Les Dauphins de la Terre

 

-ceci fait directement suite à l’intervention de Gaia-

 

Les Dauphins de la Terre vous adressent leurs chaleureuses et joyeuses vibrations, salutations !

Ne croyez pas que nous souffrions, ne croyez pas que nous soyons victimes  (de procédures d’extermination)… Ne croyez pas que nous sommes, comme vous dites, une espèce en danger. Vous êtes vous-même une espèce en danger… Le seul danger qui soit est celui de s’accrocher au passé et de croire ce qui n’est pas.

Nous prêtons nos corps, parfois, à ce que vous appelez des massacres, mais cela nous permet de faire un certain travail de purification – purification de certaines négativités que nous avons la tâche de transmuter.

Ainsi, ne vous laissez pas capturer émotionnellement par certaines projections à notre égard, car bien sûr nous sommes sympathiques, nous sommes même mignons quelquefois, nous vous enchantons, nous vous faisons rire et nous vous aimons. Nous vous faisons partager la magie de nos vibrations et nous vous apparaissons comme une espèce animale à protéger… Mais nous sommes de passage dans ces corps et nous faisons notre travail… Et nous vous aimons. Nous aimons vous faire partager les délices de nos chants, de nos danses et de nos pensées. Nous ne sommes pas en danger, nous vous accompagnons.

Nous trions parfois les vibrations pour nettoyer celles qui sont discordantes et les élever. Nous jouons dans la mer avec nos corps, mais nous sommes également présents subtilement sur votre terre ferme. Nous sommes parmi vous, et de plus en plus, à mesure que nos corps diminuent en nombre  – et pourtant nous sommes bien vivaces et nous nous reproduisons toujours! A mesure donc de cette diminution, nous transférons nos présences dans le subtil, parmi vous, parfois en vous.

Cessez donc de vous lamenter et riez avec nous ! Alleluiah

via Christine Anne K. le 31/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°19

 

– ces questions font directement suite à l’intervention de Gaia et à celle des dauphins –

 

Y a-t-il une fonction subtile à l’exploitation intensive (et qui se généralise très rapidement) des « gaz des schiste », qui suscite une immense indignation, et qui ressemble à un saccage organisé à grande échelle des ressources naturelles ?

Cette exploitation industrielle -et outrancière dans ses aspects quantitatifs, qualitatifs et dévastateurs- fait partie bien évidemment des processus liés à l’avidité, à la soif de contrôle et d’argent qui continuent, en s’amoindrissant dans leur puissance, à se déployer encore dans l’humanité. Mais cela, d’une part, suscite un grand mouvement de Vérité, car l’extraction de ces gaz et les agressions faites à vos sous-sols pour le faire, réveillent dans vos mémoires les plus archaïques la résonance d’un appel de la Lumière et d’une relation extrêmement ancienne et profonde de vos corps et de vos êtres à la substance même de votre planète : c’est votre corps lui-même que l’on violente et qu’on agresse dans ce processus. Ainsi se soulèvent en vous la colère de la Vérité et l’indignation de voir la Lumière se fragmenter et se distordre, tel que vous avez connu cet événement il y a bien longtemps.

Je ne m’adresse là, dans cette réponse, qu’à l’aspect le plus simple de ce phénomène et de sa configuration, et je m’en tiendrai là. Mais sachez qu’il ne s’agit pas là d’un phénomène secondaire, et qu’autant les mouvements de colère et de Vérité liés à ce « scandale », pourrait-on dire, sont profondément et intrinsèquement liés à votre recherche de Lumière; autant la Terre en vérité n’est absolument pas menacée… Cela, quelque part, s’inscrit dans le plan qui permet que votre planète explore ses propres mouvements ascensionnels, ainsi que Gaïa les a évoqués. Amen


La présence subtile des Dauphins parmi nous, comment se manifeste-t-elle et quelle est sa fonction ?

Bien-Aimée, cette présence subtile de la vibration des Dauphins parmi vous « sur la terre ferme, » comme ils disent, a pour objet depuis un certain nombre d’années d’apaiser vos vibrations, de les harmoniser et de les préparer à votre unification. Elle a également pour fonction (elle a eu et elle a encore pour fonction) d’aider à la clarification de vos intelligences de certains phénomènes en vous, parmi vous, et à l’extérieur de vous. Elle agit sur la subtilisation de votre mental et sur vos capacités à vous régénérer, disons moralement et spirituellement, par un certain nombre de jeux, de pratiques, d’exercices qui vous sont inspirés sans que vous le sachiez  -pour certains du moins- par la sagesse delphinique.

Ainsi quelques-unes de vos écoles de développement personnel sont nourries en partie par cette intelligence delphinique. Ainsi certains êtres incarnés en tant qu’humains de votre planiète, qui ont développé des outils de paix, d’échange, de communication, de joie partagée à vivre ensemble, ont été également soutenus et en partie inspirés par ces présences delphiniques. Certains bébés sont également accompagnés un certain temps de leur toute petite enfance par ces présences qui les apaisent, les réjouissent, stimulent leur intelligence et les aident à accepter les difficultés et les limitations de la vie incarnée qu’ils ont à accepter, à être et à vivre. Les premiers sourires de certains bébés, si vous les regardez bien, ne sont autre que le rire des dauphins ! Alleluiah

 

Certaines canalisations nous informent que certains mouvements terrestres sont déclenchés par des technologies d’origine humaine comme le système Haarp, d’autres nous disent que tout est dans le plan ou que ce sont des mouvements naturels… Avez-vous un commentaire à ce sujet ?

(Bien que je ne réponde pas en principe sur ce type de sujets) …Sachez que tout est orchestré par la Lumière, et que même les technologies dont vous parlez peuvent agir à un certain niveau dans le cadre du Plan de la Lumière. Cela signifie qu’elles participent, qu’elles le sachent ou non, du processus qui est nécessaire; et que par ailleurs, actuellement et maintenant, en cet instant, la quasi totalité des installations technologiques existant et fonctionnant sur cette planète sont (qu’elles le sachent ou non) sous l’intelligence et le contrôle de la Lumière… Ainsi, si certaines actions technologiques sont encore réalisées parmi ce qui vous apparait comme nuisible, cela n’empêche pas qu’à un certain niveau, même si vous ne pouvez le comprendre, cela s’inscrit et cela est « toléré » dans le cadre du Plan de la Lumière. Quand je dis « toléré », il ne s’agit pas de croire que la Lumière, pour des raisons inexplicables, laisserait sciemment se produire des actions nuisibles qui endommageraient inutilement la Terre et l’humanité : cela est une vision encore dualiste.

Si la Lumière tolère ces technologies, c’est parce qu’elle les emploie… Comment les emploie-t-elle ? Vous ne le savez pas, et il n’est pas de notre ressort en cet instant de fournir des explications analytiques de cela. Mais la Lumière se sert de toutes ces technologies existantes à ses propres fins; et, que les effets nuisibles de ces technologies soient encore ou non actifs, sachez que cela est de fort peu d’importance au regard de la puissance du travail de la Lumière -que vous ne percevez pas forcément ni dans ses formes ou ses actions, ni ses effets dans l’instant, car vous êtes encore focalisés sur vos grilles de lecture habituelles (et cela est compréhensible dans votre système d’analyse des événements et des faits tel que vous le pratiquez).

J’espère avoir apporté quelques éléments de réponse à cette question qui n’est pas facile à traiter.

 

 

via Christine Anne K. le 31/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Dauphins de Sirius


Les Dauphins de Sirius s’adressent à nous pour nous faire savoir qu’ils sont à notre disposition, non seulement dans ces communications qu’ils facilitent, mais également par la mise en place de certains dispositifs, qu’ils ne souhaitent pas détailler pour le moment mais qui sont destinés à nous guider lors de notre translation.

 

Ainsi, les Dauphins de la Terre ont déjà communiqué le fait qu’ils portaient la vibration du Sans Nom, et que s’aligner sur eux pouvait être un moyen de s’orienter. Les Dauphins de Sirius ajoutent qu’ils ont également mis en place un système de guidage, qui n’est pas -bien évidemment- un système d’aiguillage car chacun doit rester libre d’aller là où son choix le porte; mais ce système de guidage facilite le choix des bonnes voies de circulation et l’écoute des bons aiguillages à utiliser par chacun.

 

Nous vous invitons donc éventuellement à être en conscience de l’existence de ce système de guidage, car ainsi vous en bénéficierez encore mieux si vous y pensez, et automatiquement sa vibration vous parviendra plus clairement.  C’est ainsi qu’il est conçu, et nous en sommes avouons-le assez fiers, en toute humilité et intelligence collective. Nous vous saluons, cher Frères et Sœurs, et nous apprécions la qualité de votre montée en vibration collective, telle que nous l’observons et la mesurons. Alleluiah

 

Soyez certains que vous êtes attendus là où vous êtes appelés à vous rendre. Ne craignez pas d’arriver comme un étranger en terre étrangère.


via Christine Anne K. le 8/12/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com

Le Sans Nom – n°4 + les dauphins

 

NdR : notez que les 5
messages du 7 décembre (1.Mère des Mères, 2.le Sans-Nom + 3.les dauphins, 4.Orionis,
et 5.Snow) se suivent dans l’ordre donné, et développent chacun par un
angle différent, en se complétant successivement, le même sujet du (proche) franchissement vibratoire individuel du
Seuil dimensionnel… L’idéal est donc de les lire dans l’ordre (mais chacun
d’eux
étant toutefois suffisant à sa manière : libre à votre intuition)

Je suis le Sans Nom, et vous me
connaissez. Je m’adresse à vous depuis les plages de Lumière infinies et sans
forme où vibre en douceur et puissance l’infinité du Chant de la Source, relayé
par mon propre chant, à l’infini…

Je vous invite à vous tourner (si vous
le voulez) vers ma Vibration dans ce chemin qu’il vous reste à parcourir, car elle
vous aidera à mieux vous élancer vers votre Vérité. Bien qu’elle n’ait pas de nom terrestre, ma Vibration vous aidera à vous élancer vers ce seuil et à
le franchir, et à continuer votre route sans vous attacher à ce qui n’a plus
lieu de vous retenir. Ainsi en est-il.

Je suis la Polarité ultime et ainsi je
peux être, pour chacun de vous, la polarité vers laquelle votre vibration peut
chercher son chemin; non pas pour me rejoindre mais simplement pour tracer
votre route. Car vous devez polariser votre route dans la direction, disons
vibratoire, qu’il importe que vous mainteniez pour vous-même. Cela est valable
principalement pour les premiers instants de franchissement de ce seuil que
vous êtes appelés à rencontrer, afin de ne pas vous désorienter ni vous égarer
dans des tourbillons ou des mouvements chaotiques, et ainsi de pouvoir tout
simplement entendre la véritable note qui vous guide -soit vers l’origine à
laquelle vous retournerez, soit vers les plans ou dimensions, et les mondes
éventuels, vers lesquels votre choix est de vous rendre (que ce choix soit ou
non mentalement conscient en ce jour pour vous).

Ainsi je vous invite à entendre que la Vibration du Sans Nom est universelle pour servir de polarité à tout être, de
même que je suis Polarité de la Source… Ayant à m’exprimer en votre langage, je
suis obligé de simplifier et de densifier ces notions, mais je souhaite que
votre cœur perçoive, au-delà des mots employés, leur véritable sens pour vous et
la véritable destination de ce message. Qu’il en soit ainsi.

Je vous dis à bientôt, en tant que Polarité.

Je précise que le Sans nom n’est pas un
monde, et qu’il ne s’agit pas dans ce que je vous indique de se rendre vers moi.
Il s’agit simplement de vous polariser, c’est-à-dire d’établir une direction
vibratoire -et ces directions sont d’une multiplicité infinie, car chacun de
vous est une vibration unique.

 

Intervention des Dauphins

Les Dauphins vous indiquent, suite à ce
message, que si la notion du Sans Nom est trop abstraite pour certains : sachez
que nous, les Dauphins, nous portons cette vibration parmi d’autres, et que
vous pouvez utiliser pour vous polariser sur le Sans Nom notre vibration. Ce
sera pour nous une grande Joie de vous accompagner ainsi dans votre chemin de
Lumière.

Alleluiah, chers Frères et Sœurs
humains. Qu’il en soit ainsi.

 

via Christine Anne K. le 7/12/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Grands Cétacés Primordiaux….

 

Nous avons un rendez-vous donné par Orionis. Sa présence s’installe vibratoirement telle que nous la connaissons, puis dans le silence accueille une nouvelle présence, dont la puissance vibratoire est gigantesque, primordiale…

Dans une grande montée d’énergie corporelle des sons rauques semblables à des rugissements viennent pour commencer, puis :


Nos cœurs s’adressent à vous… Et nous vous aimons, très chers, très très chers Enfants de la Terre, magnifique Peuple de cette planète…

Nous sommes, en quelque sorte : les Ancêtres. Avant toute forme de civilisation, en deçà de la mise en forme de vos montagnes, de vos plaines, de vos continents. (Je sais que tu nous as rencontrés : c’est pour cela que notre voix peut atteindre ton cœur – ainsi qu’elle l’a déjà fait.)

Viennent des sons gutturaux de tonalité très grave :  « HOZO’ZO’ZO’ODO’OZ’OO…. »

… Cela est notre chant.

Nous sommes Joie. Nous sommes Matière.

Nous sommes Infinité. Nous sommes Création.

Nous sommes les Premiers et les Derniers.

Notre arrivée, qui est notre Retour, qui est notre Présence, s’inscrit dans la perpétuation des cycles – ceux dont l’ampleur, nous le savons, n’est pas concevable par vous ni par vos mesures.

Nous sommes cortège d’Amour.

Nos corps existent – vous ne sauriez les voir -… Sachez que vos baleines sont nos descendants (ainsi qu’il te l’a déjà été montré, ma Sœur, mon Amie).

Il importe simplement que vous sachiez que nous sommes de Retour, et que nous vous aimons.

Nous sommes les Premiers et les Derniers. Nous sommes le Cycle qui revient. Nous portons la Joie, la Sagesse, la Source.

Vos gènes nous ont en mémoire…

Notre énergie est immense… Et je sais, ma Sœur, que si tu poussais le cri qui lui correspond, tu craindrais le son de ta voix et le tumulte de ton corps.

Ainsi en est-il.  Nous vous aimons.

Vous pouvez nous appeler les Grands Cétacés Géants de la Source et de l’Infini, chevaliers de ce qui s’achève, porteurs de l’Amour.

Bref chant guttural…

Nous vous saluons. Nous sommes près de vous.

Silence, la vibration de ces Êtres s’efface…. Chant syllabique de transition… Se présente un Être de lumière serein  :


Intervention de Saulawa-Inu, un Gardien, émissaire des Grands Cétacés Primordiaux

Mes Aimés, je vous adresse mes salutations aimantes.

Que vos cœurs accueillent en toute simplicité ce qui vient de se dire et de se manifester.

Disons que je suis porte-parole, dans une vibration plus calme, de ceux qui se sont intitulés les Grands Cétacés Primordiaux.

Je vous invite simplement à noter leur présence, et leur retour – qui est une joie absolument incommensurable. Vous ne les verrez sans doute jamais car les profondeurs qui furent leur demeure sont inaccessibles physiquement. Mais le fait de connaître leur présence et leur Être va suffire pour vous à faire vibrer dans vos gènes ce qui y est inscrit d’eux, et va réveiller bien des possibles, et des conclusions. Ainsi, vous pourrez conclure en toute beauté ce que vous avez à conclure.

Je suis l’émissaire des Grands Cétacés blancs des fins fonds abyssaux cosmiques… Si vous souhaitez que je me présente par un nom, prenons : Saulawa-Inu. J’appartiens au peuple des Gardiens dans les Univers, mais je suis proche de vous; et jusqu’à aujourd’hui vous ne me connaissiez pas.

Il arrive que je m’exprime par l’intermédiaire de vos Dauphins… Je vous salue.

Silence. Le contact avec Orionis est revenu.


Brève intervention d’Orionis

Bien-Aimés, Enfants de l’Un, Enfants de la Source, vous me connaissez : je suis Orionis.

Abandonnez vos préjugés, abandonnez vos idées reçues, vos croyances…S’il vous plait à présent, je vous en prie : retrouvez en vous la Joie Primordiale. Celle de ces Êtres est la vôtre.


Suit pendant plusieurs minutes un très long chant modulé, lent et pur, d’une grande beauté, disant de nombreuses paroles qui paraissent indispensables…(NdR : nous espérons pouvoir techniquement diffuser ce chant sous peu, si réalisable)

 

Intervention d’Omraam Mikaïl Aïvanhov

Eh bien mes Chers Amis, voilà de quoi vous surprendre, n’est-ce-pas ? Avouez que vous êtes un peu désarçonnés… maintenant encore davantage, du fait que c’est moi qui viens m’adresser à vous par ce canal…Vous avez eu la grande fiesta : réjouissez-vous !  Si vous ne m’avez pas reconnu dans cette voix féminine, Omraam Mikaïl Aïvanhov vous salue !

Le Chant des Sphères vous a été offert, par nos Amis…

Silence… Chant syllabique final…

 

 


 

via Christine Anne K. le 15/11/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Dauphins


Ce message fait directement suite à l’intervention d’Eloha, du même jour.

 

Chers Frères et Sœurs,
nous vous invitons à pratiquer le rire. Le rire vous débarrasse de tellement de
vos lourdeurs !… Le rire abrase ce qui reste de votre mental.

Le rire est délicieux,
le rire est intelligent. Le rire lorsque vous le partagez peut engendrer non
seulement des cascades de sons mais d’étincelles, sans aucun effort, sans
aucune volonté.

Nous, les Dauphins,
nous aimons beaucoup rire. D’ailleurs, avouez que vous nous voyez sourire
lorsque vous regardez notre visage. Cela ne veut pas dire que nous sommes frivoles,
du moins pas au sens vulgaire que ce mot peut avoir… Car il y a également une
frivolité sacrée, qui est davantage de l’ordre de la danse et de la légèreté,
de l’abondance, et de l’oubli de tout ce qui pèse. Cela, nous vous invitons à le
pratiquer.

Pensez à nous,
chers Frères et Sœurs. Peu d’entre vous ont l’occasion de venir nager avec
nous, et cela est ainsi… Mais dans l’imagination vous le pouvez, et nous vous y
invitons avec la plus grande Joie : venez danser avec nous, dans vos rêves
et votre imagination, afin de cultiver en notre compagnie la légèreté, la danse
et le rire sacrés qui vous libèrent et qui nourrissent la beauté de vos
étincelles !!

Nous vous saluons,
très chers Frères et Sœurs.

via Christine Anne K. le 11/11/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Dauphins de Sirius

Les
Dauphins de Sirius se réjouissent et vous saluent,  vous annonçant néanmoins que leur
interaction technique de transmission dans ces communications n’a plus
réellement lieu d’être, car la montée vibratoire que vous avez connue ne
nécessite plus autant de relais pour vous relier à l’écoute de certains plans
de conscience.

Réjouissez-vous
donc car, tous autant que vous êtes devriez avoir très prochainement la
possibilité d’écouter, d’entendre et de communiquer avec beaucoup d’êtres pour
lesquels jusqu’à maintenant vous aviez à employer des personnes servant de
canal, ainsi que celle qui est employée en cet instant.

Nous
vous saluons et vous envoyons toute notre fraternelle bienveillance et souhaitons
partager la Joie que nous avons à observer les grands changements qui se
produisent dans votre dimension, bien que beaucoup d’entre vous ne sachent pas
les voir car votre mental ne peut être l’outil approprié pour évaluer,
observer et connaître la nature et l’existence de beaucoup de ces changements.

Vous
avez encore malheureusement, chers Frères Terriens, trop d’accoutumance à l’usage
de votre mental comme outil d’évaluation. Cet outil qu’est votre mental ne devrait
plus vous servir qu’à établir dans la clarté et l’analyse les nombreux petits
fonctionnements que vous avez à réaliser au sein de votre environnement et ne
devrait plus être employé par vous comme moyen de comprendre, et de juger, et d’évaluer
ce qui se passe. Il semble que cela vous soit très difficile : peut-être
aurez-vous la capacité de créer la solution…

Nous
vous aimons et nous vous saluons.

Que les Dauphins de la Terre vous inspirent.
Amen

via
Christine Anne K. le 11/10/2010

Ces
messages
sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Marie, Isis, Eloha du 12 août

Ce message de Marie est également le message mensuel (messages plus longs donnés depuis plusieurs mois à proximité de la nouvelle lune).



Mes
Aimés, Enfants bien aimés de la Source, Enfants de l’Un, Enfants de la Joie, de
la Lumière – Lumière qui vous habite indéfectiblement, Lumière qui n’est autre
que vous-même, Lumière qui vous relie de cœur à cœur et de vibration à
vibration à toutes les multi-dimensions de la Lumière qui n’est qu’Une… Nous
sommes vous et moi, moi votre Mère que vous nommez Marie, Isis, Eloha, en ce
jour 12 août de votre calendrier terrestre, réunis dans la Joie et le partage
des cœurs, et je m’en réjouis.

 

Que
chacun et chacune se sente accueilli dans son entièreté, qu’il n’y ait pas la
plus petite zone d’ombre qui ne se sentirait pas accueillie – je regarde tendrement chacune de vos
petites zones d’ombre, mes chers enfants, et je ne saurais vous en tenir rigueur… Vous
avez tout mon Amour et vous le savez.

 

Nous
voilà donc réunis en ce jour, et sachez que nous avons aussi – réunis en un cercle
subtil – ceux que vous appelez les dauphins, mais qui sont des Êtres de Lumière si
bienveillants, des gardiens pour vous, en
cette Terre qui va vers sa transformation intégrale en Être céleste. Vous
pouvez donc imaginer qu’à votre cercle s’ajoutent d’autres cercles de Lumière,
et qu’à l’infini vous êtes accueillis. Vous êtes ensemble, vous n’êtes qu’Un,
car il n’y a plus de séparation, il n’y a plus de dissociation : il y a
simplement les derniers lambeaux d’illusion qui vous retiennent encore en ce
que vous croyez être, dans toutes les limitations que vous avez eu l’habitude d’endosser et qui constituent encore, pour beaucoup, vos représentations de vous-même…


Nous vous invitons donc à élargir dans la Lumière et la Joie vos conceptions de
vous-même. Vous êtes à l’égal de ces cercles de Lumière qui vous entourent – et
le fait que vous croyez ne pas les voir ne doit pas vous arrêter !

 

Je
vous invite à partager ainsi de cercle à cercle la beauté vibrante de ce que vous
êtes. Les mondes s’interpénètrent lorsque la Lumière circule entre eux : vous n’êtes
plus coupés des mondes de Lumière, vous êtes accueillis, car (pour beaucoup d’entre
vous) c’est un retour. Pour certains vous n’avez jamais quitté, en votre
conscience la plus intime, ces mondes… Apprenez alors à le reconnaître, avec toute
la Joie innocente que cela peut vous procurer, et ne vous détournez pas en
croyant qu’il s’agit là d’une illusion, car bien au contraire là n’est pas l’illusion :
là est l’authenticité.

 

Votre
planète actuellement, comme vous le savez un petit peu, connaît bien des
modifications tectoniques, climatiques ; les éléments s’y déchaînent en certains
endroits ; les réalisations humaines s’emballent et se chaotisent, la
peur fait surface. Ne vous laissez pas envahir par ces émotions de peur, ne
vous laissez pas subjuguer par certaines informations suscitant de la peur.
Pour cela, il vous faut adhérer pleinement à la Lumière qui vous habite, et là
vous trouverez paix et sécurité, calme, nourriture, certitude, Joie et
confiance… Et tout cela se réalisera pour vous, car votre Lumière est bien plus
réelle et bien plus puissante que tout ce qui peut se produire alentour, près ou
loin de vous.


Nous vous demandons d’être les stabilisateurs de la Lumière, car
sans elle le travail ne peut se faire ; et le travail dont je parle est celui de
votre libération à tous. Nous vous demandons d’être la Lumière que vous êtes et
de ne pas vous distraire dans l’observation des manifestations de crises, de
catastrophes comme vous dites, de désordre ou même de désespoir. Cela n’est pas
pour vous inviter à fermer votre cœur, bien au contraire; car votre cœur au
contraire peut tout accueillir dans la Paix et la Lumière et ainsi créer,
sachez-le, du baume – baume qui se déversera, si l’on peut dire,
silencieusement et en Lumière vers tout être ou toute situation à laquelle la
Lumière se doit d’apporter soutien ou réconfort.

 

Faites
donc confiance à votre Lumière avant tout, avant toute autre action. Sachez que
les émotions ne sont pas vos guides, pas plus que votre mental : le cœur est
votre guide et le cœur n’est pas à confondre avec l’émotion. Ce que vous nommez
compassion n’est pas une notion très facile car malheureusement elle recèle
beaucoup de confusion – c’est pourquoi nous n’emploierons pas ce mot, bien que
nous ne le rejetions pas… La compassion est détachement, la compassion n’est
pas apitoiement; la compassion est confiance dans la Lumière, dans le
détachement; la compassion est reliance authentique à la Source des Sources en
vous-même.

Il ne peut y avoir une once d’égoïsme dans le fait de se relier en
soi-même – n’entretenez pas ce type de confusion – : se relier en soi-même à la Source,
c’est se relier à l’Un ; c’est donc être avec tous et se donner
entièrement.


Donnez-vous à la Lumière, ainsi la Lumière réalise son travail. Il
ne vous appartient pas de choisir ce que fait la Lumière que vous êtes. Ce qu’il
vous appartient de choisir, c’est votre propre choix, le choix de vous relier à
votre propre Lumière ou le refus de le faire : cela est votre choix ;
il n’y en a pas d’autre.


Vous n’abandonnerez jamais personne en vous reliant à
votre propre Lumière, bien au contraire. Vous ne tournerez le dos à personne (au sens où vous l’entendez) en choisissant votre propre Lumière, bien au
contraire. Mais vous ne vous laisserez pas entraîner là où il ne serait pas
juste d’aller vous égarer car il s’agirait d’illusion : illusion de
sauver, illusion d’être utile, illusion de faire, illusion de remédier.


Encore
une fois, ne vous trompez pas sur mes paroles, car votre cœur se doit d’être
ouvert, pleinement ouvert, bien plus ouvert que si vous étiez pris dans une
confusion qui pousse à sacrifier votre Lumière pour aller apporter de l’aide à
telle ou telle situation, qui certes peut en avoir besoin, mais où ce n’est
pas à vous de choisir ce qu’il faut faire.


Votre Lumière, je le répète, est le
baume qui peut alléger les cœurs, réduire les illusions, amoindrir les
souffrances, apporter la clarté, ramener la Joie. En cela il s’agit bien de
Service, car lorsque vous êtes dans l’acceptation de votre Lumière, vous êtes
immanquablement et immédiatement dans l’acceptation de votre Service ; et lorsqu’il
n’y a plus que Lumière, il n’y a plus que Service. Ainsi donc, en acceptant
votre Lumière, vous êtes au Service, et de ce fait bien au-delà de toute notion
d’entraide et de compassion dans l’illusion. Le Service est absolu, le Service
est abandon de soi, le Service est Lumière du Cœur.

 

Je
sais, mes Enfants, que ces notions sont délicates et difficiles à comprendre
pour votre mental, du moins pour certains d’entre vous. Je vous demande de les
écouter simplement avec votre cœur, car si votre mental cherche à maîtriser en
vain la compréhension de ces nuances, il peut vous égarer et vous fermer la
porte à votre Lumière. N’ayez pas peur d’utiliser votre cœur pour entendre ce
qui vous est dit dans cet instant, n’ayez pas peur d’accepter de ne pas avoir
parfaitement maîtrisé mentalement ce qui vient d’être exposé concernant le
Service et l’aide; sachez simplement qu’il s’agit de mettre la clarté en lieu
et place de l’illusion.


L’illusion n’est autre que ce qui égare, détourne,
produit de fausses images et de fausses pensées, voire de faux objets. L’illusion
est ce qui a totalement prédominé dans tout ce qui a constitué ce que vous
appelez vos vies terrestres, au quotidien, dans vos environnements, dans « ce
qui se passe » – comme vous dites -, au détriment de la Vérité si simple qui
réside dans votre Lumière, dans votre cœur, dans votre reliance à la Source.

 

Moi,
votre Mère, je ne vous adresse pas des paroles sévères, je m’emploie à vous
proposer de la clarté et j’observe vos difficultés avec la plus immense des
tendresses et la plus absolue des patiences. Comment pourrait-il en être
autrement de la part d’une Mère ? Ne vous sentez pas renvoyés à vous-même
dans tous mes propos concernant l’illusion : je m’adresse à votre intelligence
et à votre cœur pour tenter de vous aider à entrevoir la clarté qui peu à peu
se dévoile de façon inéluctable, et dont vous ne pouvez que vous réjouir, mes
Enfants.


Rappelez-vous que vous êtes accueillis avec Joie par les cercles de
Lumière qui entourent le vôtre et qui vous accueillent avec la plus grande des
tendresses, avec l’Amour le plus pur et la Joie la plus entière. Ne vous sentez
pas diminués en raison des illusions qui encore vous empêchent de voir et de
comprendre en toute clarté, n’ayez pas honte. Au contraire réjouissez-vous de
la clarté qui vous vient de l’intelligence si belle qui est la vôtre, de la
Lumière que vous êtes et que vous savez être. La Vérité est Lumière, la Vérité
est simple, la Vérité est reliance, la Vérité vous met dans l’Unité, la Vérité
n’est pas en conflit avec l’illusion, la Vérité est bien au-delà de l’illusion,
la Vérité accepte l’illusion alors que l’illusion n’accepte pas la Vérité.

 

Je
vous invite, mes Enfants chéris, mes Aimés, mes brebis – pour certains : mes
tendres agneaux -, à regarder en votre cœur en toute innocence et à vous réjouir
de ce que vous êtes. Rappelez-vous que vous êtes nichés dans les plis de mon
manteau, si vous le désirez. Rappelez-vous que votre Lumière ne saurait être
éteinte ni mourir. Vous êtes Enfants de la Source, Enfants aimés de l’Un, Êtres
de Lumière, Êtres de Joie, et nous vous accueillons et nous vous aimons.
Recevez la Grâce, mes Enfants, en ce jour.

 

Je
reviendrai demain pour continuer nos rencontres quotidiennes. Je vous adresse
tout mon Amour, moi votre Mère, aimante, que vous nommez Marie.


Questions-Réponses

 

Il
va être offert à certains d’entre vous la possibilité de poser quelques
questions, si vous en ressentez le besoin…

 

Comment mieux appréhender cet
alignement en croix dont il est parlé ? Est-il possible d’avoir un peu
plus de précisions ?

 

Bien-aimée,
cette croix est le signe de votre ascension. Cette croix facilite en termes de
champs d’énergies cosmiques et d’interactions entre objets célestes, votre
ascension. Vous pouvez la lire autant comme un symbole que comme une réalité. N’y
mettez pas de superstition. Il s’agit bien d’un alignement de planètes, mais
cela, de nombreux astrologues ont déjà su fournir des analyses, des schémas. Ma
réponse concerne l’essentiel, ma réponse concerne comment comprendre l’existence
et la fonction de cette croix.

 

Comment, dans le désir d’aller vers l’Êtreté,
vers l’abandon à la Lumière, gérer au moins mal ce qui représente encore les
actions au quotidien de troisième dimension ?

 

Bien-aimée,
tant que tu vis dans cette troisième dimension, il est clair et évident que ton
corps et tes actions sont indispensables. L’Êtreté n’est pas en contradiction
avec cela, l’Êtreté est le but et le chemin de l’ascension que tu désires réaliser,
et cela tu le sais. Ne considère pas qu’il y ait conflit entre ton corps de
troisième dimension, tes actions de troisième dimension, et ta recherche d’Êtreté :
il ne peut y avoir qu’intégration. Considère l’Êtreté comme un palier. Il a été
parlé à de nombreuses reprises de la chenille qui devient papillon : cette
image est parfaitement opérante pour comprendre que l’Êtreté naît également de ce corps, d’une
certaine façon…

 

Il semble, au travers des messages les
plus récents, que le processus physique d’ascension de la Terre est de plus en
plus proche…

 

Mes
Aimés, ne vous effrayez pas : vous êtes prêts, et ne vous souciez pas de
vous interroger si votre voisin est prêt. Chacun, à sa manière et en ses choix,
ne pourra qu’être prêt à ce qui doit être. Je ne suis pas là pour vous donner
de dates, il y a effectivement mise en place, de plus en plus clairement, de ce
qui permet la réalisation de cette ascension. Certains êtres parmi vous ont déjà
intérieurement réalisé ce processus, et de nombreux êtres sur la Terre peuvent
le faire, tout en restant là pour beaucoup d’entre eux, pour le moment. Cela
est un aspect au niveau des personnes et qui, sachez-le, facilite l’ancrage et
la mise à feu du processus global. Ce processus global, lui, sera de toute
beauté.

 

Ce
canal n’a pas la possibilité de vous informer sur des échéances datées, cela n’est
pas son travail. Ce canal est parfaitement consciente et reliée aux étapes et
au déroulement de ce processus. Certaines personnes choisissent de goûter, de
profiter de toutes les joies de la matière terrestre tant qu’elles sont encore
dans l’état où vous les avez connues et dans l’état où vous les avez si
magnifiquement créées, vous tous, même si cela n’est qu’illusion à un autre
niveau. Certaines personnes se recueillent, s’intériorisent, font silence
intérieur et cherchent la Joie dans ce silence. Tout cela témoigne de la
proximité de ce qui inéluctablement se produira. Mais il y a nombre d’interactions,
dont beaucoup ne peuvent que vous échapper. Le temps qui vous est imparti n’a
pas tant d’importance, mais cette attente que vous vivez ne peut que vous
inciter à modifier votre relation au temps, c’est-à-dire à vous poser dans le
présent, à vivre la Joie du présent. Vous pouvez ranger votre maison si vous le
désirez, vous pouvez faire tout ce que vous voulez : si vous êtes prêts,
rien ne pourra vous empêcher d’être prêts ; si vous ne l’êtes pas, vous
pouvez encore – en vous préparant intérieurement – devenir prêts, si tel est
votre désir. Réjouissez-vous. Alléluia !

 

Par rapport à la Croix et à la
Néo-Terre, Marie nous a parlé récemment de la réalité de la Néo-Terre et il
semblerait que cela coïncide avec l’entrée il y a quelques jours dans la phase
intense de l’alignement en croix…

 

Il
y a effectivement synchronicité, car la Néo-Terre est créée à la fois par la
synergie de la Croix, des planètes, de votre Terre, de l’interaction en co-création
de bien des dimensions, ainsi que de certains humains éveillés. Tout cela a réalisé
les conditions de mise en orbite subtile de votre Néo-Terre qui actuellement
existe. Il ne m’appartient pas de vous donner une localisation compréhensible
par vos yeux et votre mental en ce jour, mais ce dernier voile vous sera retiré
très rapidement. Sachez qu’actuellement des âmes déjà ont commencé d’ensemencer
pour l’habiter cette Néo-Terre dont la beauté, nous l’espérons, ira au-delà de
tout ravissement, pour ceux qui la connaîtront. Certains êtres parmi vous l’habiteront,
certains la connaîtront sans l’habiter, certains ne la connaîtront pas encore
car ils auront choisi un autre trajet. Mais réjouissez-vous et sachez que, la
pensée étant créatrice, vous contribuez par vos pensées à la densification,
dans le subtil autant que dans la matière, de votre Néo-Terre. Amen

 

(Les
Dauphins de Sirius vous saluent à leur tour, en tant que facilitateurs amicaux
et attentifs d’une partie de cette communication)

 

via
Christine Anne K. le 12/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eloha – n°3

 


En ce jour de fête des lumières et
des couleurs et des triomphes, réjouissez-vous, vous tous, aimés, vibrants,
enfants de la Source et du Soleil.

 

Me voici, Eloha, créatrice des
univers dans lesquels votre eau s’insère aussi harmonieusement que la goutte
d’eau qui fait prisme parmi les autres dans la rosée du matin. Les eaux se
déploient cristallines, fugaces et joyeuses, frissonnantes, torrentielles, et
se déversent dans la joie de leur vibration-chant, afin de purifier et de
nourrir chacune de vos cellules et tout ce qui en vous, subtilement et non
seulement matériellement, se réjouit de la montée des eaux. Ce sont les eaux de
l’Amour.

 

Je peux créer des quantités d’eau, car
j’aime jouer avec cet élément, ainsi qu’avec les autres. Les miroitements de
l’eau tels que je te les ai montrés sont une source infinie de vibrations et de
géométries de Lumière qui te restituent les liens originels avec la création de
ton Etre et la pureté des eaux qui te constituaient à l’origine.

 

Jouez et dansez avec les eaux en
cette période où le feu et le feu de la Terre ainsi que le Feu du Ciel sont
tellement sollicitants, au travers non seulement de vos corps physiques mais de
l’ensemble des corps qui vous constituent. Admirez le pouvoir des eaux de se
défaire et de se refaire, d’épouser toutes les formes, de faire chanter la
moindre pierre sur leur trajet. L’eau accueille et épouse la forme de vos corps
lorsqu’elle vous reçoit en ses lacs, en ses bassins, en ses cavités en lesquelles
elle aime à se glisser. Ce sont les eaux matricielles dont je vous parle, car
ainsi que Marie vous l’a dit, il y a naissance, et toute naissance est une fête
des éléments; et les eaux primordiales sont ce qui accueille le passage de
l’Etre dans son incarnation ou sa naissance.

 

Je suis Eloha, je suis celle des
Elohim qui a créé chaque goutte d’eau de ce qui vous constitue, et dans chacune
de ces gouttes d’eau, j’ai mis tout mon Amour, toutes les informations les plus
ravissantes et les plus subtiles qu’il m’a plu d’introduire de Beauté, de jeu,
d’éducation, de sagesse. Vous êtes reliés les uns aux autres, à l’infini, par
cette eau qui vous constitue et qui fait que vous êtes Un. L’eau de chacun a
défini sa propre vibration, certes, mais l’eau de chacun appartient au grand
flux de l’Eau Unique. Cet élément vous reçoit et vous invite aujourd’hui dans
sa plénitude, et actuellement véhicule de nouvelles informations qu’il vous
importe d’accueillir, d’engrammer, d’être, afin que vous puissiez jouer avec
ce que vous êtes en train de devenir, de naître, ce que vous êtes appelés à
être dans votre nouvel Etre.

 

Il n’y a pas remplacement d’une
vieille eau par une nouvelle eau ; il y a simplement danse des eaux et,
avec les sons de ma harpe, j’informe de nouvelles mélodies l’ensemble de ces
eaux qui sont les vôtres. Je fais mon travail, je sers et je crée en toute
simplicité. Il vous appartient ensuite de jouer avec ce qui vous est donné
comme matière, comme énergie, comme enveloppes subtiles, afin vous-mêmes d’être
créateurs dans la ou les dimensions auxquelles vous appartenez et dans
lesquelles vous avez le pouvoir de circuler, de jouer, d’être et de travailler.
La créature continue de créer ce que le Créateur a engrammé…

 

Nous pourrions aussi parler de
l’élément feu, lequel vous constitue tout autant que les autres. Le feu et
l’eau s’aiment ; aucun des deux ne détruit l’autre, à la différence de ce
que vous croyez percevoir dans votre limitation encore actuelle. Le feu est
l’ami de l’eau, le feu aime faire exister l’eau, de même que l’eau aime jouer
avec le feu. Il ne m’appartient pas aujourd’hui de vous expliquer le feu, car
vous avez à le vivre, tout simplement. Chacune de vos cellules est actuellement
soumise au feu, mais rappelez-vous simplement que le feu est l’ami de l’eau.
Ainsi le feu, qui s’adresse à l’eau de vos cellules, les informe par la
Lumière, entre autres choses…

 

Ecoutez chanter l’eau, nourrissez
votre corps des eaux les plus pures, et les plus joyeuses et vivantes que vous
puissiez consommer. Il vous est possible de créer vos eaux… A partir d’une eau
matérielle qui a perdu ses qualités de pureté, de vie et de joie, vous pouvez
créer une eau vivante, joyeuse et pure, par le feu de votre lien à la Lumière,
par la Joie de votre Cœur, par votre demande et par votre jeu créateur. Ainsi
l’eau que vous pouvez boire peut être jouée comme une harpe par vous.
Profitez-en, faites-le, sachez-le, expérimentez-le, et jouez. Jouez non pas
comme l’imbécile qui joue à des jeux stupides, mais jouez comme le musicien,
jouez comme l’acteur du grand drame cosmique qui sans cesse se joue, se rejoue,
se déjoue, se sur-joue et se déploie, se surmultipliant, s’expansant, se
contractant, se retournant sur lui-même et se riant dans les rires de la
Source.

 

Le jeu de la Source est le plus
pur, le plus infiniment grandiose, intégral. Le jeu de la Source, bien que se
déployant en une infinité de directions, de formes, de mouvements et de
directions, est Un. Ainsi, il est une forme de jeu qui n’est autre que le chant
de l’Unité et c’est celui-là que je tente de vous transmettre à travers ces
visites et ces paroles. Il importe en effet dans votre actuelle transmutation,
que votre pouvoir de jouer vers l’Unité et dans l’Unité déploie ses
innombrables dons et facettes, afin que vous puissiez rejoindre la symphonie
des univers dont vous êtes, ainsi que je vous l’ai dit, chatoyants tels les
microscopiques gouttes de cette eau cristalline que je crée par mon chant d’Amour
vers la Source. Amen

 

Soyez en Joie. Je me réjouis de ces
visites. Je me réjouis de voir vos évolutions. Je me réjouis de votre
renaissance telle qu’elle est appelée à se produire. Nous sommes Un. Je vous
adresse tout mon Amour.

 

Eshtananda
vous fait savoir qu’il viendra à 18h demain.

 

 

 

via
Christine Anne K. le 14/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Dauphins de Sirius

Les
Dauphins de Sirius

 

 

Les Dauphins de Sirius ont un
certain plaisir à jouer actuellement avec les heures. Ce n’est pas un
jeu
gratuit, bien au contraire. Mais il nous incombe à nous, les Dauphins de
Sirius, de pouvoir nous glisser dans des sortes de longueurs d’ondes de
l’espace-temps,
qui permettent le passage optimal de ces vibrations. Il peut arriver que
certaines
torsions ou certains événements fassent bouger l’alignement de ces
canaux que
nous utilisons. Et sachant par ailleurs que les capacités vibratoires de
vous
les Humains augmentent, nous avons à régler ces longueurs d’ondes de
façon
mieux adaptée à vos nouvelles vibrations. Cela n’est peut-être pas très
compréhensible mais c’est notre façon de vous adresser nos
justifications et
nos excuses pour ces changements d’horaires qui nous le savons ne
sauraient
vous affecter (car nous nous calons également sur vos emplois du temps).

 

Le peuple des Dauphins de Sirius
souhaite, chers Humains, vous informer de la venue imminente de notre
vaisseau.
Cela n’est pas un vaisseau de métal ni une soucoupe volante…Nous
tentons de
transmettre à votre canal ce qui peut lui permettre de décoder ce
qu’elle ne
connaît pas. Il y a des vagues qui portent ce vaisseau. A quoi sert-il,
direz-vous ? C’est un rapprochement de la Flotte Galactique destiné à
assister les moments décisifs que vous allez bientôt connaître.

 

Quelle est pour vous la portée de
cette information, direz-vous ? Il nous importe par ce message d’offrir à
vos consciences cette connaissance afin que vous puissiez vous relier en
conscience. Ainsi, cela stabilise vibratoirement l’ancrage de ce
vaisseau
inter-dimensionnel. Vous n’êtes pas appelés à le voir avec vos yeux,
sauf pour
certains qui ont cette capacité. Ce vaisseau fait partie d’une
flottille, une
multi-flottille.

 

Notre message n’est qu’amical. Nous
nous réjouissons d’apporter ce vaisseau près de vous, et ainsi il nous
plaît d’attirer
votre attention. Plus vos consciences seront amicales et ouvertes
vis-à-vis de
ces vaisseaux, plus la vibration d’interconnexion entre vous et ces
vaisseaux
sera la bonne. Par conséquent, le fait que notre amitié vous transmette
l’information
de notre vaisseau, ne peut que vous donner confiance -nous l’espérons-
dans la
présence de notre vaisseau ainsi que de certains autres qui (bien que ne
nous
appartenant pas) sont également présents en toute bienveillance. Vous
n’avez
pas à attendre encore d’événements particuliers directement liés à la
présence
de ces vaisseaux, ni d’interventions visibles et spectaculaires aux yeux
de ce
que vous appelez le monde entier. Mais sachez que la vibration de notre
relation et de notre proximité peut être une véritable aide, non
seulement pour
vos consciences mais pour votre Lumière, pour votre ancrage de la
Lumière, et
pour la traversée éventuelle de certaines difficultés temporaires que
certains
d’entre vous pourraient avoir à rencontrer. Nous vous adressons tout
notre
Amour et toute notre Joie fraternelle, cher peuple de la Terre.

 

Il nous est possible de répondre à
une ou deux questions concernant ce vaisseau. Vous êtes les bienvenus…

 

Votre
vaisseau est-il déjà dans le champ vibratoire de la Terre ?

 

Ce vaisseau est en route. Ce que tu
appelles, ma sœur, le « champ vibratoire de la Terre » n’est pas très
précis pour nous. Il y a plusieurs couches… Est-ce que tu parles du
champ le
plus proche ?

 

Je
ne sais pas…

 

Ce vaisseau, comme je l’ai dit, est
en route, et ceux qui le pilotent savent qu’ils ont plusieurs couches à
rencontrer. Et lorsqu’ils auront atteint la limite de ce qui est
autorisé dans
le moment actuel, ils se mettront en position stationnaire ou orbitale
selon ce
qui sera le plus approprié, ainsi qu’en réseau avec les autres
vaisseaux. Nous
ne sommes pas capables de t’informer sur la distance.

 

Combien
y a-t-il de couches ?

 

..On me dit qu’il y a 24 à 28
feuillets vibratoires, le vingt-huitième étant le plus éloigné et le
premier le
plus proche. Votre vision illusoire du ciel peut vous faire croire qu’il
s’agit
de distances mesurables en unités de mesure de distance. Cela est une
illusion
liée à la matière et à l’ancienne courbure de l’espace-temps. Par
conséquent,
ces feuillets ainsi numérotés ne correspondent pas à une progression de
distances telle que vous les concevez dans votre système de pensée. Je
sais que
ce canal ne dispose pas du bagage scientifique lui permettant de définir
un
vocabulaire suffisamment précis pour améliorer cette explication.

 

Nous nous réjouissons de ces
rencontres et nous vous demandons encore une fois de comprendre que les
vibrations de votre confiance et de votre conscience contribuent à la
bonne
stabilisation du trajet et de l’ancrage de certains vaisseaux. Je vous
adresse
les salutations du peuple des Dauphins de Sirius, chers frères et sœurs.

Orionis n°6 + Dauphins de la Terre

Enfants de la loi de l’Un, bien-aimés
frères et sœurs de la Terre, vous recevez toute notre attention en ces temps de
changement et de Joie qui s’annoncent.


Ne vous laissez pas abuser par les
fausses interprétations de ce qui est en train de se produire, quels que soient
les niveaux de conscience qui se côtoient parmi vous, dans vos vies, dans votre
travail, dans votre âme, dans votre intimité et dans votre Etre. Le seul et
unique chemin est celui de votre Etre : il n’y a pas de chemin extérieur à
celui-là. Il n’y a pas de chemin qui soit l’apanage d’une autre personne qui
chercherait à vous le montrer. Il n’y a que vous avec vous-même.

 

Ainsi que la Divine Marie vous l’a
exposé et vous l’exposera encore, l’horizon c’est vous, et la seule demeure à
laquelle vous pouvez aspirer est celle de votre Etre. Il n’y a pas d’autre
voie. Cette voie est une voie d’Amour, de simplicité, de Lumière. C’est le
chant de l’âme qui vous guide, ainsi que parfois vous l’entendez siffler en vos
oreilles physiques. La vibration qui s’installe en votre cœur, de plus en plus
souvent accompagnée ou non de ce chant de l’âme, est ce qui vous guide, à nulle
autre exception.


Ne vous étonnez pas parfois d’être, disons, déstabilisés par
certaines impulsions : cela – si ces impulsions viennent avec la vibration du
cœur -, cela est la voie, la voie de la Vérité, la voie de votre Etre.
Néanmoins la voie de votre Etre n’est pas un chemin solitaire. Ce n’est pas un
chemin de l’individualité. Vous cheminez en effet – ainsi qu’il vous l’a été
enseigné maintes fois – vers l’Unité et la Conscience Unifiée de tous, de vous
tous, avec nous, avec les multi-dimensions et la Source. -Tout ceci vous a déjà
été dit, en d’autres occasions-.

 

Vous êtes donc appelés, dorénavant,
à suivre cette voie, et nulle autre préoccupation ne devrait s’imposer à vous
hors cela. Sachez être lumineux, ouverts, joyeux comme l’enfant qui s’élance
vers son horizon de Lumière, celui où il sait qu’il va trouver tout ce qu’il désire.
C’est là que votre Mère Divine vous attend ainsi qu’elle l’a dit, ces derniers
jours et d’autres fois, ainsi qu’elle n’a cessé d’être pour vous dans toute sa
Joie, son infinie patience et sa Beauté. Il est temps pour vous maintenant
d’aller vous unir à cela. L’ensemble de la Confédération Galactique est à vos
côtés dans cette Joie et ces tressaillements de votre libération tant
souhaitée. N’hésitez pas.

 

Je suis Orionis-Melchisedek.
J’appartiens aux multi-univers et ma forme est si vaste dans sa Lumière et dans
son champ, ainsi que dans l’intelligence qui la traverse et y circule, qu’elle
ne peut qu’être entièrement au Service des multi-univers et de la Source – et, en ce jour et en ces paroles, à votre Service.

 

Nous avons décourbé le temps, nous
avons dissipé les voiles, nous avons disposé les flottes intergalactiques, les
vaisseaux de Lumière, les vaisseaux géants et celui de Marie, tout autour de
votre petit système solaire. Votre planète est l’objet de notre attention la
plus aimante et la plus scrupuleuse en ces temps. Rien ne sera épargné pour que
s’achève et se réalise ce qui est tant souhaité : la transmutation de vos
Êtres et de cette planète en leur véritable nature, de Lumière, de Joie,
d’Amour et d’Unité.

Ne craignez pas les faits, les événements, les taches
solaires, les retournements, les cataclysmes, petits ou grands. Tout cela
participe de la Joie du retour vers votre Etre. C’est ainsi que vous conduiront
la voie du cœur, de la Joie et de la vibration, et non celle des erreurs et des
illusions que certains tenteront de vous proposer comme issue. Il n’y a pas
d’autre issue que votre Joie.

 

Sachez qu’actuellement, le pétrole
qui se déverse entre mer et terre, est Joie. Votre planète se libère et ainsi
elle chante sa Joie. Vous pourriez comparer cela à ce qui est perte des eaux
dans le processus de naissance, au niveau de vos corps physiques humains. Les
eaux de la planète se mêlent à ses liquides intérieurs. Ainsi en est-il, ainsi
s’accomplit la prophétie de l’Apocalypse du bien-aimé Jean. Ainsi
s’accomplissent d’autres prophéties. Soyez donc en Joie : la naissance est
proche. Préparez vos intérieurs à cette naissance. Chacun de vous sera l’enfant
à naître. Mais vous ne serez plus séparés, ni les uns des autres, ni les uns ni
les autres de la Source, ni de tous les êtres infiniment nombreux qui peuplent
les autres dimensions et les multi-univers. Dans cette naissance, vous serez
accueillis avec la plus grande des Joies et le plus beau des recueillements.
N’hésitez pas à vous engager dans le canal qui se présente à vous pour naître.
Il ne sera que douceur, Amour, effacement des peines, révélation de vous-même
par vous-même.

 

Alors vous aurez pleine possession
des potentialités infinies de votre Etre, alors vous ne ferez qu’Un avec notre
bien-aimée Source, et vos consciences ne seront plus fragmentées. La Conscience
Une vous enveloppera et chacun de vous y chantera sa partition, celle que de
tous temps vous avez été appelés à chanter et que dès à présent vous chantez
déjà sans parfois vous en rendre compte…

 

Je vous salue, au nom des forces
des multi-univers, au nom de la Lumière de Melchisedek et je vous dis :
« Allez vers l’Un », avec tout notre Amour.

 


Les Dauphins de la Terre

 

Nous avons le bonjour du peuple des
Dauphins qui disent :

 

« Il nous plait d’échanger
avec vous.

Il nous plait de ressentir
l’élévation de votre conscience, nous qui avons été si longtemps gardiens d’une
certaine vibration sur votre planète.

Il nous plait de jouer avec vous,
non plus seulement dans les piscines et dans les vagues, mais dans ces
rencontres plus subtiles.

Il nous plait d’apprendre de vous
comment vous cheminez dans cette expansion qui est la vôtre. (nous ne savions
pas comment vous feriez…).

Il nous plait d’être vos frères.

 

Sachez que la pollution des mers
que vous connaissez nous réjouit.

C’est le signal de Joie que nous attendions
depuis bien longtemps. Nos paroles concernent bien sûr l’expansion et le
déversement du sang de la Terre dans la mer; nous ne parlons pas ici des pollutions
industrielles.

Il est une grande Joie des éléments et de la nature à se mêler
ainsi dans cette danse. Nous savons que cette Joie peut vous paraître étrange,
voire choquante… Si vous ne la comprenez pas, vous n’avez pas à la comprendre,
elle ne vous appartient pas. Sachez simplement qu’elle peut vous apporter un
peu de paix et contrecarrer les peurs qui vous sont transmises au sujet de ce
qui se produit. »

 


Nous pouvons tenter de répondre à
une ou deux questions concernant la nature, telle qu’actuellement elle vous
surprend…

 

Par
rapport aux éléments que nous connaissons, le pétrole qu’est-ce-que
c’est ?

 

Chère sœur, le pétrole est un
liquide organique. Le pétrole n’est pas un élément. Dans le pétrole, tu trouves
un composé de l’élément terre, de l’élément feu, de l’élément eau, ainsi que de
l’élément air lorsqu’il se décompose en gaz volatiles. Ainsi que toute création
sur cette Terre, organique et vivante, l’ensemble des éléments s’y conjuguent
en de multiples combinaisons.

 

Les
pluies et les vents abondants que nous connaissons depuis quelques semaines,
dans une période pourtant presque estivale, sont-ils le signe d’une
purification ? Les éléments ont-ils été libérés de la matrice ?

 

Chères sœurs et frères, réjouissez-vous de la
danse des éléments. Amusez-vous le leur liberté. Ne vous accrochez pas par
conséquent à vos habitudes saisonnières, cela est de si peu d’importance… Une
naissance ne peut se produire sans qu’il y ait de la danse, de l’agitation, de
l’intensité, des contractions. Ainsi, acceptez avec Joie et avec jeu les
multiples changements de temps. Les vents s’amplifieront sans doute et
cependant vous laisseront en paix lorsque vous le demanderez. Les pluies sont
nécessaires car il y a beaucoup de feu…Et il y a interaction entre l’eau et le
feu  : dans la descente des éléments, l’eau est issue du feu.

 

Amusez-vous ainsi que nous nous
amusons. Ne vous attristez pas de ces revirements d’humeur climatiques. Rien ne
doit vous attrister aujourd’hui, chère sœur.

 

Quelles
sont les relations entre les dauphins et les esprits de la nature ?

 

Nous sommes tous au Service, chère sœur.
En cela nous partageons nos tâches et nos joies.

Les esprits de la nature (du
moins une grande partie d’entre eux) et nous, n’appartenons pas à la même
dimension. Néanmoins, considérez-nous comme une fraternité.

N’hésitez pas à
jouer avec les esprits de la nature, ainsi qu’avec nous : cela est aussi
le chemin. Jouer signifie ici s’amuser, créer, être, être ensemble sans attente,
sans relation de pouvoir, tel que vous les humains avez tant pris l’habitude de
croire que vous en aviez sur la nature…

 

Frères et sœurs nous vous saluons, avec toute notre bienveillance et notre Joie.




via
Christine Anne K. le 18/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.