Marie-Madeleine -n°20. Jeu des Co-Créations & Appel intérieur

– écouter M-M.
– écouter le Chant qui succède

Humanité Bien-Aimée,
Frères et Soeurs de Terre que je chéris, de toute ma Veille et ma Joie d’être proche de vous.. C’est moi, Marie-Madeleine, depuis ce Plan vibratoire de Sirius C que vous connaissez.

Je porte et je suis la fructification de vos propres créations.
« Quelles créations ? » me direz-vous…
Il y en a tant, n’est ce pas…
… petit silence…

Ces créations, certes, vous appartiennent et appartiennent à (en grande partie du moins) cette réalité illusoire limitée dans laquelle vous fonctionnez. Mais il y a également celles -fort nombreuses- qui s’étendent, sans peut-être que vous le sachiez bien, dans d’autres dimensions.
Et dans ce Plan de Sirius C, nous les recevons, celles-là.
Nous les honorons, nous en prenons acte, nous nous en réjouissons et nous les contemplons.

Parmi ces créations, il en est bien sûr certaines qui portent à être chéries et observées davantage car elles sont, véritablement, vivantes et porteuses d’innombrables germinations issues de vos propres capacités, de vos intelligences, de vos coeurs, de vos intuitions créatrices et de vos compétences.

…silence vibrant…

– J’ai installé une certaine somnolence dans mon canal. Cela est délibéré. Vous observerez donc sans doute que le débit et la forme de nos propos vont être un peu marqués par cela.-

Dans les créations dont je vous parlais et dont je vous parle, il importe que vous sachiez ceci : nous vénérons particulièrement celles qui proviennent directement, ou presque directement, des jeunes enfants qui sont parmi vous. Car ce sont les plus novatrices bien sûr, mais également les plus fourmillantes de ces multiples micro-géométries que votre oeil ordinaire ne sait pas déceler – mais que votre oeil intérieur, qui se développe, peut apprécier, parfois, voire de plus en plus.

Les jeunes enfants qui sont parmi vous ont la capacité naturelle et innée de voir beaucoup mieux que vous, sachez-le – de comprendre au-delà de ce que vous comprenez habituellement  pour la plupart d’entre vous. Ils ont la capacité de combiner les formes avec un Art qui surpasse la majorité des vôtres.

…silence…

Leurs créations sont donc de véritables petits joyaux de Germination et -parfois- de Perfection déjà présente et accomplie.
Il ne s’agit pas, bien évidemment, des jolis dessins qu’ils font avec amour à l’école pour les rapporter à la maison… Néanmoins, ces jolis dessins faits avec amour portent, bien au-delà de ce que vous pouvez y trouver de votre regard banal, de nombreuses constructions savantes, musicales, et qui participent bien souvent de ces Créations Collectives dont je suis en train de faire état.

… silence vibrant…

Nous allons commencer à présent une sorte de Jeu.
Cela n’est pas ma coutume n’est-ce pas, mais cela est la coutume bien souvent des Elohims – et j’adopte en ces instants leur méthode créative et de Co-Création, que certains d’entre vous d’ailleurs pratiquent, pour le plus grand bien de tous.

Le Jeu que je souhaite vous proposer, repose sur quatre piliers musicaux.
Il s’agit de Musique Intérieure.

Considérez donc que ces quatre piliers sont installés autour de vous mais que la musique intérieure en quelque sorte leur répond – de l’intérieur de vous.
Chacun de ces piliers reçoit de vous une musique intérieure qui n’est pas la même que celle que reçoit l’autre pilier. Et cependant il y a Accord parfait, en vous, entre ces quatre Aspects de cette musique intérieure.

Si vous n’êtes pas capable de l’entendre : n’élaborez pas une construction imaginaire s’il vous plaît, pour vous dire que vous entendez quelque chose et que ça marche – nous n’en sommes plus là, n’est-ce pas !!
Acceptez cette Construction qui je le sais vous échappe en partie  – du moins à cette fonction de contrôle mental que vous aimez tant exercer.

Eh bien, cette Construction, mes Très Aimés, va vous permettre de jouer les uns avec les autres.
Et de même que les enfants, les petits enfants dont j’ai parlé, savent naturellement co-créer des constructions subtiles que Nous reconnaissons comme ces Créations dont je vous ai parlé  – de même, vous allez pouvoir dans ce Jeu connaître une expérience assez voisine.

Détendez-vous et laissez vibrer votre Musique Intérieure.

Je ne vous ai pas indiqué d’emplacements pour ces quatre piliers, mais cela n’est pas un oubli de ma part…

… silence…

Acceptez un temps d’être aveugle – et d’ignorer dans votre fonction de contrôle mental les places et les formes de ces piliers.
Ils sont là.
Ils sont en résonance avec votre corps physique et certains de vos corps subtils, et  dispositifs subtils.
Je les ai appelés des piliers, car ils portent.
Ils portent justement une Co-Structure que par votre Musique Intérieure vous êtes en mesure de nourrir et de faire se développer.
Et si je vous ai présenté cela comme un Jeu, c’est simplement parce que le Jeu est créateur. Il ne s’agit pas (et en aucun cas !) d’un divertissement.

… silence vibrant …

Je vais à présent vous parler de ce qui en vous aspire à participer à ce Jeu.
Car il y a chez vous cette immense aspiration à co-créer et à être partie prenante -dans vos justes attributions et dans vos parfaites compétences- de cette Architecture peut-on dire, de cette Conformation immense, multiple, complexe et ordonnée (ou suffisamment ordonnée) dans Laquelle chacun peut, à sa véritable Place, élaborer sa Part – en toute Complétude, en toute Satisfaction, en toute Intelligence, en toute Beauté, et en toute Paix intérieure.
Vous êtes donc ardemment désireux de cela, reconnaissez-le.
Vous ne sauriez le nier, n’est-ce pas..!

Entendez en vous cet Appel.
Entendez en vous cette Joie d’être Là  et pleinement Là.
Entendez cet Appel de vos intelligences, de vos coeurs, de vos sagesses et de vos partages..!
Eh bien cet Appel en vous, cet appel ardent et justifié, qui a toute sa beauté, sa droiture et sa vérité, contribue directement à la Musique Intérieure dans le Jeu ( un insecte s’est mis à bourdonner puissamment )  dont je vous ai évoqué de façon si floue la mise en place.

… silence vibrant…

Ecoutez donc vibrer cela en vous.
Et vous pouvez continuer d’ignorer la place de ces quatre piliers, car ce qui importe en cet instant, c’est la vibrance et la droiture de cette Musique et de cet Appel intérieurs.

Et lorsque vous aurez véritablement su vibrer votre véritable Place dans ces multi-architectures et compositions, la place des quatre piliers dont je vous ai parlé, ceux du Jeu, vous sera automatiquement révélée, sue, connue et explorée.

… silence vibrant…

…Certains d’entre vous, et fort heureusement, ont déjà su ou pu atteindre cet état, cette Place.
C’est bien le cas de la personne à travers qui je m’exprime, et c’est le cas d’un certain nombre d’autres – quelles que soient leurs fonctions. Car toute fonction, tout travail, toute activité humaine, dès lors qu’il est à sa Place, vibre de la même manière cette authenticité et cette performance dans la Création et dans le Jeu partagés.

… long silence vibrant …

Je vous ai déjà parlé, il y a quelque temps, d’être à sa juste Place. Et par là-même, je vous invitais déjà à cette mise en place, à cet effort, à ce lâcher de certaines croyances vous concernant vous-même.
Et ce dont je parle aujourd’hui, certes, se cumule avec ce dont je parlais ce jour-là – mais c’est d’un autre niveau, également.

… long silence vibrant …

Dans le Jeu que nous sommes en train, ensemble, d’explorer, et de par ce Jeu : il vous est donné de réunir différents aspects de vous, comme si vous les tressiez en un brin qui les réunit tous et qui les rend interagissants et solidaires.

– Ne vous demandez pas quels sont ces différents aspects car, encore une fois, dès lors que votre tentative de contrôle mental s’exerce, vous êtes un petit peu (ou de plus en plus) éloignés de ce qu’est ce Jeu.-

Ces différents aspects de vous donc -que vous ne savez pas en cet instant détailler- se tressent solidement.
Ils se tressent sous l’effet justement de cette Musique intérieure : celle qui répond, dans leur diversité, aux quatre piliers dont je vous ai parlé, et celle qui est en résonance parfaite avec cet Appel vibrant en vous, d’être Vous Là où vous êtes le plus bellement au Service de ce qui vous fait Être – et de ce qui fait être le Tout auquel ardemment vous désirez contribuer et appartenir en toute Plénitude.
Vous commencez à me suivre, n’est-ce pas…

Car ce qui tresse ces différents aspects de vous que vous n’avez pas su analyser, est justement ce qui serait appelé à durer / ce qui EST appelé à durer – car quittons le conditionnel pour affirmer le présent et sa pérennité !

Il n’y a donc plus à observer la diversité et la disparité (voire l’éparpillement) de certains aspects de vous, mais bien au contraire à accepter et reconnaître qu’ils puissent se tresser ainsi solidement, solidairement – dans cette vibrance si unique qui vous permet alors de réaliser, au sein de ces piliers, nourris par votre Musique intérieure, la véritable Essence de vos Capacités uniques, créatrices, co-créatrices et tout à la fois humbles. Vraies, puissantes, absolument parfaites.

Moi, Marie-Madeleine, je vous dis : soyez ce Jeu.
Soyez comme la beauté des jeux de ces jeunes enfants qui sont parmi vous, et qui malgré les contraintes et les carcans que leur impose votre système éducatif, parviennent néanmoins à vous faire parvenir ces formes de toute Beauté.

silence, avec rythme vibrant, pulsant, depuis l’extérieur…
puis silence vibrant

Il n’y a pas de fin à Cela.
La Soif est en vous.
La Soif vous étreint la gorge et le coeur.
Elle affaiblit votre tonus musculaire.
Elle vous fait languir, parfois elle vous obsède – malgré les subterfuges et les artifices que vous employez pour tenter de l’étancher  ( toux ) comme vous pouvez, avec ce qui se présente, au lieu d’aller l’étancher en vous-même à cette Source Vibrante que nous cherchons à tresser le plus solidement et le plus finement qui soit.
Votre Soif est palpable, votre Soif existe.
Votre Soif vous appartient.

Un Chant pour cette Soif sera délivré tout à l’heure. Et vous l’écouterez et vous y reconnaîtrez Ce qui en vous coule, et permet de Boire.

.. silence vibrant…

Etanchez votre Soif en vous-même !
Vibrez !
Ce qui étanche votre Soif est ce son intérieur qui répond à ces quatre Piliers de Sagesse, de Droiture, d’Authenticité et de Fermeté.
Soyez donc le Centre de ces quatre piliers !

Et acceptez que dans le Jeu, cela soit partagé en infinitude et en nombre avec tous vos Frères et Soeurs, non seulement de ce Plan dans lequel vous vivez, mais des autres Plans; afin qu’enfin votre Soif soit étanchée, que votre Place soit occupée, et par Vous-même – et non pas par un autre, qui par erreur ou par abus s’y serait installé.

Ainsi, ce Jeu créateur vous apparaît dans toute sa réalité, sa puissance.
Et alors ces Créations dont je vous ai parlé -celles que nous chérissons, Nous- englobent ce Jeu et le magnifient. Car il n’est autre que le Jeu de votre Vérité partagée, dans la Création de vos propres Ressources..!

Nous vous encourageons, Nous, les Êtres qui vous accompagnent en Sirius C, à accepter pleinement cela. Et nous nous réjouissons -tant !- d’observer et de chérir cette incessante Création partagée.

Je vous salue, mes Très Aimés.
Je suis Marie-Madeleine de Sirius C, que vous connaissez bien, n’est-ce pas…
Chers Frères et Soeurs, je vous dis à  bientôt.

N’oubliez pas d’apprendre à étancher  votre Soif dans le Chant qui va suivre d’ici peu.

Alleluia

écouter le Chant pour la Soif qui suit ce message

 

via Christine Anne K. le 19 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr