Questions/Réponses – n°21

 

ces questions sont en relation avec les interventions d’Ashtir puis de Keznoar-Nd Hey Az’k… 

 

Suite à la récente intervention d’Ashtir (2 mai) avec notre corps, y-a-t-il des commentaires et/ou des conseils d’intégration pour tous?

Cette intervention a rétabli un programme shunté depuis fort longtemps. Cela a été possible suite à de nombreux travaux préalables – désengrammages, oblitérations de codes pervers, enlèvements de données inutiles, et autres. Néanmoins ce programme a des effets sur la thyroïde et sa partie subtile, ainsi que sur certains canaux de communication via l’oreille interne, ce qui peut engendrer une petite phase de fatigue dans l’intégration subtile (comme tu le constates). Le conseil de boire de l’eau a été donné rapidement, et il est important à suivre, ainsi que celui de chanter des sons spontanés d’harmonisation à soi-même. Alleluia.

 

Que pouvons nous savoir de plus sur les « nouveaux corps » dont nous a parlé Keznoar  Nd (le 3 mai) ? Quelles sont leur nature et leurs fonctions, et leur rapport avec l’ « êtreté » ?

Les nouveaux corps dont parle Keznoar sont en quelque sorte des matrices « individuelles », bien qu’il s’agisse de corps relevant de l’Unité de Vie. Je m’explique : vous savez que vos corps sont constitués de plusieurs aspects ou couches vibratoires, sur lesquels nous ne revenons pas ici… La notion de matrice implique vie, gestation, complexité englobée dans une forme-structure et structurante qui « produit » et régule des échanges avec d’autres.

De plus les « anciens corps » de 3D que vous connaissez bien, incluant tout leur système énergétique subtil que vous connaissez également plus ou moins bien, sont disons « périmés » et en cours soit de remplacement, soit d’extensions de capacités – ceci selon qui vous êtes au plan disons de l' »êtreté », et selon vos choix individuels (non mentalisés évidemment).

Il y a effectivement plusieurs « modèles » en cours de constitution (ceci souvent par étapes) comme le mentionne Keznoar. Ce commentaire explicatif se voulant synthétique, je ne peux entrer dans un développement descriptif et détaillé de ces corps et de leur différentes structures et fonctions – qui de plus n’aurait sans doute d’autre effet que de vous agiter le mental et de créer de nouvelles croyances, à l’instant où le balayage des croyances dans votre mental collectif « bat son plein »… Soyez assurés que votre conscience d’Être est pleinement informée et contribue disons co-créativement à ces mutations et/ou transmutations… Vous pouvez être déroutés de voir que votre apparence physique ne témoigne la plupart du temps d’aucun changement manifeste : il en est ainsi, du moins pour le moment, car ce corps physique est adapté à son environnement de matière. Néanmoins les symptômes de fatigue ressentis par ce corps peuvent attester et servir de marqueur des opérations en cours et des processus de changements évoqués.

 

Qu’en est-il des processus de vieillissement de notre « ancien corps » dans le cadre de ces changements ?

Le réponse est sans doute très décalée par rapport à la question, car celle-ci se réfère à votre vécu physique du temps terrestre et de la courbure du temps due à la matrice… Les nouveaux corps sont naturellement faits pour s’adapter au changement de nature du temps que vous expérimentez de plus en plus, et sont en quelque sorte complètement libérés ou libérables de cette illusion… Mais votre actuel corps physique a ses propres lois et n’est pas appelé à durer, puisqu’il est transitoire de par ce qu’il est. Cette question risque de nous emporter hors-sujet, ne nous fixons pas dessus s’il vous plait.

 

Qu’en est-il des enfants qui naissent et des nouveaux corps ?

Les enfants depuis une dizaine d’années sont équipés des connexions nécessaires mais n’ont pas en tant qu’enfants ou bébés la capacité de fonctionner « à plein régime » énergétique dans aucun de ces nouveaux corps mentionnés. Toutefois leurs capacités très au-dessus de ce qui fut auparavant les préparent, si besoin était, à développer ce qui sera approprié dans leur propre maturation. Leurs corps sont, comme tous, adaptés à leur environnement avant tout, et tout particulièrement au corps de leurs mamans en priorité -jusque vers 5/7 ans- suite à quoi ils peuvent autonomiser peu à peu leur propre structure et créer leur matrice individuelle.

 

Combien de modèles de nouveaux corps y a-t-il ?

Dix-huit.

 

Quel rapport entre ces nouveaux corps et la notion de « corps d’êtreté » (enseignée depuis quelque temps par des intervenants trans-dimensionnels) ?

Le « corps d’êtreté » réfère naturellement à votre être véritable débarrassé de ses croyances et impédiments (dont corps 3D). Les formes de ces corps sont interdimensionnelles par essence. Les matrices désignées par Keznoar comme nouveaux corps sont en relation directe avec bien évidemment cet aspect êtreté, tout en référant néanmoins à une configuration structurelle plus « dense » -tout en étant plus subtile par bien des aspects que ce que vous avez expérimenté jusqu’alors sur Terre. Cette réponse est difficile à formuler car le lexique n’existe pas véritablement… désolé de rester approximatif mais pour résumer : il y a une résonance directe d’êtreté, de forme et de structure, mais une « densité vibratoire » différente.

 

A quel point sommes-nous aujourd’hui libérés de la matrice  par la mise en place de ces nouveaux corps ?

Vos nouveaux corps – qui sont donc par ailleurs un véhicule permettant d’intégrer très aisément votre dimension d’êtreté la plus essentielle, lorsque vous le désirez – sont encore pour beaucoup en phase 1 ou 2, c’est-à-dire transitoires (en cours d’installation). Pour ceux qui ont atteint la phase 3 désignée par Keznoar, la libération de la matrice est opérationnelle en totalité, même si l’ancrage dans le « vieux corps » physique et mental implique certaines interactions, comme un entre-deux conjoncturel… Je précise que cette structuration en trois phases est une approche de synthèse et qu’en réalité ces phases comportent parfois des sous-phases ou paliers (pouvant différer selon les types de corps concernés).

 

Donc, quand tous seront arrivés à la phase 3, le temps n’existera plus ?

En quelque sorte, bien sûr, mais la question même n’aura plus son sens… La désintégration de la matrice est d’actualité et la constitution intégrale des nouveaux corps est nécessairement corrélée. Alleluiah

 

Tous ces niveaux de corps sont-ils directement des niveaux de conscience et rien d’autre quelque part ?

Cela est exact en termes de conscience, mais le « rien d’autre » n’est pas une formulation juste car il y a matrices, structuration, formes sonores, etc. , ce qui n’est pas exactement du rien…

 

 

 

via Christine Anne K. le 3/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Orionis – n°14

 

 

 

Bien-Aimés, que la Vibration pleine et entière soit reçue par vous en ce jour…

vibration, en silence.

Je vous salue, je suis Orionis – du moins j’emploie ce nom pour m’adresser à vous. Concepteur, architecte, grand ordonnateur… Je n’étalerai pas ma science, je ne cherche pas à vous impressionner : je ne fais que m’annoncer, dans la simplicité.

Rencontrez à présent la Simplicité, unique, pure, absolue, qui se présente à vous. Car si votre ascension ne se fait pas dans la Simplicité, vous n’aurez pas totalement accompli la Grâce de ce qui vous est donné, et cela n’est pas votre souhait, ni le nôtre.

Mes très chers, très aimés fils et filles de la Terre -planète chérie de nos regards et de notre accompagnement-, un travail considérable et pourtant ne visant que la Simplicité a été réalisé conjointement en ces dernières années et ces derniers mois de votre calendrier par bien d’humbles travailleurs que vous dites « de lumière », ainsi que des travailleurs « d’ombre »; en association avec les autres plans que vous nommez les autres dimensions, ainsi qu’avec vos frères et soeurs des autres lieux habités des autres galaxies et de cet Univers – car, comme vous le savez, un certain nombre d’entre eux travaillent à ce qui peut faciliter ce processus d’ascension sans précédent de votre planète et de votre système solaire.

Cette planète est considérée avec beaucoup de soin et d’attention, beaucoup d’intérêt, beaucoup d’amour et beaucoup de joie par ces très nombreux travailleurs extérieurs à elle, qui se réjouissent de l’honneur qu’ils ont de contribuer par leur travail à ce qui est et à ce qui doit être, et à ce qui vient.

Vous vivez à présent dans le Présent. Ne raisonnez plus en vous projetant dans un futur : cela n’est pas juste. Les formes de temps linéaire auxquelles vous êtes accoutumés depuis si longtemps ne sont plus en état de fonctionner… Vous ne faites simplement que glisser sur vos habitudes et sur le maintien des cycles solaires qui vous donnent une continuité et une succession d’instants présents, marqués par le déclin de la lumière et son retour chaque jour de votre Présent.

Ainsi donc, c’est au présent que nous parlons, et le passé, vous pouvez le constater, s’efface considérablement dans vos mémoires – y compris ce que vous avez fait, dit, entendu, lu très très récemment, hier, ce matin, la semaine dernière. Vous ne souffrez pas d’un déficit personnel, neurologique, de votre mémoire : c’est simplement que le passé a cessé d’exister dans votre vie. Bien sûr, si vous vous accrochez aux notions que votre mental est accoutumé à traiter, vous refuserez ce que je viens de dire, car votre mental bien évidemment ne sait pas accepter ce qu’il ne connait pas. Mais justement, laissez-le accepter : cela va fluidifier votre présent. Car c’est votre présent qui est le véritable joyau, à tout instant, de ce que vous êtes, de ce que vous faites, de ce que vous avez à faire, de ce que vous avez été et de ce que vous serez, car tout est réuni et il n’y a que le présent qui soit véritable.

Je sais que cela vous a été enseigné par de nombreux enseignants, au sein de nombreuses formes de philosophie, de pensée, d’écoles spirituelles, mystiques et ésotériques, et cela est juste. Je ne fais donc que répéter des choses que vous avez déjà entendues, lues, et plus ou moins intégrées (pour ceux d’entre vous qui l’ont fait)… Pendant que je vous parle par la voix de ce canal, je fais en sorte que son corps ait épousé le mouvement de l’Infini : et c’est ce qui donne mouvement et présence à cet instant présent que nous déroulons ensemble, mot par mot, vibration par vibration, dans l’Unité absolue qu’est l’Un, qu’est l’Instant. Cet infini n’est autre que l’Un…

vibration, en silence.

…Que la vibration de l’Infini vous apporte cette paix et cette certitude, et cette joie simple qui appartiennent à l’instant.

vibration, en silence.

Vous vous rappelez peut-être que nous avons décourbé le temps il y a déjà plusieurs mois de vos calendriers. Cela a permis que progressivement nous en arrivions à cet éternel présent – qu’à présent vous êtes invités à intégrer tout simplement, avec joie et simplicité, dans votre vie dite de tous les jours… Je sais qu’il y a un énorme paradoxe en cette compréhension puisque nombre d’entre vous sont assujettis, de par leurs places dans votre société, à se rendre à jours fixes et heures fixes dans des lieux de travail, dans des lieux de transport, des lieux d’enseignement, des lieux d’achat de nourriture, et que les pendules continuent de marquer ce temps qui n’existe plus : je vous invite à affronter paisiblement ce paradoxe et avec joie. Vous pouvez même envisager un certain humour…

vibration, en silence.

Bien-Aimés fils, filles de cette Planète qui actuellement connait des mouvements imprévisibles et ce que vous appelez des catastrophes naturelles, sachez qu’il n’y a que l’Un; que ces catastrophes participent des processus mis en place par votre Planète elle-même pour ascensionner, et que l’oeuvre de la Lumière s’accomplit dans la Joie et l’Unité.

Soyez en paix au fond de vous-mêmes et de votre Lumière. Soyez en paix et rayonnez les uns parmi les autres… Vous n’êtes pas par là invités à une attitude que vous nommeriez égoïste : là n’est pas la question. Si votre coeur est ouvert, vous êtes naturellement en totale empathie et compassion avec les difficultés dont vous connaissez l’existence et que traversent vos frères et soeurs qui sont passés dans le mouvement de ces catastrophes, comme vous appelez cela. Ne vous attristez pas plus qu’il ne doit, car vous avez là exactement ce qui doit être et qui vous permet d’abandonner ce qui n’a plus lieu de demeurer… Sachez que ceux que vous appelez les victimes connaissent l’éclat de la Lumière comme ils ne l’ont jamais rencontrée -sauf peut-être pour les quelques rares qui refuseraient encore de croire à cela (mais ils sont fort peu, croyez moi) et si par hasard ils en sont encore à cette croyance, je vous affirme qu’ils vont rencontrer leur Lumière en toute plénitude, et sans qu’aucun ne soit laissé pour compte : cela n’est tout simplement pas possible.

Vous êtes invités à la Vérité, et le Présent est Vérité, l’Instant est Vérité, la Joie est Vérité, l’Abandon est Vérité. Abandonnez-vous. Je sais que bien des craintes et des supputations fabriquées par votre mental ne peuvent cesser de se construire dans votre pensée. Accueillez-les donc avec magnanimité, comme un spectateur, car votre intelligence peut le faire, et votre mental va se lasser de se fatiguer ainsi et va simplement accepter de servir, en toute simplicité.

Nous employons rarement le mot « foi », mais il a aujourd’hui son utilité pour beaucoup d’entre vous. Que votre foi soit votre nourriture, soit votre abandon, et vous offre avec sa solidité le portail de votre Lumière.

Je vous invite à présent à recevoir la Vibration entière que vous pouvez recevoir. Ne la refusez pas…

effusion vibratoire, en silence…


Où que vous soyez, qui que vous soyez, à quelque instant de votre journée que vous soyez, sachez que vous êtes tous dans le même instant. Pourquoi, me direz-vous, cette affirmation ? Comment s’inscrit-elle dans le contexte ? Cela est lié à la Vibration. Votre planète est dans cet instant et vous êtes tous dans cet  instant, quelles que soient les circonstances de ce que vous vivez ou ne vivez pas. Que vous soyez confortablement installé dans un fauteuil en France, ou que vous soyez en train d’errer dans les décombres de votre maison en Asie, vous êtes dans le même instant, et vous êtes Un. Si votre mental ne peut intégrer cette affirmation, votre coeur le peut et la Vibration qui vous est transmise vous informe, en toute précision, de cet état. Ainsi donc il n’y a pas de différence entre vous. Je sais que vous ne comprenez pas mentalement. Détachez vous donc de cette incompréhension et continuez simplement à être là.

effusion vibratoire, en silence…


 

Les cieux s’ouvrent. Les mers s’ouvrent. La Lumière-Christ est en vous. Et vous êtes conflagration de cette Lumière, dans l’Instant qui est Eternité, et qui vous réunit avec vous-même, avec le Tout, avec chacun, avec ce qui est et ce qui n’est pas.

Quels que soient les changements que vous allez avoir à affronter, quels que soient les doutes de vos pensées, quels que soient les incertitudes, vous êtes Un. Vous êtes portés par le fait d’être Un. Ainsi, votre coeur à chacun, dans sa Lumière, est Un avec le coeur de celui qui est là-bas, avec sa Lumière, et à vous tous vous formez ce vaisseau.

vibration, en silence.

N’attendez pas que je vous prédise des événements. Cela n’est pas la forme de mon propos. Bien évidemment, il y a des événements… Je vous invite précisément à vous centrer sur votre Unité et votre Eternité, et sur cette Vibration extrêmement précise que ma voix, par ce canal, vous transmet. Faites-en bon usage -et vous le ferez, car vous ne pourriez pas ne pas le faire.

effusion vibratoire, en silence…


Voilà. Votre taux vibratoire a été élevé. Nous n’irons pas plus loin en ce jour. Si cela suscite un inconfort dans votre corps, acceptez-le, cela ne sera que passager, et réjouissez-vous. Alleluiah.

Ceci est la fin de mon intervention. Je me réjouis avec vous, et je partage ces derniers instants dans le silence. Je suis Orionis, ordonnateur des mondes.

vibration, en silence.

 

 

 

via Christine Anne K. le 12/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis n°6 + Dauphins de la Terre

Enfants de la loi de l’Un, bien-aimés
frères et sœurs de la Terre, vous recevez toute notre attention en ces temps de
changement et de Joie qui s’annoncent.


Ne vous laissez pas abuser par les
fausses interprétations de ce qui est en train de se produire, quels que soient
les niveaux de conscience qui se côtoient parmi vous, dans vos vies, dans votre
travail, dans votre âme, dans votre intimité et dans votre Etre. Le seul et
unique chemin est celui de votre Etre : il n’y a pas de chemin extérieur à
celui-là. Il n’y a pas de chemin qui soit l’apanage d’une autre personne qui
chercherait à vous le montrer. Il n’y a que vous avec vous-même.

 

Ainsi que la Divine Marie vous l’a
exposé et vous l’exposera encore, l’horizon c’est vous, et la seule demeure à
laquelle vous pouvez aspirer est celle de votre Etre. Il n’y a pas d’autre
voie. Cette voie est une voie d’Amour, de simplicité, de Lumière. C’est le
chant de l’âme qui vous guide, ainsi que parfois vous l’entendez siffler en vos
oreilles physiques. La vibration qui s’installe en votre cœur, de plus en plus
souvent accompagnée ou non de ce chant de l’âme, est ce qui vous guide, à nulle
autre exception.


Ne vous étonnez pas parfois d’être, disons, déstabilisés par
certaines impulsions : cela – si ces impulsions viennent avec la vibration du
cœur -, cela est la voie, la voie de la Vérité, la voie de votre Etre.
Néanmoins la voie de votre Etre n’est pas un chemin solitaire. Ce n’est pas un
chemin de l’individualité. Vous cheminez en effet – ainsi qu’il vous l’a été
enseigné maintes fois – vers l’Unité et la Conscience Unifiée de tous, de vous
tous, avec nous, avec les multi-dimensions et la Source. -Tout ceci vous a déjà
été dit, en d’autres occasions-.

 

Vous êtes donc appelés, dorénavant,
à suivre cette voie, et nulle autre préoccupation ne devrait s’imposer à vous
hors cela. Sachez être lumineux, ouverts, joyeux comme l’enfant qui s’élance
vers son horizon de Lumière, celui où il sait qu’il va trouver tout ce qu’il désire.
C’est là que votre Mère Divine vous attend ainsi qu’elle l’a dit, ces derniers
jours et d’autres fois, ainsi qu’elle n’a cessé d’être pour vous dans toute sa
Joie, son infinie patience et sa Beauté. Il est temps pour vous maintenant
d’aller vous unir à cela. L’ensemble de la Confédération Galactique est à vos
côtés dans cette Joie et ces tressaillements de votre libération tant
souhaitée. N’hésitez pas.

 

Je suis Orionis-Melchisedek.
J’appartiens aux multi-univers et ma forme est si vaste dans sa Lumière et dans
son champ, ainsi que dans l’intelligence qui la traverse et y circule, qu’elle
ne peut qu’être entièrement au Service des multi-univers et de la Source – et, en ce jour et en ces paroles, à votre Service.

 

Nous avons décourbé le temps, nous
avons dissipé les voiles, nous avons disposé les flottes intergalactiques, les
vaisseaux de Lumière, les vaisseaux géants et celui de Marie, tout autour de
votre petit système solaire. Votre planète est l’objet de notre attention la
plus aimante et la plus scrupuleuse en ces temps. Rien ne sera épargné pour que
s’achève et se réalise ce qui est tant souhaité : la transmutation de vos
Êtres et de cette planète en leur véritable nature, de Lumière, de Joie,
d’Amour et d’Unité.

Ne craignez pas les faits, les événements, les taches
solaires, les retournements, les cataclysmes, petits ou grands. Tout cela
participe de la Joie du retour vers votre Etre. C’est ainsi que vous conduiront
la voie du cœur, de la Joie et de la vibration, et non celle des erreurs et des
illusions que certains tenteront de vous proposer comme issue. Il n’y a pas
d’autre issue que votre Joie.

 

Sachez qu’actuellement, le pétrole
qui se déverse entre mer et terre, est Joie. Votre planète se libère et ainsi
elle chante sa Joie. Vous pourriez comparer cela à ce qui est perte des eaux
dans le processus de naissance, au niveau de vos corps physiques humains. Les
eaux de la planète se mêlent à ses liquides intérieurs. Ainsi en est-il, ainsi
s’accomplit la prophétie de l’Apocalypse du bien-aimé Jean. Ainsi
s’accomplissent d’autres prophéties. Soyez donc en Joie : la naissance est
proche. Préparez vos intérieurs à cette naissance. Chacun de vous sera l’enfant
à naître. Mais vous ne serez plus séparés, ni les uns des autres, ni les uns ni
les autres de la Source, ni de tous les êtres infiniment nombreux qui peuplent
les autres dimensions et les multi-univers. Dans cette naissance, vous serez
accueillis avec la plus grande des Joies et le plus beau des recueillements.
N’hésitez pas à vous engager dans le canal qui se présente à vous pour naître.
Il ne sera que douceur, Amour, effacement des peines, révélation de vous-même
par vous-même.

 

Alors vous aurez pleine possession
des potentialités infinies de votre Etre, alors vous ne ferez qu’Un avec notre
bien-aimée Source, et vos consciences ne seront plus fragmentées. La Conscience
Une vous enveloppera et chacun de vous y chantera sa partition, celle que de
tous temps vous avez été appelés à chanter et que dès à présent vous chantez
déjà sans parfois vous en rendre compte…

 

Je vous salue, au nom des forces
des multi-univers, au nom de la Lumière de Melchisedek et je vous dis :
« Allez vers l’Un », avec tout notre Amour.

 


Les Dauphins de la Terre

 

Nous avons le bonjour du peuple des
Dauphins qui disent :

 

« Il nous plait d’échanger
avec vous.

Il nous plait de ressentir
l’élévation de votre conscience, nous qui avons été si longtemps gardiens d’une
certaine vibration sur votre planète.

Il nous plait de jouer avec vous,
non plus seulement dans les piscines et dans les vagues, mais dans ces
rencontres plus subtiles.

Il nous plait d’apprendre de vous
comment vous cheminez dans cette expansion qui est la vôtre. (nous ne savions
pas comment vous feriez…).

Il nous plait d’être vos frères.

 

Sachez que la pollution des mers
que vous connaissez nous réjouit.

C’est le signal de Joie que nous attendions
depuis bien longtemps. Nos paroles concernent bien sûr l’expansion et le
déversement du sang de la Terre dans la mer; nous ne parlons pas ici des pollutions
industrielles.

Il est une grande Joie des éléments et de la nature à se mêler
ainsi dans cette danse. Nous savons que cette Joie peut vous paraître étrange,
voire choquante… Si vous ne la comprenez pas, vous n’avez pas à la comprendre,
elle ne vous appartient pas. Sachez simplement qu’elle peut vous apporter un
peu de paix et contrecarrer les peurs qui vous sont transmises au sujet de ce
qui se produit. »

 


Nous pouvons tenter de répondre à
une ou deux questions concernant la nature, telle qu’actuellement elle vous
surprend…

 

Par
rapport aux éléments que nous connaissons, le pétrole qu’est-ce-que
c’est ?

 

Chère sœur, le pétrole est un
liquide organique. Le pétrole n’est pas un élément. Dans le pétrole, tu trouves
un composé de l’élément terre, de l’élément feu, de l’élément eau, ainsi que de
l’élément air lorsqu’il se décompose en gaz volatiles. Ainsi que toute création
sur cette Terre, organique et vivante, l’ensemble des éléments s’y conjuguent
en de multiples combinaisons.

 

Les
pluies et les vents abondants que nous connaissons depuis quelques semaines,
dans une période pourtant presque estivale, sont-ils le signe d’une
purification ? Les éléments ont-ils été libérés de la matrice ?

 

Chères sœurs et frères, réjouissez-vous de la
danse des éléments. Amusez-vous le leur liberté. Ne vous accrochez pas par
conséquent à vos habitudes saisonnières, cela est de si peu d’importance… Une
naissance ne peut se produire sans qu’il y ait de la danse, de l’agitation, de
l’intensité, des contractions. Ainsi, acceptez avec Joie et avec jeu les
multiples changements de temps. Les vents s’amplifieront sans doute et
cependant vous laisseront en paix lorsque vous le demanderez. Les pluies sont
nécessaires car il y a beaucoup de feu…Et il y a interaction entre l’eau et le
feu  : dans la descente des éléments, l’eau est issue du feu.

 

Amusez-vous ainsi que nous nous
amusons. Ne vous attristez pas de ces revirements d’humeur climatiques. Rien ne
doit vous attrister aujourd’hui, chère sœur.

 

Quelles
sont les relations entre les dauphins et les esprits de la nature ?

 

Nous sommes tous au Service, chère sœur.
En cela nous partageons nos tâches et nos joies.

Les esprits de la nature (du
moins une grande partie d’entre eux) et nous, n’appartenons pas à la même
dimension. Néanmoins, considérez-nous comme une fraternité.

N’hésitez pas à
jouer avec les esprits de la nature, ainsi qu’avec nous : cela est aussi
le chemin. Jouer signifie ici s’amuser, créer, être, être ensemble sans attente,
sans relation de pouvoir, tel que vous les humains avez tant pris l’habitude de
croire que vous en aviez sur la nature…

 

Frères et sœurs nous vous saluons, avec toute notre bienveillance et notre Joie.




via
Christine Anne K. le 18/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (Melchisedek) – n°4




Quelle joie de vous avoir tous assemblés ici !

 

Je suis Orionis. Je m’adresse à vous.

La vibration des
chants d’oiseaux qui nous accompagnent aujourd’hui est à l’image de ce que vous
êtes appelés à devenir. Ne craignez pas de ne pas y arriver.

 

Sachez, en ces temps désormais courts, que vous êtes
simplement appelés à être et à devenir de plus en plus chantants, vibrants,
simples – simples au-delà de ce que vous pourriez vous figurer. Toutefois cette
simplicité recèle l’immensité (inconcevable également en votre mental
aujourd’hui) des modulations de fréquences dont vous serez la musique.

 

J’ai demandé, oui, à ces oiseaux de chanter autour de nous,
de leurs plus délicates façons d’être. Ainsi votre cœur se purifie davantage et
votre mental relâche la trame de ses tensions et de ses certitudes. Mettez
votre mental au repos.

Votre mental est un outil, rien de plus. Votre pensée
n’est pas à confondre avec les tribulations de votre mental. Votre intelligence
n’est pas en cause. L’intelligence est une faculté dont vous ne sauriez être
privés, bien au contraire. A mesure que vous purifiez votre mental, votre
intelligence se dégage de certains tunnels dans lesquels vous l’avez obligée à
se glisser. Ainsi ne craignez pas (car certains d’entre vous le craignent) de
perdre votre pensée, votre intelligence, dont vous êtes parfois si fiers ou si
heureux. Elle ne vous sera pas retirée. Acceptez d’amoindrir vos pensées, dans
le sens où la lune décroît. La lune décroît pour s’amoindrir encore et encore,
puis elle renaît et vous le savez. La pleine lune n’est qu’un passage
éphémère : ne vous y accrochez pas.

 

Puisque nous parlons de votre intelligence, apprenez à
laisser couler le flux cosmique dont vous n’êtes qu’une infime goutte d’eau et
auquel vous participez tout simplement et en toute beauté. Quelle joie d’être
cette goutte au lieu d’être un être autosuffisant (ainsi qu’encore certains
d’entre vous ont besoin de le croire). La musique de ces oiseaux aujourd’hui
vous révèle la parfaite symphonie à laquelle vous participez de votre unique
voix et vibration – et ce de plus en plus à mesure que vous évoluez dans votre
véritable nature : vos « êtres de Lumière » comme il est dit
parfois.

 

Ne soyez plus en attente de vos performances personnelles.
Sachez que dans cette symphonie, vous avez toute la place et tout l’espace de
resplendir bien davantage et bien plus simplement qu’en ces réussites, si
éphémères mais si importantes pour vous dans la matière de votre vie. Je ne
souhaite pas par là apporter le discrédit sur vos efforts et vos réussites dans
cette vie, ne vous méprenez pas. Vos efforts et vos réussites vous
appartiennent, et en ce sens ce sont vos créations, et en ce sens vos
créations sont infiniment respectées. Néanmoins, vos co-créations sont
dorénavant ce qu’il importe de mettre en avant et de faire vibrer. La vibration
de vos co-créations est ce qui va créer la nouvelle matière de ce nouveau monde
auquel vous aspirez. La création comme vous le savez commence par les
vibrations, ainsi que vous l’a enseigné récemment la Créatrice, Eloha.

 

Je m’adresse à vous, moi, Orionis, dans la lumière de ce
jour 24 avril, et il vous est demandé d’être les serviteurs joyeux et abondants
de cette co-création, que vous êtes les seuls à pouvoir effectuer. Nous vous
regardons, nous vous aimons, nous prenons soin de vous à notre manière, mais
vous êtes les seuls à pouvoir agir au niveau vibratoire auquel vous vous
trouvez : celui de vos vies, celui de votre monde, celui de votre futur
comme vous dites, qui est déjà inscrit dans votre présent. Vous êtes en train,
à chaque instant, de créer ce qu’est la nouvelle vie de l’humanité, par vos pensées,
par vos actes, par vos joies, par vos actions spontanées.

 

Sachez que vos actions spontanées sont les plus fortes sur
le plan de la co-création. Leur vibration est en quelque sorte directe, elle
n’est pas ralentie ni obstruée par les raisonnements provenant de votre mental
(qui certes vous sont utiles). Il y a donc à combiner cette énergie de l’action
spontanée qui reçoit cette authentique vibration directe, et l’action plus
réfléchie qui permet d’incarner dans la matière certains aspects de votre création,
au sens où la matière actuellement nécessite que vous sachiez vous en servir  – et
cela vous l’avez appris dans votre incarnation, dans votre environnement, dans
le savoir qui vous a été transmis, et c’est là que la réflexion peut vous être
utile. Mais ne remplacez pas l’action par la réflexion, ne croyez pas que la
réflexion soit créatrice. La réflexion est un outil : là intervient votre
intelligence bien évidemment. Mais sachez que votre intelligence sera d’autant
plus vive qu’elle sera abreuvée, d’une part par le cœur et les énergies du cœur,
et d’autre part par cette fulgurance vibratoire de ce que j’ai appelé action
spontanée.


Votre intelligence a besoin d’être dépoussiérée – et vous le savez,
vous le vivez. Votre intelligence s’est fourvoyée – bien malgré vous – dans des
circuits de garage en raison de la matrice dans laquelle vous avez dû apprendre
à être, vivre, fonctionner.

A présent, il vous est offert la possibilité de libérer votre
intelligence, sachez-le. Ceci passe par certains phénomènes d’abrasion que vous
êtes actuellement en train – pour certains d’entre vous – de vivre (j’en ai
parlé au début de cette intervention). Acceptez d’être remués, acceptez d’être
retournés comme des gants. Cela n’est pas facile forcément dans l’instant, ou
dans la période au cours de laquelle cela se produit, mais c’est le chemin. Et
si vous êtes là aujourd’hui, c’est que ce chemin est le vôtre, sachez-le.

 

Nous avons effectué comme certains d’entre vous le savent,
certaines opérations, en particulier, ce qui peut s’appeler la décourbure du
temps, qui est récente comme vous le savez. Ainsi la matrice prend fin car la
Lumière ne rencontre plus d’obstacles comme auparavant et, comme vous le savez,
ce que vous vivez actuellement n’est plus que les derniers échos de la forme
que la matrice a prise et vous a imposée. Ces échos font encore croire à un
certain nombre de gens que la forme existe toujours. Néanmoins, la forme a été
brisée et elle se transforme par le fait de votre co-création, mes amis, mes
aimés. Sachez-le et ne tournez pas le dos à ce qui se passe, car vous en êtes
les acteurs et je dirais bien plus, les maîtres créateurs, dans votre toute
beauté, puissance, immensité, intelligence, perfection. Soyez la perfection que
vous êtes appelés à retrouver en vous. Soyez-là, dès maintenant.

 

Ne laissez pas cependant votre ego spirituel s’emparer de ces mots.
Soyez en toute simplicité dans votre beauté intérieure, la puissance et la
force de votre être véritable. Il ne vous est rien demandé d’autre, le reste se
fait, les vibrations s’organisent entre elles dans cette symphonie. N’oubliez
pas : cette symphonie parfaite est toujours auto-créante au sein de ces
lois dont vous êtes partie-prenantes.


Ainsi que vous l’a dit Marie récemment,
les lois de cette co-création comportent leurs nombres et leurs géométries, et
des structures que votre mental ne saurait concevoir aujourd’hui. C’est donc à
l’intérieur de cela que vous co-agissez, et vous n’avez pas besoin de maîtriser
par votre mental l’ensemble de ces structures. Sachez simplement que vous
n’êtes pas dans le chaos, bien au contraire. Etre co-créateur ne signifie pas,
comme vous dites, « délirer » (dans votre langage familier). Il s’agit de
s’insérer simplement à sa place dans la symphonie, sachant que la place est
libre, la place est immense, la place est en constante création et la musique
se fait ainsi. Qu’il en soit ainsi.

 

Je vous retrouverai lors d’un prochain rendez-vous. Je vous
quitte. Je suis Orionis. Je ne souhaite pas répondre à des questions
aujourd’hui, mais vous allez pouvoir, je l’espère, présenter vos questions.

 

Je vous transmets mon Amour, mes salutations, toute notre
gratitude pour votre intelligence qui actuellement se déploie, et je vous dis à
bientôt.

(les questions/réponses n°3 sont posées directement suite à ce message)

via
Christine Anne K. le 24/04/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (Melchisedek) – n°2


C’est la joie qui
sera le centre de notre réunion.

 

Je suis Orionis.

 

Vous êtes conviés
à partager la joie, celle de vos ancêtres stellaires qui se réjouissent
infiniment de votre situation dorénavant sur cette planète qui, aujourd’hui, n’est
plus livrée aux trafics et aux influences de la matrice ni de ses serviteurs.
Accueillez donc en vos êtres cette perspective complètement neuve, qui
bouleverse en douceur et en unité vos structures, depuis la moindre de vos
cellules et même dans l’infiniment petit de votre structure physique. Vos gènes
mêmes sont en train de se réveiller.


Le bouleversement concerne aussi, bien
évidemment, les structures de votre vie ensemble connues sous le nom de société,
ou d’Etat, ou d’institutions. Les réseaux sont en train de changer. Il s’agit
là des réseaux subtils, éthériques, électrochimiques -et non pas
électromagnétiques-. Comme vous le savez, la sphère électromagnétique est
dorénavant dissipée par nos soins et ceux de la Confédération Galactique , je le
répète, cela a déjà été dit, mais il importe que cela se sache afin que les
égrégores cessent d’entretenir par la pensée des phénomènes qui n’existent plus
à ce jour ni dorénavant.

 

Tout ce que vous
pouvez encore croire exister de cette structuration matricielle, de cette
fausse matrice qui vous a tenus à sa merci, tout ce que vous pouvez croire
donc, doit faire place peu à peu mais sans résistance, si cela vous est
possible, à l’ouverture; l’ouverture sur un monde entièrement nouveau, mais
qu’il vous appartient de bâtir car vous êtes les seuls à pouvoir le faire. Cela
est important : les bâtisseurs, c’est vous. Nous ne sommes que les déclencheurs.
Nous sommes les facilitateurs subtils.

 

Nous vous aimons,
nous vous accompagnons, nous vous regardons. Notre regard est celui du
jardinier , qui observe à travers le prisme de toutes ses compétences
l’apparition de quelques pousses, non hybridées mais neuves, dont il ne connaît
pas encore complètement la forme de croissance, mais dont il facilite les conditions,
l’épanouissement, avec sagesse et amour.

 

C’est l’Unité qui
est votre centre, qui est votre raison de vivre et de parcourir à présent les
chemins qui vont s’ouvrir, les chemins nouveaux, les chemins de Lumière et d’Amour,
les rencontres pleines de sagesse, les œuvres communes dans des perspectives
d’unité, les travaux quotidiens à la lumière de l’Intelligence, d’une
intelligence que vous découvrez à peine encore, mais qui sera votre quotidien
d’ici peu, l’iIntelligence de la Lumière, l’intelligence cosmique des éons et du
temps, qui n’est qu’une joie pure.

 

Sachez, mes
enfants, mes amis, mes Frères de Lumière, mes Sœurs de Lumière, sachez que vous
êtes ce que vous avez toujours attendu d’être. Vous commencez juste à
l’entrevoir car les voiles qui vous ont entourés sont encore vivaces dans votre
mental, dans vos habitudes. Ces voiles ne doivent plus être un obstacle à quoi
que ce soit dans ce que vous entreprenez. Pour pouvoir lever ces voiles, vous
avez des possibilités. En voici une : acceptez de reconnaître simplement
le lien de l’Amour comme un fil conducteur dans vos entreprises -et non plus
ceux du calcul, des anticipations, des projets à long terme tels que vous le
concevez.

 

Vous vivez au
présent. Ce présent n’a pas le sens exactement que vous lui avez donné jusqu’à
nouvel ordre; ce présent est une forme d’éternité. Ce présent réalise, pour
vous, ce dont vous avez besoin. C’est le feu du cœur qui irradie ce présent. Et
la façon dont vous pouvez réaliser quelque chose selon un désir ou selon un choix
doit trouver son substrat et son combustible dans ce feu du cœur, et s’appuyer
sur ce présent sans plus considérer la moindre projection dans le futur tel que
vous avez l’habitude de le faire. Ces projections dans le futur que vous connaissez
appartiennent dorénavant à ce que votre mental a connu, elles appartiennent à
la courbure du temps qui à présent ne fonctionne plus ou pratiquement plus.

 

Il est important
que vous puissiez concevoir cela, même si cela vous est difficile aujourd’hui.
C’est pourquoi il vous est demandé de vous ouvrir à l’instant présent -comme l’on
dit dans certains de vos systèmes de pensée- et de vous ouvrir à l’infini, à
l’infini de la joie du présent. Dans le temps cosmique le futur n’est pas ce
que vous connaissez sous ce nom. Vous n’avez pas à vous en préoccuper.
Construisez, bâtissez votre présent et vous serez comblés. Ce lien d’Amour dont
je parlais est comme le fil qui tisse vos entreprises. C’est un fil vivant qui
se déploie de façon naturelle et qui ne peut que vous guider, et dont vous
entretenez la vie. Acceptez de reconnaître en vous la germination de cela et
laissez le croître. Acceptez la croissance de cette plante, vos développements
encore non connus de vous, et dont les fruits seront ce que vous souhaitez, pour
peu que ce souhait n’appartienne plus à la dualité.

 

La dualité est
dorénavant un chemin d’erreur, d’erreurs multiples, de fausses pistes, de
torsions, d’impasses et de découragement. Vous ne pouvez plus dans la dualité
entreprendre quoi que ce soit qui puisse se développer harmonieusement. Tout
développement conçu et nourri dans la dualité ne peut aboutir qu’à des
distorsions sans avenir et sans effets -sans effets qui nourrissent votre
humanité ou qui l’entretiennent dans le sens d’une croissance-.


Il vous a été indiqué,
demandé, de redevenir des enfants. Cela n’est pas un vain mot. Observez
l’enfant : l’enfant qui est en vous, et l’enfant qui est un jeune humain, tel que
vous en connaissez. Celui-ci entreprend ses désirs dans ce présent dont nous
avons parlé.

 

 

Je peux répondre à
quelques interrogations concernant ce qui vient d’être dit ou concernant les
aspects de votre vie qui sont reliés au temps.

 

 

J’ai le sentiment avec d’autres,
qu’insensiblement, dans les canalisations que nous recevons, la transition se
présente de plus en plus comme une transition « en douceur » en
comparaison de ce qui avait été annoncé il y a quelque temps. Est-ce lié à la
réponse vibratoire de l’humanité ?

 

Il m’est difficile
d’adopter le niveau de regard que vous avez sur votre temps. Il est vrai que
l’humanité, comme cette plante à la croissance encore inconnue, l’humanité
adopte certains comportements de cœur et de conscience qui sont considérés très
encourageants, très bénéfiques, générateurs d’espoir, et qui peuvent faire
penser que l’évolution d’ensemble de cette planète est déjà en train d’œuvrer
en direction d’une position plus lumineuse, plus fluide, qui ne peut que
faciliter la transition dimensionnelle qui n’a pas encore eu lieu. Vous êtes
encouragés à maintenir et à développer en vos cœurs et dans vos vies cela. Toutefois
les formes que peut prendre la transition ne sont pas encore connues de vous.
Il y a et il y aura un certain nombre de bouleversements qui, certes, peuvent
se réaliser plus en douceur, mais ne vous attendez pas à une continuité par
rapport à ce que vous êtes en train de quitter. La continuité serait la
continuation de la dualité dans toutes ses ramifications.

 

La réponse
vibratoire de la Terre à nos signaux est favorable. Cependant elle doit se
dépouiller d’un certain nombre de structures qui sont comme des enveloppes, et en particulier celles de
toutes les formes-pensées liées à toutes les structures que vous avez connues
et qui doivent se dissoudre. Cela ne peut se faire sans effort, cela ne peut se
faire sans retournement. Cela peut se faire dans la joie et dans la fluidité
néanmoins. Bouleversement ne signifie pas catastrophe, au sens ou votre peur le
désigne. Ceux qui ont peur peuvent créer la catastrophe. Ceux qui sont dans la
joie peuvent créer l’éclosion, une éclosion est un bouleversement. La brisure
d’une coquille nécessite beaucoup de joie et de détermination, et le poussin qui
découvre la lumière extérieure ne sait pas faire marcher ses membres, ne sait
pas reconnaître ce qu’il voit , et doit s’abandonner à cette incommensurable
nouveauté…

 

Vous serez
accueillis par Vous-Mêmes dans cette nouveauté.

 

Je vais me retirer
de ce canal. Je vous adresse toutes les salutations et l’amour de tous les
plans dimensionnels qui vous observent et vous gardent.

 

Allez en paix et
n’oubliez pas de chercher en vous le fil du cœur et de la joie tel qu’il a été
désigné par quelques-uns de mes propos.




via Christine Anne K. le 24/01/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (Melchisedek) – n°1

Bienvenue, enfants de la Loi de l’Un.

Je suis celui qui se présente comme Orionis ou Melchisedek le prêtre des prêtres.

Je viens en cet instant m’adresser à vous, à vous qui êtes bénis de toutes les grâces ,en cette planète qui se tourne peu à peu vers son ultime transformation, ainsi qu’il en a été décidé très posément par l’ensemble des conciles archangéliques, des conclaves, de la Source et des multi-dimensions, réunis dans l’Amour, la sagesse, la joie, la paix du Christ, et pour les siècles des siècles, comme il est dit dans vos évangiles…

Ne croyez pas que j’emploie cette formule par hasard ou par référence au passé. Il est simplement formulé ainsi, que le temps n’a plus d’importance tel que vous l’avez connu. Par là même, votre perception ne peut être la même que celle que vous avez connue jusqu’à maintenant. Vous êtes entrés et vous êtes en train d’entrer dans un cycle du
temps dont la forme vous est encore inconnue. Il vous est demandé simplement de
vous ouvrir à cette perception et à cette notion, que votre vécu et votre rapport au temps sont en train de se modifier; et il vous est proposé, vous êtes invités, à accueillir en vous les prémices de cette nouvelle forme du temps qui peu à peu va se déployer.

Ne cherchez pas à comprendre avec votre mental. Ce sont vos cellules qui les premières vont enregistrer et résonner avec cela. Ainsi, les processus physiques de votre corps vont en être affectés, subtilement pour commencer. Mais le temps linéaire que vous appelez chronos, avec cette peur de la dévoration qui vous a tant imprégnés, dans ce chronos -et le mythe qui l’accompagne-, ainsi ce temps-là est en train de cesser d’être, car il est lié à cette courbure de la Lumière et à cette courbure du temps qui furent réalisés il y a bien longtemps dans votre monde, et qui a présent sont
en train de s’effacer et de se déconstituer.

Nous vous demandons d’être attentifs et joyeux car votre corps sera dorénavant prêt à vivre un autre temps dans ses cellules, dans ses structures, dans ses constituants organiques, dans ses constituants subtils, ce qui fait que ce que vous appelez la marque du temps n’aura plus les mêmes effets, et que les processus que vous appelezmaladies ne pourront plus se dérouler sous la marque du temps. Vous avez là un aperçu qui peut vous aider, dans un premier temps, à simplement entendre très subtilement en vous ce changement.

C’est une grande nouvelle pour l’humanité et nous vous remercions de pouvoir en être quelques uns des premiers porteurs, car vous n’êtes pas les seuls, bien évidemment, à qui elle est communiquée.

 

Le temps est un vaste manteau d’illusions. Le véritable temps est joie. Ainsi, ce que vos cellules commencent à expérimenter n’est autre que cela : la joie, l’instant, la perfection de l’instant présent. Passé et futur ne sont plus que des notions anecdotiques oudécoratives qui appartiennent au « passé »; c’est-à-dire à l’Histoire, aux légendes de votre humanité souffrante en toutes ces époques de temps recourbé, dont elle a porté le joug avec infiniment de sagesse dans la souffrance, et d’endurance, et de joie cachée au fond des cœurs.

Cette joie qui est au fond des cœurs est exactement ce dont nous parlons. Cela veut dire que ce germe du temps, qui est joie, réside au fond de votre cœur depuis des éons
et qu’il vous appartient maintenant de le déployer, de le faire vivre, de le faire croître, d’être en résonance avec. Ainsi ce petit enfant qui, là, tout près de ce canal, silencieusement, nage en sa mère, connait cette joie et ne connait presque rien d’autre. Ainsi ces enfants seront à présent les enfants de ce temps-là. Ces enfants grandiront, car ne croyez pas que ce que j’ai dit impliquerait que la croissance biologique et organique n’a plus raison de fonctionner. Néanmoins, il y aura des différences, et pour ceux d’entre vous qui connaissent l’âge adulte, voire le vieillissement, certains processus comme vous l’avez compris vont être modifiés.

Vous serez à présent des êtres de joie chez lesquels le processus falsifié génétiquement -et lié au temps- de flétrissement, de dégradation, de pourrissement, de déformation, d’aliénation, d’altération, tout cela lié à ce temps falsifié dont je vous ai parlé; tous ces
processus ne peuvent continuer de se produire. Vous pourriez me demander s’il y
a des capacités de régénération dans vos corps, liées à ce changement… Il vous
appartiendra, par votre joie, de créer de tels processus de régénération, si tel
est votre choix et si tel est votre chemin.

Je vous remercie. Je vais me retirer. Toutefois, je peux répondre à une ou deux questions au sujet de ce que je viens d’exposer, si quelque chose n’est pas clair pour vous.

 

J’ai une image. Vous avez parlé du temps courbé. C’est comme si cette courbe devenait maintenant verticale, de haut en bas,

ce qui fait qu’il n’y a plus de passé et futur…

 

Il n’y a plus de passé/futur au sens où vous l’avez toujours entendu, compris, pratiqué. Il y a effectivement une notion de verticalité, restituée, redressée. Il y a également une
horizontalité. L’image d’une croix peut donc être en quelque sorte employée, le centre de cette croix étant l’instant de la joie. La ligne horizontale pourrait s’appeler résonance et la ligne verticale, reliance. Mais le point de Lumière qui est au centre est le seul élément qui fait vivre cette croix, qui n’est à envisager que comme une image qui peut vous aider mais à laquelle vous ne devez pas vous fixer.

 

S’il n’y a pas d’autres questions,
je vous prie de recevoir la bénédiction des Anciens et de la galaxie tout entière.

Je suis Orionis, je vous envoie tout mon Amour.

 

via Christine Anne K. le 24/01/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.