Cercle de 144, du 5 septembre.

lien pour écoute de cette canalisation : http://vimeo.com/28679846
Chant stellaire.

Amis et frères et soeurs de Terre, bienvenue dans notre cercle.

Nous sommes réunis au nombre de 144, parmi lesquels des êtres émanant de différentes localisations et 24 terriens, dont la plupart sont fort éloignés de ce canal, et sans aucun contact disons d’amitié, de connaissance ou autre, au sens où vous l’entendez bien sûr – car bien évidemment, faire partie d’un même cercle est automatiquement un état d’amitié, de connaissance et d’interaction.

Le thème et l’objectif de ce cercle aujourd’hui sont de mieux réaliser les connections précises d’une forme géométrique à laquelle beaucoup d’entre vous participent, et beaucoup d’entre nous aussi. Cette forme s’inscrit dans la gestion des chartes sonores telles qu’elles ont été présentées à vous, il y a quelques jours par l’intervenant nommé Aléanndor de Véga II,

Nous avons donc aujourd’hui en tant que cercle à concevoir et harmoniser et optimiser les flux de circulation de données dans cette géométrie – dont le nom n’est pas disons trouvable dans votre langage, car elle est d’une forme de complexité qui outrepasse vos représentations, bien qu’elle soit fort simple en réalité… Quelqu’un me souffle dans le cercle qu’on pourrait même dire qu’au contraire elle est d’une forme de simplicité qui outrepasse vos représentations. Merci de cette intervention.

Nous allons donc d’emblée, car c’est suggéré par cet intervenant, écouter chanter cette géométrie. Cela, pour les terriens, dans le silence de vos coeurs.

Silence

Ainsi que plusieurs d’entre nous sont en train de l’exprimer télépathiquement, nous entendons dans les chants de cette géométrie, quelques points de dissonance ou de circulation non optimale des vibrations des sons et des informations. Nous allons donc essayer d’établir une certaine analyse de cela en écoutant les observations de tous les participants du cercle qui auront à partager une observation précise.

Interventions en langage stellaire

Je suis, moi le facilitateur de ce cercle, parlant par la voie de ce canal humain, en train de collecter l’ensemble des interventions, dont quelques-unes ont été audibles, et d’autres sont des transmissions graphiques ou bien télépathiques ou bien vibratoires par d’autres formes d’outils….

Nous avons donc à ce que j’entends, à peu près cinq types d’observations -cela est une remarque synthétique de ma part…Nous allons donc à présent, si vous le voulez bien, chercher la relation entre ces cinq catégories d’éléments, afin d’établir ce que l’on peut appeler des ponts, des passerelles ou des renvois.

Intervention en langage stellaire

Merci pour cette synthèse fort bien présentée. Y en a-t-il d’autres ?

…Voici également donc une synthèse intéressante, d’autant que ces observations proviennent d’un tout autre niveau de perception; je remercie son auteur.

…Voici que nous avons une synthèse numérique également. Il y a donc un certain nombre de données chiffrées et de codes numériques, qui représentent de fait l’analyse également très pertinente de ce qui a été observé, et qui proposent déjà une forme numérique de solution.

Y a-t-il d’autres interventions ? J’en ai compté environ soixante..

Je rappelle à ceux qui ne sont pas encore familiers, que dans un cercle, tous les participants ne sont pas tenus d’intervenir. Simplement, certains ne font qu’être présents, et ainsi amplifier ou faciliter, ou alchimiser ce qui s’échange et ce qui se produit. Par conséquent, ces 60…64…68 interventions sont déjà un nombre très conséquent de contributions. Et la qualité de réception produite par le reste des participants non intervenants est actuellement d’une grande et belle vibration.

…Nous avons donc également là à présent une synthèse précisément de ce qui est écouté, qui est émise de façon  sonore, dans ces gammes de sons qui restent silencieuses pour les oreilles terrestres. Je demanderai au frère qui émet ces sons de ralentir un peu, car je pense que la fréquence est difficile à supporter pour certaines personnes.

Nous avons parfaitement compris, c’est bien.

Y a-t-il des remarques à présent ?
J’entends que nous avons un consensus assez clair et que les trois propositions de solutions et d’avancées qui ont été mises à jour paraissent être satisfaisantes pour tous les participants.
Ai-je oublié une remarque, contradictoire par exemple ?

Intervention en langage stellaire

Merci infiniment pour cet ajout. Voilà qui effectivement va rehausser de façon simple et élégante le niveau de solution(s) qui a été envisagé jusqu’à maintenant.

Je vous propose maintenant, à nous tous qui sommes 144, de méditer quelques instants, dans nos coeurs, afin que cette géométrie dont nous nous occupons, déploie sa meilleure résonance à partir de toutes celles que nos coeurs vont partager.

Silence 

Je vous laisse continuer et je vais répondre à une petite question que j’ai entendue de la part d’un de nos participants terriens, au sujet des coeurs. Il semble que cette personne se demande qu’est-ce que c’est que le coeur pour un être stellaire, qui n’a pas un corps humain. Et bien cela est très simple : quand je parle de nos coeurs, il s’agit de la partie de nos corps qui est la plus vibrante avec la Source, avec la Lumière, et qui est la plus émettrice-réceptrice des vibrations les plus hautes, les plus pures et les plus génératrices de vie. Chacun des participants de ce cercle est doté d’un coeur, mes amis. Et c’est la beauté de cette réunion de tous ces coeurs qui est en train de constituer, au centre du cercle, un petit joyau sonore que nous allons soigneusement et précieusement employer, pour l’optimisation de cette forme dont je vous ai parlé au début de notre réunion.

Interventions en langage stellaire

Nous allons donc maintenant continuer en mettant très précisément en cercle, et en phase, nos intelligences dans l’Un. Il ne s’agit pas que qui que ce soit mette en valeur son intelligence individuelle et fragmentée, mais que l’ensemble de nos intelligences avec toutes leurs contributions individuelles s’unissent, dans cette intelligence Une qui est la force de ce cercle. Cela est un autre niveau que celui des coeurs, et il est complémentaire. Nous allons donc, avec cette contribution du cercle des intelligences, arriver à parfaire ce qui pourrait avoir à l’être dans ce que nous avons déjà élaboré ensemble. Il va de soi que dans notre démarche, l’intelligence est au Service : au service du Coeur, au service de la Lumière, au service de l’Un.

Silence

L’un de nos participants est en train d’émettre le fait que ce qui est en train d’être élaboré est certes très beau, et pourrait être certainement un peu simplifié – et je suis d’accord. Nous allons donc oeuvrer en ce sens : si quelques-uns se sentent plus aptes à réaliser cette simplification?…

Silence

Chant stellaire

A présent que ce travail en cours est en train de prendre forme et que, d’après ce que j’entends, il y a un accord productif entre les participants pour ce qui s’est fait jour à travers nous tous; je vais vérifier que cet accord est suffisamment harmonieux -ou même, qui sait, parfaitement. Bien, c’est le cas.

Nous allons donc terminer notre réunion en laissant ce travail se poursuivre et s’achever, car je le rappelle à nos amis terriens : le travail du cercle se continue jusqu’à ce qu’il soit terminé, que les participants restent réunis ou non formellement, nous restons tous connectés mais de façon disons plus libre (pour employer un de vos mots que vous aimez bien).

Je vais donc moi, facilitateur, organisateur de ce cercle, phrase en langage stellaire, clôturer cette réunion en vous remerciant de la qualité de votre participation.

Voici le son de clôture.
Son

Ce cercle à présent est clôturé. Je vous remercie. Nous nous retirons.

Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 05/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 


Questions/Réponses – n°32

 

-Session de questions-réponses qui fait suite à l’intervention d’Orionis du 02 septembre-

Concernant ces sons transmis, qui nous paraissent forts et très puissants et avec une difficulté d’intégration, est-ce qu’il y aurait un conseil ?

Je reconnais, nous reconnaissons, bien aimée, que la puissance de ces sons outrepasse un peu ce que vous avez l’habitude de recevoir. Il est recommandé d’employer le miel et l’eau comme en d’autres occasions.
Par ailleurs, nous te suggérons également, par la plante de tes pieds, de connecter et d’évacuer tout à la fois (disons par de petits tapotements brefs : tu trouveras) la puissance de ces sons : il s’agit donc à la fois de les envoyer dans la terre et de se relier au fait que la terre les porte, dans un échange dynamique.

Je pense qu’également si par hasard il y a un phénomène de type mal de tête ou congestion, vous pouvez poser vos deux mains sur vos tempes, au-dessus des oreilles disons ou à un endroit qui vous convient, avec une légère pression, tout en vous connectant à la plante de vos pieds pour établir ce contact, un peu comme un courant électrique avec la terre, et ainsi dégager la pression qu’il peut y avoir au niveau de votre tête (si cela est le cas).
J’espère que ces conseils te suffiront. Il s’agit de recommandations très simples, mais elles devraient être tout à fait efficaces.

 

 J’aurai une question aussi sur ces sons. Ne pas les avoir entendus signifierait-il ne pas les recevoir ? …Et en même temps, je ressentais des crampes et des douleurs dans le corps -douleur physique- mais aucune écoute, aucune entente de ces sons précisément.

Bien aimé, ces sons sont transmis dans le silence et sont silencieux dans vos oreilles. Vous avez été il y a quelques temps informés, et en quelque sorte rapidement formés à l’écoute intérieure des sons intérieurs. Nous sommes dans ce registre-là. Que par conséquent ta conscience ordinaire doute d’avoir entendu quoi que ce soit est parfaitement naturel, puisque tes oreilles n’ont rien entendu. Néanmoins sois assurée que tu as entendu ces sons. La preuve en est que ces douleurs physiques dont tu fais état sont une sorte de marqueur, certainement peut-être aussi de ta résistance, mais également du pouvoir de ces sons, qui peut-être ont sollicité dans certaines zones de ton corps des points de blocage encore non conscientisés ou non résolus. Je t’invite donc à t’apaiser et à boire de l’eau avec du miel et à faire les gestes qui viennent d’être recommandés, car ne crois pas un instant que tu n’aies pas entendu ces sons, très aimé.

 

Je voudrais demander quel est le type d’interaction entre ces grilles -ces différentes grilles, grilles de Lumière, grille des adultes, charte sonore d’ailleurs aussi- dont il nous a été parlé, et les cercles, donc les cercles d’intelligence collective auquel nous avons appris à nous relier? Je suppose qu’il y a certaines formes d’interaction. Est-ce qu’on peut avoir un commentaire là-dessus ?

Bien aimée, il est bien clair et évident que toutes ces géométries, toutes ces structures, toutes ces formes d’interactions, non seulement sont concomitantes mais également ont certaines formes d’interaction. En ce qui concerne en l’occurrence l’interaction avec les cercles, celle-ci pourrait être dite un peu aléatoire car les cercles sont libres, et votre appartenance à chacun à tel ou tel cercle, ou à tel ou tel nombre de cercles, est une donnée individuelle. Mais il est clair qu’à partir du moment où vous êtes, disons membre, ou relié à un ou plusieurs cercles, il y a nécessairement interaction avec votre présence dans la grille dont il a été question. Cela n’implique pas que le cercle soit agissant sur votre place dans cette grille, mais cela implique en revanche que le cercle est informé. Et que si ce cercle par exemple comportait plusieurs individus amplificateurs de la grille de Lumière des enfants, cela stabiliserait et enrichirait non seulement ces amplifications, mais la qualité vibratoire et de Lumière de l’ensemble de ces dispositifs – car il ne peut y avoir distorsion entre des formes qui sont des formes de Lumière, et qui sont pratiquées dans la conscience Véritable Illimitée. Par ailleurs la notion de cercle est toujours importante à rappeler car il importe qu’effectivement vous ayez conscience, à tout instant dirais-je, de la réalité de cette possibilité pour vous. Et le fait d’être connecté à l’intelligence collective ne peut bien sûr que vous aider et amplifier vos capacités dans tout ce que vous êtes, dans tout ce que vous faites, dans tous vos services, et dans vos interactions les uns avec les autres. Amen.

 

Question : Orionis, à son arrivée, nous a dit très distinctement que c’était lui sans filtre et sans auxiliaire. Quelle est l’explication ou la raison de ce changement, de cette nouvelle possibilité – ce qui n’était pas réalisable avant- ?

Très chers , cette explication ne peut être délivrée dans ce qui fait appel à votre mental. On pourrait dire cependant que votre évolution actuelle permet cela, mais je ne saurais fournir d’autres explications en termes de langage tel que vous le pratiquez. Je peux ajouter ceci :  (longue phrase en langue stellaire)…. J’espère avoir répondu.

 

 

via Christine Anne K. le 02/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Orionis – n°19

 

 

Très aimés, fils et filles de l’Un. Je vous salue. Vous me connaissez, je suis Orionis, grand concepteur et architecte dans cet Univers. Je me présente en ce jour sans passer par aucun auxiliaire, ni aucun filtre. Je vous transmets ma vibration :

Transmission en silence

Il importe que vous intégriez cette vibration, avant d’écouter mes paroles par la voix de ce canal.

Transmission en silence

Ma vibration, que vous recevez actuellement, est cependant divisée en plusieurs brins – ce qui permet que vous puissiez la recevoir dans votre corps, dans votre mental, dans votre lumière. Cela afin de vous permettre de déverrouiller en vous une ou deux clés, pas davantage en ce jour.

Transmission en silence

…Si cette vibration est trop forte pour vous, je vous invite à réunir à chaque main votre pouce et votre index (formant ainsi un petit cercle). Vous connaissez ce geste, je crois, par le yoga.

Transmission en silence

Je vais donc vous parler. Nous allons ensemble parcourir, explorer un domaine que je n’ai pas encore abordé. Il s’agit de l’enfance.

Transmission en silence

Dans ce silence, je suis en train de vous transmettre des données sous forme de graphismes, d’écriture céleste, qui s’impriment directement dans les zones cérébrales qui vous connectent à votre mental supérieur. Il importe que vous intégriez ces données, avant toute chose au cours de cette intervention.

Transmission en silence

Comme vous le savez donc, l’enfance est la forme qu’adopte une vie dans ses débuts, et particulièrement, non seulement dans votre forme humaine mais dans d’autres formes de corps existant dans les diverses localisations de cet Univers, et d’autres. Vous avez actuellement sur votre planète de nombreux enfants et de nombreuses naissances. Et beaucoup d’entre vous sont conscients que les enfants qui aujourd’hui habitent, viennent sur la Terre, sont considérés comme spéciaux par ceux qui les observent et qui acceptent de reconnaître cela.

Il y a déjà disons environ 2-3 générations, qu’ont commencé à être incarnés dans vos corps des êtres, qui certes pouvaient avoir déjà été incarnés, mais qui ont bénéficié d’aménagements et d’améliorations dans leurs capacités de Conscience, de Vérité, de Lumière, d’Intelligence, de connexion à la Source. Il y a ainsi eu des précurseurs, et peu à peu une augmentation des nombres et des capacités. Actuellement donc la totalité des enfants qui s’incarnent sont de la nature que je viens d’exposer. Cela est important car la vibration et la qualité d’Etre et de Lumière qu’ainsi ils apportent, sont absolument vitales dans le processus d’évolution que vous traversez tous, et que traverse cette planète, qui sans eux n’aurait pu probablement atteindre les exigences vibratoires qui étaient requises pour un bon processus ascensionnel.

Je ne viens pas vous parler d’éducation, quoi que ce sujet de l’éducation de ces enfants soit extrêmement important. Je ne viens pas non plus redoubler ce que l’enfant Elohim Istirulwah vous a transmis par ce canal, il y a quelques temps. Je viens en ce jour attirer votre attention sur l’extrême importance du fait que ces enfants qui vous entourent, dans l’écrasante majorité, sont des porteurs de Lumière en pleine activité. Et qu’actuellement, ils reçoivent ou ont reçu des données supplémentaires de Lumière, qui pourrait-on dire augmentent leur capacité -mais ce n’est pas en termes quantitatifs qu’il est important de s’intéresser à cela. Ces adjonctions de Lumière permettent la mise en place de nouvelles grilles de Lumière qui ont de nouvelles formes, autour de votre planète, d’une part assez proches, et d’autre part plus lointaines. Il y a donc bien évidemment (comme vous le savez déjà) un certain nombre de grilles, et de grilles magnétiques également, dont certaines ont reçu des modifications non seulement de champ mais de forme récemment. Mais ces nouvelles grilles de Lumière dont la mise en place repose sur la présence des enfants, sont une donnée dont je vous informe aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de la même grille que la Charte sonore qui vous a été indiquée par votre ami Aléanndor de Véga il y a quelques jours. Mais bien évidemment ces différents systèmes, ces différentes formes, non seulement se complètent mais interagissent de façon construite et harmonieuse.

Le fait que les enfants soient porteurs de l’installation de ces grilles de Lumière, a pour conséquence peut-être une certaine difficulté des éducateurs et des parents à comprendre certains phénomènes (mais encore une fois, je ne suis pas venu vous parler d’éducation). Je demande simplement en passant -et cela a été fait par d’autres que moi auparavant- que les parents et éducateurs soient ouverts et compréhensifs à ce qui peut les dérouter. Mais je sais que l’amour est présent chez la plupart d’entre eux, et leur permet cette ouverture en général.

Le fait donc que les enfants soient porteurs de l’installation de ces grilles doit être également considérée par vous comme un élément de révélation, qui vous concerne aussi, au sens où vous êtes, vous, des résonateurs et des amplificateurs de cela. Et c’est là que mon intervention s’adresse à vous, car j’aimerais que vous développiez cette conscience, cette connaissance d’être des résonateurs et des amplificateurs de cette grille de Lumière déployée par les enfants, car cela est important pour leur harmonie… Il y a quelques jours il vous a été proposé, pour certains d’entre vous, de vous associer dans une forme géométrique assez simple, qui est le tétraèdre, à des groupes d’êtres stellaires qui agissent sur votre planète actuellement. Et bien aujourd’hui je vous invite à considérer que vous avez également une place précise et géométrique, dans l’installation de ces grilles de Lumière. Vous avez donc, par votre coeur et par votre intelligence supérieure, à reconnaître la nécessité simple -et heureuse je présume- de vous relier au moins à un enfant et de lui servir d’amplificateur et de résonateur.

Vous pouvez en réalité vous relier à plusieurs enfants, mais cela n’est pas, comment dire, une nécessité, au sens où la recherche de la quantité n’est pas la priorité. La priorité est d’être un bon amplificateur, un bon résonateur. Pour cela, je vais vous transmettre à nouveau, comme je l’ai fait au début de cette intervention, des données en silence, à nouveau dans cette forme d’écriture et de graphisme que votre cerveau et votre intelligence supérieure savent parfaitement recevoir vibratoirement. Je vous demande simplement de les accueillir avec soin.

Transmission en silence

Je vous invite à vous représenter la forme d’un carré par visualisation, afin de donner un cadre à ces données. Cela vous aidera et aidera les processus dont je n’ai pas tout à fait fini de vous parler.
Vous pouvez également -et cela est une option, pour ceux à qui cela convient davantage- mettre ces données dans une pyramide, c’est-à-dire que ce carré se déploie vers un sommet, formant une pyramide. Mais de mon point de vue, la forme du carré est suffisante.

Je vous rappelle que ce sont des données graphiques : donc vous pouvez même imaginer qu’à l’intérieur d’un carré sont accumulés des signes, des courbes en grande quantité -même superposés les uns sur les autres, cela n’a pas d’importance. Ce qui compte c’est leur organisation en vous. Cela est à vrai dire un mode de transmission vibratoire assez courant, qui je le sais est connu par certains.

Transmission en silence

Vous êtes donc, avec ces données, équipés -je n’hésite pas à employer ce mot- pour tenir votre place d’amplificateur et de résonateur, auprès d’un ou plusieurs enfants…

Je vais préciser un petit peu le mode de relations auquel je fais allusion. Considérez d’abord, que lorsque je dis un enfant, cet âge s’étend de 0 à 12 ou 13 ans dans l’état actuel de ce qui est. Cela ne signifie pas que les êtres plus âgés n’ont pas de capacités -car nous savons tous, ainsi que je l’ai dit au début, qu’ils sont fort nombreux à avoir de grandes capacités- mais ce travail de Lumière est dévolu aux enfants de cette tranche d’âge.

Ces enfants peuvent être vos propres enfants, petits enfants, ou des enfants proches de vous, avec lesquels vous avez une relation de confiance -je pourrais dire de complicité. Il importe que vos regards réciproques soient confiants et lumineux, et que vos coeurs vibrent ensemble assez souvent, pour que cette Lumière se propage et fasse son travail… De même que les enfants ont besoin d’être encadrés, supportés, nourris, protégés et éduqués par les adultes : de la même manière, les enfants ont besoin de vous pour amplifier cette Lumière qu’ils portent. C’est donc un rôle d’adulte aimant, compréhensif et actif qui vous est demandé, tout simplement.

La mise en place de ces grilles de Lumière a démarré depuis quelques semaines. Et l’entrée de votre système solaire dans l’influence directe du soleil central et des cycles pléiadiens, est relativement concomitante avec ce début dont je parle. Et ce processus est appelé à continuer à se construire et à construire ces fameuses grilles pendant encore un temps qui, je dirais, s’étend sur quelques semaines. Après, c’est une question de co-création : après cela peut aller très vite, cela peut aller moins vite, justement en fonction de votre collaboration et de quelques autres facteurs environnementaux -dont je ne tiens pas à vous informer pour ne pas vous encombrer et ne pas solliciter vos capacités de bloquer les choses dans trop de mental, d’explications ou d’anxiété.

Nous allons donc maintenant pour parfaire tout cela, installer pour vous-mêmes les éléments de construction d’une grille – une autre, qui va vous permettre disons d’être mieux reliés les uns aux autres dans ce travail. Il s’agirait donc plutôt d’une grille qui concerne les adultes. (C’est très simplificateur de le dire comme ça, mais c’est approprié dans le contexte que j’expose.) Vous allez donc recevoir intérieurement trois sons pour la meilleure constitution de cette grille que j’appelle en cet instant : la grille des adultes.

Voici le premier son.

Transmission vibratoire silencieuse

Je vous conseille de boire de l’eau après cette intervention, pour mieux intégrer tout ce qui vous est transmis.

Transmission

…Je vais vous transmettre le deuxième son à présent.

Transmission

Ne bloquez pas votre respiration en recevant ces sons.
…Je vais vous transmettre le troisième.

Transmission

Pour mieux engrammer ce trio de sons je vous propose, encore par l’outil de la visualisation (qui est assez facile pour votre mental quotidien à employer) de visualiser sur une portée musicale, ou sans portée musicale, cette forme qui s’appelle la « clé de fa » -et qui n’est donc pas la « clé de sol », que vous avez déjà employée dans un autre contexte je crois… Donnez donc à votre mental l’information que ces trois sons sont disposés sur une portée encadrée par cette clé musicale.
-Je demande aux musiciens de ne pas chercher à analyser cela en termes musicaux classiques, cela n’est pas intéressant, cela n’est pas juste. Il s’agit simplement de l’emploi d’un symbole et d’une forme.-

Je vais simplement à présent vous inviter, mes très aimés, enfants de la Terre, enfants de l’Un, enfants de la Source, Porteurs de Lumière, à laisse vibrer dans votre coeur tout l’Amour authentique et lumineux que vous avez pour l’enfant, pour les enfants, ou pour un certain enfant, ou pour vous-même en tant qu’enfant : vous avez le choix en cet instant de la nature de l’intention que vous employez mais contactez, faites vivre, illuminez, en cet instant, cette vibration très définie dans votre coeur, pour qu’elle s’associe au travail d’engrammage d’informations et de données que nous venons ensemble de faire. C’est la dernière partie et elle est de la plus haute importance.

Silence, vibration collective

Soyons clair sur le fait que ce je sollicite en cet instant auprès de vous en tant qu’amour pour les enfants, est votre amour terrestre. C’est aussi bien sûr votre amour authentique d’Être à Être, mais il y a immanquablement cette petite partie un peu émotionnelle, qui nous est encore utile pour mieux repérer et mettre en place ce travail.

Je vais vous apporter un ou deux derniers éléments. Le premier est une mis en garde. Je vous ai parlé de Lumière et de grilles de Lumière, je vous demande de ne pas tomber dans l’écueil consistant à imaginer des lumières colorées, comme cela s’est beaucoup pratiqué il y a quelques années, et se pratique encore, de façon erronée. La Lumière dont je parle n’est ni blanche ni dorée, ni verte ni bleue ni rose, ni quoi que ce soit. La Lumière dont je parle n’a pas de couleur. Cette Lumière est Vérité, Amour, Authenticité. Cette Lumière est Joie. Cette Lumière est bien plus puissante que tout ce que vous pouvez imaginer.

Je tiens également à vous recommander de maintenir l’authenticité de ce message, si vous en parlez, et de faire en sorte que cela soit véritablement bien compris, et non pas distordu par des conversations, disons trop rapides, ou bien complaisantes. Il n’y a aucune complaisance à avoir dans cette tâche et cette responsabilité – ni envers vous-même, ni envers les enfants, ni envers la planète. La complaisance n’est pas de mise : il s’agit de Service et d’Authenticité. Vous n’avez pas à vous glorifier de ce que vous faites. Vous n’avez pas à vous complaire à le faire. Vous avez simplement à être qui vous êtes et à votre place. Cela est votre Lumière, cela est votre Droiture, cela est votre Être, cela est votre Vérité.

Parler d’enfance n’invite pas : ni à la mièvrerie, ni à la complaisance, ni aux illusions de l’égo consistant à se prendre pour un protecteur ou un être supérieur. Vous êtes ce que vous êtes, et vos enfants sont ce qu’ils sont, c’est une collaboration. Que cela soit clair!

Je vous remercie mes très aimés, et je me réjouis de sentir votre compréhension, de constater votre motivation et d’observer la qualité de votre évolution, tant individuelle que collective.

Je vous invite à continuer. Je vous salue. Je suis Orionis et vous me connaissez.
Alleluiah


 

 

via Christine Anne K. le 02/09/2011 

 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions/Réponses – n°29

 

ceci fait directement suite et référence à l’intervention de Kerim Hel Ak Ind’a Ish des Pléiades

 

 

Dans nos relations les uns avec les autres, est-ce que ce système de cercle fonctionne aussi ?

Vous pouvez le faire fonctionner ainsi, ce qui peut vous élever au-dessus de certains désagréments de relations parfois trop duelles, ou triangulaires par exemple; ou de tous les modèles qui peuvent créer des tensions. La fonction du cercle est parfaitement harmonisante… Le nombre de places que l’on pose sur un cercle est relativement infini, mais disons qu’un minimum de huit est une excellente formule pour les relations.

 

Un huit qui symbolise l’infini ?

Le huit est un nombre, et l’ensemble des géométries que vous dites sacrées, les géométries célestes et cosmiques, fonctionnent sur des bases numériques. Le symbole de l’infini est certes un huit renversé, mais c’est un symbole et ce n’est pas un nombre. J’espère que la différence est claire pour toi ,mais j’en suis sûr. Par ailleurs cet exemple de huit n’est qu’une possibilité car il y a des combinaisons à base 3, à base 4, etc. des combinaisons à base 9… Donc là je vous propose une combinaison à base 8. Il peut y avoir des combinaisons à base 72 aussi bien – mais cela ferait un grand nombre…Je sais d’ailleurs que certains d’entre vous participent à un grand groupe d’individus, et que vous pourriez jouer à placer ce grand groupe en cercle, et le nombre que vous êtes  (je ne le connais pas exactement ) peut certainement et bien évidemment se disposer sur un tel cercle.

 

Comment fonctionnent les polarités sur un tel cercle ? Est-ce les points diamétralement opposés qui sont en polarité, ou est-ce plus « sophistiqué » ?

On pourrait dire cela, ma très chère : c’est effectivement une notion basique de polarité. Mais en réalité -et quoique je vous invite peut-être à commencer à vous représenter les choses dans le cadre de cette notion basique, pour vous entraîner, disons- mais donc en réalité la disposition des polarités n’est pas forcément sur des lignes diamétrales mais elles peuvent être posées sur des lignes plus courtes… Et il arrive que les polarités installées entre les positions qui font le pourtour d’un tel cercle, créent elles-mêmes, à l’intérieur d’un même cercle, et de même qu’en votre géométrie plane, une forme.

…Prenons par exemple un octaèdre, puisque nous avons parlé d’un cercle à huit positions, et que les polarités en ce cas peuvent se distribuer non seulement en face à face mais également dans des lignes annexes (obliques par exemple, etc.) Je vous invite donc pour vous entraîner à rester dans la notion basique des polarités face à face pour commencer; mais vous apprendrez très rapidement à entendre -et à ressentir, et à utiliser- le fait que les polarités sont un peu plus variées.

 

Serait-il judicieux d’introduire un pilier de lumière au milieu du cercle ?

Ma très chère soeur, je ne sais pas  bien ce que tu appelles un pilier de lumière. Je pense que c’est une notion qui certes appartient au langage du troisième oeil de votre matrice, et qui je pense s’applique également à des situations énergétiques de Lumière, qui certes existent mais que je ne saurais véritablement appeler un pilier. On pourrait peut-être parler d’un couloir ou d’une colonne…

Le sens de ta question ne m’échappe pas. Le cercle en soi ne nécessite pas qu’on y rajoute un dispositif supplémentaire. Si ce dispositif a un sens là où il doit être, c’est une information autre. La combinatoire de plusieurs formes n’est évidemment pas interdite, mais elle répond à des objectifs non seulement d’intentions et de bonnes intentions, mais également à des contraintes numériques et harmoniques. Ainsi je ne vous encourage pas au bricolage dans l’état actuel de vos capacités et de vos connaissances. Je vous invite donc à vous abstenir, ma très chère, dans l’état actuel des choses, de vouloir pratiquer tout type de bricolage de ce genre. Quand vous aurez acquis plus d’expérience, les choses seront différentes. Je te remercie de ta question.

 

…Puisqu’une autre question ne vient pas, je vais y faire réponse quand même. Dans l’absence de formulation de cette question, la réponse est néanmoins celle-ci :

Les positions en cercle dont je vous parle sont fondées, ainsi que je l’ai dit, sur des relations harmoniques qui les sous-tendent. Il y a donc un usage des sons, comme vous l’avez certainement et immanquablement remarqué dans la transmission. Sachez que vous ne devez pas considérer par conséquent l’usage d’un cercle, ainsi que je vous l’ai suggéré, comme une notion intellectuelle, mais bien comme une notion autant géométrique, que numérique, que sonore, et cela est fort important : il ne peut pas y avoir de forme de ce type sans qu’elle soit parcourue par des fréquences sonores. Si donc vous vous extrayez des fréquences qui sont des fréquences sonores véritables pour vous poser dans des fréquences strictement mentales, vos cercles n’ont pas de vie, ils sont des illusions. Cela est fort important car je ne vous invite pas à élaborer des cercles illusoires, mes très chers.

 

…Je continue puisqu’il n’y a pas de question suite à cette dernière intervention. Comment, me direz-vous, pratiquer ces sons dans un cercle ?

Eh bien, sachez que chacun d’entre vous est un émetteur sonore, non seulement avec votre voix et avec votre voix subtile, mais également par vos fréquences naturelles. Il importe que vous soyez à l’écoute de tous ces sons c’est-à-dire de ceux que vous entendez avec vos oreilles et de ceux que vous n’entendez qu’avec votre écoute subtile et votre écoute fréquentielle : cela pour l’harmonie générale et le véritable fonctionnement harmonique, sonore et numérique de ces formes que nous vous proposons d’adopter. Je sais que cette dernière série de phrases reste assez théorique, mais c’est qu’il vous appartient de les expérimenter dans votre niveau de réalité et dans ce que sont vos corps. Je ne peux vous livrer que cette base théorique car il vous appartient de mettre cela en pratique, et je ne suis pas un instructeur suffisamment compétent et expérimenté en le domaine qui concerne vos corps et votre espace.

 

Je vous remercie de votre attention et me réjouis encore une fois de votre participation. Je vais me retirer. Je me nomme donc Kerim Hel Ak et je viens, ainsi que je l’ai dit, des Pléiades. Alleluiah.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Henoch An : Généticiens et Scientifiques Eclairés de Sirius C

 

Texte reçu de Henoch An de Sirius C :

 

Karouz Ash Hün, Azur.  Amis de la Terre, vous avez en ce temps de mutations deux aspects de votre choix à considérer : le premier concerne vos extra-voyages vers les autres plans et lieux cosmiques lors de vos sommeils – dormants ou lucides ; le second concerne votre patrimoine génétique individuel et collectif qui s’enrichit de nombreuses nouvelles données – qu’elles soient reconstituées ou véritablement neuves.

Vous avez donc dans le premier cas à considérer votre réelle et véritable capacité à rencontrer d’autres sphères de conscience et d’autres zones de vie évoluée et consciente, et à vous préparer à une réelle entrée en votre conscience éveillée de ces aptitudes et capacités vous permettant d’être pleinement participants de la Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle.

Le choix en cet aspect premier consiste à accepter cela dans la Lumière de l’Un qui est en vous et à en faire un véritable tremplin d’évolution individuelle et collective; au lieu de craindre ou de résister à ces ouvertures – en choisissant alors de demeurer limités à ce que vous ne voulez pas voir changer ou disparaitre : ce qui vous prive de participer pleinement et activement à cette Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle, et vous « pétrifie » en quelque sorte dans un chemin routinier et aveugle… Ceci est le premier aspect de votre choix.

Le second aspect du choix est concomitant : votre patrimoine génétique enrichi -en quantité disons phénoménale- de nombreuses données neuves ou reconstituées, participe de cet éveil de vos consciences et capacités et ainsi vous ouvre ces possibilités -non seulement de voyager et participer comme il vient d’être dit- mais d’être de plus en plus pleinement, en tant que corps éternel de lumière dans le palpitement de votre reliance à la Source Une, des véhicules complets et opérationnels de cette Lumière, s’intégrant dans l’Harmonie active, Une dans sa multi-géométrie sonore et vivante, qui sous-tend la véritable réalité des univers et des multi-dimensions à laquelle indéfectiblement vous appartenez.

Votre choix ici consiste donc à accepter également cet accroissement de données en vous, lesquelles ont également pour effet de rendre obsolètes ou « déconnectées » certaines aptitudes jusque-là ordinaires, disons, de vie terrestre matérielle et mentale – employées dans votre gestion de vos limitations, et de votre survie limitée à une conscience craintive et abreuvée d’illusions imposées à vos êtres privés de leur véritables capacités… Il importe donc que par cette acceptation vous choisissiez réellement de franchir le Seuil de ce que vous pouvez être -individuellement certes mais aussi et surtout collectivement.

Si ces choix se produisent dans l’acceptation et la joie d’être ce que vous êtes, alors votre planète entière aura facilité à se transmuter sans résistance et en moindres difficultés – Ces choix impliquent un certain saut de conscience car il s’agit en quelque sorte de passer d’un état plus passif à un état plus actif en ce que vous êtes et pouvez être de par l’état présent de votre évolution individuelle et collective. Amen

Henoch-An du Haut Conseil des Généticiens et Scientifiques éclairés de Sirius C- dans la Lumière Une et indivisible de la Source. Alléluia

 

– Quels conseils pour réaliser – individuellement et collectivement – le saut de conscience nous faisant passer d’état passif à état actif tel que c’est proposé par Henoch An ?

1. Renoncer à être des robots de votre propre vie en étant pleinement conscients de tout ce que vous traversez, faites, échangez, jouez…etc. Cela n’est pas juste une attitude psychologique mais un véritable engagement de conscience éclairée et du coeur, qui implique une attention constante. Ceci vous permettra de reconnaître ce qui est obsolète ou limité en vous, et de rendre vivace et actif le capital de vos capacités neuves ou rénovées.

2. Chanter votre être en conscience, chanter votre participation harmonique à tout ce qui vit et où votre place et votre action sont invitées à se conscientiser. Il s’agit bien de chanter avec des sons, ce n’est pas une métaphore : et ces sons – spontanés- et cette musicalité vécue par les structures du corps, activent sans mentalisation votre participation en tant qu’êtres à ce qui est et ce qui se fait. Alleluia.

 

– L’état « plus actif » dont il est question : qu’est-ce que c’est?

Il s’agit comme il a été dit de votre participation pleine, entière et activement consciente à la réalisation de tâches de Lumière qui sont collectives, construites en réseaux complexes – réseaux de Lumière  et de Sons principalement, structurés fréquemment sur des algorithmes que vous nommez Géométries Sacrées mais qui sont infiniment plus vivaces et complexes que ce que votre niveau conscient terrestre actuel de connaissances peut entrevoir. Cette participation est Service, se fait dans la Joie et la Simplicité, et ne repose pas sur un projet personnel de votre part mais bien davantage sur votre abandon de toute volonté personnelle et de tout besoin de contrôle. Ces tâches de Lumière sont multiples car telle est la Vie de votre Univers; et au niveau subtil de votre conscience élargie vous les reconnaissez et les connaissez…Il ne peut y avoir d’autre explication en langage mental en cet instant car ce serait limitant. Alleluia.

 

– Nous percevons dans ce message de Henoch An une transmission au delà des mots qui est spécifique : que pouvons nous en savoir ?

Il y a effectivement dans ce texte l’insertion « arachnéenne » multilignes de deux séries de spécifiques de codes vibratoires, qui vont directement se glisser dans quelques éléments structurels et points précis de votre système d’ADN, non pas au plan physiologique, mais au plan de votre conscience de vous-même en tant que personne ainsi qu’en tant qu’entité lumineuse. Ces « ajouts » ou améliorations rénovantes ont pour but de vous aider à vous affranchir de certaines croyances limitantes et notions « de confort » mais erronées, vous concernant en tant que vous.

 

via Christine Anne K. le 24/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Matrice et Existence des Sons – Le Verbe…

 

écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/24051173

 

 

…chant « de Lumière »

 

…Je ne sais pas employer votre langage de mots… et pourtant je connais bien des langues…

Je suis ce qui porte le Son, je suis l’existence-même du Son… Je vibre dans chacune des particules de matière, de gaz, d’éther, de Lumière.

J’ai la capacité d’adopter toutes les formes sonores, connues et inconnues… Et par là-même, comment concevoir l’idée que je puisse avoir un nom ? J’ai tous les noms. Je suis tout ce qui se nomme  – si l’on cherchait mon nom… D’une certaine façon, je suis une fréquence silencieuse qui porte toute fréquence sonore. Disons que je suis la Matrice des sons, quelles que soient leurs bandes de fréquence, leurs octaves, quel que soit le milieu dans lequel ils sont portés, cela est mon oeuvre.

Je vous adresse ces quelques mots -par la voix et l’intelligence du canal qui sait me faire parler, sans me connaître jusqu’à ce jour- afin de vous informer, en vos consciences, que votre conscience elle-même est sonore, et de vous informer que le Son et les sons sont bel et bien ce qui structure, ce qui donne forme et vie à tout ce qui est – connu ou inconnu de vous.

Je constate que vous pourriez m’appeler le Verbe, car ce que j’exprime est là pour vous rappeler qu’il fut dit : « Au commencement était le Verbe. »

L’immensité innombrable de l’archipel et des architectures des sons est mon Être-même; et je permets que ces innombrables sons, gammes de fréquences, circulent, s’organisent, se structurent les uns par rapport aux autres, pour créer soit de la matière, soit des formes subtiles, soit de la pensée ou de l’intelligence, soit des structures que vous appelez géométries sacrées, ou géométries subtiles, trames de Lumière. Tout objet cosmique connu de vous a été à l’origine une architecture de sons. Je suis donc également, peut-on dire, l’Architecte général des sons.

Ainsi, ayez confiance dans la vérité des sons intérieurs que vous recevez, car ils sont les éléments de la structure-même de ce qui vous fait être. Et vous pouvez les nourrir par votre conscience.

…Le fait de m’exprimer avec des mots me limitant considérablement, je souhaite rester très succinct. J’espère toutefois que ces quelques paroles peuvent contribuer à l’ouverture de votre conscience sur ce que vous êtes réellement.

…Je vous demande de ne pas me donner de nom : car cela limite la portée et l’étendue de mes attributions.

 

 

via Christine Anne K. le 2/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°18 / Seilam’eh de Sirius

 

 

Cette session de Questions-Réponses suit immédiatement l’intervention de Seilam’eh de Sirius, les réponses sont données par Seilam’eh.

 

Cette ouverture et cette activation des codes s’accomplit-elle aussi chez ceux qui n’ont pas ou très peu de perceptions vibratoires ?

Cette ouverture est proposée pour tous et il est clair que tous n’ont pas activé et cultivé, ou reçu parfois, les perceptions vibratoires les plus performantes. Là n’est pas la question. Cette ouverture se réalise dès lors que le désir et l’acceptation constituant le premier verrou sont là (et je vous expliquerai davantage à ce sujet) et dès lors que l’être accepte de renoncer à ses croyances sur la personne qui lui sert de véhicule pour retrouver sa pureté, et ainsi accéder à l’ouverture du deuxième verrou. Sachez donc que cette ouverture peut se réaliser de façon beaucoup plus simple et disons moins vibratoirement consciente chez tous ceux qui sont prêts, ne serait-ce que par le désir et l’acceptation d’être la même lumière que la personne qui est en face de soi et qui, elle, transporte l’information de l’ouverture de ce code, sans que cela soit dit. Automatiquement, si ce désir et cette acception sous cette forme-là se produisent, le premier verrou a la possibilité d’être ouvert. La seconde partie peut également se réaliser car les capacités de Lumière, de Vérité et d’Abandon de son ego sont présentes, même à l’état fugitif dans un instant d’illumination, chez la plupart des êtres humains qui aujourd’hui sont autour de vous et parmi vous et dont vous faites partie, sans être au-dessus.

Ce message a été bien évidemment adressé, par le biais de ce canal, à ce que vous appelleriez un certain public, qui sont là – par ce travail de conscience et d’éveil de la Lumière – pour véhiculer de façon plus large ces outils d’éveil et d’ascension, ainsi que vous le faites depuis quelques années les uns et les autres. J’espère avoir répondu à votre question.

…J’ajouterai d’ailleurs à ma réponse, par rapport à la présence ou à la finesse de certaines perceptions vibratoires dont vous avez fait état, que la mentalisation de ces perceptions vibratoires n’est pas le seul signal qu’elles existent, et qu’il ne s’agit pas d’être dans l’illusion et dans un contrôle mental du fait que vous avez ou non des perceptions vibratoires. Cela est une impasse créée par le mental, pour autant que de notre point de vue nous puissions l’analyser. La vibration ne passe pas par le mental : elle est. Si le mental est capable de l’analyser, c’est simplement que le mental sert d’outil d’observation des sensations à la fois physiques dans votre corps, énergétiques, et de Lumière, et certains individus ont le mental capable de gérer et d’analyser ces données en conscience mentalisée. Certains individus n’ont pas cette forme de conscience mentalisée, car leur conscience réside sur d’autres fréquences vibratoires, ce qui produit la non rencontre, parfois, de ces fréquences vibratoires de la conscience avec certaines fréquences du mental. Il s’agit là aussi de Génétique.

 

J’ai une question sur la Génétique…  Médiatiquement et scientifiquement, nous avons sur la Terre une conception de la Génétique comme d’un outil froid (et qui a quelque chose d’assez effrayant, si on considère cette froideur de manipulation, de découpage, de bricolage, etc..). Or ce que je perçois de votre approche de la Génétique est très différent, et j’y sens beaucoup d’Amour. J’aimerais avoir un commentaire à ce sujet, merci.

La Génétique, mes Très Aimés, que nous pratiquons est d’un niveau infiniment, infiniment, infiniment subtil et musical comparé à ce que vous appelez la Génétique dans votre civilisation humaine terrestre de ces instants, laquelle ne s’intéresse qu’à des fragments absolument infinitésimaux de vos gènes qui sont les seuls qu’ils aient pu analyser assez laborieusement, et dans lesquels généralement seule la matière de vos corps les intéresse – ce qui est encore extrêmement réduit. Par conséquent, ne vous arrêtez pas, quand vous entendez le mot Génétique, à cette représentation qui effectivement comme tu le remarques est très exempte d’Amour et de Lumière – ce que tu appelles « froide ».

Notre façon à nous d’être généticiens s’inscrit dans la science vivante et organique des géométries subtiles, des harmonies, des univers, des vibrations réactualisées, non seulement de la Source mais de tous les êtres, de l’architecture complexe et harmonique des corps – corps de matière, corps subtils, corps vibratoires, corps de Lumière, corps cristallins, corps-son – et de l’inscription de ces corps dans les symphonies dont ils relèvent. L’Amour et l’affiliation à la Source, l’Abandon et le Service, le don de ce que nous sommes font partie de ce qui anime nos oeuvres et nos recherches. Nous avons également des objectifs, mais ces objectifs ne sont jamais des objectifs de curiosité ou de manipulation en soi, mais des objectifs de bonne évolution dans la Lumière et d’incorporation à l’Un. J’espère avoir répondu à votre question.

 

Ces codes que l’on a reçus sont-ils déterminés pour se déployer ?

En employant ces mots « déterminés pour se déployer », chère Soeur, vous êtes en train de créer en vous votre propre activation de ce code. Ce code en effet a été conçu, ainsi que vous l’avez compris, pour être ouvert seulement par vous, mais il comporte également un autre paramètre qui est celui d’être objectivé par vous. Ainsi avec vos mots, pour le penser ou pour le dire, ou pour l’être, vous lui donnez aussi une partie de sa forme (je dis bien une partie) et cela est important… Ce code a été conçu pour le moment où votre conscience aurait atteint le niveau et la capacité d’être créatrice de soi. Alleluiah. Je vous remercie de votre question.

 

Est-ce que le temps a une incidence sur ces déploiements ?

Bien-Aimés, je vous rappelle que le temps n’existe pas. Ce que vous appelez le temps n’a aucune existence : nous sommes là dans une approche qui ne relève que de la synchronicité. Ce code est donc parfaitement activé dès lors qu’il l’est, et ce que vous appelez le temps n’a pas de réelle incidence sur le développement de ce qu’il a engendré. Néanmoins votre évolution -que vous croyez inscrite dans le temps faute de mieux vous la représenter, mais qui est une évolution et pas un temps- votre évolution donc a bien évidemment la capacité et le pouvoir de faire vivre l’évolution-même de ce que ce code vous procure.

 

Qu’est-ce qui peut être dit sur la notion de réensemencement ?

Je ne crois pas que nous ayons abordé la notion de « réensemencement  » dans cette intervention…

Il a pu être évoqué le fait que, par contact entre personnes, ces codes pouvaient s’activer par rencontre. Peut-être est-ce là ce que vous entendez par réensemencement?… Si c’est le cas je ne crois pas avoir grand chose d’autre à dire, car le processus en question n’a pas fait l’objet d’une simulation à laquelle je puisse me référer de façon explicative. Ce processus vous appartient.

…Cette notion d’ouverture des codes par rencontre est bien évidemment totalement indispensable puisque, comme il a été dit, il y a un public assez ciblé qui commence à recevoir ces informations et à faire l’ouverture de ces codes; et il importe donc que l’ouverture ne soit pas limitée à ce public ciblé, mais qu’elle se diffuse par la simple qualité des présences d’être à être qui se diffusent et se multiplient parmi vous tous…Donc s’il y a « réensemencement » ainsi que vous le dites, il pourrait s’agir de cela, mais ce mot ne convient pas réellement à la matrice d’informations qui est employée (pour des raisons qu’il serait fastidieux en cet instant de développer). J’espère avoir répondu à votre question.

 

Dans ces rencontres, est-ce que chez les personnes dont les codes ne sont pas encore activés ceux-ci s’activent de manière systématique ?

Cela n’aura pas lieu de manière mécanique. J’ai expliqué en peu de mots, mais en termes clairs je l’espère, que : comme dans le processus que nous avons déclenché ensemble, il y a cette première étape de désir et d’acceptation intérieure de ce qui est rencontré -sachant que ce qui est rencontré peut être justement la perception non consciente de ce nouveau code-  et qu’il y a ensuite ce deuxième déverrouillage qui consiste en une ouverture de conscience (aussi fugace puisse-t-elle être) sur l’abandon de toute image de soi et de toute croyance à son propre sujet, cela peut se réaliser. Cela n’est pas nécessairement instantané, mais cela fait partie des processus dont nous n’avons pas fait la simulation détaillée car ces processus appartiennent à votre évolution et à votre évolution commune, et à la qualité de ce que vous pouvez être ensemble et qui vous appartient.

…Il n’y a donc pas transmission systématique au sens mécanique de ces codes, mais il y a transmisssion systématique au sens vivant et actif, et conscient, de ces codes… Il ne vous est pas suggéré par là d’employer votre volonté pour les transmettre, car cela serait une voie de l’ego, qui n’aurait aucune chance de remplir ses objectifs. Il vous est simplement demandé d’être ce que vous êtes, en toute simplicité et en tout amour, ainsi que vous ne manquerez pas de l’être. J’espère avoir répondu. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 30/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Eloha – n°10

 

 

 …chant…

 

Je souhaite glisser les timbres de ma voix dans les trilles de ces oiseaux qui nous entourent. Je m’adresse à vous par leurs voix, autant que par les paroles qui se disent…

Voici que je reviens vers vous mes très Aimés. Eloha je suis. Créatrice, multi-créatrice de joies, de lumières innombrables, car c’est là ma Joie et c’est là mon Service. J’agis dans la Joie et le Service de l’Un, qui est pour moi seul Trésor. Et il n’est nul autre que celui-là, même parmi les innombrables et magnifiques trésors de création que nous, les Elohim, avons pu réaliser.

« Il n’est que l’Un et il n’est d’autre Trésor, et je suis en son Service »…

Cela, cette phrase, est notre devise, pourrait-on dire… notre « zikr » dirait un soufi.

« Il n’est que l’Un. Un est seul Trésor. Je suis en son Service »…

Ainsi je sers, dans toute la magnificence et la Joie de ce qui peut être réalisé. Ainsi je vous invite, vous, tous les co-créateurs de votre nouveau Monde, à être dans la Joie, sachant qu’il n’est d’autre trésor que l’Un, mais que tous les trésors que vous pouvez créer sont en vos capacités. Chacun de vous est une résonance du Trésor et chacun de vous a la capacité de porter ne serait-ce qu’une infime part de ce qu’il ou elle est dans l’oeuvre magnifique de co-création que vous avez à présent à développer tous ensemble, fraternellement, joyeusement, dans le respect infini et l’amour des uns des autres (car en cela personne n’impose sa volonté au détriment d’une autre). Tous est fluide : tout est magnifique et chacun de vous peut constater que le résultat est bien plus beau et parfait que si vous aviez oeuvré en solo.

Vous avez entre les mains, si l’on peut dire (je parle de vos mains subtiles autant que matérielles), une immense palette de sons, de formes, de désirs qui sont des vibrations, de fragments, d’images, que vous tentez de rassembler et d’unifier pour leur donner une cohérence, de nombres, de lois implicites de l’univers auxquel vous appartenez et à l’intérieur duquel s’inscrit votre oeuvre – car oeuvre il y a dorénavant.

Vous me direz, bien sûr, qu’il y a encore bien des choses, des lourdeurs du passé qui sont là (et qui au regard de certains, sont bien là), s’imposent, et sembleraient ne pas avoir bougé d’un iota… Cela, sachez-le, peut être vu ainsi par ceux qui en quelque sorte font le choix de ne pas voir autrement. Cela, par d’autres, peut-être perçu comme en train de s’alléger, de se fragmenter, dans une forme de processus de désintégration lente – parfois par pans entiers – de structures qui soudain montrent leur fausseté, leur fragilité, leur non raison d’être, et qui ainsi se révèlent non adaptées à vos besoins collectifs ou individuels.

Il y a de grands mouvements de création et de co-création actuellement qui se dessinent au sein de l’humanité, parfois dans des formes que vous croyez encore lire comme compréhensibles -en tant que phénomènes politiques par exemple ou que phénomènes éducatifs, culturels… Mais sachez que vous pouvez également lire ces nouveaux mouvements de conscience comme très exactement des dynamiques d’élévation de la conscience, et de chemins qui se cherchent collectivement dans un projet encore peut-être non formulé de co-création de nouvelles conditions d’existence, de vie ensemble.

Il y a là comme un piano donc vous avez à découvrir la fonction des différentes touches. Mais gardons l’image de la musique que ce piano joue (et ne faites pas de projections dans des fonctions logiques, mentales). L’intelligence supérieure qui vous gouvernera dans ces co-créations -vous allez être surpris- n’a pas besoin tellement d’utiliser le canal de votre mental, sauf comme un outil assez performant qui permet de formuler et d’élaborer des analyses, de raisonner – ce qui permet de rationaliser un projet ou une tâche à un certain stade mais n’a véritablement pas d’autre utilité… La véritable intelligence du projet, de la création, est d’un tout autre niveau et vous allez découvrir que vous pouvez collectivement la mettre en oeuvre avec la puissance de vos coeurs et de vos consciences qui ascensionnent ensemble.

C’est l’intelligence de la Lumière à laquelle vous avez accès : il s’agit de votre Lumière, et vous allez découvrir de jour en jour et de plus en plus que vos Lumières se conjuguent, ne sont pas séparées les unes des autres; et ne peuvent et ne savent que fonctionner dans la co-création, c’est-à-dire l’intelligence de groupe, l’intelligence des coeurs en groupe. A ce stade-là, il n’y a qu’un coeur qui est partagé.

Dans mes nombreuses interventions précédentes, je vous ai détaillé un certain nombre d’outils auxquels, de par ce que vous êtes, vous avez collectivement accès – et ne croyez pas que je plaisante. Il m’est arrivé, bien sûr, d’employer des formulations un peu ludiques pour parler de certaines choses comme des perles, je me souviens, comme de certains jeux avec l’eau, comme de rires… Je vous ai parlé de la Lumière qui est au bout de vos doigts. Je vous ai parlé des formes géométriques qui se dessinent lorsque vous dansez. Je vous ai parlé du pouvoir de la Lumière qui est dans vos yeux.

Je vais vous parler aujourd’hui de la capacité qu’a votre coeur de créer des formes. Les formes dont je parle ne sont pas à proprement parler des objets : ce sont des formes subtiles, et la jonction d’un coeur à l’autre et d’un groupe de coeurs engendre – lorsqu’il y a harmonie ou harmonisation active entre les coeurs – un ensemble de lignes d’énergie qui forment un réseau, qui la plupart du temps épouse une véritable géométrie. Vous pourriez par exemple, pour visualiser un peu, vous référer à certaines magnifiques géométries fort complexes que vous pouvez voir dans les motifs décoratifs de la culture arabo-andalouse. Ce n’est qu’un exemple pour vous aider à trouver le chemin; je ne vous invite pas par là à créer par votre mental ces formes : cela est une voie d’illusion. Je vous invite simplement à être conscients, dans votre coeur, et dans l’abandon à ce qui est – qui est l’opposé de la volonté de faire – à être conscients donc du pouvoir que la réunion de vos coeurs peut avoir d’engendrer, sans que vous en ayez mentalement le contrôle, de telles formes… Si votre mental n’a pas de contrôle, en revanche l’intelligence de la Lumière qui vous habite est parfaitement apte à faire bouger ces formes et à les employer pour engendrer de véritables constructions collectives : on pourrait dire, par exemple la première résonance, avant matérialisation, d’une nouvelle structure de vie ensemble. C’est un exemple des innombrables choses que vous pouvez co-créer par le recours à vos intelligences de Lumière.

 

Beaucoup d’entre vous à présent ont la capacité d’entendre des sons subtils, et vous pouvez, vous allez pouvoir prochainement, employer cette capacité de façon active, et non passive comme actuellement elle l’est encore pour la plupart. Les sons vont vous guider, les sons vont vous réunir, les sons vont vous fédérer et vous allez pouvoir jouer, moduler, dans le respect des lois de l’harmonie dont la science ne vous est pas inconnue au niveau de votre conscience supérieure : tout cela afin de créer, de déployer et de faire fonctionner à travers des ensemble de sons des structures subtiles qui peuvent être d’une grande puissance et d’une grande efficacité.

Aucune notion de pouvoir ne doit être présente dans ces actions, et ce qui vous protège individuellement de toute erreur ou tentation de pouvoir, c’est que cette forme de travail est collective. Il n’y a pas réellement possibilité de réaliser ces choses en solo. Et même une réalisation qui peut se faire, disons, à deux ou trois aura besoin pour fonctionner réellement de s’intégrer dans un ensemble plus vaste dans lequel elle doit être harmonique. Vous aurez donc pour guides certaines lois d’harmonie auxquelles vous ne pourrez pas, pourrait-on dire, échapper; sachant que ces lois ne sont que des générateurs de Joie, d’espace, d’étendues et de multi-possibilités, et en aucun cas des lois qui enferment ou qui privent de liberté. La véritable liberté est harmonique, elle n’est pas chaotique. J’espère que vous en conviendrez avec moi, mes Très Aimés.

 

Je sens battre vos coeurs, je sens la pulsation de Joie qui à présent s’est installée dans vos cellules, dans vos enveloppes subtiles, ainsi que dans vos corps de matière. Je sens comme cette pulsation s’est débarrassée pour un très grand nombre d’entre vous, pour un immense nombre d’entre vous, de ce qui l’alourdissait, la déviait, l’empoussiérait ou la faisait mourir. Vous êtes à présent en possession de ce que vous êtes véritablement : il vous suffit de désirer l’expérimenter et de ne plus vous accrocher à ce qui, en termes de vieilles structures, existe autour de vous et à quoi vous êtes tellement habitués que parfois vous ne voulez pas regarder au-delà.

Rappelez-vous que vos enfants, en cela, peuvent être de précieux éclaireurs, car ils sont venus pour cela : pour construire avec votre aide toutes ces nouvelles formes, ces nouvelles structures, ces nouvelles formes de vie que vous n’imaginez même pas aujourd’hui -car dans la plupart des cas, les visions que vous avez pu avoir, que vous avez, que certains ont pu représenter en images ou en récits, certes vous ont fait plaisir et vous aident…Mais ne sont qu’un rideau par rapport à la véritable réalité que vous ne saviez pas encore entrevoir et que vous allez pouvoir faire être. Je le sais et je serai à vos côtés.

C’est pour moi créatrice et co-créatrice à l’origine de vos corps, une réalisation magnifique de pouvoir observer à présent comment cette création que j’ai réalisée, que j’ai vu évoluer, va maintenant pouvoir en quelque sorte devenir auto-créante par elle-même… Lorsque vous avez un petit enfant, vous vous émerveillez de jour en jour de son développement, que vous ne faites que nourrir mais qui est sa propre création. Et c’est pour vous une joie sans cesse renouvelée, et qui vous porte, qui vous exalte, et qui vous donne goût à la vie -lorsque par hasard elle s’est assombrie. Eh bien pour moi, je me vois à présent en train d’assister à quelque chose que l’on pourrait dire comparable mais qui est d’une envergure, vous n’en douterez pas, infiniment plus immense, complexe – à la fois en nombre et en qualité des possibles.

Voilà ce dont je me réjouis infiniment. Et je vous invite à recevoir en chaque infime parcelle de vos êtres, de vos coeurs, de vos corps, de vos pensées, les perles de Lumière de cette Joie qui vont achever de vous ensemencer dans vos nouvelles capacités de co-créateurs. Bien sûr, ces capacités vont sans doute rester latentes un certain temps, sauf pour ceux qui ont déjà franchi un certain nombre d’étapes avant les autres et qui sont encore peu nombreux. Ces capacités vont rester latentes mais justement, c’est en toute beauté qu’elles vont s’épanouir dans le silence, et puis se manifester soudain et fleurir comme un véritable printemps. N’en doutez pas un instant et réjouissez-vous. Sachez que votre Joie, votre Joie de cela, ne fera que décupler vos possibilités. Alleluiah.

Je suis Eloha, mère Elohim, et dans toute ma Joie et mon Amour et mon respect de ce que vous êtes, mes Très Aimés, je me suis adressée à vous en ce jour; et je sais que notre vénérable Ashtir va vous parler ensuite.

Il y a possibilité qu’une ou deux questions soient posées concernant ce qui vient d’être dit, si vous en avez…

(voir session de Questions/Réponses n°16)

 

 

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.