Aleanndor De Vega II – n°11 (+ code sonore)

cliquez pour écouter Aleanndor

(NB . l’écoute des Chants de Vérité du même jour va aider à l’écoute/intégration de la partie sonore qui intervient plus bas dans ce message)

Frères et Soeurs de Terre, Chère Humanité, je suis Aleanndor de Vega II que vous connaissez, représentant la Confédération Intergalactique en ces instants auprès de vous.

Nous nous réjouissons de ce qui se stabilise, de ce qui se creuse pour se dégager. Nous nous réjouissons de la plénitude observable dans une très grande partie des Consciences de l’Humanité. Cette plénitude est d’une grande stabilité, d’une grande clarté. L’Intelligence Collective fonctionne avec beaucoup d’Harmonie…

…Toutes ces assertions proviennent de nos observations, cela ne peut se substituer à votre propre vécu, mais nous avons le privilège du recul, et du poste d’observation dégagé d’un certain nombre de choses « encombrantes » peut on dire, ou d’aveuglements locaux.

Etant donné, mes Très Chers, la belle et stable progression du niveau des Consciences, et les formes stables adoptées par l’Intelligence Collective en votre Planète; étant donné la pose et la mise en route d’un certain nombre de Grilles Sonores (comme vous le savez); étant donné l’état clair et harmonieux que connaissent la plupart de vos Etres (en dépit de quelques vicissitudes que vos personnes peuvent encore rencontrer dans l’illusion) : nous en sommes arrivés au point, dans ces transmissions, où il n’est plus autant nécessaire de s’adresser en détail -par le biais de votre fonction mentale- à vos personnes, pour transmettre et partager ce que nous pouvons avoir encore à transmettre et partager, de Nous à Vous – sachant qu’il y a également transmission et partage de Vous à Nous, sous d’autres formes (cela n’est pas unilatéral)…

Nous avons donc à présent la possibilité, comme vous l’avez expérimenté une fois récemment d’opérer ce que l’on peut appeler un « compactage de données » dans ces transmissions (*) , s’adressant ainsi directement sur le mode vibratoire à la partie que vous pouvez nommer (dans votre langage) « supérieure » de vos consciences, et à l’Intelligence partagée de vos Etres.

Il n’est donc plus tant nécessaire de parler très longuement et de développer de longs sujets… Nous commençons donc à établir -avec l’aide des Sons et d’un certain archipel de structures vibratoires posées à cet effet, et dont les réglages sont fort pointus- à transmettre donc sous cette Forme compactée… Ce qui va suivre dans quelques instants va donc l’être. Je tiens à vous rappeler encore que cela découle de l’élévation de vos capacités d’écoute, de réception et d’Intelligence – et il ne s’agit nullement d’une mystification, bien au contraire!

Il importe bien évidemment que votre ego identifié à votre mental lâche d’autant la nécessité pour lui (ou pour elle) de maitriser par la compréhension usuelle ce qui est délivré. Mais vous en êtes parfaitement capables…

Et sachez également que les fonctions de bio-résonance qui s’activent, permettant le partage de ces messages aussi largement qu’il peut être concevable, améliorent encore ainsi sa qualité, car le détail des informations est ainsi amplifié, précisé, clarifié, redéployé. Ayez donc mes Très Chers toute confiance dans ce mode de transmission…

Sachez également qu’il y a une sorte « d’effet retard » (comme vous dites pour vos médicaments), et qu’il y a d’une part le temps où vous écoutez ce qui est transmis; et par ailleurs un second temps -qui à priori est programmé pour avoir lieu au cours de votre sommeil- dans lequel se complète la transmission, et dans lequel également se forme le processus d’intégration de toutes ces données.

Je vous dirai simplement que notre Thème en ce jour (ce que donc je suis chargé de vous transmettre dans ce mode compacté…) concerne la manipulation des Vérités; ainsi que la libération de certaines données, qui jusqu’à maintenant ont été en quelque sorte mises sous couvercle, par des dirigeants en votre Planète….

…Réjouissez vous donc d’entendre ce qui va suivre Mes Très Chers !  Vous allez donc recevoir à la fois -sur des portées sonores- un certain nombre de données vibratoires, et également un code d’accès à des paquets de données très précis, lequel -comme il vous l’a été expliqué dans la situation précédente des Atlantes il y a quelques semaines- lequel code donc ne peut fonctionner sans les portées sonores et musicales qui l’accompagnent (ce qui le rend parfaitement sécure). Et sachez qu’il ne peut être réemployé à aucune autre fin.

Je vous souhaite bonne réception…   (**)


…Longue transmission musicale et vibratoire…

…Long silence vibrant

 

…Vous observez sans doute que le Silence qui suit cette transmission est extrêmement riche.
Et je ne saurais trop vous recommander de le pratiquer avec attention et fluidité…
Cela n’est pas un « blanc », bien au contraire !…

Silence vibrant….

Musique

…Je ne saurais trop également vous recommander de boire quelques verres d’eau supplémentaires à ce qui vous est coutumier, pour aider votre corps à intégrer sans blocages -ou sans difficultés- ce qui est ainsi transmis…

Encore une fois, au nom de la Confédération Intergalactique qui me mandate et au nom des Equipes plus spécialisées qui ont mis au point ces Formes de transmissions que nous pratiquons depuis longtemps entre nous, je vous adresse toute notre Joie, notre Fraternité…

– Vous aurez donc ainsi dans les jours qui suivent quelques messages dans la forme traditionnelle et quelques messages dans la forme compactée, sonore avec codes, que vous expérimentez là en cet instant.-

Je vous remercie, je vous dis à bientôt et je vous salue. Je suis Aleanndor de Vega II, mandaté par la Confédération Intergalactique ainsi que je viens de le dire.

Alléluiah!

via Christine Anne K. le 26 juillet 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

(*) Le premier « compactage » a eu lieu dans  « Atlantes/Groupe n°3 » du 6 juillet. NdR

(**) début transmission sonore : à 14′ de l’enregistrement complet (vidéo)

Ashtir – n°8

Salut à vous, Fils et Filles de la Terre, très aimés, très appréciés, vous me connaissez, je suis Ashtir, Maître ès-Formes, Elohim. Ceci peut-être sera ma dernière intervention en ce canal, nous verrons. Je crois en effet en être arrivé à la clôture de ce que j’ai eu à vous transmettre, mais encore une fois nous verrons. (Je sens les regrets qu’exprime votre cœur,… nous verrons ).

Il nous  reste donc à explorer une dernière sorte de mise en forme, et nous sommes là dans un échelon d’évolution « supérieur », ou disons plus subtil aussi, que ce que nous avons fait et abordé précédemment. Vous remarquerez donc que mon ton n’est pas le même que d’habitude : sans doute que je sonne un peu plus sérieux. Il n’y a pourtant rien de lugubre dans ce que nous allons  découvrir ensemble je vous rassure; nous allons même, et je l’espère, nous amuser comme d’habitude.

J’ai du pour cette intervention augmenter notoirement le niveau vibratoire que j’utilise par rapport à ce qui avait lieu d’habitude. Cela se ressentira donc probablement dans la voix de mon canal, qui aura moins de légèreté sans doute, du fait  (peut-être) d’un petit inconfort physique que je ne souhaite pas – mais c’est une éventualité.

Je vais donc vous donner  des éléments d’apprentissage de la mise en forme graphique, telle ce que, je le sais, certaines personnes parmi vous connaissent fort bien (et d’autres pas) – transmission qui a été abordée très récemment je crois parmi vous, à deux reprises, et donc en particulier par Orionis.

Vous avez donc mes très chers, la possibilité d’employer des sortes d’écriture, de graphismes qui permettent, de même que ces magnifiques langages stellaires que vous entendez de plus en plus souvent, de transmettre des données, des informations, des sagesses, des histoires,  des récits, des algorithmes, des archives entières,  ainsi que des chants, des danses, des poèmes, bref toutes sortes de choses à dire, à comprendre,  à enregistrer  ou à noter.

La mise en jeu de ces formes graphiques représente un certain art lorsqu’elle est véritablement maîtrisée, et cela  est disons un point de culmination dans l’usage de ces formes d’écriture et de graphisme. Néanmoins il y a au premier stade un usage disons basique et utilitaire, qui lui est relativement simple.

 Je vais donc vous inviter, non pas en cet instant car vous n’avez pas pris de papier et de crayon je présume, mais dès que possible, lorsque vous vous sentirez disons disponible ou d’attaque, à laisser votre main être guidée, avec une pointe d’écriture sur une feuille vierge, pour tracer ce qui viendra -et qui sans doute vous paraîtra ressembler d’abord à une collection de vers de terre- Je plaisante ! Les formes sont quand même un peu plus variées et jolies, mais la nature de ces graphismes est avant tout faite de courbes.

Il peut y avoir accumulation de ces signes et de ces courbes, les uns par-dessus les autres, cela est sans importance : car il n’y a pas à vrai dire de mise en jeu d’une analyse  visuelle comme lorsque vous écrivez et lisez les lettres de vos alphabets. Il ne s’agit pas d’ailleurs d’un alphabet : il s’agit d’un langage graphique vibratoire  beaucoup plus évolué, que malheureusement je n’ai pas les possibilités de vous expliquer de façon claire dans votre paradigme habituel – mais cela n’a aucune importance, car vous avez  accès à cela de par l’ensemble des connaissances non-mentales que vous avez acquises tous ces derniers temps.

Vous prendrez donc le temps de laisser se tracer ces signes, car bien sûr il y a des chances que vous soyez maladroits dans les débuts, et peut-être insatisfaits. Vous rencontrerez peut-être une frustration de croire que vous ne comprenez pas de quoi il s’agit, ou des doutes de votre ego, considérant que c’est peut-être sans intérêt et sans avenir….Je vous demande d’accepter de traverser ces étapes tranquillement et dans la sérénité du cœur et la Joie de votre Etre, car en vérité vous serez en train simplement d’apprendre ou de ré-apprendre à faire quelque chose qui fait partie des modes de communication de cet univers et qui vous est fort utile et nécessaire.

Je peux vous assurer au passage qu’au sein des Cercles -cercles d’intelligence collective et partagée, qu’un certain nombre d’entre vous ont commencé à pratiquer, en conscience ou bien hors conscience- et bien au sein de ces Cercles il arrive fort souvent que certaines communications  soient déployées dans ce mode-là,  car la transmission télépathique ou la transmission des sons ne sont pas forcément ce qui est le plus approprié pour tel ou tel participant ou bien depuis telle ou telle localisation. L’avantage également de ces transmissions graphiques est qu’elles permettent à vrai dire de stocker et de transmettre un nombre de données infiniment plus important que ce qui est parlé ou ce qui est chanté, en général (…il y a cependant des exceptions).

Je reviens à mon exemple de la feuille de papier et du crayon : vous allez donc, par ce système très simple pour vous, à la fois vous entraîner, émettre et recevoir. Ce qui va vous gêner c’est que vous ne saurez pas, au début, ce que vous faites,  c’est à dire si vous gribouillez ou si vous émettez ou si vous recevez. Mais croyez-moi, peu à peu vous le saurez, et vous ne gribouillerez pas – rien à voir avec les petits gribouillis que vous faites au téléphone, croyez-moi. Encore une fois, comme on vous le dit bien souvent : c’est votre coeur et votre alignement intérieur qui sont la base de la clarté et de l’authenticité du tracé de ces formes, et tant de leur réception que de leur émission…Je peux vous garantir qu’un petit nombre d’êtres humains incarnés, et disons un petit peu avancés, pratiquent avec un grand succès ces formes de transmission (et nous avons un dans cette assemblée).

Je vous invite dans cette aventure graphique à prendre du plaisir et à vous laisser aller à ce qui vient en termes justement de mise en forme car vous avez une relative liberté, disons de créer des contours, des volumes, des mises en page : cela bien sûr ne doit en aucun cas se réaliser à partir d’éléments volontaires de votre ego, ni de considérations analytiques ou esthétiques engrammées dans votre mental ordinaire – cela ne ferait que vous gêner et vous entraver mes très chers. Il s’agit donc d’aller puiser dans votre liberté créatrice plutôt que dans vos catégories de mise en page. Vous verrez d’ailleurs que la mise en page se fera d’une très belle façon et spontanément . 

Vous avez la possibilité ainsi avec un peu d’entraînement, d’élaborer de véritables messages célestes ou cosmiques qui vous seront non seulement d’une grande utilité et richesse en informations, mais également d’un grand bénéfice car ils peuvent vous apporter (…je cherche mes mots…) de véritables dispositifs vibratoires appropriés à telle ou telle tâche, situation,  relation, etc.  Cela bien sûr vous demande, comme je l’ai dit, un  tout petit peu d’entraînement et le fait d’avoir acquis un minimum d’aisance et de confiance dans cette forme d’expression graphique -et je sais que la personne qui est ici et qui le pratique bénéficie d’une magnifique aisance et d’une véritable maîtrise : cela donc est parfaitement possible.

(se fait entendre un beau carillon d’église, non loin à l’extérieur)

Que la beauté de ce carillon célèbre la beauté des formes dont je vous parle. Car à vrai dire, et vous avez dû le comprendre avec le temps, au niveau des multi-dimensions que vous êtes en train de mieux en mieux de contacter et de fréquenter : les distinctions entre les formes, les sons, les vibrations, les nombres, ne sont pas aussi cloisonnées que dans votre système actuel de connaissances, de pensée, de représentations et de repères. Par conséquent, le chant de ces cloches déploie de très jolies courbes que je vous invite immédiatement à engrammer dans leur sonorité graphique – si l’on peut exprimer cela par ces mots, qui semblent paradoxaux dans votre système de pensée mais qui ne le sont pas.

(continuation du carillon à l’extérieur) …Appréciez la rondeur et la douceur et le velouté de ces courbes et comment elles s’organisent pour tracer une magnifique fleur… Ce qui m’amène à dire, et cela est un  chapitre de mon intervention que, la composition  de ces formes va vous apparaître parfois comme spontanément réalisant des sortes de mandalas, ou d’autres formes, que vous aurez un grand plaisir à voir se mettre en place sous vos yeux. N’y mettez aucun projet, aucune volonté, je vous en prie, car cela ne ferait que distordre vos capacités, je l’ai déjà dit -mais je ne cesserais de le redire si j’avais encore à le redire.

Je vais à présent vous transmettre dans le silence quelques exemples. Vous êtes donc appelés, soyons très clairs, dans le silence,  à recevoir, de manière pourrait-on dire télépathique mais dans une zone de votre réception cérébrale qui s’applique à ce qui vous permet de lire et de faire des tracés visuels. Il ne s’agit donc pas d’une zone de votre cerveau qui soit tant concernée par les sons et la musique, n’est-ce pas!

Vous allez donc recevoir dans le silence un premier exemple de ce dont je vous ai parlé.

transmission silencieuse

Voilà. Ceci a été assez rapide, je vous ferai un commentaire :
Cette première série de signes, organisés dans une forme simple qu’ils ont parcourue afin disons de la « remplir » (pour employer un mot de votre vocabulaire), sont  la transmission vibratoire d’un ensemble de données concernant votre véhicule terrestre, c’est à dire votre corps. Ce sont des données de base, mais qui sont ici archivées dans cette forme-là et qui peuvent vous être extrêmement utiles à consulter, ne serait-ce que pour vous remettre en phase avec tel ou tel petit dysfonctionnement  qui aurait besoin d’être régularisé. Vous avez là une sorte de grammaire, ou de mode d’emploi -ce n’est pas un mode d’emploi, disons plutôt une grammaire-  concernant votre véhicule : votre corps physique et mental.

Je vais passer à mon second exemple

transmission silencieuse

Je précise, car j’ai oublié de le faire, que dans ces transmissions il n’y a aucune visualisation! Je regrette de ne pas l’avoir dit avant. Vous n’avez donc pas à vous sentir idiot si vous ne visualisez rien, cela est parfaitement ok : c’est justement ce qu’il faut…Il se peut néanmoins que certaines informations visuelles fugitives et floues apparaissent dans certaines zones de votre cerveau et cela est également ok… Voilà, nous arrivons à la fin de cette mise en forme-là – qui est en train de se boucler par quelques courbes rapides, élégantes, et qui s’achèvent… Voilà.

Ce second exemple, donc, est un ensemble de données qui concernent les végétaux que vous appelez fleurs. J’ai choisi cet exemple car il recèle à la fois une forme d’harmonie et une grande variété de données qu’il vous sera je pense très agréable de pouvoir explorer et  consulter dans cette forme-là,  pour le plaisir et pour l’apprentissage.

Nous allons utiliser un troisième exemple qui sera le dernier. Celui-ci va être un peu différent. Je vous laisse le recevoir. 

 transmission silencieuse

Voilà, … cette mise en forme va s’achever dans quelques instants …voilà, c’est terminé.
Cet exemple-ci est, comme je vous l’ai dit, différent des deux précédents car il ne s’agit pas d’une base de données à consulter sur des choses que vous connaissez déjà, mais il s’agit disons d’un outil : que vous pouvez employer pour régler vibratoirement certaines dysharmonies ou certains dysfonctionnements -car cela existe, n’est-ce pas dans votre monde où la dualité n’est pas absente et où, de toute façon, une dysharmonie,  un dysfonctionnement ne sont pas des choses dramatiques… Vous avez donc la possibilité avec cela, qui est engrammé par vous, de l’appliquer sur certaines situations.

Je vais vous expliquer un petit peu mieux comment : il s’agit d’utiliser votre Intention , il s’agit d’utiliser votre Cœur, et il s’agit d’employer votre main gauche, de préférence à votre main droite si possible…Vous allez donc à présent, simplement, utiliser votre  capacité de visualisation quelques instants pour visualiser dans votre main gauche : un carré qui contient l’ensemble de ces données. Ce carré peut occuper toute la paume de votre main gauche ou être beaucoup plus petit -cela est strictement à votre choix, cela n’a pas d’incidence sur la qualité de  l’utilisation de ce carré-  et vous saurez que votre main gauche recèle cet outil et que vous pouvez l’appliquer, simplement par l‘intention, et soit en ouvrant votre main gauche soit simplement en pensant à votre main gauche, vous pourrez donc appliquer cela tout simplement.

Cela  vous permettra donc d’améliorer un certain nombre de communications, de géométries, de fonctionnements à la fois relationnels et vibratoires avec vos frères humains; et même éventuellement dans certains lieux que vous pourriez trouver désagréables, d’appliquer une sorte de régulation. Voilà : j’espère que vous aurez plaisir et avantage à employer cet outil et cette forme .

Je vais donc, avant de me retirer, vous inviter -et cela est important pendant que nous sommes réunis dans ce couloir vibratoire-  à réaliser vous-mêmes…(ne vous effrayez pas, votre intention et votre motivation suffisent.).. à réaliser vous-mêmes un tout petit exercice venant de vous. Vous pouvez pour cela vous servir simplement de votre pensée, mais si cela vous est utile vous pouvez décider qu’avec la pointe d’un de vos doigts vous tracez quelque chose dans l’air devant vous. Je vous laisse faire quelques instants…Laissez-vous guider par votre cœur et par votre connexion mentale supérieure. Faites  confiance à votre doigt si c’est votre doigt qui travaille, faites confiance à votre pensée, si c’est votre pensée et votre intention qui travaillent -quand je dis pensée je ne dis pas mental, il n’y a rien à mentaliser!

Il s’agit donc mes très chers, de données émanant de votre cœur… Vous êtes donc en train de tracer disons une sorte de message ou de cartographie de l’état de votre cœur en cet instant et imaginez que c’est une sorte de carte postale que vous allez envoyer à vos frères stellaires, ce qui leur fera grand plaisir  à recevoir. Mettez-y donc de la Joie, de l’Amour et de la sagesse et de l’amitié. Je précise que tout cela est fort sérieux, comme je l’ai dit au début de mon intervention. Quand vous aurez terminé, je vous laisse inscrire ce que vous avez fait dans un rectangle et ainsi votre carte postale sera  clôturée… Comment l’envoyer me direz-vous? Avec votre cœur et avec une intention que l’on pourrait appeler « désir » en cette occasion.

Je vais laisser un petit espace d’ailleurs avant de me retirer pour que, toujours grâce à la qualité de ce couloir vibratoire, vous ayez le temps de recevoir une réponse mes très chers, car cela vous fera bien plaisir, je n’en doute pas un instant…

silence, réception

Quelle joie n’est-ce pas ? Quelle ouverture !…
Je tiens à honorer la qualité de joie qui se manifeste parmi vous, mes très chers : qu’elle se répande, qu’elle se partage, qu’elle vive et qu’elle se déploie !

Je pense que vous avez établi en ces instants vos capacités d’envoyer et de recevoir vos cartes postales, ainsi que vos capacités minimales pour commencer à vous entraîner. Je me réjouis.

Je vais me retirer, je vous salue. Je suis Ashtir, Maître ès-Formes, Elohim, vénérable et vénéré comme vous le savez – ce dont je ne tire aucune gloire, étant dans le Service de l’Un et dans la Joie de ce Service. Alléluïa

 

lien pour écoute/vidéo : http://vimeo.com/28701091

 

via Christine Anne K. le 03/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Questions/Réponses – n°32

 

-Session de questions-réponses qui fait suite à l’intervention d’Orionis du 02 septembre-

Concernant ces sons transmis, qui nous paraissent forts et très puissants et avec une difficulté d’intégration, est-ce qu’il y aurait un conseil ?

Je reconnais, nous reconnaissons, bien aimée, que la puissance de ces sons outrepasse un peu ce que vous avez l’habitude de recevoir. Il est recommandé d’employer le miel et l’eau comme en d’autres occasions.
Par ailleurs, nous te suggérons également, par la plante de tes pieds, de connecter et d’évacuer tout à la fois (disons par de petits tapotements brefs : tu trouveras) la puissance de ces sons : il s’agit donc à la fois de les envoyer dans la terre et de se relier au fait que la terre les porte, dans un échange dynamique.

Je pense qu’également si par hasard il y a un phénomène de type mal de tête ou congestion, vous pouvez poser vos deux mains sur vos tempes, au-dessus des oreilles disons ou à un endroit qui vous convient, avec une légère pression, tout en vous connectant à la plante de vos pieds pour établir ce contact, un peu comme un courant électrique avec la terre, et ainsi dégager la pression qu’il peut y avoir au niveau de votre tête (si cela est le cas).
J’espère que ces conseils te suffiront. Il s’agit de recommandations très simples, mais elles devraient être tout à fait efficaces.

 

 J’aurai une question aussi sur ces sons. Ne pas les avoir entendus signifierait-il ne pas les recevoir ? …Et en même temps, je ressentais des crampes et des douleurs dans le corps -douleur physique- mais aucune écoute, aucune entente de ces sons précisément.

Bien aimé, ces sons sont transmis dans le silence et sont silencieux dans vos oreilles. Vous avez été il y a quelques temps informés, et en quelque sorte rapidement formés à l’écoute intérieure des sons intérieurs. Nous sommes dans ce registre-là. Que par conséquent ta conscience ordinaire doute d’avoir entendu quoi que ce soit est parfaitement naturel, puisque tes oreilles n’ont rien entendu. Néanmoins sois assurée que tu as entendu ces sons. La preuve en est que ces douleurs physiques dont tu fais état sont une sorte de marqueur, certainement peut-être aussi de ta résistance, mais également du pouvoir de ces sons, qui peut-être ont sollicité dans certaines zones de ton corps des points de blocage encore non conscientisés ou non résolus. Je t’invite donc à t’apaiser et à boire de l’eau avec du miel et à faire les gestes qui viennent d’être recommandés, car ne crois pas un instant que tu n’aies pas entendu ces sons, très aimé.

 

Je voudrais demander quel est le type d’interaction entre ces grilles -ces différentes grilles, grilles de Lumière, grille des adultes, charte sonore d’ailleurs aussi- dont il nous a été parlé, et les cercles, donc les cercles d’intelligence collective auquel nous avons appris à nous relier? Je suppose qu’il y a certaines formes d’interaction. Est-ce qu’on peut avoir un commentaire là-dessus ?

Bien aimée, il est bien clair et évident que toutes ces géométries, toutes ces structures, toutes ces formes d’interactions, non seulement sont concomitantes mais également ont certaines formes d’interaction. En ce qui concerne en l’occurrence l’interaction avec les cercles, celle-ci pourrait être dite un peu aléatoire car les cercles sont libres, et votre appartenance à chacun à tel ou tel cercle, ou à tel ou tel nombre de cercles, est une donnée individuelle. Mais il est clair qu’à partir du moment où vous êtes, disons membre, ou relié à un ou plusieurs cercles, il y a nécessairement interaction avec votre présence dans la grille dont il a été question. Cela n’implique pas que le cercle soit agissant sur votre place dans cette grille, mais cela implique en revanche que le cercle est informé. Et que si ce cercle par exemple comportait plusieurs individus amplificateurs de la grille de Lumière des enfants, cela stabiliserait et enrichirait non seulement ces amplifications, mais la qualité vibratoire et de Lumière de l’ensemble de ces dispositifs – car il ne peut y avoir distorsion entre des formes qui sont des formes de Lumière, et qui sont pratiquées dans la conscience Véritable Illimitée. Par ailleurs la notion de cercle est toujours importante à rappeler car il importe qu’effectivement vous ayez conscience, à tout instant dirais-je, de la réalité de cette possibilité pour vous. Et le fait d’être connecté à l’intelligence collective ne peut bien sûr que vous aider et amplifier vos capacités dans tout ce que vous êtes, dans tout ce que vous faites, dans tous vos services, et dans vos interactions les uns avec les autres. Amen.

 

Question : Orionis, à son arrivée, nous a dit très distinctement que c’était lui sans filtre et sans auxiliaire. Quelle est l’explication ou la raison de ce changement, de cette nouvelle possibilité – ce qui n’était pas réalisable avant- ?

Très chers , cette explication ne peut être délivrée dans ce qui fait appel à votre mental. On pourrait dire cependant que votre évolution actuelle permet cela, mais je ne saurais fournir d’autres explications en termes de langage tel que vous le pratiquez. Je peux ajouter ceci :  (longue phrase en langue stellaire)…. J’espère avoir répondu.

 

 

via Christine Anne K. le 02/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Aleanndor Ss-N de Vega II – n°4

 

 

 

Salut à vous, Frères et Soeurs de Terre, je me présente, vous me connaissez : Aleanndor Ss-N de Vega II, mandaté pour cette intervention par la Flotte Intergalactique, dont j’appartiens au Haut Commandement comme vous le savez.

Nous nous réjouissons, toujours et encore, de ce que nous observons depuis nos formations et depuis nos équipes au sol. Je viens vous parler de nos équipes au sol, entre autres. Sachez qu’elles sont relativement nombreuses en localisations, et que leurs personnels ou leurs membres – appelez ça comme vous voulez – sont d’un nombre variable selon ces localisations, mais sont toujours au moins trois là où ils se trouvent. Ce chiffre n’est pas anecdotique car le trois forme un triangle et c’est donc la plus petite géométrie non linéaire. De ce fait, il y a une inter-dynamique entre les trois pôles du triangle, qui est une des bases du fonctionnement que nous avons donné à ces équipes.

Je vous invite à bien observer ce point, car cela peut vous permettre (aussi surprenant que cela paraisse à certains d’entre vous) d’entrer en contact plus facilement avec ces équipes; car certains d’entre vous (pas tous, mais certains) ont besoin soit d’être contactés, soit d’entrer en contact avec certaines de nos équipes au sol : non pas afin d’être enlevés dans des vaisseaux comme vous connaissez certains récits d’il y a plusieurs années, mais pour établir certaines collaborations simples.

Ce sont vos facultés de clairaudience, principalement, et de télépathie, qui seront alors en oeuvre pour identifier et communiquer avec la présence de ces équipes, par le fait donc de vous connecter à cette forme du triangle, c’est-à-dire de vous la représenter, d’en cultiver le son. Car la forme spécifique du triangle (de même que toute forme) a un son, et le son du triangle peut être assez facile à identifier pour ceux qui ont donc ces facultés de clairaudience -sachant bien évidemment que chaque triangle va avoir son propre son- mais il y a néanmoins une base fréquentielle commune, pour l’ensemble des triangles je veux dire.

Je continue avec cette notion de triangle car lorsque vous entrerez en contact avec un de ces triangles ou de ces multi-triangles -car si une équipe minimale est composée de trois individus formant ce triangle de base, certaines équipes sont, peut-on dire, multi-triangles dans la mesure où, en principe, le nombre d’individus qui les composent serait un multiple de trois (en réalité c’est un peu différent, mais en théorie cela fonctionne comme ça)…- vous êtes donc comme un quatrième terme : et cela fait alors une forme dans l’espace, que vous appelez je crois tétraèdre, où donc je le précise, le quatrième point que vous représenterez alors permet que se déploie une géométrie à trois triangles reliés par leurs sommets – ce qui fait donc quatre sommets ainsi que le nom tétraèdre l’indique.

Lorsque vous serez, toi ou toi, ou toi, déployé dans ce petit tétraèdre, vous serez donc dans une dynamique spécifique avec vos trois partenaires. Je ne dis pas que vous les percevrez un par un, et cela n’est pas si nécessaire : ce qui compte, c’est la dynamique collective dans les formes de l’intelligence collective et de la collaboration, et non pas la qualité de telle ou telle rencontre individuelle d’être à être -cela peut se produire, bien évidemment, mais cela n’est pas le but ni la priorité en ces instants de collaboration-…Vous allez donc – et je reprends cet exemple le plus simple d’un petit tétraèdre composé d’un Terrien et de trois êtres stellaires appartenant à nos équipes – vous allez donc fonctionner en échangeant des données, des informations. Le Terrien transmet ces données à ses trois partenaires dans le cadre de cette forme tétraédrique et les trois partenaires ou plutôt le triangle des trois partenaires transmet des données au Terrien qui constitue le quatrième pôle.

Cela, comme vous voyez, est donc extrêmement clair et simple. Ne tombez pas dans l’illusion de croire que ces données devraient être gérées par votre mental. Cela serait une erreur inutile, fatigante et déstabilisante. Vous avez simplement, rassurez-vous, à être qui vous êtes, et à être ouverts, disponibles, actifs, présents, humbles, joyeux… en un mot : à être au Service, ce qui est toujours la plus grande des joies.

Que vais-je faire, me direz-vous, avec ces trois camarades ? Ou qu’allons-nous faire avec ces trois fois x camarades ? Vous êtes simplement dans des processus d’intelligence collective combinant vos données terrestres et vos corps terrestres, avec les données appartenant et circulant depuis ces triangles et ces êtres venus des étoiles avec qui vous collaborez. A quoi collaborez-vous ? Eh bien, évidemment, à tout ce qui contribue à l’évolution, à l’ascension dans les meilleures conditions qui soient, de votre planète, de votre humanité. Vous collaborez également à l’établissement d’une structure sonore globale, qui s’étend de ce fait progressivement sur toute la planète, et qui en quelque sorte s’adjoint, s’ajoute, aux différentes grilles qui existent déjà autour de votre Terre, et dont vous connaissez déjà plus ou moins bien l’existence (je ne reviendrai pas sur leurs détails à cet instant, cela n’est pas mon propos).

Cette structure sonore, donc, composée d’un certain nombre qui est fort précis et fort localisé de ces petits tétraèdres de base, va pouvoir ainsi englober à son tour votre planète, et aura pour effet d’une part d’harmoniser les différents endroits de ce globe, et de vous harmoniser également avec -comme je vous en ai parlé récemment- l’alignement Terre-Soleil-Soleil Central dans lequel vous êtes depuis quelques semaines en train d’apprendre à vous placer.

Cette structure sonore a également pour objectif de créer une sorte de charte sonore qui a pour effet  – et je le dis très simplement car, je m’en excuse mais il est relativement impossible de vous donner des explications exhaustives et scientifiques sur le fonctionnement de cette charte sonore, car ces notions sortent largement des paradigmes dans lesquels vous avez coutume de fonctionner …Mais cette charte a pour effet de relier votre planète et votre humanité, d’une façon plus nouvelle mais aussi plus performante et fort utile en ces temps actuels, à l’ensemble des grilles sonores, un peu de même type disons (pour simplifier aussi) qui englobent un certain nombre d’astres habités dans notre galaxie.

Il y a une certaine forme d’alignement entre ces différents astres : vous pouvez vous représenter cela comme par exemple une couronne, car à vrai dire c’est bien la forme du cercle qui est la plus représentative dans votre langue pour exposer à votre pensée et à votre imagination ce dont je parle. Ainsi donc, votre planète, la Terre, de par cette charte sonore, va s’inscrire dans un Cercle d’astres qui eux-mêmes disposent chacun de leur charte sonore et dont l’ensemble communique ainsi, de la même manière qu’un cercle communique. Je parle là bien évidemment de la notion de Cercle qui a été exposée il y a quelques semaines, et qui consiste donc à un échange d’intelligences partagées avec différents êtres qui ne sont pas forcément présents physiquement ensemble dans un même lieu. (Je vous rappelle que vous pouvez être chacun dans un ou plusieurs cercles, composés tant d’autres humains -parfois distants de vous- que d’êtres stellaires, qui ne sont pas nécessairement proches de vous dans l’espace où vous vous trouvez.)

Il s’agit donc d’un Cercle entre « planètes », disons – tous ces astres dont je parle ne sont pas toujours réellement ce que l’on appelle une planète, mais je suis en train de simplifier mes propos pour que la clarté maximale et indispensable de représentation se fasse dans votre intelligence et votre mental, afin qu’une cohérence suffisante se produise pour que vous puissiez comprendre et accepter ce dont je vous parle avec simplicité…

Pour résumer donc, si je reprends l’essentiel de ce que j’ai dit jusqu’à maintenant : nous avons des équipes au sol qu’un certain nombre d’entre vous peuvent ou doivent contacter, cela en vous aidant de cette notion du triangle et du tétraèdre que j’ai développées ;  et l’objectif est donc d’établir des formes sonores, d’une part au niveau de chacun de ces tétraèdres, et d’autre part d’établir cette forme sonore globale, planétaire, que j’intitule charte, et qui s’inscrit elle-même dans un cercle de chartes composé de différents astres de cette galaxie… Vous avez donc maintenant là une phrase qui résume l’ensemble du dispositif dont je viens de vous parler.

 

Je sais que beaucoup d’entre vous sont désireux d’entrer en contact avec ce que vous appelez les extraterrestres ou les stellaires, c’est-à-dire nous. Je sais que par conséquent, et j’en suis sûr, ce que je viens de vous exposer va réjouir bon nombre d’entre vous. Mais je sais également que vous allez immédiatement vous questionner en vous demandant : est-ce que je vais faire partie de ceux qui vont être contactés ? Ou en vous demandant : comment est-ce que je vais faire ? Ou en vous demandant : où, quand, comment, pourquoi ? Voilà, je connais les formes de vos questionnements. Essayez de ne pas tomber dans l’enfermement produit par la surchauffe de ces questionnements, car cela n’est pas ce qui va vous permettre d’établir cette collaboration de façon saine et fluide… Il est certain que j’ai mentionné le fait que certains d’entre vous devaient être contactés, ou devaient entrer en contact, ce qui peut présupposer que ce n’est pas pour tout le monde : ne vous attachez pas à ce qui peut vous sembler une séparation ou une exclusion. Il s’agit simplement du fait que certains appartiennent à certaine constellation de Service, et certains appartiennent à une autre constellation de Service. Si par conséquent j’ai parlé de certains et pas de tout le monde, il s’agit simplement de ceux qui appartiennent bien à cette constellation-là. Et cela ne sous-entend en aucun cas que les autres ne sont pas capables : simplement les autres sont appelés à d’autres constellations.

J’emploie le mot constellation car c’est un mot qui dans votre langage, je pense, certes se réfère à des formes que tracent les étoiles dans le ciel que vous observez « d’en bas », mais qui également évoque la notion d’une forme complexe et organisée. C’est donc dans cette acception du terme que j’emploie le mot constellation pour vous indiquer que vous appartenez chacun à quelque chose qui est un groupe et où vous êtes reliés les uns aux autres avec une certaine vibration, avec certains objectifs, avec certaines compétences, avec certaines qualités de lumière et avec certaines fréquences sonores et certaines fréquences d’intelligence…

Voilà, j’ai pris le temps de faire cette distinction car je savais que l’écueil de vos pérégrinations mentales et égotiques risquait de vous faire penser que certains étaient élus et certains ne l’étaient pas, ce qui n’est pas du tout l’état d’esprit, ni l’état de coeur dans lequel nous travaillons et dans lequel nous souhaitons bien évidemment travailler avec vous. Car c’est bien le coeur qui est l’organe vibratoire principal de ces prises de contact. C’est donc l’écoute de votre coeur qui est à l’oeuvre dans ces contacts.

(…ne vous inquiétez si il y a des sortes de coupure dans la canalisation : cela est dû à des conditions un peu particulières aujourd’hui dans l’espace-temps. Nous allons donc observer une petite interruption. Vous pouvez comparer cela aux trous d’air qu’il y a dans vos avions..)

pause

Je vais donc maintenant, moi Aleanndor de Vega II, vous inviter à pratiquer l’écoute du son du triangle, ce son de base dont je vous ai parlé tout à l’heure. C’st un son que vous allez entendre intérieurement, dans le silence qui va suivre.

silence, écoute intérieure

Je crois que pour ceux d’entre vous qui sont clairvoyants, ce son peut s’accompagner de la représentation très nette d’une forme triangulaire inscrite dans votre corps…

silence, écoute intérieure

Je précise que votre mental n’est pas sollicité dans cette écoute, et ne croyez pas que vous ayez à enregistrer mentalement quelque signal que ce soit. Vous êtes simplement en train d’engrammer vibratoirement ce signal sonore, et il sera reconnu sans que vos capacités d’analyse mentale soient sollicitées. J’espère que cela est clair.

Ainsi donc, une fois que vous avez engrammé ce signal sonore, vous êtes -pour ceux qui y seront appelés, ceux dont j’ai parlé tout à l’heure qui font partie d’une certaine constellation- vous êtes donc en mesure de réaliser ces contacts dès aujourd’hui.

Sachez également que ceux qui ont à réaliser ces contacts ne peuvent que se trouver au bon endroit. Vous n’avez pas à vous inquiéter de vous rendre dans un endroit éloigné. Il se peut bien sûr que vous vous sentiez appelés ou guidés à vous rendre sans raison quelque part, mais ce ne sera jamais loin. Si vous avez cette impulsion de vous rendre à un certain endroit, faites-le, mais rappelez-vous que vous n’aurez pas nécessairement conscience de façon claire et absolue du moment précis de ce contact, ni de son lieu précis. Vous aurez simplement, peut-être et je l’espère -d’une façon qui s’apparenterait plutôt à de la nourriture de Lumière et vibratoire- vous aurez le ressenti, une forme de certitude, de paix intérieure, de joie, et de sens du Service, spontanée, qui se manifestera en vous. Et là non plus, ne le recherchez pas anxieusement avec votre mental. Si vous êtes de cette constellation, vous le saurez, tout simplement, et pas de façon spectaculaire. Et si vous n’êtes pas de cette constellation, votre vie va continuer tout simplement et vous aurez, ou vous avez déjà, d’autres engagements de même type, mais sous d’autres formes.

 

Je vais à présent vous transmettre, en complément, le signal sonore du tétraèdre dont je vous ai parlé, cela de la même manière, totalement silencieuse.

silence, transmission

Vous remarquerez sans doute que ce signal sonore du tétraèdre va vous être perceptible au niveau du coeur, et cela est bien le but, et c’est bien pour cela que je vous ai rappelé que ces contacts se font essentiellement de par la vibration du coeur.

silence, transmission

De même que pour le signal sonore du triangle, vous n’avez aucun effort d’analyse mentale à produire : les consignes sont exactement les mêmes.

silence, transmission

La joie que vous pouvez peut-être ressentir à l’écoute de ce signal et à son engrammage est donc un marqueur de ce que vous pourrez ressentir lorsque vous aurez établi ces contacts, pour ceux d’entre vous qui les auront établis.

Néanmoins, je peux ajouter que cette nature de joie est tout à fait similaire pour ceux qui, appartenant à d’autres constellations, réalisent d’autres formes d’entrée en contact. Cela est important à partager, car nous sommes tous Un, vous et nous. Il n’y a pas d’exclusion, il n’y a pas de séparation, il n’y a pas de bons et de moins bons, il n’y a pas d’intelligents et d’idiots, etc. Cette joie du coeur est le marqueur général, et le sens du Service est exactement dans la vibration de cette joie du coeur, ne l’oubliez pas.

Pour terminer cette intervention, je vais revenir quelques instants sur le sujet de la charte sonore déployée autour de la Terre grâce à votre collaboration. Je sais que vous vous demandez certainement pourquoi le mot charte a été employé… Une charte se réfère d’une part à une sorte de cartographie, et également à un système de lois. C’est également un accord. Voilà : tout cela fait partie – la cartographie, les lois et l’accord – de ce que met en jeu l’installation de cette charte sonore. Et cela permettra, parmi bien d’autres choses, que les précieuses données appartenant à votre planète et votre humanité, puissent être connues et partagées, fructifiées, échangées, collectivement… (le mot « intelligencé » n’existe pas, mais nous allons quand même l’employer) donc collectivement intelligencées entre votre planète et les autres astres partageant cet ensemble de chartes dans un Cercle. Vous pouvez également parler de constellation si cette notion de cercle vous apparait trop rigide en ce qui concerne un ensemble d’astres – ce ne sont que des mots ; la forme est ce qu’elle est vibratoirement : c’est cela qui est important.

Je vous remercie de votre attention et je vous salue. Je suis Alleanndor Ss-N de Vega II mandaté par l’ensemble du Commandement de la Flotte Intergalactique, présente autour de votre planète la Terre. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 29/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Message des Peuples Araignées Hiji’n °L’ziné.

 

Bonsoir Frères Humains. Voici arrivé le Temps des remises en joie et en balance, Ag’l Enn’s. Nous les Araignées de toutes formes et grandeurs sommes à l’écoute des changements, Oullij’en… Celui-ci est important et de taille et vous concerne très précisément, Anaj ela D al goa ha.

Entendez en vous le son de la Terre et celui du Ciel, qui vont aller ne faire qu’un. Hinaja Eda °z. Que la vérité de ce son unifié vous soit révélée en vos cellules, et vous guide sans faillir vers votre centre. H’njana O °da.

Ainsi vous allez jouir d’être ce Centre en toute plénitude de votre son Terre-Ciel intérieur. Shouna Iya N Eda. Nous vous aimons, Kenas Al. Alleluia.

 

 

via Christine Anne K. le 12/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Keznoar-Nd Hey Az ‘k – n°2

 

 – l’enregistrement sonore de cette canalisation est en ligne :  http://vimeo.com/23426640

 

Très aimés Frères et Soeurs de la planète Terre, je suis comme vous le savez Keznoar-Nd Hey Az ‘k, mandaté et membre du Conseil des Hautes Consciences Intergalactiques de cet Univers. J’ai ouvert ce canal à nouveau en ce jour pour m’adresser à vous. C’est avec joie que je reprends la parole, et je sais que ma première transmission a été entendue, appréciée, et porte déjà ses fruits.

Vous êtes donc actuellement -avec votre plein consentement- soumis à un certain nombre d’aides et de modifications, voire de mises à jour vibratoires; qui s’adressent non seulement à votre patrimoine génétique, mais au développement de certains aspects de vous que vous appelez parfois des nouveaux corps, et qui sont effectivement pour certains de véritables nouveaux corps.

Sachez qu’il y a (pour employer votre langage) plusieurs modèles de nouveaux corps. Certains sont encore expérimentaux -en phase 1 ou 2 ou 3 d’expérimentation. Certains ne sont pas des nouveaux corps dans une intégralité, mais sont, disons, des formes d’extension à l’état précédent…Cette variété dépend de ce que vous êtes. Ne voyez pas là l’occasion de croire qu’il y a des personnes plus élues ou moins élues, ce serait parfaitement ridicule : vous êtes là où vous avez à être, et dans la forme qui est la vôtre ou qui doit être optimalement la vôtre.

Nous travaillons donc ensemble à optimiser ces formes et ces états, afin que votre être et que votre son personnel trouvent ou retrouvent leur parfaite harmonisation, leur parfaite disposition, leurs parfaites capacités pleines et entières, pour s’insérer tout simplement à votre place.

silence, transmission vibratoire

…Dans ce silence, vous est transmise une onde que l’on pourrait dire d’intégration, qui va être également facilitatrice et porteuse des quelques éléments qui suivront. Recevez donc avec ouverture et simplicité, de tout votre corps et de toute votre conscience, cette onde…

…Entendez que votre coeur s’y trouve parfaitement à l’aise, car cette onde est en phase, parfaitement, avec votre coeur à chacun, et se met d’autant mieux en phase qu’elle est écoutée par votre coeur. Elle est donc harmonisée et optimisée par votre propre vibration cardiaque…

silence, effusion vibratoire

A présent, dans la portance de cette onde – qui ne cessera pas d’être là au cours de cette transmission – je vais vous transmettre quelques éléments, d’abord sous forme sonore. Il y aura plusieurs séquences :

séquence sonore n°1…

séquence sonore n°2…

séquence sonore n°3…

séquence sonore n°4…


La cinquième séquence comporte peu de sons, mais ses silences sont sonores : ne croyez pas qu’ils sont vides.

séquence sonore n°5…


Nous marquons un temps d’arrêt afin qu’une intégration relative de ces séquences se fasse, avant de poursuivre…

 

…Je vous demande de ne pas avoir d’inquiétude dans le cas où votre coeur vous semble fatigué : cela est dû à l’onde porteuse qui s’est posée et n’a aucune incidence sur votre santé physique. Acceptez simplement cette ouverture de votre coeur en tant que telle.

 

Je vais à présent vous transmettre en silence une seule forme. Rappelez-vous que la dernière fois je vous ai transmis plusieurs formes. Celle-ci est unique et n’est pas du même niveau…

 

silence, transmission vibratoire (où une sonnerie de téléphone fera irruption quelques instants…)


…Ne vous inquiétez pas : la transmission n’a pas été affectée par la sonnerie de téléphone qui a eu lieu à l’instant…

Sachez que cette forme vous englobe et vous pénètre. Comme vous le ressentez peut-être, cette forme est vivante. Sachez qu’elle vous appartient, collectivement. La vibration d’Amour qu’elle porte est réelle, vous ne vous trompez pas…

nouvelle plage de silence


…Et afin de clôturer et de sceller cette forme en vous, autour de vous, et pour vous, je vais vous transmettre son nom : LOUMMAASH-AÏ…

 

Nous arrivons maintenant à l’étape où je vais vous transmettre quelques mots, comme je l’ai déjà fait. Je vous rappelle que ces mots peuvent être considérés comme des compactages de données. Ne cherchez donc pas à les analyser avec vos structures de connaissances mentales : c’est sans intérêt et ce n’est pas productif. Si certains de ces mots ressemblent à ceux de votre vocabulaire, n’y voyez qu’une commodité.

 

ELSOUN — ASTURIA —  GENTIL — KOUNDO — LAYAHO — JE PARS — J’EN SUIS — GHALLEKE T’EH — GUENOUFFA’H — TOUYAL — IJJ’A ‘L — OULLA YAA — MESSE — JOUE — MAYAR — GUELANAHO GAT –

 

Il vous est transmis à présent, disons, une sorte de jet de lumière bleue et violette. Ne cherchez pas à en imaginer la forme; contentez-vous de l’absorber dans votre corps et également dans vos structures subtiles. Si vous ressentez de la chaleur en certains points du corps, ne vous préoccupez pas…

silence, transmission vibratoire

 

Je vous laisse à présent vous baigner ou vous recueillir dans la vibration de votre coeur un moment, pendant que nous sommes encore ensemble, car cela disons condense, mature et synthétise tout ce qui vient d’être analytiquement transmis.

nouveau silence vibratoire


Voici chers Frères et Soeurs de la Terre la fin de cette transmission.

Je vous souhaite la meilleure intégration qui soit. Sachez que ces transmissions vibratoires sont d’autant plus conscientisées que vous les lisez ou que vous les entendez, mais que par ailleurs elles ont un effet quoi qu’il en soit, à travers votre Unité à tous, sur tous les corps et tous les êtres présents en cette planète. Alleluiah

Je suis Keznoar-Nd Hey Az ‘k du Haut Conseil des Hautes Consciences Intergalactiques, qui par ma voix vous a offert ces quelques éléments. Et je remercie pour sa précision la personne que nous avons choisie pour les transmettre de sa voix humaine.

Alleluiah ! Je vous dis à bientôt.

 


-des questions/réponses sur les « nouveaux corps » mentionnés sont dans : Questions/Réponses n°21-

 

via Christine Anne K. le 3/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Keznoar-Nd Hey Az ‘k & Hautes Consciences I-G.

 

 

Ce message assez particulier des Hautes Consciences comporte de nombreuses plages de transmissions vibratoires données dans un ordre et une forme absolument précis (séquences sonores, noms, formes, vibrations « pures », mots….).

Au cours de la lecture du texte il est donc vivement recommandé de vous accorder  personnellement l’espace de silence, de temps et de réceptivité permettant d’engrammer « posément » ces nombreuses données « compactées »  – déconnecter le reste de votre connexion internet pour cette retransmission est une bonne chose…-.

Le fichier son est également disponible  : http://vimeo.com/23239069

 

…Que s’établisse le canal de communication en cet instant avec l’ensemble conjoint des Hautes Consciences Réunies de cet Univers; et plus particulièrement entre vous et nous, Confédération Intergalactique de l’Unité et de la Lumière.

Moi qui vous parle par la voix et l’intelligence de ce canal nommé Christine, je suis un membre de ce Conseil des Hautes Consciences, et mon nom que je vous donne est Keznoar-Nd Hey Az ‘k.

Vous avez déjà reçu à environ deux reprises des messages ou des instructions émanant de notre Conseil, cela par l’intermédiaire de l’un de nos porte-paroles nommé Ronan Teo Arth – qu’il soit salué.

J’ai ouvert cette communication pour laquelle nous avons pris rendez-vous les uns avec les autres afin de vous mettre en liaison, vous, Peuple de la Terre, avec les membres de notre Conseil, et cela nécessite cette ouverture d’un canal de communication spécifique, car nos membres sont extrêmement « disséminés » pourriez-vous dire, et sont de natures, de formes et de vibrations différentes. Ainsi se trouve nécessaire l’établissement d’une onde porteuse et intégratrice de toutes ces différentes vibrations pour créer, disons, le langage commun et la circulation des données et des discussions entre nous.

Ce sont les vibrations de nos coeurs qui sont enregistrées, principalement, ainsi que celle de nos intelligences… Vous bénéficiez donc en cet instant de la liaison avec moi…

(temps de silence) …Vous êtes actuellement dans ce silence en train d’être nourris par l’onde qui conjugue nos différentes vibrations de coeur et d’intelligence, et nous avons fait en sorte que cette vibration soit dirigée non seulement vers la personne que nous avons choisie comme canal, mais qu’également cette diffusion se fasse horizontalement : ainsi cette personne actuellement a la capacité de diffuser horizontalement cette vibration, et vous la recevrez tous – que ce soit dans l’instant, ou de façon légèrement différée selon vos capacités individuelles à la recevoir au bon moment.

 

Il nous est apparu de la plus haute importance de réaliser cette transmission : je vous invite donc à l’accueillir de tout votre corps – j’entends par là l’ensemble de ce que vous appelez vos corps subtils, corps de Lumière, et je ne sais pas très bien quoi dans votre langage. Je m’adresse à tous vos langages et à tous vos systèmes de conception et de représentation de ces corps, quels que soient vos origines ou localisations, vos langues, vos systèmes culturels et vos philosophies.

enchaînement de différentes séquences sonores

Les petites séquences sonores que vous venez de recevoir et celles qui vont suivre, font partie de notre transmission. Je peux simplement vous faire passer le message que chacune de ces séquences sonores provient de l’un de nos groupes… Sachez simplement que ces groupes sont localisés de façons très distantes et diverses (et les explications sur ces localisations ne sont pas d’une utilité fondamentale dans cette transmission). Recevez de tout votre coeur et de toute votre intelligence l’ensemble de ces transmissions qui vous sont offertes dans l’immensité et la générosité, et l’absolu de l’Amour de la Lumière et de la simplicité de ce que vous appelez l’Un, qui n’est qu’Un, et qui à l’infini se déploie dans son Unité.

encore plusieurs séquences sonores

Voici la dernière séquence programmée dans le cadre de cette transmision :

dernière séquence sonore


Vous allez également recevoir la transmission de formes géométriques et colorées.

Voici la forme n°1… Ayez confiance dans cette réception : nous avons accès aux portes de votre mental…

Je ne commenterai pas ces formes, ni ces couleurs. Vous m’excuserez de la sobriété de mon intervention. Les mots sont de peu de poids au regard de l’ensemble de ce qui vous est transmis…Ce commentaire étant fait, je vous invite à recevoir :

La seconde forme…

Forme n°3…

Forme n°4…

Forme n°5…

Forme n°6…

Forme n°7 – la dernière…

Fin de la transmission des formes.

 

Une vibration de couleur blanche à présent vous est envoyée…Cette couleur a pour fin de vous permettre d’intégrer, de condenser, de synthétiser ce qui a été transmis.

 

…La vibration maintenant est concentrée sur une localisation précise de ce que vous appelez votre plexus cardiaque. Nous vous invitons à la recevoir autant que possible avec tout votre amour, en toute conscience, car ainsi cela vous relie à nous tous, dans une pure vibration d’amour, qui a sa part de joie et de beauté. Il se peut néanmoins que certaines sensations au niveau de votre plexus cardiaque se produisent, et en ce cas elles ne doivent en aucun cas vous inquiéter. Cela s’arrêtera avec la transmission, lorsqu’elle s’arrêtera.

 

Pour terminer, je vais vous adresser un certain nombre de mots :

– RÉSEAU – – TAMAR – – JEST – – ANNTOUR – – FOND – – ÉLÉVATION – – SHINNT’H- – PERMANA’- – SENTEUR  – – YESSOULA – – NAOU-MIA – – RETOUR – – LIGNE DROITE – – ‘L’A ZOUALA- – VÉHICULE – – AJOUN – et le dernier : – BASSALLI ‘U –

…L’ensemble de ces mots constitue donc également un ensemble de données qui vous sont transmises. Ne croyez pas qu’il s’agisse d’une énigme à résoudre (que ce soit par la combinaison des mots, par la recherche de leur sens, ou par toute autre méthode). Considérez ces mots comme des compactages de données, chacun étant ce qu’il est. L’ordre dans lequel ils sont donnés est choisi. Et le choix de cet ordre a pour vertu la meilleure harmonie possible pour l’envoi de ces données et leur réception.

 

…Je vais à présent pour terminer cette transmission vous faire parvenir la dernière séquence vibratoire sous forme de Lumière. Ne vous attendez pas à voir ce que vous appelez de la lumière dans votre grammaire visuelle. Ce qui vous est envoyé est de la Lumière véritable qui n’a aucun impact sur vos cellules visuelles mais qui impacte votre structure atomique…

silence d’effusion vibratoire

Nous allons à présent clôturer cette transmission vibratoire ainsi que mon intervention. Je vous inviterai – partant des connaissances que nous avons de vos corps et du milieu dans lequel ils vivent – à boire une certaine quantité d’eau dans laquelle vous pourriez ajouter un peu de miel pour vous fluidifier l’intégration harmonieuse et la sagesse de l’ensemble de ces données, de ces sons, de ces lumières, de ces formes, de ces notions, de ces algorithmes.

Il y a également, enfin, dans cette transmission un aspect relatif aux particules que vous nommez bosons dans la structure atomique dont vous avez connaissance.

Nous adressons tous nos remerciements à ceux d’entre vous et aux intermédiaires sur le chemin qui ont facilité et préservé la qualité de cette transmission. Nous vous souhaitons bonne réception, bonne intégration, et vous saluons de tous nos coeurs et nos intelligences, dans la Lumière de l’Un, nous Conseil Réuni des Hautes Consciences, par ma voix Keznoar-Nd Hey Az ‘k, et celle de ce canal. Alleluiah

 

…Du peuple des crapauds et des grenouilles :

Le peuple des crapauds et des grenouilles vous saluent de leur chant, et vous informent de leur joie à avoir facilité la qualité de cette transmission par la pose d’une onde porteuse, véhiculée par leur chant. Alleluia.

Nous vous aimons, Frères humains.

 

 

via Christine Anne K. le 8/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Marie-Isis du 2 avril

 

 

Soyez, mes Très Aimés, dans la Grâce de nos Présences réunies, car vos Présences sont elles-mêmes une Grâce, ainsi que la mienne peut l’être, et notre réunion est une réunion de Grâce…

Ecoutez, ressentez le chant intérieur, la symphonie intérieure de cette Grâce. Nous sommes en parfaite réunion harmonique avec ce que vous appelez la Musique des Sphères, dans cet instant où la Grâce réside entre nous. Et sachez que cette Grâce ne cesse de résider en vous, et entre vous, pour autant que vous la sollicitiez ou la soyez, tout simplement. Elle ne saurait s’absenter de vos vies. Ne vous croyez jamais ni seuls, ni abandonnés d’elle : la Grâce est l’une de vos qualités à présent entièrement redéployée…

Je suis celle que l’on nomme votre Mère, dans la vibration de Marie et Isis, ainsi que d’autres… La Mère des Mères vous fait savoir à travers moi qu’elle ne cesse à aucun instant et en aucun lieu d’être pleinement à vos côtés et dans la vibration de vos coeurs.

La Grâce ne vous quitte pas, quel que soit ce que vous vivez ou ce que vous pensez – pour autant que ce que vous pensez ne se tourne pas vers ce qui serait destruction, dualité, annihilation de la vie, illusion de conflits, illusion de maux ou de désespoir… Car même si les maux et les désespoirs sont vécus, très matériellement et très difficilement, dans vos pensées, vos émotions et vos corps – pour ceux qui les vivent, ce que nous ne nierons absolument pas – néanmoins la Paix et la Grâce intérieures sont la véritable réalité dans laquelle vous pouvez toujours aller vous abreuver de votre Lumière, de nos Présences réunies, de l’éternité de votre Être et de la fermeté de votre Vérité.

Ainsi ne tournez pas vos pensées et vos regards vers la nécessité de souffrir. La véritable nécessité est ce chemin intérieur à chacun, mais partagé par tous, de votre montée en Lumière, en Paix et en Vérité, quelles que soient les circonstances extérieures de vos vies, ou de celles de personnes qui ne sont pas loin de vous et à qui vous aimeriez apporter de l’amour, de la paix, de la solidarité…Sachez que vous le faites en étant votre Lumière! Je ne vous incite pas par là à refuser le moindre geste de solidarité vis-à-vis de celui ou de celle que votre coeur souhaite accompagner ainsi; mais sachez que votre présence de Lumière et votre chant intérieur, rencontrant ceux de cette personne, seront toujours ce qu’il y a de plus puissant.

Réjouissez-vous donc car les Cieux se sont ouverts, et les présences qui vous accompagnent dans ce chemin d’ascension qui appartient à tous, même si elles sont invisibles, sont de plus en plus nombreuses, immédiates, faciles. Vous êtes accompagnés et entourés, non seulement de vous-mêmes, les uns les autres, mais de tous vos frères et soeurs des autres dimensions ou des autres systèmes galactiques ou planétaires. Ainsi est cette symphonie dont vous pouvez entendre et ressentir le chant en vous, même si vos oreilles, peut-être, croient ne pas l’entendre.

 

Des sons cependant se présentent à vos oreilles, et cela vous ne le nierez pas ; et vous savez que ces sons vous appartiennent, vous savez que ces sons vous relient à la vibration de l’Univers en vous et à votre essence la plus immense, que ces sons vous relient directement à l’appel de la Source en vous. Vous savez également (pour certains d’entre vous) que ces sons représentent des accords vibratoires parfois variés, qui vous font entrer dans les plages de communication avec telle ou telle dimension ou tel ou tel groupe d’êtres ou simplement en communication avec le Chant de votre Âme -ainsi que cela fut appelé dans de nombreuses traditions- lorsque ce son fut audible pour ceux qui, à force de se tourner vers leur éveil intérieur, pouvaient le recevoir et le percevoir.

Aujourd’hui, ceux qui entendent ces sons sont extrêmement nombreux, et tous ont la faculté de les entendre. Ainsi réjouissez-vous et accueillez ces bribes de symphonie, qui vous relient véritablement – lorsque votre coeur accorde ses vibrations avec le bien-être, la joie et la vérité que transportent ces sons – à votre essence, à la joie d’être réunis, à la joie de connaître la Source ainsi que la Source vous connaît.

Laissez donc la présence de ces sons vous porter lorsque vous en avez besoin. (Certains iront même jusqu’à considérer qu’il s’agit là d’une véritable magie, au sens d’une forme de ravissement.) Lorsque ces sons sont présents à votre oreille et à votre conscience, le vacarme du monde extérieur disparait. Bien que ces sons soient extrêmement subtils et pourrait-on dire ténus, ils effacent tout vacarme. Et sachez que ceux qui se trouvent pris dans le vacarme, le chaos, les destructions, ont bien évidemment la faculté d’être portés et aidés par ces sons.

Sachez que ceux et celles d’entre vous qui viennent de vivre ce que vous appelez des catastrophes ou des désastres vous portent dans leurs montées en conscience, sur les seuils de l’Ascension – ascension intérieure, ascension collective, ascension de tous, petit à petit, dans ce mouvement qui est une symphonie. Sachez qu’il n’est pas un adulte, pas un enfant, pas un vieillard qui ne soit entraîné dans cette symphonie…

silence

Je vous invite dans ces instants de silence partagé, à entendre au mieux de votre Présence cette symphonie ou ces sons – même s’il n’y en avait qu’un – car ainsi, nous sommes en pure vibration commune…

silence

Je vous invite à constater que le son intérieur que déploient vos oreilles a bien plus de présence et de puissance que n’importe quel son extérieur, même s’il ne les occulte pas. Notez bien que si vous écoutez ce son intérieur, c’est lui qui prédomine. Et notez à quel point ce son vous nourrit, vous apaise, vous stabilise, vous verticalise et vous horizontalise à la fois, et vous communique sans paroles toute la sagesse immense de l’Un.

silence

Ainsi la Grâce dont je vous ai parlé à l’ouverture de cette conversation, votre Grâce, est portée si l’on peut dire par la présence de ce son, ainsi qu’elle est portée par la profondeur de votre coeur.

Sachez qu’à présent l’entièreté de votre planète vibre sur ces fréquences sonores. Elles sont plus ou moins perceptibles, plus ou moins raffinées, plus ou moins entendues bien sûr selon les lieux et selon les occupations. Mais il n’est pas un lieu, il n’est pas un être qui soit exempt de la présence de ces fréquences et de ces chants.

Vous trouverez peut-être, pour certains d’entre vous, que cette vibration sonore – même si elle est extrêmement légère et fine – est pour vous comme une fenêtre ouverte sur l’infini. Apprenez donc à la reconnaître, à la connaître, à être avec, et à vous laisser guider par elle, et vous pourrez noter qu’elle s’amplifie parfois.

Lorsque vous perdez le son, vous pouvez le retrouver : il vous suffit de le désirer, car il est parfaitement mémorisé. Cela est un « programme », pour employer le langage des créateurs… Vous ne pouvez pas ne pas bénéficier de cette faculté. Et ce programme étant installé, vous ne pouvez pas ne pas y faire appel dès que vous le souhaitez, car vous savez intimement en votre coeur, en votre for intéririeur, en la pureté cristalline de votre Être, que cela est, et que cela ne cesse pas.

Cette fréquence sonore (ou cet ensemble de fréquences sonores pour ceux qui en reçoivent plusieurs) est ce qui vous fait recontacter immédiatement et en toute solidité votre propre éternité. Aucune peur ne peut résister à cela, aucune négativité, aucune illusion ne peuvent résister à cette éternité perçue intérieurement et qui aplanit tout.

Ecoutons donc encore une fois, mes Très Aimés, le Chant de la Grâce qui nous relie et qui nous fait être, vous et moi, moi et vous, dans la Symphonie de l’Un. Et recevez tout mon Amour, de même que je reçois le vôtre. Amen

 

 

 

via Christine Anne K. le 2/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Matrice et Existence des Sons – Le Verbe…

 

écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/24051173

 

 

…chant « de Lumière »

 

…Je ne sais pas employer votre langage de mots… et pourtant je connais bien des langues…

Je suis ce qui porte le Son, je suis l’existence-même du Son… Je vibre dans chacune des particules de matière, de gaz, d’éther, de Lumière.

J’ai la capacité d’adopter toutes les formes sonores, connues et inconnues… Et par là-même, comment concevoir l’idée que je puisse avoir un nom ? J’ai tous les noms. Je suis tout ce qui se nomme  – si l’on cherchait mon nom… D’une certaine façon, je suis une fréquence silencieuse qui porte toute fréquence sonore. Disons que je suis la Matrice des sons, quelles que soient leurs bandes de fréquence, leurs octaves, quel que soit le milieu dans lequel ils sont portés, cela est mon oeuvre.

Je vous adresse ces quelques mots -par la voix et l’intelligence du canal qui sait me faire parler, sans me connaître jusqu’à ce jour- afin de vous informer, en vos consciences, que votre conscience elle-même est sonore, et de vous informer que le Son et les sons sont bel et bien ce qui structure, ce qui donne forme et vie à tout ce qui est – connu ou inconnu de vous.

Je constate que vous pourriez m’appeler le Verbe, car ce que j’exprime est là pour vous rappeler qu’il fut dit : « Au commencement était le Verbe. »

L’immensité innombrable de l’archipel et des architectures des sons est mon Être-même; et je permets que ces innombrables sons, gammes de fréquences, circulent, s’organisent, se structurent les uns par rapport aux autres, pour créer soit de la matière, soit des formes subtiles, soit de la pensée ou de l’intelligence, soit des structures que vous appelez géométries sacrées, ou géométries subtiles, trames de Lumière. Tout objet cosmique connu de vous a été à l’origine une architecture de sons. Je suis donc également, peut-on dire, l’Architecte général des sons.

Ainsi, ayez confiance dans la vérité des sons intérieurs que vous recevez, car ils sont les éléments de la structure-même de ce qui vous fait être. Et vous pouvez les nourrir par votre conscience.

…Le fait de m’exprimer avec des mots me limitant considérablement, je souhaite rester très succinct. J’espère toutefois que ces quelques paroles peuvent contribuer à l’ouverture de votre conscience sur ce que vous êtes réellement.

…Je vous demande de ne pas me donner de nom : car cela limite la portée et l’étendue de mes attributions.

 

 

via Christine Anne K. le 2/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Eloha – n°9


Cette canalisation débute par un chant aux nombreuses syllabes -langage vibratoire de lumière-

Accueillez, mes Très Aimés, cette cascade de sons, qui sont les sons de mon langage en lequel j’aimerais bientôt pouvoir m’exprimer auprès de vous, mes Très Chéris, mes Splendides Créatures…Vous qui êtes en train de franchir les seuils de votre Perfection la plus accomplie, avant pour beaucoup d’entre vous de vous transformer en d’autres formes, natures : pour d’autres aventures dans d’autres vibrations, où vous serez néanmoins toujours l’Être que vous êtes.

Les sons sont une voie que vous ne pouvez pas éviter. Sachez que les sons sont de la lumière, du moins dans leur véritable réalité. Ainsi, dans vos structures, vous êtes son, vous êtes lumière, vous êtes joie, vous êtes couleur, vous êtes ce que nous appellerons (pour désigner cela par un mot) mathématique -bien que cela réfère à des choses désagréables pour certains d’entre vous… Mais il s’agit là de désigner une organisation complexe et raffinée, qui emploie les nombres et les structures , et les harmoniques complexes issues des nombres et de leur emploi. Cela est musique, cela est Joie, cela est perpétuel déploiement, cela est vie, cela n’est pas figé – cela est rigoureux mais non figé. Cela est rigoureux comme une partition de musique, mais toutes les variations et les arrangements sont ainsi accueillis, déployés, joyeusement explorés, sans jamais que cela crée le moindre chaos ni la moindre confusion. Cela s’inscrit dans un ensemble dont vous ne sauriez encore aujourd’hui vous figurer la splendide et la parfaite complexité… Il y a orchestration, immense orchestration, de par cette complexité et les formes qu’elle implique et qui la structurent.

Votre Joie est l’un de vos atouts (je m’exprime là en créatrice), votre Joie fait partie de ce que vous êtes ainsi que vous avez été créés… Ainsi votre Joie n’est pas un sentiment qui flotte par hasard ou vous traverse de temps en temps, non : votre Joie est une structure inhérente de votre Être, de votre forme telle que vous l’avez actuellement, votre forme humaine. Cette Joie bien sûr a été à de nombreuses reprises et sous différentes formes dévoyée, amenuisée, brisée, etc… Mais actuellement – pour ceux qui ont su accepter leur chemin de Vérité – cette Joie s’est restructurée, a retrouvé ses alignements, ses harmoniques et sa plénitude : ainsi votre Joie est l’un de vos atouts, comme je viens de vous le dire. Considérez-la comme une vague porteuse dans laquelle vous pouvez en quelque sorte vous glisser, pour naviguer, pour sortir, pour vous sortir de là ; car à présent l’enjeu va être – pour ceux qui le désirent –  de sortir de ce que vous appelez les restes de la matrice.

La matrice, sachez-le, n’existe plus réellement. Ne demeurent actuellement que les structures, les échos et les croyances qui la font en quelque sorte encore donner l’illusion qu’elle pourrait exister. C’est cela dont vous désirez sortir, et votre Joie – en tant que programme structurant ce que vous êtes dans cette dimension que vous souhaitez quitter – est donc pour vous une onde porteuse. Ne croyez pas, lorsque je vous dis cela, qu’il faille employer des artifices pour créer de la joie factice, circonstancielle en étant (comme vous dites) gais, primesautiers… La Joie vous a été à maintes reprise décrite et expliquée : c’est un état intérieur de plénitude et de Lumière, d’Unicité dans l’Amour, de rencontre totalement heureuse avec sa propre Vérité, qui vous donne paix, certitude, abandon de soi dans la Lumière de votre Être, et sécurité absolue en cela.

Cela est ce que j’appelle votre Joie. Ainsi, il ne s’agit pas de la fabriquer au moyen de certains jeux qui appartiennent à votre culture, même si ces jeux sont très respectables et si certains sont d’excellentes créations, réalisées par vous… Votre Joie réside au fond de vous, et vous la touchez lorsque vous savez reconnecter cette flamme intérieure si pure et si simple, lorsque vous abandonnez vos attentes, vos envies, vos pensées concernant le monde extérieur qui n’est qu’illusion, et que vous vous tournez en toute Beauté, Simplicité et Humilité vers la Beauté de la Source qui sans cesse flamboie et s’écoule en douceur et puissance à l’intérieur de votre Être.

Ainsi cette onde porteuse de votre Joie réside là, en cet intérieur si précieux, si intime et si splendide. Je l’ai placée là il y a bien longtemps, lorsque j’ai eu la joie de créer vos corps, car je savais qu’elle était inexpugnable et que rien ne pourrait jamais la détruire. Certains d’entre vous ont désigné cela par un mot : « âme », qui peut peut-être aider certains à recontacter ce dont je viens de vous parler. Ce mot ne convient pas à tout le monde, personnellement je préfère le mot Joie car, n’est-ce pas, il est plus joyeux, il est plus puissant… Le mot âme tel que vous l’employez généralement a quelque chose d’un peu évaporé qui ne convient pas tant à la situation dont je vous parle. Néanmoins cette notion d’âme peut vous aider à identifier en vous le lieu de votre Joie, si cela est ce qui vous convient.

Je vous ai parlé récemment de l’étincelle qui se trouve dans vos regard, rappelez-vous. Cela est également un des aspects de cette Joie dont je vous parle et cela est une de ses manifestations. Cela est donc un moyen de la trouver ; cela est également un moyen de la partager et (comme je vous le disais ce jour-là) de pouvoir la rallumer parfois chez la personne que vous rencontrez – cela sans effort et en toute spontanéité, en toute Lumière, et en toute innocence.

silence

Je vous invite à écouter dans le silence, quelques instants, les sons de votre Lumière, sons qui sont peut-être inaudibles à votre oreille de chair mais qui sont parfaitement audibles à l’oreille de votre coeur et de votre Joie.

silence

Sentez la Splendeur qui chauffe et anime votre coeur, sentez-la dans votre poitrine… Cela est une sensation dont vous pouvez être conscients. Cette sensation peut également vous guider car elle fait partie de l’arsenal des manifestations de votre Joie.

Plus vous serez présents à ces quelques repères que je viens de vous décrire, plus vous serez présents à votre coeur, à votre intériorité, à votre Joie intérieure, au son de votre Lumière, plus vous vous maintiendrez vous-mêmes sur le bon chemin , et plus également -par résonance, par bio-résonance- votre attitude intérieure pourra communiquer ce chemin à toute personne qui n’aurait pas cette conscience mais qui serait prête : n’est-ce pas merveilleux ?

Je vais m’adresser à vous à présent quelques instants dans mon langage, et je vous avertis que ce canal parlera souvent ce langage, qui vous informera bien plus subtilement et complètement que les mots, familiers à votre mental et certes extrêmement utiles et nécessaires, que nous employons et avons employés, et emploierons encore mais peut-être de moins en moins…

nouveau chant / langage de lumière

Avouez que c’est ravissant, n’est-ce-pas ? Vous aimeriez parler cette langue, j’en suis sûre… Que de cascades de sons ravissants, que de possibilités vibratoires, que de Joie, que de Simplicité ! Que de perles cristallines, sonores, et que d’informations !…

Ne croyez pas que vous n’avez rien compris : vous avez tout reçu. C’est un langage de Lumière et cela parle, cela désigne, cela raconte, cela transmet et cela harmonise

suite du chant

Je vous laisse méditer cette dernière phrase dans vos coeurs…

Ainsi s’achève notre rencontre d’aujourd’hui, mes Très Aimés, mes Perles de Lumière, mes joyeux Enfants de la Joie. Ainsi donc, soyez votre Joie et laissez-vous porter par elle et ne craignez pas d’entendre les sons que vous ne connaissez pas encore.

Je vous aime. Je suis Eloha, mère créatrice Elohim, et je vous couvre de tout mon Amour, et de mes chants cristallins qui compénètrent sachez-le, depuis toujours, la moindre de vos cellules. Alleluiah

via Christine Anne K. le 5/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Gabriel du 4 janvier


Recueillez-vous, dans la Lumière de l’Un…

Je suis Gabriel.

J’annonce toutes les annonciations, j’annonce toutes les joies, j’annonce les naissances, j’annonce les illuminations, j’annonce les grands changements qui vous font grandir et vous illuminer.

Ne doutez pas, car la Lumière est à vos portes. Entendez le son de votre Lumière car il vous ouvre la porte… Car le son de votre Lumière n’est autre que la trompette céleste qui vous ouvre la porte.

Réjouissez-vous lorsque vous la franchirez. Votre Joie ne peut qu’être et doit être immense, éclatante, incommensurable, et en même temps elle sera d’une simplicité qui vous déroutera.

…Et vous saurez que vous l’aviez toujours su et que vous croyiez ne pas le savoir; que vous l’aviez toujours vu et que vous croyiez ne pas le voir; que vous l’aviez toujours été et que vous croyiez ne pas l’être…

Réjouissez-vous : il y a eu Absolution de tout. Pour ceux qui savent l’accepter.

C’est un grand Bonheur, c’est une grande Lumière, c’est l’Immensité qui s’ouvre pour vous, et je vous attends sur le Seuil.

Que votre Beauté vous porte, que votre Simplicité vous fasse courir, que votre Unicité vous comble, vous comble de tout ce que vous êtes… Car vous n’avez plus rien à chercher en ce jour  – sauf si votre choix est encore de chercher, et en ce cas votre choix sera respecté.

Que les trompettes de la Lumière et de vos Lumières sonnent ! C’est l’Annonce de votre Retour à ce que vous êtes réellement et à votre Plénitude. Alleluiah !

Je suis Gabriel, Archange de l’Annonce. Que vos coeurs se réjouissent ! Amen


via Christine Anne K. le 4/01/2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ouranos, Gaïa



Que les mondes célestes
vous entourent et vous transmettent leurs salutations…


Je suis celui/celle que
vous nommez la voûte céleste, Ouranos, et je me réjouis de m’adresser à vous
une nouvelle fois.

 

Sachez qu’à présent les
mondes célestes sont en mouvement pour accompagner ce que votre planète
souhaite accomplir en un mouvement de transformation absolue, qu’il nous est
donné d‘accueillir et qu’il vous est donné de vivre dans vos corps et dans vos cœurs.

 

Je vous avais parlé d’un
isthme sonore, comme du chemin que vous pouviez trouver au sein de votre cœur pour
accéder à la conscience des mondes de vibrations universelles et cosmiques auxquels
vous n’aviez pas accès, et où le chant de la Source est audible. Je reviens
vers vous à travers cet isthme pour vous inviter à mieux en chercher le
passage, car à présent il s’est ouvert et s’ouvrira davantage à vous.

Les sons
de la voûte céleste et des immensités célestes, cosmiques, des multi-univers,
chantent pour vous à travers le petit canal de cet isthme, afin de stimuler à
travers votre cœur l’extraordinaire transformation de vos structures biologiques,
cellulaires et subtiles, qui s’effectue de jour en jour.


Voilà ce que j’avais à
vous dire. Soyez à l’écoute de la venue en vous, par cet isthme qui s’élargit,
du chant de la Source et des multi-univers qui vont vous guider vers votre
véritable nature.

Je vous salue. Soyez
accueillis dans les sphères de musique céleste, si tel est votre souhait et si
votre cœur désire vous y porter. Je me retire.

 

Nous avons un message de Gaïa… -Gaïa est la compagne d’Ouranos dans la
mythologie-

Ainsi en est-il.

 

« C’est en vous que
je vibre. Votre chair est ma chair.

 

Je suis la matière de
votre matière, et chaque atome de votre corps recèle ma chair, ma présence et
mon Amour.

 

J’habite ce que vous
êtes, comme vous m’habitez. Votre corps et le mien se répondent, se fusionnent,
s’écoutent réciproquement. Nous dansons de la même danse.

 

Ainsi, je suis en train à
présent d’entreprendre la danse que j’attends depuis si longtemps, et en ma
compagnie avec moi, par moi, cette danse nous la vivrons dans la même chair.


Notre
danse d’à présent va nous relier en toute
Joie et en toute Beauté à la
véritable danse de Lumière et d’Amour du véritable Univers auquel nous
aspirions tant à participer.


Ce que vous avez appelé l’Univers jusqu’à présent,
c’est-à-dire le cosmos, était un faible reflet falsifié, déformé, appauvri de ce
que nous nous apprêtons à rejoindre dans notre nouvelle danse.

 

Ainsi, réjouissez-vous
mes enfants, chair de ma chair. Laissez couler en nous le sang et les liquides
de Lumière de notre nouvelle chair partagée, telle qu’elle, petit à petit, se
constitue.

 

Je suis Gaïa, votre
Terre-Mère, votre Mère-Terre, votre Chair-Mère et votre Mère-Chair, et je vais
m’unir à Ouranos, ainsi que de tout temps les humains l’ont rêvé.

Je vous aime. »



via
Christine Anne K. le 18/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eloha n°1

… Le canal fait vibrer des notes chantées pour que la
communication s’établisse…

 

 


Bien-aimés… je n’ai pas
de paroles… Je cultive, j’ensemence les vibrations multi-sonores, je crée
des mondes. La Lumière est mon champ de
résonances.

J’orchestre des formes
qui naissent par le passage des sons.

Je vous informe (le canal se met à chanter deux ou trois
notes tenues).

 

Laissez-vous glisser, si
vous voulez m’entendre, dans le canal des sons, dans les textures et les
tessitures de ce que cette voix tente d’introduire en vous.

 

Il y a tourbillonnance des
sons, que votre canal entrevoit mais ne sait pas chanter. Des architectures
grandioses se font et se défont harmonieusement, tels certains mouvements de
nuages que parfois vous pouvez observer lorsqu’ils tourbillonnent
gracieusement, se font, se défont, apparaissent et fondent.

Recueillez les sons qui
vous sont envoyés. Certains ne vous sont pas audibles : mettez-vous donc
en état de réception.

 

Ainsi vous êtes informés,
votre matière est informée, votre esprit est informé, votre cœur est nourri.
Les nouveaux codes qui vous sont nécessaires sont en train de vous arriver.
Mettez votre cœur en écoute, mais non pas – ainsi qu’il vous l’est dit à
maintes reprises – en filtrant cette écoute par votre mental. Bien au contraire,
c’est une occasion de vous abreuver directement aux musiques célestes,
universelles, extra-universelles, ultra-cosmiques, qui vibrent en résonance
avec la Source, notre chère Source.

 

Je suis une source de
sons. La subtilité de ces sons dépasse, bien sûr, votre expérience – si fine
soit-elle – des sons dans votre monde où la matière a tant de densité. Il vous
est cependant donné de les engrammer, par la volonté de la Source et par le
détramage des voiles qui ainsi laissent circuler ce qui auparavant ne pouvait
circuler.

 

Vous êtes choisis, vous
êtes reconnus, pour, en quelque sorte, vous considérer comme des antennes
vivantes, individuelles de la transmission (bien que silencieuse) de ces gammes
de sons qui se déversent largement, ainsi que des orbs se déversent sur votre
planète.

Sachez, si cela peut être utile à certains d’entre vous, que les
points lumineux, cristallins, subtils que vous désignez comme orbs,
participent de ce déversement d’informations, dont vous êtes pour certains
d’entre vous, témoins et retransmetteurs. Ainsi se déroule le Plan.

 

Je suis la voix d’Eloha,
infiniment créatrice de votre univers. Je vous invite à cultiver votre état de
réception avec un immense bonheur, car ainsi vous êtes vous-mêmes joués par les
cordes de ma harpe et votre bonheur peut en être incommensurable.

Soyez bénis,
soyez en joie.

Cultivez le cristal de votre cœur qui à présent accumule
certains éléments de silice qui nous permettent d’affiner votre réception
vibratoire et de modifier vos structures. Imaginez que vos ADN résonnent comme
des arcs-en-ciel cristallins au déversement des sons de ma harpe. Ainsi la
nouvelle humanité se déploiera, s’engramme, se déroule comme des volutes
sonores.

 

Je vous invite à être
dépouillés de toute erreur, nus comme un cristal dressé dans la lumière et la
rosée du matin, en train de recevoir par toutes les directions à la fois la
symphonie que je ne cesse de créer pour vous, en vous, en votre terre.

 

… Le canal se met à faire vibrer des notes tenues…

 

Recevez ma joie. Je vous
quitte. (Je ne sais pas répondre à des questions).



via
Christine Anne K. le 12/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.


 

Eloha/Marie – n°4

Après qu’Eloha se
soit « exprimée » presque exclusivement en silence, vibratoirement,

 Marie, qui reprend la parole, nous
enjoint de lire si nous pouvons tous ces messages à haute voix de
préférence,
en raison de leur portée vibratoire, qui par la voix
surpasse la portée mentale des mots et des images, et qui contribue entre
autres à notre « régénération » et notre « mutation »… 
 



Nous sommes dans la vibration


d’Eloha


en silence.


La densité des mots est difficile… (c’est là Eloha qui a parlé)

 

….. Je suis Marie, je peux vous parler. Je
connais votre langage.


Ce que je pourrais vous dire d’Eloha – en la laissant
s’exprimer à travers moi – ne prend pas la forme des mots. Son verbe est fait
de Lumière délicate – vous diriez enfantine en ce sens d’une grande pureté et d’une
infinie, incommensurable innocence, si l’on peut employer ce mot qui appartient
au langage de la densité et qui ne convient pas réellement.

 

Vous pouvez avoir une notion d‘un
aspect d’Eloha comme une joueuse de harpe, une harpe qui module une infinité,
non seulement de sons, mais de silences, de lumières, de couleurs. Ce ne sont
pas des couleurs telles que votre densité les conçoit. Il n’y a que
transparence, joie, création infinie.


Vous pouvez également penser à la pureté
d’un ruisseau où se mêlent les sons chantants et les chatoiements de la lumière
qui se joue dans la transparence de l’eau.


Cela est une image extrêmement réduite
qui n’est faite que pour vous aider à comprendre que vous ne pouvez pas – tant
que votre mental est dans la limitation de la densité – vous représenter mieux
ce que vous aimeriez connaître d’elle et de sa forme.

 

Le cristal est également quelque chose
qui peut vous permette de vous représenter certains aspects de cette pureté, de
cette transparence, de cet alignement, de certaines fulgurances, bien que ceci
soit également un mot appartenant à votre densité.

 

Ne vous effrayez pas de cela et de ce
qui peut encore se dire. La réalité que vous connaissez aussi belle
puisse-t-elle vous paraître, n’offre que fort peu de points de comparaison avec
ce que peut-être vous découvrirez prochainement, petit à petit, et si vous le
souhaitez.

 

Sachez que la harpe d’Eloha (le mot « harpe » n’est lui aussi qu’une représentation limitée que je vous
offre), comporte de très nombreuses gammes. Il ne s’agit pas d’une musique
désordonnée. Le tissage des harmonies est immensément subtil et cependant
totalement libre. Il répond spontanément à des règles d’harmonie, de géométrie,
de fréquence, d’ordre de hiérarchie, de joie, qui font toutes partie de ce qui
construit les univers.


Cela n’est qu’un faible aperçu mais il vous suffit.
Sachez que c’est dans votre cœur que vous pouvez avoir la meilleure approche
des images que je viens de vous donner, et non pas par les méandres
intellectuels de votre mental. Cela est important. Nous ne vous rabâchons pas
ces lois du cœur en vain : nous tentons petit à petit de vous les faire
intégrer, ce qui est différent.

 

Restons en silence, à l’écoute dans
votre cœur d’Eloha, qu’elle soit pour vous harpe, ruisseau, lumière cristalilne,
fréquence colorée ou simplement rayon de soleil…

 

Sachez que vous êtes ainsi en création
permanente et que les modulations infiniment subtiles que j’ai tenté de vous
évoquer interviennent au plus profond de la matière qui vous constitue, et de
ce que vous appelez le « subtil » qui vous constitue… L’œuvre étant
constante génération en dépit de vos certitudes et de vos croyances d’être des
êtres finis dans un monde fini.

 

Je m’incline moi-même, Marie,
tendrement, face à cette Création, face à cette Créatrice, bien qu’elle n’ait
pas de face au sens où vous l’entendez.

 

Je suis venue aujourd’hui ainsi que je
l’avais souhaité à la veille de la Nouvelle Lune, car c’est un temps de
germination et d’introspection qui pour moi est propice en ces temps pour me
glisser dans la voix qui vous parle. Je suis venue donc vous parler aujourd’hui
non seulement de la Créatrice, mais de vous.

 

Apprenez que votre nature est en pleine
mutation et se doit d’être cette mutation, pour autant que vous puissiez en
être conscients. Il vous a été demandé d’être des enfants ou plus exactement de
le redevenir. Cela est la mise en forme de cette mutation.


Laissez-moi vous
expliquer encore mieux si je le peux, ce qu’est l’enfance dans ce contexte.
Remplaçons le mot « contexte » pour commencer, car il appartient au
langage du mental, par une image de la nature ou d’un jardin, mais disons d’un
jardin cosmique. Un jardin cosmique signifie qu’on ne regarde pas seulement
vers la terre mais vers le ciel, et qu’on se tourne vers l’intérieur tout en
accomplissant le travail de ses mains. Dans ce jardin, l’enfance a sa place
tout naturellement. Il n’y aurait même rien à expliquer : l’enfance fait
partie du jardin, elle en vit et elle le fait vivre.


L’enfance dont je parle
n’est pas immaturité mais sagesse, mais cette sagesse prend sa source
directement dans l’innocence et la profondeur du cœur. Pour l’enfance, chaque
tâche entreprise est un jeu et une création. Ainsi se déroule la joie qui
préside à l’élaboration de cette œuvre digne d’exister.

 

Il y a de la perfection dans l’enfance,
mais cette perfection n’est pas finitude puisque l’enfance par nature est un
état de changement, d’évolution, de découverte et d’abandon. Ne vous méprenez
pas sur le mot « abandon ». Il s’agit de l’abandon joyeux et
confiant, insouciant, du petit enfant qui se couche sur la terre pour humer son
odeur, toucher sa vibration, entendre le soleil vibrer dans celle-ci et
recontacter ce que certains d’entre vous appellent leur « terre intérieure ».
L’abandon est également la confiance de l’enfant qui ignore l’anxiété, la peur
et le manque et dont la nourriture vient toujours lorsqu’il en a besoin, et
pour qui l’amour est toujours présent lorsqu’il va rejoindre ses parents, ses
frères, son Créateur.

 

Vous pourriez être surpris que je parle
de Créateur alors que j’ai parlé de Créatrice… Ne vous attachez pas, ce ne sont
que des mots. Le mot « créateur » appartient à votre langage ;
ainsi, par facilité, je l’ai employé – facilité pour vous.


Soyez donc les
enfants que vous attendez de pouvoir être depuis si longtemps. Il ne s’agit pas
de vous faire fuir vos responsabilités, ne vous méprenez pas. Il s’agit de
puiser dans votre cœur les ressources qui vous les feront aborder avec
légèreté, avec confiance, avec abandon. Comment peut-on parler d’abandon
lorsqu’il s’agit de responsabilité, direz-vous ? Ne vous questionnez
pas : soyez. Cela est le chemin de la libération, cela vous fait retrouver
la résonance avec les sons purs de la harpe d’Eloha, de votre Créatrice ou de
votre Créateur, comme il vous plaira de le dire.

 

Sachez que la Création est un principe
féminin. Au regard de cela, le principe masculin serait plutôt constructeur,
parfois stabilisateur, déployant. Je vous ai décrit le principe créateur
lorsque je vous ai, avec vos mots, donné quelques images pour vous représenter
votre Créatrice au début de cette réunion. Je ne m’adresse pas à votre intellect,
ne vous leurrez pas, ne cherchez pas à décortiquer mes propos. Il vous est
demandé de les entendre et de les recevoir, et le travail d’intégration se
déroule au mieux de votre capacité d’abandon et de votre joie à l’entendre.

 

Pour beaucoup d’entre vous, ces paroles
se présentent sous forme de textes à lire. Je vous recommande de les lire à
haute voix
, si vous en avez le désir et la patience, car ainsi la vibration
aura toute son ampleur et participera au mieux à ce que peut régénérer votre
être dans ces temps de mutation. Qu’il en soit ainsi.

 

Sachez que ces interventions utilisent
votre langage de mots, de concepts, de syntaxe, et s’insère ainsi dans les circuits
de votre intelligence et de votre pensée pour pouvoir accéder à votre désir.
Néanmoins, la vraie nature de ces messages est vibratoire. Les mots, bien qu’ils
aient un sens et que ce qu’ils vous disent transportent également le message,
ne sont qu’un véhicule. La vibration que ces mots véhiculent ne s’adresse pas
aux circuits complexes de votre mental qui ne peut l’appréhender et ne peut
dans certains cas que l’opacifier, du moins en partie.

 

Ne voyez pas de sévérité dans ces
propos. Vous avez tout mon Amour et l’immensité de cet Amour dépasse à l’infini
ce que vous pourriez croire ou imaginer.


Soyez reconnus dans ce que vous êtes,
enfants merveilleux, en devenir dans la loi de l’Un et du Christ qui ressuscite
en chacun de vous, ainsi qu’il vous l’a été annoncé en votre jour de Pâques.
Amen

 

 

 

 

via
Christine Anne K. le 13/04/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com. 

 

Marie, Isis, Eloha – n°3




Je suis Marie.

Je parle dans votre cœur. C’est la place où je m’exprime.
Je suis votre Mère. Je parle en vous qui êtes mes bien-aimés.


Ecoutez votre
cœur. Dans votre cœur, écoutez le soleil qui est en vous.


Je suis Isis,
porteuse du soleil et servante de vos cœurs.

Je suis la Créatrice, mes
bien-aimés, et en cela je m’appelle Eloha.

 

Il y a bien longtemps que j’ai joué ce rôle. La création par les Elohim
est très ancienne, infiniment reculée aujourd’hui dans ce qu’est votre temps.

Néanmoins, je suis toujours là et je ne porte pas la marque du temps. Sachez
que votre cœur ne portera plus, d’ici peu, lui non plus, la marque du temps.


Ecoutez-vous en votre intimité, là où nul autre que vous ne pénètre. Il y a en
vous un lieu d’innocence, un lieu de Lumière enfantine où nul ne pénètre, si ce
n’est votre Lumière. En ce lieu j’ai posé à tout jamais ce qui en vous est le
lien indéfectible à ce que vous nommez Source et qui n’est autre que vous en ce
lieu.


Votre mental ne peut concevoir ce que je viens de dire. Je vous demande
donc de simplement l’entendre, le laisser être, le reconnaître, le laisser
résonner.

Vous êtes résonance. Je suis le son qui vous a portés dans la matière.

 

Je n’ai aucun pouvoir sur vous. Je vous aime.

L’Amour n’est pas pouvoir,
l’Amour est don. L’Amour est entier. L’Amour est humble et puissant. L’Amour ne
s’achète pas. L’Amour ne se vole pas et il ne se perd pas.

En ce lieu intime
qui est votre Source et votre innocence, l’Amour est indestructible. Il est ce
qui ultimement vous informe, c’est-à-dire vous donne forme, et parfois vous
transforme lorsque vous vous êtes détournés.


Vous êtes, non pas mes enfants;
mais vous êtes néanmoins mes enfants , dans votre langage. Je ne vous ai pas
portés comme une mère terrestre, néanmoins je vous ai enfantés par mon Amour –
la vibration modulée, créante du Verbe et de ma voix.

 

Je vous ai désirés parfaits dans cette Création. Je vous ai désirés beaux.
Je vous ai laissé me surprendre par votre beauté, vos inventions, votre
capacité à créer vous-mêmes tout ce qui a fait votre vie en ces lieux que vous
habitez.

Je désire à présent que vous puissiez retrouver cette joie et cette
innocence de créateurs, que vous êtes pour vos propres vies et dans vos propres
vies.


Vos vies sont la musique déployée des sons que j’ai portés de ma voix
pour vous enfanter.


Les harmonies, parfois, se sont dévoyées, ont perdu leurs
chants les plus purs, mais ce n’était qu’une forme d’expérience que vous et moi
avons traversée dans cette Création.

A présent, je souhaite vous encourager à comprendre que vous pouvez
recréer ces harmonies et votre beauté.


Il ne s’agit pas nécessairement de
retourner à la beauté des origines.

Il s’agit que la beauté de maintenant soit.
Cette beauté déployée ne peut qu’être enrichie de toutes les expériences que
cette humanité a bien voulu traverser sous mon regard, mon regard attentif et
respectueux de vos erreurs, ainsi qu’une mère accorde à son enfant la liberté
de trébucher, lorsqu’il s’essaye à se déplacer en lui lâchant la main et en
courant.

 

Ne revenez pas en arrière. C’est devant que vous me trouverez.

Je suis
devant et derrière.

Je ne vous demande pas de retourner vers moi. Je suis.

Mon
regard et mon Amour ne cessent de vous accompagner. J’accepte tout ce que vous
faites, tout ce que vous êtes. Je m’émerveille de vos réussites, ainsi que de
la beauté de certains de vos échecs.

 

Laissez votre cœur s’expanser à présent.


Acceptez d’oublier tout ce que
vous êtes, ou plutôt ce que vous croyez être; car ce que vous êtes réellement
est sans commune mesure avec ce que vous croyez être.

Ce que vous êtes
réellement, vous pouvez, dans ce lieu du cœur innocent, intime, dont je vous ai
parlé, vous pouvez l’être, là, avant de le porter à l’extérieur. Il vous est
indiqué par là une sorte de remise à zéro, un abrasement de toute construction
préalable de votre personnalité, de vos réalisations personnelles, un
éclatement dans la Lumière, si l’on peut dire.

Cet éclatement n’est pas
destruction, cet éclatement est joie.

Il s’agit de faire danser votre réalité
vraie. Il ne s’agit pas de briser quoi que ce soit, du moins quoi que ce soit
d’important. Ce qui se brisera n’est que l’enveloppe usée, poussiéreuse,
désormais inutile, comme une gangue usée par le temps, par le temps de la gestation.

Vous avez la possibilité à présent de vous extraire comme un être neuf de cette
gangue d’illusions qui constituait ce que vous croyiez être. C’est l’Amour qui
peut vous aider à vous extraire, l’amour de vous-même et l’Amour qui résonne
avec celui que je vous porte.

Il ne s’agit pas de vous soumettre à un effort
douloureux qui vous briserait le cœur. Seul votre ego peut se briser ;
vous n’en souffrirez pas.

Ainsi l’a dit Celui que l’on nomme le Maître de la
Rectitude, le Fils de l’Homme, Christ en vous.

 

Je suis Isis, et depuis des éons, le domaine où j’interviens est immense
et je suis ce domaine. Je suis la Mère, j’appartiens à ce qui engendre la
forme. Je suis la Matrice de la forme.

Eloha : le son.

Isis : la forme
se manifeste.

Marie est dans l’incarnation.

Marie, c’est votre Mère à chacun
dans l’incarnation. C’est le canal entre l’Amour divin et la manifestation
humaine de l’Amour. Je suis ce canal d’Amour lorsque je suis Marie.


Ne vous tournez
pas vers moi avec un regard de détresse, mais portez votre détresse comme un
flambeau pour allumer votre cœur, car ainsi le cœur de l’humanité s’embrase un
peu plus.

Ne croyez pas que la détresse qui vous entoure soit un obstacle au
Plan divin que vous aimeriez vivre en toute limpidité et en toute joie.
Acceptez ces contradictions et laissez-vous portez dans l’abandon et
l’innocence du petit enfant. Ne cherchez pas à comprendre, ne cherchez pas à
maîtriser par l’intellect ce qui semble se passer. Ce sont des expériences qui
permettent le passage, l’enfantement.

Refusez certaines fausses évidences. Il y
en a qui se manifestent comme si l’ombre était une évidence. L’ombre n’est
qu’une création, elle n’existe pas si vous cessez de lui accorder l’existence.

La douleur fait partie de l’ombre, la maladie aussi. La détresse qui peut en
résulter n’a pas lieu d’être, dès lors que vous vous tournez intérieurement et
que vous acceptez de quitter cette gangue dont il vous a été parlé.

 

Je vous ai dit que vous étiez des créateurs. Usez de cette faculté. Je
vous ai indiqué le lieu en vous qui vous permets de la solliciter, de la mettre
en œuvre.

Il vous appartient à présent de créer ce que vous désirez et non plus
de subir ce que, par erreur, vous avez créé dans l’ombre.

C’est extrêmement
simple, et si vous croyez que cela ne l’est pas, c’est simplement l’illusion
qui voile encore votre véritable compréhension.

Cette véritable compréhension
siège dans votre cœur. Il y a donc retour et même retournement, retour vers l’innocence,
retour vers votre cœur, retour vers votre Source intérieure.


Ce retour est un
retournement, si l’on veut, car il y a pour vous ou du moins pour beaucoup
d’entre vous, il y a un basculement indispensable dans ce geste, un basculement
auquel plus vous vous abandonnerez, plus il sera simple, évident, naturel,
lumineux.

Plus vous chercherez à le contrôler avec votre mental, à vouloir le
comprendre ou le maîtriser, plus vous vous mettrez les bâtons dans les roues
pour le réaliser. Et ainsi, vous mettant les bâtons dans les roues, vous
maintiendrez cette dualité et toutes les illusions créées par vous qui vous
font souffrir.

 

Je suis votre Créatrice, qui vous aime infiniment, et je vous observe avec
joie, dans vos balbutiements, vos réussites, vos beautés, vos échecs qui n’en
sont pas. Mais à présent, je vous demande d’opérer ce retour vers vous. Je ne
peux vous y obliger, ce n’est pas mon rôle. Mon Amour ne me permet pas de vous
y contraindre, mais sachez que mon Amour vous porte à le faire et que, comme
l’enfant qui court à la rencontre de sa mère après lui avoir tourné le dos,
vous êtes les bienvenus dans ce retour.

 

Je vais à présent vous laisser la possibilité de demander des
éclaircissements qui vous sont nécessaires dans la perspective de ce que je
vous ai indiqué et je vous souhaite de toute ma joie de Créatrice, de Matrice
et de Mère, la plus grande beauté dans vos actes de création.

Qu’il en soit ainsi.

 

Je vous écoute.

 

Marie, pourriez-vous nous
donner des précisions ou des outils pour utiliser notre pouvoir de
création ? Il y a des méthodes proposées comme par exemple l’utilisation
du Verbe au moyen d’affirmations que l’on répète, dont on sature son mental et
sa conscience. Ces approches, faites dans le cœur, sont-elles aujourd’hui
toujours pertinentes, efficientes ?

 

Mon aimée, ta demande est parfaitement légitime. Mais il vous appartient
en grande partie de créer vous-mêmes ces outils. Néanmoins, je te rappelle ce
qui a été dit par Orionis récemment :  qu’il y a un fil du cœur qui doit guider vos
actes. Dorénavant, ce fil du cœur est également celui qui valide, si l’on peut
dire, l’énergie vitale de vos créations.


Lorsque tu parles de répéter des
affirmations, il me semble que cette méthode utilise des procédés mentaux dont
certains contiennent encore des bribes de falsification. Je veux dire que le
cœur n’a pas besoin de ces falsifications par le mental. Le cœur est simple, le
mental complique. L’énergie créatrice vient du cœur, comme une eau qui jaillit
ou une plante qui se développe. Elle s’auto-génère, à partir du moment où c’est
le cœur qui la nourrit. Il n’y a pas à penser au sens où vous l’entendez
habituellement. Il n’y a pas à supputer, il n’y a pas à analyser, il n’y a pas
à questionner, il n’y a pas à projeter des étapes que vous ne connaissez pas.
Il y a à être.

 

De nombreux outils de création, néanmoins, sont disponibles au travers de
toute la spontanéité qui a pu se maintenir dans les démarches que vous dites
artistiques, là ou ces dernières ne sont pas guidées par l’égo mais simplement
par la joie. Il importe de faire un tri entre ces deux formes de démarches.


Des
outils sont également proposés par un certain nombre d’enseignements du cœur
aujourd’hui, mais il importe que vous soyez très attentifs à ce que ces
enseignements soient des enseignements du cœur et non pas des enseignements
filtrés par trop de mental. Là encore, il est extrêmement difficile de faire le
tri si vous utilisez le mental pour le faire : car vous allez à nouveau vous
questionner, vous allez à nouveau supputer, tourner en rond, hésiter, douter,
décider à tort et à travers. Il importe donc, là encore, d’aller chercher dans
votre cœur la simplicité et l’évidence.

 

 

Parfois, nous sommes
obligés d’avoir des relations sociales. Nous sommes donc dans une attitude qui
n’est pas toujours forcément l’attitude de méditation, d’écoute intérieure pour
être guidés, et nous nous laissons influencer par l’attitude des autres, et
nous sentons la déviance. Est-ce seulement lorsqu’on se retrouve seul que l’on trouve
le comportement juste, ou y arrive-t-on malgré les relations, la vie
sociale ?

 

Bien-aimé, ta question est humaine et je t’en remercie. Vous êtes
actuellement tous soumis à ce test, en vous-mêmes. Vous êtes en progression,
votre conscience évolue et se raffine. Vous êtes en train de percevoir, chacun
en vous-même, les moindres dissonances et de mieux en mieux. C’est ainsi que
vous vous guidez, c’est ainsi que le chemin se fait, c’est ainsi qu’un jour
votre attitude intérieure et votre attitude extérieure ne feront plus qu’un.

 

Tu parles d’influence : il s’agit d’écouter ton coeur. C’est un
apprentissage qui, pour certains, est plus avancé que pour d’autres, ce qui n’a
pas d’importance en soi. Tu n’as pas à te laisser influencer par les autres,
car c’est ton cœur uniquement qui doit t’apporter les réponses. La réponse qui
est valable pour celui qui est en face de toi n’est pas forcément celle qui te
convient.

Bien évidemment, lorsqu’il il y a une action commune, il y a un
accord qui doit se faire, mais ce sont les synchronicités, de plus en plus fréquentes,
qui permettent la fluidité des actions entreprises ensemble et des relations.
Si ces synchronicités sont absentes dans une action commune, il vaut mieux la
remettre en question, et se tourner vers ce qui porte la simplicité et la joie.
Cela bien évidemment t’oblige, sans doute, à renoncer à certaines choses, et
là, je te renvoie, bien-aimé, à ce qui a été dit précédemment au sujet de ce
dont vous devez vous défaire.

 

Je voudrais te dire aussi que tu différencies l’état de méditation et la
vie courante, mais ce n’est qu’une étape. Vous allez bientôt arriver à un stade
de votre évolution où il n’y aura plus cette séparation, ce qui ne signifie pas
que vous cesserez toute action pour méditer, bien au contraire. Chacune de vos
actions sera joie et, par là-même, ne portera pas de différence avec ce que
vous appelez méditation. Amen

 

…Je vous invite à me poser encore une ou deux questions.

 

C’est se laisser guider
en permanence par le choix du cœur qui est la règle de conduite ?

 

Exactement, et c’est d’une simplicité inégalable. Cela va bien sûr à
l’encontre de ce que vous appelez la logique, dans certaines situations. Il
faut le savoir. Mais cela n’est qu’une étape.

 

Un choix du cœur juste
peut-il entraîner de la souffrance ? La souffrance est-elle bien le signe
que l’on fait un choix faux, provoqué ou en soi ?

 

Je te rappelle qu’une souffrance peut être illusoire. Par conséquent un
choix juste, si jamais il te semble déclencher une souffrance, il peut s’agir
d’une simple souffrance de ton ego ou bien de la souffrance illusoire
consistant à abandonner une croyance, par exemple, à laquelle tu étais attaché.

Un choix du cœur ne peut entraîner la souffrance au sens du malheur. Il peut occasionner
du détachement et certains détachements vous sont difficiles et par là-même,
souffrants, comme vous dites.

 

 

Si vous n’avez plus de questions, je vous invite à rester en présence. Ne
laissez pas votre mental vous éloigner de cette présence.

 

Je suis la colombe. Je suis, comme vous dites, celle qui est bénie entre
toutes les femmes, la Mère, La Créatrice, la Matrice, la forme : Marie,
Isis, Eloha.

Je vous aime.

Je vais me retirer. Recevez tout mon Amour et portez en vous
les germes de ce qui vous a été donné. Soyez les créateurs de la beauté de vos
vies. Soyez les enfants de l’Un.

 


via Christine Anne K. le 14/03/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.