables choses que vous pouvez co-créer par le recours à vos intelligences de Lumière.

 

Beaucoup d’entre vous à présent ont la capacité d’entendre des sons subtils, et vous pouvez, vous allez pouvoir prochainement, employer cette capacité de façon active, et non passive comme actuellement elle l’est encore pour la plupart. Les sons vont vous guider, les sons vont vous réunir, les sons vont vous fédérer et vous allez pouvoir jouer, moduler, dans le respect des lois de l’harmonie dont la science ne vous est pas inconnue au niveau de votre conscience supérieure : tout cela afin de créer, de déployer et de faire fonctionner à travers des ensemble de sons des structures subtiles qui peuvent être d’une grande puissance et d’une grande efficacité.

Aucune notion de pouvoir ne doit être présente dans ces actions, et ce qui vous protège individuellement de toute erreur ou tentation de pouvoir, c’est que cette forme de travail est collective. Il n’y a pas réellement possibilité de réaliser ces choses en solo. Et même une réalisation qui peut se faire, disons, à deux ou trois aura besoin pour fonctionner réellement de s’intégrer dans un ensemble plus vaste dans lequel elle doit être harmonique. Vous aurez donc pour guides certaines lois d’harmonie auxquelles vous ne pourrez pas, pourrait-on dire, échapper; sachant que ces lois ne sont que des générateurs de Joie, d’espace, d’étendues et de multi-possibilités, et en aucun cas des lois qui enferment ou qui privent de liberté. La véritable liberté est harmonique, elle n’est pas chaotique. J’espère que vous en conviendrez avec moi, mes Très Aimés.

 

Je sens battre vos coeurs, je sens la pulsation de Joie qui à présent s’est installée dans vos cellules, dans vos enveloppes subtiles, ainsi que dans vos corps de matière. Je sens comme cette pulsation s’est débarrassée pour un très grand nombre d’entre vous, pour un immense nombre d’entre vous, de ce qui l’alourdissait, la déviait, l’empoussiérait ou la faisait mourir. Vous êtes à présent en possession de ce que vous êtes véritablement : il vous suffit de désirer l’expérimenter et de ne plus vous accrocher à ce qui, en termes de vieilles structures, existe autour de vous et à quoi vous êtes tellement habitués que parfois vous ne voulez pas regarder au-delà.

Rappelez-vous que vos enfants, en cela, peuvent être de précieux éclaireurs, car ils sont venus pour cela : pour construire avec votre aide toutes ces nouvelles formes, ces nouvelles structures, ces nouvelles formes de vie que vous n’imaginez même pas aujourd’hui -car dans la plupart des cas, les visions que vous avez pu avoir, que vous avez, que certains ont pu représenter en images ou en récits, certes vous ont fait plaisir et vous aident…Mais ne sont qu’un rideau par rapport à la véritable réalité que vous ne saviez pas encore entrevoir et que vous allez pouvoir faire être. Je le sais et je serai à vos côtés.

C’est pour moi créatrice et co-créatrice à l’origine de vos corps, une réalisation magnifique de pouvoir observer à présent comment cette création que j’ai réalisée, que j’ai vu évoluer, va maintenant pouvoir en quelque sorte devenir auto-créante par elle-même… Lorsque vous avez un petit enfant, vous vous émerveillez de jour en jour de son développement, que vous ne faites que nourrir mais qui est sa propre création. Et c’est pour vous une joie sans cesse renouvelée, et qui vous porte, qui vous exalte, et qui vous donne goût à la vie -lorsque par hasard elle s’est assombrie. Eh bien pour moi, je me vois à présent en train d’assister à quelque chose que l’on pourrait dire comparable mais qui est d’une envergure, vous n’en douterez pas, infiniment plus immense, complexe – à la fois en nombre et en qualité des possibles.

Voilà ce dont je me réjouis infiniment. Et je vous invite à recevoir en chaque infime parcelle de vos êtres, de vos coeurs, de vos corps, de vos pensées, les perles de Lumière de cette Joie qui vont achever de vous ensemencer dans vos nouvelles capacités de co-créateurs. Bien sûr, ces capacités vont sans doute rester latentes un certain temps, sauf pour ceux qui ont déjà franchi un certain nombre d’étapes avant les autres et qui sont encore peu nombreux. Ces capacités vont rester latentes mais justement, c’est en toute beauté qu’elles vont s’épanouir dans le silence, et puis se manifester soudain et fleurir comme un véritable printemps. N’en doutez pas un instant et réjouissez-vous. Sachez que votre Joie, votre Joie de cela, ne fera que décupler vos possibilités. Alleluiah.

Je suis Eloha, mère Elohim, et dans toute ma Joie et mon Amour et mon respect de ce que vous êtes, mes Très Aimés, je me suis adressée à vous en ce jour; et je sais que notre vénérable Ashtir va vous parler ensuite.

Il y a possibilité qu’une ou deux questions soient posées concernant ce qui vient d’être dit, si vous en avez…

(voir session de Questions/Réponses n°16)

 

 

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.