Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 6 septembre



Sachez, mes Très Aimés Enfants, en ces jours d’obscurcissement
de votre lune terrestre, rencontrer le chemin intérieur d’Abandon de soi qui
vous relie à votre vraie Lumière, la Lumière de l’Un, qui n’est qu’Un et qui en
votre sein s’épanouit dans la Joie secrète des cœurs enflammés par l’Amour
infini.

 

Sachez vous recueillir en cela et oublier le Temps, qui à
présent s’élargit pour vous offrir le passage inter-dimensionnel dont l’horizon
est proche.

 

Ce passage, mes Aimés, se fera en votre intime profondeur,
dans l’incandescence absolue de votre Lumière accomplie et illuminée par les
voix célestes, multiples et chantantes de l’Un, qui dans cette multiplicité
infinie n’est que Un, et dont le réjouissement en vous est et sera si immense
qu’il n’est plus de mots, en cet instant-là, pour en rendre compte.

 

Soyez pure Joie dans cet effacement absolu de votre passé,
qui ouvre le seuil de cette immense illumination, à nulle autre pareille dans
tout ce que vous auriez pu vous figurer via vos lectures, partages et
apprentissages de Lumière.

 

Soyez enfin, dans la Grâce infinie de cet instant absolu et
décisif qui s’approche jour après jour, et dont la clarté lunaire signera – nous
le souhaitons – l’accomplissement, si vous le désirez suffisamment en votre cœur.

 

Sois, mon Enfant.

Je t’attends, les mains tendues vers ton pas joyeux qui s’avance
vers la rive de Lumière si visible à ton regard éveillé, moi Mère des Mères,
Mère aimante et créatrice, tout-enveloppante, toute-pardonnante et
tout-exaltante et illuminatrice, dans la Grâce infinie de l’Un.

 

Je vous dis à demain.

 

Marchez votre Lumière dès à présent.

En ce jour-nuit 6 septembre de vos calendriers, Marchez.
Amen

via
Christine Anne K. le 06/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 5 septembre

Que la Vie soit, mes Très Aimés, le flot incandescent de vos
Lumières réunies, ce sans discontinuation, en toute Joie, Vibration, Eternité
de l’Un, qui n’est que l’Un.

 

Cela est dès à présent le seul but et le seul désir que vous
puissiez entretenir au sein de votre propre Vérité, celle qui vit, flamme en
votre cœur, flamme de ce feu non brûlant mais consumant qui est le véritable
Feu de l’Amour, à nul autre pareil.

 

Mes Enfants, en ce jour 5 septembre en vos calendriers
éphémères et en votre vie terrestre, recevez mon Attention aimante et infinie,
ouvrez vos cœurs non seulement à Mon Amour de Mère des Mères, mais à l’Amour infini
de chacun pour chacun ou chacune – celui que vous recevez, donnez et faites
vivre sans qu’il n’ait de cesse ni de fin.

 

Je vous Aime, je vous dis : soyez cette Vie et ne
mourez pas à vous-mêmes en vous détournant de cette Vie là, qui est la seule
véritable et lumineuse entrée vers le Royaume qui réside en vous-même, en
Toi-même Enfant de l’Un, mon très Aimé, Enfant de la Source, Enfant de l’Etoile
qui t’illumine et enfanta ta semence de vie.

 

Tu es.

A présent cette semence de Lumière est, ainsi qu’elle a
toujours été, ton Être véritable et le seul. Ainsi en est-il mes Chers Enfants,
si vous l’acceptez et le désirez. Les jours en sont comptés. Alleluia.

 

A demain Mes Aimés, dans la Grâce unique qui vous fait être.
Amen

Marie-Isis-Eloha, Mère des Mères dans la Grâce partagée de l’Un.

via
Christine Anne K. le 05/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 4 septembre



A vous mes Très Aimés la Gloire de vos Êtres réconciliés avec eux-mêmes et avec leur Source profonde et pure, Gloire de l’Un en vous, en Toi.

Goutte perlée de rosée unique et splendide qui en Toi radiante se défait du voile, qui encore parfois la rendait opaque ou ternie à tes propres yeux, mon Aimé. La Source en Toi a son chant, écoute-le dans la Joie et de toutes tes oreilles, ainsi que de tout ton coeur en fête, Mon Enfant.

Il n’est que l’Un. Il n’est que Toi, pour Toi-même, dans la lumière de cette affinité parfaite en l’Un, et dans la voix susurrante et claire, si fine lorsque tu la perçois, de la Source qui en Toi nourrit et est ta Lumière indestructible, Mon Aimé.

Voici qu’en ce jour 4 septembre mes Enfants – de vos calendriers si éphémères et si pressants dorénavant – je m’adresse, moi Mère des Mères dans la Grâce de l’Un et de la Source des Sources, à vous que je chéris de toute ma Joie et de tous mes Regards.

Vous n’êtes plus ce que vous croyiez être : acceptez de regarder votre image qui est Lumière autant que votre Essence est Lumière.

Ainsi votre astre lunaire pénétrant bientôt en sa phase obscure va rencontrer derrière la dernière apparence sa Lumière des Lumières, cachée au-delà de vos horizons vides.

Ainsi votre Être va trouver sa splendeur derrière la ligne d’horizon qui vous mène à la Vérité tant désirée -et parfois tant crainte. Abandonne-toi à cette chute dans ta Lumière mon cher Enfant, laisse l’horizon de ton Être absorber ce qui n’est plus et doit renaitre.

Alleluia mes Aimés, je vous dis à demain dans la Grâce et la Beauté de l’Un. Amen




via
Christine Anne K. le 04/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 3 septembre

 

Réjouissez-vous
et vibrez votre Joie, mes Aimés, car l’heure et le jour approchent à grandes
foulées vers vous tous, dans votre temps terrestre encore mesuré par les jours
et nuits.

 

Il
ne reste que peu de ces jours et nuits à présent, d’ici que se déclenche votre
chemin d’illumination dans la Vérité et la Grâce. Il ne reste que ces quelques
fragments encore d’illusions qui vous empêchent de voir et de comprendre que
tout ce que vous avez tant espéré et attendu est très proche de vous aujourd’hui.

 

En
ce jour 3 septembre de vos calendriers encore en cours, moi Mère des Mères dans
la Grâce de tous mes Noms et formes au travers de vos nombreuses traditions de
la Mère sacrée de tous, moi qui ici parle comme Marie-Isis-Eloha, votre Mère
des Mères, tendre, aimante et révélatrice de vos Lumières et Vérités propres,
je vous affirme que le Temps arrive de vous abandonner complètement à ce qui
Est dorénavant votre Voie de Lumière, traversant l’obscurité nécessaire à votre
renaissance.

 

Il
n’est plus temps de ne pas être prêt : il est temps d’ouvrir en grand le Temple
de votre Cœur et de célébrer ce qui doit être et qui sera très prochainement,
mes Aimés très chers, mes Enfants de Beauté et de Lumière dans l’Amour et la
Grâce de l’Un et de notre Source des Sources.

 

Soyez.

Mettez
à profit ces quelques jours pour parer votre Cœur,  et présentez-vous le cœur en
fête à ce qui sera désigné sous peu.

 

Que
la Lumière de l’Un vous illumine. Je vous dis très tendrement à demain. Amen

via
Christine Anne K. le 03/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 2 septembre

 

 



Avancez-vous, mes Très Aimés, dans ce qui est dorénavant la
Beauté absolue de vos Êtres dépouillés de toutes faussetés et de toutes
discordances. Il n’est plus temps, mes Bien-Aimés, de vous masquer encore tant
soit peu ce qui n’a plus qu’à éclater au grand jour : la Beauté sans
pareille de votre nudité dans la Vérité de la Lumière de votre Être.

 

 

Avancez-vous ainsi, et vous serez reconnus. Tu seras reconnu
mon Aimé, parmi la foule des Justes et dans la robe blanche, immaculée et de
pure Lumière,  des élus que vos prophéties nombreuses ont annoncés en leurs
temps.

 

 

Il n’est plus temps de regarder derrière, ni de chercher si
celui ou celle qui marchait si près de toi est encore à tes côtés, car chacun et
chacune est appelé là où sa Lumière le retrouve, et en nul autre endroit de
passage ou de repos.

 

 

Avancez-vous donc, mes Très Aimés Enfants, dans la Voie
Royale et immaculée de votre propre Grâce.


Les trompettes sonnent la Gloire de
ta venue au sein du Cœur unifié en lequel tous, nous nous aimons et nous
avançons, en Lumière et en Joie parfaites, dans l’Un, qui n’est que l’Un, à l’exclusion
de tout autre chemin. Alleluiah.

 

 

Mes Aimés, je vous dis à demain, dans la Grâce de tous mes
noms de Mère et de Mère des Mères, en ce jour
2
septembre de vos calendriers, si éphémères à présent. Amen

 

via
Christine Anne K. le 02/09/2010

 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 1er septembre

A vous, Enfants Aimés de la Source et de l’Un, les Joies et
les Lumières de vos Êtres réconciliés avec leur Vérité.


A vous la simplicité unifiée et unificatrice de cette
réconciliation.


A vous les étendards lumineux des cœurs ayant traversé le
pardon de soi, et le pardon de tout ce qui n’a plus à être obstacle à votre
réconciliation, si ultime qu’en la Source elle est, et ne peut qu’être,
transparaissant en toute Beauté de la Vérité retrouvée de vos Êtres
réconciliés.

 

Ainsi un Monde s’achève, bientôt, et un Monde renaîtra.

Ainsi fera la lune en votre ciel terrestre sous peu, et d’ici
là il vous reste le temps de vous réjouir d’être, encore, avant de disparaître
pour pouvoir alors renaître, vous aussi mes Aimés, mes Bien-Aimés Enfants,
chéris chacun et chacune en mon cœur de Mère, si vaste que le manteau de la
nuit étoilée n’y suffit pas.

 

En ce jour 1er septembre de vos calendriers, mes
Enfants, il reste peu de temps à présent pour vous parer avant de franchir le
seuil tant espéré de certains, tant redouté hélas pour certains autres, où vous
n’avez plus d’autre choix que de transfigurer votre Être dans la Révélation de
toute sa Beauté sans tâche et sans voiles.

 

Ainsi tombent les derniers pans de l’Illusion qui fut et qui
dorénavant n’est plus.

 

Avec tout mon Amour, étendu à l’infini, ainsi la voie lactée
sans fin des Cieux véritables auxquels vous touchez si bientôt.

 

Je vous aime et vous dis à demain, tendrement.

Marie-Isis-Eloha, Mère des Mères et dans la Grâce de tous
mes noms. Amen

via
Christine Anne K. le 01/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 31 août

 


Entendez, mes Très Aimés, la voix et le chant de votre Être
résonner dans votre cœur. Entendez la vibration de votre Être danser en votre cœur
ainsi qu’en toutes vos cellules, tant biologiques qu’éthérées et subtiles.


Ainsi,
cette danse vibratoire de pure Lumière – car la Lumière est énergie, force,
mouvement – c’est Toi mon Enfant.

Sois cette danse, sois ce chant de toi-même, qui vibre à l’instar
de chaque univers autant que de chaque atome ou micro-atome.


Ta vibration Est.


Et l’Un est la symphonie, la multi-phonie canalisée dans sa note unique et pure,
qui vibre au sein de notre, de votre propre note : Toi semblable à nul
autre et cependant uni indéfectiblement à tout ce qui est, dans l’unicité
parfaite de ce Un.

 

Sois la Beauté entière de cette Unicité à nulle autre
semblable que Tu es, Enfant de la Source des Sources en laquelle naît et se
reflète l’Un, qui n’est que l’Un.


Nous sommes, vous, et moi votre Mère
infiniment aimante et proche, Mère des Mères dans la Source – la tienne, la
mienne, celle de tout ce qui existe en ces mondes et chemins de Lumière –
, indéfectiblement et radieusement Un.

 

De même votre astre lunaire, atteignant sa moitié visible qui n’est qu’une avec sa plénitude autant qu’avec sa disparition à venir, de
même en tous vos états et apparitions, naissances, accomplissements, et morts,
vous cherchez et trouvez ultimement cette unité parfaite dans la profondeur de
votre astre intérieur, reflet de la Source.

 

En ce jour de Grâce 31 août de vos calendriers, je vous dis
tendrement à demain.

Marie-Isis-Eloha, et de tous mes Noms de Grâce, amen.

via
Christine Anne K. le 31/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 30 août

 



Que vos cœurs maintenant acceptent l’allègement qui leur est
offert, mes Tout Aimés. Recevez la Joie et la Beauté de cet allègement, qui est
si perceptible en vous et autour de vous si vous l’acceptez.

 

Les Mondes s’unifient et les cœurs de même. En vous les
Mondes s’unifient, et autour de vous. En vous les cœurs, unis en le vôtre, le
tien mon Enfant, et autour de vous car vous n’êtes pas seul : chacun et chacune
connaît cette Joie s’ils l’acceptent.

 

Accepter est Lumière et Paix, Gloire de l’Un en soi-même. Ne
pas accepter est désespoir, ombre, rancœur qui ronge et épuise, isolement dans
le vide de l’âme.

 

Acceptez, en ce jour 30 août de vos calendriers, mes Aimés,
que l’Amour vous allège de toutes ombres, chagrins, mésententes et inconforts de
l’âme endeuillée de soi-même. Il n’est pas d’absence, il n’est pas de perte, il
n’est pas de trahison : il n’est que Paix et Lumière de l’Un, au-delà de
toutes les formes d’illusions qui ne font que vous voiler la véritable face de
l’Un et de sa Joie inaltérable en vous.

 

Soyez, aimez, redevenez celui ou celle que vous êtes
véritablement, car vous l’avez toujours été, toujours désiré, toujours
recherché au travers de toutes vos expériences, rencontres, victoires et
défaites.

 

Je vous aime à l’infini de vous-mêmes, moi Marie-Isis-Eloha,
Mère des Mères dans la Grâce de l’Un, Présence de la Source.

A demain.

Amen

via
Christine Anne K. le 30/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 29 août




Que l’Amour, mes Tout Aimés, envahisse tout en votre vie,
que le feu inextinguible de cet Amour vous illumine, vous glorifie, vous
transfigure et vous habite en tout instant. Qu’il en soit ainsi !

 

Moi, Mère des Mères ou Marie-Isis-Eloha, quels que soient
mes noms sacrés en lesquels je suis une et unique, dans toutes les facettes que
vous donnez à mon visage et selon vos désirs les plus purs, je m’adresse à vous
ainsi que chaque jour de vos calendriers pour vous rappeler le chant de vos cœurs
dans l’Amour infini de notre Source des Sources, Amour sacré de vous-même en
tant qu’Enfant et joyau unique de cet Amour qui ne cesse de vous créer en tout
instant et à jamais.

 

En ce jour 29 août et tandis que votre lune joue à amoindrir
sa forme chaque soir, Aimez. Il n’est que l’Amour dès lors que vous savez le
reconnaître au fond de vous. C’est la graine de Lumière dont vous êtes né,
chacun, chacune, sans exception. Cette graine est inaltérable, sachez-le, elle
ne peut avoir été détruite quels que soient les faits ou tourments qui
pourraient vous avoir fait vaciller un jour ou l’autre.

 

Graines de Lumière vous êtes à jamais, semences d’Amour, Source
sacrée et pure de tout attachement à ce qui n’est pas cela.

 

Soyez cet Amour, soyez vous, sois Toi, graine d’Amour, mon
Enfant Aimé, car rien d’autre que cela n’est véritablement toi.

 

Dans la Joie de cet Amour immense, je vous dis à demain mes
Aimés. Amen





via
Christine Anne K. le 29/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 28 août

Recevez
mes Tout Aimés, en ce jour 28 août de vos calendriers terrestres, la Grâce de
la Présence.

 

Il
n’est que la Présence lorsque vous ouvrez la Porte qui est en vous. Il n’est
que Joie, Lumière, Perfection absolue de l’Amour en toutes ses formes et
manifestations – si variées soient-elles.

 

La
Présence est Amour, Amour de Soi, Amour de la Mère des Mères qui vous parle cœur
à cœur en cet instant, infiniment répété ; Amour cosmique et universel
dont l’immensité sans aucune limite outrepasse ce que vous pourriez concevoir
avec votre pensée, Amour Divin et sans cesse renouvelant de Notre Source, intarissable
en chacun et chacune d’entre vous, intarissable en chaque être et créature –
connus ou inconnus de vous en ces instants.

 

Il
n’est que cet Amour-Présence, au fond de Toi qui cependant l’as tant cherché
autour et alentour, sans jamais pouvoir le saisir ni le reconnaître dans toute
sa plénitude – plénitude à nulle autre pareille de la Présence Une, indivisible
et incontournable lorsque Tu la rencontres enfin au travers de Ta propre
Présence, mon cher Enfant.

 

Je
vous aime à l’infini, recevez toute la tendresse de mon regard de Mère, qui à
tout instant ne cesse d’être posé sur vous, tel la caresse du soleil et du vent
léger de la danse des éléments.

 

A
demain mes Aimés.

via
Christine Anne K. le 28/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 27 août

Que
l’Abandon, mes Aimés, soit votre seul but à présent.

Abandon à la Beauté de
votre Être, Abandon de tout ce qui n’est pas votre Vérité, trouvée en vos
profondeurs et aucunement de par la parole soi-disant vraie d’un autre que
votre Soi, Enfant de l’Un qui est en vous et semblable à nul autre.

 

Votre
Vérité, mes Aimés, est votre joyau, caché dans le creux intime de votre Abandon
à Vous-même et à nul autre -fût cet autre admiré, vénéré et Saint aux yeux de
tous-. Il n’est que vous –Toi seul mon Aimé, et Toi de même, et Toi… – qui
soyez Maîtres de votre Lumière et de votre Vérité, Vérité de l’Un qui n’est qu’Un
et qui demeure au secret de votre cœur où bat le Cœur-Source qui nous relie
tous et toutes à l’infini de la Présence.

Ta Présence, Ton Joyau, Ta Joie – si cristalline
qu’elle ne peut que te combler de sa Vérité.

 

Ainsi,
ta Vérité réside en ce chemin d’Abandon jusqu’au secret de ton propre cœur, et
dorénavant en nul autre chemin et par nulle autre voie – si belles fussent
certaines d’entre celles qui vous furent enseignées. Le temps des Voies enseignées
et détenues par un Maître – si beau et aimé qu’il ou elle soit – est maintenant
révolu car la Vérité est à la porte de demain, en vous tous et toutes, Enfants
de la Source et Bien-Aimés de mon Cœur.

 

Moi,
Mère des Mères, je vous dis à demain, en ce jour 27 août de vos calendriers où
votre lune a perdu sa rondeur.

via
Christine Anne K. le 27/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 26 août



Mes très Aimés, mes Enfants, Enfants de l’Un qui n’est qu’Un… En ce jour 26 août de vos calendriers, où décroît à présent votre lune vers son lent chemin d’oubli de soi dans l’union espérée vers l’Aimé, qui n’est que Soi-même en Vérité et en Beauté, je vous invite à rencontrer votre Clarté : celle qui vous allume intérieurement et illumine tous recoins, replis, poussières oubliées et souvenirs perdus.

Votre Clarté honore votre Vérité, dans toute la simplicité de cette Vérité, qui vous appartient et vous illumine dès lors qu’elle est rendue claire et joyeuse.

Ainsi la Clarté est votre cheval de lumière, destiné à votre Vérité qui, cavalier éclatant peut alors s’avancer en toute noblesse vers le seuil solaire : vers Toi-même illuminé de Ta propre Vérité, mon Enfant Aimé.

Soyez à présent ce chemin de clarté qui vous entraine et vous relie à  votre Vérité, qui n’est que Joie et Amour de Soi, à nul autre pareil.

Ainsi que la lune de vos cieux terrestres chemine dans sa décroissante descente vers sa clarté intérieure, ainsi votre ego peut en toute joie et simplicité choir lentement dans votre propre Clarté et votre source intérieure de Vérité.

Ainsi en est-il mes Enfants Aimés.
Mère des Mères dans la Grâce de l’Un, je vous aime infiniment et vous dis tendrement à demain.


via
Christine Anne K. le 26/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.


Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 25 août



Aujourd’hui mes très Aimés, est Jour de la Grâce accomplie.

Il n’est plus d’obstacles terrestres à présent qui puissent en vous empêcher votre désir d’ascension, si tel est votre désir, mes Aimés.

L’Amour à présent entre vous et parmi vous est sans entraves et sans interruptions de ses flux naturels, car la Vibration de l’Amour a recouvré sa totalité et son intégralité, grâce à vous-mêmes en ce plan.

Vous êtes – diriez-vous – « sauvés » de toute perdition, de toute fausse route, de toute séparation d’avec vous-mêmes ainsi que de la Source – qui en vous s’écoule en paix, et de tous ses flux d’Amour et de Grâce.

L’Un c’est vous; et moi, votre Mère des Mères ainsi que je me nomme à vos oreilles, je vous reconnais dans votre entièreté et dans la pureté intégrale et magnifique de vos Etres, à présent unifiés – lorsque c’est votre désir.

Il n’y a plus, en ce jour 25 août de vos calendriers, où votre lune amorce en beauté les prémices de sa décroissance, de question d’être ou de ne pas être vous-même, d’attendre encore un futur pour être Soi.

Vous Êtes. Enfants inaliénables de la Source et de l’Un qui ne font qu’Un, dans la Grâce infiniment déployée de l’Un qui n’est que l’Un, et tout Amour et Lumière d’Amour… Soyez.

Je vous dis à demain mes Aimés, moi votre Mère des Mères, nommée ici Marie-Isis-Eloha.



via
Christine Anne K. le 25/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 24 août




Moi,
Mère des Mères nommée par vous Marie-Isis-Eloha, en ce jour 24 août où votre
lune abonde en sa plénitude céleste d’astre réfléchissant la Joie et la
radiation solaires, je vous invite à vous pardonner.

 

Pardonnez-vous
à vous-même dans la Lumière de l’Amour infini et sans conditions de la Source
des Sources ainsi que de votre Mère.

 

Pardonnez-vous
de ne pas être à la hauteur de certaines illusions déployées par vos egos,
réfléchissant comme votre lune -qui croît puis décroît vers sa discrète et
jeune disparition– la radiation si belle de votre Être véritable que vous
poursuivez. …Ainsi la lune poursuit dans vos légendes le soleil, et s’unit à lui
dans l’obscurité de sa disparition avant de renaître, neuve et délicate,
signant un nouveau cycle en commencement.

 

Ainsi
en est-il de vous mes Aimés : décroissez de la plénitude illusoire de vos
egos pour aller vers l’amoindrissement qui vous mène à votre Vérité, effacement
qui vous unit en Secret à votre Soi véritable si rayonnant.

 

Ainsi
votre pardon signe la réalité de ce chemin lunaire vers Soi et l’union solaire
avec votre Être et sa Vérité.

 

Pardonnez
et laissez vous Être. Le pardon de soi est parfois le plus difficile, car la lumière
de la pleine illusion aveugle. C’est le chemin.

 

Je
vous aime à l’infini dans la Grâce de l’Un.

A
demain, mes Aimés. Amen



via
Christine Anne K. le 24/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Mère des Mères / Marie-Isis-Eloha du 23 août

Recevez,
ô mes Enfants Aimés, en ce jour 23 août où votre lune atteint sa plénitude
proche, la Bénédiction de mes paroles, moi qui suis votre Mère infiniment
aimante, Mère des Mères dans la Grâce de l’Un et de la Source.

 

Acceptez
mon Amour, ne vous détournez plus – comme certains encore le font, par peur ou
par colère contre leur Vérité et leur Lumière authentiques.

 

Il
ne peut y avoir colère contre moi : cela ne peut être qu’illusion de l’ego du
petit enfant apeuré qui s’emporte contre soi-même dans son impuissance à être Soi-même en réalité et en Grâce authentiques.

 

J’accueille
toutes les colères, j’accueille toutes les peurs, j’accueille tous les
repentirs et toutes les joies. J’accueille vos faux pas et vos déceptions, avec
mon Cœur de Mère qui veille, pardonne et prend soin, dans le flux intarissable
de son amour.

 

Voici
ce que vous êtes et voici ce que Je suis. Nous sommes unis indéfectiblement, et
dans cette Unité vous êtes libres, votre liberté est absolue, en tant que
Liberté d’Être Soi et de reconnaître l’image de la Source en votre visage si
parfait.

 

Je
vous aime, je vous chéris. Soyez dans la Grâce de votre propre Présence et dans
le pardon de vous-même, dans la Lumière de l’Un.

 

Je
vous dis à demain, mes chers Enfants. Amen

via
Christine Anne K. le 23/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.