Marie-Madeleine – n°45 : En Ce Lieu Sacré Sans Nom, ce Geste qui Réunit..

Bonne écoute/lectures.. Notez que le Geste transmis, simple à pratiquer, fait l’objet d’un complément d’explication ensuite (et sera présenté aussi en images dès que correctement réalisable).

MMadeleine260420              vimeo (sans l’image du geste)

 

Mes très Aimés, très Chéris, Frères, Sœurs..
Enfants. Parents.. Et Tous – quelles que soient votre identité, votre nature, votre état,
C’est moi Marie-Madeleine :  Je reviens.
Je prends soin de ne pas laisser trop de distance car il est juste et heureux, pour Nous et Moi donc, d’être auprès de Vous – avec une certaine diligence n’est-ce pas, une fréquence, une ‘Bonté’ à être Ensemble…

…Je Vous parle aujourd’hui depuis, disons, un ‘étrange’ Endroit – Vous serez étonnés par cette Formule, de même que l’est mon Canal (qui ne s’y attendait pas). 

– Cet Endroit, mes très Aimés, c’est : En Vous !
Ce n’est pas une exo-Planète quelconque ni un magnifique palais dans un Plan vibratoire de rêve. C’est à l’intérieur de Vous, Chacun !
– Étonnant n’est-ce pas, mais vrai !

…les silences sont tous vibrants……

C’est un Temple, c’est un Lieu sacré.
C’est un Secret qui Vous appartient et que Vous gardez avec soin – ou que parfois Vous avez oublié, mais peut-être pour mieux le conserver intact…

…Cet Endroit vibre à ces instants avec mes Paroles, ma Présence, ma Voix, mon Être..
Et je n’y suis pas tout à fait seule car autour de Moi, en cet Endroit, de nombreuses Présences, de nombreux Chants, de nombreuses Voix, de nombreux Silences parlants sont là..! 

…Ecoutez : ce Bruissement en Vous..!

silence vibrant

Ecoutez la formidable Joie, que Vous reconnaissez, timidement peut-être ou pas, en Vous : à écouter, à entendre, à savoir Cela.

silence vibrant

Ce Lieu sacré, immatériel bien sûr -mais subtilement très matériel croyez-le bien- n’est pas une Légende bien sûr, c’est un Lieu d’Accueil car sinon je n’aurai pas eu le privilège d’y entrer ainsi.
C’est un Lieu de Beauté; un Lieu d’Exemplarité de la Perfection possible…

C’est un Lieu où s’effondre tout ce qui est inessentiel. Car ainsi que par le chas d’une aiguille, il ne peut s’y introduire que l’Essentiel : le Vôtre et Celui qui palpite, qui bruisse, qui vit en et par ces innombrables Voix, Silences, Présences, Vibrances et mystérieux Noms qui n’ont pas de mot dans ce langage… 

Écoutons
Palpitons
Sachons reconnaître la Joie qui s’y propage…

long silence vibrant…

 

Acceptons l’Inconnu en Cela.
Ne croyez pas que Vous avez tout compris : ce ne serait qu’une Parade de votre ego avide, inquiet, dominateur, trop sûr de lui encore. Vous n’avez pas ‘compris’ : Vous êtes simplement en Présence, à l’Écoute et en Joie… Ou en Recherche du petit Fil vibrant et présent de cette Joie : qui n’est pas ordinaire, qui ne peut pas être substituée par une Autre, factice, importée.

Cette Joie-là Elle Vous appartient.
-Mais Vous ne pouvez pas L’extraire pour jouer avec, en d’autres lieux ou circonstances. Et votre ego n’a aucun pouvoir ni dessus ni dedans.-

long silence vibrant…

 

C’est une Joie ultime.
Elle est peut-être pour Vous trop imperceptible en tant que Ce que Vous appelez ‘Joie’ d’habitude, car Elle ne fait pas appel à un quantum d’émotionnel !
Elle ne résonne donc pas comme un bonheur ou comme une Forme de gaité sacrée.
Elle est simple, Elle est présente, Elle est immuable…
Elle ne se laisse pas déguiser…

silence vibrant

…Mais lorsque Vous l’écoutez, là maintenant en ces instants Elle est très présente, croyez-moi ! Je Vous le certifie absolument.

…Votre connexion, très Chers et très Aimés, à Cela, ne doit pas être éphémère !
Et ne doutez pas qu’ensuite, dès à présent, une fois cette Intervention clôturée, Vous saurez néanmoins vous retrouver là en ce Lieu sacré, secret, profond, inconnu – où comme une Fontaine discrète et immuable cette Joie-là ne cesse d’être, de Se faire entendre, et de prodiguer la Qualité certainement immense de son Bienfait d’une part, de sa Vérité d’autre part, de son Essentialité enfin.

long silence vibrant…

 

…Ouvrez vos deux mains devant Vous mes très Chers…Les paumes tournées vers le ciel, dans un Geste que Vous connaissez sûrement – qui est à la fois une Offrande, une Réception, une Humilité, une Joie, une Connexion… Ouvrez et maintenez ainsi vos deux mains présentes vers le ciel -à la hauteur de votre Cœur sans doute- et ressentez (physiquement vous pouvez le ressentir !) la Force, discrète et intense à la fois, de Ce qui est votre Connexion réciproque, partagée, entière, de Chacun à Tous : par le canal de cette Joie étrange et discrète, vibrante, que je Vous apprends j’espère à écouter et à reconnaître.

Silence vibrant

Par vos mains placées ainsi Vous avez, mes très Aimés, un Pouvoir d’être réunis au Sein de ce même Lieu, en ce qu’Il est partagé – bien qu’étant très intime, comme je Vous l’ai fait découvrir au départ… Mais rappelez-Vous : je Vous ai bien dit que je n’y étais pas seule, qu’il y avait des Présences, des Chants, des Silences et autres. Eh bien voilà : c’est en Cela que ce Lieu est partagé et que Vous êtes réunis – on ne peut plus mystérieusement, bien sûr, pour ce qui est de vos représentations mentales (que Vous pouvez laisser de côté, si ce n’est pour mémoriser le minimum nécessaire). 

Vous êtes donc réunis dès lors que Vous choisissez de l’être, mes Aimés !
Vous êtes réunis non seulement au Plan humain et terrestre mais aussi en tous les autres Plans auxquels vous appartenez. 

Ce Geste est donc très anciennement sacré mais aujourd’hui il se charge non seulement d’une Intention précise et particulière en ces temps que Vous vivez, mais aussi d’une Programmation (je n’aime pas beaucoup ce mot mais il est irremplaçable) qui est tout à fait actuelle, qui appartient à l’ici et maintenant de votre Évolution, sachez-le..!

Silence vibrant

Lorsque Vous faites et ferez ce Geste tout simple : prenez votre temps bien sûr !
…Et puis, pour Le clôturer : Vous êtes invités à simplement tout d’abord agiter légèrement vos doigts… Vos mains sont alors très légères… Vous pouvez les mouvoir un petit peu… Et puis les joindre, simplement. Avec la plus belle Gratitude que Vous puissiez personnellement produire et ressentir…

Silence vibrant

Après cela Vous observez, profondément, j’en suis certaine et je le sais : un État – sur lequel Vous pourriez mettre des Mots tels que : « apaisement, centrage, profondeur, qualité, essence, vérité, absolue présence » et que sais-je encore.. Tous ces mots sont utiles n’est-ce pas, mais approximatifs et peu vibrants par eux-mêmes. Et je ne veux pas égarer votre mental avec tous ces mots, mais simplement : soyez l’État que Vous ressentez, qui est très simple, très discret lui aussi et très complet. ‘Enveloppant’ pourrait-on dire. ‘Assis’…

Cet État est une sorte de ’Passeport’ (le mot est étrange mais il m’est venu spontanément). Un Passeport pour être Là et Avec : Ensemble, sur l’Aube et les Seuils, les Vérités et les Immensités de ce que Vous cherchez à connaitre, vivre et atteindre depuis si longtemps – et que paradoxalement Vous connaissez déjà en ce Lieu intérieur, justement, mais que Vous ne savez pas (sauf exceptions) visiter comme Vous aimeriez le pouvoir…

…Je Vous invite : Je Nous invite à Nous recueillir Ensemble, dans la Profondeur et l’Assise de Cela – Cela que je viens de Vous faire expérimenter et qui Vous appartient pleinement…


Long silence vibrant…

 

– Comment -me direz-Vous- retrouver avec certitude ensuite ce Cheminement, ce Lieu, cet État ? 

Je n’ai pas en effet employé de Nom connu pour identifier ou désigner ce Lieu intérieur qui était la première Étape de notre petit parcours : c’est volontaire; car les très nombreuses spiritualités, religions et philosophies et croyances terrestres peuvent donner des approximations, ici ou là, de Cela; mais aucune ne détient le Privilège unique de savoir totalement désigner, et sans Distorsions, ce Lieu !

Il n’est donc pas question d’aller récupérer, entendez bien Cela : il n’est pas question d’aller récupérer un quelconque Mot appartenant à une Voie spirituelle que Vous respectez, pour redonner à ce Lieu une fausse identité.
Je Vous le demande et C’est pour Vous !!
Car la seule manière dont Vous pourrez réaliser l’Étape suivante de Vous connecter Tous Ensemble, avec ce Geste qui est simple et que Vous saurez refaire, ne peut passer par la Distorsion d’un Mot que Vous croiriez (avec bonne volonté) devoir employer.

Je n’ai pas non plus le Privilège de pouvoir en ces instants produire un Mot ou un groupe de Sons pouvant servir de Nom à ce Lieu car, paradoxalement, il ne M’appartient pas de savoir le faire… Un jour, Cela prendra son Nom parmi Vous – à condition bien sûr que ce Nom soit authentique, et non exhumé de Tout ce que j’ai évoqué.

Cette absence de Nom ne peut en aucun cas Vous empêcher d’aller Vous retrouver Là, Ensemble…
Le fait par ailleurs que ce Lieu n’ait pas de Nom représente une Protection : considérez Cela s’il vous plait !

Silence vibrant

Je vous invite à présent à écouter encore, comme au début : l’Essence, la Résonance, la Joie qui habitent ce Lieu en Vous et que, j’en suis certaine à présent, Vous reconnaissez déjà beaucoup mieux qu’il y a quelques dizaines de minutes…

Ecoutons ! …Avant de Nous quitter pour aujourd’hui.

long silence vibrant…

 

..Je Vous laisse à présent, dans votre Secret intime et partagé.
– Et je Vous dis à bientôt, moi Marie-Madeleine, en ces instants – et en ce Canal qui m’est cher… Sachez faire vivre et fructifier cet Enseignement, cette Expérience, cet État et ce Partage !

Alléluia – Astayalan’s

Oyal Simr Tol D, le 26 avril 2020
Ces Messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Vos Dons sont bienvenus – Merci !

ici un complément (canalisé) d’info sur le Geste transmis : 
ce Geste est simple ! Pas de rigidités de forme à installer car lIntention est le moteur plus que la grande précision.
– 1/ les mains ouvertes vers le ciel quelle que soit la distance mains/torse.
– 2/ le coeur ouvert c’est un plus, mais sans effort de le faire .
– 3/ la durée est aléatoire de +/- 10s. à très longtemps…
– 4/ clôture souple : remuer les doigts libère une tension et renoue avec le mouvement/vie. Bouger librement  (ensuite) les mains de même et accentue cela, c’est primordial et joyeux, sans excès ni imitations particulières, durée libre.
– 5/ Joindre les mains pour terminer dans la Gratitude est également souple, sans modèle absolu. Ce contact des 2 paumes est également primordial pour cloturer un flux spécifique à protéger.

 

2 réflexions sur « Marie-Madeleine – n°45 : En Ce Lieu Sacré Sans Nom, ce Geste qui Réunit.. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.