Ashtir II – n°4 – Corps physiques en évolution…

cliquez pour écouter

Que mes Salutations vous parviennent, Chers Humains ! Vous me connaissez, je suis Ashtir le deuxième, Elohim Maitre ès-Formes, et je reviens vers vous…

…Nous sommes extrêmement réjouis des nombreuses Formes, extrêmement variées, créatives, intéressantes, performantes… Qu’il  nous a été donné d’observer dans ce que vous avez pu penser, et concrétiser parfois, ces derniers temps… Et la contribution créative de votre Intelligence Collective est également, en tant que telle, très réjouissante !

…Peu d’entre vous, je sais, sont véritablement conscients de la qualité de nourriture et d’informations qui vous sont fournies et échangées de par votre Intelligence Collective  – cela tant en tant qu’individus, ou que groupes…

Vous êtes donc Créateurs, et c’est principalement ce qui fait avancer, pourrait on dire, le navire, en ce qui concerne vos choix d’évolution, dorénavant…

…Ne croyez pas que tant de choses soient décidées à l’extérieur de votre propre système de vie… Cette croyance est certainement touchante, mais n’est pas très adulte..

Silence…

Voici donc que ma présente intervention en ce jour s’adresse – et je m’en réjouis – à tous ceux qui parmi vous pratiquent aussi bien des arts martiaux, que des techniques corporelles : qu’elles soient de santé, de bien-être, de plaisir ou de discipline…

…Vous avez en effet un merveilleux Outil, ce Corps humain qui est une véritable merveille de création et de technologie sophistiquée – tant de notre part à nous, les Elohims, que de la part d’interventions complémentaires et d’artisans de grande qualité…

…A présent que vos Corps ont été presque totalement clarifiés de nombre de programmations regrettables qui leur avaient été rajoutées, insérées (etc), supplantant parfois des programmes d’origine…A présent donc, il ne vous reste plus qu’à retrouver la maîtrise originelle de cet Outil…

…J’ajoute en passant – et vous le savez – que certaines programmations récentes ont été bien évidemment ajoutées ou mises à jour – et cela a fait l’objet de quelques interventions, dont peut être vous vous souvenez plus ou moins…

…Vous avez donc à la fois un Corps coutumier, d’un modèle qui peut sembler habituel, voire ancien… Et en vérité un Corps tout à fait rénové, avec toutes les potentialités d’un nouveau modèle – qui est en évolution, mais dont les programmes de base et de lancement sont posés.

Autrement dit soyez conscients que votre Corps physique actuel est en évolution. Il n’est pas statique, il ne réfère pas à ce qui est ancien !..

…Par conséquent, les techniques corporelles traditionnelles -que vous avez coutume d’employer pour entretenir votre corps, entre autres, ou pour le discipliner –  vont se confronter au fait qu’elles ne sont plus toujours appropriées !

…Ainsi, il peut vous arriver de ne retirer aucun bienfait, à présent, de certaines postures ou de certains mouvements, de certains gestes ou de certaines pratiques… Qui ne peuvent plus s’adresser, aujourd’hui, à ce que vous Etes…

…Il y a donc grande nécessité, pour la Beauté, l’Evolution, et la bonne Santé et Harmonie de ces Corps physiques -qui encore une fois sont une grande merveille- que vos pratiques d’entretien bénéficient de certaines mises à jour…

Et ces mises à jour, c’est à vous de les créer !

…Ainsi donc, que vous fassiez tel ou tel exercice, tel ou tel sport, tel ou tel yoga, tel ou tel art martial de santé, telle ou telle forme de danse codifiée; il importe que votre Intelligence Collective, très créative, soit autorisée à s’introduire dans l’Evolution, la mise à jour, voire la mise « au rancart » de certaines de ces techniques…. Et que s’ouvrent toutes possibilités de réaliser du Nouveau, et que ce Nouveau soit – certes non pas anarchique – mais trouve ses Harmoniques, ses Formes, ses Musiques, ses Cohérences, ses Beautés….Tout ce qui bénéficie le mieux à l’épanouissement de votre Corps et de ses futures extensions…

…Je vous laisse méditer quelques instants sur ces éléments…

silence vibrant

L’apport de quelques éléments musicaux va nourrir mes propos et leurs effets…et puis nous poursuivrons…

Transmission musicale et vibratoire…

…Nous allons maintenant, mes Très Chers, si vous le voulez bien, jouer à un petit voyage d’exploration de Formes à l’intérieur de votre corps -habituel, mais nouveau-…Croyez bien que cela va être tout à fait intéressant et original, faites-moi confiance ! …

Il importe que pour ce petit voyage, vous soyez très confortablement installés…

…Notre première étape à l’intérieur de ce merveilleux corps, humain, va être d’agiter tranquillement certaines de vos articulations… Je vous propose les épaules, ou les genoux, ou les hanches, selon votre désir…
…Observez leur fluidité, leur complexité, leur souplesse, du moins j’espère…
…Observez les extensions musculaires, et autres…tendons, os, muscles, nerfs… qui jouent avec ce petit mouvement, décidé volontairement quelque part….

…Eh bien, tout en continuant ce mouvement par exemple, donc, d’une épaule, vous allez vous promener  : votre Conscience va se promener…Et comme un petit bonhomme à l’intérieur de votre corps …Et marcher, courir ou danser sur ces ligaments qui sont mis en jeu… Pour aller se glisser, peut être en jouant, comme sur un toboggan, vers le Centre si mystérieux de votre Corps : dans votre tronc probablement…

…Et là, imaginez que vous êtes dans une immense salle de machines extraordinaires, aussi recueillie qu’une cathédrale, aussi technologiquement sophistiquée que le plus pointu des vaisseaux spatiaux. …

….Et bien vous allez être là, un peu grandi…. Et regarder, toucher peut être, contempler, entendre un certain nombre de formes qui sont de passage en cette sorte de « centrale-cathédrale », et qui correspondent – n’en doutez pas un instant – à des états successifs que vous pouvez traverser, par exemple celui du sommeil…(mais je ne vais pas vous demander de dormir à cet instant !)…Il y a d’autres états, qui peuvent aller de l’hyperactivité à la relaxation, et qui sont également des états plus vibratoires…certains correspondant à des Cycles physiologiques, voire diurnes/ nocturnes, et qui sont autres que celui du sommeil…

…Vos organes ont des Cycles, car ils obéissent à des Lois Musicales très ordonnées, qui les font interagir entre eux avec des aspects cycliques…Ce qui bien évidemment parfois se dérègle, et fait que vous êtes un peu (ou beaucoup) malades de temps en temps…

Eh bien je vous demande d’observer l’un de ces Cycles…

…Et pour cela : voilà qu’étant installés dans cet espace où vous êtes très recueillis (et très curieux certainement !) vous allez recevoir, pour les observer, les codes vibratoires du Cycle -des Cycles- mettant en jeu votre organe cardiaque, le cœur physique…

Ecoutez…
– Le support sonore n’est pas les codes, il est simplement le support sonore permettant de les transmettre : que cela soit clair…-

Transmission musicale et vibratoire…

N’est-il pas merveilleux, extraordinaire pour vous, de découvrir et d’observer ainsi la technologie de votre Cœur ?… Je sais que « technologie » est un très vilain mot, mais si je parle d’ « Art » cela reste un peu esthétique et insuffisant, dans votre vocabulaire du moins…

…Voici donc que pour vous – et je n’en doute pas – s’installe une compréhension nouvelle…

Silence vibrant…

…Et écoutez en ces instants de Silence, à présent, la Présence physique de votre Cœur physique, à la lumière des informations que vous venez d’engrammer vibratoirement…

Silence vibrant…

… C’est un voyage sensoriel, n’est ce pas !?  (Ce n’est pas tant un voyage mental…)
…C’est également un voyage sonore : car si vous écoutez bien, il y a un paysage sonore qui fait partie de cette Forme que je vous fais observer, et qui se compose avec les Cycles dont je vous ai parlé… Tout ceci vous ayant été en quelque sorte détaillé par la transmission vibratoire que vous avez entendue sur une portée sonore…

 Et bien voilà qu’un nouveau Cycle… (1 pour le moment, mais peut être 1 ou 2 autres par la suite) …peut faire son entrée dans le paysage des Cycles qui constitue la configuration de votre Coeur physique. Et ce Cycle -même s’il y a un programme qui est créé, et soigneusement créé, par nos soins- c’est à vous de le finaliser, de finaliser cette Création. Ce programme autrement ne peut pas s’intégrer dans ce qui est déjà présent…

 …Ce n’est pas en cet instant-même que cela doit se produire, mais l’information vous est donnée en cet instant. Et l’installation de ce nouveau « Cycle-programme » ainsi pourra se réaliser très prochainement.

Nous allons poursuivre notre voyage…
..Je vous laisse tout à loisir de maintenir votre petit poste d’observation personnelle dans la grande cathédrale, mystérieuse et importante, que vous êtes physiquement…

Néanmoins je vous propose de repartir de la surface…
Et nous allons nous amuser à observer l’ensemble de votre Peau : dans tous ses replis, ses extensions…C’est donc toute la Forme externe, l’enveloppe de ce Corps physique dans laquelle nous allons en quelque sorte vous faire voyager, mais : non pas en la parcourant de façon linéaire, mais simplement en étant ce qu’elle est. C’est à dire que votre Conscience, par un petit saut que je vais vous permettre de faire, va devenir quelques instants votre Peau…

…Voici donc le petit saut qui va vous permettre cela…

silence vibrant

… Ecoutez bien le Silence, ainsi que mes paroles, car le Silence en ces instants vous informe…
…et vous pouvez visualiser une ligne droite de couleur claire, comme si devant vous elle se mettait à osciller, très vite… et puis à se retourner, tout en continuant d’osciller.
…A mesure que vous vous hypnotisez (peut on dire) sur cette image, vous allez recevoir un petit Son intérieur – et non pas extérieur… Qui peut faire basculer votre Conscience dans le fait d’ être – ainsi que je l’ai dit – votre Peau…

…Observez cette sensation.
Peut être avez-vous l’impression que votre Peau est un seul et même élastique, tout autour de ce qui vous constitue physiquement… !?

Peut être avez-vous la notion qu’elle émet de la Lumière… !?
Peut être ressentez-vous les ondes sonores qui la parcourent… !?
Peut être jouissez-vous de l’entièreté de ce contact entre ce qui est interne et ce qui est externe, et qui s’appelle de l’Air…? Air dans lequel de nombreuses vibrations, sonores par exemple, et lumineuses, circulent avec facilité…

Vous êtes donc en ces instants une Peau, entièrement Consciente et Une !….Et d’une Intelligence que vous ne soupçonniez pas…
Il y a dans cette Peau des programmes d’auto-rénovation permanente, il y a des programmes de nettoyages, il y a des programmes d’échanges avec l’extérieur, il y a des programmes de transmissions vibratoires entre l’intérieur et l’extérieur, il y a des programmes de rencontres avec vos semblables, il y a des programmes d’identifications des matières et des textures avec lesquelles vous rentrez en contact, il y a des programmes qui vous mettent en contact avec des Etres subtils…

Eh bien sachez qu’en ces instants votre Peau est en Evolution…
…Ne croyez pas qu’elle va se mettre à faire des écailles ou quoi que ce soit, mais sa nature obligatoirement se modifie – ne serait-ce que parce que l’apport de silice dans vos corps est considérable à présent, mais également parce qu’elle est appelée à intégrer de nouveaux programmes intelligents – qui vont s’ajouter à ceux que j’ai énumérés…
Il y en a trois…

Et encore une fois ce n’est pas le moment de leur installation, mais vous allez en recevoir l’information vibratoire, toujours sur une portée sonore… Et ainsi vous serez à même de faire en sorte, de par votre Intelligence Collective, que ces programmes, créativement, par vous-mêmes, se posent, s’installent et s’intègrent…

Transmission musicale vibratoire…

Silence…

Dans quelques instants je vous invite à poursuivre encore notre petit voyage…

 (bruit d’un carillon au dehors…)

…Nous allons profiter de la venue d’un carillon extérieur, de toute puissance sonore et vibratoire, pour nous glisser dans le pavillon de votre oreille…
Imaginez que vous êtes encore une fois un petit bonhomme…
…Vous circulez dans les replis externes de votre oreille, et puis vous vous introduisez à l’intérieur… N’ayez pas peur, c’est chaud, c’est agréable et c’est beau! …

Et là vous allez vous transformer en petite particule sonore, et vous introduire dans la physiologie auditive qui actuellement vous est familière…
Vous êtes donc en train de voyager dans ce que vous appelez des « nerfs », et puis ça vibre…
…Il y a toute une bibliothèque sonore là où vous arrivez : bien triée. (plus ou moins bien selon les cas)

C’est une véritable archive…
…A la fois les vibrations sonores qui y parviennent sont reçues dans ce qu’elles sont, intégralement. Et puis triées, immédiatement reconnues. Mais aussi il y a en stock les innombrables mémoires d’informations sonores reçues depuis que vous existez, et qui servent de bases de données pour reconnaître, et également pour produire certaines pensées par exemple…

 …Eh bien figurez vous que cette immense archive, cette base de données sonores , est très très peu exploitée, car la façon dont elle est rangée est actuellement tout à fait obsolète…

…Vous allez donc avoir à disposition une nouvelle forme de classement, de rangement : beaucoup plus dynamique, beaucoup plus utile, permettant beaucoup plus d’actions, de créations, d’extensions, et vous permettant également de produire davantage vous-mêmes de sons…Non seulement avec votre Voix, mais également avec votre Pensée par exemple, ou avec vos Etats de Conscience…

Il y a donc en projet l’installation, dans cette archive, d’une Forme – que vous appelleriez une « Géométrie Sacrée » comme vous avez coutume de le faire – qui permet des multi-entrées parfaitement harmoniques, et un traitement beaucoup plus complexe et créatif des archives de sons qui sont ainsi engrammées…
Il y a également un système de recyclage, car certains sons ne sont absolument pas utiles à conserver, bien au contraire – ils peuvent être en quelque sorte presque polluants pour le reste !..Je parle là (vous vous en doutez peut être…) de certains sons qui sont reliés à des pensées, des émotions de Dualité, extrêmement peu agréables et fort peu harmoniques, entre autres choses…Il y en a d’autres également – cela est sans jugement.

Nous allons donc, encore une fois sur une base sonore, faire la présentation de la nouvelle Forme qui serait proposée, et que vous pouvez encore co-créer davantage… Et qui donc a pour objectif (de notre part en tout cas…) de se substituer à votre actuel système d’archivage des sons…

Transmission musicale vibratoire…

…Reconnaissez que cette Forme est extrêmement séduisante !…
Je suis sûr que vous la trouvez très attractive…Et elle est fort intéressante !..
– Cela vous permettra de développer énormément certains aspects de votre Intelligence, qui sont actuellement sous-exploités.

Je sais d’ailleurs que vous aurez certainement envie de récupérer certains aspects de cette Forme, pour en faire tout à fait autre chose, dans votre propre système…Et n’hésitez pas à opérer ce genre d’initiatives – tant qu’elles sont en Harmonie entre vous tous, et avec les Lois qui constituent vos Lois Harmoniques…

 

…L’installation de cette Forme pour vos archives auditives a également modifié, justement, votre perception des pratiques corporelles que j’ai évoquées au début de mon intervention… Je parle de toute les formes de sports et d’arts de santé corporels que nous avons évoquées, et qui comme je l’ai dit sont en train de devenir obsolètes, en grande partie…

Ainsi donc, ce déploiement de vos capacités d’écoute, pourrait on dire, va avoir une incidence sur vos exigences d’Harmonie en terme de mouvements, ce par rapport à l’évolution de vos propres Corps, dont vous aurez une perception beaucoup plus fine et précise…

Je ne cherche pas à vous déstabiliser : je sais que pour beaucoup d’entre vous ces pratiques corporelles sont une discipline extrêmement structurante, importante et décisive pour votre stabilité…

…Il y a donc un protocole d’adaptation qui vous est certainement nécessaire, afin que vous puissiez glisser de ce que j’appellerais sans hésiter « la rigidité » de ces pratiques, vers de nouveaux modèles structurels tout aussi structurants et stabilisants…Sachant que néanmoins, avec votre évolution vous aurez moins besoin de stabilisation, car vos émotions vont être extrêmement atténuées et stabilisées par ailleurs – de par votre évolution de Conscience..

…Mais ce protocole d’adaptation, néanmoins, à toute sa valeur…Je ne vais pas vous le fournir maintenant, car cela n’est pas ma tâche, mais il va vous être donné par notre Sœur Eluhyam, Elohim de la Terre, qui va intervenir après moi. Vous la connaissez : elle pratique le chant didactique avec beaucoup d’art, et de finesse…

Quant à moi, avant de me retirer, je vais vous inviter à une petite méditation finale, en vous proposant de vous re-concentrer vers votre Corps physique, et d’en sentir le poids, la Matière…

Et d’admettre que ce poids et cette Matière sont une grande Beauté, une grande Perfection !…

…La Vibration de la Source circule en Tout instant dans chacun des éléments, des atomes, des cellules, des fluides, des courants électriques (et j’en passe…) qui constituent l’architecture de ce Corps, et sa Matière…

Silence vibrant…

…La Matière de votre Corps est un Trésor…

…La Vibration de votre Corps est également un Trésor…

Il n’y a pas de séparation entre cette Matière et cette Vibration, elle ne font qu’Un ! …

…Ainsi donc, en nourrissant et en entretenant harmoniquement la Matière de votre Corps, vous nourrissez et entretenez harmoniquement sa Vibration, et réciproquement…

…Et sachez, pour terminer, que dès lors que je vous ai introduits dans cette cathédrale, vous pouvez retourner y faire d’autres observations, en toute Joie, en toute lucidité et en toute perfection de vous-même !…

 Je vous salue !… Je suis Ashtir le Deuxième, Elohim Maitre ès-Formes, et je vous dis à bientôt !…

Vous aurez dans quelques temps, quelques instants, le complément et le protocole  de par les chants de notre Sœur Eluhyam – que j’ai introduite…

Alléluiah !

 

via Christine Anne K. le 14/11/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Evènement à venir  :  Cercle de co-Création Harmonique le 12 décembre

.

Ashtir II, n°3 – Extensions de la Voix

cliquez pour écouter

O Humanité Bien-Aimée, chérie de nous… Vous me connaissez, je suis Ashtir (le deuxième) – Elohim, Maître ès-Formes.

Je suis déjà venu de nombreuses fois en tant que Maître ès-Formes ( Ashtir & Ashtir II ) vous aider à ouvrir vos conceptions, et votre conscience, à travers des jeux de formes vous permettant de mieux accéder tant à votre mémoire de vous-mêmes en tant que descendants des Elohims, et aussi d’accéder à votre propre intelligence créatrice d’aujourd’hui.

…Sachez avant toute chose que nous prenons soin dans ces interventions, parfois, de brouiller légèrement la clarté vocale de notre canal afin que certaines informations supplémentaires vibrantes fassent leur chemin ou bien que d’autres soient clarifiées…

Il y a en effet dans la vibration de la voix humaine un nombre important -pour ne pas dire énorme- d’informations qui sont véhiculées; et il importe parfois que l’usage de la Voix soit véritablement considéré comme le véhicule idéal pour les communications les plus complètes. Et en tant que Maître ès-Formes, j’ajouterai que bien évidemment la Voix, au delà de son aspect physiologique, est une forme sonore qui n’est pas laissée au hasard -ni même au hasard de la génétique- et qui remplit, à travers différentes sources d’informations qui la nourrissent, et de par votre corps et ce que vous êtes, un rôle extrêmement pointu, qui vous sert à vous accorder les uns les autres; ainsi qu’à vous écouter vous-même et à informer en permanence votre propre corps; à l’inscrire dans toutes les constellations de différents corps avec lesquelles il interagit – ou bien où vous, en tant que personne ou en tant qu’Etre, vous interagissez… La musique de votre Etre donc -qui cependant n’est pas audible par vos oreilles de chair- est informée, et informe réciproquement, par la Voix qu’émet votre personne.

– Il y a donc un certain travail qui s’est fait dans la Voix de la personne que nous utilisons pour vous parler. Ne croyez pas pour autant que notre sujet soit de parler de cette personne; nous l’employons en tant qu’exemple dont vous entendez la Voix-

Il y a des modifications vocales qui surviennent au cours de votre maturation et également de votre chemin – chemin spirituel comme vous dites, chemin d’évolution, chemin d’Eveil, chemin vers Soi, chemin à travers des espaces que vous apprenez à connaître de mieux en mieux. Soyez donc, et ceci est une parenthèse, à l’écoute de vous-même, de ce que votre propre Voix peut vous indiquer, vous dire : dans ses changements de tonalités, de timbres, d’intensités, de rythme; dans le point du corps d’où elle émane et qui peut varier… Votre voix également résonne spécifiquement dans certains points précis de votre corps, comme un certain point au centre de la paume de vos mains par exemple (je choisis celui-ci car il est facile à localiser). Vous pouvez donc vous exercer, si vous voulez, à entendre vibrer votre voix dans cette place située au centre de vos mains. Cela d’ailleurs vous informera beaucoup car ce point est également relié et résonant avec d’autres bases de données… Je ferme cette parenthèse.
En tant que Maître ès-Formes, je suis donc aujourd’hui habilité à introduire disons certaines petites améliorations, enrichissements, dans la forme sonore qu’est votre Voix.
…Je vous invite simplement, à cet instant, à vous préparer à accueillir cela en vous-même, et à bien vous laisser pénétrer par les vibrations – émises non-physiquement par la Voix que vous entendez et que j’utilise comme instrument.

Il y a d’abord ce silence : au cours duquel néanmoins s’émettent des formes sonores.

Silence.

Nous allons à travers l’emploi de cet outil vocal explorer quelques chemins : que vous pouvez considérer comme des mises en formes qui sont adressées à votre propre capacité d’intégration des informations.

Autrement dit, même s’il y a toujours un aspect ludique dans ces Jeux de formes, ne considérez pas cela comme un divertissement : vous êtes à l’Ecole de la Forme en ces instants! Et vous le savez.

Voici donc un premier parcours, un premier chemin, une première Forme : que je vous invite à entendre et à laisser résonner dans votre propre corps, avec bienveillance et avec votre intelligence. Il ne s’agit pas de mettre en action votre mental mais votre intelligence : je sais que vous êtes capable de saisir la nuance.

Chant et sons vocaliséssilence

Vous n’avez bien évidemment pas à chercher à imiter vocalement, avec votre volonté, ce que vous avez entendu; ce n’est pas du tout le chemin. Si cela devait se faire, cela se ferait spontanément et tout seul, de par votre propre voix. Mais en intégrant, par la simple forme d’écoute que je vous ai indiquée, ce qui se communique, vous constituez votre propre bagage de Formes améliorées pour votre propre Voix.

Il y a à présent ce que j’appellerai un 2ème article dans cet enseignement de Formes.

Sons et souffles, chant.

Je vous rappelle à présent que lorsque nous parlons de vous, il y a certes votre Voix audible, physique, pour laquelle vous employez vos cordes vocales et un certain nombre d’autres fonctions, et que vous faites résonner dans la cavité de votre cage thoracique principalement… Il y a également -et cela vous avait été je crois indiqué par notre frère Eshtananda , je présume, il y a déjà de nombreux mois- une Voix subtile, dont vous disposez et que croyez-moi vous utilisez depuis fort longtemps et de mieux en mieux. Cette Voix subtile redouble parfois votre Voix sonore, ou parfois fonctionne dans les moments de non-parole. Elle n’est pas assujettie à se taire lorsque la voix physique parle, non plus qu’elle est assujettie forcément à s’exprimer lorsque la voix physique se tait. C’est à un autre niveau.

Nous avons également dans cette session à faire un petit travail d’amélioration sur les capacités de votre Voix subtile… Il va s’agir d’élaguer quelques aspects encore un peu distordus, et d’élargir un canal qui va rendre cette Voix subtile non distordue, plus éclatante disons, plus audible, et plus riche dans ses possibilités.

Voici donc, en ce sens, le 3ème chemin : qui est à écouter et à intégrer par vous dans vos propres corps et corps subtils. Ce chemin comporte fort peu de chants audibles, à part quelques-uns.

Chant, sons et notes de musique.

Voila… Cette installation au niveau de votre Voix subtile qui vient d’être faite est pour moi un succès, car il n’était pas forcément si aisé de la réaliser de cette manière. Il semble en première évaluation que ce soit réussi au-delà de ce qui était anticipé, ce qui est une joie!

Je vous invite à boire une quantité d’eau supplémentaire à votre habitude et à consommer un peu de miel, vous connaissez ce protocole. (Et ne vous étonnez pas si d’aventure le son de votre voix semble un peu inusuel dans les heures qui viennent et dorénavant.)

Vous allez donc disposer d’un instrument de communication vibratoire beaucoup plus developpé. Prenez-en soin…Et jouissez entre vous-mêmes les uns avec les autres de ces nouvelles données, ces nouvelles capacités, ces nouvelles gammes fréquentielles et d’informations qu’il va vous être donné de mettre en formes et de jouer au quotidien.

 

Il y a à présent, pour parfaire disons ces petits travaux, une Forme supplémentaire dont je vous invite à créer en vous l’empreinte. C’est très simple : vous allez simplement visualiser une petite sphère bleutée, ou bleuâtre, qui pourrait peut-être vous évoquer une planète, un globe flottant dans un espace, et dont la matière peut vous paraître assez cristalline ou lumineuse…

…Vous allez porter attention au fait que cette petite sphère émet une sorte de compactage de sons… C’est donc comme un accord multiple, constant, qui en émane; et qui entre en résonance avec la vibration de votre coeur dès lors que vous l’avez indentifié. Je parle d’identifier bien sûr le son émanant de cette sphère – car la vibration de votre coeur, vous n’avez pas à l’identifier, vous la connaissez!

Une fois ce petit pont sonore réalisé, sachez qu’il vous suffira -même si vous oubliez cette sphère- il vous suffira de vous y relier; par un système que l’on pourrait qualifier d’automatique mais qui néanmoins est mû par un désir de votre part. Et le fait de vous y relier ainsi vous permettra de faire une sorte de mise à jour sonore de votre Voix physique et de votre Voix subtile. Ces mises à jour ont leur intérêt et leur importance, car cela évite d’en arriver au stade où nous avons des travaux plus importants à faire (comme il vient d’être fait aujourd’hui). C’est ainsi plus fluide et plus simple, plus évolutif de façon naturelle et de façon harmonique les uns avec les autres… Le fait d’ailleurs que ces mises à jour aient lieu suscitera d’emblée des mises à jour autour de vous.

Je vous invite à présent à l’écoute de quelques sons, afin disons de fluidifier et de finir d’informer les structures sur lesquelles nous avons travaillé. Et je vous rappelle avant de vous faire mes adieux qu’il vous est recommandé de boire et de prendre un peu de miel.

Notre soeur Eluhyam vous fournira par la suite un ou deux chants parachevant la qualité de ce travail. Avant donc cette cette plage musicale, je vous salue car je vais me retirer de la Voix de ce canal.

Je suis Ashtir le deuxième – Elohim Maître ès Formes; et je vous dis à bientôt.

Jouissez bien de vos capacités vocales.  Alleluia.

Plage musicale de fluidification.

.
via Christine Anne K. le 23 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

-cliquez pour retrouver toutes les interventions d’Ashtir (I et II)-

…De fort nombreux messages, des différents Elohims et d’autres, évoquent ou font intervenir la notion de voix subtile et /ou d’audition subtile… Le mieux est de vous laisser guider  par vous-mêmes dans une recherche en arrière, et relire ou réécouter  Eloha n°12 est une belle possibilité  parmi bien d’autres… NdR

.

Eloha n°14

cliquez pour écouter

Introduction en « langue véritable » (ou langue dite stellaire)

Très Aimés, voici à nouveau que je suis venue parler avec vous, moi Eloha, Créatrice, Mère Elohim…

Comme vous avez grandi à présent ! Comme vous êtes en train de devenir de grands Créateurs !

Je me souviens lorsque je vous parlais des Perles, et que vous ne compreniez pas toujours, mais qu’en vous-mêmes ces perles s’égrenaient, se jouaient, s’organisaient. Je me souviens lorsque je vous faisais entendre subtilement les Sons de ma Harpe et que vous ne saisissiez pas très bien, mais que ces Sons en vous entraient, s’installaient, résonnaient, se posaient.

A présent vous êtes vous-mêmes capables de créer quelques Perles, de produire vos propres Sons : harmonieux, véritables. Je ne parle pas bien évidemment des Sons émis par vos instruments « matriciels » -qui cependant parfois ont pu et peuvent réaliser de magnifiques compositions musicales.

Il est une grande Joie -pour nous qui vous regardons, nous qui vous avons beaucoup accompagné et continuons d’être avec vous, pour nous qui partageons de cette façon votre Evolution, votre montée en Conscience et en Lumière depuis des années, des mois- une grande Joie d’être dans ce Présent, ensemble, où tant à été accompli et où tant se montre possible à accomplir -dans votre nouvelle Forme, dans votre nouvel état, dans votre nouvel habitacle… Même si des éléments d’Illusion, qui sont maintenus car ils vous sont familiers (et utiles à ce titre), peuvent vous donner l’impression de façon illusoire que rien n’a bougé…

Prenez ça avec un grand rire, et sachez rire de cette illusion ! …Qui tout en étant illusion vous est encore tellement utile, pour faire marcher vos corps (qui sont illusion), ou vos systèmes de vie avec toutes leurs formes illusoires et leurs jeux d’illusions…

Mais à présent vous n’êtes pas dupes : vous savez que c’est un Jeu. Et en cela ayez conscience de ma fierté en tant que Mère Elohim : car si vous savez jouer « en conscience » vous n’êtes pas victimes de l’Illusion, vous êtes simplement en train de créer, vous êtes en train de voyager, de traverser, d’expérimenter et d’évoluer, en utilisant des éléments qui sont là, et qui sont au demeurant de belles réalisations. Car un corps humain, et tout ce qui est sur la Terre, représentent une quantité de magnifiques et riches possibilités de jouer : avec des réalisations, des oeuvres, des systèmes, et des configurations d’une très belle qualité – de forme, de matière, de complexité, d’intelligence, de structures et de possibilités.

Néanmoins le processus actuel qui consiste à substituer progressivement de nouveaux paradigmes et paramètres à tout ce qui a été, est un excellent processus, et nécessaire : car tout ce qui dans cette Illusion a été usagé -au cours du Cycle précédent et dans le cadre de l’ancienne Matrice- n’a plus aucune valeur, même illusoire, justifiant que cela ne soit pas rénové… J’espère que vous me suivez !

J’insiste donc pour vous dire qu’il y a Jeu ! Et vous qui me connaissez, vous connaissez mon plaisir du Jeu… Nous allons donc jouer à quelque chose encore une fois. Je vais donc pour cela m’adresser à vous dans cette langue que vous apprenez à aimer -car elle vous parle véritablement, et bien plus que toutes les langues, maternelles ou autres, que votre corps d’illusion à coutume d’employer pour communiquer et fonctionner dans l’illusion. Voici donc dans cette langue véritable ce que je vous dis afin que nous puissions jouer….

série d’énoncés en « langue véritable »

…Comme vous l’avez sans doute entendu, jouer est un acte plein de Responsabilité et en même temps plein d’Innocence. C’est donc pourrait on dire les deux Principes fondamentaux de ce qu’à présent vous avez à pratiquer.

…Il y a bien sûr également cette dimension du Plaisir : plaisir de créer, plaisir d’être dans sa vérité -et non pas plaisir au sens vulgaire dirai-je, et je m’excuse du terme-….Je veux dire par là que le véritable plaisir a sa profondeur, sa vérité, sa gravité, tout en étant bien évidemment du plaisir, mais qu’il ne s’agit pas de quelque chose d’artificiel. Tel que je le crois, vous êtes las, lassés de le chercher dans certaines choses, qui n’ont plus grand attrait aujourd’hui dans ce monde illusoire pour vous.

Ainsi donc Innocence et Responsabilité, plus ce Plaisir, peuvent vous permettre de franchir beaucoup de seuils, beaucoup de portes inconnues, avec la plus grande facilité, la plus grande certitude, avec abandon, car ce jeu doit être pratiqué…Vous êtes là pour ça.

Et c’est ainsi que cette évolution qui est la votre, peut se développer dans les formes les plus parfaites et les plus aventureuses en même temps -qui sont à présent possibles de par ce que vous avez déjà créé.

Pour pratiquer ce jeu donc, à présent je vous dirai encore ceci:

série d’énoncés en « langue véritable »

C’est donc une grande Responsabilité n’est-ce pas que vous avez ! Mais quelle Joyeuse Responsabilité ! Et je sais combien vous la trouvez merveilleusement stimulante, profondément excitante… (vous remarquerez que j’emploie des mots qui font vraiment partie du vocabulaire le plus médiatique : amusons nous n’est-ce pas…et il faut bien employer des mots…)

Cette Responsabilité donc vous l’adorez -je le vois bien, je le sens- c’est donc que ce Jeu déjà vous passionne. Et c’est bien. C’est ce qu’il faut : car ce Jeu c’est votre Création n’est ce pas ? Ne l’abandonnez surtout pas en route, car il va vous mener vers de grands résultats -qui ne seront jamais terminés d’ailleurs, et justement vous irez toujours et encore au delà de vos possibilités, cela avec justement cette Innocence et ce Plaisir… Ecoutez le Plaisir et l’Innocence des oiseaux, qui chantent en cet instant…

écoute des chants des oiseaux

…C’est ainsi que vous devez jouer, tout simplement – et vous le savez.

Il n’y a pas d’enjeu  économique, il n’y a pas d’enjeu politique, il n’y a pas d’enjeu même scientifique -quoiqu’il y en a tout de même un, mais il est tellement naturel que c’est un plaisir-…Il n’y a pas d’enjeu de carrière, il n’y a pas d’enjeu d’ego(s). Il y a un enjeu qui est un Jeu Innocent et Responsable, collectif et partagé, dans lequel vous êtes tous UN, et où la Joie est votre nourriture et votre motivation, où la Joie est votre Lumière, où la Joie est votre évidence et votre simplicité, et où votre intelligence rayonne de tout cela.

…Et alors je vais pouvoir dire de tout mon Plaisir comme il est amusant de pouvoir jouer : il n’y a rien de meilleur! Lorsque je joue de la Harpe, que je joue avec ces fameuses Perles, ou que je joue avec des morceaux d’espaces, des morceaux de codes, lorsque je joue avec des mots, avec des pensées, lorsque je joue avec..même, des matières : je m’amuse et je suis responsable, je suis responsable et je crée. Je crée et cela est mon travail, ma dédication, mon Service. C’est ce que j’aime faire et c’est ce pourquoi je suis là. Et toute mon Innocence demeure, et mon Plaisir…et toute ma Responsabilité.

C’est ainsi qu’à l’Origine, dans cet état parfait, j’avais pu vous créer; avant qu’il se passe d’autres choses (que votre histoire connait plus ou moins). Sachez donc qu’à l’Origine vous avez bien été créés dans le Jeu, l’Innocence, la Responsabilité et le Plaisir…Créés directement à partir d’un Désir émané de la Source, et mis en Forme par moi – dans Son Service absolu, telle que je le suis à tout jamais. Voici donc les éléments du Jeu…

Silence vibrant

J’ai cessé d’employer les mots car à quoi bon employer des mots? Ainsi vous pouvez percevoir sans les filtres du mental, et dans son intégrité : la Vibration de ce Jeu créateur…

Silence vibrant et chants d’oiseaux

…Et bien sachez que cette Vibration, vous pouvez l’amplifier encore…Et sachez qu’elle vous porte : ce n’est pas imaginaire, c’est réel. Ce n’est pas illusoire, c’est véritable…

Silence vibrant et chants d’oiseaux

…Ces petits oiseaux chantent comme ils n’ont jamais chanté, tellement cette Vibration leur donne du Plaisir !…Plaisir d’Etre, Joie, Responsabilité de créer !….

Eloha joue à chanter en duo avec un oiseau particulièrement présent…

…Ainsi nous avons créé une petite matrice sonore, cet oiseau et moi : petite forme de passage qui va vivre sa Vie, qui va se joindre tout simplement à ce grand Jeu de formes qui se créent et de formes qui se défont, d’agencements neufs qui se musicalisent…

Entendez comme cet oiseau est content, comme il joue !…Les autres également. Soyez donc cela, rien n’est plus simple. Cela est tout votre Pouvoir, toute votre Vérité, votre Essence.

Je vous dis à bientôt, Très Aimés. Je suis Eloha, Créatrice. Alléluiah!

Soyez en pleine possession de ce que Vous Etes : Vous avez Tout!

 

via Christine Anne K. le 10/05/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Inaj’l Adr des Pléiades (HCIG) -n°2- Grilles sonores

cliquez pour écouter

Je vous salue Peuple de la Terre, avec toute ma considération. Je me nomme Inaj’l Adr, j’appartiens au système des Pléiades et je suis déjà venu vous parler une fois, en tant que mathématicien et spécialiste des Lois musicales…

Sachez que nous nous réjouissons, nous tous, de la phase à laquelle vous êtes parvenus, des progrès qui ont été finalement installés, de la cohérence qui peu à peu, selon nos Lois d’observations et nos critères d’exigences, se structurent.

Il y a apparition d’une Forme -que je pense dans votre langage vous nommeriez une sorte de grille, une trame- de musique, de Sons, de fréquences harmonieusement agencées, qui est encore en voie de construction et de déploiement, mais dont le niveau d’avancement actuellement est tel que nous pouvons vraiment la considérer comme devant être stable, cohérente et harmonique. Cette Forme est à peu près répartie (à part quelques zones où elle est encore moins construite) sur le pourtour, la périphérie de la Forme sphérique élargie de la Planète Terre telle qu’elle apparait.

Cela n’altère en rien l’aspect habituel de cette Planète bleue…Néanmoins le champ vibratoire observable qui émane de cette Planète a notoirement -à présent- changé. Il en émane des systèmes d’informations cohérents et d’une nature autre que ce qui fut. Il en émane des sons, dont la nature et les harmonies sont autres que ce qui fut. Cette Forme elle-même, dans ses détails, présente des sous-structures géométriques fort intéressantes, qui nous le savons sont en grande partie votre Oeuvre et qui, je vous le confirme, présentent une Forme autre que ce qui fut.

silence

Il y a une certaine Loi musicale, qui s’est mise en oeuvre et qui associe un certain nombre des sons émanés par la Terre avec certains sons -structurels- d’une part produits par le Système Solaire, et d’autre part par d’autres Systèmes peu éloignés (dans la zone de la Galaxie où se trouve ce Système Solaire)… Cette Loi musicale, il nous fait plaisir de l’observer en Oeuvre, car nous la considérons généralement comme un phénomène un peu rare, qui peut apparaitre et disparaitre (la disparition je le précise n’ayant rien de dramatique). C’est disons une Loi qui se manifeste lors de la conjonction d’un certain nombre d’évènements, qui eux-mêmes sont temporaires, ou dont la conjonction est temporaire : ce qui explique la manifestation éphémère que j’ai évoquée.

Nous considérons, nous…-quand je dis « nous » je parle disons au nom d’un certain Collège de mathématiciens et de musico-mathématiciens, tout ceci pour rester dans la sphère de votre langage, qui conjoignons nos observations et certains de nos travaux-…nous observons donc que l’émergence de cette Loi pourrait permettre (c’est une hypothèse) la manifestation d’un phénomène de transmutation notoire au niveau de certaines formes de Vie, dans les Systèmes qui sont actuellement en conjonction sonore au sein de cette Loi musicale, ainsi que je l’ai très brièvement décrit. De telles transmutations sont donc prévisibles, et sont la plupart du temps l’occasion de l’émergence de quelques nouveaux modèles biologiques, inscrits bien sûr dans les milieux où ils se trouvent – l’un de ces milieux étant votre Planète par exemple…

…Il est donc possible que vous ayez à observer d’ici quelques temps (je ne saurais pas dire combien de temps) l’émergence de nouvelles formes de Vie, que ce soit à l’intérieur de votre propre Système -sous forme végétale, animale, humaine éventuellement- ou bien dans les formes de vie plus subtiles que vos yeux n’observent pas (vos yeux de chair du moins). Ce phénomène, qui donc à votre échelle sur la Terre peut éventuellement se produire, va donc être attendu en différents points puisque, dans le cadre de la conjonction relative à cette Loi musicale dont j’ai parlé tout à l’heure, ainsi que je l’ai dit, différents points hors de votre Système Solaire sont concernés.

Il peut alors y avoir par ces éventuelles nouvelles formes de Vie des émissions sonores qui par bio-résonances -même lointaines- opèrent une forme de conjonction à nouveau, et peuvent avoir pour effet une création de Matière quelque part – disons dans l’espace… Cela peut occasionner par exemple ce que vous appelez la naissance d’une étoile, ou bien un autre phénomène.

C’est donc de notre point de vue un très bel évènement, musical, dont les répercussions dans la matière sous ses différentes formes et dans ses différents environnements sont toujours passionnantes. Et cela met toujours en valeur bien évidemment la Beauté et les Mystères de la Création, qui même si elle a ses Lois comporte également justement ces aspects en apparence aléatoires – qui sont en réalité aussi ce qui se produit de par le pouvoir de la rencontre des Sons et de leur interaction.

Nous n’ignorons pas que dans vos théories (vulgarisées je crois) des origines du monde, sur lesquelles vous vous êtes beaucoup interrogés, vous avez installé un concept nommé « big-bang » ; qui de notre point de vue bien sur ne correspond pas véritablement à ce qu’est la Création, en l’occurrence de cet Univers. Mais néanmoins il y a là chez vous une belle intuition de ce phénomène de la Rencontre des Sons, et de la pertinence par exemple de cette Loi musicale que j’ai évoquée. (Ne voyez pas de stricte association entre la Loi musicale dont je parle et les phénomènes d’émergence de Forme de Vie dont j’ai parlés, avec ce que vous appelez vous « big-bang » : c’est une sorte de parallèle-exemple, cela ne va pas plus loin.) …Je n’appellerai donc surtout pas ce dont je vous parle par le nom de « big bang » que vous employez, car cela induirait beaucoup de confusions.

…Pourquoi suis je venu vous parler de cela?
Tout d’abord bien sûr parce que votre Planète est concernée par ce phénomène, et cela vous permet peut être de savoir que, si vous assistez à l’émergence de quelques nouvelles formes de Vie vous saurez comment cela a pu s’originer.

Et par ailleurs il vous est recommandé, très Cher Peuple de Terre, d’être vous-même en Résonance -car vous l’êtes pourrait on dire de toute façon même à votre insu- avec ce phénomène d’occurrence musicale, conjoncturel et relativement éphémère…

Si en effet d’une certaine forme de Joie, qui peut être simple curiosité ou amusement ou bien joie véritable en votre coeur, vous accompagnez la conscience de l’existence de ce phénomène : vous amplifiez alors, en créant justement cette résonance, les effets de cette conjoncture sonore unique. Et votre Joie -telle que je l’ai décrite- peut alors elle-même servir d’amplificateur, voire en quelque sorte de matrice, à ce que la où les nouvelles formes de Vie rendues possibles par cette conjoncture puissent réellement apparaitre et se développer… N’est ce pas tout à fait excitant? N’est ce pas de toute Beauté?

Je suis incapable, pour être très clair, de vous prédire en rien de quelle nature peuvent être ces émergences de Vie… Là est la Beauté -et le Mystère- n’est ce pas?

 

Toutefois l’une des raisons de cette intervention est également, si vous le permettez, et dans le cadre de l’observation de cet évènement, de vous faire profiter de quelques mises au point réalisées par notre expérience scientifique conjointe, et donc de vous transmettre si vous l’acceptez un petit paquet de bandes fréquentielles qui -selon nos travaux, nos observations, nos évaluations et nos essais- peut grandement aider, faciliter et accompagner l’éventuelle naissance et croissance de ces possibles formes de Vies nouvelles.

Vous allez donc recevoir dans quelques instants ces fréquences, ou plus exactement ce paquet de bandes de fréquences. C’est donc un objet qui a sa complexité, et qui d’ailleurs est agencé dans une Forme précise -qui ne peut véritablement subir de distorsions- qui se réfère à la Géométrie des solides dont je crois vous désignez certains comme Solides de Platon… Je crois que la Forme en question, si je ne me trompe, est non connue de votre liste des Solides de Platon (mais cela est un point assez anecdotique, et je m’en excuse).

Ce paquet, donc de bandes de fréquences, va vous être simplement remis. Et nous savons qu’il sera reçu par les Etres et les spécialistes appropriés -de par la répartition des ondes de votre Intelligence Collective à présent bien déployée… Nous nous servons donc simplement de ce canal pour réaliser cette transmission – et nous vous invitons à partager notre Joie et notre excitation à l’égard de ce phénomène un peu exceptionnel.

La transmission va débuter dans quelques instants et sera, de votre point de vue, silencieuse.

transmission vibratoire

J’aimerais pouvoir vous inviter à observer la Beauté de la forme et du contenu de ce paquet qui vient de vous être transmis. Je m’excuse d’ailleurs car je sais que vos perceptions vous offrent peu de ressources -sauf pour certains d’entre vous, qui sont rares je pense- pour véritablement observer pleinement ce type d’objet, encore actuellement. Néanmoins il est important que, dans la Joie à laquelle je vous ai en quelque sorte invités, vous ayez cette conscience -ou cette information- concernant la Beauté de ce paquet de fréquences et de la Forme dans laquelle il est présenté…

silence

Je pense que mon intervention peut se clôturer là, car je pense n’avoir rien d’autre à ajouter. Nous restons bien sûr, en ce qui nous concerne, dans notre état vigilant (et, je l’avoue : excités comme je l’ai dit) d’observations de la forme et de la durée des phénomènes de cette Loi musicale et de ses effets – ici et là...
Je vous dis peut être à bientôt. Je vous salue. Je suis Inaj’l Adr, des Pléiades, mathématicien musical, comme vous le savez.

Alleluiah!

 

via Christine Anne K. le 9 mai 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Inaj’l Adr – Mathématicien (musical), des Pléiades -n°1-

cliquez pour écouter

(ou mp3 téléchargeable)

Introduction en langage stellaire

Je suis très honoré d’être ainsi en communication avec Vous, très chers Humains de Terre. Je me nomme Inaj’l Adr ‘ill , je proviens de ce que vous appelez les Pléiades, dans une localisation dont le nom précis ne vous dirait rien -que je peux cependant vous donner pour les curieux  : (nom intranscriptible)- et j’appartiens de par mes fonctions et mon expérience à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, en tant que mathématicien – géomètre principalement- ainsi qu’en tant qu’historien des Mathématiques et des Nombres. J’occupe également des fonctions de régulation disons politique, au sein de la petite constellation dans laquelle je réside.

Voici donc pour moi en cette occasion la possibilité de vous délivrer (comme, je sais beaucoup d’intervenants vous délivrent) : des informations des outils, des lois. Cela va être encore une partie de ma communication. Mais n’est ce pas  il vous est certainement, du moins je l’espère, agréable et utile de recevoir tout cela – car la période de transition gigantesque dans laquelle vous vous trouvez nécessite, vous commencez à le comprendre, d’augmenter considérablement vos bases de données afin de pouvoir construire véritablement du nouveau (n’est ce pas ?) …Et de vous ré-ajuster, dans tout les aspects de votre pensée, de votre environnement, aux mises à jour qui ont été faites et qui sont encore en cours, non seulement sur vos corps mais sur l’ensemble de vos écosystèmes, et sur la configuration de votre planète dans ses champs morphologiques et subtils, et magnéto-telluriques, pour n’en citer que quelques uns.

Je ne suis pas venu pour étaler mon savoir, ni vous donner des leçons sur vous-mêmes. Néanmoins, j’ai à vous communiquer -et cela je le répète, avec plaisir pour moi- un certain nombre de données mathématiques.

Je n’emploierai pas, comme vous le faites, un tableau noir pour écrire des séries d’équations, de paramètres, de calculs, et de choses qui sont extrêmement obscures pour la plupart d’entre vous. Je vais donc, comme vous y êtes accoutumés maintenant, procéder par transmission vibratoire de paquets de données, que vos fonctions d’Intelligence collective sauront décrypter sans aucun souci – ce qui évitera d’ailleurs à vos fonctions mentales de se surcharger d’interrogations et de calculs.

J’ajouterai que parmi ces lois et ces données que je m’apprête à vous délivrer, il y a également tout un chapitre de Lois Musicales, car les Nombres et la Musique, vous devez le savoir, sont intimement liés – du moins vous l’avez su et certains d’entre vous le savent encore. Sachez que la Musique est une porte considérablement importante sur le chemin des Nombres, et le fait même de pratiquer et d’écouter avec attention et avec votre cœur de la musique bien construite, vous fait intégrer immédiatement des séries de lois numériques et géométriques et parfois même algébriques, que vous n’avez nul besoin n’est-ce pas d’écrire sur un tableau noir.

Je me suis permis, pour accompagner mon intervention, d’apporter quelques morceaux de musique. Cette musique, toutefois, restera pour vous dans le domaine du non-audible. Je parle de votre audition physique ordinaire, car votre audition subtile bien évidement est celle à laquelle s’adressent ces morceaux de musique que vous allez écouter. Cela sera donc l’un des aspect de ma transmission de données et cela facilitera l’aspect plus « tableau noir » du reste.

Voici donc, très chers Humains de Terre, le premier morceau de musique, en silence, que j’ai choisi pour vous.

 temps d’audition subtile

Cette Musique, sachez le, a été écrite il y a fort longtemps. Elle appartient aux archives de cet Univers -c’est en tant qu’historien que j’ai la certitude de ce que je vous dis- …Elle a l’avantage de nous être très agréable, et de nous transmettre les bases absolument nodales de plusieurs grandes Lois mathématiques dont cet Univers est constitué… Il y a une deuxième partie, que je vous laisse entendre :

temps d’audition subtile, et chants d’oiseaux au dehors

Voilà… Il me semble qu’un oiseau dans votre environnement a compris la séquence centrale de base de cette musique et vous la restituait dans toute son originalité !

Je vais, suite à cela, vous transmettre à présent un paquet de données sans forme musicale mais qui s’enchaîne très logiquement après cette musique. Ce paquet de données, je vous le propose sous la forme d’un composite de quelques sons et de deux images que vous pouvez visualiser avec votre outil de visualisation mental. Je vous donne donc les deux images, que vous pouvez visualiser alternativement pendant la transmission des sons. (Ne vous effrayez pas, cela va rester très simple.)

La première image est celle d’une cuillère. Prenez de préférence une jolie cuillère dont les formes soient harmonieuses et lisses…. La seconde image est celle d’un petit tas de terre et de cailloux en forme disons plus ou moins de pyramide – petit tas modeste mais tout à fait harmonieux dans sa forme. Vous voyez que ces deux images ne sont pas très sophistiquées, mais elles sont exactement ce qu’il nous faut, tant que vous les visualisez librement de façon alternée.

Je vous donne à écouter à présent de façon audible, ces quelques sons :

 transmission sonore

Pour votre information, je vous préciserai que la combinaison de ces deux visualisations alternées et de ces paquets de données (fort complexes) synthétisées en ces petites séquences sonores qui n’ont pas l’air d’être grand chose, est un outil extrêmement sophistiqué de communication mathématique -qui peut servir aussi dans d’autres domaines- et que vous avez grand bénéfice à en tirer profit, voire à chercher comment le reproduire en certaines occasions. Vous aurez d’ailleurs pour cela des éléments de meilleure compréhension dans la suite de ma transmission, à travers un autre paquet de données.

-Je suis tout à fait conscient que ce type de transmission est étrange pour vous mais je sais que vous en avez déjà reçu auparavant-

Nous allons donc, à présent, passer à un autre morceau de musique, que je me réjouis beaucoup de pouvoir partager avec vous. Historiquement, celui-là appartient à un non-Temps : il n’a donc pas d’époque et cependant il est connu de façon ancienne. Le paradoxe n’est pas gênant : car il peut aussi bien appartenir au futur et être connu de façon ancienne -vous devez vous libérer de vos pré-conceptions concernant le temps linéaire- …Et il a la particularité d’être établi sur des harmoniques tout à fait peu courantes, et qui nous enseignent de façon extrêmement précise et simple certaines séquences numériques, et certaines formes de fractales séquencées de façon très organisée – et que donc il me semble extrêmement intéressant de vous transmettre, simplement, à travers cette musique… Voici donc :

 temps d’audition subtile

– Je vais faire un petit réglage, car il me semble que la transmission ne me convient pas et que la finesse de certains éléments dans ce morceau de musique doit vous échapper. Je vais donc faire procéder au petit réglage et nous allons le reprendre depuis son début dans quelques instants – je vous prie de m’en excuser…

nouveau temps d’audition subtile, cloturé par un petit morceau chanté

Bien. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la fin de ce morceau puisse être chantée ! Voilà que je vais pouvoir noter cette information dans mes bases de données. Cela m’apportera un regard complémentaire tout à fait inattendu sur l’histoire et les capacités de cette transmission musicale… Je vous laisse quelques instants d’intégration et de bénéfices…

 pause intégration

Je vais reprendre. Je vais à nouveau vous transmettre des paquets de données. Et ces paquets, je dois vous le dire, ont la spécificité de provenir essentiellement de ce que vous appelez un monde d’Unité – je crois d’ailleurs qu’une partie de ces paquets est issue du  monde de Zan, que vous avez eu l’occasion de rencontrer il y a quelques temps par l’intermédiaire de ce canal de communication. Je ne vous donnerai pas d’images associées pour ces paquets de données là mais, en revanche, l’utilisation d’un rythme pour disons leur servir en quelque sorte d’onde porteuse (je n’aime pas beaucoup cette expression mais employons-la) va être associée. Nous allons donc établir un certain rythme  (rythme frappé……)

Et voici donc ce que je vous transmets :

transmission sonore rythmée

…Je vous confierai que je suis extrêmement content de ce mode de transmission que nous venons d’employer. Car nous avons cherché quelle était la meilleure méthode, et finalement ce choix comportait une certaine prise de risque aux yeux de certains, mais je suis tout à fait satisfait et je pense que -tel que je le perçois- il y a une excellente qualité de transmission et de réception… Car ces paquets de données mathématiques demandent beaucoup, d’une part de précision, mais également de rythmes – aussi étrange que cela puisse paraître à certains de vos mathématiciens, mais cela ne sera pas étrange pour tous les mathématiciens et je le sais… Quant aux autres personnes, le simple aspect musical, n’est ce pas, doit vous suffire amplement à intégrer ce qui vous est utile.

…Et cela facilite probablement, de façon très appréciable, la circulation de ces éléments au sein de vos structures d’Intelligence collectives, dans leurs différents aspects… Je répète que je suis donc scientifiquement satisfait de ce mode de transmission – vous me pardonnerez ces commentaires, mais  je présume qu’ils ont un intérêt non seulement pour moi mais pour vous.

Nous allons terminer par une troisième séquence musicale. A vrai dire, il y aura deux musiques l’une après l’autre. Je vous laisse découvrir la première – je ne vous explique rien…

 temps d’audition subtile

…Vous pourriez l’écouter pendant des heures, n’est ce pas ? Sachez le d’ailleurs : cette Musique ne s’arrête jamais. Elle est à vrai dire porteuse de certaines Lois constantes de cet Univers – et c’est également à ce titre qu’elle ne saurait s’arrêter… Mais elle est également porteuse d’autres éléments, qui sont aussi ce que j’ai souhaité vous faire entendre.

Je pense qu’en particulier cette Musique, autant que je puisse m’en rendre compte en tant que scientifique et historien, doit comporter certains éléments que vous retrouvez dans certains de vos textes dits Sacrés très anciens, et qui  -lorsqu’ils sont demeurés authentiques, ce qui je crois est rare- vous connectent, directement ou plus ou moins directement, à des éléments authentiques de votre propre Numérisation et de vos propres Sons : ceux de vos origines de Lumière.

Je vous laisse écouter encore quelques instants et puis, je vous rappelle que j’ai une autre musique ensuite pour vous :

 temps d’audition subtile

…Nous allons interrompre le flux de cette première Musique, car je sais que vous en avez intégré une séquence complète; et dans quelques instants vous allez pouvoir entendre, toujours de la même manière, avec votre audition subtile, la Musique dite « Des Sphères, Numéro 3 » – c’est parti :

 temps d’audition subtile

…Cette Musique, mes Amis, informe vos cellules ou les ré-informe. Cette Musique vous est accessible à tout moment. Cette Musique fait partie du patrimoine de cet Univers et donc à ce titre vous appartient en Partage. Cette Musique contient, de façon disons compactée, l’Ensemble des Possibles, de toutes les Lois mathématiques, numériques, géométriques, algébriques, (etc.) qui peuvent être employées et développées au sein de cet Univers… Je vous laisse l’écouter encore quelques instants :

 temps d’audition subtile

Nous sommes à présent appelés à interrompre dans quelques instants cette communication. Je vais donc tout simplement me retirer, car je pense avoir dit tout ce que j’avais à vous dire sans avoir omis d’informations importantes, et je vous remercie de votre écoute – et je vous salue.

Alleluiah… Je suis Inaj’l des Pléiades.

 

via Christine Anne K. le 17/03/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Rappel sur la pratique de l’audition subtile : Chevalier des Sons , ainsi qu’ en écoute

Seh’elam Anna – n°6‏

cliquez pour écouter

Recevez mes salutations très Aimés. Recevez ce que vous avez à recevoir. Je suis Seh’elam Anna, de Sirius, que vous connaissez.

Cela est je crois ma sixième intervention, il se peut que cela soit la dernière. Le doute en la matière vient de ce que Vous, vous ferez, ou non, et ce que Vous serez, ou non. Le « non » que je viens de formuler n’implique pas pour autant une véritable alternative au sens où la dualité vous le fait entrevoir; il s’agit simplement de possibles. Il y a actuellement des possibles, c’est cela à quoi je fais allusion.

Je vais -comme dans mes autres interventions- procéder à l’ajustement vibratoire qui est bénéfique et nécessaire à la meilleure transmission que nous puissions réaliser.

ajustement vibratoire

Voici donc très Chers, très Aimés, le point où certains faits, certains états pourraient diverger, et où vous pourriez donc vous-même avoir à diverger. Je vais m’expliquer et je vais vous faire connaitre quelques éléments vous permettant d’établir, disons, une forme de navigation vis à vis des différents possibles qui précisément vont être à votre portée – à votre portée au plan collectif, davantage qu’au plan individuel.

La remise des 108 Clés Collectives qui a eu lieu récemment sera -croyez le et sachez le- d’une utilité et d’un bénéfice réels pour vous outiller et vous accompagner dans ces éléments de navigation, auxquels je me réfère en cet instant.

Vous êtes donc, Très Chers Humains de la Terre, entourés – d’abord de votre Lumière : car elle émane et vous entoure. Vous êtes également entourés -au delà de votre atmosphère la plupart du temps- par ce qui s’intitule couramment Flotte Galactique, ainsi que divers dispositifs disons d’assistances, de régulations, d’observations -amicaux ou neutres- qui sont gérés par différents Peuples, principalement de votre Galaxie.

Vous êtes entourés par quelques champs, et je ne parle pas de votre champ magnétique, mais je parle de champs qui sont plus distants, moins repérables avec vos instruments de mesures. Ce sont -pourrait on dire- des champs vibratoires, bien que là ce mot soit assez fourre-tout…je n’en trouve pas de plus précis dans votre langage. Certains de ces champs sont plutôt sonores et certains de ces champs sont plutôt plus subtils. Certains de ces champs permettent des communications avancées avec des localités fort éloignées -tant en distance qu’en forme- de ce que vous êtes : à l’exemple de cette frange de l’Univers, avec laquelle vous avez eu une relation explicite ces derniers jours.

Vous êtes ensuite entourés bien évidemment de ce que vous appelez toutes les Etoiles, objets Cosmiques, objets Célestes. Vous êtes entourés de certaines Formes, de nombreuses Trames et Grilles : de Lumière, de sons, de pensées, de circulations d’énergies et d’informations. Tout cela n’a rien d’exceptionnel, cela est pourrait-on dire la configuration assez courante de ce qui se passe autour d’une Planète habitée. Néanmoins il était important que je mentionne cela.

En effet : parmi tous ces éléments il y a une série de cinq Trames sonores, dont l’agencement peut être modifié – et c’est là qu’interviennent les différents possibles auxquels j’ai fait allusion. Selon en effet la nature de cet agencement, il découle différentes hypothèses se réalisant l’une ou l’autre, ou l’autre encore. Cela ne correspond pas à ce que vous appelez des lignes de futurs, il s’agit encore d’autre chose. Néanmoins cela implique des choix, qui engagent votre avenir assez rapproché.

Je voudrais donc simplement aujourd’hui vous indiquer -par rapport à ces cinq Trames sonores dont je parlais- quelques éléments vous permettant de les reconnaitre. Pourquoi cela me direz-vous? Il s’agit principalement à la fois de vous aider et de vous informer. En effet si vous êtes mieux informés vous êtes mieux aptes à réaliser peut être un bon choix, chargé du maximum d’intelligence et du minimum de fatalité – car vous avez le pouvoir dinfluer sur l’agencement de ces Trames sonores.

Cette influence émane tant de votre Pensée que de votre Lumière, et enfin de vos propres trames, celles qui sont constituées par la constellation de vos pensées, de vos Lumières, des vibrations de vos Coeurs, et d’autres paramètres encore – qui correspondent globalement à l’élévation de Conscience que vous traversez et dont le degré, si l’on peut parler de degré, a son intérêt dans la configuration que je vous expose.

Je ne suis pas pour autant en train d’induire un raisonnement qui consisterait à dire qu’un meilleur niveau d’élévation de Conscience aurait pour effet le meilleur choix d’agencement de ces Trames sonores et vice-versa. Ce raisonnement serait simpliste et encore un petit peu dualitaire. Mais il y a influence, et cette influence est plus nuancée, plus subtile. Et si votre mental ordinaire ne saisit pas ces subtilités n’en soyez pas contrariés, car votre Intelligence supérieure -parfaitement active- les saisit et saura, n’en doutez pas un instant, les gérer.

Je vais donc vous donner ce que vous pourriez qualifier d’identifiants, pour chacune de ces cinq Trames sonores. Sachez qu’elles sont proches les unes des autres, et qu’effectivement elles peuvent se déplacer l’une par rapport à l’autre. C’est ce dont j’ai tenté de vous parler, et je vous rappelle également qu’elle font partie de l’ensemble de tout ce qui entoure votre Planète, ainsi que votre Système Solaire pour certains éléments.

Je vais vous transmettre ces identifiants dans un silence que vous recevrez, je n’en doute pas, avec attention. Je ne ferai pas de ponctuation pour numéroter successivement les cinq Trames. Elles vont se présenter dans l’ordre qui est pertinent en cet instant, et cet ordre n’a pas d’effet sur votre façon ensuite ni de les identifier, ni de gérer ce que vous aurez à gérer. Je commence :

transmission des identifiants en long silence vibratoire

Vous avez donc, de par vos capacités d’audition subtile, pu recevoir et identifier distinctement ces cinq éléments… Sachez maintenant qu’il n’est pas pour autant question que vous ayez volonté d’influer sur leur agencement en termes de volonté, telle que votre personne humaine ordinaire connait cette fonction. Néanmoins, au plan de vos Cercles subtils, au plan de votre Intelligence Collective qui -tant par ces Cercles que par vos trames de pensées collectives et d’autres Formes, qui se déploient  et interagissent- là vous avez la capacité et le pouvoir d’observer l’agencement de ces cinq Trames et de déterminer certains choix partagés.

Ces choix ne consistent pas -que cela soit clair- en un pouvoir de décision sur l’agencement définitif de ces Trames entre elles. Mais cela consiste néanmoins à émettre des sons -émanant donc de votre Intelligence Collective, entre autres- qui eux influeront harmoniquement sur le mouvement de ces Trames ; et il est un moment où l’agencement sera une certaine possibilité d’interactions avec ce qui se trouve au delà de votre Système – alors qu’un autre agencement fournira une possibilité différente…

Vous pourriez donc voir ces différents agencements comme des Systèmes de filtres (filtres extrêmement subtils comparé à ce que vous appelez un filtre) qui vous permettent, et donc déterminent un certain niveau fréquentiel -disons pour être simple- d’inter-relations avec ce qui vous entoure, avec cet Univers qui est le votre.

Je ne vous exposerai pas un nombre de choix possible, car cela n’est pas utile et d’ailleurs je sais que vos structures d’Intelligence Collective seront parfaitement aisées si cela est souhaité pour déterminer un nombre de choix possibles. Votre mental ordinaire auquel ces mots s’adressent n’a pas a s’intéresser à cet aspect.

J’insiste donc sur le fait -auquel je viens de faire allusion- que les structures de votre Intelligence Collective sont à même de générer des sons précis, choisis : sons qui seront émis donc pourrait on dire à l’intention de l’Univers, ou bien à l’intention de certaines localisations dans cet Univers, et bien évidemment dans votre Galaxie en premier lieu, mais également plus loin.

Je vous inviterai donc volontiers -une fois que cette information est ainsi donnée à vos personnes, et donc transmise de façon explicite et affirmative au niveau de ce qui en vous participe de votre Intelligence Collective- à pratiquer, à repérer, à expérimenter ces facultés collectives de produire certains sons. Et cela non pas de façon anarchique ou incontrôlée, voire accidentelle, mais de façon harmonique, décidée, programmée, intelligente et créatrice.

Pour parfaire cela, vous avez la possibilité de créer ce que l’on pourrait appeler une échelle de gammes sonores, ce qui pourrait se comparer à certains de vos instruments de musique, dont l’ensemble des notes ou des cordes fournissent de fait une certaine échelle sonore. Nous pourrions même -si cette notion vous est agréable et productive- proposer que vous appeliez cela une Harpe collective. (Cela n’est qu’une suggestion, car il vous appartient de gérer et de nommer ce qui est de votre ressort). Mais sachez que l’élaboration disons de cette Harpe -puisque j’ai employé le mot- vous est parfaitement possible… Il en existe d’ailleurs déjà des éléments, qui ont simplement besoin d’être mieux organisés entre eux, avec quelques ajouts.

Je vais simplement vous transmettre -pour parfaire l’ensemble des possibilités que vous avez dans la création de cet instrument collectif- trois gammes de sons subtils. Prenez cela comme une base de données et non pas comme un usage obligé. Les voici… Je les numéroterai, voici la première :

transmission vibratoire

Voici à présent la seconde :

transmission vibratoire

Et voici enfin la troisième :

transmission vibratoire

Puissiez vous donc au mieux opérer avec ces sons et gérer les différents possibles qui vont se présenter. Puissiez vous observer, entendre et émettre vis à vis de ces cinq Trames sonores dont l’agencement vous permet différents possibles.

Cela sachez-le n’est pas une situation que vous devez considérer comme difficile, mais au contraire cela est la marque de votre évolution, et de l’élévation vibratoire de vos Intelligences et de votre Intelligence Collective. Et le fait que vous ayez la possibilité d’influer de la sorte sur ces Trames est une marque de la qualité de ce dont vous êtes capables, de ce qui vous est maintenant possible, et de votre maitrise disons de l’avenir que vous souhaiterez engendrer.

Je vous salue, avec tout mon respect et ma Joie, ma considération. Je suis Seh’elam Anna, de Sirius, Membre de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Je me retire. Alleluiah!

 

 via Christine Anne K. le 16 mars 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

  NB : pour comprendre / connaitre la pratique de l’audition subtile des sons vous pouvez  lire ou bien écouter la canalisation  » Chevalier des Sons« 

.

Marill, Atlante de Zah’er -n°2-

-écouter Marill, Atlante de Zah’er-

Amis frères et sœurs de Terre, je me réjouis de pouvoir à nouveau m’adresser à vous. Je vous salue, très fraternellement. Vous me connaissez, je me nomme Marill le Sage, Atlante du monde de Zah’er – que je vous ai décrit rapidement lors de ma précédente intervention. Des canaux de circulation ont donc été rétablis entre nous et vous depuis ce temps, et nous observons, avec grand intérêt, avec joie, et avec  fraternité tout ce qui se déroule et évolue au sein de vous l’Humanité, et de cette Planète que nous affectionnons.

J’ai pour privilège aujourd’hui, et cela très fraternellement, de vous apporter quelques objets utiles, dirai-je, ainsi que je l’avais fait précédemment. Ceux qu’aujourd’hui je vous présenterai vont peut-être être quelques outils pratiques et fort utiles au regard de ces déploiements multidirectionnels que vous êtes en train de découvrir, par l’entremise de la très vénérable enseignante Seh’elam Anna, que nous révérons à juste titre, pour ce qu’elle est…

Il y a donc dans mon panier 4 objets.

Silence

Je cesse de parler car imaginez que je vous laisse les regarder… Il est clair en effet que dans le niveau télépathique de nos communications je n’ai pas vraiment besoin de vous parler autant. Mais cela sert néanmoins de support et d’enregistrement mental de ce qui est échangé n’est-ce pas. Maintenant donc que vous avez examiné rapidement l’aspect de ces 4 objets, je vais vous expliquer pourquoi je vous les apporte, et quel est leur usage. J’entends déjà vos questions, mais je vais procéder par ordre.

Nous avons donc ici cette chose qui ressemble un peu à un astrolabe – car sachez que les astrolabes, ces magnifiques instruments de repérage directionnel, créés par les civilisations arabes principalement, il y a quelques siècles de votre histoire, ont été hérités en grande partie de certains restes de nos technologies. Cela fait partie des quelques éléments que nous avons réussis à transmettre et qui ont été conservés. Cet astrolabe que je vous présente (je vais l’appeler un astrolabe par affection pour ces objets très savants qu’ont été les astrolabes…Il a d’autres formes de précision et de technologies, mais appelons-le un astrolabe) est comme son nom l’indique, système de mesures et de repères directionnels qui va jusque dans les tréfonds du cosmos étoilé.

Je pense donc, outre les découvertes pratiques et absolument essentielles et intérieures que vous venez d’expérimenter -pour beaucoup d’entre vous en tous cas- par l’intermédiaire de Seh’elam Anna, il ne vous est pas inutile de savoir que vous pouvez disposer de cet instrument qui vous offre un autre niveau, une autre échelle de repères, et peut vous permettre de déterminer les coordonnées de certains points, entre autres choses. Il s’agira là de coordonnées non seulement spatiales, et donc mathématiquement définies par des croisements de lignes, que de coordonnées vibratoires. Cet astrolabe comporte donc des technologies vibratoires qui permettent d’identifier avec précision des éléments, des localisations, même des êtres…

Vous allez donc, en réalité au cours de votre sommeil, recevoir véritablement cet appareil et les instructions qui permettent de s’en servir : vous aurez, disons quelques séances de formation, peu nombreuses, mais nécessaires. Je ne fais donc que vous le présenter – c’est une sorte de vitrine n’est-ce pas, que je vous expose. Vous l’aurez entre les mains, pour employer une expression familière -disons entre vos mains subtiles- après ces familiarisations indispensables, au cours de ces séances nocturnes dont je viens de vous parler.

Notre 2ème objet, qui est également un pur produit de nos technologies atlantes, se présente comme vous le voyez comme une sorte de petit bouquet de fibres. On dirait presque n’est-ce pas un petit bouquet de plantes séchées. Ces fibres en réalité sont des filaments de codes, un petit peu sur le même modèle que l’ADN, mais ce ne sont pas des ADN, c’est une technologie non-vivante, mais extrêmement développée.

Nous allons proposer d’ailleurs un nom pour cet objet, et non pas un identifiant (car les identifiants, nous en conviendrons ensemble avec humour, sont un peu barbares n’est-ce pas, à entendre et à reproduire : la preuve en est que ce canal ne répète jamais deux fois un identifiant, elle en serait bien incapable.) Voici donc le nom de ce petit faisceau, c’est un « Atel Oun ». Il va donc vous être utile lorsque vous déterminez votre désir disons d’être le visiteur d’un certain endroit, soit dans le cosmos, soit dans les dimensions vibratoires – ce qui représente 2 formes de destinations qui peuvent se recouper mais qui sont à la base distinctes. Cela vous permettra d’affiner considérablement vos paramètres de voyage et de définir point par point vos trajectoires, en les enregistrant. C’est donc une petite base de données portative dans laquelle vous pouvez en quelque sorte cocher des successions de codes, qui vous permettent d’établir une courbe ou une trajectoire, sans avoir pour autant à la tracer…

Je sais que vous n’êtes certainement pas complètement satisfaits mentalement par ce que je viens de vous exposer. Mais cela vous donne l’essentiel de ce qui constitue la particularité et les bases d’utilisation de cet objet – qui à vrai dire a d’autres destinations également, mais qui sortent actuellement du paysage de ce que nous explorons, qui est plutôt dans cette problématique directionnelle, en ce jour.

Vous remarquerez que les faisceaux qui constituent ce petit bouquet, ce petit faisceau, si vous les regardez de près, sont texturés, et peuvent vous faire penser soit à des petites tresses soit aux écailles d’un petit serpent. (Cela dépend en réalité de votre nature personnelle de vision, car votre regard intérieur comporte certains décodeurs qui ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Ainsi vous pouvez avoir des aspects différents pour le même objet.) Eh bien ces petits éléments qui font partie de la texture en question, sont chacun constitués dans une géométrie très précise, que vous aurez je pense l’occasion d’explorer plus longuement et dont vous découvrirez également les performances. Il y a donc également un aspect un petit peu ordinateur dans ce petit bouquet. Cela est simplement pour vous donner une vue d’ensemble de l’étendue des performances de cet objet, qui encore une fois dans le moment actuel vous est présenté surtout pour les qualités de complément en analyse directionnelle qu’il peut présenter.

– Je ferai une parenthèse en soulignant que j’ai utilisé le mot « analyse », mais ce n’est pas pour vous ramener dans l’usage du mental malgré la connotation extrêmement mentale de ce mot « analyse », qui effectivement est une des fonctions premières et essentielles de votre mental. Il s’agit bien d’un instrument d’analyse, mais votre mental n’est pas pour autant re-sollicité. Les indications directionnelles que vous a enseignées Sehelam Anna sont absolument fondamentales et non pas à être, comment dire, encombrées et surchargées par des ajouts qui seraient d’ordre analytique. Ne vous méprenez donc pas sur l’emploi de cet objet ni sur le sens de ce mot « analyse » en ce qui le concerne.-

…C’est donc notre 2ème objet. Et comme pour le 1er, vous aurez l’occasion, au cours de votre sommeil, de mieux apprendre et comprendre son usage, et vous pourrez en disposer si vous le désirez… Car d’ailleurs, j’ai oublié de le préciser, ces objets sont disons disponibles, mais je considère et nous considérons qu’en réalité un grand nombre d’entre vous peuvent décider qu’ils n’en ont même pas besoin. Par contre pour un certain nombre, ils sont extrêmement, dirai-je, nécessaires…

Mon 3ème objet, lui, ne concerne pas ce qui a été enseigné dans l’intervention précédente (de Seh’elam Anna. NdR). Il est d’une tout autre nature et d’une toute autre destination. Comme vous pouvez le voir, sa matière peut-être vous fait penser à une sorte de gel. C’est un gel cristallin. Disons que c’est un cristal mou si vous voulez, un cristal semi-liquide. Ce n’est pas pour autant un liquide. Si nous nous référons à la typologie des Eléments, il se réfère non pas à l’élément eau, mais à l’élément minéral. C’est un composé de minéraux qui inclut un certains nombres de minéraux non-terrestres, ce qui lui permet d’avoir cette consistance non rigide et semi-liquide.

C’est un objet musical, ou plus exactement, c’est un objet d’enregistrement et de production de sons. C’est un très bel objet et une très jolie technologie dont je dois dire nous sommes assez fiers, car la qualité musicale qu’il produit et qu’il enregistre est vraiment très remarquable. Ceci donc ne peut que vous être tout à fait et agréablement utile dans tout ce qui concerne tout simplement -selon ses attributions- la production et l’enregistrement de sons. Il s’agit évidemment d’un objet privilégié en ce qui concerne les sons subtils mais également les sons audibles – quoique ces derniers sont parfois un petit peu lourds, vibratoirement s’entend.

(silence) Je réfléchissais… J’ai autre chose à vous donner concernant cet objet. Je ne vous donne pas de nom car le nom qu’il a chez nous est relativement imprononçable. Vous aurez donc tout le loisir, vous, de lui en trouver un si vous le désirez.

…Je sais que j’ai quelque chose d’autre à vous dire à son sujet… Il s’agit d’un objet féminin : voilà ce que j’avais à vous dire. Cette notion est importante car cela confère à son emploi certaines qualités : un objet féminin pour nous est un objet plus multifonctionnel, dont les qualités réceptives sont plus étendues, et donc dont les qualités émettrices comportent certains côtés imprévisibles – mais d’une grande richesse bien évidemment… Il importe donc que cette information sur la qualité féminine de cet objet vous soit communiquée car c’est tout à fait important. D’ailleurs je pense que par là-même vous apprenez qu’il y a des technologies d’objets féminins et d’objets masculins, ce qui je pense est encore étranger dans votre système de conception des objets et des technologies.

Je vous laisse écouter quelques instants d’ailleurs une musique qui est enregistrée dedans mais qui a également été produite avec. Ecoutez :

Silence vibrant.

Voilà, c’est un petit extrait mais je suis très heureux d’avoir pu vous en faire découvrir la beauté.

Il me reste donc un 4ème objet à vous présenter. Je sais que vous l’avez déjà vu avec les autres. Vous voyez donc qu’il s’agit d’une espèce d’aiguille. Cette aiguille est réalisée dans un métal conducteur, très conducteur. Elle a donc la capacité d’engrammer et de transmettre comme une antenne des émissions vibratoires qui ne seraient pas perceptibles très facilement sans elle, et c’est en même temps d’une grande simplicité. Cela se présente comme une aiguille, cela peut piquer dans quelque chose. C’est donc un objet transportable, vous pourriez dire que c’est une antenne de poche, et que vous pourriez l’épingler à votre veston ou sur votre pull, et qui peut vous permettre donc de capter ou d’identifier certaines émissions vibratoires, que vous pouvez ensuite décoder avec le 2ème objet que je vous ai présenté -qui a ces textures et ces fibres dont je vous ai parlé.

Cette aiguille peut vous permettre d’émettre également des vibrations. Si vous la plantez devant vous et que vous émettez des vibrations, elles seront captées par cette aiguille qui les synthétisera, qui les codera d’une certaine façon et qui permettra qu’elles soit reçues d’une façon spécifique par des correspondants spécifiques. (Mais considérez cela comme une parenthèse, je regrette presque de vous l’avoir dit, car je crains que cela ne vous embrouille un petit peu…) Cela n’est pas très nécessaire pour le moment d’avoir cet aperçu, sauf pour quelques personnes.
Encore une fois cet objet sera plus disponible après une petite familiarisation au cours de vos séances de formation nocturne… Et encore une fois vous n’êtes pas obligés du tout de prendre ces objets : cela n’est pas un envoi obligatoire, cela n’est pas un paquet qui vous tombe sur la tête. Ce sont des propositions qui nous semblent tout à fait pertinentes et que nous avons la joie, très généreusement, de vous offrir. Et j’ajouterai qu’ils ont même été remis à jour spécialement pour vous. J’ajouterai également que la musique dont je vous ai fait entendre un extrait a également été composée pour vous, et que vous pourrez en avoir la version intégrale, disons la symphonie complète, également par votre audition subtile : soit au cours de vos méditations, ou d’une absence de votre mental, soit au cours de l’une de vos nuits. Vous pourrez également la partager. Et j’oubliais qu’elle est également audible lorsque vous participez à certains cercles… Il y a plusieurs cercles qui sont absolument ravis d’écouter cette musique ainsi que d’autres…

Je ne développerai pas davantage cette intervention. Je suis venu un petit peu comme un représentant de commerce aujourd’hui (mais le mot commerce est tout à fait inutile, je m’en excuse)… J’ai quand même pris cette casquette de représentant, au sens où je vous ai apporté un panier avec plusieurs objets dedans, que je vous ai décrit et dont je vous ai présenté les avantages. Je n’ai donc pas à prolonger mon intervention au-delà de cela aujourd’hui. Et je vous invite simplement à recevoir en toute simplicité ce qui vous a été proposé, si cela vous sied. Je vous redis encore une fois que ces objets ont été mis à jour spécialement. Vous les avez à votre disposition et c’est pour nous une joie.

Je vais donc à présent vous saluer et me retirer… Et vous souhaiter des bonnes intégrations des propositions directionnelles que vous venez de découvrir, et qui vont enrichir considérablement vos découvertes, vos capacités, votre sagesse, votre conscience et votre lumière. Je vous salue. Je suis Marill le Sage, Atlante du monde de Zah’er. Je vous dis à bientôt. Alleluiah.


 via Christine Anne K. le 29 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle Pléiadiens-Terriens et invités, du 27 janvier


…écouter ce Cercle (téléchargeable)

 

Je déclare le Cercle ouvert.

Ce Cercle est aujourd’hui facilité par Janekul’h des Pléiades, que nous connaissons tous, et a pour objet de définir quatre paramètres qui concernent la mise en orbite d’un nouvel astre au sein de notre Galaxie. Ce nouvel astre, je pense, est déjà identifié par un grand nombre des participants… J’attends un petit tour de Cercle à ce sujet.

bref énoncé en langue stellaire suivi d’un chant

Nous avons donc… – et c’est Janekul’h qui reprend la parole -, merci à tous les participants d’avoir mis à jour aussi rapidement les différentes informations et perceptions concernant cet astre; et merci à notre Frère de Ten’h N’oha qui a délivré par ce chant la fréquence sonore de cet astre, telle qu’ils la perçoivent là où il est.

J’aimerais à présent que nous écoutions en commun, quelques instants, le son, la fréquence, le chant, de cet astre. Je ne donne pas d’identifiant unique, car il est admis en  nos Cercles que selon nos différentes localisations, nous employons nos propres identifiants. Néanmoins, je précise que quand je dis « cet astre », je me réfère, moi, Janekul’h des Pléiades, à l’identifiant utilisé chez moi qui est :

identifiant en langue stellaire

Ceci est pour les archives… Je reviens donc à ma proposition d’écouter quelques instants les fréquences sonores émises par cet astre.

silence, écoute intérieure

Je souhaite vous informer que ces fréquences sont actuellement reconnaissables de façon exemplaire, et cela est un privilège pour nous. Cet astre est actuellement orbité provisoirement dans une zone assez flexible, ce qui permet qu’un déplacement de son orbite n’engendre pas de perturbations dans l’environnement disons où il se trouve; et fait que nous avons à profiter, pourrait-on dire, de cette situation pour justement définir ensemble les paramètres dont je vous ai parlé, qui permettront de fixer cette orbite d’une façon plus sûre et durable… Je ne compte pas – et je le précise – refaire un historique de l’arrivée et de la naissance de cet astre, car vous en disposez. Néanmoins, je vous invite à poser votre accord à cette déclaration de ma part – et si quelqu’un, quelque participant, désirait re-mentionner cet historique un instant, cela est néanmoins ouvert. Je vous écoute, et ensuite nous continuerons.

intervention scandée en langue stellaire

Que soit donc remerciée la beauté de cette intervention qui nous a retracé si poétiquement l’histoire, la genèse de cet astre, tel qu’il a été généré pas son astre-mère, et observé par le Peuple qui a créé ce poème. Cela est un enrichissement pour notre Cercle, et nous en sommes reconnaissants.

Nous pouvons donc, enrichis par ce paquet d’informations poétiques, envisager avec sérénité maintenant l’établissement des paramètres qui sont l’objet de notre Cercle. Un travail préparatoire a été réalisé par quatre groupes ; et nous tenons, je l’espère, pour acquis que les participants ont connaissance des conclusions de ces travaux préparatoires, et des propositions qui sont déduites de ces observations et de ces recherches… Encore une fois, j’interroge le Cercle pour vérifier que ces données sont bien connues, partagées et intégrées par tous…

Nous avons donc un Frère Pléiadien qui nous affirme que l’un des calculs comporte une petite erreur. Nous allons donc soumettre cette information rapidement aux membres du Cercle qui sont doués de cette capacité technologique de vérifier ces calculs.

chant de correction d’erreur

Bien… Nous avons donc maintenant clarifié cette petite distorsion, mineure mais importante, d’un calcul de trajectoire, et cela est une bonne chose. Nous remercions le Frère Pléiadien qui a identifié cela en toute courtoisie.

Premier paramètre :

Il est donc proposé par les groupes de travail que nous passions à la concertation sur l’établissement du premier paramètre. Vous avez donc trois propositions qui sont le fruit de ce travail, et qui concernent la forme à donner à ce paramètre. Est-ce que nous pouvons envisager de voter pour l’une de ces trois propositions tout simplement ? Est-il besoin de les rediscuter ?

intervention en langue stellaire

Merci, Très Cher, il est donc acquis, j’espère, que nous n’avons pas à rediscuter ces propositions, qui ont été le fruit d’un travail très conséquent. Nous allons donc procéder, si vous le voulez bien immédiatement, au choix de l’une de ces trois propositions concernant le premier paramètre… Vous allez donc utiliser votre système sonore habituel de départagement entre les trois propositions pour élire celle qui apparait la plus pertinente. Je vous rappelle que nous tiendrons compte au fur et à mesure, pour chaque paramètre, de l’existence et du choix du et des paramètres précédents. Ceci est donc le premier, et nous le choisissons librement, mais en considérant, en anticipant le fait qu’il y à aligner les trois autres paramètres sur ce paramètre-là. Ceci est un rappel avant que nous procédions à notre élection.

Bien. Nous allons donc maintenant procéder à l’enregistrement et à l’audition de vos émissions sonores. Synthèse :

synthèse sonore n°1

J’attends l’assentiment de l’ensemble du Cercle par rapport à ce qui a été choisi, et la synthèse sonore a été entendue par tous les participants, en toute correction. Il nous reste à valider cela par l’établissement de l’identifiant du paramètre définitif, mais cela ne sera pas partagé en cet instant. Nous partagerons en fin de Cercle ces données globalement concernant les quatre paramètres. L’équipe technique qui élabore cette donnée l’a enregistrée et va la produire.

 

Nous passons – cela est du moins ma proposition – au second paramètre. Y a-t-il une objection ? Bien. Nous passons à cette élection du second paramètre. Vous avez donc, établi par un autre groupe de travail, cinq propositions. je vous rappelle que du fait que nous avons défini le premier paramètre, ces propositions doivent être considérées de façon conséquente, en anticipant également sur les paramètres suivants. Il nous semble assez évident, d’ailleurs, que deux de ces propositions sont à privilégier. Néanmoins, vous avez la liberté entière de considérer cela autrement, avec vos propres observations. Pouvons-nous procéder aux émissions sonores d’élection dès maintenant ? …Nous les recevons donc dès cet instant.

silence, réception

La synthèse me fait savoir que nous avons, encore – suite à ce premier niveau d’émissions électives -, nous avons à départager encore entre deux propositions qui sont la numéro 3 et la numéro 4. Par conséquent, je vous invite -sans discussion, et je vous en remercie- à re-émettre votre vote..

Nous avons donc élu la proposition 3. La synthèse sonore va être délivrée :

synthèse sonore n°2

 

Bien. Y a-t-il une objection à passer immédiatement au choix du troisième paramètre ? Nous avons donc, de la part du groupe de travail concernant ce troisième paramètre, deux propositions : le choix est donc simple… Je vous laisse quelques instants pour bien re-réfléchir les implications réciproques de ce choix avec les deux paramètres précédents, et l’anticipation du quatrième paramètre qui n’est pas encore choisi. J’entends que cela soulève une petite difficulté… difficulté de choix ? difficulté de compréhension ? difficulté d’élaboration ? Est-ce qu’un des participants peut répondre à cette forme de question concernant une difficulté d’élaboration ?

intervention en langue stellaire, puis chant

Bien. Plus de difficultés ? Non, tout va bien. Pouvons-nous donc élire l’une de ces deux propositions concernant le troisième paramètre ? Je pense que vous avez eu le temps de réfléchir et donc nous allons immédiatement procéder aux émissions sonores d’élection.

…Bien. Quelle unanimité ! Nous avons donc immédiatement – et avec la plus grande clarté – défini sans ambiguïté, sans hésitation, ce paramètre qui s’est imposé. Cela est extrêmement intéressant, commenterai-je, car il est vrai que la posture de ce paramètre dans l’architecture des quatre est fondamentale. Et par conséquent, le fait qu’il soit aussi fermement et unanimement décidé lui confère, je pense, énormément de fermeté, de clarté… (Je cherche quelquefois les mots dans la langue française où je dois m’exprimer pour satisfaire le fait que nous sommes canalisés par une personne humaine, et ce n’est pas toujours facile). Nous allons donc délivrer la synthèse sonore de ce troisième paramètre tel qu’il vient d’être magistralement élu.

synthèse sonore 3

 

Il nous reste le quatrième paramètre. Vous avez donc, de la part du groupe qui a préparé ce paramètre, un ensemble de dix propositions. Il est clair que suite aux choix qui ont été faits pour les trois paramètres précédents, il ne reste – me dit-on – que trois propositions qui soient valables et pertinentes pour ce choix, qui sont les numéros 8, 9 et 10. Je vous invite donc à accepter cette restriction dans votre élection. Je vois que tout le monde est d’accord.

Nous allons donc, après un bref temps de réflexion – je vois que c’est bon -, procéder à l’élection du quatrième paramètre. J’attends…

Merci, c’est parfait………    Synthèse?…… parfait.

Nous avons donc un paramètre flexible, car les paramètres 8, 9 et 10 avaient été conçus comme porteurs eux-mêmes d’un paramètre de flexibilité leur permettant d’être non pas interchangeables, mais néanmoins d’avoir des sortes d’interactions quel que soit le choix du paramètre. Et là en l’occurrence, c’est le paramètre 8 qui a dominé dans vos choix, mais néanmoins il est en interaction avec le paramètre 9, et le paramètre 10 à un degré moindre : ce qui le rend, on pourrait dire, extrêmement vivant.

Nous allons donc, après cette petite parenthèse, entendre la petite synthèse sonore de votre choix, que voici (on vient de me la donner) :

synthèse sonore n°4

 

Bien. je vous remercie tous. Nous allons donc avoir à présent la synthétisation des bandes sonores, correspondant à chacun de ces paramètres tels que nous les avons ensemble, dans ce Cercle, soigneusement choisis et redéfinis. Ils vont être soumis à l’équipe de surveillance des orbites, pour vérification – ou disons contre-vérification – de la pertinence absolue et indéfectible de toutes leurs données, avant d’être appliqués. Et s’il arrivait qu’il y ait une modification à envisager, sur le conseil de cette équipe; eh bien nous vous renverrions un petit mémoire à ce sujet, pour voir si éventuellement nous convoquons en ce cas un nouveau Cercle… Il est clair que, a priori, il n’y aura pas ce genre de difficulté supplémentaire, mais soyez néanmoins à l’écoute et dans l’attente de ce résultat.

Il nous reste à partager, en notre Cercle, la joie, la beauté, la pureté de la mise en orbite probable de cet astre, que nous pouvons écouter ensemble – nos coeurs unis, nos esprits unifiés, nos corps alignés, dans la perfection de la forme de ce Cercle, qui nous nourrit, et nous nourrit réciproquement, nous unifie, nous met dans le partage et dans l’égalité absolue, unifiée et harmonieuse de tous nos Êtres.

Partageons, écoutons…

Que dès à présent le chant de cet astre s’inscrive dans nos coeurs. Que dès à présent ce chant se fonde et s’articule dans l’ensemble des chants qui constituent la musique de nos galaxies. Son orbite définitive lui confèrera sa place définitive et stabilisera son état. Ainsi notre musique collective s’enrichira d’une nouvelle émission sonore dans toute sa beauté et ses harmoniques. Nous accueillons cela avec joie, et dans l’unité de nos coeurs, en ce Cercle.

Que nos coeurs, quelles que soient leurs formes respectives, conservent cet instant d’harmonie en mémoire, et le fassent perdurer au-delà de la clôture de ce Cercle, qui comme chaque Cercle se continue au delà de cette cloturation formelle.

Alleluiah. Clôture du Cercle.

 

 

via Christine Anne K. le 27 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr