L’Ami du Feu, Azaï Iran des Pléiades

cliquez pour écouter

Introduction en Langue stellaire …

Le Feu est avec moi, très chers Frères et Soeurs de Terre, je me présente Azaï-Iran. Je proviens des Pléiades…

Je porte ce Feu depuis longtemps, j’en suis l’un des garants, cela est ma fonction et je suis respecté pour cela. C’est une responsabilité, parfois lourde.

J’aime le Feu et le Feu m’aime.  C’est ainsi que nous faisons bon ménage.

J’ai besoin de m’adresser à vous, avec mes attributions, car il est d’importance que vous ayiez notion de ce qu’est le Feu, hors de ce que vous en connaissez et également dans ce que j’appellerai ses dérivés.

Je sais que vous avez reçu les Lois du Feu il y a quelque temps, cela est bien…Je sais que vous ne les avez pas toutes comprises, du moins c’est ce que vous pensez… Or vous les avez comprises; il vous manque simplement peut être la pratique de certains aspects…

Je vous rassure, je ne suis pas venu enflammer ni embraser quoi que soit de votre environnement. Je ne suis pas un destructeur.

silence

J’aime le Feu, le Feu nous aime.

silence

Ne croyez pas que mes silences soient des hésitations : c’est le Feu qui parle dans ces instants, car il est près de moi et chuchote.

silence

Il y a un certain chant du Feu que j’aurai plaisir à vous faire entendre avant le Cercle qui va suivre dans quelques instants. Ce Cercle est destiné à observer les règles communes de la survie du Feu et de la survie de ce qui se confronte au Feu – cela n’est pas un paradoxe.

silence

Mon cœur est gros de choses joyeuses que j’aimerai partager ayant l’occasion de vous parler, mais je crois que cela n’entre pas dans le cadre vraiment de cette intervention. Il y a abondance de bonnes nouvelles et de joies dans la proximité du Feu telle que je la pratique, il y a abondance de réjouissance et d’intelligence, il y a abondance de vérité. Il y a bien sûr toute la chaleur. Il y a…ce que je ne sait pas nommer dans votre langue puisque cela n’a pas de nom, du fait que cela ne se manifeste pas dans votre environnement et votre atmosphère : mais qui crépite, et qui à vrai dire se manifeste à votre insu – lorsque par exemple la foudre crépite ou l’étincelle de votre petit feu de bois.

silence

Je laisse parler le Feu.

Le Feu est mon ami.

Il m’a apprivoisé, car il est plus intelligent que moi.

Faites que le Feu soit votre ami et non pas votre ennemi : croyez moi cela est un profond conseil de ma part. Ne croyez pas que le Feu soit un ennemi à combattre. Il permet entre autres de se débarrasser de bien des choses que l’on a pas à garder. Mais cela n’est qu’un de ses aspects…

Il me rappelle que je dois vous chanter ce dont j’ai parlé, voici donc :

Chant

Ainsi parle le Feu, ainsi chantent les Amis du Feu.

Je sais que vous avez peur du Feu, bien souvent, sauf lorsque vous le domestiquez dans une petite boîte. Je suis ni venu entretenir votre peur, ni venu me complaire avec elle.

Asseyez vous donc, et soyez en présence de ce Feu aux attributs autres que ceux qui vous sont familiers,

Le Feu est source de Vie, le Feu est manifestation de Vie…Le Feu est manifestation de Transmutation : et cela est une grande chose,

J’aime le Feu et le Feu m’aime.

Je suis son serviteur, je suis son garant…Grâce à lui, j’ai toute ma liberté, ma joie, ma puissance, mon humilité aussi.

Grâce à lui je suis vrai.

silence

Vous n’ignorez pas que sur votre Planète il y a des volcans. Vous n’ignorez pas, du moins je l’espère, que beaucoup d’entre eux sont en activité. Vous n’ignorez pas que le rôle des volcans est d’exprimer la chaleur et la transmutation.

Il y a ce que vous appelez des ceintures de volcans. Ce que vous appelez ceinture de Feu… Il y a -ce qui est de toute beauté- des volcans sous-marins…

Je ne viens pas vous effrayer en vous annonçant des catastrophes volcaniques qu’il ne m’appartient pas d’anticiper. Seule votre Planète le peut et cela est son privilège, son rôle et son Amour.

Je viens vous dire : prenez soin de vos volcans car … ils vous aident, ils vous permettent d’avantage de Transmutation.

Je ne vous demande pas de vous jeter dans le cratère des volcans enflammés – sauf si cela est votre désir, mais je ne le pense pas. Je vous demande d’accompagner de vos cœurs et de vos pensées l’activité de vos volcans. Non pas dans des pensées de peur, de risques, de dangers – même si le fait est qu’une éruption volcanique est fort dommageable pour la vie et l’environnement de ceux qui sont à proximité…Mais sachez que ceux-ci sont des transmuteurs, ils sont là pour ça – aussi scandaleux que ce propos puisse vous paraitre, je ne crains pas le scandale.

Le Feu m’aime et je l’aime.

silence

Il y a une intelligence du Feu qui en partie anime votre propre intelligence et vous ferez bien de la respecter comme telle.

Je vous invitais donc à accompagner le travail de vos volcans. Il y a dans votre cœur un élément vibratoire qui peut être en parfait accord avec l’ensemble de l’activité volcanique, ou également avec un certain volcan de votre choix. Je ne suis pas en train de vous inviter, ne vous méprenez pas, à accroitre par l’emploi de cette vibration l’activité d’un volcan, car cela ne vous appartient pas – cela comme je l’ai dit, appartient exclusivement à la Terre, et même si vous faites partie de la Terre cela n’est pas votre rôle en tant qu’être humain.

Je vous demande donc simplement d’être à l’écoute bienveillante, accueillante, respectueuse et joyeuse de la Transmutation qui se fait, au lieu de la craindre par ces vibrations de crainte que vos pensées peuvent émettre, ces vibrations de pensées-catastrophes, de risques (qu’il vous appartient en tant qu’humanité de gérer). Je ne vous demande pas de vous sacrifier si vous vous sentez pas appelé(e) vous même à être un transmuteur.

Je vous demande d’accueillir avec joie et d’amplifier ainsi la Transmutation dans sa portée lumineuse, dans sa portée de Vie, dans sa portée de changement. Vous souhaitez n’est-ce pas le changement, vous souhaitez un autre monde, vous souhaitez que disparaissent bien des impédiments lourds, des « saloperies » comme vous dites…

Eh bien, faites confiance aussi à la portée de ces transmutations, même si les liens de cause à effet vous échappent – cela est normal. La loi de causes à effets ne fonctionne pas dans ce domaine. Seule la loi de synchronicité est là, observez donc la vérité et la réalité des synchronicités entre ces activités volcaniques et les évènements critiques qui actuellement, je pense, battent leur plein sur votre Planète…N’ignorez donc pas que l’activité volcanique joue ce rôle transmuteur, de par la Planète et de par quelques populations qui se sont incarnées auprès de ces volcans, pour accompagner physiquement ces phénomènes de Transmutation.

Le Feu vous aime, aimez le.

silence

Nous allons à présent et dans quelques instants, nous ouvrir à un Cercle spécialement réuni, comme je l’ai dit, autour des questions liées à la survie du Feu et de ses effets ( je ne l’ai pas formulé comme ça lorsque je l’ai évoqué tout à l’heure mais cela est cohérent).

Je vous invite à écouter le Feu encore quelques instants, avant l’ouverture officielle de ce Cercle.

silence

…Entendez vous Frères et Soeurs, la douceur, la sagesse, la tranquillité et l’amour que portent les paroles de mon ami le Feu? Vous n’entendez n’est-ce pas nulle sauvagerie, nulle agressivité…

Et le Feu me charge de vous traduire : « laissez avec joie se consumer vos vielles structures, intérieurement autant qu’extérieurement ». Cela ne signifie pas l’incendie matériel de votre maison ni de votre voiture (quoique vous en avez le choix bien sûr). Les aspects subtils du Feu sont largement suffisants pour opérer cela.

Ecoutez …

silence

Engrammez dans vos cellules, la douceur et la tendresse de ces paroles du Feu, comprenez que la Transmutation n’est pas autre chose pour vous.

Acceptez le coté extrémiste de ces propos, j’aime le Feu et le Feu m’aime, et nous ne craignons pas d’affirmer ce que nous sommes.

…Je déclare à présent possible l’ouverture du cercle, ce cercle est facilité non pas par moi Azaï-Iran, mais par Inajel Kadoun, à qui je cède bien évidement la parole …

…Le cercle de Survie du Feu est publié sous forme d’article séparé – NdR

 

canalisation via Christine Anne K. le 14 avril 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

 

 

Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°2

 Nous fait voyager avec notre corps dans la découverte et l’expérience de 2 couches dimensionnelles précises…d’où nous co-créons, pour nous, une forme spécifique.

– écoute : http://vimeo.com/33365562

 

Que mes salutations vous honorent Bien Aimés de la Terre. Je me présente Seh ‘elam Anna. Vous me connaissez à présent. J’appartiens tant à l’ordre des Melchisedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques de Sirius.

Et je suis donc en quelque sorte mandatée pour succéder à mon Bien Aimé compagnon de route Orionis, dans ces interventions – quoique la forme de mes interventions ne soit pas comparable à la forme des siennes, cela est de plein accord entre nous.

Je suis chargée de continuer à vous transmettre les éléments de vous-mêmes que vous avez à découvrir et à mettre en lumière, et particulièrement les formes de votre intelligence de Lumière que vous avez besoin de mieux pratiquer et connaître et développer. Je vous ai donc introduit précédemment aux quelques ajustements vibratoires nécessaires à votre écoute, à votre entente, à votre présence lors de ma présence et de mes propos, et nécessaire à l’écoute intégrative de ce que je viens vous apporter et échanger.

Je vous invite donc à présent quelques instants à ce premier ajustement vibratoire qui nous est demandé ensemble…

Silence vibrant

…Peut-être vous sentez-vous un peu à l’étroit dans votre corps physique, dans le cours de cet ajustement. Ne vous en souciez pas, c’est une manifestation, mais ce n’est pas une véritable gêne… Il est de par cet ajustement une circulation probablement dans votre corps physique, et aussi dans vos champs subtiles, d’une vibration qui expanse et délie. Sachant cela il vous est peut-être plus facile de l’accueillir avec plaisir, avec bienveillance, avec joie peut-être, du moins je le souhaite.

Je vous ouvre, en ces instants, quelques canaux supplémentaires d’écoute et de réceptivité et de compréhension, à des espaces dimensionnels qui sont sans doute peu familiers à un grand nombre d’entre vous. Sachez que ces espaces vous sont absolument ouverts, accueillants, et doivent vous être confortables. Il ne peut en être autrement, car vous êtes appelés à pouvoir les fréquenter, à votre guise dirai-je. Considérez donc que je vous introduis à une sorte de mise en forme vibratoire qui vous permet justement de fréquenter certains de ces espaces…

Ceci peut alors vous permettre aussi, en expansant votre conscience, dans ce nouvel espace, de relativiser davantage la forme et les limites supposées de ce que vous appelez votre corps – et qui n’est à vrai dire qu’un très respectable et très beau véhicule destiné à parcourir l’illusion du monde construit dans lequel vous évoluez. Ainsi donc, si vous êtes en mesure de relativiser un peu mieux l’importance que vous croyez exclusive de ce véhicule, voilà que vous pouvez mieux rencontrer de vous-mêmes ce qui justement existe hors la conscience limitée, propre à ce véhicule, et qui est également un corps, votre corps, lequel également en cela est un véhicule disons plus vaste et plus subtil, et très orchestré dans de nombreuses fonctions. Véhicule que vous pouvez nommer multidimensionnel puisque ce vocabulaire pour vous revêt une certaine précision.

Je vais donc vous conduire en quelque sorte dans ce que nous pourrions appeler une visite, par l’entremise de votre véhicule et corps multidimensionnel que je viens d’évoquer, dans une ou deux couches, que je souhaite mieux vous faire appréhender.

J’espère qu’à présent, après cette introduction, l’ajustement vibratoire que je vous ai proposé a produit son effet et que vous avez retrouvé l’aisance et le confort qui vous sont nécessaires pour participer à ce petit voyage; car bien sûr je n’ai pas l’intention de créer une situation où vous allez quitter, comme vous dites, complètement la conscience de votre corps habituel, physique, humain et limité… Cela n’est pas mon objectif même si je sais que beaucoup d’entre vous pratiquent ce genre d’exercice, avec parfois beaucoup de savoir faire, ou parfois simplement avec une joyeuse curiosité. Cela n’est pas néanmoins la méthode que je souhaite pratiquer en votre compagnie, car il importe justement que vous fréquentiez chacun et chacune, au sein de votre propre expérience individuelle, la confrontation dans votre conscience limitée à votre conscience non limitée. Cela est une ouverture qui s’inscrit donc alors dans une Unité.

Vous allez cependant à présent accepter que votre mental, que vous appelez souvent votre « conscience » (du moins dans cette langue que nous employons, ce qui est une certaine confusion de langage), vous allez donc accepter que votre mental ne cherche pas à avoir le contrôle de ce que vous pouvez entendre ou expérimenter, mais que simplement il accueille en se relaxant et en s’abandonnant. Si votre mental s’éteint complètement, cela peut être une excellente chose, mais soyez à la mesure de ce que vous êtes, chacun, chacune. Il n’y a rien à s’obliger, il n’y a qu’à être, et c’est justement cela que je cherche à vous faire rencontrer dans une extension de ce qu’est votre conscience et votre notion d’être.

Silence vibrant

Dans le silence qui actuellement s’installe, et va se prolonger un petit moment de votre temps, j’aimerais que vous arriviez à être totalement en phase avec vous-mêmes en tant que véhicule expansé dans la multidimensionnalité -limitée à une ou deux couches, je le précise- que j’ai souhaité vous faire visiter d’une façon particulièrement cadrée dirais-je, aujourd’hui… Soyez donc simplement réceptif et voyageur dirai-je.

Que ce que vous expérimentez soit sensations, soit éléments que l’on peut appeler visuels, soit éléments sonores subtils, acceptez-le simplement, découvrez-le, parcourez-le et ne cherchez pas je vous prie, à l’analyser. Soyez le véritable voyageur que vous êtes, confiant, aimant, aimant de vous-mêmes, aimant de tout ce qui se présente autour de vous.

Vous êtes omnidirectionnel, omniauditif.

Silence vibrant

Je vous rappelle que je suis une forme et que j’ai entre autres la capacité de me déployer en forme enveloppante. Vous êtes donc en train de voyager en parfaite sécurité, enveloppés dans un espace, enveloppé plus exactement par ma forme, ou du moins par celle que j’ai choisi d’émaner pour vous, pour cette occasion.

Silence vibrant

…Acceptez d’entendre la musique qui transparait et se fait dans cet espace. Rappelez-vous que vous êtes une note, un élément, une sonorité dans la composition de cette musique. Ainsi votre corps illimité est en train de voyager en tant que corps sonore dans cette texture sonore, parmi d’autres textures qui également caractérisent cette couche particulière dans laquelle je vous permets, de par la forme que j’ai épousée, de voyager quelques instants.

Silence vibrant

Ainsi vous êtes constamment informés et constamment mélodiques, informés par la mélodie et l’architecture des mélodies à l’intérieur de laquelle vous intervenez et que vous entendez… Et cela mes Aimés est votre véritable nature, et tout particulièrement dans cette couche dimensionnelle. (Je n’emploie pas l’un de vos numéros pour la désigner car votre numérotation que je respecte, ne me convient pas… De plus, l’emploi de cette référence à cette numérotation ne ferait que solliciter une excitation de votre mental.)

Silence vibrant

Que pouvez-vous faire dans cette couche dimensionnelle, dans laquelle bien sûr vous aurez, une fois que vous l’avez connue ainsi, la possibilité de vous rendre par vous-mêmes, sans restriction. Que pouvez-vous donc y faire ? Eh bien, vous y intervenez comme je l’ai dit, en quelque sorte musicalement : ce qui est très important car cette couche consiste à maintenir une texture sonore, qui a son rôle en tant que couche vibratoire dans l’architecture d’un ensemble de couches vibratoires où elle s’insère spécifiquement.

Il est de toute beauté et de toute grandeur, de toute plénitude et de toute évidence, dans la Vérité de votre propre Être et de sa reliance à votre Unité partagée, d’être participant tout simplement de cette texture sonore dans laquelle actuellement vous êtes en train d’expérimenter votre présence. Ainsi il n’y a pas autre chose à faire en cet espace-là, en cette couche dimensionnelle-là. Il y a simplement Être, de toute éternité, de toute essence, de toute globalité, de toute unicité. Et c’est un Service Absolu, dans la joie la plus simple et la plus pleine.

Silence vibrant

… Je vous introduirai d’ici quelques instants à une seconde couche dimensionnelle. Je vous invite donc à accepter de vous préparer à un passage qui sera fluide, car il n’y a pas grand écart entre ces deux couches. Et je vous invite à observer dans votre corps, véhicule physique terrestre, la qualité vibratoire qui vous sert d’ancrage. Je vous invite à observer votre respiration physique, car elle aussi vous sert, non seulement d’ancrage, mais d’accordage aux gammes musicales que vous traversez.

Que votre respiration donc vous serve de conducteur lors du passage que nous allons effectuer – toujours dans la sécurité du contenant que je vous ai proposé, forme enveloppante que j’émane pour vous. Vous allez donc recevoir et entendre la gamme vibratoire qui va vous fluidifier le passage et l’entrée, et l’Être, dans la deuxième couche que j’ai choisi de vous faire visiter également aujourd’hui, et qui pour ainsi dire est relativement mitoyenne de la précédente.

Silence vibrant

Voici donc que dans ce silence vous recevez ce qui peut vous permettre de vous engager, en toute fluidité, dans ce que vous pourriez appeler un couloir – et l’entrée dans cette seconde couche dimensionnelle de notre voyage d’aujourd’hui… Là aussi sentez je vous prie que votre corps humain ne vous lâche pas dans ce voyage. Cela n’est pas nécessaire et c’est justement, je le dis une seconde fois, une pratique d’Unification de ne pas l’oublier en route.

…Voici donc que s’ouvre à vous probablement un espace dont je vous invite à remarquer, si vous le pouvez, que la texture vibratoire n’est pas identique au précédent. Peut-être saurez-vous observer qu’elle est plus « fine », diriez-vous, ou que son taux vibratoire est légèrement plus élevé.

Acceptez de vous sentir confortable en cela. Acceptez la forme de fluidité qui se présente, et qui peut-être vous fait percevoir qu’il y aurait en quelque sorte (pour employer des mots à vous) possibilité de s’étendre à très grande vitesse…

Dans cette couche dimensionnelle (dont je ne vous donne pas non plus l’un de vos numéros, que je ne souhaite pas employer) il n’y a plus tant omniprésence de l’architecture et de la texture sonore -qui sont l’apanage de l’autre couche que nous avons rencontrée- mais ici extension, omnidirectionnelle et omnispatiale, des possibilités d’intelligence entrecroisées, partagées, échangées – à la vitesse de la Lumière, pourriez-vous dire, et sur des distances que vous ne pourriez même pas imaginer… Cela est également mes Très Aimés, parfaitement et naturellement à votre portée. Je ne fais que vous le faire visiter de cette façon très contenante et cadrée que j’ai choisi de vous proposer, mais vous pouvez accéder par vous-mêmes en toute liberté et en toute sécurité, à cette couche dimensionnelle.

Silence vibrant

Soyez simplement ce que vous êtes, dans cette dimension-là. Vous êtes cet Être expansé dans l’Intelligence partagée, et à des niveaux d’intelligence qui vibratoirement sont sans comparaison avec ce qu’en votre environnement usuel vous avez coutume de considérer comme intelligence – ce qui n’est pas dit pour rabaisser les formes d’intelligence que vous employez dans votre environnement usuel, qui sont parfaitement adaptées et hautement performantes parfois dans cet environnement.

…Ici donc vous goûtez pourrait-on dire, à la Musique de l’Intelligence de l’Univers, pour employer une formulation qui puisse parler à vos besoins de comprendre. Car je souhaite que vous ne perdiez pas la notion du « comprendre », même si je vous ai invités à ne plus faire usage de votre mental, j’assume ce paradoxe, et je vous demande de l’assumer également. Comprenez donc que vous êtes dans ce niveau vibratoire de Super-Intelligence – que j’espère vous sentez avant d’en avoir la compréhension par les mots que j’ai employés…

Silence vibrant

Sachez et observez que de par votre station dans cette couche dimensionnelle où nous sommes en visite -vous avec moi, de par le cadre que j’ai posé-  sachez donc que se crée une Forme de par la conjonction des intelligences de votre présence et de vos Êtres. Cette Forme est à vous, elle est pour vous : elle n’est pour ainsi dire qu’à vous. Vous en êtes collectivement l’intelligence constituante. Et il vous appartient à présent, dirai-je, de la faire exister… On pourrait dire pour employer une sorte de métaphore, que vous pourriez la ramener jusqu’à vous, dans votre état limité d’habitant de la surface de votre planète, telle que vous croyez qu’elle est et tels que vous croyez que vous êtes (cela dit dans vouloir porter critique ou jugement négatif à cette situation qui est ce qu’elle est).

Sachez donc que cette Forme, créée par vos intelligences dans cette autre dimension, il vous appartient donc de la faire être véritablement, et je dirais utilitairement, dans l’interface avec le monde usuel que vos consciences limitées habitent. Ce n’est pas à moi de le faire, mais à vous. Je vous invite pour cela, encore une fois, à être dans la conscience de votre corps véhicule physique et subtil -néanmoins de limitation- unifié avec votre corps véhicule non limité que vous avez pratiqué, et pratiquez encore en cet instant pour ce voyage et cette ouverture de conscience… Employez donc le rythme de votre respiration, employez le passage de l’air que vous respirez, air matériel et air subtil, Lumière de l’air, pour permettre que l’interface de l’existence de cette Forme s’installe.

Cette Forme précisément, je le constate en l’observant, vous permet d’améliorer considérablement cette interface dont je viens de parler. Cela est votre Création, Création de votre intelligence partagée, dans cette dimension de partage expansé des intelligences que vous avez visitée, et où vous pouvez vous rendre à tout instant…

…Que la forme contenante que j’ai installée vous permette, si ce n’est déjà fait, de revenir en toute sécurité si cela est votre besoin, dans la limitation de votre corps et de votre environnement actuel, quotidien et limité.
Mais restez dans l’Unité entre votre illimité et votre limitation, car vous en avez la possibilité et d’autant plus de par cette Forme interface qui à présent vous appartient, car vous l’avez créée.

Je me réjouis et je vous dis à bientôt. Je suis Seh’elam Anna et je me retire en clôturant mon intervention. Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 06/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Marie-Isis du 3 décembre

 

pour écoute :  http://vimeo.com/33284044


 

Mes Aimés, mes Tout Aimés, Enfants et Maîtres de vous-mêmes, me voici revenue en cette voix pour m’adresser à vous, bien que je m’adresse à vous en votre coeur absolument en tout instant, et chaque fois que vous pouvez le désirer moi, Marie-Isis, Mère Incarnante, Incarnatrice, en cette Terre, Mère Incarnante des Enfants de la Terre et des Créatures de la Terre.

Cela est mon état et, en cela, je vous sers et je suis. Autant que vous êtes de par moi, je suis de vous et par vous. Je suis pour que vous soyez, et vous êtes non seulement par ce que je suis, mais également pour que je sois.

Entendez mes Très Aimés, la voix intérieure qui en vous ne cesse d’être et de parler, la voix de Lumière en vous, la voix de Vérité, la voix de votre Essence véritable, la voix qui vous guide, la voix qui ne peut se tromper. Cette voix en vous – voix de Lumière, voix de Vérité, voix de Joie et d’Essence – n’est pas ma voix mais la vôtre. Bien qu’elle soit ma voix tout autant que la vôtre, elle est cependant la vôtre, car vous êtes souverains, ainsi que je l’ai dit vous êtes maîtres, maîtres de vous-mêmes en premier lieu, maîtres de votre destinée, maîtres de votre vie, maîtres de vos choix, maîtres de votre vérité.

Cette Maîtrise, mes Aimés, n’est pas celle de l’égo, n’est pas celle d’un pouvoir que vous auriez, ni sur un autre ni sur d’autres. C’est une Maîtrise tout intérieure qui ne s’adresse qu’à la rectification de vos propres erreurs ainsi qu’à la clarté de votre propre Lumière. Et en cela il s’agit d’être Maître, non pas pour être supérieur hiérarchique de qui que se soit, mais simplement pour être en harmonie avec vous-même. Aucun maître extérieur n’est à mettre en balance avec cette Maîtrise-là. Et toi mon Enfant, chacun, chacune de vous, tu es Maître, non pas donc pour t’imposer, mais simplement pour être Vérité, ta propre Vérité, qui cependant se fond et se partage dans l’Unité de la Vérité partagée de tous. Il t’appartient néanmoins d’être Maître de ta Vérité, car même si elle est fondue avec la Vérité de tous, elle ne peut te venir que de toi.

Je suis moi-même, moi, Marie-Isis, Mère Incarnatrice, Mère Incarnante, le garant quelque part de cette Vérité, car c’est de par moi que ton incarnation te fait être. Et ainsi de par toi, ta Vérité est née en cet instant-là où par moi tu as été et tu es.

Ta Vérité aujourd’hui mon Enfant, ton Essence, ta Maîtrise, la véritable Lumière débarrassée de toute fausseté et de toute illusion, te servent et vous servent à tous, individuellement et collectivement, à construire, à établir, à constituer l’architecture et les bases d’un nouvel état, qui se veut un état de Grâce, et non plus un état de division, et non plus un état de dualité – entre l’ombre et la Lumière, la souffrance et la non souffrance, et ainsi de suite…

C’est là que ta Maîtrise, mon Enfant, est appelée à construire cet état de Grâce et de Vérité, et de non-dualité.

silence


En ces instants donc, très aimés Maîtres de vous-mêmes et Enfants de votre propre Vérité, je vous parle de vous, je vous parle de ce que vous cherchez probablement, car je sais que vous cherchez. Je sais que pour la plupart vous désirez comprendre, vous désirez trouver le bon chemin, vous désirez construire ce qui sera juste et vous désirez être votre véritable Lumière…

Je sais que pour beaucoup vous croyez ne pas vraiment comprendre : vous croyez souvent manquer de quelque chose, ne pas savoir. Vous croyez que vous n’êtes pas ces Maîtres que vous êtes en vérité, car vous ne vous donnez pas la simple capacité de le croire. Vous êtes encore, dans ce cas-là, tournés vers la partie la plus illusoire de vous-même, celle qui encore en effet existe, et à laquelle vous êtes tant habitués que souvent vous ne savez voir qu’elle -ou qu’elle principalement- croyant que cette partie ne pourrait cesser d’occuper ce qu’elle occupe, ni de faire ce qu’elle semble avoir à faire.

Tant mes Aimés que vous êtes tournés de la sorte vers cette aspect illusoire de vous-mêmes, cela vous prive bien évidemment (et vous en conviendrez sans peine) d’une grande partie de vos capacités de maîtrise et de vos capacités d’être, de trouver ce que vous cherchez, et de réaliser vos désirs tels qu’ils ont été exposés il y a quelques instants.

Considérez bien de surcroît, mes Très Aimés, que : tant et plus vous accordez votre attention à cet aspect illusoire de vous auquel vous êtes tant habitués et attachés, plus vous en maintenez en effet l’existence, la vitalité, la perduration; et de ce fait, vous continuez d’occulter et de ne pas nourrir votre Maîtrise, votre Vérité, votre authentique Lumière, votre Être plein, entier, immense, et doué de toutes ces capacités.

Je sais que beaucoup d’entre vous ne comprennent pas cette situation et ne savent pas comment la faire évoluer. Ce n’est pas, mes Très Aimés, une question de compréhension : tant que vous cherchez à comprendre, l’illusion vous tient. Il n’y a rien à comprendre, il y a simplement à se détourner de ce qui n’est pas, pour se tourner en ce qui est.

silence


Sachez, Très Aimés, que vous êtes aidés considérablement en cette période, en dépit de ce que vous croyez ne pas comprendre, à vous dégager de tous ces aspects illusoires de vous-même, car ils vous sont présentés -si vous y faites attention- presque sur un plateau, l’un après l’autre parfois : afin que vous puissiez, disons les appréhender, les contempler, et vous en désintéresser puis vous en débarrasser – d’un mouvement qui devient naturel, et qui encore une fois ne passe pas spécialement par de la compréhension mentale, qui ne passe pas par ces complexes analyses de causes et d’effets dans lesquels beaucoup d’entre vous ont appris à se complaire, et qui ne servent à vrai dire qu’à vous emprisonner dans les rets du mental, bien souvent.

Il est vrai néanmoins que votre Intelligence doit fonctionner en ces instants de remise en question et de rejet de l’illusion car elle vous aide, bien sûr, et très clairement, par sa clarté, à faire le tri et à vous élever. Mais votre Intelligence, n’est-ce-pas, est Lumière unificatrice et non pas outil de division comme l’est votre mental. C’est là une des clés de votre Maîtrise : cette Lumière unificatrice de votre Intelligence, et de votre Intelligence partagée.

N’oubliez pas, Très Aimés, que c’est votre coeur qui est le lieu, la source de votre Maîtrise, que c’est votre coeur qui est le lieu et le feu de votre Intelligence de Lumière.

Votre coeur est ce qui vous relie à vous-même, à moi en vous, à la Source en vous, à l’Unité de vous tous et de chacun, avec tous les êtres, les créatures, les formes, non seulement de cet Univers mais de tous les Mondes.

Votre coeur est également le joyau de la Beauté et de l’Humilité qui sont l’essence de votre Maîtrise…Pratiquez-le donc dans cette intention, pourrais-je dire, mais n’y mettez pas la moindre volonté. Intention ne signifie pas volonté : intention signifie abandon, dans l’intelligence de ce qui est.

 

Mes Très Aimés, Enfants et Maîtres de vous-mêmes, je vous suis pas à pas car je vous appartiens, moi, Marie-Isis, Mère Incarnante en cette Terre, Mère de tous les êtres et créatures de cette Terre en leur incarnation et leur essence.

Je suis avec vous et vous êtes avec moi, en votre Maîtrise.

Alleluiah

 

 

via Christine Anne K. le 03/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

 


 

Seh’elam Anna, de Sirius -Melchisedek & HCIG- n°1

 

Cette nouvelle intervenante, qui prend la suite d’Orionis -et en nous introduisant à de nouveaux registres fréquentiels-, nous transmet une Forme (que l’on peut qualifier d’interactive).

-lien pour écoute : http://vimeo.com/32406592

 

Que sur vous soient la Paix et mon Salut, très Aimés, très Vénérés, Respectés, Humanité de Terre.

Vous ne me connaissez pas encore. Je me nomme Seh’elam Anna ….Je suis un être de Sirius, mais d’une dimension non incarnée. J’appartiens tout autant à l’ordre des Mechizedek qu’à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Et je viens m’adresser à vous afin en quelque sorte de poursuivre ce que mon bien-Aimé compagnon de route Orionis a entrepris auprès de vous.

Comme vous le savez, très Aimés, Orionis vous a annoncé lors de sa dernière intervention assez récente en ce canal, choisi par nous, qu’il n’allait plus intervenir – pour des raisons qu’il vous a exposées je crois. Je suis donc en quelque sorte mandatée pour continuer ce niveau de transmission.

Nous allons débuter par un ajustement vibratoire.

Silence

Profitez donc de ce silence pour demander intérieurement l’alignement de votre fréquence actuelle avec la gamme de fréquences que je porte et qu’il vous est nécessaire d’entendre, afin que nous puissions communiquer en toute limpidité.

Silence vibrant.

Ne vous alarmez en aucun cas si vous sentez que la vibration est très forte. Elle est parfaitement mesurée pour être à votre capacité. Considérez qu’il vous est offert en ces instants une certaine montée vibratoire, qui non seulement vous bénéficie à vous qui m’écoutez, mais également bénéficie à l’ensemble de votre Humanité, car je vous le rappelle que c’est à l’Humanité que je m’adresse.

Vous savez, très Aimés, qu’à présent il n’est pas toujours tant besoin de déployer les volutes de la parole et des mots pour pouvoir exprimer et manifester ce qui doit être transmis à vos intelligences. Néanmoins, je vais vous parler un peu. Sachant que vous n’êtes pas encore accoutumés à mon mode de transmission, je vais aller lentement. Je suis en effet un être dont les capacités et leur extension présupposent, comme je vous l’ai montré, certaines mises en place vibratoire. Et il est bien évident que je n’aurais pas pu m’adresser à vous avant que vous n’ayiez atteint un certain état.

Ne croyez pas par là que je sous-entende le moins du monde que je serais supérieure à qui que ce soit, parmi les interventions que vous avez reçues et que vous recevez, via différents canaux. Il est différents niveaux vibratoires, il est de nombreuses dimensions; et j’appartiens simplement à un niveau que vous n’avez pas tant coutume de recevoir ni de fréquenter, jusqu’alors. Nous allons donc poursuivre dans cette compréhension qu’il y a ajustement pour commencer, entre moi et ce canal, entre moi et vous.

Lorsque je dis moi, ne croyez pas que je sois un individu, comme vous pouvez projeter à partir de vous-même ce qu’est un individu. Considérez que je suis en Vérité un Espace, une Forme, extrêmement déployée. De même qu’Orionis est un être extrêmement vaste, je suis moi-même, dans une forme bien différente, également un être extrêmement vaste… Nous sommes un certain nombre.

silence vibrant

Je suis bien évidemment, intégralement au Service – de la Source, de la Lumière de l’Un, de la Lumière de l’Intelligence Une et de l’Amour indivisible qui unit et fait vibrer tous les êtres, et non seulement dans l’Univers qui est le vôtre, mais dans bien d’autres Univers qu’il peut m’arriver également de parcourir.

silence vibrant

Je n’ai pas à proprement parler vécu en incarnation sur la Terre ainsi que l’avait fait Orionis, mais j’ai plutôt disons, enveloppé la Terre, parfois. Je précise que je ne suis pas le voile qui a enfermé la Terre, bien sûr que non. Et si j’ai enveloppé la Terre, c’était simplement par l’un des aspects de ma Forme, qui n’est ni le ciel, ni l’atmosphère, ni le système solaire, mais qui est une Forme sonore et subtile.

C’est également une Forme dont l’Essence consiste à la circulation de l’Intelligence et de la Lumière de cette Intelligence. C’est là l’un des attributs de cette Forme qui est la mienne… Il y en a d’autres qu’en cet instant je ne vous expose pas, car leur nature n’est pas véritablement exposable dans les paradigmes du langage que nous employons en cet instant dans cette canalisation. Sachez cependant que parmi ces attributs réside la possibilité de faire circuler et déployer la génération de nouvelles formes.

silence vibrant

Je vous invite dans ce silence à contempler, non pas ma Forme, qu’il ne vous est pas possible mes très Chers de contempler, mais à contempler une Forme que spécialement et spécifiquement ma Forme engendre pour votre Planète. Je vous rappelle qu’en tant que Forme j’ai eu l’expérience d’envelopper un temps votre Planète, il y a fort longtemps dans votre histoire. Et aujourd’hui cette Forme n’est pas tant faite pour envelopper que pour développer. Je vous invite donc à écouter son chant et à la contempler, dans le silence et la vibration pure qu’elle engendre.

silence vibrant

Recevez et acceptez qu’il se produise encore un ajustement vibratoire, comme nous l’avons déjà fait plus au début de mon intervention. C’est cette Forme elle-même qui engendre cet ajustement vibratoire, car elle s’adapte, de par ce qu’elle est, à vous Humanité, tout autant qu’elle vous donne les moyens à vous Humanité, de vous adapter à ce qu’elle vous propose. Un développement, c’est-à-dire pourrait-on dire un agrandissement, une extension : une extension de vos possibilités, une croissance, un dévoilement de ce qui encore n’a été que germination, voire même vie non commencée… Il y a véritablement en un certain sens engendrement, possible de par la rencontre de cette Forme.

…Observez déjà comment mes très Chers, cette adaptation réciproque se fait et comment s’apprivoisent cette vibration et la vôtre…

Cette Forme, ne l’oubliez pas, est aussi une Forme d’Intelligence et de Lumière de l’Intelligence. Considérez donc qu’il y a là, par là-même, extrême nourriture de votre Intelligence collective, ainsi bien sûr que de toute intelligence individuelle.

silence vibrant

Je me satisfais de constater comment cette Forme et vous continuez en ces instants, et progressivement, de vous adapter réciproquement et d’intermêler de mieux en mieux vos fréquences, vos propres formes; comment cette Forme vous informe et comment vous l’informez – car même si elle est faite pour vous, elle a besoin d’être informée par vous tout autant que de pouvoir vous informer, de par ce qu’elle est.

silence vibrant

Je vous invite à présent à vous focaliser davantage sur les paramètres sonores de cette Forme. Je sais que vous avez appris, du moins pour certains, à pratiquer l’écoute des sons intérieurs et inaudibles extérieurement : soyez donc en pleine écoute et réceptivité de l’ensemble de ces sons qu’actuellement vous recevez. Ceci encore une fois non seulement vous qui écoutez, mais aussi vous l’Humanité.

silence vibrant

Il y a, et je vais peut-être par mes paroles vous aider à mieux le comprendre et le percevoir, une véritable architecture sonore, structurée et structurante, qui est en train de vous être audible, dans votre audition intérieure.

silence vibrant

Il y a génération.

silence vibrant

Il y a architecture déployante des possibles, des potentiels en germe, il y a élan multiplié; dans une structure qui leur permet d’interagir et de s’organiser réciproquement, au lieu de rester trop chaotiques de par une diversité qui serait sans structures.

J’entends que l’intégration de cette Forme non seulement se fait, mais s’harmonise, se complète, se tranquillise et va s’achever dans quelques instants pour, n’en doutez pas, continuer à s’intégrer, durant disons un certain temps. Néanmoins, elle est et elle sera dès à présent efficiente et opérative. Vous êtes les maîtres de sa Beauté, vous êtes les maîtres de son déploiement, vous êtes les maîtres de votre Intelligence collective et de la Lumière de cette Intelligence.

silence vibrant

Je sais que le mot Forme est insuffisant parce qu’il est vague, et que c’est un nom commun, et qu’il importerait que cette forme ait un nom propre. J’aimerais mieux que ce soit vous qui puissiez lui donner un nom. Je vous donne cependant pour l’identifier une petite séquence sonore qui n’est pas à proprement parler un nom, mais dont vous pourriez peut-être vous inspirer pour lui en donner un dans votre langage. Voici donc l’identifiant de cet aspect de Forme généré par ma propre Forme.

« essoulan, oudal, irhen, tulakan, nashula-in, out, eta, aralana, ho, zza.« 

Comme vous l’entendez sans doute il y a, outre les mots, une partie strictement vibratoire dans cet identifiant.

Vous avez donc très Aimés, très Respectés, très Vénérés, reçu en ce jour, de par moi, Seh’elam Anna Ol, cette Forme destinée à vous et son identifiant, sa vibration, son architecture, ses connections. Vous l’avez adaptée à vous, et elle vous a en quelque sorte adaptés à ce qu’elle peut être. Nous avons ajusté ensemble les fréquences vibratoires nécessaires non seulement à notre rencontre, mais à cette transmission.

Cela est donc la clôture de mon intervention. Je vous dis à bientôt et je vous salue.

Et comme tous les intervenants parlant en ce canal, j’emploie la formule de Lumière qui sert de clôture : Alleluiah.

 

via Christine Anne K. le 16/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Cercle de 144, du 5 septembre.

lien pour écoute de cette canalisation : http://vimeo.com/28679846
Chant stellaire.

Amis et frères et soeurs de Terre, bienvenue dans notre cercle.

Nous sommes réunis au nombre de 144, parmi lesquels des êtres émanant de différentes localisations et 24 terriens, dont la plupart sont fort éloignés de ce canal, et sans aucun contact disons d’amitié, de connaissance ou autre, au sens où vous l’entendez bien sûr – car bien évidemment, faire partie d’un même cercle est automatiquement un état d’amitié, de connaissance et d’interaction.

Le thème et l’objectif de ce cercle aujourd’hui sont de mieux réaliser les connections précises d’une forme géométrique à laquelle beaucoup d’entre vous participent, et beaucoup d’entre nous aussi. Cette forme s’inscrit dans la gestion des chartes sonores telles qu’elles ont été présentées à vous, il y a quelques jours par l’intervenant nommé Aléanndor de Véga II,

Nous avons donc aujourd’hui en tant que cercle à concevoir et harmoniser et optimiser les flux de circulation de données dans cette géométrie – dont le nom n’est pas disons trouvable dans votre langage, car elle est d’une forme de complexité qui outrepasse vos représentations, bien qu’elle soit fort simple en réalité… Quelqu’un me souffle dans le cercle qu’on pourrait même dire qu’au contraire elle est d’une forme de simplicité qui outrepasse vos représentations. Merci de cette intervention.

Nous allons donc d’emblée, car c’est suggéré par cet intervenant, écouter chanter cette géométrie. Cela, pour les terriens, dans le silence de vos coeurs.

Silence

Ainsi que plusieurs d’entre nous sont en train de l’exprimer télépathiquement, nous entendons dans les chants de cette géométrie, quelques points de dissonance ou de circulation non optimale des vibrations des sons et des informations. Nous allons donc essayer d’établir une certaine analyse de cela en écoutant les observations de tous les participants du cercle qui auront à partager une observation précise.

Interventions en langage stellaire

Je suis, moi le facilitateur de ce cercle, parlant par la voie de ce canal humain, en train de collecter l’ensemble des interventions, dont quelques-unes ont été audibles, et d’autres sont des transmissions graphiques ou bien télépathiques ou bien vibratoires par d’autres formes d’outils….

Nous avons donc à ce que j’entends, à peu près cinq types d’observations -cela est une remarque synthétique de ma part…Nous allons donc à présent, si vous le voulez bien, chercher la relation entre ces cinq catégories d’éléments, afin d’établir ce que l’on peut appeler des ponts, des passerelles ou des renvois.

Intervention en langage stellaire

Merci pour cette synthèse fort bien présentée. Y en a-t-il d’autres ?

…Voici également donc une synthèse intéressante, d’autant que ces observations proviennent d’un tout autre niveau de perception; je remercie son auteur.

…Voici que nous avons une synthèse numérique également. Il y a donc un certain nombre de données chiffrées et de codes numériques, qui représentent de fait l’analyse également très pertinente de ce qui a été observé, et qui proposent déjà une forme numérique de solution.

Y a-t-il d’autres interventions ? J’en ai compté environ soixante..

Je rappelle à ceux qui ne sont pas encore familiers, que dans un cercle, tous les participants ne sont pas tenus d’intervenir. Simplement, certains ne font qu’être présents, et ainsi amplifier ou faciliter, ou alchimiser ce qui s’échange et ce qui se produit. Par conséquent, ces 60…64…68 interventions sont déjà un nombre très conséquent de contributions. Et la qualité de réception produite par le reste des participants non intervenants est actuellement d’une grande et belle vibration.

…Nous avons donc également là à présent une synthèse précisément de ce qui est écouté, qui est émise de façon  sonore, dans ces gammes de sons qui restent silencieuses pour les oreilles terrestres. Je demanderai au frère qui émet ces sons de ralentir un peu, car je pense que la fréquence est difficile à supporter pour certaines personnes.

Nous avons parfaitement compris, c’est bien.

Y a-t-il des remarques à présent ?
J’entends que nous avons un consensus assez clair et que les trois propositions de solutions et d’avancées qui ont été mises à jour paraissent être satisfaisantes pour tous les participants.
Ai-je oublié une remarque, contradictoire par exemple ?

Intervention en langage stellaire

Merci infiniment pour cet ajout. Voilà qui effectivement va rehausser de façon simple et élégante le niveau de solution(s) qui a été envisagé jusqu’à maintenant.

Je vous propose maintenant, à nous tous qui sommes 144, de méditer quelques instants, dans nos coeurs, afin que cette géométrie dont nous nous occupons, déploie sa meilleure résonance à partir de toutes celles que nos coeurs vont partager.

Silence 

Je vous laisse continuer et je vais répondre à une petite question que j’ai entendue de la part d’un de nos participants terriens, au sujet des coeurs. Il semble que cette personne se demande qu’est-ce que c’est que le coeur pour un être stellaire, qui n’a pas un corps humain. Et bien cela est très simple : quand je parle de nos coeurs, il s’agit de la partie de nos corps qui est la plus vibrante avec la Source, avec la Lumière, et qui est la plus émettrice-réceptrice des vibrations les plus hautes, les plus pures et les plus génératrices de vie. Chacun des participants de ce cercle est doté d’un coeur, mes amis. Et c’est la beauté de cette réunion de tous ces coeurs qui est en train de constituer, au centre du cercle, un petit joyau sonore que nous allons soigneusement et précieusement employer, pour l’optimisation de cette forme dont je vous ai parlé au début de notre réunion.

Interventions en langage stellaire

Nous allons donc maintenant continuer en mettant très précisément en cercle, et en phase, nos intelligences dans l’Un. Il ne s’agit pas que qui que ce soit mette en valeur son intelligence individuelle et fragmentée, mais que l’ensemble de nos intelligences avec toutes leurs contributions individuelles s’unissent, dans cette intelligence Une qui est la force de ce cercle. Cela est un autre niveau que celui des coeurs, et il est complémentaire. Nous allons donc, avec cette contribution du cercle des intelligences, arriver à parfaire ce qui pourrait avoir à l’être dans ce que nous avons déjà élaboré ensemble. Il va de soi que dans notre démarche, l’intelligence est au Service : au service du Coeur, au service de la Lumière, au service de l’Un.

Silence

L’un de nos participants est en train d’émettre le fait que ce qui est en train d’être élaboré est certes très beau, et pourrait être certainement un peu simplifié – et je suis d’accord. Nous allons donc oeuvrer en ce sens : si quelques-uns se sentent plus aptes à réaliser cette simplification?…

Silence

Chant stellaire

A présent que ce travail en cours est en train de prendre forme et que, d’après ce que j’entends, il y a un accord productif entre les participants pour ce qui s’est fait jour à travers nous tous; je vais vérifier que cet accord est suffisamment harmonieux -ou même, qui sait, parfaitement. Bien, c’est le cas.

Nous allons donc terminer notre réunion en laissant ce travail se poursuivre et s’achever, car je le rappelle à nos amis terriens : le travail du cercle se continue jusqu’à ce qu’il soit terminé, que les participants restent réunis ou non formellement, nous restons tous connectés mais de façon disons plus libre (pour employer un de vos mots que vous aimez bien).

Je vais donc moi, facilitateur, organisateur de ce cercle, phrase en langage stellaire, clôturer cette réunion en vous remerciant de la qualité de votre participation.

Voici le son de clôture.
Son

Ce cercle à présent est clôturé. Je vous remercie. Nous nous retirons.

Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 05/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 


Aleanndor Ss-N de Vega II – n°4

 

 

 

Salut à vous, Frères et Soeurs de Terre, je me présente, vous me connaissez : Aleanndor Ss-N de Vega II, mandaté pour cette intervention par la Flotte Intergalactique, dont j’appartiens au Haut Commandement comme vous le savez.

Nous nous réjouissons, toujours et encore, de ce que nous observons depuis nos formations et depuis nos équipes au sol. Je viens vous parler de nos équipes au sol, entre autres. Sachez qu’elles sont relativement nombreuses en localisations, et que leurs personnels ou leurs membres – appelez ça comme vous voulez – sont d’un nombre variable selon ces localisations, mais sont toujours au moins trois là où ils se trouvent. Ce chiffre n’est pas anecdotique car le trois forme un triangle et c’est donc la plus petite géométrie non linéaire. De ce fait, il y a une inter-dynamique entre les trois pôles du triangle, qui est une des bases du fonctionnement que nous avons donné à ces équipes.

Je vous invite à bien observer ce point, car cela peut vous permettre (aussi surprenant que cela paraisse à certains d’entre vous) d’entrer en contact plus facilement avec ces équipes; car certains d’entre vous (pas tous, mais certains) ont besoin soit d’être contactés, soit d’entrer en contact avec certaines de nos équipes au sol : non pas afin d’être enlevés dans des vaisseaux comme vous connaissez certains récits d’il y a plusieurs années, mais pour établir certaines collaborations simples.

Ce sont vos facultés de clairaudience, principalement, et de télépathie, qui seront alors en oeuvre pour identifier et communiquer avec la présence de ces équipes, par le fait donc de vous connecter à cette forme du triangle, c’est-à-dire de vous la représenter, d’en cultiver le son. Car la forme spécifique du triangle (de même que toute forme) a un son, et le son du triangle peut être assez facile à identifier pour ceux qui ont donc ces facultés de clairaudience -sachant bien évidemment que chaque triangle va avoir son propre son- mais il y a néanmoins une base fréquentielle commune, pour l’ensemble des triangles je veux dire.

Je continue avec cette notion de triangle car lorsque vous entrerez en contact avec un de ces triangles ou de ces multi-triangles -car si une équipe minimale est composée de trois individus formant ce triangle de base, certaines équipes sont, peut-on dire, multi-triangles dans la mesure où, en principe, le nombre d’individus qui les composent serait un multiple de trois (en réalité c’est un peu différent, mais en théorie cela fonctionne comme ça)…- vous êtes donc comme un quatrième terme : et cela fait alors une forme dans l’espace, que vous appelez je crois tétraèdre, où donc je le précise, le quatrième point que vous représenterez alors permet que se déploie une géométrie à trois triangles reliés par leurs sommets – ce qui fait donc quatre sommets ainsi que le nom tétraèdre l’indique.

Lorsque vous serez, toi ou toi, ou toi, déployé dans ce petit tétraèdre, vous serez donc dans une dynamique spécifique avec vos trois partenaires. Je ne dis pas que vous les percevrez un par un, et cela n’est pas si nécessaire : ce qui compte, c’est la dynamique collective dans les formes de l’intelligence collective et de la collaboration, et non pas la qualité de telle ou telle rencontre individuelle d’être à être -cela peut se produire, bien évidemment, mais cela n’est pas le but ni la priorité en ces instants de collaboration-…Vous allez donc – et je reprends cet exemple le plus simple d’un petit tétraèdre composé d’un Terrien et de trois êtres stellaires appartenant à nos équipes – vous allez donc fonctionner en échangeant des données, des informations. Le Terrien transmet ces données à ses trois partenaires dans le cadre de cette forme tétraédrique et les trois partenaires ou plutôt le triangle des trois partenaires transmet des données au Terrien qui constitue le quatrième pôle.

Cela, comme vous voyez, est donc extrêmement clair et simple. Ne tombez pas dans l’illusion de croire que ces données devraient être gérées par votre mental. Cela serait une erreur inutile, fatigante et déstabilisante. Vous avez simplement, rassurez-vous, à être qui vous êtes, et à être ouverts, disponibles, actifs, présents, humbles, joyeux… en un mot : à être au Service, ce qui est toujours la plus grande des joies.

Que vais-je faire, me direz-vous, avec ces trois camarades ? Ou qu’allons-nous faire avec ces trois fois x camarades ? Vous êtes simplement dans des processus d’intelligence collective combinant vos données terrestres et vos corps terrestres, avec les données appartenant et circulant depuis ces triangles et ces êtres venus des étoiles avec qui vous collaborez. A quoi collaborez-vous ? Eh bien, évidemment, à tout ce qui contribue à l’évolution, à l’ascension dans les meilleures conditions qui soient, de votre planète, de votre humanité. Vous collaborez également à l’établissement d’une structure sonore globale, qui s’étend de ce fait progressivement sur toute la planète, et qui en quelque sorte s’adjoint, s’ajoute, aux différentes grilles qui existent déjà autour de votre Terre, et dont vous connaissez déjà plus ou moins bien l’existence (je ne reviendrai pas sur leurs détails à cet instant, cela n’est pas mon propos).

Cette structure sonore, donc, composée d’un certain nombre qui est fort précis et fort localisé de ces petits tétraèdres de base, va pouvoir ainsi englober à son tour votre planète, et aura pour effet d’une part d’harmoniser les différents endroits de ce globe, et de vous harmoniser également avec -comme je vous en ai parlé récemment- l’alignement Terre-Soleil-Soleil Central dans lequel vous êtes depuis quelques semaines en train d’apprendre à vous placer.

Cette structure sonore a également pour objectif de créer une sorte de charte sonore qui a pour effet  – et je le dis très simplement car, je m’en excuse mais il est relativement impossible de vous donner des explications exhaustives et scientifiques sur le fonctionnement de cette charte sonore, car ces notions sortent largement des paradigmes dans lesquels vous avez coutume de fonctionner …Mais cette charte a pour effet de relier votre planète et votre humanité, d’une façon plus nouvelle mais aussi plus performante et fort utile en ces temps actuels, à l’ensemble des grilles sonores, un peu de même type disons (pour simplifier aussi) qui englobent un certain nombre d’astres habités dans notre galaxie.

Il y a une certaine forme d’alignement entre ces différents astres : vous pouvez vous représenter cela comme par exemple une couronne, car à vrai dire c’est bien la forme du cercle qui est la plus représentative dans votre langue pour exposer à votre pensée et à votre imagination ce dont je parle. Ainsi donc, votre planète, la Terre, de par cette charte sonore, va s’inscrire dans un Cercle d’astres qui eux-mêmes disposent chacun de leur charte sonore et dont l’ensemble communique ainsi, de la même manière qu’un cercle communique. Je parle là bien évidemment de la notion de Cercle qui a été exposée il y a quelques semaines, et qui consiste donc à un échange d’intelligences partagées avec différents êtres qui ne sont pas forcément présents physiquement ensemble dans un même lieu. (Je vous rappelle que vous pouvez être chacun dans un ou plusieurs cercles, composés tant d’autres humains -parfois distants de vous- que d’êtres stellaires, qui ne sont pas nécessairement proches de vous dans l’espace où vous vous trouvez.)

Il s’agit donc d’un Cercle entre « planètes », disons – tous ces astres dont je parle ne sont pas toujours réellement ce que l’on appelle une planète, mais je suis en train de simplifier mes propos pour que la clarté maximale et indispensable de représentation se fasse dans votre intelligence et votre mental, afin qu’une cohérence suffisante se produise pour que vous puissiez comprendre et accepter ce dont je vous parle avec simplicité…

Pour résumer donc, si je reprends l’essentiel de ce que j’ai dit jusqu’à maintenant : nous avons des équipes au sol qu’un certain nombre d’entre vous peuvent ou doivent contacter, cela en vous aidant de cette notion du triangle et du tétraèdre que j’ai développées ;  et l’objectif est donc d’établir des formes sonores, d’une part au niveau de chacun de ces tétraèdres, et d’autre part d’établir cette forme sonore globale, planétaire, que j’intitule charte, et qui s’inscrit elle-même dans un cercle de chartes composé de différents astres de cette galaxie… Vous avez donc maintenant là une phrase qui résume l’ensemble du dispositif dont je viens de vous parler.

 

Je sais que beaucoup d’entre vous sont désireux d’entrer en contact avec ce que vous appelez les extraterrestres ou les stellaires, c’est-à-dire nous. Je sais que par conséquent, et j’en suis sûr, ce que je viens de vous exposer va réjouir bon nombre d’entre vous. Mais je sais également que vous allez immédiatement vous questionner en vous demandant : est-ce que je vais faire partie de ceux qui vont être contactés ? Ou en vous demandant : comment est-ce que je vais faire ? Ou en vous demandant : où, quand, comment, pourquoi ? Voilà, je connais les formes de vos questionnements. Essayez de ne pas tomber dans l’enfermement produit par la surchauffe de ces questionnements, car cela n’est pas ce qui va vous permettre d’établir cette collaboration de façon saine et fluide… Il est certain que j’ai mentionné le fait que certains d’entre vous devaient être contactés, ou devaient entrer en contact, ce qui peut présupposer que ce n’est pas pour tout le monde : ne vous attachez pas à ce qui peut vous sembler une séparation ou une exclusion. Il s’agit simplement du fait que certains appartiennent à certaine constellation de Service, et certains appartiennent à une autre constellation de Service. Si par conséquent j’ai parlé de certains et pas de tout le monde, il s’agit simplement de ceux qui appartiennent bien à cette constellation-là. Et cela ne sous-entend en aucun cas que les autres ne sont pas capables : simplement les autres sont appelés à d’autres constellations.

J’emploie le mot constellation car c’est un mot qui dans votre langage, je pense, certes se réfère à des formes que tracent les étoiles dans le ciel que vous observez « d’en bas », mais qui également évoque la notion d’une forme complexe et organisée. C’est donc dans cette acception du terme que j’emploie le mot constellation pour vous indiquer que vous appartenez chacun à quelque chose qui est un groupe et où vous êtes reliés les uns aux autres avec une certaine vibration, avec certains objectifs, avec certaines compétences, avec certaines qualités de lumière et avec certaines fréquences sonores et certaines fréquences d’intelligence…

Voilà, j’ai pris le temps de faire cette distinction car je savais que l’écueil de vos pérégrinations mentales et égotiques risquait de vous faire penser que certains étaient élus et certains ne l’étaient pas, ce qui n’est pas du tout l’état d’esprit, ni l’état de coeur dans lequel nous travaillons et dans lequel nous souhaitons bien évidemment travailler avec vous. Car c’est bien le coeur qui est l’organe vibratoire principal de ces prises de contact. C’est donc l’écoute de votre coeur qui est à l’oeuvre dans ces contacts.

(…ne vous inquiétez si il y a des sortes de coupure dans la canalisation : cela est dû à des conditions un peu particulières aujourd’hui dans l’espace-temps. Nous allons donc observer une petite interruption. Vous pouvez comparer cela aux trous d’air qu’il y a dans vos avions..)

pause

Je vais donc maintenant, moi Aleanndor de Vega II, vous inviter à pratiquer l’écoute du son du triangle, ce son de base dont je vous ai parlé tout à l’heure. C’st un son que vous allez entendre intérieurement, dans le silence qui va suivre.

silence, écoute intérieure

Je crois que pour ceux d’entre vous qui sont clairvoyants, ce son peut s’accompagner de la représentation très nette d’une forme triangulaire inscrite dans votre corps…

silence, écoute intérieure

Je précise que votre mental n’est pas sollicité dans cette écoute, et ne croyez pas que vous ayez à enregistrer mentalement quelque signal que ce soit. Vous êtes simplement en train d’engrammer vibratoirement ce signal sonore, et il sera reconnu sans que vos capacités d’analyse mentale soient sollicitées. J’espère que cela est clair.

Ainsi donc, une fois que vous avez engrammé ce signal sonore, vous êtes -pour ceux qui y seront appelés, ceux dont j’ai parlé tout à l’heure qui font partie d’une certaine constellation- vous êtes donc en mesure de réaliser ces contacts dès aujourd’hui.

Sachez également que ceux qui ont à réaliser ces contacts ne peuvent que se trouver au bon endroit. Vous n’avez pas à vous inquiéter de vous rendre dans un endroit éloigné. Il se peut bien sûr que vous vous sentiez appelés ou guidés à vous rendre sans raison quelque part, mais ce ne sera jamais loin. Si vous avez cette impulsion de vous rendre à un certain endroit, faites-le, mais rappelez-vous que vous n’aurez pas nécessairement conscience de façon claire et absolue du moment précis de ce contact, ni de son lieu précis. Vous aurez simplement, peut-être et je l’espère -d’une façon qui s’apparenterait plutôt à de la nourriture de Lumière et vibratoire- vous aurez le ressenti, une forme de certitude, de paix intérieure, de joie, et de sens du Service, spontanée, qui se manifestera en vous. Et là non plus, ne le recherchez pas anxieusement avec votre mental. Si vous êtes de cette constellation, vous le saurez, tout simplement, et pas de façon spectaculaire. Et si vous n’êtes pas de cette constellation, votre vie va continuer tout simplement et vous aurez, ou vous avez déjà, d’autres engagements de même type, mais sous d’autres formes.

 

Je vais à présent vous transmettre, en complément, le signal sonore du tétraèdre dont je vous ai parlé, cela de la même manière, totalement silencieuse.

silence, transmission

Vous remarquerez sans doute que ce signal sonore du tétraèdre va vous être perceptible au niveau du coeur, et cela est bien le but, et c’est bien pour cela que je vous ai rappelé que ces contacts se font essentiellement de par la vibration du coeur.

silence, transmission

De même que pour le signal sonore du triangle, vous n’avez aucun effort d’analyse mentale à produire : les consignes sont exactement les mêmes.

silence, transmission

La joie que vous pouvez peut-être ressentir à l’écoute de ce signal et à son engrammage est donc un marqueur de ce que vous pourrez ressentir lorsque vous aurez établi ces contacts, pour ceux d’entre vous qui les auront établis.

Néanmoins, je peux ajouter que cette nature de joie est tout à fait similaire pour ceux qui, appartenant à d’autres constellations, réalisent d’autres formes d’entrée en contact. Cela est important à partager, car nous sommes tous Un, vous et nous. Il n’y a pas d’exclusion, il n’y a pas de séparation, il n’y a pas de bons et de moins bons, il n’y a pas d’intelligents et d’idiots, etc. Cette joie du coeur est le marqueur général, et le sens du Service est exactement dans la vibration de cette joie du coeur, ne l’oubliez pas.

Pour terminer cette intervention, je vais revenir quelques instants sur le sujet de la charte sonore déployée autour de la Terre grâce à votre collaboration. Je sais que vous vous demandez certainement pourquoi le mot charte a été employé… Une charte se réfère d’une part à une sorte de cartographie, et également à un système de lois. C’est également un accord. Voilà : tout cela fait partie – la cartographie, les lois et l’accord – de ce que met en jeu l’installation de cette charte sonore. Et cela permettra, parmi bien d’autres choses, que les précieuses données appartenant à votre planète et votre humanité, puissent être connues et partagées, fructifiées, échangées, collectivement… (le mot « intelligencé » n’existe pas, mais nous allons quand même l’employer) donc collectivement intelligencées entre votre planète et les autres astres partageant cet ensemble de chartes dans un Cercle. Vous pouvez également parler de constellation si cette notion de cercle vous apparait trop rigide en ce qui concerne un ensemble d’astres – ce ne sont que des mots ; la forme est ce qu’elle est vibratoirement : c’est cela qui est important.

Je vous remercie de votre attention et je vous salue. Je suis Alleanndor Ss-N de Vega II mandaté par l’ensemble du Commandement de la Flotte Intergalactique, présente autour de votre planète la Terre. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 29/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°10 – et Chant « Baume »

 

-lien pour écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/27848304

-lien d’écoute du chant « Baume » qui lui fait suite  : http://vimeo.com/27848447

 

Brève introduction en langage stellaire

Je vous salue, Bien-Aimés, Frères et Soeurs amis de la Terre, créatures et créateurs. Me voici : Eshtananda, Elohim, créateur – ainsi que bien d’autres…

brève séquence en langage stellaire

Que la Joie s’imprime absolument, universellement, en vos nouvelles structures, lesquelles sont encore en cours d’activation. Ayez confiance en cela, ayez confiance en vos capacités d’exploiter et d’être tous ces nouveaux possibles qui sont désormais part intégrante de vous.

Les langues que nous employons pour vous parler ne vous sont pas inconnues, car à présent s’est ouverte en vous la faculté de les comprendre… N’élaborez pas de défenses mentales en croyant que ce sont de jolies petites séries de sons, inintelligibles et un peu folkloriques : cela n’est pas le cas, c’est la véritable langue que vous avez à entendre. Je vais néanmoins m’adresser à vous dans la langue habituelle qui vous permet de faire fonctionner vos capacités mentales et de raccorder mes propos à votre pensée ordinaire, et ainsi vous donne la satisfaction d’avoir mieux compris, enregistré et joui en vos personnes de ce qui vous est dit, mes Très Chers – et cela est important pour vous, nous le savons, en ce temps de transition. Nous nous réjouissons néanmoins que certains intervenants puissent à présent s’adresser à vous dans la langue authentique qu’ils ont besoin d’employer.

Il vous a été offert hier la beauté entière et simple du Grand Poème de la Création, et vos cellules à présent sont parcourues par cela. L’information s’est répandue en vous, et sachez que même elle irradie de vous. Cela est une joie partagée de tout l’Univers, pourrait-on dire. Les animaux de votre Terre également bénéficient de tout cela, et se réjouissent d’eux-mêmes en leurs cellules, en leurs corps, en leurs êtres, de ces nouvelles vibrations qui vous permettent à tous, habitants de la Terre, de partager à l’unisson ce que vous recevez, ce que vous devenez, ce qui vous guide, ce que vous co-créez, et ce qui vous porte en votre nouvel état en cours d’actualisation.

Nous avons créé certains circuits parfois depuis longtemps, car certains circuits créés depuis longtemps ont été, disons, mis en sommeil pendant les temps de la Matrice, et puis ont pu être remis en état ou réveillés progressivement tous ces derniers temps. (Je me réfère là à ce que vous appelez le passé récent – j’allais dire le passé présent, car à vrai dire, c’est cela qu’il faut dire)…Certains circuits ont été importés récemment dans votre structure -je me réfère là à ce que nous nommons vos nouveaux corps- et il vous a déjà été donné à travers nombre d’interventions de pouvoir contacter leur mise en pratique. Mais peut-être n’avez-vous pas encore intégré le fait que cette mise en pratique est destinée à être employée au quotidien, et non pas justement et seulement à l’occasion d’un petit exercice passager dans l’intimité de votre chambre! Je ne saurais trop vous inviter par conséquent à accepter de vivre ces actualisations dans votre présent, et les uns parmi les autres. Une simple acceptation et une simple intention sont suffisantes pour cela, à partir du moment où vous avez pu faire l’activation de ces fonctions. Et sachez même que tous ceux d’entre vous qui n’ont pas lu ou entendu directement ces interventions, bénéficient -de par le contact les uns avec les autres et de par le fait que vous êtes tous Un- ils bénéficient donc indirectement et par résonance de ces actualisations.

En revanche ceux-là, qui bénéficient indirectement, ont besoin également d’avoir l’information que je viens de vous délivrer, à savoir que ces extensions et ces actualisations de vous sont destinées à servir, et non pas à être regardées comme un bibelot posé sur la table. Il y a enfin encore, dans le présent et dans le présent qui va suivre très rapidement, de nouvelles actualisations – car nous suivons votre évolution; et en tant que co-créateurs avec vous, il est fort admissible et parfois bien pertinent ou nécessaire d’apporter encore de nouvelles améliorations ou mêmes quelques innovations. N’est-ce pas réjouissant, mes Très Chers ?

Soyez donc bien conscients que nous sommes, vous et nous, dans cet état quasi permanent de la co-création de vos nouvelles structures, de vos nouveaux corps, de vos nouvelles pensées, de vos nouvelles capacités, de vos nouvelles vibrations et de vos nouvelles co-vibrations.

séquence en langage stellaire

Je vais vous inviter en ce jour à ce que nous pratiquions ensemble, dans les instants qui vont suivre, la co-création et la mise en place d’un nouvel élément de votre composition de Lumière. Je ne vais donc pas vous l’appliquer, car il n’est pas prêt. Disons que j’ai travaillé à sa préfiguration, mais sa finalisation va être une collaboration avec vous, et c’est vous-même qui allez le poser ou l’intégrer dans votre propre structure (encore une fois, celle-ci étant partagée par l’ensemble de votre humanité). Je précise que cela concerne l’ensemble de vos nouveaux corps car, comme on vous l’a déjà dit, il y a plusieurs modèles  – ou plusieurs configurations, appelez cela comme vous voulez. Ce que nous allons faire aujourd’hui concerne donc l’ensemble et non pas une seule configuration.

Je vous demande à présent d’écouter attentivement ce que je vais vous dire dans la langue que vous comprenez..

(la sonnerie d’un téléphone retentit…)

Nous allons intégrer ce qui vient de se faire entendre…

Je vais donc à présent vous dire ce que j’ai à vous dire, et cela est la première programmation que vous devez entendre pour cette co-création. Prêtez-y donc une attention sans interrogation, car vous comprenez.

premier élément, en langage stellaire

Voilà, c’est donc le premier élément global du petit programme que j’ai préparé. Vous allez donc à présent laisser travailler votre intelligence circulaire pour simplement adapter ce programme créativement à vos corps. Je vous rassure : si vous faisiez une erreur, je serai en mesure de réparer le moindre dégât. Mais cela n’aura pas lieu, j’en suis sûr…

silence, intégration, co-création

…Cela se passe très bien, et nous allons envoyer un son via votre canal pour sceller cette première partie, d’ici quelques instants…

sceau sonore

Ma foi, je vous félicite ! A vrai dire, ce n’était pas gagné (pourrait-on dire). Je savais que c’était tout à fait faisable, mais sait-on jamais. Donc, bravo !

Nous allons donc, d’ici quelques secondes, aborder la suite… Voici l’élément suivant que j’ai préparé :

deuxième élément en langage stellaire

C’est à vous…

silence, intégration, co-création

N’oubliez pas, je vous prie, que vous fonctionnez en intelligence collective et non pas tout seul. Et j’ajouterai même : rappelez-vous qu’il vous a été communiqué très récemment la vibration de cette intelligence collective. Vous pouvez donc la recontacter.

…Je peux vous dire que vous avez des contributions extrêmement intéressantes de la part de personnes que vous jugeriez tout à fait inattendues dans cette collaboration.

silence

Voici à présent le son qui va sceller ce nouvel élément co-créé, et ce son va être reçu non pas de moi mais de l’intelligence collective :

sceau sonore

…Et voici le son d’Eshtananda pour compléter :

son complémentaire


…Nous allons marquer un petit temps de repos avant d’aborder la suite, et pour amplifier la qualité de ce temps de repos et d’intégration, je vais vous inviter à contacter dans votre mémoire, ou votre imagination, ou dans vos ressentis corporels mémorisés, le flux d’une rivière ou d’un fleuve coulant d’ouest en est.

Restez donc quelques instants dans la contemplation de ce flux – que cette contemplation soit plutôt visuelle ou plutôt auditive…

silence, contemplation


Je vais à présent vous proposer l’importation de l’élément suivant que j’ai préparé. Il sert, pourrait-on dire, à mettre en relation les deux précédents :

troisième élément en langage stellaire

Cela s’accompagne d’une forme que je vous invite à recevoir dans le silence, comme vous avez déjà reçu des formes en d’autres occasions. Cette forme est le support des éléments que nous avons co-créés. Faites donc appel à nouveau à votre intelligence collective pour employer avec moi cette forme dans l’architecturation des éléments précédents, fournis par moi et complétés par vous.

silence, réception

A ce stade, il nous faut établir un angle précis d’orientation du premier élément avec le second, à l’intérieur de cette forme. Je vous donne le chiffre de cet angle : 19.3°. Soyez bien attentifs à cela car l’harmonie entre ces éléments ne peut être négligée, et cet angle en est la garantie.

…Je perçois que cette notion d’angle perturbe certains participants de l’intelligence au travail. Je demande donc que soit effacée toute inhibition mathématique, toute inhibition intellectuelle concernant cette notion. Nous sommes au sein des Lois de l’Univers, et non pas sur une table d’examen, mes Très Chers : cela vous est naturel. Contactez donc en vous cette capacité et ne contactez pas vos incapacités. Je vous remercie.

silence, intégration

Je perçois que certains d’entre vous commencent à sentir la structure qui s’active et cela est bien, car par bio-résonance cela se communique à l’ensemble. Nous avons néanmoins un élément supplémentaire à y installer. J’attends quelques instants pour vous le fournir… Cet élément donc que je vais vous fournir va être fourni en très grande partie par moi. Vous avez simplement à y rajouter un son intérieur que vous allez, j’en suis sûr, co-créer de par votre intelligence collective. Le son que vous allez co-créer sera une sorte de quintessence de la multitude des sons qui seront proposés. Ne voyez donc là aucune difficulté particulière au niveau de votre personne, ou de votre Être, qui n’est pas isolé dans ce travail encore une fois.

Voici donc ce que moi, Eshtananda, je vous fournis :

silence

quatrième élément en langage stellaire

Votre intervention sonore, tel que je vous l’ai expliquée, va pouvoir se produire, mais attendez : je vous indique que ce son doit être originé par un certain point au bas de votre dos qui se trouve au niveau de la vertèbre 4 en remontant à partir du sacrum, et d’un point précis qui n’est pas un point physique mais subtil, qui est lié à cette vertèbre-là. Placez simplement l’intention d’émettre ce son intérieur, que vous n’entendrez pas avec vos oreilles ni avec votre voix, depuis ce point. C’est à vous.

silence, co-création

Je vais ajouter, par la voix de mon canal, un son harmonisant pour fluidifier la conjonction de tous les sons émis par votre intelligence collective :

son harmonisant

Voici venu le moment pour moi de poser le dernier sceau à ce travail. Je vous demande de bien relâcher votre corps physique pour cela et de concentrer intérieurement votre regard vers l’horizon, bien que vous ayez les yeux fermés.

dernier sceau sonore

Restez ainsi encore un petit moment, mais peut-être allez-vous commencer à percevoir subtilement un certain état… Accueillez donc cet état sans chercher à l’analyser… Sa simple acceptation consciente est suffisante pour son activation définitive.

silence


Je peux simplement vous dire à présent que ces éléments de structure, ce programme peut-on dire que nous avons co-installé ensemble et fini de co-créer en vous et pour vous a pour fonction, entre autres, d’affiner notoirement vos capacités de vous relier à l’intelligence collective et de produire via celle-ci des éléments structurants, efficaces, interactifs, qui trouveront leurs applications dans toute co-création que vous pouvez souhaiter mettre en oeuvre. Il a également quelques effets harmonisants sur certaines de vos fonctions subtiles, vibratoires, en particulier dans vos relations avec certains Frères et Soeurs galactiques, que vous ne rencontrez pas encore physiquement mais qui sont autour de vous; et cela en toute beauté, en toute fraternité, en toute intelligence partagée, en tout amour et en tout respect mutuel.

Je terminerai par ces quelques mots :

dernière séquence en langage stellaire

Je suis Eshtananda et je vous salue mes Bien-Aimés. Alleluiah

 – cette intervention est suivie d’un chant « Baume » d’harmonisation et d’intégration après cette programmation, en écoute seulement : http://vimeo.com/27848447

via Christine Anne K. le 07/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (II) – N°18

 

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, Peuple de la Terre, vous me connaissez, Orionis.

(Aujourd’hui, toutefois, je me nommerai Orionis II, étant une sorte de duplication ou de résonance, comme vous voudrez, de l’Être Orionis que vous connaissez, et qui par ma voix s’exprime en ce jour…C’est par souci de transparence que nous vous donnons ces indications, car la vibration de ce fait sera légèrement différente; et cela vous indique également que parfois les êtres qui parlent peuvent parler par l’intermédiaire de certains relais ou de certains êtres qui leur sont dévoués, ce qui est mon cas. Ne voyez pas en cela une qualité moindre de ce qui va vous être dit. C’est pour vous l’occasion peut-être de développer votre sens du discernement de la vibration…)

 

Voici donc, mes Très Aimés, que notre chère planète, la Terre, a désormais confié son orbite au système pléiadien, via votre système solaire qui tout entier est entré en influence et en résonance de ce système, disons multi-solaire, que vous nommez pléiadien, et dont l’étoile centrale nommée par vous Alcyone tient lieu de soleil central pour toute votre galaxie. Ce que vous identifiez comme Alcyone vu de vos yeux et de vos télescopes n’est pas en vérité absolument l’astre qui est ce soleil central – mais l’amalgame fait entre les deux est tout à fait pertinent de votre point de vue, tant pour des raisons locales, que pour d’autres raisons qui sont un peu complexes à élaborer dans votre langage.

Les cycles pléiadiens vont donc s’imposer au niveau de votre vie physique et au niveau des champs magnétiques de votre planète, au niveau de bien des phénomènes vibratoires appartenant à votre vie et à votre environnement, ainsi qu’au niveau de vos Êtres, liés par leurs corps physiques à cette planète.  Et donc l’influence de ces cycles pléiadiens sur vos corps physiques va également – et d’ailleurs elle le fait déjà – influer sur la vibration de vos Êtres, ainsi que sur vos fonctionnalités en tant qu’Êtres. Ainsi donc le processus d’ascension que vous traversez est également passé sous cette influence (cela va de soi!) et s’en trouve on pourrait dire clarifié. De nouveaux possibles se sont ouverts qui n’étaient pas encore actualisables avant cette transition, et certains de ces nouveaux possibles sont d’ailleurs déjà en cours d’actualisation.

Il a cependant été décidé qu’en apparence aucun bouleversement cosmique dans votre vie quotidienne ne sera tout de suite perceptible; car cela ne ferait que causer agitation, incompréhension, certainement des état de panique chez nombre d’entre vous et dans vos institutions, et cela n’est pas le moment. Cette transition doit justement se dérouler dans le calme, la fluidité, une forme de sérénité et sans accrochages : d’où le fait que vous ne constatez rien en apparence de visible. Cela est au programme, rassurez-vous  : personne ne vous raconte de bobards.

L’intervenant Pléiadien qui est intervenu il y a quelques jours vous a exposé de façon fort intéressante un certain nombre de règles, et la base d’un fonctionnement sous forme de cercles et non plus linéaire. Je vous invite à apporter toute votre attention, votre considération, et votre application à l’expérimentation et à la recherche de mises en pratique de cette forme circulaire : dans les structures-mêmes de votre logique de tous les jours, dans vos actions, vos réunions, dans vos analyses de situation, dans vos chants et vos danses, dans vos pensées.

Comment, me direz-vous, peut-on penser en cercle ? C’est peut-être cela qui est le plus facile parmi tous les points que j’ai exposés. Il s’agit bien sûr d’une forme d’intelligence, qui n’est peut-être pas très facile à employer pour ceux qui sont très conditionnés par la pensée linéaire et l’emploi du cerveau gauche pour faire face à toutes les situations. Mais le cerveau gauche est capable de transposer toutes les formes qu’il emploie dans la forme circulaire; cela n’est donc pas un véritable obstacle… Par ailleurs, cette forme d’intelligence est tout à fait innée chez beaucoup d’entre vous, et surtout parmi ceux qui sont encore assez jeunes pour faire partie des vagues de ce que vous avez appelé les indigos, et d’autres noms, désignant les naissances et les enfants qui ne ressemblaient pas tant au modèle précédent et dont les facultés d’empathie, de clairvoyance, de compassion et de Lumière manifestaient leur évidence. Pour précision, ces êtres peuvent déjà avoir un certain âge, ou un âge certain; et les petits enfants qui arrivent parmi vous aujourd’hui sont encore d’une nature un peu différente et que l’on pourrait nommer « plus performante » (mais ce langage technologique est un peu désagréable).

Par conséquent, cette façon de penser en cercle et de réaliser des choses en forme de cercle est tout à fait innée en réalité chez beaucoup d’entre vous. Simplement, elle a été en sommeil car il vous a été imposé d’employer la structure de pensée, de raisonnement, et de mise en place des communications et des raisonnements partagés sous forme de constructions linéaires et fragmentées. La forme du cercle a l’avantage de ne privilégier aucun numéro 1, 2, 3, 4, mais de faire appel simultanément à toutes les entrées. Cela est l’un de ses aspect principaux et l’un des plus aisés à comprendre par simple comparaison avec votre système précédent encore en vigueur – mais que vous devez abandonner.

Nous parlons donc de votre intelligence, nous parlons de vos capacités non seulement mentales mais télépathiques, intuitives, télékinésiques, télésonores… Je m’aperçois qu’un mot manque au vocabulaire que nous employons, car je ne sais comment intituler le dernier point : « télé-quelque chose », nous allons trouver… Je vais continuer. Votre intelligence, donc, et par conséquent les courants électriques qui circulent dans une combinatoire fort intéressante au niveau de votre cerveau pensant -cortex, néo-cortex principalement- entrent à présent sous l’influence vibratoire de ce soleil central et de ce cycle pléiadien; ce qui va réveiller dès à présent en vous de nouvelles possibilitées de connections neuronales et de circulation des informations, avec justement cette possiblité améliorée du fonctionnement circulaire et simultané, que beaucoup d’entre vous néanmoins pratiquent déjà sans le savoir car ils en ont la capacité, mais qui à présent va devenir beaucoup plus largement répandu. Cela créera bien entendu chez certains des embarras dans la façon de penser, et des sentiments de « bug »; peut-être pour certains l’impression d’un état un petit peu vertigineux… Je vous suggère de vous en amuser plutôt que de vous en alarmer, car cela fera disons « passer la pilule » avec beaucoup plus d’amusement et de simplicité créatrice.

Les formes en question favorisent, n’en doutez pas, l’émergence de nouveux paradigmes de pensée créatrice, que nous nous réjouissons, tous là où nous sommes, de vous voir capables de les employer, capables de jouer avec, et capables de nous surprendre par ce que vous en ferez!… Car vous avez, n’en doutez pas, la capacité de plus en plus de nous surprendre par la qualité de ce que vous savez produire dans ce processus d’ascension – où certes nous vous aidons mais où rien n’est décidé à votre place. Vous avez donc à présent, avec ces nouvelles capacités neuronales, l’émergence de nouveaux systèmes de pensée et de systèmes de création plus étendus…

...(Je constate que mon canal et moi sommes dans… un petit état non pas de dissonance mais de réverbérations, qui nous gène… Nous allons attendre quelques instants pour que le réalignement entre nous soit effectué. Cela est dû à la rénovation de certaines plate-formes de transmission)

…Je vous parlais donc de votre intelligence. Je ne suis pas là pour vous expliquer le fonctionnement de votre intelligence ni ce qu’elle va produire; je vous annonce simplement une sorte de remise à jour ou de passage à un nouveau système – comme vous dites quand vous parlez de vos ordinateurs – et cela est, je n’en doute pas, une très bonne nouvelle pour vous, même si la forme peut vous dérouter un peu – de même qu’un tout nouveau système installé dans votre ordinateur peut vous dérouter tant que vous n’êtes pas accoutumés à vous en servir.

 

Vous êtes invités, mes Très Chers, à déployer le meilleur de vous-mêmes une fois ces nouvelles capacités intégrées; car il est véritablement attendu de vous un certain nombre d’étapes très créatrices, et créatives, de votre part et de la part de votre planète, avec laquelle vous ne faites qu’un dans l’accomplissement des processus qui sont en cours. Ces processus ont bien évidemment ce que vous appelleriez dans votre langage linéaire un « cahier des charges », mais il y a beaucoup de liberté et de différents possibles… Vous êtes donc appelés -et n’en doutez pas un seul instant- à faire l’emploi de vos nouvelles intelligences, couplées à la beauté vibrante de ce que la Lumière de vos coeurs vous a fait devenir, pour élaborer votre avenir, votre réalité, les changements, les désillusions, certaines réconciliations, et les choix qu’il vous semblera juste de mettre en valeur. Il vous a été rappelé il y a quelques jours par la Mère à l’Infini que vous avez des Choix extrêmement précis à faire : cela va ensemble. Disons que les choix qui vous ont été présentés comme des Choix à titre individuel pour vos Êtres sont également des possibilités de Choix pour le collectif et votre planète.

Ma fonction n’est pas, en ce jour, de vous proposer la formulation de ces Choix pour votre planète car cela n’est pas juste : c’est à vous de traverser et élaborer ce que vous avez à traverser et à élaborer, et non pas de réagir à une proposition formalisée qui vous serait faite.

Il est important, au regard de ce que je viens de vous dire, de vous rendre compte -car je ne l’ai pas encore dit- que les nouvelles capacités d’intelligence vous concernant individuellement sont également des capacités de collectivisation de l’intelligence, et de fonctionnement amplifié en intelligence collective. C’est par conséquent bien davantage ces réalisations de l’intelligence collective auxquelles je fais allusion, lorsque je parle de ces choix et de ces créations et de ces élaborations que vous pouvez faire. Vos intelligences individuelles sont certes, chacun avec ses qualités propres, mises à contribution; mais c’est le déploiement des oeuvres de l’intelligence collective, pour lesquelles cette forme circulaire d’intelligence est d’une aide phénoménale, qui vont être à l’honneur et qui sont celles que nous attendons de voir se manifester.

Quand je parle d’ « attendre » n’y voyez pas ce qui serait ce que vous appelez « des attentes » : nous sommes simplement dans la joie de contempler ce qui se passe et la manifestation de certains possibles. Nous sommes dans la joie de contempler et de voir venir ce que nous avons tant effectivement attendu…Car votre Terre étant soumise à un temps linéaire, il fallait attendre l’accomplissement d’un certain laps de temps et le passage d’un cycle à un autre pour pouvoir contempler effectivement ce qu’à présent nous nous réjouissons de pouvoir contempler…!

 

…Dans le silence que nous allons partager quelques instants, vous allez pouvoir capter, je l’espère, la vibration de cette ouverture de vos formes de pensée à l’intelligence collective régie par le cycle pléiadien auquel dorénavant vous référez, chacun et tous, ainsi que votre système solaire.

silence, vibration

…Vous percevez probablement une sorte de foisonnement vibratoire extrêmement vivant, comme un afflux d’innombrables musiques qui cependant mystérieusement sont harmonisées, malgré leur nombre. Cela est, mes Très Chers, la vibration en cercle de votre intelligence collective, et c’est une très belle chose à observer, autant pour vous que pour nous.

J’ai parlé de cercle pour cette vibration, mais vous pouvez également et avec profit penser à une sphère car c’est bien la vibration d’intelligence collective de l’ensemble potentiel et réalisé de vous, l’humanité de la Terre, que vous pouvez ainsi contacter – et non pas celle d’un petit cercle de personnes parmi lesquelles par exemple vous seriez assis à cet instant, ou bien avec lesquelles vous seriez reliés par des liens privilégiés même à distance. Disons que tous ces aspects sont simultanés, et imaginez lorsque tous ces aspects, du petit cercle au grand cercle et à la sphère, sont simultanés pour chacun : la richesse, l’immensité, la complexité des possibles, et la merveilleuse architecture presque infinie de réalisations en potentiel qui est là, dans cette vibration…

silence, vibration

…Vous pouvez également imaginer que vous vous trouvez placés sous un grand dôme sonore et vibrant : dôme qui vous informe et que vous informez, dôme qui informe et qui est informé par chacun et par tous, par chaque groupe et chaque individu, dormeur ou éveillé.

Cela est donc, mes Bien-Aimés, la nouvelle histoire de votre intelligence.

J’ajouterai ceci : ne vous encombrez pas de raisonnements et de considérations impliquant le déroulement linéaire du temps que vous avez connu. D’une part cela ne s’accorde pas avec cette nature d’intelligence, et d’autre part ce temps linéaire n’est plus qu’une absolue illusion qui n’a plus aucune fonctionnalité. Vous me direz qu’il a toujours été une illusion, pour ceux d’entre vous qui le savent – mais c’était une illusion fonctionnelle, ce qui n’est plus le cas. Par conséquent, vous pouvez extraire de vos manières de penser cet ensemble de données référant à la nécessité de s’inclure dans ce temps linéaire : cela n’a plus lieu d’être. Et j’ajouterai même que toute référence à un temps linéaire vous perpétuera dans la forme d’intelligence linéaire et donc ne vous permettra pas de fonctionner à plein régime dans la forme d’intelligence circulaire. Partagez donc tout simplement en ce que vous êtes, en ce que vous faites, en ce que vous vivez, la beauté et l’efficacité de cette intelligence neuve, de ce nouveau système, de cette nouvelle gamme musicale – qui s’ajoute, se superpose, se substitue, quels que soient les cas, à ce que vous avez connu. Alleluiah !

Je suis celui qui se nomme Orionis II, et je me suis exprimé aujourd’hui en toute clarté dans ce canal, reconnu et choisi. Je vous remercie.

 

-cette intervention est suivie de questions-réponses, puis également de l’intervention (en langue stellaire universelle) d’un Cercle d’intelligences, laquelle sera publiée en écoute seule (vidéo) d’ici peu-

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ashtir – n°5

 

Cette intervention d’Ashtir s’enchaîne avec l’intervention d’Eloha (n°10).

 

….langage de lumière…

 

Salut à vous, bien aimés de votre Planète, bien aimés des Univers, bien aimés de vous-mêmes, bien aimés des dieux que vous devenez de jour en jour, bien aimés de la Source Une qui n’est qu’Une, bien aimés de la loi de l’Un qui n’est qu’Un.

Je suis Ashtir, le vénérable, comme aiment à me nommer mes frères et soeurs et mes enfants, et je vous enseigne à ma façon la science des formes et des changements de formes, et des jeux créateurs de formes.

 

Nous allons imaginer ensemble une forme que vous connaissez historiquement, bien que vous la connaissiez imparfaitement. C’est celle qui avait servi à représenter ce que vous appelez la Tour de Babel, dans certaines images que la plupart d’entre vous ont déjà du voir. Il s’agit donc d’un édifice qui s’élève en cercles successifs pour monter vers le ciel en devenant de plus en plus étroit, et qui sur certaines images, penche un peu. L’histoire, si je ne me trompte, raconte que les hommes ont voulu édifier cela pour monter vers le Très-Haut, et puis se sont trouvés divisés, soudain, par des langages différents qu’ils ne comprenaient plus, et qui les ont empêchés de poursuivre leur oeuvre.

Cela est bien l’exemple (ou le contre-exemple) de ce que l’intelligence collective non régie par les lois de l’harmonie peut rencontrer comme réussite, ou comme échec, car sachez que dans une véritable harmonie collective, il n’y a pas de barrière de langage, et que s’il vous advient un jour de contribuer à l’élaboration d’un travail ou d’un édifice avec de nombreux êtres de différentes origines, de différentes formes et parlant chacun leur langue, vous n’aurez aucune barrière de communication car la langue du coeur et de la Lumière est universelle, et vous ne pouvez que vous comprendre et fonctionner dans l’harmonie. Si effectivement cela n’est pas le cas, il y a dysharmonie, il y a division, il y a non-réalisation, il y a échec, ou il y a tour qui penche, il y a inachèvement… Cela n’est pas -bien évidemment- ce qu’aujourd’hui nous vous souhaitons.

Nous allons donc imaginer qu’il serait en votre pouvoir, en tant que regroupement de par exemple quelques milliers d’individus, de réaliser, d’architecturer, de projeter, de vouloir réaliser dans la matière, un édifice ayant grosso modo la forme qui a été évoquée -qui est donc celle d’un cône spiralé, pourrait-on dire, dont la base est plus large et où la spirale tout en s’élevant involue vers une forme de plus en plus étroite. Il s’agit strictement d’un exemple : je ne vous invite pas à réaliser cette structure (sauf si vous y voyez un véritable intérêt, bien évidemment).

Vous allez donc avoir à mettre en jeu un certain nombre de facteurs. Sachez que les nombres, comme vous vous en doutez, sont d’une grande importance. Vos facultés et vos connaissances, à la fois en mathématiques, en architecture, en résistance des matériaux, en balistique, en musique, en subtilisation -c’est-à-dire l’art de passer du dense au subtil- et bien d’autres compétences encore, vont devoir se conjoindre pour pouvoir matérialiser un tel projet… Surtout que peut-être vous aurez envie de ne pas le matérialiser en pierres mais dans des matériaux plus futuristes, tels que certains métaux ou alliages ou même simplement des vibrations colorées…

Comment donc allez-vous faire si ce n’est en conjoignant vos innombrables capacités individuelles et le pouvoir de vos pensées – car la première étape sera d’élaborer collectivement la vision. La vision ne doit pas appartenir à un seul car cela est voué aux dérives du pouvoir, aux dérives des conflits de la non-compréhension, et soit à de la réussite au prix de grands sacrifices et de grandes souffrances, soit à l’échec : cela est une problématique appartenant à la matrice et non pas à ce que vous avez à faire. Vous avez donc à conjoindre non seulement toutes vos compétences -chacun dans les domaines qu’il a su développer- mais également la force de vos pensées conjointes et de vos coeurs unis pour l’élaboration, donc, d’une vision unifiée.

Cela ne se fait pas uniquement par la volonté et la puissance mentales : cela se fait par la magie des coeurs, de la vision des coeurs et de l’intelligence des coeurs, et de la puissance de création très véritable des coeurs réunis. Cela se fait également par les sons subtils et le réseau des formes subtiles qui sont créés d’emblée par l’harmonisation en groupes, et en sous-groupes, de chacun des êtres avec les autres et tous ensemble, dans ce processus d’élévation collective.

A vrai dire, la forme dont je vous parle en réalité est une véritable image de ce qui se produit lorsque vous oeuvrez ensemble : il y a effectivement cette énergie qui part du cercle que vous formez, et qui va s’élever en tournant pour converger petit à petit par la force de vos désirs, l’union de vos coeurs et de vos intelligences, et par votre affiliation à l’Un et à la loi de l’Un, en un point de plus en plus focalisé qui sera l’unification et l’aboutissement, et la concentration des énergies de tout de que un par un vous contribuez à fournir dans cette vision, dans ce désir, dans cette élaboration… Et la Tour de Babel ici ne saurait s’effondrer si vous êtes en harmonie! Et Babel devient une réalité magnifique qui véritablement va s’élever vers le Très-Haut : qui est, et qui n’est autre que votre oeuvre transfigurée à tous dans l’Unité, et non plus dans la division de la diversité mal harmonisée et mal comprise.

 

Vous allez imaginer maintenant que cette forme, une fois réalisée dans le subtil, a le pouvoir d’émettre des vibrations sonores, et que le niveau de vibration sonore qui est atteint dans le point où tout se focalise est d’une puissance extrêmement importante. Que fait-on avec cette puissance, me direz-vous ? Cette puissance va vous ensemencer : et ainsi qu’un jet d’eau qui se forme en l’air et retombe dans sa forme idéale de tous les côtés -ou ainsi qu’un champ magnétique qui, après avoir convergé, diverge de façon harmonieuse en se déployant dans toutes les directions alentour- cette énergie concentrée, magnifiée, vibratoirement harmonisée dans l’amour de l’Un et dans le désir de tous, va retomber comme les gouttes de ce jet d’eau, de cette fontaine et vous ré-ensemencer à l’infini, et non seulement ceux qui ont activement élaboré la forme dont nous avons parlé, mais également les autres…

Là est le véritable sens de la création et de la co-création de ces formes : il s’agit en vérité d’entretenir la vie. Et les nouvelles formes ne sont pas là juste pour le plaisir de créer de nouvelles formes, mais sont là pour entretenir la vie et engendrer de nouveaux possibles; car chaque retombée de ce jet d’eau dont je vous ai parlé, chaque retombée harmonique, doit avoir le pouvoir d’ensemencer par toute l’énergie produite l’élaboration d’un nouveau désir, d’une nouvelle dynamique, peut-être les prémices d’une nouvelle création, d’une nouvelle mise en groupe qui va elle-même déclencher l’élaboration collective d’un nouveau projet et sa réalisation…

 

Ainsi est l’oeuvre de co-création que vous êtes si chaleureusement invités à envisager d’entreprendre dès que vous en aurez les véritables capacités, ce qui à vrai dire ne saurait tarder, du moins nous l’espérons de tout notre coeur… Vous allez donc être en plein possession de ces capacités de vivre et d’engendrer le renouvellement, le déploiement, l’architecturation (je crois que ce mot n’appartient pas à votre dictionnaire) de tout ce que sera l’ensemble et les beautés de votre nouvel habitacle commun, que cela soit sur la surface de cette planète telle que vous la connaissez -mais qui est en train de changer considérablement- ou que cela soit dans l’espace encore non expérimenté physiquement par vous de son émanation, qualifiée de Nouvelle Terre, ou de Néo-Terre, ou de Nova Gaïa.

Nous nous réjouissons immensément du déploiement très proche maintenant de ces nouvelles possibilités, de ces nouvelles réalisations.

Votre vocabulaire usuel ne m’aide pas, car le mot nouvelle ou nouveau ne m’est pas si agréable tant il est chargé de projections mentales et de falsifications. Le nouveau à vrai dire n’est pas censé être plus à la mode et plus excitant que ce qui est (ainsi que le mot nouveau le sous-entend la plupart du temps dans vos cultures, du moins celles qui ont encore cours)…J’aimerais donc employer un mot qui ne sous-entende aucune dévalorisation par rapport à ce qui est car : ce qui est peut avoir à disparaître lorsque cela a fait son travail et son temps, mais peut aussi avoir la valeur de ce qui est. Et dans l’éternel présent que vous êtes appelés à vivre la nouveauté n’est pas quelque chose qui fait la grimace au passé, car il n’y a pas de passé. La nouveauté c’est simplement la vie qui continue, c’est simplement la création qui se déploie. Ce n’est pas une paire de chaussures neuves, clinquante, et qui sera faite pour être jetée lorsqu’elle ne le sera plus. La nouveauté s’engendre dans le présent, et sur la base des harmoniques du présent elle construit ce qui doit devenir le présent dans ses nouvelles lois, ses nouveaux besoins.

(Je me rends compte qu’il est extrêmement difficile et laborieux de développer ces notions dans l’utilisation de ce langage, qui n’a pas coutume de se référer à une absence de temps linéaire… Je vais faire une pirouette, c’est la seule solution : vous savez combien j’aime les pirouettes!).

 

…Je vais donc renverser complètement la forme dont nous avons parlé, et nous allons imaginer que la base large du cône se trouve très loin en l’air, et que le point de focalisation se trouve au sol. Cela va vous permettre d’abandonner toute représentation logique, et à moi aussi. Nous allons donc envisager que le point de focalisation se répand et répand son énergie dans l’instant, et strictement dans l’instant, à la base : là est le secret de ce que je vous disais. Le nouveau, l’aboutissement est à la base et n’est pas dans les lointains, dans un endroit où l’on doit monter très haut pour l’atteindre, si haut qu’on ne le voit pas : non, l’instant et la nouveauté sont bien dans ce point qui rayonne à la base et qui ensemence dans l’instant , et qui ensemence tout ce qui doit être ensemencé… Je ne sais pas si vous me suivez, je ne peux pas l’expliquer autrement aujourd’hui.

Vous pouvez donc intégrer dans votre représentation le fait que cette forme dont nous avons employé l’exemple existe à la fois dans les deux sens, c’est-à-dire tête en haut et tête en bas, upside down in english, et tout le secret est là, car c’est là que réside la véritable identité du temps… Mais je m’aventure là dans des notions qui actuellement vous sont encore difficiles… Je souhaite cependant que cette image soit bien engrammée dans vos mémoires, car elle contient la quantité d’information qui vous est nécessaire pour élaborer vos désirs, collectivement et dans l’harmonie, et dans l’abolition du temps linéaire, c’est-à-dire dans l’instant -ce qui ne veut pas dire dans la précipitation-… L’Instant est éternel et l’Eternité est un Instant. La création s’élabore et prend son temps mais elle a lieu dans la fulgurance parfaite et harmonique d’un Instant, et cet Instant est une Eternité.

Vous pouvez donc vous réjouir de savoir que vous avez la tête en haut et la tête en bas, mes chers Aimés! Je vous fais là une petite plaisanterie.

Je crois que mon intervention est suffisante. Je vous invite à vous réjouir, et à oublier tout ce que j’ai dit pour mieux l’intégrer. Alleluiah. Je me retire.

Je suis Ashtir, le vénérable Ashtir, maître-es-formes dans l’Instant de l’Eternité. Alleluiah.

 

Par rapport à ce qui s’est dit, il peut y avoir également réponse à une ou deux questions…

 

Il me semble que l’on peut faire un commentaire : je n’ai rien compris !…

Soyez en paix, mes Biens-Aimés. Vous connaissez la subtilité et l’esprit un peu facétieux de notre bien aimé Ashtir, qui ne sert de couverture qu’à la complexité et à la subtilité d’un maître-es-formes dont les arcanes ne sont pas si évidentes pour le mental humain. Sachez et soyez rassurés qu’il vous a transmis des informations extrêmement utiles, que le message vibratoirement est transmis, et que vous êtes par là-même invités à ce que votre mental perdre le contrôle d’un certain nombre de représentations et de logiques limitées qui sont encore bien souvent les vôtres (ce dont nous ne vous tenons pas rigueur). Je vous rappelle qu’Ashtir a conclu en disant d’oublier tout ce qu’il a dit : c’est la meilleure façon de l’intégrer. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Eloha – n°10

 

 

 …chant…

 

Je souhaite glisser les timbres de ma voix dans les trilles de ces oiseaux qui nous entourent. Je m’adresse à vous par leurs voix, autant que par les paroles qui se disent…

Voici que je reviens vers vous mes très Aimés. Eloha je suis. Créatrice, multi-créatrice de joies, de lumières innombrables, car c’est là ma Joie et c’est là mon Service. J’agis dans la Joie et le Service de l’Un, qui est pour moi seul Trésor. Et il n’est nul autre que celui-là, même parmi les innombrables et magnifiques trésors de création que nous, les Elohim, avons pu réaliser.

« Il n’est que l’Un et il n’est d’autre Trésor, et je suis en son Service »…

Cela, cette phrase, est notre devise, pourrait-on dire… notre « zikr » dirait un soufi.

« Il n’est que l’Un. Un est seul Trésor. Je suis en son Service »…

Ainsi je sers, dans toute la magnificence et la Joie de ce qui peut être réalisé. Ainsi je vous invite, vous, tous les co-créateurs de votre nouveau Monde, à être dans la Joie, sachant qu’il n’est d’autre trésor que l’Un, mais que tous les trésors que vous pouvez créer sont en vos capacités. Chacun de vous est une résonance du Trésor et chacun de vous a la capacité de porter ne serait-ce qu’une infime part de ce qu’il ou elle est dans l’oeuvre magnifique de co-création que vous avez à présent à développer tous ensemble, fraternellement, joyeusement, dans le respect infini et l’amour des uns des autres (car en cela personne n’impose sa volonté au détriment d’une autre). Tous est fluide : tout est magnifique et chacun de vous peut constater que le résultat est bien plus beau et parfait que si vous aviez oeuvré en solo.

Vous avez entre les mains, si l’on peut dire (je parle de vos mains subtiles autant que matérielles), une immense palette de sons, de formes, de désirs qui sont des vibrations, de fragments, d’images, que vous tentez de rassembler et d’unifier pour leur donner une cohérence, de nombres, de lois implicites de l’univers auxquel vous appartenez et à l’intérieur duquel s’inscrit votre oeuvre – car oeuvre il y a dorénavant.

Vous me direz, bien sûr, qu’il y a encore bien des choses, des lourdeurs du passé qui sont là (et qui au regard de certains, sont bien là), s’imposent, et sembleraient ne pas avoir bougé d’un iota… Cela, sachez-le, peut être vu ainsi par ceux qui en quelque sorte font le choix de ne pas voir autrement. Cela, par d’autres, peut-être perçu comme en train de s’alléger, de se fragmenter, dans une forme de processus de désintégration lente – parfois par pans entiers – de structures qui soudain montrent leur fausseté, leur fragilité, leur non raison d’être, et qui ainsi se révèlent non adaptées à vos besoins collectifs ou individuels.

Il y a de grands mouvements de création et de co-création actuellement qui se dessinent au sein de l’humanité, parfois dans des formes que vous croyez encore lire comme compréhensibles -en tant que phénomènes politiques par exemple ou que phénomènes éducatifs, culturels… Mais sachez que vous pouvez également lire ces nouveaux mouvements de conscience comme très exactement des dynamiques d’élévation de la conscience, et de chemins qui se cherchent collectivement dans un projet encore peut-être non formulé de co-création de nouvelles conditions d’existence, de vie ensemble.

Il y a là comme un piano donc vous avez à découvrir la fonction des différentes touches. Mais gardons l’image de la musique que ce piano joue (et ne faites pas de projections dans des fonctions logiques, mentales). L’intelligence supérieure qui vous gouvernera dans ces co-créations -vous allez être surpris- n’a pas besoin tellement d’utiliser le canal de votre mental, sauf comme un outil assez performant qui permet de formuler et d’élaborer des analyses, de raisonner – ce qui permet de rationaliser un projet ou une tâche à un certain stade mais n’a véritablement pas d’autre utilité… La véritable intelligence du projet, de la création, est d’un tout autre niveau et vous allez découvrir que vous pouvez collectivement la mettre en oeuvre avec la puissance de vos coeurs et de vos consciences qui ascensionnent ensemble.

C’est l’intelligence de la Lumière à laquelle vous avez accès : il s’agit de votre Lumière, et vous allez découvrir de jour en jour et de plus en plus que vos Lumières se conjuguent, ne sont pas séparées les unes des autres; et ne peuvent et ne savent que fonctionner dans la co-création, c’est-à-dire l’intelligence de groupe, l’intelligence des coeurs en groupe. A ce stade-là, il n’y a qu’un coeur qui est partagé.

Dans mes nombreuses interventions précédentes, je vous ai détaillé un certain nombre d’outils auxquels, de par ce que vous êtes, vous avez collectivement accès – et ne croyez pas que je plaisante. Il m’est arrivé, bien sûr, d’employer des formulations un peu ludiques pour parler de certaines choses comme des perles, je me souviens, comme de certains jeux avec l’eau, comme de rires… Je vous ai parlé de la Lumière qui est au bout de vos doigts. Je vous ai parlé des formes géométriques qui se dessinent lorsque vous dansez. Je vous ai parlé du pouvoir de la Lumière qui est dans vos yeux.

Je vais vous parler aujourd’hui de la capacité qu’a votre coeur de créer des formes. Les formes dont je parle ne sont pas à proprement parler des objets : ce sont des formes subtiles, et la jonction d’un coeur à l’autre et d’un groupe de coeurs engendre – lorsqu’il y a harmonie ou harmonisation active entre les coeurs – un ensemble de lignes d’énergie qui forment un réseau, qui la plupart du temps épouse une véritable géométrie. Vous pourriez par exemple, pour visualiser un peu, vous référer à certaines magnifiques géométries fort complexes que vous pouvez voir dans les motifs décoratifs de la culture arabo-andalouse. Ce n’est qu’un exemple pour vous aider à trouver le chemin; je ne vous invite pas par là à créer par votre mental ces formes : cela est une voie d’illusion. Je vous invite simplement à être conscients, dans votre coeur, et dans l’abandon à ce qui est – qui est l’opposé de la volonté de faire – à être conscients donc du pouvoir que la réunion de vos coeurs peut avoir d’engendrer, sans que vous en ayez mentalement le contrôle, de telles formes… Si votre mental n’a pas de contrôle, en revanche l’intelligence de la Lumière qui vous habite est parfaitement apte à faire bouger ces formes et à les employer pour engendrer de véritables constructions collectives : on pourrait dire, par exemple la première résonance, avant matérialisation, d’une nouvelle structure de vie ensemble. C’est un exemple des innombrables choses que vous pouvez co-créer par le recours à vos intelligences de Lumière.

 

Beaucoup d’entre vous à présent ont la capacité d’entendre des sons subtils, et vous pouvez, vous allez pouvoir prochainement, employer cette capacité de façon active, et non passive comme actuellement elle l’est encore pour la plupart. Les sons vont vous guider, les sons vont vous réunir, les sons vont vous fédérer et vous allez pouvoir jouer, moduler, dans le respect des lois de l’harmonie dont la science ne vous est pas inconnue au niveau de votre conscience supérieure : tout cela afin de créer, de déployer et de faire fonctionner à travers des ensemble de sons des structures subtiles qui peuvent être d’une grande puissance et d’une grande efficacité.

Aucune notion de pouvoir ne doit être présente dans ces actions, et ce qui vous protège individuellement de toute erreur ou tentation de pouvoir, c’est que cette forme de travail est collective. Il n’y a pas réellement possibilité de réaliser ces choses en solo. Et même une réalisation qui peut se faire, disons, à deux ou trois aura besoin pour fonctionner réellement de s’intégrer dans un ensemble plus vaste dans lequel elle doit être harmonique. Vous aurez donc pour guides certaines lois d’harmonie auxquelles vous ne pourrez pas, pourrait-on dire, échapper; sachant que ces lois ne sont que des générateurs de Joie, d’espace, d’étendues et de multi-possibilités, et en aucun cas des lois qui enferment ou qui privent de liberté. La véritable liberté est harmonique, elle n’est pas chaotique. J’espère que vous en conviendrez avec moi, mes Très Aimés.

 

Je sens battre vos coeurs, je sens la pulsation de Joie qui à présent s’est installée dans vos cellules, dans vos enveloppes subtiles, ainsi que dans vos corps de matière. Je sens comme cette pulsation s’est débarrassée pour un très grand nombre d’entre vous, pour un immense nombre d’entre vous, de ce qui l’alourdissait, la déviait, l’empoussiérait ou la faisait mourir. Vous êtes à présent en possession de ce que vous êtes véritablement : il vous suffit de désirer l’expérimenter et de ne plus vous accrocher à ce qui, en termes de vieilles structures, existe autour de vous et à quoi vous êtes tellement habitués que parfois vous ne voulez pas regarder au-delà.

Rappelez-vous que vos enfants, en cela, peuvent être de précieux éclaireurs, car ils sont venus pour cela : pour construire avec votre aide toutes ces nouvelles formes, ces nouvelles structures, ces nouvelles formes de vie que vous n’imaginez même pas aujourd’hui -car dans la plupart des cas, les visions que vous avez pu avoir, que vous avez, que certains ont pu représenter en images ou en récits, certes vous ont fait plaisir et vous aident…Mais ne sont qu’un rideau par rapport à la véritable réalité que vous ne saviez pas encore entrevoir et que vous allez pouvoir faire être. Je le sais et je serai à vos côtés.

C’est pour moi créatrice et co-créatrice à l’origine de vos corps, une réalisation magnifique de pouvoir observer à présent comment cette création que j’ai réalisée, que j’ai vu évoluer, va maintenant pouvoir en quelque sorte devenir auto-créante par elle-même… Lorsque vous avez un petit enfant, vous vous émerveillez de jour en jour de son développement, que vous ne faites que nourrir mais qui est sa propre création. Et c’est pour vous une joie sans cesse renouvelée, et qui vous porte, qui vous exalte, et qui vous donne goût à la vie -lorsque par hasard elle s’est assombrie. Eh bien pour moi, je me vois à présent en train d’assister à quelque chose que l’on pourrait dire comparable mais qui est d’une envergure, vous n’en douterez pas, infiniment plus immense, complexe – à la fois en nombre et en qualité des possibles.

Voilà ce dont je me réjouis infiniment. Et je vous invite à recevoir en chaque infime parcelle de vos êtres, de vos coeurs, de vos corps, de vos pensées, les perles de Lumière de cette Joie qui vont achever de vous ensemencer dans vos nouvelles capacités de co-créateurs. Bien sûr, ces capacités vont sans doute rester latentes un certain temps, sauf pour ceux qui ont déjà franchi un certain nombre d’étapes avant les autres et qui sont encore peu nombreux. Ces capacités vont rester latentes mais justement, c’est en toute beauté qu’elles vont s’épanouir dans le silence, et puis se manifester soudain et fleurir comme un véritable printemps. N’en doutez pas un instant et réjouissez-vous. Sachez que votre Joie, votre Joie de cela, ne fera que décupler vos possibilités. Alleluiah.

Je suis Eloha, mère Elohim, et dans toute ma Joie et mon Amour et mon respect de ce que vous êtes, mes Très Aimés, je me suis adressée à vous en ce jour; et je sais que notre vénérable Ashtir va vous parler ensuite.

Il y a possibilité qu’une ou deux questions soient posées concernant ce qui vient d’être dit, si vous en avez…

(voir session de Questions/Réponses n°16)

 

 

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°6



(Dans cette intervention telle qu’elle a eu lieu, les diverses séquences en langage de Lumière ne sont  absolument pas transcriptibles, reste ici le texte « en clair »; mais notez bien que le message vibratoire de toute parole de ces séquences , et de tout silence, est fourni par ce texte tel qu’il se présente ici. Nous n’avons pas actuellement les capacités techniques de restituer  dans ce blog des plages sonores…)


les premières phrases ont lieu en langage de Lumière…

Je suis Eshtananda, revenu parmi vous.

Je me réjouis d’entendre la montée de vos vibrations et la pureté de certains de vos états. Vous êtes, et je m’en réjouis, de plus en plus de véritables harpes célestes, dont vous êtes souvent l’instrumentiste. Et votre doigté se raffine : c’est ce que je vois, c’est ce que j’entends et c’est ce que me rapportent tous ceux que je connais et qui vous connaissent.

Il vous a été délivré, en début de cette canalisation en paroles, un message vibratoire que vous ne sauriez négliger. Sachez que mon intervention ne fera que complémenter son contenu et sa forme. Alleluiah.

silence

Nous traversons un silence, mais ne vous méprenez pas : ce silence est porteur d’une vibration qui vous est transmise de mon fait. Je vous invite donc à accepter de l’engrammer…

silence

Vous êtes invités par la même à vous débarrasser gentiment de l’illusion qu’il faut recevoir des paroles en clair pour recevoir des paroles, des messages, des informations, et des sons. Cela est important au stade d’évolution de conscience où vous êtes arrivés, pour ceux qui n’ont pas encore acquis cette ouverture dans leur conception de la communication.

Pour vous mettre en réception maximale à ces vibrations, il importe que vous utilisiez votre coeur – disons comme interface – c’est-à-dire comme oreille en l’occurrence.

silence

séquence en langage de Lumière

…Nous allons maintenant continuer autant que possible dans le langage qui vous est le plus familier, c’est-à-dire votre langue parlée. Je me suis exprimé en langue Elohim. Sachez que les langages tels que le nôtre, que l’on appelle plus globalement langages de Lumière, sont interconnectés les uns aux autres, et que nous pouvons communiquer entre peuples en utilisant nos propres langages, et nous entendons celui de l’autre sans qu’une traduction soit nécessaire. Vous avez été coupés de cette faculté il y a bien longtemps. (Vous pouvez en cela bien entendu vous référer à votre mythe historique de la Tour de Babel ; cela n’est pas l’objet de mon intervention. )

Je souhaite vous faire entendre le fait qu’à un certain niveau de conscience et à un niveau vibratoire qui va avec, la communication se fait d’Être à Être, d’âme à âme, sans aucun souci de différence ou de traduction. Mais nous ne sommes pas partis pour un exposé de linguistique interstellaire, ça n’est pas mon propos. Je souhaite simplement vous sensibiliser individuellement et collectivement à l’emploi simple et réel de ces formes de langage qui sont indispensables pour que votre conscience puisse intégrer un certain nombre d’ouvertures, de joies, de possibilités d’entrer en contact avec tel ou tel être, lieu cosmique, et même dimension (ce qui n’est pas la même chose).

Apprenez – si vous ne le savez déjà – que pour la plupart d’entre vous durant votre sommeil, vous recevez disons des cours. Mais il vous appartient à vous, dans votre conscience réveillée -je parle là de celle qui habite votre corps ordinaire dans votre vie de tous les jours- il appartient donc à cette forme de votre conscience d’accepter de laisser le passage dans votre stase éveillée à ce qui vous est transmis dans votre stase endormie. Il s’agit là d’une décision du coeur et d’un abandon : l’un ne va pas sans l’autre car une décision du coeur comporte toujours son aspect d’abandon, ne serait-ce que l’abandon à votre propre coeur ou l’abandon à l’immensité dont vous faite partie, qui vous fait sortir de vos limitations personnelles. Ainsi donc, ces décisions-là se prennent dans une forme de Joie qui est celle de l’abandon tel que je viens d’en parler; cette décision ne doit pas être une mise en pression dictée par votre mental. Peut-être simplement votre mental peut vous accorder l’autorisation -avec ses propres mots et ses propres chemins de pensée et de rationalisation- : autorisation de recevoir, en conscience, en clair, en état éveillé, le commencement de ces données telles que vous les engrammez au cours de vos états de sommeil. Cela ne fera qu’augmenter votre intelligence et relativiser certaines conceptions étroites dont vous pourriez encore souffrir sur bon nombre d’aspects de votre vie, voire de votre corps, ainsi que concernant les autres personnes et les phénomènes liés à l’ascension planétaire.

Vous avez la possibilité par exemple – possibilité très agréable à mon avis – de vous laisser chanter, librement, des mots, des sons, qui n’ont pas de cohérence pour les filtres de votre pensée telle qu’elle s’exprime en silence dans votre langue personnelle, dite maternelle. Il y a donc une forme, comme vous dites, d’irrationalité à laisser émerger ce chant dans la Joie et la certitude, et dans l’innocence. Ne forcez pas, ne vous amusez pas à inventer des sons de par ce que vous appelez votre imaginaire en action. Cela peut néanmoins être un chemin car c’est ludique -et nous les Elohim nous approuvons toujours les démarches ludiques- ; mais ne vous laissez pas piéger par une illusion de votre mental qui consisterait à vous enfermer dans un système de création personnelle qui vous fermerait de la réalité de ce que vous recevez.

Je sais et nous savons que grand nombre d’entre vous souffrent de ce que vous appelez des trous de mémoire, des blancs, des absences, certains mots ou certains noms propres ne vous viennent plus. Cela est parce que ces processus s’installent en vous et qu’effectivement le fonctionnement très discursif, contrôleur et omnipotent (peut-on dire) de votre pensée mentale est en train doucement de s’obsolétiser, car il ne vous sera plus utile dès lors que vous aurez acquis toutes ces capacités de communiquer dont je vous ai parlé. Et votre pensée n’aura plus besoin de s’agripper à des projections vers le futur, ou à des ruminations de ce qui est passé, pour se construire. Cela est déjà et cela sera de plus en plus complètement sans objet.

A mesure que vous êtes des Êtres libres, libérés, allégés, vibratoirement plus accomplis, vous n’avez plus besoin de toutes ces formes qui vous ont permis extrêmement longtemps de vous structurer et de vous accrocher à l’ensemble fort complexe des illusions co-créées par vos systèmes, vos sociétés, la matrice dans laquelle vous avez été, etc. Cela vous a été nécessaire ; cela ne l’est plus, ou du moins fort peu. Il importe encore bien sûr que vous soyez encore aptes à interagir de façon coutumière avec votre environnement de vie. Mais peu à peu ces nouvelles formes de communication se substitueront tout naturellement et avec profit, bonheur et liberté, à ce qui n’a plus tellement de durée.

Je n’ai pas employé le mot intuition, mais cette faculté vous est précieuse et s’articule à la perfection avec ce dont je vous parle. Néanmoins, sachez qu’elle peut être limitée comparée à l’envergure infinie des possibles que ces communications et langages vibratoire vous apporteront. Je ne dis pas par là que votre intuition sera chose morte et obsolète. Elle aussi ne pourra que se développer car elle aussi appartient au langage du coeur. Vous devez donc la cultiver, bien évidemment (mais cela vous le savez, du moins je l’espère).

Vos enfants sont de précieux guides en communication car ils naissent aujourd’hui et depuis plusieurs années avec cet archipel de facultés. Et même si gentiment ils se plient à votre façon de fonctionner, et à ce que les mises en boîtes scolaires et autres leur proposent -lorsqu’ils y arrivent car certains n’y arrivent pas et n’y arriveront jamais- ils ont et gardent à l’état latent ces grandes facultés. Vous êtes donc encouragés, très chers Frères et Soeurs humains, à développer cette écoute auprès de ces enfants, et à ne pas leur inculquer de force des limitations d’illusion qu’ils accepteraient par amour et par gentillesse, mais qui les feraient grandement souffrir.

Sachez qu’il est une sorte de harpe dans votre structure subtile, qui peut donc, très finement, accorder, vibrer, harmoniser, jouer et rejouer non seulement de nombreuses musiques célestes, mais de nombreux langages. Vous n’aurez jamais aucun contrôle par votre mental ordinaire sur cet instrument -abandonnez immédiatement cette fantasmagorie!- ; mais néanmoins votre conscience supérieure, elle, a tous les accès et peut apprendre à jouer de façon de plus en plus maîtrisée de cette harpe. (Le mot harpe est une convention : n’imaginez pas qu’il s’agit d’une véritable harpe ni dans la forme ni dans la disposition des cordes ou quoi que ce soit.) Il s’agit en vérité d’une structure de géométrie subtile extrêmement raffinée, colorée, numérisée qui appartient à ce que vous appelez l’un de vos corps subtils, et qui est restée en sommeil, disons désactivée, pendant quelques millénaires, mais qui aujourd’hui peut se remettre à fonctionner, et fonctionne déjà parmi ceux d’entre vous qui sont les plus audacieux peut-être, ou les plus informés en conscience.

Nous traversons à nouveau un silence. Soyez donc à l’écoute de ce qui est transmis…

silence

J’espère que cela vous réjouit et vous illumine, et j’espère que cela peut vous satisfaire grandement.

silence

Ces messages se poursuivront durant votre sommeil. Alleluiah. Je vais clore cette intervention par quelques mots,et je vous inviterai, après que je me sois tu, à vous laisser aller chacun à dire quelques mots dans cette langue qui vous est inconnue, alleluiah – si vous le désirez bien sûr : n’y voyez pas d’obligation désagréable et, si tel était le cas, abstenez-vous.

Séquence finale en langage de Lumière…

(cette intervention est suivie du « Chant de Sirius » publié à sa suite)


via Christine Anne K. le 6/02/2011 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.