Marie-Madeleine n°5 – Sirius C

cliquez pour écouter

O très-aimés frères et soeurs.
Je vous salue avec joie, moi Marie-Madeleine, qui m’adresse à vous depuis le plan vibratoire désigné comme Sirius C.

…Je sais que cette appellation a pu créer une certaine confusion chez certains d’entre vous – car, n’est-ce pas, vous considérez que Marie-Madeleine et Sirius C n’ont rien de commun dans votre système de représentations bien évidemment… Nous, les Eveillés issus de la Terre, quelles que soient les incarnations ou réincarnations -qui ne sont pas notre sujet- nous sommes pour beaucoup rassemblés, ainsi que d’autres, en certains plans vibratoires : et Sirius C en est un. Il importait semble-t-il que je le redise.

Vous êtes encore très attachés mes amis à toutes ces croyances -et là je parle de celles qui concernent par exemple ceux que vous appelez les Maîtres Ascensionnés (etc.) Il est temps mes très-aimés de vous abstraire de ce qui dans ces contacts, ces notions, ces appellations ou ces désignations, vous bloque un peu dans des croyances erronées – même si bien sûr votre aspiration est parfaitement authentique et si les Etres auxquels vous aspirez de vous relier, pour la plupart existent, et précisément dans ces plans vibratoires auquels j’ai fait allusion…

silence vibrant, avec les chants de la nature qui est là

..Je me réjouis extrêmement en ce jour de parler avec vous. J’aime la nature environnante, les innombrables chants qui se superposent dans l’espace sonore de ces lieux. J’aime énormément… bien des choses dans cette occasion : bien des états, bien des retrouvailles (que je ne listerai pas en détail, cela n’est pas l’objet principal de mes propos).

silence vibrant, avec les chants de la nature

Ecoutez bien en ce silence : car c’est de vous qu’il s’agit.

Je ne fais quelque part que refléter vos propres voix. Je suis disons attachée à l’Humanité qui m’habite encore, et que j’habite toujours. Ne voyez pas en cela la moindre contradiction avec ce que j’ai dit au sujet de Sirius C. Ce plan vibratoire n’est pas éloigné de vous -je crois déjà l’avoir déjà dit- et un certain nombre d’entre vous, je l’ai déjà dit, y ont accès : que ce soit en pleine conscience, que ce soit en pleine supra-conscience ou que ce soit en totale inconscience. -Nous pouvons n’est-ce pas jouer avec ces mots, qui appartiennent à un vocabulaire qui divise et qui sème un peu de confusion à travers des notions mal entendables, tronquées-

…Je vous invite donc à écouter en vous-même, et à travers ces chants que vous distinguez sans doute dans un fond sonore. Ecoutez votre propre voix intérieure. Ecoutez la Vibration qui vous relie indéfectiblement et authentiquement à ces plans de conscience dont j’ai parlé.

temps d’écoute

Tout circule n’est-ce pas ? Et tout est fluide : la vie circule, la vie chante et vous êtes vous-même cette Vie, dans une de ses manifestations. Il n’est à vrai dire pas beaucoup d’autres vérités, car celle-ci est des plus essentielle et vous relie -dans une immédiateté radicale, dirais-je- à La Source. Votre vie-même témoigne à tout instant de la véritable Essence de la Source en vous, autant qu’autour de vous… Nous parlons ici de La Source car le mot Dieu est bien chargé d’illusion et de pouvoirs pris par les hommes. Mais à vrai dire cela n’est encore qu’un nom, et aucun nom ne peut convenir pour nommer Ce que néanmoins j’appelle en cet instant La Source, car je sais que cette appellation vous parle.

Ainsi cette immédiateté en vous de la Présence vibratoire -celle-là essentielle, qui vous fait être- de La Source : est bien plus importante croyez-moi que toute référence à des Etres (ceux que vous nommez Ascensionnés ou ceux que vous nommez Saints ou ceux que vous nommez Etres de Lumière) car vous êtes vous-même de la même Nature que ces Etres… Ceux-ci simplement vous ont servi de phares, d’enseignants, de maîtres parfois.

Mais il est également un moment où ils vous ont servi de leurres -et cela fut avec leur plein accord. Et ce temps est révolu. Il a fallu que vous vous accrochiez à ces leurres quelque temps, pour vous aider disons à grimper quelques barreaux de l’échelle, et c’était leur rôle. Cela pourrait aussi bien être le vôtre pour d’autres gens. Et il est un moment, vous le savez, où l’on peut grimper à l’échelle sans être attiré par un leurre ou par quelqu’un d’autre : cela n’est-ce pas est inutile.

Ces Etres sont certes vos Amis, vos Frères, vos Enseignants pour certains. Ces Etres ont courageusement parfois témoigné de leur propre vie, et fourni des exemples tout à fait remarquables. Cela était leur travail, leur rôle, leur place, leur mission, et leur joie pour la plupart. Mais pour cela vous avez également dû bien souvent les enfermer en quelque sorte dans des boîtes, afin, pourrait-on dire,  de posséder ces boîtes et de vous en servir. Ce temps est fini.

Je vous demande donc mes très-aimés, et je le fais solennellement, de rendre leur Liberté entière à ces Etres qui vous ont servi de phares, de Guides, de Lumières, et de Lumière illusoire en toute acceptation de leur part -car ils savaient que la véritable Lumière n’était pas suffisamment visible pour qu’elle puisse vous guider sans passer par cela.

Je vous demande en mon nom, en leur nom, et en votre nom, de les libérer de ce poids d’illusion que pour la plupart ils sont encore obligés d’endosser de par vos croyances, de par vos attachements à ces petites boîtes dans lesquelles ils ont été placés -pour vous, par vous, et en vous- Et s’ils ont accepté cela, de tout coeur et de toute leur Lumière, aujourd’hui cela n’est plus nécessaire, et il vous appartient à vous d’accepter ce détachement.

Je vous ai dit, rappelez-vous, que les plans vibratoires dans lesquels nous résidons vous sont accessibles; vous n’avez donc pas à vous servir de ces images inutiles et qui, comme j’ai tenté de vous le faire comprendre, tiennent captifs ces Etres – qui à présent ont besoin de s’élever davantage, de se subtiliser davantage, ou de voyager vers tel ou tel plan, telle ou telle manifestation qui font partie de leur propre chemin…

Vous allez vous rendre compte sous peu que votre attachement ou votre dévotion -voire vos superstitions- à l’égard de ces Etres vont se défaire d’eux-mêmes. Et plutôt que d’en être désorientés ou inquiets, réjouissez-vous : réjouissez-vous énormément car cela signifiera leur Libération. Cela sera le témoin de leur envol, pourrait-on dire. Je pourrais employer l’image (qui va choquer certains d’entre vous) d’un bel oiseau en cage, cage dorée et cage chérie, oiseau adulé mais en cage; et celui-ci va pouvoir s’affranchir, la porte sera ouverte et il va retrouver son espace. Comment pouvez-vous leur refuser cela ? ..Vous êtes vous-mêmes parmi les chants des oiseaux : vous n’avez nul besoin d’en tenir un dans cette petite cage à laquelle vous teniez tant.

Ecoutez la joie de ces cigales qui sont en liberté et qui chantent continument la Gloire de leur Appartenance à La Source, La même que vous. Ne refusez pas cette Liberté aux images de Maîtres et d’Etres de Lumière que vous avez capturées… Ne vous sentez pas pour autant coupables : car comme je l’ai dit cela était leur Don pleinement consenti, cela était la Joie de leur coeur et de leur mission auprès de vous – mais ne les retenez plus. Alors vous les retrouverez ailleurs en pleine Liberté, dans ces plans que vous savez visiter ou dans d’autres que vous saurez visiter également. Ils seront en Joie de vous y retrouver. C’est ce qu’ils ont attendu, c’est ce pourquoi ils ont donné un peu d’eux-mêmes.

J’appartiens, moi-même Marie-Madeleine, à la liste des Etres dont je parle; et je suis également en partie capturée par beaucoup de croyances, d’attachements de de petites cages, dont heureusement je ne me sens pas vraiment prisonnière dans ma Vérité. Et j’ai accepté un temps cela, car cela a permis beaucoup de dévoilements, de joies dans vos coeurs, beaucoup de reconnaissances intérieures, beaucoup de reconnexions authentiques, et je m’en réjouis infiniment.

Silence vibrant, chants de la nature et chants plus subtils

Dans ce silence qui n’en est pas un, vous pouvez entendre avec votre coeur la Voix de tous ces Etres -dont je suis en quelque sorte le porte-parole mais qui n’ont pas besoin de faire entendre, sauf en votre coeur, ce que j’ai exposé… Il est une grande Symphonie des Etres en nos Univers et vous le savez. Nous sommes tous, vous et nous, partie prenante de cette Symphonie. Rien n’est donc plus simple. Mais je vous demande encore une fois d’écouter : car comment pouvez-vous ne pas entendre ce qui ce joue ?

temps d’écoute

Je vous invite donc mes très-aimés à vous réjouir, à fêter cette Libération : c’est un moment, n’est-ce pas, grandiose auquel nous vous invitons à vous joindre… Elle est en train peu à peu de se mettre en route, en place; elle se réalise de jour en jour, mais il y aura, n’en doutez pas, un point culminant. Et en ce jour-là vous entendrez et vous saurez, d’une part par votre Joie, et d’autre part sous forme disons de lumière, peut-être de son, que cela est réalisé.

Et vous sentirez l’immensité de la grande vague de Liberté, et sa puissance et l’afflux de Lumière en vous qui sera signe de la fin de ces illusions-là, fin véritable! ..Et de la Joie qui s’ensuit, et qui se déploie et qui génère encore de la Joie, de la Lumière, de l’Etre, de la Vie.

N’oubliez pas que vous êtes simplement cette Vie qui émane directement et indéfectiblement -sans intermédiaires- de La Source Une, qui n’est qu’Une, et qui est portée en chacun de nous.

Nous nous réjouissons. Réjouissez-vous. Nous sommes heureux de vous avoir guidés.

Je vous remercie. Je vous salue. Je suis Marie-Madeleine, de Sirius C ainsi que tous les Etres qui sont comme moi.
Je vous dis à bientôt.
Alleluia.

via Christine Anne K. le 29 juin 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

– suit à ceci  : un Chant de Gloire pour tous ces Etres dans leur libération –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.