Matrice et Existence des Sons – Le Verbe…

 

écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/24051173

 

 

…chant « de Lumière »

 

…Je ne sais pas employer votre langage de mots… et pourtant je connais bien des langues…

Je suis ce qui porte le Son, je suis l’existence-même du Son… Je vibre dans chacune des particules de matière, de gaz, d’éther, de Lumière.

J’ai la capacité d’adopter toutes les formes sonores, connues et inconnues… Et par là-même, comment concevoir l’idée que je puisse avoir un nom ? J’ai tous les noms. Je suis tout ce qui se nomme  – si l’on cherchait mon nom… D’une certaine façon, je suis une fréquence silencieuse qui porte toute fréquence sonore. Disons que je suis la Matrice des sons, quelles que soient leurs bandes de fréquence, leurs octaves, quel que soit le milieu dans lequel ils sont portés, cela est mon oeuvre.

Je vous adresse ces quelques mots -par la voix et l’intelligence du canal qui sait me faire parler, sans me connaître jusqu’à ce jour- afin de vous informer, en vos consciences, que votre conscience elle-même est sonore, et de vous informer que le Son et les sons sont bel et bien ce qui structure, ce qui donne forme et vie à tout ce qui est – connu ou inconnu de vous.

Je constate que vous pourriez m’appeler le Verbe, car ce que j’exprime est là pour vous rappeler qu’il fut dit : « Au commencement était le Verbe. »

L’immensité innombrable de l’archipel et des architectures des sons est mon Être-même; et je permets que ces innombrables sons, gammes de fréquences, circulent, s’organisent, se structurent les uns par rapport aux autres, pour créer soit de la matière, soit des formes subtiles, soit de la pensée ou de l’intelligence, soit des structures que vous appelez géométries sacrées, ou géométries subtiles, trames de Lumière. Tout objet cosmique connu de vous a été à l’origine une architecture de sons. Je suis donc également, peut-on dire, l’Architecte général des sons.

Ainsi, ayez confiance dans la vérité des sons intérieurs que vous recevez, car ils sont les éléments de la structure-même de ce qui vous fait être. Et vous pouvez les nourrir par votre conscience.

…Le fait de m’exprimer avec des mots me limitant considérablement, je souhaite rester très succinct. J’espère toutefois que ces quelques paroles peuvent contribuer à l’ouverture de votre conscience sur ce que vous êtes réellement.

…Je vous demande de ne pas me donner de nom : car cela limite la portée et l’étendue de mes attributions.

 

 

via Christine Anne K. le 2/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *