4 Lois Harmoniques (… dont Chaos )


– Ceci est donné comme adjuvant à l’intervention
n°7 de Seh’elam Anna
.
Il s’agit bien d’entendre en ces Lois  le Son et la Place harmonique du Chaos régulateur. 
Alleluia.

 

Loi 1.
La Loi des Nombres est une Harmonie et ne se mélange pas à ce qui recèle ou manifeste le Chaos.

Ce dernier n’est pas considéré comme une harmonie, mais cependant comme une Loi.
Sayalena Hela Enod R.

 

Loi 2 .
Cette Loi dite Chaos est toute-puissante pour défaire et pour enlever les repères de tout ce qui doit être remis à niveau zéro – et en cela cette Loi est Harmonique.

    Eza’ana Or Ejanal Ous.

 

Loi 3 .
Il n’y a que trois Harmonies Fondamentales – et d’Elles, sont issues et créées toutes les autres :

– La première est Paix des Coeurs à l’Unisson.
– La seconde est Soi-Unité en Soi-Vie.
– La troisième est Chaos qui Féconde le Un en Soi.
    Alanay Eralan Oça An.

 

Loi 4 .
Alleluia, S Osanna. Que Soit et Vive en Soi-Un La Source; car chaque atome et chaque vibration en est issu à tout jamais.

Cela est la Loi Une, et toute Harmonie en découle sans exceptions.
   Leuyah Olaha Elaya Elay.

 

.

via Christine Anne K. le 31 octobre 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

(*)  pour mémoire :  Seh’elam Anna, à qui sont associées ces lois, est également à l’origine des 108 Clés. (NdR)

.

Seh’elam Anna, de Sirius – n°3

poursuivant l’introduction dans les éléments Unitaires, S.A. nous ouvre l’accès à un Réseau et à une perspective holographique de nos êtres dans cet Univers

écoute : http://vimeo.com/34666400

introduction en langue stellaire universelle

Que mes salutations, Bien Aimés fils et filles de Terre, vous parviennent. Je suis Seh’elam Anna, que vous connaissez, de l’ordre des Melchisedek et de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, auxquels j’appartiens -ainsi que d’autres instances, connues ou inconnues de vous-.

Je viens aujourd’hui à nouveau m’adresser à vous, et vous transmettre à nouveau des éléments qui j’espère contribuent à l’expansion et à l’élévation générale de vos consciences, dans la perspective de la mise en place et de la constitution d’un monde d’Unité.

Que la vibration des Coeurs aille se conjoindre dans le désir d’un tel monde. Ce monde est à votre portée, n’en doutez pas. Ce monde appartient à ce que vos rêves, les choix de vos Coeurs, les choix de vos Êtres ont déjà quelque part mis en forme, dans le secret pourrait-on dire, de vos consciences supérieures, et vous avez donc toute capacité de le faire exister. Ce monde d’Unité sera alors le vôtre. Et si des exemples vous ont été très récemment proposés, cela n’est pas pour vous imposer de faire des copies conformes, mais simplement pour vous permettre d’engrammer (ainsi qu’il vous l’a été dit je crois) certaines bases qui vous manquaient.

Lors de ma précédente intervention, je vous ai invités à accéder à deux couches vibratoires précises, dont j’ai facilité pour vous l’accès et disons la compréhension, utilisant à la fois les repères de votre mental comme structure, et également de nombreux autres repères – exploitant les structures subtiles de vos corps en particulier, et les vibrations de vos intelligences supérieures… Je sais que vous avez engrammé ces deux plages vibratoires parfaitement. Je sais qu’également vous avez reçu et engrammé certaines informations -analogues en terme d’espaces identifiables vibratoirement- au cours des interventions précédant la mienne en cette session… Et cela n’en doutez pas, vous constitue une incomparable base de données vivante, texturée, musicale, architecturée, modulable, que nous allons encore enrichir petit à petit – mais qui déjà vous permet, et je le sais, de constituer vous-mêmes des éléments dont vous allez vous servir…Vous êtes encore en phase d’intégration bien sûr, de tout cela, mais néanmoins vous êtes à même (encore une fois n’en doutez pas) d’exploiter, et de façon extrêmement dirai-je pointue et pertinente, ces données extrêmement neuves pour vous – ou disons pour la plupart d’entre vous.

Je vais à présent, ainsi que je l’ai fait lors de mes autres interventions, mettre en place un canal vibratoire particulier, qui va nous permettre à vous et moi ensemble, d’atteindre ce qu’aujourd’hui je souhaite vous communiquer.

Silence, puis chant et langage stellaire

Je vais à présent vous faire entrevoir la constitution d’un Réseau. C’est un Réseau particulier qui emploie des fréquences de connection très définies et qui relie des êtres extrêmement nombreux, de plans différents, de vibrations différentes, d’origines et de formes différentes. Ce n’est pas pour autant une « auberge espagnole », c’est un Réseau extrêmement structuré et dont les attributions et les fonctions sont particulièrement définies, utiles et nombreuses. Un certain nombre d’entre vous souhaitent entrer dans ce Réseau – certains en font partie, mais beaucoup n’ont pas encore atteint l’état qui le leur permettrait. Nous allons donc probablement de par cette découverte, peut-on dire, de ce Réseau favoriser ainsi la connection d’un plus grand nombre de ceux qui désirent y participer parmi vous très Chers Enfants de Terre.

Je vous transmets dans le silence qui suit, la forme et un certain nombre de caractéristiques spatiales et vibratoires fréquentielles de ce Réseau.

transmission silencieuse

…Il y a dans ce Réseau plusieurs axes, et cela est important : car autour de ces axes sont disposées, disons des séries de plages dans lesquelles se disposent justement à leur tour les êtres participant à ce réseau -qui comme je vous l’ai dit peuvent provenir de plans différents. Les axes dont je vous parle sont organisés autour d’un point central, c’est un point virtuel… Sachez que vous, Terriens pour la plupart d’entre vous, vous référez à deux de ces axes principalement, les autres étant plutôt utilisés par d’autres peuples et d’autres formes. Il importe que vous sachiez que ces axes sont en partie sonores et que c’est donc en très grande partie cette information sonore qui vous permet d’être placé dans le Réseau et de rester à votre place. C’est également cette information sonore qui circule, pourrait-on dire d’un axe à l’autre – mais cela n’est qu’une représentation destinée à votre mental. Soyez conscients que tout autant que je vous parle et informe votre mental, simultanément vous êtes informés à un autre niveau hors mental, et que ces informations-là sont les plus riches et les plus complètes.

Pour servir en quelque sorte de support à ces informations qui vous proviennent à ce niveau non mental que je viens d’évoquer, je vous suggère de faire vous-mêmes un petit son continu qui va leur servir, pourrait-on dire d’accroche, de support, de structure, d’appui…

transmission silencieuse

Dans la mesure où ces informations d’organisent d’une façon que votre mental ne peut absolument pas gérer, je vous invite à être très disposés, très ouverts, et on pourrait presque dire très « non-comprenants » de ce qui se passe en ces instants. Sachez simplement que vous êtes en train d’établir et de visiter des connections multi-niveaux et qui, au plan pourrait-on dire d’une visite du cosmos, vous fait parcourir des images de localisations extrêmement variées, je dis bien des images.

Vous serez sans doute sensibles également à la gamme des fréquences sonores qui s’entrecroisent dans ce Réseau de façon tantôt continue, tantôt discontinue. Il importe de ce fait que la place de chacun soit parfaitement harmonique, car entrer dans ce Réseau ne consiste pas à s’insérer dans une cacophonie, mais bien au contraire devenir partie prenant d’une symphonie  (pour employer un langage qui correspond à vos critères de représentation).

La nature de ce Réseau est telle qu’il n’est pas véritablement possible de le parcourir en entier, ni d’appréhender globalement sa forme de par ce qui pourrait être une vision extérieure de celle-ci. Il s’agit donc davantage d’une structure qui se parcourt de façon interne sans véritablement pouvoir, comme je viens de le dire, en appréhender la forme générale – du moins au cours de ce parcours, car la forme générale existe et elle est parfaitement harmonieuse, n’en doutez pas.

Je vous invite maintenant à observer ou à découvrir, et peut-être le percevez-vous déjà, que l’ensemble de ce Réseau -de cette structure- est pourrait-on dire pulsé par ce qui pourrait se comparer à la pulsation d’un coeur. Ceci s’ajoute donc aux éléments fréquentiels et sonores, et aux éléments de forme qui ont été parcourus et évoqués. Je vous invite à reconnaître cette Pulsation et à la laisser vous pénétrer quelques instants.

transmission silencieuse

Sachez que cette Pulsation est constante et c’est elle qui alimente en permanence la vie de ce Réseau, exactement de la même manière que votre coeur physique alimente en permanence la circulation de votre sang et la vie des fonctions de votre corps physique.

Nous observons donc peut-être que ce Réseau que je suis en train de vous faire explorer serait véritablement comparable à un corps – et que tous les participants, de ce fait, ont bien évidemment leur place on ne peut plus précise dans sa constitution… Eh bien cette sorte de corps, mes Très Chers, est l’une des formes de votre Univers. Et la fonction de chaque élément de ce Réseau, de ce corps, de cet holo-Univers, est aussi joyeuse et vivante que celle d’une cellule saine de votre corps physique – qui n’est autre qu’un hologramme de ce corps-là.

Je vous propose de ne pas vous accrocher à votre mental pour entendre de ce que je viens de vous dire, car cela risque de vous compliquer beaucoup la compréhension. Prenez donc cette donnée, disons comme une donnée innocente, que vous n’avez pas à analyser – sauf si vraiment cela vous importe personnellement, mais cela n’a pas d’utilité, sachez-le.

Soyez confiant que dans ce silence votre conscience supérieure non-mentale continue d’engrammer de façon parfaitement cohérente les informations et les données dont elle a besoin pour intégrer tous les paramètres de ce Réseau.

transmission silencieuse

…Vous avez entendu que j’ai employé le mot d’holo-Univers, qui je pense ne vous est pas familier. Il s’agit simplement de se référer à un système holographique en effet, dans lequel votre Univers ainsi que d’autres, disons est inséré, ou imbriqué. Cela ne doit pas vous troubler. Je crois que certains ouvrages scientifiques ont déjà abordé ces hypothèses avec beaucoup de pertinence et de cohérence…

L’importance d’avoir introduit cette formulation est liée à l’ensemble de ce que je vous fais découvrir, car l’aspect holographique de ce Réseau est l’un des composants essentiels de ce que je tiens à vous communiquer et de ce que vous avez à engrammer… Cela vous confère en effet une grande liberté.

Vous pouvez donc considérer d’une certaine manière, c’est un langage un peu théorique, que votre Être est inséré de façon holographique dans ce Réseau, ce qui entre autre lui permet d’être à sa place en son sein, et également d’être ailleurs en quelque sorte, et d’occuper d’autres places en d’autres structures, en d’autres états, en d’autres formes… Cela mes très Chers est l’un des aspects de l’Unité et cela n’est pas un paradoxe.

J’ai en partie déployé toute cette configuration pour vous et pour la partie mentale de vos corps, de vos êtres incarnés en tant qu’êtres humains, pour vous permettre d’élargir complètement et radicalement vos perspectives. Et de même que vous avez pu expérimenter et visiter récemment des espaces d’Unité, de même l’introduction dans cette configuration holographique qui est également à sa manière un espace d’Unité, fait partie des données que vous avez à accepter, à chanter, à vivre.

Et pour tous ceux d’entre vous dont les Êtres sont capables d’intégrer ce Réseau -ce corps holographique, qui je vous le rappelle unit des Êtres de bien des origines, des formes, des vibrations, des états, des plans- vous avez donc alors pleine et entière disposition de votre corps en tant qu’Être, et de toutes les formes que vous pouvez adopter, parcourir… Vous êtes alors en capacité et en état,au sein de cet Univers, de créer en votre monde à vous, la Terre qui est en devenir, les espaces, les paramètres et les configurations d’Unité que vous désirez, que vous choisirez de réaliser ensemble, et avec la collaboration entre autre de ce Réseau.

paroles et chant stellaires

Silence vibrant

Le silence Bien-Aimés, que vous traversez, vous permet d’expérimenter la qualité d’espace d’Unité absolue qu’est ce Réseau dans sa complexité.

Silence vibrant

Vous êtes donc en mesure à présent de vivre cela (pour employer des termes terrestres) à tout instant, lorsque vous le souhaiterez, lorsque cela sera nécessaire pour vous, lorsque cela sera votre façon de travailler à la création de ce qu’il vous importe de faire exister.

Je me réjouis, moi qui suis Seh’elam Anna de Sirius, d’avoir pu vous apporter cette communication et la compréhension de cette structure d’Unité. Je vais me retirer. Je vous dis à bientôt et je vous souhaite toute latitude de pouvoir demeurer dans ces vibrations d’Unité et de pouvoir les expanser et les diffuser, les faire être parmi vous, autour de vous, entre vous, ainsi qu’en vous.

Cloture de cette intervention. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 01/01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eloha – n°12

La Mère créatrice Elohim nous invite aujourd’hui à épouser certaines formes, et à pratiquer ainsi notre son dans la Musique des Sphères…


– lien pour écoute : http://vimeo.com/33100321

Chant

Oh Joie, mes Très Aimés, d’être ainsi entourée de vous. Car je suis entourée de vous, en tout instant, moi Eloha, Mère Elohim et Créatrice -en très grande partie- de ce que vous êtes, comme vous le savez déjà.

Je suis entourée de vous car vous êtes là, vous n’êtes plus enclos dans ce petit personnage limité qui fut le vôtre, obligatoirement, et si longtemps que vous aviez oublié qu’il pouvait y avoir autre chose de vous. Ainsi donc à présent, vous êtes libérés et nous sommes ensemble chaque fois qu’il nous en prend le plaisir, l’envie ou la nécessité.

Je n’ignore pas, mes Aimés, que ce que je viens de dire va surprendre ce qui de vous s’appelle votre personne, et qui ne pense que par l’intermédiaire de cette forme de conscience que nous nommons mental, et qui ne sait pas se rendre compte clairement -ou si rarement- de la moindre Réalité de ce qui, pourtant, est bien Réel en ce que je viens de vous exposer, mes Aimés. Oui nous sommes ensemble, oui vous êtes non seulement auprès de moi si vous le désirez, mais également là où bon vous semble, dirai-je : c’est-à-dire que vous avez la capacité disons de traverser de nombreuses dimensions, et de voyager en différentes localisations que je ne suis pas là pour énumérer mais que vous, vous êtes parfaitement capable d’énumérer, en vous-mêmes. Lorsque je dis en vous-mêmes, je parle de cette part de vous véritable, qui n’est pas limitée par ce mental dont nous avons évoqué la présence et l’importance.

Je ne vous invite pas par là à mépriser votre mental, ni même et encore moins à le détester (si par hasard cela venait à votre envie) ; car il fait partie de cet aspect de vous qui vous permet de fonctionner dans un certain niveau de présence, d’environnement, de convivialité, de partage de structures, et qui, disons culturellement, est actuellement encore absolument indispensable à vos échanges et à ce que vous pouvez co-agir -du moins la partie très matérielle et environnementale- ce que vous pouvez co-agir au plan de vos personnes, s’entend… Car sachez que vous êtes également co-acteur dans cet autre plan que j’évoquais et qui est, là, quasiment illimité. Et en cet autre plan vous êtes co-acteurs, mes Très Chers, mes Aimés. Vous n’avez bien sûr pas besoin de ce mental, et vous avez toutes les facultés splendides d’intelligence, d’écoute, de création, de co-création, de co-intelligence et d’énergies diverses qui vous permettent, croyez-moi, de ne pas chômer du tout. Vous êtes en effet en train, sachez-le, de jeter les bases de votre vie.

Je me suis un peu adressée à vous en professeur n’est-ce pas. Ce n’est pas toujours mon style, et peut-être avez-vous le regret de la légèreté que j’ai pratiquée en de nombreuses occasions dans mes interventions, parlées et distillées vibratoirement par la voix de ce canal que vous connaissez bien et moi aussi… Je vais donc mes Très Chers aussi employer les Perles de cette légèreté.

Je m’adresse donc à vous à présent en tant que Perle, car je vous le rappelle, et souvenez-vous que notre vénéré Ashtir vous l’a bien enseigné, que nous avons et que vous avez cette faculté d’épouser des formes de votre choix : c’est ainsi que je m’adresse à vous en tant que Perle. C’est donc la forme que je viens d’adopter.

…Je vous invite donc mes Très Aimés, si ce n’est déjà fait d’ailleurs, à vous faire également Perles pour jouer autour de moi… Non pas que nous ayons à former un véritable collier, car à vrai dire nous pouvons former des combinaisons de perles bien plus complexes, amusantes et splendides qu’un simple collier – lequel cependant à toute sa beauté n’est-ce pas….

Je vous laisse quelques instants….Il vous suffit n’est-ce pas de formuler en vous-mêmes et de tout votre coeur l’intention extrêmement simple de changer de forme et d’être Perle…. Votre corps physique bien évidemment ne subit aucune modification : ce changement de forme n’est pas à ce niveau-là – même si vibratoirement il affecte très subtilement votre corps physique, mais vous ne pouvez pas le constater empiriquement.

…Voici donc que nous sommes un certain nombre de Perles. Certaines irisées, chatoyantes, certaines plutôt de couleurs variées, certaines extrêmement lisses et transparentes… Les mots pour décrire cela sont fort peu nombreux dans votre vocabulaire, mais soyez conscient que chacune des perles, qu’en cet instant nous sommes vous et moi réunis, est unique. Et que cependant nous sommes tout autant et également Une Perle.

Silence.

Je sais que votre mental va se questionner, même si c’est avec bienveillance et amusement, en se demandant : « Mais alors qu’est-ce que je fais là en temps que perle, que va-t-il se passer maintenant ? »…Eh bien observons vous et moi que le fait d’avoir pris la forme de la Perle donne par exemple à votre regard ce caractère absolument omni-directionnel, car de par toute la surface de la Perle il peut regarder. De même votre audition, par toute la surface de la Perle se réalise : vous êtes donc branchés à l’écoute de tous les sons, et cependant la forme sphérique assez parfaite et lisse de la Perle fait que l’Harmonie est disons automatiquement générée… La Perle écoute, la Perle regarde, la Perle chante : imaginez que vous pouvez chanter de par toute la surface de la Perle également. N’est-ce pas une expérience inimaginable pour votre mental ? Eh bien ce chant existe, c’est un chant omniprésent, c’est un chant qui se diffuse, comme de par une sphère sonore autour de vous...

La Perle roule et danse et son équilibre demeure inchangé en chaque mouvement. Vous avez donc là aussi en tant que Perle cette faculté pourrait-on dire de l’Equilibre, de l’Harmonie, de l’Equanimité. Equanimité du voir de l’entendre, du dire et du faire, Equanimité de la rencontre… Equanimité de la rencontre car, deux ou plusieurs perles se rencontrant, ne peuvent véritablement s’empêcher de quoi que ce soit, si ce n’est éventuellement de rebondir. Et deux Perles se rencontrant ne peuvent se nuire, ni s’écraser, ni se limiter mutuellement. Ainsi donc notre forme partagée de Perle nous permet une interaction et un jeu extrêmement harmonieux, égal...

Silence.

Je vous invite donc mes Très Chers à vous rappeler, au-delà de cet instant que nous partageons, cet intérêt qu’il peut y avoir pour chacun de vous à prendre la forme de la Perle, afin d’épouser ces facultés particulières qui peuvent vous aider dans certaines interactions, dans certaines situations – qu’il vous appartient de découvrir et de nommer, et dont l’intelligence vous appartient bien évidemment.

Nous avons donc joué, et j’espère en légèreté, ce changement de forme. Forme roulante, forme jolie, forme de perfection visible et invisible… Et nous allons maintenant si vous l’acceptez -mais je sais que vous allez me suivre- jouer à épouser une tout autre forme.

Comme j’espère vous vous le rappelez encore, je suis également amatrice de la Harpe : tout autant pour égrener des Sons que pour faire vibrer différentes Cordes et les faire interagir dans une Harmonie que l’on désigne dans votre monde terrestre comme mélodie. Outre la musique il y a également dans le jeu de cet instrument la vibration générée par chaque corde vers la structure. Eh bien je vous invite, mes Très Chers, à nous retrouver tous en tant que Harpe, Harpe mélodieuse, Harpe vibrante. Vous avez le choix de vous transformer en Corde, ou en Vibration pure de la corde, ou en Note de musique de sa mélodie… Ce qui va importer c’est qu’au final, ensemble nous fassions vibrer et chanter au mieux notre Harpe commune, pour que la structure qui tient les cordes et que la structure (disons plus complexe) qui vous relie les uns aux autres, soient informées de ces vibrations, de ces mélodies que nous allons ensemble créer, jouer, manifester…

Je vous laisse à nouveau quelques instants : instants de changement de forme, ou instants de pure extase… Selon ce à quoi vous êtes rendu.

Silence d’audition subtile...

Et je vous invite à présent à porter davantage votre attention sur ce qu’ensemble nous avons commencé à jouer, conjoignant le jeu des sons, le jeu des vibrations, le jeu des cordes et le jeu des impulsions qui les mettent en mouvement… Ecoutez de votre audition subtile. Jouez. Vibrez. Soyons ensemble et faisons vibrer la structure et les structures qui sont concernées.

Silence d’audition subtile...

…N’est-ce pas ravissant ?

…Etes-vous sensible à la Mélodie que nous produisons et à ses Harmonies? ..Je sais que vous croyez ne pas les entendre, mais cela n’est qu’une illusion de votre « partie la plus illusoire ».


…Ainsi donc je vous invite mes Très Aimés à jouer de la Harpe ensemble, souvent, fréquemment, à tout instant pour ceux qui pourraient en devenir passionnés; car ainsi vous vous réjouissez et vous créez, vous co-créez ces Mélodies, mais également vous informez de ces vibrations mélodiques les structures qui vous sous-tendent, peut-on dire, et qui ont besoin de ces Mélodies, de ces vibrations collectives...

Silence d’audition subtile...

Et voici que la structure répond, à son tour : de par la vibration qui s’est installée en elle, elle informe, elle vibre, elle répond, elle a synthétisé et recréé, de par ce qu’elle est, cette nouvelle vibration… Et c’est ainsi que se produit cette information réciproque entre vous et ces structures...

Lorsque le cadre de la Harpe se met à chanter sa propre vibration, il y a une forme d’extase et de perfection qui se produit quelques instants : et plus rien n’est comme avant, durant ces quelques instants. Vous êtes donc mes Très Aimés en mesure de réaliser cela…

…Et nous allons maintenant nous rappeler votre corps physique actuel : car avec lui aussi vous pouvez jouer. C’est un merveilleux instrument dont vous n’exploitez pas toujours les fort nombreuses capacités. Je sais que vous pouvez le faire chanter, danser, agir dans bien des situations utiles ou purement créatrices, mais vous pouvez également le faire jouer en le faisant vibrer. Pour cela, il vous suffit de penser à cette forme de la corde de la Harpe, en vous reliant cette fois soit à ma propre Harpe, soit à une autre de votre choix, car il y en a d’autres. Je ne vous les énumère pas car je sais que la part grande et entière de vous en connait la liste et sait les pratiquer.

Mais en cet instant c’est avec ma Harpe que je vous invite à vibrer dans votre corps physique quelques instants, ensemble, avec moi – vous avec moi, moi avec vous, et vous avec vous, pour la Joie.

Silence d’audition subtile....

Et ainsi comme vous le percevez peut-être, plus ou moins clairement toujours avec votre mental qui filtre, voilà que votre corps vibre d’une Note, vibre entièrement, jusque dans le moindre atome d’eau qui le constitue… Et cette Note tout autant vous appartient , et vous informe, de par la structure vibrante de ma Harpe, qui lui renvoie la vibration produite par l’ensemble de ces Cordes vibrantes qu’à cet instant vous êtes tous avec moi.

Nous élaborons donc votre propre musique, votre propre Son collectif… Ecoutez… Vibrez… Soyez… Soyez cette Note dans le silence vibrant de la Matière de votre corps.

Silence d’audition subtile....

Accueillez de tout votre être la régénération physique que vous apporte cette Note vibrante que vous êtes, note de ma Harpe qui est mise en vibrations par l’ensemble de vos Cordes… Cordes non seulement de vos corps physiques, mais également toutes les Cordes constituées par les différents niveaux vibratoires de ce que vous êtes chacun et tous.

Silence d’audition subtile.. .

Sachez qu’ainsi nous co-créons ensemble dans cet instant la Musique des Sphères, ainsi est-elle nommée, celle qui en cet instant même se joue et se déploie et qui réunit les Notes de tout être, de toute création, de toute localisation, de toute forme, de toute dimension, de tout plan, de toute Essence.

Soyons, jouons, et ne cessons pas de manifester ce que nous sommes, dans l’Unicité absolue du Son qu’est cette Musique de tous les Etres.

…Je suis Eloha, Mère Créatrice Elohim. Mes Très Aimés, je vous dis à très bientôt, en ce canal – et en vous-mêmes. Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 03/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Aleanndor Ss-N de Vega II – n°5

 

 

 

Amis, Frères et Soeurs de Terre, me voilà revenu vous parler quelques instants par cette voix. Vous me connaissez : je suis Aleanndor de Vega II et j’appartiens au Commandement de la Confédération Galactique, comme vous le savez. J’interviens en tant que porte-parole pour vous transmettre des instructions qui sont synthétisées par nos différents observateurs et postes.

 

Il est donc en ce jour, mes très Chers, parfaitement établi que l’entrée de votre Planète ainsi que du système solaire dans la phase initiale d’un nouveau cycle cosmique est acceptée et entérinée, non seulement bien sûr par nous les observateurs et participants de ces cycles cosmiques, mais également par votre collectif et votre Planète. Il y a donc, et nous nous en réjouissons, un certain nombre de remises à zéro qui ont été soit terminées, soit entreprises et bientôt terminées. Pour certaines d’entre elles, cela peut durer quelques semaines, voire quelques mois. Mais l’ensemble de ces remises à zéro est, comme certains d’entre vous l’ont compris, la phase indispensable de transition, et de réinitialisation d’un nombre, je dirais, faramineux de données : car, sachez-le, les anciennes données du passé de votre Planète doivent être (à quelques exceptions près) intégralement supprimées.

Cela ne signifie pas bien évidemment pour autant l’arrêt de la Vie telle que vous la traversez. Cela signifie un nombre faramineux de nouveaux possibles résultant de cette remise à zéro.

Cela était, direz-vous, certainement inéluctable étant donné ce changement de cycle. Certes, mais cela également devait et doit se faire de façon intelligente, construite, pensée, réfléchie, avec une vision de synthèse, et dans l’accord des coeurs et des intelligences. Cela est bien plus important que vous ne pourriez le croire : vous n’êtes pas passivement soumis à ces changements de cycles ; vous en êtes parfaitement acteurs. Ainsi, ces phases d’initialisation de données sont entièrement dépendantes de vous, même si elles sont orchestrées non seulement par vous mais par les collectivités nombreuses et variées de cet Univers – dans leurs différents aspects, leurs différentes formes et leurs différentes dimensions. Nous sommes, n’est-ce-pas, dans un Tout cosmique dont vous êtes partie-prenante et tout autant acteurs que objets (au sens objets cosmiques, et non pas objets passifs).

Il y a donc à présent mes Très Chers, comme vous l’avez entendu à travers ce que j’ai dit, de nouvelles données en cours d’installation. Et il ne s’agit pas de précipiter les choses, il ne s’agit pas non plus de croire que vous auriez la faculté d’installer sauvagement telle ou telle donnée, de par votre libre-arbitre (comme vous dites) qui n’est pas un outil à employer, car cet outil appartient à l’illusion et non pas à ce que véritablement vous êtes dans votre Entièreté, votre Intégrité, votre Beauté et votre Maturité. Vous êtes en effet, maintenant, appelés à entrer dans votre Maturité. Une nouvelle Maturité disons de votre Planète, en tant que collectif indissociable des êtres vivants qui la peuplent et de l’être vivant qu’est la Planète elle-même.

Cette Maturité appartient à ce nouveau cycle. Il ne s’agit pas pour autant de s’enfermer dans une comparaison trop stricte avec votre notion de maturité, telle que vous la pratiquez dans votre vision de votre vie terrestre avec ses âges (je parle des âges des personnes). Cette Maturité a le sens de plénitude, a le sens d’accomplissement d’un certain stade, a le sens de l’atteinte d’un certain palier d’évolution. Voilà : vous êtes à présent en état de pratiquer, d’être et de franchir véritablement ce palier d’évolution, qui est à la fois programmé mais également tout autant à créer. Il y a donc actuellement installation progressive, calme, organisée, de toutes les bases de données qui sont celles dans lesquelles vous allez établir et puiser les éléments, les structures et les formes de cette évolution.

 

Après cette introduction -qui m’a été recommandée par notre Haut Commandement et par certains Consultants qui sont en relation avec nous- j’ai à vous délivrer, comme d’autres fois, quelques conseils et recommandations pratiques destinés à accompagner à votre niveau notre travail conjoint à vous et nous, pour aider à la structuration de ces bases de données; et également pour aider à la continuation de ce que nous pourrions appeler des manoeuvres des Forces Galactiques qui conjoignent toujours leurs énergies et leurs savoirs-faire pour accompagner, voire protéger, et pour aider la stabilisation des processus nombreux que traverse votre système. Notre intervention à nous n’a lieu que dans un certain domaine, mais sachez qu’il y a de nombreux niveaux d’intervention, auxquels beaucoup d’entre vous participent – car nous avons de nombreuses « équipes au sol », comme vous dites, et qui interagissent de plus en plus et de plus en plus intelligemment, et de façon étendue et active avec nous – nous suivons parfois vos initiatives, sachez-le.

 

Voici donc, mes Très Chers, à présent la première chose que je suis chargé de vous conseiller, de vous transmettre.

Première recommandation

Nous avons constaté tout récemment, à l’aube de ce nouveau cycle, de nombreuses variations de fréquences, avec ce que vous pourriez appeler des hauts et des bas, et cela est parfaitement naturel et compréhensible. Vous êtes les premiers à subir les effets parfois peu agréables de ces variations, et il importe donc que vous soyez mieux à même, à votre niveau, de les gérer. Cela contribue également, lorsque vous les gérez mieux, à stabiliser bien évidemment l’ensemble.

Voici donc ce que vous pouvez faire lorsque vous constatez l’une de ces variations par des effets sur votre corps ou votre environnement, mais également hors de toute constatation, car, qu’il y ait des effets précisément observables à votre niveau personnel ou non, sachez qu’il y a des effets de ces variations, et qu’il importe que vous participiez à les stabiliser, si vous le voulez bien. Et cela bien évidemment est dans votre intérêt collectif, et dans l’intérêt de ces nouvelles programmations qui s’installent et dont je vous ai parlé.

Vous pouvez donc mes Très Chers, en utilisant ce qu’il reste de votre mental, qui actuellement est en train de se dépouiller mais aussi de s’affiner -je m’adresse donc bien sûr à la partie affinée de votre mental et pas à celle qui est encombrante et illusoire-, vous pouvez l’employer à établir, par exemple par visualisation ou par toute autre méthode qui convient à votre propre structure mentale (vous pouvez également dessiner sur une feuille de papier.) Il s’agit donc de visualiser ce que vous pourriez appeler une grille, c’est-à-dire un quadrillage. Vous avez déjà entendu parler, je le sais, de nombreuses fois, de grilles cristallines, de grilles de Lumière, etc. : c’est donc un concept que vous connaissez, et même si ces informations auxquelles je viens de référer ne sont pas toutes parfaitement exactes, elles ont quand même leur pertinence…

Visualisez donc ou imaginez (ou tracez) cette structure grillagée, quadrillée, à l’intérieur de quoi vous allez dans chaque petit espace vide de ce quadrillage (autrement dit à l’intérieur de chaque petit rectangle) placer un petit rond ou une petite boule dans laquelle vous allez décider, par votre intention, de concentrer une énergie de désir de stabilité. Cette énergie de désir de stabilité est fort importante. Je pense que cette notion est parfaitement simple à comprendre et ne vous demande pas des efforts particuliers ni des connaissances particulièrement ésotériques. C’est une opération extrêmement simple mais tout à fait capitale. Nous allons la complexifier légèrement au sens où, si vous imaginez que ce quadrillage comporte un certain nombre de petits cadres, vous allez alterner une fois sur deux une énergie blanche et une énergie bleue, ou rouge, selon votre choix. Je vous demande de ne pas employer ces trois couleurs mais seulement deux : il s’agit d’un projet à caractère binaire. Ne croyez pas mieux faire en installant les trois couleurs.

Vous allez donc, simplement, donner forme à cette énergie de stabilisation désirée de cette façon. Et croyez moi, cela est fort efficace. Quel que soit le nombre de petits cadres ou petits carrés que vous êtes capables d’imaginer, que cela soit deux ou six ou des dizaines ou des centaines, faites ce qui est à votre mesure. Ne cherchez pas à tout prix à vouloir couvrir la Terre entière de votre pensée, si vous couvrez une petite surface qui est à votre portée, cela est bien. Voici donc – et j’espère que cela a été suffisamment clair, notre premier conseil, qui encore une fois est dans l’intérêt pur et simple de votre évolution.

 

Deuxième recommandation

En second lieu, vous vous rappelez sans doute – du moins je l’espère – qu’il y a quelque temps je vous avais invités à pratiquer une mise en relation de vos deux pieds avec votre coeur et la réception d’une énergie cosmique à transmettre et à stabiliser par vos deux pieds via le passage par votre coeur. Eh bien, je vous invite à remettre à jour cette pratique, car à présent vous allez simplement relier, en sus de ce qui était déjà proposé, vous allez relier vos deux pieds à cette grille dont je viens de vous parler, et à ces petites boules de désir de stabilisation.

Imaginez donc que cela est répercuté de par le contact de vos pieds avec la surface de votre globe terrestre et sa profondeur. Les énergies de stabilisation en question qui sont l’émanation de vos désirs, ne l’oubliez pas (ce ne sont pas des énergies venues de nous, mais seulement de vous) et qui prennent forme dans de nouveaux programmes, vous allez les répercuter ainsi plus complètement de par la surface de la Terre, et elles vont circuler. Ne me demandez pas comment, mais elles vont se répandre, et d’une façon tout à fait fructifiante : car cela va permettre également la disposition organisée d’une quantité de nouvelles données – qui vous appartiennent – dans la circulation qui se fait au niveau de votre sol et du corps de votre planète dans sa matière, ainsi que dans les courants électriques et magnétiques qui circulent dans sa surface.

Mon explication n’est pas hautement scientifique : elle se veut simple. Vous n’avez donc pas, dans ce que je viens de vous dire, l’ensemble de l’analyse électrique et énergétique détaillée et satisfaisante pour vos mentals les plus curieux et les plus techniciens. Mais cela suffit amplement à établir ce qui doit l’être.

 

Troisième recommandation

J’ai ensuite à vous recommander quelque chose qui est l’émanation de plusieurs cercles, constitués en grande partie par vous les Terriens, avec quelques autres qui viennent, disons très grossièrement, de « chez nous » c’est-à-dire des mondes extérieurs au vôtre.

Il s’agit donc d’une proposition Terrienne en majorité, que je vous répercute en clair. Il s’agit de l’emploi des arbres, non pas comme si les arbres étaient des objets, bien sûr, car ce sont des êtres intelligents qui cohabitent avec vous. Il s’agit simplement d’interagir d’une certaine façon avec les arbres, car ils sont eux-mêmes extrêmement actifs dans les processus que nous sommes en train d’évoquer, et sont également en pleine reprogrammation. Ils ont d’une part besoin d’être un petit peu aidés dans leur propre reprogrammation, mais ils ont également la capacité de vous aider dans votre reprogrammation. Il s’agit donc, peut-on dire, d’une collaboration évidente et fraternelle.

 

Voici donc très précisément la forme dans laquelle cela peut se déployer. Il vous est proposé de vous mettre en relation personnellement avec un ou deux arbres précis, individuels, de votre environnement proche, et d’établir un réseau linéaire mais dans l’espace… Je suis en train de chercher le moyen de vous décrire la forme de ce réseau, car je sais que vous allez avoir besoin de le visualiser. Il y a plusieurs lignes. Prenons l’exemple d’une personne et d’un arbre, ou plutôt d’une personne et de deux arbres. Imaginez qu’entre le pied de l’arbre et votre coeur, il y a une ligne, ainsi qu’entre le pied de l’autre arbre et votre coeur. Il y a également une ligne entre les deux arbres. Le coeur de l’arbre existe bien évidemment mais il est, non pas à l’intérieur de l’arbre, mais il enveloppe l’arbre. Donc il n’y a pas à proprement parler de ligne visible ou imaginable entre le coeur de l’arbre et le vôtre. Mais néanmoins je vous demande de vous convaincre et à vous figurer que cette ligne existe et que vous devez l’intégrer dans ce réseau. Il y a également, de votre tête, une ligne qui est reliée au coeur de cet arbre et de ces deux arbres. Il y a également une ligne qui relie le centre de la cime de l’arbre et de chaque arbre, avec d’une part votre coeur et avec d’autre part votre tête.

(C’est un peu compliqué à expliquer mais je sais que quand vous allez prendre le temps de vous le représenter -et je vous conseille même de le dessiner-, vous allez trouver ça très cohérent et très simple. Une fois que vous aurez établi avec clarté l’existence de ce réseau, vous n’aurez plus besoin de vous le figurer, et vous aurez simplement à faire confiance à son existence. Mais je dois vous donner les détails pour que l’information complète se mette en place, pardonnez-moi donc de cette complexité momentanée.)

Vous pouvez encore tracer quelques lignes supplémentaire, sachant que les points à relier sont effectivement vos pieds, votre coeur, votre tête, votre sacrum, le pied, la cime, le coeur de l’arbre, et que si on complexifie ce réseau, vous pouvez vous relier à différents arbres et que différentes personnes se relient à chaque arbre. Je ne vous demande pas d’imaginer l’extrême complexité de ce réseau, mais si vous le mettez en place un minimum par intention, il va fonctionner. Sachez que les lignes dont je vous parle sont des lignes non pas virtuelles, mais sont des lignes de circulation, très ténues mais très denses, d’une lumière paticulière qui est celle qui particulièrement vous relie aux arbres et vous a toujours reliés aux arbres, même si vous ne le savez pas. (Je m’excuse de ne pas  connaitre le nom spécifique de cette lumière, elle en a un me dit-on, et je pense que vous allez avoir l’information.)

Voilà, je ne souhaite pas vous avoir égarés dans cette représentation qui, je sais, peut vous sembler mentalement très difficile à vous figurer. Nous avons simplement là déclenché la programmation de ce réseau, et c’est cela qui compte encore une fois. Vous pouvez maintenant oublier, ou presque, toute la représentation que je vous ai proposée, pour simplement vous relier en conscience aux arbres dans la référence à l’existence de cette mise en réseau, tout simplement.

Voilà qui va donc vous permettre d’interagir de façon beaucoup plus dynamique et structurée dans l’établissement et la stabilisation de vos reprogrammations réciproques et de vos relations d’êtres vivants à êtres vivants. Cela va également aussi interagir, entre autres de par le système des racines des arbres, avec un certain niveau souterrain de la croûte terrestre et cela est important car, pour information, les racines des arbres à plusieurs mètres de profondeur, non seulement forment leur propre réseau mais sont intereliées énergétiquement, entre autres par le système des eaux de circulation; mais également de façon structurellement énergétique, électrique, sont  intereliées pour former un réseau souterrain de Lumière.


Voilà, nous avons donc évoqué plusieurs grilles, et il vous appartient simplement de participer, avec ces formes d’intention, de représentation, et cette intervention de votre mental affiné, à les faire encore mieux fonctionner. Vous éviterez ainsi qu’elles aient des lacunes ou des blocages : car plus l’information circule de façon fluide et organisée dans l’ensemble de ces réseaux, plus la programmation générale est fluide, intéressante, partagée, et c’est cela qui compte, n’est-ce-pas ?

 

Quel est, me demanderez-vous, l’impact de ce travail que je viens de vous proposer, sur notre intervention à nous en tant que Forces de la Confédération Galactique ? Eh bien il existe. C’est une collaboration. Nous avons entre autres, dans nos interventions, à veiller à la bonne marche de certains processus qui sont à notre mesure, et cela permet une meilleure interaction de nos interventions et de ce qui se passe. Et cela également vous donne de plus en plus d’autonomie dans ces processus de stabilisation et d’harmonisation. Je n’ai pas parlé d’harmonisation mais cela est fondamental : si effectivement, dans l’état actuel de remise à zéro des données dans votre monde, l’harmonisation n’est pas au programme, cela pourrait installer une phase chaotique qui se prolongerait (et cela bien évidemment ne profite à personne, vous en conviendrez). A notre niveau également, un défaut d’harmonie ne peut conduire qu’à des défauts de stabilité et à des réactions un peu chaotiques de ceci ou de cela, qui peuvent impacter différents aspects des processus systémiques que nous avons à observer et contrôler un peu par nos interventions.

J’espère que ces explications peuvent vous convenir et vous paraître suffisamment claires, et j’espère que nos recommandations pourront être appliquées avec profit. Je vous rappelle encore une fois que même si vous croyez être peu nombreux à les pratiquer, n’oubliez pas qu’aujourd’hui vos capacités télépathiques sont devenues fort importantes et que ceux d’entre vous qui consciemment mettent en route certains processus avec les éléments mentaux et méthodiques qui les accompagnent, permettent que l’ensemble des intelligences de l’humanité se mettent en oeuvre, même si ce n’est pas mentalement reconnu par tous les individus.

J’espère que cela est clair.

Je vous remercie et je vous salue. Je suis Aleanndor de Vega II et je vais me retirer.

Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 12/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Confédération Galactique – Ishkam Eler Ando & Cercle

 -Commentaires et questions adressés à l’Humanité-

Introduction en langage stellaire.

Chers amis frères et soeurs de Terre, je me présente, ainsi que j’ai été annoncé : Ishkam Eler Ando. J’appartiens au Cercle qui réunit de nombreux membres de la Conférération Galactique Unifiée, et dont vous faites partie. Je m’exprime là en tant que porte-paroles, ce qui n’est pas extrêmement facile à chaque instant, car je dois concilier de forts nombreuses interventions simultanées, qui ont lieu dans des vibrations ou des formes d’expression ou de langage variées. Je m’excuse donc par avance si cela peut parfois être perçu dans la fluidité de cette communication, qui j’espère le sera néanmoins.

Je viens pour ma part d’un astéroïde, dont le nom ne vous est pas très connu, et qui appartient au système numéro 2Bis de la planète Sanutala (ceci est dans notre langage) – cette planète fait partie de votre Galaxie, pour simplifier les choses.

Nous allons donc en ce jour vous faire part de quelques remarques et même de quelques questions.

Vous savez que la Confédération Galactique Unifiée, ainsi que cette appelation a cours chez vous, amis et frères terriens, est un ensemble référé à cette Galaxie principalement, et qui a pour vocation, donc, de fédérer et d’unifier des êtres et des lieux extrêmement variés dans une concertation pour une fraternité et une Unité idéales, ce qui quelquefois n’est pas toujours aussi aisé que possible à maintenir, vu nos nombreuses différences de corps, de localisation et parfois d’intérêts. Cependant, considérez que cette instance, non seulement est bien réelle et fonctionnelle, et qu’elle est parfaitement respectée dans la plus grande majorité de ses participants, et de ses quelques non participants. Car il y a un petit nombre de localités de cette Galaxie qui ont souhaité ne pas faire partie de cette Confédération mais qui néanmoins pour la plupart sont affiliés à une Charte que nous partageons, et qui se réfère à nos principes de Lumière indéfectibles et à la Haute Conscience qui nous dirige et que nous maintenons de notre affiliation à la Source, et d’un certain nombre de principes et de lois Harmoniques, de lois d’Unité, de lois d’Interaction, de lois de Collaboration, de lois de Respect mutuel, et de loi d’Aide mutuelle.

C’est dans le cas de ces lois d’Aide mutuelle et de Collaboration que nous contribuons, à des niveaux différents, et selon nos capacités, à ce qui peut aider votre système solaire et votre planète la Terre en particulier, ainsi que d’autres planètes de ce système, à parfaire le processus actuellement en cours, qui entre autre choses se nomme chez vous ascension, mais qui a également d’autres caractéristiques importantes, non seulement au regard de votre propre vie, mais également au regard de votre place dans la Galaxie, et par conséquent nous intéresse tous, que ce soit par désir de vous aider ou par intérêt local – pour que les choses soient claires.

Ceci est une petite présentation qui j’espère clarifie notre position et également certaines notions un peu floues que vous pouvez avoir à notre sujet. Sachez que nous ne sommes pas supérieurs à vous, nous sommes simplement là où nous sommes. Et nous bénéficions heureusement, pour la plupart de nos localisations, d’un état qui nous a affranchi de la forme d’illusion dans laquelle vous avez été tenus de vous maintenir. Néanmoins nous ne sommes pas parfaits pour autant : et donc nos réunions sont parfois, disons un peu mouvementées, dans nos efforts pour maintenir l’Harmonie, la collaboration et les lois que j’ai évoquées, car il nous importe effectivement que cette Harmonie soit prédominante dans notre Galaxie. Cela est notre intérêt à tous, et cela est notre souhait. Il y a parmi nous des localités et des êtres de dimensions variées. Je vous rappelle que le mot dimension concerne essentiellement ce que vous pouvez appeler des fréquences vibratoires et non pas ce que vous nommeriez des ethnies ou des localisations. Il y a donc, quelles que soient les localisations, différents niveaux dimensionnels qui s’entrecroisent avec différentes localisations. Ceci étant dit pour clarifier – mais c’est simple comme formulation par rapport à une certaine complexité que je ne développerai pas actuellement. Voilà, tout cela vous permet peut-être de mieux être en phase avec ma présence et cette réunion, ce Cercle, qui est en résonance avec ma présence parmi vous.

J’ai donc exposé le fait que nous avions un certain nombre de commentaires et de questions à partager avec vous. Je sais que je n’aurai pas les réponses à nos questions de façon simultanée à mon intervention bien évidemment, mais cela n’est pas du tout un obstacle à notre communication.

Je vais donc vous exposer d’abord de mon mieux l’essentiel des quelques commentaires que nous avons choisi de sélectionner pour vous les présenter.

En voici un :

Nous observons que la Terre se porte bien. Nous observons que la Terre ascensionne dans des conditions qui semblent correctes. Nous observons néanmoins -ceci étant observé à distance, et nous attendons confirmation ou infirmation de votre part- nous observons donc que les populations de la Terre n’ont pas grande conscience de ce qui se passe. Et cela nous interroge, nous ne comprenons pas très bien. De ce fait, nous observons qu’il y a des sortes de décalages vibratoires (observés par nos systèmes d’observation qui peuvent être des appareils ou d’autres technologie), des décalages qui de notre point de vue peuvent créer quelques petites dissonances, qui nous semblent d’une part un peu regrettables, et d’autre part faciles à corriger.

Nous savons -et cela est la fin de ce commentaire- que cette remarque peut vous intéresser, et nous savons également qu’il existe sur Terre des équipes qui travaillent à de nombreuses corrections. Nous demandons donc à ces équipes de tenir compte de notre commentaire (et l’ensemble des données que nous avons pu recueillir est disponible auprès d’un certain relais que nombre d’entre vous peuvent consulter : je m’adresse à ceux qui travaillent depuis la Terre). Ceci était notre premier groupe de commentaires. Retenez de ce commentaire que notre première observation est que la Terre nous semble bien se porter, malgré le petit bémol que j’ai apporté ensuite.

Nous avons ensuite un deuxième registre de commentaires. Il me semble plus opportun de l’exprimer d’abord en langue stellaire universelle, car il me semble un peu délicat à traduire de façon claire et explicite dans votre langage mentalisé. Voici donc :

Commentaires en langage stellaire.

Voilà. Si je devais résumer, mes très chers frères et soeurs de Terre, l’essentiel de ce commentaire dans une langue qui s’adresse mieux à votre fonction mentale, je dirais ceci :
Il y a bien des choses que nous admirons et il y a bien des choses que nous aimerions mieux comprendre dans votre évolution. Vous êtes pour nous, par certains aspects, un mystère. Cela concerne essentiellement la façon dont vous êtes attachés aux aspects illusoires de votre environnement, de vos corps, et de vos personnes. Nous ne comprenons pas bien cela. Néanmoins comme je l’ai dit, nous admirons également de nombreux aspects de ce que vous êtes, et en particulier, votre grande créativité. Vous avez un pouvoir de créer par la pensée qui nous impressionne, mais qui malheureusement vous dessert, aussi, tant que vous êtes prisonniers de vos illusions. Voici donc l’essentiel de ce second commentaire émis par notre cercle.

Voici maintenant un autre petit groupe de commentaires. Il émane d’une région un petit peu décentrée de notre Confédération et de notre Galaxie. Et il ne m’est pas vraiment possible de traduire dans votre langage, mais je fais confiance à vos capacités d’entendre avec votre Conscience Galactique ou votre Conscience Supérieure. Voici :

Commentaire en langage stellaire.

Voilà. J’avoue que beaucoup d’entre nous dans ce Grand Cercle dont j’ai fait état se réjouissent beaucoup de la nature de ce commentaire et de son optimisme. Sachez qu’ils vous proposent également une ou deux solutions extrêmement pertinentes à ce qui vous gêne encore. Je ne sais pas dans quelle mesure vous êtes encore aptes à les appliquer, ou à bien les comprendre pour les appliquer, mais sachez que nous avons tenu vraiment à vous faire part de ce commentaire malgré l’impossibilité de le traduire d’une façon plus sensible à votre mental. Je suis tout à fait convaincu que certaines équipes travaillant chez vous vont prendre soin de s’intéresser à ces propositions et à ces remarques. ..J’entends d’ailleurs que cela va être pris en compte, et nous nous en réjouissons.

Je vais à présent vous proposer une question, émanant toujours de la synthèse de nos récents travaux et discussions. Voici :

Chers Terriens, pourquoi et comment vous donnez-vous tant de mal pour maintenir ce qui n’existe pas véritablement ? Toutes ces structures, et ces obligations, un peu et beaucoup étouffantes apparemment, qui vous enserrent : en termes financiers par exemple, politiques, dans la structuration de vos vies ensemble et des systèmes qui vous permettent de fonctionner dans l’illusion la plus pure. Pourquoi ? Nous ne comprenons pas.

Bien sûr mes très Chers, je sais que cette question, nous avons besoin de vous la poser. Je n’imagine absolument pas quel niveau de réponse nous pouvons avoir. Mais il nous importe de vous la présenter sous forme de question, et non pas sous forme de commentaire -même si l’un des commentaires peut sembler avoir été proche de la thématique de cette question. Voilà.

J’ai à présent une autre question. Celle-ci s’adresse tout particulièrement à une catégorie un peu restreinte des habitants de la Terre. Il s’agit de ceux qui sont en relation avec le monde animal. Nous demandons, nous, Cerle réuni de la Confédération Galactique Unifiée, ceci :

Quel est votre intérêt mes frères et mes soeurs à maltraiter ainsi le monde animal ? Quel est votre intérêt à considérer ces êtres comme du bétail, traités en objets, industrialisés, dévorés sans le moindre respect? Vous rendez-vous compte du préjudice que cela vous porte-Voilà notre question mes très Chers…-

J’observe à présent un temps de pause car, étant moi-même l’interface entre vous et notre Cercle : je sais que de votre côté émanent des informations, des réactions à ce qui vient d’être partagé, et qu’elles ont besoin d’être transmises et intégrées dès maintenant dans notre Cercle. J’observe ce temps d’intégration et de circulation.

Observons ensemble, mes très Chers, mes amis, que cette circulation d’informations nous enrichit tous réciproquement et contribue à nos sentiments de Fraternité, à nos capacités de collaboration, à notre meilleure compréhension réciproque. Car comprenez bien chers frères de la Terre que nous ne vous assénons aucun jugement par nos questions. Ce sont des questions qui sont issues de nos observations et du fait que nous avons besoin de pouvoir mieux comprendre, de pouvoir mieux appréhender certains faits, et qui sont issues également du fait que nous sommes habités par un désir de collaborer et de vous aider.

Il y a donc une question supplémentaire qui à présent s’est formulée. Je vais tâcher de la restituer de la façon la plus synthétique possible. La voici :

Chers frères et soeurs de la Terre, quel est votre but actuellement ? Quel est votre désir ? Quel est votre objectif ? Cela nous semble confus. Nous observons des décalages extrêmement considérables entre différents types de niveaux de conscience parmi vous et nous nous étonnons qu’il n’y ait pas au sein de votre Unité davantage de consensus dans un but ou un objectif. Nous observons que cela vous prive de beaucoup d’énergie. Et nous avons décidé de formuler ainsi cette question car il nous apparaît, ne serait-ce que pour vous-mêmes, nécessaire d’y répondre. Quel est votre but ? Quel est votre désir ? Quel est votre objectif ?

J’ajouterais un commentaire à cette question, moi, Ishkam Eler, car ce n’est pas une question seulement philosophique, mais également très pratique. Tant que votre désir commun, votre objectif commun n’est pas suffisamment clarifié, vous restez collectivement -cela est notre point de vue du moins- dans une certaine confusion quant aux différentes directions possibles qui continuent de coexister. Ce qui ne vous aide pas à vous concentrer sur un but, et ce qui vous dissocie inutilement les uns des autres en différents sous-groupes : d’où le fait qu’il vous est demandé très officiellement quel est votre but, votre objectif, mes très Chers. Il y a beaucoup de théories chez vous et nous croyons de par nos observateurs, que beaucoup d’entre vous se réfugient derrière des théories au lieu d’avoir un véritable but. Un but doit être ressenti, considéré dans votre Coeur, et non pas appris dans un texte. Vous pouvez donc considérer bien sûr que notre question reflète un conseil caché, et cela est vrai.

Je me permets toutefois de rappeler, comme je l’ai dit au début de cette intervention, que nous ne sommes par meilleurs que vous, ou supérieurs, nous sommes simplement autour de vous et bénéficions de conditions, pour la plupart d’entre nous, qui nous affranchissent de certaines illusions considérables dans lesquelles vous êtes encore très aveuglés – malgré vos grandes qualités que nous admirons, comme je l’ai dit également.

Je vais à présent vous faire part d’une remarque qui émane d’un petit groupe d’enfants. Car il y a au sein de notre Confédération un petit groupe confédérant d’Enfants – enfants de différentes localisations, de différentes formes et corps, de différents intérêts, voir de différentes fréquences dimensionnelles. Voici donc mes très Chers la question du groupe Enfants.

Questions en langage stellaire.

Voilà. Vous avez sans doute compris que cette question est non seulement très bienveillante, mais également ouverte à beaucoup de possibles collaborations proposées. Car les enfants de notre Galaxie et ceux de votre Terre ne sont pas différents, et possèdent de grandes ressources, non seulement de communication, mais d’intelligence, de créativité et de réalisation. Nous écoutons donc nous-mêmes la question de ces Enfants avec beaucoup d’intérêt et de respect, voir d’admiration, car leur façon d’aborder les choses est finalement plus joyeuse que la nôtre…
Je ne suis pas autorisé à donner un résumé mentalisé de cette question, mais je sais qu’elle ne peut que parler à vos coeurs et qu’elle ne peut que résonner un vous à travers la présence même de vos propres enfants sur votre planète, qui eux-mêmes, croyez-moi, partagent la plupart des questions et des commentaires que nous avons émis, et qui je crois vous en ont déjà fait part par leurs voix.

Sachez à présent, mes très chers frères et soeurs, et amis de la Terre, que vous pouvez nous adresser vos réponses, vos commentaires : d’une part en vous reliant, individuellement, ou en petit groupe, à notre Cercle et également en nous écrivant. Vous saurez comment faire, nous n’en doutons pas. Ainsi se tisse et se réalise notre collaboration, notre Confédération, ainsi se mettent en place et s’harmonisent toutes nos lois communes. Et ne croyez pas que vous êtes à part dans cette réunion, vous en faites partie, même si votre situation est en quelque sorte le point de mire de cette réunion.

Au nom de tous les membres et de tous les Êtres de notre Confédération, je vous salue, moi, Ishkam Eler Ando et je vous remercie de votre attention. Et je vous dis peut-être à bientôt. Alleluiah.

Vous avez la possibilité de poser quelques questions à ce canal, auxquelles il sera répondu par un intervenant dont vous avez l’habitude – Suraïvan.

 

via Christine Anne K. le 20/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ej’zouga N’Tse Ale -3- Lois du Démembrement

 

écoute de cette transmission : http://vimeo.com/29620663

Langage stellaire.

Très Aimés, enfants, amis, frères et soeurs, Êtres Véritables de Terre, nos très Aimés, je suis, vous me connaissez, Ej’zouga N’Tse Ale , doyenne comme vous le savez des la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Je me réjouis une fois de plus, infiniment, de pouvoir ainsi m’adresser à vous et de réaliser ainsi cette transmission si importante, pour vous, et pour notre union à tous.

Silence.

Langage stellaire.

Ceci sera probablement en ce jour mon ultime transmission à vous. Je vous ai transmis d’abord les Lois de la Création, je vous ai transmis ensuite les Lois Harmoniques de cet Univers. Aujourd’hui je vous transmettrai l’ensemble des Lois du Démembrement de ce qui doit cesser d’être, car ainsi que tout connaît émergence, mise en forme, évolution, la fin de ces processus est également intégrée dans l’ensemble des Lois. Toute création connaît différents stades et le démembrement peut être une étape indispensable. Cela ne signifie pas la mort au sens d’anéantissement (sombre et terrifiant, tel que beaucoup d’entre vous le croient) cela signifie défaire pour pouvoir soit transmuter, soit passer à d’autres états. Cette étape est importante, fort importante et doit reposer de ce fait sur des lois qui sont aussi nécessaires que les lois précédentes.

Ces Lois du Démembrement sont à présent celles qu’il vous faut intégrer, mes très chers. Nous avons choisi le mot « Démembrement » car il a semblé le plus approprié à ce qui est désigné. Et je me réjouis infiniment encore une fois de vous transmettre ce joyau car il est de toute Beauté, il est de toute Harmonie, il est de tout Amour, il est Lumière. Ce sont des Lois de Lumière. Ce ne sont pas des lois de destruction, mes très aimés.

Voici donc la première série de ces Lois Sacrées du Démembrement au sein de cet Univers, et sous commandement de la Source, dont je suis au service, ainsi que nous tous.

Lois en langage stellaire.

Avant que je poursuive, mes très Chers, n’oubliez pas surtout pas, ne faites pas l’erreur de croire, que ces lois soient autre chose que des lois de pur Amour et que leur Beauté est Véritable, Entière, Absolue.

Lois en langage stellaire.

…Je sais fort bien mes très Chers, mes très Aimés, que l’écoute de ces lois qui sont tout Amour mais qui sont Lois du Démembrement, ne peut manquer de susciter pour la plupart d’entre vous, soit tristesse, soit un sentiment de deuil, soit une forme de peur de l’inconnu, soit un sentiment de se sentir perdu. Cela mes très Aimés, n’est autre que le magnifique passage de la transmutation nécessaire, et n’oubliez jamais que l’immense Joie que vous trouverez à l’issue de ce passage est d’une Beauté, d’une Plénitude inégalées, par rapport à tout ce que vous avez pu connaître.

Je ne suis pas en train de vous annoncer votre mort, mes très Chers. Le Démembrement est simplement la fin d’un cycle, ne le prenez pas autrement. Et qui dit cycle, dit éternité, continuation, recommencement, évolution, et Joie, Joie d’être à nouveau dans une autre forme, ou dans un autre état, ou dans une autre conscience, mes très Aimés.

Je vais à présent vous délivrer la dernière ligne de ces lois.

Lois en langage stellaire.

Ainsi mes très Aimés, que je chéris, très beaux enfants de la Terre, très grands amis de tout cet Univers, voici donc qu’ont été déroulées pour vous la totalité à ce jour de ces Lois, qui concernent en cet instant et en ces instants votre transmutation, votre renouveau, votre nouvelle forme à venir, pour laquelle il vous est nécessaire de traverser cette très belle étape dans tout l’Amour et la Grâce, dans toute la Fluidité et la Plénitude de ce qu’au fond de vous vous savez être.

Il n’y a donc aucune réticence à observer, je dirais même il n’y a aucune précaution, car cela n’est que Renaissance, et rien d’autre.

Il n’y a pas de disparition, si ce n’est celle de tout ce que, illusoirement, vous avez pu accumuler, pour accomplir ce cycle-là qui se termine. Et c’est une grande Joie, et c’est un grand Accomplissement. Il n’est là que Beauté, Vérité, Grandeur. Il n’est là que votre Lumière, Pleine et Entière, mes très Aimés. La Lumière peut se fragmenter et se démembrer, Elle se recompose sans cesse et les formes qui se créent de par cette Lumière, sont innombrables et vivantes. Quelle Joie n’est-ce pas !

Voici donc, mes très Chers, mes très Aimés, pour moi le moment de clôturer cette intervention, dans laquelle j’ai mis tout l’Amour et la Sagesse qui nous sont dévolus de par notre affiliation à cet univers, à la Source, à l’Esprit, à la Lumière.
Je vous salue.

Je suis, comme vous le savez, Ej’zouga N’Tse Ale.. , de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques de cet Univers.

Alleluiah, Alleluiah, Alleluiah, Alleluiah.

Si vous le souhaitez, il vous est possible de poser quelques questions.

– suite : Questions/Réponses n°33-

 

 

via Christine Anne K. le 24/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Cercle à 72 Points

 

-ce Cercle s’est canalisé à la suite de la délivrance des Lois Harmoniques (Ej’zouga N’Tse Ale. Ceci nous fournit l’exemple du fonctionnement d’un Cercle, au sens Pléiadien du terme )- 

lien pour écoute (vidéo) : http://vimeo.com/28551847

 

Introduction en langage stellaire

Amis, Frères et Soeurs de Terre, et participants, je déclare ce Cercle ouvert.

phrase en langage stellaire

Sachez, sachons, que ce Cercle en cet instant comporte soixante-douze participants dont les localisations sont fort nombreuses, et que nous allons ensemble explorer les tenants et aboutissants de la raison et des effets des Lois de l’Harmonie qui ont été récitées et enseignées par la Doyenne des Hautes Consciences Intergalactiques il y a quelques instants.

Ce Cercle est l’occasion d’une mise à jour générale et à tous les niveaux. Moi qui vous parle, je suis simplement le facilitateur -comme on dit dans votre langage terrestre- de ce Cercle, par la voix de cette personne qui est également participante en cet instant, ainsi que vous qui l’entourez.

double intervention en langage stellaire

Nous avons là deux interventions qui se complètent. Y a t-il une autre intervention qui aille dans le même sens ?

intervention complémentaire

Nous avons donc eu trois points de vue en quelque sorte, trois expériences. Nous allons à présent méditer quelques instants, à moins qu’une autre intervention se propose immédiatement…

 …Nous avons là une intervention supplémentaire sous forme graphique, que je vous invite à considérer avec attention.

silence, observation

Notre ami nous rappelle en effet, ainsi, que les Lois de l’Harmonie peuvent également se transcrire dans cette forme graphique, extrêmement ancienne, dont je vous invite à recevoir la beauté et l’harmonie, et à observer la perfection des formes.

silence, intégration de la forme graphique


Avant d’aller plus loin, mes Très Chers, nous tous qui sommes soixante-douze, allons mettre en action l’ensemble des polarités qui constituent la forme que nous formons à cet instant les uns avec les autres.

silence, vibrations

Pour ceux qui ne sont pas accoutumés à cela, sachez que votre intention est suffisante et qu’elle doit simplement être claire et affirmée dans votre coeur. Nous avons actuellement presque mis en place toutes les polarités. Il en manque encore quelques-unes, qui se cherchent apparemment. Est-ce que quelqu’un veut faire un son pour aider à cela ?

un participant se met à chanter

…Bien, tu peux continuer…

reprise du chant, bientôt relayé par un chant du canal

non loin, à l’extérieur, un chien aboie sans cesse

Je vous invite à bien écouter l’intervention de notre ami chien terrestre qui s’exprime dans son langage, et nous expose sa difficulté présente à intégrer ces Lois de l’Harmonie que son corps ne reconnaît plus parfaitement. Est-ce que l’un d’entre nous peut lui fournir une aide, un commentaire, une explication, une proposition ?…

un participant se met à chanter

son chant est suivi d’une intervention en langage stellaire

Nous allons demander à notre ami chien terrestre si à présent il a pu obtenir l’outil d’harmonisation qui lui manquait?… C’est bien…

…Certains d’entre vous me communiquent télépathiquement quelque chose de similaire, à savoir que leur coeur est profondément touché de l’existence de ce Cercle aujourd’hui et de l’introduction, enfin, de nos amis terrestres en cela, et proposent qu’ainsi il soit chanté quelques instants par nous tous un hymne spontané et harmonique pour célébrer cet état. Alleluiah

Est-ce que l’un d’entre nous souhaite, ou peut, entonner cet hymne spontané de notre Cercle de soixante-douze ?

les participants chantent l’hymne

…Que cet hymne résonne encore et encore dans nos coeurs, car c’est là un magnifique hymne des coeurs réunis.

Je demande à présent si quelqu’un du Cercle souhaite s’exprimer encore au sujet de l’essence des Lois de l’Harmonie, telle que vous la comprenez, telle que vous la vivez, telle que vous la pratiquez…

intervention en langage stellaire

Qui veut répondre à cette question ?

un participant répond en langage stellaire

Nous vous remercions d’avoir éclairci cet aspect. Cela me permet, à moins que quelqu’un désire compléter, de passer à l’étape suivante. Mais j’attends… Donc je vais passer à l’étape suivante.

 

Nous allons maintenant élaborer simplement les grandes lignes de ce qui peut établir une vision claire et partagée par tous, quels que soient nos localisations, nos dimensions, nos formes, nos modes de vie et nos états. Donc une vision claire de ce qui implique l’emploi et le maintien de ces Lois de l’Harmonie, que nous partageons tous quels que soient nos localisations, nos états, nos formes et nos dimensions. Nous allons donc pour cela, quelques instants en silence, réactiver une nouvelle fois les polarités nombreuses de notre forme géométrique à soixante-douze participants, qui est un Cercle tout autant que cette forme qui n’a pas de nom dans ce langage. Et nous allons poser au centre -chacun de nous soixante-douze par son intention- nous allons poser au centre de cette forme, un noyau dans lequel nous allons inscrire ce qui nous semble participer de cette vision claire que nous élaborons conjointement de par ce Cercle.

silence, installation du noyau

…Je vous rappelle que dans un Cercle comme celui-là, il y a des participants actifs et des participants, disons non actifs, mais qui ne sont pas pour autant passifs, et dont la simple présence a pour effet de faciliter, de stimuler et de faire être un certain nombre de connexions. Ne vous sentez donc pas obligés chacun d’intervenir et de poser votre petite pierre si cela n’est pas le moment. Votre présence de toute manière participe, que ce soit silencieusement ou activement. Cela est un des principes de base de nos cercles.

bref chant stellaire

J’entends qu’il y a une grande activité dans notre Cercle à constituer ce noyau de vision claire, et je partage avec vous ma joie de constater cela. Sachez également que j’apprécie la courtoisie générale, le respect mutuel, l’interaction fluide et la qualité de communication télépathique qui se produisent entre nous tous. J’en suis heureux car, comme vous le savez sans doute, ce Cercle fonctionne actuellement comme exemple, et cela est une bonne chose.

chant stellaire, silence

intervention en langage stellaire, silence

…Cette question ne reçoit pas de réponse, mais nous allons l’inscrire si vous voulez bien – c’est ma proposition – dans ce noyau également.

silence

longue intervention affligée d’un participant

…Que nos amis les vents, participant à ce Cercle, balaient ce qui est ainsi déposé et n’a pas lieu d’être…

 

Nous allons à présent, mes Très Chers, passer à la phase où ce Cercle se défait mais continue son travail sans pour autant que nos attentions et nos présences soient focalisées précisément et directement. Nous laissons donc ce noyau, que nous alimentons, continuer à se constituer de par ce que nous y apportons et ce que nous en recevons en tant que Cercle, ainsi qu’avec la collaboration des autres Cercles auxquels nous sommes chacun reliés. Et nous allons en cet instant passer à la clôture de cette réunion, dont je vous remercie, à moins qu’il y ait encore l’un d’entre nous souhaitant apporter un élément important à cette réunion de maintenant…

intervention en langage stellaire

Nous te remercions de tout coeur, mon Frère, pour cette intervention pleine d’intelligence, de joie, et que nous ne manquerons pas de faire fructifier en chacun de nous, ainsi qu’elle le mérite.

Je vous invite à présent, mes Très Chers, à clôturer dans la joie, la paix des coeurs, le partage et dans l’unité du service et de l’intelligence collective que nous représentons, ce Cercle. Et en tant que facilitateur de ce Cercle, je prononce sa clôture.

phrase de clôture

Je précise pour nos amis terriens que ce Cercle vivra et continuera son travail indéfiniment, en harmonie avec les autres Cercles. Un cercle clôturé n’est pas un Cercle mort. Alleluiah, merci de votre présence.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Marie-Isis du 31 août

 

 

Mes très aimés, mes très chéris, enfants de la Terre, enfants de la Source, enfants de votre propre enfantement, je me réjouis infiniment d’être là parmi vous et de m’adresser à vous tous, présents ou absents, par cette voix.

Je suis Marie Isis, et j’ai bien d’autres noms. Je suis la Mère créatrice, la Mère aimante, porteuse tendre, qui veille dans vos incarnations et dans le subtil de vos âmes et de vos êtres en cette Terre, planète bénie, planète que nous affectionnons, vous et moi. Planète qui actuellement rejoint dans son cycle le point où elle va pouvoir changer ce qui fut et ouvrir à ce qui est.

Sachez mes très aimés que vous n’avez plus réellement ni passé ni futur. Ce que vous en croyez encore n’est qu’absolue illusion et habitude, et n’a plus aucune véritable existence. Je sais que ces mots ne sauront atteindre facilement votre compréhension, mais ils feront leur chemin. Et c’est ma parole de Mère qui vous les délivre, et une Mère ne ment pas, une Mère éduque, une Mère révèle lorsque c’est le moment, n’est-ce pas. Je vous aime tant que je ne ne saurais vous induire en erreur.

Sachez donc mes très aimés, mes enfants, mes grands – êtres humains en pleine ouverture de conscience, en pleine captation de votre véritable lumière, celle qui n’a plus ni passé ni futur mais qui n’est que votre présent éternel. Sachez donc que vous êtes à présent accueillis, pleinement, en ce que vous devriez être si vous ne l’êtes déjà. Et il n’est plus temps d’être craintif ou de croire que vous avez encore le temps, puisqu’il n’y a plus de Temps. Vous êtes donc appelés, mes très aimés, mes très chers, mes tendres agneaux, à vous avancer : pleinement lumineux, pleinement Etant, dans la gloire de votre propre éternité, la vôtre, celle que votre lien indéfectible à vous-même et à la Source en vous, et à la Source en tout ce qui vous entoure, vous confère de toute évidence, de toute Vérité, de tout Absolu et de toute Simplicité.

Vous avez à présent et dorénavant, devant vous, la route ouverte, lumineuse, simple, de votre Ascension, de votre Réalisation, de votre Vérité pleine et entière, de votre Gloire, de votre Royauté partagée – car la royauté dont je parle n’est pas un pouvoir sur les autres, mais simplement une culmination naturelle de votre être dans sa splendeur.

Appelez donc en vous-même ce qui encore a besoin d’être appelé. Appelez en vous-même ce qui n’a pas entendu. Appelez en vous-même la Joie qui encore se tapit au fond d’un petit recoin où elle a encore peur d’être entendue. Appelez-la au grand jour et laissez-la vous guider. N’ayez pas peur d’elle, car elle n’a peur de rien. Cette Joie qui est la vôtre et qui est celle de tout l’Univers est le joyau le plus magnifique, le plus vrai, le plus impérissable que vous ayez non seulement à montrer, mais à être tout simplement.

Mes très aimés, mes très chéris, je suis moi-même extrêmement attentive à votre progression. Je suis la Reine qui vous a fait Roi et Reine. Je ne suis pas dominatrice, je suis accueil, royauté accueillante, royauté partagée, royauté culminante, royauté sereine, royauté glorieuse, royauté aimante. Et vous êtes vous-même cette royauté, dès lors que vous l’acceptez, vous l’êtes pleinement, mes très aimés. Cette royauté, de même que moi, est tout autant votre origine que votre fin – sachant que passé et futur ont été rangés au placard des illusions, c’est votre présent et votre éternité dont je vous parle, ce qui à vrai dire n’a cessé d’être et ne cessera, puisque cela est.

Voici que l’Amour absolu est en vous. Voici que l’Amour absolu étend sa lumière tout à l’intérieur de vous, dans les moindres replis, recoins, passages oubliés. Voici que l’Amour absolu étend sa lumière tout autour de vous afin de vous faciliter le moindre pas, de vous ouvrir la route dans toutes les directions. Car sachez-le, vous avez le Choix de bien des directions, et cela est important. C’est comme si la rose des vents toute entière s’ouvre à vous. Ce Choix est maintenant, ce choix est possible, ce choix est vrai, ce choix est réel, ce choix est absolu et ce choix est léger, ce choix est Joie, ce choix est Vérité, entièreté, absoluité. Ce Choix réside dans votre coeur. Et je vous observe avec tout mon amour dans cet état, où la joie et la découverte se mêlent certainement à cette découverte du choix, ou à cette certitude du choix. Peut-être que certains d’entre vous jouent à se demander, pour faire durer le plaisir, disons quelques instants de plus, quel est leur Choix. Mais en vérité vous le savez, en vérité il n’y a pas tant à s’interroger, qu’à affirmer et qu’à être, car cela ne peut qu’accroître votre Lumière tout simplement et définitivement.

Votre Beauté est pleine et entière. Votre Beauté vous illumine. Votre Beauté est la plus sure des vérités et votre Vérité est la plus sure des beautés. Cette Beauté n’est autre que cet Amour absolu qui vous fait être ce que vous êtes, qui vous êtes, là où vous êtes. Et croyez-moi vous Êtes, et vous ne pouvez pas ne pas Être. Nous Sommes, à vrai dire, vous à mon côté et moi à votre côté. Il n’y a pas tant de différences car nous sommes tous dans l’Un et ce sont les voies de l’Un qui nous unissent et qui tissent entre nous tout ce qui nous fait être ensemble, nous réunit, nous harmonisent, nous attribuent à tous et à chacun notre place, notre fonction, notre vérité, notre service.

Ce sont les voies de l’Un qui nous font être non seulement ce que nous sommes, mais ce que nous devenons, car chaque être est en évolution. Et cela n’est pas un paradoxe indiquant que le futur serait revenu : l’évolution fait partie de ce présent, de cette éternité absolue, qui est la vraie vérité. L’évolution d’un être est simplement ce qui est sa véritable vie. Nous sommes donc tous, vous et moi, et tous les autres autour de nous et parmi nous, en train de vivre dans cet instant éternel et cette évolution magnifique, les voies de l’Un, les voies de l’Amour, les voies de l’Absolu, les voies de la Vérité, les voies de l’Harmonie qui nous lient.

Il vous a été rappelé tout récemment l’ensemble des Lois Harmoniques de cet Univers et je m’en réjouis. Cela est une grande Joie, cela est une grande Vérité, cela est une très grande Lumière et cela est une grande Simplification. Sachez que vous n’avez pas à redouter l’emploi de ces lois – et que le mot « loi » ne vous effraye pas : car la loi qui punit et la loi qui contraint n’appartiennent qu’à l’illusion de votre système de dualité, encore un petit peu présent dans ce que vous croyez, mais qui n’est plus véritablement. Sachez donc que ces Lois de l’Harmonie sont liberté, congruences, co-réalisation, cocréation, conjonction des différences, harmonisation des tâches, harmonisation des altérités, complémentarisation de ce qui semble ne pas se ressembler.

Ces Lois de l’Harmonie sont indispensables à toute forme, à tout mouvement, à toute musique, à toute vérité partagée, à tout espace de vie, à toute relation, à tout travail en commun d’évolution. Elles contribuent bien évidemment à l’Harmonie de la Paix, de la paix active, de la paix constructrice, de la paix créatrice, de la paix vivante, de la paix qui crée la joie entre tous, entre tous les peuples de cet univers et de ces dimensions – qui sans ces lois se rencontreraient avec parfois incompréhension ou aveuglement. Ainsi ces Lois nous unissent tous et nous font être dans la Joie des voies de l’Un.

Je vous encourage donc à les pratiquer, à vous remercier vous-même de les avoir entendues et de les avoir intégrées. Je vous encourage à être Harmonie et à harmoniser dans la Simplicité, la Vérité et la Joie et l’Amour tout ce qui vous fait être, chacun avec soi-même et chacun avec les autres, chacun avec le Tout.

Sachez mes très aimés, qu’ainsi ces Lois Harmoniques vous relient à la beauté des Nombres, à la perfection des Musiques célestes, et que vous ne sauriez désirer y échapper. Car un tel désir ne serait, à vrai dire, qu’un reste d’égo illusoire et bien peu propice à votre véritable Etre, à votre vie de Lumière et d’Unité, et à votre Joie de partager l’immense espace de Beauté, de Vérité et d’entièreté qui s’est offert à vous à présent, dès lors que vous acceptez d’y pénétrer.

(moment de silence)

Ainsi mes très aimés, mes très chéris, me voilà, moi, Marie Isis et de tous les noms qu’en cette Terre on peut me donner, si réjouie, si pleine de gratitude envers vous de ce que vous êtes en train de devenir. Me voilà à vos côtés, me voilà en train de chanter les voies de l’Un pour vous et avec vous et par vous. Ainsi se trace l’évolution maintenant, dans le présent éternel de ce que vous êtes, et il vous appartient de la tracer au mieux de ce que vous êtes véritablement et dans la beauté de l’ensemble de ces Lois Harmoniques, qui ne peuvent qu’embellir, et faciliter, et grandir tout ce que vous êtes, chacun avec soi, et tous avec tous, dans la Beauté des voies de l’Un, dans la Vérité, dans la Lumière ultime qui vous fait être et que nous sommes tous, dans la Grâce de la Source Une, que nous sommes tous et qui nous fait être tous.

Je vous aime, je vous salue. Je vous regarde, je suis avec vous et vous êtes avec moi, mes très aimés, mes très chéris.
Je vous dis à bientôt dans la Grâce de nos rencontres. Amen. Alleluiah. En ce jour 31 août de l’année 2011 de vos calendriers.

 

 

via Christine Anne K. le 31/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.