Questions/Réponses – n°17

 

 

(Cette session de questions-réponses fait suite aux messages de Marie-Isis et de la Danse de l’Univers.)

 

Est-il possible d’avoir certains conseils pour nous aider à défaire nos constructions de formes illusoires ?

Mes Biens-Aimés, le message de Marie contient dans sa vibration bien des aides en ce domaine, au-delà des mots qui s’y trouvent : vous pouvez donc vous relier à sa vibration. Par ailleurs, sachez que toute initiative, tout geste de liberté et de retour sur soi vous aident à vous débarrasser petit à petit, et bien plus que vous ne le croyez, de ces formes.

Ainsi toi, chère Soeur, tu es débarrassée, et tu le sais, d’un grand nombre de formes, même si tu souffres -et par là-même davantage- de ne pas être débarrassée de toutes… Car plus vous êtes libérés, plus vous souffrirez (sachant que cette souffrance est encore une des dernières illusions qui peut vous attacher) plus vous souffrirez de vous voir, de vous croire prisonniers de certaines formes que vous croyez ne pas pouvoir supprimer, ou défaire, ou transformer.

Vous avez aussi cette capacité de transformer, en vous ! Comment? me direz-vous. La question est difficile car vous êtes toujours mentalement très limités et emprisonnés par vos représentations, ainsi que par les structures matérielles qui vous entourent. Mais vous avez le pouvoir intérieurement de transformer : ne serait-ce que votre relation à toutes ces choses. C’est le premier pas -et si ce sont les premiers pas,  ce ne sont pas des petits pas !- pour les faire cesser, pour les faire tomber en désuétude… Cela est le manteau du derviche : vous pouvez porter votre regard sur l’habit blanc, l’habit de Lumière qui est caché sous le manteau et que vous désirez mettre au jour.

Je ne peux pas te donner de conseils concrets, mais j’espère avoir un peu répondu à ta question.

 

Puisque nous sommes Un, tout en étant une multitude; est-ce que ce désir doit être porté par l’ensemble de la collectivité, ou bien par une partie de la collectivité, ou même par un seul, pour qu’il puisse se réaliser ?

Vous êtes Un, mais le désir doit habiter un nombre suffisant de coeurs. Néanmoins, le désir d’un, s’il est véritablement porté par la Lumière du coeur, peut être d’une puissance colossale, et aller rencontrer les coeurs de bien d’autres.

Lorsque vous aurez réellement accepté et achevé le Passage, ces choses seront beaucoup plus simples. Actuellement, vous êtes dans cette phase charnière où il y a encore beaucoup d’attachement à des choses que vous connaissez, pour beaucoup, beaucoup d’entre vous. Ces attachements n’ont plus trop de raison d’être, mais encombrent les coeurs. La vérité du Passage va pouvoir faire émerger les véritables désirs, et il importe aujourd’hui que ce qui a été dit soit entendu, car c’est le chemin pour que s’autorisent ces véritables désirs, qui intérieurement existent mais ne s’avouent pas, et souvent ne s’avouent pas réalisables. Désirer quelque chose sans croire qu’on peut le faire exister (ou plus exactement en croyant qu’on ne peut pas le faire exister), enlève une considérable quantité d’énergie vitale de réalisation à ce qui est désiré. Et beaucoup d’entre vous sont encore dans cette contradiction.

Ainsi, il ne suffit pas que le désir d’un seul se substitue au non-désir de beaucoup; mais néanmoins ce désir d’un seul peut ensemencer très activement les coeurs de beaucoup. Ces paroles -je l’ai dit il y a quelques instants- réfèrent à la phase charnière dans laquelle vous êtes actuellement. Elles ne sont pas nécessairement valables pour la suite, où les choses seront plus éclatantes et plus simples. Alleluiah, nous l’espérons pour vous.

 

Que penser des mouvements de contestation et de révolte qui sont très nombreux, et dans lesquels il y a des colères, de grandes énergies vitales et de grands désirs de liberté ? Je me réfère tout autant (par exemple) aux mouvements de libération dans les pays d’Afrique du Nord, qu’aux mouvements de mobilisation contre les gaz de schiste, ainsi qu’à d’autres formes de contestation du système qui sont fort nombreuses actuellement… Y a-t-il un commentaire à ce sujet ?

Mes Aimés, tous ces exemples réfèrent bien évidemment à des désirs de Liberté, d’Entièreté, et de Lumière. Et en cela tous ces mouvements et ces causes participent de l’élévation de conscience qui constitue un des éléments essentiels de votre ascension. Il est vrai néanmoins que la focalisation des désirs sur des objectifs qui appartiennent encore au monde de l’illusion ou de la falsification n’est pas forcément souhaitable, mais c’est un chemin.

Ces mouvements de contestations sont donc parfaitement respectables et ont toute leur beauté, toute leur grandeur, et sont porteurs d’immenses potentiels de Lumière – et je dis bien immenses. Ils participent au même titre que le gonflement de la croûte terrestre à la transformation de votre planète. Et si certains d’entre eux s’inscrivent dans les limitations de la vision d’un système enfermant, ça n’est pas bien grave, tant qu’ils ne cherchent pas à nouveau à enfermer qui que ce soit, ou à créer de nouvelles rigidités. Alleluiah

 

 

via Christine Anne K. le 9/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions-Réponses – n°14 / Suraïvan

Je suis Suraïvan, et j’accueille vos questions.


Pourquoi nous semble-t-il que la vie est de plus en plus difficile, au sens où Il y a une « différence » de plus en plus déséquilibrante ?…

Je crois avoir compris ta question, Bien-Aimée… Il y a effectivement un écart de plus en plus douloureux, en vous, entre ce que vous désirez être et la pureté de votre Lumière, et l’environnement contraignant et très accéléré, rigidifié, dans lequel pour certains aspects de votre survie vous avez à évoluer et à négocier vos interactions. Il vous a été expliqué, je crois récemment, que vous êtes en train de passer de certaines fréquences à certaines autres, et cela de façon assez secouante parfois. Votre désir également de Pureté, d’Être, et de Lumière, est de plus en plus intense : car vous savez que vous êtes Cela et que, par conséquent les coquilles, les masques, les artefacts, souvent oppressants et certainement vides de sens, que vous rencontrez et qui parfois en quelque sorte vous obligent à danser avec eux, vous sont totalement insupportables de ce fait.

Cela est le chemin car votre Désir est une flamme qui a une grande importance dans le processus qui est en cours. Je vous rappelle les paroles du Sans Nom à ce sujet (récemment sur ce blog. NdR), et cela n’est pas abstraction, car réellemment votre Désir, votre nostalgie d’être ce que vous êtes réellement, est absolument une dynamique très, très réelle, qui permet que votre élévation individuelle et commune se propage, se propulse… Mais il y a effectivement une zone de souffrance, de détresse, d’incompréhension, voire de doute, qui je pense est ce à quoi tu fais allusion.

Nous pourrions vous suggérer, pour amenuiser ces désagréments, de vous tourner davantage vers la nature et les Eléments… Vous pourriez avoir pour jeu ou pour exercice de chercher sans cesse en toute chose la véritable Beauté qui y réside et de vous en réjouir, car cela est à chaque occasion une véritable joie, extrêmement solide et nourrissante : regardez la Beauté et la Joie en toute chose, et non pas ce qui ne va pas. Essayez de contourner les lourdeurs, essayez de vous extraire des ornières en allant chercher la Beauté, la Grâce, et en allant faire chanter votre Lumière intérieure. Cela n’est pas une sinécure : cela est possible pour tout le monde, je vous le garantis. Ce faisant, vous alimentez le feu de la Joie et vous faites disparaître les cendres de la non Joie. J’espère, Bien-Aimée, avoir apporté une réponse à ta question.


Pourquoi y a-t-il des gens qui n’ont apparemment aucune conscience de ce qui est en train de se passer et qui se projettent encore dans un futur « traditionnel » ? Je trouve cela très surprenant…

Bien-Aimé, tu n’as pas à avoir d’opinion sur les projections dans le futur de telle ou telle personne, et je sais que tu pratiques une forme de bienveillance, même si la surprise dont tu fais état est compréhensible. Le chemin de chacun – cela vous a déjà été dit – est unique, et pour certains il est bien préférable de faire des projets dans le cadre de la représentation d’un futur traditionnel, plutôt que de soulever des peurs face à des projections dans un futur que l’on ne sait pas comprendre faute d’être prêt.

Ainsi, ces projections dans le futur garantissent une forme d’espoir et de désir, qui comportent leur Lumière, et tout va bien. …Vous savez très bien que dans certains cas il est bien plus lourd de savoir certaines choses que de les ignorer, et il est bien plus léger parfois d’être confiant dans quelques innocentes illusions plutôt qu’alourdi par la connaissance de vérités que l’on ne sait pas comment intégrer dans un certain moment.

Je vous invite donc à pratiquer la légèreté et la bienveillance, et à ne pas alimenter de doutes en vous par le biais de la constatation que beaucoup de gens se projettent dans ce futur traditionnel : cela n’a pas d’importance.


Des personnes de mon entourage ont pris la décision de quitter leur corps -de se suicider- ou bien en ont profondément le désir intérieur même s’ils ne passent pas à l’acte. Par rapport à tout cela et par rapport à tous les interdits religieux au sujet du suicide, quelles sont vos informations, quel est le rapport avec la Lumière ?

Bien-Aimée, je te remercie de cette question. Il est vrai que cette tentation existe chez un certain nombre d’individus dont le niveau d’éveil rend insupportable de continuer à fréquenter cette réalité dont nous avons parlé dans une question précédente, et il n’y a pas de jugement à avoir en cela.

…La question est complexe en ce qui concerne vos interdits religieux et moraux, car il y aurait à faire le tri entre le juste et le faux dans la cohorte de ces interdits. Bien évidemment, se porter la mort est un acte contraire à la Vie, et par là-même est une forme de déviation et de violence qui n’est naturellement pas souhaitée dans un chemin de vie harmonieux.

Nous souhaiterions, certes, que ces personnes réussissent à trouver un chemin plus paisible et plus harmonieux que ce désir de se donner la mort – cela sans jugement, mais en toute Paix, Bienveillance et Amour. Nous sommes très conscients que certaines personnes peuvent se sentir acculés à cette décision, comme c’est le cas lorsque cette décision se présente véritablement, et c’est bien dommage. Nous ne pourrions qu’encourager ces personnes à tenter de faire leur maximum pour rejoindre la fréquence supérieure stabilisée qui vous a été décrite par notre ami de Sirius C très récemment, (cf. Questions Réponses n°13)  car ainsi peut-être la thématique qui les enchaîne se trouverait transformée.

Sachez néanmoins que si une personne se donne la mort, elle ne va pas « en Enfer » forcément; mais son parcours rencontre de la complexité que, peut-être, si elle le savait à l’avance, elle n’irait pas chercher. Il y a dans cette configuration du fait de se donner la mort volontairement et brutalement, rupture importante dans un ensemble de données où cette personne joue son rôle parmi d’autres, y compris dans les plans subtils; et cela entraîne comme je l’ai dit, des complications qui peuvent avoir des effets d’assez longue portée sur certaines architectures – de polarités par exemple.

J’aimerais donc que ces personnes sachent qu’elles ont tout notre Amour, notre Bienveillance et notre soutien, et que nous les aimons avant tout et quoi qu’il arrive. Amen


via Christine Anne K. le 8/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Le Sans Nom – n°2

Ce message vient à la suite du message de Marie du 17 juin. Il est ré-édité ici séparément.

Le Sans Nom est relayé par les Dauphins de Sirius.


Je me présente dans mon habit de
Lumière. Je suis le Sans Nom, directement relié à la Source comme
polarité.

 

 

Restez dans la Présence. Ma
présence, sachez-le, en tant que polarité est un reflet de la Présence
de la
Source. Je vous invite, ainsi que je l’ai déjà fait, à laisser être en
vous ce
que nous avons nommé le Désir. Ainsi vous créez. Ainsi il y a mouvement,
vibration,
il y a Joie. Ainsi se font et se défont les univers, soit qu’ils ont à
naître,
soit qu’ils ont à disparaître.

 

 

Je vous invite donc à placer la
vibration de votre Désir, Désir d’Unité, en priorité dans la venue de ce
qui
est intitulé « trois jours ». Aucun autre désir, fût-il matériel,
émotionnel, spirituel, n’a sa place.

 

 

C’est tout ce que j‘ai à vous dire,
mais considérez l’importance absolue de ces paroles et du fait que j’ai
pris ce
vêtement et ce canal pour venir vous les transmettre au nom de la
Source, au
nom de votre Unité. Je vous salue.



via
Christine Anne K. le 17/06/2010

 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Sri Aurobindo – n°2

NB : Ce message d’Aurobindo s’enchaîne avec le message suivant (complémentaire) du Sans Nom, puis les questions-réponses (n°7) concernant la notion du Désir de l’Unité, et une pratique.

Tout cela constitue une continuité, canalisée en 3 phases au cours d’une seule et même séance.



Amis
aimés, je m’adresse à vous en ce jour du 24 mai. Je suis Aurobindo. J’utilise
la voix de ce canal pour des raisons particulières, et non pas pour redoubler
ce qui se dit également en d’autres lieux par moi.

 

Il
importe qu’à présent vous soyez dans le Désir de l’Unité, que ce Désir émane en
toute sincérité de vos cœurs afin que la Lumière de ce Désir puisse accroître
la flamme et le Feu qui se sont installés en vous. Vous avez à présent un choix :
celui de vous élever. Il n’y a pas d’autre choix, car si vous choisissiez de
rester là où vous êtes, vous n’en tireriez aucun profit. Il importe donc que ce
Désir participe à votre mouvement, qui en sera ainsi facilité, car vous avez
encore, bien-aimés, des résistances. Et certaines de ces résistances parfois se
font tenaces, juste avant le moment où elles pourront s’abandonner. Ainsi en est-il
des résistances.

 

Vous n’êtes
pas conscients de toutes vos résistances, mais votre cœur est votre espace de
sérénité, de paix, de conscience, de simplicité, et en cela il vous est un
refuge vis-à-vis de vos résistances qui ne sauraient l’empêcher d’être ce qu’il
est. Nous ne sommes pas en train de juger vos résistances, car cela fait partie
du processus qu’il vous est donné de traverser. Néanmoins, nous attirons votre
attention sur cet état , qui nous semble crucial aujourd’hui.

 

Sachez
que nous vous félicitons grandement de toute l’évolution que vous avez su
accomplir tous ces derniers mois, individuellement et collectivement. Les
résistances dont il s’agit aujourd’hui sont peut-être les dernières (pour
certains d’entre vous) et nous les respectons. Mais il est temps que votre Désir
puisse les consumer à sa manière, en se conjuguant avec le Feu de l’Amour et de
la Vérité, ainsi que le Feu de l’instant présent, qui brûle tout ce qui n’est
pas cet instant présent. Sachez l’utiliser. Dans tout instant présent, vous
pouvez retourner en conscience vers votre cœur pour y être dans la Joie, quelles
que soient les circonstances et quel que soit le contexte de l’instant présent
en question. Apprenez à faire cela , car il importe que vous vous détachiez des
circonstances.

 

Dorénavant
et à présent, il vous sera donné de pouvoir être ce que vous avez depuis des
temps immémoriaux souhaité être, et qu’actuellement vos résistances parfois
vous font oublier…Certains d’entre vous peuvent croire qu’ils sont déjà
arrivés à ce qu’ils doivent être. Sachez que cela peut être une résistance de l’ego,
par laquelle vous vous cramponnez à un état qui est encore illusoire, croyant
que vous avez atteint parfaitement votre Etreté, ce qui n’est pas nécessairement
le cas. Ne voyez là encore une fois aucun jugement de notre part.

 

Il
importe donc que vous utilisiez votre Désir. Qu’est-ce que le Désir ? Le
Désir est pureté, le Désir est mouvement. Le Désir est un mouvement vers la
Joie, qui trouve sa source également dans la Joie. Ne croyez pas que le Désir
soit difficile. Si l’enfant que vous avez su cultiver en vous est capable de s’exprimer,
c’est lui qui est le porteur le plus sûr de ce Désir, car lui ne s’encombre ni
de peurs ni de considérations par le mental, -car le mental va comparer des états
passés, des attachements, des représentations du futur qu’il a forgées pour se
rassurer et va tenter de conserver le contrôle de vos mouvements-. Or le
mouvement du Désir doit être infiniment pur. Il n’a pas à être « mis au
carré » par votre mental. Soyez donc humbles devant votre Désir, car il
pourra vous surprendre par sa beauté et sa puissance, par sa Joie, par son
énergie.


Ainsi en est-il de votre état actuel, mes aimés. Nous vous adressons
tout notre Amour. Sachez que votre Désir éveillera le Désir d’autres personnes,
car sa force rendra possible la conscience de ces autres Désirs. Et sachez que
vos Désirs ne font qu’un, puisque l’ultime pointe de vos Désirs se dirige vers
l’Unité, que vous le sachiez ou non.

 

Je suis
Aurobindo et je vous salue. Je me retire de ce canal.

Recevez
toute la Joie des salutations que nous vous adressons.



via
Christine Anne K. le 24/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Le Sans Nom – N°1 (via dauphins de Sirius)

Ceci fait directement suite au message d’Aurobindo, et le complémente.


…Je me trouve quelques instants parmi les Dauphins de Sirius, familiers, amicaux, joueurs…
Vient se présenter peu à peu un être à la lumière si éclatante qu’il n’a pas de visage mais seule une présence, ainsi qu’une sorte de vêtement immaculé. Je suis irradiée par sa présence magnifique, que je ne connais pas encore…C.


Chers amis, chers frères et sœurs, vous ne me
connaissez pas – pas encore – et cependant ma voix vous parvient, transmise par
la capacité vibratoire de certains Dauphins qui sont reliés au système de Sirius.

 

Je suis le Sans Nom. Recevez ma Présence.


En
tant que Sans Nom, je suis (ainsi que vous tous) une émanation de la Source.

Ma
qualité d’être « sans nom » appartient à la densité dans laquelle je
prends ma vie.

Je suis venu pour vous transmettre cette vibration du Sans Nom,
afin qu’elle vous relie, disons, à un certain plan de reliance à la Source.

De
la Source émanent d’innombrables myriades de formes de manifestations.

Ainsi se
fait le jeu joyeux de la Source.

 

En tant que Sans Nom, je suis une sorte de
polarité nécessaire à la Source ainsi qu’aux manifestations de la Source qui
sont proches de ma dimension.

J’existe également parmi vous car cette polarité
est nécessaire à tout processus d’évolution… Elle agit comme le vide qui attire
le plein et qui le repousse.

Elle agit comme la vacuité d’où prend sa source
toute forme, car sans cette vacuité, cette polarité, il ne peut y avoir de
mouvement qui engendre vibrations et formes.

 

Par votre rencontre vibratoire avec ce que je
suis, votre Désir va pouvoir trouver une source de mouvement.


Vous n’avez rien
à comprendre, rien à contrôler, rien à agir en ce sens.

Laissez faire la vibration…


N’obstruez pas avec votre mental le canal de cette vibration…


Seul votre mental
supérieur peut être averti et conscient de cette relation – le mot relation
appartenant à votre langage réduit… Il serait plus proche de parler de
multi-relation, ou d’infini-relation.

 

Ainsi, recevez la Lumière du Sans Nom qui
vous féconde et que vous fécondez sans cesse, en toute occasion, et en toute
simplicité.

 

Je m’absente, après avoir adopté une certaine
forme ainsi qu’un vêtement, pour pouvoir entrer en relation verbale avec vous.

 

Les Dauphins :

…Vous avez le bonjour des Dauphins de Sirius,
qui se sont faits techniciens avec tout leur Amour pour favoriser ce contact.
Nous n’avons rien à vous dire aujourd’hui, hormis notre Joie de nous adresser à
vous, et nous vous encourageons dans le processus qui est vôtre en ces temps de
transfiguration. Amen


(Suivent les questions-réponses (n°7) = éclaircissements au sujet du Désir, et de la polarité, à quoi s’ajoute une pratique à faire avec le Sans Nom  )


via
Christine Anne K. le 24/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses n°7 + Pratique (avec Voix de Lumière)

Ceci fait suite aux messages d’Aurobindo, puis du Sans Nom, au sujet du Désir et de la polarité.



Si jamais il est une ou deux questions
concernant vos Désirs et la façon de les pratiquer, Sohravadi (du canal-groupe Voix de Lumière) va
répondre, avec tout son Amour.

 

Comment faire pour
laisser s’exprimer un Désir dans la confiance que ce ne soit pas une expression
du mental ?

 

Bien-aimée, ton cœur fera la différence. Ta
question implique un usage du mental pour faire la différence…

Si tu confies à
l’enfant que tu es toute ta confiance, ce Désir émergera en toute spontanéité
dans l’énergie du cœur. Je te rappelle qu’il a été indiqué que ces désirs
convergent dans un Désir d’Unité. Par conséquent, il n’y a pas à imaginer que
vous devriez inventer des désirs complexes, originaux, inventifs, car là, vous
seriez dans le registre qui est très beau de votre imagination créatrice, telle
que vous avez appris à la pratiquer dans d’autres plans (et où elle a toute sa
valeur). Le Désir dont il s’agit ici ne passe pas -ou très peu – par ce
canal-là.

Cela peut te paraître mystérieux… Que le mystère ne soit pas une
obscurité. Si tu t’abandonnes à la Lumière, si l’enfant que tu peux cultiver en
toi y trouve sa vie, crois-moi, les désirs de cet enfant sont d’une grande
force vitale.

Il t’a été dit que le Désir est mouvement :
il s’agit donc de laisser être un mouvement.

 

Pour aller plus
loin, comment faire pour éviter que le mental ne s’en mêle ?

 

Votre mental peut être mis au repos. Cela ne
vous est pas facile en permanence. Ne vous créez pas de difficultés en essayant
de le faire quand cela vous est impossible. Mais créez de la facilité lorsque
votre mental est au repos, ce que – par certaines techniques que vous avez
apprises – vous pouvez produire, ainsi que par les états de samadhi que vous
apprenez à pratiquer. Alors, la Joie que vous éprouvez peut engendrer et être mouvement :
mouvement vers la Source, mouvement vers l’Unité, mouvement vers la Lumière,
mouvement vers ce que certains d’entre vous appellent un « retour à la
maison. ». Ce mouvement est Désir. Ne le créez pas de toutes pièces
lorsque votre mental est en action. Vous ne feriez que produire de l’illusion
qui freinerait encore une fois, ainsi que vos résistances, votre mouvement.
Amen

 

Je suis un peu
décontenancée par l’utilisation du terme « désir » qui, dans le
vedanta et le bouddhisme, par exemple, est connoté comme générateur de
souffrance et d’attachement. Pourquoi ne pas employer le mot « aspiration »,
qui est moins connoté et donc moins source de confusion ?

 

Bien-aimée, le Désir est ce qui a engendré la
Création. Il s’agit du Désir de la Source qui a engendré sa première résonance
afin de se connaître, ainsi qu’il est dit dans l’un des livres sacrés de votre
planète, nommé Qûran (Ndc : ceci
est une référence au plus célèbre des « hadith qudsi »
ou paroles sacrées du prophète Mohammed).

Ce Désir est mouvement.

Ce Désir n’est pas un
attachement à des projections crées par le mental vis-à-vis de possessions
terrestres. Ce mot contient de la Joie, ce mot contient de la Lumière, ce mot
contient une vibration de mouvement, ce mot a une verticalité – bien que le mot
« désir » dans votre langue courante se manifeste dans l’horizontalité,
nous en convenons…Ainsi employez-le avec une majuscule.

 

Le Désir d’Unité est la Vérité de ce qui vous
constitue car, ayant été désirés par la Source, vous ne pouvez que désirer la
Source.

 

Le mot « aspiration », certes, a de
belles qualités, mais il ne peut se substituer à cet élan créateur. Le Désir,
le mot « désir » est solaire, le mot « aspiration » serait
plus lunaire. Par ailleurs, le mot « aspiration » connote la
séparation. Il est en lui-même l’existence première de la séparation et la
reconnaissance de celle-ci. Il est un reflet du mot « désir ». C’est
en ce sens qu’il est lunaire. J’espère avoir répondu à ta question.

 

Je vous salue.

 

PRATIQUE (avec le Sans Nom en tant que polarité)

Je vous invite dans ce silence à pratiquer
quelques instants, sans chercher à comprendre avec votre mental, la nature du
mouvement qui vous a été décrite par la voix du Sans Nom.

Vous n’avez aucune volonté à mettre dans
cette pratique, seule la présence.

 

Il peut vous être proposé pour cette pratique
– afin de maîtriser votre mental – de répéter intérieurement de temps en temps
le mot « Sans Nom », simplement pour poser la vibration et non pas
comme une répétition de mantra. Ne cherchez pas de résultat, laissez travailler
votre cœur.

N’oubliez pas que le Sans Nom est une polarité, et que la mise en
présence de deux polarités engendre une vibration que vous appelez un champ. Cela
est la pratique.




via
Christine Anne K. le 24/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.