Marie-Madeleine / Sirius C – n°2

lien pour écouter Marie-Madeleine

Très Aimés Frères et Soeurs, bien Aimés du Christ, bien Aimés de Vous-mêmes, bien Aimés entre Vous-mêmes, de chacun à chacun, écoutez : c’est Vous qui parlez, c’est Vous qui dites – même si c’est moi qui m’exprime en apparence par cette voix.

Je suis Marie-Madeleine, de Sirius C (que j’ai décrit et mentionné lors de ma précédente intervention). Marie-Madeleine, que vous connaissez. Et si je parle, c’est en Votre nom, bien avant de parler en mon nom propre; car je ne cherche pas à prouver, à dire, à raconter. Je Suis – de même que chacun d’entre vous ……

Considérez que notre vibration est égale, considérez que ce que je suis, vous l’êtes aussi. Et même si de fait je m’exprime depuis un plan vibratoire qui peut-être désigné comme plus élevé que celui que vous fréquentez au quotidien, nous appartenons simplement de par notre Unité aux mêmes fréquences, au même plan. Car ce plan depuis lequel je m’exprime, vous le fréquentez. Il ne vous est pas inconnu, il ne vous est pas inaccessible, il vous est familier. Vous savez le rencontrer en vous, vous savez parfaitement y être – lors de vos périodes par exemple d’inactivité mentale, ou de méditation, ou encore de sommeil actif.

Je vous invite donc encore une fois à Vous écouter vous-mêmes, à écouter comme je l’ai déjà dit le bruissement de vos êtres réunis, unis; le chant de cette Unité que vous savez être, en dépit de l’apparente contradiction qu’il y a dans le fait même de votre incarnation – actuellement encore engluée en quelque sorte dans les formes, les apparences et les restes d’illusion, qui vous sont si familiers qu’il vous est difficile n’est-ce pas de vous en abstraire. Et cela est bien compréhensible, croyez-moi.

Qu’avez-Vous donc à dire, Vous, Toi ?
Quelle est la voix que vous employez pour vous dire, pour vous louanger, pour exprimer véritablement la qualité entière de votre intelligence et de votre présence ? Quelle voix employez-Vous ?

Je sais que vous me direz qu’il faut employer la voix de votre Coeur. Et que parfois vous avez sans doute encore du mal, car la voix coutumière de votre corps exprimant encore les méandres de votre mental, aime à se manifester, aime à dire, à parler, aime à employer les méandres du discours pour jeter la confusion, y compris dans Ton propre esprit mon Frère, ma Soeur. Et lorsque je dis esprit, je parle plutôt de ta propre notion de ton intelligence, de ta pensée, de ta conscience -je ne parle pas de cette partie dite supérieure qui elle reste libre.

Quelle voix donc souhaitez-vous employer ? Quelle parole ?

Silence vibrant

Je suis moi-même attentive en ces instants-même à ce que pourraient être les pièges de la parole, puisqu’en cet instant ma parole se veut être en quelque sorte identique à la vôtre, en tant que soeur : et les pièges de la parole existent… Et la parole du Coeur parfois chemine même avec quelques difficultés dans l’archipel de ces pièges, qui pourtant sont bien dérisoires, sont bien grossiers, sont bien naïfs.

J’aimerais donc que nous nous intéressions ensemble en ces instants à ce que peut être la Parole vraie, la Parole authentique, la voix qui Parle sa vérité simplement, lumineusement, et non pas la voix qui expose des fausses vérités construites, alambiquées.

Ecoutez-Vous.

Ce à quoi je vous invite c’est à écarter les voiles, à laisser tomber les différents masques que vous êtes si accoutumés à manipuler, à employer. Et ce n’est pas tant par des avalanches de mots habiles, intelligents, que je cherche à vous faire partager, entendre cela – car je ne ferais que contredire mon propos. C’est par les silences qui s’inscrivent entre les mots de ce que je parle en ces instants que s’exprime le véritable message, l’authentique Parole, celle du Coeur, celle de la Vérité, celle de l’Esprit véritable qui n’est pas assujetti à la confusion de la fausse conscience enlisée dans les méandres du mental.

Et si je vous invite à écouter, ne croyez pas que vos oreilles aient à transmettre à votre mental des informations à analyser. C’est votre Coeur qui comme une fine peau de tambour est le véritable tympan de cette écoute, et qui reçoit, qui engramme, sans analyse, le message vibrant inscrit dans la non-parole qui cependant vous Parle, et qui de par notre Unité n’est pas seulement issue de moi vers vous, mais également de Vous vers Vous, autant que vers moi.

Silence vibrant

La parole est un outil, elle n’est pas votre vérité… Elle peut l’exprimer toutefois si vous êtes dans l’alignement impeccable entre votre vérité et les mots qui sortiront de votre bouche. Mais vous savez comme moi que cela n’est pas toujours le cas.

La parole permet de faire vibrer votre voix et la vibration de votre voix est importante, car elle nourrit votre corps, votre intelligence et elle informe ceux qui l’entendent. Or la vibration de votre voix est d’autant plus authentique que vous parlez la Parole vraie de votre véritable alignement. Et lorsque vous parlez la parole détournée, la vibration de votre voix n’est pas en accord, la vibration de votre voix alors n’est pas en résonance avec votre Coeur, et l’écoute est distordue aussi bien pour vous-même que pour celui qui vous entend.

Silence vibrant

Dans un monde d’Unité tel que celui auquel je sais que vous aspirez -ainsi que moi avec vous- il n’y a place que pour la vibration authentique, vraie, non détournée, non falsifiée, de Coeur à Coeur, et pour les Paroles qui sont alignées impeccablement dans cette vibration. Car cela n’est que de cette façon que la véritable Unité est active entre vous; non seulement de personne à personne, mais également au sein des grands groupes que vous formez, où la place de chacun est parfaitement définie, harmonique, rigoureuse et efficiente.

Il n’y a que dans cette Vérité que vous pouvez construire ensemble les formes et les réalisations qui sont appelées à constituer, pour vous et votre descendance, de nouveaux paradigmes de vie – auxquels vous aspirez. Il importe donc que vous cultiviez absolument cet alignement de votre Parole. Et je laisse encore place au silence quelques instants… Car le Silence fait son oeuvre dans toute Parole, lorsqu’elle est vraie.

La place du silence entre les paroles permet que la vibration authentique des Coeurs circule en toute limpidité, et que les informations non parlées se déploient en toute rigueur.

Silence vibrant

Ecoutez ce bruissement des Coeurs. Sachez écouter le Chant très pur de vos Vérités assemblées.
Pour cela, chacun de vous doit cultiver la qualité de sa Parole, la qualité de cet alignement. Chacun de vous doit être à l’écoute sans cesse : tant de sa propre parole, que de ce que dit également votre silence, celui qui glisse entre les paroles – et qui parfois les contredit, ou qui parfois traite d’autres sujets.

Il y a une pureté d’alignement entre la Parole et le Silence qui permet, comme un tir de flèche, d’exprimer la Vérité du Coeur et celle de l’Esprit. Et c’est à chacun qu’il appartient de cultiver cette qualité d’alignement.

Silence vibrant.

La vibration de votre Parole s’exprime également dans votre Ecrit. L’alignement avec votre Vérité doit également trouver sa place dans votre Ecrit, et cela est une autre configuration : car de même que vous pouvez avoir complaisance à vous écouter joliment parler, il y a d’autres complaisances à se regarder joliment écrire, et à manipuler par l’art d’entrecroiser les phrases et les mots, et de laisser passer entre, dans votre silence, d’autres messages parfois…

Ainsi, autant que je ne saurais trop vous inviter à parler vrai et aligné, je vous inviterai également à travailler l’épuration de votre expression écrite. Car je sais que vous vous écrivez beaucoup – parfois sans réfléchir. Il y a là également une qualité d’alignement avec la véritable vibration de vous-même.

Et si la vibration de votre voix s’adresse aux oreilles et à l’audition et transmet, comme je l’ai dit, l’authenticité de votre propre alignement; la vibration de vos écrits n’emploie pas le son de votre voix, et de ce fait elle est soumise à d’autres règles, qu’il vous importe d’observer avec attention. Observez vos complaisances, observez ce qui vient véritablement du Coeur, ce qui est véritablement nécessaire, ce qui véritablement s’adresse à votre interlocuteur et non pas à vous-même… De même que vous pouvez observer ce que les silences entre vos paroles peuvent dire ou ne pas dire, vous pouvez observer aussi ce qui derrière vos phrases écrites se trouve là de vos humeurs, de vos projections sur l’autre et sur vous-même, etcetera…

Si vous voulez -encore une fois, comme je l’ai dit précédemment- construire ensemble un véritable nouveau paradigme débarassé de tout ce qui a fait la dualité, considérez bien que vos Ecrits autant que vos Paroles doivent être vrais. Et lorsque je dis « vrai », je le rappelle, cela signifie aligné avec votre Coeur et avec votre Vérité; aligné avec également la Vérité de ceux ou de celui à qui vous vous adressez, ainsi qu’avec son Coeur.

Silence vibrant

Je vous dirais volontiers : soyez à l’écoute de la vibration, non seulement de votre coeur, mais également de celui de l’autre, à distance, lorsque vous écrivez : ne vous empêtrez pas dans les chemins de traverse des phraséologies – ainsi peut-être vous découvrirez d’ailleurs que votre langue sera belle et pure, et non pas trafiquée.

Silence vibrant

Que ce silence vous confronte, ainsi que devant un miroir, à votre propre regard sur vous-même, à la pure Vérité de la vibration de votre Coeur telle que véritablement elle doit se manifester… Et s’il advient que votre coeur exprime des choses que vous n’aimez pas – dont colère, haine, ressentiment ou autres- acceptez-le. Regardez dans le miroir, et ne renvoyez pas sur autrui ces ombres que vous avez encore à regarder et à illuminer en vous. Alors votre Parole peut résonner avec humilité, avec joie, avec Vérité.

N’utilisez pas votre parole pour projeter sur autrui ce que vous n’avez pas résolu avec vous-même. N’utilisez pas votre parole pour dire ce qui s’adresse ailleurs. N’utilisez pas votre parole pour mentir sur vous-même. Car en cela vous ne faites que perpétrer ce dont vous ne voulez plus, n’est-ce pas.

Silence vibrant

Ecoutons ensemble le bruissement des Coeurs réunis.

…Et sachez que dans les Coeurs réunis, tout Coeur qui porte encore quelques ombres est simplement accueilli. Sachez que dans les Coeurs réunis, un Coeur qui porte encore des ombres trouve ce qui lui permet de s’élever au-delà et au-dessus de ses restes d’illusion, de ses incompréhensions, de ses difficultés, de ses déchirements parfois.

Silence vibrant

Je vous ai parlé de vous, moi Marie-Madeleine, mais c’est Vous qui vous parlez à vous-même à travers moi. Je vous ai parlé du mieux que j’ai pu, car j’ai connu tout cela et j’en suis encore proche – et j’en suis détachée. Je ne souffre plus de ces contradictions, de ces difficultés, de ces entortillements dans les pièges de la parole. Et si j’ai choisi d’attirer votre attention en Vous-même sur cela, ce n’est pas avec hauteur, c’est avec la forme d’humilité que je pratique.

Je me réjouis, très chers Frères et Soeurs, de votre Présence. Je me réjouis du bruissement de vos Coeurs qui est de toute Beauté. Je me réjouis de votre Vérité qui s’exprime sans cesse et de plus en plus, avec de plus en plus de sûreté, d’intelligence, de bravoure, de loyauté envers vous-même. Je me réjouis que Vous soyez Ce que Vous êtes, de même que Je suis Ce que Je suis.

Silence vibrant

Je vous dis à bientôt. Alléluiah.

(…et le tonnerre s’exprime alors  joyeusement au-dehors…)

 

via Christine Anne K. le 10 avril 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Une réflexion au sujet de « Marie-Madeleine / Sirius C – n°2 »

  1. Merci Marie Madeleine et Anne de nous rappeler que notre voie/voix est la porte-parole du Logos.
    Grâce à vous j’en prends encore plus conscience et entrevoie mieux toutes les conséquences qui peuvent en découler. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *