Anasharanda Ool, Elohim de la Terre -n°5- Jeux respiratoires..

cliquez pour écouter


musique instrumentale

Je vous salue chers Frères et Sœurs de Terre. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre. Nous nous connaissons…

J’apprécie le grand vent qu’il fait aujourd’hui : ça nettoie, c’est vivifiant !…
J’ai moi-même justement souhaité vous offrir aujourd’hui quelques Jeux de respiration.

Cela va simplement être difficile pour moi de parler tout le temps en respirant – nous allons trouver un moyen…
…Ces jeux sont certes apparentés à ce que vous pourriez considérer comme du yoga du souffle… Néanmoins sachez qu’ils sont créés ou recréés sur la base de ce qu’aujourd’hui vous êtes et de ce qu’aujourd’hui vos corps et vos fonctions respiratoires sont.

Il y a de nouveaux programmes qui peu à peu s’installent à bien des niveaux ainsi qu’à celui de votre fonction respiratoire.
Ne croyez donc pas que les anciens exercices et pratiques du souffle que vous pouvez connaitre soient équivalents en termes de mises à jour. Ils ont toute leur valeur, mais ils reposent toutefois sur un certain état non seulement du système respiratoire mais de ses aspects subtils, qui entretemps a connu comme je l’ai dit quelques mises à jour, voire quelques transformations…
(Il ne m’appartient pas à moi de détailler de façon descriptive ces transformations aujourd’hui : cela n’est pas mon rôle ni ma mission.)

J’ai simplement, moi, la joie de vous transmettre ce que je crée – soit seul soit avec quelques amis Elohims de la Terre comme moi…

Silence

Respirons

Silence

Comme il est d’usage dès que nous respirons nous sentons notre respiration se réguler et parfois s’amplifier… Nous sentons également le battement de notre cœur s’insérer comme un deuxième rythme à l’intérieur de celui de notre souffle…

– jeu respiratoire 1

Eh bien nous allons jouer un petit peu avec ce rythme – celui du souffle !
Nous ne touchons pas à celui du cœur, cela a déjà été enseigné (cf intervention n°4. NdR).

Vous allez donc également utiliser vos mains.
Posez tous vos doigts en face à face devant vous :  les paumes sont écartées mais les doigts se touchent par leur bouts -pouce sur pouce, index sur index etc.- c’est une forme assez jolie que vous connaissez déjà…

Maintenant : en inspirant soit par la bouche soit par le nez vous allez écarter les doigts – c’est-à-dire qu’ils cessent de se toucher… Et en expirant vous pouvez remettre vos doigts en contact… Faites-le quelques fois.

…A présent vous allez jouer avec le rythme de votre respiration, tout en maintenant cette façon de faire avec les doigts, simultanément à votre souffle.

Donc… J’ai envie de vous laisser libres, mais vous pouvez donc accélérer le rythme, le ralentir…Vous pouvez même faire des rythmes syncopés -c’est à dire par exemple sur le mode : tac.. tac-tac.. tac.. tac-tac..- ceci est un rythme syncopé, il y en a d’autres.
…Ne faites pas des choses trop compliquées, ce n’est pas le but. Il s’agit en réalité de donner à votre respiration, et aux programmes de vos doigts qui sont reliés à cela, des capacités supplémentaires et plus ouvertes, et plus créatives, qui auront une incidence aussi sur vos fonctions biologiques, ainsi que sur vos fonctions mentales.

Est-ce que je dois répéter? Vous inspirez en écartant vos doigts les uns des autres et vous expirez en les remettant en contact : en soi c’est très simple !
Je vous laisse expérimenter un ou deux rythmes différents…

Silence

Vous pouvez, au bout d’un petit entrainement probablement, imaginer que vous respirez avec vos mains…

…C’est assez simple : je pense que vous pourrez expérimenter cela par vous-même. Ce qui importe c’est que vous ne fassiez cela que disons quelques minutes, pas davantage, et une fois par jour ou un peu moins souvent – et lorsque vous y trouverez du plaisir et de l’aisance… N’hésitez pas à ce que ces quelques minutes soient véritablement quelques minutes – disons pas plus de cinq, ce qui est déjà certainement très long de votre point de vue…

silence

…N’oubliez pas qu’il s’agit d’un jeu !
Je n’aime pas trop le mot « exercice »… A vrai dire un jeu est quelque chose de beaucoup plus profond, et même à vrai dire de beaucoup plus sérieux qu’un exercice, qui est juste quelque chose de laborieux ! C’est mon point de vue, je pense qu’il est partagé par beaucoup – je vous connais !

…Vous observez peut- être qu’à présent votre respiration est un peu différente… Pour ma part j’emploierai le mot « enrichie » – mais vous aurez peut-être d’autres observations…

Silence…

-jeu respiratoire 2-

Je vais à présent vous proposer mon jeu suivant

Vous allez pointer votre index droit (ou bien le gauche, mais je préfère le droit) sur le bout de votre nez. Et vous respirez en maintenant ce contact, qui n’est pas appuyé…
Mais vous observerez je n’en doute pas qu’il est très énergétique… Si votre index se met à trembler c’est parfaitement normal.
Et vous pouvez respirer tranquillement, sans forcer votre respiration du tout…

…Vous êtes concentrés plus sur votre respiration que sur votre index… Et c’est tout à fait amusant !  Je suis sûr que vous trouverez cela très énergétique…

Nous allons expérimenter l’autre index, pour voir la différence ou les similitudes.
De la même façon vous observez également bien d’avantage la respiration que l’index…

…Eh bien je n’en doute pas : vous avez certainement pu expérimenter le fait que c’est différent selon l’index que vous employez. Et cela est normal puisque vous n’avez pas les mêmes programmes de chaque côté.

Par conséquent vous avez les deux possibilités.
Leur effet n’est pas identique. Autant l’aspect vibratoire énergétique par l’index droit est tout à fait manifeste… (Au moins pour la plupart d’entre vous, car je pense que certains sont inversés -cela fait partie de certains programmes de création-…Si vous êtes inversé c’est une occasion pour vous de l’apprendre également !)

Je sais que mon canal n’est pas inversée, et qu’avec l’index gauche -toujours dans le cas d’un corps qui n’est pas inversé- l’impression est certainement plus calme mais engendre un autre état vibratoire, qui vous relie  -…comment puis-je l’expliquer moi qui suis si peu doué pour les mots ? …Je ne saurais dire autre chose qu’une « plage »-
Cela vous relie à une plage subtile qui est fort riche en informations biologiques et qui est partagée par l’ensemble de vos corps. Vous pouvez même imaginer que cette plage d’informations biologiques est constamment nourrie et mise à jour par la résonance de l’ensemble de vos corps et qu’elle a besoin d’être en bonne santé. Normalement elle l’est  (elle n’a pas la capacité d’un corps humain ordinaire à attraper des rhumes etc!)…

Mais le fait de vous relier à cette plage par le contact de cet index et votre respiration est tout à fait intéressant sur le plan non seulement de la biologie collective mais également de la conscience collective.

Je vous laisse donc le loisir d’expérimenter tout cela…

De même que le jeu précédent : cela est amplement suffisant à pratiquer environ  une fois par jour voire moins souvent. Mais il est certain que si vous pratiquez souvent vous découvrirez davantage de perspectives à cette pratique, à ce jeu. Et peut-être créerez- vous des variantes du jeu. Je ne plaisante pas : cela est possible.

– jeu respiratoire 3 –

Vous pourriez d’ailleurs, -cette idée me vient à l’instant, donc c’est une création en direct- jouer de la même façon que dans le jeu précédent : à contacter-décontacter, contacter- décontacter, avec un certain rythme, et vous verrez ce que cela donne… Je n’ai pas encore essayé, je ne sais pas vous dire ce que cela produit… Mais je sais que cela est autorisé et que c’est même productif !

Silence

…Nous revenons à la simple observation de notre respiration.

Silence

– jeu respiratoire 4 –

Vous allez maintenant imaginer, en respirant, que vous tracez un cercle avec le flux de votre souffle. Ce cercle a un mouvement, que je vais décrire j’espère avec assez de précision : disons qu’il part de la région de votre cœur pour monter vers l’arrière, culminer un peu en dessous de votre gorge, et redescendre par devant vers votre cœur. On peut donc dire que ce cercle est perpendiculaire à la surface de votre poitrine par exemple.
Je vous laisse jouer à cela… Essayez d’arriver à un cercle fluide, ce qui n’est pas peut-être pas réussi du premier coup…

..Je redis que vous inspirez l’arrière du cercle et vous expirez le devant du cercle…

Silence

Vous pouvez imaginer bien sûr que ce cercle est d’une couleur très agréable – et je suggère même une couleur que vous appelleriez « de la lumière »…

Silence

Nous allons à présent installer le cercle perpendiculairement à ce qu’il a été.
Toujours en partant du bas au niveau du cœur : vous allez le faire monter sur votre côté droit et le faire redescendre sur votre côté gauche. Il a toujours à peu près la même taille, et vous pouvez soit garder la même couleur soit créer une nouvelle couleur également lumineuse…

Silence

…Nous allons ensuite redéplacer ce cercle.
Et cette fois vous allez le replacer dans la même perpendiculaire qu’au début mais le mouvement va être inversé : c’est-à-dire que votre respiration va monter sur le devant de votre corps et redescendre sur l’arrière du cercle, l’arrière de votre corps.

Silence

Je vais aller un peu vite :  je pense que vous avez peut-être deviné que l’étape suivante sera également symétrique de l’autre étape. C’est-à-dire que vous allez remettre, pour terminer, le cercle dans le même plan que votre poitrine (ainsi qu’à l’étape n° 2) et que vous ferez tourner votre souffle en partant, en montant de la gauche et en redescendant sur la droite.

…Vous aurez donc accompli quatre cercles, avec une rotation différente à chaque fois par rapport à l’immobilité de votre poitrine.

Il s’agit donc d’une forme qui est à la fois simple et complexe, et qui doit à présent être clôturée par le fait de focaliser votre attention sur le centre – qui lui n’a pas bougé dans ces rotations.

La 5ème phase donc consiste à respirer dans ce centre, que bien sûr vous allez pouvoir vous représenter comme un point au centre de votre poitrine…

Silence

Ce point émet un son…

Ce son n’est pas constant. Il est constant dans l’instant où vous respirez, mais disons d’un jour sur l’autre, ou d’une heure sur l’autre, il n’est pas forcement identique…

Ce son informe votre corps, et informe également un système harmonique auquel vous appartenez – système qui vous relie les uns aux autres (d’une façon assez complexe que je ne vais pas détailler)…

Silence

Et si vous informez de façon consciente ce système et votre corps avec ce son suite à cette petite série de jeux respiratoires, vous amplifiez considérablement la conscience non seulement de tout cela, mais également la conscience disons collective et sa résonance… N’est-ce pas très amusant ?!
N’est-ce pas n’est-ce pas très excitant ?!…

Silence

Ce son vous met également en état de co-résonance, avec bien évidemment d’autres individus mais également des petits systèmes qui vous relient les uns aux autres -qui sont des systèmes que l’on peut dire organiques- et par là même vous accroissez le potentiel musical de ces petits systèmes, ce qui contribue à l’élaboration de structures de vie : structures subtiles, structures biologiques, structures bio-électriques et structures musicales.

Voilà un très joli jeu n’est-ce pas ! …Si vous vous ennuyez, c’est génial..!
Vous pouvez pratiquer ce jeu-là souvent si vous le désirez – plus souvent que les autres, plus longtemps si vous le voulez.
C’est pour cela que je dis que si vous vous ennuyez c’est génial : parce que cela peut vous occuper un certain temps ! …Je pense qu’également cela vous fera beaucoup de bien d’une manière plus globale : physique, mental, tout ça…Nous sommes bien d’accord sur la formule « ça fait du bien » !..

Ce sont donc les jeux que j’ai souhaité vous transmettre aujourd’hui… Et je suis bien content d’avoir l’occasion de créer un petit supplément au jeu du bout du nez !

Je vais vous offrir quelques notes de musique..
Et je sais que tout à l’heure ma sœur Eluyam interviendra probablement. Je ne pense pas qu’elle reprendra mes jeux, mais elle complètera certainement des choses qu’elle a besoin de compléter concernant vos corps cristallins (les nôtres également).

Je vous salue. Je suis Ansharanda  Elohim de la terre, et je joue un peu de musique pour vous…

musique instrumentale

Je vous salue

Alléluia

via Christine Anne K. le 11 janvier 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
 – participer au Cercle Harmonique du 13 février : voir en page Evènements

.

Iosep O’D, de Sirius C -n°1- Nouvelle technologie mentale.

cliquez pour écouter

Bien-aimée Humanité,
Voici que je me présente, bien que vous me connaissiez, sous un nom que sans doute vous ignorez : c’est mon nom, Iosep O’D… J’ai été incarné, comme vous tous de nombreuses fois, et aujourd’hui je réside vibratoirement dans le plan nommé Sirius C, que vous connaissez déjà.

Du temps de mon incarnation dernière, j’appartenais au groupe que vous nommez souvent « Maîtres Ascensionnés » – et je ne vous révèlerai pas le nom que je portais en ces instants-là car cela n’est pas nécessaire en cet instant-ci.
Mon nom Iosep O’D est celui qu’il convient aujourd’hui de maintenir.

C’est donc avec infiniment d’Amour, d’Attention, de Présence, de Compassion, et de Partage que je suis encore capable de m’adresser à vous – car nous nous connaissons bien, et je sais si bien qui vous êtes ! Et qui j’ai été…

Vous n’ignorez pas toutefois qu’aujourd‘hui, en ce début de nouveau Cycle, ceux que vous appeliez les Maîtres Ascensionnés sont libérés de leur charge, et ont quitté les plans -disons Astraux-supérieurs- dans lesquels ils se maintenaient pour vous aider, du temps de la Matrice Ancienne qui il y a encore quelques mois était en place.

Je vous apporte ces clarifications, car il est clair pour nous qu’il réside encore bien des confusions sur ces sujets. Cela est naturel car tous ces changements sont très récents. Certains sont mal connus, certains ne sont pas encore intégrés, voire pas véritablement acceptés… La force de l’Habitude, n’est-ce pas ?… Vous la connaissez bien et moi aussi.

Rions-en un petit peu ! Car la force de l’Habitude n’est pas, convenez-en, ce qui vous fait avancer! …Ni ce qui peut vous libérer de certains carcans – dont pourtant vous êtes si fiévreusement désireux de vous dégager ! (rire discret)

…Méditons quelques instants cela, mes très Aimés…

Silence vibrant

Il y a donc, mes très Chers, à traquer en vous cette force de l’Habitude!
Et je parle ici non seulement de l’Habitude des croyances et des coutumes -ceci incluant les coutumes spirituelles, encore tout à fait conséquentes il y a peu de temps pour vous, mais obsolètes aujourd’hui pour beaucoup- …Mais je parle également de la force de l’Habitude en beaucoup de vos structures… Et celle qui nous intéresse beaucoup, en ces temps de si grands changements, est cette structure nommée « mental » (nommée par certains : « corps mental »), qui effectivement n’a cessé de s’obsolétiser au fil de ces dernières années (particulièrement les toutes dernières et les derniers mois écoulés); alors que néanmoins, par la force des habitudes et des nécessités imposées par votre style de vie physique dans votre environnement physique, vous ne savez pas ne pas l’employer…

Car en effet dans ces domaine- là c’est un outil qui vous est parfaitement utile; mais cet outil a le défaut -et vous le savez bien- d’être envahissant et de déborder largement ses fonctions premières, pour se faire passer pour ce qu’il n’est pas; et vous imposer un débordement intérieur au sein de vos pensées et de votre conscience…

Vous êtes habitués néanmoins à cette présence vociférante en vous, n’est-ce pas ?  Et vous vous en servez non seulement pour gérer votre quotidien, mais également pour… j’hésite à trouver des mots corrects… disons : pour vagabonder -de façon parfois très volontaire- en vous-même, dans des chemins, des diverticules, sans utilité et qui captent une grande partie de votre énergie d’intelligence – et qui vibratoirement ne vous élèvent pas, bien au contraire!

Rien de tout cela n’est nouveau pour vous. Vous le savez! C’est néanmoins mon introduction, il en faut bien une !

Ma très chère sœur, amie, compagne -Marie-Madeleine- vous a hier exposé avec clarté, me semble-t-il , l’évidence de votre accès à cette nouvelle forme -structure, énergie et capacités accrues- nommée par convenance Nouveau Mental : afin de le distinguer de l’ancien, et de vous indiquer néanmoins qu’il s’agit d’un outil de fonctions suffisamment équivalentes, pour que vous n’hésitiez pas à vous en servir .

(NdR. il est référé ici à :  Marie-Madeleine n°7 +  Chant. du 19 septembre )

Il vous a été également donné, de par l’œuvre de l’Intelligence Collective dans ses hautes vibrations, un Chant vous permettant de vous approprier les niveaux les plus étendus et élevés de votre propre Conscience : ce qui également interfère avec l’emploi de ce nouveau mental.  (Je n’aime pas beaucoup cet expression de « nouveau mental », j’avoue, mais dans la mesure où nous sommes en ces instants en train d’employer des mots qui -paradoxalement- peuvent s’inscrire dans les structures de compréhension de votre mental habituel, il n’y a pas tant le choix !)

La difficulté pour vous  consiste à lâcher la force de l’Habitude, surtout que cette Habitude consiste en l’emploi de certains repères, usuels, et que vous êtes obligés de les perdre -ou de changer d’espace- dans ce nouveau mental. Considérez-le comme un espace…  Vous n’avez donc pas le système d’évaluation des repères qui est propre à l’espace précédent.  Imaginez que dans l’ancien mental, vous avez un GPS, et que dans le nouveau ce GPS ne fonctionne absolument pas, car il n’y a pas les mêmes satellites, ni les mêmes cartes.  J’espère que cette image parfaitement pragmatique vous convient : elle me semble suffisamment pertinente… Vous voilà donc en train d’employer un outil de pensée, qui ne fournit pas à votre ancien GPS les images, ni les mots, que vous attendez.

La force de l’Habitude fait que vous vous identifiez trop à ce que j’appelle l’ancien GPS -donc le vieux mental- comprenez-vous ?… J’entends des rires. Et parmi ces rires je reconnais certains que j’ai bien connus et je les salue, de toute ma Joie, de tout mon Cœur, de toute mon Humilité d’ancien Maître.

…Eh bien : rions!

En fait, il vous serait presque demandé de garder votre vieux GPS pour circuler dans la rue, dans votre cuisine, votre administration, certaines conversations; et de vous servir du nouveau modèle pour commencer à explorer cet espace.. .Et vous finirez par y découvrir que vous pouvez également circuler dans votre cuisine, dans la rue et dans certaines conversations, avec ! Sans changer d’outil !… Mais cette exploration, personne ne peut la faire à votre place.

Je précise que je m’adresse, en tous ces propos, en premier chef à vos personnes conscientes – davantage qu’aux plans les plus élevés, et sans forme, de votre Conscience pleine et entière d’Essence, d’Être, libérée de toutes contingences vis-à-vis de cet environnement…  Mais, ainsi que Marie-Madeleine vous l’a expliqué hier, vous avez la possibilité de circuler  de façon de plus en plus fluide entre ces deux états.  Sachez en profiter : apprenez, pratiquez, avec humilité sans que votre égo se mêle d’en faire une performance.

Méditons quelques instants cela …

Silence vibrant

Admettez, très Aimés, que pour rester dans un vocabulaire et une pensée très pragmatiques, il s’agit simplement d’un changement de technologie ! … Et qu’autant vous adorez avoir un nouveau modèle d’ordinateur plus performant, autant vous devriez adorer le passage à cette nouvelle génération du mental. Voilà qui j’espère peut-vous convaincre de sourire et de prendre du plaisir à l’exploration de cette fonction !

Bien évidemment, comme il ne s’agit pas d’un objet extérieur (que vous pouvez essayer puis poser pour y revenir plus tard) mais d’une technologie intérieure : c’est là que la force de l’Habitude vous tient davantage !…

Mais vous savez bien que la procédure est la même : découverte, expérimentation, acquisition d’habileté… Puis création, travail, synergies, extensions de capacités, connections multiples : dans tous les plans, dans les multi-univers…Et dans les sphères les plus vibrantes de l’Unité, où la Pulsation de la Source se fait entendre et vivre, dans la Joie la plus pure!

…Voilà donc ce que la force de l’Habitude vous empêcherait de rejoindre !?  N’est-ce pas un peu dommage ?  N’est-ce pas un peu frustrant ? …N’est-ce pas amusant ?!

J’emploierai  une autre image qui est celle de chausser des skis.  Bien sûr vous croyez que l’on vous fait chausser une nouvelle paire de skis -extrêmement glissante- pour foncer dans le brouillard… Il y a de quoi être prudent, je vous l’accorde. Mais cela n’est qu’une image, produite par votre Habitude et par votre vieux mental.  Imaginez donc que cette paire de skis d’un nouveau modèle va vous envoyer directement sur des pistes de Lumière … Des multi-pistes absolument harmonieuses, exaltantes, variées – où vous rencontrerez tous vos amis, dans une danse absolument exquise et intelligente, créatrice.

Voilà : l’ancienne paire de skis, et la nouvelle paire de skis…  Vous savez que j’aime bien employer  ces images, ces métaphores, qui nous ramènent toujours à la présence dans notre corps.  Notre corps est notre véhicule, il est notre outil; nous avons choisi cette chair et il est bon de l’utiliser dans tous ses aspects – dont le ski fait partie !

Méditons cela mes très chers, quelques instants…

Silence vibrant

…Eh bien je n’hésiterai pas à vous demander, au sortir de cette petite méditation : qui a fait une chute à ski ??…
J’aime vous entendre rire : le rire est un merveilleux outil d’ascension !
… Donc j’entends bien que personne ne s’est cassé la figure…

…Il va vous être donné à entendre une petite Constellation Sonore, qui va compléter mes propos très terre à terre. Car ne l’oubliez pas -d’ailleurs je n’en ai pas parlé- que le pouvoir, la variété et les harmonies des Sons, font partie des instruments privilégiés que peut et sait employer ce nouveau mental. Sachez donc d’une part les écouter, d’autre part les pratiquer. Chacun a sa façon – personne n’a à imiter personne.  Nous ne sommes pas au plan des égos, ni au plan des personnes avides de se ressembler ou de ne pas se ressembler : la question n’est pas là!

L’expression par les Sons est propre à chaque individu – de même que deux musiciens ne font pas la même chose, c’est exactement pareil.

Constellation sonore (musique)

Silence vibrant

Voici donc, mes très chers, une petite démonstration, disons du nouveau GPS et un peu de la nouvelle paire de skis.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligés de vous acheter un piano, une harpe ou un je ne sais quel instrument, même pas une flûte à bec, pour pouvoir accéder à ces fonctions.  En revanche, évidemment si vous pratiquez personnellement une petite forme musicale – même très, très primaire- vous aurez Joie à la faire participer à vos propres constellations, ainsi qu’à celles que vous pouvez échanger, partager et traverser en commun avec beaucoup d’autres amis.

Il n’y a pas, bien évidemment, que l’emploi de ces Sons-là; et rassurez-vous la Parole fonctionne encore…  Vous avez je crois eu un exemple de ces nouvelles formes dans un Cercle -fort important au demeurant- auquel vous avez été introduits hier également. (Cela étant limité je le précise à ce que vous pouviez entendre dans un enregistrement audio.)

Il me reste, et j’y ai beaucoup de joie; à vous présenter disons une sorte d’ouverture :
Vous savez que lorsque vous vous concentrez beaucoup mentalement (je parle de votre vieux mental)  il vous arrive d’avoir un peu mal à la tête ou un sentiment d’oppression frontale ou temporale, n’est-ce pas ?  Eh bien, considérez par là-même que votre vieux mental est un muscle et qu’il est fatigué…  Il y a également en cette zone frontale, comme vous le savez, cet outil nommé le troisième œil par commodité; qui lui-même a subi, reçu disons d’importantes modifications depuis ces derniers mois, et s’est ouvert à davantage de vérités qu’aux innombrables illusions (dont il était le vecteur, encore il y a bien peu de temps) : vous pouvez également considérer cela comme une sorte de muscle subtil.

Eh bien sachez que nous pouvons dès à présent déverrouiller, en cette zone frontale et temporale, ce qui justement vous « met la pression » (entre guillemets).  Et si justement votre vieux mental vous fatigue tant en ce moment : c’est qu’il patine, il n’a plus de prise; car dans cette zone il étouffe du fait de ce verrouillage… Car de l’autre côté se trouve ce grand espace, auquel en réalité vous aspirez tant à avoir accès.

Lorsque je dis ‘ vous ’, je parle de votre Conscience, qui malheureusement s’identifie si souvent à votre mental et votre égo… D’où, en partie, ces petits maux de tête ou ces fatigues frontales, ou oculaires.

Eh bien!  Recevez!  cela sera en silence) La connaissance… Il s’agit de votre nouveau mental et pas de l’ancien donc vous n’aurez aucune explication à vous mettre sous la dent, dans l’ancien mental-…donc la connaissance qui vous ouvre toute liberté de pratiquer ce déverrouillage et de vous sentir plus à l’aise, moins oppressé, dans cet espace frontal. Je pense que vous m’avez compris, je n’en dirai pas plus.

Méditons et recevons…

Silence vibrant, puis musique..

Alléluiah!
Ceci est la fin de notre entretien.
Je vous laisse méditer, je me retire.
Je suis Iosep O’D, du plan vibratoire de Sirius C.  À bientôt, peut-être…

 

via Christine Anne K. le 20 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Atlantes : franchir les Seuils de la Ceinture de photons

Avis des Sages Atlantes de Zah’er aux Peuples de la Terre

Actuellement très chers Frères et Soeurs Humains vous traversez les entrées de « la Ceinture de Photons » ainsi nommée par vos astrophysiciens, approchant davantage du Centre de cette Galaxie bien-Aimée de nous. Il y a en cela plusieurs Seuils fréquentiels qui chacun seront notoires, voire marquants, de façon pérenne sur vos ouvertures de consciences. Le premier est franchi, vous pouvez en attendre 7 autres au minimum.

Chacun de ces Seuils marque donc un palier d’ouverture, pouvant susciter parfois en certains contextes des révélations -individuelles ou collectives-. La qualité des ces Seuils est telle qu’ils ne peuvent être détournés, ni amoindris.

La manière dont vous les recevrez et les passerez est capitale. Car par exemple résistance ou refus ne sauraient que vous dépriver d’énergie vitale, en déformant vos perceptions et votre intelligence des afflux de Lumière occasionnés : ce qui peut être quasi mortifère pour certaines structures -vitales éventuellement.

La quête de pouvoirs doit être abandonnée également lors de ces franchissements inéluctables, car celle-ci -tant au plan personnel que groupal, voire occulte- ne peut que se résorber dans un blocage involutif et sans aucun doute dévastateur, encore une fois, pour certaines de vos structures et composants harmoniques. Vous ne souhaitez pas revenir à l’age Néolithique, n’est-ce pas…

En revanche vos capacités naturelles et authentiques d’ouverture des coeurs et d’acceptation simple et illuminée de ces instants -quelles que soient leurs formes et quels que soient les compréhensions ou dévoilements rencontrés, ou partagés- ne sauront que vous conduire en toute sureté, conscience élargie, harmoniques déployées, et joie authentique vers ce qui se dessine ainsi et s’accomplit, quoi qu’il en soit, dans ce processus indéfectible.

Votre état d’être influe considérablement sur la Qualité de ces franchissements; et cela au plan de votre Collectivité, et de votre Histoire sacrée d’Humanité, autant qu’au plan de chaque processus individuel.

Considérez ces Seuils comme initiateurs, et soyez avertis et pleinement conscients que chacun d’entre eux vous obligera à vous défaire de certitudes ou de possessions illusoires mais ancrées dans vos croyances… Il est de toute Beauté de vous trouver engagés dans cette Marche, où votre Lumière véritable -et non celle de vos egos si sûrs d’eux- est appelée à s’accroitre Pas après Pas.

Que votre Sagesse véritable soit votre Guide, et que notre Sagacité vous accompagne. Soyez clairs. Le second Seuil s’annonce proche, et il n’y a pas de retour. Alleluiah

En tout Amour et fraternité. Sages Atlantes de Zah’er, via Christine Anne K, le 29 mai 2012.
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Agol Anna Hus O’Kel d’Uranus II- N°2

 Agol, en scientifique éclairé, nous transmet les données vibratoires d’approche d’un objet céleste ainsi que différentes observations et données importantes pour notre évolution en ce début de nouveau cycle, et nous invite à gérer ces données dans nos cercles (*)…

– lien pour écoute :   http://soundcloud.com/voixdelumiere/agol-uranus-021211   -fichier téléchargeable-

Bienvenue, aimés frères et soeurs de Terre. Je me présente Agol Anna Hus O’Kel  d’Uranus II, que vous connaissez déjà, et je vous dis Bienvenue : car notre hospitalité fait que je m’adresse à vous ainsi, même sachant que je suis reçu… C’est moi qui vous invite cependant.

J’ai donc choisi de revenir vous parler en ce canal, et de par ma position disons de scientifique éclairé et d’Emir de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Voici quelques mois je vous disais mes très Chers que nous observions avec attention la phase de notre astre Solaire commun, que nous nommons Shella nous, en Uranus; et je vous invitais à un accompagnement partagé de notre astre dans, disons ses pérégrinations, et son chemin dans un changement de cycle (je précise qu’il ne s’agit pas là précisément du changement de cycles dans lequel votre planète Terre vient de s’engager -ceci est une parenthèse).

Voici donc qu’aujourd’hui je viens plutôt vous révéler deux ou trois choses importantes qui concernent notre Système Solaire – dont nous partageons donc la vie, les mouvements, l’ascension, les orbites complexes, et les croisements de cycles qui concernent soit le Système Solaire tout entier, soit certaines planètes comme la votre par exemple, ou la notre.

Il y a donc mes très Chers une première chose que j’aimerais vous faire savoir, car il importe que nous la partagions en conscience et dans nos coeurs : le mouvement des marées sur nos planètes -car nous-mêmes avons un mouvement des marées, même si nous n’avons pas de mers au sens où vous, vous avez l’habitude de concevoir une mer- ce mouvement donc est actuellement régulier, cyclique, parfois soumis à quelques fluctuations, et il est calé -aussi bien pour nous que pour vous- sur la fréquence qui vient du Soleil, ainsi que pour vous de votre Lune, je crois, et pour nous également.

Mais il va s’ajouter très prochainement, parmi les astres qui vont influer sur ce mouvement des marées un nouvel élément. Cet élément n’est pas à proprement parler une planète ni exactement ce que vous appelez une comète. C’est un objet céleste important qui est en train de faire son apparition dans les champs magnétiques et disons cosmo-telluriques (j’emploie ce mot, par défaut car je n’en ai pas d’autre à employer) de votre Planète principalement -je ne vous parle pas de la notre-, et dont l’influence va se faire sentir, de façon assez subtile certainement, quoique je n’ai pas de poste d’observation privilégiée en votre Terre à ce sujet, mais qui donc très certainement va influer sur le mouvement des marées. Je ne suis pas là en train de vous prédire des catastrophes, car cela n’est ni mon rôle ni ma compétence ni ma possibilité d’observations, et cela n’est pas également mon état d’esprit.

Je vous indique simplement une donnée cosmique qu’il me semble important que vous puissiez connaitre, car cela peut vous permettre de comprendre éventuellement certains phénomènes qui pourraient se produire, voire de les anticiper. En effet je peux vous fournir quelques données fréquentielles importantes et précises, relatives à cet objet céleste dont je viens de vous parler. Vous remarquerez que je n’ai pas employé de nom pour le désigner, car je n’ai aucune observation intéressante concernant le nom que vous pourriez lui donner (même si peut-être vous en avez un : je sais que dans ce type de cas vous employez des noms de convention pour désigner tel ou tel phénomène, et que ces noms n’ont pas grande signification au plan cosmique). Je ne suis donc pas en mesure de vous informer du nom de convention terrestre de ce dont je vous parle, et je m’en excuse. En revanche, comme je vous l’ai dit, je peux vous transmettre ces données fréquentielles qui vous permettront je l’espère d’avoir quelques repères utiles.


Voici donc une première donnée – je vais vous les transmettre, je le précise, sous formes vibratoires et sonores et non pas chiffrées, car leur nature et leur complexité n’entrent pas dans le cadre d’une posssible transmission chiffrée – Voici donc, je le répète, à présent la première donnée fréquentielle, il y en a cinq.

….déroulement successif de chacune des cinq transmissions de données fréquentielles, par vibrations en silence et sons….


…Comme vous l’avez peut-être observé : les données n°4 et 5 sont des systèmes d’ondes assez simples et répétitifs, alors que les 3 premières sont beaucoup plus complexes… Comment me direz vous allez vous employer ces données? Eh bien : votre participation à des cercles scientifiques (*) vous permet certainement de les partager et j’espère de les analyser et de les traiter…Sachez qu’il y a une combinaison assez évidente des systèmes d’ondes de ces cinq données, qui permet d’établir disons la courbe et les variations cycliques et temporelles de l’influence de cet objet cosmique ou céleste dont je ne vous ai pas donné de nom, mais dont je vous ai précisément indiqué l’occurence prochaine dans votre champ terrestre et vos marées.

Je vous invite, très Chers, à partir de ces données et de leur emploi : à pratiquer bien davantage la joie que l’inquiétude, et à employer ces informations dans le sens du déploiement de votre intelligence collective et de ses ressources, qui sont fort nombreuses et de grande qualité.

Ce point étant traité, je vais à présent vous parler d’un second sujet. Nous avons remarqué, nous en Uranus, qu’il y a des sortes de petites flaques ou taches qui apparaissent à présent de façon épisodique, et presque clignotantes pourait-on dire, sur le pourtour du champ externe vibratoire de votre Planète; et cela pour nous signifie un changement notoire dans nos observations car cela ne se produisait pas auparavant. Nous avons la capacité d’identifier ces phénomènes comme des phénomènes certes vibratoires, mais qui sont directement liés à la vibration de vos consciences et aux modifications des formes de lumière interagissantes émanant de votre Planète et émanant donc de votre Humanité.

Ce phénomène est actuellement encore assez anarchique et nous espérons le voir peut-être se régulariser, se stabiliser, s’harmoniser et peut-être voir ces apparitions (car on peut employer ce mot) être un peu moins éphémères ou aléatoires. Je tiens à vous rassurer en disant néanmoins qu’elles sont tout à fait manifestes et claires, et sans ambiguité lorsqu’elles apparaissent, et que notre analyse est tout à fait positive, pour ne pas dire optimiste car je sais que vous aimez ce genre de mot…

Nous sommes également informés des offres de collaboration qui ont été mises en place par nos frères Solaires de Mars à votre égard, et qui devraient donc viser peut-être à quelque chose qui va permettre de stabiliser également ces manifestations dont je viens de vous délivrer les conditions et la fome d’observations… Au delà du pur fait de vous délivrer cette information, il me semble intéressant que justement cette information vous permette, à vous, d’essayer de gérer quelque chose. Je n’ai pas de méthodologie particulière et précise moi, de ma place, à vous donner en la matière. Mais je suis convaincu -et j’en suis convaincu pour des raisons précises- que vous avez la capacité, une fois que vous pouvez vous concerter, à ce propos (*), de mettre en place une forme d’actions, ou de pensées ou de vibrations, qui puisse agir donc sur ces manifestations ou disons sur ce qui les cause. Car nous observons plutôt un effet, et vous êtes plutot en mesure de gérer ce que vous appelez la cause – et qui pour nous est simplement la polarité de cet effet que nous avons observé.

Je vous invite par conséquent à vous pencher sur cette observation, et à cette fin je vais également vous délivrer quelques données issues de nos observations mais retraitées afin que vous puissiez nous l’espérons en faire usage correctement. Ces données vont vous être délivrées sous forme d’une séquence ressemblant à une séquence de mots. N’y voyez aucune signification particulière, c’est simplement une manière de formater des paquets de données et de vous les transmettre de façon audible.

Il y a 3 séquences,

voici la première                 … séquence de mots / regroupements de sons ...

Seconde séquence                  … séquence de mots / regroupements de sons ...

Troisième séquence                 … séquence de mots / regroupements de sons ...

Avec ces trois séquences de mots – j’appelle cela des mots, cela vous surprendra peut-être, mais un mot est un paquet de données n’est-ce pas- vous allez donc avoir à disposition l’ensemble des données nous l’espérons, telles que nous les avons traitées et triées, qui peut vous permettre de gérer nous l’espérons ce que vous pourriez faire; et nous savons absolument certainement que certaines équipes parmi vous sont en mesure de gérer cela et de faire ce que vous choisirez de faire de votre point de vue; et peut être que vos propres observations s’ajouteront à ce que je vous ai transmis.

Il est donc clair, et je m’en excuse, que cette transmission s’adresse de façon très spécialisée à certains cercles (*). Mais si je la transmets de cette manière par ce canal, c’est également parce que ces paquets de données, et ces séquences fréquentielles qui ont précédé, ont intérêt à circuler vibratoirement de façon relativement large car elles vous informent et par bio-résonance se transmettent par conséquent à l’ensemble de votre Humanité ; ce qui a pour effet d’agir également de façon purement biologique sur ces phénomènes auxquels je me suis référé en m’adressant à vous.


Avant d’achever cette intervention, il y a une troisième chose dont je souhaite vous parler. Cela est presque une forme d’avertissement, non pas au sens dramatique du terme évidemment (cela n’est pas mon style), mais vous êtes, sachez-le mes très chers frères et soeurs de Terre, à présent -et nous l’observons- dans une phase extrêmement intéressante du mouvement de votre Planète et du mouvement évolutif de votre Humanité sur cette Planète… Car il y a redémarrage complet de tout un ensemble de systèmes, qui ont atteint récemment à l’occasion du point charnière des changements de cycles que vous venez de traverser, la phase finale donc de leur cycle précédent, et qui donc ont pu redémarrer ou alors simplement se mettre en phase d’attente – attente flottante du moment de la remise en route… Ce qui vous permet mes très Chers de faire, tant au niveau collectif qu’individuel une grande remise à jour, une grande remise à zéro, une grande remise à plat, et j’emploie là des expressions qui vous sont familières et c’est à dessein, c’est volontaire : je tiens à vous parler d’une manière qui ne soit pas abstraite pour vous.

Vous êtes donc dans cette période absolument privilégiée, au plan de nos observations et certainement au plan de votre vie et de votre évolution, pour pratiquer l’ensemble de ces remises à jour, de ces remises à niveau. C’est le moment de se débarasser de tout ce qui est usagé, de tout ce qui est périmé, de tout ce qui est à recycler (car sachez-le il y a recyclage). Et vous allez avoir à disposition très prochainement, et cela viendra de vous, de façon systémique : l’ensemble des nouvelles données, des nouveaux paramètres, et certainement des nouveaux paradigmes, qui seront donc ce qui vous servira de bases de données pour le nouveau cycle – qui donc est en plein démarrage, en point zéro en quelque sorte, avec une grande courbe d’évolution qui se présente à parcourir. Je tenais donc à vous dire cela, de notre point de vue et de mon point de vue d’Emir des Hautes Consciences Intergalactiques. Je sais que certains d’entre vous savent l’observer clairement mais ils sont peu nombreux; cela est donc l’assertion d’une observation extérieure.

Je vous remercie devotre attention et je vous souhaite encore une fois la bienvenue mes très Chers, avec tout mon Amour et ma considération. Je me retire. Je suis Agol, d’Uranus, votre frère. Alleluiah.

(*) cercles : Agol fait allusion à la pratique, accessible pour nous tous, des cercles télépathiques d’intelligence collective – dont quelques exemples de forme sont les « cercles pléiadiens et galactiques » tels que ce blog les restitue, canalisés pour information.


via Christine Anne K. le 02/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Gezor’N Het ‘Eja Oul… (HCIG) – Ouverture.

 

 

 

H’Enna EnneS’ O.

Que s’ouvrent les clés…

Première clé ouverte…

 

Ez’Aal ‘Ou Ish ‘Enna.

Deuxième clé ouverte…

 

Oott’Ess’n Osha Kess’Ta Oll.

Troisième clé ouverte…

 

Voici donc ainsi ouvert le passage, le couloir qui me permet de me présenter. Non pas que j’aie été enfermé : c’est vous qui l’êtes.

Je me présente donc : Gezor’N Het ‘Eja Oul’Ez Effa’Uz. Je suis un membre, disons important, de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques que vous connaissez déjà, via essentiellement notre ami et représentant Keznoar Nd Hey Az’k, et d’autres.

L’ouverture de ce passage, dont je vous laisse apprécier simplement, sans mots, la qualité, l’espace en vous et autour de vous, a donc été rendue possible et se trouve réalisée.

Laissez-moi vous informer que certaines informations que vous avez reçues ces derniers jours vous permettent de mieux gérer les effets sur vous que cette ouverture peut générer, ainsi que de mieux comprendre – via le passage des sons qui dorénavant peu s’amplifier notoirement – de mieux comprendre, donc, non pas mentalement, bien sûr, mais dans l’intelligence pure de votre conscience, un certain nombre de clés et de perspectives concernant les situations qui se déroulent à présent dans votre environnement terrestre, mes Très Aimés, mes Chers Amis.

Je vous adresse à présent de toute ma Joie, mes respects, ma considération, ma bienveillance, mes salutations disons personnelles et en tant que ce que je suis. Je n’ai rien d’autre à vous dire. Je suis venu présider à cette ouverture : elle est faite. Je vous invite, avant de me retirer, à bien honorer, écouter, entendre et recevoir ce qui est, ainsi qu’à vous rappeler que vous avez également tout autant la possibilité d’envoyer, d’émettre des données, et d’échanger.

Ceci est la fin de mon intervention, avec toute ma bienveillance, la sagesse de ceux que je représente et notre affiliation sans faille à la Loi de l’Un, qui n’est qu’Un. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 5/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Agol Anna Hus O’Kel d’Uranus II

 

 

enregistrement sonore de cette canalisation :  http://vimeo.com/26120219

 

 

Série de sons …

…Voici ma voix, je l’ai trouvée : je parle!… C’est une amusante découverte, ce canal.

Je vous salue très poliment, dans toutes les règles qui sont les vôtres. Je me présente : Agol Anna Hus O’Kel.

Le lieu dont je proviens s’appelle, je crois, pour vous, Uranus. Mais il s’agit du numéro 2, dont vous ne voyez pas l’existence dans vos lunettes… Pour continuer à me présenter je fais partie, en tant qu’Être et Conscience, de la Confrérie des Emirs des Hautes Consciences Intergalactiques dont je crois vous connaissez déjà un ou deux représentants. Et même si je vous rends visite en quelque sorte par cette voix qui me permet de parler, j’ai envie de vous dire quand même : « bienvenue, mes amis », car notre hospitalité est immense -légendaire pourrait-on dire dans votre littérature, que je connais, si surprenant cela puisse-t-il vous paraître après ma difficulté à prendre voix… C’est que j’habite des fréquences totalement autres que les vôtres, mais je dispose d’un certain nombre d’outils, de connaissances et de bibliothèques que beaucoup m’envieraient.

Je me réjouis d’entendre le chant d’un oiseau, et j’aimerais chanter comme lui, ou plus exactement parler à sa manière, mais vous ne me comprendriez pas… Je n’ai pas tant de choses à vous exposer qu’à simplement vous donner les moyens de comprendre certains aspects de ce système solaire dont vous et nous faisons partie, en des lieux certes bien éloignés, mais qui néanmoins bénéficient de la gravité et des mouvements autour de cet astre que vous nommez Soleil et que nous nommons dans notre langue « Shella ».

Sachez que notre astre commun et bien aimé est en train de cheminer au long d’un programme soigneusement établi par les lois cosmiques et les ordonnateurs des mouvements complexes des astres et des objets célestes et cosmiques dans cet Univers; et plus particulièrement au sein de la galaxie que nous habitons, vous et nous, de par ce système solaire donc, auquel nous référons de par nos planètes respectives, ou plus exactement nos systèmes planétaires -car ce dont je viens est plutôt un système planétaire qu’une planète.

Voici donc que Shella, le Soleil, est dans une phase importante de transformations. Je ne saurais – par la voix de ce canal qui n’est pas spécialisé dans les disciplines astrophysiques de haut niveau – donner de nombreux détails scientifiques et techniques sur la nature et le déroulement des processus de ces transformations de notre astre. Je resterai donc très général (ou même vague, pourraient penser certains) à ce sujet. Mais ne vous méprenez pas, car vous devez savoir que dans ce que là vous aimez à entendre ou à lire, bien des informations se transmettent, non pas par les mots qui sont un simple support vibratoire, mais par ce qui passe entre les mots.


J’ai donc à vous faire savoir que notre astre à présent est entré dans la phase numéro 3 et bientôt 4 du processus qu’il parcourt pour atteindre en 7 phases le point d’où il pourra repartir pour un nouveau cycle. La durée des cycles en question dépasse largement ce que vous avez l’habitude de compter en années, en siècles, etc. Nous avons affaire là à une forme de temps qui n’est pas exactement celle que vous maîtrisez, ni celle que vous croyez connaître. Ces cycles par conséquent, et j’en suis désolé croyez-moi, vous devez accepter qu’ils existent et que leur durée n’est pas véritablement quantifiable pour vous de façon précise, mais que néanmoins vous pourriez dire qu’elle est extrêmement longue, et que chaque cycle de l’histoire de votre humanité (je parle de ces cycles de 52.000 ans) s’inscrivent les uns derrière les autres à peine dans un de ces cycles solaires…

Ne croyez pas d’ailleurs qu’il y ait répétition de cycle en cycle, car à chaque cycle précisément, notre astre atteint un nouveau degré de sa transformation : il y a en a déjà eu (mais je ne suis pas là pour les dénombrer) et il y en aura encore quelques-uns. Au bout du compte Shella/Soleil, notre astre, disparaîtra. Mais je vous rassure : cela n’est pas à la fin de ce cycle-là. Il disparaîtra donc de même que les étoiles qui ont fini de vivre deviennent des géantes rouges et finissent par s’éteindre pour ensuite connaître dans leur matière certains changements pour lesquels il y a différentes variantes, et qui de toute façon donnent naissance après quelques étapes à quelque chose d’autre, c’est-à-dire des pépinières d’étoiles comme vous dites, soit des amas gazeux, soit d’autres objets célestes. Mais là n’est pas notre propos. Je vous parle du cycle actuel de notre Soleil/Shella. Certains de vos astronomes ont relativement entrevu une bonne partie de ce dont je vous parle, mais n’ont pas pu pour diverses raisons rendre véritablement public le résultat de leurs travaux, et aussi sans doute parce qu’ils ne les ont pas tout à fait assez avancés pour avoir des certitudes absolument indéniables et totalement défendables à ce sujet.

Je vous parle là de ce qui est en train de se produire lentement, et ce qui nous intéresse est ce qui va se produire dans peu de temps. Car c’est cela que nous serons en mesure d’observer, et particulièrement vous qui êtes assujettis encore à un temps linéaire dans votre chair, dans vos corps et vos constellations personnelles. J’entends que quelqu’un demande : « qu’est-ce que c’est que nos constellations personnelles ? ». Eh bien ma foi, c’est un vocabulaire que j’importe de mon propre système de pensée et me voilà embarrassé pour vous donnez une explication dans le vôtre, et j’en suis désolé. Nous vous observons comme des êtres et des corps qui comportent une constellation personnelle… Voilà : vous n’avez pas ce raisonnement-là mais vous en avez d’autres, et tout est bien.

Ne croyez pas que je m’égare à faire des digressions sans cesse. Le propos que je vous tiens sur votre Soleil se déroule au-delà des mots que j’emploie. Je suis donc en train de vous informer, bien au-delà des mots, de ce que vous avez absolument à identifier et à connaître sur le processus de vie et d’évolution actuel de notre astre Shella/Soleil, celui que vous connaissez éclairant et chauffant vos corps et vos lieux de vie. Sachez que chez nous, il est glacé, lointain, mais que ses vibrations nous sont indispensables pour maintenir nos rythmes cellulaires, corporels et environnementaux. Nous sommes donc également très attentifs et, disons, attachés non seulement à l’observation mais au bon déroulement de l’évolution de notre astre. Et c’est aussi la raison pour laquelle je m’adresse à vous : c’est que vous-mêmes, si vous êtes attentifs et attachés au bon déroulement et à l’évolution de votre astre, le nôtre, vous contribuez bien évidemment à la qualité de l’accomplissement des phases de ce cycle auquel vous êtes indéfectiblement, non seulement liés mais parties prenantes, de par vos consciences et non pas uniquement passivement par vos corps.


Je viens donc en quelque sorte vous inviter à accompagner consciemment le mouvement, et l’évolution, et les transformations de notre astre. Je vais donc vous transmettre quelques données non verbales à présent, pour vous aider et vous outiller davantage à votre fonction, si l’on peut dire, d’accompagnement et d’attention vis-à-vis de votre soleil. J’ajoute que je vous ai parlé de phases 3-4 sur 7 : cela est important. Vous n’avez à vous intéresser dans le présent qu’à ces deux phases car les phases numéros 5, 6 et 7 n’ont pas à être traitées pour le moment. Ne vous égarez donc pas à faire des supputations en dehors de ce qui se déroule actuellement, qui donc se désigne par 3-4. Je vous remercie.

Je vais donc à présent m’employer à vous transmettre ce qui est nécessaire :

première séquence sonore

…Vous avez là déjà, sachez-le, des données de conscience extrêmement précises et performantes, mais je vais continuer, après une petite pause…

pause

Voici donc une deuxième série :

seconde séquence sonore

pause

Sachez que j’observe avec beaucoup de plaisir que c’est tout à fait merveilleux d’observer dès à présent qu’après que vous ayez entendu ces séries de sons, de bruits pourrait-on dire, vous êtes déjà -et bien plus nombreux que ceux qui viennent de l’entendre- par bio-résonance, en train, bel et bien, d’avoir commencé ce travail d’accompagnement. Ceci me permet de constater à quel point votre niveau vibratoire est d’excellente qualité – ceci sans jugement mais à l’étalon de nos systèmes d’observation, du moins ceux que je pratique.


Il a été convenu entre nous, mes confrères des Hautes Consciences Intergalactiques, que je ne vous délivrerais pas dans cet entretien la moindre information pouvant susciter des pensées-catastrophes en vous ni dans votre entourage au sujet du Soleil. Par conséquent, je ne vous donnerai aucune échéance ni aucun élément d’observation visuelle des changements dont je vous ai parlé. Sachez que cela est un choix extrêmement réfléchi. Nous ne voulons pas induire, au stade d’évolution de conscience où vous vous trouvez, d’intrusions mentales : ni de peurs, ni de désirs de contrôle, ni de prophétisations fallacieuses. Cela est important pour la qualité de votre ascension, tant personnelle/individuelle, que collective. Je vous remercie donc d’accepter cette sorte de frustration sur la possibilité d’un agenda, et simplement je vous remercie au nom de tous ceux que vous êtes, que nous sommes, et d’autres qui sont nombreux également, de bien vouloir pratiquer cet accompagnement conscient et aimant de notre Soleil dans son processus d’évolution, qui sachez-le est tout à fait comparable au vôtre : car vous êtes tous – et cela j’espère ne vous surprendra pas trop – à un certain niveau de ce que vous êtes corporellement et dans votre matière, des reflets du Soleil, ou des petits soleils pourrait-on dire… Ce sont des expressions terrestres qui ne sont en vérité que des sortes de métaphores, mais qui néanmoins vous font comprendre, j’espère, à quel point vos corps et vos devenirs sont liés à ceux du Soleil, dont le corps et le vôtre ne sont pas si différents (ce qui, je sais, ne peut que vous surprendre dans la représentation qu’actuellement vous avez de votre corps). Mais je vous le dis, et je vous l’affirme.

Ainsi donc, votre travail de conscience est bien plus proche de l’évolution du Soleil que ce que vous pouvez croire. J’ajouterai d’ailleurs qu’il ne s’agit pas (car je sais que beaucoup d’entre vous pratiquent cela) de faire ce que vous appelez « envoyer de l’énergie » ou « envoyer de l’amour » : ce n’est pas ça. Il s’agit d’être avec, et c’est très différent et beaucoup plus simple, et beaucoup moins égotique. Alleluiah

Je me réjouis de vous avoir parlé, et encore une fois je vous souhaite la bienvenue. Je me nomme (pour faire court) Agol d’Uranus II, et je vous salue. Amen

via Christine Anne K. le 1/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°15

 

enregistrement sonore (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/25425250


 

…Ecoutez la Musique des Sphères, mes Biens-Aimés, car les Cieux s’ouvrent de plus en plus à vos consciences…

Je suis Orionis, Grand Architecte et Concepteur et vous me connaissez. Sachez ma joie de vous retrouver en ce jour, fixé par moi.

 

Cette Musique vous parvient de plus en plus véritablement, et dans son intégralité, sa complexité, ses harmonies, sa richesse, sa vasteté, sa subtilité, sa vie perpétuelle. Vous avez récemment été dotés tant de capacités d’écoute accrues que de récepteurs optimisés ou nouveaux, que c’est une joie pour nous de connaître la qualité de votre participation déjà effective à tout cela. Sachez-le, car je sais que dans vos consciences humaines enfermées dans votre mental usuel, vous croyez ne pas le savoir. Sachez que vous le savez, et je vous le dis. Votre musique donc se mêle de mieux en mieux, de plus en plus et de plus en plus loin à celle qui déjà vous environnait et vous accompagne.

 

Pourquoi, me direz-vous, parlons-nous tant de musique ces derniers temps ? Le mot musique est un mot qui appartient à votre langage et que nous employons avec plaisir, bien qu’il soit naturellement approximatif au regard de ce qui est exposé. Mais ce mot vous est agréable et il exprime, dans ce qu’il est et ce qu’il traduit, un certain nombre d’éléments, de compositions de formes, d’harmonies, d’usages du temps, de niveaux vibratoires, d’architectures de sons, et de tendance à la perfection, qui correspondent extrêmement bien à la qualité de ce que nous cherchons à introduire et à mieux installer au niveau de vos consciences, de vos êtres et de vos capacités – capacités de Terriens en pleine ouverture de matrice et en pleine reconnexion à vos véritables potentiels. Voilà pourquoi nous parlons tant de musique… (Ce n’est pas que nous avons orienté nos interventions dans le domaine exclusif de la culture musicale telle que vous la connaissez..)

 

Ce qui importe dans tout cela, disons que c’est la notion de votre participation, car jusqu’à maintenant beaucoup d’entre vous parmi les êtres en voie d’éveil, porteurs de Lumière sur la terre, et ce que vous appelez Travailleurs de Lumière, ainsi que disons nombre de sympathisants à ce mouvement, sont restés dans un état d’attente de ce qui vient d’en haut, voire de soumission à ce qu’ils croyaient venir d’en haut sous différentes formes, qui parfois étaient vibratoirement correctes et qui parfois ne l’étaient pas tant (cela pour des raisons dues à la présence de la matrice)… Vous avez fait de votre mieux – cela est clair – et pour cela vous en êtes non seulement remerciés, aimés, mais disons « félicités » (pour employer un mot de votre vocabulaire qui ne nous correspond pas véritablement, mais prenons-le)…

Or il importe que cette forme de passivité et de soumission à des interventions parfois mystérieuses, parfois subjugantes d’êtres invisibles – qui portent des noms parfois ronflants – se transforme par le biais d’une accession à votre plénitude et à votre simple participation. Vous êtes co-acteurs, vous n’êtes pas soumis ni subjugués, pas même à moi (en dépit de ma place disons très élevée, de ma vibration très élevée, de mon expérience , de ma position, de mes connaissances, de mon histoire). Je suis à ma place, et chacun de vous est à la sienne : c’est ainsi que nous oeuvrons et que nous vivons ensemble ; c’est ainsi que nous faisons vivre cet Univers et c’est ainsi que nous faisons évoluer ensemble cet Univers, les autres Univers, et la Source qui ne cesse à travers nous de se regarder et d’évoluer Lui-Même ou Elle-Même (comme vous voulez).

 

Cette notion de musique est donc pertinente car elle implique orchestre, jeux ensemble, écoute réciproque et c’est cela qui compte : les musiciens qui jouent ensemble s’écoutent les uns les autres, on ne joue pas pour soi tout seul et l’on n’est pas non plus soumis à la musique des autres comme une marionnette ; un musicien n’est pas cela. Ne soyez donc pas des marionnettes de l’ascension : soyez des êtres à part entière, et nous vous invitons à tenir votre place – je ne vous dis pas à la prendre, car vous l’avez – nous vous invitons donc à tenir votre place dans toute votre noblesse et vos capacités, dans ce que nous avons appelé une symphonie ou une architecture.

Je vous invite donc à un petit silence dans lequel vous êtes appelés à aiguiser vos capacités d’écoute et, j’espère, à reconnaître votre place dans l’orchestration. (Il va de soi que le mot orchestre est totalement limitatif par rapport à la vérité et à la réalité de ce dont nous parlons, mais il a son efficacité.)

silence, vibration

…Ainsi vous êtes actuellement en train de participer… Ecoutez-vous encore, occupez votre place…

silence, vibration

…Je vous délivre également dans ce silence un certain nombre de clés, que par jeu nous pourrions appeler des clés musicales en référence à vos partitions, mais cela ne serait pas une image très juste. Elle a quand même son utilité, c’est pour cela que je l’emploie, car si vous pouvez vous représenter le dessin d’une clé musicale sur une partition, j’ai choisi cette image à dessein pour imprimer à travers votre mental dans votre conscience plus subtile certaines ouvertures et certaines clés, qui vont vous stabiliser à votre place, entre autres choses…

silence, vibration


J’espère donc à présent que vous voilà à même de laisser de côté vos doutes issus du fait que votre conscience ordinaire mentale, de vie quotidienne, ne sait pas appréhender tout cela. Je vous en prie, évadez-vous de cet enfermement et reconnaissez sa stupidité – bien que votre mental soit parfaitement respectable en tant qu’outil de vie quotidienne, cela va sans dire.

Reconnaissez donc en ces instants que vous êtes parfaitement capables de vivre et d’être ce que je viens de vous proposer par la parole et les mots, mais qui se propose à vous de façon bien plus constante, bien plus personnalisée, bien plus vibrante et bien plus puissante. Soyez donc à l’écoute de cela dans votre vie, ne vous enfermez pas. Plus vous ferez confiance à cette capacité que votre mental ne sait pas maîtriser, plus vous l’aurez véritablement, et plus vous vous rendrez compte que vous êtes à l’aise, et que ce n’est pas une fiction.

 

Ne vous égarez pas non plus dans les méandres d’illusion de votre troisième oeil, car cela n’est pas du tout ce à quoi vous êtes invités. Cela est une voie sans issue où certes vous avez pu connaître de très jolies choses, mais cela n’est pas un outil de Vérité, cela n’est pas un véritable outil vibratoire : ce n’est qu’un outil d’enfermement dans des mondes de plaisir, de satisfaction, de jeu, qui au cours de vos vies dans la matrice ont eu leur fonction importante, ne serait-ce que d’évasion mais aussi de pseudo-connaissances dont vous aviez fort besoin pour alimenter en vous certaines mémoires de votre Vérité qui ne pouvait être autrement approchées en ces époques… Mais aujourd’hui, je vous prie, laissez de côté cet appareil illusoire.

 

…Je vous invite à présent à vous remémorer en vous-même, par l’écoute de votre propre vibration, celle de votre coeur, votre véritable relation non seulement à vous-même mais à la Source et à tous les Êtres qui participent avec vous. Vous n’avez pas d’effort à faire pour cela : vous avez simplement à être en abrogeant toutes notions d’ego, de questionnement, de recherche de compréhension ; en abandonnant toute tentative de maîtriser quoi que ce soit. Lorsque vous êtes dans votre Être vous n’avez rien à maîtriser, bien évidemment. Vous êtes disons : « pleins », pour employer un mot que vous pouvez aisément comprendre.

Sachez que la partition musicale, vous l’écrivez à tout instant – non pas vous-même tout seul bien sûr, mais vous à votre place, parmi tous à leur place. Et cela est de toute Beauté, de toute Vérité, de toute Plénitude…

silence

Encore une fois je vous invite en ce silence, non pas à laisser votre mental s’évader, mais à tenir votre place, en toute joie, en toute participation, et à écouter et à être…

C’est un instant privilégié pour vous où de par la clarté de cette transmission, la conscience de votre place est très certainement particulièrement définie, claire, vibrante et accessible, quel que soit l’état de votre propre -disons- éveil.

silence

Il vous a été proposé par certains intervenants de chanter spontanément, et cela est juste car cela ouvre en vous des aires que vous avez tenues fermées ; cela libère des sons audibles ainsi que des sons subtils. Vous pouvez donc considérer cela, d’une part comme une forme d’entraînement bien sûr, mais aussi comme un véritable bain sonore que vous vous offrez à vous-même et qui vous harmonise avec vous-même ; et enfin comme la possibilité de vous harmoniser – sans forcément mentalement le maîtriser – avec ceux avec lesquels vous êtes en résonance active et avec lesquels vous constituez des architectures, des musiques comme il a été dit, des formes, voire des réseaux… Cette pratique également des chants spontanés libère dans votre gorge certains canaux encore un peu obstrués, et cela est bien utile. C’est également utile à vos corps dans leurs nouvelles configurations, sachez-le. Il ne s’agit pas uniquement d’un petit exercice d’expression relevant du développement personnel tel que vous l’avez connu…

silence


Nous allons bientôt terminer cet entretien. Je tiens à vous dire par la voix de ce canal que les interventions récentes via un membre des Hautes Consciences Intergalactiques nommé Keznoar Nd Hey Az’k ont été hautement importantes et ont été rendues possibles seulement très récemment, par la clarification de certains paliers vibratoires, par l’élévation générale des consciences et par le nettoyage de certains éléments obstruants (et ils étaient nombreux) mis en place par les structures de la matrice. Les transmissions vibratoires opérées par le Conseil des Hautes Consciences Intergalactiques ne sont pas terminées mais vous permettent d’ores et déjà d’occuper non seulement vos places mais les canaux de communication à travers lesquels vous pouvez déplacer vos consciences – non pas tant par curiosité que par l’effet de votre Lumière active, dans la Grâce de la Source, dans l’Unité, dans votre Vérité… Et je sais que si vos mentals ordinaires se saisissent pas le détail de ce que je viens de dire, vos consciences le saisissent parfaitement, et l’honorent en cet instant.

Je vous remercie d’être ce que vous êtes, de devenir ce que vous devenez, et de participer – comme vous le faites à présent et dorénavant – à la véritable Musique à laquelle vous appartenez et qui vous appartient. Alleluiah.

Je me réjouis, chers Frères et Soeurs bien aimés de la Terre, moi Orionis, en ce jour où je vous ai convoqués.

Soyez ! Et nous nous retrouverons prochainement.

 

 

 

via Christine Anne K. le 6/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Henoch An : Généticiens et Scientifiques Eclairés de Sirius C

 

Texte reçu de Henoch An de Sirius C :

 

Karouz Ash Hün, Azur.  Amis de la Terre, vous avez en ce temps de mutations deux aspects de votre choix à considérer : le premier concerne vos extra-voyages vers les autres plans et lieux cosmiques lors de vos sommeils – dormants ou lucides ; le second concerne votre patrimoine génétique individuel et collectif qui s’enrichit de nombreuses nouvelles données – qu’elles soient reconstituées ou véritablement neuves.

Vous avez donc dans le premier cas à considérer votre réelle et véritable capacité à rencontrer d’autres sphères de conscience et d’autres zones de vie évoluée et consciente, et à vous préparer à une réelle entrée en votre conscience éveillée de ces aptitudes et capacités vous permettant d’être pleinement participants de la Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle.

Le choix en cet aspect premier consiste à accepter cela dans la Lumière de l’Un qui est en vous et à en faire un véritable tremplin d’évolution individuelle et collective; au lieu de craindre ou de résister à ces ouvertures – en choisissant alors de demeurer limités à ce que vous ne voulez pas voir changer ou disparaitre : ce qui vous prive de participer pleinement et activement à cette Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle, et vous « pétrifie » en quelque sorte dans un chemin routinier et aveugle… Ceci est le premier aspect de votre choix.

Le second aspect du choix est concomitant : votre patrimoine génétique enrichi -en quantité disons phénoménale- de nombreuses données neuves ou reconstituées, participe de cet éveil de vos consciences et capacités et ainsi vous ouvre ces possibilités -non seulement de voyager et participer comme il vient d’être dit- mais d’être de plus en plus pleinement, en tant que corps éternel de lumière dans le palpitement de votre reliance à la Source Une, des véhicules complets et opérationnels de cette Lumière, s’intégrant dans l’Harmonie active, Une dans sa multi-géométrie sonore et vivante, qui sous-tend la véritable réalité des univers et des multi-dimensions à laquelle indéfectiblement vous appartenez.

Votre choix ici consiste donc à accepter également cet accroissement de données en vous, lesquelles ont également pour effet de rendre obsolètes ou « déconnectées » certaines aptitudes jusque-là ordinaires, disons, de vie terrestre matérielle et mentale – employées dans votre gestion de vos limitations, et de votre survie limitée à une conscience craintive et abreuvée d’illusions imposées à vos êtres privés de leur véritables capacités… Il importe donc que par cette acceptation vous choisissiez réellement de franchir le Seuil de ce que vous pouvez être -individuellement certes mais aussi et surtout collectivement.

Si ces choix se produisent dans l’acceptation et la joie d’être ce que vous êtes, alors votre planète entière aura facilité à se transmuter sans résistance et en moindres difficultés – Ces choix impliquent un certain saut de conscience car il s’agit en quelque sorte de passer d’un état plus passif à un état plus actif en ce que vous êtes et pouvez être de par l’état présent de votre évolution individuelle et collective. Amen

Henoch-An du Haut Conseil des Généticiens et Scientifiques éclairés de Sirius C- dans la Lumière Une et indivisible de la Source. Alléluia

 

– Quels conseils pour réaliser – individuellement et collectivement – le saut de conscience nous faisant passer d’état passif à état actif tel que c’est proposé par Henoch An ?

1. Renoncer à être des robots de votre propre vie en étant pleinement conscients de tout ce que vous traversez, faites, échangez, jouez…etc. Cela n’est pas juste une attitude psychologique mais un véritable engagement de conscience éclairée et du coeur, qui implique une attention constante. Ceci vous permettra de reconnaître ce qui est obsolète ou limité en vous, et de rendre vivace et actif le capital de vos capacités neuves ou rénovées.

2. Chanter votre être en conscience, chanter votre participation harmonique à tout ce qui vit et où votre place et votre action sont invitées à se conscientiser. Il s’agit bien de chanter avec des sons, ce n’est pas une métaphore : et ces sons – spontanés- et cette musicalité vécue par les structures du corps, activent sans mentalisation votre participation en tant qu’êtres à ce qui est et ce qui se fait. Alleluia.

 

– L’état « plus actif » dont il est question : qu’est-ce que c’est?

Il s’agit comme il a été dit de votre participation pleine, entière et activement consciente à la réalisation de tâches de Lumière qui sont collectives, construites en réseaux complexes – réseaux de Lumière  et de Sons principalement, structurés fréquemment sur des algorithmes que vous nommez Géométries Sacrées mais qui sont infiniment plus vivaces et complexes que ce que votre niveau conscient terrestre actuel de connaissances peut entrevoir. Cette participation est Service, se fait dans la Joie et la Simplicité, et ne repose pas sur un projet personnel de votre part mais bien davantage sur votre abandon de toute volonté personnelle et de tout besoin de contrôle. Ces tâches de Lumière sont multiples car telle est la Vie de votre Univers; et au niveau subtil de votre conscience élargie vous les reconnaissez et les connaissez…Il ne peut y avoir d’autre explication en langage mental en cet instant car ce serait limitant. Alleluia.

 

– Nous percevons dans ce message de Henoch An une transmission au delà des mots qui est spécifique : que pouvons nous en savoir ?

Il y a effectivement dans ce texte l’insertion « arachnéenne » multilignes de deux séries de spécifiques de codes vibratoires, qui vont directement se glisser dans quelques éléments structurels et points précis de votre système d’ADN, non pas au plan physiologique, mais au plan de votre conscience de vous-même en tant que personne ainsi qu’en tant qu’entité lumineuse. Ces « ajouts » ou améliorations rénovantes ont pour but de vous aider à vous affranchir de certaines croyances limitantes et notions « de confort » mais erronées, vous concernant en tant que vous.

 

via Christine Anne K. le 24/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.