Marie-Madeleine -n°20. Jeu des Co-Créations & Appel intérieur

– écouter M-M.
– écouter le Chant qui succède

Humanité Bien-Aimée,
Frères et Soeurs de Terre que je chéris, de toute ma Veille et ma Joie d’être proche de vous.. C’est moi, Marie-Madeleine, depuis ce Plan vibratoire de Sirius C que vous connaissez.

Je porte et je suis la fructification de vos propres créations.
« Quelles créations ? » me direz-vous…
Il y en a tant, n’est ce pas…
… petit silence…

Ces créations, certes, vous appartiennent et appartiennent à (en grande partie du moins) cette réalité illusoire limitée dans laquelle vous fonctionnez. Mais il y a également celles -fort nombreuses- qui s’étendent, sans peut-être que vous le sachiez bien, dans d’autres dimensions.
Et dans ce Plan de Sirius C, nous les recevons, celles-là.
Nous les honorons, nous en prenons acte, nous nous en réjouissons et nous les contemplons.

Parmi ces créations, il en est bien sûr certaines qui portent à être chéries et observées davantage car elles sont, véritablement, vivantes et porteuses d’innombrables germinations issues de vos propres capacités, de vos intelligences, de vos coeurs, de vos intuitions créatrices et de vos compétences.

…silence vibrant…

– J’ai installé une certaine somnolence dans mon canal. Cela est délibéré. Vous observerez donc sans doute que le débit et la forme de nos propos vont être un peu marqués par cela.-

Dans les créations dont je vous parlais et dont je vous parle, il importe que vous sachiez ceci : nous vénérons particulièrement celles qui proviennent directement, ou presque directement, des jeunes enfants qui sont parmi vous. Car ce sont les plus novatrices bien sûr, mais également les plus fourmillantes de ces multiples micro-géométries que votre oeil ordinaire ne sait pas déceler – mais que votre oeil intérieur, qui se développe, peut apprécier, parfois, voire de plus en plus.

Les jeunes enfants qui sont parmi vous ont la capacité naturelle et innée de voir beaucoup mieux que vous, sachez-le – de comprendre au-delà de ce que vous comprenez habituellement  pour la plupart d’entre vous. Ils ont la capacité de combiner les formes avec un Art qui surpasse la majorité des vôtres.

…silence…

Leurs créations sont donc de véritables petits joyaux de Germination et -parfois- de Perfection déjà présente et accomplie.
Il ne s’agit pas, bien évidemment, des jolis dessins qu’ils font avec amour à l’école pour les rapporter à la maison… Néanmoins, ces jolis dessins faits avec amour portent, bien au-delà de ce que vous pouvez y trouver de votre regard banal, de nombreuses constructions savantes, musicales, et qui participent bien souvent de ces Créations Collectives dont je suis en train de faire état.

… silence vibrant…

Nous allons commencer à présent une sorte de Jeu.
Cela n’est pas ma coutume n’est-ce pas, mais cela est la coutume bien souvent des Elohims – et j’adopte en ces instants leur méthode créative et de Co-Création, que certains d’entre vous d’ailleurs pratiquent, pour le plus grand bien de tous.

Le Jeu que je souhaite vous proposer, repose sur quatre piliers musicaux.
Il s’agit de Musique Intérieure.

Considérez donc que ces quatre piliers sont installés autour de vous mais que la musique intérieure en quelque sorte leur répond – de l’intérieur de vous.
Chacun de ces piliers reçoit de vous une musique intérieure qui n’est pas la même que celle que reçoit l’autre pilier. Et cependant il y a Accord parfait, en vous, entre ces quatre Aspects de cette musique intérieure.

Si vous n’êtes pas capable de l’entendre : n’élaborez pas une construction imaginaire s’il vous plaît, pour vous dire que vous entendez quelque chose et que ça marche – nous n’en sommes plus là, n’est-ce pas !!
Acceptez cette Construction qui je le sais vous échappe en partie  – du moins à cette fonction de contrôle mental que vous aimez tant exercer.

Eh bien, cette Construction, mes Très Aimés, va vous permettre de jouer les uns avec les autres.
Et de même que les enfants, les petits enfants dont j’ai parlé, savent naturellement co-créer des constructions subtiles que Nous reconnaissons comme ces Créations dont je vous ai parlé  – de même, vous allez pouvoir dans ce Jeu connaître une expérience assez voisine.

Détendez-vous et laissez vibrer votre Musique Intérieure.

Je ne vous ai pas indiqué d’emplacements pour ces quatre piliers, mais cela n’est pas un oubli de ma part…

… silence…

Acceptez un temps d’être aveugle – et d’ignorer dans votre fonction de contrôle mental les places et les formes de ces piliers.
Ils sont là.
Ils sont en résonance avec votre corps physique et certains de vos corps subtils, et  dispositifs subtils.
Je les ai appelés des piliers, car ils portent.
Ils portent justement une Co-Structure que par votre Musique Intérieure vous êtes en mesure de nourrir et de faire se développer.
Et si je vous ai présenté cela comme un Jeu, c’est simplement parce que le Jeu est créateur. Il ne s’agit pas (et en aucun cas !) d’un divertissement.

… silence vibrant …

Je vais à présent vous parler de ce qui en vous aspire à participer à ce Jeu.
Car il y a chez vous cette immense aspiration à co-créer et à être partie prenante -dans vos justes attributions et dans vos parfaites compétences- de cette Architecture peut-on dire, de cette Conformation immense, multiple, complexe et ordonnée (ou suffisamment ordonnée) dans Laquelle chacun peut, à sa véritable Place, élaborer sa Part – en toute Complétude, en toute Satisfaction, en toute Intelligence, en toute Beauté, et en toute Paix intérieure.
Vous êtes donc ardemment désireux de cela, reconnaissez-le.
Vous ne sauriez le nier, n’est-ce pas..!

Entendez en vous cet Appel.
Entendez en vous cette Joie d’être Là  et pleinement Là.
Entendez cet Appel de vos intelligences, de vos coeurs, de vos sagesses et de vos partages..!
Eh bien cet Appel en vous, cet appel ardent et justifié, qui a toute sa beauté, sa droiture et sa vérité, contribue directement à la Musique Intérieure dans le Jeu ( un insecte s’est mis à bourdonner puissamment )  dont je vous ai évoqué de façon si floue la mise en place.

… silence vibrant…

Ecoutez donc vibrer cela en vous.
Et vous pouvez continuer d’ignorer la place de ces quatre piliers, car ce qui importe en cet instant, c’est la vibrance et la droiture de cette Musique et de cet Appel intérieurs.

Et lorsque vous aurez véritablement su vibrer votre véritable Place dans ces multi-architectures et compositions, la place des quatre piliers dont je vous ai parlé, ceux du Jeu, vous sera automatiquement révélée, sue, connue et explorée.

… silence vibrant…

…Certains d’entre vous, et fort heureusement, ont déjà su ou pu atteindre cet état, cette Place.
C’est bien le cas de la personne à travers qui je m’exprime, et c’est le cas d’un certain nombre d’autres – quelles que soient leurs fonctions. Car toute fonction, tout travail, toute activité humaine, dès lors qu’il est à sa Place, vibre de la même manière cette authenticité et cette performance dans la Création et dans le Jeu partagés.

… long silence vibrant …

Je vous ai déjà parlé, il y a quelque temps, d’être à sa juste Place. Et par là-même, je vous invitais déjà à cette mise en place, à cet effort, à ce lâcher de certaines croyances vous concernant vous-même.
Et ce dont je parle aujourd’hui, certes, se cumule avec ce dont je parlais ce jour-là – mais c’est d’un autre niveau, également.

… long silence vibrant …

Dans le Jeu que nous sommes en train, ensemble, d’explorer, et de par ce Jeu : il vous est donné de réunir différents aspects de vous, comme si vous les tressiez en un brin qui les réunit tous et qui les rend interagissants et solidaires.

– Ne vous demandez pas quels sont ces différents aspects car, encore une fois, dès lors que votre tentative de contrôle mental s’exerce, vous êtes un petit peu (ou de plus en plus) éloignés de ce qu’est ce Jeu.-

Ces différents aspects de vous donc -que vous ne savez pas en cet instant détailler- se tressent solidement.
Ils se tressent sous l’effet justement de cette Musique intérieure : celle qui répond, dans leur diversité, aux quatre piliers dont je vous ai parlé, et celle qui est en résonance parfaite avec cet Appel vibrant en vous, d’être Vous Là où vous êtes le plus bellement au Service de ce qui vous fait Être – et de ce qui fait être le Tout auquel ardemment vous désirez contribuer et appartenir en toute Plénitude.
Vous commencez à me suivre, n’est-ce pas…

Car ce qui tresse ces différents aspects de vous que vous n’avez pas su analyser, est justement ce qui serait appelé à durer / ce qui EST appelé à durer – car quittons le conditionnel pour affirmer le présent et sa pérennité !

Il n’y a donc plus à observer la diversité et la disparité (voire l’éparpillement) de certains aspects de vous, mais bien au contraire à accepter et reconnaître qu’ils puissent se tresser ainsi solidement, solidairement – dans cette vibrance si unique qui vous permet alors de réaliser, au sein de ces piliers, nourris par votre Musique intérieure, la véritable Essence de vos Capacités uniques, créatrices, co-créatrices et tout à la fois humbles. Vraies, puissantes, absolument parfaites.

Moi, Marie-Madeleine, je vous dis : soyez ce Jeu.
Soyez comme la beauté des jeux de ces jeunes enfants qui sont parmi vous, et qui malgré les contraintes et les carcans que leur impose votre système éducatif, parviennent néanmoins à vous faire parvenir ces formes de toute Beauté.

silence, avec rythme vibrant, pulsant, depuis l’extérieur…
puis silence vibrant

Il n’y a pas de fin à Cela.
La Soif est en vous.
La Soif vous étreint la gorge et le coeur.
Elle affaiblit votre tonus musculaire.
Elle vous fait languir, parfois elle vous obsède – malgré les subterfuges et les artifices que vous employez pour tenter de l’étancher  ( toux ) comme vous pouvez, avec ce qui se présente, au lieu d’aller l’étancher en vous-même à cette Source Vibrante que nous cherchons à tresser le plus solidement et le plus finement qui soit.
Votre Soif est palpable, votre Soif existe.
Votre Soif vous appartient.

Un Chant pour cette Soif sera délivré tout à l’heure. Et vous l’écouterez et vous y reconnaîtrez Ce qui en vous coule, et permet de Boire.

.. silence vibrant…

Etanchez votre Soif en vous-même !
Vibrez !
Ce qui étanche votre Soif est ce son intérieur qui répond à ces quatre Piliers de Sagesse, de Droiture, d’Authenticité et de Fermeté.
Soyez donc le Centre de ces quatre piliers !

Et acceptez que dans le Jeu, cela soit partagé en infinitude et en nombre avec tous vos Frères et Soeurs, non seulement de ce Plan dans lequel vous vivez, mais des autres Plans; afin qu’enfin votre Soif soit étanchée, que votre Place soit occupée, et par Vous-même – et non pas par un autre, qui par erreur ou par abus s’y serait installé.

Ainsi, ce Jeu créateur vous apparaît dans toute sa réalité, sa puissance.
Et alors ces Créations dont je vous ai parlé -celles que nous chérissons, Nous- englobent ce Jeu et le magnifient. Car il n’est autre que le Jeu de votre Vérité partagée, dans la Création de vos propres Ressources..!

Nous vous encourageons, Nous, les Êtres qui vous accompagnent en Sirius C, à accepter pleinement cela. Et nous nous réjouissons -tant !- d’observer et de chérir cette incessante Création partagée.

Je vous salue, mes Très Aimés.
Je suis Marie-Madeleine de Sirius C, que vous connaissez bien, n’est-ce pas…
Chers Frères et Soeurs, je vous dis à  bientôt.

N’oubliez pas d’apprendre à étancher  votre Soif dans le Chant qui va suivre d’ici peu.

Alleluia

écouter le Chant pour la Soif qui suit ce message

 

via Christine Anne K. le 19 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Anasharanda Ool -n°4- Jeux « anti-usure » & de reliance au Soleil Central.

Cette intervention fait partie du Cercle de Co-Création Harmonique du 12/12/12.

écouter

Bien-Aimée Humanité, Frères et Sœurs de Terre

Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre…..

Vos Corps : observez Les. Ils sont beaux, ils sont puissants. Ils sont destinés à réaliser de nombreuses performances. Ils sont un patrimoine -soigneusement élaboré- dont vous avez le bénéfice, et la charge…

Je me suis donné pour Oeuvre de nous aider, Nous, les Corps humains, à améliorer, assainir et mieux performer ce que nos Capacités réelles Nous offrent…
Et Nous en avons besoin.

J’ai donc préparé, avec l’accord de mes Frères et Sœurs Elohims la suite d’une série d’exercices pratiques. Et je sais que vous aimez ceux que j’ai déjà transmis …

J’aime l’action.
J’aime le mouvement.
J’aime les Jeux de Ce qui actionne tous nos programmes, nos muscles, nos organes, nos circulations énergétiques et fluides,…

J’aime les Jeux de Ce qui Nous permet de nous dépasser lorsque nous sommes : las, fatigués, usés !

L’usure n’est pas un programme valide, bien qu’elle soit devenue une coutume !
Ainsi donc je me fais une joie -pour ne pas dire une réputation- de vous proposer des petits Jeux « anti-usure »…

En voici un :

Jeu anti-usure n°1-1 – avec orteil gauche :

Vous allez saisir : le pouce de votre pied gauche, avec quelques doigts de votre main droite  et jouer un peu avec vos doigts… Dessus, dessous, pressant votre pouce …

Considérez qu’il s’agit d’un Jeu…

J’avais transmis des pratiques de Santé l’autre jour.
Aujourd’hui ce sont des pratiques, ce sont des Jeux « anti-usure »… J’espère que vous trouverez que ce sont des jeux, mais pour moi oui…

Donc vous pouvez appuyer avec votre index sous la pulpe du pouce en plusieurs endroits, juste pour jouer. Votre pouce peut pendant ce temps-là reposer par exemple sur votre ongle, ou ailleurs…

– Eh bien figurez-vous que ce petit Jeu a de grandes vertus !…

…Vous pouvez donc par exemple faire de petits tours avec les appuis de votre index – ou bien d’autres formes : c’est justement là que vous pouvez vous amuser…

…Après un certain temps, vous pourrez aller poser votre index à la racine de cet orteil et utiliser votre pouce sur le dessus, pour jouer à son tour, en divers points …Jusqu’à un moment où vous en aurez  assez.
Et vous pourrez si vous voulez -c’est même une recommandation !- à ce moment-là  presser le pouce vers l’index, un peu fort, quelques secondes, ensuite vous pouvez tout lâcher et vous ferez un son. Ce son est libre…..

Et peut être sentirez-vous votre orteil s’agiter très joyeusement !…

son

Voilà, ce sont les éléments du premier petit Jeu.

 

Jeu anti-usure n°1-2 – avec orteil droit :

…Bien sûr, vous pouvez avoir envie de faire un Jeu avec votre autre pouce de pied ! Donc  je ne vous priverai pas de ce petit plaisir :

Mais cette fois vous allez utiliser vos deux index, et les presser l’un vers l’autre à travers votre pouce, comme nous l’avons fait dans l’autre pratique, à travers le pied (cf pratique de Santé n°2 NdR) … Là, c’est juste à travers l’orteil.

Donc  vous avez par exemple un index sur l’ongle et l’autre dessous , et vous allez de nouveau exercer quelques petites pressions, mais cette fois : il vous faut utiliser un rythme, que vous pouvez décider mais que vous maintenez, en conscience – c’est à dire en le scandant intérieurement….

Ensuite, vous allez changer de rythme- par exemple pour un plus rapide, ou pour un plus lent…
Vous me direz que ça a l’air idiot – mais c’est pour ça que c’est un jeu !
Le plaisir d’un Jeu c’est que ça a souvent l’air idiot, mais que c’est très amusant…

Vous pouvez aussi jouer sur les côtés de votre orteil, et pas seulement sur les dessus-dessous. Et puis vous finirez par pincer un peu fort votre orteil : faites vous-même un petit peu mal, pas trop.. Quelques secondes, vous allez voir c’est très stimulant.

Et puis : pouf! vous allez lâcher tout d’un coup ! Avec de nouveau un petit son. (divers sons du cercle)
Vous voyez que c’est amusant!

 

…Je ne suis pas très disposé à vous fournir des explications sur la façon dont cela opère en tant qu’anti-usure…Mais je suis tout de même un petit peu perplexe car je sais que votre fameux mental, s’il n’a pas d’explications va avoir des mécanismes d’oubli assez rapidement par rapport à ce petit Jeu – car il lui semblera beaucoup plus intéressant s’il peut se dire : « Je sais que cela sert précisément à me rendre ceci ou cela, ou à me faire développer ceci ou cela »…

Je n’ai rien à vous dire, donc …
Voilà : c’est un jeu, c’est idiot. C’est un jeu anti-usure.
Et je vous garantis qu’il est extrêmement bénéfique, et que vous en profiterez avec la plus grande joie.

Si vous n’avez pas envie de le faire : cela dépasse mes capacités.
Je ne peux pas vous donner ….de « philosophie » , ni de… « méthodologie » , ni de… « scolastique » , ni de… » logistique » , ni de… » barbarique » !
Ça n’est pas possible pour moi : je ne suis pas un intellectuel, voilà.

…Vous allez jouer maintenant avec -tenez-vous bien !- Votre cœur…

Jeu anti-usure n°2 – avec le cœur :

Donc, c’est très amusant aussi..
Car votre cœur physique (vous vous en doutez) a toute une programmation-que bien sûr nous n’allons pas du tout affecter- mais vous allez considérer cette programmation qui lui sert à fonctionner, à garder son rythme, à faire son travail, à vous mettre en relations subtiles avec non seulement les uns/ les autres mais beaucoup de différents plans…

Tout ça nous n’allons pas du tout l’affecter mais nous allons utiliser ces programmes, comme – je cherche mes mots.. j’allais dire « une musique » et j’ai l’impression que ce n’est pas le mot qu’il faut employer… Ça n’est pas non plus « un instrument de musique »… C’est « un harmonium » !  Oui, voilà.

Donc vous allez considérer que les programmes fonctionnels de votre cœur peuvent être joués comme un harmonium !

Je sais que je déroute complètement votre mental… Je sens que je m’y prends mal, et j’aimerais pourtant beaucoup vous faire entendre et participer à ce merveilleux petit Jeu anti-usure de votre cœur : c’est quand même  important !! …

…Voilà : donc mettez-vous à l’écoute de votre cœur !
Au lieu que je vous explique des choses, nous allons faire.

Votre cœur physique : il y a son battement, mais il y a également toute sa vibration, sa présence, dans votre poitrine…
Je vais émettre quelques sons pour faciliter :

Sons musicaux

Sons vocaux

Voilà. Imaginez maintenant que votre cœur physique est comme une sorte de balle que vous pourriez éventuellement prendre dans votre main. Il n’est plus enfermé, inaccessible   dans votre poitrine, mais il est libre, tout en étant un cœur de chair, et toutes ses fonctions vous allez les entendre, comme une authentique musique…
Eh bien si vous écoutez bien : vous admettrez que cela vous fait penser peut être, je l’espère, à un orgue de Barbarie – c’est-à-dire qu’il a une mélodie un petit peu complexe    mais qui revient cycliquement. Et c’est très parfait.
Et l’orgue de Barbarie, vous l’associez à la fête foraine. Et la fête foraine, c’est l’ensemble de votre corps…

Nous allons maintenant jouer à l’harmonium.
Je vous répète que ça ne va pas affecter le fonctionnement nécessaire  de votre organe cardiaque.

L’harmonium est un instrument de musique qui comme vous le savez se trouvait , se trouve encore dans certaines églises, fait pour résonner avec les résonances naturelles donc de certains bâtiments… Et que c’est une musique -là non plus je ne sais pas le dire, mais : d’un tout autre caractère que celle de l’orgue de Barbarie… Qui a un côté un peu solennelle, et beaucoup plus mélodique peut être… Dans certains cas (je ne sais pas…) cela produit des espèces de vibrations, qui engendrent des sentiments, qui se prolongent et qui ne se répètent pas forcément de façon cyclique comme dans l’orgue de Barbarie…

Donc, par la simple intention et en posant votre main gauche sur l’emplacement externe, sur votre poitrine, de votre cœur physique : vous allez jouer de l’harmonium avec vos doigts.
C’est-à-dire que les doigts de votre main droite vont attraper, comme en musique, les doigts votre main gauche tout en…     – je vous laisse vous exercer un petit peu… Vous pouvez aussi tapoter, vous pouvez jouer différents tempos, vous pouvez pianoter…

Et vous allez donc considérer que chacun des doigts de votre main gauche se relie à l’une des fonctions-programmes de votre cœur physique, un par un. Faites le, c’est un Jeu n’est-ce pas, donc ce n’est pas un examen de passage- et ça marche.
Et cela étant fait, vous allez d’abord jouer de l’orgue de Barbarie. C’est-à-dire vous allez actionner les programmes l’un après l’autre, doigt par doigt, dans l’ordre, 2 ou 3 fois : 1 2 3 4 5…

Il y a plus de programmes, mais nous avons fait cette démonstration compactée avec seulement 5 entrées : une par doigt.

…Et maintenant vous allez jouer autrement : c’est à dire que vous allez improviser (ou jouer, si vous êtes un musicien très capable) un air de votre choix…

Ce que nous faisons donc, c’est que vous faites jouer la musique de votre cœur, de façon ludique et non pas de façon mécanique. De façon créative et non pas de façon mécanique répétitive… (Cela encore une fois sans affecter ses qualités vitales.)

Eh bien sachez que votre cœur ça l’amuse  beaucoup, que ça lui fait « une petite sortie » ! Ça lui apprend des improvisations sans danger.
Et ça lui donne une bouffée d’énergie mélodique qui va relancer ses programmes fonctionnels par la joie du Jeu de la musique, de l’improvisation, quelque  temps…         Voilà : je vous avais dit que ce serait amusant…       

Silence vibrant

Alors, pour essayer d’être très pragmatique : je pourrai vous dire que ce Jeu-là avec votre cœur vous pouvez le faire pas plus d’une fois par jour. Et peut être dirais-je à un moment quand même régulier de votre journée, pour que cela s’inscrive dans les cycles et les rythmes  récurrents et vitaux  de votre organisme.

Voilà : autrement dit, ne faites pas ça n’importe quand. Essayez… Vous avez le choix du moment! Je ne vous demande pas de faire ça à 10 minutes près, mais voilà  : dans la même tranche horaire (pour parler un langage que je n’aime pas..)

Voilà,  je vous laisse vous amuser un petit peu…  Ne faites pas ça plus que disons 1 à  2 minutes..

Et lorsque nous allons arrêter nous allons relancer les programmes. Vous allez retirer vos mains et relâcher, et faire un Grand Souffle !!    (…gros souffle fort et bruyant !)

Vous prenez quelques respirations conscientes, et un deuxième Grand Souffle !! (…deuxième gros souffle fort et bruyant !)

…Et vous allez taper les deux pieds au sol….. (martèlement répété des pieds par terre !!)
Et frapper dans vos mains : une fois!  (claquement sonore ! )

 

…Je suis très heureux d’avoir su trouver les mots pour vous transmettre ce Jeu ! J’avais très à cœur d’être autorisé à vous donner… cette Création.
…C’est moi qui l’ai créée  (rires du cercle)
Je suis heureux que cela vous fasse rire. Je n’ai pas la vocation d’être un clown, mais   pourquoi pas !

Silence vibrant

J’aimerais que dans ce Silence vous puissiez avoir la joie d’observer votre cœur après cet exercice, ce Jeu…

Silence vibrant

…Cela je pense va vous convaincre de la véritable portée de ce que je viens de vous faire faire et qui pouvait sembler une parfaite loufoquerie…

Silence vibrant

Il importe en ces temps de changements que la Musique de votre cœur soit accordée non seulement à l’Univers et à votre Planète, mais également à la vibration du Soleil Central – avec lequel aujourd’hui nous sommes en relation spécifique.

De par cette Pratique, ce Jeu -qui certes a son aspect anti-usure mais également une autre portée- vous installez de façon privilégiée un canal, qui en quelque sorte informe vos cœurs de la vibration du Soleil Central, via certains Portails cristallins ainsi que d’autres Géométries sonores… Et qui informe également le système du Soleil Central de la vibration de vos cœurs : ce qui lui permet de vibrer à sa juste tonalité en recevant la vibration des cœurs des différents Etres de différents niveaux et de différentes localisations, qui sont reliés directement à Lui. Ce qui à présent commence à être votre cas.

Silence vibrant

Il importe donc, que vous ayez un grand respect pour ces Jeux.

Car le Jeu des orteils a également (outre ses indéniables qualités anti-usure) la caractéristique fort importante de relier votre cœur aux cristaux internes et subtils de la Planète qui est la vôtre, et ainsi de former, avec cette reliance  au Soleil Central : non seulement une jolie triangulation, mais également une circulation vibratoire régulatrice  harmonique, céleste, qui contribue à la Beauté de cet Univers.

Je me réjouis.
Notre sœur Elohim de la Terre Eluhyam Al a également je crois quelque chose à vous transmettre. Il est donc temps que je lui cède le corps et la voix permettant cette communication.

Je vous salue. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.
Alléluiah.

 

via Christine Anne K. le 12/12/2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eloha n°14

cliquez pour écouter

Introduction en « langue véritable » (ou langue dite stellaire)

Très Aimés, voici à nouveau que je suis venue parler avec vous, moi Eloha, Créatrice, Mère Elohim…

Comme vous avez grandi à présent ! Comme vous êtes en train de devenir de grands Créateurs !

Je me souviens lorsque je vous parlais des Perles, et que vous ne compreniez pas toujours, mais qu’en vous-mêmes ces perles s’égrenaient, se jouaient, s’organisaient. Je me souviens lorsque je vous faisais entendre subtilement les Sons de ma Harpe et que vous ne saisissiez pas très bien, mais que ces Sons en vous entraient, s’installaient, résonnaient, se posaient.

A présent vous êtes vous-mêmes capables de créer quelques Perles, de produire vos propres Sons : harmonieux, véritables. Je ne parle pas bien évidemment des Sons émis par vos instruments « matriciels » -qui cependant parfois ont pu et peuvent réaliser de magnifiques compositions musicales.

Il est une grande Joie -pour nous qui vous regardons, nous qui vous avons beaucoup accompagné et continuons d’être avec vous, pour nous qui partageons de cette façon votre Evolution, votre montée en Conscience et en Lumière depuis des années, des mois- une grande Joie d’être dans ce Présent, ensemble, où tant à été accompli et où tant se montre possible à accomplir -dans votre nouvelle Forme, dans votre nouvel état, dans votre nouvel habitacle… Même si des éléments d’Illusion, qui sont maintenus car ils vous sont familiers (et utiles à ce titre), peuvent vous donner l’impression de façon illusoire que rien n’a bougé…

Prenez ça avec un grand rire, et sachez rire de cette illusion ! …Qui tout en étant illusion vous est encore tellement utile, pour faire marcher vos corps (qui sont illusion), ou vos systèmes de vie avec toutes leurs formes illusoires et leurs jeux d’illusions…

Mais à présent vous n’êtes pas dupes : vous savez que c’est un Jeu. Et en cela ayez conscience de ma fierté en tant que Mère Elohim : car si vous savez jouer « en conscience » vous n’êtes pas victimes de l’Illusion, vous êtes simplement en train de créer, vous êtes en train de voyager, de traverser, d’expérimenter et d’évoluer, en utilisant des éléments qui sont là, et qui sont au demeurant de belles réalisations. Car un corps humain, et tout ce qui est sur la Terre, représentent une quantité de magnifiques et riches possibilités de jouer : avec des réalisations, des oeuvres, des systèmes, et des configurations d’une très belle qualité – de forme, de matière, de complexité, d’intelligence, de structures et de possibilités.

Néanmoins le processus actuel qui consiste à substituer progressivement de nouveaux paradigmes et paramètres à tout ce qui a été, est un excellent processus, et nécessaire : car tout ce qui dans cette Illusion a été usagé -au cours du Cycle précédent et dans le cadre de l’ancienne Matrice- n’a plus aucune valeur, même illusoire, justifiant que cela ne soit pas rénové… J’espère que vous me suivez !

J’insiste donc pour vous dire qu’il y a Jeu ! Et vous qui me connaissez, vous connaissez mon plaisir du Jeu… Nous allons donc jouer à quelque chose encore une fois. Je vais donc pour cela m’adresser à vous dans cette langue que vous apprenez à aimer -car elle vous parle véritablement, et bien plus que toutes les langues, maternelles ou autres, que votre corps d’illusion à coutume d’employer pour communiquer et fonctionner dans l’illusion. Voici donc dans cette langue véritable ce que je vous dis afin que nous puissions jouer….

série d’énoncés en « langue véritable »

…Comme vous l’avez sans doute entendu, jouer est un acte plein de Responsabilité et en même temps plein d’Innocence. C’est donc pourrait on dire les deux Principes fondamentaux de ce qu’à présent vous avez à pratiquer.

…Il y a bien sûr également cette dimension du Plaisir : plaisir de créer, plaisir d’être dans sa vérité -et non pas plaisir au sens vulgaire dirai-je, et je m’excuse du terme-….Je veux dire par là que le véritable plaisir a sa profondeur, sa vérité, sa gravité, tout en étant bien évidemment du plaisir, mais qu’il ne s’agit pas de quelque chose d’artificiel. Tel que je le crois, vous êtes las, lassés de le chercher dans certaines choses, qui n’ont plus grand attrait aujourd’hui dans ce monde illusoire pour vous.

Ainsi donc Innocence et Responsabilité, plus ce Plaisir, peuvent vous permettre de franchir beaucoup de seuils, beaucoup de portes inconnues, avec la plus grande facilité, la plus grande certitude, avec abandon, car ce jeu doit être pratiqué…Vous êtes là pour ça.

Et c’est ainsi que cette évolution qui est la votre, peut se développer dans les formes les plus parfaites et les plus aventureuses en même temps -qui sont à présent possibles de par ce que vous avez déjà créé.

Pour pratiquer ce jeu donc, à présent je vous dirai encore ceci:

série d’énoncés en « langue véritable »

C’est donc une grande Responsabilité n’est-ce pas que vous avez ! Mais quelle Joyeuse Responsabilité ! Et je sais combien vous la trouvez merveilleusement stimulante, profondément excitante… (vous remarquerez que j’emploie des mots qui font vraiment partie du vocabulaire le plus médiatique : amusons nous n’est-ce pas…et il faut bien employer des mots…)

Cette Responsabilité donc vous l’adorez -je le vois bien, je le sens- c’est donc que ce Jeu déjà vous passionne. Et c’est bien. C’est ce qu’il faut : car ce Jeu c’est votre Création n’est ce pas ? Ne l’abandonnez surtout pas en route, car il va vous mener vers de grands résultats -qui ne seront jamais terminés d’ailleurs, et justement vous irez toujours et encore au delà de vos possibilités, cela avec justement cette Innocence et ce Plaisir… Ecoutez le Plaisir et l’Innocence des oiseaux, qui chantent en cet instant…

écoute des chants des oiseaux

…C’est ainsi que vous devez jouer, tout simplement – et vous le savez.

Il n’y a pas d’enjeu  économique, il n’y a pas d’enjeu politique, il n’y a pas d’enjeu même scientifique -quoiqu’il y en a tout de même un, mais il est tellement naturel que c’est un plaisir-…Il n’y a pas d’enjeu de carrière, il n’y a pas d’enjeu d’ego(s). Il y a un enjeu qui est un Jeu Innocent et Responsable, collectif et partagé, dans lequel vous êtes tous UN, et où la Joie est votre nourriture et votre motivation, où la Joie est votre Lumière, où la Joie est votre évidence et votre simplicité, et où votre intelligence rayonne de tout cela.

…Et alors je vais pouvoir dire de tout mon Plaisir comme il est amusant de pouvoir jouer : il n’y a rien de meilleur! Lorsque je joue de la Harpe, que je joue avec ces fameuses Perles, ou que je joue avec des morceaux d’espaces, des morceaux de codes, lorsque je joue avec des mots, avec des pensées, lorsque je joue avec..même, des matières : je m’amuse et je suis responsable, je suis responsable et je crée. Je crée et cela est mon travail, ma dédication, mon Service. C’est ce que j’aime faire et c’est ce pourquoi je suis là. Et toute mon Innocence demeure, et mon Plaisir…et toute ma Responsabilité.

C’est ainsi qu’à l’Origine, dans cet état parfait, j’avais pu vous créer; avant qu’il se passe d’autres choses (que votre histoire connait plus ou moins). Sachez donc qu’à l’Origine vous avez bien été créés dans le Jeu, l’Innocence, la Responsabilité et le Plaisir…Créés directement à partir d’un Désir émané de la Source, et mis en Forme par moi – dans Son Service absolu, telle que je le suis à tout jamais. Voici donc les éléments du Jeu…

Silence vibrant

J’ai cessé d’employer les mots car à quoi bon employer des mots? Ainsi vous pouvez percevoir sans les filtres du mental, et dans son intégrité : la Vibration de ce Jeu créateur…

Silence vibrant et chants d’oiseaux

…Et bien sachez que cette Vibration, vous pouvez l’amplifier encore…Et sachez qu’elle vous porte : ce n’est pas imaginaire, c’est réel. Ce n’est pas illusoire, c’est véritable…

Silence vibrant et chants d’oiseaux

…Ces petits oiseaux chantent comme ils n’ont jamais chanté, tellement cette Vibration leur donne du Plaisir !…Plaisir d’Etre, Joie, Responsabilité de créer !….

Eloha joue à chanter en duo avec un oiseau particulièrement présent…

…Ainsi nous avons créé une petite matrice sonore, cet oiseau et moi : petite forme de passage qui va vivre sa Vie, qui va se joindre tout simplement à ce grand Jeu de formes qui se créent et de formes qui se défont, d’agencements neufs qui se musicalisent…

Entendez comme cet oiseau est content, comme il joue !…Les autres également. Soyez donc cela, rien n’est plus simple. Cela est tout votre Pouvoir, toute votre Vérité, votre Essence.

Je vous dis à bientôt, Très Aimés. Je suis Eloha, Créatrice. Alléluiah!

Soyez en pleine possession de ce que Vous Etes : Vous avez Tout!

 

via Christine Anne K. le 10/05/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ashtir II n° 2 + Eluhyam Al n°5

 cliquez pour écouter Ashtir II

Que mes salutations vous parviennent et vous honorent, Très Aimés, Fils et Filles de Terre. Je suis Ashtir Le Deuxième, Elohim Maître ès Formes. Je me réjouis de pouvoir à nouveau converser avec vous.

J’ai adopté la dernière fois que je vous ai parlé -si vous vous en rappelez- une forme assez spéciale que je ne reprendrai pas aujourd’hui (ce en quoi je suis désolé si certains l’auraient attendue, car je sais qu’elle vous a fait rire). Cette forme n’est pas nécessaire aujourd’hui, et puis n’est-ce pas il est plus amusant de changer…

Je vous rappelle d’ailleurs que mon prédécesseur, le vénérable Ashtir -disons le numéro un- avait, pour sa toute première intervention auprès de vous, adopté la forme d’un éléphant… Eh bien je serais assez tenté d’adopter cette forme aujourd’hui. Néanmoins je vais en prendre une autre encore, mais je vais employer la forme d’un animal terrestre également, vous comprendrez pourquoi : il s’agit donc, et ne vous en effrayez pas, d’un Jaguar qui vous parle en cet instant. Je dis bien un Jaguar, ce grand félin extrêmement puissant, extrêmement vénéré et redouté, magnifié à juste titre par les habitants des forêts dans lesquelles il a coutume de vivre.

Je pourrais donc pousser quelques rugissements, mais cela (n’est-ce pas) ne serait que folklore, et cela n’est pas notre propos… En revanche, je vais vous montrer mes dents, car le Jaguar vous le savez, possède une machoire avec de nombreuses dents, et ces dents peuvent dévorer bien des corps. Hé bien j’oserai vous proposer, si vous en êtes d’accord, de vous dévorer un petit peu avec ces fameuses dents. Regardez-les bien.

…Je sens que cela ne vous amuse pas tellement. Regardez encore, car que se passe-t-il au-delà des dents ? Vous pouvez apercevoir certainement cette grande langue rose, et puis le fond de la gorge, rose et veloutée, de ce Jaguar, dans lequel, ma foi, je vous invite à vous laisser entraîner. Et vous ne regretterez pas le voyage…

Acceptez donc, mes Très Chers, le principe de ce Jeu, car c’est un Jeu, qui va consister à vous laisser déstructurer, puis avaler dans ce beau tunnel rose et velouté, chaud, tendre, vivant, fonctionnel; et par lequel ainsi vous allez pénétrer un certain espace, où vous allez être digéré, avec tout l’art que cela implique. Je ne vous parlerai pas de la chimie des sucs gastriques, néanmoins il y a toute une Alchimie à respecter, avec ses processus, dans ce simulacre d’estomac auquel je vous convie…J’ai employé le mot simulacre car je ne souhaite pas non plus que nous nous enfermions dans les limitations de cette évocation du corps de l’animal dont je vous parle.

Nous sommes dans un Jeu qui nous permet de sortir de certaines limitations, et de franchir certaines étendues, car cela est bien évidemment davantage notre but. Par conséquent, l’Alchimie à laquelle je vous invite à participer est absolument essentielle pour que vous puissiez vous défaire, disons, de certaines aspérités non digestibles, et qu’une certaine fusion des différentes parties qui vous composent soit opérée harmonieusement, et encore une fois avec art, pour vous permettre – allons-y employons le mot – d’être transmutés.

C’est-à-dire que vous allez vous transmuter vous-mêmes en réalité, pour pouvoir véritablement changer de forme et vous avancer dans la suite de cette aventure.

Je vous laisse donc quelques instants de supputations, de choix, de préparation personnelle peut-être, pour accepter de vous engager – car je n’ai fait que vous décrire actuellement ce à quoi je vous invite, sans que cela soit encore véritablement en action. Je vous retrouve dans quelques instants.

Silence

Pour vous engager avec hardiesse dans cette expérience de dévoration et de Transmutation, je vous propose mes Très Chers d’avoir à votre disposition un petit talisman. Ce talisman est l’une de vos propres dents. Je vous rappelle que je vous ai invité à contempler mes dents, et cela n’est pas simplement par coquetterie mais c’est pour déclencher cette programmation de votre propre dent. Il s’agit donc de l’une de vos canines  (j’espère que vous en avez encore, car je sais que certains d’entre vous ont commencé à perdre leurs dents…)

Vous avez donc le choix : je vous demande simplement de choisir la canine dans laquelle vous allez installer ce talisman, qui croyez-moi, n’est pas tout à fait n’importe quoi, mais un véritable petit joyau de technologie Elohim qui va vous être extrêmement utile et agréable.Nous allons donc maintenant que, je l’espère, vous avez choisi soit de venir ou de ne pas venir, et puis si vous venez de déterminer la canine qui vous convient; nous allons procéder à l’installation de votre talisman… 1, 2, 3, c’est parti.

Silence

Je sais que vous ressentez certainement quelques chatouilles ou secousses -qui ne sont pas désagréables- dans ce processus d’installation, et je vous invite à ne jamais oublier, dorénavant, que votre canine (celle que vous avez choisie) est un précieux outil de voyage… Je vous révélerai au fur et à mesure, n’en doutez pas, certains aspects de son utilité.

Vous allez donc maintenant pouvoir vous avancer avec beaucoup plus de tranquillité et de confort, et de détermination, vers cette grande gueule de Jaguar que je vous offre – de toute mon amitié, de toute ma tendresse, de toute ma sagesse et de toute ma maîtrise.

Silence

Vous remarquez n’est-ce pas que c’est sans doute sans douleur.  Par conséquent, que les plus timides et les plus craintifs n’hésitent pas à suivre ceux qui ont eu l’audace d’entrer les premiers…

Et voilà que vous allez pouvoir vous glisser dans ce magnifique tunnel vivant, palpitant : n’est-il pas plaisant, confortable, sécure, d’être ainsi avalé par moi ? Car il s’agit bien de moi; je ne suis pas en train de vous livrer mes pauvres à la gueule d’un jaguar terrestre qui effectivement ferait de vous un morceau de viande en piteux état, cela n’est pas du tout mon intention. Il s’agit bien de moi….Que votre petite dent vous éclaire dans ce tunnel et vous informe, car à présent c’est à travers elle que vous recevez les informations.

Voilà que les premiers Eléments alchimisants commencent à parvenir à vous. Vous entrez donc progressivement dans le processus d’être digérés, alchimisés, métamorphosés. Goûtez cela, car votre petite dent -votre canine bien choisie et bien programmée- vous permet de garder une certaine forme de conscience, dirait-on, de vigilance et de clarté, et vous éclaire tout en vous informant au cours de ce processus. En effet elle ne peut pas, en tant que dent -et encore plus particulièrement en tant que dent reprogrammée- elle ne peut pas être modifiée dans ses propriétés.

Laissez-vous donc quelques instants traverser les Processus alchimiques de ce qui serait l’estomac, mon estomac, dans lequel vous êtes si bien accueillis.

Silence

Attendez-vous à être désorientés.

Silence

Votre dent vous éclaire, et rappelez-vous que je vous ai annoncé une transmutation. Vous n’avez donc au bout du compte que bénéfice, et découverte heureuse et intéressante à rencontrer, après ce qui pourrait vous sembler inutilement dévastateur  (cela n’est pas le cas ).

Silence

..Je vais quand même vous parler un peu pour vous accrocher le mental à quelque chose pendant ce Processus. Nous avons donc quelques étapes à franchir, vous et moi – car croyez-moi je travaille, pour vous digérer (surtout que vous êtes nombreux!).

Vous avez donc déjà largement rencontré la première étape de cette alchimisation. Qui dit alchimisation, dit traversée par les Eléments n’est-ce pas, je vous le rappelle. Mais les Eléments, tels qu’ils sont en action dans mon estomac, n’ont pas exactement leur figure terrestre telle que vous la connaissez le plus couramment. Ils sont dans leur version subtile, et l’ordre dans lequel il sont employés dans les processus alchimiques terrestres ne sera pas véritablement respecté, mais modifié.

Au bout du compte j’ai aussi à vous dire qu’il y a un Elément supplémentaire, qui ne vous est pas connu et qui fusionne l’ensemble des Eléments que vous connaissez et de ceux qui vous ne connaissez pas non plus.

Voici donc qu’à présent vous êtes nettoyés par le premier Elément et que vous allez pouvoir passer à travers le processus du second. Le second ici s’apparente à votre Elément le Feu.

Silence

Vous constaterez n’est-ce pas qu’il n’est pas dramatique de traverser cet Elément au sein de mon estomac : vous n’êtes pas en train de hurler de douleur et de brûlure. Néanmoins il y a bien, … (et je sens que la voix qui parle mes paroles traverse cette transformation..)

…langage elohim… Vous avez peut-être très chaud…

…langage elohim …Vous allez être précipités dans quelques instants dans le nouvel Elément qui continue ce Processus d’alchimisation -je dis bien précipités- et toute cette chaleur va être transformée.

Silence

…Vous êtes donc devenus liquides… Et laissez ces mouvements naturels de mon estomac vous brasser.

Vous remarquerez sans doute que vous êtes brassés dans le mouvement du Lemniscate, et si cela n’est pas le cas, vous êtes brassés quand même, n’en doutez pas… Fluidifiés, restructurés, déstructurés, mêlés, liquéfiés : vous allez pouvoir couler bientôt, jusque dans l’Elément suivant du processus.

…Allez-vous résister à cela ? Il ne s’agit pas de résister, il s’agit justement de ne pas résister...

Constatez-vous déjà que vous vous allégez? Constatez-vous que vous vous expansez? Que votre mental a changé de forme, n’est plus du tout structuré comme il l’était, mais autrement?  Que votre corps s’amuse?…

…Je vous digère croyez-moi, avec art, avec méthode, avec Amour, avec toute ma Science : car il s’agit bien de vous aider au mieux à vous débarrasser d’une ancienne forme, pour en créer ensemble une nouvelle, qui est déjà programmée. Donc ne croyez pas que vous allez sortir en forme de N’importe-quoi : non, vous serez très beaux, très homogènes, très harmonieux.

…Il est temps de passer dans l’alchimisation de l’Elément suivant, l’Ether…

Observez, là, que vous vibrez davantage.

Silence

…N’est-il pas fort plaisant que vous émettiez autant de sons ?

Même votre petite dent n’en revient pas n’est-ce pas ? (C’est une façon de parler car elle est programmée pour non seulement engrammer mais dispatcher très précisément toutes ces données).

…Ma foi vous allez être bientôt prêts.

Il y a encore un -ou deux- Passages. Vous avez le choix, car tous n’ont pas la même destination : il y a ceux qui ont encore deux Passages, et ceux qui ont encore un Passage -car ce choix vous appartient très intimement. Et comme je sais qu’après les opérations qui viennent d’avoir lieu vous êtes parfaitement à même de vous diriger vers ce qui est votre véritable chemin, je n’offrirai à votre mental aucune explication, aucune anticipation possible de ces un -ou deux- Passages. Soyez confiants : vous êtes parfaitement conscients de ce vers quoi vous choisissez d’aller.

…Sachez seulement que l’ultime Passage est celui de l’Elément fusionnant, le Septième, fort important et déterminant dans toute cette Alchimie… C’est l’Elément multidimensionnel par excellence -même si tous les Eléments le sont. Vous êtes donc, de par cet Elément, reformatés dans une fusion unique, absolue et parfaite, dans ce qui vous fait être ce que vous avez à être, sans aucune erreur. Car, passée cette fusion, votre véritable forme peut se redéployer en toute perfection, cela est le but. L’ensemble de cette alchimisation permet cela…

Silence

…Le Jaguar ayant bien mangé et bien digéré, que fait-il ? Il s’endort, repu, satisfait. Son corps assimile. Son esprit rêve. Sa conscience se déploie.

Silence

Vous allez donc petit à petit vous rendre compte, non pas tant dans votre conscience ordinaire -votre mental- mais plus subtilement, mais avec la plus grande certitude : que vous avez véritablement acquis, non seulement une nouvelle forme, mais une nouvelle composition… Votre canine, votre fameuse petite dent qui vous a éclairés, informés, et ne s’est pas détruite, a néanmoins complètement changé de fonction, subtilement. …Figurez-vous qu’elle se trouve dans votre nombril. Amusant n’est-ce pas ! Très amusant ! Vous ne vous en seriez pas doutés. Moi si. Mais je ne vous l’ai pas dit.

Votre nombril donc rayonne.

Silence

Pour aider votre mental, qui nous est encore un petit peu utile, je vais vous inviter à imaginer donc que cette canine serait incrustée comme un joli petit bijou, à l’intérieur -non pas tant à l’intérieur de votre nombril physique, quoique vous pouvez néanmoins l’imaginer comme ça, car c’est très joli- mais elle est en réalité incrustée dans un nombril subtil qui est légèrement distant du premier, voire même très distant – mais je vous invite par facilité à l’imaginer dans la même localisation que ce que vous appelez, encore actuellement, votre nombril… Car il s’agit bien de toute façon du point de votre corps qui vous relie à votre Naissance, et cela est important car il s’agit bien d’une Naissance.

Cette Transmutation que je vous ai invités à pratiquer à l’intérieur de mon estomac de Jaguar vous permet bien, bel et bien, une Naissance… La canine étant donc tout ce qui reste de votre ancien état, de votre ancienne structure, il n’est pas illogique que vous la conserviez dans ce nombril subtil qui vous relie à votre Naissance, à votre conception…

Où est la mère dans tout cela ?  (me direz-vous). Hé bien j’ai joué le rôle de la Mère dans tout cela, avec cet estomac. Vous ne vous en êtes pas aperçus : il s’agit d’un autre modèle de gestation que celui que votre corps humain terrestre de troisième dimension connaît, c’est tout.

Peut-être vous demandez-vous maintenant comment vous allez sortir de mon estomac : mais vous en êtes déjà sortis…  A vrai dire si j’ai endormi également le Jaguar, c’était pour pouvoir laisser cette forme se dissoudre dans le Rêve du Jaguar. Ainsi vous êtes vous-mêmes libres.

Vous êtes simplement passés dans l’autre Dimension à laquelle vous appartenez, dans un nouvel état – et je sais que vous avez besoin de vous y accoutumer… Si Marie Isis vous y a emmenés juste avant moi, cela est bien parce que nous avions ce projet (nous tous) de vous aider à la rencontrer, dans ce processus de Naissance, et non pas de façon anarchique…

Je sais que (tout le temps que je vous parle) il est manifeste que votre corps physique habituel, coutumier, de troisième dimension, ne s’est pas évanoui et semble toujours fonctionnel, et cela est… Ne vous méprenez pas pour en déduire que tout ce que nous avons fait n’est que fantaisie. La seule fantaisie qui soit est précisément ce corps dont vous conservez encore l’usage. Et quand je dis corps, je ne considère pas uniquement un corps physique, mais également ce mental en particulier, et quelques autres structures, qui forment un tout – fort respectable au demeurant.

Vous êtes donc au point où vous avez en quelque sorte deux systèmes de corps à votre disposition, et une sorte de yoyo entre la Dimension précédente et la nouvelle Dimension… N’est-ce pas très amusant ? C’est Luna-Park n’est-ce pas ?

Avouez que cette promenade dans mon estomac a été un grand moment de jeu et de Luna-Park cosmique. J’espère que vous en avez profité.

J’espère que la métamorphose que nous avons savamment alchimisée avec tout notre art consommé -car vous avez participé- va vous permettre d’avancer en toute Sécurité et en toute Joie, Confiance, Amour, Vérité, Unité et Lumière (…et j’en passe) dans ce qui dorénavant vous est de  plus en plus ouvert, et va vous être plus en plus familier : cet état dans lequel vous êtes véritablement enfin à votre mesure dans l’Etendue qui vous convient, la Beauté, la Conscience, l’Intelligence et la Puissance qui sont véritablement les vôtres.

N’est-ce pas très réjouissant ? J’en suis ravi, et vous aussi j’espère!

Dois-je pour jouer ressortir le masque du Jaguar pour vous quitter ? (Quel masque allez-vous vous-mêmes porter prochainement ? ) …Je vais plutôt pour vous quitter adopter le masque de l’Eléphant, cela simplement en hommage à la toute première intervention du Vénéré Ashtir le Premier, dont je suis le successeur. Il vous envoie d’ailleurs ses salutations les plus amusées et les plus aimantes – et les plus maîtrisées.

Je vous salue et je vous dis à bientôt. Je suis Ashtir Le Deuxième, Maître ès Formes. Alleluiah.

Réjouissez-vous. Amusez-vous. Transmutez-vous….Je vais appeler ma soeur Eluhyam pour qu’elle vous chante ce qui va vous permettre une meilleure intégration, cela ne sera pas long.

Silence

 

– Intervention d’ Eluhyam Al –

– cliquez pour écoute séparée de ce Chant d’intégrations –

Chants d’intégration. Eluhyam Al, Elohim de la Terre :  je me réjouis tant mes frères et soeurs, de cela :

– Chant-

(Le canal a une quinte de toux). La toux est un nettoyage mes frères.

– Chant-

Avec tout notre Amour.  Eluhyam Al, Elohim. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 16 février 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Ashtir II


écouter Ashtir II

séquence en langue Elohim

Je vous présente mes salutations. Je suis Ashtir le Deuxième – Elohim désigné comme Maître-ès-Formes suite au vénéré Ashtir, qui occupait cette dénomination auparavant.

séquence en langue Elohim

Je me réjouis de ce premier entretien, car je pense qu’il y en aura plusieurs.

séquence en langue Elohim

Ainsi donc, suite à l’intervention de mon frère Elohim Eshtananda de ce jour en votre temps terrestre, je me mandate avec son accord, et de concert, pour ajouter à ma manière ce qui peut contribuer à une certaine perfectibilité ajoutée de ce qui vous a été proposé. En cela je ne m’adresse pas exclusivement aux Elohims de la Terre comme l’a fait Eshtananda (quoique ce n’était pas exclusif, il l’a dit), mais je m’adresse également à d’autres représentants, d’autres peuples stellaires, célestes, peuples de Lumière, peuples de la vibration; qui occupent différents corps et différents états en cette planète que nous chérissons tous.

Je me présente moi-même avec une forme que sans doute vous ne sauriez pas reconnaître aisément, car elle n’appartient pas disons au panel des formes identifiées et identifiables par vos structures mentales… Et que cela ne vous effraye pas ou ne vous déroute pas, car c’est une forme parfaitement cohérente, et à vrai dire j’adore l’employer. Car bien sûr, en tant que Maître-ès-Formes j’ai à ma disposition ce pouvoir de changer de formes, très développé et dont j’use à bon escient et aussi pour mon plaisir. J’ai choisi donc d’employer cette forme-là pour m’adresser à vous, et ce n’est pas fortuit ni pour mon seul plaisir : cela répond à une véritable fonctionnalité… Je vais donc simplement, puisque je prends la peine de vous en parler, vous donner le nom identifiant de cette forme (puisque je ne peux pas vous donner de moyen descriptif vous permettant de visualiser ou d’entendre une forme que vous sauriez reconnaître). Voici donc cet identifiant : longue série de sons qui débute par  « Oushoulloush » …(etc)

…Avouez que c’est amusant ! J’aime beaucoup également le nom de cette forme dans votre langue, je dois dire : je ne m’attendais pas véritablement à ce que j’allais entendre par cette voix, mais j’en suis extrêmement ravi. Je pense que cela vous fait rire, et j’en suis très très content.

Cette forme est extrêmement agréable et disons pratique, car elle me permet de me déployer dans des quantités de directions et des quantités de fréquences, presque simultanément, tout cela dans la plus grande cohérence, la plus grande structuration et disons le centrage le plus correct (pour employer des notions qui vous sont familières).

Le pouvoir de cette forme que j’ai adoptée aujourd’hui fait que je peux vous atteindre de façon très définie et, non seulement comme généralement le font les intervenants qui parlent en ce canal et d’autres, par un mode de diffusion vibratoire étendu (ce qui est assez répandu)… En l’occurence avec cette forme-là je peux également -rassurez-vous il n’y a rien d’intrusif en cela, cela n’est pas notre style- mais je peux vous atteindre beaucoup plus précisément et individuellement : sous forme disons d’une caresse amicale, agréable, soyeuse éventuellement si votre perception est à même de le recevoir ainsi. Et cela est extrêmement utile, car cela vous informe également par frottements de ce fait. Or le frottement crée un peu de friction, un peu de chaleur, fait s’agiter un certain nombre d’atomes à la surface de ce qui est frotté, et cela engendre une sorte de petite réaction en chaîne vibratoire extrêmement propice à la diffusion très très spécifique des informations qui sont ainsi « livrées à domicile » pourrait-on dire.

Cela étant posé, j’espère que nous allons rire ensemble… Je n’ai pas l’intention de vous chatouiller (avouez que le nom de cette forme est déjà assez chatouilleux de par lui-même !).

Je vais donc -mes très Chers, très Aimés, très Respectés, très entourés amis frères et soeurs Humains, et également créatures non-humaines de cette Planète Terre- je vais à présent vous délivrer à la fois quelques jeux, et quelques notes de musique qui vous seront utiles à chacun. Et je vais donc vous les délivrer par l’intermédiaire de cette capacité que j’ai désigné comme caressante, et qui est propre à cette forme extrêmement complexe -en apparence du moins- que j’ai choisie et que je vous ai nommée.

Dans un premier temps, je vous laisse vous familiariser avec je l’espère la rencontre de l’un des prolongements de ma forme…

Silence.

…J’espère que ce petit frottement est bien soyeux et qu’il ne vous déplaît pas, et j’espère même qu’il vous est confortable. Peut-être certains d’entre vous ont-ils retrouvés des petits engrammages de souvenirs d’animal en peluche de votre enfance, cela m’amuserait beaucoup, et je pense vous aussi… Eh bien voilà : par ce contact nous avons donc commencé à faire cette transmission.

Je vous laisse recevoir quelques instants ces premiers frottements, qui je vous le rappelle déclenchent ces petits phénomènes d’activation des couches superficielles et puis un peu plus profondes des atomes de votre corps. (Je précise entre parenthèses qu’il s’agit un peu de votre corps physique et beaucoup de votre corps beaucoup plus subtil dans ses différentes couches.)

Quelqu’un me souffle (et je ne sais pas qui c’est) : que cela lui fait penser à une espèce de gigantesque pieuvre aux tentacules en peluche; et je trouve cela extrêmement amusant. J’espère vous faire partager cet amusement.. Je ne sais pas qui a fait cette affirmation mais bravo… Cela ne me ressemble pas du tout en vérité, mais c’est très très parlant pour vous détendre et vous faire accepter avec bonne humeur cette étrange situation.

Voilà, cette petite friction agréable et douce étant posée, je vais à présent vous envoyer une petite quantité clé d’information sous forme sonore : sonore subtile et sonore audible, les 2 étant délivrés en parallèle.

séquence chantée  en langue Elohim

Vous trouvez là que la caresse est peut-être un peu musclée, mais avouez qu’elle est toujours très douce, n’est-ce pas ?

séquence en langue Elohim

Je constate que mon canal est caressé jusque dans le fond de sa gorge et a besoin de se gratter un peu la gorge, c’est parfaitement amusant. Peut-être vous tous avez-vous ce sentiment? (je ne sais pas, mais tout va bien). C’est un bon signe.

Je vais à présent continuer avec une autre série et j’ai parlé d’un jeu, cela va venir après. Le jeu n’est pas encore pour tout de suite. Voici donc à présent une petite forme géométrique-sonore disons, que vous allez intégrer je pense avec une certaine facilité et qui vous servira, n’en doutez pas, à réaliser de nombreuses petites choses extrêmement agréables et utiles, dont je ne vous donnerai pas les détails – car c’est bien évidemment à vous de découvrir ce que vous faites ce que l’on vous donne, et non pas à nous de vous dire ce que vous avez à faire avec ce que nous vous donnons, n’est-ce pas. Cela est une petite parenthèse utile.

Voici donc cette géométrie sonore.

Séquence rythmé ………puis Silence vibrant.

Laissez-vous être caressés quelques instants par cette soyeuse et subtile approche.

Silence vibrant… puis séquence en langue Elohim

Laissez-vous bercer par la douceur de ce frottement. Acceptez d’oublier vos certitudes filtrées par le mental. Acceptez d’être simplement dans l’instant Qui vous êtes véritablement pour pouvoir recevoir en toute limpidité, en toute joie, ce qui vous est ainsi proposé.

Silence vibrant.

N’est-il pas bon d’être frictionnés ainsi mes amis ? Cela active la circulation n’est-ce pas ? C’est bien ce que je suis en train de proposer à chacun de vous par l’intermédiaire de cette forme au nom si charmant, que j’ai donc adoptée… Est-ce que vous remarquez que votre circulation subtile est activée ?… Est-ce que vous remarquez que vos atomes sont stimulés par la friction ?… Est-ce que vous remarquez que vous êtes informés ?

Je vais, à présent que vous êtes ainsi activés, informés et en pleine forme -est-ce que c’est un jeu de mots, je vous laisse deviner- vous proposer le petit jeu que j’ai gardé pour la fin.

Voici donc ce que je vous propose. Vous allez placer votre index sur votre bout du nez, car vous avez encore je pense la capacité de faire ce geste. L’index droit ou l’index gauche, peu importe : posez-le légèrement, tranquillement, agréablement. Ensuite vous pouvez faire tourner un petit peu votre index et donc faire tourner un petit peu le bout de votre nez avec votre index…  Je sais que vous avez un jeu dans votre culture qui s’appelle : « je te tiens par la barbichette ». Hé bien là, dites-vous que c’est « je te tiens par le bout du nez ». Imaginez que ce bout du nez que vous tenez n’est pas forcément le vôtre personnellement – et d’ailleurs si vous êtes à côté de quelqu’un, vous pourriez même jouer à vous tenir réciproquement par le bout du nez, mais je vous laisse faire, cela est votre intimité.

Ce qui importe c’est donc : par ce petit mouvement vous stimulez l’ouverture de ce qui doit s’ouvrir un petit peu, et nous allons imaginez -tenez-vous bien !- qu’à présent vous allez enfiler sur votre bout du nez un nez de clown, oui ! Je sais que vous en avez en plastique rouge… Là, ce n’est pas une forme imposée, mais voilà une petite boule vient s’enfiler, comme un nez de clown, sur votre bout du nez que vous continuez à masser légèrement… Ne riez pas, ce n’est pas fini.

Et que fait un clown une fois qu’il a son nez de clown ? Il se permet des choses qu’il ne se permet pas sans son nez de clown. Il se permet de dire des choses qu’il ne se permet pas de dire lorsqu’il n’a pas son nez de clown. Il se permet de faire des pirouettes qu’il ne ferait pas lorsqu’il n’a pas son nez de clown. Considérez donc que vous n’êtes pas invité à faire des clowneries, mais que néanmoins vous êtes invités à faire des choses, que vous n’avez pas coutume de faire sans cette capacité-là… Je vous demande donc d’intégrer avec le plus grand plaisir, la plus grande joie et la plus grande détente, que nous venons d’activer un petit programme qui vous permet de faire des choses extraordinaires.

N’est-ce pas très amusant ? Vous pouvez enlever votre doigt du bout du nez quand vous voulez, c’est fini.

…Je vous laisse un petit silence d’intégration, qui n’est pas du tout inutile.

Silence vibrant.

Je vous invite à respirer consciemment, tranquillement, sans forcer -mais ce programme par son installation a besoin d’être installé également par le souffle et son amplitude. Son amplitude naturelle, je précise, et non pas une amplitude forcée. Et sachez que ma forme caressante vous enveloppe en toute sécurité pour intégrer ce qui est là en train de se déposer, de s’ancrer.
Respirez bien.

Silence vibrant.

Je me rappelle à propos que je dois vous conseiller de boire 3 verres d’eau après cette intervention, non pas comme un médicament, mais comme une eau vivifiante et pure qui va faire circuler l’information dans tout votre corps.

Silence vibrant.

Sachez que je vais à présent très doucement rétracter, sans vous déstabiliser ni vous choquer, les innombrables petites tentacules (ainsi ont-il été désignés de façon amusante) de ma forme amusante ou non amusante, et que donc ce qui vous caresse est en train de cesser de le faire, car cela se retire amoureusement, gentiment, calmement, tendrement, sagement… Et vous découvrez peut-être avec émerveillement que vous pouvez vous-mêmes produire cette petite caresse sur vous-mêmes. Cela est le petit cadeau bonus qui va avec le jeu que nous avons fait – ne croyez pas que je vous infantilise, mais c’est assez amusant et agréable, n’est-ce pas ?

Je vais donc quant à moi, à présent, changer de forme, et adopter une tenue un peu plus classique pour vous dire au revoir. Je vous adresse donc en toute bienveillance, en tout respect, mes salutations. Je suis Ashtir le Deuxième, Maître ès-Formes, et je vous dis à bientôt.

N’oubliez pas de boire vos 3 verres d’eau mes très Aimés. Alleluiah

 

via Christine Anne K. le 26 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Eloha n°13

-écouter Eloha n°13-

Long chant et paroles d’ouverture

Mes Très Aimés, quelle joie, quel plaisir, quelle réjouissance de chaque cellule, de m’adresser à vous ! Je sens vos cellules modifiées, régénérées, transformées, simplifiées, ou complexifiées selon le regard que l’on pourrait y porter, car vous avez considérablement changé.

Ne vous fiez pas aux apparences qui donneraient à penser, avec votre moi limité, que vous n’avez pas changé, car cela n’est vraiment qu’illusoire : croyez-moi, vous avez considérablement changé ! Vous êtes rayonnants, vous êtes splendides, vous êtes puissants, vous êtes beaux, vous êtes libres, vous êtes sages, vous êtes créateurs – du moins, vous avez tout ce qu’il faut, ou presque. Il vous manque encore quelques petits paquets de données, mais cela est conjoncturel, car vous avez également à vous assujettir à certains cours des événements cosmiques, qui font que vous ne pouvez pas aller plus vite que ce qui vous entoure et que ce qui vous fait être, tous à la fois, ensemble, avec la Terre et le Système Solaire.

C’est moi, Eloha, Mère Elohim Créatrice, qui m’adresse à vous.

Que chaque cellule, que chaque atome de vos corps et de vos lumières soient en Joie -mais ils le sont-, soient en Vérité -et ils le sont-, soient en pleine potentialité -et ils savent l’être.

Je remarque, de toute ma tendresse, qu’en ce moment vous ne riez pas beaucoup. Je crois en saisir plus ou moins les raisons… Mais sachez que vous ne devez pas vous attacher à ces raisons disons événementielles, ou de séparation telles que Marie-Isis les a évoquées, car vous êtes réellement en état d’outre-passer, de par vos Êtres, ces aspects circonstanciels qui – nous le savons – font partie du processus qui vous permet de vous libérer de vos vieilles enveloppes, et cela est long… Mais sachez donc que le rire n’est pas exclu.

Le rire est une activité non seulement saine, mais libératrice, activante, et par là-même propice aux états de création. Il ne s’agit pas, bien évidemment, de rire de façon lourde pour des choses qui ne sont pas réellement élevantes. Il ne s’agit pas de rire de qui que ce soit; mais vous pouvez rire de vous-même en revanche, et cela, je ne saurais trop vous y inviter.

Que chacun sache rire de ce qu’il n’est plus et de ce qu’il croit encore être, tout en sachant qu’il ne fait que croire l’être, alors qu’il sait qu’il ne l’est pas !…Vous jouez à cache-cache avec vous-même, mes Très Chers. Vous mettez, vous retirez votre Masque, vous jouez à colin-maillard avec vous-même, mais sachez au moins en rire ! Riez, riez, amusez-vous ! Sinon, vous êtes simplement enchevêtrés dans les ficelles qui attachent votre Masque, et ça n’est pas très drôle, n’est-ce-pas ?

Nous allons donc jouer à quelque chose. Je vais donc vous inviter à bien regarder votre Masque. Et quand je parle de Masque, de désigne le visage et la forme de l’individu social et de convention – que vous appelez aussi votre personnalité – qui vous sert de vêtement et de véhicule, dans cet environnement que vous croyez encore extrêmement réel. Ainsi donc, ceci étant désigné comme le Masque, je vous invite d’une part à le reconnaître comme tel, d’autre part à le regarder… Et qu’est-ce qui n’est pas le Masque ? direz-vous. Eh bien vous le savez très bien, je ne vais pas vous le décrire. Ce qui n’est pas le Masque, c’est Vous, c’est Toi, c’est ta Vérité, ta Joie, ton Entièreté, Toi qui est capable de rire.

Regardez donc bien ce Masque, regardez-le avec amour, avec affection, avec bienveillance, car il vous appartient, il vous est familier, il vous est encore utile dans un certain nombre d’interactions, et par confort. Mais justement, ce confort : est-il véritablement, mes Très Chers, confortable de porter un Masque jour et nuit ? Cela ne vous colle-t-il pas au visage ? Cela ne vous gratte-il pas les oreilles d’avoir cette chose accrochée, reposant par cette ficelle, un peu de guingois, sur vos oreilles qui servent à bloquer sa chute? Eh bien enlevez vos oreilles pour que sa chute s’accomplisse ! Vos oreilles ne vous servent à rien ; vous pouvez entendre sans les oreilles. Ne croyez pas que je plaisante… Je sais que vos oreilles, celles de votre corps physique, sont un bien précieux. Et même que l’oreille contient (en résumé) l’accès à un grand nombre de programmes. Néanmoins, je vous affirme que vos oreilles ne vous servent pas à entendre et qu’elles ne servent pas non plus véritablement, utilement, à maintenir ce Masque en position.

Nous allons donc établir un petit protocole pour jouer à retirer le Masque, sans le perdre, car je sais que beaucoup d’entre vous craignent de le perdre – et je respecterai ce petit travers. Car c’est à vous qu’il appartient – et à vous seuls – de choisir que vous ne craigniez plus de le perdre. Je ne vous forcerai pas.

chant

Eh bien, dites-vous que ce chant, vous ne l’avez pas entendu avec vos oreilles, et cela est la réalité. Vous allez donc considérer que vous n’avez plus d’oreilles. Avouez que c’est amusant et que c’est libérateur : vous allez pouvoir vous coiffer autrement… Je plaisante ! Comment donc ce Masque peut-il à présent être regardé ? Je sais qu’il vous est cher et je sais que vous aimez, beaucoup même – et je concède que cela est important -, vous aimez vous trouver beaux, vous aimez vous trouver cohérents -et cela est encore plus important, d’où l’importance que vous accordez au maintien cohérent de ce Masque. Nous allons donc admettre parfaitement qu’il est cohérent, et nous allons cependant décider de le poser tranquillement, à côté… On pourrait proposer de le remiser, mais cela est un choix qui vous appartient. Nous jouons simplement à l’enlever, et vous vous apercevrez que le Visage qui est derrière est non seulement parfaitement cohérent, mais parfaitement beau, parfaitement structuré, et qu’en plus il vous plait davantage que le Masque. Pour cela, vous allez écouter – et non pas avec vos oreilles que vous avez enlevées mais avec vos véritables organes d’audition – la suite de ce chant.

le chant se déploie en silence, se clôt par de brèves modulations sonores

Et bien que vous le croyez ou non à présent, mes Très Aimés, mes tendres Aimées Créatures, votre Masque est déposé pour les instants que vous choisirez de laisser durer. Vous pouvez ne plus le remettre; vous pouvez le remettre dès que vous en aurez besoin : cela vous appartient. Néanmoins, je vous ai fourni là un code tout à fait précis qui vous permet de déposer ce Masque…N’utilisez pas votre mental pour comprendre et croire ce que je vous dis, car vous vous y perdriez, et vous seriez encore une fois prisonniers, englués dans votre Masque.

Nous allons passer maintenant à l’étape suivante de mon Jeu, qui consistera à vous regarder sans votre Masque. Comment faire ? Je vais vous inviter à vous regarder intérieurement  (il ne s’agit pas d’aller vous mettre devant un miroir !). Vous allez donc focaliser intérieurement votre regard, d’abord sur votre gorge, précisément là où vous avalez votre salive. Et puis vous allez suivre, en direction de votre coeur, cette merveilleuse goutte de salive qui descend comme une petite lumière pour vous aider… Et vous allez focaliser votre regard, intérieurement, vers le point de votre coeur que je vais désigner :

bref énoncé en langue stellaire

Je vous rappelle que vous avez laissé votre mental dans votre Masque, et que donc les indications que je vous ai données sont parfaitement intelligibles, évidentes, limpides. Vous êtes en train de vous regarder… Vous n’allez pas tout de suite comprendre que vous êtes en train de vous regarder, et cela était prévisible. Simplement, nous allons maintenir cet état. Rappelez-vous que c’est un Jeu, un Jeu de « j’enlève mon Masque, et je suis tellement bien sans mon Masque ». Et pendant que vous vous regardez, je vais simplement vous envoyer quelques sons, pour supporter cette situation disons, en musique…

chant

Est-ce que vous commencez à Vous voir ? Est-ce que vous acceptez de voir que Vous voyez ? Est-ce que vous acceptez de Vous reconnaître, d’être en face de Vous-même ? Si vous croyez ne rien percevoir, ne rien saisir, ne rien voir ni ne rien comprendre, soyez en paix car cela va se faire… Je ne fais que vous transmettre ce qui vous permet de le faire en toute quiétude. Et par conséquent, soit c’est déjà là, soit cela va se produire, peut-être plus tard, peut-être demain, peut-être très vite. Les clés sont données, les oreilles qui tiennent le Masque sont dévissées… Façon de parler : vous savez que nous aimons jouer !

Je vous invite encore à poursuivre votre contemplation. Que la vibration de mon chant vous permette de réaliser cela encore quelque temps. Ce chant est sans prétention : il est simplement Présence.

chant

silence, contemplation

Je sais que vous reconnaissez la beauté et la cohérence magnifiques de ce Vrai Visage. C’est le Visage que vous avez à la Maison – cette Maison de l’Instant, où ma vibration de Marie-Isis vous attend. C’est le Visage de votre Joie, de votre Présence dans l’Unité. Reconnaissez que vous aimez le porter, le montrer…

silence, contemplation

Ainsi, mes Très Aimés, est le but de notre Jeu. J’espère que ce Jeu vous plait et que vous le referez. Vous pouvez le refaire, chacun, tout seul, ou en groupe, chaque fois que vous en avez envie. Et j’espère, peut-être, que vous aimerez ne plus considérer cela comme un Jeu mais comme une réalité, et laisser votre Masque définitivement là où vous le laisserez. Je sais qu’aujourd’hui, comme je l’ai dit, vous craignez encore de le perdre : apprenez à vous en détacher, si cela n’est déjà en cours. Ce Jeu que je vous ai proposé est une autre approche des exercices de détachement que vous pratiquez déjà, et je le sais.

Nous avons installé dans ce Jeu un petit programme, bien utile, pour vous aider à déconnecter d’un switch votre Vrai Visage de votre Masque. Apprenez à profiter de ce programme.

Je vous aime, je me réjouis en toutes vos cellules, en toute joie. Que vous êtes beaux, que vous êtes cohérents, comme vous avez changé, comme cela est magnifique ! Vous êtes puissants, vous n’avez plus besoin de votre Masque, mes Aimés, il vous enferme. Sachez dénouer ses ficelles et libérer vos oreilles. Sachez vous aimer pour ce que vous êtes, et non pas pour ce Masque que vous entretenez encore.

Je suis Eloha, Mère Elohim Créatrice. Je vous aime à l’Infini, et je vous salue.

Alleluiah

 

via Christine Anne K. le 24 janvier 2012

ces messages sont faits pour être partagés, à condition toutefois -et nous vous en remercions- que leur contenu et leur forme soient intégralement respectés, et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle de Beauté

 
écoute : http://vimeo.com/34666710

Introduction en langue stellaire

Nous sommes invités dans un Cercle, qui se dit « Cercle de Beauté », et qui réunit tous ceux qui aiment s’y retrouver et ainsi entretenir le fil de la Beauté de par de multiples Formes -mais qui ne sont que des Jeux d’expression…Car la Beauté sait se faire voir, entendre et percevoir en d’innombrables Formes, qui sont et que sont ces Jeux d’expression.

En vérité ce ne sont que des Jeux – et cela est bien.

…La Beauté dans son Unicité est en chacun, absolument en chacun de nous tous – et ce n’est que pour jouer qu’elle se décline en toutes ces Formes… Il y a certes intervention des Lois de l’Harmonie, il y a certes intervention des Lois Musicales, des Nombres, il y a certes intervention de la Joie, d’innombrables Formes de Lumière pour accomplir une partie de ces Jeux…Mais l’Essence de ce qui nous fait Etre ensemble est cela : nous sommes Unis, Unifiés, Unifiants – car la Beauté lorsqu’elle est authentique procure cette Unification intérieure avec ce qui Est Un, avec ce qui ne peut être divisé.

…En ce Cercle nous jouons donc à être Unis à la fois dans les Jeux exprimés de la Beauté, et dans son Essence également : qui est Essence Une, Essence indivisible, Essence pure de l’Un et Joie pure, absolue, sans forme.

Chant

Ce Cercle de Beauté, ou du moins qui se dit « de Beauté » (car que pourrait être un Cercle de Beauté sans tomber dans certaines beautés illusoires?)…est donc un instant en lequel se partagent ces Jeux, dans l’Instant et la Simplicité, dans la Sagesse.

Silence, puis séquence en langage stellaire

Nous savons dans ce Cercle qu’également, dans un monde de dualité comme celui que vous connaissez encore Très Chers Frères et Soeurs de Terre, la Beauté est un grand fourre-tout d’illusions et d’expansion des égos. Cela nous fait rire… Il s’agit certes de Jeux, mais ces Jeux sont déformés et souvent vous ne le savez pas.

Il y a bien sûr d’innombrables Formes qui portent la signature et la vibration de la Beauté authentique dans vos jeux et vos créations, dans vos regards, dans vos sourires, dans la beauté de vos corps, celle de vos paysages, de vos oeuvres. Mais il y a tout autant de fausseté aussi…Et comme vos égos s’emparent de ces vibrations de Beauté pour souvent se les approprier, les façonner – habilement certes parfois mais dans un état d’esprit possessif, limitant, avide…Il vous est demandé de retrouver le chemin en vous vers la Simplicité et l’Instant qu’est la véritable Beauté; celle qui ensuite oui, dans de nombreux jeux va prendre de nombreuses Formes, celle qui oui utilisera des Lois d’Harmonie, des Lois de Nombres, des Lois de Forme et de Couleur, et d’Intelligence aussi  : pour manifester des Formes accomplies, harmonieuses, intelligentes et sages qui reflèteront pleinement son Essence.

Cela fait partie oui de ce qui est beau et juste, et nous savons que vous le goûtez pleinement.

Ne confondez donc pas Très Chers, Très Aimés Frères et Soeurs cette authenticité, et ces petites déviations dont vous avez malheureusement acquis la coutume, bien malgré vos Coeurs.

silence

Ce Cercle est ouvert, et vous pouvez à tout instant venir y jouer, vous pouvez à tout instant venir contempler, venir Etre, rester, contribuer à cette Essence de la Beauté de par votre simple Présence…Car chacun d’entre vous est Beauté. 

Chant  (à quoi se joint une grosse quinte de toux)

Ainsi : chanter sans chercher à faire, c’est déjà tout simplement la voix qui joue la Beauté pure de ce qui intérieurement resplendit. Ne cherchez pas à contrôler – ni votre voix ni ce que votre mental voudrait faire de joli, dès lors que vous savez contacter simplement cette Essence, qui vous appartient et qui est vous.

La Beauté véritable n’a rien à prouver. Jetez donc vos masques, même si ils sont très beaux.

séquence en langage stellaire, de cloture

Alléluiah!

Ce Cercle se poursuit, comme tous les Cercles, après la cloture formelle qui vient d’être prononcée.

Vous continuez donc d’en être les invités.

Je ne souhaite pas donner mon nom, cela n’est pas intéressant : car je suis participant de ce Cercle, et je me fonds dans cette Unité.

 

via Christine Anne K. le 04/01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°24

 

 

(Cette session de questions-réponses suit et complète l’intervention d’Aleanndor Ss-N de Vega II.)

 

La collaboration dont il a été parlé par Aleanndor , est-ce simplement faire émerger notre Être de Lumière et pas d’actions particulières ?

Merci de ta question qui est importante. Tu as raison, Bien-Aimée. Et en même temps, pourrait-on dire, il y a des actions. Ces actions peuvent être totalement non conscientes, et en ce cas on peut dire simplement que vous êtes guidés et que vous acceptez d’être guidés. Il se peut qu’une fois ou deux certaines actions aient besoin d’être davantage conscientes, mais en ce cas vous recevriez une information qui vous indiquerait un contexte et quelques directives – mais cela ne se produira pas nécessairement. Sachez néanmoins que cela peut se produire… Si vous recevez un jour des directives, n’oubliez pas que la vibration de votre coeur sera ce qui vous permet d’évaluer, si besoin est, la validité de ces directives. La joie de votre coeur sera votre guide. S’il y a doute, vous ne pourrez pas passer à l’action, du moins pas tant que la vibration de votre coeur ne sera pas revenue. Vous êtes néanmoins invités par cette transmission à être dans une certaine clarté personnelle, individuelle, par rapport à l’existence de ces objectifs et de ces collaborations…Cela voudrait dire, pour parler en votre langage quotidien, que quelque chose en vous est appelé à se tenir prêt, disons jour et nuit, et cela sera une joie. J’espère avoir répondu.

 

Il est dit  « jouer d’un même instrument » : je pense que ça signifie quelque chose de clair mais comment  bien comprendre cette phrase (si c’est possible) ?

Cela veut dire : chacun son instrument, ne papillonnez pas -soyez ce que vous êtes-… Et par ailleurs : dans un orchestre il y a plein de violonsCe sont deux aspects de cette signification (même s’il y en a d’autres).


Est-ce bien nos amis Végaliens qui survolent nos villes, de jour comme de nuit, en formations lumineuses et magnifiques, de plus en plus souvent ?

Bien-Aimé, les formations lumineuses qui effectivement sont observées par bon nombre d’entre vous proviennent en partie des systèmes de Vega. Je dis bien en partie. Ces survols ont pour objectif, entre autres, justement de vous réjouir et de montrer leur existence. Ils sont également inscrits dans l’ensemble des opérations coordonnées, ainsi qu’il y a été fait allusion par notre ami. Soyez néanmoins vigilants et, là encore, écoutez la vibration de votre coeur, car il y a toujours possibilité encore aujourd’hui pour que certaines intrusions d’illusion se manifestent sous des formes non pas identiques mais comparables. Il importe donc toujours que votre coeur soit davantage à l’écoute que votre mental.

Nous avons enfin à ce sujet une petite information. La qualité de visibilité de ces survols, comme tu les nommes, est assujettie à certaines bonnes conditions vibratoires qui ne sont pas toujours réunies, mais qui le sont de plus en plus souvent. Néanmoins, ne commettez pas l’erreur d’attendre cela comme un spectacle, même s’il vous réjouit le coeur… Il s’agit davantage de recevoir spontanément ce qui se montre, ainsi que ce qui ne se montre pas. Car sachez que ce qui ne se montre pas a tout autant de valeur et d’importance que ce qui se montre. Alleluiah

 

Il est beaucoup parlé par certains canaux depuis des mois déjà, de l’imminence et de la préparation de la divulgation officielle de l’existence des civilisations extra-terrestres. Est-ce que cela fait partie des opérations que vous préparez en collaboration avec certains d’entre nous ?

Il est bien évident, Bien-Aimée, que cette divulgation qu’un nombre extrêmement, phénoménalement important d’entre vous attendent, ne peut pas ne pas être au programme. Mais elle est entre les mains, essentiellement à l’heure actuelle, de vos gouvernants. Et il est clair que parmi les aspects de la collaboration que nous venons d’entendre et de recevoir, ce que vous avez vibratoirement intégré ne pourra que faciliter et fluidifier l’arrivée de ces informations; entre autres travaux, responsabilités et services.

Vous n’avez pas à vous soucier personnellement de cela comme d’une écrasante responsabilité, de dire, de ne pas dire, etc. Vous êtes simplement invités à être ce que vous êtes et à être conscients – comme il vous l’a été dit – que vous n’êtes pas seuls. La formule « pas seuls », ici, ne fait pas allusion au fait que la Terre n’est pas seule dans l’Univers à être habitée – telle que cette formule a été employée pendant longtemps. Il s’agit là de vous individuellement, dans votre position de service : vous n’êtes pas seuls, car il y a nombre, il y a réseaux, il y a formations, il y a collaboration et il y a Unité.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.