Ashtir II


écouter Ashtir II

séquence en langue Elohim

Je vous présente mes salutations. Je suis Ashtir le Deuxième – Elohim désigné comme Maître-ès-Formes suite au vénéré Ashtir, qui occupait cette dénomination auparavant.

séquence en langue Elohim

Je me réjouis de ce premier entretien, car je pense qu’il y en aura plusieurs.

séquence en langue Elohim

Ainsi donc, suite à l’intervention de mon frère Elohim Eshtananda de ce jour en votre temps terrestre, je me mandate avec son accord, et de concert, pour ajouter à ma manière ce qui peut contribuer à une certaine perfectibilité ajoutée de ce qui vous a été proposé. En cela je ne m’adresse pas exclusivement aux Elohims de la Terre comme l’a fait Eshtananda (quoique ce n’était pas exclusif, il l’a dit), mais je m’adresse également à d’autres représentants, d’autres peuples stellaires, célestes, peuples de Lumière, peuples de la vibration; qui occupent différents corps et différents états en cette planète que nous chérissons tous.

Je me présente moi-même avec une forme que sans doute vous ne sauriez pas reconnaître aisément, car elle n’appartient pas disons au panel des formes identifiées et identifiables par vos structures mentales… Et que cela ne vous effraye pas ou ne vous déroute pas, car c’est une forme parfaitement cohérente, et à vrai dire j’adore l’employer. Car bien sûr, en tant que Maître-ès-Formes j’ai à ma disposition ce pouvoir de changer de formes, très développé et dont j’use à bon escient et aussi pour mon plaisir. J’ai choisi donc d’employer cette forme-là pour m’adresser à vous, et ce n’est pas fortuit ni pour mon seul plaisir : cela répond à une véritable fonctionnalité… Je vais donc simplement, puisque je prends la peine de vous en parler, vous donner le nom identifiant de cette forme (puisque je ne peux pas vous donner de moyen descriptif vous permettant de visualiser ou d’entendre une forme que vous sauriez reconnaître). Voici donc cet identifiant : longue série de sons qui débute par  « Oushoulloush » …(etc)

…Avouez que c’est amusant ! J’aime beaucoup également le nom de cette forme dans votre langue, je dois dire : je ne m’attendais pas véritablement à ce que j’allais entendre par cette voix, mais j’en suis extrêmement ravi. Je pense que cela vous fait rire, et j’en suis très très content.

Cette forme est extrêmement agréable et disons pratique, car elle me permet de me déployer dans des quantités de directions et des quantités de fréquences, presque simultanément, tout cela dans la plus grande cohérence, la plus grande structuration et disons le centrage le plus correct (pour employer des notions qui vous sont familières).

Le pouvoir de cette forme que j’ai adoptée aujourd’hui fait que je peux vous atteindre de façon très définie et, non seulement comme généralement le font les intervenants qui parlent en ce canal et d’autres, par un mode de diffusion vibratoire étendu (ce qui est assez répandu)… En l’occurence avec cette forme-là je peux également -rassurez-vous il n’y a rien d’intrusif en cela, cela n’est pas notre style- mais je peux vous atteindre beaucoup plus précisément et individuellement : sous forme disons d’une caresse amicale, agréable, soyeuse éventuellement si votre perception est à même de le recevoir ainsi. Et cela est extrêmement utile, car cela vous informe également par frottements de ce fait. Or le frottement crée un peu de friction, un peu de chaleur, fait s’agiter un certain nombre d’atomes à la surface de ce qui est frotté, et cela engendre une sorte de petite réaction en chaîne vibratoire extrêmement propice à la diffusion très très spécifique des informations qui sont ainsi « livrées à domicile » pourrait-on dire.

Cela étant posé, j’espère que nous allons rire ensemble… Je n’ai pas l’intention de vous chatouiller (avouez que le nom de cette forme est déjà assez chatouilleux de par lui-même !).

Je vais donc -mes très Chers, très Aimés, très Respectés, très entourés amis frères et soeurs Humains, et également créatures non-humaines de cette Planète Terre- je vais à présent vous délivrer à la fois quelques jeux, et quelques notes de musique qui vous seront utiles à chacun. Et je vais donc vous les délivrer par l’intermédiaire de cette capacité que j’ai désigné comme caressante, et qui est propre à cette forme extrêmement complexe -en apparence du moins- que j’ai choisie et que je vous ai nommée.

Dans un premier temps, je vous laisse vous familiariser avec je l’espère la rencontre de l’un des prolongements de ma forme…

Silence.

…J’espère que ce petit frottement est bien soyeux et qu’il ne vous déplaît pas, et j’espère même qu’il vous est confortable. Peut-être certains d’entre vous ont-ils retrouvés des petits engrammages de souvenirs d’animal en peluche de votre enfance, cela m’amuserait beaucoup, et je pense vous aussi… Eh bien voilà : par ce contact nous avons donc commencé à faire cette transmission.

Je vous laisse recevoir quelques instants ces premiers frottements, qui je vous le rappelle déclenchent ces petits phénomènes d’activation des couches superficielles et puis un peu plus profondes des atomes de votre corps. (Je précise entre parenthèses qu’il s’agit un peu de votre corps physique et beaucoup de votre corps beaucoup plus subtil dans ses différentes couches.)

Quelqu’un me souffle (et je ne sais pas qui c’est) : que cela lui fait penser à une espèce de gigantesque pieuvre aux tentacules en peluche; et je trouve cela extrêmement amusant. J’espère vous faire partager cet amusement.. Je ne sais pas qui a fait cette affirmation mais bravo… Cela ne me ressemble pas du tout en vérité, mais c’est très très parlant pour vous détendre et vous faire accepter avec bonne humeur cette étrange situation.

Voilà, cette petite friction agréable et douce étant posée, je vais à présent vous envoyer une petite quantité clé d’information sous forme sonore : sonore subtile et sonore audible, les 2 étant délivrés en parallèle.

séquence chantée  en langue Elohim

Vous trouvez là que la caresse est peut-être un peu musclée, mais avouez qu’elle est toujours très douce, n’est-ce pas ?

séquence en langue Elohim

Je constate que mon canal est caressé jusque dans le fond de sa gorge et a besoin de se gratter un peu la gorge, c’est parfaitement amusant. Peut-être vous tous avez-vous ce sentiment? (je ne sais pas, mais tout va bien). C’est un bon signe.

Je vais à présent continuer avec une autre série et j’ai parlé d’un jeu, cela va venir après. Le jeu n’est pas encore pour tout de suite. Voici donc à présent une petite forme géométrique-sonore disons, que vous allez intégrer je pense avec une certaine facilité et qui vous servira, n’en doutez pas, à réaliser de nombreuses petites choses extrêmement agréables et utiles, dont je ne vous donnerai pas les détails – car c’est bien évidemment à vous de découvrir ce que vous faites ce que l’on vous donne, et non pas à nous de vous dire ce que vous avez à faire avec ce que nous vous donnons, n’est-ce pas. Cela est une petite parenthèse utile.

Voici donc cette géométrie sonore.

Séquence rythmé ………puis Silence vibrant.

Laissez-vous être caressés quelques instants par cette soyeuse et subtile approche.

Silence vibrant… puis séquence en langue Elohim

Laissez-vous bercer par la douceur de ce frottement. Acceptez d’oublier vos certitudes filtrées par le mental. Acceptez d’être simplement dans l’instant Qui vous êtes véritablement pour pouvoir recevoir en toute limpidité, en toute joie, ce qui vous est ainsi proposé.

Silence vibrant.

N’est-il pas bon d’être frictionnés ainsi mes amis ? Cela active la circulation n’est-ce pas ? C’est bien ce que je suis en train de proposer à chacun de vous par l’intermédiaire de cette forme au nom si charmant, que j’ai donc adoptée… Est-ce que vous remarquez que votre circulation subtile est activée ?… Est-ce que vous remarquez que vos atomes sont stimulés par la friction ?… Est-ce que vous remarquez que vous êtes informés ?

Je vais, à présent que vous êtes ainsi activés, informés et en pleine forme -est-ce que c’est un jeu de mots, je vous laisse deviner- vous proposer le petit jeu que j’ai gardé pour la fin.

Voici donc ce que je vous propose. Vous allez placer votre index sur votre bout du nez, car vous avez encore je pense la capacité de faire ce geste. L’index droit ou l’index gauche, peu importe : posez-le légèrement, tranquillement, agréablement. Ensuite vous pouvez faire tourner un petit peu votre index et donc faire tourner un petit peu le bout de votre nez avec votre index…  Je sais que vous avez un jeu dans votre culture qui s’appelle : « je te tiens par la barbichette ». Hé bien là, dites-vous que c’est « je te tiens par le bout du nez ». Imaginez que ce bout du nez que vous tenez n’est pas forcément le vôtre personnellement – et d’ailleurs si vous êtes à côté de quelqu’un, vous pourriez même jouer à vous tenir réciproquement par le bout du nez, mais je vous laisse faire, cela est votre intimité.

Ce qui importe c’est donc : par ce petit mouvement vous stimulez l’ouverture de ce qui doit s’ouvrir un petit peu, et nous allons imaginez -tenez-vous bien !- qu’à présent vous allez enfiler sur votre bout du nez un nez de clown, oui ! Je sais que vous en avez en plastique rouge… Là, ce n’est pas une forme imposée, mais voilà une petite boule vient s’enfiler, comme un nez de clown, sur votre bout du nez que vous continuez à masser légèrement… Ne riez pas, ce n’est pas fini.

Et que fait un clown une fois qu’il a son nez de clown ? Il se permet des choses qu’il ne se permet pas sans son nez de clown. Il se permet de dire des choses qu’il ne se permet pas de dire lorsqu’il n’a pas son nez de clown. Il se permet de faire des pirouettes qu’il ne ferait pas lorsqu’il n’a pas son nez de clown. Considérez donc que vous n’êtes pas invité à faire des clowneries, mais que néanmoins vous êtes invités à faire des choses, que vous n’avez pas coutume de faire sans cette capacité-là… Je vous demande donc d’intégrer avec le plus grand plaisir, la plus grande joie et la plus grande détente, que nous venons d’activer un petit programme qui vous permet de faire des choses extraordinaires.

N’est-ce pas très amusant ? Vous pouvez enlever votre doigt du bout du nez quand vous voulez, c’est fini.

…Je vous laisse un petit silence d’intégration, qui n’est pas du tout inutile.

Silence vibrant.

Je vous invite à respirer consciemment, tranquillement, sans forcer -mais ce programme par son installation a besoin d’être installé également par le souffle et son amplitude. Son amplitude naturelle, je précise, et non pas une amplitude forcée. Et sachez que ma forme caressante vous enveloppe en toute sécurité pour intégrer ce qui est là en train de se déposer, de s’ancrer.
Respirez bien.

Silence vibrant.

Je me rappelle à propos que je dois vous conseiller de boire 3 verres d’eau après cette intervention, non pas comme un médicament, mais comme une eau vivifiante et pure qui va faire circuler l’information dans tout votre corps.

Silence vibrant.

Sachez que je vais à présent très doucement rétracter, sans vous déstabiliser ni vous choquer, les innombrables petites tentacules (ainsi ont-il été désignés de façon amusante) de ma forme amusante ou non amusante, et que donc ce qui vous caresse est en train de cesser de le faire, car cela se retire amoureusement, gentiment, calmement, tendrement, sagement… Et vous découvrez peut-être avec émerveillement que vous pouvez vous-mêmes produire cette petite caresse sur vous-mêmes. Cela est le petit cadeau bonus qui va avec le jeu que nous avons fait – ne croyez pas que je vous infantilise, mais c’est assez amusant et agréable, n’est-ce pas ?

Je vais donc quant à moi, à présent, changer de forme, et adopter une tenue un peu plus classique pour vous dire au revoir. Je vous adresse donc en toute bienveillance, en tout respect, mes salutations. Je suis Ashtir le Deuxième, Maître ès-Formes, et je vous dis à bientôt.

N’oubliez pas de boire vos 3 verres d’eau mes très Aimés. Alleluiah

 

via Christine Anne K. le 26 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Eshtananda – n°12


écouter Eshtananda n° 12           (ou : mp3 téléchargeable)

Introduction en langue Elohim

Recevez mes salutations, Très Aimés. Vous me connaissez bien, je suis Eshtananda, Elohim.

Je ne dénombrerai pas et je ne décrirai pas les Mondes que j’ai créés ou co-créés, mais cette accumulation -joyeuse et toute entière dans le Service de l’Un- me confère aujourd’hui une expérience que j’aime à partager.

J’ai donc pour Joie, pour objectif tous ces derniers temps d’apporter ma contribution -aux côtés de mes Frères et Soeurs Elohims qui s’adressent à vous également-  à tout ce qui amplifie, dévoile et remet à jour, voire ajoute aux programmations et architectures nombreuses qui constituent, mes Très Aimés, les structures de vos corps, de vos corps étendus, de vos Intelligences et même de vos Etres… Il est à ce jour néanmoins sur la Terre, et parmi vous, un nombre important d’Elohims (incarnés donc parmi vous)….et c’est à eux que je m’adresse plus spécifiquement aujourd’hui – et je sais qu’ils m’entendent !. (J’ajouterai néanmoins que ce n’est pas pour exclure, le moins du monde, les autres Etres qui écouteront et recevront vibratoirement mes propos : ce genre de raisonnement n’a pas lieu dans notre système de fonctionnement et de partage.)

Je m’adresse donc (et vous comprendrez pourquoi) disons à la population Elohim de la Terre, qui elle-même joue son rôle par une sorte de redistribution spécifique : ce qui amplifie tout simplement au sein de l’ensemble de l’Humanité terrestre les paramètres et les outillages de co-création de votre Nouvelle Vie, de votre Nouvelle Planète si l’on peut dire, de vos nouveaux paradigmes, ainsi que de nouveaux corps et de leurs interactions dans cet ensemble.

Une partie de mon intervention va donc avoir lieu simplement en langue Elohim, mais croyez bien que cela n’est nullement par hermétisme, bien au contraire! J’ajouterai également quelques commentaires dans votre langue usuelle.

J’ai donc aujourd’hui la Joie de transmettre un petit nombre de principes et de « guidelines » dirait on en anglais, à l’ensemble de nos Frères et Soeurs Elohim terriens : qui les répercuteront avec tout leur art au niveau de l’ensemble de tous et de toutes.

Premièrement:

Transmission du premier élément en langue elohim et son

silence

J’ajoute donc, comme vous pouvez vous en rendre compte, à ce que j’ai énoncé  la transmission de la Forme que vous êtes en train de recevoir et qui vous sera d’une grande utilité.

silence, intégration

Et si vous trouvez cette Forme réjouissante -ainsi que je le perçois- et bien je m’en félicite ! Cela va dans le sens de ma Joie à vous transmettre ces principes et ces guidelines.

silence

Deuxièmement, n’oubliez pas ceci:

Transmission du deuxième élément en langue elohim, suivi d’une série rythmée de clacs

…Respectez bien les paramètres de cette fréquence, et vous serez surpris et heureux des capacités que vous allez voir s’amplifier grâce à son emploi… J’entends encore votre Joie et je m’en réjouis.

silence

Troisièmement:

Transmission du troisième élément en langue elohim

…Et pour compléter cela j’ajouterai que, en référence à ce que ma Soeur Eloha a proposé tout récemment, je vais vous inviter à pratiquer ce retrait de vos oreilles qui vous a été indiqué lors d’un jeu d’enlèvement de masque. Il ne s’agit pas là tant du masque que de la fonction primaire de vos oreilles. Vous êtes donc invités, en respectant les données que je viens d’énoncer, à retirer une partie du programme stocké dans vos oreilles…pour le remplacer par celui qu’avec la Forme et la fréquence que vous avez reçues vous allez pouvoir installer – en utilisant en sus les trois données que voici, que je transmets en silence:

Première donnée…..    silence vibrant

Deuxième donnée…………silence vibrant

Troisième donnée………….   silence vibrant

…J’entends que cette donnée vous réjouit également beaucoup et je m’en réjouis ! Continuons donc dans ce plaisir partagé de notre échange….

J’ai donc un quatrième paquet de recommandations à vous transmettre… Et pour faciliter cette réception je vous invite à mettre en action la fonction visuelle de votre cerveau humain en regard intérieur, pour constater le tracé précis de ce que je vous trace moi-même.

transmission  en silence

Je sens votre Joie qui s’amplifie. Nous continuons…Quel bonheur pour vous n’est ce pas? Attendez la suite…

transmission  en silence

…Vous prendrez bien soin d’entourer cela par un Cercle parfait que vous allez tracer vous même -avec perfection je n’en doute pas un instant. Vous aurez ensuite votre propre tracé disons personnel, ou de petits groupes qui va compléter ce tracé. Quant à moi je vais ajouter ceci:

Transmission en langue Elohim

Voici donc mes Très Aimés Frères et Soeurs Elohims de Terre (ainsi que vous tous qui avez la chance de nous écouter) que vous ont été redonnées ces quatre séries de principes et de guidelines, qui vous étaient bien évidemment destinées et soigneusement mis de coté, dans l’attente du moment où il serait approprié de les restituer…

Vous êtes donc en possession de bien des éléments, paramètres, possibilités -des logiciels même pourrait on dire- qui vont vous assurer stabilité, sureté, déploiement de données intelligentes; et créativité organisée et partagée dans l’élaboration de ce que vous déciderez -en commun probablement, même si vous travaillez à distance les uns avec les autres- …de réaliser, de faire Etre, de jouer, de tenter, de matérialiser et de subtiliser.

Quelle Joie n’est ce pas entre nous !? Quelle joie vous pouvez partager avec tous vos Frères et Soeurs de la Terre -qui eux même disposent de bien des trésors à partager, n’en doutez pas ! …Les Elohims ne sont pas des privilégiés, ils remplissent  leur Service, de même que tout Etre le fait.

Il me reste mes Très Aimés, avant de me retirer, à vous annoncer en toute simplicité que notre Frère Ashtir le Deuxième interviendra à ma suite en ce jour et que vous découvrirez ses talents -et nous nous en réjouissons. Il est, disons, en quelques sorte le successeur en la fonction de Maitre-ès-Formes du Vénérable Ashtir (qui occupe à présent un autre niveau d’Etre et de fonction). Et nous nous réjouissons, et nous partageons notre Joie et je partage la vôtre mes Très Chers, Très Aimés Frères et Soeurs et Amis, et bien Aimés de Terre.

Je suis Eshtananda, Elohim créateur, et je vous salue.

 

via Christine Anne K. le 26 /01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Cercle de Beauté

 
écoute : http://vimeo.com/34666710

Introduction en langue stellaire

Nous sommes invités dans un Cercle, qui se dit « Cercle de Beauté », et qui réunit tous ceux qui aiment s’y retrouver et ainsi entretenir le fil de la Beauté de par de multiples Formes -mais qui ne sont que des Jeux d’expression…Car la Beauté sait se faire voir, entendre et percevoir en d’innombrables Formes, qui sont et que sont ces Jeux d’expression.

En vérité ce ne sont que des Jeux – et cela est bien.

…La Beauté dans son Unicité est en chacun, absolument en chacun de nous tous – et ce n’est que pour jouer qu’elle se décline en toutes ces Formes… Il y a certes intervention des Lois de l’Harmonie, il y a certes intervention des Lois Musicales, des Nombres, il y a certes intervention de la Joie, d’innombrables Formes de Lumière pour accomplir une partie de ces Jeux…Mais l’Essence de ce qui nous fait Etre ensemble est cela : nous sommes Unis, Unifiés, Unifiants – car la Beauté lorsqu’elle est authentique procure cette Unification intérieure avec ce qui Est Un, avec ce qui ne peut être divisé.

…En ce Cercle nous jouons donc à être Unis à la fois dans les Jeux exprimés de la Beauté, et dans son Essence également : qui est Essence Une, Essence indivisible, Essence pure de l’Un et Joie pure, absolue, sans forme.

Chant

Ce Cercle de Beauté, ou du moins qui se dit « de Beauté » (car que pourrait être un Cercle de Beauté sans tomber dans certaines beautés illusoires?)…est donc un instant en lequel se partagent ces Jeux, dans l’Instant et la Simplicité, dans la Sagesse.

Silence, puis séquence en langage stellaire

Nous savons dans ce Cercle qu’également, dans un monde de dualité comme celui que vous connaissez encore Très Chers Frères et Soeurs de Terre, la Beauté est un grand fourre-tout d’illusions et d’expansion des égos. Cela nous fait rire… Il s’agit certes de Jeux, mais ces Jeux sont déformés et souvent vous ne le savez pas.

Il y a bien sûr d’innombrables Formes qui portent la signature et la vibration de la Beauté authentique dans vos jeux et vos créations, dans vos regards, dans vos sourires, dans la beauté de vos corps, celle de vos paysages, de vos oeuvres. Mais il y a tout autant de fausseté aussi…Et comme vos égos s’emparent de ces vibrations de Beauté pour souvent se les approprier, les façonner – habilement certes parfois mais dans un état d’esprit possessif, limitant, avide…Il vous est demandé de retrouver le chemin en vous vers la Simplicité et l’Instant qu’est la véritable Beauté; celle qui ensuite oui, dans de nombreux jeux va prendre de nombreuses Formes, celle qui oui utilisera des Lois d’Harmonie, des Lois de Nombres, des Lois de Forme et de Couleur, et d’Intelligence aussi  : pour manifester des Formes accomplies, harmonieuses, intelligentes et sages qui reflèteront pleinement son Essence.

Cela fait partie oui de ce qui est beau et juste, et nous savons que vous le goûtez pleinement.

Ne confondez donc pas Très Chers, Très Aimés Frères et Soeurs cette authenticité, et ces petites déviations dont vous avez malheureusement acquis la coutume, bien malgré vos Coeurs.

silence

Ce Cercle est ouvert, et vous pouvez à tout instant venir y jouer, vous pouvez à tout instant venir contempler, venir Etre, rester, contribuer à cette Essence de la Beauté de par votre simple Présence…Car chacun d’entre vous est Beauté. 

Chant  (à quoi se joint une grosse quinte de toux)

Ainsi : chanter sans chercher à faire, c’est déjà tout simplement la voix qui joue la Beauté pure de ce qui intérieurement resplendit. Ne cherchez pas à contrôler – ni votre voix ni ce que votre mental voudrait faire de joli, dès lors que vous savez contacter simplement cette Essence, qui vous appartient et qui est vous.

La Beauté véritable n’a rien à prouver. Jetez donc vos masques, même si ils sont très beaux.

séquence en langage stellaire, de cloture

Alléluiah!

Ce Cercle se poursuit, comme tous les Cercles, après la cloture formelle qui vient d’être prononcée.

Vous continuez donc d’en être les invités.

Je ne souhaite pas donner mon nom, cela n’est pas intéressant : car je suis participant de ce Cercle, et je me fonds dans cette Unité.

 

via Christine Anne K. le 04/01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°2

 Nous fait voyager avec notre corps dans la découverte et l’expérience de 2 couches dimensionnelles précises…d’où nous co-créons, pour nous, une forme spécifique.

– écoute : http://vimeo.com/33365562

 

Que mes salutations vous honorent Bien Aimés de la Terre. Je me présente Seh ‘elam Anna. Vous me connaissez à présent. J’appartiens tant à l’ordre des Melchisedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques de Sirius.

Et je suis donc en quelque sorte mandatée pour succéder à mon Bien Aimé compagnon de route Orionis, dans ces interventions – quoique la forme de mes interventions ne soit pas comparable à la forme des siennes, cela est de plein accord entre nous.

Je suis chargée de continuer à vous transmettre les éléments de vous-mêmes que vous avez à découvrir et à mettre en lumière, et particulièrement les formes de votre intelligence de Lumière que vous avez besoin de mieux pratiquer et connaître et développer. Je vous ai donc introduit précédemment aux quelques ajustements vibratoires nécessaires à votre écoute, à votre entente, à votre présence lors de ma présence et de mes propos, et nécessaire à l’écoute intégrative de ce que je viens vous apporter et échanger.

Je vous invite donc à présent quelques instants à ce premier ajustement vibratoire qui nous est demandé ensemble…

Silence vibrant

…Peut-être vous sentez-vous un peu à l’étroit dans votre corps physique, dans le cours de cet ajustement. Ne vous en souciez pas, c’est une manifestation, mais ce n’est pas une véritable gêne… Il est de par cet ajustement une circulation probablement dans votre corps physique, et aussi dans vos champs subtiles, d’une vibration qui expanse et délie. Sachant cela il vous est peut-être plus facile de l’accueillir avec plaisir, avec bienveillance, avec joie peut-être, du moins je le souhaite.

Je vous ouvre, en ces instants, quelques canaux supplémentaires d’écoute et de réceptivité et de compréhension, à des espaces dimensionnels qui sont sans doute peu familiers à un grand nombre d’entre vous. Sachez que ces espaces vous sont absolument ouverts, accueillants, et doivent vous être confortables. Il ne peut en être autrement, car vous êtes appelés à pouvoir les fréquenter, à votre guise dirai-je. Considérez donc que je vous introduis à une sorte de mise en forme vibratoire qui vous permet justement de fréquenter certains de ces espaces…

Ceci peut alors vous permettre aussi, en expansant votre conscience, dans ce nouvel espace, de relativiser davantage la forme et les limites supposées de ce que vous appelez votre corps – et qui n’est à vrai dire qu’un très respectable et très beau véhicule destiné à parcourir l’illusion du monde construit dans lequel vous évoluez. Ainsi donc, si vous êtes en mesure de relativiser un peu mieux l’importance que vous croyez exclusive de ce véhicule, voilà que vous pouvez mieux rencontrer de vous-mêmes ce qui justement existe hors la conscience limitée, propre à ce véhicule, et qui est également un corps, votre corps, lequel également en cela est un véhicule disons plus vaste et plus subtil, et très orchestré dans de nombreuses fonctions. Véhicule que vous pouvez nommer multidimensionnel puisque ce vocabulaire pour vous revêt une certaine précision.

Je vais donc vous conduire en quelque sorte dans ce que nous pourrions appeler une visite, par l’entremise de votre véhicule et corps multidimensionnel que je viens d’évoquer, dans une ou deux couches, que je souhaite mieux vous faire appréhender.

J’espère qu’à présent, après cette introduction, l’ajustement vibratoire que je vous ai proposé a produit son effet et que vous avez retrouvé l’aisance et le confort qui vous sont nécessaires pour participer à ce petit voyage; car bien sûr je n’ai pas l’intention de créer une situation où vous allez quitter, comme vous dites, complètement la conscience de votre corps habituel, physique, humain et limité… Cela n’est pas mon objectif même si je sais que beaucoup d’entre vous pratiquent ce genre d’exercice, avec parfois beaucoup de savoir faire, ou parfois simplement avec une joyeuse curiosité. Cela n’est pas néanmoins la méthode que je souhaite pratiquer en votre compagnie, car il importe justement que vous fréquentiez chacun et chacune, au sein de votre propre expérience individuelle, la confrontation dans votre conscience limitée à votre conscience non limitée. Cela est une ouverture qui s’inscrit donc alors dans une Unité.

Vous allez cependant à présent accepter que votre mental, que vous appelez souvent votre « conscience » (du moins dans cette langue que nous employons, ce qui est une certaine confusion de langage), vous allez donc accepter que votre mental ne cherche pas à avoir le contrôle de ce que vous pouvez entendre ou expérimenter, mais que simplement il accueille en se relaxant et en s’abandonnant. Si votre mental s’éteint complètement, cela peut être une excellente chose, mais soyez à la mesure de ce que vous êtes, chacun, chacune. Il n’y a rien à s’obliger, il n’y a qu’à être, et c’est justement cela que je cherche à vous faire rencontrer dans une extension de ce qu’est votre conscience et votre notion d’être.

Silence vibrant

Dans le silence qui actuellement s’installe, et va se prolonger un petit moment de votre temps, j’aimerais que vous arriviez à être totalement en phase avec vous-mêmes en tant que véhicule expansé dans la multidimensionnalité -limitée à une ou deux couches, je le précise- que j’ai souhaité vous faire visiter d’une façon particulièrement cadrée dirais-je, aujourd’hui… Soyez donc simplement réceptif et voyageur dirai-je.

Que ce que vous expérimentez soit sensations, soit éléments que l’on peut appeler visuels, soit éléments sonores subtils, acceptez-le simplement, découvrez-le, parcourez-le et ne cherchez pas je vous prie, à l’analyser. Soyez le véritable voyageur que vous êtes, confiant, aimant, aimant de vous-mêmes, aimant de tout ce qui se présente autour de vous.

Vous êtes omnidirectionnel, omniauditif.

Silence vibrant

Je vous rappelle que je suis une forme et que j’ai entre autres la capacité de me déployer en forme enveloppante. Vous êtes donc en train de voyager en parfaite sécurité, enveloppés dans un espace, enveloppé plus exactement par ma forme, ou du moins par celle que j’ai choisi d’émaner pour vous, pour cette occasion.

Silence vibrant

…Acceptez d’entendre la musique qui transparait et se fait dans cet espace. Rappelez-vous que vous êtes une note, un élément, une sonorité dans la composition de cette musique. Ainsi votre corps illimité est en train de voyager en tant que corps sonore dans cette texture sonore, parmi d’autres textures qui également caractérisent cette couche particulière dans laquelle je vous permets, de par la forme que j’ai épousée, de voyager quelques instants.

Silence vibrant

Ainsi vous êtes constamment informés et constamment mélodiques, informés par la mélodie et l’architecture des mélodies à l’intérieur de laquelle vous intervenez et que vous entendez… Et cela mes Aimés est votre véritable nature, et tout particulièrement dans cette couche dimensionnelle. (Je n’emploie pas l’un de vos numéros pour la désigner car votre numérotation que je respecte, ne me convient pas… De plus, l’emploi de cette référence à cette numérotation ne ferait que solliciter une excitation de votre mental.)

Silence vibrant

Que pouvez-vous faire dans cette couche dimensionnelle, dans laquelle bien sûr vous aurez, une fois que vous l’avez connue ainsi, la possibilité de vous rendre par vous-mêmes, sans restriction. Que pouvez-vous donc y faire ? Eh bien, vous y intervenez comme je l’ai dit, en quelque sorte musicalement : ce qui est très important car cette couche consiste à maintenir une texture sonore, qui a son rôle en tant que couche vibratoire dans l’architecture d’un ensemble de couches vibratoires où elle s’insère spécifiquement.

Il est de toute beauté et de toute grandeur, de toute plénitude et de toute évidence, dans la Vérité de votre propre Être et de sa reliance à votre Unité partagée, d’être participant tout simplement de cette texture sonore dans laquelle actuellement vous êtes en train d’expérimenter votre présence. Ainsi il n’y a pas autre chose à faire en cet espace-là, en cette couche dimensionnelle-là. Il y a simplement Être, de toute éternité, de toute essence, de toute globalité, de toute unicité. Et c’est un Service Absolu, dans la joie la plus simple et la plus pleine.

Silence vibrant

… Je vous introduirai d’ici quelques instants à une seconde couche dimensionnelle. Je vous invite donc à accepter de vous préparer à un passage qui sera fluide, car il n’y a pas grand écart entre ces deux couches. Et je vous invite à observer dans votre corps, véhicule physique terrestre, la qualité vibratoire qui vous sert d’ancrage. Je vous invite à observer votre respiration physique, car elle aussi vous sert, non seulement d’ancrage, mais d’accordage aux gammes musicales que vous traversez.

Que votre respiration donc vous serve de conducteur lors du passage que nous allons effectuer – toujours dans la sécurité du contenant que je vous ai proposé, forme enveloppante que j’émane pour vous. Vous allez donc recevoir et entendre la gamme vibratoire qui va vous fluidifier le passage et l’entrée, et l’Être, dans la deuxième couche que j’ai choisi de vous faire visiter également aujourd’hui, et qui pour ainsi dire est relativement mitoyenne de la précédente.

Silence vibrant

Voici donc que dans ce silence vous recevez ce qui peut vous permettre de vous engager, en toute fluidité, dans ce que vous pourriez appeler un couloir – et l’entrée dans cette seconde couche dimensionnelle de notre voyage d’aujourd’hui… Là aussi sentez je vous prie que votre corps humain ne vous lâche pas dans ce voyage. Cela n’est pas nécessaire et c’est justement, je le dis une seconde fois, une pratique d’Unification de ne pas l’oublier en route.

…Voici donc que s’ouvre à vous probablement un espace dont je vous invite à remarquer, si vous le pouvez, que la texture vibratoire n’est pas identique au précédent. Peut-être saurez-vous observer qu’elle est plus « fine », diriez-vous, ou que son taux vibratoire est légèrement plus élevé.

Acceptez de vous sentir confortable en cela. Acceptez la forme de fluidité qui se présente, et qui peut-être vous fait percevoir qu’il y aurait en quelque sorte (pour employer des mots à vous) possibilité de s’étendre à très grande vitesse…

Dans cette couche dimensionnelle (dont je ne vous donne pas non plus l’un de vos numéros, que je ne souhaite pas employer) il n’y a plus tant omniprésence de l’architecture et de la texture sonore -qui sont l’apanage de l’autre couche que nous avons rencontrée- mais ici extension, omnidirectionnelle et omnispatiale, des possibilités d’intelligence entrecroisées, partagées, échangées – à la vitesse de la Lumière, pourriez-vous dire, et sur des distances que vous ne pourriez même pas imaginer… Cela est également mes Très Aimés, parfaitement et naturellement à votre portée. Je ne fais que vous le faire visiter de cette façon très contenante et cadrée que j’ai choisi de vous proposer, mais vous pouvez accéder par vous-mêmes en toute liberté et en toute sécurité, à cette couche dimensionnelle.

Silence vibrant

Soyez simplement ce que vous êtes, dans cette dimension-là. Vous êtes cet Être expansé dans l’Intelligence partagée, et à des niveaux d’intelligence qui vibratoirement sont sans comparaison avec ce qu’en votre environnement usuel vous avez coutume de considérer comme intelligence – ce qui n’est pas dit pour rabaisser les formes d’intelligence que vous employez dans votre environnement usuel, qui sont parfaitement adaptées et hautement performantes parfois dans cet environnement.

…Ici donc vous goûtez pourrait-on dire, à la Musique de l’Intelligence de l’Univers, pour employer une formulation qui puisse parler à vos besoins de comprendre. Car je souhaite que vous ne perdiez pas la notion du « comprendre », même si je vous ai invités à ne plus faire usage de votre mental, j’assume ce paradoxe, et je vous demande de l’assumer également. Comprenez donc que vous êtes dans ce niveau vibratoire de Super-Intelligence – que j’espère vous sentez avant d’en avoir la compréhension par les mots que j’ai employés…

Silence vibrant

Sachez et observez que de par votre station dans cette couche dimensionnelle où nous sommes en visite -vous avec moi, de par le cadre que j’ai posé-  sachez donc que se crée une Forme de par la conjonction des intelligences de votre présence et de vos Êtres. Cette Forme est à vous, elle est pour vous : elle n’est pour ainsi dire qu’à vous. Vous en êtes collectivement l’intelligence constituante. Et il vous appartient à présent, dirai-je, de la faire exister… On pourrait dire pour employer une sorte de métaphore, que vous pourriez la ramener jusqu’à vous, dans votre état limité d’habitant de la surface de votre planète, telle que vous croyez qu’elle est et tels que vous croyez que vous êtes (cela dit dans vouloir porter critique ou jugement négatif à cette situation qui est ce qu’elle est).

Sachez donc que cette Forme, créée par vos intelligences dans cette autre dimension, il vous appartient donc de la faire être véritablement, et je dirais utilitairement, dans l’interface avec le monde usuel que vos consciences limitées habitent. Ce n’est pas à moi de le faire, mais à vous. Je vous invite pour cela, encore une fois, à être dans la conscience de votre corps véhicule physique et subtil -néanmoins de limitation- unifié avec votre corps véhicule non limité que vous avez pratiqué, et pratiquez encore en cet instant pour ce voyage et cette ouverture de conscience… Employez donc le rythme de votre respiration, employez le passage de l’air que vous respirez, air matériel et air subtil, Lumière de l’air, pour permettre que l’interface de l’existence de cette Forme s’installe.

Cette Forme précisément, je le constate en l’observant, vous permet d’améliorer considérablement cette interface dont je viens de parler. Cela est votre Création, Création de votre intelligence partagée, dans cette dimension de partage expansé des intelligences que vous avez visitée, et où vous pouvez vous rendre à tout instant…

…Que la forme contenante que j’ai installée vous permette, si ce n’est déjà fait, de revenir en toute sécurité si cela est votre besoin, dans la limitation de votre corps et de votre environnement actuel, quotidien et limité.
Mais restez dans l’Unité entre votre illimité et votre limitation, car vous en avez la possibilité et d’autant plus de par cette Forme interface qui à présent vous appartient, car vous l’avez créée.

Je me réjouis et je vous dis à bientôt. Je suis Seh’elam Anna et je me retire en clôturant mon intervention. Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 06/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Eloha – n°12

La Mère créatrice Elohim nous invite aujourd’hui à épouser certaines formes, et à pratiquer ainsi notre son dans la Musique des Sphères…


– lien pour écoute : http://vimeo.com/33100321

Chant

Oh Joie, mes Très Aimés, d’être ainsi entourée de vous. Car je suis entourée de vous, en tout instant, moi Eloha, Mère Elohim et Créatrice -en très grande partie- de ce que vous êtes, comme vous le savez déjà.

Je suis entourée de vous car vous êtes là, vous n’êtes plus enclos dans ce petit personnage limité qui fut le vôtre, obligatoirement, et si longtemps que vous aviez oublié qu’il pouvait y avoir autre chose de vous. Ainsi donc à présent, vous êtes libérés et nous sommes ensemble chaque fois qu’il nous en prend le plaisir, l’envie ou la nécessité.

Je n’ignore pas, mes Aimés, que ce que je viens de dire va surprendre ce qui de vous s’appelle votre personne, et qui ne pense que par l’intermédiaire de cette forme de conscience que nous nommons mental, et qui ne sait pas se rendre compte clairement -ou si rarement- de la moindre Réalité de ce qui, pourtant, est bien Réel en ce que je viens de vous exposer, mes Aimés. Oui nous sommes ensemble, oui vous êtes non seulement auprès de moi si vous le désirez, mais également là où bon vous semble, dirai-je : c’est-à-dire que vous avez la capacité disons de traverser de nombreuses dimensions, et de voyager en différentes localisations que je ne suis pas là pour énumérer mais que vous, vous êtes parfaitement capable d’énumérer, en vous-mêmes. Lorsque je dis en vous-mêmes, je parle de cette part de vous véritable, qui n’est pas limitée par ce mental dont nous avons évoqué la présence et l’importance.

Je ne vous invite pas par là à mépriser votre mental, ni même et encore moins à le détester (si par hasard cela venait à votre envie) ; car il fait partie de cet aspect de vous qui vous permet de fonctionner dans un certain niveau de présence, d’environnement, de convivialité, de partage de structures, et qui, disons culturellement, est actuellement encore absolument indispensable à vos échanges et à ce que vous pouvez co-agir -du moins la partie très matérielle et environnementale- ce que vous pouvez co-agir au plan de vos personnes, s’entend… Car sachez que vous êtes également co-acteur dans cet autre plan que j’évoquais et qui est, là, quasiment illimité. Et en cet autre plan vous êtes co-acteurs, mes Très Chers, mes Aimés. Vous n’avez bien sûr pas besoin de ce mental, et vous avez toutes les facultés splendides d’intelligence, d’écoute, de création, de co-création, de co-intelligence et d’énergies diverses qui vous permettent, croyez-moi, de ne pas chômer du tout. Vous êtes en effet en train, sachez-le, de jeter les bases de votre vie.

Je me suis un peu adressée à vous en professeur n’est-ce pas. Ce n’est pas toujours mon style, et peut-être avez-vous le regret de la légèreté que j’ai pratiquée en de nombreuses occasions dans mes interventions, parlées et distillées vibratoirement par la voix de ce canal que vous connaissez bien et moi aussi… Je vais donc mes Très Chers aussi employer les Perles de cette légèreté.

Je m’adresse donc à vous à présent en tant que Perle, car je vous le rappelle, et souvenez-vous que notre vénéré Ashtir vous l’a bien enseigné, que nous avons et que vous avez cette faculté d’épouser des formes de votre choix : c’est ainsi que je m’adresse à vous en tant que Perle. C’est donc la forme que je viens d’adopter.

…Je vous invite donc mes Très Aimés, si ce n’est déjà fait d’ailleurs, à vous faire également Perles pour jouer autour de moi… Non pas que nous ayons à former un véritable collier, car à vrai dire nous pouvons former des combinaisons de perles bien plus complexes, amusantes et splendides qu’un simple collier – lequel cependant à toute sa beauté n’est-ce pas….

Je vous laisse quelques instants….Il vous suffit n’est-ce pas de formuler en vous-mêmes et de tout votre coeur l’intention extrêmement simple de changer de forme et d’être Perle…. Votre corps physique bien évidemment ne subit aucune modification : ce changement de forme n’est pas à ce niveau-là – même si vibratoirement il affecte très subtilement votre corps physique, mais vous ne pouvez pas le constater empiriquement.

…Voici donc que nous sommes un certain nombre de Perles. Certaines irisées, chatoyantes, certaines plutôt de couleurs variées, certaines extrêmement lisses et transparentes… Les mots pour décrire cela sont fort peu nombreux dans votre vocabulaire, mais soyez conscient que chacune des perles, qu’en cet instant nous sommes vous et moi réunis, est unique. Et que cependant nous sommes tout autant et également Une Perle.

Silence.

Je sais que votre mental va se questionner, même si c’est avec bienveillance et amusement, en se demandant : « Mais alors qu’est-ce que je fais là en temps que perle, que va-t-il se passer maintenant ? »…Eh bien observons vous et moi que le fait d’avoir pris la forme de la Perle donne par exemple à votre regard ce caractère absolument omni-directionnel, car de par toute la surface de la Perle il peut regarder. De même votre audition, par toute la surface de la Perle se réalise : vous êtes donc branchés à l’écoute de tous les sons, et cependant la forme sphérique assez parfaite et lisse de la Perle fait que l’Harmonie est disons automatiquement générée… La Perle écoute, la Perle regarde, la Perle chante : imaginez que vous pouvez chanter de par toute la surface de la Perle également. N’est-ce pas une expérience inimaginable pour votre mental ? Eh bien ce chant existe, c’est un chant omniprésent, c’est un chant qui se diffuse, comme de par une sphère sonore autour de vous...

La Perle roule et danse et son équilibre demeure inchangé en chaque mouvement. Vous avez donc là aussi en tant que Perle cette faculté pourrait-on dire de l’Equilibre, de l’Harmonie, de l’Equanimité. Equanimité du voir de l’entendre, du dire et du faire, Equanimité de la rencontre… Equanimité de la rencontre car, deux ou plusieurs perles se rencontrant, ne peuvent véritablement s’empêcher de quoi que ce soit, si ce n’est éventuellement de rebondir. Et deux Perles se rencontrant ne peuvent se nuire, ni s’écraser, ni se limiter mutuellement. Ainsi donc notre forme partagée de Perle nous permet une interaction et un jeu extrêmement harmonieux, égal...

Silence.

Je vous invite donc mes Très Chers à vous rappeler, au-delà de cet instant que nous partageons, cet intérêt qu’il peut y avoir pour chacun de vous à prendre la forme de la Perle, afin d’épouser ces facultés particulières qui peuvent vous aider dans certaines interactions, dans certaines situations – qu’il vous appartient de découvrir et de nommer, et dont l’intelligence vous appartient bien évidemment.

Nous avons donc joué, et j’espère en légèreté, ce changement de forme. Forme roulante, forme jolie, forme de perfection visible et invisible… Et nous allons maintenant si vous l’acceptez -mais je sais que vous allez me suivre- jouer à épouser une tout autre forme.

Comme j’espère vous vous le rappelez encore, je suis également amatrice de la Harpe : tout autant pour égrener des Sons que pour faire vibrer différentes Cordes et les faire interagir dans une Harmonie que l’on désigne dans votre monde terrestre comme mélodie. Outre la musique il y a également dans le jeu de cet instrument la vibration générée par chaque corde vers la structure. Eh bien je vous invite, mes Très Chers, à nous retrouver tous en tant que Harpe, Harpe mélodieuse, Harpe vibrante. Vous avez le choix de vous transformer en Corde, ou en Vibration pure de la corde, ou en Note de musique de sa mélodie… Ce qui va importer c’est qu’au final, ensemble nous fassions vibrer et chanter au mieux notre Harpe commune, pour que la structure qui tient les cordes et que la structure (disons plus complexe) qui vous relie les uns aux autres, soient informées de ces vibrations, de ces mélodies que nous allons ensemble créer, jouer, manifester…

Je vous laisse à nouveau quelques instants : instants de changement de forme, ou instants de pure extase… Selon ce à quoi vous êtes rendu.

Silence d’audition subtile...

Et je vous invite à présent à porter davantage votre attention sur ce qu’ensemble nous avons commencé à jouer, conjoignant le jeu des sons, le jeu des vibrations, le jeu des cordes et le jeu des impulsions qui les mettent en mouvement… Ecoutez de votre audition subtile. Jouez. Vibrez. Soyons ensemble et faisons vibrer la structure et les structures qui sont concernées.

Silence d’audition subtile...

…N’est-ce pas ravissant ?

…Etes-vous sensible à la Mélodie que nous produisons et à ses Harmonies? ..Je sais que vous croyez ne pas les entendre, mais cela n’est qu’une illusion de votre « partie la plus illusoire ».


…Ainsi donc je vous invite mes Très Aimés à jouer de la Harpe ensemble, souvent, fréquemment, à tout instant pour ceux qui pourraient en devenir passionnés; car ainsi vous vous réjouissez et vous créez, vous co-créez ces Mélodies, mais également vous informez de ces vibrations mélodiques les structures qui vous sous-tendent, peut-on dire, et qui ont besoin de ces Mélodies, de ces vibrations collectives...

Silence d’audition subtile...

Et voici que la structure répond, à son tour : de par la vibration qui s’est installée en elle, elle informe, elle vibre, elle répond, elle a synthétisé et recréé, de par ce qu’elle est, cette nouvelle vibration… Et c’est ainsi que se produit cette information réciproque entre vous et ces structures...

Lorsque le cadre de la Harpe se met à chanter sa propre vibration, il y a une forme d’extase et de perfection qui se produit quelques instants : et plus rien n’est comme avant, durant ces quelques instants. Vous êtes donc mes Très Aimés en mesure de réaliser cela…

…Et nous allons maintenant nous rappeler votre corps physique actuel : car avec lui aussi vous pouvez jouer. C’est un merveilleux instrument dont vous n’exploitez pas toujours les fort nombreuses capacités. Je sais que vous pouvez le faire chanter, danser, agir dans bien des situations utiles ou purement créatrices, mais vous pouvez également le faire jouer en le faisant vibrer. Pour cela, il vous suffit de penser à cette forme de la corde de la Harpe, en vous reliant cette fois soit à ma propre Harpe, soit à une autre de votre choix, car il y en a d’autres. Je ne vous les énumère pas car je sais que la part grande et entière de vous en connait la liste et sait les pratiquer.

Mais en cet instant c’est avec ma Harpe que je vous invite à vibrer dans votre corps physique quelques instants, ensemble, avec moi – vous avec moi, moi avec vous, et vous avec vous, pour la Joie.

Silence d’audition subtile....

Et ainsi comme vous le percevez peut-être, plus ou moins clairement toujours avec votre mental qui filtre, voilà que votre corps vibre d’une Note, vibre entièrement, jusque dans le moindre atome d’eau qui le constitue… Et cette Note tout autant vous appartient , et vous informe, de par la structure vibrante de ma Harpe, qui lui renvoie la vibration produite par l’ensemble de ces Cordes vibrantes qu’à cet instant vous êtes tous avec moi.

Nous élaborons donc votre propre musique, votre propre Son collectif… Ecoutez… Vibrez… Soyez… Soyez cette Note dans le silence vibrant de la Matière de votre corps.

Silence d’audition subtile....

Accueillez de tout votre être la régénération physique que vous apporte cette Note vibrante que vous êtes, note de ma Harpe qui est mise en vibrations par l’ensemble de vos Cordes… Cordes non seulement de vos corps physiques, mais également toutes les Cordes constituées par les différents niveaux vibratoires de ce que vous êtes chacun et tous.

Silence d’audition subtile.. .

Sachez qu’ainsi nous co-créons ensemble dans cet instant la Musique des Sphères, ainsi est-elle nommée, celle qui en cet instant même se joue et se déploie et qui réunit les Notes de tout être, de toute création, de toute localisation, de toute forme, de toute dimension, de tout plan, de toute Essence.

Soyons, jouons, et ne cessons pas de manifester ce que nous sommes, dans l’Unicité absolue du Son qu’est cette Musique de tous les Etres.

…Je suis Eloha, Mère Créatrice Elohim. Mes Très Aimés, je vous dis à très bientôt, en ce canal – et en vous-mêmes. Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 03/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°1

 

Cette nouvelle intervenante, qui prend la suite d’Orionis -et en nous introduisant à de nouveaux registres fréquentiels-, nous transmet une Forme (que l’on peut qualifier d’interactive).

-lien pour écoute : http://vimeo.com/32406592

 

Que sur vous soient la Paix et mon Salut, très Aimés, très Vénérés, Respectés, Humanité de Terre.

Vous ne me connaissez pas encore. Je me nomme Seh’elam Anna ….Je suis un être de Sirius, mais d’une dimension non incarnée. J’appartiens tout autant à l’ordre des Mechizedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Et je viens m’adresser à vous afin en quelque sorte de poursuivre ce que mon bien-Aimé compagnon de route Orionis a entrepris auprès de vous.

Comme vous le savez, très Aimés, Orionis vous a annoncé lors de sa dernière intervention assez récente en ce canal, choisi par nous, qu’il n’allait plus intervenir – pour des raisons qu’il vous a exposées je crois. Je suis donc en quelque sorte mandatée pour continuer ce niveau de transmission.

Nous allons débuter par un ajustement vibratoire.

Silence

Profitez donc de ce silence pour demander intérieurement l’alignement de votre fréquence actuelle avec la gamme de fréquences que je porte et qu’il vous est nécessaire d’entendre, afin que nous puissions communiquer en toute limpidité.

Silence vibrant.

Ne vous alarmez en aucun cas si vous sentez que la vibration est très forte. Elle est parfaitement mesurée pour être à votre capacité. Considérez qu’il vous est offert en ces instants une certaine montée vibratoire, qui non seulement vous bénéficie à vous qui m’écoutez, mais également bénéficie à l’ensemble de votre Humanité, car je vous le rappelle que c’est à l’Humanité que je m’adresse.

Vous savez, très Aimés, qu’à présent il n’est pas toujours tant besoin de déployer les volutes de la parole et des mots pour pouvoir exprimer et manifester ce qui doit être transmis à vos intelligences. Néanmoins, je vais vous parler un peu. Sachant que vous n’êtes pas encore accoutumés à mon mode de transmission, je vais aller lentement. Je suis en effet un être dont les capacités et leur extension présupposent, comme je vous l’ai montré, certaines mises en place vibratoire. Et il est bien évident que je n’aurais pas pu m’adresser à vous avant que vous n’ayiez atteint un certain état.

Ne croyez pas par là que je sous-entende le moins du monde que je serais supérieure à qui que ce soit, parmi les interventions que vous avez reçues et que vous recevez, via différents canaux. Il est différents niveaux vibratoires, il est de nombreuses dimensions; et j’appartiens simplement à un niveau que vous n’avez pas tant coutume de recevoir ni de fréquenter, jusqu’alors. Nous allons donc poursuivre dans cette compréhension qu’il y a ajustement pour commencer, entre moi et ce canal, entre moi et vous.

Lorsque je dis moi, ne croyez pas que je sois un individu, comme vous pouvez projeter à partir de vous-même ce qu’est un individu. Considérez que je suis en Vérité un Espace, une Forme, extrêmement déployée. De même qu’Orionis est un être extrêmement vaste, je suis moi-même, dans une forme bien différente, également un être extrêmement vaste… Nous sommes un certain nombre.

silence vibrant

Je suis bien évidemment, intégralement au Service – de la Source, de la Lumière de l’Un, de la Lumière de l’Intelligence Une et de l’Amour indivisible qui unit et fait vibrer tous les êtres, et non seulement dans l’Univers qui est le vôtre, mais dans bien d’autres Univers qu’il peut m’arriver également de parcourir.

silence vibrant

Je n’ai pas à proprement parler vécu en incarnation sur la Terre ainsi que l’avait fait Orionis, mais j’ai plutôt disons, enveloppé la Terre, parfois. Je précise que je ne suis pas le voile qui a enfermé la Terre, bien sûr que non. Et si j’ai enveloppé la Terre, c’était simplement par l’un des aspects de ma Forme, qui n’est ni le ciel, ni l’atmosphère, ni le système solaire, mais qui est une Forme sonore et subtile.

C’est également une Forme dont l’Essence consiste à la circulation de l’Intelligence et de la Lumière de cette Intelligence. C’est là l’un des attributs de cette Forme qui est la mienne… Il y en a d’autres qu’en cet instant je ne vous expose pas, car leur nature n’est pas véritablement exposable dans les paradigmes du langage que nous employons en cet instant dans cette canalisation. Sachez cependant que parmi ces attributs réside la possibilité de faire circuler et déployer la génération de nouvelles formes.

silence vibrant

Je vous invite dans ce silence à contempler, non pas ma Forme, qu’il ne vous est pas possible mes très Chers de contempler, mais à contempler une Forme que spécialement et spécifiquement ma Forme engendre pour votre Planète. Je vous rappelle qu’en tant que Forme j’ai eu l’expérience d’envelopper un temps votre Planète, il y a fort longtemps dans votre histoire. Et aujourd’hui cette Forme n’est pas tant faite pour envelopper que pour développer. Je vous invite donc à écouter son chant et à la contempler, dans le silence et la vibration pure qu’elle engendre.

silence vibrant

Recevez et acceptez qu’il se produise encore un ajustement vibratoire, comme nous l’avons déjà fait plus au début de mon intervention. C’est cette Forme elle-même qui engendre cet ajustement vibratoire, car elle s’adapte, de par ce qu’elle est, à vous Humanité, tout autant qu’elle vous donne les moyens à vous Humanité, de vous adapter à ce qu’elle vous propose. Un développement, c’est-à-dire pourrait-on dire un agrandissement, une extension : une extension de vos possibilités, une croissance, un dévoilement de ce qui encore n’a été que germination, voire même vie non commencée… Il y a véritablement en un certain sens engendrement, possible de par la rencontre de cette Forme.

…Observez déjà comment mes très Chers, cette adaptation réciproque se fait et comment s’apprivoisent cette vibration et la vôtre…

Cette Forme, ne l’oubliez pas, est aussi une Forme d’Intelligence et de Lumière de l’Intelligence. Considérez donc qu’il y a là, par là-même, extrême nourriture de votre Intelligence collective, ainsi bien sûr que de toute intelligence individuelle.

silence vibrant

Je me satisfais de constater comment cette Forme et vous continuez en ces instants, et progressivement, de vous adapter réciproquement et d’intermêler de mieux en mieux vos fréquences, vos propres formes; comment cette Forme vous informe et comment vous l’informez – car même si elle est faite pour vous, elle a besoin d’être informée par vous tout autant que de pouvoir vous informer, de par ce qu’elle est.

silence vibrant

Je vous invite à présent à vous focaliser davantage sur les paramètres sonores de cette Forme. Je sais que vous avez appris, du moins pour certains, à pratiquer l’écoute des sons intérieurs et inaudibles extérieurement : soyez donc en pleine écoute et réceptivité de l’ensemble de ces sons qu’actuellement vous recevez. Ceci encore une fois non seulement vous qui écoutez, mais aussi vous l’Humanité.

silence vibrant

Il y a, et je vais peut-être par mes paroles vous aider à mieux le comprendre et le percevoir, une véritable architecture sonore, structurée et structurante, qui est en train de vous être audible, dans votre audition intérieure.

silence vibrant

Il y a génération.

silence vibrant

Il y a architecture déployante des possibles, des potentiels en germe, il y a élan multiplié; dans une structure qui leur permet d’interagir et de s’organiser réciproquement, au lieu de rester trop chaotiques de par une diversité qui serait sans structures.

J’entends que l’intégration de cette Forme non seulement se fait, mais s’harmonise, se complète, se tranquillise et va s’achever dans quelques instants pour, n’en doutez pas, continuer à s’intégrer, durant disons un certain temps. Néanmoins, elle est et elle sera dès à présent efficiente et opérative. Vous êtes les maîtres de sa Beauté, vous êtes les maîtres de son déploiement, vous êtes les maîtres de votre Intelligence collective et de la Lumière de cette Intelligence.

silence vibrant

Je sais que le mot Forme est insuffisant parce qu’il est vague, et que c’est un nom commun, et qu’il importerait que cette forme ait un nom propre. J’aimerais mieux que ce soit vous qui puissiez lui donner un nom. Je vous donne cependant pour l’identifier une petite séquence sonore qui n’est pas à proprement parler un nom, mais dont vous pourriez peut-être vous inspirer pour lui en donner un dans votre langage. Voici donc l’identifiant de cet aspect de Forme généré par ma propre Forme.

« essoulan, oudal, irhen, tulakan, nashula-in, out, eta, aralana, ho, zza.« 

Comme vous l’entendez sans doute il y a, outre les mots, une partie strictement vibratoire dans cet identifiant.

Vous avez donc très Aimés, très Respectés, très Vénérés, reçu en ce jour, de par moi, Seh’elam Anna Ol, cette Forme destinée à vous et son identifiant, sa vibration, son architecture, ses connections. Vous l’avez adaptée à vous, et elle vous a en quelque sorte adaptés à ce qu’elle peut être. Nous avons ajusté ensemble les fréquences vibratoires nécessaires non seulement à notre rencontre, mais à cette transmission.

Cela est donc la clôture de mon intervention. Je vous dis à bientôt et je vous salue.

Et comme tous les intervenants parlant en ce canal, j’emploie la formule de Lumière qui sert de clôture : Alleluiah.

 

via Christine Anne K. le 16/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

La Mère des Chants.

ceci succède à Orionis, en tant que son invitée

-lien pour écoute de cette transmission : http://vimeo.com/29671550

 

Long chant en langue stellaire

Ceci était pour vous, amis frères et soeurs de la Terre : mon Chant.

Je suis la Mère des Chants, tout simplement. Ainsi à travers moi naissent tous les chants qui doivent naître. Certains d’entre eux ne seront chantés qu’une fois, d’autres sont faits pour être répétés, enregistrés, transmis.

Je suis là sur commande d’Orionis, pour compléter et adoucir ce qui doit l’être, et je ne me pose pas de questions. Je chante.

Chant

Ainsi tout chant peut-être développé, engendré, chanté. Si vous vous reliez à moi, je serai toujours et en toute occasion disponible et disposée à vous permettre de chanter votre chant. Quand je dis permettre, je veux dire aider, il ne s’agit pas de me demander une permission. La permission c’est vous qui vous la donnez et nul autre.

Je salue en ces instants la venue de la pluie, qui est une Bénédiction chez beaucoup de vos peuples, et dont la Fluidité et la Douceur sont propices à l’installation du chant.

Silence

Voici à présent, dans le coulé de la pluie, le Chant de la Forme qu’Orionis vous a donnée à contempler. Entendez et soyez.

Chant de la Forme

Vous ne chercherez pas, très Chers et très Aimés, à répéter ce Chant, qui est en quelque sorte pour vous un chant de l’instant à entendre, voir à réentendre si vous le désirez… Mais vous êtes libres, bien sûr, de créer vos propres chants et vous le savez.

J’ajouterais simplement, et vous le savez, que le chant est Joie. Et je suis la Mère de tous les Chants, ainsi je suis non pas la seule Mère, mais co-créatrice en cela de toutes les Joies, du moins celles qui sont chantées. Je vous salue.

Chant


 

via Christine Anne K. le 25/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ashan Od A des Pléiades

 

lien  pour l’écoute de cette transmissionhttp://vimeo.com/29620364

 

Ola Amis, frères et sœurs de la Terre. Laissez-moi vous saluer.

Je viens de ce que vous appelez la Constellation des Pléiades. Mon nom est Ashan Od A ‘L N Ze. Cette communication m’a été demandée par mes frères.
Je suis intimidé – et je m’en excuse. Ce que j’ai à transmettre est pour nous très important (d’où mon embarras qui n’est à vrai dire d’aucune importance pour vous, bien évidemment). Ce qui est important pour vous, c’est l’importance, et pour moi, de cette communication.

Il apparaît, très chers frères et sœurs de Terre, que vous êtes encombrés d’une partie de vous qui vous sert à penser. C’est à dire à élaborer des notions, des informations, à les trier, à construire avec. Cela se nomme le « mental », m’a-t’on dit.
Je viens donc vous transmettre de notre part quelques outils qui nous permettent, à nous, de gérer nos pensées, notre élaboration, notre analyse des notions, sans être pour autant encombrés…Car il semble que de surcroît vous puissiez souffrir parfois de certaines confusions entre les performances de cet outil, votre mental, et votre sentiment de vous-même. C’est à dire que, paraît-il -pour nous c’est très curieux je l’avoue- il paraît que vous vous identifiez à cet outil en de nombreuses occasions.

Je suis donc chargé, en tant que moi-même disons une sorte de technicien de la pensée, de l’élaboration, du tri des concepts et des données dans le système où je vis, de vous apporter un paquet : paquet d’outils, paquet de méthodologie. Sachez mes très chers, que je m’exprime au nom d’un Cercle spécialisé et que donc ce paquet que je vous apporte a été constitué collectivement, et en employant des méthodes que justement vous allez recevoir au travers de ce que je vais vous transmettre.

Je sais que vous savez que je ne vais pas employer tant de mots, de phrases et d’élaborations intellectuelles – qui s’adresseraient justement à ce que nous tentons de vous aider à clarifier : votre mental.

Je sais que vous savez que je ne vais pas m’adresser à vous tant dans votre langue que de par la langue stellaire universelle que maintenant il vous est donné d’entendre de temps en temps, et que me dit-on vous comprenez déjà extrêmement bien. Car, et cela est une information que je vous donne, sachez que sa compréhension est innée dans tous les programmes constituant les corps des Êtres de cet Univers. Je sais que justement votre mental parfois peut faire blocage à cette compréhension, et vous faire croire que vous ne pouvez pas comprendre. Je précise donc bien que vous pouvez comprendre. Et si cela vous est dit en paroles c’est bien à dessein, n’est-ce pas ?

Je vais donc, mes très chers, m’adresser à vous maintenant pour vous délivrer, de façon circulaire -c’est à dire, en apparence, aléatoire- les éléments constituant ce que nous avons à vous transmettre.

En voici un :

– Transfert d’information en langue stellaire

Vient à présent ceci, qui complète avantageusement ce qui a précédé :

– Transfert d’information en langue stellaire

Ces deux premiers éléments ont donc été je dirais très techniques, un peu comme du langage de programmation dans votre science des ordinateurs. Et maintenant, nous allons passer à un autre registre d’informations que je vous laisse découvrir.

Voici, dans ce nouveau registre, un premier élément :

– Nouvel élément en langue stellaire

J’ai encore 5 éléments à vous transmettre. Nous allons prendre celui-ci pour suivre ce qui vient d’être délivré; cela semble s’imposer dans l’instant.

– Élément suivant en langue stellaire

Je sais que là, le séquencement de ces deux petits paquets probablement est un peu extrême pour.. justement pour votre mental, et que si vous êtes dans le sentiment d’une petite déstabilisation, considérez que c’est une excellente chose. Cela va permettre d’introduire avec beaucoup plus de légèreté et de facilité les données qui vont succéder à présent, mes très chers.
Je continue donc.

– Données en langue stellaire

Je dois vous rassurer en vous affirmant et en vous confirmant que tous ces éléments vont se mettre parfaitement en ordre une fois déposés. Vous n’avez donc pas à vous mettre dans une attitude de résistance ou d’inquiétude, ou d’ennui -qui est une forme de résistance- car tout cela bien évidemment non seulement a un sens, mais a une orientation extrêmement précise, fonctionnelle, rapide, efficace.

Vous devez d’ailleurs être conscients, et j’espère avec humour, qu’il n’y a que justement votre mental qui peut-être s’affole et résiste par rapport à tout ce que vous recevez à travers moi. On m’a prévenu de vous prévenir de cela.

Je vais continuer, mais à présent nous allons passer à une transmission en silence, d’ordre graphique, que vous allez donc recevoir avec une autre zone de votre cerveau. Je commence :

– Transmission graphique en silence

Voilà, fin de cette transmission-là. Avouez que ce n’était pas désagréable et peut-être même fluidifiant n’est-ce pas.
Nous allons passer à l’élément suivant. Et je vais encore choisir un élément graphique. Voici le début :

– Transmission graphique en silence

Et voilà. Nous allons donc à présent continuer, je vais donc vous transmettre le cinquième élément de la catégorie dans laquelle nous nous trouvons. Le cinquième élément restant :

– Transmission en langue stellaire

Pour ce qui concerne, mes très chers frères, ce que je viens dans ce dernier élément de vous transmettre, vous aurez peut-être remarqué la récurrence d’un son que l’on peut prononcer « Rrrrr.. » et que je vous invite vous-mêmes à répéter, car je pense que cela n’est pas difficile pour votre système vocal. Cela est important car cette configuration sonore  rassemblée dans ce son a un effet extrêmement précis d’ouverture de certains canaux et de connexions à votre usage du cœur remplaçant le mental.

Par conséquent, je me répète, pratiquez un petit peu la répétition de ce son. Je ne suis pas là pour vous enseigner une forme pour cette répétition, simplement je vous fais confiance. Et c’est dans votre intérêt.

Il me reste à présent à vous transmettre encore, de la part du cercle : j’allais dire deux formes, mais j’apprends qu’il y a un troisième élément ajouté. J’ai donc trois éléments à vous transmettre, dont deux formes, et ce sera terminé.

Voici donc le troisième élément avant les deux formes. C’est un élément silencieux, ultra-vibratoire, qui à vrai dire relève d’une technologie assez récente chez nous, et que je me réjouis véritablement de pouvoir vous transmettre, car nous sommes très heureux et fiers des résultats et des effets de cette technologie hautement vibratoire.

Je vous invite donc à détendre votre corps pour bien recevoir cet élément, dans le silence.

– Transmission silencieuse de l’élément vibratoire

Cet élément comporte un son de scellement que voici :

– Son court et puissant

Je me réjouis véritablement que nous ayons pu vous transmettre cet élément. Je n’avais pas cela dans mon programme mais c’est une magnifique surprise pour moi, et je suis très honoré d’avoir pu être le transmetteur de cela, croyez-moi.

Je n’oublie pas que j’ai encore deux formes à vous transmettre. Je laisse quelques secondes s’écouler avant.

Voici donc, mes amis, une forme que je vous invite à recevoir avec, autant que possible, votre cœur vraiment ouvert.

– Transmission de forme en silence

Je vous laisse quelques instants d’intégration avant de passer à la forme suivante..

Et à présent, je vous transmets donc cette seconde forme. Cette fois, je vous invite à laisser s’ouvrir de votre mieux la partie sacrée de votre corps, sacrée du mot ‘sacrum’ dans votre langue.

– Transmission de forme en silence

A ce point, je vous informe que cette dernière forme est en quelque sorte auto-générante, que par conséquent elle n’a pas véritablement de clôture dans sa transmission et que ce qui s’est installé là, va continuer, non pas de façon dérangeante, mais de façon fluide et naturelle, à se déployer, à se construire – parfois même de façon individualisée.

Vous n’avez encore une fois rien à constater avec votre outil mental, mes très chers, souvenez-vous en.

Je me réjouis donc d’avoir pu réaliser cette transmission car il est vrai que ma timidité m’a gêné au démarrage (et cela n’est qu’un petit souci personnel dont je ne devaris même pas vous parler).

Il me reste maintenant à laisser la place pour quelques instants à l’un des participants de notre cercle, qui se réjouit de pouvoir vous transmettre un petit chant de clôture. Et moi, je vous salue. Mon nom : Ashan, j’habite un des astres, si l’on peut dire astre -je ne sais pas à vrai dire comment nommer dans votre langue ce que j’habite- dans la configuration stellaire des Pléiades.

Voici donc le chant de clôture annoncé :

– Chant de clôture en langue stellaire

via Christine Anne K. le 24/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.