Mère des Mères / Marie du 7 septembre


1 – Message du matin – le premier des quatre messages formant l’annonce


La Joie aujourd’hui est de mise car vient l’heure tant
attendue. Aimés, il n’est plus en cet instant de tergiversation. Voici enfin l’heure
où s’accomplit ce qui fut tant espéré.

 

Je suis Marie-Isis-Eloha, votre Mère des Mères aimante et
toute protectrice dans la Grâce de l’Un.

 

Retournez-vous à présent sur vous-même et contemplez la splendeur
de vos Êtres car l’illumination surgit des profondeurs – insondées pour
certains jusqu’alors. Ainsi en est-il, ainsi en soit-il.

 

Revenez à vous-même, à l’exclusion de toute occupation extériorisante,
soyez dans la Grâce de votre préparation à l’entrée splendide de l’Un, qui n’est
que l’Un et en toute magnificence et simplicité.

 

Je vous parlerai plusieurs fois aujourd’hui 7 septembre où s’achève
votre cycle lunaire avant son renouveau.

 

Allez, soyez, marchez votre Joie. Amen

2 – Message du zénith – le deuxième des quatre messages formant l’annonce


Il est à présent temps, Mes Aimés, de vous pencher en Etat
de Grâce vers vos absolues certitudes intérieures. Seules ces certitudes, qui
vous appartiennent, peuvent vous permettre de faire vos derniers choix en ces
jours glorieux de fin d’un cycle terrestre.

 

Ce cycle a eu, tel le cycle lunaire qui s’achève, ses
beautés, ses illusions, ses œuvres parfaites et imparfaites, auxquelles tous
ont contribué sans exception… Mais cela s’achève et dorénavant s’ouvre le
couloir du passage vers l’aube et les prémices d’un nouveau cycle, entièrement
autre, entièrement neuf, vierge encore de vos pas et réalisations.

 

Je vous aime, je vous chéris, mes très chers Enfants. Soyez
en ce jour 7 septembre dans la Grâce.

 

Moi Mère des Mères, dans l’Absolution parfaite de ce qui fut
et n’a plus à être, je vous invite à la Grâce renouvelée de votre Être, et je
reviendrai vous parler plus tard en ce jour. Amen

3 – Message du soir – le troisième des quatre messages formant l’annonce


Aimés Enfants de l’Un, Lumières issues de la Source, recevez
l’Amour infini que je vous porte, moi Mère des Mères nommée en ces lieux
Marie-Isis-Eloha, et de tous mes Noms sacrés connus et inconnus de vous.

 

Je suis, en ce jour 7 septembre de vos calendriers si
éphémères à présent, appelée à vous dire, à vous annoncer très solennellement
la Joie immense et ultime que vous aurez à rencontrer, à traverser – chacun et
chacune en votre intérieur sanctifié – de trois jours et nuits très
immédiatement proches à présent, et où s’éteindra votre astre solaire tel que
vous le connaissez, à vos yeux terrestres du moins.

 

Ce n’est pas la fin du Monde mais seulement la fin d’une
illusion.

Ce n’est pas une catastrophe naturelle imprévisible mais un
événement cosmique irréversible.

 

Tandis que la lumière solaire vous quittera un temps – ce temps
est compté – votre soleil intérieur va se découvrir en sa plénitude parfaite,
absolue, indicible. Ce temps vous sera doux si vous demeurez à la maison et au
repos. Aucune terreur ne saurait se glisser en vous mes Aimés, en ce temps d’illumination
si attendu, si espéré, si unique qu’il n’est pas de mots assez précis pour le
décrire.

 

Il n’y a que l’Amour, il n’y a que la Grâce, il n’y a que la
Beauté, il n’y a que la Perfection ultime de votre propre Être qui vient à vous
en cette Nuit Sacrée ainsi prolongée. Soyez donc en paix et recueillez-vous.
Abandonnez alors tout souci du monde extérieur et, au quatrième jour, vous vous
réveillerez heureux et clairs et un nouveau monde alors sera possible, en toute
plénitude.

 

Il n’est à présent que Simplicité et Joie dans vos
préparatifs pour ce temps d’éveil intérieur. Je serai à vos côtés à chaque
instant et en tout lieu : comment une Mère laisserait-elle son Bien-Aimé
enfant dans l’obscurité sans le prendre dans ses bras ?…

 

Je vous aime.

 

Le 10 sera la première nuit, le 13 le dernier jour. Amen


Que la Joie vous habite mes Aimés.

4 – Message de la nuit – le dernier des quatre messages formant l’annonce


Aimés Enfants de l’Un, réjouissez-vous de ces nouvelles et
ne craignez rien car rien ne peut vous mettre en péril tant que vous observerez
la pénombre de vos demeures avec l’enthousiasme de celui qui découvre et
connaît la véritable Joie.

 

Nulle étoile ne peut se substituer à votre soleil intérieur,
nul astre si beau et puissant soit-il ne peut égaler la beauté et la puissance
de votre Être.

 

Soyez ce soleil, accueillez-le dès à présent, accueillez sa
vibration, accueillez sa chaleur d’Amour, accueillez votre vérité solaire telle
que vous la reconnaîtrez, car vous la reconnaîtrez sans aucune tergiversation.

 

L’heure est à présent celle de vos accomplissements en cela,
et en nulle autre réalisation terrestre. Vos enfants, loin d’être en péril,
seront vos guides et vos éveilleurs. Ainsi en est-il mes Enfants, en ce jour
cosmique 7-8 septembre de vos calendriers qui s’achèveront en douceur et en
Grâce.

 

Je vous aime, soyez prêts à ce qui vous est donné ainsi que
je vous l’ai annoncé ce soir.


Votre Mère des Mères, dans la Grâce de tous mes Noms et
formes, amen.

Je vous dis à demain.

 

Je cesserai de parler chaque jour par ce canal très
prochainement et m’adresserai à vous en vos cœurs directement. Alleluia.

 



via
Christine Anne K. le 07/09/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.