Marie-Madeleine – n°6 – Préceptes de Vérité

cliquez pour écouter

Frères et Soeurs de Terre, très Aimés!
Voici que je me réjouis de pouvoir ainsi parler en votre compagnie, moi Marie-Madeleine, des plans vibratoires de Sirius C (que je vous ai décrit précédemment).

Votre présence m’est précieuse, votre réalité est importante, et l’illusion qui encore en partie demeure -à vos regards, à vos pensées, à vos perceptions- néanmoins n’est plus tant cet aveuglement absolu que vous avez connu, que l’Humanité entière a traversé depuis bien longtemps… Et si des aspects importants ou fragmentaires de cette illusion demeurent encore présents -ou illusoirement présents : ce qui n’est pas tout à fait la même chose- c’est qu’ils ont leur nécessité afin que vous puissiez traverser confortablement, et peu à peu, la multitude successive des dévoilements qui se fait à vos consciences, à vos êtres, voire à vos personnes… Il y a donc à accepter chers Frères et Soeurs d’être dans une sorte d’entre-deux entre illusion et Vérité.

Lorsque je dis Vérité, je ne parle pas de vérité illusoire telle que, par exemple, certains de vos journaux pourraient vous présenter « la vérité » sur un événement historique… Lorsque je parle de Vérité j’entre en résonance avec ce qui réellement vibre comme Vrai, et n’est pas contestable, n’est pas l’objet d’un débat ni d’une confrontation de textes ou de paroles dissemblables. Je parle de ce qui résonne indéniablement et authentiquement  : en vous, en moi, en cette Planète la Terre, en chacun de tous ceux qui l’habitent – même si cette Vérité n’est pas toujours mentalement formulée au sens où vous avez coutume de dire, d’écrire.

La Vérité dont je parle et qui n’est pas Vérité illusoire réside dans la Lumière des coeurs, dans la  Lumière des êtres, dans l’alignement parfait de résonance des différentes Lumières que chacun et chacune vous portez et avec lesquelles vous résonnez.

Ainsi, cette Vérité ne s’exprimera pas tout d’abord par des mots et des phrases mais par un état.

Il y a donc en partie ces états, où la Vérité résonante peut chanter sa vibration en vous. Et il y a encore des éléments d’illusion, qui principalement sont présents en ce que vous pouvez penser, en ce que vous pouvez observer – comme tous ces événements usuels appartenant aux systèmes divers que vous connaissez bien et qui constituent l’ensemble des structures encore actuelles de votre architecture complexe de vie et de société sur cette Terre… Même si ces structures aujourd’hui sont en quelque sorte creuses, et destinées à « s’auto-dégrader » pourrait-on dire  à la manière d’un sac bio-dégradable resté au soleil, et qui peu à peu disparaît.

Ce Soleil frappant vos structures est implacable ! C’est le Feu de la Vérité, et en vous il chante, il danse, il Est. Et de la même manière il a ce Pouvoir lent et persuasif -et parfois rapide et incisif- de faire se bio-dégrader, se fondre, se défaire les éléments de structure extérieurs qui sont imprimés en vous sous formes de croyances, sous formes de conditionnements, sous formes de fausses certitudes.

Il vous reste donc à vous réjouir, ainsi que je le fais, de l’émergence de ces espaces de Vérité. Et ceux qui chercheraient à maintenir, ou à rafistoler les éléments de structures qui sont appelés à disparaître sous l’effet de la Vérité, n’auraient pas grand pouvoir de résultats; voire pourraient participer -sans le savoir, ou disons dans l’illusion- à la Joie de ce feu de Vérité et détruire ainsi davantage, en toute Joie, ce qu’ils chercheraient à maintenir ou à restaurer illusoirement.

Alleluia! Je me réjouis!

Votre présence est essentielle. Votre Vérité résonante, même non-sue, est essentielle. Elle est splendide. Elle est là. Elle ne peut être contrée.

Entendez en vous-mêmes le Feu crépitant de cette Vérité qui si joyeusement fait son travail d’illumination, de dégagement, de Vérité.

…N’oubliez pas néanmoins le fait qu’il y a beaucoup d’illusions dans le mot « Vérité » lui-même : car bien souvent il a servi n’est-ce pas à dominer, il a servi à mentir, il a servi à établir de fausses croyances, il a servi à intimider… Et pourtant ce mot désigne ultimement Ce qui est Véritable et qui fait peur à ceux qui mentent et qui ont tenté de le dévoyer ainsi.

Ce mot est une épée. Ce mot lorsqu’il résonne pleinement en vos êtres, voire en vos personnes, est tel ce Soleil à la chaleur duquel rien ne peut s’opposer.

Soyez donc très attentifs à la véritable vibration du mot Vérité que vous pouvez employer. Que ce soit en paroles ou en pensées, que ce soit en intention, il importe que ce mot soit dégagé de toutes ses gangues de mensonges, de manipulations, de fausses évidences, de conflits… Il importe que ce mot résonne en vous comme une goutte claire et pure d’eau fraîche et vivante, eau traversée dans sa transparence par le Feu de cette Vérité-même.

Il importe mes Très Chers, Très Aimés, que votre Vérité, la vôtre, ne vous soit dictée par aucun manipulateur, aucun personnage décidant de vous révéler ce qu’il n’appartient qu’à vous-même d’entendre comme révélations en vous-même.

Soyez donc en Paix pour pouvoir entendre votre Vérité. Soyez bienveillants. Soyez le Feu que vous êtes. Ne vous refusez pas cela. Et ne croyez surtout pas que vous n’en seriez pas capables car vous seriez en train de vous mentir à vous-même – et il n’est plus temps de faire cela !

Il y a mes Très Chers Frères et Soeurs quatre préceptes que j’aimerais vous proposer (ou vous re-proposer si vous les connaissez déjà en vous-même).

Le premier s’énonce ainsi:
« Je ne suis que Lumière et Vérité dans mes Origines et dans ma Fin, ainsi que dans mon Service en tout instant. »

Le second précepte:
« J’habite cet Univers; je suis partie de ce Tout et je suis moi-même ce Tout. Ainsi, j’existe éternellement, et il n’est nulle autre Vérité supérieure à cela. »

Le troisième précepte est:
« Que d’Amour, que de Joie, que d’Absolu, que de Vérité s’unissent sans cesse pour former à l’Infini Ce que je Suis, Ce que tu Es, Ce que tous nous Sommes, dans l’Un Absolu qui n’est qu’Un. »

Et le quatrième se dit:
« Il n’est que Joie; il n’est qu’absolue Vérité; il n’est que Cela. Je suis moi-même Cela, et j’appartiens à ce Un – indéfectiblement, totalement, réellement et infiniment. »

Notez bien que  ces quatre préceptes sont énoncés dans une langue qui parle clairement à votre compréhension mentale, mais sont également de véritables constructions vibratoires, et qu’à ce titre leur puissance est bien au-delà de ce que votre compréhension mentale peut en faire. Je vous invite donc à les contempler en toute plénitude de Vous-même.

Ainsi très Chers Frères et Soeurs,  la Vérité qui résonne, en son Feu, en sa Puissance; la Vérité qui est votre véritable Essence en toute simplicité, et en toute certitude -et qui n’est pas l’illusoire aspect de fausse « vérité » qui se déploie souvent à travers les paroles que vous répétez ou que vous entendez- …Cette Vérité donc est votre Pouvoir.

Vous êtes ce Soleil, ne l’oubliez pas et soyez-le!

Je vous salue, de toute la Grâce que j’aime à partager avec vous. Alleluia!

Je vous dis à bientôt, moi Marie-Madeleine, de Sirius C, votre Soeur.

via Christine Anne K. le 26 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cette intervention est suivie de « Chants de Vérité ».

.

.

Nnagala Illa ‘S – Frange C de cet Univers

cliquez pour écouter

Chant et introduction en langue stellaire

Salutations Très Aimés et lointains Amis et Frères et Sœurs de la Terre. Pour nous le système Solaire est à peine perceptible et néanmoins fort important en ces instants dans notre Univers.

Je me présente, Nnagala ‘Illa ‘S, je réside ainsi que mes Frères et Sœurs dans une localisation située dans la frange C de cet Univers. C’est à dire, de votre point de vue, dans ses confins. Nos vibrations portent la trace de cet état, qui n’est pas à proprement parler limite, mais qui est proximité de la fin d’un état et néanmoins un maintien de ce qui est cet état.

Je ne peux vous dire si Nous habitons une planète car ces notions n’ont plus grand intérêt ni forme dans cette frange où Nous résidons, il n’y a pas de cristallisation de matière permettant un conglomérat de vie rassemblée tel que vous le connaissez en votre propre état. Il y a d’autres formes, que je ne suis pas venu vous décrire.

Vous êtes en résonance très spécifiquement très chers Terriens, chers Frères et Sœurs, dans votre forme qui n’est pas la nôtre, avec Nous. C’est une Résonance très précise, établie, et spécifique. C’est une Résonance dont habituellement Nous ne nous soucions pas particulièrement, car le fait qu’elle soit n’affecte pas notre vie dans nos systèmes, du moins pas que Nous le sachions. En réalité si : cette Résonance entre Nous et Vous a aujourd’hui une importance certaine, tant pour Vous que pour Nous.

Nous sommes, Nous, mes Frères et Sœurs et moi, en Résonance donc avec l’évolution vibratoire que Vous traversez actuellement. Ce qui fait donc que Nous sommes nous-mêmes dans un processus d’élévation vibratoire important.

Ce qu’il se passe donc sur la Terre, se passe également dans une autre forme pour Nous dans cette frange C de cet Univers – qui encore une fois est fort éloignée tant en distance qu’en forme.

Je suis donc en quelque sorte mandaté dans cette communication pour partager avec Vous non seulement quelques impressions, mais quelques données que Nous avons rassemblées et que je vous communiquerai par l’intermédiaire d’un système un peu particulier, car votre forme d’intelligence et la nôtre n’ont pas du tout les mêmes paramètres de forme ni de déroulement. Il y a donc une conversion importante de ces données et un outil de conversion qui permet de les traiter. C’est ce qui me permet également de réaliser cette communication au travers d’une voix humaine – ce qui d’ailleurs, du fait de la Résonance existant bel et bien entre nous, n’est pas vibratoirement difficile, bien au contraire, c’est une joie que j’apprécie une fois installé dans cette communication. Sachez que c’est pour moi la première fois, et pour vous aussi certainement.

J’ai donc dit que j’allais vous partager un certain nombre de données. Pourquoi cela ? Par amitié et par Résonance tout d’abord; et puis dans un deuxième aspect de ce pourquoi, la grande différence de paradigme dans laquelle nous-mêmes Nous fonctionnons, fait que cet ensemble de données introduit (en principe) pour Vous, des éléments d’observations, d’intégration, et même de contrôle de ce qui se passe chez Vous, qui sont configurés dans une toute autre forme que celle que vos modes de pensée et d’évaluation habituels ne permettent de réaliser.

Cela a donc l’avantage de Vous ouvrir, je pense, des perspectives…Et peut-être même, qui sait, d’aider certains de vos scientifiques à mieux comprendre certains aspects de ce qu’ils observent – par exemple au niveau des lois de la matière et de l’astrophysique, et en quoi ils butent sur certaines mécompréhensions, ou incompréhensions par faute de moyens d’observation adéquats à tout ce qu’ils cherchent à observer et à analyser.

Les systèmes de données donc que je Vous apporte, de par leurs configurations mêmes ayant fait l’objet de cette conversion dont j’ai parlé, sont susceptibles de Vous fournir la vision, l’approche et la compréhension par des angles différents, d’éléments que Vous croyez connaître mais que Vous n’appréhendez peut-être que partiellement. En retour, sachez que Nous sommes nous-mêmes forts heureux de pouvoir bénéficier, toujours de par les lois de la Résonance qui nous lie, des éléments de paradigme qui sont les vôtres et qui, à l’inverse, peuvent Nous permettre d’appréhender autrement, et de façon complémentaire, ce qui se produit aux yeux de nos observateurs et en notre propre expérience.

Nous sommes donc liés tout en étant très différents, et nous évoluons de manière similaire sans véritablement nous connaître. Cela est une loi de la physique des particules et des systèmes, dont nous sommes simplement en cet état un exemple banal.

J’en viens donc à ma transmission annoncée. Je vais donc non pas vous fournir, mais Vous faire entrevoir la possibilité de l’outil permettant de convertir de votre côté les données, émises dans la forme qui est la nôtre. Si vous comprenez bien je ne peux pas Vous donner cet outil car je n’en ai pas, de par ma forme, le pouvoir : je ne peux donc que vous le faire entrevoir, et c’est à Vous qu’il appartient de lui donner forme pour pouvoir l’exploiter. Mais il contient toutes les propositions Vous permettant de le faire aisément. Du moins c’est notre avis.

Voici donc ce que je peux vous faire entrevoir de ce que je viens d’exposer en le désignant comme outil de conversion :

Série d’éléments-sons et souffles puissants

Les éléments que je viens d’apporter sont donc les éléments Vous permettant de mettre en forme cet instrument de conversion des données. Il m’est donc à présent possible – et ne vous préoccupez pas s’il vous plaît d’avoir le temps ou pas de mettre en forme cet outil, cette notion n’appartient pas à notre paradigme-  je peux vous transmettre les données dès à présent. Il n’y a aucun empêchement de temps linéaire, ni de forme, à ce que je le fasse immédiatement quelque soit le temps que Vous mettriez à réaliser votre outil de conversion : cela est sans effets et sans contre-indication.

Séries de données transférées sous formes de sons, puis silence

Je pense que dans le silence qui est maintenant le véhicule non-sonore de ma transmission, Vous recevez quelques sensations vibratoires dans votre corps. Probablement dans votre poitrine et la zone de votre cœur. Probablement dans la zone périphérique à votre tête et associées aux perceptions de vos oreilles. Probablement dans votre épine dorsale… Ne prenez pas ces sensations comme d’éventuelles intrusions : cela n’est pas notre mode de communication. Nous sommes parfaitement respectueux de l’intégrité de vos corps.

Je Vous invite à prendre quelques grandes goulées de respiration car je sais que votre système respiratoire est d’un grand effet pour intégrer, énergétiser et pacifier l’ensemble de vos corps. Nous n’avons pas Nous de système respiratoire, mais Nous avons d’autres formes.

silence

Je Vous transmet à présent, et cela est mon choix : l’image intérieure d’une chouette aux ailes ouvertes. Je ne Vous expliquerai pas le pourquoi, car cela n’a aucun sens pour moi, c’est la forme et l’animal que j’ai choisis car cela convient.

silence

Je m’excuse par avance de la quantité de données qui sont inscrites dans cette communication car je n’ai pas forcément la possibilité de revenir… Je suis moi-même en train de collecter certains éléments pour pouvoir les retransmettre à mes Frères et Sœurs pour notre plus grand bénéfice partagé, à Vous et à Nous.

silence

L’image que j’ai choisie à présent est celle d’un cercle, dont la circonférence tourne à grande vitesse sur elle-même, dans ce que vous appelez le sens des aiguilles d’une montre.

silence

…Pratiquez bien votre respiration mes Très Chers Frères et Sœurs de Terre.  Il me semble constater avec plaisir que : votre respiration justement fait partie de votre mise en forme de l’outil de conversion que je Vous ai donné à apercevoir… J’observe également que la puissance de votre respiration me transmet quelques données que je souhaitais recevoir dans le cadre de ce partage.

…souffles, vent..

Je suis émerveillé : je constate que votre respiration génère de la lumière !  Il semble qu’elle en génère en Vous non-seulement, mais également parmi Vous… Cela est une joyeuse découverte que j’aurai grand plaisir à partager avec mes Frères et Sœurs – et Nous trouverons le moyen de résonner avec Vous, et de par Vous et Nous, dans la Joie de cette respiration qui est la vôtre, et dans la Joie de ce que je Vous ai transmis et qui pour Vous n’a pas de nom mais qui, sachez le, croyez le, admettez le, est fort bénéfique et enrichissant de par notre différence et notre Résonance – ainsi que je Vous l’ai exposé.

La fatigue me gagne et je dois me retirer… Il n’est pas confortable pour moi de rester longtemps dans la forme imposée par cette communication.

Je vous salue.

Nnagala ‘Illa, frange C de cet Univers – Vos Frères et Sœurs Résonnants.

Alleluiah.

 

 via Christine Anne K. le 13 mars 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Eshtananda – n°10 – et Chant « Baume »

 

-lien pour écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/27848304

-lien d’écoute du chant « Baume » qui lui fait suite  : http://vimeo.com/27848447

 

Brève introduction en langage stellaire

Je vous salue, Bien-Aimés, Frères et Soeurs amis de la Terre, créatures et créateurs. Me voici : Eshtananda, Elohim, créateur – ainsi que bien d’autres…

brève séquence en langage stellaire

Que la Joie s’imprime absolument, universellement, en vos nouvelles structures, lesquelles sont encore en cours d’activation. Ayez confiance en cela, ayez confiance en vos capacités d’exploiter et d’être tous ces nouveaux possibles qui sont désormais part intégrante de vous.

Les langues que nous employons pour vous parler ne vous sont pas inconnues, car à présent s’est ouverte en vous la faculté de les comprendre… N’élaborez pas de défenses mentales en croyant que ce sont de jolies petites séries de sons, inintelligibles et un peu folkloriques : cela n’est pas le cas, c’est la véritable langue que vous avez à entendre. Je vais néanmoins m’adresser à vous dans la langue habituelle qui vous permet de faire fonctionner vos capacités mentales et de raccorder mes propos à votre pensée ordinaire, et ainsi vous donne la satisfaction d’avoir mieux compris, enregistré et joui en vos personnes de ce qui vous est dit, mes Très Chers – et cela est important pour vous, nous le savons, en ce temps de transition. Nous nous réjouissons néanmoins que certains intervenants puissent à présent s’adresser à vous dans la langue authentique qu’ils ont besoin d’employer.

Il vous a été offert hier la beauté entière et simple du Grand Poème de la Création, et vos cellules à présent sont parcourues par cela. L’information s’est répandue en vous, et sachez que même elle irradie de vous. Cela est une joie partagée de tout l’Univers, pourrait-on dire. Les animaux de votre Terre également bénéficient de tout cela, et se réjouissent d’eux-mêmes en leurs cellules, en leurs corps, en leurs êtres, de ces nouvelles vibrations qui vous permettent à tous, habitants de la Terre, de partager à l’unisson ce que vous recevez, ce que vous devenez, ce qui vous guide, ce que vous co-créez, et ce qui vous porte en votre nouvel état en cours d’actualisation.

Nous avons créé certains circuits parfois depuis longtemps, car certains circuits créés depuis longtemps ont été, disons, mis en sommeil pendant les temps de la Matrice, et puis ont pu être remis en état ou réveillés progressivement tous ces derniers temps. (Je me réfère là à ce que vous appelez le passé récent – j’allais dire le passé présent, car à vrai dire, c’est cela qu’il faut dire)…Certains circuits ont été importés récemment dans votre structure -je me réfère là à ce que nous nommons vos nouveaux corps- et il vous a déjà été donné à travers nombre d’interventions de pouvoir contacter leur mise en pratique. Mais peut-être n’avez-vous pas encore intégré le fait que cette mise en pratique est destinée à être employée au quotidien, et non pas justement et seulement à l’occasion d’un petit exercice passager dans l’intimité de votre chambre! Je ne saurais trop vous inviter par conséquent à accepter de vivre ces actualisations dans votre présent, et les uns parmi les autres. Une simple acceptation et une simple intention sont suffisantes pour cela, à partir du moment où vous avez pu faire l’activation de ces fonctions. Et sachez même que tous ceux d’entre vous qui n’ont pas lu ou entendu directement ces interventions, bénéficient -de par le contact les uns avec les autres et de par le fait que vous êtes tous Un- ils bénéficient donc indirectement et par résonance de ces actualisations.

En revanche ceux-là, qui bénéficient indirectement, ont besoin également d’avoir l’information que je viens de vous délivrer, à savoir que ces extensions et ces actualisations de vous sont destinées à servir, et non pas à être regardées comme un bibelot posé sur la table. Il y a enfin encore, dans le présent et dans le présent qui va suivre très rapidement, de nouvelles actualisations – car nous suivons votre évolution; et en tant que co-créateurs avec vous, il est fort admissible et parfois bien pertinent ou nécessaire d’apporter encore de nouvelles améliorations ou mêmes quelques innovations. N’est-ce pas réjouissant, mes Très Chers ?

Soyez donc bien conscients que nous sommes, vous et nous, dans cet état quasi permanent de la co-création de vos nouvelles structures, de vos nouveaux corps, de vos nouvelles pensées, de vos nouvelles capacités, de vos nouvelles vibrations et de vos nouvelles co-vibrations.

séquence en langage stellaire

Je vais vous inviter en ce jour à ce que nous pratiquions ensemble, dans les instants qui vont suivre, la co-création et la mise en place d’un nouvel élément de votre composition de Lumière. Je ne vais donc pas vous l’appliquer, car il n’est pas prêt. Disons que j’ai travaillé à sa préfiguration, mais sa finalisation va être une collaboration avec vous, et c’est vous-même qui allez le poser ou l’intégrer dans votre propre structure (encore une fois, celle-ci étant partagée par l’ensemble de votre humanité). Je précise que cela concerne l’ensemble de vos nouveaux corps car, comme on vous l’a déjà dit, il y a plusieurs modèles  – ou plusieurs configurations, appelez cela comme vous voulez. Ce que nous allons faire aujourd’hui concerne donc l’ensemble et non pas une seule configuration.

Je vous demande à présent d’écouter attentivement ce que je vais vous dire dans la langue que vous comprenez..

(la sonnerie d’un téléphone retentit…)

Nous allons intégrer ce qui vient de se faire entendre…

Je vais donc à présent vous dire ce que j’ai à vous dire, et cela est la première programmation que vous devez entendre pour cette co-création. Prêtez-y donc une attention sans interrogation, car vous comprenez.

premier élément, en langage stellaire

Voilà, c’est donc le premier élément global du petit programme que j’ai préparé. Vous allez donc à présent laisser travailler votre intelligence circulaire pour simplement adapter ce programme créativement à vos corps. Je vous rassure : si vous faisiez une erreur, je serai en mesure de réparer le moindre dégât. Mais cela n’aura pas lieu, j’en suis sûr…

silence, intégration, co-création

…Cela se passe très bien, et nous allons envoyer un son via votre canal pour sceller cette première partie, d’ici quelques instants…

sceau sonore

Ma foi, je vous félicite ! A vrai dire, ce n’était pas gagné (pourrait-on dire). Je savais que c’était tout à fait faisable, mais sait-on jamais. Donc, bravo !

Nous allons donc, d’ici quelques secondes, aborder la suite… Voici l’élément suivant que j’ai préparé :

deuxième élément en langage stellaire

C’est à vous…

silence, intégration, co-création

N’oubliez pas, je vous prie, que vous fonctionnez en intelligence collective et non pas tout seul. Et j’ajouterai même : rappelez-vous qu’il vous a été communiqué très récemment la vibration de cette intelligence collective. Vous pouvez donc la recontacter.

…Je peux vous dire que vous avez des contributions extrêmement intéressantes de la part de personnes que vous jugeriez tout à fait inattendues dans cette collaboration.

silence

Voici à présent le son qui va sceller ce nouvel élément co-créé, et ce son va être reçu non pas de moi mais de l’intelligence collective :

sceau sonore

…Et voici le son d’Eshtananda pour compléter :

son complémentaire


…Nous allons marquer un petit temps de repos avant d’aborder la suite, et pour amplifier la qualité de ce temps de repos et d’intégration, je vais vous inviter à contacter dans votre mémoire, ou votre imagination, ou dans vos ressentis corporels mémorisés, le flux d’une rivière ou d’un fleuve coulant d’ouest en est.

Restez donc quelques instants dans la contemplation de ce flux – que cette contemplation soit plutôt visuelle ou plutôt auditive…

silence, contemplation


Je vais à présent vous proposer l’importation de l’élément suivant que j’ai préparé. Il sert, pourrait-on dire, à mettre en relation les deux précédents :

troisième élément en langage stellaire

Cela s’accompagne d’une forme que je vous invite à recevoir dans le silence, comme vous avez déjà reçu des formes en d’autres occasions. Cette forme est le support des éléments que nous avons co-créés. Faites donc appel à nouveau à votre intelligence collective pour employer avec moi cette forme dans l’architecturation des éléments précédents, fournis par moi et complétés par vous.

silence, réception

A ce stade, il nous faut établir un angle précis d’orientation du premier élément avec le second, à l’intérieur de cette forme. Je vous donne le chiffre de cet angle : 19.3°. Soyez bien attentifs à cela car l’harmonie entre ces éléments ne peut être négligée, et cet angle en est la garantie.

…Je perçois que cette notion d’angle perturbe certains participants de l’intelligence au travail. Je demande donc que soit effacée toute inhibition mathématique, toute inhibition intellectuelle concernant cette notion. Nous sommes au sein des Lois de l’Univers, et non pas sur une table d’examen, mes Très Chers : cela vous est naturel. Contactez donc en vous cette capacité et ne contactez pas vos incapacités. Je vous remercie.

silence, intégration

Je perçois que certains d’entre vous commencent à sentir la structure qui s’active et cela est bien, car par bio-résonance cela se communique à l’ensemble. Nous avons néanmoins un élément supplémentaire à y installer. J’attends quelques instants pour vous le fournir… Cet élément donc que je vais vous fournir va être fourni en très grande partie par moi. Vous avez simplement à y rajouter un son intérieur que vous allez, j’en suis sûr, co-créer de par votre intelligence collective. Le son que vous allez co-créer sera une sorte de quintessence de la multitude des sons qui seront proposés. Ne voyez donc là aucune difficulté particulière au niveau de votre personne, ou de votre Être, qui n’est pas isolé dans ce travail encore une fois.

Voici donc ce que moi, Eshtananda, je vous fournis :

silence

quatrième élément en langage stellaire

Votre intervention sonore, tel que je vous l’ai expliquée, va pouvoir se produire, mais attendez : je vous indique que ce son doit être originé par un certain point au bas de votre dos qui se trouve au niveau de la vertèbre 4 en remontant à partir du sacrum, et d’un point précis qui n’est pas un point physique mais subtil, qui est lié à cette vertèbre-là. Placez simplement l’intention d’émettre ce son intérieur, que vous n’entendrez pas avec vos oreilles ni avec votre voix, depuis ce point. C’est à vous.

silence, co-création

Je vais ajouter, par la voix de mon canal, un son harmonisant pour fluidifier la conjonction de tous les sons émis par votre intelligence collective :

son harmonisant

Voici venu le moment pour moi de poser le dernier sceau à ce travail. Je vous demande de bien relâcher votre corps physique pour cela et de concentrer intérieurement votre regard vers l’horizon, bien que vous ayez les yeux fermés.

dernier sceau sonore

Restez ainsi encore un petit moment, mais peut-être allez-vous commencer à percevoir subtilement un certain état… Accueillez donc cet état sans chercher à l’analyser… Sa simple acceptation consciente est suffisante pour son activation définitive.

silence


Je peux simplement vous dire à présent que ces éléments de structure, ce programme peut-on dire que nous avons co-installé ensemble et fini de co-créer en vous et pour vous a pour fonction, entre autres, d’affiner notoirement vos capacités de vous relier à l’intelligence collective et de produire via celle-ci des éléments structurants, efficaces, interactifs, qui trouveront leurs applications dans toute co-création que vous pouvez souhaiter mettre en oeuvre. Il a également quelques effets harmonisants sur certaines de vos fonctions subtiles, vibratoires, en particulier dans vos relations avec certains Frères et Soeurs galactiques, que vous ne rencontrez pas encore physiquement mais qui sont autour de vous; et cela en toute beauté, en toute fraternité, en toute intelligence partagée, en tout amour et en tout respect mutuel.

Je terminerai par ces quelques mots :

dernière séquence en langage stellaire

Je suis Eshtananda et je vous salue mes Bien-Aimés. Alleluiah

 – cette intervention est suivie d’un chant « Baume » d’harmonisation et d’intégration après cette programmation, en écoute seulement : http://vimeo.com/27848447

via Christine Anne K. le 07/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Euz Aq – Ett, un Arcturien

 

 

Chers Terriens, je suis un Arcturien, et j’ai, ne vous en déplaise et ne vous en effrayez pas , l’apparence d’un de vos lions -et je ne suis pas un prédateur, bien au contraire-… C’est une grande joie en ce jour de pouvoir trouver un canal pour m’adresser à vous.

Nous vous observons avec beaucoup d’amour et d’intérêt, et nous avons mis à votre disposition un bon nombre de technologies dont nous avons le secret – car notre niveau technologique est extrêmement avancé comparé au vôtre. Je ne vais pas vous faire un cours sur les machines, ni sur la science, mais je suis un contrôleur de ces technologies qui sont en quelque sorte disposées à la périphérie de votre planète, ou parfois dans certains cas sur sa surface (bien que ces dernières soient extrêmement discrètes).

J’ai donc pour tâche et pour service de m’assurer du bon fonctionnement et du bon état, et de la bonne place de certains de ces dispositifs, et je m’en acquitte avec beaucoup de plaisir. Et c’est ainsi que j’ai le plaisir de vous visiter quelques instants.

Mon intuition me dit que vous aimeriez savoir mon nom. Je ne suis pas sûr d’arriver à le prononcer dans votre langue : ‘Euz Aq Qut Eugutt Oqq’z Ett – Voilà, c’est un peu guttural pour vous je pense, mais je me présente avec respect et avec toute mon amitié.

J’aimerais essayer de vous parler d’une certain dispositif dont j’ai la responsabilité partagée, et qui consiste à envoyer régulièrement certaines fréquences qui ont pour but d’applanir des champs, des champs de résonances. Le but est que ces résonances ne soient pas distordues, car bien des résonances sont distordues dans le pourtour de votre astre et de votre planète. Cela est en voie de grande amélioration, et cela était le fait d’un grand nombre de technologies de distorsion, qui existent encore actuellement -mais en nombre qui s’amoindrit- sur votre planète, et vous ne le savez pas forcément…

Ce dispositif, donc, dont il y a quelques exemplaires qui sont coordonnés les uns avec les autres, a une fonction harmonisatrice et facilite un certain nombre de communications et de contacts que vos consciences peuvent avoir avec ce que nous pouvons appeler le monde extértieur, c’est-à-dire ce qui est extérieur à votre planète et même à votre système solaire : les autres vies, les autres civilisations et les autres plans.

Nous avons installé ces dispositifs il y a déjà pas mal d’années et nous les adaptons régulièrement à la montée de fréquence et à la clarification de conscience qui ne cessent d’évoluer depuis votre planète. Nous sommes assez fiers, ou disons satisfaits, de savoir que nous avons ainsi contribué à aider ces clarifications et cette montée vibratoire. La technologie dont je vous parle est une parmi d’autres, mais j’ai choisi de parler de celle-ci car elle est relativement simple à appréhender pour votre pensée…

Nous travaillons, sachez-le, en accord absolu avec la Confédération Intergalactique, la Lumière, les lois de l’Un, et nous référons à toutes les hiérarchies affiliées à cela. Nous avons notre fonction et notre service dans ce que nous appelons parfois les uns et les autres la Symphonie Cosmique, et c’est à ce titre et à ce titre seulement, que nous avons disposé ces technologies de la façon dont je vous ai parlé.

Je me réjouis de savoir et de comprendre que vos consciences se sont extraordinairement libérées et ont monté en fréquence de cette si belle façon. C’est pour nous l’observation – bien au delà d’une réussite de notre contribution technologique – d’une grande joie qui habite les coeurs, non seulement de nous tous, mais de bien d’autres êtres dans votre galaxie et dans votre Univers.

Alleluiah. Soyez en paix, soyez en harmonie. Nous nous réjouissons, en toute amitié. Je vous remercie de votre accueil.

 

 

 

via Christine Anne K. le 11/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.