Nnagala Illa ‘S – Frange C de cet Univers

cliquez pour écouter

Chant et introduction en langue stellaire

Salutations Très Aimés et lointains Amis et Frères et Sœurs de la Terre. Pour nous le système Solaire est à peine perceptible et néanmoins fort important en ces instants dans notre Univers.

Je me présente, Nnagala ‘Illa ‘S, je réside ainsi que mes Frères et Sœurs dans une localisation située dans la frange C de cet Univers. C’est à dire, de votre point de vue, dans ses confins. Nos vibrations portent la trace de cet état, qui n’est pas à proprement parler limite, mais qui est proximité de la fin d’un état et néanmoins un maintien de ce qui est cet état.

Je ne peux vous dire si Nous habitons une planète car ces notions n’ont plus grand intérêt ni forme dans cette frange où Nous résidons, il n’y a pas de cristallisation de matière permettant un conglomérat de vie rassemblée tel que vous le connaissez en votre propre état. Il y a d’autres formes, que je ne suis pas venu vous décrire.

Vous êtes en résonance très spécifiquement très chers Terriens, chers Frères et Sœurs, dans votre forme qui n’est pas la nôtre, avec Nous. C’est une Résonance très précise, établie, et spécifique. C’est une Résonance dont habituellement Nous ne nous soucions pas particulièrement, car le fait qu’elle soit n’affecte pas notre vie dans nos systèmes, du moins pas que Nous le sachions. En réalité si : cette Résonance entre Nous et Vous a aujourd’hui une importance certaine, tant pour Vous que pour Nous.

Nous sommes, Nous, mes Frères et Sœurs et moi, en Résonance donc avec l’évolution vibratoire que Vous traversez actuellement. Ce qui fait donc que Nous sommes nous-mêmes dans un processus d’élévation vibratoire important.

Ce qu’il se passe donc sur la Terre, se passe également dans une autre forme pour Nous dans cette frange C de cet Univers – qui encore une fois est fort éloignée tant en distance qu’en forme.

Je suis donc en quelque sorte mandaté dans cette communication pour partager avec Vous non seulement quelques impressions, mais quelques données que Nous avons rassemblées et que je vous communiquerai par l’intermédiaire d’un système un peu particulier, car votre forme d’intelligence et la nôtre n’ont pas du tout les mêmes paramètres de forme ni de déroulement. Il y a donc une conversion importante de ces données et un outil de conversion qui permet de les traiter. C’est ce qui me permet également de réaliser cette communication au travers d’une voix humaine – ce qui d’ailleurs, du fait de la Résonance existant bel et bien entre nous, n’est pas vibratoirement difficile, bien au contraire, c’est une joie que j’apprécie une fois installé dans cette communication. Sachez que c’est pour moi la première fois, et pour vous aussi certainement.

J’ai donc dit que j’allais vous partager un certain nombre de données. Pourquoi cela ? Par amitié et par Résonance tout d’abord; et puis dans un deuxième aspect de ce pourquoi, la grande différence de paradigme dans laquelle nous-mêmes Nous fonctionnons, fait que cet ensemble de données introduit (en principe) pour Vous, des éléments d’observations, d’intégration, et même de contrôle de ce qui se passe chez Vous, qui sont configurés dans une toute autre forme que celle que vos modes de pensée et d’évaluation habituels ne permettent de réaliser.

Cela a donc l’avantage de Vous ouvrir, je pense, des perspectives…Et peut-être même, qui sait, d’aider certains de vos scientifiques à mieux comprendre certains aspects de ce qu’ils observent – par exemple au niveau des lois de la matière et de l’astrophysique, et en quoi ils butent sur certaines mécompréhensions, ou incompréhensions par faute de moyens d’observation adéquats à tout ce qu’ils cherchent à observer et à analyser.

Les systèmes de données donc que je Vous apporte, de par leurs configurations mêmes ayant fait l’objet de cette conversion dont j’ai parlé, sont susceptibles de Vous fournir la vision, l’approche et la compréhension par des angles différents, d’éléments que Vous croyez connaître mais que Vous n’appréhendez peut-être que partiellement. En retour, sachez que Nous sommes nous-mêmes forts heureux de pouvoir bénéficier, toujours de par les lois de la Résonance qui nous lie, des éléments de paradigme qui sont les vôtres et qui, à l’inverse, peuvent Nous permettre d’appréhender autrement, et de façon complémentaire, ce qui se produit aux yeux de nos observateurs et en notre propre expérience.

Nous sommes donc liés tout en étant très différents, et nous évoluons de manière similaire sans véritablement nous connaître. Cela est une loi de la physique des particules et des systèmes, dont nous sommes simplement en cet état un exemple banal.

J’en viens donc à ma transmission annoncée. Je vais donc non pas vous fournir, mais Vous faire entrevoir la possibilité de l’outil permettant de convertir de votre côté les données, émises dans la forme qui est la nôtre. Si vous comprenez bien je ne peux pas Vous donner cet outil car je n’en ai pas, de par ma forme, le pouvoir : je ne peux donc que vous le faire entrevoir, et c’est à Vous qu’il appartient de lui donner forme pour pouvoir l’exploiter. Mais il contient toutes les propositions Vous permettant de le faire aisément. Du moins c’est notre avis.

Voici donc ce que je peux vous faire entrevoir de ce que je viens d’exposer en le désignant comme outil de conversion :

Série d’éléments-sons et souffles puissants

Les éléments que je viens d’apporter sont donc les éléments Vous permettant de mettre en forme cet instrument de conversion des données. Il m’est donc à présent possible – et ne vous préoccupez pas s’il vous plaît d’avoir le temps ou pas de mettre en forme cet outil, cette notion n’appartient pas à notre paradigme-  je peux vous transmettre les données dès à présent. Il n’y a aucun empêchement de temps linéaire, ni de forme, à ce que je le fasse immédiatement quelque soit le temps que Vous mettriez à réaliser votre outil de conversion : cela est sans effets et sans contre-indication.

Séries de données transférées sous formes de sons, puis silence

Je pense que dans le silence qui est maintenant le véhicule non-sonore de ma transmission, Vous recevez quelques sensations vibratoires dans votre corps. Probablement dans votre poitrine et la zone de votre cœur. Probablement dans la zone périphérique à votre tête et associées aux perceptions de vos oreilles. Probablement dans votre épine dorsale… Ne prenez pas ces sensations comme d’éventuelles intrusions : cela n’est pas notre mode de communication. Nous sommes parfaitement respectueux de l’intégrité de vos corps.

Je Vous invite à prendre quelques grandes goulées de respiration car je sais que votre système respiratoire est d’un grand effet pour intégrer, énergétiser et pacifier l’ensemble de vos corps. Nous n’avons pas Nous de système respiratoire, mais Nous avons d’autres formes.

silence

Je Vous transmet à présent, et cela est mon choix : l’image intérieure d’une chouette aux ailes ouvertes. Je ne Vous expliquerai pas le pourquoi, car cela n’a aucun sens pour moi, c’est la forme et l’animal que j’ai choisis car cela convient.

silence

Je m’excuse par avance de la quantité de données qui sont inscrites dans cette communication car je n’ai pas forcément la possibilité de revenir… Je suis moi-même en train de collecter certains éléments pour pouvoir les retransmettre à mes Frères et Sœurs pour notre plus grand bénéfice partagé, à Vous et à Nous.

silence

L’image que j’ai choisie à présent est celle d’un cercle, dont la circonférence tourne à grande vitesse sur elle-même, dans ce que vous appelez le sens des aiguilles d’une montre.

silence

…Pratiquez bien votre respiration mes Très Chers Frères et Sœurs de Terre.  Il me semble constater avec plaisir que : votre respiration justement fait partie de votre mise en forme de l’outil de conversion que je Vous ai donné à apercevoir… J’observe également que la puissance de votre respiration me transmet quelques données que je souhaitais recevoir dans le cadre de ce partage.

…souffles, vent..

Je suis émerveillé : je constate que votre respiration génère de la lumière !  Il semble qu’elle en génère en Vous non-seulement, mais également parmi Vous… Cela est une joyeuse découverte que j’aurai grand plaisir à partager avec mes Frères et Sœurs – et Nous trouverons le moyen de résonner avec Vous, et de par Vous et Nous, dans la Joie de cette respiration qui est la vôtre, et dans la Joie de ce que je Vous ai transmis et qui pour Vous n’a pas de nom mais qui, sachez le, croyez le, admettez le, est fort bénéfique et enrichissant de par notre différence et notre Résonance – ainsi que je Vous l’ai exposé.

La fatigue me gagne et je dois me retirer… Il n’est pas confortable pour moi de rester longtemps dans la forme imposée par cette communication.

Je vous salue.

Nnagala ‘Illa, frange C de cet Univers – Vos Frères et Sœurs Résonnants.

Alleluiah.

 

 via Christine Anne K. le 13 mars 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Une réflexion au sujet de « Nnagala Illa ‘S – Frange C de cet Univers »

  1. Bonjour!
    Dès que Nnagala ‘Illa ‘S se soit présenté au début de la transmission.. mon être a demandé de me connecter à lui.. ça vibrait drôlement au coeur.. tout léger, en spirale.. J’ai compris rendu à sa transmission de données..
    Ça fait drôlement plaisir cette visite pour mon être.. Tant mieux pour lui lol..
    Mon rationnel n’y comprends rien de rien.. pas important..
    Merci..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *