Aleanndor De Vega II – n°11 (+ code sonore)

cliquez pour écouter Aleanndor

(NB . l’écoute des Chants de Vérité du même jour va aider à l’écoute/intégration de la partie sonore qui intervient plus bas dans ce message)

Frères et Soeurs de Terre, Chère Humanité, je suis Aleanndor de Vega II que vous connaissez, représentant la Confédération Intergalactique en ces instants auprès de vous.

Nous nous réjouissons de ce qui se stabilise, de ce qui se creuse pour se dégager. Nous nous réjouissons de la plénitude observable dans une très grande partie des Consciences de l’Humanité. Cette plénitude est d’une grande stabilité, d’une grande clarté. L’Intelligence Collective fonctionne avec beaucoup d’Harmonie…

…Toutes ces assertions proviennent de nos observations, cela ne peut se substituer à votre propre vécu, mais nous avons le privilège du recul, et du poste d’observation dégagé d’un certain nombre de choses « encombrantes » peut on dire, ou d’aveuglements locaux.

Etant donné, mes Très Chers, la belle et stable progression du niveau des Consciences, et les formes stables adoptées par l’Intelligence Collective en votre Planète; étant donné la pose et la mise en route d’un certain nombre de Grilles Sonores (comme vous le savez); étant donné l’état clair et harmonieux que connaissent la plupart de vos Etres (en dépit de quelques vicissitudes que vos personnes peuvent encore rencontrer dans l’illusion) : nous en sommes arrivés au point, dans ces transmissions, où il n’est plus autant nécessaire de s’adresser en détail -par le biais de votre fonction mentale- à vos personnes, pour transmettre et partager ce que nous pouvons avoir encore à transmettre et partager, de Nous à Vous – sachant qu’il y a également transmission et partage de Vous à Nous, sous d’autres formes (cela n’est pas unilatéral)…

Nous avons donc à présent la possibilité, comme vous l’avez expérimenté une fois récemment d’opérer ce que l’on peut appeler un « compactage de données » dans ces transmissions (*) , s’adressant ainsi directement sur le mode vibratoire à la partie que vous pouvez nommer (dans votre langage) « supérieure » de vos consciences, et à l’Intelligence partagée de vos Etres.

Il n’est donc plus tant nécessaire de parler très longuement et de développer de longs sujets… Nous commençons donc à établir -avec l’aide des Sons et d’un certain archipel de structures vibratoires posées à cet effet, et dont les réglages sont fort pointus- à transmettre donc sous cette Forme compactée… Ce qui va suivre dans quelques instants va donc l’être. Je tiens à vous rappeler encore que cela découle de l’élévation de vos capacités d’écoute, de réception et d’Intelligence – et il ne s’agit nullement d’une mystification, bien au contraire!

Il importe bien évidemment que votre ego identifié à votre mental lâche d’autant la nécessité pour lui (ou pour elle) de maitriser par la compréhension usuelle ce qui est délivré. Mais vous en êtes parfaitement capables…

Et sachez également que les fonctions de bio-résonance qui s’activent, permettant le partage de ces messages aussi largement qu’il peut être concevable, améliorent encore ainsi sa qualité, car le détail des informations est ainsi amplifié, précisé, clarifié, redéployé. Ayez donc mes Très Chers toute confiance dans ce mode de transmission…

Sachez également qu’il y a une sorte « d’effet retard » (comme vous dites pour vos médicaments), et qu’il y a d’une part le temps où vous écoutez ce qui est transmis; et par ailleurs un second temps -qui à priori est programmé pour avoir lieu au cours de votre sommeil- dans lequel se complète la transmission, et dans lequel également se forme le processus d’intégration de toutes ces données.

Je vous dirai simplement que notre Thème en ce jour (ce que donc je suis chargé de vous transmettre dans ce mode compacté…) concerne la manipulation des Vérités; ainsi que la libération de certaines données, qui jusqu’à maintenant ont été en quelque sorte mises sous couvercle, par des dirigeants en votre Planète….

…Réjouissez vous donc d’entendre ce qui va suivre Mes Très Chers !  Vous allez donc recevoir à la fois -sur des portées sonores- un certain nombre de données vibratoires, et également un code d’accès à des paquets de données très précis, lequel -comme il vous l’a été expliqué dans la situation précédente des Atlantes il y a quelques semaines- lequel code donc ne peut fonctionner sans les portées sonores et musicales qui l’accompagnent (ce qui le rend parfaitement sécure). Et sachez qu’il ne peut être réemployé à aucune autre fin.

Je vous souhaite bonne réception…   (**)


…Longue transmission musicale et vibratoire…

…Long silence vibrant

 

…Vous observez sans doute que le Silence qui suit cette transmission est extrêmement riche.
Et je ne saurais trop vous recommander de le pratiquer avec attention et fluidité…
Cela n’est pas un « blanc », bien au contraire !…

Silence vibrant….

Musique

…Je ne saurais trop également vous recommander de boire quelques verres d’eau supplémentaires à ce qui vous est coutumier, pour aider votre corps à intégrer sans blocages -ou sans difficultés- ce qui est ainsi transmis…

Encore une fois, au nom de la Confédération Intergalactique qui me mandate et au nom des Equipes plus spécialisées qui ont mis au point ces Formes de transmissions que nous pratiquons depuis longtemps entre nous, je vous adresse toute notre Joie, notre Fraternité…

– Vous aurez donc ainsi dans les jours qui suivent quelques messages dans la forme traditionnelle et quelques messages dans la forme compactée, sonore avec codes, que vous expérimentez là en cet instant.-

Je vous remercie, je vous dis à bientôt et je vous salue. Je suis Aleanndor de Vega II, mandaté par la Confédération Intergalactique ainsi que je viens de le dire.

Alléluiah!

via Christine Anne K. le 26 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

(*) Le premier « compactage » a eu lieu dans  « Atlantes/Groupe n°3 » du 6 juillet. NdR

(**) début transmission sonore : à 14′ de l’enregistrement complet (vidéo)

Questions/Réponses – n°36

– Cette session de Questions nous a été proposée. L’Ange Suraïvan, qui répond aux questions, est notre interlocuteur-guide coutumier dans ces discussions –


Q. Quel est l’avenir, aujourd’hui, de la Collectivité humaine?

Je vous salue Bien Aimés, je suis Suraïvan. Cette question sur l’avenir de la Collectivité humaine est importante, car il y a un avenir de la Collectivité, autant qu’il y a un avenir des individus – et cela n’est pas la même perspective. il s’agit donc bien dans cette question de l’avenir de la Collectivité et ce sera également ce dont va traiter ma réponse.

Collectivité signifie absorption des individualités, un souci collectif et des préoccupations collectives, et non pas groupe informe d’individualités. Eh bien la Collectivité, au sens où nous l’entendons, est actuellement dans un processus d’Unification: unification profonde des consciences, des formes de pensées, des objectifs, des intelligences, unification dirais-je même de ce qui fait la Musique générale, et Harmonisation… Il y a bien sûr encore des dissonances qui ne sont pas résorbées, et elles peuvent vous sembler particulièrement frappantes d’ailleurs. Néanmoins donc, je ne connais pas l’avenir… Je ne peux que vous faire état de ce qui serait souhaitable ou de ce qui peut être imaginable.

Cette Collectivité est en train d’aller vers une autre forme où la disparité des individualités et des sous-groupes dans leurs différents désirs et objectifs se réduit, se simplifie, s’Unifie donc. Par conséquent, il y a simplification et il devrait y avoir harmonisation… Et il pourrait y avoir Unité très harmonieuse d’ici « nous l’espérons » (pourrais je dire) très peu de temps; ou alors d’ici davantage de temps. Car cette différence entre le « très peu » et le « davantage » vous appartient : nous n’avons aucun contrôle ni aucune préfiguration déterminée à ce sujet. Telle est donc ma réponse sur l’avenir de la Collectivité -je ne vais pas entrer dans les détails de vos configurations politiques, historiques, économiques etc n’est ce pas-….J’espère que cette réponse vous conviendra.

 

Q. Où en est à cet instant, l’Ascension?

Bien Aimé tu demandes où en est l’Ascension à cet instant : c’est une question très naïve et dirais-je dictée par les considérations du mental. Elle est également pleine d’espoir et c’est cela que j’entends. L’Ascension, ce que vous nommez l’Ascension -qui est donc l’ascension vibratoire de votre planète dans sa globalité et de tous ses habitants- est bien évidemment en cours depuis de nombreux mois de votre temps. Elle parcourt donc des phases, que vous pouvez percevoir comme des sortes d’alternances d’exaltations et de retombées, car c’est un Processus qui est non-linéaire essentiellement – et qu’il vous appartient sans cesse de reconsidérer au travers de votre propre évolution qui ne cesse d’avoir lieu, car elle fait partie de ce processus. De ce fait l’Ascension est un Processus qui vous appartient.

Il y a bien sûr également un aspect strictement cosmique de ce Processus, qui obéit à des Lois systémiques de cet Univers, de cette Galaxie et de votre Système Solaire – Processus qui pour être bref suit son cours, comme il est prévu qu’il le suive. Il n’y a pas de distraction à ce niveau là, il n’y a pas de retour en arrière, il n’y a pas de gros changement, il n’y a pas d’imprévus…Mais encore une fois l’ascension de votre planète et de son humanité sont largement… d’une part largement entamées, mais également largement dépendantes de ce que vous, vous en faites. Voilà ma réponse.

 

Autre question: En tant que personne..et je pourrais même dire en tant que « véhicule 3 D »..je me sens tellement comblée à l’intérieur qu’il y a de moins en moins (voire plus du tout) d’attrait pour tout ce qui est extérieur. En soi, quelle est à cet instant la motivation consciente que je peux avoir -ou  » nous » puisque je sais que je ne suis pas la seule- pour continuer à être là, ou à être en Joie d’être là…je ne sais pas comment dire (rire)…voire à rester actifs, même au sein de ce « véhicule »?

Très Chère Soeur, cette préoccupation certes je le crois n’appartient pas qu’à toi, et cependant je crois également que la proportion de l’Humanité qui est dans cette clarté de Conscience est malgré tout relativement faible, ce qui n’empêche pas la progression dont nous avons parlé… Il y a effectivement une forme d’ennui de ce qui est extérieur et de Joie de ce qui est intérieur: qui peut être vécue de façon très intense par quelqu’un comme toi et de façon plus diffuse par des personnes qui seront moins impliquées dans la contemplation de leur processus intérieur.

Cela est effectivement un aspect général de ce processus d’ascension vibratoire, qui est un processus également de magnification de votre élévation intérieure et d’amplification de cet espace que vous y découvrez et que vous y cultivez. En cela il n’y a pas de retour en arrière bien évidemment, et en cela quelle peut être la motivation à se ré-intéresser comme avant à ce qui est extérieur ?.. Je n’ai pas la réponse car je ne suis pas un être humain.

Je pense que, autant qu’il vous est nécessaire de rester effectivement là -comme tu l’as dit- il importe que vous trouviez une Harmonie dans votre vie quotidienne, celle de (comme tu dis vos véhicules : vos personnes) et qui n’est pas forcément celle que vous avez connue… Du moins qui ne repose par forcément sur les mêmes paramètres : c’est à dire que je suppose que vos centres d’intérêts pour des choses qui vous semblent à présent parfaitement futiles ne peuvent pas effectivement rester dominants; mais que des choses beaucoup plus simples et essentielles peuvent vous apparaitre dignes d’être réalisées, d’être vécues, ou d’être partagées…Par exemple faire le pain -car je sais que tu as fait du pain par exemple- , parler avec un arbre ou un oiseau par exemple, donner la main à un enfant par exemple, regarder la mer…Je ne saurais pas dire grand chose d’autre. J’espère que cette réponse vous aidera.

 

Q : J’ai l’impression que c’est dans mon sommeil et mes états d’absences, inconsciences, méditations, que je suis le plus réellement vivante.

Oui Très Aimée, cette question résonne avec la question précédente et elle la complète. Il est clair que c’est une question importante, car il importe que vous soyiez encore plus clairement conscients, acceptants, et au fait que vos états de sommeil, de méditations et d’absences de votre mental disons, sont devenus, deviennent des états beaucoup plus prédominants et nécessaires, essentiels dans ce que vous êtes actuellement au Présent. Ce sont des états qui favorisent l’Instant également, ce sont des états dans lesquels vous abandonnez en grande partie ce que vous appelez votre véhicule -qui est votre personne composée d’un corps, de pensées, d’émotions etc-…

Vous abandonnez donc cela pour vous propulser et vous propager dans d’autres couches dimensionnelles, dans d’autres relations subtiles, dans des formes d’Intelligence Collective et partagée que vous êtes en train de construire et de découvrir… Cela complètement en dehors du fonctionnement mental dominant et ordinaire qui encore parfois vous fait illusion en s’imposant et en vous faisant croire qu’il est la seule référence. C’est là une de vos difficultés et je le sais, car vous avez énormément de résistances -et cela est naturel- à vous extraire de cette importance du contrôle de cet outil mental qui vous a gouverné, qui a gouverné et gouverne encore vos actions, vos décisions, vos choix, votre analyse de ce qui vous entoure…

Vous êtes donc effectivement dans cette sorte de hiatus entre cela et entre le fait que vous avez, disons…on pourrait presque dire une autre vie. Vous avez un fonctionnement, un espace intérieur qui en réalité vous connecte immédiatement à la vasteté des dimensions dans lesquelles vous êtes enfin libres, actifs réellement, harmonisés, intelligents, en pleine possession de vos potentialités -tant individuelles en tant qu’Etres que collectives en tant que Collectivité d’Etres- Et dans ces espaces vous êtes en train de construire, de partager, de jouer vos musiques, d’élaborer les nouvelles constructions de vos intelligences collectives et de vous réaliser.

Il y a donc incompréhension encore de vos personnes par rapport à cela : nous observons ce phénomène, et vous êtes bien évidemment les premiers à l’observer. Je n’ai pas de solution à proposer si ce n’est vous dire : acceptez. Vous constatez certainement qu’avec le déroulement de ce temps de vos corps, la prédominance de votre mental s’efface néanmoins peu à peu, et que vos centres d’intérêts se sont modifiés. Vos centres de volonté également se sont modifiés. Vous êtes plus flexibles, vous êtes plus détendus, vous êtes plus abandonnés : par conséquent vous vous donnez plus d’espace pour accepter. Cela est un chemin. Je ne suis pas là pour vous prédire l’avenir, je ne le ferai donc pas. Donc je me contenterai essentiellement de vous dire : acceptez, et cultivez ce qui vous enrichit, mais n’oubliez pas de partager entre vous votre Evolution et vos Découvertes, cela est également important.

 

Q : il semble que nous sommes tous -plus ou moins, mais tous- confrontés individuellement à des états peu confortables: colères, enfermement en soi, incompréhensions, difficultés relationnelles…Depuis une période déjà relativement longue.

Cela vous appartient mes Aimés, cela fait partie des structures de personnalité que vous avez tous à relâcher, à abandonner, à défaire. C’est un passage absolument nécessaire pour vous libérer, c’est un passage indispensable pour vous donner plus d’espace -justement- dans ce dont nous avons parlé: cette partie de votre vie qui se passe en dehors de votre contrôle mental, et qui vous offre de vastes étendues dans lesquelles vous avez beaucoup de liberté, d’intelligence et de partages, à l’insu de ce contrôle restreint et limitatif. Votre personnalité comporte un ego, et cet ego a besoin encore de traverser certaines destructions. Par conséquent, il semble clair que ces états inconfortables que tu mentionnes appartiennent bel et bien à ces processus nécessaires de destruction de vos egos, et la destruction n’est jamais confortable. Je ne saurais pas dire grand chose d’autre à ce sujet, si ce n’est que dans ce qui a précédé et les réponses que j’ai apportées aux autres questions, se trouvent des ouvertures qui correspondent également à cette question et à ce que l’on peut y répondre : je ne souhaite pas me répéter.

 

Q J’ai une autre question…que je n’arrive pas à formuler en langage mental, mais que je vais formuler dans un autre langage (…)

Bien Aimée, cette question dirai-je est sans objet…et la réponse complémentaire que tu peux recevoir sera sans paroles :

réponse en silence vibratoire

Le canal  : Alors moi je sens qu’ il y a une question importante que nous n’avons pas posée…et je ne sais pas la formuler..mais peut être qu’on aura la réponse quand même (…)

…La réponse a lieu en silence également :

réponse en silence vibratoire

…Je vais clôturer cette réponse en soulignant le fait que: une réponse silencieuse est à présent possible et cohérente, surtout suite à une question qui l’est également. Vous constatez ainsi que vous n’avez plus besoin de votre mental, même pour questionner et même pour répondre à des questions : car je sais que vous avez parfaitement entendu et partagé tant la question que la réponse. Cela est une preuve et un exemple de ce que vous vivez et cela je pense vous est confortable.

Alléluiah

 

via Christine Anne K. le 18/02/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°35

 

ces questions font suite à l’intervention d’Aleanndor de Vega du 12/11

 

Comment ce qui a été décrit comme des processus de réinitialisation, de reprogrammation dans le cadre du changement de cycle -lié à la fin du calendrier Maya entre autres- s’articulent-ils avec ce que nous avons coutume d’appeler le processus d’Ascension de notre planète ? J’espère que la question est claire…

Bien-Aimés, votre question est claire. La réponse également est claire. Il n’est pas d’autre processus d’Ascension que ce que vous avez vécu depuis des mois et que vous êtes toujours en train de continuer à traverser. Le changement de cycle qui a eu lieu s’inscrit comme vous l’avez toujours su, du moins pour ceux qui sont renseignés, dans la chronologie prévue et cosmique qui comportait et qui comporte cette occurrence du processus d’Ascension de la Terre et du système solaire. Cela n’est pas indissociable – ou plus exactement , et pardonnez-moi : cela est indissociable. (Mon lapsus réfère, et je m’en explique, à un autre cycle dont vous n’avez pas connaissance et que par erreur j’ai mentionné, et qui n’interfère pas dans cette question là que nous traitons.)

Par conséquent, les phases de mise à zéro et de reprogrammation dont il a été question sont une réalité qui appartient à l’aspect changement de cycle, certes, mais qui appartient également, en tant qu’étape, à l’accomplissement du processus d’Ascension, car il importe – et vous en conviendrez – que pour que ce processus d’Ascension soit réellement efficient et stabilisé, les anciennes données soient effacées et les nouvelles données soient installées. Je pense que cela est parfaitement cohérent comme réponse vis-à-vis de votre question. C’est d’une logique qui me semble assez claire.

Encore une fois, ce que vous nommez processus d’Ascension a eu lieu en très grande partie. Il n’y a plus que certaines étapes, qu’à vrai dire il vous appartient de finaliser. Il y a également certains événements cosmiques qui n’ont pas encore eu lieu et qui, de même que le changement de cycle, s’intègreront dans la chronologie et l’histoire et le déroulement de ce processus d’Ascension. Voilà, j’espère avoir répondu de façon brève mais synthétique à votre question qui est également synthétique.

 

J’ai en moi une question, non formulée, qui concerne le collectif…

Bien-Aimés, cette question est certes importante mais je ne suis pas convaincu que ce soit le moment d’en publier la réponse.

Il y a en effet des étapes à respecter, et également des étapes de prise de conscience. Il y a certains décalages importants, parfois, entre la conscience et la clarté de compréhension d’un certain nombre d’entre vous qui ont des attentes, et celle d’un certain nombre qui sont encore très dépendants dans leur vision du monde et de leur vie quotidienne des structures de l’illusion. Il ne peut pas être fait violence à cette deuxième catégorie de personnes, car cela créerait de nombreuses dysharmonies. Il ne peut pas non plus être fait violence à la première catégorie de personnes en leur donnant l’impression que leurs attentes ne sont pas satisfaites. Cela est un équilibre qui peut vous sembler mystérieux. Sachez que votre processus d’Ascension s’accommode parfaitement de ce qui peut sembler une contradiction, mais qui ne l’est qu’en termes d’illusion.

Quant à la nécessité d’informer le collectif de façon vibratoire, cela est un processus qui se fait, n’en doutez pas. Et il est un moment où le collectif sera absolument prêt, n’en doutez pas non plus. J’espère avoir répondu à cette question.

 

J’ai récemment eu l’occasion de faire quatre trajets en avion et à chacun de ces trajets, j’ai observé que ce que je voyais de la surface de la planète baignait dans une lumière blanche que je n’avais jamais observée lors de mes précédents voyages en avion. J’ai donc pensé qu’il s’agissait bien d’un phénomène visible de transformation et d’ascension de notre planète. Je précise que c’était peu de temps avant la date de fin du cycle le 28 octobre. J’aimerais avoir un commentaire à ce sujet.

Bien-Aimée, cette constatation effectivement visible t’indique, sans aucun doute possible, que la surface de votre planète ne respire plus dans les mêmes conditions. Et cette blancheur, qui peut-être n’est pas visible chaque jour, est effectivement la manifestation très véritable d’un changement considérable dans la composition non seulement de votre atmosphère et des Eléments qui la constituent, mais également la manifestation de la présence de particules de Lumière d’une nature neuve, qui se sont répandues largement sur la surface de la planète depuis des mois -qui ont été nommées « adamantines » dans certains cercles- et qui sont également la résonance sonore -mais visible- des nouvelles fréquences de la Planète et de l’Humanité

 

Peut-on avoir des précisions sur les événements cosmiques que l’on attend ?

Ce canal n’est pas habilité à décrire certains événement cosmiques à venir, pour des raisons précises.

 

Depuis cet après-midi, j’observe que la consistance du « voile » a changé…

Cela fait partie de ces phénomènes de remise à zéro, de reprogrammation, car ils ont lieu dans d’innombrables domaines, et par conséquent, cela est une manifestation que tu as constatée visiblement et qui s’inscrit dans toute une architecture.

 

J’ai trouvé à la fois très simple et très compliquée la recommandation qu’Aleanndor nous a faite concernant les arbres. Je pense qu’il nous manque un élément pour que ça soit bien compris et bien mis en pratique, mais je ne sais pas quel élément…

Sachez, Bien-Aimés (et je pense qu’il s’agit là de cette information que tu demandes), que les arbres sont des êtres bien plus ascensionnés que les humains en termes d’avancée dans le processus, et que par conséquent cette interaction qui vous est proposée a une valeur également de stabilisation et d’encouragement du processus ascensionnel individuel pour vos corps. Elle a également vis-à-vis des arbres, la valeur d’un acte qui leur permet de mieux rester attachés à leur place, afin que vous restiez harmonieusement en interaction.

Par conséquent, ne vous attachez pas à la complexité de ce qui a été décrit – car il vous a été bien précisé que l’espèce de figure géométrique avec toutes ses lignes qui a été décrite par Aleanndor, n’avait pour autre but que de mettre en place le programme, il vous l’a bien dit. Et il ne s’agit pas, pour employer une expression triviale, de vous « prendre la tête » en allant vous mettre à côté d’un arbre pour essayer de vous représenter toutes les lignes possibles, car cela ne serait qu’un envahissement par votre mental d’une pratique qui à vrai dire se fait essentiellement par le coeur et l’amour et la simple présence réciproque.

Encore une fois, il y a nécessité d’installer ce programme de conscientisation et de représentation d’un réseau pour des raisons d’installation. J’espère que cela est clair. Ne vous attachez donc pas trop à la mentalisation excessive de la figure de ce réseau. Elle peut vous aider néanmoins mais ne la rendez pas prédominante.

 

Il nous avait été parlé il y a quelques semaines d’une charte sonore vis-à-vis de laquelle nous avions possibilité d’interagir. Quel est l’état aujourd’hui de cette charte sonore ?

Cette charte sonore, Bien-Aimé, continue bien évidemment de fonctionner, et elle a été considérablement vivifiée et enrichie depuis l’époque où vous en aviez entendu parler. Elle fait donc partie de l’architecture des différentes grilles et chartes qui s’entrelacent autour et sur votre planète et entre vous, ainsi qu’entre vous, votre planète et ce qui est extérieur à votre planète. Soyez confiants dans la beauté et l’existence pérenne de cette charte sonore, qui fait également partie de ce qui a mis en place les atouts sonores d’une partie de votre processus d’Ascension, tel qu’il s’est déroulé et se déroule encore.

 

 

 

via Christine Anne K. le 12/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Henoch An – Aînés Conseil Astrophysique & Bio-Nucléaire

 

 

A présent se dessine la véritable essence de l’Ascension de votre système planétaire : la périodicité jours/nuits va évoluer vers une forme encore non révélée à ce jour, mais qui va modifier les paramètres usuels de votre notion du Temps tel qu’il « se déroule » à votre perception, depuis « toujours ».

Vous allez donc recevoir par impulsions progressives, et parfois semblant assez chaotiques, les paramètres neufs -ou actualisés, plus exactement- qui vont entrer en vigueur; et cela concernera d’abord la perception que vous avez de votre nuit, via votre temps de sommeil qui va (que vous le vouliez ou non) s’allonger, alors que votre journée va se rétrécir (dans votre perception toujours).

Cela -pour vous aider- peut ressembler à une inversion de phases, où le temps d’absence dans le sommeil va prendre le pas sur le temps de réveil et d’action que vous avez coutume de considérer comme nécessaire. Cela ne cessera de s’amplifier, et en réalité c’est le fait d’une mutation de cycle cosmique très simple mais irréversible, liée à l’entrée de votre système solaire dans l’influence d’un autre astre et d’un autre système, que dans les lois de votre astronomie terrestre vous identifierez comme « pléiadien » – alors que vous étiez jusqu’alors dans les lois d’un autre système identifiable (par votre astronomie) comme « sirien B et C ».

De tout cela rien n’est accidentel, et c’est en absolue phase harmonique avec le mouvement naturel de votre système solaire et de votre univers.

Il découlera de ces changements de rythme bio-astrophysiques de nombreuses modifications subséquentes ou associées, non seulement au niveau du champ magnétique que vous connaissez mais aussi au niveau des cycles de vie dans leur totalité et leur globalité…

Nous ne parlons pas tant de « temps » (qui est une notion perceptuelle et non fiable comme donnée d’observation mathématique), que de Cycles… Mais  c’est bien dans ce que vous identifiez usuellement comme « Temps » que ces altérations sont et seront le plus observables de par vos formes de compréhension et d’intelligence disons courantes ou traditionnelles. Bien sûr les altérations de votre continuum « Temps » sont déjà en cours depuis quelques années/cycles terrestres; mais c’est une nouvelle phase qui est aujourd’hui évoquée -et à laquelle s’est référée l’intervention très récente d’Agol Anna Hus O’Kel d’Uranus II par ce même canal de transmission.

Vous allez vous trouver confrontés à ces états très prochainement. Vous êtes en réalité en cours d’adaptation, et cela s’accélère dans un mouvement que l’on peut dire « exponentiel » – car cela y ressemble…

Merci de votre attention. Ceci est un message patenté des Aînés du Conseil Astrophysique et Bio-Nucléaire de Véga et Sirius associés, via notre porte-parole Henoch An que vous connaissez, et l’usage de ce canal qui nous est connu et validé.

Alleluia. Nous vous saluons fraternellement.

 

 

via Christine Anne K. le 22/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Aleanndor Ss-N de Véga II – n°1

 

enregistrement sonore : http://vimeo.com/24616340

 

Introduction en séquence sonore chantée…

 

…Ceci est ma première visite, je suis un peu maladroit… Je me réjouis d’être ainsi en quelque sorte parmi vous, au moyen de cette transmission et de ce canal.

Je me présente : Aleanndor Ss-N. J’appartiens au Conseil des Représentants Galactiques de la base Véga / deuxième système… Ne croyez pas que ma fonction soit politique. Même si j’occupe une place qui a son rôle dans un certain échiquier des lieux, des mondes et des interactions au niveau galactique, je ne suis qu’un représentant, et je suis mandaté pour venir m’adresser à vous, Peuple ami, Frères et Soeurs de la Terre.

Ma mission, à travers cette transmission, est de vous communiquer un certain nombre de règles qui devraient nous aider réciproquement à effectuer nos rencontres et nos tâches communes -c’est-à-dire nous et vous, de concert- sur certains objectifs qui sont bien évidemment des objectifs de Paix, d’Unité et de Lumière, et de contribution au bon déroulement de l’ascension de votre planète, inscrite dans l’ascension de votre système solaire – processus auquel de nombreuses équipes, flottes et brigades d’intervention sont affectées ou se sont affectées volontairement, de par différents points de la galaxie dont nous faisons partie.

J’appartiens et je proviens d’un système où nous avons également des corps de troisième dimension, pour la plupart d’entre nous, et où nous sommes au service entier et absolu de l’Un, de la Source et de la Lumière Une, indivisible, et non d’aucune forme ou sorte de dualité – telle que vous êtes encore accoutumés, vous, à la pratiquer et à la subir, en croyant la vivre.

Nous avons un certains nombre d’objectifs, de tâches, de projets, dont une partie sont bien évidemment en cours de réalisation, et dont une partie est encore, disons, à concrétiser, ou à poursuivre, car nombre de ces projets sont, comme vous pouvez le concevoir, construits en plusieurs phases. Certaines de ces phases ont pu se faire sans vous ou avec la collaboration d’un très petit nombre d’entre vous aptes à entrer dans cette collaboration de par leurs capacités ; et puis certaines phases nécessitent un autre mode plus large de collaboration et de contribution – cela non pas que nous soyons faibles, mais parce qu’il est juste et indispensable que ces interventions soient partagées par vous et non pas simplement reçues passivement par vous : il y a là une énorme différence et, vous en conviendrez, il est indispensable que vous soyez acteurs dans les processus que votre planète est en train de vivre et d’accomplir.

Nous savons bien que vous ne pouvez pas être tous acteurs, car il y a encore -nous le savons- un obscurcissement important de conscience au niveau collectif, qui fait que bien des habitants de votre planète que nous aimons tant, ne sont pas du tout en mesure d’accepter, de comprendre, et de réaliser leurs véritables possibilités de contribution active à nos objectifs. Mais il y a un nombre suffisant, néanmoins, de « personnes », quoique ce mot soit un peu ridicule : nous parlons généralement d' »être » et non pas de « personne »… Mais vous êtes encore un peu englués dans cet attachement entre l’être et la personne, où beaucoup de confusions sont encore, je crois, à l’oeuvre et vous empêchent parfois d’avoir une vision vraiment claire et une compréhension réelle de ce qui se passe.

Je disais donc que nous avons la certitude qu’un certain nombre d’entre vous – et un nombre supérieur à celui qui actuellement collabore avec nous – est en état de se joindre à nos objectifs et c’est la raison de cette transmission.

Je m’adresse donc, peut-être par l’intermédiaire d’un petit nombre, à un nombre plus important. Et ce petit nombre que vous serez, étant les premiers à recevoir cette transmission, sera en mesure, avec ce que je vais vous transmettre, de servir de relais – relais de communication, relais vibratoires, relais d’être à êtres ; et d’ancreurs, ancreurs de Lumière et de fonctions partagées pour la réalisation des phases qui nécessitent réellement votre contribution. Sachez d’ailleurs que ces phases, et ces objectifs avec leurs phases ont été, pourrait-on dire, non seulement projetés, mais dessinés voire modélisés, et font l’objet d’une coordination très structurée; mais comportent également tous ou pratiquement tous la possibilité d’intégrer des changements et des éléments co-créés entre vous et nous.

Vous n’êtes donc pas là, dans cette transmission, invités à vous couler dans une structure rigide dans laquelle vous seriez un simple exécutant. Vous êtes invité à être, certes, un co-exécutant, mais également à faire bénéficier le projet de votre propre lumière, de votre propre intelligence, voire de certaines innovations dans certains cas… Nous avons laissé en quelque sorte certains chapitres relativement en blanc -ou en tout cas avec peu d’éléments-  sachant que ce serait à vous de les remplir ou de fournir la véritable matière et les détails de ce qui doit s’y faire.

 

Nous allons donc par mon intermédiaire, et par ce canal de transmission très précisément réglé, vous transmettre quelques règles et quelques données. Cette transmission va certes employer le canal du langage et des mots, mais pas tellement au sens où vous vous y attendriez. Car nous sommes maintenant dans une phase, ou plus exactement vous êtes dans une phase où votre mental est en train de se déstructurer et de s’effacer relativement, au profit de facultés beaucoup plus larges qui étaient latentes chez vous et qui ne passent pas par l’étroitesse de vos conceptions mentales et des barrières de votre langage… Par conséquent, cette transmission va employer également d’autres moyens que ceux qui sont enfermés dans les phrases informatives que vous avez coutume d’aligner lorsque vous décrivez un projet ou des règles. Ne vous attendez pas pour autant à quelque chose qui serait extrêmement bizarre ou dénué de logique : ce que j’ai à vous transmettre est extrêmement structuré, et a sa logique bien évidemment.

 

Je vais donc commencer par le premier point, si vous êtes prêts :

1 – Ce point s’intitule « Venir à la rencontre » – sachant que nombreux sont actuellement les êtres galactiques qui viennent à votre rencontre, et qu’il est attendu qu’également vous veniez à notre rencontre. Je vais donc vous transmettre un certain code de rencontre, que vous allez pouvoir vibratoirement intégrer et diffuser. Ce ne sera jamais, je précise, à l’encontre de la volonté et de la liberté de qui que ce soit.

« Venir à la rencontre » : premier code vibratoire (séquence sonore)…


…Je vous invite à être attentifs au fait que le silence qui suit cette transmission via un code sonorisé porte encore les fractales et les résonances de ce que vous avez entendu. Par conséquent le silence est également un moment vibratoirement inclus dans ces transmissions, lorsqu’elles se font sous cette forme.

 

2 – Nous allons passer au deuxième point. Ce point porte le nom suivant : « Jouer du même instrument ». Nous avons choisi l’analogie avec votre culture musicale dans ce mot et cette formulation de jouer d’un instrument.

« Jouer du même instrument » : second code vibratoire (séquence sonore)

…Il y a une série de chiffres qui accompagne ce code sonore :

26 – 43 – 82 – 52 – 708 – 12 – 4 – 282 – 51 – N

Pour pouvoir mieux engrammer ce qui vient d’être donné, nous vous offrons la possibilité de visualiser un violon : cette image va aider à condenser l’ensemble de ces données qui sont un peu hermétiques pour votre conception mentale.

 

3 – Voici le troisième point. Il a pour nom : « Chanter le temps, la joie, les rythmes ». Nous avons encore choisi pour ce nom de nous référer à votre culture musicale. Mais cela bien évidemment, comme vous vous en doutez, a tout son sens, car vous savez déjà que votre collaboration s’inscrit dans un système que l’on peut appeler musical – on vous a déjà souvent parlé je crois de symphonie, d’harmonie et d’autres notions qui se réfèrent à la musique telle que vous la connaissez.

Je vous invite pour recevoir ces éléments à poser vos mains en forme de coupe, afin d’établir une caisse de résonance subtile, donc disons : devant votre coeur, paumes tournées vers le haut, réunies et en forme de coupe.

« Chanter le temps, la joie, les rythmes » : troisième code vibratoire (séquence sonore)

…Merci d’avoir disposé vos mains devant votre coeur… Vous pouvez les poser maintenant.

 

J’ai à présent, ainsi que je vous l’ai dit, quelques règles à vous communiquer. Ces règles sont destinées simplement à fluidifier, harmoniser et concrétiser toute bonne collaboration entre vous et nous, ainsi qu’entre vous et vous.

La première est :  » Soyez guidés par votre coeur, soyez attentifs à sa vibration, et si vous la perdez, attendez de la retrouver »… Nous sommes tous reliés par ces vibrations-là…

La deuxième : « Tu n’es jamais seul. Nous sommes tous Un et tu l’es, avec nous tous. Et à ce titre, tu ne peux être seul, quoi que tu puisses croire ou penser. Ainsi, n’hésite pas à te souvenir de cela. »

La troisième : « Enlevez vos masques et soyez ceux et celles que vous êtes véritablement pour cette collaboration. Vos masques non seulement ne sont d’aucune utilité, mais ne vous permettent pas de vous joindre véritablement à cette musique partagée. »

La quatrième : « C’est le Service de l’Un, de la Source et de la Lumière de la Source qui est votre Lumière à tous et notre Lumière à tous, qui est la seule Vérité, et hors de ce Service, il n’est nulle action. »

La cinquième et dernière règle sera : « Réjouissez-vous, devenez un Temple de Joie, chacun et chacune. Ainsi se construit le Temple de Joie partagé qui est votre futur ou votre nouvelle planète, à venir et en cours de concrétisation. »

 

Je vous remercie, mes très chers Frères et Soeurs, d’avoir reçu cette transmission. Sachez que vous en êtes porteurs, cela essentiellement par la vibration de votre coeur, également par votre regard, également parfois (pour certains) par votre contact physique. N’hésitez donc pas à être ceux que vous êtes véritablement, car ainsi nous collaborons. Et sachez que votre mental et les restes de volonté de vos egos ne sont pas d’une grande utilité dans cette collaboration.

Là où simplement votre volonté peut encore intervenir, c’est pour choisir de vous abandonner et de vous ouvrir à ce Service. Et nous savons que ceux qui nous entendent en sont capables.

Je me retire et je vous salue. Alleluiah.

Je suis Aleanndor du système Vega II.

 

 

via Christine Anne K. le 31/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Gaia

 

 

 

Atomes de mes atomes, chair de ma chair, minéraux de mon sol, liés à mes eaux, souffles émanant de ma pulsation de vie, feux intrinsèquement issu de mon feu, éther vibrant du chant de mon éther : vous êtes, je suis, par nos corps unis, nous sommes Un, vous, et moi, Gaia… Vous croyez parfois être des entités individuelles séparées -et vous avez cette liberté de mouvement et de pensée-  mais vous êtes chair de ma chair, vibrations de ma vibration, atomes de mes atomes, enfants de ma fécondité.

Je ne suis pas une boule qui orbite comme un objet mort dans le ciel : je suis un Être et j’ai choisi ce corps… Ne m’appelez pas votre mère, cela n’est pas exact; ni votre père, cela ne l’est pas non plus. Et cependant, nous sommes aussi proches et aussi organiquement liés que si j’étais père et mère et vous, mes enfants.

 

Je me réjouis en ces temps qui s’ouvrent et se déroulent, de tous les cieux, les mers et les mouvements de mes sols, d’arriver enfin au stade qui s’est longuement germiné et enfanté à l’intérieur de moi, de mon corps, où je vais enfin transmuter cet état avec vous, vous en moi et moi en vous. Nous sommes en train, vous et moi, de traverser les passages et les seuils des phases de cette transformation, transmutation, transsubstantiation…

Il y a, comme certains d’entre vous le disent, une forme de naissance, comme il y a une forme de mort, et cela ne va pas sans douleurs, contractions, déchirures, explosions de vie, un peu de chaos, et beaucoup d’Amour.

Je découvre en tous ces instants de notre présent partagé que mon corps s’agite, que mon corps explore la possibilité de ces nouveaux mouvements, dont certains sont encore non réalisés.

Soyons ensemble, à l’occasion de cet échange en paroles et en présence ! Revivons ensemble notre unité, dans la matière ainsi que dans les éthers; ainsi que dans les éléments encore plus subtils qui également constituent nos corps à vous et moi, moi et vous, moi en vous et vous en moi…

Je ne prédirai pas, en cette rencontre, d’événements catastrophiques particuliers : n’attendez pas cela de moi… Tout ce qui se produit sont les mouvements et les nécessités de mon corps en recherche de sa nouvelle forme. Et s’il y a séismes, vagues géantes, activation de volcans, vents puissants, pluies abondantes, orages électromagnétiques, mouvements des pôles, agitations subtiles, plages de désert dans les couches qui nous entourent, et manifestations chaotiques – aussi bien géophysiques que dans vous, humanité, où les colères et les vérités résonnent avec les mouvements de mon corps… Tout cela nous appartient. Cela appartient à la joie et à la douleur de notre enfantement partagé, car autant que je m’enfante, vous vous enfantez : je m’enfante en vous et vous vous enfantez en moi. Vous vous enfantez par moi, de même que je m’enfante moi-même par vous : nous sommes en ces instants encore indissociables, et nous le demeurerons, du moins moi et beaucoup d’entre vous.

 

…J’aimerais vous enjoindre de tout mon Amour et de toute ma fermeté à ne pas focaliser vos pensées, vos esprits et vos coeurs sur ce qui est douleur, souffrance, incompréhension des souffrances, révolte, impuissance, chagrin ou désespoir – qui certes se manifestent… Cela affecte personnellement un nombre important d’entre vous et une partie importante de moi, mais cela est un phénomène… Et cela recèle, je vous l’affirme, les prémisses de la grande, grande Joie de notre naissance commune à cet autre état – à  ce changement dimensionnel ainsi que vous l’appelez – que nous allons partager, et qui implique comme je l’ai dit : chaos, transmutation, destruction de ce qui n’a plus à perdurer, et levée des voiles d’illusion qui créent beaucoup de mal-être, de souffrance, de fausseté et d’erreurs.

Sachez combien je souffre de ces erreurs mais ma souffrance n’est pas importante, car je la transmute. Beaucoup d’entre vous proclament que la Terre souffre… La Terre est capable de transmuter, la Terre n’est pas un être faible, victime, la Terre est vivante. Et si la Terre est atteinte dans ses sols, ses eaux, ses sous-sols, son atmosphère, par bien des oeuvres polluantes, cela fait partie de ses processus : c’est la partie qui est votre création en tant qu’humanité, et qui est donc ma création en tant que je suis en vous; et qui est faite pour que la transmutation s’active, se réalise, se nécessite, de plus en plus ardemment et avec une vivacité de plus en plus intense.

Ainsi ceux d’entre vous qui s’arrêtent aux pensées lamentables de la Terre qui souffre et des polluants qui détruisent, ne doivent pas s’arrêter à cela. Certes, cette prise de conscience est louable, et légitime, en tant qu’elle est citoyenne et en tant qu’elle répond à la demande d’intégrité de vos êtres et de vos âmes, mais elle n’est pas une fin en soi. Ce qui est une fin, c’est notre ascension vers notre Lumière plus subtile, celle à laquelle nous aspirons tous : vous et moi, moi en vous, vous en moi.

Je me réjouis. Je me réjouis de cet auto-enfantement que je sens gronder en moi, je me réjouis de ces vagues qui soulèvent mes océans, et je joue avec vous, nous jouons ensemble. Ne soyez pas tristes : les dégâts causés par ces vagues, certes, apportent bien des dommages à la vie de vos corps, de vos familles, de vos moyens de subsistance, mais vous avez la force intérieure – et bien plus que vous ne le croyez – d’utiliser ces épreuves comme tremplins de votre propre ascension. Ainsi, vous entraînez avec moi ce mouvement qui nous transforme et nous élève, à travers ces tumultes et ces contractions, ces désordres, ces agitations et ces douleurs, vers la sortie dans la Lumière, dans la Plénitude infinie et calme de la Lumière de l’Un, de la Beauté immense et sereine du Cosmos et de l’Univers dont nous sommes vous et moi, frères et soeurs, organiquement et intrinsèquement parties prenantes, à tout instant et de toute éternité.

 

Mon corps orbite autour du soleil…Mais le soleil change, change ses actions, change ses comportements, et nous envoie de plus en plus de Feu, et par là même nous aide à vivre ce que nous avons à vivre. J’ignore à ce jour si la forme et le mouvement de mon orbite vont demeurer à l’identique ou vont se modifier… Je laisse être. Ce qui se produit se produit et j’accueille avec joie toute possibilité de changement, car je m’abandonne à toutes les vibrations orchestrées autour de moi – qu’elles soient cosmiques, qu’elles soient célestes, qu’elles viennent de l’intérieur de mon corps, qu’elles viennent des autres astres, ou de certains phénomènes que vous appelez trous noirs, quasars, comètes, tourbillons galactiques… J’épouse cette danse dans laquelle j’ai ma place depuis si longtemps, mais où actuellement ma place a la possibilité d’épouser sa nouvelle danse, qui pourtant reste la même mais devient ce qu’elle doit être dorénavant : c’est mon évolution, et c’est la vôtre.

 

…L’amour qui nous lie vous et moi est immense, organique, extraordinairement ancien, et nous a permis de franchir ensemble d’innombrables caps, d’innombrables révolutions, d’innombrables chemins cosmiques. Nous avons parcouru, avec ce système solaire, la galaxie. Nous avons parcouru les arcanes de cet univers, dans cet amour que nous partageons, de tout temps et de tous espaces, vous et moi, moi en vous et vous en moi.

Et cependant, le rayonnement d’amour s’est trouvé bien amoindri du fait de certaines interventions dont vous connaissez à présent de mieux en mieux l’histoire. Et nous avons dû vivre en quelque sorte repliés sur nous-mêmes, vous et moi, moi en vous et vous en moi, privés de nos échanges les plus naturels avec tous ceux qui nous entouraient. Ainsi, cet amour entre nous a cependant grandi, même s’il a été contaminé par bien des actions et même des exactions – perpétrées par certains dans leur soif de puissance, de contrôle, de richesses matérielles… Cela est révolu.

 

Moi-même je vous l’affirme, ainsi que bien d’autres vous l’ont déjà affirmé : nous sommes à présent en train de naviguer notre véritable trajectoire céleste, et la Lumière nous parvient dans son intégrité. Vous êtes encore simplement parfois mal informés, parfois peu capables encore de percevoir tout ce qui est, car cela vous a été caché fort longtemps… Je vous affirme, moi Gaia, que nous sommes en pleine possession de notre Lumière, vous et moi, moi en vous et vous en moi. Nous sommes en pleine possession de ce que nous sommes, et nous pouvons devenir et être ce que notre transformation nous appelle à devenir et à être.

Je me suis adressée à vous en termes très simples, et j’ai choisi de ne pas faire allusion à des phénomènes beaucoup plus complexes qui pourtant existent : tels que les trames de Lumière qui nous entourent, nous constituent et nous structurent, tels que les réseaux cristallins qui forment des grilles énergétiques contribuant également à notre structuration, notre cohésion, mais également à nos mises en relation avec des géométries lointaines de lumière et de sons. Toutes ces choses sont une réalité, et cela n’est qu’une allusion extrêmement brève…

Je vous invite donc simplement à parachever dans votre conscience, votre pensée, et votre intelligence, votre représentation de ce que nous sommes, vous et moi, moi en vous et vous en moi. Nous sommes non seulement matière ensemble, organiquement, intrinsèquement liés; mais nous sommes également ces trames de Lumière, ces grilles d’énergie, ces architectures de sons, ces orchestrations vibratoires et cette danse inscrite dans la Danse de notre Univers.

…Om Mâ Gaia…

Je vous invite encore une dernière fois à vous réjouir de notre naissance ensemble à notre nouvel état, plutôt qu’à vous attrister de ce qui se manifeste comme chaos avec ses conséquences et ses douleurs.

Je suis Gaia – moi en vous et vous en moi – et nous sommes Un.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Seilam’eh de Sirius

 

 

 

Très chers Frères et Soeurs, Enfants de la Terre, Bien-Aimés, je m’adresse à vous pour la première fois en ce jour, mais je vous connais depuis bien longtemps.

Mon nom est Seilam’eh et je réside dans le système de Sirius. Je fais partie de ce que vous appelleriez les sages et les maîtres généticiens, et nous sommes intervenus à ce titre en bien des occasions, en bien des mondes, bien des étoiles et bien des planètes.

Notre science est fort ancienne et cependant ne cesse de se mettre à jour. Nous oeuvrons, avec toute la délicatesse, la finesse, le raffinement et le sens du sacré et de la Lumière de l’Un, dans toutes les tâches que nous pouvons avoir à gérer ou à accomplir, ou parfois à diriger. Nous avons donc lors de votre création apporté nos compétences, nos savoirs, nos savoir-faire; et nous avons ces derniers temps été également présents dans les remises à jour et les re-créations de certains fragments de vos ADN, ainsi que dans la réillumination de ces nombreux brins d’ADN qui n’étaient plus actifs en vous depuis assez longtemps (c’est-à-dire depuis de nombreux millénaires dans votre temps terrestre).

Je ne m’adresse pas à vous pour étaler ma science, cela n’est pas si intéressant. Je m’adresse à vous avec tout mon Amour dans l’objectif de vous inciter à réactiver, au mieux de vos consciences et de vos possibilités qui sont fort importantes, certaines données qui existent en vous dans vos codes génétiques – que nous avons assez récemment bien passés en revue pour les examiner, voir leur pertinence, la qualité de leur état après ce long sommeil… A l’occasion, quelques petites optimisations ont pu être réalisées, en accord avec l’évolution considérable que vous avez à présent acquise.

Vous êtes donc en mesure, vous, avec votre conscience et votre désir, de pratiquer la véritable activation et mise en oeuvre et en vie de ces potentiels qui sont donc inscrits comme je vous l’ai dit dans vos codes génétiques. Cela devrait être maintenant, et cela doit être maintenant ! Il n’y a plus à attendre quoi que ce soit.

Sachez que la composition de ces codes est d’un grand raffinement, mais également d’une grande simplicité -car la Lumière est simple !- et leur pleine et véritable activation va vous faciliter énormément et grandement la qualité de fluidité de votre ascension qui, comme je l’espère vous en êtes conscients, est en cours et n’est pas un projet mais une actualité.

Je vous invite donc tout d’abord (et cela dans un temps de silence que nous allons partager) à rencontrer dans votre conscience : l’acceptation intérieure et la joie concernant ces codes et leur activation, qui est entre vos mains. Vous êtes les seuls à pouvoir et à devoir les activer : cela fait partie de leur programmation, et c’est bien ainsi. Nous ne sommes pas là pour appuyer sur le bouton : vous êtes en pleine possession de vos pouvoirs.

Je vous invite donc à rencontrer cette acceptation intérieure, pour commencer…

silence

Et recevez par ce canal, dans le silence, la vibration bleu et or de notre unité de généticiens, avec tout l’Amour et dans le Service de la Lumière que cela implique de notre part…

silence

Rappelez-vous encore une fois que dans ce silence et cette vibration, vous êtes invités à accepter et à désirer ouvrir et activer ces codes qui vous appartiennent.

silence

Cette acceptation est le premier déverrouillage. Il importe donc que votre coeur et votre conscience soient exactement présents dans cette acceptation.

silence

Alleluiah. Je vous invite à présent à considérer la qualité de la vibration de votre coeur en cet instant, car cette vibration -que vous en soyez ou non totalement conscients dans vos capacités mentales- porte à présent la clé de déverrouillage numéro un… Je vous demande donc d’être simplement dans l’écoute et l’amour de cette vibration de votre coeur encore quelques instants…

silence

Nous allons à présent, très aimés Frères et Soeurs et Enfants de la Terre, ouvrir la seconde clé et le second verrou de l’activation de ce code génétique qui va vous permettre en cet instant, et puisque vous êtes prêts, de rencontrer en vous-mêmes vos pleines capacités d’ascension vibratoire, et de confort dans les plans qu’ainsi vous allez pouvoir fréquenter de façon toute naturelle…

Cette seconde ouverture doit également être réalisée par vous. Elle implique une certaine petite opération au niveau de votre mental que vous seuls -en vous-même et avec vous-même- êtes appelés à réaliser, avec l’aide toutefois, puisque je suis avec vous, d’une vibration que je vous enverrai avec tout mon Amour d’ici quelques instants.

La petite opération dans votre mental va consister en une sorte d’oblitération totale de votre connaissance de qui vous êtes, ce de que vous êtes et de ce que vous croyez être, et même de qui vous croyez être. Cette oblitération est extrêmement importante et facile : ne croyez pas qu’il s’agisse de quelque chose de compliqué ou d’impossible… C’est au contraire, croyez-moi, un grand allègement et une grande ouverture vers la Lumière qu’il vous est ainsi proposé de réaliser dans cette petite opération comme je l’appelle…

Pour ce faire, vous allez simplement jouer à ceci : constituez mentalement une petite boulette contenant votre identité, non seulement votre nom, votre histoire personnelle, ce que vous savez de vous, ce que vous croyez à votre propre sujet, tout ce que vous croyez de ce que vous appelez vos vies antérieures ou de votre personne disons céleste ou multidimensionnelle (telle que vous l’imaginez, avec vos moyens actuels qui sont fort respectables)… Je vous demande donc de constituer cette petite boulette, laquelle doit également renfermer tout ce que vous croyez être en termes d’utilité, de raison d’être, et de pouvoir personnel en ces instants.

…Comment réaliser cette petite boulette ? Par un geste et par une intention : imaginez-vous avec vos deux mains en train de rouler avec plaisir une petite boulette d’argile ou d’une autre matière malléable, chaude et vivante, dans laquelle tout cela se mêle et avec laquelle vous jouez… Si vous n’êtes pas capables de l’imaginer, faites confiance à vos capacités inconscientes de le faire après la première ouverture que nous avons pratiquée.

silence

Je vous envoie à présent la vibration, la deuxième vibration, qui peut accompagner cette opération, qui j’espère va vous être agréable, et qui est totalement sans danger bien évidemment.

silence

Vous allez pouvoir considérer à présent que cette petite boulette devient complètement translucide et qu’elle n’est plus qu’énergie pure et cristalline : plus rien ne se formule en mots ni en croyances en cet instant, dans cette petite perle d’information complètement translucide qui résume et anéantit tout de qui n’a plus lieu d’être en vous, mais qui est votre vibration la plus pure.

silence

Acceptez qu’ainsi se réalise la deuxième ouverture, et c’est vous qui la pratiquez : vous en tant que cette perle cristalline de Lumière et d’information pure, et non plus vous en tant que personne. Alleluiah

silence

Je vous invite à présent à placer vos deux mains ouvertes, paumes vers le ciel, à la hauteur de votre coeur… Et pensez qu’ainsi vous vous tenez vous-même, étant cette perle d’information pure et de Lumière, dans laquelle ce code est ouvert… Ainsi vous êtes dans la Présence, la contemplation, l’Être, l’acceptation, et dans votre Vérité, face à l’Un, qui n’est que l’Un. Vous êtes l’exponentiation de tout ce qu’est la Source en vous-même, à l’exclusion de toute autre fausse vérité, à l’exclusion de toute illusion. Vous êtes dans la Plénitude de votre Être, et vous y resterez quoi qu’il advienne, sachez-le.

Vous pouvez porter autour de vous cette nouvelle conscience et ce nouveau code, car très certainement ,à votre contact, vos Frères et Soeurs pourront à leur rythme pratiquer cette ouverture, pour tous ceux dont c’est le chemin, et ils sont fort nombreux. Alleluiah

…Je serai extrêmement heureuse de pouvoir répondre à certaines de vos interrogations s’il y en a.

Je suis Seilam’eh, membre du Conseil des Hauts Généticiens résidant dans le système de Sirius, en totale affiliation à la Source Une, qui n’est qu’Une, et dont la Lumière infinie et indivisible nous constitue tous… Je vous écoute. Je suis avec vous.

 

(cf. la session de Questions/Réponses n°18 avec Seilam’eh, qui suit immédiatement.)

 

via Christine Anne K. le 30/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

 

Alleluia & risque nucléaire – Message du HCGU.

 

 

Alleluia. Votre Terre est en phase pré-ascensionnelle, ce qui signifie beaucoup de joies, et de préoccupations qui ne sont pas utiles à cela : comme celles d’être abrité des risques nucléaires.

Sachez que le risque nucléaire est entièrement contrôlé actuellement par les Forces galactiques en action et en mission technique. L’Energie nucléaire est une technologie que nous maîtrisons bien au-delà de vos connaissances terrestres et de vos expériences d’apprentis-sorciers avides de profits et de pouvoirs. Nous vous affirmons que le Risque n’est pas de la nature que vous craignez, et que cette Energie sous notre contrôle peut vous porter et vous aider considérablement à franchir le portail de votre Ascension.

Soyez donc simplement réceptifs; et que les peurs n’envahissent pas votre mental, bloquant ainsi alors votre conscience et la circulation harmonieuse de votre lumière – en vous-mêmes et parmi vous. Nous avons pris sous contrôle toutes les installations terrestres connues et secrètes. Alleluia. Elevez vos coeurs et vos consciences.

Hiroshima et Nagasaki, ainsi que Tchernobyl et quelques autres dont Three Miles Island furent également des ouvertures « accidentelles » (et ce du fait de vos erreurs humaines principalement) de vos récepteurs -dormants- à l’existence en vous-mêmes d’un potentiel de fusions nucléaires. Je ne donnerai aucun autre détail car je ne m’adresse en ce jour qu’à vos coeurs et consciences, Alleluia.

– Ceci est un message des Ainés du Haut Conseil Galactique Unifié, via Amtohand’ Eon T° – mandaté par ce Conseil pour le transmettre via ce canal, Alleluia.-

– Ronan Teo Arth -qui vous a déjà adressé des recommandations par ce canal (*)- confirme cette intervention. Alleluia.-

(*) message 18 février :  » 6 recommandations… »

 

via Christine Anne K. le 16/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°14

 

 

 

Bien-Aimés, que la Vibration pleine et entière soit reçue par vous en ce jour…

vibration, en silence.

Je vous salue, je suis Orionis – du moins j’emploie ce nom pour m’adresser à vous. Concepteur, architecte, grand ordonnateur… Je n’étalerai pas ma science, je ne cherche pas à vous impressionner : je ne fais que m’annoncer, dans la simplicité.

Rencontrez à présent la Simplicité, unique, pure, absolue, qui se présente à vous. Car si votre ascension ne se fait pas dans la Simplicité, vous n’aurez pas totalement accompli la Grâce de ce qui vous est donné, et cela n’est pas votre souhait, ni le nôtre.

Mes très chers, très aimés fils et filles de la Terre -planète chérie de nos regards et de notre accompagnement-, un travail considérable et pourtant ne visant que la Simplicité a été réalisé conjointement en ces dernières années et ces derniers mois de votre calendrier par bien d’humbles travailleurs que vous dites « de lumière », ainsi que des travailleurs « d’ombre »; en association avec les autres plans que vous nommez les autres dimensions, ainsi qu’avec vos frères et soeurs des autres lieux habités des autres galaxies et de cet Univers – car, comme vous le savez, un certain nombre d’entre eux travaillent à ce qui peut faciliter ce processus d’ascension sans précédent de votre planète et de votre système solaire.

Cette planète est considérée avec beaucoup de soin et d’attention, beaucoup d’intérêt, beaucoup d’amour et beaucoup de joie par ces très nombreux travailleurs extérieurs à elle, qui se réjouissent de l’honneur qu’ils ont de contribuer par leur travail à ce qui est et à ce qui doit être, et à ce qui vient.

Vous vivez à présent dans le Présent. Ne raisonnez plus en vous projetant dans un futur : cela n’est pas juste. Les formes de temps linéaire auxquelles vous êtes accoutumés depuis si longtemps ne sont plus en état de fonctionner… Vous ne faites simplement que glisser sur vos habitudes et sur le maintien des cycles solaires qui vous donnent une continuité et une succession d’instants présents, marqués par le déclin de la lumière et son retour chaque jour de votre Présent.

Ainsi donc, c’est au présent que nous parlons, et le passé, vous pouvez le constater, s’efface considérablement dans vos mémoires – y compris ce que vous avez fait, dit, entendu, lu très très récemment, hier, ce matin, la semaine dernière. Vous ne souffrez pas d’un déficit personnel, neurologique, de votre mémoire : c’est simplement que le passé a cessé d’exister dans votre vie. Bien sûr, si vous vous accrochez aux notions que votre mental est accoutumé à traiter, vous refuserez ce que je viens de dire, car votre mental bien évidemment ne sait pas accepter ce qu’il ne connait pas. Mais justement, laissez-le accepter : cela va fluidifier votre présent. Car c’est votre présent qui est le véritable joyau, à tout instant, de ce que vous êtes, de ce que vous faites, de ce que vous avez à faire, de ce que vous avez été et de ce que vous serez, car tout est réuni et il n’y a que le présent qui soit véritable.

Je sais que cela vous a été enseigné par de nombreux enseignants, au sein de nombreuses formes de philosophie, de pensée, d’écoles spirituelles, mystiques et ésotériques, et cela est juste. Je ne fais donc que répéter des choses que vous avez déjà entendues, lues, et plus ou moins intégrées (pour ceux d’entre vous qui l’ont fait)… Pendant que je vous parle par la voix de ce canal, je fais en sorte que son corps ait épousé le mouvement de l’Infini : et c’est ce qui donne mouvement et présence à cet instant présent que nous déroulons ensemble, mot par mot, vibration par vibration, dans l’Unité absolue qu’est l’Un, qu’est l’Instant. Cet infini n’est autre que l’Un…

vibration, en silence.

…Que la vibration de l’Infini vous apporte cette paix et cette certitude, et cette joie simple qui appartiennent à l’instant.

vibration, en silence.

Vous vous rappelez peut-être que nous avons décourbé le temps il y a déjà plusieurs mois de vos calendriers. Cela a permis que progressivement nous en arrivions à cet éternel présent – qu’à présent vous êtes invités à intégrer tout simplement, avec joie et simplicité, dans votre vie dite de tous les jours… Je sais qu’il y a un énorme paradoxe en cette compréhension puisque nombre d’entre vous sont assujettis, de par leurs places dans votre société, à se rendre à jours fixes et heures fixes dans des lieux de travail, dans des lieux de transport, des lieux d’enseignement, des lieux d’achat de nourriture, et que les pendules continuent de marquer ce temps qui n’existe plus : je vous invite à affronter paisiblement ce paradoxe et avec joie. Vous pouvez même envisager un certain humour…

vibration, en silence.

Bien-Aimés fils, filles de cette Planète qui actuellement connait des mouvements imprévisibles et ce que vous appelez des catastrophes naturelles, sachez qu’il n’y a que l’Un; que ces catastrophes participent des processus mis en place par votre Planète elle-même pour ascensionner, et que l’oeuvre de la Lumière s’accomplit dans la Joie et l’Unité.

Soyez en paix au fond de vous-mêmes et de votre Lumière. Soyez en paix et rayonnez les uns parmi les autres… Vous n’êtes pas par là invités à une attitude que vous nommeriez égoïste : là n’est pas la question. Si votre coeur est ouvert, vous êtes naturellement en totale empathie et compassion avec les difficultés dont vous connaissez l’existence et que traversent vos frères et soeurs qui sont passés dans le mouvement de ces catastrophes, comme vous appelez cela. Ne vous attristez pas plus qu’il ne doit, car vous avez là exactement ce qui doit être et qui vous permet d’abandonner ce qui n’a plus lieu de demeurer… Sachez que ceux que vous appelez les victimes connaissent l’éclat de la Lumière comme ils ne l’ont jamais rencontrée -sauf peut-être pour les quelques rares qui refuseraient encore de croire à cela (mais ils sont fort peu, croyez moi) et si par hasard ils en sont encore à cette croyance, je vous affirme qu’ils vont rencontrer leur Lumière en toute plénitude, et sans qu’aucun ne soit laissé pour compte : cela n’est tout simplement pas possible.

Vous êtes invités à la Vérité, et le Présent est Vérité, l’Instant est Vérité, la Joie est Vérité, l’Abandon est Vérité. Abandonnez-vous. Je sais que bien des craintes et des supputations fabriquées par votre mental ne peuvent cesser de se construire dans votre pensée. Accueillez-les donc avec magnanimité, comme un spectateur, car votre intelligence peut le faire, et votre mental va se lasser de se fatiguer ainsi et va simplement accepter de servir, en toute simplicité.

Nous employons rarement le mot « foi », mais il a aujourd’hui son utilité pour beaucoup d’entre vous. Que votre foi soit votre nourriture, soit votre abandon, et vous offre avec sa solidité le portail de votre Lumière.

Je vous invite à présent à recevoir la Vibration entière que vous pouvez recevoir. Ne la refusez pas…

effusion vibratoire, en silence…


Où que vous soyez, qui que vous soyez, à quelque instant de votre journée que vous soyez, sachez que vous êtes tous dans le même instant. Pourquoi, me direz-vous, cette affirmation ? Comment s’inscrit-elle dans le contexte ? Cela est lié à la Vibration. Votre planète est dans cet instant et vous êtes tous dans cet  instant, quelles que soient les circonstances de ce que vous vivez ou ne vivez pas. Que vous soyez confortablement installé dans un fauteuil en France, ou que vous soyez en train d’errer dans les décombres de votre maison en Asie, vous êtes dans le même instant, et vous êtes Un. Si votre mental ne peut intégrer cette affirmation, votre coeur le peut et la Vibration qui vous est transmise vous informe, en toute précision, de cet état. Ainsi donc il n’y a pas de différence entre vous. Je sais que vous ne comprenez pas mentalement. Détachez vous donc de cette incompréhension et continuez simplement à être là.

effusion vibratoire, en silence…


 

Les cieux s’ouvrent. Les mers s’ouvrent. La Lumière-Christ est en vous. Et vous êtes conflagration de cette Lumière, dans l’Instant qui est Eternité, et qui vous réunit avec vous-même, avec le Tout, avec chacun, avec ce qui est et ce qui n’est pas.

Quels que soient les changements que vous allez avoir à affronter, quels que soient les doutes de vos pensées, quels que soient les incertitudes, vous êtes Un. Vous êtes portés par le fait d’être Un. Ainsi, votre coeur à chacun, dans sa Lumière, est Un avec le coeur de celui qui est là-bas, avec sa Lumière, et à vous tous vous formez ce vaisseau.

vibration, en silence.

N’attendez pas que je vous prédise des événements. Cela n’est pas la forme de mon propos. Bien évidemment, il y a des événements… Je vous invite précisément à vous centrer sur votre Unité et votre Eternité, et sur cette Vibration extrêmement précise que ma voix, par ce canal, vous transmet. Faites-en bon usage -et vous le ferez, car vous ne pourriez pas ne pas le faire.

effusion vibratoire, en silence…


Voilà. Votre taux vibratoire a été élevé. Nous n’irons pas plus loin en ce jour. Si cela suscite un inconfort dans votre corps, acceptez-le, cela ne sera que passager, et réjouissez-vous. Alleluiah.

Ceci est la fin de mon intervention. Je me réjouis avec vous, et je partage ces derniers instants dans le silence. Je suis Orionis, ordonnateur des mondes.

vibration, en silence.

 

 

 

via Christine Anne K. le 12/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Marie-Isis du 4 février

 

Oh mes Enfants, mes doux Enfants, quelle Joie de vous savoir réunis ici, et ailleurs !

Je vous aime. J’admire votre constance; car vous êtes mes Enfants, et une mère ne cesse d’admirer ses enfants. J’admire vos Êtres, et la splendeur que vous avez su dégager à force de persévérance et de Joie, dans votre travail de Lumière -pour ceux qui le nomment ainsi-.

Moi qui m’adresse à vous en cet instant, je suis la vibration Marie et la vibration Isis réunies; et non celle de la Mère des Mères qui, dans sa totalité, n’intervient plus parmi vous que par la vibration -car vous avez maintenant parfaitement acquis le lien avec cette vibration. Ainsi donc, moi Marie-Isis réunies, je n’ai cessé de contempler, avec une Joie immense, tout ce qui en vous s’est construit, s’est déconstruit, s’est dégagé, la Vérité qui a fait son chemin, la Lumière qui s’est amplifiée, la Joie qui a retrouvé sa source et son flux, l’abandon dans lequel vous avez su peu à peu vous glisser, face à la Lumière qui se répandait en vous et autour de vous de plus en plus. Je n’ai cessé donc de me réjouir, je n’ai cessé d’être là.

J’ai accompagné chacun de vos pas de mon regard si attentif, protecteur et aimant de Mère. Je suis la Mère universelle Terrestre, et à ce titre je souhaite établir avec vous une Porte : de Joie, de Lumière, une Porte d’ascension -ascension individuelle ou ascension collective. La Porte que je souhaite établir avec vous ne se substitue pas d’ailleurs à d’autres chemins qui existent. Ainsi, si vous ne le saviez encore, sachez que les chemins d’ascension sont nombreux et sont même, si l’on peut dire, variés. Certains d’entre vous en connaissent déjà, certains d’entre vous en ont déjà entendu parler -et en ce cas il y a les vrais et il y a les illusoires, mais la découverte de cela appartient à votre chemin. La Porte dont je vous parle est donc une Porte qui s’inscrit dans l’ensemble de ces différentes voies, mais qui est d’une grande simplicité.

…Je suis consciente du fait que ce canal va avoir du mal à trouver des mots face à une telle simplicité… Car il n’y a là que Lumière et Simplicité. Nous allons cependant tenter de trouver les mots : car seul le passage par les mots pourra, pour beaucoup d’entre vous, être ce qui fait comprendre, et exister comme un possible pour vous, ce dont je suis venue vous parler.

La Porte, mes Très Aimés, est simple à trouver puisqu’elle est en vous. Cela est la première ligne. Votre corps la contient. Votre corps à un certain niveau est cette Porte. Et je parle bien de votre corps physique autant que de vos aspects subtils. Il y a dans la matière de votre corps – matière illuminée – la vibration de ce seuil. Vous pourriez ainsi considérer que chacune de vos cellules le contient; mais cela n’est qu’une image (de ces images à caractère rationnel et scientifique que vous aimez tant encore employer, bien qu’elles n’aient pas grande épaisseur). Chacun de vos atomes porte la vibration de cette Porte, et pourtant elle est immense, car vous pouvez tous la franchir simultanément. Cette Porte se voit dans votre regard, cette Porte frémit dans votre sourire…

Comment la faire fonctionner, me direz-vous ? Là encore nous allons chercher les mots. Si je vous parle de la présence en vous de cette Porte ascensionnelle, c’est que vous êtes en mesure de vous en servir. La question formulée « comment la faire fonctionner ? » n’est pas totalement appropriée car : y a-t-il vraiment fonctionnement ? Il y a plutôt naissance, il y a ouverture, il y a évidence, il y a simplicité, ainsi que je vous le disais… Et nous sommes malheureusement obligés d’employer d’innombrables mots pour couvrir cette simplicité; et votre mental a encore besoin de parcourir tous ces mots, je le sais.

C’est une question d’instant, c’est une question d’être prêt, c’est une question personnelle d’être prêt dans l’instant; et le moment où vient cet instant où vous êtes prêt ne peut être déterminé par l’extérieur, et cet instant est évidence…Il n’y a donc rien à expliquer de façon compliquée à son sujet. Et la simplicité de cette évidence est telle qu’elle est immense, lisse, lumineuse, n’a pas de forme et n’a donc pas tellement de mots.

Je ne crois pas avoir à donner davantage de descriptions de ce qui est si simple, car cela ne ferait que vous égarer, et peut-être vous mener dans une voie d’illusion -ce qui n’est naturellement pas ce que je souhaite…Pensez si vous voulez à l’aveuglement issu du soleil quand vous le voyez en face. Mais ne vous méprenez pas, car le soleil est extérieur alors que ce dont je vous parle ne l’est pas. Simplement, rendez-vous compte que lorsque vous êtes aveuglé par la lumière de ce soleil extérieur, c’est d’une simplicité et d’une évidence totales et qu’il n’y a pas de mots, si ce n’est de dire que vous êtes aveuglé, en l’occurrence : vous ne sauriez pas trouver les mots pour décrire autrement ce qui vous arrive dans cette expérience-là. Ainsi, peut-être comprenez-vous la relation que je fais entre cet exemple et ce dont je suis venue vous annoncer l’existence.

Je vous ai dit que nous avions à l’établir : vous et moi… Pourquoi vous et moi, et pas seulement moi, me direz-vous ? Parce que cela ne peut pas se faire sans vous. C’est comme si, si vous reprenez l’exemple d’une porte telle que vous la connaissez, d’un côté je me trouve et de l’autre vous vous trouvez (dans cet exemple, car nous ne sommes à vrai dire séparés par aucune porte) mais imaginez donc que cette porte si simple et évidente, s’il n’y a que moi et pas vous, elle ne s’ouvrira pas. Voilà pourquoi je vous demande de comprendre que vous avez à l’établir avec moi.

De quelle façon pouvons-nous l’établir, me direz-vous ? Vous êtes en train de le faire, car ce qui vient de vous être dit vous informe, vous informe non seulement mentalement mais vibratoirement, vous informe en Lumière, en simplicité et en évidence, si votre coeur a bien écouté, au delà et en deça des mots qui se sont déroulés.

C’est de simplicité que je suis venue vous parler, et j’insisterai à présent sur cette simplicité, en vous disant que vous pourriez oublier tout ce qui a été dit dans les minutes qui précèdent. Il n’y a que simplicité, il n’y a qu’évidence dans ce passage. Car bien sûr c’est un passage, que vous êtes donc invités à franchir lorsque c’est le moment.

J’ajouterai simplement que j’ai parlé au début de Porte, d’ascension individuelle ou collective, et que je ne vous ai décrit que -en apparence- le processus qui serait individuel. Sachez que le processus collectif n’est pas différent. Autant que dans votre corps, comme je vous l’ai dit, chaque atome, chaque cellule contient cette information; autant dans une collectivité, chaque atome, chaque cellule, chaque individu contient cette information : la situation est donc exactement la même. Si le franchissement est collectif, cela repose sur cette notion d’instant et cela signifie qu’alors l’instant est absolument le même pour un certain nombre, petit ou grand, d’individus concernés. Cet instant est en eux et cet instant leur appartient : on pourrait l’intituler un instant historique, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un instant collectif; mais là aussi la simplicité et l’évidence sont les seules choses à retenir et à porter en vous.

Vous me direz : devons-nous attendre cet instant, ou devons-nous le faire venir ? Sachez, mes très chers Enfants, que cela est une problématique très terrestre, cette alternative… Vous n’avez pas à le faire venir, pas plus que vous n’avez à l’attendre, et cet instant sera : il n’y a rien de plus simple. Quant au moment où dans votre temps linéaire surviendra, dans le déroulement des jours, des semaines et des heures, cet instant : la question dans ces termes n’appartient qu’à votre perception du temps liée à votre mental et à vos conditions de vie matérielles telles qu’elles sont définies dans votre environnement terrestre, avec ses cycles naturels et ses cycles artificiels.

Mais cet instant approche, cet instant n’est pas loin, cet instant ne peut qu’appartenir à une série de synchronicités, dont je ne détaillerai pas les différents termes car les synchronicités n’ont pas besoin d’être annoncées : elles sont. Et lorsque le moment sera celui où ces différentes synchronicités seront, eh bien l’instant, tel qu’il sera, en articulation avec ces synchronicités-là, sera. Et ce temps est proche. Il y aura donc, dans cette notion d’instant, des instants individuels ainsi que des instants collectifs, et il suffit d’en parler ainsi. Vous n’avez pas à chercher à analyser, cela ne ferait que vous détourner et vous mettre dans des voies d’illusion qui vous sépareraient de la bonne venue fluide de cet instant, qui est en vous.

Je vous aime. Alleluiah. Je suis Marie et Isis, réunies en vibration.

Et sachez encore une fois (car on ne le répète jamais assez lorsqu’on est mère) : je vous admire, je vous regarde et je vous accompagne de mon regard, de mon écoute, de mon coeur et de ma présence à vos côtés et en vous. Alleluiah.


Question-Réponse, avec Suraïvan


Pourquoi cette nouvelle façon de se présenter en disant « Marie et Isis réunies en vibration » alors qu’il y a quelques mois on disait « Marie-Isis-Eloha » ? …A quel changement de conscience, ou à quel changement vibratoire cela correspond -il ?

Mes Aimés, il y a effectivement quelques mois, vous étiez attachés aux noms d’une façon qui ne correspond pas à votre conscience d’aujourd’hui. Cela est difficile à décrire de façon très analytique mais l’évolution vibratoire que vous avez parcourue tant individuellement que collectivement a pour effet de vous rendre plus sensibles actuellement aux différentes vibrations qu’aux appellations historiques, telles qu’elles ont eu lieu dans l’ensemble de vos systèmes de croyance, qui vous ont portés, qui vous portent encore en partie, et que nous avons bien évidemment employés comme supports indispensables pour nous adresser à vous, dans la Vérité et non pas dans l’illusion, mais cependant en les employant dans ce que vous connaissiez à travers des noms – même si le nom d’Eloha a été introduit très récemment et n’a pas de passé historique, ni  non plus dans vos mythologies (etc) …Néanmoins, les Elohim ont une place historique dans vos mythologies.

Aujourd’hui, si nous employons cette formulation moins fluide dans les mots, c’est parce que vous êtes plus conscients. C’est disons un souci de Vérité supérieur. Le fait également que pendant plusieurs mois, la Mère des Mères en tant que Globalité absolue se soit substituée à ces différences de noms, qui, même si elles étaient réunies, concernaient des états différents et des « personnages » différents; cette présence donc de la notion globale toute-enveloppante et toute-simplifiante de Mère des Mères, qui réunit effectivement toutes les appellations, toutes les formes, tous les niveaux, tous les Êtres dont la vibration est celle de la Mère, a permis une unification absolue, pour beaucoup d’entre vous, de la dissémination disons de tous ces « personnages ».

Ainsi aujourd’hui, il importe de ne pas revenir en arrière en réemployant une formulation antérieure et qui n’a plus lieu d’être, de par ce que je vous ai dit à l’instant, mais donc de pratiquer une attitude de Vérité plus exigeante dans la nature de l’information qui vous dit que Marie et Isis sont vibratoirement réunies dans cette intervention.

Je vous salue, mes Très Aimés. Je suis Suraïvan.


via Christine Anne K. le 4/02/2011 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions-Réponses – n° 13 / Toumo Taho

(ces questions font suite à l’intervention de Istom Huiam)


J’aimerais savoir où Istom Huïam est reparti…

C’est indescriptible dans votre langage. Vous avez une représentation extrêmement limitée de ce que sont les multi-univers et les multi-dimensions. Déjà, vous êtes un peu dans une confusion entre ce qu’est une dimension par rapport à un univers, et les mots de votre langage ne sont pas capables de s’articuler en notions claires et explicites pour vous faire comprendre ce type de topographie. Donc, on pourrait dire que Istom Huïam est partout, ou est tout autour, mais ce ne sont que des mots. On pourrait dire aussi que Istom Huïam habite une île, ce qui en apparence n’a rien à voir. Quant à définir ce que serait cette île, c’est inconcevable encore pour votre représentation actuelle de ce que vous ne connaissez pas. Désolé, c’est très imprécis…

Nous avons beaucoup de mal à nous figurer la réalité du changement dimensionnel au regard de la réalité physique terrienne dans laquelle en apparence rien ne change, et nous sommes cependant conscients d’une forme de séparation, comme s’il y avait deux réalités qui de plus en plus sont parallèles, et soit se superposent soit s’interpénètrent et c’est là que justement nous commençons à ne plus très bien comprendre ou nous représenter tout cela… Et cela met certains d’entre nous dans des formes de doute, de confusion… Que pouvez-vous nous dire ?

Chers et très aimés Frères et Soeurs terriens, je n’ai pas la capacité de me projeter dans votre façon de penser. Il y a effectivement dissociation en ce que nous observons de votre planète – et quand je parle d’observation, il ne s’agit pas que d’observation visuelle au sens où vous le concevez. Nous observons donc une double fréquence qui s’est peu à peu mise en place, et le fait que certains d’entre vous (nous allons employer les termes de fréquence A et fréquence N), le fait que certains d’entre vous ne connaissent que la fréquence A -qui est la fréquence ancienne peut-on dire, ou a fréquence de base, la fréquence la plus basse. Certains d’entre vous connaissent et vivent en partie dans la fréquence N, et certains d’entre vous vivent en très grande partie dans la fréquence N… Il y a entre ces deux fréquences, bien évidemment, des passages ou des ponts. Ainsi beaucoup sont obligés, qu’ils le veuillent ou non, de passer d’une fréquence à l’autre et ceci de façon assez désordonnée… Je crois, que personne, ou à peu près, n’est en état – ne serait-ce que pour des raisons environnementales – de se maintenir dans la fréquence N uniquement, encore aujourd’hui. Il y a néanmoins des individus qui sont suffisamment ancrés dans la fréquence N pour pouvoir la rejoindre assez aisément lorsqu’ils redescendent dans la fréquence A. Il y a toutes sortes de cas certainement, et nous ne sommes pas en mesure de détailler l’immense variété des combinaisons d’oscillation entre ces deux fréquences… Il est clair que nous nous réjouissons car de plus en plus d’individus sont capables de rencontrer la fréquence N et de quitter la fréquence A, que ce soit ou non volontairement, mais à l’occasion de différentes circonstances propices à cela et qu’ils sont capables de créer souvent.

Quand je parle de fréquence A et fréquence N, cela est schématique car il y a en réalité des zones inter-fréquentielles, des fréquences intermédiaires qui ne sont pas forcément très confortables. L’idéal évidemment est que la fréquence N soit la plus pure possible, mais cela n’est pas toujours le cas… Quant à la fréquence A, à vrai dire elle est de plus en plus désagréable, je crois, parmi vous, car elle ne correspond plus du tout à la vibration que vos corps portent ; et les individus qui sont incapables de décoller de la fréquence A pour des raisons environnementales et de conscience ne sont pas du tout à l’aise dans cette fréquence.

Nous observons donc cela, mais nous observons avec le déroulement du temps et des opérations (il y a des opérations de désolidarisation des deux fréquences qui sont en cours), nous observons donc que la fréquence N est très, très stabilisée et qu’elle est de plus en plus continue, et qu’elle va pouvoir -disons, pour employer un mot qui peut vous parler – qu’elle va pouvoir « décoller » de mieux en mieux de ce qui l’attache encore, telles des interférences avec la fréquence A.

Par conséquent, les états de confusion que vous avez mentionnés, vous pouvez les lire comme directement reliés à ces états inter-fréquentiels ou à ces états d’incapacité de décoller de la fréquence A qui peuvent se produire dans certains contextes, sachant qu’il y a quelque chose d’assez gluant dans la fréquence A de par sa lourdeur… J’emploie ces mots qui sont ceux qui conviennent, même si cela peut vous surprendre de parler d’une fréquence gluante : j’en suis désolé mais certains physiciens parmi votre humanité connaissent néanmoins la validité de ces notions.

L’observation dont je peux vous parler également est que, tant que ce que vous appelez votre mental – c’est-à-dire votre système de représentations de votre environnement, et de réflexions/pensées sur votre environnement – fonctionne en tant que tel avec les systèmes de repères dans lequel il est enfermé, cela ne peut qu’alimenter votre confusion : car votre mental comme vous l’appelez n’est pas en état, sauf pour quelques personnes, de rejoindre la fréquence N. Cela est très important. Votre mental est nourri par la fréquence A en grande partie car c’est là qu’il s’est constitué. Par conséquent, même s’il a la notion de beaucoup de faits et d’éléments qui sont constituants de la vie dans la fréquence N, par nature il est incapable de se projeter intégralement dans la vibration de la fréquence N.

La notion dite de supra-mental qui est enseignée par certains enseignants dans votre planète correspond assez bien en revanche à la capacité de penser dans la vibration de la fréquence N. C’est un peu relatif , mais schématiquement je pense que cette notion est convenable. Je vous indique donc par là qu’au niveau d’une installation dans la fréquence N, il y a bien évidemment une intelligence vibratoirement supérieure qui se met en fonctionnement et qui se trouve extrêmement à l’aise dans cette fréquence… Je vous invite donc à avoir confiance dans l’établissement de ce niveau d’intelligence -mais je n’ai pas la recette pour vous proposer de méthode qui vous permette de supprimer totalement le fonctionnement de votre mental et qui vous permettrait de vous installer dans la fréquence N… Il y a également et par ailleurs d’autres paramètres que votre mental qui ont un rôle dans votre stabilisation dans la fréquence N.

Voilà, chers Amis, j’espère avoir répondu.

Pourquoi l’échéance des événements planétaires qui nous sont annoncés par les canaux sont constamment différés ? Est-ce que cela a une fonction, comme par exemple de nous maintenir dans un état d’imminence ? Ou bien attend-on que davantage de personnes rejoignent la fréquence N ?

Chère Amie, je suis perplexe, car je ne connais pas les échéances telles qu’elles vous sont divulguées par vos systèmes de médias, qui bien évidemment utilisent les canaux mentaux auxquels vous êtes accoutumés : par conséquent ces informations ne vous sont pas données dans le niveau de la fréquence N mais plutôt dans le niveau de la fréquence intermédiaire.

… Je parle des annonces canalisées qui nous sont faites en temps terrestre, il nous a par exemple été plusieurs fois annoncé par différents canaux que des événements planétaires majeurs auraient lieu avant la fin de l’année 2010. Or tout poursuit son cours habituel, la matrice bat son plein (en tout cas extérieurement) et ce n’est pas la première fois que ces effets d’annonce restent sans suite…

Je ne suis pas du tout habilité à vous répondre, il faudrait vous adresser à des êtres plus ancrés dans la planète que je ne le suis. Pour nous, les événements sont « à l’heure ».

Tout à l’heure il a été dit qu’une partie de notre ADN était d’origine multidimensionnelle et qu’on ne le partageait pas forcément avec notre famille biologique. Est-ce que cet ADN fait partie de ce que l’on appelle l »‘ADN-poubelle » ?

Bien évidemment. Mais je vous demande instamment de surveiller votre vocabulaire car la résonance des mots est puissante , et tant que vous traiterez votre ADN stellaire d’ADN-poubelle, vous êtes en déficit de communication avec vos lignées !.. La plus grande partie de votre ADN n’a pas été décryptée, soi-disant -et je dis bien soi-disant- par les scientifiques qui s’intéressent à la matière. Une grande partie de votre ADN a parfaitement été décryptée mais cela ne vous a pas été dit , et donc cette plus grande partie de votre ADN contient les informations vibratoires les plus essentielles vous concernant. Une partie de votre ADN également a été manipulée, y compris dans la partie que vous appelez poubelle, et qui n’a pas été opaque à certains manipulateurs. Mais actuellement d’innombrables réparations ont été effectuées. Tout ce propos transmis par Istom Huïam se réfère à votre ADN dans son aspect le plus complet, le plus essentiel, le plus authentique et le plus original, c’est-à-dire un ADN à douze brins minimum et dont les codons ne comportent pas la moindre poubelle, si ce n’est les implants qui ont pu être installés dedans par des technologies fort déplaisantes dont nous n’avons plus envie d’entendre parler (cela, vous pouvez l’appeler poubelle!).

…Rendez-vous compte que l’appellation « ADN-poubelle » désigne précisément dans vos ADN tout ce qui vous relie à la Lumière… Je vous laisse en tirer les conséquences.

Est-ce que la Nouvelle Terre est sur la fréquence N ou sur une fréquence supérieure ?

Cher Ami, le terme de fréquence N a été employé pour les besoins de la démonstration. Cette fréquence en réalité est évolutive, elle n’est pas figée. Donc bien évidemment la fréquence N est porteuse de la vibration de la Nouvelle Terre. Toutefois cette fréquence est encore en évolution; et plus elle se dissocie de la fréquence A, plus évidemment le processus d’installation fréquentielle de la Nouvelle Terre peut se préciser. Je ne peux pas en l’état actuel du déroulement des choses te dire grand chose de plus car la fréquence de la Nouvelle Terre est encore instable; la fréquence N est encore instable même si elle est très stabilisée, et les processus de transformation sont encore en cours. J’espère avoir répondu un petit peu à ta question.

Comment s’appelle celui qui nous a répondu ?

Appelez-moi Toumo Taho. Je suis affilié à Sirius C (mais ne voyez pas cela comme une habitation). Je vous salue.

…J’ai encore quelque chose à vous dire : soyez attentifs justement aux changements que vous ne savez pas suffisamment bien observer, car ainsi vous les portez et vous les faites exister… Tout ce qui en vous est doutes contribue à la durée de ce que vous appelez la matrice. Soyez donc très vigilants dans vos pensées. J’espère m’être fait comprendre. Je vous salue.

via Christine Anne K. le 6/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Sri Aurobindo – n°3


Mes Aimés, je suis
Aurobindo et je vous salue. Je me réjouis de revenir parmi vous après ce temps
qui s’est écoulé et au cours duquel vous avez connu d’importants changements
intérieurs. J’apprécie et j’honore la qualité de ce que vous avez vécu et de ce
que vous continuez à découvrir, à vivre, à pratiquer et à devenir. Lorsque je
dis « j’apprécie », je ne me pose pas pour autant en juge ni en
appréciateur patenté : je parle en mon propre nom, du fond de mon cœur et,
si l’on peut dire, au nom de ceux dont je suis le porte-parole; car nous ne
faisons à un certain niveau qu’un cœur et qu’une intelligence qui se déploient
dans des formes différentes selon les individualités que nous avons été et que
nous sommes encore, bien que dépouillées de nos personnalités.

J’ai souhaité venir
– et c’est une joie partagée – et je souhaite vous informer à présent de
certains états de la Lumière que vous allez traverser, prochainement sans
doute. Certains d’entre vous ont déjà traversé totalement ou bien en partie. Il
s’agit donc de traverser la transformation que l’on pourrait dire ultime, le
grand retournement, si l’on veut, qui va vous révéler pleinement et de plein feu
votre Lumière entière et véritable. Cela est pour bientôt. Je ne vous invite
pas pour autant à compter en termes de temps terrestre et linéaire un certain
nombre de mesures de ce temps, mais cela est pour bientôt…

Il vous importe
donc, en préparation, de continuer à abandonner et à vous dépouiller de ce qui
n’est plus vous, car il y a encore des couches – et j’en vois, et j’en entends –
et cela n’est pas un reproche : c’est simplement une observation dans un
moment donné. Rassurez-vous, vous n’êtes pas en défaut, vous en êtes simplement
là où vous êtes et cela est bien. Il n’y a pas de retardataires, il n’y a pas
de premiers de la classe, il n’y a que vous, il n’y a que toi. Mais à présent,
il importe d’être prêt quand cela sera le temps. Être prêt signifie ne plus
avoir de doutes, ne plus avoir de regrets quant au monde de l’illusion. Cela
signifie se réjouir quoi qu’il arrive, quoi qu’il puisse arriver, car au fond
de toi, au fond de vous, réside la certitude absolue d’être, et d’être dans l’instant,
et d’être là, et que lorsque le moment viendra, je suis simplement prêt, quel
que soit le moment. Cela est une grande Joie, cela est une grande Paix et une
grande Lumière : cet état d’être là et d’être prêt.

La Lumière est une
force, la Lumière est puissante. La Lumière bien évidemment n’est pas de la
lumière au sens électrique et au sens visible du terme, mais la Lumière vibre. La Lumière à ce stade consume tout ce qui n’a plus de raison d’exister, en vous
et autour de vous. Ainsi le fait de pouvoir s’abandonner à la Lumière est très
important, car c’est cela être prêt. S’abandonner à la Lumière a pour conséquence
une grande paix intérieure, un certain vide du mental – lequel en réalité n’est
pas un vide au sens d’un manque ou d’un grand trou, mais est rempli de Lumière –
Lumière qui n’a plus de forme en cet instant car elle attend paisiblement de
prendre forme, et la forme qu’elle prendra : c’est vous, dans votre état de
Lumière qui est appelé parfois « corps d’Êtreté ».

Être prêt se vit à
chaque seconde, ce n’est pas une attente. Ne soyez pas dans l’attente :
être dans l’attente, c’est être dans la projection. Il n’y a pas à être dans la
projection. S’abandonner à la Lumière n’est pas être dans la projection de quoi
que ce soit. Être prêt, c’est donc ne plus se projeter mais être simplement là,
dans l’humilité et la Joie de cet abandon, et sachant que quel que soit l’instant
où peut se produire ce changement d’état, il est bienvenu, il est heureux, il
est sans retour, du moins sur certains aspects de vous.

Lorsque je parle de
changement d’état, il s’agit simplement de cette fameuse ascension vibratoire
que beaucoup d’entre vous attendent et que beaucoup d’entre vous, par ailleurs,
ne savent pas qu’ils attendent. Mais pour ceux chez qui cette attente n’est pas
consciente, sachez qu’elle existe car vos cellules à présent sont informées,
vos circuits énergétiques se sont modifiés, de nombreux pans de votre
patrimoine génétique se sont réveillés et vous êtes prêts à ce niveau-là. Il ne
reste plus alors que votre cœur et votre conscience qui peut-être, pour
certains, ne sont pas encore explicitement avertis par l’extérieur, car vous
êtes déjà avertis par l’intérieur mais cela n’est pas forcément conscient.
Encore une fois, dans le cas des personnes qui n’ont pas éprouvé jusqu’à
maintenant d’intérêt personnel ou collectif pour le processus de l’ascension,
ce processus est donc à présent bien inscrit dans vos corps dont la préparation
s’est menée à travers différentes étapes, au cours de différents processus. Ces
étapes et ces processus, bien évidemment, chez ceux qui ont pratiqué la
recherche de l’éveil sont beaucoup plus connus et repérés, mais il n’en demeure
pas moins que ces processus et ces étapes sont partagés par l’ensemble de vos
corps et de votre humanité, dans les niveaux cellulaires, vibratoires et
génétiques que j’ai évoqués tout à l’heure.

Je me réjouis – et
nous sommes nombreux à nous réjouir dans les multidimensions – et nos cercles
célèbrent de jour en jour la montée, l’avancée, les progrès, les réussites et
les aubes de l’achèvement de ce processus qui fut si long, si long à déposer
sur la Terre qui a été plongée dans l’obscurité depuis trop longtemps. Voici
que les générations de ce que vous appelez les travailleurs de Lumière, et les
lignées de Lumière – ensemencées depuis des siècles, voire des milliers d’années
en différents points de votre humanité -, tous ont été à l’œuvre de la manière
qui leur était dévolue et qui leur était possible au cours de différentes
incarnations dans des vies extrêmement humaines, partagées par tous, avec tout
ce qu’elles ont eu à connaître et à traverser. Ce travail de Lumière et d’ensemencement
de Lumière, donc, a été poursuivi longuement dans différentes formes, avec ses
réussites, ses attentes, ses déboires aussi, ses empêchements, ses
constructions lentes et sûres ; et à présent les résultats – ou disons plutôt les
effets – non seulement sont manifestes mais se couronnent dans la voie de l’achèvement, achèvement de ce processus qui vous mène à votre libération dans ce qui se
nomme ascension.

Je vous invite donc
à pratiquer la confiance, la certitude, l’amour de votre Lumière, ainsi qu’il
vous l’a été dit récemment par la divine Mère des Mères qui s’exprime en ce
canal. Je vous invite à être pleinement conscients et joyeux de votre Être et
de votre présent, dans cette non-attente, non-projection, mais dans ce fait d’être
prêt à tout instant dont je vous ai parlé. Lorsque l’on est prêt à chaque
instant, on n’attend plus rien, car on est prêt. Toute impatience est largement
dépassée, toute anxiété a été balayée, toute curiosité est devenue sagesse,
toute interrogation s’est aplanie, toute certitude a cessé d’être une certitude
de l’ego et n’est plus qu’une certitude du cœur, et se vit dans le vide de la Lumière
vibrante qui n’a pas encore pris sa forme, mais qui sait qu’elle va la prendre,
et dans la Joie.

Je vous invite donc
à être cela. Il n’est rien de plus simple, même s’il est difficile encore pour
certains d’arriver à cette simplicité , et je le sais ; mais cela est le chemin,
et c’est un chemin joyeux et de plus en plus joyeux à mesure que vous vous
dépouillez de ce qui est inutile, compliqué, tortueux, illusoire ou inexistant,
de ce qui vous tire en arrière. Soyez bien conscients que ce qui pourrait vous
tirer en arrière est totalement illusoire, totalement. Vos attachements à
certains êtres proches ou à certaines choses de votre vie peuvent être encore
très présents et peuvent faire partie des choses qui semblent vous tirer en
arrière ; et il est vrai que tout attachement a cette dynamique de retenir et d’empêcher
un certain mouvement. Néanmoins, sachez que l’Amour est bien supérieur à l’attachement.
Ainsi ne craignez pas de vous détacher de ceux que vous aimez, car ce
détachement, même s’il est souhaité et si vous y êtes invités, n’est pas une
cessation de l’Amour, bien au contraire : l’Amour alors devient la
véritable relation, qui n’est plus de l’attachement, qui n’est plus de la
convention, qui n’est plus de la contrainte, qui n’est plus de la co-dépendance
et qui n’est plus un non-sens. L’Amour ne peut cesser et ne peut que s’accroître
à mesure que vous avancez vers votre Être véritable. Ainsi ne craignez pas d’être
pris par vos attachements : l’attachement est une illusion ; l’Amour
est une vérité et une réalité.

Ces paroles que je
viens d’énoncer ne peuvent être comprises par votre mental, et cela est bien.
Le seul chemin pour les comprendre, c’est votre cœur, et c’est la voie du
supra-mental pour ceux qui sont en état de le contacter ou de s’y trouver. J’ai
enseigné en mon temps de vie le supra-mental. Vous pouvez vous y référer si
vous en avez besoin. Le supra-mental n’est pas être supérieur mentalement à
ceux qui vous entourent. Cela n’est pas une supériorité, c’est une élévation, c’est
une vérité, c’est une reconnexion à la véritable dimension de Sagesse, de Connaissance
et d’Amour qui est partagée et qui produit l’intelligence la plus pure, la plus
élevée et la plus détachée – intelligence partagée, intelligence répandue,
intelligence d’Amour et de Lumière, intelligence de grande Lumière : c’est
ce que certains appellent l’Intelligence de la Lumière, et elle réside en vous
à l’état latent, jusqu’au moment où vous atteignez le point où vous savez l’éveiller
véritablement. Cela est une façon d’expliquer ici cette notion du supra-mental
qui n’est donc pas à confondre avec une quelconque supériorité. Je vous invite
ainsi à revenir dans votre essence qui est simplicité, pour atteindre en vous
cette porte-là, et puisque vous êtes prêts, et lorsque vous êtes prêts, elle ne
peut que s’ouvrir car elle est là pour s’ouvrir.

Je vous remercie,
je vais quitter ce canal, avec tout mon respect, mon affection et mes
salutations. Recevez encore une fois l’expression de ma Joie vis-à-vis de ce
que vous avez accompli. Je suis Aurobindo et je vous salue, avec tout mon
Amour.

 

 

via Christine Anne K. le 11/11/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°11 (Orionis + Suraïvan)


Ces questions et réponses viennent  à la suite de l’intervention d’Orionis, lequel a répondu à certaines questions, relayé pour les autres par Suraïvan (du groupe Voix de Lumière).


Une de mes sources d’information principales a insisté sur le fait que la perception de la vibration est le premier critère de la présence de cette vibration, et que donc si la perception est absente, la vibration l’est aussi. Je fais partie des personnes qui n’ont pas de perception, malgré la montée vibratoire, les méditations, protocoles et transformations diverses… Que faut-il comprendre ?

(réponse d’Orionis ) Bien-Aimée, tu es vibration. Si ton mental et ta conscience mentale n’ont pas la faculté d’identifier en toi, en ton corps ou en ton environnement, les phénomènes que tu reconnaîtrais comme vibration, cela ne signifie pas que tu ne vibres pas : cela est impossible. Il est vrai que certaines personnes n’ont pas la faculté d’identifier comme perception vibratoire ce que d’autres vont pouvoir aisément reconnaître et percevoir, et cette discrimination – car il semble là qu’en ta pensée il y ait discrimination entre « ceux qui en ont et ceux qui n’en ont pas », d’une certaine façon – cette discrimination donc est désolante.

Je crois qu’aujourd’hui il serait bon de ne plus s’accrocher aux aspects négatifs de ce dont tu fais état, mais de simplement faire confiance au fait que tu es vibration, et que même si tu n’identifies pas dans tes sensations et tes perceptions, pour telle ou telle raison, des vibrations, cela ne t’empêche pas d’être, de cheminer, de t’élever vibratoirement. Il me semble que l’ensemble des petits conseils de vie quotidienne que j’ai tenté de prodiguer ne t’obligent pas à passer par le fait d’identifier comme vibrations des sensations ou des états, mais suffisent à te faire comprendre que l’élévation vibratoire repose sur certaines attitudes, certains choix et qu’il n’y a pas d’exclus en la matière. Il est vrai que la sensibilité des personnes n’est pas identique, et cela bien évidemment n’implique en aucune manière que ceux qui sont plus sensibles vont plus loin que ceux qui le sont moins.

Je t’encourage donc, mon enfant, à te réjouir dans la simplicité, et peut-être à abandonner tes désirs d’observation de certains marqueurs, au profit de la culture de ces quelques attitudes dont j’ai tenté de dresser une liste non exhaustive. Et sache que si tu ne perçois pas, ou n’identifies pas de perceptions vibratoires, cela n’empêche pas ceux qui t’entourent de percevoir ta vibration et ton élévation vibratoire. Ainsi, sois confiance, sois en paix, sois joyeuse et sois simple. Alleluiah.


J’aimerais avoir une meilleure compréhension. Dans les enseignements d’Ashtir, sur la possibilité de cultiver des changements de forme : je suppose qu’il s’agit de la forme de nos corps de Lumière ou de nos corps d’Êtreté… J’aimerais être un peu éclairée sur cette supposition et également sur l’emploi – pour peu qu’on y arrive – de tels changements de forme.

(réponse d’Orionis ) Mes Aimés, Ashtir en effet vous parle de formes subtiles, car bien évidemment la forme de vos corps physiques est un peu lourde et dense pour que vous puissiez la transformer en Tour Eiffel ou en éléphant, ou en spirale de lumière, ainsi qu’il vous en a donné des exemples. Néanmoins, contrairement à ce que vous pouvez imaginer, vous avez quand même au niveau subtil une certaine marge pour modifier, de façon non visible ou presque non visible, la forme de votre corps physique : cela par la pratique de votre Lumière, cela justement par votre montée vibratoire. Cela n’est pas cependant – ainsi qu’Ashtir vous l’a développé – le choix délibéré d’une certaine forme à adopter; cela se produit, disons, à votre insu.

Par ailleurs et bien évidemment, les exemples proposés par Ashtir concernent en priorité ce qui est appelé votre corps d’Êtreté et il importe – dans l’état actuel de votre conscience et de vos ouvertures de conscience , qui sont progressives – que vous ayez dès maintenant conscience de cette liberté de ne pas être dans une forme figée d’avance, et qu’ainsi vous sachiez que de très très nombreuses formes existent dans l’Univers, et que ces formes sont des corps, et que ces corps correspondent bien évidemment à des êtres, et qu’à un certain niveau vous avez le choix d’épouser telle ou telle forme. Il ne s’agit pas d’un caprice évidemment, car l’humour de notre bien aimé et vénéré Ashtir peut par son ton badin donner à penser qu’un simple caprice pourrait occasionner un changement de forme, cela n’est pas tout à fait le cas : ces changements de forme ont pour fonction de pouvoir épouser telle ou telle réalité, de pouvoir s’adapter à tel ou tel monde et à être en phase tant biologique que vibratoire avec d’autres êtres dans une certaine situation, par exemple pour une période de vie dans une certaine dimension et dans un certain monde habité.

Il y a d’autres raisons et d’autres usages à ces possibilités de changements de forme, mais je crois que l’état actuel de votre ouverture de conscience ne permet pas de les aborder avec suffisamment de clarté. Cela ne ferait qu’emballer votre mental et vous détourner de votre intériorité. J’ajoute que les enseignements d’Ashtir ne vous détournent pas de votre intériorité , car ils vous préparent à être ce que vous serez après un changement dimensionnel; et vous préparent également en vous ouvrant à votre dimension créatrice et co-créatrice. J’espère avoir répondu.


Ma question concerne les trois jours qui ont eu lieu en septembre (qui sont passés inaperçus pour pas mal de gens mais qui ont été bien remarqués par pas mal de gens aussi)… Que peut-on dire aujourd’hui des effets de cet épisode ?

(réponse d’Orionis ) Bien-Aimés, soyez confiants et abandonnez cette anxiété de comprendre et de savoir car elle vous fait descendre vibratoirement. J’ai déjà indiqué, brièvement il est vrai, dans mon intervention du 12 septembre, certains effets que je sais constatables. Mais il est vrai que toute attitude de déni ou de refus de voir certains effets peut suffire à ne pas les voir, et je ne souhaite pas entrer dans les détails, cela n’est pas ma fonction.

Il y a un effet, disons, de calme, d’abandon de certaines illusions, de remise à zéro, chez certaines personnes et au niveau de certains états de groupe : cela se situe au plan des personnes. Il y a par ailleurs des verrous qui ont sauté, des programmations qui ont été nettoyées, des illusions qui se sont éclairées, et je ne vais pas vous faire de liste…

Soyez en paix et écoutez votre cœur. Ne laissez pas votre mental s’infiltrer en vous avec trop de questions et trop d’observations. Amen


Certains d’entre nous, pour mieux s’abandonner au processus et se libérer un peu plus de la matrice, ont choisi de changer de vie de façon radicale. Il nous arrive actuellement dans cette période d’apparente immobilité d’être pris par des doutes, des anxiétés quant à la justesse de ce choix…

(réponse de Suraïvan) Chers Aimés, Orionis vous a parlé de ce qui vous fait monter et descendre vibratoirement dans votre vie quotidienne. Il est clair que le découragement et le doute sont des occasions de descente vibratoire. Ce sont également des petites nuits intérieures qui permettent encore d’aller chercher sa Lumière un peu plus loin, un peu plus profond.

Toute personne qui a choisi aujourd’hui de changer de vie pour aller chercher mieux sa Lumière ne peut se décourager que sur des aspects matériels. Et ce que vous appelez le déracinement est également la traversée d’un état un peu difficile, pour des raisons matérielles, environnementales et sociales ainsi qu’affectives. Mais la Lumière qui est en vous ne saurait être entamée – du moins, nous l’espérons – par ces circonstances qui doivent pousser à la cultiver dans son authenticité.

Les changements de vie sont des situations matérielles, même s’ils sont motivés par des idéaux et des choix spirituels comme il en a été fait état dans cette question. Si ton changement de vie ne te convient pas et te fait descendre vibratoirement, tu peux t’interroger sur la bonne réalisation de ton désir et sur la validité de l’ensemble des données environnementales nouvelles que tu t’es créées. Si quelque chose ne convient pas cela peut être temporaire,  parce que : soit tu n’en as pas besoin, soit tu n’as pas su en rencontrer la vérité encore mais seulement la surface. Et si ce n’est pas temporaire et que c’est absolu : tu as encore le choix d’observer – en ton cœur et non pas en ton mental – la validité des circonstances de vie que tu as choisi de recréer, et tu as la liberté de mieux les recréer. Si tu souhaites retourner en arrière et revenir là d’où tu viens, reprendre ton travail, observe si c’est le bon choix pour toi. C’est ton cœur qui doit te répondre.

Je ne suis pas là pour valider ou invalider le fait que la matrice existe encore, car bien évidemment votre environnement matériel est toujours là, et vous pouvez en être reconnaissants, ainsi qu’il a déjà été dit dans une autre intervention. Votre environnement humain est toujours d’une grande complexité. Il vous appartient avec votre cœur d’élire les personnes avec lesquelles vous souhaitez être. Il est parfois des étapes, et peut-être qu’un changement de vie insatisfaisant n’est qu’une première étape vers une étape suivante pour laquelle ce changement aura été nécessaire afin de rendre possible, dans le temps, l’espace, la matière et l’environnement humain, ce qui pourrait se présenter ensuite mais n’a pas pu se présenter avant.

Paix à vos cœurs. Il n’a jamais été dit que changer de vie serait confortable. C’est une voie parfois, pour certains, d’insécurité matérielle qui oblige de façon drastique à s’envelopper de son intérieur, ainsi qu’Orionis l’a décrit tout à l’heure. J’espère avoir répondu.

J’ai une impossibilité à formuler des projets d’avenir… Est-ce une tendance générale ? Et cela est-il en synchronicité avec la Terre qui s’apprêterait à cesser son mouvement ?

(réponse de Suraïvan) Bien-Aimée, si tu ressens une impossibilité à formuler des projets d’avenir, c’est que tu es bien là où tu es… C’est aussi que ton intériorité t’envahit et envahit ta vie quotidienne, ainsi qu’il vient d’être recommandé et suggéré par Orionis.
Tu demandes si c’est une tendance générale, mais là tu es en train de t’intéresser aux autres et au chemin des autres, tu regardes autour de toi pour voir s’il y a du monde dans le wagon où tu te trouves : cela n’est pas le chemin… Je sais que tu partages avec certains de tes amis cet état, pourquoi donc demandes-tu ce que tu sais déjà ?
Il ne m’appartient pas de te répondre sur le mouvement de la Terre, mais sache que ton intuition quelque part est juste.


J’ai l’impression d’être en demi-sommeil au cours de la journée, ne pouvant vivre que dans l’instant, et d’être très occupée au cours de mon sommeil…

(réponse de Suraïvan) Vis ton intériorité, et si le sommeil est une façon d’être, accepte-le car effectivement ton sommeil est riche, et il ne m’appartient pas à moi de détailler ce que tu vis dans ton sommeil. Vivre au présent, comme tu le sais, est le chemin de l’intériorité, de la non-attente, du détachement de beaucoup d’illusions… Ainsi cette forme de vie que tu décris présente, semble-t-il, un certain nombre de qualités dans le sens de ce qui est souhaité; car je n’ignore pas par ailleurs que tu sais cultiver ton intériorité et ta vibration, ma Sœur, mon Aimée. Ainsi, comme toi-même l’as formulé sans qu’il y ait de question, il n’y a pas de question.

Mais cette constatation est un bon partage : non pas qu’il s’agisse d’inviter tout un chacun au sommeil mais il est vrai que parfois votre sommeil est l’occasion pour vous d’expérimenter beaucoup de changements, beaucoup de voyages, de rencontres, et d’emmagasiner des données vibratoires et des informations indispensables au processus que vous traversez. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 18/10/2010
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°10



Enfants de l’Unité, Enfants
de l’Un, Frères et Sœurs de la Terre, je vous salue. Je suis Orionis et vous me
connaissez.

Voici des temps
immémoriaux que je connais votre planète et ses différents cycles. Au long des
époques, je l’ai tendrement observée, accompagnée parfois. Il m’est arrivé d’y
vivre l’espace d’une vie à telle ou telle époque, que ce soient les époques de l’Histoire
que vous connaissez ou des époques d’Histoire que vous ne connaissez pas.

J’observe en ce moment
les changements qui se produisent, même si beaucoup d’entre vous ne les
constatent pas suffisamment clairement – et cela est bien : observer trop
clairement trop de changements pourrait être source de chaos dans les esprits
de ceux qui ne sont pas préparés à de la discontinuité. Je sais que certains d’entre
vous attendent et se figurent des changements extrêmement visibles et importants.
Cela vous a effectivement été prédit, annoncé, voire décrit, par un certain
nombre de canaux humains doués d’une perception leur permettant d’être en
relation avec tel ou tel intermédiaire des mondes célestes ou subtils, qui
ainsi vous ont informés, et qui actuellement sont fort nombreux en votre époque
où ce cycle se termine.

Il y a eu de nombreux
cycles. Certains d’entre eux vous sont connus de façon relativement floue, au
travers des petits restes de la transmission qui s’en est faite, via ce que vous
savez de l’Atlantide ou ce que par exemple les calendriers Maya ont pu retracer,
et qui est demeuré au capital des connaissances accumulées jusqu’à ce jour. Il
est également d’autres traditions moins connues qui ont conservé la mémoire de
ces cycles sous des formes qui leur appartiennent et qui parfois sont restées
secrètes – car il n’est pas bon toujours de révéler certaines choses à ceux qui
ne sont pas préparés – mais également il y a eu occultation, parfois abusive, de quelques données (mais cela n’a pas tant d’importance).

Nous nous intéressons
aujourd’hui au cycle qui se termine et dans lequel vous vous trouvez vivre. 

Accueillez la Lumière en vous et ouvrez les
portes de votre temple intérieur : cela est le chemin. Les modalités,
disons matérielles, par lequel ce cycle s’achèvera ne sont pas tant ce qui doit
vous préoccuper, et vous n’avez à vrai dire rien à anticiper en ce domaine,
autant que faire se peut, car ce qui importe – et nous l’avons déjà dit à
plusieurs reprises, moi-même ainsi que d’autres venus parler à travers les
canaux –  ce qui importe donc est ce chemin du cœur, ce déploiement vers l’intérieur
de vous : le mot retournement a été employé et il est approprié. Certains
d’entre vous ont relativement acquis la possibilité d’arriver à le pratiquer de
façon temporaire, ou de façon voire ponctuelle…

Il importerait à présent que cette
attitude intérieure puisse prédominer davantage au travers de votre quotidien,
et non pas être cantonnée à un moment de méditation. Quand je dis méditation, j’entends
ces instants où vous êtes assis en silence à vous tourner effectivement à l’intérieur
de vous et à contacter votre essence la plus pure, votre Lumière, les
vibrations qui vous relient plus ou moins directement à votre Source et à la
partie la subtile et la plus rectiligne de votre être. Ces moments de
méditation sont certes une voie qui fut et qui est encore à sa manière
indispensable, car ils vous permettent effectivement de vous ressaisir, de vous
recentrer comme vous dites, et de trouver le chemin – et c’est cela qui est
important – de ce retournement. Mais certains pratiquent encore la méditation
de façon un peu mécanique, comme une sorte d’exercice de santé. Cela est certes
louable, mais vibratoirement insuffisant.

Ces moments de
retournement – et je n’emploie pas le mot de méditation à dessein – se doivent
d’être des… appelons cela des sortes d’ «ascenseurs»
vibratoires. Cette
formule semble un peu barbare mais je l’emploie car elle se réfère à des
notions que vous pouvez comprendre sans être trop abstraite. Il s’agit donc
que vous puissiez vous élever en vibration, au cours de ces moments privilégiés,
et non pas simplement vous recentrer. Disons qu’après vous être rapidement
recentrés, il importe que cette ascension vibratoire intérieure devienne une
pratique familière et je dirais même agréable – car elle ne peut pas être autre
qu’agréable. Comme je le disais, il importerait que ces états s’infiltrent dans
votre vie quotidienne davantage, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas de coupure
entre les moments où vous êtes actifs, tournés vers ce que vous appelez les choses
à faire, et les moments où vous vous reposez pour rentrer en vous-même. Cette
alternance a été le chemin, et bien évidemment en soi elle n’est pas
critiquable le moins du monde : elle est tout ce qu’il y a de plus
louable. Toutefois, dans une démarche d’ascension, d’unification et de sortie
de la dualité, la seule logique impose qu’il n’y ait plus de coupure.

Votre cœur, si vous l’écoutez
véritablement, est mal à l’aise avec cette coupure ; et votre corps, si
vous l’écoutez véritablement, ne la souhaite plus. Je ne suis pas en train de
vous dire que vous devriez vous assoir en méditation toute la journée, car je
sais que votre vie physique et matérielle vous impose un certain nombre de
tâches, de pensées et d’actions. Mais il serait bon que votre conscience maintienne
au cours de ces tâches, de ces pensées et de ces actions la continuité de ce
contact avec vous-même, avec votre Être, avec votre essence, et que votre
attention soit tournée également vers l’intérieur, même lorsque vous vous
occupez de l’extérieur. Certains enseignements spirituels donnent des
pourcentages : 20%, 40% , peu
importe, je ne souhaite pas vous donner de chiffres… Mais si j’en donnais un,
je dirais : au moins 50%.


Que la vibration de votre
cœur ne s’éteigne pas lorsque vous effectuez vos tâches quotidiennes. Que la
vibration de votre cœur les fasse être, les fasse vivre, et ainsi ces tâches
vous apparaîtront tout à fait autres, et vous verrez apparaître le fait que
certaines ont du sens et que certaines n’en ont pas. Lorsque votre conscience
aura atteint le point de cette continuité de vous-même avec vous-même à travers
vos tâches, vous observerez que les tâches qui n’ont pas de sens n’ont plus
lieu d’être. Et peut-être les tâches qui ont du sens vont elles-mêmes se
réduire à une simplicité dont vous n’aviez pas réellement la possibilité auparavant.
Je ne suis pas non plus en train de dire encore une fois que vous allez rester
assis sans rien faire – quoi que vous le pourriez, si rien de ce qui n’a
pas de sens ne vous occupe… Ne cherchez pas à vous occuper inutilement, et
restez simplement en relation avec votre Être au lieu de chercher à vous agiter
en trouvant quelque chose à faire. Car je sais que beaucoup d’entre vous souffrent
encore de cette programmation  « Quand je n’ai rien à faire, il
faut que je trouve quelque chose à faire » : avouez que cela vous
coupe de votre intériorité, n’est-il pas vrai ? 

Lorsque vous atteignez
cet état que je vous ai conseillé d’atteindre – et la proportion que je me suis
aventuré à vous donner peut varier encore dans le sens de l’augmentation : augmentation
de la présence à votre intériorité, dans ce qui vous amène encore à agir
extérieurement – vous vous apercevrez de la Joie et de la fluidité en quelque
sorte immanentes du moindre de vos gestes, de la moindre de vos actions et, j’espère,
de vos pensées…Car je sais que dans le domaine de vos pensées la tâche est
bien difficile, car votre mental a toujours cette propension à déployer ses constructions
pour occuper l’espace par peur du vide et par peur de disparaître. Mais cette
fluidité, cette Joie et cette simplicité, si évidentes et si naturelles, ne
peuvent que faire votre bonheur et vous élever vibratoirement, ou plus
exactement vous éviter de redescendre vibratoirement. Car lorsque vous vous
éloignez de votre intérieur et que vous ne consacrez votre attention qu’à des
choses qui n’ont pas de sens, vous vous abaissez vibratoirement, et parfois la
remontée vous semble bien ardue, voire impossible, décourageante – et lorsque
vous vous découragez, vous descendez encore davantage : cela n’est pas non
plus le chemin.


Votre humanité d’aujourd’hui
a le privilège de compter un grand nombre d’êtres dont la conscience est
remarquable, comparée à d’autres époques, car en cette fin de cycle se sont
incarnés beaucoup d’êtres dont le niveau vibratoire était d’emblée plus élevé
que dans les générations précédentes, et dont la capacité de connexion aux
autres plans était plus grande. Cela n’a certes pas été le cas de tout le monde
mais d’un grand nombre, comparé à auparavant. Puis, ceux qui sont encore enfants,
petits, tout petits, ou jeunes comme
vous les appelez, parmi vous, sont également des êtres aux capacités
supérieures en vibration. Ainsi donc, vous bénéficiez d’un environnement humain
qui vous permet de monter en vibration, ce qu’il n’a pas été possible de faire
dans les époques antérieures où cela était plus laborieux, plus long, et parfois
réservé uniquement à certaines élites spirituelles ou à certains ascètes qui
se sont complètement retirés du monde. Vous n’avez pas besoin aujourd’hui d’être
un ascète pour vous élever vibratoirement : que cela soit clair.  

Votre conscience aujourd’hui
devrait être telle, que lorsque vous redescendez vibratoirement, c’est
insupportable de lourdeur, de tristesse, de fermeture, d’angoisse et de
non-sens. Partagez votre Joie les uns avec les autres : cela vous aide à monter
en vibration. Soyez simples, éliminez le superflu et le non-sens : cela vous
aide à monter en vibration. Choisissez vos relations, ne pratiquez plus celles
qui n’ont pas de sens ou qui vous font redescendre. Ayez des activités qui vous
rendent heureux ou qui vous dynamisent par le fait qu’elles ont du sens :
cela maintient votre vibration…

Bien sûr, me direz-vous, certains n’ont
« pas le choix », car il y a des obligations, une famille à nourrir, une maison
à payer et des choses comme cela. Penser qu’on n’a pas le choix est une pensée
de fermeture du cœur, ce dont je ne tiens pas rigueur à ceux qui ont cette
pensée, mais c’est une pensée qui refuse de considérer la joie des possibles.
Certains me direz-vous n’ont pas l’espace, peut-être, de considérer des
possibles… Ce qui importe, c’est de ne pas s’accrocher à de fausses certitudes
et à de fausses obligations. Il est clair que nourrir des enfants n’est pas une
fausse obligation ; il est clair que maintenir les conditions de vie de
son corps et de ceux de sa famille a du sens. Mais les possibles s’ouvrent
lorsque le cœur est ouvert et lorsque vous savez vous abandonner avec confiance
à votre propre Lumière et à la Lumière des possibles que vous rencontrerez.
Ainsi que la Mère des Mères vous l’a dit, vous n’êtes jamais abandonnés. Que
cette Joie et cette confiance – je le souhaite – puissent vous faire monter en
vibration également.

Beaucoup de personnes
aujourd’hui ont changé intérieurement de façon importante et se sont élevées,
même si elles n’en ont pas conscience en ces termes-là. Beaucoup de personnes
se sont ralliées en leur âme et conscience au sentiment de l’Unité, même si
cela n’est pas formulé ainsi chez tous. Ainsi, vous êtes bien davantage frères
et sœurs que vous ne l’avez été dans les temps de séparation que vous avez
connus. Ainsi, sachez que vous n’êtes pas seuls et sachez vous tourner les uns
vers les autres. Cela est également une occasion de maintenir votre vibration
et de la maintenir ensemble, et de la faire s’élever ensemble.

Vous n’avez pas à juger
qui que ce soit, ni les actions de qui que ce soit, car cela n’est pas juste, n’a
pas de sens, et vous met en descente vibratoire également. Vous avez à
accueillir – en toute neutralité parfois, si vous ne souhaitez pas accueillir à
bras ouverts. Ainsi cette montée vibratoire doit envahir votre quotidien, davantage qu’aujourd’hui encore cela ne se produit.

Chacun de vos gestes,
chacun de vos instants, chacune de vos actions, chacune de vos conversations
devraient rester éclairés par la Lumière du cœur et de la conscience, et
résonner avec votre intériorité, devraient émaner de votre intériorité comme si
celle-ci en était l’habitacle, et non pas comme si, au contraire, votre corps
était l’habitacle d’une petite intériorité… Imaginez que c’est l’inverse qui se
produit : qu’une grande intériorité serait l’habitacle d’un petit corps, agréablement niché en elle, et qui ne pratique que ce qui a du sens pour cette
intériorité. Je m’excuse de cette
image un peu enfantine, mais je sais qu’elle parlera à bon nombre de personnes.
Quoi de plus délicieux qu’une image enfantine parfois, car elle vous ramène à
la présence de votre Mère, toute-puissante, toute-enveloppante, toute-aimante,
toute-pardonnante et toute-créatrice, vous privant ainsi de tout souci et de
tout stress. Acceptez donc cette image.

 

Certains d’entre vous n’ont
pas encore réellement intégré ce que « vibration » signifie. Il
semble même que ce mot parfois bloque dans certains esprits. Vous pouvez donc
parler de fréquence si cela vous est plus confortable. C’est un mot plus
scientifique et vous conviendrez que les hautes fréquences sont plus hautes que
les basses fréquences, tout simplement. Ainsi donc, une montée vibratoire est
une montée en fréquence. La fréquence peut être sonore et elle peut être de
multiples natures selon la nature des ondes à laquelle elle réfère, que ce soient
des ondes lumineuses, des ondes de choc, des ondes radiophoniques…  (Je sais que mon canal n’est pas très
compétente sur les différentes natures d’onde en physique, nous n’allons donc
pas donner des exemples impossibles.) Je cherche simplement à vous faire
entrevoir clairement que « la vibration » n’est pas juste un mot qui concerne la
vibration – sensible par exemple avec votre main – d’une peau de tambour qui
vibre sous l’effet d’un choc, ni le tremblement d’un objet soumis à un
mouvement ou à un son qui le fait vibrer de façon flagrante ; que la
vibration n’est pas exclusivement non plus celle des ondes sonores que vous
entendez avec vos oreilles, mais qu’il y a toutes sortes de niveaux et de
matières qui sont habités de fréquences vibratoires. La matière elle-même est
faite de fréquences vibratoires : c’est cela qui maintient les structures
de la matière. Ainsi donc, je reviens simplement à cette notion de fréquence
qui peut vous aider, pour certains, à mieux accepter que le mot vibration ait
un sens : et vous conviendrez que les hautes fréquences, par exemple sonores,
vont faire vibrer les parties hautes de votre corps et vous transportent dans
des états plus légers, plus exaltés. Par ailleurs, il y a également une notion
de rapidité, de clarté et d’acuité. Tout ceci vous permet de mieux être en
contact avec votre Lumière, et vous savez que les ondes lumineuses sont des
ondes de fréquence plus élevée que certaines ondes sonores.

J’espère que ces quelques
remarques peuvent contribuer à éclaircir mon insistance sur la montée
vibratoire. Cette montée vibratoire est le témoin de l’ascension. Ainsi vous l’accompagnez
et elle vous accompagne. Ainsi se défont certaines structures de basse
fréquence qui ne peuvent résister – ou qui bientôt ne pourront plus résister – à la
fréquence plus élevée qui ne pourra pas ne pas les traverser. Cette ascension
est votre libération, c’est votre ouverture vers votre Lumière véritable, c’est
votre Liberté, c’est votre Vérité. Vous allez sortir de beaucoup de vos limitations
et vous connaîtrez une forme de Bonheur et de Joie dont vous ne sauriez vous
détourner. Ainsi pouvez-vous comprendre mon invitation à porter davantage votre
attention sur votre montée en vibration dans le quotidien, car ainsi vous
accompagnez le processus général et vous facilitez la fluidité de votre propre
processus, pour le Bonheur de tous, pour votre Joie, pour votre Lumière et pour
la Vérité de vos Êtres.


J’ajouterai pour terminer
que ce que je viens de décrire se produit spontanément chez beaucoup de
personnes, et je m’en réjouis ainsi que tous ceux qui vous observent. Mais nous
observons également ce qui encore vous fait redescendre un peu trop souvent, et
qui provient généralement de tout ce qui constitue votre quotidien et votre
environnement. Voici donc la raison pour laquelle j’ai cru bon de développer
tout ce que je viens de développer. Et pour conclure, je vous invite à la Joie
intérieure, qui est l’outil le plus simple et le plus puissant pour maintenir
le Bonheur de votre élévation vibratoire et votre Lumière.


Je vous salue. Je sais
que vous souhaitez avoir des réponses à des questions. Je peux répondre à
certaines questions, et sinon, Suraïvan de Voix de Lumière certainement
répondra à quelques autres.

J’accueille vos
questions.

(Cette
session de questions-réponses va être mise en ligne très vite… Merci !)


via Christine Anne K. le 18/10/2010

Ces messages sont faits pour être
partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que
leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source
dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis (Melchisedek) – n°8


Que soit la Lumière de l’Un,
Enfants de la Source, Enfants de l’Un ! Soyez bénis.

 

A présent et dorénavant s’avancent
les vaisseaux de Lumière dont nous vous avons si souvent parlé, nous et d’autres.
Quand je dis Nous : moi qui m’adresse à vous je suis Orionis, et Nous sommes ceux que vous appelez Melchisedek.

 

Nos Frères, à présent unifiés et en
Joie, dirigent leurs efforts et leur Amour en direction de cet accouchement
tant attendu de votre Terre : planète chérie entre toutes, de par sa
beauté, de par la grandeur des expériences que vous avez traversées, vous, les
Humains incarnés, en cette matrice qui n’a cessé de vous inviter à revenir en
elle sans pouvoir vous en échapper, ce dont vous avez tiré profit, pour
certains avec de grandes qualités , et pour la plupart avec beaucoup de
courage, d’abnégation, de loyauté à la Source au fond de vos cœurs – quelle que
soit la réalité des conditions dans lesquelles vous avez dû combattre, être,
survivre, élever vos enfants, vous élever vous-même dans votre chemin d’âme.
Vous avez traversé guerres, famines, désastres, oppressions, meurtres, maladies…
et j’arrêterai là une liste dont les si nombreux détails n’ont pas ici à être
déployés davantage.

 

Sachez que l’ensemble des Êtres
dits de Lumière qui peuplent les univers qui vous environnent saluent votre
courage, votre grandeur, votre persévérance, et se réjouissent infiniment de
votre libération de cette matrice, à laquelle beaucoup d’entre vous croient
encore – dur comme fer, comme vous dites – mais qui n’existe plus. Sachez qu’actuellement
elle ne perdure que par vos croyances en sa réalité, et vos croyances annexes, qui
forment l’ensemble de toutes les structures qui la maintiennent comme une
architecture géante. Il importe donc, si vous souhaitez vraiment vous libérer –
pour ceux d’entre vous qui le souhaitent du moins, mais je sais que vous êtes
nombreux -, il importe donc de déconstruire au sein de vos croyances l’ensemble
de cette architecture qui encore aujourd’hui emprisonne un trop grand nombre d’entre
vous dans l’illusion.

 

Nous savons que certains ne
comprennent absolument pas ce mot d’ « illusion » appliqué à votre
vie terrestre. Bien évidemment, là est la force de l’illusion !…Au lieu de vous
pencher sur l’analyse mentale des observations complexes et enchevêtrées vous
permettant de scruter ce qu’est ou non l’illusion, nous vous invitons
simplement  (ainsi qu’il vous l’a été dit à maintes reprises) à vous tourner
vers la vérité de votre cœur, car là aucune illusion ne réside. Tout est
simplicité dans votre cœur et, partant de là, tout peut devenir simplicité dans
votre vie, telle qu’elle se déroule encore aujourd’hui – nous pourrions dire,
sans crainte de vous effrayer  : pour peu de temps dans la forme que vous lui connaissez. Mais n’ayez crainte : votre vie n’est pas menacée par une disparition dans
les profondeurs du néant tel que vous vous plaisez à croire que la mort est… Je
ne suis pas en train de vous dire que vous allez mourir – bien que certains
meurent effectivement – mais c’est vers une transformation de vos êtres
physiques et psychiques que vous allez.

 

Cette transformation est radicale,
et nous aimerions que les ondes de crainte, d’appréhension, d’incompréhension
qui causent vos résistances puissent s’adoucir et faire place aux vibrations de
la confiance dans l’Amour, de la confiance en vous-même et en votre propre
capacité à traverser cette transformation, de même qu’un jour vous avez dû
naître par le canal étroit du corps de votre mère : il n’y a pas de différence.
Nous pourrions vous dire : vous l’avez fait une fois dans votre mémoire, vous pourriez bien le refaire une deuxième fois. Vous connaissez le chemin,
même si ce n’est pas par la voie de ce corps-là mais par une autre qui est
celle de votre propre corps. Votre propre corps va constituer le tunnel de
votre naissance, ou du moins va être le contenant de ce tunnel.

 

Cette transformation vous apportera
une grande Joie et une grande légèreté, et un sentiment d’expansion comme vous
n’en avez jamais connu auparavant, sauf à l’occasion de quelques fulgurantes
intuitions ou échappées vous révélant, quelques fractions de seconde parfois,
le visage de la Vérité. A présent, ce visage de la Vérité n’aura plus cette
fugacité. Bien au contraire il sera permanent, et se substituera complètement à
toute mémoire de ce que vous avez connu auparavant, c’est-à-dire jusqu’à
maintenant. Vous n’avez donc rien à craindre, mes Aimés, chers Enfants de la
Source, chers Humains, chers Terriens.

 

Une nouvelle vibration de votre
planète est née, est en train de naître, et c’est vers elle que beaucoup d’entre
vous tout naturellement iront, grâce à cette transformation. Nous travaillons
actuellement à tout ce qui procure stabilité, vie, régularité, insertion dans
les cycles de l’Univers et insertion conviviale, disons, au sein de l’ensemble
des mondes habités de cet Univers, pour cette nouvelle vibration de votre
planète, que d’aucuns pourraient considérer – ce n’est qu’une image – comme une
nouvelle planète. …N’imaginez pas qu’une nouvelle boule de matière soit
installée demain en orbite dans votre système solaire : les choses ne sont pas
exactement de cette nature. Il est trop tôt pour vous dévoiler en termes clairs
et explicatifs, les tenants et les aboutissants scientifiques, lisibles, de ce
phénomène pourtant bien réel.


Nous vous invitons en cette étape à vous tourner
uniquement vers votre cœur, car cette étape est le passage absolument
nécessaire pour cette transformation et ce voyage. Il n’y a pas d’autre chemin.

..

La forme de deuxième naissance dont
je vous ai parlé s’accompagne d’une importante montée en vibration, qui
actuellement vous est donnée depuis quelques années et, surtout, de façon plus
accélérée depuis quelques mois, mais qui en définitive se traduit par votre
propre montée vibratoire individuelle au cours de ce processus intérieur que je
vous ai mentionné comme une naissance. Ainsi, cette montée en vibration est le
support, disons, de ce chemin de transformation radicale, et ce que vous
appelez Ascension n’est rien d’autre que cela -personne ne va s’élever dans les
airs et disparaître dans les nuages comme une baudruche stupide-. Encore une
fois, c’est par un mouvement presque inverse de retournement vers votre
intérieur que va se produire la réalité de ce passage d’ascension. Un petit
nombre d’entre vous l’ont déjà vécu, chacun à sa manière et en son temps, et
tous en ont tiré une grande Joie… Parmi eux et elles, certains, en silence,
restent au milieu de vous, accompagnant en toute Joie et simplicité ce qui doit
se produire au rythme de chacun mais dans un délai assez rapproché.

 

Il ne doit pas y avoir de confusion :
l’Ascension n’est pas un processus qui implique l’ego et la maîtrise mentale ou
intellectuelle de ce qui se produit, bien au contraire. Attendez-vous à une
sorte de réinitialisation où toutes vos certitudes seront obligées de rester
dans le filtre du passage, car vous n’aurez pas le choix de les conserver.
Votre choix sera justement de vous en débarrasser et vous serez dans la Joie de
l’innocence enfin retrouvée dans sa plénitude incomparable. Votre intelligence
alors pourra s’épanouir dans toute sa Vérité. Alleluiah !

 

Il est des choses que je ne peux
pas vous révéler, malgré un certain désir que j’aurais de le faire, mais je
sais que cela serait contraire à la fluidité de votre chemin actuel. Par
conséquent, je vous adresse tout mon Amour, mes encouragements, mes félicitations.
Je vous adresse toute ma bienveillance, mais je m’éloigne et je me retire pour
aujourd’hui.


Nous avons terminé notre entretien.
Je vous salue et je remercie la personne qui accueille ma voix.

via
Christine Anne K. le 18/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.