Atlantes : franchir les Seuils de la Ceinture de photons

Avis des Sages Atlantes de Zah’er aux Peuples de la Terre

Actuellement très chers Frères et Soeurs Humains vous traversez les entrées de « la Ceinture de Photons » ainsi nommée par vos astrophysiciens, approchant davantage du Centre de cette Galaxie bien-Aimée de nous. Il y a en cela plusieurs Seuils fréquentiels qui chacun seront notoires, voire marquants, de façon pérenne sur vos ouvertures de consciences. Le premier est franchi, vous pouvez en attendre 7 autres au minimum.

Chacun de ces Seuils marque donc un palier d’ouverture, pouvant susciter parfois en certains contextes des révélations -individuelles ou collectives-. La qualité des ces Seuils est telle qu’ils ne peuvent être détournés, ni amoindris.

La manière dont vous les recevrez et les passerez est capitale. Car par exemple résistance ou refus ne sauraient que vous dépriver d’énergie vitale, en déformant vos perceptions et votre intelligence des afflux de Lumière occasionnés : ce qui peut être quasi mortifère pour certaines structures -vitales éventuellement.

La quête de pouvoirs doit être abandonnée également lors de ces franchissements inéluctables, car celle-ci -tant au plan personnel que groupal, voire occulte- ne peut que se résorber dans un blocage involutif et sans aucun doute dévastateur, encore une fois, pour certaines de vos structures et composants harmoniques. Vous ne souhaitez pas revenir à l’age Néolithique, n’est-ce pas…

En revanche vos capacités naturelles et authentiques d’ouverture des coeurs et d’acceptation simple et illuminée de ces instants -quelles que soient leurs formes et quels que soient les compréhensions ou dévoilements rencontrés, ou partagés- ne sauront que vous conduire en toute sureté, conscience élargie, harmoniques déployées, et joie authentique vers ce qui se dessine ainsi et s’accomplit, quoi qu’il en soit, dans ce processus indéfectible.

Votre état d’être influe considérablement sur la Qualité de ces franchissements; et cela au plan de votre Collectivité, et de votre Histoire sacrée d’Humanité, autant qu’au plan de chaque processus individuel.

Considérez ces Seuils comme initiateurs, et soyez avertis et pleinement conscients que chacun d’entre eux vous obligera à vous défaire de certitudes ou de possessions illusoires mais ancrées dans vos croyances… Il est de toute Beauté de vous trouver engagés dans cette Marche, où votre Lumière véritable -et non celle de vos egos si sûrs d’eux- est appelée à s’accroitre Pas après Pas.

Que votre Sagesse véritable soit votre Guide, et que notre Sagacité vous accompagne. Soyez clairs. Le second Seuil s’annonce proche, et il n’y a pas de retour. Alleluiah

En tout Amour et fraternité. Sages Atlantes de Zah’er, via Christine Anne K, le 29 mai 2012.
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Henoch An : Généticiens et Scientifiques Eclairés de Sirius C

 

Texte reçu de Henoch An de Sirius C :

 

Karouz Ash Hün, Azur.  Amis de la Terre, vous avez en ce temps de mutations deux aspects de votre choix à considérer : le premier concerne vos extra-voyages vers les autres plans et lieux cosmiques lors de vos sommeils – dormants ou lucides ; le second concerne votre patrimoine génétique individuel et collectif qui s’enrichit de nombreuses nouvelles données – qu’elles soient reconstituées ou véritablement neuves.

Vous avez donc dans le premier cas à considérer votre réelle et véritable capacité à rencontrer d’autres sphères de conscience et d’autres zones de vie évoluée et consciente, et à vous préparer à une réelle entrée en votre conscience éveillée de ces aptitudes et capacités vous permettant d’être pleinement participants de la Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle.

Le choix en cet aspect premier consiste à accepter cela dans la Lumière de l’Un qui est en vous et à en faire un véritable tremplin d’évolution individuelle et collective; au lieu de craindre ou de résister à ces ouvertures – en choisissant alors de demeurer limités à ce que vous ne voulez pas voir changer ou disparaitre : ce qui vous prive de participer pleinement et activement à cette Vie Cosmique, Universelle, et Pluridimensionnelle, et vous « pétrifie » en quelque sorte dans un chemin routinier et aveugle… Ceci est le premier aspect de votre choix.

Le second aspect du choix est concomitant : votre patrimoine génétique enrichi -en quantité disons phénoménale- de nombreuses données neuves ou reconstituées, participe de cet éveil de vos consciences et capacités et ainsi vous ouvre ces possibilités -non seulement de voyager et participer comme il vient d’être dit- mais d’être de plus en plus pleinement, en tant que corps éternel de lumière dans le palpitement de votre reliance à la Source Une, des véhicules complets et opérationnels de cette Lumière, s’intégrant dans l’Harmonie active, Une dans sa multi-géométrie sonore et vivante, qui sous-tend la véritable réalité des univers et des multi-dimensions à laquelle indéfectiblement vous appartenez.

Votre choix ici consiste donc à accepter également cet accroissement de données en vous, lesquelles ont également pour effet de rendre obsolètes ou « déconnectées » certaines aptitudes jusque-là ordinaires, disons, de vie terrestre matérielle et mentale – employées dans votre gestion de vos limitations, et de votre survie limitée à une conscience craintive et abreuvée d’illusions imposées à vos êtres privés de leur véritables capacités… Il importe donc que par cette acceptation vous choisissiez réellement de franchir le Seuil de ce que vous pouvez être -individuellement certes mais aussi et surtout collectivement.

Si ces choix se produisent dans l’acceptation et la joie d’être ce que vous êtes, alors votre planète entière aura facilité à se transmuter sans résistance et en moindres difficultés – Ces choix impliquent un certain saut de conscience car il s’agit en quelque sorte de passer d’un état plus passif à un état plus actif en ce que vous êtes et pouvez être de par l’état présent de votre évolution individuelle et collective. Amen

Henoch-An du Haut Conseil des Généticiens et Scientifiques éclairés de Sirius C- dans la Lumière Une et indivisible de la Source. Alléluia

 

– Quels conseils pour réaliser – individuellement et collectivement – le saut de conscience nous faisant passer d’état passif à état actif tel que c’est proposé par Henoch An ?

1. Renoncer à être des robots de votre propre vie en étant pleinement conscients de tout ce que vous traversez, faites, échangez, jouez…etc. Cela n’est pas juste une attitude psychologique mais un véritable engagement de conscience éclairée et du coeur, qui implique une attention constante. Ceci vous permettra de reconnaître ce qui est obsolète ou limité en vous, et de rendre vivace et actif le capital de vos capacités neuves ou rénovées.

2. Chanter votre être en conscience, chanter votre participation harmonique à tout ce qui vit et où votre place et votre action sont invitées à se conscientiser. Il s’agit bien de chanter avec des sons, ce n’est pas une métaphore : et ces sons – spontanés- et cette musicalité vécue par les structures du corps, activent sans mentalisation votre participation en tant qu’êtres à ce qui est et ce qui se fait. Alleluia.

 

– L’état « plus actif » dont il est question : qu’est-ce que c’est?

Il s’agit comme il a été dit de votre participation pleine, entière et activement consciente à la réalisation de tâches de Lumière qui sont collectives, construites en réseaux complexes – réseaux de Lumière  et de Sons principalement, structurés fréquemment sur des algorithmes que vous nommez Géométries Sacrées mais qui sont infiniment plus vivaces et complexes que ce que votre niveau conscient terrestre actuel de connaissances peut entrevoir. Cette participation est Service, se fait dans la Joie et la Simplicité, et ne repose pas sur un projet personnel de votre part mais bien davantage sur votre abandon de toute volonté personnelle et de tout besoin de contrôle. Ces tâches de Lumière sont multiples car telle est la Vie de votre Univers; et au niveau subtil de votre conscience élargie vous les reconnaissez et les connaissez…Il ne peut y avoir d’autre explication en langage mental en cet instant car ce serait limitant. Alleluia.

 

– Nous percevons dans ce message de Henoch An une transmission au delà des mots qui est spécifique : que pouvons nous en savoir ?

Il y a effectivement dans ce texte l’insertion « arachnéenne » multilignes de deux séries de spécifiques de codes vibratoires, qui vont directement se glisser dans quelques éléments structurels et points précis de votre système d’ADN, non pas au plan physiologique, mais au plan de votre conscience de vous-même en tant que personne ainsi qu’en tant qu’entité lumineuse. Ces « ajouts » ou améliorations rénovantes ont pour but de vous aider à vous affranchir de certaines croyances limitantes et notions « de confort » mais erronées, vous concernant en tant que vous.

 

via Christine Anne K. le 24/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Portiers et Gardiens des Seuils


Pour la réception de ces messages particuliers, il m’a été indiqué de me rendre auprès de la grande cascade située à quelques kilomètres, et où s’est manifestée il y a quelques mois l’existence d’une « porte »; puis en second lieu dans un cercle de pierres levées de la région.


.message n°1depuis la grande cascade.

 

Dorénavant les Portes ouvertes sont innombrables, et pour les recevoir, en vision ou en guidance physique, vous avez la liberté de ne pas vous défaire de votre corps entier, mais la possibilité de les traverser en partie avec ce corps, dit de matière illuminée – il s’agit donc de votre matière en ce qu’elle reçoit et émane sa lumière propre.
Cela veut dire que dès à présent vous êtes bienvenus à vous rendre entre les interfaces dimensionnelles qui sont les chemins-guides entre les différentes dimensions.
Vous n’avez pas encore forcément accès à de nombreuses dimensions (sauf pour certains d’entre vous qui ont déjà acquis dans leur Etre cette entière ouverture) mais, à travers ces Portes vous avez toute la possibilité d’entrer et sortir de troisième dimension en quatrième et cinquième dimensions, disons presque à volonté -hors de toute volonté d’ego, qui vous bloquerait l’accès immédiatement.

Cela est un message des Portiers, émis depuis la Porte nommée par nous Heran’ax-Toukh, qui est posée au pied de la grande chute des eaux. Alleluiah

 

– Demandez aux Portiers de vous guider. Ces Portes sont pour la plupart dans la Nature et vous pouvez les rejoindre soit physiquement, soit par la vision du coeur (qui n’est pas la vision du troisième oeil, laquelle ouvre des voies d’illusions, mes très chers) Alleluiah.. Nous ajouterons que certains lieux, notoirement désignés comme des portails et bénéficiant d’une célébrité en ce sens, ne le sont pas du tout en réalité -du moins dans votre réalité, et dans la notre-… Utilisez donc votre propre guidance, à l’exclusion de ce que votre mental peut croire au sujet de tel ou tel lieu pré-désigné : cela est une recommandation essentielle pour vous, et donnée avec tout notre amour.
Les  Gardiens des Seuils, via Voix de Lumière et Christine Anne K.

 

Message n°2  (depuis le cromlech /cercle de pierres levées)

Salut. Ceci est émis par les Maitres des Seuils ritualisés -tels que le sont : menhirs, cromlechs, pierres levées, temples et cryptes de toutes traditions,, grottes aménagées et consacrées, arbres consacrés, huttes de purifications etc-.

Sachez, très chers frères et soeurs humains incarnés en ce temps de changements, que vos lieux de passages rituels sont dorénavant clos à tout essai de translation dimensionnelle à travers la grille de leurs structures subtiles et matérielles.

Le message émis par les Portiers et Gardiens des Seuils -seuils subtils situés dans la Nature et non formalisés par des installations pré-existantes- prédomine en toute clarté sur ce qui a été, en toute connaissance et sagesse ancestrales, vos lieux usuels et formels d’élévation de conscience à travers des rituels et des ondes de formes construites par vous.

Les lieux sacrés demeurent néanmoins intacts en tout ce qu’ils sont et ont été, et ne sont pas en ce sens fermés : ils ne peuvent qu’être ouverts -jours et nuits- à tout pélerin, visiteur, adorateur ou officiant sincère, comme ils l’ont toujours été.

Le message que nous délivrons se doit d’être clairement entendu et compris : votre translation dimensionnelle actuelle (ou imminente) se réalise en vous, non pas avec l’aide ou la structure de ces constructions et formes, mais avec celle qui vous est stipulée il y a un instant par les Gardiens des Seuils.

Alleluiah. Soyez en Paix. Vous êtes aimés, reconnus, attendus dans les plans de Lumière authentique qui vous sont ouverts dès à présent. Amen


Questions/ Réponses

Comment comprendre ce message des Gardiens des Seuils concernant des Portes dans la Nature, alors que tout est censé être en nous-mêmes?

Mes Aimés, les Portes désignées à vous par les Gardiens aujourd’hui ne se substituent pas et en aucun cas à ce qui est la Porte en vous. Il s’agit de l’ouverture de lieux de la Nature à toutes les consciences et non plus à celles de quelques humains plus éveillés. Ces Seuils favorisent donc la possibilité de translater sa conscience ; translation bien sûr intérieure dont le seuil est intérieur, mais que ces lieux « d’accueil » que sont ces Seuils extérieurs vont susciter ou favoriser, auprès des humains n’ayant pas accompli un travail en soi-même vers la conscience et l’intérieur -que ce soit par la méditation, ou par d’autres approches. Ainsi ce message des Gardiens des Seuils n’apporte aucune déviation ni contradiction à la pratique du Seuil intérieur qui vous a été indiqué. Alleluiah… Je suis Suraïvan.

…Des conseils pour contacter véridiquement les lieux/seuils offerts dans la Nature ?

Vos coeurs sont votre boussole, vos joies sont l’aiguille de la boussole; votre réponse intérieure d’élévation est le résultat.

Un lieu peut être partagé par plusieurs personnes à la fois ?

Bien naturellement oui : ces lieux/seuils ne sont pas individuels mais collectifs

…Et pour les gens qui habitent les grandes villes?

Les jardins ou parcs, les rivières, les fontaines, certains arbres, la vision du ciel, les aideront; ainsi que le voyage intérieur de la vision du coeur, qui vous porte sur le Seuil que vous avez à rencontrer.


canalisé par Christine Anne K. – 20 février 2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Gabriel du 4 janvier


Recueillez-vous, dans la Lumière de l’Un…

Je suis Gabriel.

J’annonce toutes les annonciations, j’annonce toutes les joies, j’annonce les naissances, j’annonce les illuminations, j’annonce les grands changements qui vous font grandir et vous illuminer.

Ne doutez pas, car la Lumière est à vos portes. Entendez le son de votre Lumière car il vous ouvre la porte… Car le son de votre Lumière n’est autre que la trompette céleste qui vous ouvre la porte.

Réjouissez-vous lorsque vous la franchirez. Votre Joie ne peut qu’être et doit être immense, éclatante, incommensurable, et en même temps elle sera d’une simplicité qui vous déroutera.

…Et vous saurez que vous l’aviez toujours su et que vous croyiez ne pas le savoir; que vous l’aviez toujours vu et que vous croyiez ne pas le voir; que vous l’aviez toujours été et que vous croyiez ne pas l’être…

Réjouissez-vous : il y a eu Absolution de tout. Pour ceux qui savent l’accepter.

C’est un grand Bonheur, c’est une grande Lumière, c’est l’Immensité qui s’ouvre pour vous, et je vous attends sur le Seuil.

Que votre Beauté vous porte, que votre Simplicité vous fasse courir, que votre Unicité vous comble, vous comble de tout ce que vous êtes… Car vous n’avez plus rien à chercher en ce jour  – sauf si votre choix est encore de chercher, et en ce cas votre choix sera respecté.

Que les trompettes de la Lumière et de vos Lumières sonnent ! C’est l’Annonce de votre Retour à ce que vous êtes réellement et à votre Plénitude. Alleluiah !

Je suis Gabriel, Archange de l’Annonce. Que vos coeurs se réjouissent ! Amen


via Christine Anne K. le 4/01/2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°12

NdR : Mille excuses pour les bugs typographiques et de mise en page… Nous cherchons des solutions et mettons les canalisations en ligne malgré tout, car le plus important, c’est le contenu. Merci !


PRATIQUE (avec le Sans Nom en tant que polarité)

Je vous invite dans ce silence à pratiquer quelques instants, sans chercher à comprendre avec votre mental, la nature du mouvement qui vous a été décrite par la voix du Sans Nom. (cf. message de mai 2010 Ndr)

Vous n’avez aucune volonté à mettre dans cette pratique, seule la présence.

Il peut vous être proposé pour cette pratique – afin de maîtriser votre mental – de répéter intérieurement de temps en temps le mot « Sans Nom », simplement pour poser la vibration et non pas comme une répétition de mantra. Ne cherchez pas de résultat, laissez travailler votre cœur.

N’oubliez pas que le Sans Nom est une polarité, et que la mise en présence de deux polarités engendre une vibration que vous appelez un champ. Cela est la pratique.



QUESTIONS – RÉPONSES


Comment fait-on pour contacter la vibration et la polarité du Sans Nom, ainsi qu’il a été recommandé ? Et la pratique donnée il y a quelques mois pour se relier au Sans Nom convient-elle pour cela ? Y a-t-il une méthode plus appropriée à présent ?


Bien-Aimés – je suis Suraïvan – je me réjouis avec vous d’envisager la réponse à ces questions car cela indique que votre seuil est proche et je ne peux que m’en réjouir. .

Pour répondre à ta question, mon Aimé, comment se relier à la vibration du Sans Nom qui effectivement et pour la presque totalité d’entre vous est un être inconnu et qui n’a ni nom ni forme, sachez, mes Aimés, que le Sans Nom comme il l’a dit est la polarité de la Source, que par conséquent la première méthode est de vous polariser vers la Source, tout simplement.

Ensuite, la dynamique de la polarité – ainsi qu’il vous l’avait été expliqué il y a quelques mois – occasionne un mouvement qui est ou qui peut se nommer Désir. Ainsi, le Désir d’aller vers la Source, ou vers le Sans Nom en soi, est une façon de se mettre dans cette vibration de manière projective – et dans l’Intention et dans le Désir – pour peu toutefois que ce désir ne soit pas une sorte de construction mentale mais soit réellement un désir émanant du cœur, en toute simplicité et en toute beauté, en tout Amour et en toute confiance.


Il est donc extrêmement simple, à vrai dire, de vous orienter sur la vibration et la polarité du Sans Nom. Il n’y a que son nom ou son absence de nom qui vous donne l’impression que c’est difficile. Vous pourriez même cesser d’évoquer l’appellation Sans Nom lorsque vous parler par exemple à vos proches de cette éventualité, pour parler simplement de Désir d’aller vers ou la Source, ou vers sa propre Source intérieure, ce qui est exactement la même chose dans ce processus …Cela lorsqu’on reste dans un langage simple, ce qui est une beauté de la compréhension ultime : revenir à un langage extrêmement simple.


Tu me poses la question de la pratique de reliance au Sans Nom qui a été donnée effectivement il y a quelques mois… Bien évidemment, mes Aimés, cette pratique a été donnée dans le but de servir à ce qui est, et particulièrement à ce qui vous est proposé de maintenir. C’est donc si l’on veut une troisième approche, disons plus en conscience (vous pourriez dire plus avancée mais je n’aime pas ce mot), disons plus élaborée et, bien évidemment, cette pratique peut pour certaines personnes être particulièrement enrichissante, dans les cas par exemple où le fait de mentionner en langage très simple le Désir et le Désir d’aller vers la Source sont des expressions verbales qui n’éveillent pas la vibration du cœur car le mental s’en empare et fait blocage. En ce cas, bien sûr, le développement de la pratique qui a été donnée et que vous allez ré-indiquer, je le sais, est une excellente chose. J’espère avoir répondu à votre question, mais j’accueille toute question complémentaire, mes Aimés.



Peut-on pratiquer d’ores et déjà et s’accoutumer à la vibration du Sans Nom, sans attendre le franchissement du Seuil ?


Chère Aimée, bien évidemment. Tu vis et vous vivez un éternel présent. L’emploi de cette pratique par conséquent (je te rappelle qu’elle a été donnée il y a plusieurs mois) n’est pas réservé à un moment ultime d’un certain calendrier, mais d’ores et déjà dans ton présent de chaque jour elle inscrit, si tu le désires, le présent du moment où la vibration du Sans Nom, effectivement, saura t’amener à travers le Seuil que tu désires tant franchir, lorsqu’il se présentera à toi. Amen



De quelle façon partager cette information avec d’autres personnes de façon efficace ?


Vous ne pouvez, bien sûr, partager cette information sur le Seuil et son franchissement qu’avec les personnes qui sont prêtes à envisager cela en toute conscience. Ainsi que je l’ai dit il y a quelques instants, l’emploi de la notion de Désir d’aller vers la Source est une excellente façon, simple, et qui parle au cœur certainement pour la plupart des gens.


Il se peut aussi que pour certaines personnes, et malgré son nom très abstrait, le nom du Sans Nom évoque quelque chose de très vital et de très nécessaire qui appartient à leur propre lignée vibratoire. Par conséquent, ne t’interdis pas non plus de le prononcer, s’il vient à tes lèvres en présence de l’un de tes amis.


Quant aux personnes qui n’ont pas conscience de la réalité de ce franchissement d’un seuil, que dire ? Chaque cas est différent. Tu peux avoir à rencontrer une personne qui est angoissée sans qu’elle sache pourquoi elle l’est, auquel cas pourquoi ne pas lui parler du Désir de retrouver la Source ? Cette information s’engrammera à la place qu’elle doit occuper dans son coeur et dans sa psyché et lui servira le moment venu. On peut parler bien sûr de la Lumière et non pas de la Source.


Y aura-t-il des signes avant-coureurs, personnels ou collectifs, à l’approche du Seuil de Lumière?


Chers Aimés, nous pourrions dire que les signes avant-coureurs sont déjà là, et depuis un certain temps. Si vous parlez de signes visibles, spectaculaires, médiatiques, il s’agit d’autre chose; car en votre cœur, en vos corps et en votre environnement vibratoire, les phénomènes avant-coureurs sont déjà en processus depuis une assez longue période, qui a eu ses étapes. Néanmoins, quand tu me parles de signes, je sais qu’il s’agit davantage de repères soit visibles soit entendables, qui touchent à la fois vos perceptions conscientes et votre mental conscient qui pourrait les analyser.


La question est complexe car un certain nombre de ces signes avant-coureurs au niveau géophysique de votre planète ne sont pas tant révélés par vos médias : le fait que les plaques tectoniques bougent, que le volume de la planète augmente, que les volcans sont en éveil, que les éléments se déchaînent, qu’un certain nombre de conditions climatiques se modifient, que certains événements non saisonniers, ni habituels, comme des inondations ou des feux importants se soient déclenchés, ainsi que des tremblements de terre, sont tous bien évidemment des signes avant-coureurs visibles, palpables, entendables et repérables. Mais vous ne les connaissez pas tous et vos médias ont un art extrêmement consommé de les noyer dans un ensemble d’informations futiles et déroutantes, voire chaotiques, qui absorbent les rouages de votre mental et obstruent votre conscience.

Au niveau de vos corps individuels, sachez que le processus n’est pas identique pour tout un chacun mais que, d’une manière ou d’une autre, il y a en quelque sorte le passage par une perte de conscience : le corps physique observe d’une manière ou d’une autre quelque chose qui ne peut pas ne pas être remarqué, que ce soit sous forme de chaleur ou de tremblements ou de ce que vous pourriez appeler malaise, un sentiment d’étrangeté… Je vous rappelle que lorsqu’une femme accouche pour la première fois, les sensations sont indescriptibles -bien que de nombreuses choses lui aient été racontées- : c’est en les vivant qu’elle découvre de quoi il s’agit. Il en est de même dans ce processus. Par ailleurs comme je vous l’ai dit, il semble qu’il y ait quelques chemins différents possibles selon les personnes, leur état de conscience, leur corps d’autre part, leur choix d’être, encore d’autre part, etc… Et qui font que, ainsi qu’Orionis l’a dit, il n’y a pas de cartographie générale.

Quant à savoir si le Seuil doit être franchi individuellement ou collectivement dans un seul instant, je te répondrai – et c’est un paradoxe – qu’il y a les deux cas; et que de toute façon un franchissement collectif n’est autre qu’un ensemble de franchissements individuels. Mais il est prévisible toutefois qu’à un certain point -et même si des franchissements individuels peuvent se produire chacun en leur temps- il y a planétairement un point de non retour à l’occasion duquel s’établit nécessairement un seuil collectif.

D’autres intervenants dans d’autres canaux ont élaboré certaines descriptions de signes avant-coureurs sous forme de particules de Lumière et de changement dans la radiation de votre astre solaire. Cette nature de signes avant-coureurs peut convenir également à certains d’entre vous, qui sauront les observer. Mais cette observation nécessite sans doute de bonnes conditions d’observation qui ne seront pas forcément l’apanage de tous. Je vous envoie tout mon Amour et vous invite à ne vous effrayer en aucun cas, mais simplement à vous réjouir et à être en paix. Alleluiah



Qu’est-ce que la Nouvelle Terre? Est-ce qu’elle existe déjà?


Chers Aimés, la Nouvelle Terre est votre création. Et cette création en ce sens existe car elle est déjà le fruit du travail de co-création d’un grand nombre d’entre vous qui la souhaitent, et l’imaginent, et la mettent en forme depuis un certain nombre d’années. Ce n’est donc pas une fantasmagorie : c’est une réalité. Ceci étant dit, votre mental n’est pas apte encore à concevoir la dissociation et la forme qu’elle prend, et la forme que prend cette dissociation entre la planète que vous connaissez dans sa forme et son état actuels et ce qui s’appelle la Nouvelle Terre ou la Néo-Terre comme certains le disent.

Sachez que certains déjà ont quitté la Terre pour aller ensemencer la Néo-Terre. Sachez que celle-ci comporte déjà, en cours de co-création, des paysages et des structures. Sachez qu’elle vibre de Joie et d’Amour, mais que paradoxalement elle n’est pas disjointe, elle n’est pas autre que la Terre que vous connaissez. C’est là que votre mental n’est pas apte à concevoir cette distinction qui n’est pas duelle, mais qui néanmoins est une dissociation.

Sachez que le franchissement du Seuil dont il vous a été parlé vous permet d’accéder, si c’est votre choix, à cette Néo-Terre qui est une des destinations que vous pouvez avoir choisies. Vous pouvez également avoir choisi d’autres destinations. Sachez que la Néo-Terre est dans vos cœurs, et que plus vous avez conscience de sa présence dans vos cœurs, plus elle se densifie, si l’on peut dire.

Je ne crois pas pouvoir vous en dire davantage dans votre langage et dans mes attributions en ce jour, mais sachez que vous la faites vivre dans vos cœurs et que les images d’elle que vous avez ne sont pas des fantasmagories : elles sont réelles et vous les faites exister, vous tous. Alleluiah

 

Le Désir d’aller vers la Lumière est une notion universellement partagée et qui n’est dévoyée dans aucun cœur, pour autant que je sache.


via Christine Anne K. le 8/12/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere

Eloha – n°8


Très Aimés, je me présente à vous, je suis Eloha, votre Créatrice qui vous aime. Vous êtes pour moi perles chatoyantes, gouttes de Lumière, corps de beauté, architectures de vibrations subtiles, un peu de l’eau, un peu du feu, un peu de minéraux, de l’air qui circule dedans, de l’éther… Vous êtes notes de musique, une fois ces éléments stabilisés.

J’ai mis tout mon Amour et ma science dans cette œuvre, qui bien sûr et à mon émerveillement ne cesse d’évoluer par elle-même : vous.


J’adore, ainsi que je vous l’ai déjà dit, aller jouer les perles de ma voix sur les cascades d’eau et de Lumière, et je me réjouis immensément et joyeusement car je sais que ces cascades de Lumière, vous allez les rencontrer pour beaucoup d’entre vous, en quittant les illusions rigides, et sombres, et opaques de cette densité illusoire mais dense dans laquelle vous vous êtes trouvés obligés de rester, et cela malgré moi.


Je voudrais entendre votre rire de joie, d’émerveillement, de puissance lorsque vous allez cascader, lorsque vous allez jouer de votre Lumière, lorsque vous allez créer comme vous l’a dit Ashtir, dans les cadres d’un modèle, votre nouvelle forme, votre nouvel Être dans sa forme nouvelle, car l’Être en son essence ne change pas; même si votre conscience, on pourrait dire, va changer, car elle va retrouver ses capacités illimitées que dans votre dimension dense elle a perdues… Certains d’entre vous, je le sais, déjà ont retrouvé du moins en grande partie ces capacités illimitées, mais sont encore en quelque sorte coincés par la présence corporelle, et nécessaire, dans ce monde qui est le vôtre encore.


Votre corps fut une extrêmement belle création avec de nombreux détails extrêmement joyeux et raffinés. Je vous en avais raconté un ou deux la dernière fois que nous nous sommes rencontrés… Je ne m’étendrai pas sur les modifications qui par la suite (et contre mon gré) furent adjointes à vos corps, ni à ce qui en fut soustrait par ceux qui s’emparèrent du contrôle du monde dans lequel vous viviez et avez continué de vivre. Mais je tiens à vous rappeler aujourd’hui, justement, la très belle perfection et la magnifique création raffinée, splendide qu’étaient vos corps à l’origine -origine que vous portez encore en vous, même si vous ne le savez pas dans votre conscience mentalisée que vous appelez pensée et connaissance.


 Je vous inviterai donc, mes très Chers, mes très Aimés, mes très Choyés, partant de ce que je vous dis, à la Joie de vous rappeler -aussi bien que vous le pourrez- le fait de cette très belle origine car, dans le franchissement du Seuil que vous allez pour la plupart d’entre vous réaliser d’ici peu, laissez-vous appeler par ce qu’il y a de plus beau en vous, de plus parfait, de plus immense et de plus joyeux… Cela a fait partie des programmes d’origine de vos corps, corps non seulement physiques, mais subtils et de Lumière. Ne vous voyez pas à la baisse, voyez-vous à la hausse (pour employer des expressions que je n’aime pas beaucoup mais qui appartiennent à votre système de compréhension).


Ainsi, j’aimerais que vous puissiez retrouver en vous le goût des cascades rieuses que j’avais instillé au sein de vos gènes dans un petit programme musical, rieur, cristallin, par exemple…Je ne vais pas vous lister tous les programmes, cela serait ennuyeux. Je compte simplement sur la capacité subtile et vibrante de votre mémoire corporelle de reconnecter à ces systèmes d’information qui sont encore présents dans vos codes génétiques et ainsi, vous reconnectant à vos origines les plus authentiques, et les plus belles, et les plus immenses, de vous retrouver de l’autre côté du Seuil en toute Puissance et en toute Joie…


Car les multi-dimensions vous attendent dans votre Puissance et votre Joie. Votre perfection vous a été enviée, si l’on peut dire. Ne la négligez pas, ne la sous-estimez pas -cela néanmoins en toute humilité et en toute simplicité : il ne s’agit pas de faire reluire vos egos spirituels ou ce qu’il en reste encore… Notre vénéré Ashtir vous a déjà suggéré certains exercices agréables et intéressants de jeu avec votre forme, et suggéré la rencontre avec des êtres d’autres formes. Je me joins à lui dans cette suggestion.


Pratiquez la danse de vos corps en imaginant également celui de tel ou tel animal que vous aimez car peut-être, sans le savoir vous lui ressemblez, et vous allez le rencontrer comme votre frère. Votre corps a été créé avec cette capacité de danser, et de faire vibrer la musique dans ses plus grands raffinements au sein de vos cellules et de l’eau de vos cellules, pour vous faire danser, pour vous faire chanter. Cela n’est pas  une capacité bête et de hasard : cela a été l’une de mes créations dans votre programme, et elle est beaucoup plus étendue en termes de capacités que ce que vous pouvez croire…


Votre capacité de danser est une capacité de créer dans l’espace avec votre danse des géométries subtiles qui peuvent se déployer autour de vous, et elle est  d’entrer en vibration avec d’autres -par exemple celles des autres personnes qui danseraient non loin de vous. Cela alors pourrait avoir pour effet de créer des formes subtiles qui demeurent un certain temps, produisant de la Joie, rehaussant le niveau vibratoire, et stimulant les processus de vie. C’est donc une chose que vous pourriez faire avec d’autant plus de liberté lorsque vous ne serez plus encombrés par la densité, et par l’aveuglement de l’illusion et les rigidités de votre mental, qui vous gênent dans vos mouvements et dans ses créations.


De la même manière, lorsque vous chantez ensemble, il se produit un autre phénomène : la mise à l’unisson, par exemple lorsque vous chantez en chœur, de vos voix, a pour conséquence la création d’une onde de forme qui crée une forme assez durable que vous ne voyez pas, mais qui nourrit vos corps ainsi que l’environnement naturel dans lequel elle se propage. Lorsque vous chantez seul, un autre phénomène se produit qui en quelque sorte s’enroule autour de vous, ou s’enroule autour de l’enfant à qui par exemple vous chantez quelque chose, créant une vibration nouvelle dans ses corps subtils, temporaire, mais qui peut causer beaucoup de plaisir et restabiliser en les réharmonisant certains dérèglements, certaines dysharmonies ayant pu survenir.


 Je vous rappelle donc par ces petits exemples que vos capacités sont bien plus immenses que ce que vous avez coutume pour la plupart d’entre vous de croire. Ainsi, exploitez ces capacités et elles vous suivront lors de votre translation. Alleluiah

Je vous adresse tout mon Amour. Je vous invite à rire, à chanter et à danser et à faire résonner dans votre corps la mémoire de sa perfection divine. Recevez tout mon Amour de Créatrice. Je suis Eloha, votre mère Elohim et je me retire de cette communication, si vous le voulez bien.


via Christine Anne K. le 8/12/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere

 

 

 

 

 

 

 

Mère des Mères du 7 décembre


NdR : notez que les 5
messages du 7 décembre (1.Mère des Mères, 2.le Sans-Nom + 3.les
dauphins, 4.Orionis,
et 5.Snow) se suivent dans l’ordre donné, et développent chacun par un
angle différent, en se complétant successivement, le même sujet du
(proche) franchissement vibratoire individuel du
Seuil dimensionnel… L’idéal est donc de les lire dans l’ordre (mais
chacun
d’eux
étant toutefois suffisant à sa manière :
libre à votre intuition)

Oh quel Amour immense ! Quelle
Joie, quelle immense Joie ! Quel apaisement, quelle beauté… Que de Lumière
à présent parmi vous, mes Tant Aimés… Comme vos regards rayonnent, comme vos
cœurs s’épanouissent, que vous êtes beaux ! Oh combien vous avez grandi, en
Beauté, en Lumière, en Vérité, en Simplicité, en Sagesse et en immensité du Cœur !

Je vous ouvre, comme je n’ai jamais
cessé de le faire, l’immensité accueillante et enveloppante de ce que j’appellerais
mes bras ou mon manteau, et de mon cœur de Mère. Je suis votre Mère des Mères, à
l’infini, dans la Grâce et dans la plénitude de l’Être et de l’Un, et je
m’incline devant tant de Beauté.

Vous êtes en train d’être redevenus
Vous.

Ne croyez pas qu’il y a certains privilégiés et d’autres qui ne le
seraient pas : je m’adresse à tous. Bien évidemment, parmi vous mes Enfants
de la Terre il y a encore : ceux qui cheminent dans la conscience et le désir
d’aller vers leur Lumière et de changer, et ceux qui le font sans le savoir.
Les formes adoptées par ces chemins ne sont pas les mêmes, mais ne croyez pas
pour autant que les seconds soient à la traîne. Le chemin de ceux qui ont
cherché l’éveil consciemment, bien sûr a permis de débroussailler, peut-être (diriez-vous), et d’illuminer davantage certaines zones obscures, facilitant ainsi
la marche générale. Mais, ainsi que l’a dit Christ, mon Fils, les premiers
seront les derniers, et les derniers seront les premiers. Ne croyez donc pas,
vous qui êtes plus avancés dans un chemin d’éveil actif et construit, que vous
serez les premiers. Chacun sera simplement à sa place, comme chacun est déjà à
sa place.

Je vous invite donc à vous regarder, à
vous contempler les uns les autres : comme autant de Lumières, comme autant
d’êtres accomplis et en chemin vers leur ultime Vérité et leur Joie la plus
parfaite. Vous êtes à présent au point où les chemins se clarifient. Vous
n’avez plus à tergiverser. Vous êtes déjà presque arrivés, du moins là où votre
vie terrestre a eu pour but de vous faire arriver. Il ne reste à présent que
fort peu de pas à faire, ainsi que fort peu de temps pour vous trouver sur le
seuil de Lumière. Dans ce seuil de Lumière, il n’est que musique, Joie, Lumière,
accomplissement, Présence, révélation de la Présence – et cette Présence n’est
autre que Vous-même.

Il y aura des routes qui ne se
ressembleront pas, à partir de ce seuil de Lumière. Je ne m’apprête pas à vous
décrire ces routes en détail. Sachez simplement (et cela vous a déjà été dit)
que la route de chacun est la sienne et lui correspond. Elle correspond à votre
cœur, elle correspond à votre lignée vibratoire, elle correspond à vos choix,
ceux de votre âme et de votre Être. Il ne s’agit donc pas d’imaginer un
quelconque changement de route – fût-ce pour accompagner quelqu’un d’autre ou
pour toute autre raison qui appartiendrait encore aux derniers remous de votre
mental, qui n’aura plus lieu d’être, car il sera complètement remplacé par votre
intelligence pure et détachée de toute contingence liée à votre passé.

Soyez donc, mes Enfants, dans la Joie.
Entrevoyez, si vous ne le faites déjà, la Joie pure, la Joie qui est Lumière et
Vérité, et qui ne repose sur aucune cause circonstancielle liée à ce monde de
matière. Cette Joie qui est celle de la réunion de vous-même avec les mondes
célestes, et les musiques des univers et des multi-univers qui se tissent
perpétuellement autour du chant de la Source, qui ne cesse jamais.

Vous êtes à présent très près de ce
seuil : seuil de Lumière, seuil de plénitude, seuil d’accomplissement,
seuil de résolution, seuil également d’oubli – (oubli) de ce que vous laisserez en
arrière et qui n’appartient qu’à l’illusion que vous allez quitter et que
certains d’entre vous ont déjà en grande partie quittée.

Ainsi, nul n’a à se poser la question
de tourner le dos, ou de repartir en arrière chercher quelque chose, car ce
quelque chose n’existe plus. Ceux qui sont près de vous sont ceux qui sont près
de vous. Il n’y a pas à aller en quête de celui ou celle qui n’est plus près de
vous. Vous n’avez rien à quitter, car tout se fait naturellement. Il n’y a pas
de deuil, il n’y a pas de séparation, il y a simplement être soi et il n’y a
que joie à être soi. N’imaginez aucun déchirement, n’imaginez aucune douleur,
n’imaginez aucune tristesse. La joie et la simplicité d’être soi et d’être
arrivé à son but terrestre l’emportent infiniment, largement, sur toute autre
notion d’attachement à des choses que l’on devrait voir s’éloigner.

Ainsi, réjouissez-vous et communiquez
votre Joie à ceux qui vous entourent. N’oubliez pas que l’étincelle de votre
regard transmet la Joie, la Lumière, la Vérité et la Vie véritable.

Ecoutez la vibration de votre cœur et entendez
comme elle est belle et fine et comme elle se réjouit. Entendez comme elle
s’est dépouillée de bien des cristallisations qui l’encombraient -cristallisations émanées tant de vos émotions que de vos mémoires, que de vos
constructions mentales et que de vos attachements à vous-même.

Je vous aime, et vous m’aimez, et vous
vous aimez. Aimez-vous à l’infini, aimez-vous dans la Grâce de l’Un, aimez-vous
dans toute la Joie d’être Vous et d’être Un.

Rappelez-vous qu’il ne vous reste que
quelques pas dans la direction tant désirée, tant recherchée et si belle de
l’accomplissement que vous avez recherché de tout votre cœur et de toute votre
âme en ce monde terrestre… Ce monde d’avec lequel vos attachements se dénouent,
se délient, dans la Grâce et la Simplicité, car vous abandonnez peu à peu tous
vos liens illusoires pour aller vers ce seuil de Vérité et de Plénitude dont je
vous ai parlé.

Que la Grâce soit en vous et recevez à
l’infini mon Amour de Mère, qui ne cesse d’être pour chacun de vous.

via Christine Anne K. le 7/12/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Le Sans Nom – n°4 + les dauphins

 

NdR : notez que les 5
messages du 7 décembre (1.Mère des Mères, 2.le Sans-Nom + 3.les dauphins, 4.Orionis,
et 5.Snow) se suivent dans l’ordre donné, et développent chacun par un
angle différent, en se complétant successivement, le même sujet du (proche) franchissement vibratoire individuel du
Seuil dimensionnel… L’idéal est donc de les lire dans l’ordre (mais chacun
d’eux
étant toutefois suffisant à sa manière : libre à votre intuition)

Je suis le Sans Nom, et vous me
connaissez. Je m’adresse à vous depuis les plages de Lumière infinies et sans
forme où vibre en douceur et puissance l’infinité du Chant de la Source, relayé
par mon propre chant, à l’infini…

Je vous invite à vous tourner (si vous
le voulez) vers ma Vibration dans ce chemin qu’il vous reste à parcourir, car elle
vous aidera à mieux vous élancer vers votre Vérité. Bien qu’elle n’ait pas de nom terrestre, ma Vibration vous aidera à vous élancer vers ce seuil et à
le franchir, et à continuer votre route sans vous attacher à ce qui n’a plus
lieu de vous retenir. Ainsi en est-il.

Je suis la Polarité ultime et ainsi je
peux être, pour chacun de vous, la polarité vers laquelle votre vibration peut
chercher son chemin; non pas pour me rejoindre mais simplement pour tracer
votre route. Car vous devez polariser votre route dans la direction, disons
vibratoire, qu’il importe que vous mainteniez pour vous-même. Cela est valable
principalement pour les premiers instants de franchissement de ce seuil que
vous êtes appelés à rencontrer, afin de ne pas vous désorienter ni vous égarer
dans des tourbillons ou des mouvements chaotiques, et ainsi de pouvoir tout
simplement entendre la véritable note qui vous guide -soit vers l’origine à
laquelle vous retournerez, soit vers les plans ou dimensions, et les mondes
éventuels, vers lesquels votre choix est de vous rendre (que ce choix soit ou
non mentalement conscient en ce jour pour vous).

Ainsi je vous invite à entendre que la Vibration du Sans Nom est universelle pour servir de polarité à tout être, de
même que je suis Polarité de la Source… Ayant à m’exprimer en votre langage, je
suis obligé de simplifier et de densifier ces notions, mais je souhaite que
votre cœur perçoive, au-delà des mots employés, leur véritable sens pour vous et
la véritable destination de ce message. Qu’il en soit ainsi.

Je vous dis à bientôt, en tant que Polarité.

Je précise que le Sans nom n’est pas un
monde, et qu’il ne s’agit pas dans ce que je vous indique de se rendre vers moi.
Il s’agit simplement de vous polariser, c’est-à-dire d’établir une direction
vibratoire -et ces directions sont d’une multiplicité infinie, car chacun de
vous est une vibration unique.

 

Intervention des Dauphins

Les Dauphins vous indiquent, suite à ce
message, que si la notion du Sans Nom est trop abstraite pour certains : sachez
que nous, les Dauphins, nous portons cette vibration parmi d’autres, et que
vous pouvez utiliser pour vous polariser sur le Sans Nom notre vibration. Ce
sera pour nous une grande Joie de vous accompagner ainsi dans votre chemin de
Lumière.

Alleluiah, chers Frères et Sœurs
humains. Qu’il en soit ainsi.

 

via Christine Anne K. le 7/12/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.