Anasharanda Ool -n°4- Jeux « anti-usure » & de reliance au Soleil Central.

Cette intervention fait partie du Cercle de Co-Création Harmonique du 12/12/12.

écouter

Bien-Aimée Humanité, Frères et Sœurs de Terre

Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre…..

Vos Corps : observez Les. Ils sont beaux, ils sont puissants. Ils sont destinés à réaliser de nombreuses performances. Ils sont un patrimoine -soigneusement élaboré- dont vous avez le bénéfice, et la charge…

Je me suis donné pour Oeuvre de nous aider, Nous, les Corps humains, à améliorer, assainir et mieux performer ce que nos Capacités réelles Nous offrent…
Et Nous en avons besoin.

J’ai donc préparé, avec l’accord de mes Frères et Sœurs Elohims la suite d’une série d’exercices pratiques. Et je sais que vous aimez ceux que j’ai déjà transmis …

J’aime l’action.
J’aime le mouvement.
J’aime les Jeux de Ce qui actionne tous nos programmes, nos muscles, nos organes, nos circulations énergétiques et fluides,…

J’aime les Jeux de Ce qui Nous permet de nous dépasser lorsque nous sommes : las, fatigués, usés !

L’usure n’est pas un programme valide, bien qu’elle soit devenue une coutume !
Ainsi donc je me fais une joie -pour ne pas dire une réputation- de vous proposer des petits Jeux « anti-usure »…

En voici un :

Jeu anti-usure n°1-1 – avec orteil gauche :

Vous allez saisir : le pouce de votre pied gauche, avec quelques doigts de votre main droite  et jouer un peu avec vos doigts… Dessus, dessous, pressant votre pouce …

Considérez qu’il s’agit d’un Jeu…

J’avais transmis des pratiques de Santé l’autre jour.
Aujourd’hui ce sont des pratiques, ce sont des Jeux « anti-usure »… J’espère que vous trouverez que ce sont des jeux, mais pour moi oui…

Donc vous pouvez appuyer avec votre index sous la pulpe du pouce en plusieurs endroits, juste pour jouer. Votre pouce peut pendant ce temps-là reposer par exemple sur votre ongle, ou ailleurs…

– Eh bien figurez-vous que ce petit Jeu a de grandes vertus !…

…Vous pouvez donc par exemple faire de petits tours avec les appuis de votre index – ou bien d’autres formes : c’est justement là que vous pouvez vous amuser…

…Après un certain temps, vous pourrez aller poser votre index à la racine de cet orteil et utiliser votre pouce sur le dessus, pour jouer à son tour, en divers points …Jusqu’à un moment où vous en aurez  assez.
Et vous pourrez si vous voulez -c’est même une recommandation !- à ce moment-là  presser le pouce vers l’index, un peu fort, quelques secondes, ensuite vous pouvez tout lâcher et vous ferez un son. Ce son est libre…..

Et peut être sentirez-vous votre orteil s’agiter très joyeusement !…

son

Voilà, ce sont les éléments du premier petit Jeu.

 

Jeu anti-usure n°1-2 – avec orteil droit :

…Bien sûr, vous pouvez avoir envie de faire un Jeu avec votre autre pouce de pied ! Donc  je ne vous priverai pas de ce petit plaisir :

Mais cette fois vous allez utiliser vos deux index, et les presser l’un vers l’autre à travers votre pouce, comme nous l’avons fait dans l’autre pratique, à travers le pied (cf pratique de Santé n°2 NdR) … Là, c’est juste à travers l’orteil.

Donc  vous avez par exemple un index sur l’ongle et l’autre dessous , et vous allez de nouveau exercer quelques petites pressions, mais cette fois : il vous faut utiliser un rythme, que vous pouvez décider mais que vous maintenez, en conscience – c’est à dire en le scandant intérieurement….

Ensuite, vous allez changer de rythme- par exemple pour un plus rapide, ou pour un plus lent…
Vous me direz que ça a l’air idiot – mais c’est pour ça que c’est un jeu !
Le plaisir d’un Jeu c’est que ça a souvent l’air idiot, mais que c’est très amusant…

Vous pouvez aussi jouer sur les côtés de votre orteil, et pas seulement sur les dessus-dessous. Et puis vous finirez par pincer un peu fort votre orteil : faites vous-même un petit peu mal, pas trop.. Quelques secondes, vous allez voir c’est très stimulant.

Et puis : pouf! vous allez lâcher tout d’un coup ! Avec de nouveau un petit son. (divers sons du cercle)
Vous voyez que c’est amusant!

 

…Je ne suis pas très disposé à vous fournir des explications sur la façon dont cela opère en tant qu’anti-usure…Mais je suis tout de même un petit peu perplexe car je sais que votre fameux mental, s’il n’a pas d’explications va avoir des mécanismes d’oubli assez rapidement par rapport à ce petit Jeu – car il lui semblera beaucoup plus intéressant s’il peut se dire : « Je sais que cela sert précisément à me rendre ceci ou cela, ou à me faire développer ceci ou cela »…

Je n’ai rien à vous dire, donc …
Voilà : c’est un jeu, c’est idiot. C’est un jeu anti-usure.
Et je vous garantis qu’il est extrêmement bénéfique, et que vous en profiterez avec la plus grande joie.

Si vous n’avez pas envie de le faire : cela dépasse mes capacités.
Je ne peux pas vous donner ….de « philosophie » , ni de… « méthodologie » , ni de… « scolastique » , ni de… » logistique » , ni de… » barbarique » !
Ça n’est pas possible pour moi : je ne suis pas un intellectuel, voilà.

…Vous allez jouer maintenant avec -tenez-vous bien !- Votre cœur…

Jeu anti-usure n°2 – avec le cœur :

Donc, c’est très amusant aussi..
Car votre cœur physique (vous vous en doutez) a toute une programmation-que bien sûr nous n’allons pas du tout affecter- mais vous allez considérer cette programmation qui lui sert à fonctionner, à garder son rythme, à faire son travail, à vous mettre en relations subtiles avec non seulement les uns/ les autres mais beaucoup de différents plans…

Tout ça nous n’allons pas du tout l’affecter mais nous allons utiliser ces programmes, comme – je cherche mes mots.. j’allais dire « une musique » et j’ai l’impression que ce n’est pas le mot qu’il faut employer… Ça n’est pas non plus « un instrument de musique »… C’est « un harmonium » !  Oui, voilà.

Donc vous allez considérer que les programmes fonctionnels de votre cœur peuvent être joués comme un harmonium !

Je sais que je déroute complètement votre mental… Je sens que je m’y prends mal, et j’aimerais pourtant beaucoup vous faire entendre et participer à ce merveilleux petit Jeu anti-usure de votre cœur : c’est quand même  important !! …

…Voilà : donc mettez-vous à l’écoute de votre cœur !
Au lieu que je vous explique des choses, nous allons faire.

Votre cœur physique : il y a son battement, mais il y a également toute sa vibration, sa présence, dans votre poitrine…
Je vais émettre quelques sons pour faciliter :

Sons musicaux

Sons vocaux

Voilà. Imaginez maintenant que votre cœur physique est comme une sorte de balle que vous pourriez éventuellement prendre dans votre main. Il n’est plus enfermé, inaccessible   dans votre poitrine, mais il est libre, tout en étant un cœur de chair, et toutes ses fonctions vous allez les entendre, comme une authentique musique…
Eh bien si vous écoutez bien : vous admettrez que cela vous fait penser peut être, je l’espère, à un orgue de Barbarie – c’est-à-dire qu’il a une mélodie un petit peu complexe    mais qui revient cycliquement. Et c’est très parfait.
Et l’orgue de Barbarie, vous l’associez à la fête foraine. Et la fête foraine, c’est l’ensemble de votre corps…

Nous allons maintenant jouer à l’harmonium.
Je vous répète que ça ne va pas affecter le fonctionnement nécessaire  de votre organe cardiaque.

L’harmonium est un instrument de musique qui comme vous le savez se trouvait , se trouve encore dans certaines églises, fait pour résonner avec les résonances naturelles donc de certains bâtiments… Et que c’est une musique -là non plus je ne sais pas le dire, mais : d’un tout autre caractère que celle de l’orgue de Barbarie… Qui a un côté un peu solennelle, et beaucoup plus mélodique peut être… Dans certains cas (je ne sais pas…) cela produit des espèces de vibrations, qui engendrent des sentiments, qui se prolongent et qui ne se répètent pas forcément de façon cyclique comme dans l’orgue de Barbarie…

Donc, par la simple intention et en posant votre main gauche sur l’emplacement externe, sur votre poitrine, de votre cœur physique : vous allez jouer de l’harmonium avec vos doigts.
C’est-à-dire que les doigts de votre main droite vont attraper, comme en musique, les doigts votre main gauche tout en…     – je vous laisse vous exercer un petit peu… Vous pouvez aussi tapoter, vous pouvez jouer différents tempos, vous pouvez pianoter…

Et vous allez donc considérer que chacun des doigts de votre main gauche se relie à l’une des fonctions-programmes de votre cœur physique, un par un. Faites le, c’est un Jeu n’est-ce pas, donc ce n’est pas un examen de passage- et ça marche.
Et cela étant fait, vous allez d’abord jouer de l’orgue de Barbarie. C’est-à-dire vous allez actionner les programmes l’un après l’autre, doigt par doigt, dans l’ordre, 2 ou 3 fois : 1 2 3 4 5…

Il y a plus de programmes, mais nous avons fait cette démonstration compactée avec seulement 5 entrées : une par doigt.

…Et maintenant vous allez jouer autrement : c’est à dire que vous allez improviser (ou jouer, si vous êtes un musicien très capable) un air de votre choix…

Ce que nous faisons donc, c’est que vous faites jouer la musique de votre cœur, de façon ludique et non pas de façon mécanique. De façon créative et non pas de façon mécanique répétitive… (Cela encore une fois sans affecter ses qualités vitales.)

Eh bien sachez que votre cœur ça l’amuse  beaucoup, que ça lui fait « une petite sortie » ! Ça lui apprend des improvisations sans danger.
Et ça lui donne une bouffée d’énergie mélodique qui va relancer ses programmes fonctionnels par la joie du Jeu de la musique, de l’improvisation, quelque  temps…         Voilà : je vous avais dit que ce serait amusant…       

Silence vibrant

Alors, pour essayer d’être très pragmatique : je pourrai vous dire que ce Jeu-là avec votre cœur vous pouvez le faire pas plus d’une fois par jour. Et peut être dirais-je à un moment quand même régulier de votre journée, pour que cela s’inscrive dans les cycles et les rythmes  récurrents et vitaux  de votre organisme.

Voilà : autrement dit, ne faites pas ça n’importe quand. Essayez… Vous avez le choix du moment! Je ne vous demande pas de faire ça à 10 minutes près, mais voilà  : dans la même tranche horaire (pour parler un langage que je n’aime pas..)

Voilà,  je vous laisse vous amuser un petit peu…  Ne faites pas ça plus que disons 1 à  2 minutes..

Et lorsque nous allons arrêter nous allons relancer les programmes. Vous allez retirer vos mains et relâcher, et faire un Grand Souffle !!    (…gros souffle fort et bruyant !)

Vous prenez quelques respirations conscientes, et un deuxième Grand Souffle !! (…deuxième gros souffle fort et bruyant !)

…Et vous allez taper les deux pieds au sol….. (martèlement répété des pieds par terre !!)
Et frapper dans vos mains : une fois!  (claquement sonore ! )

 

…Je suis très heureux d’avoir su trouver les mots pour vous transmettre ce Jeu ! J’avais très à cœur d’être autorisé à vous donner… cette Création.
…C’est moi qui l’ai créée  (rires du cercle)
Je suis heureux que cela vous fasse rire. Je n’ai pas la vocation d’être un clown, mais   pourquoi pas !

Silence vibrant

J’aimerais que dans ce Silence vous puissiez avoir la joie d’observer votre cœur après cet exercice, ce Jeu…

Silence vibrant

…Cela je pense va vous convaincre de la véritable portée de ce que je viens de vous faire faire et qui pouvait sembler une parfaite loufoquerie…

Silence vibrant

Il importe en ces temps de changements que la Musique de votre cœur soit accordée non seulement à l’Univers et à votre Planète, mais également à la vibration du Soleil Central – avec lequel aujourd’hui nous sommes en relation spécifique.

De par cette Pratique, ce Jeu -qui certes a son aspect anti-usure mais également une autre portée- vous installez de façon privilégiée un canal, qui en quelque sorte informe vos cœurs de la vibration du Soleil Central, via certains Portails cristallins ainsi que d’autres Géométries sonores… Et qui informe également le système du Soleil Central de la vibration de vos cœurs : ce qui lui permet de vibrer à sa juste tonalité en recevant la vibration des cœurs des différents Etres de différents niveaux et de différentes localisations, qui sont reliés directement à Lui. Ce qui à présent commence à être votre cas.

Silence vibrant

Il importe donc, que vous ayez un grand respect pour ces Jeux.

Car le Jeu des orteils a également (outre ses indéniables qualités anti-usure) la caractéristique fort importante de relier votre cœur aux cristaux internes et subtils de la Planète qui est la vôtre, et ainsi de former, avec cette reliance  au Soleil Central : non seulement une jolie triangulation, mais également une circulation vibratoire régulatrice  harmonique, céleste, qui contribue à la Beauté de cet Univers.

Je me réjouis.
Notre sœur Elohim de la Terre Eluhyam Al a également je crois quelque chose à vous transmettre. Il est donc temps que je lui cède le corps et la voix permettant cette communication.

Je vous salue. Je suis Anasharanda Ool, Elohim de la Terre.
Alléluiah.

 

via Christine Anne K. le 12/12/2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Ashtir II – n°4 – Corps physiques en évolution…

cliquez pour écouter

Que mes Salutations vous parviennent, Chers Humains ! Vous me connaissez, je suis Ashtir le deuxième, Elohim Maitre ès-Formes, et je reviens vers vous…

…Nous sommes extrêmement réjouis des nombreuses Formes, extrêmement variées, créatives, intéressantes, performantes… Qu’il  nous a été donné d’observer dans ce que vous avez pu penser, et concrétiser parfois, ces derniers temps… Et la contribution créative de votre Intelligence Collective est également, en tant que telle, très réjouissante !

…Peu d’entre vous, je sais, sont véritablement conscients de la qualité de nourriture et d’informations qui vous sont fournies et échangées de par votre Intelligence Collective  – cela tant en tant qu’individus, ou que groupes…

Vous êtes donc Créateurs, et c’est principalement ce qui fait avancer, pourrait on dire, le navire, en ce qui concerne vos choix d’évolution, dorénavant…

…Ne croyez pas que tant de choses soient décidées à l’extérieur de votre propre système de vie… Cette croyance est certainement touchante, mais n’est pas très adulte..

Silence…

Voici donc que ma présente intervention en ce jour s’adresse – et je m’en réjouis – à tous ceux qui parmi vous pratiquent aussi bien des arts martiaux, que des techniques corporelles : qu’elles soient de santé, de bien-être, de plaisir ou de discipline…

…Vous avez en effet un merveilleux Outil, ce Corps humain qui est une véritable merveille de création et de technologie sophistiquée – tant de notre part à nous, les Elohims, que de la part d’interventions complémentaires et d’artisans de grande qualité…

…A présent que vos Corps ont été presque totalement clarifiés de nombre de programmations regrettables qui leur avaient été rajoutées, insérées (etc), supplantant parfois des programmes d’origine…A présent donc, il ne vous reste plus qu’à retrouver la maîtrise originelle de cet Outil…

…J’ajoute en passant – et vous le savez – que certaines programmations récentes ont été bien évidemment ajoutées ou mises à jour – et cela a fait l’objet de quelques interventions, dont peut être vous vous souvenez plus ou moins…

…Vous avez donc à la fois un Corps coutumier, d’un modèle qui peut sembler habituel, voire ancien… Et en vérité un Corps tout à fait rénové, avec toutes les potentialités d’un nouveau modèle – qui est en évolution, mais dont les programmes de base et de lancement sont posés.

Autrement dit soyez conscients que votre Corps physique actuel est en évolution. Il n’est pas statique, il ne réfère pas à ce qui est ancien !..

…Par conséquent, les techniques corporelles traditionnelles -que vous avez coutume d’employer pour entretenir votre corps, entre autres, ou pour le discipliner –  vont se confronter au fait qu’elles ne sont plus toujours appropriées !

…Ainsi, il peut vous arriver de ne retirer aucun bienfait, à présent, de certaines postures ou de certains mouvements, de certains gestes ou de certaines pratiques… Qui ne peuvent plus s’adresser, aujourd’hui, à ce que vous Etes…

…Il y a donc grande nécessité, pour la Beauté, l’Evolution, et la bonne Santé et Harmonie de ces Corps physiques -qui encore une fois sont une grande merveille- que vos pratiques d’entretien bénéficient de certaines mises à jour…

Et ces mises à jour, c’est à vous de les créer !

…Ainsi donc, que vous fassiez tel ou tel exercice, tel ou tel sport, tel ou tel yoga, tel ou tel art martial de santé, telle ou telle forme de danse codifiée; il importe que votre Intelligence Collective, très créative, soit autorisée à s’introduire dans l’Evolution, la mise à jour, voire la mise « au rancart » de certaines de ces techniques…. Et que s’ouvrent toutes possibilités de réaliser du Nouveau, et que ce Nouveau soit – certes non pas anarchique – mais trouve ses Harmoniques, ses Formes, ses Musiques, ses Cohérences, ses Beautés….Tout ce qui bénéficie le mieux à l’épanouissement de votre Corps et de ses futures extensions…

…Je vous laisse méditer quelques instants sur ces éléments…

silence vibrant

L’apport de quelques éléments musicaux va nourrir mes propos et leurs effets…et puis nous poursuivrons…

Transmission musicale et vibratoire…

…Nous allons maintenant, mes Très Chers, si vous le voulez bien, jouer à un petit voyage d’exploration de Formes à l’intérieur de votre corps -habituel, mais nouveau-…Croyez bien que cela va être tout à fait intéressant et original, faites-moi confiance ! …

Il importe que pour ce petit voyage, vous soyez très confortablement installés…

…Notre première étape à l’intérieur de ce merveilleux corps, humain, va être d’agiter tranquillement certaines de vos articulations… Je vous propose les épaules, ou les genoux, ou les hanches, selon votre désir…
…Observez leur fluidité, leur complexité, leur souplesse, du moins j’espère…
…Observez les extensions musculaires, et autres…tendons, os, muscles, nerfs… qui jouent avec ce petit mouvement, décidé volontairement quelque part….

…Eh bien, tout en continuant ce mouvement par exemple, donc, d’une épaule, vous allez vous promener  : votre Conscience va se promener…Et comme un petit bonhomme à l’intérieur de votre corps …Et marcher, courir ou danser sur ces ligaments qui sont mis en jeu… Pour aller se glisser, peut être en jouant, comme sur un toboggan, vers le Centre si mystérieux de votre Corps : dans votre tronc probablement…

…Et là, imaginez que vous êtes dans une immense salle de machines extraordinaires, aussi recueillie qu’une cathédrale, aussi technologiquement sophistiquée que le plus pointu des vaisseaux spatiaux. …

….Et bien vous allez être là, un peu grandi…. Et regarder, toucher peut être, contempler, entendre un certain nombre de formes qui sont de passage en cette sorte de « centrale-cathédrale », et qui correspondent – n’en doutez pas un instant – à des états successifs que vous pouvez traverser, par exemple celui du sommeil…(mais je ne vais pas vous demander de dormir à cet instant !)…Il y a d’autres états, qui peuvent aller de l’hyperactivité à la relaxation, et qui sont également des états plus vibratoires…certains correspondant à des Cycles physiologiques, voire diurnes/ nocturnes, et qui sont autres que celui du sommeil…

…Vos organes ont des Cycles, car ils obéissent à des Lois Musicales très ordonnées, qui les font interagir entre eux avec des aspects cycliques…Ce qui bien évidemment parfois se dérègle, et fait que vous êtes un peu (ou beaucoup) malades de temps en temps…

Eh bien je vous demande d’observer l’un de ces Cycles…

…Et pour cela : voilà qu’étant installés dans cet espace où vous êtes très recueillis (et très curieux certainement !) vous allez recevoir, pour les observer, les codes vibratoires du Cycle -des Cycles- mettant en jeu votre organe cardiaque, le cœur physique…

Ecoutez…
– Le support sonore n’est pas les codes, il est simplement le support sonore permettant de les transmettre : que cela soit clair…-

Transmission musicale et vibratoire…

N’est-il pas merveilleux, extraordinaire pour vous, de découvrir et d’observer ainsi la technologie de votre Cœur ?… Je sais que « technologie » est un très vilain mot, mais si je parle d’ « Art » cela reste un peu esthétique et insuffisant, dans votre vocabulaire du moins…

…Voici donc que pour vous – et je n’en doute pas – s’installe une compréhension nouvelle…

Silence vibrant…

…Et écoutez en ces instants de Silence, à présent, la Présence physique de votre Cœur physique, à la lumière des informations que vous venez d’engrammer vibratoirement…

Silence vibrant…

… C’est un voyage sensoriel, n’est ce pas !?  (Ce n’est pas tant un voyage mental…)
…C’est également un voyage sonore : car si vous écoutez bien, il y a un paysage sonore qui fait partie de cette Forme que je vous fais observer, et qui se compose avec les Cycles dont je vous ai parlé… Tout ceci vous ayant été en quelque sorte détaillé par la transmission vibratoire que vous avez entendue sur une portée sonore…

 Et bien voilà qu’un nouveau Cycle… (1 pour le moment, mais peut être 1 ou 2 autres par la suite) …peut faire son entrée dans le paysage des Cycles qui constitue la configuration de votre Coeur physique. Et ce Cycle -même s’il y a un programme qui est créé, et soigneusement créé, par nos soins- c’est à vous de le finaliser, de finaliser cette Création. Ce programme autrement ne peut pas s’intégrer dans ce qui est déjà présent…

 …Ce n’est pas en cet instant-même que cela doit se produire, mais l’information vous est donnée en cet instant. Et l’installation de ce nouveau « Cycle-programme » ainsi pourra se réaliser très prochainement.

Nous allons poursuivre notre voyage…
..Je vous laisse tout à loisir de maintenir votre petit poste d’observation personnelle dans la grande cathédrale, mystérieuse et importante, que vous êtes physiquement…

Néanmoins je vous propose de repartir de la surface…
Et nous allons nous amuser à observer l’ensemble de votre Peau : dans tous ses replis, ses extensions…C’est donc toute la Forme externe, l’enveloppe de ce Corps physique dans laquelle nous allons en quelque sorte vous faire voyager, mais : non pas en la parcourant de façon linéaire, mais simplement en étant ce qu’elle est. C’est à dire que votre Conscience, par un petit saut que je vais vous permettre de faire, va devenir quelques instants votre Peau…

…Voici donc le petit saut qui va vous permettre cela…

silence vibrant

… Ecoutez bien le Silence, ainsi que mes paroles, car le Silence en ces instants vous informe…
…et vous pouvez visualiser une ligne droite de couleur claire, comme si devant vous elle se mettait à osciller, très vite… et puis à se retourner, tout en continuant d’osciller.
…A mesure que vous vous hypnotisez (peut on dire) sur cette image, vous allez recevoir un petit Son intérieur – et non pas extérieur… Qui peut faire basculer votre Conscience dans le fait d’ être – ainsi que je l’ai dit – votre Peau…

…Observez cette sensation.
Peut être avez-vous l’impression que votre Peau est un seul et même élastique, tout autour de ce qui vous constitue physiquement… !?

Peut être avez-vous la notion qu’elle émet de la Lumière… !?
Peut être ressentez-vous les ondes sonores qui la parcourent… !?
Peut être jouissez-vous de l’entièreté de ce contact entre ce qui est interne et ce qui est externe, et qui s’appelle de l’Air…? Air dans lequel de nombreuses vibrations, sonores par exemple, et lumineuses, circulent avec facilité…

Vous êtes donc en ces instants une Peau, entièrement Consciente et Une !….Et d’une Intelligence que vous ne soupçonniez pas…
Il y a dans cette Peau des programmes d’auto-rénovation permanente, il y a des programmes de nettoyages, il y a des programmes d’échanges avec l’extérieur, il y a des programmes de transmissions vibratoires entre l’intérieur et l’extérieur, il y a des programmes de rencontres avec vos semblables, il y a des programmes d’identifications des matières et des textures avec lesquelles vous rentrez en contact, il y a des programmes qui vous mettent en contact avec des Etres subtils…

Eh bien sachez qu’en ces instants votre Peau est en Evolution…
…Ne croyez pas qu’elle va se mettre à faire des écailles ou quoi que ce soit, mais sa nature obligatoirement se modifie – ne serait-ce que parce que l’apport de silice dans vos corps est considérable à présent, mais également parce qu’elle est appelée à intégrer de nouveaux programmes intelligents – qui vont s’ajouter à ceux que j’ai énumérés…
Il y en a trois…

Et encore une fois ce n’est pas le moment de leur installation, mais vous allez en recevoir l’information vibratoire, toujours sur une portée sonore… Et ainsi vous serez à même de faire en sorte, de par votre Intelligence Collective, que ces programmes, créativement, par vous-mêmes, se posent, s’installent et s’intègrent…

Transmission musicale vibratoire…

Silence…

Dans quelques instants je vous invite à poursuivre encore notre petit voyage…

 (bruit d’un carillon au dehors…)

…Nous allons profiter de la venue d’un carillon extérieur, de toute puissance sonore et vibratoire, pour nous glisser dans le pavillon de votre oreille…
Imaginez que vous êtes encore une fois un petit bonhomme…
…Vous circulez dans les replis externes de votre oreille, et puis vous vous introduisez à l’intérieur… N’ayez pas peur, c’est chaud, c’est agréable et c’est beau! …

Et là vous allez vous transformer en petite particule sonore, et vous introduire dans la physiologie auditive qui actuellement vous est familière…
Vous êtes donc en train de voyager dans ce que vous appelez des « nerfs », et puis ça vibre…
…Il y a toute une bibliothèque sonore là où vous arrivez : bien triée. (plus ou moins bien selon les cas)

C’est une véritable archive…
…A la fois les vibrations sonores qui y parviennent sont reçues dans ce qu’elles sont, intégralement. Et puis triées, immédiatement reconnues. Mais aussi il y a en stock les innombrables mémoires d’informations sonores reçues depuis que vous existez, et qui servent de bases de données pour reconnaître, et également pour produire certaines pensées par exemple…

 …Eh bien figurez vous que cette immense archive, cette base de données sonores , est très très peu exploitée, car la façon dont elle est rangée est actuellement tout à fait obsolète…

…Vous allez donc avoir à disposition une nouvelle forme de classement, de rangement : beaucoup plus dynamique, beaucoup plus utile, permettant beaucoup plus d’actions, de créations, d’extensions, et vous permettant également de produire davantage vous-mêmes de sons…Non seulement avec votre Voix, mais également avec votre Pensée par exemple, ou avec vos Etats de Conscience…

Il y a donc en projet l’installation, dans cette archive, d’une Forme – que vous appelleriez une « Géométrie Sacrée » comme vous avez coutume de le faire – qui permet des multi-entrées parfaitement harmoniques, et un traitement beaucoup plus complexe et créatif des archives de sons qui sont ainsi engrammées…
Il y a également un système de recyclage, car certains sons ne sont absolument pas utiles à conserver, bien au contraire – ils peuvent être en quelque sorte presque polluants pour le reste !..Je parle là (vous vous en doutez peut être…) de certains sons qui sont reliés à des pensées, des émotions de Dualité, extrêmement peu agréables et fort peu harmoniques, entre autres choses…Il y en a d’autres également – cela est sans jugement.

Nous allons donc, encore une fois sur une base sonore, faire la présentation de la nouvelle Forme qui serait proposée, et que vous pouvez encore co-créer davantage… Et qui donc a pour objectif (de notre part en tout cas…) de se substituer à votre actuel système d’archivage des sons…

Transmission musicale vibratoire…

…Reconnaissez que cette Forme est extrêmement séduisante !…
Je suis sûr que vous la trouvez très attractive…Et elle est fort intéressante !..
– Cela vous permettra de développer énormément certains aspects de votre Intelligence, qui sont actuellement sous-exploités.

Je sais d’ailleurs que vous aurez certainement envie de récupérer certains aspects de cette Forme, pour en faire tout à fait autre chose, dans votre propre système…Et n’hésitez pas à opérer ce genre d’initiatives – tant qu’elles sont en Harmonie entre vous tous, et avec les Lois qui constituent vos Lois Harmoniques…

 

…L’installation de cette Forme pour vos archives auditives a également modifié, justement, votre perception des pratiques corporelles que j’ai évoquées au début de mon intervention… Je parle de toute les formes de sports et d’arts de santé corporels que nous avons évoquées, et qui comme je l’ai dit sont en train de devenir obsolètes, en grande partie…

Ainsi donc, ce déploiement de vos capacités d’écoute, pourrait on dire, va avoir une incidence sur vos exigences d’Harmonie en terme de mouvements, ce par rapport à l’évolution de vos propres Corps, dont vous aurez une perception beaucoup plus fine et précise…

Je ne cherche pas à vous déstabiliser : je sais que pour beaucoup d’entre vous ces pratiques corporelles sont une discipline extrêmement structurante, importante et décisive pour votre stabilité…

…Il y a donc un protocole d’adaptation qui vous est certainement nécessaire, afin que vous puissiez glisser de ce que j’appellerais sans hésiter « la rigidité » de ces pratiques, vers de nouveaux modèles structurels tout aussi structurants et stabilisants…Sachant que néanmoins, avec votre évolution vous aurez moins besoin de stabilisation, car vos émotions vont être extrêmement atténuées et stabilisées par ailleurs – de par votre évolution de Conscience..

…Mais ce protocole d’adaptation, néanmoins, à toute sa valeur…Je ne vais pas vous le fournir maintenant, car cela n’est pas ma tâche, mais il va vous être donné par notre Sœur Eluhyam, Elohim de la Terre, qui va intervenir après moi. Vous la connaissez : elle pratique le chant didactique avec beaucoup d’art, et de finesse…

Quant à moi, avant de me retirer, je vais vous inviter à une petite méditation finale, en vous proposant de vous re-concentrer vers votre Corps physique, et d’en sentir le poids, la Matière…

Et d’admettre que ce poids et cette Matière sont une grande Beauté, une grande Perfection !…

…La Vibration de la Source circule en Tout instant dans chacun des éléments, des atomes, des cellules, des fluides, des courants électriques (et j’en passe…) qui constituent l’architecture de ce Corps, et sa Matière…

Silence vibrant…

…La Matière de votre Corps est un Trésor…

…La Vibration de votre Corps est également un Trésor…

Il n’y a pas de séparation entre cette Matière et cette Vibration, elle ne font qu’Un ! …

…Ainsi donc, en nourrissant et en entretenant harmoniquement la Matière de votre Corps, vous nourrissez et entretenez harmoniquement sa Vibration, et réciproquement…

…Et sachez, pour terminer, que dès lors que je vous ai introduits dans cette cathédrale, vous pouvez retourner y faire d’autres observations, en toute Joie, en toute lucidité et en toute perfection de vous-même !…

 Je vous salue !… Je suis Ashtir le Deuxième, Elohim Maitre ès-Formes, et je vous dis à bientôt !…

Vous aurez dans quelques temps, quelques instants, le complément et le protocole  de par les chants de notre Sœur Eluhyam – que j’ai introduite…

Alléluiah !

 

via Christine Anne K. le 14/11/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Evènement à venir  :  Cercle de co-Création Harmonique le 12 décembre

.

Ashtir II, n°3 – Extensions de la Voix

cliquez pour écouter

O Humanité Bien-Aimée, chérie de nous… Vous me connaissez, je suis Ashtir (le deuxième) – Elohim, Maître ès-Formes.

Je suis déjà venu de nombreuses fois en tant que Maître ès-Formes ( Ashtir & Ashtir II ) vous aider à ouvrir vos conceptions, et votre conscience, à travers des jeux de formes vous permettant de mieux accéder tant à votre mémoire de vous-mêmes en tant que descendants des Elohims, et aussi d’accéder à votre propre intelligence créatrice d’aujourd’hui.

…Sachez avant toute chose que nous prenons soin dans ces interventions, parfois, de brouiller légèrement la clarté vocale de notre canal afin que certaines informations supplémentaires vibrantes fassent leur chemin ou bien que d’autres soient clarifiées…

Il y a en effet dans la vibration de la voix humaine un nombre important -pour ne pas dire énorme- d’informations qui sont véhiculées; et il importe parfois que l’usage de la Voix soit véritablement considéré comme le véhicule idéal pour les communications les plus complètes. Et en tant que Maître ès-Formes, j’ajouterai que bien évidemment la Voix, au delà de son aspect physiologique, est une forme sonore qui n’est pas laissée au hasard -ni même au hasard de la génétique- et qui remplit, à travers différentes sources d’informations qui la nourrissent, et de par votre corps et ce que vous êtes, un rôle extrêmement pointu, qui vous sert à vous accorder les uns les autres; ainsi qu’à vous écouter vous-même et à informer en permanence votre propre corps; à l’inscrire dans toutes les constellations de différents corps avec lesquelles il interagit – ou bien où vous, en tant que personne ou en tant qu’Etre, vous interagissez… La musique de votre Etre donc -qui cependant n’est pas audible par vos oreilles de chair- est informée, et informe réciproquement, par la Voix qu’émet votre personne.

– Il y a donc un certain travail qui s’est fait dans la Voix de la personne que nous utilisons pour vous parler. Ne croyez pas pour autant que notre sujet soit de parler de cette personne; nous l’employons en tant qu’exemple dont vous entendez la Voix-

Il y a des modifications vocales qui surviennent au cours de votre maturation et également de votre chemin – chemin spirituel comme vous dites, chemin d’évolution, chemin d’Eveil, chemin vers Soi, chemin à travers des espaces que vous apprenez à connaître de mieux en mieux. Soyez donc, et ceci est une parenthèse, à l’écoute de vous-même, de ce que votre propre Voix peut vous indiquer, vous dire : dans ses changements de tonalités, de timbres, d’intensités, de rythme; dans le point du corps d’où elle émane et qui peut varier… Votre voix également résonne spécifiquement dans certains points précis de votre corps, comme un certain point au centre de la paume de vos mains par exemple (je choisis celui-ci car il est facile à localiser). Vous pouvez donc vous exercer, si vous voulez, à entendre vibrer votre voix dans cette place située au centre de vos mains. Cela d’ailleurs vous informera beaucoup car ce point est également relié et résonant avec d’autres bases de données… Je ferme cette parenthèse.
En tant que Maître ès-Formes, je suis donc aujourd’hui habilité à introduire disons certaines petites améliorations, enrichissements, dans la forme sonore qu’est votre Voix.
…Je vous invite simplement, à cet instant, à vous préparer à accueillir cela en vous-même, et à bien vous laisser pénétrer par les vibrations – émises non-physiquement par la Voix que vous entendez et que j’utilise comme instrument.

Il y a d’abord ce silence : au cours duquel néanmoins s’émettent des formes sonores.

Silence.

Nous allons à travers l’emploi de cet outil vocal explorer quelques chemins : que vous pouvez considérer comme des mises en formes qui sont adressées à votre propre capacité d’intégration des informations.

Autrement dit, même s’il y a toujours un aspect ludique dans ces Jeux de formes, ne considérez pas cela comme un divertissement : vous êtes à l’Ecole de la Forme en ces instants! Et vous le savez.

Voici donc un premier parcours, un premier chemin, une première Forme : que je vous invite à entendre et à laisser résonner dans votre propre corps, avec bienveillance et avec votre intelligence. Il ne s’agit pas de mettre en action votre mental mais votre intelligence : je sais que vous êtes capable de saisir la nuance.

Chant et sons vocaliséssilence

Vous n’avez bien évidemment pas à chercher à imiter vocalement, avec votre volonté, ce que vous avez entendu; ce n’est pas du tout le chemin. Si cela devait se faire, cela se ferait spontanément et tout seul, de par votre propre voix. Mais en intégrant, par la simple forme d’écoute que je vous ai indiquée, ce qui se communique, vous constituez votre propre bagage de Formes améliorées pour votre propre Voix.

Il y a à présent ce que j’appellerai un 2ème article dans cet enseignement de Formes.

Sons et souffles, chant.

Je vous rappelle à présent que lorsque nous parlons de vous, il y a certes votre Voix audible, physique, pour laquelle vous employez vos cordes vocales et un certain nombre d’autres fonctions, et que vous faites résonner dans la cavité de votre cage thoracique principalement… Il y a également -et cela vous avait été je crois indiqué par notre frère Eshtananda , je présume, il y a déjà de nombreux mois- une Voix subtile, dont vous disposez et que croyez-moi vous utilisez depuis fort longtemps et de mieux en mieux. Cette Voix subtile redouble parfois votre Voix sonore, ou parfois fonctionne dans les moments de non-parole. Elle n’est pas assujettie à se taire lorsque la voix physique parle, non plus qu’elle est assujettie forcément à s’exprimer lorsque la voix physique se tait. C’est à un autre niveau.

Nous avons également dans cette session à faire un petit travail d’amélioration sur les capacités de votre Voix subtile… Il va s’agir d’élaguer quelques aspects encore un peu distordus, et d’élargir un canal qui va rendre cette Voix subtile non distordue, plus éclatante disons, plus audible, et plus riche dans ses possibilités.

Voici donc, en ce sens, le 3ème chemin : qui est à écouter et à intégrer par vous dans vos propres corps et corps subtils. Ce chemin comporte fort peu de chants audibles, à part quelques-uns.

Chant, sons et notes de musique.

Voila… Cette installation au niveau de votre Voix subtile qui vient d’être faite est pour moi un succès, car il n’était pas forcément si aisé de la réaliser de cette manière. Il semble en première évaluation que ce soit réussi au-delà de ce qui était anticipé, ce qui est une joie!

Je vous invite à boire une quantité d’eau supplémentaire à votre habitude et à consommer un peu de miel, vous connaissez ce protocole. (Et ne vous étonnez pas si d’aventure le son de votre voix semble un peu inusuel dans les heures qui viennent et dorénavant.)

Vous allez donc disposer d’un instrument de communication vibratoire beaucoup plus developpé. Prenez-en soin…Et jouissez entre vous-mêmes les uns avec les autres de ces nouvelles données, ces nouvelles capacités, ces nouvelles gammes fréquentielles et d’informations qu’il va vous être donné de mettre en formes et de jouer au quotidien.

 

Il y a à présent, pour parfaire disons ces petits travaux, une Forme supplémentaire dont je vous invite à créer en vous l’empreinte. C’est très simple : vous allez simplement visualiser une petite sphère bleutée, ou bleuâtre, qui pourrait peut-être vous évoquer une planète, un globe flottant dans un espace, et dont la matière peut vous paraître assez cristalline ou lumineuse…

…Vous allez porter attention au fait que cette petite sphère émet une sorte de compactage de sons… C’est donc comme un accord multiple, constant, qui en émane; et qui entre en résonance avec la vibration de votre coeur dès lors que vous l’avez indentifié. Je parle d’identifier bien sûr le son émanant de cette sphère – car la vibration de votre coeur, vous n’avez pas à l’identifier, vous la connaissez!

Une fois ce petit pont sonore réalisé, sachez qu’il vous suffira -même si vous oubliez cette sphère- il vous suffira de vous y relier; par un système que l’on pourrait qualifier d’automatique mais qui néanmoins est mû par un désir de votre part. Et le fait de vous y relier ainsi vous permettra de faire une sorte de mise à jour sonore de votre Voix physique et de votre Voix subtile. Ces mises à jour ont leur intérêt et leur importance, car cela évite d’en arriver au stade où nous avons des travaux plus importants à faire (comme il vient d’être fait aujourd’hui). C’est ainsi plus fluide et plus simple, plus évolutif de façon naturelle et de façon harmonique les uns avec les autres… Le fait d’ailleurs que ces mises à jour aient lieu suscitera d’emblée des mises à jour autour de vous.

Je vous invite à présent à l’écoute de quelques sons, afin disons de fluidifier et de finir d’informer les structures sur lesquelles nous avons travaillé. Et je vous rappelle avant de vous faire mes adieux qu’il vous est recommandé de boire et de prendre un peu de miel.

Notre soeur Eluhyam vous fournira par la suite un ou deux chants parachevant la qualité de ce travail. Avant donc cette cette plage musicale, je vous salue car je vais me retirer de la Voix de ce canal.

Je suis Ashtir le deuxième – Elohim Maître ès Formes; et je vous dis à bientôt.

Jouissez bien de vos capacités vocales.  Alleluia.

Plage musicale de fluidification.

.
via Christine Anne K. le 23 septembre 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

-cliquez pour retrouver toutes les interventions d’Ashtir (I et II)-

…De fort nombreux messages, des différents Elohims et d’autres, évoquent ou font intervenir la notion de voix subtile et /ou d’audition subtile… Le mieux est de vous laisser guider  par vous-mêmes dans une recherche en arrière, et relire ou réécouter  Eloha n°12 est une belle possibilité  parmi bien d’autres… NdR

.

Marie-Madeleine – n°6 – Préceptes de Vérité

cliquez pour écouter

Frères et Soeurs de Terre, très Aimés!
Voici que je me réjouis de pouvoir ainsi parler en votre compagnie, moi Marie-Madeleine, des plans vibratoires de Sirius C (que je vous ai décrit précédemment).

Votre présence m’est précieuse, votre réalité est importante, et l’illusion qui encore en partie demeure -à vos regards, à vos pensées, à vos perceptions- néanmoins n’est plus tant cet aveuglement absolu que vous avez connu, que l’Humanité entière a traversé depuis bien longtemps… Et si des aspects importants ou fragmentaires de cette illusion demeurent encore présents -ou illusoirement présents : ce qui n’est pas tout à fait la même chose- c’est qu’ils ont leur nécessité afin que vous puissiez traverser confortablement, et peu à peu, la multitude successive des dévoilements qui se fait à vos consciences, à vos êtres, voire à vos personnes… Il y a donc à accepter chers Frères et Soeurs d’être dans une sorte d’entre-deux entre illusion et Vérité.

Lorsque je dis Vérité, je ne parle pas de vérité illusoire telle que, par exemple, certains de vos journaux pourraient vous présenter « la vérité » sur un événement historique… Lorsque je parle de Vérité j’entre en résonance avec ce qui réellement vibre comme Vrai, et n’est pas contestable, n’est pas l’objet d’un débat ni d’une confrontation de textes ou de paroles dissemblables. Je parle de ce qui résonne indéniablement et authentiquement  : en vous, en moi, en cette Planète la Terre, en chacun de tous ceux qui l’habitent – même si cette Vérité n’est pas toujours mentalement formulée au sens où vous avez coutume de dire, d’écrire.

La Vérité dont je parle et qui n’est pas Vérité illusoire réside dans la Lumière des coeurs, dans la  Lumière des êtres, dans l’alignement parfait de résonance des différentes Lumières que chacun et chacune vous portez et avec lesquelles vous résonnez.

Ainsi, cette Vérité ne s’exprimera pas tout d’abord par des mots et des phrases mais par un état.

Il y a donc en partie ces états, où la Vérité résonante peut chanter sa vibration en vous. Et il y a encore des éléments d’illusion, qui principalement sont présents en ce que vous pouvez penser, en ce que vous pouvez observer – comme tous ces événements usuels appartenant aux systèmes divers que vous connaissez bien et qui constituent l’ensemble des structures encore actuelles de votre architecture complexe de vie et de société sur cette Terre… Même si ces structures aujourd’hui sont en quelque sorte creuses, et destinées à « s’auto-dégrader » pourrait-on dire  à la manière d’un sac bio-dégradable resté au soleil, et qui peu à peu disparaît.

Ce Soleil frappant vos structures est implacable ! C’est le Feu de la Vérité, et en vous il chante, il danse, il Est. Et de la même manière il a ce Pouvoir lent et persuasif -et parfois rapide et incisif- de faire se bio-dégrader, se fondre, se défaire les éléments de structure extérieurs qui sont imprimés en vous sous formes de croyances, sous formes de conditionnements, sous formes de fausses certitudes.

Il vous reste donc à vous réjouir, ainsi que je le fais, de l’émergence de ces espaces de Vérité. Et ceux qui chercheraient à maintenir, ou à rafistoler les éléments de structures qui sont appelés à disparaître sous l’effet de la Vérité, n’auraient pas grand pouvoir de résultats; voire pourraient participer -sans le savoir, ou disons dans l’illusion- à la Joie de ce feu de Vérité et détruire ainsi davantage, en toute Joie, ce qu’ils chercheraient à maintenir ou à restaurer illusoirement.

Alleluia! Je me réjouis!

Votre présence est essentielle. Votre Vérité résonante, même non-sue, est essentielle. Elle est splendide. Elle est là. Elle ne peut être contrée.

Entendez en vous-mêmes le Feu crépitant de cette Vérité qui si joyeusement fait son travail d’illumination, de dégagement, de Vérité.

…N’oubliez pas néanmoins le fait qu’il y a beaucoup d’illusions dans le mot « Vérité » lui-même : car bien souvent il a servi n’est-ce pas à dominer, il a servi à mentir, il a servi à établir de fausses croyances, il a servi à intimider… Et pourtant ce mot désigne ultimement Ce qui est Véritable et qui fait peur à ceux qui mentent et qui ont tenté de le dévoyer ainsi.

Ce mot est une épée. Ce mot lorsqu’il résonne pleinement en vos êtres, voire en vos personnes, est tel ce Soleil à la chaleur duquel rien ne peut s’opposer.

Soyez donc très attentifs à la véritable vibration du mot Vérité que vous pouvez employer. Que ce soit en paroles ou en pensées, que ce soit en intention, il importe que ce mot soit dégagé de toutes ses gangues de mensonges, de manipulations, de fausses évidences, de conflits… Il importe que ce mot résonne en vous comme une goutte claire et pure d’eau fraîche et vivante, eau traversée dans sa transparence par le Feu de cette Vérité-même.

Il importe mes Très Chers, Très Aimés, que votre Vérité, la vôtre, ne vous soit dictée par aucun manipulateur, aucun personnage décidant de vous révéler ce qu’il n’appartient qu’à vous-même d’entendre comme révélations en vous-même.

Soyez donc en Paix pour pouvoir entendre votre Vérité. Soyez bienveillants. Soyez le Feu que vous êtes. Ne vous refusez pas cela. Et ne croyez surtout pas que vous n’en seriez pas capables car vous seriez en train de vous mentir à vous-même – et il n’est plus temps de faire cela !

Il y a mes Très Chers Frères et Soeurs quatre préceptes que j’aimerais vous proposer (ou vous re-proposer si vous les connaissez déjà en vous-même).

Le premier s’énonce ainsi:
« Je ne suis que Lumière et Vérité dans mes Origines et dans ma Fin, ainsi que dans mon Service en tout instant. »

Le second précepte:
« J’habite cet Univers; je suis partie de ce Tout et je suis moi-même ce Tout. Ainsi, j’existe éternellement, et il n’est nulle autre Vérité supérieure à cela. »

Le troisième précepte est:
« Que d’Amour, que de Joie, que d’Absolu, que de Vérité s’unissent sans cesse pour former à l’Infini Ce que je Suis, Ce que tu Es, Ce que tous nous Sommes, dans l’Un Absolu qui n’est qu’Un. »

Et le quatrième se dit:
« Il n’est que Joie; il n’est qu’absolue Vérité; il n’est que Cela. Je suis moi-même Cela, et j’appartiens à ce Un – indéfectiblement, totalement, réellement et infiniment. »

Notez bien que  ces quatre préceptes sont énoncés dans une langue qui parle clairement à votre compréhension mentale, mais sont également de véritables constructions vibratoires, et qu’à ce titre leur puissance est bien au-delà de ce que votre compréhension mentale peut en faire. Je vous invite donc à les contempler en toute plénitude de Vous-même.

Ainsi très Chers Frères et Soeurs,  la Vérité qui résonne, en son Feu, en sa Puissance; la Vérité qui est votre véritable Essence en toute simplicité, et en toute certitude -et qui n’est pas l’illusoire aspect de fausse « vérité » qui se déploie souvent à travers les paroles que vous répétez ou que vous entendez- …Cette Vérité donc est votre Pouvoir.

Vous êtes ce Soleil, ne l’oubliez pas et soyez-le!

Je vous salue, de toute la Grâce que j’aime à partager avec vous. Alleluia!

Je vous dis à bientôt, moi Marie-Madeleine, de Sirius C, votre Soeur.

via Christine Anne K. le 26 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cette intervention est suivie de « Chants de Vérité ».

.

.

Atlantes, de Teledann/ Groupe (N°2) – sur l’argent..

-transformer en nos structures ce qu’est l’argent et sa circulation est l’objet principal de cette intervention-

cliquez pour écouter

Recevez nos salutations fraternelles!

Chers Frères et Soeurs de Terre, nous sommes un groupe d’Atlantes -non pas de Zah’er cette fois, car nous ne sommes pas tous condensés au même endroit. Notre groupe provient de la Base Teledann, située sur ce que vous appelleriez un astéroïde, dans le lointain système de l’étoile Etoun IV. Notre astéroïde porte le nom de Nassa’shayaah, pour nous.

Moi qui suis le porte-parole de ce groupe, je me nomme Taouk Edal.

Nous savons parfaitement ce qui vous a été communiqué par nos Frères de Zah’er : ainsi considérez que cette information est complémentaire. Nous avons disons développé d’autres talents, réfléchi à d’autres soucis à résoudre, nous avons créé d’autres structures, notre milieu étant assez différent (quoiqu’adapté parfaitement à ce que nous sommes). Nous gardons en mémoire avec soin les éléments historiques de notre vie sur la Terre et de notre départ forcé.

C’est donc de même -peut-on dire- que nos Frères de Zah’er, que dans cette perspective là que nous avons choisi d’effectuer cette intervention, c’est-à-dire pour vous faire part de quelques connaissances et remarques issues de notre expérience, et étant désireux de vous aider peut-être à mieux pratiquer certains choix – dans cet instant de grands changements et où beaucoup d’enjeux vitaux, tant pour l’Humanité que pour les autres Peuples de la Terre et la planète elle-même se jouent… Situation non pas identique mais un peu comparable à ce que historiquement nous avons pu connaître, en d’autres temps sur la Terre.

Ces changements de Cycle ne s’oublient pas. Ce sont des moments de passage et d’initiation. Il importe de pouvoir les franchir dirais-je avec dignité, et pas à reculons.

Vous savez déjà qu’il importe de vous débarrasser de beaucoup de croyances, de pouvoirs, d’égo, de constructions fallacieuses et inutiles (bien que vous les croyiez nécessaires). Vous avez alors, au-devant de vous, quantité de constructions infiniment plus belles et intéressantes et productives qui peuvent se réaliser, croyez-moi, dans un esprit de partage avancé, de communion les uns avec les autres – et non pas dans la séparation et la prise de pouvoirs comme vous connaissez trop bien encore ce modèle.

Nous avons décidé nous aussi d’utiliser les ondes porteuses de cet instrument sonore qui est à disposition pour amplifier la portée mentale et donc vibratoire de ce que nous avons à partager avec vous.

plage sonore instrumentale

Ceci n’est qu’une introduction, voire un échauffement…Nous allons donc mes très Chers avoir comme sujet une question fort importante et même déterminante, dans son ensemble actuellement, de votre système de vie. Elle concerne en grande partie la circulation de l’argent : de ce que vous appelez « argent ». Celle-ci, cette circulation, est actuellement la raison de l’appauvrissement général dont vous subissez les effets, jusque dans vos corps pour beaucoup d’entre vous.

Il est donc d’importance extrême que cette structure-là, soit disparaisse, soit puisse être recréée de façon radicale -extrêmement radicale- et harmonique, pour qu’elle cesse de vous entraver, de vous emprisonner, de vous distordre la pensée et de vous fermer le coeur.

Cela est très chers, et je le crois, un atout indispensable de votre évolution. Et beaucoup d’entre vous -ceux qui peuvent se nommer les éveillés- le savent, mais pas toujours très clairement. Quand à ceux qui en sont les esclaves bien sûr, ils ne feront que le défendre encore et encore. …Il ne sert donc pas tant d’employer le mental et la parole pour chercher à modifier cela -surtout qu’il s’agit d’une modification extrêmement considérable. Il s’agit bien davantage d’aller chercher au plan vibratoire les clés, les noeuds, les éléments distordus : qui peuvent se repérer très précisément lorsque l’on identifie certaines structures subtiles… Lesquelles ont leurs répercutions alors sur des structures moins subtiles, et ainsi de suite jusqu’à la matérialisation, et l’impression dans vos comportements et vos pensées.

Nous nous sommes donc attachés à étudier cela un peu spécialement, tournés vers vous ces derniers temps – cela en collaboration avec beaucoup de vos Cercles terrestres et galactiques, et avec toutes les structures de votre Intelligence Collective concernées par cette recherche et tous ses aspects.

Néanmoins, les solutions doivent être produites par vous. Je ne suis pas venu vous les apporter sur un plateau avec un mode d’emploi – cela serait une possibilité mais je ne crois pas beaucoup, nous ne croyons pas beaucoup à la pleine efficacité d’un tel procédé.

Il y a urgence mes très Chers. Notre équipe, notre staff de synthèse des éléments va donc vous délivrer, par l’usage des sons porteurs, d’autres ondes subtiles non audibles, un certain archipel de données… Disons que ce sont des outils, non seulement de compréhension, mais des outils d’analyse, des outils de régulation, des outils de changement de perspective et des outils pratiques de mise en place pourrait-on dire, de quelque chose qui tienne la route et vous permette de faire une transition.

Plage musicale de transmission

Il importe à présent, en complément de cette transmission sonore et vibratoire, que vous ajoutiez un élément visualisé :

Je vous invite donc à visualiser ce que vous pourriez appeler une droite. Imaginez que cette droite se trouve à la verticale en face de vous comme une sorte de trait de lumière blanche étant en réalité une sorte de mur, ou de plaque, qui s’étend donc extrêmement loin, en s’éloignant de vous comme une plaque qui s’étendrait à l’infini, mais qui a la simplicité et l’alignement d’une simple droite posée devant vous… Si vous la regardez bien, vous pouvez constater au bout de quelques instants qu’elle vibre, elle n’est pas statique.

Il y a, apparaissant à peu près en son milieu -je parle du milieu de ce qui est juste devant vous et qui pourrait être la tranche de la plaque, qui apparaît comme une droite- il y a une petite sphère orange, délicate, qui peut vous donner l’impression que si vous tendiez la main en avant, vous ne pourriez pas la toucher, car elle serait impalpable. Cette petite sphère est insérée dans la plaque.. Et si la plaque vibre, la petite sphère, elle, ne semble pas vibrer -mais en réalité sa vibration est beaucoup plus fine, elle n’a pas la même fréquence.

Chacune des deux fréquences vous est transmise en silence de façon distincte. Et si vous observez qu’il y a vibration de votre coeur, cela est parfait.

S’il advient que vous ne l’observez pas cette vibration de votre coeur, sachez en tout cas que l’ensemble de ce dispositif est adjoint à la vibration des coeurs. Il ne peut pas faire sans, ou plus exactement : il ne peux que faire avec, autrement il n’est rien. Et sachez également que cette vibration du coeur est indestructible, indéformable, inattaquable -dès lors que vous avez reçu ce matériel sonore et visualisé… Je vous laisse contempler quelques instants..

Silence vibrant / visualisation

Je vais, par mes paroles, vous aider à présent à vous rendre compte que -ne quittez pas votre visualisation, votre contemplation- une deuxième sphère de couleur jaune, beaucoup plus grande, apparaît. C’est également une sphère tout à fait impalpable…

-Et je ne vous donnerai aucune explication ni symbolique ni fonctionnelle ni interprétative par rapport à ce que sont ces formes. Elles sont le fruit d’un travail de synthèse avancé donc, ayez simplement la satisfaction dirais-je, et même la gratitude, si cela est en vous, de les recevoir comme telles.-

…Il y a donc cette sphère jaune qui à présent englobe en quelque sorte ce qui était là, et cette sphère vibre d’une fréquence à elle que vous recevez en silence… Observez-la bien vibrer. Si vous ne voyez pratiquement plus qu’elle, cela est bien. Si vous la voyez en sus du reste, cela est bien également. Ce qui importe, c’est que sa vibration vous soit véritablement perçue et perceptible. Peut-être même entendez-vous le son subtil de cette vibration – il ne s’agit pas du bruit de l’avion qui est au-dehors…( Néanmoins ce bruit d’avion peut servir d’onde porteuse pour que vous puissiez l’entendre).

…Peut-être allez vous sentir encore ce qu’il advient dans la vibration de votre coeur avec cette contemplation. Observez alors le changement dans cette nouvelle vibration de votre coeur, qui, pourrait-on dire, se superpose à la précédente.

Silence vibrant / visualisation

…L’étape suivante dans cette contemplation, cette visualisation, se passe dans la couleur bleue. Peut-être déjà est-elle venue se substituer pour vous – et sinon, je vous invite à vous rendre compte qu’elle arrive. Elle peut se manifester soit comme un bain de lumière bleue qui envahit toute l’image, soit comme une petite sphère bleue, toujours impalpable, qui focalise peu à peu toute votre attention… Il y a en vérité interrelation entre une petite sphère bleue et un espace habité de bleu. (Le bleu étant une vibration, n’est-ce pas : c’est un état et une température de lumière visible, et c’est un état vibratoire correspondant à une certaine gamme de fréquences.) Je vous laisse contempler…

Silence / vibration / visualisation

Observez votre coeur, sa vibration, qui sans doute se manifeste encore différemment… Et peut-être allez-vous voir surgir d’autres couleurs. Je ne vais pas les détailler toutes. Laissez simplement être cette contemplation, et observez, gardez le contact clair et conscient avec ce que votre coeur vibre car cela est primordial.

– La visualisation n’est qu’un support. On pourrait dire que ce sont des images de synthèse projetées holographiquement et qui recèlent en vérité beaucoup d’informations dont elles sont la résonance.-

Plage musicale de transmission. Silence…

Nous sommes en silence, mais soyez attentifs (sans crisper votre mental le moins du monde) : attentifs en réception simplement et en ouverture d’esprit, car sont en train de s’activer en vous de nombreuses connections… Peut-être plusieurs d’entre vous perçoivent-ils ces connections sous forme sonore ou sous forme visuelle. Ne vous attachez pas trop à ce que vous percevez, car si cela est un guide et un témoin, cela peut aussi être une voie d’illusion -si vous vous fermez à ce que vous ne percevez pas par ailleurs… Il se peut que vous perceviez un petit fragment mais pas la totalité. Il se peut que vous croyiez percevoir une totalité alors que ce n’est pas le cas. Il se peut que vous perceviez la totalité en croyant que c’est un élément dérisoire. Restez donc sans analyse !

Plage musicale…(et toux)

Un peu de ce que vous appelez du « nettoyage » se produit également simultanément
en vous. Car l’importation de ces éléments forcément va : soit créer du conflit, soit avoir besoin de faire de la place et de mettre en lumière des éléments que vous ne pouvez plus accepter – d’où le dérangement respiratoire (toux) que vous avez pu entendre à travers cette voix.

Il nous reste un dernier élément à installer.

Vous allez à présent, profitant de l’onde porteuse donnée par ces deux sons associés, voir apparaître la visualisation d’une sphère blanche… Elle est sans doute d’un blanc laiteux, et peut peut-être vous évoquer la surface d’une magnifique planète inconnue. Vous la trouverez sans doute néanmoins un peu transparente, à moins qu’elle ne vous apparaisse tout à fait compacte, mais néanmoins d’une grande délicatesse…

Plage musicale..

Bien sûr, la vibration de votre coeur s’associe avec ces éléments.

Soyez tous conscients que vous êtes tous reliés dans cette vibration des coeurs, dans la réception de ces sons et de ces images -porteurs de bien d’autres données-…

Soyez bien conscients et acceptants que la bio-résonance existant parmi vous est à l’oeuvre pour la diffusion large de cela, et croyez-moi, cette diffusion est fort rapide.

Cela ne veut pas dire que vous pourrez naïvement croire que demain tout pourrait être modifié, mais les ouvertures sont données. Les éléments d’origine sont remis en valeur; les éléments de rectification de distorsions sont clairement exposés; les connections de coeur à coeur sont installées. Et bien d’autres notions d’architecture, d’économie, de respect de l’autre, de solidarité, d’abondance, de joie, de simplicité, sont largement réactivées sur des bases construites -et à construire !

Cette transmission est le fruit de notre travail. Elle est le fruit de bien des recherches, des réflexions, des remises en question et des études qu’il nous a plu de réaliser, et que nous avons appliquées en ces instants à ce qui se passe pour vous. Cela n’est pas identique à ce que nous avons vécu; mais ce que nous avons vécu nous permet de repérer avec dirais-je, une bonne clarté ce qui vous aveugle sans doute, voire certainement, pour la plupart d’entre vous.

La vibration du coeur est souveraine face à certaines distorsions lorsqu’elle a su se reconnaître et lorsqu’elle se sait partagée…

Ainsi ces éléments, comme vous l’avez constaté, vous ont été donnés avec cette mise en valeur répétée de la connection avec cette vibration des coeurs. Ne l’oubliez pas, faites-en usage mes Très Chers.

 

Il reste à présent encore un dernier petit élément que j’aimerais que nous puissions ajouter. On pourrait considérer qu’il est superflu, du moins qu’il n’est pas d’une nécessité urgente. Néanmoins pour nous il est parfaitement clair qu’il doit être remis dès à présent, en complément de ce qui a précédé.

Je vous invite donc encore une fois à visualiser quelque chose sur un petit fond sonore. Il va s’agir de visualiser une petite pyramide dorée mais qui est en quelque sorte transparente. À vrai dire, vous avec le choix entre une pyramide ou un tétraèdre (la pyramide a une base carrée. le tétraèdre a une base triangulaire)… Ces deux formes sont différentes mais produiront le même effet… Vous allez donc visualiser cette forme comme si elle flottait -petite par rapport à la sphère blanche de tout à l’heure-, et comme elle est légèrement transparente, vous voyez toutes ses arêtes (et non pas la partie visible devant vous seulement)… J’espère que je suis clair.

Plage musicale..

Je vous laisse encore contempler…

S’il vous advient que quelque chose est apparu en transparence à l’intérieur de cette forme : eh bien considérez-le comme précieux, quelque soit l’apparence que sa forme a.

silence

Encore une fois, ne vous étonnez pas si un certain remue-ménage des structures
en vous peut se produire. Je vous rappelle que boire de l’eau et consommer un peu de miel est toujours une excellente aide vibratoire. Nous n’ignorons pas que par ailleurs vous traversez des seuils et que tout cela peut-être fatigant voire dérangeant, parfois, pour vos corps et pour vos structures mentales. Eh bien acceptez-le avec joie. Ne craignez pas de vous évader dans du repos : vous n’avez pas tant à agir qu’à maturer – et qu’à vous débarrasser, en silence pourrait-on dire, de tout ce qui vous engonce, qui vous encombre et vous étouffe… Cela se fait sans agitation.

Je vous fait à présent mes Salutations. Nous sommes les Atlantes de la Base Teledann – et recevez toute notre chaleureuse fraternité. Alleluiah

 

 

via Christine Anne K. le 8 juin 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Atlantes : franchir les Seuils de la Ceinture de photons

Avis des Sages Atlantes de Zah’er aux Peuples de la Terre

Actuellement très chers Frères et Soeurs Humains vous traversez les entrées de « la Ceinture de Photons » ainsi nommée par vos astrophysiciens, approchant davantage du Centre de cette Galaxie bien-Aimée de nous. Il y a en cela plusieurs Seuils fréquentiels qui chacun seront notoires, voire marquants, de façon pérenne sur vos ouvertures de consciences. Le premier est franchi, vous pouvez en attendre 7 autres au minimum.

Chacun de ces Seuils marque donc un palier d’ouverture, pouvant susciter parfois en certains contextes des révélations -individuelles ou collectives-. La qualité des ces Seuils est telle qu’ils ne peuvent être détournés, ni amoindris.

La manière dont vous les recevrez et les passerez est capitale. Car par exemple résistance ou refus ne sauraient que vous dépriver d’énergie vitale, en déformant vos perceptions et votre intelligence des afflux de Lumière occasionnés : ce qui peut être quasi mortifère pour certaines structures -vitales éventuellement.

La quête de pouvoirs doit être abandonnée également lors de ces franchissements inéluctables, car celle-ci -tant au plan personnel que groupal, voire occulte- ne peut que se résorber dans un blocage involutif et sans aucun doute dévastateur, encore une fois, pour certaines de vos structures et composants harmoniques. Vous ne souhaitez pas revenir à l’age Néolithique, n’est-ce pas…

En revanche vos capacités naturelles et authentiques d’ouverture des coeurs et d’acceptation simple et illuminée de ces instants -quelles que soient leurs formes et quels que soient les compréhensions ou dévoilements rencontrés, ou partagés- ne sauront que vous conduire en toute sureté, conscience élargie, harmoniques déployées, et joie authentique vers ce qui se dessine ainsi et s’accomplit, quoi qu’il en soit, dans ce processus indéfectible.

Votre état d’être influe considérablement sur la Qualité de ces franchissements; et cela au plan de votre Collectivité, et de votre Histoire sacrée d’Humanité, autant qu’au plan de chaque processus individuel.

Considérez ces Seuils comme initiateurs, et soyez avertis et pleinement conscients que chacun d’entre eux vous obligera à vous défaire de certitudes ou de possessions illusoires mais ancrées dans vos croyances… Il est de toute Beauté de vous trouver engagés dans cette Marche, où votre Lumière véritable -et non celle de vos egos si sûrs d’eux- est appelée à s’accroitre Pas après Pas.

Que votre Sagesse véritable soit votre Guide, et que notre Sagacité vous accompagne. Soyez clairs. Le second Seuil s’annonce proche, et il n’y a pas de retour. Alleluiah

En tout Amour et fraternité. Sages Atlantes de Zah’er, via Christine Anne K, le 29 mai 2012.
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Marie-Madeleine / Sirius C – n°2

lien pour écouter Marie-Madeleine

Très Aimés Frères et Soeurs, bien Aimés du Christ, bien Aimés de Vous-mêmes, bien Aimés entre Vous-mêmes, de chacun à chacun, écoutez : c’est Vous qui parlez, c’est Vous qui dites – même si c’est moi qui m’exprime en apparence par cette voix.

Je suis Marie-Madeleine, de Sirius C (que j’ai décrit et mentionné lors de ma précédente intervention). Marie-Madeleine, que vous connaissez. Et si je parle, c’est en Votre nom, bien avant de parler en mon nom propre; car je ne cherche pas à prouver, à dire, à raconter. Je Suis – de même que chacun d’entre vous ……

Considérez que notre vibration est égale, considérez que ce que je suis, vous l’êtes aussi. Et même si de fait je m’exprime depuis un plan vibratoire qui peut-être désigné comme plus élevé que celui que vous fréquentez au quotidien, nous appartenons simplement de par notre Unité aux mêmes fréquences, au même plan. Car ce plan depuis lequel je m’exprime, vous le fréquentez. Il ne vous est pas inconnu, il ne vous est pas inaccessible, il vous est familier. Vous savez le rencontrer en vous, vous savez parfaitement y être – lors de vos périodes par exemple d’inactivité mentale, ou de méditation, ou encore de sommeil actif.

Je vous invite donc encore une fois à Vous écouter vous-mêmes, à écouter comme je l’ai déjà dit le bruissement de vos êtres réunis, unis; le chant de cette Unité que vous savez être, en dépit de l’apparente contradiction qu’il y a dans le fait même de votre incarnation – actuellement encore engluée en quelque sorte dans les formes, les apparences et les restes d’illusion, qui vous sont si familiers qu’il vous est difficile n’est-ce pas de vous en abstraire. Et cela est bien compréhensible, croyez-moi.

Qu’avez-Vous donc à dire, Vous, Toi ?
Quelle est la voix que vous employez pour vous dire, pour vous louanger, pour exprimer véritablement la qualité entière de votre intelligence et de votre présence ? Quelle voix employez-Vous ?

Je sais que vous me direz qu’il faut employer la voix de votre Coeur. Et que parfois vous avez sans doute encore du mal, car la voix coutumière de votre corps exprimant encore les méandres de votre mental, aime à se manifester, aime à dire, à parler, aime à employer les méandres du discours pour jeter la confusion, y compris dans Ton propre esprit mon Frère, ma Soeur. Et lorsque je dis esprit, je parle plutôt de ta propre notion de ton intelligence, de ta pensée, de ta conscience -je ne parle pas de cette partie dite supérieure qui elle reste libre.

Quelle voix donc souhaitez-vous employer ? Quelle parole ?

Silence vibrant

Je suis moi-même attentive en ces instants-même à ce que pourraient être les pièges de la parole, puisqu’en cet instant ma parole se veut être en quelque sorte identique à la vôtre, en tant que soeur : et les pièges de la parole existent… Et la parole du Coeur parfois chemine même avec quelques difficultés dans l’archipel de ces pièges, qui pourtant sont bien dérisoires, sont bien grossiers, sont bien naïfs.

J’aimerais donc que nous nous intéressions ensemble en ces instants à ce que peut être la Parole vraie, la Parole authentique, la voix qui Parle sa vérité simplement, lumineusement, et non pas la voix qui expose des fausses vérités construites, alambiquées.

Ecoutez-Vous.

Ce à quoi je vous invite c’est à écarter les voiles, à laisser tomber les différents masques que vous êtes si accoutumés à manipuler, à employer. Et ce n’est pas tant par des avalanches de mots habiles, intelligents, que je cherche à vous faire partager, entendre cela – car je ne ferais que contredire mon propos. C’est par les silences qui s’inscrivent entre les mots de ce que je parle en ces instants que s’exprime le véritable message, l’authentique Parole, celle du Coeur, celle de la Vérité, celle de l’Esprit véritable qui n’est pas assujetti à la confusion de la fausse conscience enlisée dans les méandres du mental.

Et si je vous invite à écouter, ne croyez pas que vos oreilles aient à transmettre à votre mental des informations à analyser. C’est votre Coeur qui comme une fine peau de tambour est le véritable tympan de cette écoute, et qui reçoit, qui engramme, sans analyse, le message vibrant inscrit dans la non-parole qui cependant vous Parle, et qui de par notre Unité n’est pas seulement issue de moi vers vous, mais également de Vous vers Vous, autant que vers moi.

Silence vibrant

La parole est un outil, elle n’est pas votre vérité… Elle peut l’exprimer toutefois si vous êtes dans l’alignement impeccable entre votre vérité et les mots qui sortiront de votre bouche. Mais vous savez comme moi que cela n’est pas toujours le cas.

La parole permet de faire vibrer votre voix et la vibration de votre voix est importante, car elle nourrit votre corps, votre intelligence et elle informe ceux qui l’entendent. Or la vibration de votre voix est d’autant plus authentique que vous parlez la Parole vraie de votre véritable alignement. Et lorsque vous parlez la parole détournée, la vibration de votre voix n’est pas en accord, la vibration de votre voix alors n’est pas en résonance avec votre Coeur, et l’écoute est distordue aussi bien pour vous-même que pour celui qui vous entend.

Silence vibrant

Dans un monde d’Unité tel que celui auquel je sais que vous aspirez -ainsi que moi avec vous- il n’y a place que pour la vibration authentique, vraie, non détournée, non falsifiée, de Coeur à Coeur, et pour les Paroles qui sont alignées impeccablement dans cette vibration. Car cela n’est que de cette façon que la véritable Unité est active entre vous; non seulement de personne à personne, mais également au sein des grands groupes que vous formez, où la place de chacun est parfaitement définie, harmonique, rigoureuse et efficiente.

Il n’y a que dans cette Vérité que vous pouvez construire ensemble les formes et les réalisations qui sont appelées à constituer, pour vous et votre descendance, de nouveaux paradigmes de vie – auxquels vous aspirez. Il importe donc que vous cultiviez absolument cet alignement de votre Parole. Et je laisse encore place au silence quelques instants… Car le Silence fait son oeuvre dans toute Parole, lorsqu’elle est vraie.

La place du silence entre les paroles permet que la vibration authentique des Coeurs circule en toute limpidité, et que les informations non parlées se déploient en toute rigueur.

Silence vibrant

Ecoutez ce bruissement des Coeurs. Sachez écouter le Chant très pur de vos Vérités assemblées.
Pour cela, chacun de vous doit cultiver la qualité de sa Parole, la qualité de cet alignement. Chacun de vous doit être à l’écoute sans cesse : tant de sa propre parole, que de ce que dit également votre silence, celui qui glisse entre les paroles – et qui parfois les contredit, ou qui parfois traite d’autres sujets.

Il y a une pureté d’alignement entre la Parole et le Silence qui permet, comme un tir de flèche, d’exprimer la Vérité du Coeur et celle de l’Esprit. Et c’est à chacun qu’il appartient de cultiver cette qualité d’alignement.

Silence vibrant.

La vibration de votre Parole s’exprime également dans votre Ecrit. L’alignement avec votre Vérité doit également trouver sa place dans votre Ecrit, et cela est une autre configuration : car de même que vous pouvez avoir complaisance à vous écouter joliment parler, il y a d’autres complaisances à se regarder joliment écrire, et à manipuler par l’art d’entrecroiser les phrases et les mots, et de laisser passer entre, dans votre silence, d’autres messages parfois…

Ainsi, autant que je ne saurais trop vous inviter à parler vrai et aligné, je vous inviterai également à travailler l’épuration de votre expression écrite. Car je sais que vous vous écrivez beaucoup – parfois sans réfléchir. Il y a là également une qualité d’alignement avec la véritable vibration de vous-même.

Et si la vibration de votre voix s’adresse aux oreilles et à l’audition et transmet, comme je l’ai dit, l’authenticité de votre propre alignement; la vibration de vos écrits n’emploie pas le son de votre voix, et de ce fait elle est soumise à d’autres règles, qu’il vous importe d’observer avec attention. Observez vos complaisances, observez ce qui vient véritablement du Coeur, ce qui est véritablement nécessaire, ce qui véritablement s’adresse à votre interlocuteur et non pas à vous-même… De même que vous pouvez observer ce que les silences entre vos paroles peuvent dire ou ne pas dire, vous pouvez observer aussi ce qui derrière vos phrases écrites se trouve là de vos humeurs, de vos projections sur l’autre et sur vous-même, etcetera…

Si vous voulez -encore une fois, comme je l’ai dit précédemment- construire ensemble un véritable nouveau paradigme débarassé de tout ce qui a fait la dualité, considérez bien que vos Ecrits autant que vos Paroles doivent être vrais. Et lorsque je dis « vrai », je le rappelle, cela signifie aligné avec votre Coeur et avec votre Vérité; aligné avec également la Vérité de ceux ou de celui à qui vous vous adressez, ainsi qu’avec son Coeur.

Silence vibrant

Je vous dirais volontiers : soyez à l’écoute de la vibration, non seulement de votre coeur, mais également de celui de l’autre, à distance, lorsque vous écrivez : ne vous empêtrez pas dans les chemins de traverse des phraséologies – ainsi peut-être vous découvrirez d’ailleurs que votre langue sera belle et pure, et non pas trafiquée.

Silence vibrant

Que ce silence vous confronte, ainsi que devant un miroir, à votre propre regard sur vous-même, à la pure Vérité de la vibration de votre Coeur telle que véritablement elle doit se manifester… Et s’il advient que votre coeur exprime des choses que vous n’aimez pas – dont colère, haine, ressentiment ou autres- acceptez-le. Regardez dans le miroir, et ne renvoyez pas sur autrui ces ombres que vous avez encore à regarder et à illuminer en vous. Alors votre Parole peut résonner avec humilité, avec joie, avec Vérité.

N’utilisez pas votre parole pour projeter sur autrui ce que vous n’avez pas résolu avec vous-même. N’utilisez pas votre parole pour dire ce qui s’adresse ailleurs. N’utilisez pas votre parole pour mentir sur vous-même. Car en cela vous ne faites que perpétrer ce dont vous ne voulez plus, n’est-ce pas.

Silence vibrant

Ecoutons ensemble le bruissement des Coeurs réunis.

…Et sachez que dans les Coeurs réunis, tout Coeur qui porte encore quelques ombres est simplement accueilli. Sachez que dans les Coeurs réunis, un Coeur qui porte encore des ombres trouve ce qui lui permet de s’élever au-delà et au-dessus de ses restes d’illusion, de ses incompréhensions, de ses difficultés, de ses déchirements parfois.

Silence vibrant

Je vous ai parlé de vous, moi Marie-Madeleine, mais c’est Vous qui vous parlez à vous-même à travers moi. Je vous ai parlé du mieux que j’ai pu, car j’ai connu tout cela et j’en suis encore proche – et j’en suis détachée. Je ne souffre plus de ces contradictions, de ces difficultés, de ces entortillements dans les pièges de la parole. Et si j’ai choisi d’attirer votre attention en Vous-même sur cela, ce n’est pas avec hauteur, c’est avec la forme d’humilité que je pratique.

Je me réjouis, très chers Frères et Soeurs, de votre Présence. Je me réjouis du bruissement de vos Coeurs qui est de toute Beauté. Je me réjouis de votre Vérité qui s’exprime sans cesse et de plus en plus, avec de plus en plus de sûreté, d’intelligence, de bravoure, de loyauté envers vous-même. Je me réjouis que Vous soyez Ce que Vous êtes, de même que Je suis Ce que Je suis.

Silence vibrant

Je vous dis à bientôt. Alléluiah.

(…et le tonnerre s’exprime alors  joyeusement au-dehors…)

 

via Christine Anne K. le 10 avril 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Seh’elam Anna – n°5 – Clés collectives.

cliquez pour écouter Seh’elam Anna n°5

 

Que mes salutations vous parviennent et vous honorent, Très Aimés, en ce jour.

Vous me connaissez : je suis Seh’elam Anna, Forme déployée, des Hautes Consciences Intergalactiques, de l’Ordre des Melchisedek de cet Univers…

Orionis et moi avons décidé, ensemble, de vous livrer quelques Clés.

Je n’ignore pas qu’actuellement vous recevez beaucoup, mais cela est le moment : vous êtes, n’est-ce-pas, en pleine transition d’un état vers un autre… Cela est jugé par nous fort nécessaire à la qualité de ce que vous avez à traverser, à vivre, à être, à devenir, à réaliser, à créer ensemble.

Il n’y a pas à proprement parler de dénomination pour ces Clés. Ce sont des Clés, précieuses, précises, définies, qui forment un ensemble savamment agencé. Vous en disposerez un certain temps, qui peut-être n’est pas illimité. Je n’émets pas sur ce point de propos définitifs. Sachez simplement qu’actuellement, aujourd’hui, ces Clés vous sont proposées, ainsi que leur usage.

…Je procède, comme j’en ai coutume avec vous, à un petit ajustement vibratoire, dans le silence qui va suivre.

silence, ajustement vibratoire

Vous n’êtes pas sans vous rappeler que, depuis plusieurs semaines, nous vous avons familiarisés avec des changements dimensionnels et la traversée de couches vibratoires différentes, l’aperçu de Mondes d’Unité, la rencontre de textures et de configurations précises – que donc vous avez engrammés, qui de plus par bio-résonance sont considérés à disposition de l’ensemble de votre Humanité à  présent. Cela est bien, cela vous rend prêts. Et d’ailleurs vous êtes effectivement – comme il vous l’a été dit tout récemment, en particulier par Marie-Isis, par Ashtir : interdimensionnels au sens où vous pouvez naviguer entre ce que vous vivez encore dans votre ancien niveau -qui est toujours présent là où il est- ainsi que dans la Dimension autre, plus élevée, moins visible, moins mentalisable, non matérielle (en grande partie du moins), à laquelle vous avez accès, en toute facilité je le précise – et j’insiste sur cette information.

…Je vous ai également transmis il y a peu de temps la possibilité d’employer un Arc pour vous déplacer d’un plan vibratoire ou d’une couche vibratoire à l’autre. Par conséquent, cela s’appelle pour vous souvent « changer de Dimension », même si à dire vrai une Dimension telle que vous les désignez comporte un certain nombre de couches et de localisations vibrantes, de fréquences… Je tiens donc pour acquis que cela vous est suffisamment connu en l’état actuel de ce que vous êtes.

Les Clés dont je vous ai parlé sont une conséquence de votre possibilité d’accéder à ces autres plans, ces autres couches, ces autres vibrations, ces autres états de vous-même, ces autres formes de Partage et d’Etre. Nous pouvons considérer qu’il s’agirait d’un trousseau de clés – précis, comme je vous l’ai dit.

A quoi servent ces Clés ? Eh bien elles servent à Etre, aussi surprenant que cela peut-être paraisse à vos oreilles, mais je sais que vos coeurs comprennent parfaitement.

Ce trousseau de Clés est organisé, bien naturellement, dans une forme structurée. Il s’agit donc de ce que vous appelez au sens large une Géométrie.

..Je vous laisse entrevoir dans le silence la Forme, complexe et simple à la fois, dont il s’agit…

silence, contemplation

…Je vous invite également à entendre, à écouter, avec votre audition subtile, la musique de cette Forme.

silence, écoute intérieure

…Entendez-la bien, je dirais même entendez-la avec soin.

écoute intérieure

…L’un des aspects de ces Clés, en effet, est leur caractère musical, sonore… L’un des aspects de ce trousseau de Clés est donc son caractère, pourrait-on dire, symphonique. Non pas au sens d’une longue symphonie telle que vous les connaissez -avec son caractère récitatif, dramaturgique- mais au sens d’une symphonie qui est un ensemble harmonique de sons, de notes, qui chantent parfois une note unique, composée, multiple et unique. L’emploi de ce trousseau de Clés, entre autres, vous donne donc accès à davantage d’Unité, à davantage de simplicité, aussi paradoxal que cela puisse vous sembler suite à ce que j’en ai dit, mais nous ne craignons pas les paradoxes, vous le savez – il n’y a que votre mental qui les regarde ainsi, car il adore les complications.

Il vous est donc proposé, à travers l’usage de cette Forme, de cette Symphonie, et à travers l’usage de chacune de ces Clés, l’accès temporaire à l’ensemble du Trousseau. J’ai dit  » temporaire » – et je ne me contredis pas au regard de ce que j’ai dit tout à l’heure : cet accès est probablement temporaire…Certes pour une durée non définie, et il se peut qu’elle soit indéfinie pour certains -qui en auront besoin de la même manière, infinie- et qu’il soit donc temporaire pour ceux qui n’en n’auront plus besoin au-delà d’un certain palier d’évolution. J’espère que cette distinction vous semble claire et pertinente.

silence

Je vous invite d’abord à rassembler en votre coeur l’ensemble de ces Clés.

Car même si je ne les ai pas détaillées à cet instant, il importe que ce passage-là soit réalisé. Vous n’aurez accès véritablement à ces Clés que par ce chemin-là… Je vous laisse donc à cette expérience de conscience et d’humilité, nécessaire quelques instants…

silence vibrant

Il importe que vos coeurs soient prêts… Il importe que vos égos soient délivrés de leurs illusions, amoindris de leurs croyances, évacués de leurs imperfections peut-on dire. ( je n’aime pas les mots négatifs…). Il importe que votre innocence soit retrouvée. Cherchez en vous l’innocence de ce Nouveau-Né dans la Nouvelle Dimension, pour pouvoir accéder en toute Plénitude à l’ensemble de ces Clés.

Ma façon de m’adresser à vous en cela n’est pas une restriction, bien au contraire. La restriction n’est qu’en vous, si vous n’avez pas encore abandonné tout ce qui ne peut rester souhaitable, tout ce qui ne peut rester acceptable; si vous n’avez pas abandonné tout ce qui vous maintient dans l’illusion, tout ce qui vous alourdit dans vos pensées et dans vos coeurs. C’est donc là la seule restriction et, je le répète, elle vient de vous. Je m’adresse à vous également pour vous la faire considérer… Et la vibration sur laquelle je suis posée pour m’adresser à vous, sachez-le, vous permet – et réjouissez-vous de cela – de faciliter les processus de cet accès.

La vision que je vous propose de cette Forme géométrique et l’audition de sa qualité symphonique sont également des éléments qui favorisent pour vous la possibilité de recevoir véritablement ce Trousseau…

silence vibrant

…Il y a donc, pour vous tous, de par ce Trousseau, de par sa Forme et sa Musique, de par la qualité de chacune des Clés qui le composent : l’ouverture, l’accès à votre Plénitude la plus absolue, à votre Unité la plus entière, la plus simple, la plus parfaite, la plus véritable. Il y a accès à votre Joie la plus pure et la plus véritable également, dans toutes ses facettes, ses manifestations, ses vérités. Il y a également accès à tout Partage, non seulement entre vous, mais entre vous et Tout Ce qui est…

…La vibration de vos coeurs, n’est-ce-pas, s’amplifie…

Et vous êtes déjà dans cette recherche d’Unité, cette quête de Joie, ce bonheur de Partager, cette Plénitude simple, entière et véritable de tout cela, réuni, unifié… Au bout du compte, ce Trousseau de Clés ne comporterait qu’une Clé : ce serait celle de Vous-même, de Toi-même, de cette Unité, qui fait que Tu es, et qu’il n’est que Cela.

silence vibrant

…Laissez la vibration de l’Un faire place dans votre coeur à toute autre. Cela est nécessaire en cet instant et, à vrai dire, plus rien d’autre ne vous est véritablement aussi nécessaire que cela.

silence vibrant

…C’est votre Être à présent, et non plus votre personne, qui reçoit et qui sait.

silence vibrant

…Il y a donc, en ce Trousseau, 36 Clés de l’Un, auxquelles s’ajoutent 36 Clés de Joie, et enfin 36 Clés de Partage.

…Contemplez, mes Aimés, cette Géométrie… Contemplez cette Musique extraordinaire…

…Autant ces Clés existent une par une, autant elles ne peuvent être véritablement dissociées de cet ensemble. Et la Forme qu’elles composent constitue à elle seule, tout entière, une Clé collective – Clé de votre accès à ce que vous êtes et devenez, dans cet autre état, cette autre vibration, cette autre Dimension.

Le détail de ces Clés a été délivré peu à peu -et presque en totalité aujourd’hui- sans qu’elle en connaisse le but, à ce canal… Il vous sera donc possible, très simplement, d’y avoir accès, dès que sera terminé l’ensemble de la réception, ce qui est très proche. Vous aurez alors à votre disposition, tel que je vous l’ai dit, ce Trousseau. Et la façon de l’employer, dans les mots et les phrases qu’il comporte, sera également délivrée de façon précise. Il vous appartiendra donc de le faire fonctionner pour vous et pour la collectivité, mes Très Aimés : que cela soit une grande Joie, et une grande simplicité.

…Ecoutez encore la vibration de vos coeurs, écoutez la Joie, l’Unité et le Partage, qui s’entrelacent en Tri-Unité en votre sein, en vos Êtres, en votre Être collectif…

silence, contemplation

Je vous salue, je suis Seh’elam Anna, et vous me connaissez, et je vous connais. Cette intervention a été élaborée conjointement, comme je l’ai dit, par moi-même et Orionis, et un collectif d’Êtres dont les noms ne vous sont pas connus, mais dont l’Amour vous est  connu.

Je me retire. Alleluiah

cliquez pour accès à la publication des Clés 

via Christine Anne K. le 19 février 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Cercle Pléiadiens-Terriens et invités, du 27 janvier


…écouter ce Cercle (téléchargeable)

 

Je déclare le Cercle ouvert.

Ce Cercle est aujourd’hui facilité par Janekul’h des Pléiades, que nous connaissons tous, et a pour objet de définir quatre paramètres qui concernent la mise en orbite d’un nouvel astre au sein de notre Galaxie. Ce nouvel astre, je pense, est déjà identifié par un grand nombre des participants… J’attends un petit tour de Cercle à ce sujet.

bref énoncé en langue stellaire suivi d’un chant

Nous avons donc… – et c’est Janekul’h qui reprend la parole -, merci à tous les participants d’avoir mis à jour aussi rapidement les différentes informations et perceptions concernant cet astre; et merci à notre Frère de Ten’h N’oha qui a délivré par ce chant la fréquence sonore de cet astre, telle qu’ils la perçoivent là où il est.

J’aimerais à présent que nous écoutions en commun, quelques instants, le son, la fréquence, le chant, de cet astre. Je ne donne pas d’identifiant unique, car il est admis en  nos Cercles que selon nos différentes localisations, nous employons nos propres identifiants. Néanmoins, je précise que quand je dis « cet astre », je me réfère, moi, Janekul’h des Pléiades, à l’identifiant utilisé chez moi qui est :

identifiant en langue stellaire

Ceci est pour les archives… Je reviens donc à ma proposition d’écouter quelques instants les fréquences sonores émises par cet astre.

silence, écoute intérieure

Je souhaite vous informer que ces fréquences sont actuellement reconnaissables de façon exemplaire, et cela est un privilège pour nous. Cet astre est actuellement orbité provisoirement dans une zone assez flexible, ce qui permet qu’un déplacement de son orbite n’engendre pas de perturbations dans l’environnement disons où il se trouve; et fait que nous avons à profiter, pourrait-on dire, de cette situation pour justement définir ensemble les paramètres dont je vous ai parlé, qui permettront de fixer cette orbite d’une façon plus sûre et durable… Je ne compte pas – et je le précise – refaire un historique de l’arrivée et de la naissance de cet astre, car vous en disposez. Néanmoins, je vous invite à poser votre accord à cette déclaration de ma part – et si quelqu’un, quelque participant, désirait re-mentionner cet historique un instant, cela est néanmoins ouvert. Je vous écoute, et ensuite nous continuerons.

intervention scandée en langue stellaire

Que soit donc remerciée la beauté de cette intervention qui nous a retracé si poétiquement l’histoire, la genèse de cet astre, tel qu’il a été généré pas son astre-mère, et observé par le Peuple qui a créé ce poème. Cela est un enrichissement pour notre Cercle, et nous en sommes reconnaissants.

Nous pouvons donc, enrichis par ce paquet d’informations poétiques, envisager avec sérénité maintenant l’établissement des paramètres qui sont l’objet de notre Cercle. Un travail préparatoire a été réalisé par quatre groupes ; et nous tenons, je l’espère, pour acquis que les participants ont connaissance des conclusions de ces travaux préparatoires, et des propositions qui sont déduites de ces observations et de ces recherches… Encore une fois, j’interroge le Cercle pour vérifier que ces données sont bien connues, partagées et intégrées par tous…

Nous avons donc un Frère Pléiadien qui nous affirme que l’un des calculs comporte une petite erreur. Nous allons donc soumettre cette information rapidement aux membres du Cercle qui sont doués de cette capacité technologique de vérifier ces calculs.

chant de correction d’erreur

Bien… Nous avons donc maintenant clarifié cette petite distorsion, mineure mais importante, d’un calcul de trajectoire, et cela est une bonne chose. Nous remercions le Frère Pléiadien qui a identifié cela en toute courtoisie.

Premier paramètre :

Il est donc proposé par les groupes de travail que nous passions à la concertation sur l’établissement du premier paramètre. Vous avez donc trois propositions qui sont le fruit de ce travail, et qui concernent la forme à donner à ce paramètre. Est-ce que nous pouvons envisager de voter pour l’une de ces trois propositions tout simplement ? Est-il besoin de les rediscuter ?

intervention en langue stellaire

Merci, Très Cher, il est donc acquis, j’espère, que nous n’avons pas à rediscuter ces propositions, qui ont été le fruit d’un travail très conséquent. Nous allons donc procéder, si vous le voulez bien immédiatement, au choix de l’une de ces trois propositions concernant le premier paramètre… Vous allez donc utiliser votre système sonore habituel de départagement entre les trois propositions pour élire celle qui apparait la plus pertinente. Je vous rappelle que nous tiendrons compte au fur et à mesure, pour chaque paramètre, de l’existence et du choix du et des paramètres précédents. Ceci est donc le premier, et nous le choisissons librement, mais en considérant, en anticipant le fait qu’il y à aligner les trois autres paramètres sur ce paramètre-là. Ceci est un rappel avant que nous procédions à notre élection.

Bien. Nous allons donc maintenant procéder à l’enregistrement et à l’audition de vos émissions sonores. Synthèse :

synthèse sonore n°1

J’attends l’assentiment de l’ensemble du Cercle par rapport à ce qui a été choisi, et la synthèse sonore a été entendue par tous les participants, en toute correction. Il nous reste à valider cela par l’établissement de l’identifiant du paramètre définitif, mais cela ne sera pas partagé en cet instant. Nous partagerons en fin de Cercle ces données globalement concernant les quatre paramètres. L’équipe technique qui élabore cette donnée l’a enregistrée et va la produire.

 

Nous passons – cela est du moins ma proposition – au second paramètre. Y a-t-il une objection ? Bien. Nous passons à cette élection du second paramètre. Vous avez donc, établi par un autre groupe de travail, cinq propositions. je vous rappelle que du fait que nous avons défini le premier paramètre, ces propositions doivent être considérées de façon conséquente, en anticipant également sur les paramètres suivants. Il nous semble assez évident, d’ailleurs, que deux de ces propositions sont à privilégier. Néanmoins, vous avez la liberté entière de considérer cela autrement, avec vos propres observations. Pouvons-nous procéder aux émissions sonores d’élection dès maintenant ? …Nous les recevons donc dès cet instant.

silence, réception

La synthèse me fait savoir que nous avons, encore – suite à ce premier niveau d’émissions électives -, nous avons à départager encore entre deux propositions qui sont la numéro 3 et la numéro 4. Par conséquent, je vous invite -sans discussion, et je vous en remercie- à re-émettre votre vote..

Nous avons donc élu la proposition 3. La synthèse sonore va être délivrée :

synthèse sonore n°2

 

Bien. Y a-t-il une objection à passer immédiatement au choix du troisième paramètre ? Nous avons donc, de la part du groupe de travail concernant ce troisième paramètre, deux propositions : le choix est donc simple… Je vous laisse quelques instants pour bien re-réfléchir les implications réciproques de ce choix avec les deux paramètres précédents, et l’anticipation du quatrième paramètre qui n’est pas encore choisi. J’entends que cela soulève une petite difficulté… difficulté de choix ? difficulté de compréhension ? difficulté d’élaboration ? Est-ce qu’un des participants peut répondre à cette forme de question concernant une difficulté d’élaboration ?

intervention en langue stellaire, puis chant

Bien. Plus de difficultés ? Non, tout va bien. Pouvons-nous donc élire l’une de ces deux propositions concernant le troisième paramètre ? Je pense que vous avez eu le temps de réfléchir et donc nous allons immédiatement procéder aux émissions sonores d’élection.

…Bien. Quelle unanimité ! Nous avons donc immédiatement – et avec la plus grande clarté – défini sans ambiguïté, sans hésitation, ce paramètre qui s’est imposé. Cela est extrêmement intéressant, commenterai-je, car il est vrai que la posture de ce paramètre dans l’architecture des quatre est fondamentale. Et par conséquent, le fait qu’il soit aussi fermement et unanimement décidé lui confère, je pense, énormément de fermeté, de clarté… (Je cherche quelquefois les mots dans la langue française où je dois m’exprimer pour satisfaire le fait que nous sommes canalisés par une personne humaine, et ce n’est pas toujours facile). Nous allons donc délivrer la synthèse sonore de ce troisième paramètre tel qu’il vient d’être magistralement élu.

synthèse sonore 3

 

Il nous reste le quatrième paramètre. Vous avez donc, de la part du groupe qui a préparé ce paramètre, un ensemble de dix propositions. Il est clair que suite aux choix qui ont été faits pour les trois paramètres précédents, il ne reste – me dit-on – que trois propositions qui soient valables et pertinentes pour ce choix, qui sont les numéros 8, 9 et 10. Je vous invite donc à accepter cette restriction dans votre élection. Je vois que tout le monde est d’accord.

Nous allons donc, après un bref temps de réflexion – je vois que c’est bon -, procéder à l’élection du quatrième paramètre. J’attends…

Merci, c’est parfait………    Synthèse?…… parfait.

Nous avons donc un paramètre flexible, car les paramètres 8, 9 et 10 avaient été conçus comme porteurs eux-mêmes d’un paramètre de flexibilité leur permettant d’être non pas interchangeables, mais néanmoins d’avoir des sortes d’interactions quel que soit le choix du paramètre. Et là en l’occurrence, c’est le paramètre 8 qui a dominé dans vos choix, mais néanmoins il est en interaction avec le paramètre 9, et le paramètre 10 à un degré moindre : ce qui le rend, on pourrait dire, extrêmement vivant.

Nous allons donc, après cette petite parenthèse, entendre la petite synthèse sonore de votre choix, que voici (on vient de me la donner) :

synthèse sonore n°4

 

Bien. je vous remercie tous. Nous allons donc avoir à présent la synthétisation des bandes sonores, correspondant à chacun de ces paramètres tels que nous les avons ensemble, dans ce Cercle, soigneusement choisis et redéfinis. Ils vont être soumis à l’équipe de surveillance des orbites, pour vérification – ou disons contre-vérification – de la pertinence absolue et indéfectible de toutes leurs données, avant d’être appliqués. Et s’il arrivait qu’il y ait une modification à envisager, sur le conseil de cette équipe; eh bien nous vous renverrions un petit mémoire à ce sujet, pour voir si éventuellement nous convoquons en ce cas un nouveau Cercle… Il est clair que, a priori, il n’y aura pas ce genre de difficulté supplémentaire, mais soyez néanmoins à l’écoute et dans l’attente de ce résultat.

Il nous reste à partager, en notre Cercle, la joie, la beauté, la pureté de la mise en orbite probable de cet astre, que nous pouvons écouter ensemble – nos coeurs unis, nos esprits unifiés, nos corps alignés, dans la perfection de la forme de ce Cercle, qui nous nourrit, et nous nourrit réciproquement, nous unifie, nous met dans le partage et dans l’égalité absolue, unifiée et harmonieuse de tous nos Êtres.

Partageons, écoutons…

Que dès à présent le chant de cet astre s’inscrive dans nos coeurs. Que dès à présent ce chant se fonde et s’articule dans l’ensemble des chants qui constituent la musique de nos galaxies. Son orbite définitive lui confèrera sa place définitive et stabilisera son état. Ainsi notre musique collective s’enrichira d’une nouvelle émission sonore dans toute sa beauté et ses harmoniques. Nous accueillons cela avec joie, et dans l’unité de nos coeurs, en ce Cercle.

Que nos coeurs, quelles que soient leurs formes respectives, conservent cet instant d’harmonie en mémoire, et le fassent perdurer au-delà de la clôture de ce Cercle, qui comme chaque Cercle se continue au delà de cette cloturation formelle.

Alleluiah. Clôture du Cercle.

 

 

via Christine Anne K. le 27 janvier 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Teruam An (HCIG), de Neptune 2

Teruam, intervenant des Mondes d’Unité, nous fait apprécier la vibration d’Amour non-vibrante qui fait l’Essence de la véritable Unité et la caractérise.


écoute:  http://vimeo.com/34666544

Introduction en langue stellaire

Je me nomme Teruam An. Je vous salue très respectueusement, très fraternellement. Mon lieu de résidence est le deuxième niveau de Neptune, Planète de votre Système Solaire dont vous savez observer le niveau 1. J’appartiens à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, et je suis également un intervenant dans les Mondes d’Unité, en particulier ceux qui ceinturent notre Galaxie, dont vous avez eu connaissance par notre ami de Zan (Aloyan Er. NdR).

Neptune n°2 est également un Monde que l’on peut dire d’Unité, même si cette Unité n’est peut-être pas aussi parfaite qu’en d’autres lieux… Ceux par exemple auxquels je viens de me référer sont en état d’Unité beaucoup plus avancé et accompli.

Vous serez sans doute étonnés de ces distinctions car j’imagine bien que pour vous, partant de la dualité où vous êtes, l’Unité est une sorte d’alternative qui ne peut vous paraître capable de comporter différents états, où du moins différents états d’accomplissement. Cela vous semble certainement un paradoxe, et cela est naturel, car vous commencez seulement d’apprendre à rencontrer les états d’Unité – autrement que par une approche, très mêlée de théories et de mysticisme, qui a eu toute sa valeur mais qui ne correspond pas véritablement à toute la réalité…

Je ne suis pas en train pour autant – et que cela soit clair – de laisser entendre que l’Unité ne serait pas l’Unité, au sens où elle recèlerait des diversités, des polarités qui feraient que finalement, dans une certaine complexité, elle ne serait pas unitaire… Ce type de supposition relèverait encore de votre notion assez théorique et mystique de l’Unité.

silence, vibration des coeurs

…Que l’Amour, en cet instant, nous pénètre et vous enveloppe, car l’Amour est bien ce qui efface tout ce qui obstrue à l’Unité.

Laissez-vous donc envelopper…

silence vibrant


…Cet Amour, n’est-ce-pas, est comme un Feu qui consume et fait resplendir de Vérité et d’Intégrité tout Ce qui demeure. Toute Essence, toute plénitude, tout partage…

silence vibrant


S’il était un seul aperçu à vous donner de ce qui fait l’Essence de la véritable Unité, ce serait celui-ci.

Car lorsque cela est, quelque part il n’y a plus rien d’autre… Et tout ce qui demeure, tout ce qui est, tout ce qui se crée, repose sur cette Essence, en émane, s’en nourrit, ne peut s’y opposer, ne peut s’en dissocier…

silence vibrant

Je vous laisserai vous imprégner du fait, peut-être même de l’observation, que cet Amour n’est ni sentimental, ni passionnel, ni compatissant, ni auto-satisfait…Bien qu’il soit entièrement satisfait de par sa Nature, car il n’attend rien, ne demande rien. Il ne refuse rien, car il n’y a rien à refuser – ni à expanser, pourrait-on dire. Cet Amour n’a pas à être conquérant : il est.

 Nous sommes donc, nous les êtres qui demeurons dans ces Mondes d’Unité, dans la Gouvernance, la Beauté et l’Unicité, la Simplicité, de cet Amour-là.

Nulle autre Loi ne saurait nous gouverner, et l’ensemble des lois que nous pouvons élaborer concernant nos modes de Vie, nos vies ensemble, et qui structurent nos mondes, ne sont que des formes qui ne s’érigent pas en confrontation avec cette Loi-là, avec cette Gouvernance-là… Elles sont comme les feuilles de l’arbre, nos lois, dont le tronc et les branches seraient cet Amour.

…Je n’ignore pas que la notion d’Amour pour vous -le mot, le concept, les références mentales, mémorielles, émotionnelles, les projections diverses que vous y mettez- représente un certain handicap pour véritablement entendre Ce que c’est en vérité. C’est pourquoi je vous invite encore à vous laisser envelopper – sans la moindre pensée, sans la moindre interrogation, sans la moindre comparaison…

silence vibrant

…La première vague de ce qui vous a enveloppé lorsque j’ai parlé d’Amour précédemment, a touché votre coeur et a disons agrandi son espace, réveillé ses capacités de vibrer, de s’étendre… Et la seconde forme ou nature de cette vibration d’Amour enveloppante, -que vous avez rencontrée en ces instants- vous l’avez sans doute remarqué n’a plus eu à faire vibrer votre coeur, car il Lui suffit d’être, et il vous suffit d’être avec, dedans.

Le passage par la vibration du coeur est important, mais c’est un passage… Qui vous est bien sûr nécessaire, qui vous est bien sûr une grande ouverture, et qui est une sorte d’allié peut-être (pour employer un mot familier) sur lequel vous pouvez vous appuyer – et vous êtes heureux chaque fois que vous le franchissez, n’est-ce-pas ?

…Néanmoins, vous avez peut-être aussi l’expérience qu’il y a un au-delà de ce palier, et que cet au-delà est beaucoup plus calme, ne vibre plus, et que cependant vous n’êtes pas alors retombés, redescendus, régressés dans ce qui était lourd et duel. Eh bien, c’est bien cela dont vous faites probablement l’expérience maintenant.

Et cela est donc beaucoup plus la vérité de cet Amour qui est la Gouvernance et la Loi des Mondes d’Unité – ceux dont j’ai parlé; celui dont je viens, ainsi que d’autres – quel que soit leur état de perfection. Car quel que soit leur état de perfection, ils ont tous cette vibration, ou cette non-vibration (plus exactement) d’Amour comme Loi de base.

Cela est donc ce qui peut vous servir de repère pour pouvoir être et vous déployer vers un état d’Unité et vers un état collectif d’Unité. La vibration d’Amour qui fait vibrer le coeur est certes un passage, indispensable parmi vous et que, je le sais, vous souhaitez établir entre vous, avec la plus grande joie, le plus grand désir et la plus grande ferveur de vos coeurs. Néanmoins, je vous invite à bien observer que ce n’est pas le but ultime, et que la véritable Unité est au-delà de cet état.

silence vibrant

Cette vibration donc, qui n’est pas vibrante au sens où votre corps vibrerait, est une fréquence beaucoup plus élevée. Ne vous leurrez pas en pensant qu’elle serait vide – comparée à un plein que serait la chaude vibration du coeur dans votre poitrine telle que vous aimez à la vivre, à la retrouver, à la partager, en vos états de ce monde où vous vivez : elle est extrêmement belle et elle vous est extrêmement précieuse et elle a toute sa valeur… Simplement l’état vibratoire où vous reconnaîtrez la véritable Unité est au delà…

Je vous laisse encore entendre, être, reconnaître, non pas tant avec votre mental, mais avec l’ensemble de vos structures, et également avec votre coeur bien évidemment, cet état…

silence vibrant

J’ajouterai que si j’ai parlé d’enveloppement au début de mon intervention, souvenez-vous du choix de ce mot. Car il y a véritablement enveloppement au sens où vous êtes contenus, au sens où – comme dans une sorte de manteau – vous êtes dedans, vous êtes pourrait-on dire confortables, protégés. Je n’emploie pas le mot « protégés » au sens duel du terme, simplement au sens où l’enveloppement confère cette forme de protection qui est tout Amour, et qui permet l’abandon absolu en son sein.

…Je vous invite à cultiver et reconnaître cet état, cette non-vibration de l’Unité.

silence vibrant

Et j’ajouterai (pour qu’il n’y ait aucun risque de confusion en vous) que vous avez bien sûr, lors de la visite qui vous a été offerte par notre ami Aloyan Er de son Monde d’Unité, rencontré différents états vibratoires -correspondant aux différents espaces et textures qu’il vous a été donné de découvrir- et cela n’est pas une contradiction. (Le mot « vibration » dans votre vocabulaire devient un petit peu imprécis et trop général lorsque vous en arrivez à explorer ces champs-là, où les vibrations subtiles, les vibrations vibrantes, les sons subtils, les textures vibratoires, les configurations diverses mériteraient tout un vocabulaire permettant de les identifier de façon plus conséquente.) Cela est une parenthèse destinée simplement à alimenter vos soucis de compréhension, qui sont parfaitement légitimes et qui vous servent de repères. Je vous ai donc, j’espère, fourni un repère très important

silence vibrant

Que cette vibration d’Amour et d’Unité vous accompagne et vous enveloppe chaque fois que vous le souhaiterez.

Que le palier de la vibration des coeurs que vous connaissez vous aide.

Je vous transmets tout l’Amour que nous pouvons partager, et qui est infini.

Je me nomme Teruam, de Neptune 2, et je me retire en cet instant, avec mes salutations les plus fraternelles.

Alleluiah

via Christine Anne K. le 02/01/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Cercle Pléiadien-Intergalactique du 7 décembre

 

Ce cercle, consacré à plusieurs mouvements dans la Galaxie, nous fait observer sur la fin une élévation vibratoire des coeurs entre ses participants suite à l’évocation d’un ou plusiseurs trous noirs…

 

écoute : http://soundcloud.com/voixdelumiere/cercle-intergalactique

 

Que ce Cercle soit ouvert. Et bienvenue à l’ensemble des participants en ce jour. Je suis le facilitateur-coordonateur de ce Cercle, Janekul’h des Pléiades.

J’observe qu’il y a grand monde aujourd’hui, et nous sommes honorés par la présence d’invités venus d’une Galaxie que nous ne fréquentons pas très souvent… J’entends qu’il y a beaucoup de questions…

Je vais d’abord, très chers Frères, très chers Amis, très chers Partenaires, vous faire part de la thématique et de l’objet de ce Cercle, dont je sais que vous êtes informés et que je tiens à reformuler en ce début.

Je m’adresse à vous en langue stellaire universelle. Cela sera ensuite traduit.

intervention en langue stellaire

La thématique et l’objet de ce Cercle sont donc de recevoir les avis partagés de tous, et plus particulièrement des Peuples concernés par le mouvement, dans la Galaxie, qui conduit actuellement le Système Solaire dans une position un petit peu nouvelle. Ces mouvements, bien sûr, intéressent d’autres Systèmes qui sont également présents dans cette réunion et à qui la parole sera largement accordée.

Nous souhaitons donc en ce Cercle établir non seulement des partages d’observations, mais également des partages de propositions et de moyens de collaboration, issus probablement de certaines nouvelles positions, qui se dessinent peu à peu dans la nouvelle configuration qui est la nôtre, et qui donc se réajuste lorsque ces mouvements, quels qu’ils soient, peuvent avoir lieu.

Nous avons donc, dans ce grand Cercle, un certain nombre de représentants du Système Solaire -de par différentes Planètes- ainsi que des représentants des cinq autres Systèmes qui sont actuellement en mouvement, disons dans la même orbe de mouvement que celle qui concerne le Système cité, et qui est l’orbe principale qui nous intéresse aujourd’hui, mes Amis.

transmission télépathique

Il y a donc là une présentation intéressante et concise de la part des représentants du Système Tashal – qui est donc un des cinq Systèmes dont j’ai parlé hors le Système Solaire. Ces observateurs nous indiquent leur satisfaction de la bonne qualité de ce mouvement galactique dans lequel leur Système est inscrit, et leur observation que ce mouvement semble fluide d’après eux, pour l’ensemble des Systèmes concernés, pour autant qu’ils puissent en juger. Et leur question est donc une sorte de demande de validation de leur observation.

plusieurs interventions en différentes langues stellaires

Je vous remercie.

Je vais donc synthétiser. Nous avons effectivement eu réaction des représentants des autres Systèmes, et leur constatation -presque dans leur ensemble- est similaire à celle du premier Système qui s’est exprimé, à ceci près que le troisième de ces Systèmes (troisième sur la courbe de l’orbe dont nous avons évoqué la spécificité) considèrent, eux, qu’il y a quelque sorte de « dysfonctionnement » dans leur propre mouvement. Le mot « dysfonctionnement » n’est pas réellement approprié : c’est plutôt un manque de fluidité qui est observé, avec une sorte de non-continuité du mouvement. Il est demandé donc par ces représentants du troisième Système si ce phénomène, d’une part peut être observé les concernant, de l’extérieur, et si par ailleurs un tel phénomène a des causes et des effets qui intéressent l’ensemble de nos participants.

transmission télépathique

Je note qu’il y a une réponse assez véhémente. J’aimerais qu’elle le soit un petit peu moins..

transmission télépathique

…Voilà, par conséquent c’est la réponse d’une équipe scientifique basée sur Uranus, qui effectivement confirme de leur point de vue ces observations, mais considère que ces « dysfonctionnements » ne concernent que le Système concerné, et qu’il faut certes déléguer une équipe scientifique -pour observer ces conditions et leur sécurité disons, et évaluer le besoin ou non d’envisager des corrections- mais qu’en aucun cas cette observation ne doit interférer avec la discussion d’ensemble, que sinon elle risquerait d’envahir, ce qui n’est pas l’objet aujourd’hui de notre rencontre.

J’entends bien cette remarque. Il était cependant parfaitement admis et nécessaire de recueillir cette observation, et vous en êtes tous d’accord.

Nous allons donc effectivement procéder à une petite consultation pour déléguer éventuellement une première équipe d’observation extérieure de ces phénomènes, afin de gérer la situation dans le sens par exemple de ce qui a été proposé par nos amis d’Uranus, ou éventuellement dans une autre perspective. J’attends donc quelques instants car je pense que des propositions de collaboration vont s’établir ou du moins se noter.

silence / transmissions télépathiques

Voilà, nous notons donc que ce point a engendré la constitution d’un projet d’équipe d’observation, et éventuellement le déclenchement d’une forme d’intervention qui serait justement à étudier, au cas où les phénomènes observés ne seraient pas effectivement fluides et ne se résorberaient pas… Et je note que dans cette équipe vont figurer des scientifiques émanant de chacun des systèmes concernés par l’orbe dont il a été question, et qui appartient à notre thématique de ce jour.

Je précise donc pour les amis Terriens qui sont à l’écoute de ce canal que j’emploie pour eux, qu’effectivement des observateurs Terriens, entre autres, associés à des observateurs d’Uranus et de deux autres Planètes du Système Solaire, vont faire partie de cette équipe consultante. Et vous avez donc en quelque sorte nos félicitations.

J’entends quelques rires… comme si nos auditeurs Terriens avaient quelque peine à croire que cela est une réalité et ne serait pas une plaisanterie! Nous aimons toujours entendre des rires, et je vous laisse, amis Terriens, gérer entre vous cette circulation d’informations et discuter entre vous de sa véracité ou de sa non-véracité. Peu nous importe à notre niveau car nous allons continuer notre réunion.

intervention en langue stellaire

Merci. Nous avons eu là donc l’exposé d’un certain nombre de données précises et qui concernent toujours l’évolution de ce mouvement, qui donc – dans cette forme d’observation qui nous a été partagée – est analysée en plusieurs phases successives -de 1 à 12- et nous serions donc, dans ce système-là d’évaluation, en train d’observer le déroulement de la phase 5 de ce mouvement.

…Cette forme d’analyse présente l’intérêt d’une certaine clarté, qui peut être partagée par différents observateurs de différentes localisations, de différentes formes d’intelligence, et de différents intérêts. Nous allons donc la mettre en valeur et proposer qu’elle soit diffusée de façon plus formalisée auprès de l’ensemble des observateurs et participants de ce Cercle qui désireront en avoir, disons, un « exemplaire ».

transmission télépathique 

Voici qu’émane l’expression d’une certaine contrariété de la part d’un ensemble de localisations de notre Galaxie, qui considèrent que l’étude de ce mouvement est certes très importante, mais qu’il y a également d’autres mouvements qu’il serait important de mettre à l’ordre du jour, car selon eux -et cela concerne leurs localisations- il y a des précipitations dont ils ont besoin de partager les observations pour pouvoir consulter éventuellement des experts appartenant à des Systèmes extérieurs aux leurs… J’entends cette demande, qui n’est pas véritablement à l’ordre du jour, mais nous allons consulter rapidement l’ensemble du Cercle pour savoir son opinion au sujet de l’acceptation de cette demande.

plusieurs interventions en langues stellaires

Je synthétise une nouvelle fois. Donc nous avons eu un accueil bienveillant à cette demande d’intérêt pour un autre mouvement que celui qui nous concerne, avec la restriction que ce mouvement n’appartient pas réellement à notre conversation d’aujourd’hui. Mais la dernière intervention nous a rappelé tout à fait à bon escient que tous les mouvements sont liés et que nous ne devons pas oublier notre Unité générale, et qu’il serait bon, lorsque nous étudions ensemble tel ou tel phénomène localisé, qu’il y ait toujours une observation de la synchronicité entre ce phénomène localisé, et ce qui se produit dans les autres localisations d’où ce phénomène peut sembler absent, mais qui néanmoins par résonance sont liés d’une manière ou d’une autre, et dans une forme ou une autre.

transmission télépathique

Cette intervention nous a donc invités, de façon très posée, à considérer quelques instants la mise en relation de ce mouvement dans une autre localisation avec celui qui nous concerne aujourd’hui, afin simplement d’intégrer entre nous et d’observer quelques instants l’harmonie et les polarités qui peuvent se construire à travers la mise en observation simultanée de ces deux mouvements.

transmission télépathique

Nous avons donc un observateur particulièrement pointu sur cette façon de traiter les choses, et qui va s’exprimer car il a demandé la parole. Cet observateur appartient au système Tanash Ela’an n°3, et il a pour fonction d’être non seulement astrophysicien mais également biologiste.

…L’intervention de ce scientifique, comme vous l’entendez, se fait de façon télépathique.

silence / transmission télépathique

Merci. Merci de cette intervention. Je tiens à vous faire remarquer et noter la qualité de cette forme d’observation, et je vous invite à reconnaître à quel point il est important que nous gardions toujours à notre pensée, et dans nos décisions d’agir ou de partager quelques informations, le fait que les phénomènes sont liés, et que les interactions -même fort subtiles voire fort lointaines- entre deux phénomènes ont parfois un grand intérêt. Et qu’il nous appartient non seulement de ne pas les négliger, mais d’avoir cette approche globale lorsque nous sommes dans nos Cercles – alors que parfois il se trouve que des considérations locales se confrontent un peu les unes aux autres sans véritablement conserver ce point de vue, plus distant et Unitaire, que nous souhaitons bien évidemment ne jamais oublier.

Nous allons maintenant revenir à l’axe principal de notre rencontre, et j’aimerais avoir…  (- Oui, je vous entends, d’accord, bien, je vais vous laisser la parole dans quelques instants !- )…J’aimerais donc avoir une sorte de tour de Cercle rapide avec, disons une forme d’assentiment sur la fluidité dans le partage de nos observations et l’accompagnement également fluide entre nous de ces mouvements qui, comme nous l’avons bien observé,  intéressent au premier chef les Systèmes, les six Systèmes – Système Solaire plus cinq autres – dont nous avons parlé, mais qui intéressent ainsi que nous l’avons observé là récemment, de façon indirecte l’ensemble de notre Galaxie.

Voilà. Maintenant je laisse la parole à ceux qui l’ont demandée.

transmission télépathique suivie d’interventions en langues stellaires

Voici donc des réponses à ton intervention, mon Frère…

intervention en langue stellaire

Bien, j’espère que cela est satisfaisant pour votre question.

Je ne saurais vraiment offrir à nos amis Terriens -qui écoutent par l’intermédiaire d’un canal l’essentiel de ce Cercle-  je ne saurais leur traduire véritablement ce dont il s’est agit, car ce sont des questions qui (je le regrette) je crois échappent totalement à tous les paradigmes qu’ils sont habitués à pratiquer… Sachez simplement qu’il s’agissait d’une intervention fort utile et qui nécessitait en effet des réponses immédiates de la part d’un certain nombre de localisations très différentes de notre Galaxie. Cela ne concernait pas directement les observations sur le mouvement dont nous parlons aujourd’hui. Il s’agissait d’un autre phénomène là aussi : phénomène disons apparenté à ce que vous appelez les trous noirs.

élévation vibratoire perceptible « dans le coeur », du Cercle

Nous observons une gratitude, d’ailleurs, émanant du fait de ces dernières interventions concernant un trou noir : car ainsi sont absorbées un certain nombre de tensions, et ainsi s’allume entre nous la circulation vibrante de la Lumière qui est la nôtre et celle de chacun, et la circulation vibrante émise par nos coeurs à tous. Cela -ne l’oublions jamais- est également l’essence de ce qui fait être nos Cercles.

Soyons donc dans la Lumière de cette circulation, en oubliant le côté véhément parfois de nos discussions. Car là, nul n’est besoin d’échanger des paroles, des fréquences, des sons et des informations pour arriver à nous comprendre et à être ensemble.

silence vibrant des coeurs

Que cette union vibrante des coeurs demeure entre nous ! Et comme il est d’usage dans nos Cercles : celui-ci et ses travaux se poursuivent après sa clôture.

C’est donc le moment pour moi de remercier la présence de tous ces participants… Ah, j’entends qu’il y a encore une remarque…

silence/ transmission télépathique

Cette remarque émane du groupe des Enfants de ce Cercle, et nous l’accueillons avec joie. Les Enfants trouvent ces Cercles très ennuyeux parfois, et proposent que nous les rendions plus légers. Les Enfants se réjouissent de l’évocation qui a été faite du paysage des trous noirs (et dont je n’ai pas rendu compte à nos amis Terriens dans ses détails) car cela apporte de la joie.

Je remercie le groupe des Enfants de ce Cercle, que nous allons donc à présent clôturer formellement, dans la conscience que chacun de ses participants continue ce travail et ce partage, jusqu’à son achèvement.

Je suis Janekul’h des Pléiades, facilitateur de ce Cercle convoqué par nous, et je déclare ce Cercle clôturé.

 

 

 

via Christine Anne K. le 07/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 


 

Marie-Isis du 17 octobre

 

 

 

Très Aimés Enfants, très Chers, mes Bien Aimés, mes très Chéris. Enfants, Enfants de la Terre, chacun de vous est Un, tous Un, chacun ce Un. Indéfectiblement Unis vous êtes, et Je porte cela avec et à travers vous, Moi  Maris-Isis, Mère incarnatrice, Mère appelée Divine parfois, Mère Matrice, Mère Créante.

Je ne suis pas séparable de vous. Je suis le principe Mère/maternel, qui vous fait être, et qui n’est qu’Un avec vous en ce lieu qu’est la Terre. Vous pourriez dire que je suis la Mère en cette Planète (car la Mère en cet Univers est un autre aspect, même si je ne suis qu’Une également avec cet autre aspect, qui cependant me dépasse et ne m’appartient pas).

Nous sommes donc Vous et Moi Un : liés intimement, chair de la même chair, esprit du même esprit, coeurs à l’unisson, corps d’un même corps. Et bien que cela soit un grand mystère, cela est.

 

En ce jour, mes très Chers, très Aimés Enfants, chair de la même chair, esprit du même esprit, indéfectiblement Un et Unis malgré vos apparentes différences, malgré vos apparentes dissonances; je m’adresse à Vous en tant que cette Unité que Vous êtes, et non pas à vous en tant que ces séparations que vous croyez encore vivre.

Je sais qu’actuellement beaucoup d’entre vous revivent, en certains niveaux de ce que vous êtes, des sentiments de séparation, des sentiments d’isolement, de différences, voire de conflits. Cela est, disons, ce qui fait partie des derniers élagages de ce qui encore s’accroche en vous à des lambeaux d’illusion : illusions de l’ego, illusions de soi-même, illusions consistant à croire que votre personne humaine, terrestre et illusoire, serait votre « Je ».

Ainsi donc vous souffrez de vous rendre compte que votre personne n’est pas ce « Je » et vous ne comprenez pas. Vous éprouvez donc un certain sentiment de désillusion, voire de rejet de vous-même – et cela ne vous est pas agréable lorsque cela vous arrive.

Sachez que cela vous invite, et très nécessairement, à maintenir et à solidifier le contact avec votre véritable « Je » – qui n’est pas justement ce que vous croyez encore être, parfois : à savoir cette personne à laquelle vous êtes encore très attachés (pour beaucoup d’entre vous), qui est une construction, un programme, votre création aussi, dans ce monde d’illusion que vous fréquentez encore en partie – Je dis bien « en partie », car sachez qu’en vérité il n’y a justement que cette petite partie de vous, illusoire, qui fréquente ce monde d’illusion, mais qui cherche à vous faire croire, presque pathétiquement, qu’il n’y a rien d’autre… Car comment l’illusion peut-elle renoncer à elle-même avec légèreté : croyant justement que si elle renonce à être, il n’y aurait plus rien – ce qui est exactement le contraire de la réalité !

Ainsi donc vous êtes je crois, peut-on dire, tiraillés dans cette ultime contradiction : « je suis (c’est ce que vous vous dites) mais je ne suis pas ; je crois être ce que je suis, mais je n’arrive pas à être ce que je crois que je suis. Et ce que je crois être ne ressemble pas à ce qu’intimement je sais que je suis en Vérité. Mais je ne le sais pas encore suffisamment, je ne l’affirme pas encore suffisamment -ce que je suis véritablement- car ce que je crois être s’efforce de me masquer ce que je suis véritablement… »

Voilà donc, mes Très Chéris, le dilemme, l’écart dans lequel je crois beaucoup d’entre vous stationnent ou évoluent.

Sachez donc, mes Très Aimés, mes Très Chers, qu’il n’y a aucun désespoir, aucune colère, aucune frustration ni aucun doute à installer en vous de par et au sein de cette situation, qui n’est qu’un passage nécessaire comme je vous l’ai dit, un passage d’élagage, de brossage, peut-on dire. Dites-vous que vous êtes en train de polir votre Être véritable, en le débarrassant de ce qui lui colle encore comme lambeaux inutiles et périmés de ce que vous avez cru être – et à quoi vous êtes encore attachés bien malgré vous, et parfois même à votre corps défendant.

Ce n’est pas un passage très agréable, mais c’est un passage dans lequel vous consumez ce qui doit encore l’être, et dont vous sortez nécessairement grandis, purifiés, et où votre Lumière s’exprime et travaille justement pour Vous.

Ce dont je vous parle se traverse individuellement, et vous met également dans ces sentiments de séparation, d’isolement, voire d’abandon (au sens de se sentir abandonné), alors que paradoxalement vous êtes en vérité Un, Unis, Unifiés. Ce paradoxe est également un des aspects essentiels de ce processus d’élagage, de brossage, d’époussettement qui se produit, qui se fait, qui se réalise, qui parfois vous est un peu difficile, car bien sûr de par ce qu’il est, de par son essence même, vous avez du mal à le comprendre -puisque justement votre mental qui cherche à comprendre fait partie de ce qui maintient encore cet attachement à cette illusion de vous. Il y a donc là encore un aspect paradoxal que vous devez accepter et traverser.

 

Réjouissez-vous, réjouissez-vous, mes Aimés, car cet état, cette traversée, cet élagage, signent l’arrivée sûre, stable, fiable, absolue, vers le noyau indéfectible, indestructible, entier, simple et vrai de votre Vérité. Et là le « Je suis » devient extrêmement simple et unique : « Je suis Ce que Je suis », et il n’y a plus de « je crois être », ni de « je ne suis pas ce que je crois », ni de ces innombrables confusions où les mots s’entremêlent et où la Vérité se perd.

En tant que Mère Incarnante, Une avec vous, Je participe dans ma chair qui est la vôtre à ce processus. Je me vois le traverser avec vous, de tout mon Amour, de toute ma Sagesse, que je ne peux pas vous communiquer complètement, car je ne peux vous épargner ce que vous traversez.

Vous avez vous-mêmes, chacun, chacune, à le traverser. Cela ne peut pas vous être évité par mes soins, même si je sais ce que vous êtes véritablement, même si je sais la difficulté temporaire de ce que vous traversez, même si mon Amour souhaiterait ne pas vous voir en difficulté.

…Mon Amour en vérité se réjouit de vous voir traverser cette difficulté : car ainsi vous atteignez la plénitude de votre Vérité, bien plus qu’avant de l’avoir traversée… Et déjà Je vous voyais beaux, forts, vrais, et Je le disais; mais Je sais qu’à présent Je Vous vois aller vers encore plus de Ce qui se dira beau, fort, vrai : vers une Plénitude, une Absoluité de votre Essence, qui J’espère sera ainsi magnifiée, complètement débarrassée de toute pellicule d’illusion, de tout lambeau factice, de tout cheveu inutile traînant sur Votre Vérité.

 

silence vibrant

…(des cloches au loin se mettent à sonner)…

Que la joie de ces cloches transporte la vibration de mon Amour, qu’en silence Je Vous envoie afin de vous aider, de vous magnifier, ou plus exactement afin que vous vous aidiez, et que vous vous magnifiiez à travers Vous-mêmes dans la vibration de cet Amour que Je vous porte, que Vous me portez, et que Vous vous portez à Vous-même – bien souvent sans le savoir ou sans le reconnaître.

 

 silence vibrant

Nous arrivons donc, mes Très Aimés, près du terme que beaucoup d’entre vous espèrent, attendent. Nous arrivons au pied de ce que vous êtes destinés à montrer que vous êtes : comme on arrive au pied d’une montagne ou d’un escalier, comme on arrive au pied d’un arbre magnifique.

 

silence vibrant

Je vous invite donc, mes Très Aimés, chacun et chacune, à vous contempler vous-même. Je vous invite à être Ceci que vous contemplez, la Lumière absolue et indéfectible de Ce que Vous êtes véritablement. Cela pourrait être, d’une certaine façon, la méthode vous permettant de mieux traverser cet état peu agréable et ces sentiments difficiles que j’ai évoqués tout à l’heure, et que vous connaissez, pour beaucoup d’entre vous. Ainsi, se contempler en pleine Lumière peut être façon de ne pas oublier Ce que vous êtes, de ne pas Vous perdre dans les impasses ou les méandres de certaines confusions liées ou engendrées par cet attachement à ce que vous croyez être et ne savez pas toujours très bien lâcher.

Sachez que toute tristesse, toute émotion négative, tout sentiment d’isolement, de désespoir, d’abandon, d’oubli, de doute, sont des impasses au fond desquelles la contemplation de ce que Vous êtes véritablement vous permet très simplement d’ouvrir, de faire éclater la structure, celle qui forme l’impasse.

Comment, me direz-vous, pourrais-je contempler ce que Je suis véritablement, puisque je n’en ai pas une notion suffisamment affirmée ou explicite et que je crois ne pas le savoir ? Je te répondrai justement : tu viens de dire « je crois ne pas le savoir » : car en fait tu sais que tu le sais. Tu connais parfaitement, mon Enfant, Ce que tu es véritablement. Et c’est au fond de ton coeur que tu peux trouver très simplement cette vérité. Et c’est dans l’acceptation de ce que tu es, au fond de cette impasse ou de ces impasses que tu visites, que tu Te trouves.

Rappelez-vous, mes Très Aimés, que l’initié se trouve Lui-même au fond de l’obscurité : Lui-même et nul autre. Et qu’est-ce que ce Lui-même, si ce n’est un Être éclatant de Vérité, de Splendeur et de Divinité ?

Vous avez donc, lorsque vous visitez ces impasses ou ces tourments, à simplement rencontrer cet Être dans sa Vérité, et alors les murs illusoires de cette impasse se disloquent, se désagrègent, se diluent : disparaissent…

silence vibrant


C’est votre propre Grâce : Grâce partagée, Grâce unique, Grâce de vous tous qui n’êtes qu’Un, et ma Grâce qui n’est qu’Une avec la vôtre… Ceci étant donc votre propre Grâce, et c’est elle qui vous guide, qui vous transporte, qui vous illumine et qui vous indique le chemin de votre entière Vérité, simple, unique, absolue – Lumière de l’Un débarrassée -nous le souhaitons tous, vous et moi- de tout encombrement illusoire lié aux attachements et aux croyances à votre personne terrestre. Et ce même si cette personne terrestre est hautement respectable, digne d’amour, digne de respect, et de confiance, et de remerciements : c’est un autre paradoxe, qu’il vous faut là assumer.

Il ne s’agit pas en effet de jeter votre personne aux orties comme quelque chose de mauvais, comme quelque chose de néfaste, de raté ou de détestable. Cela n’est pas le chemin. L’Amour de vous-même est le chemin, l’Amour de vous-même vous permet d’aller au fond de ces impasses avec plus de sérénité. Il ne s’agit pas de haïr votre illusion de vous-même : il s’agit – tout en l’aimant – de la défaire, car elle n’a plus son utilité. Comprenez-moi : cet Amour est indispensable et il ne peut que vous aider (et vous le ressentez déjà en m’écoutant) à fluidifier et à magnifier tout ce processus dont je vous parle depuis le début de cette intervention.

Sachez que cet Amour de vous-même dont je vous parle est certes Amour de chacun pour Soi-même, son Etre, sa personne et sa Vérité, mais est tout autant Amour de chacun pour chaque Autre, pour tous, et pour Moi, dans cette Unité absolue qui nous relie, qui nous fait être, qui nous fait battre le coeur comme Un seul coeur. Ainsi,  que cet Amour de vous-même en tant qu’Amour pour chacun, en tant qu’Amour de Moi, pour Moi et par Moi, Mère Incarnante, Marie-Isis, vous soit le chemin, le feu moteur, la clé qui ouvre ce qui doit l’être.

silence vibrant


Ressentez, mes Très Aimés, en ces instants de silence, je vous prie, le Feu de cet Amour… C’est un Amour qui ne porte plus aucune séparation. Il n’y a pas séparation entre Celui qui aime et Celui qui est aimé, il n’y a pas séparation entre Moi et Vous, il n’y a pas séparation entre Vous dans cet Amour. Et cependant, il vous est propre à chacun, tout en étant celui de tous.

Ressentez votre coeur souffrir et vibrer, et aimer de cet Amour et de ce Feu.

silence vibrant


Sentez comme sa Vérité va aller frotter dans les moindres recoins de ce qui peut encore encombrer votre coeur comme illusions… Et sachez que parmi ces illusions qui peuvent encombrer votre coeur, il y a des illusions à caractère spirituel : des illusions sur vous-même, dont vous avez eu besoin. Cela se désigne généralement comme ego spirituel et cela encombre votre coeur : cela obstrue certains canaux, cela voile certaines vérités, cela n’est pas bon, cela ne doit pas être conservé. Eliminez tous vos attachements à cela, acceptez de vous en défaire, acceptez d’être nus, car ainsi se dégage alors la vraie Beauté, et la vraie Vérité de ce que vous êtes  -et non pas de ce que vous croyez être- mes Très Aimés. Cela est extrêmement important. C’est le dernier obstacle, et pour certains le plus difficile, peut-être, à éliminer.

Que la vibration de cet Amour, que la vibration de ce Feu d’Amour accepté par votre coeur aille vous débarrasser de ces croyances, de ces poids, de ces idées qui n’ont plus lieu de vous servir à quoi que ce soit. Recevez, mes Très Aimés ce Feu : acceptez-le, ne le craignez pas. Aimez-vous Vous-même de ce Feu de Vérité et trouvez-Vous dans Votre propre contemplation, débarrassés de tout ce qui doit être éliminé.

 

Voici mes Très Aimés, mes Très Chéris, Enfants, chair de la même chair, esprit du même esprit, coeurs battant à l’unisson, ce qu’aujourd’hui je vous rappelle avec tout mon Amour, Moi Marie-Isis, Mère Incarnante en cette planète qui vit ce qui la fait devenir ce qu’Elle sera véritablement avec Vous tous. Amen

En ce jour 17 octobre de votre année désignée 2011 dans vos calendriers.

 

 

 

via Christine Anne K. le 17/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Orionis – n°20

 

lien pour écoute de cette transmission = http://vimeo.com/29671327

 

 

Que la Joie, Biens Aimés fils et filles de la Terre, enfants de l’UN indéfectible, indivisible, que la Joie soit en vous, avec vous, et répandez la.

 

Je suis Orionis, vous me connaissez. Je m’adresse à vous par ce canal depuis de nombreux mois. Vous êtes à présent, très Aimés, en train de franchir une étape importante que certains ont choisi de désigner comme peut-être la dernière, mais sachez que cela dépend de vous. Je ne me prononcerais pas quant à moi, en cet instant, et en ce canal, sur cet aspect-là, car ce n’est qu’un aspect historique.

 

Voici donc, vous Tous, que vous soyez ou non éveillés, que vous soyez ou non porteurs de Lumière, vous êtes prêts dans la plus grande majorité, et celle-ci est suffisante pour franchir ce passage. Je n’ignore pas bien évidemment qu’énormément d’encre a coulé sur ce passage, énormément d’encre et de petites lettres électroniques dansant devant vos yeux avides de comprendre, de connaître, de maîtriser, d’anticiper, de contrôler. Je ne tiens pas à alimenter cela. Néanmoins mon rôle est celui que j’ai choisi, donc de transmettre, parfois d’enseigner, d’informer, de remettre comme on dit les pendules à l’heure, aussi – ce qui est l’un de mes privilèges.

Voici donc que je me réjouis je le répète, et que je vous invite à la Joie avant toute chose. A vrai dire s’il était un seul conseil et une seule information à délivrer ce serait cela : soyez dans la Joie. Non pas la joie stupide d’un divertissement passager, mais la Joie de la Vérité, de l’Entièreté, la Joie pleine et entière de l’arrivée, là où vous avez tant désiré revenir.

 

Silence vibratoire

 

Dans ces instants de silence une certaine accélération se produit. Et je pose mes paroles, sur la fin de cette accélération.

Comme d’autres intervenants l’ont exprimé, il n’est plus tant besoin de mots, il n’est plus tant besoin de longues paroles, mais néanmoins j’ai un certain nombre de choses à vous dire. Cela sera fait par l’usage de la parole mais aussi par l’usage du silence et de la vibration.

 

La peur peut exister chez un certain nombre d’entre vous ou de ceux qui vous entoure, c’est la même chose. Cette peur a pu être renflouée, masquée sous des déguisements divers incluant vos états d’anticipation. Cette peur est le dernier verrou et croyez-moi, elle existe. Et si vous croyez l’avoir déjà franchie, restez humbles, car pour certains cela est peut-être vrai, pour d’autres non. Vous avez donc d’abord à l’accepter. Il s’agit bien d’avantage de la regarder en face lorsqu’elle apparaîtra, ou lorsqu’elle est apparue, que de se détourner et de prétendre passer à côté. La peur en vérité n’est pas grand-chose, mais elle fait croire qu’elle est une très grande chose, un état énorme. Cela est constituant, mes très chers, de ce qui a fait tenir votre matrice terrestre, et cela est donc constituant d’une partie non-négligeable des programmes de vos corps humains, que l’on pourrait nommer aujourd’hui les « anciens » corps, puisque vous en avez de nouveaux également. Il importe donc de savoir faire un choix, d’endosser pleinement ce nouveau corps car cela ne peut que réduire très très considérablement cet état dont je vous ai parlé, que vous appelez peur. Il est fort important de mentionner cela et comme je l’ai dit de la regarder en face.

Vous ne pouvez pas envisager, si vous n’acceptez pas ce passage de la peur qui peut être très réduit ou bien important, vous ne pouvez pas envisager de passer, vous ne pouvez pas vous raconter que cela n’est pas pour vous si cela doit se présenter. En revanche vous pouvez, si cela se présente et que vous l’acceptez ainsi que je vous le conseille -et d’ailleurs il n’y a pas véritablement d’autres choix comme je vous l’ai dit-  en l’acceptant vous êtes en état de fluidification, d’abandon, ce qui est une approche indispensable pour franchir ce qui doit l’être, et je le rappelle, dans la Joie.

La Joie par conséquent est également ce qui en vous doit faire face à cette peur, et souvenez-vous bien de cela, car en face de la Joie la peur n’est pas grand-chose. Elle peut être désagréable, mais elle n’est pas puissante.

Rappelez-vous également, je vous l’ai dit il y a quelques instants, que l’acceptation de l’usage de vos nouveaux corps est également une grande facilitation. C’est même la plus grande évidence que vous puissiez avoir et dont vous pouvez disposer, mes très chers.

 

Si donc je voulais résumer ce petit chapitre sur la peur, je dirais pratiquez la Joie, acceptez et usez pleinement de votre nouveau corps.

Vos nouveaux corps sont à disposition – car j’entends silencieusement quelques protestations concernant par exemple de ne pas savoir, de ne pas connaître, de ne pas savoir où c’est, de ne pas savoir comment on s’en sert, de ne pas savoir etcetera..

Bien. Cela fait partie des configurations ordinaires de votre mental, et rappelez-vous que votre mental n’est pas un allié face à la peur, bien au contraire. Votre mental se nourrit de la peur, et votre peur se nourrit de votre mental. Par conséquent, si votre mental vous empêche de concevoir et d’accepter que vous avez l’usage plein et entier de ce nouveau corps, et bien il vous appartient d’arranger cela. Il vous appartient de trouver comment dépasser cela. Il vous appartient d’accepter cette situation. Il vous appartient de fluidifier ce qui doit l’être.

 

Vous avez donc, je le répète, pleinement la possibilité de cet usage de vos nouveaux corps. Quand je dis « nouveaux corps », je ne parle pas bien évidemment de nouveaux corps physiques qui auraient une forme, un aspect, une surface ou des attributs complètement autres, comme si soudain vous endossiez le déguisement de je ne sais quel extra-terrestre de passage, ce que vous voyez dans les films ou autres.. Non. Votre nouveau corps n’est pas visible. Votre nouveau corps n’est pas véritablement palpable, quoique, certains d’entre vous qui sont doués de certaines perceptions énergétiques pourraient le faire. Votre nouveau corps est une configuration vibratoire, de même que l’ancien corps avait et a encore pour certains (voire pour beaucoup) une configuration vibratoire, (qui d’ailleurs est assez endommagée à présent car beaucoup de déprogrammations ont eu lieu, ce qui est une excellente chose), et cet état, donc, modifié dirais-je de vos anciens corps peut occasionner certaines fatigues physiques ou mentales que précisément l’usage de vos nouveaux corps peut éviter.

Il s’agit donc simplement d’un choix, il s’agit d’une acceptation. Il ne s’agit pas de dégoter un livret de mode d’emploi et de tourner certains boutons. Il y a bien sûr, néanmoins, quelques pratiques qui de fait activent de façon bénéfique et productive certains points énergétiques de ces nouveaux corps. Et je sais que certains d’entre vous en ont un certain panel. Sachez que cela est bien, sachez aussi que cela n’est pas indispensable. Tout être humain, qu’il pratique avec assiduité certains panels d’exercices ou qu’il ne le fasse pas, à pleinement accès à l’usage de ce nouveau corps, qui est un corps, pourrait-on dire, « choisi ».

 

Court silence

Nous observons un silence à nouveau car il y a en cet instant information de l’ensemble de ces nouveaux corps. Je vous demande de respecter ce silence.

 

Silence

Sachez à présent, vous tous très Aimés, que votre nouveau corps est votre vaisseau, et que le passage dimensionnel, le passage à ce nouveau cycle, le changement d’état, quelle que soit la forme que vous aimez à lui donner dans vos pensées, se fait avec l’emploi fluide et simple de ce nouveau corps.

La Joie pourrait-on dire donc, est une sorte de clé aussi pour intégrer pleinement cet état. Je remarque en effet que certains êtres humains en chemin d’éveil risquent parfois de s’abîmer dans des circonvolutions théoriques, au lieu de pratiquer avec simplicité un état tel que la Joie.

Il est clair que les théories, les enseignements, les méthodes et les pratiques sont extrêmement structurants, clarifiants, et peuvent être d’une grande aide un certain temps. Mais je tiens à vous dire qu’au final il est un moment où il est préférable de s’en débarrasser. Cela afin de retrouver sa propre simplicité et ces états : la Joie face à la peur que j’ai nommée.

 

Je vous invite donc à fluidifier, et à le faire avec plaisir. Fluidifiez le passage et le fonctionnement de ce nouveau corps. Pour ceux qui auraient besoin de se le représenter -car je sais que pour certains ne pas pouvoir se le représenter est une sorte de handicap créé par le mental- je vous invite à vous représenter une sorte de constellation. Imaginez donc, c’est une image symbolique empruntée à votre environnement terrestre, mais elle est parfaitement juste au niveau structurel : imaginez donc que lorsque vous êtes habitant de votre nouveau corps celui-ci se représente comme une forme de constellation d’étoiles, dont la géométrie est à vrai dire plus complexe que les constellations simples que vous voyez dans votre ciel. Mais je pense que cette représentation, avec la poésie qu’elle recèle pour ceux qui aiment regarder le ciel, est un bon outil pour amadouer votre mental.
 

Silence vibratoire

 

J’ajouterais à présent, il vous l’a été dit et redit, sans cesse, (et vous l’avez intégré pour la plupart d’entre vous mais je le redis car cela doit être encore dit et redit) : il s’agit de l’importance de votre cœur. Il s’agit de l’importance prépondérante de la conscience située dans le cœur. Et je sais que pour la plupart d’entre vous, vous l’avez véritablement pratiqué avec joie, avec succès, avec accomplissement, et ceux qui ne l’ont pas pratiqué consciemment, croyez-moi, en ont énormément bénéficié par bio-résonance. Cela est donc un acquis suffisamment général. Néanmoins, je le redis, votre cœur fait partie de ce qui constitue la Porte. Veillez donc en tout instant à observer l’état de votre cœur et à éviter de le voir s’installer dans une fermeture.

L’effet de la peur est en effet, bien souvent, de vous fermer le cœur. C’est une contraction, c’est une forme de mort intérieure. Il importe donc véritablement que vous sachiez pratiquer, maintenir, faire vivre la conscience de votre cœur, et la pratique non seulement de son ouverture mais de sa vasteté, de sa vie propre et particulière qui vous relie de tout temps et déjà à toutes les autres dimensions, à La Source et à tous les Êtres d’Amour et de Lumière et de Sagesse – y compris vous-mêmes, bien évidemment.

 

Je sais que différents enseignements de grande qualité s’offrent à vous pour maintenir ces états de conscience et d’ouverture du cœur. Je vous rappelle simplement que votre cœur n’est pas une abstraction, car certaines théories -en particulier certaines théorisations du système des chakras tel qu’elles ont eu lieu dans les dernières décennies- ont pu tendre à vous faire envisager votre cœur comme une sorte d’abstraction. Votre cœur est un organe physique ne l’oubliez pas. Et même si sa vibration, qui peut être colossale et immense, est de nature énergétique, il n’en demeure pas moins que ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin mais un véritable et essentiel composant de tous vos corps y compris votre corps physique. Et ceci n’a rien à voir avec nouveau ou ancien corps : votre cœur est Intemporel, votre cœur est ce qu’il Est, votre cœur est tellement vivant par lui-même qu’il n’a pas besoin d’être restructuré ou quoi que ce soit d’autre.

Usez donc de votre cœur, et de ce fait la Joie, à laquelle je vous ai invités dès l’entrée en matière de cette intervention, ne peut qu’être là. Et de ce fait, le passage dans votre nouveau corps ne peut que se faire, car votre cœur est en prise directe avec votre nouveau corps. Il n’en est pas séparé. Il n’a pas à être transporté dans votre nouveau corps – c’est à partir de votre cœur que votre nouveau corps a été installé. Néanmoins si vous oubliez d’être dans la conscience du cœur, et si vous le laissez se fermer, cette fermeture rejaillit sur tout ce que vous pouvez essayer avec votre mental et votre volonté seuls, voire avec votre ego – car nul n’ignore la puissance malheureusement de votre ego, qui est un grand facteur parfois de développement de certaines facultés pour renforcer votre confiance en vous, mais qui est un grand facteur de blocages et d’erreurs.

 

Silence vibratoire

 

Ainsi donc, très Aimés, je vous avertis, je vous informe, je vous dis : que vous avez à être prêts et que d’ailleurs vous l’êtes, car considérez bien davantage que vous êtes prêts plutôt que de vous dire que vous devez vous préparer.

Devoir se préparer est une forme d’anticipation, d’anxiété, d’agitation qui n’est pas souhaitable. Et si vous pensez que vous devez néanmoins vous préparer, vous pouvez le faire dans le plus grand calme et la simplicité (comme je vous l’ai dit et comme bien d’autres intervenants je crois vous l’on dit.)

 

Silence vibratoire

Dans ce silence vous est donné à contempler une Forme, une immense Forme, que je peux dire complexe et qui est non seulement de toute Beauté, mais de toute Vérité, et dont la contemplation ne peut que vous permettre et vous aider à lâcher ce qui devrait être encore à lâcher pour tel ou telle, et de savoir regarder en face ce qui doit être regardé en face, mes très Aimés.

 Silence vibratoire

Contemplez.

 Silence vibratoire

Que cette contemplation n’aie pas de fin et se maintienne.

 Silence vibratoire

Quant à moi, je termine là mon intervention en ce canal et je vous salue.

Je suis Orionis, vous me connaissez.

Soyez.

 

-cette intervention est suivie par celle de la Mère des Chants, invitée d’Orionis, et qui vient chanter entre autres la Forme donnée ci-dessus par Orionis-

 

 

via Christine Anne K. le 25/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Cercle de 144, du 5 septembre.

lien pour écoute de cette canalisation : http://vimeo.com/28679846
Chant stellaire.

Amis et frères et soeurs de Terre, bienvenue dans notre cercle.

Nous sommes réunis au nombre de 144, parmi lesquels des êtres émanant de différentes localisations et 24 terriens, dont la plupart sont fort éloignés de ce canal, et sans aucun contact disons d’amitié, de connaissance ou autre, au sens où vous l’entendez bien sûr – car bien évidemment, faire partie d’un même cercle est automatiquement un état d’amitié, de connaissance et d’interaction.

Le thème et l’objectif de ce cercle aujourd’hui sont de mieux réaliser les connections précises d’une forme géométrique à laquelle beaucoup d’entre vous participent, et beaucoup d’entre nous aussi. Cette forme s’inscrit dans la gestion des chartes sonores telles qu’elles ont été présentées à vous, il y a quelques jours par l’intervenant nommé Aléanndor de Véga II,

Nous avons donc aujourd’hui en tant que cercle à concevoir et harmoniser et optimiser les flux de circulation de données dans cette géométrie – dont le nom n’est pas disons trouvable dans votre langage, car elle est d’une forme de complexité qui outrepasse vos représentations, bien qu’elle soit fort simple en réalité… Quelqu’un me souffle dans le cercle qu’on pourrait même dire qu’au contraire elle est d’une forme de simplicité qui outrepasse vos représentations. Merci de cette intervention.

Nous allons donc d’emblée, car c’est suggéré par cet intervenant, écouter chanter cette géométrie. Cela, pour les terriens, dans le silence de vos coeurs.

Silence

Ainsi que plusieurs d’entre nous sont en train de l’exprimer télépathiquement, nous entendons dans les chants de cette géométrie, quelques points de dissonance ou de circulation non optimale des vibrations des sons et des informations. Nous allons donc essayer d’établir une certaine analyse de cela en écoutant les observations de tous les participants du cercle qui auront à partager une observation précise.

Interventions en langage stellaire

Je suis, moi le facilitateur de ce cercle, parlant par la voie de ce canal humain, en train de collecter l’ensemble des interventions, dont quelques-unes ont été audibles, et d’autres sont des transmissions graphiques ou bien télépathiques ou bien vibratoires par d’autres formes d’outils….

Nous avons donc à ce que j’entends, à peu près cinq types d’observations -cela est une remarque synthétique de ma part…Nous allons donc à présent, si vous le voulez bien, chercher la relation entre ces cinq catégories d’éléments, afin d’établir ce que l’on peut appeler des ponts, des passerelles ou des renvois.

Intervention en langage stellaire

Merci pour cette synthèse fort bien présentée. Y en a-t-il d’autres ?

…Voici également donc une synthèse intéressante, d’autant que ces observations proviennent d’un tout autre niveau de perception; je remercie son auteur.

…Voici que nous avons une synthèse numérique également. Il y a donc un certain nombre de données chiffrées et de codes numériques, qui représentent de fait l’analyse également très pertinente de ce qui a été observé, et qui proposent déjà une forme numérique de solution.

Y a-t-il d’autres interventions ? J’en ai compté environ soixante..

Je rappelle à ceux qui ne sont pas encore familiers, que dans un cercle, tous les participants ne sont pas tenus d’intervenir. Simplement, certains ne font qu’être présents, et ainsi amplifier ou faciliter, ou alchimiser ce qui s’échange et ce qui se produit. Par conséquent, ces 60…64…68 interventions sont déjà un nombre très conséquent de contributions. Et la qualité de réception produite par le reste des participants non intervenants est actuellement d’une grande et belle vibration.

…Nous avons donc également là à présent une synthèse précisément de ce qui est écouté, qui est émise de façon  sonore, dans ces gammes de sons qui restent silencieuses pour les oreilles terrestres. Je demanderai au frère qui émet ces sons de ralentir un peu, car je pense que la fréquence est difficile à supporter pour certaines personnes.

Nous avons parfaitement compris, c’est bien.

Y a-t-il des remarques à présent ?
J’entends que nous avons un consensus assez clair et que les trois propositions de solutions et d’avancées qui ont été mises à jour paraissent être satisfaisantes pour tous les participants.
Ai-je oublié une remarque, contradictoire par exemple ?

Intervention en langage stellaire

Merci infiniment pour cet ajout. Voilà qui effectivement va rehausser de façon simple et élégante le niveau de solution(s) qui a été envisagé jusqu’à maintenant.

Je vous propose maintenant, à nous tous qui sommes 144, de méditer quelques instants, dans nos coeurs, afin que cette géométrie dont nous nous occupons, déploie sa meilleure résonance à partir de toutes celles que nos coeurs vont partager.

Silence 

Je vous laisse continuer et je vais répondre à une petite question que j’ai entendue de la part d’un de nos participants terriens, au sujet des coeurs. Il semble que cette personne se demande qu’est-ce que c’est que le coeur pour un être stellaire, qui n’a pas un corps humain. Et bien cela est très simple : quand je parle de nos coeurs, il s’agit de la partie de nos corps qui est la plus vibrante avec la Source, avec la Lumière, et qui est la plus émettrice-réceptrice des vibrations les plus hautes, les plus pures et les plus génératrices de vie. Chacun des participants de ce cercle est doté d’un coeur, mes amis. Et c’est la beauté de cette réunion de tous ces coeurs qui est en train de constituer, au centre du cercle, un petit joyau sonore que nous allons soigneusement et précieusement employer, pour l’optimisation de cette forme dont je vous ai parlé au début de notre réunion.

Interventions en langage stellaire

Nous allons donc maintenant continuer en mettant très précisément en cercle, et en phase, nos intelligences dans l’Un. Il ne s’agit pas que qui que ce soit mette en valeur son intelligence individuelle et fragmentée, mais que l’ensemble de nos intelligences avec toutes leurs contributions individuelles s’unissent, dans cette intelligence Une qui est la force de ce cercle. Cela est un autre niveau que celui des coeurs, et il est complémentaire. Nous allons donc, avec cette contribution du cercle des intelligences, arriver à parfaire ce qui pourrait avoir à l’être dans ce que nous avons déjà élaboré ensemble. Il va de soi que dans notre démarche, l’intelligence est au Service : au service du Coeur, au service de la Lumière, au service de l’Un.

Silence

L’un de nos participants est en train d’émettre le fait que ce qui est en train d’être élaboré est certes très beau, et pourrait être certainement un peu simplifié – et je suis d’accord. Nous allons donc oeuvrer en ce sens : si quelques-uns se sentent plus aptes à réaliser cette simplification?…

Silence

Chant stellaire

A présent que ce travail en cours est en train de prendre forme et que, d’après ce que j’entends, il y a un accord productif entre les participants pour ce qui s’est fait jour à travers nous tous; je vais vérifier que cet accord est suffisamment harmonieux -ou même, qui sait, parfaitement. Bien, c’est le cas.

Nous allons donc terminer notre réunion en laissant ce travail se poursuivre et s’achever, car je le rappelle à nos amis terriens : le travail du cercle se continue jusqu’à ce qu’il soit terminé, que les participants restent réunis ou non formellement, nous restons tous connectés mais de façon disons plus libre (pour employer un de vos mots que vous aimez bien).

Je vais donc moi, facilitateur, organisateur de ce cercle, phrase en langage stellaire, clôturer cette réunion en vous remerciant de la qualité de votre participation.

Voici le son de clôture.
Son

Ce cercle à présent est clôturé. Je vous remercie. Nous nous retirons.

Alleluiah.

 

 

via Christine Anne K. le 05/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 


Ashtir – n°8

Salut à vous, Fils et Filles de la Terre, très aimés, très appréciés, vous me connaissez, je suis Ashtir, Maître ès-Formes, Elohim. Ceci peut-être sera ma dernière intervention en ce canal, nous verrons. Je crois en effet en être arrivé à la clôture de ce que j’ai eu à vous transmettre, mais encore une fois nous verrons. (Je sens les regrets qu’exprime votre cœur,… nous verrons ).

Il nous  reste donc à explorer une dernière sorte de mise en forme, et nous sommes là dans un échelon d’évolution « supérieur », ou disons plus subtil aussi, que ce que nous avons fait et abordé précédemment. Vous remarquerez donc que mon ton n’est pas le même que d’habitude : sans doute que je sonne un peu plus sérieux. Il n’y a pourtant rien de lugubre dans ce que nous allons  découvrir ensemble je vous rassure; nous allons même, et je l’espère, nous amuser comme d’habitude.

J’ai du pour cette intervention augmenter notoirement le niveau vibratoire que j’utilise par rapport à ce qui avait lieu d’habitude. Cela se ressentira donc probablement dans la voix de mon canal, qui aura moins de légèreté sans doute, du fait  (peut-être) d’un petit inconfort physique que je ne souhaite pas – mais c’est une éventualité.

Je vais donc vous donner  des éléments d’apprentissage de la mise en forme graphique, telle ce que, je le sais, certaines personnes parmi vous connaissent fort bien (et d’autres pas) – transmission qui a été abordée très récemment je crois parmi vous, à deux reprises, et donc en particulier par Orionis.

Vous avez donc mes très chers, la possibilité d’employer des sortes d’écriture, de graphismes qui permettent, de même que ces magnifiques langages stellaires que vous entendez de plus en plus souvent, de transmettre des données, des informations, des sagesses, des histoires,  des récits, des algorithmes, des archives entières,  ainsi que des chants, des danses, des poèmes, bref toutes sortes de choses à dire, à comprendre,  à enregistrer  ou à noter.

La mise en jeu de ces formes graphiques représente un certain art lorsqu’elle est véritablement maîtrisée, et cela  est disons un point de culmination dans l’usage de ces formes d’écriture et de graphisme. Néanmoins il y a au premier stade un usage disons basique et utilitaire, qui lui est relativement simple.

 Je vais donc vous inviter, non pas en cet instant car vous n’avez pas pris de papier et de crayon je présume, mais dès que possible, lorsque vous vous sentirez disons disponible ou d’attaque, à laisser votre main être guidée, avec une pointe d’écriture sur une feuille vierge, pour tracer ce qui viendra -et qui sans doute vous paraîtra ressembler d’abord à une collection de vers de terre- Je plaisante ! Les formes sont quand même un peu plus variées et jolies, mais la nature de ces graphismes est avant tout faite de courbes.

Il peut y avoir accumulation de ces signes et de ces courbes, les uns par-dessus les autres, cela est sans importance : car il n’y a pas à vrai dire de mise en jeu d’une analyse  visuelle comme lorsque vous écrivez et lisez les lettres de vos alphabets. Il ne s’agit pas d’ailleurs d’un alphabet : il s’agit d’un langage graphique vibratoire  beaucoup plus évolué, que malheureusement je n’ai pas les possibilités de vous expliquer de façon claire dans votre paradigme habituel – mais cela n’a aucune importance, car vous avez  accès à cela de par l’ensemble des connaissances non-mentales que vous avez acquises tous ces derniers temps.

Vous prendrez donc le temps de laisser se tracer ces signes, car bien sûr il y a des chances que vous soyez maladroits dans les débuts, et peut-être insatisfaits. Vous rencontrerez peut-être une frustration de croire que vous ne comprenez pas de quoi il s’agit, ou des doutes de votre ego, considérant que c’est peut-être sans intérêt et sans avenir….Je vous demande d’accepter de traverser ces étapes tranquillement et dans la sérénité du cœur et la Joie de votre Etre, car en vérité vous serez en train simplement d’apprendre ou de ré-apprendre à faire quelque chose qui fait partie des modes de communication de cet univers et qui vous est fort utile et nécessaire.

Je peux vous assurer au passage qu’au sein des Cercles -cercles d’intelligence collective et partagée, qu’un certain nombre d’entre vous ont commencé à pratiquer, en conscience ou bien hors conscience- et bien au sein de ces Cercles il arrive fort souvent que certaines communications  soient déployées dans ce mode-là,  car la transmission télépathique ou la transmission des sons ne sont pas forcément ce qui est le plus approprié pour tel ou tel participant ou bien depuis telle ou telle localisation. L’avantage également de ces transmissions graphiques est qu’elles permettent à vrai dire de stocker et de transmettre un nombre de données infiniment plus important que ce qui est parlé ou ce qui est chanté, en général (…il y a cependant des exceptions).

Je reviens à mon exemple de la feuille de papier et du crayon : vous allez donc, par ce système très simple pour vous, à la fois vous entraîner, émettre et recevoir. Ce qui va vous gêner c’est que vous ne saurez pas, au début, ce que vous faites,  c’est à dire si vous gribouillez ou si vous émettez ou si vous recevez. Mais croyez-moi, peu à peu vous le saurez, et vous ne gribouillerez pas – rien à voir avec les petits gribouillis que vous faites au téléphone, croyez-moi. Encore une fois, comme on vous le dit bien souvent : c’est votre coeur et votre alignement intérieur qui sont la base de la clarté et de l’authenticité du tracé de ces formes, et tant de leur réception que de leur émission…Je peux vous garantir qu’un petit nombre d’êtres humains incarnés, et disons un petit peu avancés, pratiquent avec un grand succès ces formes de transmission (et nous avons un dans cette assemblée).

Je vous invite dans cette aventure graphique à prendre du plaisir et à vous laisser aller à ce qui vient en termes justement de mise en forme car vous avez une relative liberté, disons de créer des contours, des volumes, des mises en page : cela bien sûr ne doit en aucun cas se réaliser à partir d’éléments volontaires de votre ego, ni de considérations analytiques ou esthétiques engrammées dans votre mental ordinaire – cela ne ferait que vous gêner et vous entraver mes très chers. Il s’agit donc d’aller puiser dans votre liberté créatrice plutôt que dans vos catégories de mise en page. Vous verrez d’ailleurs que la mise en page se fera d’une très belle façon et spontanément . 

Vous avez la possibilité ainsi avec un peu d’entraînement, d’élaborer de véritables messages célestes ou cosmiques qui vous seront non seulement d’une grande utilité et richesse en informations, mais également d’un grand bénéfice car ils peuvent vous apporter (…je cherche mes mots…) de véritables dispositifs vibratoires appropriés à telle ou telle tâche, situation,  relation, etc.  Cela bien sûr vous demande, comme je l’ai dit, un  tout petit peu d’entraînement et le fait d’avoir acquis un minimum d’aisance et de confiance dans cette forme d’expression graphique -et je sais que la personne qui est ici et qui le pratique bénéficie d’une magnifique aisance et d’une véritable maîtrise : cela donc est parfaitement possible.

(se fait entendre un beau carillon d’église, non loin à l’extérieur)

Que la beauté de ce carillon célèbre la beauté des formes dont je vous parle. Car à vrai dire, et vous avez dû le comprendre avec le temps, au niveau des multi-dimensions que vous êtes en train de mieux en mieux de contacter et de fréquenter : les distinctions entre les formes, les sons, les vibrations, les nombres, ne sont pas aussi cloisonnées que dans votre système actuel de connaissances, de pensée, de représentations et de repères. Par conséquent, le chant de ces cloches déploie de très jolies courbes que je vous invite immédiatement à engrammer dans leur sonorité graphique – si l’on peut exprimer cela par ces mots, qui semblent paradoxaux dans votre système de pensée mais qui ne le sont pas.

(continuation du carillon à l’extérieur) …Appréciez la rondeur et la douceur et le velouté de ces courbes et comment elles s’organisent pour tracer une magnifique fleur… Ce qui m’amène à dire, et cela est un  chapitre de mon intervention que, la composition  de ces formes va vous apparaître parfois comme spontanément réalisant des sortes de mandalas, ou d’autres formes, que vous aurez un grand plaisir à voir se mettre en place sous vos yeux. N’y mettez aucun projet, aucune volonté, je vous en prie, car cela ne ferait que distordre vos capacités, je l’ai déjà dit -mais je ne cesserais de le redire si j’avais encore à le redire.

Je vais à présent vous transmettre dans le silence quelques exemples. Vous êtes donc appelés, soyons très clairs, dans le silence,  à recevoir, de manière pourrait-on dire télépathique mais dans une zone de votre réception cérébrale qui s’applique à ce qui vous permet de lire et de faire des tracés visuels. Il ne s’agit donc pas d’une zone de votre cerveau qui soit tant concernée par les sons et la musique, n’est-ce pas!

Vous allez donc recevoir dans le silence un premier exemple de ce dont je vous ai parlé.

transmission silencieuse

Voilà. Ceci a été assez rapide, je vous ferai un commentaire :
Cette première série de signes, organisés dans une forme simple qu’ils ont parcourue afin disons de la « remplir » (pour employer un mot de votre vocabulaire), sont  la transmission vibratoire d’un ensemble de données concernant votre véhicule terrestre, c’est à dire votre corps. Ce sont des données de base, mais qui sont ici archivées dans cette forme-là et qui peuvent vous être extrêmement utiles à consulter, ne serait-ce que pour vous remettre en phase avec tel ou tel petit dysfonctionnement  qui aurait besoin d’être régularisé. Vous avez là une sorte de grammaire, ou de mode d’emploi -ce n’est pas un mode d’emploi, disons plutôt une grammaire-  concernant votre véhicule : votre corps physique et mental.

Je vais passer à mon second exemple

transmission silencieuse

Je précise, car j’ai oublié de le faire, que dans ces transmissions il n’y a aucune visualisation! Je regrette de ne pas l’avoir dit avant. Vous n’avez donc pas à vous sentir idiot si vous ne visualisez rien, cela est parfaitement ok : c’est justement ce qu’il faut…Il se peut néanmoins que certaines informations visuelles fugitives et floues apparaissent dans certaines zones de votre cerveau et cela est également ok… Voilà, nous arrivons à la fin de cette mise en forme-là – qui est en train de se boucler par quelques courbes rapides, élégantes, et qui s’achèvent… Voilà.

Ce second exemple, donc, est un ensemble de données qui concernent les végétaux que vous appelez fleurs. J’ai choisi cet exemple car il recèle à la fois une forme d’harmonie et une grande variété de données qu’il vous sera je pense très agréable de pouvoir explorer et  consulter dans cette forme-là,  pour le plaisir et pour l’apprentissage.

Nous allons utiliser un troisième exemple qui sera le dernier. Celui-ci va être un peu différent. Je vous laisse le recevoir. 

 transmission silencieuse

Voilà, … cette mise en forme va s’achever dans quelques instants …voilà, c’est terminé.
Cet exemple-ci est, comme je vous l’ai dit, différent des deux précédents car il ne s’agit pas d’une base de données à consulter sur des choses que vous connaissez déjà, mais il s’agit disons d’un outil : que vous pouvez employer pour régler vibratoirement certaines dysharmonies ou certains dysfonctionnements -car cela existe, n’est-ce pas dans votre monde où la dualité n’est pas absente et où, de toute façon, une dysharmonie,  un dysfonctionnement ne sont pas des choses dramatiques… Vous avez donc la possibilité avec cela, qui est engrammé par vous, de l’appliquer sur certaines situations.

Je vais vous expliquer un petit peu mieux comment : il s’agit d’utiliser votre Intention , il s’agit d’utiliser votre Cœur, et il s’agit d’employer votre main gauche, de préférence à votre main droite si possible…Vous allez donc à présent, simplement, utiliser votre  capacité de visualisation quelques instants pour visualiser dans votre main gauche : un carré qui contient l’ensemble de ces données. Ce carré peut occuper toute la paume de votre main gauche ou être beaucoup plus petit -cela est strictement à votre choix, cela n’a pas d’incidence sur la qualité de  l’utilisation de ce carré-  et vous saurez que votre main gauche recèle cet outil et que vous pouvez l’appliquer, simplement par l‘intention, et soit en ouvrant votre main gauche soit simplement en pensant à votre main gauche, vous pourrez donc appliquer cela tout simplement.

Cela  vous permettra donc d’améliorer un certain nombre de communications, de géométries, de fonctionnements à la fois relationnels et vibratoires avec vos frères humains; et même éventuellement dans certains lieux que vous pourriez trouver désagréables, d’appliquer une sorte de régulation. Voilà : j’espère que vous aurez plaisir et avantage à employer cet outil et cette forme .

Je vais donc, avant de me retirer, vous inviter -et cela est important pendant que nous sommes réunis dans ce couloir vibratoire-  à réaliser vous-mêmes…(ne vous effrayez pas, votre intention et votre motivation suffisent.).. à réaliser vous-mêmes un tout petit exercice venant de vous. Vous pouvez pour cela vous servir simplement de votre pensée, mais si cela vous est utile vous pouvez décider qu’avec la pointe d’un de vos doigts vous tracez quelque chose dans l’air devant vous. Je vous laisse faire quelques instants…Laissez-vous guider par votre cœur et par votre connexion mentale supérieure. Faites  confiance à votre doigt si c’est votre doigt qui travaille, faites confiance à votre pensée, si c’est votre pensée et votre intention qui travaillent -quand je dis pensée je ne dis pas mental, il n’y a rien à mentaliser!

Il s’agit donc mes très chers, de données émanant de votre cœur… Vous êtes donc en train de tracer disons une sorte de message ou de cartographie de l’état de votre cœur en cet instant et imaginez que c’est une sorte de carte postale que vous allez envoyer à vos frères stellaires, ce qui leur fera grand plaisir  à recevoir. Mettez-y donc de la Joie, de l’Amour et de la sagesse et de l’amitié. Je précise que tout cela est fort sérieux, comme je l’ai dit au début de mon intervention. Quand vous aurez terminé, je vous laisse inscrire ce que vous avez fait dans un rectangle et ainsi votre carte postale sera  clôturée… Comment l’envoyer me direz-vous? Avec votre cœur et avec une intention que l’on pourrait appeler « désir » en cette occasion.

Je vais laisser un petit espace d’ailleurs avant de me retirer pour que, toujours grâce à la qualité de ce couloir vibratoire, vous ayez le temps de recevoir une réponse mes très chers, car cela vous fera bien plaisir, je n’en doute pas un instant…

silence, réception

Quelle joie n’est-ce pas ? Quelle ouverture !…
Je tiens à honorer la qualité de joie qui se manifeste parmi vous, mes très chers : qu’elle se répande, qu’elle se partage, qu’elle vive et qu’elle se déploie !

Je pense que vous avez établi en ces instants vos capacités d’envoyer et de recevoir vos cartes postales, ainsi que vos capacités minimales pour commencer à vous entraîner. Je me réjouis.

Je vais me retirer, je vous salue. Je suis Ashtir, Maître ès-Formes, Elohim, vénérable et vénéré comme vous le savez – ce dont je ne tire aucune gloire, étant dans le Service de l’Un et dans la Joie de ce Service. Alléluïa

 

lien pour écoute/vidéo : http://vimeo.com/28701091

 

via Christine Anne K. le 03/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.