Asayanag Edolot, de Sirius C -n°3- Bravoure en Création…

écouter >

Musique et chants d’oiseaux, vent.

Recevez mes salutations, Humanité très aimée. Je suis Asayanag Edolot de Sirius C, que vous connaissez déjà.

Je pratique essentiellement la forme musicale.

Silence vibrant

La parole ne m’est pas si aisée
Car je crois bien davantage en l’intelligence et en la vérité de la musique et des architectures de sons… Je crois que vous le savez déjà.

Musique vibrante et chants d’oiseaux. Beaucoup de vent aussi.

Cette petite séquence musicale associée au concert des oiseaux pourrait s’appeler «  un morceau de bravoure », même si elle est fort simple. Car je ne fais que restituer avec un seul instrument la multitude et l’ensemble des symphonies que simultanément je perçois et j’analyse, venant de nombreux mondes… Et je cherche par cette simplicité à retransmettre disons -dans une forme que je cherche épurée- cette magnificence d’une Totalité, qui s’exprime en de multiples voix, et qui cependant est simple et unique.

J’ai parlé de « bravoure » non pas pour mettre en avant fièrement la qualité de ce que je peux faire, mais par souci de sincérité.
Car j’aime la bravoure. Je la recherche…
J’aime la bravoure car elle engage à aller chercher, au plus profond de soi et de ses ressources, ce qui peut sembler impossible ou décourageant.

…Eh bien je crois qu’il vous est demandé, très chers, une certaine bravoure dans vos actes, vos pensées, et la finalisation de vos souhaits !
J’espère donc vous aider par ces quelques petites pièces musicales que j’associe à la bravoure, et qui tentent de dépasser l’infinie complexité de l’infinie diversité des Formes, des Approches, des Essences, pour être une petite musique audible et j’espère, disons « agréable » – bien que je ne cherche pas à être agréable.
Je cherche surtout à être droit.

Musique avec sons de flûte hésitants

Bravoure encore, car j’essaye d’associer dans ces quelques notes si imparfaites des états dont les formes sont tellement différentes qu’il n’y a que la musique pour jouer à essayer de les faire rencontrer.
J’ai même choisi la maladresse absolue de cette petite flûte dont mon canal ne sait pas jouer, pour parfaire ma démonstration musicale. Je cherche en effet à rassembler. Je cherche à simplifier.

Cela n’est pas pour mon propre plaisir, ni pour satisfaire en moi-même et pour moi-même un besoin de bravoure excessif… Il s’agit de tenter de vous guider, à travers une immensité que vous ne pouvez pas concevoir de façon directe, et encore moins comprendre par la pensée.

Musique et sons de flûte maladroits…

Je n’ignore pas que l’Elohim Eshtarananda Hy vous a associés, avec des sons, à la naissance d’un Embryon de Création qui vous concerne.

…Eh bien je me suis donné la bravoure de tenter de vous accompagner dans la découverte de ce qui peut suivre : le démarrage de cette Création.

Je n’ai rien à perdre.
Et vous avez tout à gagner.

Musique et sons de flûte maladroits …

Silence vibrant avec chants d’oiseaux, vent

Il y a passage par un stade chaotique lorsqu’une création se dessine et progresse.
Ce stade chaotique est une étape indispensable, et tellement féconde !..

J’essaie en ces instants aussi de vous faire pénétrer, toujours par la bravoure -il s’agit de la vôtre, pas de la mienne- quelques mystères de ce Chaos, dans lequel les sons peuvent sembler presque discordants, décousus, dissonants – se cherchant les uns les autres sans se trouver…
C’est ainsi que peut naître parfois, avec Art, Patience, et Foi, le véritable petit chef-d’œuvre qui est appelé à prendre Forme.

Silence vibrant

Musique simple et harmonieuse

Silence vibrant

Ici la bravoure n’est plus de mise. Il s’agit beaucoup plus simplement d’un peu de savoir-faire, et de confiance dans Ce qui se crée.

Vous êtes les premiers appelés à Vous créer.
Et ce Chaos que j’ai mentionné, ainsi que cette bravoure : il s’agit de Vous.
Il s’agit des enjeux et des méthodes. Comme en musique, comme dans toute forme d’Art. La bravoure est indispensable, de même que la traversée du Chaos.
De même enfin qu’un peu de savoir-faire, pour arriver à la possibilité d’une Création qui s’inscrit avec noblesse dans ce qui Est.

Musique et souffles flûtés – sur fond de vent

Ecoutez le vent, car il balaye tout ce qui est inutile.
Et une création comporte souvent des morceaux inutiles qu’il faut supprimer, élaguer.
…Et si le vent les fait voler en éclats, c’est peut-être qu’il n’ont pas à être là !

silence vibrant – vent

Je vous salue.
Exercez votre bravoure, vos savoirs-faire, et regardez le Chaos dans toute sa fécondité.

Cherchez les musiques simples !..

Je suis Ayasanag Edolot de Sirius C et je vous souhaite : bonne traversée.

Alléluia.

Musique

via Christine Anne K. le 16 juin 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.