Ej’zouga N’tse’Ale -4- Commandements de la Nouvelle Vie

 

-écoute de cette canalisation : http://vimeo.com/32335045

 

 

Enoncé des premiers Commandements de la Nouvelle Vie, en langage stellaire


Très Chers et Très Aimés, mes Chéris, mes Préférés, me revoici parmi vous. Vous me connaissez : je suis Ej’zouga N’tse’Ale Otshi, Doyenne des Hautes Consciences Intergalactiques comme vous le savez.

En ce jour, je vous transmets mes Très Chers, les vingt-sept Commandements de la Nouvelle Vie, et je vous invite à les pratiquer.

 

Vous allez donc, avec ces éléments – que j’ai intitulés commandements et non pas lois, et je vais vous expliquer pourquoi – pouvoir établir toutes les bases et les codes-sources de ce qui devrait constituer les nouveaux éléments de vie que vous êtes appelés à développer, à créer, à faire fructifier et à contempler, en cette nouvelle ère  -que je n’appellerai pas encore en ce jour nouvelle dimension, bien que vous ayez pour la plupart d’entre vous réellement changé de dimension. (Mais vous êtes dans un entre-deux : il est donc un peu tôt pour employer cette formulation.)

Je parle de Commandements et non de Lois car, en ce qui concerne la Vie, il est préférable de parler de Commandements, car : les Lois, on les respecte ou non -même si on est fortement invité à le faire- mais les Commandements on s’abstient véritablement de ne pas les respecter. Les Commandements sont une nécessité. Il ne s’agit donc pas, en cette formule, d’un abus d’autorité désagréable : il s’agit bel et bien d’une invitation à faire, à être, et à respecter ce qui est, ce qui doit être et ne saurait être autrement.

Ces vingt-sept Commandements sont basés sur des lois d’Amour, des lois de Compréhension, des lois de Réciprocité, des lois de Vie organique, et subtile, des lois Cosmiques, des lois du Coeur, des lois de l’Intelligence, des lois de l’Evolution, et encore d’autres.

 

Voici donc la suite, car je vous ai déjà délivré le début.

Ecoutez :

Suite de l’énoncé des Commandements de la Nouvelle Vie, en langage stellaire


Que ces Commandements soient respectés.

Que ces Commandements soient observés.

Que ces Commandements soient pratiqués.

Que ces Commandements soient fructifiés.

Que ces Commandements demeurent, perdurent, soient préservés.

Que ces Commandements soient chéris.

Que ces Commandements vous soient utiles et nécessaires, et soient aimés de vous.

Goûtez et pratiquez tout l’Amour qui s’y trouve, et qu’ils peuvent générer encore et encore.

 

Il n’y a pas d’autres, véritablement, lois de Vie qui surpassent en aucune manière ces vingt-sept Commandements. J’en appelle à tous les créateurs, les généticiens, les musiciens, les mathématiciens, les sages, et à ceux qui engendrent et éduquent, les parents, à ceux qui s’occupent de la croissance des plantes, à ceux qui s’occupent de la vie des astres et de la Terre qui vous porte : à bénir, à chérir et à ne jamais cesser d’employer ces vingt-sept Commandements que je vous donne en ce Jour.

Ces Commandements ont été, non pas remis à jour, mais sont neufs. Ce qui a pu constituer auparavant les Commandements de la Vie s’y trouve encore dans son essentiel mais, sachez-le bien : en ces vingt-sept nouveaux Commandements de la Vie se trouve tout ce qui doit être et n’a pas été, bien davantage que tout ce qui fut.

Je vous invite donc à vous réjouir.

Je suis bien consciente que le mot « commandements » est chargé. Je vais donc employer quelques petites séquences sonores pour lui rendre, disons, sa virginité.

séquences sonores


Je vous transmets dans un silence qui vient : deux formes, l’une à la suite de l’autre, qui vont parfaire, encadrer et enchâsser ces Commandements, et feront qu’en sus de votre bonne volonté et de votre Amour, ils ne pourront être dérogés.

transmission vibratoire en silence

Ecoutez… Recevez… Pratiquez…

transmission vibratoire en silence

 

Ainsi donc mes Très Aimés, mes très Chéris, mes Préférés, je clôture mon intervention de ce jour, moi, Ej’zouga N’tse’Ale Otshi, et je ne sais pas si je vous dis à bientôt ou non. Le fait que je revienne éventuellement dépend de votre évolution très prochaine. 

Je vous salue, avec tout notre Amour et notre respect. Prenez soin de ce que je vous ai donné. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 14/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.