Seh’elam Anna n°4


– écouter Seh’elam Anna n°4-


Que mes salutations vous parviennent Très Aimés humains de Terre, Très Affectionnée Humanité…ainsi que toutes les Créatures et Peuples dont cette planète accueille la Vie en ses multiples aspects. Vous me connaissez, je suis Seh’elam Anna. (Je n’énumèrerai plus mes titres pour m’adresser à vous, vous les connaissez…)

silence vibrant

Recevez en toute quiétude la configuration vibrante et multiformes que j’installe pour m’adresser à vous et vous faire connaitre ce que j’ai à vous faire connaitre en ce jour.

silence vibrant

Observez la bonne assise de votre corps physique ordinaire. Cela vous donne fermeté, confort et stabilité – non que je cherche à vous déstabiliser par la suite, mais cela est une bonne condition d’écoute et de réception.

Nous avons, lors de ma précédente intervention, disposé la possibilité d’une entrée facile dans une certaine couche vibratoire d’Unité, rappelez vous. Cela est acquis…Aussi je souhaite en ce jour vous amener à rencontrer la possibilité de circuler davantage, et dans des directions dont la notion dépasse ce que vous connaissez. Car vos systèmes de références, -avec ses orientations haut-bas avant-arrière droite- gauche, les points cardinaux etc- a certes toute sa valeur, mais ne comporte pas les quelques directions que nous allons explorer petit à petit – ou plus exactement que vous allez explorer et découvrir lorsque le moment sera venu, au cours de votre propre évolution de capacités.

C’est donc un premier pas aujourd’hui en ce sens que nous allons élaborer, vous avec moi et moi pour vous. Je vais donc commencer par vous donner la capacité d’un alignement (je dis bien alignement!). Cet alignement est autre que ce que vous avez coutume de pratiquer -du moins ce que vous avez coutume en général, et de façon répandue… Il consistera à vous aligner avec certaines Etoiles disons (pour être simple) – et non pas simplement avec la verticale et l’horizontale de votre corps et avec la verticalité d’expansion de votre respiration, comme vous avez le plus souvent coutume de réaliser vos alignements individuels….

silence

Je vous invitais à observer l’assise de votre corps, et c’est effectivement une base pour réaliser cet alignement en toute sérénité, confort et harmonie. Néanmoins, votre corps physique n’est pas le seul sollicité dans cet alignement. L’ensemble de vos différentes enveloppes énergétiques -et la configuration subtile qu’est la Forme de ce que vous appelez votre nouveau corps- sont sollicités de façon harmonique et rigoureuse dans cet alignement.

Le point d’ancrage que nous allons employer pour vous servir de repère sensoriel dans votre corps physique est situé un peu plus bas que la base de votre gorge. Vous pouvez faire une estimation qui serait : entre les deux vertèbres dorsales les plus hautes (je ne me rappelle pas dans quel ordre vous les numérotez, excusez moi)….Cela n’est qu’une estimation théorique car ce point vous appartient à chacun. C’est un point énergétique, et non pas un point déterminé dans l’architecture physiologique de votre corps physique….et il se trouve également -non pas tant à l’arrière avec vos vertèbres- que plus intérieur. C’est juste une petite convention de localisation que je vous fournis. Et donc lorsque vous avalez votre salive, quelque chose va se produire qui va vous servir de déclencheur pour mettre ce point en focalisation dans notre pratique d’alignement. Je précise que ce point nous sert d’ancrage, comme je l’ai dit, mais que de nombreux autres points de vos différents corps sont sollicités. C’est par souci de simplification extrême et d’efficacité que nous nous focalisons sur ce point là dans un premier temps -et d’une manière constante et globale dans cet exercice…

Je vous laisse quelques instants pour être bien en conscience avec ce point, sans effort. Vous devez ressentir quelque chose de plutôt agréable, en y focalisant votre conscience sensorielle : car en réalité ce point vous ouvre des espaces….-et c’est peut être cela qui peut vous le rendre agréable.

silence

Nous allons à présent nous occuper d’une autre partie de cet alignement, qui est ce qui n’est plus dans votre corps du tout : à savoir que le premier point auquel vous serez aligné est votre Soleil, en son Centre. Cependant je vous apporte une précision, c’est que ce Centre ne se trouve pas là ou vous avez coutume de concevoir que le Centre se trouve. Il est décalé d’une façon signifiante -qui d’ailleurs très précisément est de 17. 3 ou .4 degrés, selon les moments- par rapport au centre théorique.

Un autre point important dans cet alignement sera le Centre d’une Etoile -que peut être vous ne connaissez pas : je vous donne un identifiant, car c’est plus précis que l’emploi hasardeux d’un nom (que d’ailleurs je ne trouve pas dans mon répertoire) et qui appartiendrait à votre cartographie du ciel qui est bien limitée . Voici donc cet identifiant : -séquence sonore-

silence

…J’ai laissé ce silence pour que vous puissiez gouter la vibration précise qu’émane cette Etoile. Il s’agit bien évidemment d’un autre Soleil, bien lointain pour vous.

Nous avons également dans cet alignement un autre point, dont vous avez entendu parler à l’occasion du Cercle qui s’est réuni pour définir l’orbite d’un Astre : il s’agit précisémment de cet Astre. L’identifiant que je donne à cet Astre (qui a été identifié d’une autre façon dans la réunion Cercle qui s’est tenue) est donc de ma part ceci :  -séquence chantée-

silence

Cet alignement, sachez-le et apprenez-le, ne constitue pas à proprement parler une ligne droite tel que vous avez coutume de vous représenter un alignement (cette représentation linéaire a certes sa valeur mais elle est théorique). Il est nécessaire que je vous informe que l’alignement que nous pratiquons est de Forme courbe, cette courbe ayant une géométrie très rigoureusement définie, dont je ne vous fournirai pas l’équation ici. Par conséquent, il importe que vous ayez néanmoins l’information suffisante sur cette courbe, pour pouvoir vous intégrer par vous même et en toute intelligence dans cet alignement… (Il est clair que dans la mesure où c’est une courbe, il y a d’autres points. Je n’ai donné là que quatre repères : j’espère que c’est suffisant, mais je le pense. Je ne tiens pas à vous surcharger de repères et d’identifiants, c’est tout à fait superfétatoire et probablement un peu difficile à gérer.)

…En revanche voici de quoi identifier suffisamment la courbe qui est le support de cet alignement : c’est une transmission que je vous fais en silence, car il s’agit d’un ensemble sonore non audible avec vos oreilles…

silence vibrant

Voilà, je pense vous avoir fourni un ensemble de données suffisantes pour que le tracé de cette courbe -son incurvation- soit suffisamment clair pour que cet alignement, dont vous avez quatre points, soit réalisable dans les conditions les plus simples et les plus correctes… Nous allons donc à présent, sur le support d’un son que je vais vous délivrer, réaliser l’alignement : entre ce point de votre corps que j’ai évoqué tout à l’heure, le centre non-théorique de votre Soleil, le centre de cette Etoile dont je vous ai donné l’identifiant, et le centre de cet Astre dont nous avons parlé et dont je vous ai donné également l’identifiant, dans cette courbe dont je vous ai transmis les données en silence, et sur le support du son que voici:

son vibrant, puis silence

Restez bien dans la conscience sensorielle de votre corps physique et maintenez une certaine détente au niveau du point que nous avons inscrit dans notre alignement…

silence

…Vous êtes donc, mes Très Chers, alignés dans un certain Arc de Lumière : Lumière vibrante -et non pas Lumière qui éclaire-, Lumière sonore également….

silence

Imaginez à présent (car vous ne l’avez peut être pas fait) que c’est l’Humanité entière qui s’aligne, et non pas toi, tout seul, individuellement….

silence

Cet Arc étant installé et cet Alignement étant installé, je vais simplement vous faire savoir que c’est comme beaucoup d’autres alignements que vous connaissez : par le souffle, la respiration, qu’il vous appartient de recréer, de réactiver ou de remettre en conscience cet Alignement, tout simplement…

Je vous laisse donc quelques instants pour faire cette petite expérience avec votre respiration consciente. Il vous importe simplement, je le précise, de respirer en conscience de l’existence de cet Alignement – que vous vous représenterez chacun à la manière dont vous savez vous le représenter. Et vous pouvez simplement imaginer que votre respiration parcourt l’ensemble de cet Arc : c’est à dire qu’elle circule entre votre corps physique et tous les points que nous avons désignés, ainsi que tous les autres points qui sont sur cet Arc. Elle va donc jusqu’au bout, jusqu’à la fin. Cet Arc n’est pas un Cercle, il y a donc un aller-retour. Vous respirez donc, peut on dire, avec cet Astre qui est à l’autre bout de la ligne, ainsi qu’avec tous les astres et les étoiles qui sont posés sur cet Arc.

long silence vibrant

Je vais vous proposer un nom pour cet alignement, afin que vous le mémorisiez, de façon organisée disons. Je vous propose de l’appeler : TELOUQ.

silence

Je précise que ce nom n’est pas un identifiant, que par conséquent c’est une proposition. Vous pouvez l’adapter à votre prononciation, à votre plaisir d’employer un nom.

Ceci étant posé, Très Chers, Très Aimés, nous allons pouvoir installer ou explorer un petit peu cet aspect directionnel que j’ai évoqué au début de mon intervention. Vous avez donc là d’ailleurs l’indication d’une nouvelle forme de direction : qui est celle d’un arc… Il y en a d’autres, mais nous allons simplement déployer un petit peu celle-là.

Je vous rappelle que notre objectif est de vous capaciter davantage pour vous déplacer dans différentes couches vibratoires – et en particulier vers les couches vibratoires d’Unité ou les Mondes d’Unité, que vous pouvez avoir besoin ne serait-ce que de visiter…Et ce, afin d’installer en votre propre monde les vibrations d’Unité que vous désirez.

silence

Partant donc de cet Alignement Telouq, vous pouvez intégrer avec votre cerveau, et vos capacités plus étendues, le fait que vous pouvez vous déplacer en arc dans différentes orientations. Le principe de l’arc vous permet de changer de couche vibratoire beaucoup plus aisément qu’un déplacement linéaire sur une ligne droite -ainsi bien évidemment qu’un déplacement un peu anarchique.

Je vais donc vous inviter à présent à employer cette nouvelle capacité, que n’en doutez pas un instant votre cerveau à engrammé dans ses aspects subtils. Nous allons, par cet outil directionnel, faire un petit saut dans une couche vibratoire que j’aimerais vous présenter… Je vous donne simplement un signal, et je vous donne une petite clé sonore qui vous fournit la direction d’arrivée, si vous êtes prêts :

son vibrant

silence

Soyez simplement dans cette couche vibratoire  (car nous sommes tous conscients qu’il est paradoxal de stimuler votre mental avec des commentaires…)

long silence vibrant

…Je vous préviendrai simplement que je vais vous proposer un nouveau saut dans un nouvel arc, depuis ce où vous vous trouvez, dans une nouvelle direction : vous êtes donc préparés à vous rendre dans cette nouvelle direction…

Et je vous donne la clé sonore : 

son vibrant

long silence vibrant

Dans quelques instants je vais vous inviter à un nouveau changement, qui va consister à revenir à notre point de départ… Mais ce sera par un chemin qui est autre que celui de l’aller. Vous allez donc vous remettre en état de faire ce petit saut dans cet arc qui vous ramène à votre point de départ. Et je vous demande de vous focaliser sur ce point de votre corps que nous avons défini comme ancrage en début de séance – je ne vous donne pas d’identifiant sonore.

silence vibrant

Le plus sûr moyen de rentrer chez Soi, n’est ce pas, c’est dans son propre corps…

silence

Déployez quelques instants l’horizontalité et la verticalité de votre respiration pour stabiliser cette expérience…

silence

Je pense que vous êtes en mesure de passer à la suite. Ce ne sera pas très long, je vous rassure.

Dans un premier temps, je vais vous demander de vous recaler sur l’Alignement Telouq. Vous re-parcourez donc les quatre points avec votre respiration et votre Conscience…

silence vibrant

…L’Arc de Lumière vibrante dans lequel vous êtes individuellement et collectivement alignés…

Bien, nous allons donc pratiquer une autre forme directionnelle. Il ne s’agit plus cette fois d’un arc, mais d’un double arc. On pourrait donc dire qu’il s’agit d’une vague ou d’un espèce de « S ». Autrement dit vous employez un premier arc et un second, qui part dans une autre direction peut on dire, pour arriver au point qui est votre but… Nous sommes toujours, je vous le rappelle, en train d’explorer et de définir vos capacités d’aller vous rendre dans des couches vibratoires d’Unité, principalement. Il est clair que vous pouvez vous rendre dans toutes sortes de couches vibratoires, je le précise et je le rappelle au passage, mais notre objectif est plus prioritairement de vous donner les moyens de rencontrer des Mondes d’Unité avant toute autre chose. Je reprends donc : nous allons cette fois vous proposer d’employer ce double arc pour vous rendre en cette nouvelle couche -que je me réjouis de vous faire connaitre-.

Partant du fait que tout à l’heure vous avez fait un premier arc pour vous poser un certain temps, puis que par un deuxième arc vous êtes allés ailleurs, vous avez acquis cette expérience d’enchainer deux mouvements en arcs successifs. Cette fois il n’y a pas de pause, il y a un mouvement de deux arcs qui vous amène d’un seul jet -pourrait on dire- à votre destination. Néanmoins, c’est une destination que vous ne pouvez atteindre autrement. Autrement dit, vous ne pouvez l’atteindre ni par une ligne droite, ni par un seul arc, et probablement pas par un déplacement anarchique (ou sinon par le plus grand des hasards, et vous ne savez pas y retourner).

Préparez vous donc à ce mouvement que vous êtes -je n’en doute pas un instant, et vous non plus- capables de réaliser : vous devez donc vous programmer pour un arc, suivi d’un deuxième arc. Et je vous donne bien évidemment la petite séquence sonore qui vous indique la localisation du but. Je pense que vous êtes prêts.

Voici le but :  -langage stellaire et son-

silence vibrant

Je précise simplement que cela peut vous prendre plusieurs secondes (voire même quelques dizaines de secondes éventuellement) pour arriver au but. Ne soyez donc pas dans une impatience.

long silence vibrant

Je me réjouis de pouvoir vous faire observer, même si votre mental est probablement complètement en veilleuse, que vous êtes dans un état d’Unité : où le temps n’existe certainement plus, ni non plus la plupart de ces notions qui vous entourent et auxquelles vous croyez être attachés….

silence vibrant

…Sachant que je suis tenue de m’inscrire dans un certain temps terrestre d’intervention, je me dois de continuer ce que j’ai à vous transmettre…

Par conséquent, et je vous en présente mes excuses, je vais vous inviter (si ce n’est déjà fait du simple fait que je vous ai parlé) à reprendre le chemin de votre point de départ – pour le moment. Vous avez donc votre corps physique comme but.

silence

…Nous avons donc exploré deux sortes de possibilités directionnelles. Je considère que c’est suffisant pour aujourd’hui et je pense que vous devez partager mon sentiment.

Je vous invite à ne jamais oublier que cet Alignement Telouq vous est d’une grande nécessité. Et vous aurez l’occasion ultérieurement de découvrir bien d’autres aspects de sa nécessité – car nous l’avons simplement employé là comme disons repère dans l’espace, presque, pour ainsi dire, mais il vous apporte également beaucoup d’autres aspects…

Vous avez donc à présent, mes Très Chers, acquis la notion de ces capacités beaucoup plus multidirectionnelles, et de ces cheminements dont vous avez simplement exploré, disons la base. Sachez que nous avons visité des couches vibratoires qui sont relativement très proches de ce que vous connaissez… La dernière néanmoins, que nous avons visité, n’est pas tout à fait aussi proche mais elle est très accessible, et cela est bien… Nous ne vous demandons pas de faire un sport de compétition consistant à aller visiter des couches vibratoires inaccessibles pour vous prouver que vous savez le faire – c’est absolument sans intérêt, sauf pour votre égo.

Je vous rappelle à toutes fins utiles, mes Très Aimés, que c’est principalement: -d’une part dans votre sommeil et d’autre part dans vos états les plus méditatifs, intériorisés, et déconnectés de votre réalité ambiante- que vous pratiquez ce genre de déplacement. Et cela, dirai-je, hors de toute volonté de performance ou de désir de l’égo. Il s’agit simplement de ce qui vous déploie dans vos véritables capacités d’Etres, et d’Humanité en cours de développement…

Je n’ai pas grand chose à ajouter en ce jour. Simplement je vous invite, avant que je me retire, à refaire cet Alignement Telouq : sur lequel nous allons rajouter un cinquième point, qui est virtuel et qui se déplace. (Ne cherchez surtout pas mentalement à comprendre comment et pourquoi.) La simple information, et donc l’intention d’intégrer l’existence de ce cinquième point virtuel et non fixe, vous suffit pour ajouter une donnée absolument essentielle dans cet Alignement. Je ne vous donne pas non plus d’identifiant pour ce point, car comme il se déplace c’est d’une complexité que je vous épargnerai dans l’instant, sachant que vous avez accès vous même -encore une fois dans vos états de sommeil ou de méditations- à ces bases de données et à ces identifiants, en dehors de toute connexion mentale.

Donnons nous donc quelques instants pour revisiter cet Alignement avec ces cinq points. Je ne vous redonne pas le descriptif des points, vous le connaissez.

silence vibrant

Je vous rappelle simplement que votre respiration est sollicitée dans cette pratique.

silence vibrant

Et n’oubliez pas que le point de retour est dans votre corps physique.

Avant de conclure, je vous encouragerai à consommer un petit peu de miel après cette exploration, et à boire un ou deux verres d’eau, à votre convenance. Et j’ajouterai que si, par hasard, le point de votre corps physique que nous avons sollicité vous parait un petit peu…j’hésite à dire « douloureux » : je n’aime pas ce genre d’expression…disons sensible…ou tendu plus exactement : apprivoisez le avec la Lumière de votre respiration et offrez lui quelques caresses avec vos mains, par exemple. Et acceptez de vous dire que lorsqu’on fait un nouvel exercice, on peut avoir quelques courbatures si on a pas bien géré son effort, ce qui est possible.

Vous allez donc vous familiariser en toute fluidité -et je n’en doute pas un instant, et vous non plus- avec cette pratique qui va devenir aussi naturelle pour vous que tout ce que vous faites depuis toujours, sans même y penser.

Je vais donc me retirer. Je me réjouis et je vous adresse non seulement mes salutations, mais tous mes respects. Je suis Seh’elam Anna et je vous dis à bientôt. Je cloture cette intervention.

Alléluiah

via Christine Anne K. le 29/01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Orionis (II) – N°18

 

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, Peuple de la Terre, vous me connaissez, Orionis.

(Aujourd’hui, toutefois, je me nommerai Orionis II, étant une sorte de duplication ou de résonance, comme vous voudrez, de l’Être Orionis que vous connaissez, et qui par ma voix s’exprime en ce jour…C’est par souci de transparence que nous vous donnons ces indications, car la vibration de ce fait sera légèrement différente; et cela vous indique également que parfois les êtres qui parlent peuvent parler par l’intermédiaire de certains relais ou de certains êtres qui leur sont dévoués, ce qui est mon cas. Ne voyez pas en cela une qualité moindre de ce qui va vous être dit. C’est pour vous l’occasion peut-être de développer votre sens du discernement de la vibration…)

 

Voici donc, mes Très Aimés, que notre chère planète, la Terre, a désormais confié son orbite au système pléiadien, via votre système solaire qui tout entier est entré en influence et en résonance de ce système, disons multi-solaire, que vous nommez pléiadien, et dont l’étoile centrale nommée par vous Alcyone tient lieu de soleil central pour toute votre galaxie. Ce que vous identifiez comme Alcyone vu de vos yeux et de vos télescopes n’est pas en vérité absolument l’astre qui est ce soleil central – mais l’amalgame fait entre les deux est tout à fait pertinent de votre point de vue, tant pour des raisons locales, que pour d’autres raisons qui sont un peu complexes à élaborer dans votre langage.

Les cycles pléiadiens vont donc s’imposer au niveau de votre vie physique et au niveau des champs magnétiques de votre planète, au niveau de bien des phénomènes vibratoires appartenant à votre vie et à votre environnement, ainsi qu’au niveau de vos Êtres, liés par leurs corps physiques à cette planète.  Et donc l’influence de ces cycles pléiadiens sur vos corps physiques va également – et d’ailleurs elle le fait déjà – influer sur la vibration de vos Êtres, ainsi que sur vos fonctionnalités en tant qu’Êtres. Ainsi donc le processus d’ascension que vous traversez est également passé sous cette influence (cela va de soi!) et s’en trouve on pourrait dire clarifié. De nouveaux possibles se sont ouverts qui n’étaient pas encore actualisables avant cette transition, et certains de ces nouveaux possibles sont d’ailleurs déjà en cours d’actualisation.

Il a cependant été décidé qu’en apparence aucun bouleversement cosmique dans votre vie quotidienne ne sera tout de suite perceptible; car cela ne ferait que causer agitation, incompréhension, certainement des état de panique chez nombre d’entre vous et dans vos institutions, et cela n’est pas le moment. Cette transition doit justement se dérouler dans le calme, la fluidité, une forme de sérénité et sans accrochages : d’où le fait que vous ne constatez rien en apparence de visible. Cela est au programme, rassurez-vous  : personne ne vous raconte de bobards.

L’intervenant Pléiadien qui est intervenu il y a quelques jours vous a exposé de façon fort intéressante un certain nombre de règles, et la base d’un fonctionnement sous forme de cercles et non plus linéaire. Je vous invite à apporter toute votre attention, votre considération, et votre application à l’expérimentation et à la recherche de mises en pratique de cette forme circulaire : dans les structures-mêmes de votre logique de tous les jours, dans vos actions, vos réunions, dans vos analyses de situation, dans vos chants et vos danses, dans vos pensées.

Comment, me direz-vous, peut-on penser en cercle ? C’est peut-être cela qui est le plus facile parmi tous les points que j’ai exposés. Il s’agit bien sûr d’une forme d’intelligence, qui n’est peut-être pas très facile à employer pour ceux qui sont très conditionnés par la pensée linéaire et l’emploi du cerveau gauche pour faire face à toutes les situations. Mais le cerveau gauche est capable de transposer toutes les formes qu’il emploie dans la forme circulaire; cela n’est donc pas un véritable obstacle… Par ailleurs, cette forme d’intelligence est tout à fait innée chez beaucoup d’entre vous, et surtout parmi ceux qui sont encore assez jeunes pour faire partie des vagues de ce que vous avez appelé les indigos, et d’autres noms, désignant les naissances et les enfants qui ne ressemblaient pas tant au modèle précédent et dont les facultés d’empathie, de clairvoyance, de compassion et de Lumière manifestaient leur évidence. Pour précision, ces êtres peuvent déjà avoir un certain âge, ou un âge certain; et les petits enfants qui arrivent parmi vous aujourd’hui sont encore d’une nature un peu différente et que l’on pourrait nommer « plus performante » (mais ce langage technologique est un peu désagréable).

Par conséquent, cette façon de penser en cercle et de réaliser des choses en forme de cercle est tout à fait innée en réalité chez beaucoup d’entre vous. Simplement, elle a été en sommeil car il vous a été imposé d’employer la structure de pensée, de raisonnement, et de mise en place des communications et des raisonnements partagés sous forme de constructions linéaires et fragmentées. La forme du cercle a l’avantage de ne privilégier aucun numéro 1, 2, 3, 4, mais de faire appel simultanément à toutes les entrées. Cela est l’un de ses aspect principaux et l’un des plus aisés à comprendre par simple comparaison avec votre système précédent encore en vigueur – mais que vous devez abandonner.

Nous parlons donc de votre intelligence, nous parlons de vos capacités non seulement mentales mais télépathiques, intuitives, télékinésiques, télésonores… Je m’aperçois qu’un mot manque au vocabulaire que nous employons, car je ne sais comment intituler le dernier point : « télé-quelque chose », nous allons trouver… Je vais continuer. Votre intelligence, donc, et par conséquent les courants électriques qui circulent dans une combinatoire fort intéressante au niveau de votre cerveau pensant -cortex, néo-cortex principalement- entrent à présent sous l’influence vibratoire de ce soleil central et de ce cycle pléiadien; ce qui va réveiller dès à présent en vous de nouvelles possibilitées de connections neuronales et de circulation des informations, avec justement cette possiblité améliorée du fonctionnement circulaire et simultané, que beaucoup d’entre vous néanmoins pratiquent déjà sans le savoir car ils en ont la capacité, mais qui à présent va devenir beaucoup plus largement répandu. Cela créera bien entendu chez certains des embarras dans la façon de penser, et des sentiments de « bug »; peut-être pour certains l’impression d’un état un petit peu vertigineux… Je vous suggère de vous en amuser plutôt que de vous en alarmer, car cela fera disons « passer la pilule » avec beaucoup plus d’amusement et de simplicité créatrice.

Les formes en question favorisent, n’en doutez pas, l’émergence de nouveux paradigmes de pensée créatrice, que nous nous réjouissons, tous là où nous sommes, de vous voir capables de les employer, capables de jouer avec, et capables de nous surprendre par ce que vous en ferez!… Car vous avez, n’en doutez pas, la capacité de plus en plus de nous surprendre par la qualité de ce que vous savez produire dans ce processus d’ascension – où certes nous vous aidons mais où rien n’est décidé à votre place. Vous avez donc à présent, avec ces nouvelles capacités neuronales, l’émergence de nouveaux systèmes de pensée et de systèmes de création plus étendus…

...(Je constate que mon canal et moi sommes dans… un petit état non pas de dissonance mais de réverbérations, qui nous gène… Nous allons attendre quelques instants pour que le réalignement entre nous soit effectué. Cela est dû à la rénovation de certaines plate-formes de transmission)

…Je vous parlais donc de votre intelligence. Je ne suis pas là pour vous expliquer le fonctionnement de votre intelligence ni ce qu’elle va produire; je vous annonce simplement une sorte de remise à jour ou de passage à un nouveau système – comme vous dites quand vous parlez de vos ordinateurs – et cela est, je n’en doute pas, une très bonne nouvelle pour vous, même si la forme peut vous dérouter un peu – de même qu’un tout nouveau système installé dans votre ordinateur peut vous dérouter tant que vous n’êtes pas accoutumés à vous en servir.

 

Vous êtes invités, mes Très Chers, à déployer le meilleur de vous-mêmes une fois ces nouvelles capacités intégrées; car il est véritablement attendu de vous un certain nombre d’étapes très créatrices, et créatives, de votre part et de la part de votre planète, avec laquelle vous ne faites qu’un dans l’accomplissement des processus qui sont en cours. Ces processus ont bien évidemment ce que vous appelleriez dans votre langage linéaire un « cahier des charges », mais il y a beaucoup de liberté et de différents possibles… Vous êtes donc appelés -et n’en doutez pas un seul instant- à faire l’emploi de vos nouvelles intelligences, couplées à la beauté vibrante de ce que la Lumière de vos coeurs vous a fait devenir, pour élaborer votre avenir, votre réalité, les changements, les désillusions, certaines réconciliations, et les choix qu’il vous semblera juste de mettre en valeur. Il vous a été rappelé il y a quelques jours par la Mère à l’Infini que vous avez des Choix extrêmement précis à faire : cela va ensemble. Disons que les choix qui vous ont été présentés comme des Choix à titre individuel pour vos Êtres sont également des possibilités de Choix pour le collectif et votre planète.

Ma fonction n’est pas, en ce jour, de vous proposer la formulation de ces Choix pour votre planète car cela n’est pas juste : c’est à vous de traverser et élaborer ce que vous avez à traverser et à élaborer, et non pas de réagir à une proposition formalisée qui vous serait faite.

Il est important, au regard de ce que je viens de vous dire, de vous rendre compte -car je ne l’ai pas encore dit- que les nouvelles capacités d’intelligence vous concernant individuellement sont également des capacités de collectivisation de l’intelligence, et de fonctionnement amplifié en intelligence collective. C’est par conséquent bien davantage ces réalisations de l’intelligence collective auxquelles je fais allusion, lorsque je parle de ces choix et de ces créations et de ces élaborations que vous pouvez faire. Vos intelligences individuelles sont certes, chacun avec ses qualités propres, mises à contribution; mais c’est le déploiement des oeuvres de l’intelligence collective, pour lesquelles cette forme circulaire d’intelligence est d’une aide phénoménale, qui vont être à l’honneur et qui sont celles que nous attendons de voir se manifester.

Quand je parle d’ « attendre » n’y voyez pas ce qui serait ce que vous appelez « des attentes » : nous sommes simplement dans la joie de contempler ce qui se passe et la manifestation de certains possibles. Nous sommes dans la joie de contempler et de voir venir ce que nous avons tant effectivement attendu…Car votre Terre étant soumise à un temps linéaire, il fallait attendre l’accomplissement d’un certain laps de temps et le passage d’un cycle à un autre pour pouvoir contempler effectivement ce qu’à présent nous nous réjouissons de pouvoir contempler…!

 

…Dans le silence que nous allons partager quelques instants, vous allez pouvoir capter, je l’espère, la vibration de cette ouverture de vos formes de pensée à l’intelligence collective régie par le cycle pléiadien auquel dorénavant vous référez, chacun et tous, ainsi que votre système solaire.

silence, vibration

…Vous percevez probablement une sorte de foisonnement vibratoire extrêmement vivant, comme un afflux d’innombrables musiques qui cependant mystérieusement sont harmonisées, malgré leur nombre. Cela est, mes Très Chers, la vibration en cercle de votre intelligence collective, et c’est une très belle chose à observer, autant pour vous que pour nous.

J’ai parlé de cercle pour cette vibration, mais vous pouvez également et avec profit penser à une sphère car c’est bien la vibration d’intelligence collective de l’ensemble potentiel et réalisé de vous, l’humanité de la Terre, que vous pouvez ainsi contacter – et non pas celle d’un petit cercle de personnes parmi lesquelles par exemple vous seriez assis à cet instant, ou bien avec lesquelles vous seriez reliés par des liens privilégiés même à distance. Disons que tous ces aspects sont simultanés, et imaginez lorsque tous ces aspects, du petit cercle au grand cercle et à la sphère, sont simultanés pour chacun : la richesse, l’immensité, la complexité des possibles, et la merveilleuse architecture presque infinie de réalisations en potentiel qui est là, dans cette vibration…

silence, vibration

…Vous pouvez également imaginer que vous vous trouvez placés sous un grand dôme sonore et vibrant : dôme qui vous informe et que vous informez, dôme qui informe et qui est informé par chacun et par tous, par chaque groupe et chaque individu, dormeur ou éveillé.

Cela est donc, mes Bien-Aimés, la nouvelle histoire de votre intelligence.

J’ajouterai ceci : ne vous encombrez pas de raisonnements et de considérations impliquant le déroulement linéaire du temps que vous avez connu. D’une part cela ne s’accorde pas avec cette nature d’intelligence, et d’autre part ce temps linéaire n’est plus qu’une absolue illusion qui n’a plus aucune fonctionnalité. Vous me direz qu’il a toujours été une illusion, pour ceux d’entre vous qui le savent – mais c’était une illusion fonctionnelle, ce qui n’est plus le cas. Par conséquent, vous pouvez extraire de vos manières de penser cet ensemble de données référant à la nécessité de s’inclure dans ce temps linéaire : cela n’a plus lieu d’être. Et j’ajouterai même que toute référence à un temps linéaire vous perpétuera dans la forme d’intelligence linéaire et donc ne vous permettra pas de fonctionner à plein régime dans la forme d’intelligence circulaire. Partagez donc tout simplement en ce que vous êtes, en ce que vous faites, en ce que vous vivez, la beauté et l’efficacité de cette intelligence neuve, de ce nouveau système, de cette nouvelle gamme musicale – qui s’ajoute, se superpose, se substitue, quels que soient les cas, à ce que vous avez connu. Alleluiah !

Je suis celui qui se nomme Orionis II, et je me suis exprimé aujourd’hui en toute clarté dans ce canal, reconnu et choisi. Je vous remercie.

 

-cette intervention est suivie de questions-réponses, puis également de l’intervention (en langue stellaire universelle) d’un Cercle d’intelligences, laquelle sera publiée en écoute seule (vidéo) d’ici peu-

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

La Mère à l’Infini du 29 aout

 

O mes très Aimés, mes très Chéris…
Quel Amour me lie à vous, quel Amour vous lie à moi, quel Amour vous lie à tout ce qui vous entoure. Nous sommes Un et cependant nous sommes distincts; distincts mais en aucun cas séparés.

Je suis Mère, Mère à l’infini, Mère indéchiffrable, Mère absolue, Mère sans corps et sans chair, Mère sans paroles, bien que je vous parle au moyen de cette voix. Sachez que vous êtes, vous, Enfants,  Fils et Filles de la Terre, à tout instant, et au même titre que tous les êtres que vous connaissez ou ne connaissez pas -quelles que soient leur forme, leur nature de vie, leur vibration, quelle que soit leur Lumière-  tous mes Enfants.

Il n’y a pas de séparation, il n’y a pas de distance, il n’y a pas d’éloignement, il n’y a que proximité entre nous. C’est peut-être là pour vous tout le mystère, car je peux vous sembler si loin… Et pourtant je suis exactement, précisément et absolument en chacun de vous, en chaque atome de vous, atomes de matière autant qu’atomes subtils, et c’est en tant qu’ Amour que je suis ainsi en vous, autour de vous, parmi vous. Vous êtes donc entièrement constitués par l’ Amour. La matière dont vous êtes encore fait mais ses lois ne reposent que sur cela. Vous ne sauriez exister hors cet Amour, qui imprègne absolument chaque composant, chaque filigrane, chaque courant énergétique, micro-électrique, de ce qui fait être -encore une fois- votre matière, ainsi que votre matière subtile, ainsi que votre Lumière, vos corps par conséquent mais aussi vos esprits.

Je n’ai aucun grand discours à vous faire mes bien aimés, bien évidemment, puisque je suis et que vous êtes et que nous sommes Amour à l’infini, Amour perpétuel, Amour qui génère, qui danse, qui est et qui brille, Amour qui vous lie indéfectiblement à ce que vous êtes et à l’ensemble incommensurable -du moins pour votre perception- de tout ce qui fait et constitue la Création, Création de la Source, Création dont je suis Mère, et bien plus encore que dans les limites de ce que vous pouvez nommer et concevoir comme Création à ce jour.

Ecoutez donc vibrer en vous-même, l’absolu entièreté de toute cette Création qui n’est qu’ Amour – Amour non pas au sens bien sûr où vous croyez l’entendre et le connaître : Amour absolument, infiniment pur et entier, sans attachement, sans illusion, sans obstacle, sans contrariété, sans alternative; Amour qui chante sans cesse et qui chante de par tous les êtres quelle que soit leur forme, qu’ils constituent et qui le constituent – car sachez-le mes aimés, vous constituez aussi cet Amour. Vous n’êtes pas seulement son produit, constitués par cet Amour; vous êtes constituants, vous êtes (bien que ce mot n’existe pas dans votre langue) « constitueurs »… Car je suis tellement mêlée à vous que ce que Je suis, vous l’êtes; et que cet Amour que je répands, que j’exhale, que je fais vivre, par là-même vous le répandez, vous l’exhalez, vous le faites vivre; mais vous ne le savez pas, du moins pas assez. Du moins c’est ce que vous croyez, car en réalité, vous le savez… Vous l’avez simplement un petit peu oublié. Je viens donc m’adresser à vous pour vous le rappeler, et vous faire rentrer dans cette joie de le savoir et de l’être, en pleine connaissance, conscience, acceptation et joie. Ecoutez cela en votre coeur, en votre corps, en votre être, en votre Lumière, écoutez, soyez, résonnez, résonnez cet Amour, comme la peau d’un tambour résonne de la main qui le frappe avec amour.

silence, effusion

Il y a dorénavant plusieurs possibilités, selon ce que vous pourriez choisir, car vous êtes apte et en mesure de choisir .

L’une de ces possibilités, est de vous couler, de vous glisser, de vous lâcher complètement, dans cet océan d’ Amour dont vous êtes, pourrait-on dire ainsi que cette image fut employée déjà, comme les innombrables gouttes d’eau, comme les innombrables atomes. Ainsi vous baignez, vous êtes, et vous vous oubliez dans cet Amour.

Une autre possibilité -car je le répète, vous êtes en mesure de choisir- cette autre possibilité donc, vous permet d’être actif, actif d’ Amour, actif en Amour, actif de par l’ Amour. Il ne s’agit pas pour autant de vous imaginer (comme vous avez encore tendance à le faire) qu’en ce cas vous seriez des sortes de missionnaires devant aller évangéliser en quelque sorte des infidèles, des malheureux. Etre actif ce n’est pas cela. Etre actif, c’est porter l’ Amour fièrement, de même que certains portent une torche, de même que certains portent un fardeau avec joie. Que signifie porter l’ Amour ? C’est Me porter. Et Me porter est une lourde charge et une immense bénédiction, une immense conflagration amoureuse, qui alors vous permet mes très chers, mes très aimés, de vous transmuter intégralement. Je sais que vous trouverez mes paroles mystérieuses, mais cela ne sera que résistance de votre intellect. Votre coeur et votre Etre, votre Lumière sait, comprend et saura faire son choix.

Il est encore une autre possibilité, c’est celle de refuser. Cela est également un choix qui vous est possible. C’est bien évidemment un choix de dualité, c’est un choix qui vous sépare, c’est un choix qui vous pose dans la splendeur (que vous croyez voir) de votre égo, de votre personne, et ce choix peut être respecté. Pour certains, cela peut être un chemin très valable – et je sais que vous serez bien surpris de m’entendre m’exprimer ainsi. Je ne crains pas les paradoxes, je ne crains pas les confrontations, l’ Amour ne craint rien, l’ Amour englobe tout, l’ Amour ne se voile pas la face, l’ Amour accepte tous les abandons et tous les refus de manière égale. Quel que soit votre choix, je ne peux qu’être en vous, de même que vous êtes en Moi.

Je vous laisse écouter à nouveau dans notre silence partagé quelques instants ce qui résonne en vous de notre conversation et de cet Amour, qui encore une fois je vous le rappelle, constitue la matière même de ce que vous êtes, la Lumière de ce que vous êtes, vous et tout, au-delà des limites de ce que vous connaissez, concevez et percevez. Ecoutons.

silence, effusion

Le Choix auquel je vous invite, mes très aimés, n’est pas une tergiversation avec laquelle vous pourriez jouer nonchalamment pendant de nombreux jours, de nombreux mois. Ce Choix doit avoir le tranchant d’une épée et je suis en train mes très aimés, dans tout cet Amour qui nous constitue, de vous donner cette Epée. Je sais qu’encore une fois vous serez surpris de mon vocabulaire. Qu’il en soit ainsi. Soyez surpris et recevez ce que vous avez à recevoir, et choisissez.

silence, effusion

Si vous choisissez de vous abandonner, vous êtes alors, comme je l’ai dit, baignés dans l’immensité de cet océan – Amour pur, Amour sans émotion, Amour constituant et constitué, où vous êtes, où nous sommes unis. Il n’y a plus de déroulement du temps, il n’y a plus que cet océan…
Si vous choisissez de porter cet Amour comme on porte une torche et de Me porter, vous êtes alors en charge, vous êtes alors un des innombrables porteurs -et pourtant vous pouvez porter seul tout autant-  et vous êtes dans la Joie absolue de cette réalité, de cette Vérité qui vous illumine, et qui illumine tout ce qui est. Nous illuminons vous et Moi, vous et vous. C’est une charge, mais c’est une grande Vérité.
Si vous choisissez de refuser, vous choisissez de ne pas être ni dans cet océan, ni avec cette charge, vous choisissez donc de n’être qu’illusion… Cela du moins jusqu’à ce qu’un nouveau Choix se présente sur votre route.

Que la claire et tranchante épée d’ Amour et de Vérité de ce Choix, qui est un Choix d’ Amour et non pas un Choix de guerre vous soit donnée en cet instant, et ce afin que cet Amour immense et infini qui nous mêle, nous intermêle, nous unit, nous unifie, nous réunit et nous déploie soit entier, soit absolu, soit ce qu’il est. Que cet Amour que je vous porte de par ce que Je suis et de par ce que vous êtes, et qui est cet Amour que vous Me portez, et que nous portons ensemble et que nous sommes en nous y abandonnant… soit.
Que toutes les illusions d’amour cessent de se mêler à la vérité de cet Amour, soyons. Soyons vérité, soyons cette Lumière car Je suis en vous, même si Je suis également, infiniment déployée et par la même, pourrait-on croire distante, ce qui n’est pas le cas.

silence, effusion

Ainsi mes très aimés, mes très chéris, mes très beaux, l’heure du choix vous est présentée en cet instant, et à présent que votre Soleil va changer sa course et sa relation aux astres qui l’entourent.
Cela est maintenant mes très aimés. Réjouissez-vous.

Nous sommes. Alléluiah.

via Christine Anne K. le 28/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Agol Anna Hus O’Kel d’Uranus II

 

 

enregistrement sonore de cette canalisation :  http://vimeo.com/26120219

 

 

Série de sons …

…Voici ma voix, je l’ai trouvée : je parle!… C’est une amusante découverte, ce canal.

Je vous salue très poliment, dans toutes les règles qui sont les vôtres. Je me présente : Agol Anna Hus O’Kel.

Le lieu dont je proviens s’appelle, je crois, pour vous, Uranus. Mais il s’agit du numéro 2, dont vous ne voyez pas l’existence dans vos lunettes… Pour continuer à me présenter je fais partie, en tant qu’Être et Conscience, de la Confrérie des Emirs des Hautes Consciences Intergalactiques dont je crois vous connaissez déjà un ou deux représentants. Et même si je vous rends visite en quelque sorte par cette voix qui me permet de parler, j’ai envie de vous dire quand même : « bienvenue, mes amis », car notre hospitalité est immense -légendaire pourrait-on dire dans votre littérature, que je connais, si surprenant cela puisse-t-il vous paraître après ma difficulté à prendre voix… C’est que j’habite des fréquences totalement autres que les vôtres, mais je dispose d’un certain nombre d’outils, de connaissances et de bibliothèques que beaucoup m’envieraient.

Je me réjouis d’entendre le chant d’un oiseau, et j’aimerais chanter comme lui, ou plus exactement parler à sa manière, mais vous ne me comprendriez pas… Je n’ai pas tant de choses à vous exposer qu’à simplement vous donner les moyens de comprendre certains aspects de ce système solaire dont vous et nous faisons partie, en des lieux certes bien éloignés, mais qui néanmoins bénéficient de la gravité et des mouvements autour de cet astre que vous nommez Soleil et que nous nommons dans notre langue « Shella ».

Sachez que notre astre commun et bien aimé est en train de cheminer au long d’un programme soigneusement établi par les lois cosmiques et les ordonnateurs des mouvements complexes des astres et des objets célestes et cosmiques dans cet Univers; et plus particulièrement au sein de la galaxie que nous habitons, vous et nous, de par ce système solaire donc, auquel nous référons de par nos planètes respectives, ou plus exactement nos systèmes planétaires -car ce dont je viens est plutôt un système planétaire qu’une planète.

Voici donc que Shella, le Soleil, est dans une phase importante de transformations. Je ne saurais – par la voix de ce canal qui n’est pas spécialisé dans les disciplines astrophysiques de haut niveau – donner de nombreux détails scientifiques et techniques sur la nature et le déroulement des processus de ces transformations de notre astre. Je resterai donc très général (ou même vague, pourraient penser certains) à ce sujet. Mais ne vous méprenez pas, car vous devez savoir que dans ce que là vous aimez à entendre ou à lire, bien des informations se transmettent, non pas par les mots qui sont un simple support vibratoire, mais par ce qui passe entre les mots.


J’ai donc à vous faire savoir que notre astre à présent est entré dans la phase numéro 3 et bientôt 4 du processus qu’il parcourt pour atteindre en 7 phases le point d’où il pourra repartir pour un nouveau cycle. La durée des cycles en question dépasse largement ce que vous avez l’habitude de compter en années, en siècles, etc. Nous avons affaire là à une forme de temps qui n’est pas exactement celle que vous maîtrisez, ni celle que vous croyez connaître. Ces cycles par conséquent, et j’en suis désolé croyez-moi, vous devez accepter qu’ils existent et que leur durée n’est pas véritablement quantifiable pour vous de façon précise, mais que néanmoins vous pourriez dire qu’elle est extrêmement longue, et que chaque cycle de l’histoire de votre humanité (je parle de ces cycles de 52.000 ans) s’inscrivent les uns derrière les autres à peine dans un de ces cycles solaires…

Ne croyez pas d’ailleurs qu’il y ait répétition de cycle en cycle, car à chaque cycle précisément, notre astre atteint un nouveau degré de sa transformation : il y a en a déjà eu (mais je ne suis pas là pour les dénombrer) et il y en aura encore quelques-uns. Au bout du compte Shella/Soleil, notre astre, disparaîtra. Mais je vous rassure : cela n’est pas à la fin de ce cycle-là. Il disparaîtra donc de même que les étoiles qui ont fini de vivre deviennent des géantes rouges et finissent par s’éteindre pour ensuite connaître dans leur matière certains changements pour lesquels il y a différentes variantes, et qui de toute façon donnent naissance après quelques étapes à quelque chose d’autre, c’est-à-dire des pépinières d’étoiles comme vous dites, soit des amas gazeux, soit d’autres objets célestes. Mais là n’est pas notre propos. Je vous parle du cycle actuel de notre Soleil/Shella. Certains de vos astronomes ont relativement entrevu une bonne partie de ce dont je vous parle, mais n’ont pas pu pour diverses raisons rendre véritablement public le résultat de leurs travaux, et aussi sans doute parce qu’ils ne les ont pas tout à fait assez avancés pour avoir des certitudes absolument indéniables et totalement défendables à ce sujet.

Je vous parle là de ce qui est en train de se produire lentement, et ce qui nous intéresse est ce qui va se produire dans peu de temps. Car c’est cela que nous serons en mesure d’observer, et particulièrement vous qui êtes assujettis encore à un temps linéaire dans votre chair, dans vos corps et vos constellations personnelles. J’entends que quelqu’un demande : « qu’est-ce que c’est que nos constellations personnelles ? ». Eh bien ma foi, c’est un vocabulaire que j’importe de mon propre système de pensée et me voilà embarrassé pour vous donnez une explication dans le vôtre, et j’en suis désolé. Nous vous observons comme des êtres et des corps qui comportent une constellation personnelle… Voilà : vous n’avez pas ce raisonnement-là mais vous en avez d’autres, et tout est bien.

Ne croyez pas que je m’égare à faire des digressions sans cesse. Le propos que je vous tiens sur votre Soleil se déroule au-delà des mots que j’emploie. Je suis donc en train de vous informer, bien au-delà des mots, de ce que vous avez absolument à identifier et à connaître sur le processus de vie et d’évolution actuel de notre astre Shella/Soleil, celui que vous connaissez éclairant et chauffant vos corps et vos lieux de vie. Sachez que chez nous, il est glacé, lointain, mais que ses vibrations nous sont indispensables pour maintenir nos rythmes cellulaires, corporels et environnementaux. Nous sommes donc également très attentifs et, disons, attachés non seulement à l’observation mais au bon déroulement de l’évolution de notre astre. Et c’est aussi la raison pour laquelle je m’adresse à vous : c’est que vous-mêmes, si vous êtes attentifs et attachés au bon déroulement et à l’évolution de votre astre, le nôtre, vous contribuez bien évidemment à la qualité de l’accomplissement des phases de ce cycle auquel vous êtes indéfectiblement, non seulement liés mais parties prenantes, de par vos consciences et non pas uniquement passivement par vos corps.


Je viens donc en quelque sorte vous inviter à accompagner consciemment le mouvement, et l’évolution, et les transformations de notre astre. Je vais donc vous transmettre quelques données non verbales à présent, pour vous aider et vous outiller davantage à votre fonction, si l’on peut dire, d’accompagnement et d’attention vis-à-vis de votre soleil. J’ajoute que je vous ai parlé de phases 3-4 sur 7 : cela est important. Vous n’avez à vous intéresser dans le présent qu’à ces deux phases car les phases numéros 5, 6 et 7 n’ont pas à être traitées pour le moment. Ne vous égarez donc pas à faire des supputations en dehors de ce qui se déroule actuellement, qui donc se désigne par 3-4. Je vous remercie.

Je vais donc à présent m’employer à vous transmettre ce qui est nécessaire :

première séquence sonore

…Vous avez là déjà, sachez-le, des données de conscience extrêmement précises et performantes, mais je vais continuer, après une petite pause…

pause

Voici donc une deuxième série :

seconde séquence sonore

pause

Sachez que j’observe avec beaucoup de plaisir que c’est tout à fait merveilleux d’observer dès à présent qu’après que vous ayez entendu ces séries de sons, de bruits pourrait-on dire, vous êtes déjà -et bien plus nombreux que ceux qui viennent de l’entendre- par bio-résonance, en train, bel et bien, d’avoir commencé ce travail d’accompagnement. Ceci me permet de constater à quel point votre niveau vibratoire est d’excellente qualité – ceci sans jugement mais à l’étalon de nos systèmes d’observation, du moins ceux que je pratique.


Il a été convenu entre nous, mes confrères des Hautes Consciences Intergalactiques, que je ne vous délivrerais pas dans cet entretien la moindre information pouvant susciter des pensées-catastrophes en vous ni dans votre entourage au sujet du Soleil. Par conséquent, je ne vous donnerai aucune échéance ni aucun élément d’observation visuelle des changements dont je vous ai parlé. Sachez que cela est un choix extrêmement réfléchi. Nous ne voulons pas induire, au stade d’évolution de conscience où vous vous trouvez, d’intrusions mentales : ni de peurs, ni de désirs de contrôle, ni de prophétisations fallacieuses. Cela est important pour la qualité de votre ascension, tant personnelle/individuelle, que collective. Je vous remercie donc d’accepter cette sorte de frustration sur la possibilité d’un agenda, et simplement je vous remercie au nom de tous ceux que vous êtes, que nous sommes, et d’autres qui sont nombreux également, de bien vouloir pratiquer cet accompagnement conscient et aimant de notre Soleil dans son processus d’évolution, qui sachez-le est tout à fait comparable au vôtre : car vous êtes tous – et cela j’espère ne vous surprendra pas trop – à un certain niveau de ce que vous êtes corporellement et dans votre matière, des reflets du Soleil, ou des petits soleils pourrait-on dire… Ce sont des expressions terrestres qui ne sont en vérité que des sortes de métaphores, mais qui néanmoins vous font comprendre, j’espère, à quel point vos corps et vos devenirs sont liés à ceux du Soleil, dont le corps et le vôtre ne sont pas si différents (ce qui, je sais, ne peut que vous surprendre dans la représentation qu’actuellement vous avez de votre corps). Mais je vous le dis, et je vous l’affirme.

Ainsi donc, votre travail de conscience est bien plus proche de l’évolution du Soleil que ce que vous pouvez croire. J’ajouterai d’ailleurs qu’il ne s’agit pas (car je sais que beaucoup d’entre vous pratiquent cela) de faire ce que vous appelez « envoyer de l’énergie » ou « envoyer de l’amour » : ce n’est pas ça. Il s’agit d’être avec, et c’est très différent et beaucoup plus simple, et beaucoup moins égotique. Alleluiah

Je me réjouis de vous avoir parlé, et encore une fois je vous souhaite la bienvenue. Je me nomme (pour faire court) Agol d’Uranus II, et je vous salue. Amen

via Christine Anne K. le 1/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Message des Ainés du H-C Intergalactique

 

Amis, frères/soeurs de Terre. Recevez les dernières instructions du Haut Conseil de la Fédération Intergalactique avant retournement de votre planète : obscurcissez vos fenêtres au rayonnement solaire dès qu’il sera trop fort; retirez vos enfants de l’extérieur et aimez-les tout simplement. Ne vous affolez pas des bruits et chantez votre simple joie. Ce ne sera pas long -quelques heures sans doute. Vous gagnerez à vous endormir tranquillement, et à vous éveiller ainsi calmes et étonnés

Ajustez votre coeur et vos pensées à la Beauté du Monde sans tache dont vous rêvez souvent, et laissez être ce qui sera……

Ceci est un message des Ainés du Haut Conseil Intergalactique, transmis avec amour et bienveillance plus fermeté par Renit-Arkhut, mandaté pour cette transmission. Alleluia – Amen

 

Question : que se passera-t-il pour les enfants qui seraient à l’extérieur ?

Rien de bien méchant, mais désorientation importante… (Il n’y a pas de peur à développer.)

 

via Christine Anne K. – 7 mars 2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°4


Eshtananda
je suis, et je vous salue.

Que la Lumière vous habite car vous êtes flocons de
Lumière, vous êtes formes de Lumière, vous êtes jeux de Lumière. Nous utilisons
des géométries de Lumière et des gammes harmoniques de Lumière dans nos créations.
Ainsi êtes-vous appelés vous-mêmes, en tant que co-créateurs de certaines tâches
ou réalisations, à vous harmoniser d’abord par la pensée ainsi que par votre
cœur avec ces gammes, avec ces géométries subtiles qui sont auto-créantes à un
certain stade de leur évolution, puis qui se stabilisent dans une forme. 

 

La
vibration des éléments est également l’un de nos matériaux de prédilection.
Vous avez rencontré, je crois, le Bateleur des Eléments il y a quelque temps.
Je ne m’étendrai donc pas sur certains propos concernant les Eléments, qu’il
vous a déjà délivrés. Mais sachez que la vibration de chaque Elément est
également composant et structure, densification parfois, des formes qui sont
d’abord vibratoirement lancées en tant que Lumière. Lorsque je dis lancées,
vous pouvez imaginer comme un jeté de dés, un jeté de billes, un jeté de
bâtonnets; sauf que ceux-ci ne retombent pas et que, par la force de notre Joie
et de notre concentration, ils s’organisent librement pour élaborer l’ébauche
de ces géométries, qui à ce stade sont auto-créantes, c’est-à-dire que ce qui
les constitue bouge encore, joue, pianote, constituant ainsi des formes qui se
cherchent, cherchant la beauté et la structure et la vie dans la meilleure
forme qui puisse être, ainsi que dans le plaisir de celui est aux commandes  (si
l’on peut dire, en votre langage), de cette création.

 

Les
sons interviennent de façon absolument primordiale dans le lancer de ce que vous
pourriez imaginer  en tant qu’exemple comme des bâtonnets de Lumière, puisque nous
avons parlé de bâtonnets – sachant qu’il existe bien d’autres formes que des
bâtonnets par ailleurs. Les sons, donc, les couleurs , les nombres, et des
harmoniques de nature inconnue actuellement à votre système mental, s’organisent,
jouant, créant, cherchant la meilleure structure, la meilleure forme; avant de
passer dans un temps ultérieur à l’insertion de la vibration de tel ou tel Elément, lesquels se combinent généralement presque en totalité, pour aboutir à
une densification satisfaisante lorsque nous créons dans la densité. Si nous
créons dans le subtil il n’y a donc pas densité, mais la vibration subtile des Eléments intervient également en tant que telle et de la même façon… Il ne s’agit
pas là de vous donner un cours de création telle que nous la pratiquons,
mais simplement d’informer vos structures d’intelligence créatrice afin que vous
puissiez développer davantage de facultés et de liberté dans ce que vous avez
très prochainement à créer.

 

Votre
cœur est en partie le siège des sons. Disons qu’il est organe, y compris au
sens le plus subtil du terme, qui reçoit, redistribue et choisit -dans la reliance
de sa vibration à celle de la Source dans un instant donné- la perfection du
son qui va être agissant pour organiser ces géométries de Lumière auto-créantes
qui sont le stade, disons premier, d’un travail de création. Il n’est pas à
vrai dire, dans notre langage, de premier, de second ni de dernier, car nous
travaillons dans la synchronicité et non pas dans un temps linéaire -je suis
donc un peu embarrassé avec certaines notions qui me sont assez étrangères. Si
nous utilisons les nombres, ce n’est pas au sein d’un déroulement linéaire tel que votre forme de temps actuel vous le donne à concevoir.


Ainsi,
la géométrie de votre soleil est en cours de transformation.

Il ne s’agit pas
de vous expliquer en détails avec les notions que je viens de vous présenter le
processus, mais simplement de vous inviter à harmoniser vos cœurs avec cette
nouvelle géométrie à venir, car vous êtes reliés à votre soleil. Sachez que
vous êtes également co-créateurs de votre soleil. Je pourrais dire pour vous
éclairer un peu – en utilisant ce que je peux de votre système de pensée – que
si vous êtes co-créateurs de votre soleil, le soleil lui-même est co-créateur
avec vous et, par ailleurs, ce que vous appelez l’univers ainsi que de
nombreuses interactions -sonores, lumineuses, structurelles- de technologies
appartenant aux peuples célestes ainsi qu’à certains peuples stellaires (et qu’il
n’est pas opportun de vous expliquer, car tout cela créerait une grande confusion
probablement !) …Contentez-vous d’intégrer dans votre conscience votre place
immense et nécessaire de co-créateurs en ce qui concerne les nouvelles
géométries de votre soleil. Votre volonté n’a rien à faire là-dedans,
rassurez-vous. Cela se fait. Votre conscience, et non pas votre volonté,
est l’outil. Plus votre conscience s’éveille et s’élève vibratoirement, plus
votre outil transmet des vibrations d’une nature qui évolue vers plus de
finesse, de Joie, vers des gammes sonores plus subtiles, et ainsi s’élabore
progressivement mais sûrement cette immense co-création. Le soleil également
vous guide, disons par des sortes d’appels vibratoires auxquels vous répondez
et réciproquement.

 

Je
vous invite donc à vous réjouir des images que peut vous procurer la
description -bien succincte, mais tout à la fois très complète- de ce processus
tel que je viens de vous le faire connaître. Sachez que votre conscience émet
des sons. Encore une fois, il n’y a rien de volontaire là-dedans, mais il peut
y avoir intention. L’intention n’est pas volonté – du moins pas volonté au sens
où le mental humain terrestre peut s’emparer de certains choix, de certaines
décisions et de certaines prises de pouvoir sur un objet, sur un désir… Si
votre volonté est reliée en toute pureté, en toute simplicité, en tout abandon
à la volonté de la Source -ou à celle du soleil puisque nous parlons du soleil -, là elle se joint avec votre intention.

 

Je
vous invite donc à laisser monter librement les vibrations de votre conscience,
à libérer la pureté des sons qu’elle peut émettre, en imaginant que ces
vibrations émises par vos consciences s’organisent comme les bâtonnets dont je
vous ai parlé, pour aller co-créer une forme qui est à la fois musicale,
géométrique, lumineuse, et bien d’autres paramètres encore. Cela interagit avec
les informations qui par ailleurs proviennent de ce soleil en pleine
révolution, ainsi que des autres co-créateurs que j’ai mentionnés. Tout cela
est donc comme un immense jeu auquel vous participez. Imaginez un instant comme
il est réjouissant de participer à ce jeu céleste, avec tous ces partenaires
cherchant la musique la plus plaisante, la plus accomplie, ainsi que la forme
la plus satisfaisante, fonctionnelle et belle.

Voilà ce que j’avais à vous
dire, chers Humains, à l’aube des jours où vous allez découvrir tous ces
nouveaux pouvoirs de vos vibrations, de vos consciences, de vos intelligences
et de vos Êtres, dans la Lumière qui intérieurement va se révéler pleinement en
vous si prochainement… Ce dont nous nous réjouissons infiniment car ainsi nous
assistons, comme des parents qui s’émerveillent des progrès de leur enfant, à
une nouvelle étape de ce développement de vous dont vous êtes co-créateurs avec
nous, qui sommes vos co-créateurs à l’origine de votre cycle terrestre.


Ainsi
en est-il. Je vous salue. Je suis Eshtananda et vous me connaissez.

via
Christine Anne K. le 09/09/2010

Ces
messages
sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Marie, Isis, Eloha – n°2




Bienvenue, bienvenue mes enfants, mes chéris, mes tout
petits, mes grands.

 

Je sais que malgré le peu que vous êtes physiquement, le
nombre est important.

 

Soyez reçus dans les bras de votre Mère, de votre Créatrice.

 

Votre enfantement n’est jamais terminé car je suis celle
qui vous enfante, qui vous reçoit, qui vous pardonne qui vous couvre de mes
bras, qui accueille vos larmes et vos rires. Je suis celle qui donne le sens à
votre chemin et qui vous regarde à chaque instant de tout mon amour, tandis que
vous le parcourez avec votre joie et vos tristesses. Je suis Marie, Je suis
Isis, Je suis Eloha la Créatrice.

 

Je laisse parler en ce jour ce qui de moi est connu comme
la jeune, très jeune Marie, celle qui enfanta dans la Lumière cet enfant qu’on
nomma le Christ et qui est votre Christ dans votre histoire. Aujourd’hui le
Christ se déploie en vous.

 

 

Je suis Marie la jeune, la jeune et sage. Je voudrais
déployer pour vous les fleurs qui ont entouré mon enfance et celle de mon fils.
Ces fleurs sont à l’image de vous.

 

Vous êtes des fleurs des champs, des chemins, des fleurs
des bois sombres et celles des sommets enneigés, pierreux sous le soleil. La
voix des fleurs est importante car les fleurs chantent leur amour sans cesse,
tournant leur visage vers le soleil. Elles sont humbles et raffinées, elles sont
précieuses et éphémères, elles s’élancent vers la Lumière de toute leur beauté,
de toute leur innocence, de toute la perfection de leur forme, même pour celles
qui sont atrophiées, car il y en a.

 

Je voudrais vous parler de l’enfance. L’enfance, c’est
l’ouverture du chemin, c’est la joie au quotidien, la joie pure de la fleur qui
s’élance comme je l’ai dit vers le soleil.

 

L’enfance n’a pas peur, l’enfance ne manque de rien,
l’enfance marche d’un pas vif, joyeux, spontané, sans se poser de questions.
Elle balaie du regard l’horizon avec joie et puis se tourne vers sa mère, et
l’horizon se trouve dans le regard et dans le cœur de la mère.

 

La mère est là pour que l’enfant aille son chemin en toute
sûreté, en toute joie, en toute perfection. La mère n’a que ce souci et c’est
un souci de joie et non pas, comme vous employez ce mot, un souci qui implique
la moindre ombre.

 

 

Redevenez des enfants, je vous offre mon regard dans
lequel vous pourrez lire l’horizon, celui auquel vous tendez, celui qui vous
appelle, celui qui marque la ligne entre le ciel et la terre tel que vos yeux
la perçoivent, et qui marque également la ligne de partage entre le dense et le
subtil, entre l’opacité et la lumière. L’horizon est donc ce vers quoi votre
regard, lisant le mien, n’a de cesse de cheminer, car c’est là que tous les
espoirs encore non révélés se cachent.

 

La ligne d’horizon est ce qui vous appelle à manifester ce
qui est encore simplement espéré, entrevu intérieurement.

 

Soyez remerciés d’être ce que vous êtes. Soyez reconnus
comme les enfants de l’Un et dans toute votre perfection.

 

Acceptez d’être ce que vous êtes et ne cherchez plus les
faux-semblants, les diverticules, les apparences. Eloignez-vous de ce qui
embrouille votre clarté et votre innocence. Revenez à la simplicité de
l’enfant. Alignez-vous sur le soleil et l’horizon. Le soleil qui s’élève sur
l’horizon n’est autre que vous, vous-même, toi-même.

 

Tu peux être la même chose que ce feu qui quitte la
densité pour s’élever dans le subtil. C’est là ta vraie nature, mon enfant.
Regarde les fleurs et sois l’une d’entre elles car la fleur, quand elle a fini
sa croissance de plante émet son parfum puis se flétrit. C’est alors que sa
nature subtile se révèle complètement.

 

Il en est de même à votre manière pour le processus
biologique que vous traversez.

 

C’est votre parfum qui monte. Soyez ce parfum, soyez la
lumière du parfum et soyez le parfum de la Lumière.

 

Restons en silence.

 

Contemplez le disque solaire intérieurement.

 

De part et d’autre de ce disque, les deux mains d’Isis
vous indiquent très précisément que lorsque vos deux mains se placent de part
et d’autre de votre soleil intérieur, dont le lieu d’émanation est votre cœur,
alors vous vous unissez, vous vous unissez à l’Un. Vous êtes ce qu’Isis a
choisi que vous soyez et à l’image de son geste qui entoure le soleil.

 

 

Soyez ce que vous êtes et ne cherchez plus ailleurs,
dépouillez-vous de tout ce qui constitue votre fausseté. Il ne s’agit pas là
d’émettre un jugement, il ne s’agit pas de vous critiquer. Je vous donne tout
mon amour et je vous parle avec tout mon amour. Vous n’êtes pas fautifs. Je
vous invite simplement à regarder avec les yeux du cœur ce que vous êtes réellement.

 

Vous êtes mes enfants.

 

Non pas que je vous possède, non pas que je cherche à
brider votre énergie ni vos erreurs, car il y en a, ni votre liberté qui est
essentielle dans ce que vous êtes.

 

Mais votre liberté n’est pas, ainsi qu’on vous l’a déjà
enseigné, ce libre arbitre qui n’est qu’une illusion. Votre liberté, c’est
celle d’aller vers la Lumière vous-mêmes, il n’y a pas d’autre liberté. Cette
liberté là est joie, immense joie, et lorsque vous placez vos deux mains ainsi
qu’il a été prescrit par mon bien-aimé fils Mikaël-Christ, vous êtes en train
d’ouvrir les portes de votre liberté. Ces deux mains ne sont pas une posture
ésotérique, ces deux mains ainsi que je l’ai dit sont le geste d’Isis qui ouvre
le temple intérieur où le soleil intérieur resplendit.

 

Allez mes enfants, je vous bénis de mon amour. Je suis
Marie, Isis, Eloha.

 

 

Je peux accueillir une ou deux questions concernant ce qui
vient d’être dit et je tenterai d’y répondre.

 

Cette ouverture du temple intérieur
advient-elle aussi quand on est exilé de toute vibration, perception des autres
dimensions ?

 

Ce temple intérieur, mon enfant, ne t’est pas fermé, n’est
pas non plus fermé à quiconque car vous êtes tous concernés. Il n’est point
besoin, si cela ne t’est pas donné, d’avoir une perception définie avec les organes
de tes sens, de la manifestation de ce temple. Tes sens, tes perceptions ne
sont que des outils propres à cette forme de conscience, celle qui relève de
votre incarnation dans sa forme et sa matière actuelles.

 

Ainsi, l’ouverture de ce temple est indépendante tout
autant de votre ignorance que de votre habileté. C’est la nature d’enfant dont
je vous ai parlée qui propose le chemin et non pas les satisfactions de
connaître telle ou telle sensation. Amen

 

 

Qu’en est-il des pratiques du culte
d’Isis concernant l’énergie sexuelle ?

Je parle des pratiques concernant ce
soleil intérieur, cette lumière intérieure et qui se manifestent sous d’autres
appellations par la kundalini ou les respirations microcosmiques, toutes ces
pratiques énergétiques amenant la joie, la lumière et l’énergie à l’intérieur
des cellules…

 

Toutes ces pratiques vous ont été fidèlement transmises au
cours des siècles par les initiés qui les ont maintenues et, bien évidemment,
elles vous ont servi et vous servent encore à trouver la force et la joie de
votre chemin. Il n’y a pas ici à établir ni que ces pratiques seraient
obsolètes, ni qu’elles seraient aujourd’hui nécessaires. Elles sont, et par là-même
il n’y a bien évidemment aucun inconvénient à les pratiquer. Tout ce qui est
source de joie, tout ce qui amène à la conscience de la Lumière intérieure,
tout ce qui conduit à l’unification, que ce soit à travers la sexualité ou dans
un chemin solitaire individuel, sont – si cela vous convient – des pratiques
qu’il est bon de maintenir.

 

Mais sache que ces pratiques ont été données du temps de
la matrice afin de permettre que se maintienne un minimum de connexion à la
Source. Et dans la mesure où actuellement la matrice est sur le point de
disparaître, considère qu’il y a une sorte d’éclatement dans la Lumière, si
l’on peut dire, qui est amené à se produire et dans lequel ces pratiques et
celles de bien d’autres traditions vont se fondre dans la pure joie de l’Un
lorsqu’elles auront achevé leur utilité.

 

…Il vous est demandé à présent de faire connaître ce qui a
été dit par Marie. Ce message est destiné au plus grand nombre. Il vous
appartient de réaliser l’amorce de cette transmission via les moyens de
communication qui sont entre vos mains.

 

Je vais à présent me retirer. Recevez tout mon amour et ma
gratitude. Regardez votre soleil intérieur entre vos deux mains, ainsi qu’il
vous l’a été décrit, et soyez des enfants dans cette découverte. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 16/02/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.