Ej’zouga N’tse’Ale -1- Poème des Lois de la Création

 

-pour écoute de cette canalisation avec son très beau Poème : http://vimeo.com/27710565

 

 

Introduction poétique en langage stellaire universel…

Bien-Aimés de la Terre, Frères et Soeurs galactiques, préférés de mon coeur – vous ne me connaissez pas encore, mais je vous connais. Je me présente : Ej’zouga N’tse’Ale Otshi… Je suis en quelque sorte le Doyen -ou la Doyenne- de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, dont vous connaissez déjà quelques membres.

Je m’adresse à vous avec cette affection que j’ai mentionnée, car en effet votre Peuple, votre Humanité, votre Terre, sont très chéris de moi de par ce que je suis. Je ne suis pas venue pour vous fournir un récit de cela; mais en revanche je tenais à partager ma joie de m’adresser à vous, cela est important. (Même si la Joie est un état partagé de toute éternité par nous tous, il s’agit là néanmoins d’une forme de joie disons individuelle  – et ce même si les émotions, que vous connaissez bien, ne nous sont pas si familières, du moins dans la forme où vous les expérimentez).

…strophes scandées et rimées d’un texte poétique, en langage stellaire

C’est bien une sorte de Poème que je vous récite : Poème fondateur, Poème créateur, Poème de la Haute Conscience -« haute » signifiant éclairée, nettoyée, omnidirectionnelle, partagée-… Ce Poème, dont cela est un extrait, nous relie les uns aux autres. C’est un chant, c’est un joyau, c’est une clé, c’est une danse.

suite du Poème…

…Il est temps pour vous d’entendre cela : car bon nombre de vos Êtres savent le reconnaître et le comprendre, après l’avoir sans doute oublié ou mis de côté… Cela nous relie tous à la Création de cet Univers que nous partageons et que nous faisons vivre, et dont nous réactualisons perpétuellement les musiques, les formes, la vie – sans pour autant les bouleverser, et au contraire en respectant ses lois, qui sont inscrites également dans ce Poème. J’emploie le mot poème pour me référer à votre lexique, mais ce Chant est bien plus qu’un simple poème. Il en a la beauté, la métrique, et la notion de quintessence dans son expression…Mais ce n’est pas l’oeuvre de hasard d’un poète de hasard : c’est le Chant des Lois de la Création, qui nous relie les uns aux autres dans l’Harmonie, la pérennité, la Joie, l’Être…

Je suis actuellement désignée, au sein de la Confrérie des Hautes Consciences et en tant que Doyenne, pour être la Gardienne de ce Texte, de ce Chant, de ces Lois.

Ma mission très affectueuse en cet instant est donc non seulement de vous les faire réentendre et réengrammer, mais également de vous faire savoir qu’une Loi supplémentaire est ajoutée, pour vous, et en raison de la beauté et de l’exception -dans notre Univers- de ce processus d’ascension que vous êtes en train autant d’expérimenter que de co-créer – d’où ma très grande joie dans le fait de m’adresser à vous!

suite du Poème…

…Un grand Cercle est rassemblé – tant dans les multidimensions que dans la Galaxie et l’Univers dont nous sommes – pour l’écoute de la nouvelle strophe, en quatre parties, de ce Poème de la Création : qu’à présent je vais dire de tout mon coeur, de toute ma joie, de tout mon service, de toute ma grandeur et mon humilité, de tout mon Être uni à tous les vôtres…

Poème-Chant de la Création : dernière strophe

…Que la vibration, splendide, de cette nouvelle strophe de notre Poème des Lois de la Création, se répande, infuse, diffuse, effuse, transfuse l’ensemble de nous tous, tous les Êtres, les aspects, les lieux, les plis, les débuts et les fins de cet Univers. Et qu’en soit informé chaque autre Univers, dans le respect de ces nouvelles Lois supplémentaires, dans l’Amour, dans l’Unité.

Nous allons maintenant sceller cela… Voici le Sceau :

sceau/séquence sonore

Je demande à tous les Êtres ayant entendu ce Sceau de soulever la respiration qui est celle de leur corps quatre fois, dans le respect et l’intégration de ce Sceau : maintenant…

silence, vibration et intégration

Cela est fait.

Laissez-moi, mes Très Chers, vous informer à présent que ces nouvelles Lois ne sont bien évidemment pas rigides, ne sont pas des contraintes, mais vous donnent la possibilité d’être au mieux de ce que vous pouvez être parmi nous, et nous donnent la possibilité -réciproquement- non seulement d’accueillir en toute fluidité, limpidité, ce que vous devenez parmi nous, mais vous donnent la possibilité de nous informer par ce que vous êtes en train de devenir… Tout cela dans le cadre de ce Poème de la Création de notre Univers, et non pas de façon désordonnée.

Je vais donc, mes Très Chers, vous saluer, et sachez que mon Amour, mon affection, sont toujours dirigés  autant vers vous que j’affectionne, que vers tout autre. Alleluiah

Je suis ce j’ai dit, et je me retire.

 

 

 

via Christine Anne K. le 06/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Aleanndor Ss-N de Vega II – n°3

 

 

 

Salut, amis Frères et Soeurs de Terre. Je me présente : Aleanndor Ss-N de Vega II, vous me connaissez.

Nous nous réjouissons, très chers Frères et Soeurs, de l’avancée de la structuration et de certaines belles réalisations qui se sont faites et manifestées, ainsi que créées, depuis ma dernière intervention – modeste intervention mais, j’espère, utile.

Nous sommes à présent déployés en formations structurées, souvent stationnaires et parfois mouvantes, mais de façon très architecturée, autour de votre chère planète, et nous recevons de mieux en mieux la montée vibratoire qui est la vôtre, qui nous renseigne et qui nous réjouit; ce qui nous permet d’ajuster de mieux en mieux les réglages de nos propres interventions. Quand je dis nous, je parle comme je l’ai déjà fait : je parle au nom de la flotte que vous appelez extraterrestre (bien que ce mot soit un peu connoté de loufoquerie dans votre vocabulaire).

Nous sommes vos amis, vous le savez. Sachez également, d’ailleurs, que beaucoup d’entre nous profitent de l’établissement de certaines petites bases sur votre planète pour, disons, venir au sol parmi vous et contribuer ainsi -parmi vous et avec vous et en liaison avec la flotte- à tous ces réglages, ces harmonisations, et ce sont également de belles rencontres. Nous fonctionnons de façon totalement discrète (cela est important dans la phase actuelle) et nous sommes à l’écoute de vous car en réalité, c’est en très grande partie vous qui êtes aux commandes. Disons que nous répondons aux impulsions qui nous parviennent de vous, et nous traitons avec celles qui techniquement nous sont destinées. ..Il en est d’autres qui ne nous sont pas techniquement destinées et qui sont entendues par d’autres groupes, d’autres commandements. Tout cela est très beau, très réjouissant, très magnifique. Nous vous encourageons donc, bien évidemment, à poursuivre et même à nous surprendre.

J’ai donc aujourd’hui à vous communiquer quelques nouvelles informations. Ce ne sont plus des règles. En premier lieu, nous avons constaté que l’élévation vibratoire se fait parfois de façon discontinue, avec – nous l’avons constaté récemment – des sortes de grands pas en avant un peu inattendus, qui peuvent causer soit un certain décalage, soit une espèce de perturbation dans ce qui les entoure… Nous ne vous mettons pas en garde contre cela, nous ne vous reprochons rien, bien au contraire : cela fait partie de ce qui nous surprend agréablement… Mais toutefois, il nous appartient de faire en sorte que cela se stabilise à notre niveau, et de ce fait, je vous invite à ceci : il s’agit d’une sorte de pratique – vous pourriez appeler ça pratique – vous permettant à votre niveau sur la Terre, de contribuer à cette stabilisation qui ainsi rendra plus continus ou plus fluides l’envoi et l’arrivée des impulsions dont je vous parle.

Voici donc ce que je vous propose en ce sens :

Vous avez deux pieds. Ces deux pieds touchent le sol (ce qui n’est pas notre cas!). Je vous demande donc de considérer vos deux pieds comme des sortes d’antennes, car le sol vous relie les uns aux autres – même si vous êtes reliés par ailleurs subtilement à quelque distance du sol de par le reste de vos corps – mais la plante de vos pieds est un grand transmetteur, nous l’avons constaté. Je vous demande donc, si cela vous sied, d’employer votre plante de pied (de vos deux pieds, naturellement) consciemment et intentionnellement – je n’emploie pas le mot « volonté » – comme organe de transmission d’une stabilisation… Il s’agit donc intentionnellement de faire en sorte que depuis vos pieds se déploie, régulièrement, lorsque vous le sentez -mais au moins trois fois par jour- une intention de stabilisation réciproque et d’harmonisation réciproque, qui va donc passer par la croûte terrestre et qui va établir entre vous tous et le corps de votre planète un réseau supplémentaire ou disons plus actif d’harmonisation. Vous pourriez appeler ça une grille, mais peu importe   (le mot « grille » est un peu connoté parfois; restons donc plus libres et ne nous enfermons pas dans ces connotations qui ne sont pas forcément utiles ni pertinentes).

Lorsque vous faites cela, je vous propose de pratiquer un son intérieur. Vous n’avez pas besoin de le vocaliser, à moins que cela vous fasse plaisir et que cela vous soit possible. Mais simplement, si vous envoyez ce son intérieur vers la plante de vos pieds en même temps que cette intention de rayonner cette sorte de trame spontanée entre vous via la croûte terrestre, cela sera parfait. Le son est simplement un son O prolongé, que vous pouvez diriger depuis votre coeur vers vos deux plantes de pieds comme si une sorte de méridien était parcouru, donc, par la droite et par la gauche. Voilà : j’espère que ces instructions sont suffisamment claires. La chose est fort simple, donc il me semble m’être exprimé de façon précise et intelligible à ce sujet. Je vous remercie.


Deuxièmement, nous vous invitons également – partant du fait que l’entrée dans l’influence pléiadienne vous permet d’entrer également dans la forme d’intelligence circulaire qui vous a été décrite – à vous placer intentionnellement (sans chercher à mentaliser ou à enfermer cela dans une visualisation forcée, c’est tout à fait inutile : la pratique du cercle est beaucoup plus subtile que celle d’une visualisation), nous vous invitons donc simplement, intentionnellement à disposer et à vous disposer vous-mêmes dans les cercles -quels qu’ils soient- qui sont en action. Ainsi donc, chacun de vous peut avoir simplement agréablement conscience et sans effort d’être à sa place sur un cercle. Ces cercles ne sont pas figés, ces cercles sont évolutifs; on pourrait même dire qu’ils se décomposent et se recomposent sans arrêt : cela fait partie de leur fonctionnement, mais cela forme une structure de pensée collective comme il vous l’a été expliqué, et de dynamisation collective – qui elle-même a sa valeur de stabilisation, entre autres choses… Et notre objectif actuel premier, comme je vous l’ai dit, est cette stabilisation.

J’ajouterai, pour mieux vous faire comprendre cette notion, que le Cercle en l’occurrence n’est pas une forme fermée qui tourne en rond, mais une forme sacrée. Vous la connaissez d’ailleurs, pour certains d’entre vous, au travers de certaines coutumes qui sont nommées par exemple : cercles de parole, cercles chamaniques, cercles spirituels, cercles de jeux… C’est donc un dispositif dans lequel chacun est à sa place, chacun est à égalité, chacun voit tous les autres, chacun entend tous les autres; et où l’on peut se déplacer, cercle à cercle, place à place, polarité à polarité. Ces remarques ne sont pas faites pour créer un emballement de votre mental – nous connaissons votre mental et son désir de tout contrôler : essayez d’éviter cela, car justement la vie et la subtilité et la puissance d’un cercle doivent échapper à ce contrôle!

Nous vous remercions donc également de pratiquer cela environ trois fois par jour. Vous allez me demander : est-ce que les pieds et le cercle, ça va ensemble ? Je vous répondrai : pas nécessairement, car cela va vous compliquer les choses. ..S’il vous vient très spontanément et fluidement d’être à la fois en cercle et de transmettre la stabilisation par vos pieds, eh bien vous n’êtes pas empêchés de le faire naturellement, mais ne vous imposez nullement de conjoindre ces deux exercices. ..Chacun a son effet, quoi qu’il en soit, et la superposition des deux n’a pas réellement d’effet supplémentaire.


Il y a maintenant un autre aspect auquel je vais vous inviter à participer et sur lequel pencher votre attention : c’est celui de l’alignement. Le mot alignement est choisi car il correspond à une notion de rectitude, de centrage, et effectivement d’alignement intérieur. Il ne s’agit pas d’une notion linéaire malgré ce que connote pour vous généralement la notion d’alignement. Nous vous invitons donc également à pratiquer l’intention de votre alignement : d’une part avec votre planète, d’autre part avec votre soleil, et avec le soleil central avec lequel vous êtes à présent beaucoup plus liés. Je sais que spontanément vous visualiserez cela comme une ligne réunissant un point, puis un point, puis un point… C’est OK, vous pouvez le faire comme ça – pour autant ne vous enfermez pas dans la rigidité d’une visualisation linéaire, c’est tout ce que je vous demande.

Je vous demande de pratiquer l’intention de cet alignement dans la conscience de votre intériorité, bien plus que dans la conscience d’une extériorité (extériorité de vos pieds, extériorité de vos têtes, etc.) C’est l’intériorité qui est le principal outil de cet alignement! Pour éviter cette linéarisation spontanée (que vous n’éviterez pas néanmoins de faire) je vous invite également à vous aligner -pour ceux qui en seront capables, et je sais que nombre d’entre vous en seront capables-, à vous aligner donc sur les sons : son de la Terre, son de votre corps, son du soleil, son du soleil central, et sons de la galaxie pour encadrer tout cela.

Aligner des sons n’est pas exactement la même chose qu’aligner des points : c’est la création d’une harmonie, ou la restabilisation d’une harmonie ; c’est bien de cela qu’il s’agit. Vous verrez, cela vous apportera beaucoup de joie, de satisfaction, de stabilité intérieure, de calme, et de sentiment d’être nourris et actifs, tout en étant tranquilles. J’espère que ces indications sont suffisamment claires, mais il me semble qu’elles le sont.


J’ai également une quatrième petite remarque à vous partager. Nous constatons que vos enfants sont extrêmement bien alignés. Vous pouvez donc également vous aligner sur vos enfants, pour participer de votre mieux à cette grande intention collective de stabilisation, d’alignement, de fluidification, et de construction -partagée avec nous- de ce qui entraîne convenablement votre planète dans son mouvement idéal…

Ne négligez pas non plus d’être à l’écoute des messages qui vous sont délivrés par les autres êtres de la Terre : je parle des animaux, des insectes, des plantes. Je sais qu’actuellement vous sont transmis quelques messages des animaux et des insectes. Tenez-en grand compte, car eux aussi au même titre que vous participent, de tout leur coeur et de tout leur être , à ce qui est en cours. Ne les oubliez pas.


C’était donc les quelques remarques et propositions que j’avais à vous faire en ce jour. Je vous adresse donc mes encouragements, nos salutations, à nous tous les représentants de la Flotte Intergalactique, et nous nous réjouissons, comme je vous l’ai dit, de cette splendide oeuvre commune que nous réalisons ensemble de jour en jour.

Je suis Aleanndor Ss-N de Vega II, mandaté par le Haut Commandement de la Flotte Intergalactique actuellement stationnée autour de votre planète, et je me retire. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 06/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°30

 

 

-ceci fait suite à l’intervention d’Orionis (II) du même jour, concernant le système des cercles de l’intelligence collective, et ici nous sont fournies des recommandations pratiques de base pour cette transition de notre fonctionnement-

 

Quelle différence y a-t-il entre penser en rond et tourner en rond ?

Bien-aimé, il y a déjà la différence que « tourner en rond » est déjà une notion, je crois, désagréable. Penser en cercle (et non pas « en rond ») est un processus non linéaire, qui a été posé par l’établissement d’un certain nombre de lois posées dans un cercle il y a quelques jours par Kerim Hel Ak, intervenant Pléiadien en ce canal : sachez donc qu’il s’agit d’une dynamique extrêmement productive dans bien des états. Nous avons ici parlé de la pensée : penser en cercle n’est donc pas penser « en rond » mais penser de façon, disons, multi-entrées simultanées et non pas point par point.

…Il se peut, bien évidemment, qu’en pensant en cercle tu te mettes à tourner en rond – de même qu’en pensant linéairement tu peux te mettre à tourner en rond… Mais ce sont deux choses distinctes. Alleluiah

 

A cet instant, j’ai très mal à la tête et je me rends compte de la difficulté à utiliser ce fonctionnement en cercle… Y a-t-il des moyens de faciliter ce processus ?

Merci de cette question, bien-aimée, car elle est très utile.

Je crois qu’il  (vous) a été proposé par ailleurs l’usage du « Cercleur des voyageurs célestes », qui est un dispositif -un outil- très fonctionnel mais qui n’est certes pas à la portée de tout un chacun (ne serait-ce que par l’incompréhension de ce que pourrait être cet outil, qui va vous bloquer, du moins pour un certain nombre d’entre vous, car vous aurez l’impression de ne pas comprendre comment faire pour y accéder). Outre cet outil – qui est un outil pratiqué de longue date par les voyageurs célestes, justement, pour rentrer dans l’influence Pléiadienne en gardant la capacité de communiquer, d’interférer, de négocier et de parler même, voire de penser… Outre cet outil donc, je vais effectivement tenter de rassembler quelques conseils qui, j’espère, seront suffisamment productifs. Je parle sous forme hypothétique car il s’agit de la toute première fois que l’humanité se confronte, dans l’état actuel où elle se trouve, à ces nouveaux paramètres et même à ce nouveau paradigme qui va se créer. Par conséquent il n’y a pas l’épreuve expérientielle de l’efficacité ou de la non-efficacité de telle ou telle recommandation : nous allons donc donner des recommandations qui relèvent simplement du bon sens.

La première recommandation consiste à accepter d’avoir, soit un peu mal à la tête, soit – comme il a été dit plus haut je crois – un sentiment de bug mental, voire d’autres manifestations, que nous ne sommes pas en état de répertorier puisque, encore une fois, cela est nouveau. Accepter, donc, facilite bien évidemment tout processus, alors que résister rend les choses moins fluides et plus problématiques. Cela est du bon sens.

Deuxièmement, n’oubliez pas que boire de l’eau vous aide à faire circuler l’information et à, comme vous dites, « nettoyer » certains encombrements. Boire de l’eau est donc également un bon outil pour le fonctionnement du mental et pour le fonctionnement cérébral. Cela informe également votre corps physique du processus de fluidification qui se répercute au niveau de ces processus… Cela est une hypothèse que nous pensons avoir vérifiée à l’occasion de différentes observations.

Par ailleurs, le rythme de la marche est un excellent régulateur, qui d’une part vous pose effectivement, de par votre corps physique mais aussi au niveau de vos corps dits subtils, dans une sorte de pulsation, sous forme de ce rythme, qui engendre tout simplement circulation, réactivation, purification des circuits. Cela est également du bon sens. Et ce rythme de la marche ne croyez pas, bien sûr, qu’il favorise un fonctionnement linéaire même si vous marchez d’un point à un autre -vous n’êtes pas obligés de marcher en rond pour faire fonctionner votre intelligence en cercle!-… Ce rythme de la marche, donc, pose une sorte de rythme subtil qui… je ne sais pas comment le formuler… supporte avantageusement la libération de certaines formes et d’installations spontanées d’une mise à jour – et cela n’est pas nouveau dans votre fonctionnement : vous devez savoir par expérience que le fait d’aller marcher produit des mises à jour très simples en vous. Donc cela est identique.

Je ne peux pas vous affirmer preuves à l’appui que tout cela est totalement performant pour accompagner bénéfiquement et parfaitement ces processus mais cela ne peut être que bénéfique; et je vous invite vous-même à chercher, pour pouvoir les partager, d’autres aspects qui peuvent être utiles pour tous.

…Vous avez également, j’allais l’oublier, l’usage du miel : qui en toutes petites quantités permet l’installation vibratoire d’une outil très puissant qui est l’intelligence des abeilles et leurs connections subtiles multiples, ainsi que la relation à la grande beauté de la mathématique subtile qu’elles déploient dans leur travail. Cela est également un excellent produit, car de par cette intelligence des abeilles la possibilité de mise en cercle de votre pensée, de votre intelligence sera favorisée; car cette forme n’est pas inconnue des abeilles.

Il se peut que l’usage de certains sons vous aide. Je parle de certains sons que vous pouvez spontanément vocalement produire vous-mêmes et, pourquoi pas, de sons que vous pouvez produire avec certains instruments comme par exemple vos bols tibétains, certaines cloches de cristal, certains instruments dont je ne connais pas les noms mais qui appartiennent au florilège de vos beautés musicales vibratoires… Il est même bien possible qu’un violon puisse vous aider. N’oubliez pas que la musique, lorsqu’elle est belle et authentique, est une magnifique ressource : ne la négligez pas. Je vous demande simplement en ce cas de ne pas écouter de la musique de façon convenue et par des choix faits par votre mental, mais d’écouter ce qui va vous appeler, résonner, réjouir votre coeur et votre corps (et non pas nécessairement ce que vous avez coutume d’écouter pour des raisons culturelles).

 

Cette invitation au fonctionnement circulaire arrive dans une période où, par d’autres canaux, on nous informe que le cube est la forme géométrique parfaite… Faut-il y voir une contradiction, une divergence, ou y a-t-il une complémentarité sur d’autres plans ?

Il s’agit en effet d’une autre source d’information, bien-aimée. Ne voyez jamais contradiction ou divergence dans ce qui vous semble dissemblable. Cette forme cubique, je crois, a déjà été expliquée et nous ne reviendrons pas là-dessus en cet instant… Le fonctionnement de votre intelligence dans un plan circulaire ou dans une organisation circulaire est un tout autre aspect, qui ne peut entrer en divergence. Imagine que ce sont deux chaînes de télévision spécialisées qui ne parlent pas des mêmes sujets et dont les journalistes ne sont pas les mêmes : cela ne veut pas dire qu’il y ait conflit, ou qu’il y ait impossibilité de fonctionner avec les deux, n’est-ce-pas ? Je pense avoir suffisamment répondu.

…J’ajouterai cependant que tu peux par exemple inscrire le cube dans des cercles et inscrire des cercles dans n’importe quel cube : cela est la beauté, justement, à la fois du cube et du cercle, tu n’en disconviendras pas.

…oui, dans les crop circles, il y a beaucoup d’inclusions de cubes dans des cercles, justement…

Alleluiah !

 

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Orionis (II) – N°18

 

 

 

Bien aimés Fils et Filles de l’Un, Peuple de la Terre, vous me connaissez, Orionis.

(Aujourd’hui, toutefois, je me nommerai Orionis II, étant une sorte de duplication ou de résonance, comme vous voudrez, de l’Être Orionis que vous connaissez, et qui par ma voix s’exprime en ce jour…C’est par souci de transparence que nous vous donnons ces indications, car la vibration de ce fait sera légèrement différente; et cela vous indique également que parfois les êtres qui parlent peuvent parler par l’intermédiaire de certains relais ou de certains êtres qui leur sont dévoués, ce qui est mon cas. Ne voyez pas en cela une qualité moindre de ce qui va vous être dit. C’est pour vous l’occasion peut-être de développer votre sens du discernement de la vibration…)

 

Voici donc, mes Très Aimés, que notre chère planète, la Terre, a désormais confié son orbite au système pléiadien, via votre système solaire qui tout entier est entré en influence et en résonance de ce système, disons multi-solaire, que vous nommez pléiadien, et dont l’étoile centrale nommée par vous Alcyone tient lieu de soleil central pour toute votre galaxie. Ce que vous identifiez comme Alcyone vu de vos yeux et de vos télescopes n’est pas en vérité absolument l’astre qui est ce soleil central – mais l’amalgame fait entre les deux est tout à fait pertinent de votre point de vue, tant pour des raisons locales, que pour d’autres raisons qui sont un peu complexes à élaborer dans votre langage.

Les cycles pléiadiens vont donc s’imposer au niveau de votre vie physique et au niveau des champs magnétiques de votre planète, au niveau de bien des phénomènes vibratoires appartenant à votre vie et à votre environnement, ainsi qu’au niveau de vos Êtres, liés par leurs corps physiques à cette planète.  Et donc l’influence de ces cycles pléiadiens sur vos corps physiques va également – et d’ailleurs elle le fait déjà – influer sur la vibration de vos Êtres, ainsi que sur vos fonctionnalités en tant qu’Êtres. Ainsi donc le processus d’ascension que vous traversez est également passé sous cette influence (cela va de soi!) et s’en trouve on pourrait dire clarifié. De nouveaux possibles se sont ouverts qui n’étaient pas encore actualisables avant cette transition, et certains de ces nouveaux possibles sont d’ailleurs déjà en cours d’actualisation.

Il a cependant été décidé qu’en apparence aucun bouleversement cosmique dans votre vie quotidienne ne sera tout de suite perceptible; car cela ne ferait que causer agitation, incompréhension, certainement des état de panique chez nombre d’entre vous et dans vos institutions, et cela n’est pas le moment. Cette transition doit justement se dérouler dans le calme, la fluidité, une forme de sérénité et sans accrochages : d’où le fait que vous ne constatez rien en apparence de visible. Cela est au programme, rassurez-vous  : personne ne vous raconte de bobards.

L’intervenant Pléiadien qui est intervenu il y a quelques jours vous a exposé de façon fort intéressante un certain nombre de règles, et la base d’un fonctionnement sous forme de cercles et non plus linéaire. Je vous invite à apporter toute votre attention, votre considération, et votre application à l’expérimentation et à la recherche de mises en pratique de cette forme circulaire : dans les structures-mêmes de votre logique de tous les jours, dans vos actions, vos réunions, dans vos analyses de situation, dans vos chants et vos danses, dans vos pensées.

Comment, me direz-vous, peut-on penser en cercle ? C’est peut-être cela qui est le plus facile parmi tous les points que j’ai exposés. Il s’agit bien sûr d’une forme d’intelligence, qui n’est peut-être pas très facile à employer pour ceux qui sont très conditionnés par la pensée linéaire et l’emploi du cerveau gauche pour faire face à toutes les situations. Mais le cerveau gauche est capable de transposer toutes les formes qu’il emploie dans la forme circulaire; cela n’est donc pas un véritable obstacle… Par ailleurs, cette forme d’intelligence est tout à fait innée chez beaucoup d’entre vous, et surtout parmi ceux qui sont encore assez jeunes pour faire partie des vagues de ce que vous avez appelé les indigos, et d’autres noms, désignant les naissances et les enfants qui ne ressemblaient pas tant au modèle précédent et dont les facultés d’empathie, de clairvoyance, de compassion et de Lumière manifestaient leur évidence. Pour précision, ces êtres peuvent déjà avoir un certain âge, ou un âge certain; et les petits enfants qui arrivent parmi vous aujourd’hui sont encore d’une nature un peu différente et que l’on pourrait nommer « plus performante » (mais ce langage technologique est un peu désagréable).

Par conséquent, cette façon de penser en cercle et de réaliser des choses en forme de cercle est tout à fait innée en réalité chez beaucoup d’entre vous. Simplement, elle a été en sommeil car il vous a été imposé d’employer la structure de pensée, de raisonnement, et de mise en place des communications et des raisonnements partagés sous forme de constructions linéaires et fragmentées. La forme du cercle a l’avantage de ne privilégier aucun numéro 1, 2, 3, 4, mais de faire appel simultanément à toutes les entrées. Cela est l’un de ses aspect principaux et l’un des plus aisés à comprendre par simple comparaison avec votre système précédent encore en vigueur – mais que vous devez abandonner.

Nous parlons donc de votre intelligence, nous parlons de vos capacités non seulement mentales mais télépathiques, intuitives, télékinésiques, télésonores… Je m’aperçois qu’un mot manque au vocabulaire que nous employons, car je ne sais comment intituler le dernier point : « télé-quelque chose », nous allons trouver… Je vais continuer. Votre intelligence, donc, et par conséquent les courants électriques qui circulent dans une combinatoire fort intéressante au niveau de votre cerveau pensant -cortex, néo-cortex principalement- entrent à présent sous l’influence vibratoire de ce soleil central et de ce cycle pléiadien; ce qui va réveiller dès à présent en vous de nouvelles possibilitées de connections neuronales et de circulation des informations, avec justement cette possiblité améliorée du fonctionnement circulaire et simultané, que beaucoup d’entre vous néanmoins pratiquent déjà sans le savoir car ils en ont la capacité, mais qui à présent va devenir beaucoup plus largement répandu. Cela créera bien entendu chez certains des embarras dans la façon de penser, et des sentiments de « bug »; peut-être pour certains l’impression d’un état un petit peu vertigineux… Je vous suggère de vous en amuser plutôt que de vous en alarmer, car cela fera disons « passer la pilule » avec beaucoup plus d’amusement et de simplicité créatrice.

Les formes en question favorisent, n’en doutez pas, l’émergence de nouveux paradigmes de pensée créatrice, que nous nous réjouissons, tous là où nous sommes, de vous voir capables de les employer, capables de jouer avec, et capables de nous surprendre par ce que vous en ferez!… Car vous avez, n’en doutez pas, la capacité de plus en plus de nous surprendre par la qualité de ce que vous savez produire dans ce processus d’ascension – où certes nous vous aidons mais où rien n’est décidé à votre place. Vous avez donc à présent, avec ces nouvelles capacités neuronales, l’émergence de nouveaux systèmes de pensée et de systèmes de création plus étendus…

...(Je constate que mon canal et moi sommes dans… un petit état non pas de dissonance mais de réverbérations, qui nous gène… Nous allons attendre quelques instants pour que le réalignement entre nous soit effectué. Cela est dû à la rénovation de certaines plate-formes de transmission)

…Je vous parlais donc de votre intelligence. Je ne suis pas là pour vous expliquer le fonctionnement de votre intelligence ni ce qu’elle va produire; je vous annonce simplement une sorte de remise à jour ou de passage à un nouveau système – comme vous dites quand vous parlez de vos ordinateurs – et cela est, je n’en doute pas, une très bonne nouvelle pour vous, même si la forme peut vous dérouter un peu – de même qu’un tout nouveau système installé dans votre ordinateur peut vous dérouter tant que vous n’êtes pas accoutumés à vous en servir.

 

Vous êtes invités, mes Très Chers, à déployer le meilleur de vous-mêmes une fois ces nouvelles capacités intégrées; car il est véritablement attendu de vous un certain nombre d’étapes très créatrices, et créatives, de votre part et de la part de votre planète, avec laquelle vous ne faites qu’un dans l’accomplissement des processus qui sont en cours. Ces processus ont bien évidemment ce que vous appelleriez dans votre langage linéaire un « cahier des charges », mais il y a beaucoup de liberté et de différents possibles… Vous êtes donc appelés -et n’en doutez pas un seul instant- à faire l’emploi de vos nouvelles intelligences, couplées à la beauté vibrante de ce que la Lumière de vos coeurs vous a fait devenir, pour élaborer votre avenir, votre réalité, les changements, les désillusions, certaines réconciliations, et les choix qu’il vous semblera juste de mettre en valeur. Il vous a été rappelé il y a quelques jours par la Mère à l’Infini que vous avez des Choix extrêmement précis à faire : cela va ensemble. Disons que les choix qui vous ont été présentés comme des Choix à titre individuel pour vos Êtres sont également des possibilités de Choix pour le collectif et votre planète.

Ma fonction n’est pas, en ce jour, de vous proposer la formulation de ces Choix pour votre planète car cela n’est pas juste : c’est à vous de traverser et élaborer ce que vous avez à traverser et à élaborer, et non pas de réagir à une proposition formalisée qui vous serait faite.

Il est important, au regard de ce que je viens de vous dire, de vous rendre compte -car je ne l’ai pas encore dit- que les nouvelles capacités d’intelligence vous concernant individuellement sont également des capacités de collectivisation de l’intelligence, et de fonctionnement amplifié en intelligence collective. C’est par conséquent bien davantage ces réalisations de l’intelligence collective auxquelles je fais allusion, lorsque je parle de ces choix et de ces créations et de ces élaborations que vous pouvez faire. Vos intelligences individuelles sont certes, chacun avec ses qualités propres, mises à contribution; mais c’est le déploiement des oeuvres de l’intelligence collective, pour lesquelles cette forme circulaire d’intelligence est d’une aide phénoménale, qui vont être à l’honneur et qui sont celles que nous attendons de voir se manifester.

Quand je parle d’ « attendre » n’y voyez pas ce qui serait ce que vous appelez « des attentes » : nous sommes simplement dans la joie de contempler ce qui se passe et la manifestation de certains possibles. Nous sommes dans la joie de contempler et de voir venir ce que nous avons tant effectivement attendu…Car votre Terre étant soumise à un temps linéaire, il fallait attendre l’accomplissement d’un certain laps de temps et le passage d’un cycle à un autre pour pouvoir contempler effectivement ce qu’à présent nous nous réjouissons de pouvoir contempler…!

 

…Dans le silence que nous allons partager quelques instants, vous allez pouvoir capter, je l’espère, la vibration de cette ouverture de vos formes de pensée à l’intelligence collective régie par le cycle pléiadien auquel dorénavant vous référez, chacun et tous, ainsi que votre système solaire.

silence, vibration

…Vous percevez probablement une sorte de foisonnement vibratoire extrêmement vivant, comme un afflux d’innombrables musiques qui cependant mystérieusement sont harmonisées, malgré leur nombre. Cela est, mes Très Chers, la vibration en cercle de votre intelligence collective, et c’est une très belle chose à observer, autant pour vous que pour nous.

J’ai parlé de cercle pour cette vibration, mais vous pouvez également et avec profit penser à une sphère car c’est bien la vibration d’intelligence collective de l’ensemble potentiel et réalisé de vous, l’humanité de la Terre, que vous pouvez ainsi contacter – et non pas celle d’un petit cercle de personnes parmi lesquelles par exemple vous seriez assis à cet instant, ou bien avec lesquelles vous seriez reliés par des liens privilégiés même à distance. Disons que tous ces aspects sont simultanés, et imaginez lorsque tous ces aspects, du petit cercle au grand cercle et à la sphère, sont simultanés pour chacun : la richesse, l’immensité, la complexité des possibles, et la merveilleuse architecture presque infinie de réalisations en potentiel qui est là, dans cette vibration…

silence, vibration

…Vous pouvez également imaginer que vous vous trouvez placés sous un grand dôme sonore et vibrant : dôme qui vous informe et que vous informez, dôme qui informe et qui est informé par chacun et par tous, par chaque groupe et chaque individu, dormeur ou éveillé.

Cela est donc, mes Bien-Aimés, la nouvelle histoire de votre intelligence.

J’ajouterai ceci : ne vous encombrez pas de raisonnements et de considérations impliquant le déroulement linéaire du temps que vous avez connu. D’une part cela ne s’accorde pas avec cette nature d’intelligence, et d’autre part ce temps linéaire n’est plus qu’une absolue illusion qui n’a plus aucune fonctionnalité. Vous me direz qu’il a toujours été une illusion, pour ceux d’entre vous qui le savent – mais c’était une illusion fonctionnelle, ce qui n’est plus le cas. Par conséquent, vous pouvez extraire de vos manières de penser cet ensemble de données référant à la nécessité de s’inclure dans ce temps linéaire : cela n’a plus lieu d’être. Et j’ajouterai même que toute référence à un temps linéaire vous perpétuera dans la forme d’intelligence linéaire et donc ne vous permettra pas de fonctionner à plein régime dans la forme d’intelligence circulaire. Partagez donc tout simplement en ce que vous êtes, en ce que vous faites, en ce que vous vivez, la beauté et l’efficacité de cette intelligence neuve, de ce nouveau système, de cette nouvelle gamme musicale – qui s’ajoute, se superpose, se substitue, quels que soient les cas, à ce que vous avez connu. Alleluiah !

Je suis celui qui se nomme Orionis II, et je me suis exprimé aujourd’hui en toute clarté dans ce canal, reconnu et choisi. Je vous remercie.

 

-cette intervention est suivie de questions-réponses, puis également de l’intervention (en langue stellaire universelle) d’un Cercle d’intelligences, laquelle sera publiée en écoute seule (vidéo) d’ici peu-

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Kerim Hel Ak Ind’a Ish – Cercles des Pléiades

 

 -enregistrement sonore/vibratoire de cette canalisation : http://vimeo.com/27787376

(voir conditions d’écoute dans « à écouter / aout »)

 

 

Quel honneur, quelle joie, quelle satisfaction pour moi, très chers et honorés Frères et Soeurs de la Terre, de pouvoir ainsi m’adresser à vous ! Je me nomme Kerim Hel Ak Ind’a Ish. Disons pour simplifier que je suis des Pléiades – nul n’est besoin de détailler en cet instant l’exactitude de mon lieu d’habitation (n’est-ce-pas ?).

Nous nous réjouissons, nous, les astrophysiciens des Hautes Consciences, les simples techniciens, les enseignants, les mages, les instructeurs, et tous les autres, de savoir qu’à présent vous orbitez en notre compagnie. Nous sommes donc en quelque sorte actuellement en charge, disons techniquement, mais aussi par le coeur – pour employer votre langage – d’accueillir et de surveiller la bonne installation et la fluidité de cette mise en orbite toute récente. Il est préférable d’ailleurs de parler de translation d’orbite, cela est plus pertinent. Vous avez été informés il y a peu, je sais, de ce changement de situation. Je ne vais donc en aucun cas répéter ces informations : vous pouvez vous y référer.

A présent, vous êtes comme nous tributaires avant tout du rayonnement, du magnétisme, des fréquences nombreuses et inter-mêlées du Soleil Central de notre galaxie, que vous nommez généralement Alcyone, ce qui n’est pas tout à fait exact, mais qui l’est suffisamment de votre point de vue. Cela entraîne un certain nombre, naturellement, de choses, de modifications, même si tout a été fait pour que ces modifications  soient extrêmement peu perceptibles par les personnes dans leur environnement quotidien, cela afin de ne pas créer de sentiments de catastrophes, de traumatismes, ou d’inconnu, trop déplacés.

Il vous a déjà été parlé de changements devant survenir dans vos rythmes de sommeil et je ne reviendrai pas là-dessus. J’ai en vérité à vous exposer plutôt un certain nombre de règles. Règles destinées, non seulement à vous faciliter certaines adaptations, mais également à fluidifier d’une part nos relations et d’autre part l’orbite-même de votre planète, qui est en plein bouleversement, et a besoin de beaucoup de stabilité au sein de ces bouleversements – tant de votre planète que bien évidemment de votre système solaire qui tout entier, comme il vous l’a été dit, est à présent dans l’influence de ce nouvel astre.

J’ai donc pour mission de vous communiquer quelques règles, comme je l’ai dit…Je me rends compte que je ne sais pas produire un alignement de règles comme vous le faites dans vos documents. Nous allons donc procéder de façon circulaire; et cela vous enseigne de toute façon une nouvelle approche qui correspond davantage aux lignes de fréquence que nous employons et qui vont dorénavant pour vous devenir familières.

Voici donc une règle qui se place sur le cercle :

1ère règle (en langue stellaire universelle)

… Avant que je pose la succession des règles sur le cercle : ne vous étonnez donc pas si je n’emploie plus votre langue, car ces règles sont universelles et ne peuvent souffrir d’être traduites dans un langage terrestre limité (qui en plus n’est pas partagé par l’ensemble de la population). Nous allons donc faire cette transmission dans la langue stellaire universelle qui vient d’être employée, et qui sera comprise sans aucune défaillance par chacun d’entre vous, dans son Être, et c’est cela qui compte. Je vous demande donc d’être attentifs à la qualité de votre écoute, bien que celle-ci n’engage pas tant vos facultés d’analyse mentale que simplement votre présence et votre vigilance, et l’ouverture de votre coeur et de vos canaux subtils de compréhension – que parfois vous appelez supra-mental, dans certaines de vos catégories de pensée spirituelle.

Après cette longue parenthèse, je continue :

2ème règle

En voici une autre :

3ème règle

Nous allons à présent placer celle-ci, toujours sur le cercle :

4ème règle

A présent, celle-ci :

5ème règle

Celle-ci va venir à présent se placer tout naturellement :

6ème règle

Nous allons à présent placer celle-ci :

7ème règle

 

…Nous allons à présent offrir à notre canal la possibilité de placer elle-même une règle de son choix sur le cercle car – vous devez le comprendre – il n’y a pas d’ordre prédéterminé : je vous expliquerai plus tard.

Vas-y, choisis ! Voilà :

8ème règle

 

Nous allons continuer ainsi : c’est vous qui allez prendre les règles pour les poser sur le cercle. Je vous les indique simplement…

9ème règle

10ème règle

11ème +12ème règle,

…Il semblerait que vous avez mélangé deux règles… Cela n’est pas dramatique, nous allons les redisposer chacune à sa place, du moins distinctement. Cela va se faire sans l’usage d’un son… Merci. Il y a encore une ou deux règles que nous allons vous offrir de disposer :

13ème règle

14ème règle

…Je vais poser moi-même la dernière de celles que nous posons aujourd’hui, cela afin de clôturer convenablement ce cercle avec les outils dont je dispose. La voici :

Dernière règle


Je vous remercie de votre participation. Vous entrevoyez donc ce système du cercle. Sachez que les positions des règles sur le cercle ont été disposées comme lors d’un jeu, où on les déplace, mais avec un parfait souci d’harmonie. Il arrive que, par souci de modifier une harmonie, on fasse bouger la place de certaines règles sur ce cercle. Elles ont des interactions de par leur place et de par les harmoniques et les polarités qui se créent ainsi.


Nous avons posé un certain nombre de règles qui sont les règles principales dont vous avez besoin, et cela est amplement suffisant pour l’instant… On peut évidemment avoir une version étendue avec un petit peu plus de règles, plus détaillées, mais cela n’est pas actuellement nécessaire ni opportun.

Je vous invite, en revanche, à tenter de mettre en pratique cette forme du cercle au lieu des alignements numérotés que vous pratiquez dans vos documents. Cela, bien sûr, je ne vous invite pas à le faire dans vos documents de travail et de communication, je vous invite à l’expérimenter dans d’autres situations que je vous laisse découvrir et mettre en place, car vous êtes co-créateurs de votre réalité, et cela vous appartient. Cette forme du cercle, avec ses interactions, ses polarités, ses harmoniques, est une forme géométrique de base – car il y en a d’autres plus complexes comme vous le savez. Mais cette forme est essentielle, et si vous entreprenez d’en acquérir la structure et le fonctionnement, vous serez, mes très chers, de véritables Pléiadiens comme nous, et je m’en réjouis.

Je n’ai rien d’autre à vous transmettre en ce jour, mais je serais tout à fait enchanté de répondre à quelques questions si vous en avez, mes très chers, et je répondrai moi-même…

(cf. Questions-Réponses n° 29)

 

 

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°29

 

ceci fait directement suite et référence à l’intervention de Kerim Hel Ak Ind’a Ish des Pléiades

 

 

Dans nos relations les uns avec les autres, est-ce que ce système de cercle fonctionne aussi ?

Vous pouvez le faire fonctionner ainsi, ce qui peut vous élever au-dessus de certains désagréments de relations parfois trop duelles, ou triangulaires par exemple; ou de tous les modèles qui peuvent créer des tensions. La fonction du cercle est parfaitement harmonisante… Le nombre de places que l’on pose sur un cercle est relativement infini, mais disons qu’un minimum de huit est une excellente formule pour les relations.

 

Un huit qui symbolise l’infini ?

Le huit est un nombre, et l’ensemble des géométries que vous dites sacrées, les géométries célestes et cosmiques, fonctionnent sur des bases numériques. Le symbole de l’infini est certes un huit renversé, mais c’est un symbole et ce n’est pas un nombre. J’espère que la différence est claire pour toi ,mais j’en suis sûr. Par ailleurs cet exemple de huit n’est qu’une possibilité car il y a des combinaisons à base 3, à base 4, etc. des combinaisons à base 9… Donc là je vous propose une combinaison à base 8. Il peut y avoir des combinaisons à base 72 aussi bien – mais cela ferait un grand nombre…Je sais d’ailleurs que certains d’entre vous participent à un grand groupe d’individus, et que vous pourriez jouer à placer ce grand groupe en cercle, et le nombre que vous êtes  (je ne le connais pas exactement ) peut certainement et bien évidemment se disposer sur un tel cercle.

 

Comment fonctionnent les polarités sur un tel cercle ? Est-ce les points diamétralement opposés qui sont en polarité, ou est-ce plus « sophistiqué » ?

On pourrait dire cela, ma très chère : c’est effectivement une notion basique de polarité. Mais en réalité -et quoique je vous invite peut-être à commencer à vous représenter les choses dans le cadre de cette notion basique, pour vous entraîner, disons- mais donc en réalité la disposition des polarités n’est pas forcément sur des lignes diamétrales mais elles peuvent être posées sur des lignes plus courtes… Et il arrive que les polarités installées entre les positions qui font le pourtour d’un tel cercle, créent elles-mêmes, à l’intérieur d’un même cercle, et de même qu’en votre géométrie plane, une forme.

…Prenons par exemple un octaèdre, puisque nous avons parlé d’un cercle à huit positions, et que les polarités en ce cas peuvent se distribuer non seulement en face à face mais également dans des lignes annexes (obliques par exemple, etc.) Je vous invite donc pour vous entraîner à rester dans la notion basique des polarités face à face pour commencer; mais vous apprendrez très rapidement à entendre -et à ressentir, et à utiliser- le fait que les polarités sont un peu plus variées.

 

Serait-il judicieux d’introduire un pilier de lumière au milieu du cercle ?

Ma très chère soeur, je ne sais pas  bien ce que tu appelles un pilier de lumière. Je pense que c’est une notion qui certes appartient au langage du troisième oeil de votre matrice, et qui je pense s’applique également à des situations énergétiques de Lumière, qui certes existent mais que je ne saurais véritablement appeler un pilier. On pourrait peut-être parler d’un couloir ou d’une colonne…

Le sens de ta question ne m’échappe pas. Le cercle en soi ne nécessite pas qu’on y rajoute un dispositif supplémentaire. Si ce dispositif a un sens là où il doit être, c’est une information autre. La combinatoire de plusieurs formes n’est évidemment pas interdite, mais elle répond à des objectifs non seulement d’intentions et de bonnes intentions, mais également à des contraintes numériques et harmoniques. Ainsi je ne vous encourage pas au bricolage dans l’état actuel de vos capacités et de vos connaissances. Je vous invite donc à vous abstenir, ma très chère, dans l’état actuel des choses, de vouloir pratiquer tout type de bricolage de ce genre. Quand vous aurez acquis plus d’expérience, les choses seront différentes. Je te remercie de ta question.

 

…Puisqu’une autre question ne vient pas, je vais y faire réponse quand même. Dans l’absence de formulation de cette question, la réponse est néanmoins celle-ci :

Les positions en cercle dont je vous parle sont fondées, ainsi que je l’ai dit, sur des relations harmoniques qui les sous-tendent. Il y a donc un usage des sons, comme vous l’avez certainement et immanquablement remarqué dans la transmission. Sachez que vous ne devez pas considérer par conséquent l’usage d’un cercle, ainsi que je vous l’ai suggéré, comme une notion intellectuelle, mais bien comme une notion autant géométrique, que numérique, que sonore, et cela est fort important : il ne peut pas y avoir de forme de ce type sans qu’elle soit parcourue par des fréquences sonores. Si donc vous vous extrayez des fréquences qui sont des fréquences sonores véritables pour vous poser dans des fréquences strictement mentales, vos cercles n’ont pas de vie, ils sont des illusions. Cela est fort important car je ne vous invite pas à élaborer des cercles illusoires, mes très chers.

 

…Je continue puisqu’il n’y a pas de question suite à cette dernière intervention. Comment, me direz-vous, pratiquer ces sons dans un cercle ?

Eh bien, sachez que chacun d’entre vous est un émetteur sonore, non seulement avec votre voix et avec votre voix subtile, mais également par vos fréquences naturelles. Il importe que vous soyez à l’écoute de tous ces sons c’est-à-dire de ceux que vous entendez avec vos oreilles et de ceux que vous n’entendez qu’avec votre écoute subtile et votre écoute fréquentielle : cela pour l’harmonie générale et le véritable fonctionnement harmonique, sonore et numérique de ces formes que nous vous proposons d’adopter. Je sais que cette dernière série de phrases reste assez théorique, mais c’est qu’il vous appartient de les expérimenter dans votre niveau de réalité et dans ce que sont vos corps. Je ne peux vous livrer que cette base théorique car il vous appartient de mettre cela en pratique, et je ne suis pas un instructeur suffisamment compétent et expérimenté en le domaine qui concerne vos corps et votre espace.

 

Je vous remercie de votre attention et me réjouis encore une fois de votre participation. Je vais me retirer. Je me nomme donc Kerim Hel Ak et je viens, ainsi que je l’ai dit, des Pléiades. Alleluiah.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Keznoar-Nd Hey Az ‘k – n°4

 

 

– l’ enregistrement sonore de cette canalisation sera disponible sous peu-

 

Je vous salue, Bien-Aimés, Frères et Soeurs et Enfants de la Terre. Ceci est ma quatrième intervention, et je suis, comme vous le savez, Keznoar-Nd Hey Az’k, mandaté par l’ensemble des Hautes Consciences Intergalactiques pour cette quatrième transmission, ainsi que pour les précédentes.

Je me réjouis; et nous nous appliquons à la qualité tout autant de ce canal, que de la forme de ce qui est transmis, afin que cela vous soit de la plus grande utilité.

Je crois que vous avez appris, hier me semble-t-il, à découvrir que vous avez une perception des sons que vous n’entendez pas, et je m’en réjouis. Il se peut donc qu’au cours de cette transmission, vous entendiez, en sus de ce qui sera dit ou chanté, certains sons de cette nature. N’en faites cependant pas un stress : si vous croyez les entendre ou ne pas les entendre, c’est sans importance. Je vous adresse simplement cette information car elle me semble justifiée, en ce jour.

Cette quatrième transmission, prenant appui bien évidemment sur la séquence des transmissions précédentes et leur intégration, représente une sorte de clôture à cette séquence de quatre. Ne prenez cependant pas cela comme une fin (au sens de terminaison) mais simplement comme la clôture d’une étape. Vous êtes en effet appelés à évoluer et à progresser encore au-delà de la fin de ces quatre transmissions, et nous serons avec vous, sous quelque forme que cela puisse être.

Je vais donc commencer. Comme vous le savez, j’aime procéder par chapitres. Voici donc la première partie, ou le premier chapitre : il s’agit de quelques séquences sonores, donc, que vous entendrez bien évidemment de façon naturelle et vibratoire, mais -ainsi que je l’ai évoqué- il se peut qu’il y ait également, en sus pour certains, réception de sons non audibles. Et je précise que les sons et les vibrations sont deux registres distincts, même si les sons sont des vibrations, et même si les vibrations sont des sortes de sons. Ceux qui ont déjà pratiqué l’écoute des sons intérieurs savent, je crois, de quoi je parle en établissant cette distinction.

Pardonnez-moi pour tous ces préambules. Je vais commencer :

Numéro 1 : première séquence sonore

Numéro 2 : seconde séquence sonore

Numéro 3 : troisième séquence sonore

Numéro 4 : quatrième séquence sonore


J’ajoute une petite séquence supplémentaire qui n’est pas exactement une séquence numéro 5, qui est un ajout :

cinquième séquence sonore

 

Mon chapitre suivant est, comme nous l’avons fait précédemment, à présent une transmission de formes.

Voici donc la première forme :

silence, réception

Nous allons passer à la deuxième forme, que voici :

silence, réception

Et voici enfin une troisième forme :

silence, réception

Je vous invite à associer, comme je crois nous l’avons fait une autre fois, la baleine -l’énergie des baleines comme vous dites- à cette transmission de formes, spécialement la troisième…

J’apporterai une petite précision explicative : que ces formes que je vous transmets ont pour objectif de vous informer des possibilités que vous avez de créer des architectures subtiles entre vous et d’autres êtres, ainsi que pour réaliser et créer certaines choses, à l’aide de vibrations, de sons, de différents acteurs, de différentes matières, et encore d’autres éléments que vous pourriez avoir envie d’utiliser. Ce sont donc des formes qui vous servent à la fois de répertoires et également de bases de données. Et, croyez-moi, ces bases de données sont d’une richesse et d’une complexité qui reposent sur des quantités d’informations venant de bien des mondes et qui ont été ici condensées.

 

Mon chapitre suivant, comme dans les transmissions précédentes, est constitué de mots – auxquels je vous rappelle comme à chaque fois qu’il n’y a pas à chercher la moindre interprétation de contenu concernant ces mots. Ce sont des paquets d’information et ce n’est pas une charade.

 

SHETOUN – ALLIANCE – PARATOU – BISTO – YOUNNA – QUELQUE – JOY – FOUNES – DEVENIR – PONNDA – EGOL – PANACÔLA – DOUIYOU’SSANA – FENDRE – POUL – TEEZAPPA – ÔBOL – PELL – BOAY’OOUTCH’À- ELBOUS – BEELAFFA

 

Je vous invite maintenant à centrer quelques instants votre attention sur la partie de votre abdomen qui est située entre le nombril et le plexus solaire. Et je vous invite à y visualiser deux cercles concentriques, c’est-à-dire  : un plus grand autour d’un plus petit. Cela n’est pas autour de votre nombril, c’est un peu plus haut… Et vous aller grâce à votre imagination faire en sorte que chacun de ces cercles tourne dans un sens : l’un tourne dans un sens, et l’autre dans l’autre sens. (Je ne vous indique pas le sens car vous trouverez par vous-même celui qui vous convient.) Ces deux cercles, donc, tournent tranquillement à la vitesse qui vous convient…

silence, visualisation

Vous allez maintenant inverser tranquillement l’ordre de rotation, c’est-à-dire que chacun de ces cercles va tourner dans le sens inverse de ce qu’il avait fait. Vous avez donc à nouveau deux cercles qui tournent en sens opposés comme précédemment, mais dans l’autre sens.

silence, visualisation

Cela est une activation d’un programme qui à présent peut se mettre à fonctionner, car vous en avez acquis la capacité. C’est un programme non seulement d’acquisition de données, mais également d’actions. Je ne vous fournis pas davantage d’analyse explicative de ce programme, car nous ne sommes pas en train d’établir un manuel, mais simplement de vous ouvrir la possibilité d’être performants.

silence, visualitation


Passé le temps de cet exercice des deux rotations que nous pouvons achever à présent, je vous informe que vous avez la possibilité de répéter cet exercice, si cela vous est agréable ou si cela vous semble utile ou nécessaire. Sachez simplement que son emploi vous permet de déployer et d’acquérir un certain nombre d’actions, de gestes, tant extérieurs qu’intérieurs, qui donnent à vos corps une extension fort intéressante de ses capacités; non pas tant au plan de votre corps physique, mais au plan de ce que vous appelez vos corps subtils et en particulier de votre corps de Lumière, ainsi que vous l’appelez.

 

Si vous associez donc ces capacités aux répertoires des formes, des sons et des différentes informations qui vous ont été délivrés, vous êtes en possession d’une très belle palette de possibilités, que vous saurez, j’en suis sûr, employer ensemble et dans l’Unité de ce que vous êtes les uns avec les autres – car cela bien sûr n’a pas d’autre sens et n’est pas fait pour assouvir des soifs de pouvoirs personnels ou quoi que ce soit de ce genre. Ce sont des capacités à partager, ce sont des capacités à vivre ensemble, ce sont des capacités à co-agir, à co-créer et à co-exister.

Vous avez tout notre Amour, toute notre bienveillance et notre respect.

Je vais me retirer, je suis Keznoar-Nd Hey Az’k et j’ai parlé quatre fois au nom des Hautes Consciences Intergalactiques qui vous ont transmis par ma voix cet ensemble de données, de vibrations, d’outils, de capacités et de joie.

Je vous salue et je remercie non seulement ce canal, mais tous les Êtres qui ont rendu possibles la rectitude et la qualité de cette transmission. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 4/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions/Réponses – n°26

 

 

-ces questions font suite à l’intervention n°4 de Keznoar Nd Hey Az’k –

 

Nous avons, mandaté par Keznoar Nd, un intervenant qui est prêt à répondre à quelques questions éventuelles concernant ces transmissions, entre autres, et éventuellement d’autres aspects, si leur pertinence s’inscrit dans le cadre de cette intervention. Le nom de cet intervenant est Toulan Euz de Shilla’h Outt – c’est un être d’une galaxie éloignée qui appartient au système intergalactique auquel il a été fait référence, et qui est accoutumé à la fréquentation de notre planète Terre.

Je vous écoute.

 

J’ai constaté qu’il y a une différence entre un son entendu dans l’oreille et une vibration perçue. Puis-je avoir quelques explications, puisque le son est vibration et que ce sont en effet deux perceptions très différentes : peuvent-elles aussi s’unifier ?

Chère Soeur de la Terre, votre corps physique a ses perceptions auxquelles s’ajoutent les perceptions de vos corps plus subtils : cela déjà implique une certaine complexité d’analyse. Nous dirons que les vibrations sont perçues par l’ensemble de vos corps, qui répercutent l’information soit à votre corps physique directement, soit à une sorte d’étage intermédiaire qui les répercute en certains points seulement de votre corps physique… Cela dépend des individus, n’est-ce-pas.

La perception des sons par vos oreilles s’inscrit bien davantage dans votre corps physique en premier lieu. Cependant, elle affecte également un certain niveau de ce que vous appelez vos corps subtils. (Je ne vais pas là me référer à votre typologie culturelle des corps subtils telle que vous l’avez employée -et tout spécialement au cours du siècle dernier- car c’est une convention qui vous a été utile mais qui n’est pas véritablement opérante dans la configuration qu’actuellement nous observons, et également de notre point de vue. Par conséquent je m’excuse de ne pas désirer employer le nom des corps subtils que vous avez coutume d’employer, cela n’est pas très pertinent pour ma propre rigueur scientifique et je ne tiens pas à entretenir davantage des illusions à ce sujet.)

J’ajouterai, pour tenter de répondre encore un peu plus à ta question, que donc la perception des sons peut constituer une sorte de pont entre ce niveau subtil -que je viens d’évoquer sans savoir le nommer correctement pour vous- et certains récepteurs de votre corps physique; et que cela est fort intéressant car justement vous avez aujourd’hui la capacité de développer cette écoute intérieure de sons que vous n’entendez pas, tel que cela vous a été enseigné (je crois il y a quelques jours, ou peut-être même hier, je ne sais plus). Voilà, j’arrêterai ma réponse à cet essentiel.

 

…J’ai l’impression que le son « remplit » plus que la vibration ? Est-ce justement une perception du corps physique ou des corps subtils ?

Chère Soeur de la Terre, cette question est fort intéressante et je découvre là une information sur vos perceptions. Je ne peux t’offrir de réponse générale et scientifique. Il se peut que ce soit une impression personnelle liée à ce que tu fais interagir entre ton corps, ton mental et ce qu’il peut rester de tes émotions; il se peut aussi que cela soit une réalité. Mais en tout état de cause, la formule « remplir » me parait très subjective, même si pour toi – je n’en doute pas – elle a toute sa réalité. Je ne peux donc généraliser et je m’en excuse. Je mettrai ce point en observation.

 

Dans toutes ces transmissions de Keznoar, et concernant particulièrement ces séries de mots : puis-je avoir un commentaire pour comprendre un peu mieux la différentiation entre les séquences sonores, les transmissions de formes, et puis cette transmission un peu étrange de mots dont certains semblent venir de notre langue et d’autres de langues inconnues ?…

Chère Soeur de la Terre, je te remercie de cette question, qui effectivement peut apporter un élément supplémentaire de clarification et d’illumination à ce qui s’est déroulé. Je crois que Keznoar vous a indiqué que ces mots sont des paquets de données condensées, et je ne le contredirai pas, bien évidemment. Il ne s’agit pas du tout des mêmes sortes, des mêmes formes, et des mêmes niveaux de données que celles qui sont transmises par les séquences sonores. Par ailleurs, elles sont effectivement -comme vous dites dans votre langage des ordinateurs- compactées; et la mise en forme au moyen de ces mots,  ou de ces espèces de mots, a semblé fort commode et fort efficace à ceux qui ont opéré ces compactages. Cela donne des paquets de données faciles à transmettre par la voie sonore, ainsi que par la voie mentale et visuelle, ce qui est un grand avantage – car ces mots, nous le savons, sont autant entendus que lus, et l’impact visuel des lettres qui les constituent a toute sa valeur en tant que (comme vous appelez cela) ondes de formes. Voilà la raison de ces mots.

 

Ces outils subtils transmis par Keznoar sont-ils immédiatement opérants, dès leur transmission, et j’ai envie de demander sur quels plans, puisque la conscience mentale peut ne pas en être informée ? Sont-ils aussi opérants chez ceux qui n’ont aucune perception vibratoire, pendant et après, de ces outils transmis ?

Chère Amie et Soeur de la Terre, l’ensemble de ces transmissions est totalement opérant quelles que soient les conditions de transmission. Je ne suis pas autorisé à expliquer en détail les différents circuits collectifs par lesquels cela est opérant; mais cela n’est pas opérant simplement au niveau personnel et, bien évidemment, ce n’est pas fait pour que votre mental y comprenne grand chose et s’en empare (sans pouvoir en faire quoi que ce soit d’ailleurs). La question de savoir si le niveau des perceptions vibratoires intervient n’est pas pertinente au regard de ce que sont ces transmissions. Cela est donc peut-être, j’espère, un élément rassurant dans ma réponse – si tant est qu’il y ait nécessité d’être rassurant, ce qui n’est pas ma place. J’espère avoir donné les éléments suffisants dans cette réponse.

 

Au cours des transmissions de formes qui se font donc dans le silence et la vibration, est-ce qu’il est attendu qu’il y ait visualisation par les personnes qui reçoivent ces vibrations de formes? En ce cas, est-ce que ces visualisations sont importantes et prévues dans une certaine forme par ceux qui ont préparé ces transmissions ? Ou ces visualisations sont-elles libres ? Ou est-ce qu’aucune visualisation n’est attendue ?

Bien aimés Frères et Soeurs de la Terre, votre capacité à visualiser, nous la connaissons et nous savons qu’elle est très variable, néanmoins, d’un individu à l’autre. Il n’y a donc pas nécessité dans la réception de ces transmissions d’une performance précise en visualisation – qui signifierait qu’automatiquement, pour avoir reçu la transmission, il aurait fallu réussir l’examen de visualiser parfaitement une forme dans toute sa complexité et son exactitude… Bien évidemment que non, puisque cette transmission est vibratoire (ou alors nous vous offririons des petits dessins, ou des grands…)

Par conséquent cette question est fort intéressante, car il importe en effet de clarifier cette interrogation qui peut susciter un peu de confusion mentale. Il y a certes dans ces transmissions de formes le matériau qui peut susciter, chez chacun, des éléments de visualisation; mais encore une fois il n’y aura pas échec ou réussite d’une visualisation pour avoir intégré la forme : celle-ci de toute façon est transmise et intégrée dans son aspect vibratoire. Et il ne s’agit pas d’avoir reçu ces formes, ni pour pouvoir les dessiner, ni pour pouvoir mentalement en faire usage d’une façon analytique ou quoi que ce soit… Donc soyez en paix : visualisez ou ne visualisez pas, tout est bien.

…Votre cerveau possède plusieurs niveaux de capacité de visualisations, et nous cherchons globalement pendant ces transmissions à toucher les niveaux les moins imagés dans vos capacités de visualisation. Et ceux qui effectivement ont des éléments de visualisation reconnaîtront sans doute que ces éléments -paradoxalement- sont sans couleurs ni formes et sont indescriptibles, et relèvent tout autant d’une perception vibratoire avec ses aspects kinesthésiques, que réellement d’une image telle que, par ailleurs,  vous pouvez en d’autres circonstances en élaborer intérieurement de par vos capacités cérébrales. Il ne s’agit pas à vrai dire des mêmes zones du cerveau. Je pense avoir donné une réponse suffisante.

 

Peut-on avoir un peu plus d’explications sur les cercles, ont-ils une fonction symbolique par exemple, sont-ils présents dans notre corps?

Chère Soeur de la Terre, je crois que Keznoar a bien déjà expliqué que ces cercles correspondaient à l’activation d’un programme, et que vous pouviez répéter l’exercice. Je peux vous dire que l’emploi de cette forme suggérée par visualisation -par véritable visualisation, contrairement à ce qui vient d’être dit- n’est pas exactement un symbole, mais une commodité… Il n’y a pas réellement de cercles dans votre corps correspondant à ce que cette visualisation met en jeu, c’est bien plus complexe que cela : car bien évidemment, la mise en rotation de ces cercles correspond réellement à quelque chose qui s’inscrit, non pas dans votre corps physique mais dans certaines couches subtiles, et en particulier dans un programme qui appartient à ce que vous appelez vos nouveaux corps. Par conséquent, je ne vois pas quelle explication davantage apporter à cela…

Il vous est beaucoup plus suggéré d’accepter simplement la bonne nouvelle que c’est un programme que vous pouvez activer, et je pense que c’est déjà largement intéressant en soi. Sachez d’ailleurs que ce programme n’est pas non-activé si vous ne répétez pas l’exercice : vous êtes libres de le répéter ou de considérer que cela a suffi. Et comme (je reprends une des questions précédentes) cette activation de programmes, certes, se fait lorsque vous entendez ou lisez cette transmission, elle se fait également par bio-résonance et touche un nombre d’individus bien plus vaste que ceux qui ont accès directement à la source d’information première que constitue cette transmission.

 

 

 

via Christine Anne K. le 4/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

5 Messages concernant la Terre

les 5 courts messages ci-joints se suivent à quelques heures d’intervalles dans le cadre d’une rencontre de travail. Leurs styles différents et leurs origines très diverses voire déroutantes sont à prendre tels quels . Leur qualité vibratoire est là et ils sont faits et désignés pour circuler. NdR.

 

message n°1

Nous avons pour vous une information amusante, et dérangeante pour ceux qui ne s’en amuseront pas : la Terre va se retourner, Alléluia. Reprenez vos esprits, car nous ne reviendrons pas vous le redire. Soyez fermes et joyeux, et ne craignez rien de ce qui vient. Nous sommes les Anges Déportateurs du Futur Extrême et nous vous saluons. Mon nom est Ouratal-Unto.

 

message n°2

Ceci est une information contradictoire à prendre en compte : il n’y a que des vagues à désirer et non un retournement entier. Vous avez donc le choix chers Amis Terriens, et c’est difficile pour vous car la peur sera là dans les 2 cas… La peur ne doit pas vous obstruer le passage ni la clarté dont vous avez absolument besoin. Pour vous ôter vos liens à vos peurs, chantez, de toute votre joie et de vos coeurs épanouis, les plus beaux appels à la Joie et à la Lumière, et vous serez entendus.

Ceci est un message de Lumière des Argonautes Libres de la Source Unique et Entière de toutes Lumières et de toutes formes et non-formes. Amen.

Par ailleurs, vous êtes dès à présent invités à vous assoir en cercles et à vous reconnaitre les uns les autres dans la Joie, la Paix, la Tranquillité et l’Amour : ceci est votre meilleure préparation- Alléluia-

-Nous sommes mandatés pour ces messages par la Source. Amen-

 

message n°3

Concernant les deux messages qui précèdent, il y a reconfirmation par : Anges du Seigneur associés aux Travailleurs Célestes, Archanges, et Controleurs Galactiques- Alléluia-

Que la peur ne vous leurre pas, car ceci est un message de joie immense – l’ascension sera réalisée au travers de vos joies rassemblées en cercle de Feu et les anciens veillent sur la stabilité des choses terrestres qui méritent le respect – Alléluia

 

message n°4

Ceci est une annonce des temps anciens de la Terre telle qu’elle fut et sera : vierge, et peuplée d’êtres beaux et libres de toutes attaches de souffrance et d’incompréhension de leur propre existence.

Nous vous disons en ce jour que votre cycle terrestre habituel depuis des millénaires est en train de se modifier pour probablement inverser un certain nombre de ses aspects courants, visibles et magnétiques ainsi qu’ atmosphériques. Cela est une joie, car ainsi vont se résorber nombre de choses qui appartienent aux excès du cycle qui s’achève… Et nous vous faisons savoir ceci : La Terre gémit des joies de son propre enfantement, Alléluia – Soyez les hérauts de cette joie et ne craignez absolument rien en cela. Message délivré par Tezheq, du Peuple Ancien.

 

message n°5

Nous sommes les Porteurs de Foudre et nous vous amenons votre ciel de feu. La Terre est en attente de notre venue, Alléluia.

Votre coeur est la flamme qui nous ignifie, et nous sommes le feu qui vous embrasera en toute Lumière infinie et céleste, Alléluia. Réjouissez-vous et ne pleurez rien ni personne, car tous ont leur chemin de lumière. Ainsi en est-il, de par notre Source Unique et Indivisible à qui nous sommes hautement dévoués dans le Service le plus absolu, dans les cycles des cycles et des plénitudes infinies de l’Un, qui se renouvelle en chaque instant et en tous lieux – Alléluia-

Enfin, recevez le viatique de votre propre Source intérieure de Lumière, qui, à présent connectée à notre Feu, ne peut que vous porter, dans toutes ténèbres passagères, en toute sureté et illumination tranquilles – Alléluia. C’est notre Devoir et notre Service, dans la joie pure d’Etre et de servir. Amen.

 

via Christine Anne K. – 27 février 2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.