Commentaire d’Actualité – Collectif CKoHA

Je publie ici la réponse reçue à une question d’actualité qui me semblait de plus en plus cruciale dans les contextes tendus et assez confus que nous connaissons et traversons tous. Voici donc ce commentaire simple et stabilisant qui mérite d’être partagé. C.A.K.

.
Q. Comment se positionner face a l’insécurité montante, menaces diverses et comportements associés ( peurs, violences, tensions…)?

R. Cela se déroule conformément à un plan de déstabilisation précis mais réversible. Les « auteurs » de ces stratégies sont débordés par d’autres faits imprévus et s’affaiblissent mais ne pourront pas envisager un retour en arrière de cette « machine » stupide et folle.

La conséquence est une mise au pilori de bien des dirigeants et armées qui a pour effet un regain certain de lucidité des consciences et d’aspiration active à « autre chose » permettant l’entrée de nouvelles données qui sont déjà opérationnelles. Il y a donc facilitation d’un nouveau paradigme des consciences ordinaires ouvertes à réaliser de nombreux changements de vue.

 » Tout le monde » sait que la violence n’est pas un but en soi mais un moyen de réaliser des brèches et il est utile de comprendre cela sans crispation morale. L’Humanité dans son ensemble aspire ardemment à un nouveau Monde de paix, prospérité etc. et la véritable tension est dans l’urgence de cela quelles que soient les expressions individuelles et circonstancielles de cette tension.

Il importe en ceci que l’arbre ne cache pas la forêt qui est cette aspiration collective de haute valeur et partagée – aidée de plus par d’importants dispositifs non humains de conscience élargie dans une communauté bien plus vaste et sereine…

La conséquence affichée des déséquilibres présents et en développement est une accélération de ces processus de basculement, et quels que soient les objectifs fallacieux qui ont « jeté l’huile sur le feu » et ouvert les vannes du déséquilibre.

Il importe par conséquent en tant qu’être humain dans cette époque et configurations de demeurer serein intérieurement avec un alignement certain aux valeurs de droiture, de confiance, de certitude de son propre chemin et de cette aspiration collective au meilleur et à l’Amour sans mélange (de faux sentiments).

Alleluia.

.

via Christine Anne K. le 2 novembre 2016
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr


Merci de vos Dons (qui continuent aussi d’alléger le remplacement de mon ordinateur )


 


Message d’Osmalea-Ne, dite Planète X : Oeuvre Alchimique

Plutôt qu’un Peuple, c’est une Voix Planétaire organique qui s’adresse à nous par ce message auto-désigné comme « omni-langues », porteur de l’Intelligence Cosmique d’une Fonction Alchimique, et qui se veut pour nous tant éclairant que « rassurant » – non seulement mentalement mais vibratoirement …
– Y sont ajoutées quelques questions-réponses pour clarifications utiles au passage.
Bonne lecture ! C.A.K.

« Message Omni-langues d’Osmalea-Ne, dite Planète X. »

Amis Humains, voici qu’est entré officiellement -ou presque- en votre vision ordinaire ce qui vous semble à n’en pas douter un Astre visible qui jouxte et joue avec votre Soleil habituel…
Cet Astre, nommé par vos médias et observateurs de différents noms d’emprunt ou de mystère, a pour Nom en notre propre langage : OSMALEA-NE – pour Nous ses « habitants » / occupants ou « organismes associés intelligents ».
Et Nous Vous saluons de notre Voix unifiée en ce court Message.

Notre Passage prolongé dans votre ciel, avec ses incidences notoires en votre magnétosphère et les déstabilisations systémiques importantes qui en découlent en vos écosystèmes et vos habitudes ancestrales de vie, a pour vocation -au plan le plus cosmique et dans l’acception d’une véritable Intelligence matérialisée de cet Univers- de générer la partition de nombreux systèmes organisés à travers des manifestations extrêmes des Éléments (eaux, feux, airs, éthers, principalement – ainsi que d’autres plus subtils encore…) et à travers Ce qui vous apparaît, par voie de conséquences, comme un chaos inconcevable au sein de vos systèmes de rationalisation ou de pensées.

Tout cela Vous l’observez, Nous le savons.
Et la logique de destruction qui s’impose sans doute à vos efforts d’analyse les plus répandus n’est cependant pas Ce qui peut Vous permettre, avec vos consciences partagées, de bien assumer les états que Vous avez très certainement à traverser, tant collectivement qu’individuellement.

Notre Oeuvre à Nous qui sommes le Corps en action d’OSMALEA-NE  (soleil bis, ou comète, ou planète récurrente, selon vos supputations diverses et plus ou moins affolées) est une œuvre de Transmutation.

Considérez-Nous si Vous voulez comme l’Alchimiste qui rétrocède et rétro-génère ou réorganise la marche des Éléments par son Intervention « céleste » et dans le but comme tout alchimiste de permettre qu’émerge avec certains efforts une subtilisation dans une nouvelle Matière, transcendée peut-on espérer, transmutée donc.

Notre Passage, voyez-le comme une forme de bénédiction, une Opportunité unique qui pousse, par la force et la joie de l’Intelligence Cosmique mise en œuvre à travers ces phénomènes plus que tangibles, à ladite opération de Transmutation.

Nous sommes donc un Guerrier Pacifique – ceci vu et désigné par une autre perspective de pensée…  Il y a de ce Fait une réactualisation, la création des possibles d’une nouvelle Donne systémique, etc. etc… Ceci est l’Impact et le Résultat.

Notre Compassion sachez-le est réelle et active.
(La seule cruauté existante serait encore parmi ceux d’entre Vous qui en usent pour défendre dérisoirement leurs egos ou leurs biens matériels illusoirement valorisés).

– Cependant aucun apitoiement en notre Fonction à l’égard de Ce qu’instinctivement Vous croyez avoir à préserver comme « vos vies » – alors que votre Vie véritable ne redoute rien moins que cette Transition, intérieurement glorifiée et certainement désirée.

Nous avons donc Paix et Joie à ce que s’accomplisse notre Oeuvre « Alchimisatrice ».
Et Nous souhaitons par ce Message opportun Vous rassurer en vos Consciences parfois troublées à force d’informations déboussolées et d’émotions collectives dévastatrices et confusantes…
Sachez que ces phénomènes émotionnels sont également l’Oeuvre alchimique en Processus et acceptez-les avec cette Intelligence Cosmique à laquelle Nous Vous facilitons ici l’accès… Plus Vous Vous libérez de ces troubles émotionnels, plus Vous accélérez donc le Processus. (Revoyez si cela vous aide les étapes classiques d’un processus alchimique usant des Éléments terrestres).

Les Consciences parmi Vous apaisées, sachez-le, opèrent déjà une Qualité de Transmutation au sein de leur environnement quel qu’il soit, même si aucun résultat visible ne pourrait sans doute répondre à vos attentes, qui ne sont que des peurs – à transmuter, encore…
Nous alchimisons donc « de concert » et « en résonance » peut-on dire de façon simplifiée…

La marque enfin de votre allégeance intérieure à cette Joie d’une Transmutation sera pour nous une aide dans notre Passage et sa fluidité, dont Vous bénéficierez en retour bien naturellement.   Alleluia.

(signatures sonore et graphique du message : )

120502_001

osmaleaN-G2

via Christine Anne K. le 2 mai 2016
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

En sus à ce message : questions complémentaires, dont les réponses sont par CKoHA – Collectif  :
1. Le 2ème Soleil et Osmalea-Ne (planète X) sont des phénomènes différents ?
R. Cette planète est ce qui apparait à l’oeil ou en photo comme un deuxième Soleil en effet. Mais il y a par ailleurs cet autre « soleil »/étoile associé à votre Soleil et qui, lui, n’est pas isolément regardable. Il est principalement « noir » en termes de lumière visible.

2. ..Le rapport avec Nibiru (ou Hercobulus)..?
R. Aucun rapport aujourd’hui. Initialement les Anunnaki ont colonisé en partie la planète Osmalea-Ne en y associant leur nom avec leur « vaisseau-satellite » (Nibiru) – d’où l’association faite grâce aux tablettes Sumériennes. Actuellement cette Planète est totalement « libre » de cette ancienne colonisation. Elle héberge en revanche des passagers  (non détaillé)

3. De qui émane le message ?
Peu importe : c’est la Voix organique de la Planète en ce message.

4. Dimension(s) en cette planète ?..
R. Multi-dimensions qui y existent sans se compénétrer.

 

via Christine Anne K. le 2 mai 2016
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Merci de vos Dons

.

Les Braves au Poste : Axe en Changement et Conseils.

Voici une information importante concernant notre Planète, d’abord reçue brute puis complétée par des ajouts, des conseils pratiques, des questions/réponses… Ceci est édité ci-dessous et sera complété par la suite avec des mises à jour. La signature donnée est : Les Braves au Poste. Bien évidemment ce que vous allez lire se cumule à d’autres informations apportées par d’autres sources et soulignons que l’objectif est de cultiver stabilité, centrage, intelligence et discernement ainsi que solidarités. C.A.K.

 

Tenez-vous prêts au changement d’axe imminent de cette Planète Terre tissée de mille noeuds contradictoires et puissants qui créent son emballage de joies et peines..

Le Soleil poursuit sa course et la Galaxie aussi. Mais votre Planète, inter-reliée à ces mouvements dont elle est un micro-élément participant, doit incessamment opérer une modification dans ses rotations via un déplacement notoire de son axe nord-sud, qui va recevoir une impulsion en ce sens depuis les ondes émises par un astre externe à ce Système Solaire et qui approche au sein de ces ensembles de mouvements harmoniques…(NB Cet astre n’est pas le mythique Nibiru/Hercobulus mais une sorte de comète.)

…Le sens de rotation de la Terre n’est pas concerné ni son écliptique. En revanche est concernée la position sur l’orbite et la nature même de l’orbite, au sens où celle-ci est une dynamique vivante qui se règle sur ce qui est. (Cette orbite peut donc se modifier assez imperceptiblement en fonction de cette modification d’angle de rotation, c’est logique n’est-ce pas.)

Voici des conseils pratiques sur comment se préparer.

1/ Observez votre tension car elle est un indicateur de ces faits : elle peut baisser ou monter subrepticement ou bien subitement. Cela vous cause fatigues, irrégularités de gestion de vous-même -etc-… Pour cela vous devez juste être à l’écoute de vous car -sauf si vous avez une pathologie importante installée- il n’y a pas à empêcher ces manifestations qui sont naturelles mais juste à vous réguler un peu.

– Des régulateurs de tension naturels sont par exemple : le miel (pur et naturel), l’aubépine (en gélules par exemple), le romarin (plante fraiche, sèche, HE à tte petite dose), le sel marin ou terrestre pur (non raffinés), la chélidoine (racine+feuilles)… –

2/ Evaluez votre résistance nerveuse avec soin, et soyez prêts de votre mieux à assumer des bugs de fonctionnement de vos appareils privés ou collectifs, des incohérences multiples, de la « constipation » générale des systèmes collectifs… Face à cela vous devrez naturellement maintenir votre calme, ne pas paniquer stupidement, réaliser des entraides, etc..

3/ Il y a aussi le conseil d’être au mieux de ses capacités en absorbant chaque jour une dose au moins de votre Soleil-Système par la respiration consciente et affirmée de son information : soit 3 minutes de concentration au souffle ample et généreux... Cela vous aidera à rester reliés à l’axe cosmique normal, qui lui ne change pas trop.

Q : pour la pratique avec le Soleil, qu’en est-il du regard? de l’exposition du corps?  du filtrage par une vitre ou un store etc ?       R. Il n’y a pas à regarder mais à respirer (ne compromettez pas vos yeux!) En ce sens, votre corps peut être exposé ou non, c’est à votre convenance. La pratique à l’air libre sans matériau filtrant a son avantage certes, mais n’est pas une stricte obligation.

Q: qu’entendre plus précisément par « changement d’axe » ?     R. Une modification notoire des paramètres de rotation de cette Planète : inclinaison en particulier et déplacement accentué (ou inversion ??) des pôles…La gravité ne sera pas modifiée sauf très peu. L’axe prévisible n’est pas dévoilé ici car il y a plusieurs possibilités; il en est de même pour l’instant de ce « bougé ».

Q : doit-on s’attendre à des manifestations catastrophiques ou très perturbatrices au plan de la Nature, climat etc ?          R. Oui mais celles-ci ont déjà (eu) lieu en grande partie. Restez vigilants sans affolement (ça devrait rester vivable.)

Q : y a-t-il une fourchette de dates ?     R. Le plus probable : entre 29 juin et 27 aout – mais cela peut être un peu hors de cette fourchette.

.

via et par Christine Anne K. début juin 2015 Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr


Vous pouvez alimenter les données ci-dessus par des informations complémentaires et scientifiques en particulier, qui une fois sélectionnées sont partageables sur le blog plus spécifique les Braves au Poste . Rien de ce qui vibre ou alimente de la peur ou de la manipulation n’est toutefois souhaité en ce sens, merci de faire le tri. –

 

-Le Cercle n°15 aura lieu des 17 au 19 juillet avec pour thème : « Le Vent des Oeuvres au Pouvoir se délite, se reforme et renait… »-

.

Absolution, et plus..

Bonjour Tous
Suite à l’intervention (15) de Marie Madeleine j’ai réalisé que la notion d’ « absolution » restait pour moi assez mystérieuse -du moins à mentaliser- une fois dégagée du contexte péché/religion qui se l’est appropriée (Il est aussi question
, dans une définition plus archaïque, d’un rite mortuaire pratiqué avec de l’eau : ce qui me parlait bien, mais…)
J’ai donc fini par demander une définition satisfaisante -que voici, canalisée donc- et laquelle éclaire vraiment je pense ce que les paroles de Marie Madeleine nous invitent à réaliser. C.A.K.

Absolution = Nettoyage par le vide énergétique et « solutionné »  des eaux troubles du corps (mental, émotionnel, spirituel…). Ceci est rendu possible par l’activation d’une énergie issue du Coeur radiant la dissolution dans l’Un Absolu, et par là-même la rémission de toute corruption extérieure à cet Absolu en Soi. Alleluia.

 

Voici également maintenant, et en complément, cette invocation reçue/canalisée à l’occasion du Cercle harmonique de mars …Et que c’est bien aujourd’hui le moment de publier ici :

Invocation, pour Tous

Nous sommes unis dans la parfaite assomption du Service,
et nous entretenons le Feu absolu et pur
de la Vérité Une et indissociable de l’Essence Une et Entière
qui nous Absolut dans notre Existence partagée.
Nous oeuvrons à jamais dans l’Ethique du pur Service qui est notre seule véritable Existence.
Il n’est d’autre Foi et il n’est d’autre Loi en cela.
Alleluia
(Amen)

Vous êtes invités à ajouter bien sûr  le Chant d’Absolution qui cloture cette même intervention de Marie Madeleine n°15.

…Et enfin pour les amateurs la séquence musicale de Khubya (3) qui est intervenue à la suite et qui naturellement complète les données sur ce sujet, entre autres.

.

par Christine Anne K. le 23 avril 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Cercle co-Créateur de Vérités Conscientes – 20 mai 2013 –  avec participation physique ou distante active : voir en page Evènements

.

Questions/Réponses – n°36

– Cette session de Questions nous a été proposée. L’Ange Suraïvan, qui répond aux questions, est notre interlocuteur-guide coutumier dans ces discussions –


Q. Quel est l’avenir, aujourd’hui, de la Collectivité humaine?

Je vous salue Bien Aimés, je suis Suraïvan. Cette question sur l’avenir de la Collectivité humaine est importante, car il y a un avenir de la Collectivité, autant qu’il y a un avenir des individus – et cela n’est pas la même perspective. il s’agit donc bien dans cette question de l’avenir de la Collectivité et ce sera également ce dont va traiter ma réponse.

Collectivité signifie absorption des individualités, un souci collectif et des préoccupations collectives, et non pas groupe informe d’individualités. Eh bien la Collectivité, au sens où nous l’entendons, est actuellement dans un processus d’Unification: unification profonde des consciences, des formes de pensées, des objectifs, des intelligences, unification dirais-je même de ce qui fait la Musique générale, et Harmonisation… Il y a bien sûr encore des dissonances qui ne sont pas résorbées, et elles peuvent vous sembler particulièrement frappantes d’ailleurs. Néanmoins donc, je ne connais pas l’avenir… Je ne peux que vous faire état de ce qui serait souhaitable ou de ce qui peut être imaginable.

Cette Collectivité est en train d’aller vers une autre forme où la disparité des individualités et des sous-groupes dans leurs différents désirs et objectifs se réduit, se simplifie, s’Unifie donc. Par conséquent, il y a simplification et il devrait y avoir harmonisation… Et il pourrait y avoir Unité très harmonieuse d’ici « nous l’espérons » (pourrais je dire) très peu de temps; ou alors d’ici davantage de temps. Car cette différence entre le « très peu » et le « davantage » vous appartient : nous n’avons aucun contrôle ni aucune préfiguration déterminée à ce sujet. Telle est donc ma réponse sur l’avenir de la Collectivité -je ne vais pas entrer dans les détails de vos configurations politiques, historiques, économiques etc n’est ce pas-….J’espère que cette réponse vous conviendra.

 

Q. Où en est à cet instant, l’Ascension?

Bien Aimé tu demandes où en est l’Ascension à cet instant : c’est une question très naïve et dirais-je dictée par les considérations du mental. Elle est également pleine d’espoir et c’est cela que j’entends. L’Ascension, ce que vous nommez l’Ascension -qui est donc l’ascension vibratoire de votre planète dans sa globalité et de tous ses habitants- est bien évidemment en cours depuis de nombreux mois de votre temps. Elle parcourt donc des phases, que vous pouvez percevoir comme des sortes d’alternances d’exaltations et de retombées, car c’est un Processus qui est non-linéaire essentiellement – et qu’il vous appartient sans cesse de reconsidérer au travers de votre propre évolution qui ne cesse d’avoir lieu, car elle fait partie de ce processus. De ce fait l’Ascension est un Processus qui vous appartient.

Il y a bien sûr également un aspect strictement cosmique de ce Processus, qui obéit à des Lois systémiques de cet Univers, de cette Galaxie et de votre Système Solaire – Processus qui pour être bref suit son cours, comme il est prévu qu’il le suive. Il n’y a pas de distraction à ce niveau là, il n’y a pas de retour en arrière, il n’y a pas de gros changement, il n’y a pas d’imprévus…Mais encore une fois l’ascension de votre planète et de son humanité sont largement… d’une part largement entamées, mais également largement dépendantes de ce que vous, vous en faites. Voilà ma réponse.

 

Autre question: En tant que personne..et je pourrais même dire en tant que « véhicule 3 D »..je me sens tellement comblée à l’intérieur qu’il y a de moins en moins (voire plus du tout) d’attrait pour tout ce qui est extérieur. En soi, quelle est à cet instant la motivation consciente que je peux avoir -ou  » nous » puisque je sais que je ne suis pas la seule- pour continuer à être là, ou à être en Joie d’être là…je ne sais pas comment dire (rire)…voire à rester actifs, même au sein de ce « véhicule »?

Très Chère Soeur, cette préoccupation certes je le crois n’appartient pas qu’à toi, et cependant je crois également que la proportion de l’Humanité qui est dans cette clarté de Conscience est malgré tout relativement faible, ce qui n’empêche pas la progression dont nous avons parlé… Il y a effectivement une forme d’ennui de ce qui est extérieur et de Joie de ce qui est intérieur: qui peut être vécue de façon très intense par quelqu’un comme toi et de façon plus diffuse par des personnes qui seront moins impliquées dans la contemplation de leur processus intérieur.

Cela est effectivement un aspect général de ce processus d’ascension vibratoire, qui est un processus également de magnification de votre élévation intérieure et d’amplification de cet espace que vous y découvrez et que vous y cultivez. En cela il n’y a pas de retour en arrière bien évidemment, et en cela quelle peut être la motivation à se ré-intéresser comme avant à ce qui est extérieur ?.. Je n’ai pas la réponse car je ne suis pas un être humain.

Je pense que, autant qu’il vous est nécessaire de rester effectivement là -comme tu l’as dit- il importe que vous trouviez une Harmonie dans votre vie quotidienne, celle de (comme tu dis vos véhicules : vos personnes) et qui n’est pas forcément celle que vous avez connue… Du moins qui ne repose par forcément sur les mêmes paramètres : c’est à dire que je suppose que vos centres d’intérêts pour des choses qui vous semblent à présent parfaitement futiles ne peuvent pas effectivement rester dominants; mais que des choses beaucoup plus simples et essentielles peuvent vous apparaitre dignes d’être réalisées, d’être vécues, ou d’être partagées…Par exemple faire le pain -car je sais que tu as fait du pain par exemple- , parler avec un arbre ou un oiseau par exemple, donner la main à un enfant par exemple, regarder la mer…Je ne saurais pas dire grand chose d’autre. J’espère que cette réponse vous aidera.

 

Q : J’ai l’impression que c’est dans mon sommeil et mes états d’absences, inconsciences, méditations, que je suis le plus réellement vivante.

Oui Très Aimée, cette question résonne avec la question précédente et elle la complète. Il est clair que c’est une question importante, car il importe que vous soyiez encore plus clairement conscients, acceptants, et au fait que vos états de sommeil, de méditations et d’absences de votre mental disons, sont devenus, deviennent des états beaucoup plus prédominants et nécessaires, essentiels dans ce que vous êtes actuellement au Présent. Ce sont des états qui favorisent l’Instant également, ce sont des états dans lesquels vous abandonnez en grande partie ce que vous appelez votre véhicule -qui est votre personne composée d’un corps, de pensées, d’émotions etc-…

Vous abandonnez donc cela pour vous propulser et vous propager dans d’autres couches dimensionnelles, dans d’autres relations subtiles, dans des formes d’Intelligence Collective et partagée que vous êtes en train de construire et de découvrir… Cela complètement en dehors du fonctionnement mental dominant et ordinaire qui encore parfois vous fait illusion en s’imposant et en vous faisant croire qu’il est la seule référence. C’est là une de vos difficultés et je le sais, car vous avez énormément de résistances -et cela est naturel- à vous extraire de cette importance du contrôle de cet outil mental qui vous a gouverné, qui a gouverné et gouverne encore vos actions, vos décisions, vos choix, votre analyse de ce qui vous entoure…

Vous êtes donc effectivement dans cette sorte de hiatus entre cela et entre le fait que vous avez, disons…on pourrait presque dire une autre vie. Vous avez un fonctionnement, un espace intérieur qui en réalité vous connecte immédiatement à la vasteté des dimensions dans lesquelles vous êtes enfin libres, actifs réellement, harmonisés, intelligents, en pleine possession de vos potentialités -tant individuelles en tant qu’Etres que collectives en tant que Collectivité d’Etres- Et dans ces espaces vous êtes en train de construire, de partager, de jouer vos musiques, d’élaborer les nouvelles constructions de vos intelligences collectives et de vous réaliser.

Il y a donc incompréhension encore de vos personnes par rapport à cela : nous observons ce phénomène, et vous êtes bien évidemment les premiers à l’observer. Je n’ai pas de solution à proposer si ce n’est vous dire : acceptez. Vous constatez certainement qu’avec le déroulement de ce temps de vos corps, la prédominance de votre mental s’efface néanmoins peu à peu, et que vos centres d’intérêts se sont modifiés. Vos centres de volonté également se sont modifiés. Vous êtes plus flexibles, vous êtes plus détendus, vous êtes plus abandonnés : par conséquent vous vous donnez plus d’espace pour accepter. Cela est un chemin. Je ne suis pas là pour vous prédire l’avenir, je ne le ferai donc pas. Donc je me contenterai essentiellement de vous dire : acceptez, et cultivez ce qui vous enrichit, mais n’oubliez pas de partager entre vous votre Evolution et vos Découvertes, cela est également important.

 

Q : il semble que nous sommes tous -plus ou moins, mais tous- confrontés individuellement à des états peu confortables: colères, enfermement en soi, incompréhensions, difficultés relationnelles…Depuis une période déjà relativement longue.

Cela vous appartient mes Aimés, cela fait partie des structures de personnalité que vous avez tous à relâcher, à abandonner, à défaire. C’est un passage absolument nécessaire pour vous libérer, c’est un passage indispensable pour vous donner plus d’espace -justement- dans ce dont nous avons parlé: cette partie de votre vie qui se passe en dehors de votre contrôle mental, et qui vous offre de vastes étendues dans lesquelles vous avez beaucoup de liberté, d’intelligence et de partages, à l’insu de ce contrôle restreint et limitatif. Votre personnalité comporte un ego, et cet ego a besoin encore de traverser certaines destructions. Par conséquent, il semble clair que ces états inconfortables que tu mentionnes appartiennent bel et bien à ces processus nécessaires de destruction de vos egos, et la destruction n’est jamais confortable. Je ne saurais pas dire grand chose d’autre à ce sujet, si ce n’est que dans ce qui a précédé et les réponses que j’ai apportées aux autres questions, se trouvent des ouvertures qui correspondent également à cette question et à ce que l’on peut y répondre : je ne souhaite pas me répéter.

 

Q J’ai une autre question…que je n’arrive pas à formuler en langage mental, mais que je vais formuler dans un autre langage (…)

Bien Aimée, cette question dirai-je est sans objet…et la réponse complémentaire que tu peux recevoir sera sans paroles :

réponse en silence vibratoire

Le canal  : Alors moi je sens qu’ il y a une question importante que nous n’avons pas posée…et je ne sais pas la formuler..mais peut être qu’on aura la réponse quand même (…)

…La réponse a lieu en silence également :

réponse en silence vibratoire

…Je vais clôturer cette réponse en soulignant le fait que: une réponse silencieuse est à présent possible et cohérente, surtout suite à une question qui l’est également. Vous constatez ainsi que vous n’avez plus besoin de votre mental, même pour questionner et même pour répondre à des questions : car je sais que vous avez parfaitement entendu et partagé tant la question que la réponse. Cela est une preuve et un exemple de ce que vous vivez et cela je pense vous est confortable.

Alléluiah

 

via Christine Anne K. le 18/02/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°35

 

ces questions font suite à l’intervention d’Aleanndor de Vega du 12/11

 

Comment ce qui a été décrit comme des processus de réinitialisation, de reprogrammation dans le cadre du changement de cycle -lié à la fin du calendrier Maya entre autres- s’articulent-ils avec ce que nous avons coutume d’appeler le processus d’Ascension de notre planète ? J’espère que la question est claire…

Bien-Aimés, votre question est claire. La réponse également est claire. Il n’est pas d’autre processus d’Ascension que ce que vous avez vécu depuis des mois et que vous êtes toujours en train de continuer à traverser. Le changement de cycle qui a eu lieu s’inscrit comme vous l’avez toujours su, du moins pour ceux qui sont renseignés, dans la chronologie prévue et cosmique qui comportait et qui comporte cette occurrence du processus d’Ascension de la Terre et du système solaire. Cela n’est pas indissociable – ou plus exactement , et pardonnez-moi : cela est indissociable. (Mon lapsus réfère, et je m’en explique, à un autre cycle dont vous n’avez pas connaissance et que par erreur j’ai mentionné, et qui n’interfère pas dans cette question là que nous traitons.)

Par conséquent, les phases de mise à zéro et de reprogrammation dont il a été question sont une réalité qui appartient à l’aspect changement de cycle, certes, mais qui appartient également, en tant qu’étape, à l’accomplissement du processus d’Ascension, car il importe – et vous en conviendrez – que pour que ce processus d’Ascension soit réellement efficient et stabilisé, les anciennes données soient effacées et les nouvelles données soient installées. Je pense que cela est parfaitement cohérent comme réponse vis-à-vis de votre question. C’est d’une logique qui me semble assez claire.

Encore une fois, ce que vous nommez processus d’Ascension a eu lieu en très grande partie. Il n’y a plus que certaines étapes, qu’à vrai dire il vous appartient de finaliser. Il y a également certains événements cosmiques qui n’ont pas encore eu lieu et qui, de même que le changement de cycle, s’intègreront dans la chronologie et l’histoire et le déroulement de ce processus d’Ascension. Voilà, j’espère avoir répondu de façon brève mais synthétique à votre question qui est également synthétique.

 

J’ai en moi une question, non formulée, qui concerne le collectif…

Bien-Aimés, cette question est certes importante mais je ne suis pas convaincu que ce soit le moment d’en publier la réponse.

Il y a en effet des étapes à respecter, et également des étapes de prise de conscience. Il y a certains décalages importants, parfois, entre la conscience et la clarté de compréhension d’un certain nombre d’entre vous qui ont des attentes, et celle d’un certain nombre qui sont encore très dépendants dans leur vision du monde et de leur vie quotidienne des structures de l’illusion. Il ne peut pas être fait violence à cette deuxième catégorie de personnes, car cela créerait de nombreuses dysharmonies. Il ne peut pas non plus être fait violence à la première catégorie de personnes en leur donnant l’impression que leurs attentes ne sont pas satisfaites. Cela est un équilibre qui peut vous sembler mystérieux. Sachez que votre processus d’Ascension s’accommode parfaitement de ce qui peut sembler une contradiction, mais qui ne l’est qu’en termes d’illusion.

Quant à la nécessité d’informer le collectif de façon vibratoire, cela est un processus qui se fait, n’en doutez pas. Et il est un moment où le collectif sera absolument prêt, n’en doutez pas non plus. J’espère avoir répondu à cette question.

 

J’ai récemment eu l’occasion de faire quatre trajets en avion et à chacun de ces trajets, j’ai observé que ce que je voyais de la surface de la planète baignait dans une lumière blanche que je n’avais jamais observée lors de mes précédents voyages en avion. J’ai donc pensé qu’il s’agissait bien d’un phénomène visible de transformation et d’ascension de notre planète. Je précise que c’était peu de temps avant la date de fin du cycle le 28 octobre. J’aimerais avoir un commentaire à ce sujet.

Bien-Aimée, cette constatation effectivement visible t’indique, sans aucun doute possible, que la surface de votre planète ne respire plus dans les mêmes conditions. Et cette blancheur, qui peut-être n’est pas visible chaque jour, est effectivement la manifestation très véritable d’un changement considérable dans la composition non seulement de votre atmosphère et des Eléments qui la constituent, mais également la manifestation de la présence de particules de Lumière d’une nature neuve, qui se sont répandues largement sur la surface de la planète depuis des mois -qui ont été nommées « adamantines » dans certains cercles- et qui sont également la résonance sonore -mais visible- des nouvelles fréquences de la Planète et de l’Humanité

 

Peut-on avoir des précisions sur les événements cosmiques que l’on attend ?

Ce canal n’est pas habilité à décrire certains événement cosmiques à venir, pour des raisons précises.

 

Depuis cet après-midi, j’observe que la consistance du « voile » a changé…

Cela fait partie de ces phénomènes de remise à zéro, de reprogrammation, car ils ont lieu dans d’innombrables domaines, et par conséquent, cela est une manifestation que tu as constatée visiblement et qui s’inscrit dans toute une architecture.

 

J’ai trouvé à la fois très simple et très compliquée la recommandation qu’Aleanndor nous a faite concernant les arbres. Je pense qu’il nous manque un élément pour que ça soit bien compris et bien mis en pratique, mais je ne sais pas quel élément…

Sachez, Bien-Aimés (et je pense qu’il s’agit là de cette information que tu demandes), que les arbres sont des êtres bien plus ascensionnés que les humains en termes d’avancée dans le processus, et que par conséquent cette interaction qui vous est proposée a une valeur également de stabilisation et d’encouragement du processus ascensionnel individuel pour vos corps. Elle a également vis-à-vis des arbres, la valeur d’un acte qui leur permet de mieux rester attachés à leur place, afin que vous restiez harmonieusement en interaction.

Par conséquent, ne vous attachez pas à la complexité de ce qui a été décrit – car il vous a été bien précisé que l’espèce de figure géométrique avec toutes ses lignes qui a été décrite par Aleanndor, n’avait pour autre but que de mettre en place le programme, il vous l’a bien dit. Et il ne s’agit pas, pour employer une expression triviale, de vous « prendre la tête » en allant vous mettre à côté d’un arbre pour essayer de vous représenter toutes les lignes possibles, car cela ne serait qu’un envahissement par votre mental d’une pratique qui à vrai dire se fait essentiellement par le coeur et l’amour et la simple présence réciproque.

Encore une fois, il y a nécessité d’installer ce programme de conscientisation et de représentation d’un réseau pour des raisons d’installation. J’espère que cela est clair. Ne vous attachez donc pas trop à la mentalisation excessive de la figure de ce réseau. Elle peut vous aider néanmoins mais ne la rendez pas prédominante.

 

Il nous avait été parlé il y a quelques semaines d’une charte sonore vis-à-vis de laquelle nous avions possibilité d’interagir. Quel est l’état aujourd’hui de cette charte sonore ?

Cette charte sonore, Bien-Aimé, continue bien évidemment de fonctionner, et elle a été considérablement vivifiée et enrichie depuis l’époque où vous en aviez entendu parler. Elle fait donc partie de l’architecture des différentes grilles et chartes qui s’entrelacent autour et sur votre planète et entre vous, ainsi qu’entre vous, votre planète et ce qui est extérieur à votre planète. Soyez confiants dans la beauté et l’existence pérenne de cette charte sonore, qui fait également partie de ce qui a mis en place les atouts sonores d’une partie de votre processus d’Ascension, tel qu’il s’est déroulé et se déroule encore.

 

 

 

via Christine Anne K. le 12/11/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions/Réponses – n°34

 

– ceci fait suite à l’intervention de Ishkam Eler Ando & Cercle de la Confédération Galactique Unifiée. Réponses de Suraïvan, intervenant habituel en cela –

Q – J’aimerais avoir un peu d’explication de mon ressenti de tristesse, du début à la fin de ce Cercle, avec une sorte de conscience qu’au sein de l’Unité ce ne serait pas si facile que ça..?

R – Tu parles, chère sœur, de tristesse. Il s’agit bien évidemment d’un sentiment qui est ton ressenti, que nous respectons.
…Il vous a bien été dit par cet intervenant fraternel, Ishkam Eler Ando, que les membres participants de cette Confédération Galactique Unifiée, vous n’avez pas à les idéaliser tant… Et si le mot « humain » ne s’applique pas à eux, ils sont néanmoins également traversés par des discussions, des questionnements; ils ont des intérêts qui peuvent être différents -comme il l’a dit- ils peuvent avoir des points de vue qui ont du mal à se comprendre : cela fait que par tous ces aspects, ils vous ressemblent. Comme il vous l’a dit, la plus grande majorité d‘entre eux ne sont effectivement pas soumis à des lois d’illusion tel que vous, encore, acceptez de l’être; néanmoins ils ont leur propre complexité, d’où la nécessité entre eux d’avoir établi beaucoup de lois pour justement maintenir tout ce qui est respect et harmonie et collaboration, aide et compréhension ainsi qu’il vous l’a été exposé.

Cela signifie bien que tout cela n’est pas aussi simple et naturel que vous pourriez l’idéaliser. Il n’y a pas pour autant, chère sœur, à développer de véritable tristesse. Cette tristesse peut-être n’est que le contre-coup d’une idéalisation : peut-être également confonds-tu, chère sœur, ce qui concerne la pureté, l’élévation, la Lumière, la Vérité et l’Harmonie beaucoup plus parfaites qui existent dans les dimensions très élevées des peuples Célestes qui sont vibratoirement très proches de La Source, avec la vie quotidienne des peuples stellaires qui eux ne sont pas forcément -ni plus ni moins que vous- dans ces niveaux dimensionnels les plus élevés et les plus débarrassés de bien des scories… Voici donc, j’espère, une réponse à la question de ta tristesse. (S’il y a un autre élément de ta question, j’aimerais qu’il soit répété.)

Q – J’essaie de formuler une question : j’ai remarqué comment Ishkam Eler s’est adressé à notre « grande créativité » en reflétant une certaine considération de la part de ce Cercle, et je rapproche cela de la question concernant notre but -notre absence de but et notre confusion- d’où la question que j’essaie de formuler. Nous sommes manifestement donc d’excellents créateurs de la réalité que nous fabriquons, et donc de l’illusion dans laquelle nous perdurons. De ce fait, il me semble que notre but d’en sortir n’est vraiment pas clair… Est-ce que nous avons les moyens de clarifier cela?  Car il me semble effectivement que de nombreuses créations par nos pensées se chevauchent les unes les autres, se contredisent, s’annulent peut-être les unes les autres, et que tout cela maintient l’illusion. Est-ce que cette vision, cette pensée est correcte, ou est-ce qu’elle ne l’est pas vraiment ? Merci.

R – Il est vrai, très chers, que vous êtes de bons créateurs de votre réalité. Il est vrai également que vous êtes doués d’un certain nombre de capacités indéniables. Vous n’êtes donc pas, vous les Terriens, une population en déficit ou en infériorité le moins du monde par rapport à ceux qui vous entourent. Et votre enfermement dans l’illusion est bien encore, semble-t-il, en grande partie votre choix – car pour ceux d’entre vous qui le savent clairement, cela fait maintenant un moment que les possibilités de sortie de l’illusion vous ont été ouvertes et qu’elles sont actives.

Certains d’entre vous en profitent parfaitement et avec justesse, mais ce n’est pas le cas de tous car vos capacités mentales vous font effectivement échafauder de nombreuses théories, de nombreuses représentations, de nombreuses discussions. Cela d’une certaine façon est tout à votre honneur, mais cela nuit effectivement à la clarté d’un objectif commun. Par conséquent, ta question reflète, au regard de ce qui a été délivré par Ishkam Eler, un commentaire assez pertinent. Néanmoins il faut que vous sachiez ceci : vous n’êtes pas encore complètement capables de vous défaire de l’illusion, bien que cela soit en cours. Il y a des phases et vous êtes relativement avancés. Il est cependant vrai que vous avez la capacité de la maintenir, et quand je dis Vous je parle vraiment de l’aspect le plus collectif de l’Humanité.

Nous n’avons pas la solution toute prête dans une boite avec un mode d’emploi pour cela, et vous savez que cela vous appartient…

La question qui vous a été proposée sur votre but est fort pertinente, mais je ne sais pas si vous saurez y répondre. Je pourrais dire que je l’espère, mais je ne me projette pas dans ce type de pensées : je suis juste là pour vous répondre avec tout mon amour… Ne soyez pas pour autant pessimistes mes très chers, ne vous enfermez pas dans une autre forme d’illusion, consistant à croire que tous ceux qui vous entourent sont incapables de vous aider, tous ensemble, à sortir de l’illusion, et que par là même vous y resteriez enfermés : rien n’est moins sûr.

Il est dit dans vos textes religieux « Les voies du Seigneur sont impénétrables », et vous pouvez reprendre cette formulation pour vous-mêmes en vous disant que les voies de l’Humanité sont impénétrables, et que les voies de la Terre sont sûres. Gardez donc non seulement l’espoir, mais la foi et la certitude que votre but mérite, certes d’être clarifié, mais qu’également votre but existe et qu’il vous appartient de le vivre.
…J’espère que cette réponse peut satisfaire ta question.

Q. …J’en ai marre de pleurer : je veux « rentrer à la maison »..
Q. …Et quelle maison ? – Beaucoup d’entre nous veulent « rentrer à la maison » , et en ont parfaitement marre… Qu’est-ce qu’on peut nous dire à ce propos ?

R – Mes très aimés, vous savez bien que déjà la maison est au fond de vous. Vous n’avez pas un train à prendre pour rentrer à la maison et vous le savez, vous n’avez pas une fusée à prendre pour rentrer à la maison et vous le savez. La maison à priori c’est chez vous, et chez vous à priori c’est là où vous êtes. Par conséquent, ce sentiment d’exil, que je sais beaucoup d’entre vous connaissent, éveille certes notre amour, notre respect : il vous sert également de moteur mes très chers pour sortir de l’illusion. Respectez-le donc à ce titre. Votre exil est probablement votre exil dans l’illusion – et je sais que vous êtes bien d’accord avec moi… Je vous rappelle donc encore une fois que le retour à la maison se fait en vous, et vous le savez. Ainsi vous pouvez d’ailleurs partager (et vous savez le faire) ce retour à la maison à plusieurs, collectivement, et même tous. Cela n’est pas un paradoxe… Il n’y a pas possibilité de vous répondre autrement mes très chers.

Q – Par rapport à la question (posée par le Cercle via Ishkam Eler Ando) sur notre but, je vois bien que la réponse  n’est pas facile à formuler. Lorsque je me mets dans mon cœur, je ressens bien cette aspiration -et conscience- à quelque chose d’immense, d’Unique… Mais peut-être que cette aspiration est ce but ou encore une illusion utopique? Je n’arrive pas à faire la différence, ou est-ce que c’est bien une réalité en mon cœur ?

R – Bien aimée, ton aspiration n’est-elle pas simplement ton aspiration authentique et véritable à l’UN qui est en toi ?
…Il importe que votre aspiration en vos cœurs, à La Source, à l’Unité qui est en vous, certes reste absolument essentielle dans vos cœurs, mais qu’elle ne joue pas l’arbre qui cache la forêt. A savoir que le but, tel que je pense il a été mentionné et pensé par vos frères de la Confédération, est sans doute un but plus pragmatique qui concerne l’établissement sur votre planète de nouvelles lois de vie, qui concerne l’établissement de votre planète dans certaines fréquences stables pour lesquelles un consensus est en quelque sorte assez nécessaire. Il s’agit également, au niveau de votre système solaire dans la galaxie, de l’établissement réussi dans une certaine fréquence vibratoire, qui joue son rôle et interagit avec d’autres systèmes qui actuellement sont, disons, en quelque sorte tenus de jouer un rôle stabilisateur accru, et dont ils espèrent – dont leurs participants, ou leurs habitants, espèrent voir une meilleure harmonisation se produire. La question donc de vos amis ne concerne pas avant tout l’essence du but qui est dans ton cœur en tant qu’aspiration vers l’UN, même si celui-ci est indispensable également à cette sortie de l’illusion.

J’espère que ma réponse est correcte car je suis tenu par l’emploi de votre langage à modifier un petit peu certaines notions pour pouvoir les faire entrer dans le cadre des mots, et je suis conscient d’avoir donné des formulations très simplificatrices mais nécessaires.

Q – Beaucoup d’entre nous se demandent : quand est-ce que tout ça va s’arrêter ? Quand et comment est-ce que tout ça va s’arrêter?.. Parce que soit on fait des projets parce que ça va durer encore un moment, soit on n’en fait pas. Et ce n’est pas la même attitude de vie… Ceci est toutefois bien évidemment, nous en sommes plus ou moins conscients, une question qui émane de l’illusion elle-même dans laquelle nous nous trouvons – mais quand même nous savons qu’avec la fin des calendriers Maya il y a véritablement des fins de cycles extrêmement importantes, non seulement sur notre planète mais en plus, d’après les informations que nous avons,  jusqu’à l’extérieur du système solaire dans des cycles cosmiques qui interagissent avec « nous », et que c’est donc à ce titre là une date charnière… Il y a une forme d’impatience, de déception parfois, de tournage en rond, de découragement chez certains, de confusion même, qui ne sont pas saines dans nos esprits ni dans nos cœurs. Donc : qu’est-ce qu’on peut nous dire ?

R – Cette question en effet mes très aimés émane dans sa forme, dans son esprit, de tout ce qui vous rattache encore à l’illusion. Elle est la formulation même de ce qui en vous encore s’attache à l’illusion!..

Ne prenez pas cela douloureusement car je sais que vous désirez ardemment sortir de l’illusion, du moins pour ceux qui viennent de poser cette question. La fin des calendriers Maya et la fin des cycles qui ont été évoquées sont effectivement un point de repère extrêmement important… Je n’ai pas accès au moindre planning qui puisse vous apporter des données qui satisfassent pleinement votre question. Je peux simplement vous affirmer qu’il n’y a aucune illusion dans le fait même de ces calendriers et de ces cycles, et cela est important : ce ne sont pas des outils illusoires, ce ne sont pas des représentations illusoires. En revanche, c’est votre mode de raisonnement illusoire qui les manie, qui les gère : c’est donc d’une grande complexité… (Et tant que je m’adresse à vous en employant le langage qui s’adresse à vos fonctions mentales, je suis moi-même tenu à une certaine impossibilité de formuler autrement ce qui pourrait l’être, n’est-ce pas.)

Sachez que votre sentiment d’être englués dans l’illusion est lui-même illusoire à bien des niveaux, et que vous qui posez ces questions êtes en vérité beaucoup moins assujettis à l’illusion que la petite partie de vous qui pose cette question ne le croit. Cette petite partie de vous qui pose cette question et qui le croit à besoin encore, pourrait-on dire, de se complaire à tourner en rond. Et cela est important, cela est inévitable, cela mes très chers est votre choix, c’est un choix collectif – car, au niveau individuel, je sais que ceux d’entre vous qui posent cette question souffrent véritablement et sincèrement d’être encore collés comme des mouches dans cette illusion qui ne les intéresse absolument plus, alors qu’ils sont en mesure de rencontrer bien évidemment ce qui n’est pas l’illusion. Mais vous êtes de par votre choix astreints à demeurer ensemble avec vos frères et sœurs sur ce ruban colle-mouches afin que s’achève justement cette illusion.

Quand au temps que cela va prendre et aux formes que cela va revêtir, je ne peux pas dans votre langage d’illusion le décrire – certains peut-être le pourraient mieux que moi, je ne sais pas?
J’ajouterais ceci, mes très chers, mes très aimés : cette petite partie de vous qui pose ces questions d’illusion à l’intérieur de l’illusion est très respectable, mais qu’elle se rassure en se rappelant que l’autre grande partie de vous qui a accès à l’extérieur de l’illusion connaît parfaitement le registre des réponses, et ne se soucie absolument pas de ces échéances ni de ces formes. C’est un paradoxe qui vous appartient – et que vous pouvez trouver assez amusant, du moins je vous le propose.

Ne vous souciez pas en tout cas mes très chers, de répondre avec anxiété à des échéances de vie économique, matérielles, sociales, telles que le système illusoire tente de vous les imposer comme véritables. Vous pouvez certes jouer avec (…et remplir quelques formulaires, si vous pensez que vous en avez besoin afin de rester tranquilles dans l’environnement qui est le vôtre encore). Mais cet environnement ne doit pas vous dicter ces lois, du moins pas de façon oppressante.

Je ne pense pas pouvoir répondre de façon plus intéressante – sachant que vous avez vous-mêmes vos propres réponses, et je le sais. Avec toute ma bienveillance et mon Amour. Alleluiah


 

Je ressens de plus en plus un état très « absent de moi ». Personnalité sans désirs, sans investissements, vide.. Un commentaire ?

 

Cela est ton choix. Accepte avec abandon…..       En cela tu atteins Joie intérieure absolue, détachée de tout..


 

Comment vivre, et vivre ensemble, cette actuelle fin de cycles en Beauté et Conscience?

 

Restez au mieux en vous-mêmes : observez et reconnaissez y la Joie absolue qui est la seule Vérité, la seule Présence, la seule Réalité en vous. Ce qui se passe à l’extérieur n’est qu’un théatre de fantomes. Aimez-vous simplement.


 

via Christine Anne K. le 20/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Questions pratiques…

 

Q. Pour les séquences de gestes transmises par Oreon Eshta : comment, quand, à quelle fréquence et conditions les employer?

1. Aussi souvent que possible et sans restrictions !

2. Avec soin et conscience. Vous observerez l’expansion consciente de votre clarté « supra-mentale » liée à la conscience omnidimensionnlle de votre véritable corps (dit nouveau).

3. Ces gestes sont un trésor absolu de simplicité, de précision et de potentiels : ne les négligez pas !

 

Q. Les séquences chantées par Eluhyam sont-elles à entendre une fois pour toutes, ou à ré-écouter ? Il y a sans doute complémentarité avec les gestes d’Oreon Eshta ?

Ces chants sont également un trésor de précision et de finesse d’exécution de leurs intentions précisément exprimées. Une seule écoute déclenche bien sûr les processus de décollement d’illusion -attachées aux fonctions du corps « ancien »-. Néanmoins il n’y a aucune restriction à les ré-écouter, bien au contraire car là aussi, par cette bio-résonance collective qui a été mentionnée, cela amplifie le phénomène enclanché, et la complémentarité de toutes ces pratiques va bien évidemment de soi.

Pour résumer : ces pratiques, ainsi que nombre d’autres qui ont été transmises en ce canal, loin d’être à usage limité à votre personne, ont la fonction réelle de se diffuser (bio-résonance) comme indiqué à l’instant
: soyez donc en Joie de servir lorsque vous les faites, Alleluiah !    

– Suraïvan –

 

via Christine Anne K. le 20/10/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°33

 

ci-dessous 2 sessions de questions, dont en première partie celles qui concernent les Lois du Démembrement délivrées le 23/09

 

Q. Je ressens bien que j’ai une question. Je suis incapable de la formuler avec des mots. Donc, je sais que vous, vous l’entendez.

Merci bien aimée de ta question. Et j’honore ta capacité de renoncer à formuler ta question avec des mots – même si cela n’aidera pas tes frères et soeurs à la connaître, du moins la réponse sera là. Ainsi donc cette tristesse et cette joie mêlées que tu explores et qui sans doute, révèlent à ton coeur quelque chose d’attendu, de su, et de véridique dans toute sa simplicité, sont certainement un état que tu n’es pas la seule à expérimenter à l’écoute de ce qui vient d’être transmis. Sache donc, bien aimée, que ces lois non seulement appartiennent à la marche de l’Univers, mais sont un véritable moteur de transition, une formidable dynamique d’évolution; que ces lois sont inscrites également au sein de vos codes génétiques et qu’elles étaient dormantes, en partie, et qu’ainsi à présent elles peuvent être réveillées pour la plus grande fluidité de votre cycle de vie, de votre évolution, de votre Liberté et de la Plénitude de ce que vous pouvez être, une fois libérés de ce qui n’a plus à perdurer. J’espère avoir suffisamment répondu, bien que brièvement, à ta question.

Merci c’est exactement ce que j’attendais.

Q. Il nous a été transmis d’abord les lois de la Création, puis les lois Harmoniques, puis enfin les lois du Démembrement. Cela me semble d’une logique absolue, comme si recevoir ces lois du Démembrement après avoir reçu les deux précédentes crée pour nous une joie et une sécurité absolues, au lieu justement de toute possibilité de craindre la destruction.
Est-ce que cette sorte d’analyse ou de pensée est correcte ?

Oui bien aimée. Il est bien évidemment très clair et très construit d’avoir transmis tout cela dans cette forme-la, dans cet ordre, dans cette nécessité-là : car comment envisager l’Harmonie avant la Création, envisager le Démembrement avant l’Harmonie, comment envisager la Création sans le Démembrement, etc. ?

Q. Quand tu dis envisager la Création sans le Démembrement, je ne suis pas sûre d’avoir compris.

Je pense que ton coeur comprend bien-aimée, c’est ton mental qui résiste soudain. La Création peut être d’une certaine façon comparée à un processus d’expansion. Ce processus se produit à partir donc d’un état de contraction : cela implique certains changements de forme de ce qui précédait pour que cette contraction puisse, harmoniquement, être véritable et réelle. Ainsi la Création en tant qu’expansion ne peut se fonder que sur (en l’occurrence) ce qui a pu être démembré. Je ne dis pas par là que toute création repose sur un démembrement, mais au niveau des lois de l’Univers ceci a un sens, ceci a une vérité, ceci repose sur une logique. Voilà… Pour revenir à la réponse à ta question précédente, j’ajouterais ceci : il n’y a que l’Un. Il n’y a que toi à travers tous tes états, il n’y a que vous les uns et les autres à travers tous vos états, parcourant des cycles et augmentant votre Lumière jusqu’à ce que, justement lorsque les instants de contraction se produisent, cette Lumière puisse se condenser, sembler se réduire, pour à nouveau s’expanser dans un processus de création neuf. Il y a donc en ces moments-là nécéssité de traverser un passage, qu’au niveau cosmique on peut identifier avec ce que vous nommez un trou noir, et qu’au niveau interdimensionnel, on peut désigner comme… quelque chose qui n’a pas de nom dans votre langue, mais qui est un instant de mort et de résurrection, au sens où la mort n’est que résurrection potentielle et non pas anéantissement dans le rien et la chute. J’espère que ma réponse est suffisante.


J’ajouterai que je me réjouis, moi Suraïvan, d’avoir pu vous accompagner encore et encore dans ces questionnements, dans cette évolution et de pouvoir partager la beauté de ce que vous traversez.

Q. J’ai une question un peu plus mentale, qui me semble importante dans un sens de ressenti. J’ai vraiment l’impression intérieurement que c’est fini, qu’il n’y a plus rien à faire, que c’Est… Puis il y a un autre côté où la personnalité, le mental, continue un petit peu son jeu, son mouvement et son illusion. Est-ce qu’il y a un conseil ou une aide pour permettre d’accepter, d’intégrer plus facilement cette période avec ces deux consciences qui n’arrivent plus à se relier ?

Effectivement, bien aimé, vous êtes arrivés à une période où, pour ceux qui ont choisi le chemin de l’éveil et de la conscience, les mouvements et les actions de votre personnalité ou personne sont fort dissociés de l’Etat Plein et Véritable de votre Conscience d’Être, qui souvent ne peut plus, absolument plus, participer à ce qui se joue dans votre vie environnementale, dans les nécessités de vos corps et des actions qui constituent le paysage de votre vie quotidienne. Cela n’est pas confortable pour tous, je le sais. Cela est votre évolution.
Il n’y a nulle recette de notre part pour améliorer cela, puisque c’est un processus qui appartient entièrement à ce que vous, vous êtes. Néanmoins, il semble très clair et très manifeste que la possibilité pour vous, pour chacun, de ceux qui sont dans cette conscience d’éveil, d’aller se mettre dans la Simplicité, la Plénitude, la Lumière, l’Abandon de la Conscience de votre Être,sont des moments privilégiés dont vous ne pouvez vous passer et dont vous n’avez pas à vous priver.

Il est vrai aussi que ce que tu appelles le « je » ou les jeux de la personnalité, tant qu’elle existe et fonctionne, sont à accepter, car cela est aussi un élément vivant de votre processus d’évolution, qui est un comme un pôle, au regard de l’autre pôle que je viens de citer. Et il importe que jusqu’au moment où ces deux pôles pourront cesser de fonctionner ensemble, vous adoptiez une certaine joie à visiter tantôt l’un, tantôt l’autre, et non pas par exemple, un dégoût ou un désintérêt absolu. Le désintérêt peut être une option bien entendu, car désintérêt signifie détachement, et le détachement fait partie du processus. Mais il importe, néanmoins, que ce détachement ne soit pas hautain, rejetant, car cela n’est pas le Chemin. Le Chemin est Acceptation. Et si le Chemin est Abandon, cet Abandon inclut également l’Acceptation de toute cette situation. Et à vrai dire, faire l’expérience en toute Conscience qu’une certaine partie de votre existence n’est qu’un jeu, peut même être assez amusant, et source de Joie : Joie de ne plus être victime de l’illusion, Joie d’être pleinement conscient, Joie de jouer en sachant que ce n’est qu’un Jeu. Car, n’est-il pas vrai, lorsque les enfants jouent cela leur procure de la joie. Vous n’êtes pas des enfants, mais vous l’êtes néanmoins car le fait d’avoir parcouru ce chemin d’éveil et d’avoir revivifié totalement la Conscience de votre Être, s’est aussi assimilé au fait de redevenir un enfant. Par conséquent il n’est pas interdit à un enfant de jouer. Jouer donc le jeu avec légèreté, avec Conscience, avec Abandon : cela vous rendra un certain nombre de situations et de circonstances moins lourdes, moins absurdes, moins pénibles pour certains, du moins je le crois. Mais comme je l’ai dit au début de cette réponse, en Vérité tout ceci vous appartient, et à vous seul.
J’espère avoir répondu.

via Christine Anne K. le 23/09/2011


(autre session du 19/09)

Qu’en est-il du cycle Pléiadien et de ses effets ? (le changement jour-nuit annoncé ne semble pas perceptible…)

Cela est. Cela n’est pas observable au sein de la configuration illusoire, car celle-ci par nature semble immuable. Cela est observable au plan de vos cycles biorythmiques d’êtreté : là, votre phase « sommeil » (repos et voyage subtil des parties détachées des corps) est agrandie. Votre phase « veille » (fonction active du corps complet) est réduite. Un autre fait est : la qualité d’être de tous les humains a augmenté en vibration-base.

…Qu’est-ce qui est observable ?

Peu de faits certainement. Mais vous devez remarquer que vous devenez différents. Vos besoins physiques sont largement conditionnés par vos coutumes et habitudes personnelles, sinon vous observeriez aisément qu’il sont modifiés (nourriture, sommeil, appétits divers, sexualité, musicalité, usages du mental et « conscience de soi »).


Le mental collectif semble mis à rude épreuve (agitation, confusion, trous, excès divers)…

Cela est un passage. Il y a destructuration nécessaire de toutes ces habitudes et illusions qui n’ont actuellement d’autre effet que de maintenir ce qui n’est plus vivace mais obsolète, dans votre environnement, dans vos personnes, dans vos relations entre personnes et entre groupes, dans la configuration de vos corps, etc… Cela provoque bien évidemment des crises, des emballements, des passages à vide, des dégoûts inexpliqués, des ras-le-bol, des peurs… Pour sortir de cela, vous n’avez qu’une issue : l’abandon en vous-même à la Joie d’être unifié, c’est-à-dire l’abandon de tout ce qui n’est plus, n’est pas, sans discrimination mentale. Ainsi votre « personne » va s’apercevoir qu’elle est une illusion elle-même, et cela devrait se solder par de la Joie pure et limpide. Joie de l’accès au véritable Soi, débarrassé de nombreux bagages et croyances sur « soi », entre autres aspects, et Joie d’une liberté consciente et simple hors de toute contingence matricielle… Cela vaut bien quelques remous et passages de gués, n’est-ce-pas !


.. La théorie des noeuds chaotiques (exposée par les Hathors) est-elle l’explication suffisante des tensions, confusions, hauts et bas?

Ces changements constants de directions sont le pendant des « noeuds » désignés, qui sont en effet des phénomènes terrestres (planétaires). Une zone de turbulences, peut-on dire, comme dans les avions. La situation est liée, dans l’ensemble du processus ascensionnel terrestre dont vous connaissez à votre niveau pas mal de paramètres, au passage des corps célestes dont il a été beaucoup raconté sous les noms variés que vous employez (Nibiru, Elenin, Nemesis, planète X, blablabla…). Le mental collectif est secoué et mis « à mal » en effet -comme l’ont expliqué « les Hathors »- et cela va aussi titiller pas mal d’émotionnel sauvage : aïe aïe, peut-on dire, dans votre système de langage réactif…

Dans un avion, on vous invite à rester bien assis et à vous fixer à votre support ; eh bien c’est assez juste : restez bien centré, ne vous laissez pas influencer par vos voisins et leurs états personnels, fixez-vous à votre support personnel (c’est-à-dire votre système de centrage et d’alignement tel que, selon les individus, exercices, pratiques, etc.). Votre support est bien évidemment votre coeur, votre affiliation à l’Un, votre corps spiritualisé, votre Christ intérieur : voilà votre siège et votre ceinture dans les turbulences, et chacun le sien, n’est-ce-pas… Dans l’avion, ils sont tous du même modèle, certes, et dans cette traversée-ci, on peut dire que vous avez créé chacun la configuration de votre siège, mais il est opérationnel pour vous-même et pas pour le voisin.

via Christine Anne K. le 19/09/2011 

 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°32

 

-Session de questions-réponses qui fait suite à l’intervention d’Orionis du 02 septembre-

Concernant ces sons transmis, qui nous paraissent forts et très puissants et avec une difficulté d’intégration, est-ce qu’il y aurait un conseil ?

Je reconnais, nous reconnaissons, bien aimée, que la puissance de ces sons outrepasse un peu ce que vous avez l’habitude de recevoir. Il est recommandé d’employer le miel et l’eau comme en d’autres occasions.
Par ailleurs, nous te suggérons également, par la plante de tes pieds, de connecter et d’évacuer tout à la fois (disons par de petits tapotements brefs : tu trouveras) la puissance de ces sons : il s’agit donc à la fois de les envoyer dans la terre et de se relier au fait que la terre les porte, dans un échange dynamique.

Je pense qu’également si par hasard il y a un phénomène de type mal de tête ou congestion, vous pouvez poser vos deux mains sur vos tempes, au-dessus des oreilles disons ou à un endroit qui vous convient, avec une légère pression, tout en vous connectant à la plante de vos pieds pour établir ce contact, un peu comme un courant électrique avec la terre, et ainsi dégager la pression qu’il peut y avoir au niveau de votre tête (si cela est le cas).
J’espère que ces conseils te suffiront. Il s’agit de recommandations très simples, mais elles devraient être tout à fait efficaces.

 

 J’aurai une question aussi sur ces sons. Ne pas les avoir entendus signifierait-il ne pas les recevoir ? …Et en même temps, je ressentais des crampes et des douleurs dans le corps -douleur physique- mais aucune écoute, aucune entente de ces sons précisément.

Bien aimé, ces sons sont transmis dans le silence et sont silencieux dans vos oreilles. Vous avez été il y a quelques temps informés, et en quelque sorte rapidement formés à l’écoute intérieure des sons intérieurs. Nous sommes dans ce registre-là. Que par conséquent ta conscience ordinaire doute d’avoir entendu quoi que ce soit est parfaitement naturel, puisque tes oreilles n’ont rien entendu. Néanmoins sois assurée que tu as entendu ces sons. La preuve en est que ces douleurs physiques dont tu fais état sont une sorte de marqueur, certainement peut-être aussi de ta résistance, mais également du pouvoir de ces sons, qui peut-être ont sollicité dans certaines zones de ton corps des points de blocage encore non conscientisés ou non résolus. Je t’invite donc à t’apaiser et à boire de l’eau avec du miel et à faire les gestes qui viennent d’être recommandés, car ne crois pas un instant que tu n’aies pas entendu ces sons, très aimé.

 

Je voudrais demander quel est le type d’interaction entre ces grilles -ces différentes grilles, grilles de Lumière, grille des adultes, charte sonore d’ailleurs aussi- dont il nous a été parlé, et les cercles, donc les cercles d’intelligence collective auquel nous avons appris à nous relier? Je suppose qu’il y a certaines formes d’interaction. Est-ce qu’on peut avoir un commentaire là-dessus ?

Bien aimée, il est bien clair et évident que toutes ces géométries, toutes ces structures, toutes ces formes d’interactions, non seulement sont concomitantes mais également ont certaines formes d’interaction. En ce qui concerne en l’occurrence l’interaction avec les cercles, celle-ci pourrait être dite un peu aléatoire car les cercles sont libres, et votre appartenance à chacun à tel ou tel cercle, ou à tel ou tel nombre de cercles, est une donnée individuelle. Mais il est clair qu’à partir du moment où vous êtes, disons membre, ou relié à un ou plusieurs cercles, il y a nécessairement interaction avec votre présence dans la grille dont il a été question. Cela n’implique pas que le cercle soit agissant sur votre place dans cette grille, mais cela implique en revanche que le cercle est informé. Et que si ce cercle par exemple comportait plusieurs individus amplificateurs de la grille de Lumière des enfants, cela stabiliserait et enrichirait non seulement ces amplifications, mais la qualité vibratoire et de Lumière de l’ensemble de ces dispositifs – car il ne peut y avoir distorsion entre des formes qui sont des formes de Lumière, et qui sont pratiquées dans la conscience Véritable Illimitée. Par ailleurs la notion de cercle est toujours importante à rappeler car il importe qu’effectivement vous ayez conscience, à tout instant dirais-je, de la réalité de cette possibilité pour vous. Et le fait d’être connecté à l’intelligence collective ne peut bien sûr que vous aider et amplifier vos capacités dans tout ce que vous êtes, dans tout ce que vous faites, dans tous vos services, et dans vos interactions les uns avec les autres. Amen.

 

Question : Orionis, à son arrivée, nous a dit très distinctement que c’était lui sans filtre et sans auxiliaire. Quelle est l’explication ou la raison de ce changement, de cette nouvelle possibilité – ce qui n’était pas réalisable avant- ?

Très chers , cette explication ne peut être délivrée dans ce qui fait appel à votre mental. On pourrait dire cependant que votre évolution actuelle permet cela, mais je ne saurais fournir d’autres explications en termes de langage tel que vous le pratiquez. Je peux ajouter ceci :  (longue phrase en langue stellaire)…. J’espère avoir répondu.

 

 

via Christine Anne K. le 02/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°31

 

-ceci fait suite à l’intervention d’Ej’zouga N’Tse Ale nous donnant les Lois Harmoniques de cet Univers-

 

Pour moi, les termes harmonie et harmonique se réfèrent d’une part à des notions musicales ainsi qu’à des notions de proportions mathématiques ou géométriques, ainsi que des proportions de formes comme par exemple dans les lois de composition d’un tableau. Ce sont pour moi, aussi, des lois qui concernent les espaces et l’architecture. Pourrait-on avoir néanmoins une sorte de définition, de commentaire concernant cette notion d’harmonie et d’harmonique, vue au plan cosmique ?

Mes Très Aimés, votre notion de l’Harmonie est tout à fait juste – si ce n’est que les différentes disciplines fragmentées que tu évoques ne sont pas tant fragmentées, et non seulement s’interpénètrent mais sont unifiées, globalisées les unes en les autres, les unes par les autres, les unes avec les autres et les unes de par les autres.

Il y a également au plan cosmique des notions d’Harmonie qui s’appliquent à la vie des astres, à leurs cycles, à la rencontre des cycles les uns avec les autres. Ainsi par exemple, votre planète actuellement se trouve très proche d’arriver au point de rencontre d’un certain nombre de cycles, et cela s’inscrit dans une harmonie extrêmement précise des phases de plusieurs cycles ainsi que de cycles adjoints extérieurs qui s’y conjuguent. Voilà donc un autre aspect de ce qu’est l’Harmonie. Il s’agit en effet de lois qui impliquent la mathématique, les nombres, les sons, les espaces, les espace-temps, les retours, et un certain nombre de formes fort complexes qui ne sauraient échapper en aucun cas aux lois de l’Harmonie générale à partir desquelles elles peuvent naître, se constituer, se maintenir, se stabiliser et vivre.

Rien, à vrai dire, n’échappe aux lois de l’Harmonie car tout ce qui ne s’y conforme pas est appelé à la distorsion, au dysfonctionnement, à l’erreur ou à la non-vie, ce qui n’est jamais ni utile, ni souhaité, ni productif, ni intéressant. J’espère vous avoir apporté quelques éléments dans cette réponse.

 

A cet instant, je ressens un grand blocage d’association et d’intégration de ces Lois, c’est comme s’il y avait quelque chose qui bloquait leur intégration totale. Y a-t-il quelque chose à faire pour faciliter cette intégration ?

Merci, Très Aimée, de ce commentaire extrêmement important et utile. Il est vrai qu’en cet instant l’intégration pour vous de ces Lois n’est pas évidente au sein de certaines parties et aspects de vos corps. Ainsi donc cette réaction était prévisible, et il est bon que tu en fasses état car nous allons ainsi pouvoir ajouter, de même qu’un baume a été déjà donné il y a quelque temps – nous allons donc ajouter non pas exactement un baume, mais un Liquide permettant de fluidifier la disposition de ces Lois les unes avec les autres au niveau des structures corporelles qui sont les vôtres.

Voici donc ce liquide fluidifiant des Lois de l’Harmonie…

 

-suit le chant Liquide d’intégration des Lois de l’Harmonie (disponible en écoute, voir ci-dessous)-

 

Y a-t-il d’autres conseils pour la bonne intégration de ces Lois de l’Harmonie, ou bien ce liquide et ce qui a été prescrit par la Doyenne sont-ils parfaitement suffisants pour tous ?

Il n’y a pas d’autres conseils, mes très Aimés, simplement soyez en accord avec vous-même : cela est le noyau, la base, l’axe principal des Lois de l’Harmonie telles que vous avez à les être, à les vivre, à les porter et à les employer. Alleluiah

 

-lien pour écoute du « Chant Liquide » faisant suite à ces questions : http://vimeo.com/28553288
 

 

via Christine Anne K. le 30/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°30

 

 

-ceci fait suite à l’intervention d’Orionis (II) du même jour, concernant le système des cercles de l’intelligence collective, et ici nous sont fournies des recommandations pratiques de base pour cette transition de notre fonctionnement-

 

Quelle différence y a-t-il entre penser en rond et tourner en rond ?

Bien-aimé, il y a déjà la différence que « tourner en rond » est déjà une notion, je crois, désagréable. Penser en cercle (et non pas « en rond ») est un processus non linéaire, qui a été posé par l’établissement d’un certain nombre de lois posées dans un cercle il y a quelques jours par Kerim Hel Ak, intervenant Pléiadien en ce canal : sachez donc qu’il s’agit d’une dynamique extrêmement productive dans bien des états. Nous avons ici parlé de la pensée : penser en cercle n’est donc pas penser « en rond » mais penser de façon, disons, multi-entrées simultanées et non pas point par point.

…Il se peut, bien évidemment, qu’en pensant en cercle tu te mettes à tourner en rond – de même qu’en pensant linéairement tu peux te mettre à tourner en rond… Mais ce sont deux choses distinctes. Alleluiah

 

A cet instant, j’ai très mal à la tête et je me rends compte de la difficulté à utiliser ce fonctionnement en cercle… Y a-t-il des moyens de faciliter ce processus ?

Merci de cette question, bien-aimée, car elle est très utile.

Je crois qu’il  (vous) a été proposé par ailleurs l’usage du « Cercleur des voyageurs célestes », qui est un dispositif -un outil- très fonctionnel mais qui n’est certes pas à la portée de tout un chacun (ne serait-ce que par l’incompréhension de ce que pourrait être cet outil, qui va vous bloquer, du moins pour un certain nombre d’entre vous, car vous aurez l’impression de ne pas comprendre comment faire pour y accéder). Outre cet outil – qui est un outil pratiqué de longue date par les voyageurs célestes, justement, pour rentrer dans l’influence Pléiadienne en gardant la capacité de communiquer, d’interférer, de négocier et de parler même, voire de penser… Outre cet outil donc, je vais effectivement tenter de rassembler quelques conseils qui, j’espère, seront suffisamment productifs. Je parle sous forme hypothétique car il s’agit de la toute première fois que l’humanité se confronte, dans l’état actuel où elle se trouve, à ces nouveaux paramètres et même à ce nouveau paradigme qui va se créer. Par conséquent il n’y a pas l’épreuve expérientielle de l’efficacité ou de la non-efficacité de telle ou telle recommandation : nous allons donc donner des recommandations qui relèvent simplement du bon sens.

La première recommandation consiste à accepter d’avoir, soit un peu mal à la tête, soit – comme il a été dit plus haut je crois – un sentiment de bug mental, voire d’autres manifestations, que nous ne sommes pas en état de répertorier puisque, encore une fois, cela est nouveau. Accepter, donc, facilite bien évidemment tout processus, alors que résister rend les choses moins fluides et plus problématiques. Cela est du bon sens.

Deuxièmement, n’oubliez pas que boire de l’eau vous aide à faire circuler l’information et à, comme vous dites, « nettoyer » certains encombrements. Boire de l’eau est donc également un bon outil pour le fonctionnement du mental et pour le fonctionnement cérébral. Cela informe également votre corps physique du processus de fluidification qui se répercute au niveau de ces processus… Cela est une hypothèse que nous pensons avoir vérifiée à l’occasion de différentes observations.

Par ailleurs, le rythme de la marche est un excellent régulateur, qui d’une part vous pose effectivement, de par votre corps physique mais aussi au niveau de vos corps dits subtils, dans une sorte de pulsation, sous forme de ce rythme, qui engendre tout simplement circulation, réactivation, purification des circuits. Cela est également du bon sens. Et ce rythme de la marche ne croyez pas, bien sûr, qu’il favorise un fonctionnement linéaire même si vous marchez d’un point à un autre -vous n’êtes pas obligés de marcher en rond pour faire fonctionner votre intelligence en cercle!-… Ce rythme de la marche, donc, pose une sorte de rythme subtil qui… je ne sais pas comment le formuler… supporte avantageusement la libération de certaines formes et d’installations spontanées d’une mise à jour – et cela n’est pas nouveau dans votre fonctionnement : vous devez savoir par expérience que le fait d’aller marcher produit des mises à jour très simples en vous. Donc cela est identique.

Je ne peux pas vous affirmer preuves à l’appui que tout cela est totalement performant pour accompagner bénéfiquement et parfaitement ces processus mais cela ne peut être que bénéfique; et je vous invite vous-même à chercher, pour pouvoir les partager, d’autres aspects qui peuvent être utiles pour tous.

…Vous avez également, j’allais l’oublier, l’usage du miel : qui en toutes petites quantités permet l’installation vibratoire d’une outil très puissant qui est l’intelligence des abeilles et leurs connections subtiles multiples, ainsi que la relation à la grande beauté de la mathématique subtile qu’elles déploient dans leur travail. Cela est également un excellent produit, car de par cette intelligence des abeilles la possibilité de mise en cercle de votre pensée, de votre intelligence sera favorisée; car cette forme n’est pas inconnue des abeilles.

Il se peut que l’usage de certains sons vous aide. Je parle de certains sons que vous pouvez spontanément vocalement produire vous-mêmes et, pourquoi pas, de sons que vous pouvez produire avec certains instruments comme par exemple vos bols tibétains, certaines cloches de cristal, certains instruments dont je ne connais pas les noms mais qui appartiennent au florilège de vos beautés musicales vibratoires… Il est même bien possible qu’un violon puisse vous aider. N’oubliez pas que la musique, lorsqu’elle est belle et authentique, est une magnifique ressource : ne la négligez pas. Je vous demande simplement en ce cas de ne pas écouter de la musique de façon convenue et par des choix faits par votre mental, mais d’écouter ce qui va vous appeler, résonner, réjouir votre coeur et votre corps (et non pas nécessairement ce que vous avez coutume d’écouter pour des raisons culturelles).

 

Cette invitation au fonctionnement circulaire arrive dans une période où, par d’autres canaux, on nous informe que le cube est la forme géométrique parfaite… Faut-il y voir une contradiction, une divergence, ou y a-t-il une complémentarité sur d’autres plans ?

Il s’agit en effet d’une autre source d’information, bien-aimée. Ne voyez jamais contradiction ou divergence dans ce qui vous semble dissemblable. Cette forme cubique, je crois, a déjà été expliquée et nous ne reviendrons pas là-dessus en cet instant… Le fonctionnement de votre intelligence dans un plan circulaire ou dans une organisation circulaire est un tout autre aspect, qui ne peut entrer en divergence. Imagine que ce sont deux chaînes de télévision spécialisées qui ne parlent pas des mêmes sujets et dont les journalistes ne sont pas les mêmes : cela ne veut pas dire qu’il y ait conflit, ou qu’il y ait impossibilité de fonctionner avec les deux, n’est-ce-pas ? Je pense avoir suffisamment répondu.

…J’ajouterai cependant que tu peux par exemple inscrire le cube dans des cercles et inscrire des cercles dans n’importe quel cube : cela est la beauté, justement, à la fois du cube et du cercle, tu n’en disconviendras pas.

…oui, dans les crop circles, il y a beaucoup d’inclusions de cubes dans des cercles, justement…

Alleluiah !

 

 

 

via Christine Anne K. le 05/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°29

 

ceci fait directement suite et référence à l’intervention de Kerim Hel Ak Ind’a Ish des Pléiades

 

 

Dans nos relations les uns avec les autres, est-ce que ce système de cercle fonctionne aussi ?

Vous pouvez le faire fonctionner ainsi, ce qui peut vous élever au-dessus de certains désagréments de relations parfois trop duelles, ou triangulaires par exemple; ou de tous les modèles qui peuvent créer des tensions. La fonction du cercle est parfaitement harmonisante… Le nombre de places que l’on pose sur un cercle est relativement infini, mais disons qu’un minimum de huit est une excellente formule pour les relations.

 

Un huit qui symbolise l’infini ?

Le huit est un nombre, et l’ensemble des géométries que vous dites sacrées, les géométries célestes et cosmiques, fonctionnent sur des bases numériques. Le symbole de l’infini est certes un huit renversé, mais c’est un symbole et ce n’est pas un nombre. J’espère que la différence est claire pour toi ,mais j’en suis sûr. Par ailleurs cet exemple de huit n’est qu’une possibilité car il y a des combinaisons à base 3, à base 4, etc. des combinaisons à base 9… Donc là je vous propose une combinaison à base 8. Il peut y avoir des combinaisons à base 72 aussi bien – mais cela ferait un grand nombre…Je sais d’ailleurs que certains d’entre vous participent à un grand groupe d’individus, et que vous pourriez jouer à placer ce grand groupe en cercle, et le nombre que vous êtes  (je ne le connais pas exactement ) peut certainement et bien évidemment se disposer sur un tel cercle.

 

Comment fonctionnent les polarités sur un tel cercle ? Est-ce les points diamétralement opposés qui sont en polarité, ou est-ce plus « sophistiqué » ?

On pourrait dire cela, ma très chère : c’est effectivement une notion basique de polarité. Mais en réalité -et quoique je vous invite peut-être à commencer à vous représenter les choses dans le cadre de cette notion basique, pour vous entraîner, disons- mais donc en réalité la disposition des polarités n’est pas forcément sur des lignes diamétrales mais elles peuvent être posées sur des lignes plus courtes… Et il arrive que les polarités installées entre les positions qui font le pourtour d’un tel cercle, créent elles-mêmes, à l’intérieur d’un même cercle, et de même qu’en votre géométrie plane, une forme.

…Prenons par exemple un octaèdre, puisque nous avons parlé d’un cercle à huit positions, et que les polarités en ce cas peuvent se distribuer non seulement en face à face mais également dans des lignes annexes (obliques par exemple, etc.) Je vous invite donc pour vous entraîner à rester dans la notion basique des polarités face à face pour commencer; mais vous apprendrez très rapidement à entendre -et à ressentir, et à utiliser- le fait que les polarités sont un peu plus variées.

 

Serait-il judicieux d’introduire un pilier de lumière au milieu du cercle ?

Ma très chère soeur, je ne sais pas  bien ce que tu appelles un pilier de lumière. Je pense que c’est une notion qui certes appartient au langage du troisième oeil de votre matrice, et qui je pense s’applique également à des situations énergétiques de Lumière, qui certes existent mais que je ne saurais véritablement appeler un pilier. On pourrait peut-être parler d’un couloir ou d’une colonne…

Le sens de ta question ne m’échappe pas. Le cercle en soi ne nécessite pas qu’on y rajoute un dispositif supplémentaire. Si ce dispositif a un sens là où il doit être, c’est une information autre. La combinatoire de plusieurs formes n’est évidemment pas interdite, mais elle répond à des objectifs non seulement d’intentions et de bonnes intentions, mais également à des contraintes numériques et harmoniques. Ainsi je ne vous encourage pas au bricolage dans l’état actuel de vos capacités et de vos connaissances. Je vous invite donc à vous abstenir, ma très chère, dans l’état actuel des choses, de vouloir pratiquer tout type de bricolage de ce genre. Quand vous aurez acquis plus d’expérience, les choses seront différentes. Je te remercie de ta question.

 

…Puisqu’une autre question ne vient pas, je vais y faire réponse quand même. Dans l’absence de formulation de cette question, la réponse est néanmoins celle-ci :

Les positions en cercle dont je vous parle sont fondées, ainsi que je l’ai dit, sur des relations harmoniques qui les sous-tendent. Il y a donc un usage des sons, comme vous l’avez certainement et immanquablement remarqué dans la transmission. Sachez que vous ne devez pas considérer par conséquent l’usage d’un cercle, ainsi que je vous l’ai suggéré, comme une notion intellectuelle, mais bien comme une notion autant géométrique, que numérique, que sonore, et cela est fort important : il ne peut pas y avoir de forme de ce type sans qu’elle soit parcourue par des fréquences sonores. Si donc vous vous extrayez des fréquences qui sont des fréquences sonores véritables pour vous poser dans des fréquences strictement mentales, vos cercles n’ont pas de vie, ils sont des illusions. Cela est fort important car je ne vous invite pas à élaborer des cercles illusoires, mes très chers.

 

…Je continue puisqu’il n’y a pas de question suite à cette dernière intervention. Comment, me direz-vous, pratiquer ces sons dans un cercle ?

Eh bien, sachez que chacun d’entre vous est un émetteur sonore, non seulement avec votre voix et avec votre voix subtile, mais également par vos fréquences naturelles. Il importe que vous soyez à l’écoute de tous ces sons c’est-à-dire de ceux que vous entendez avec vos oreilles et de ceux que vous n’entendez qu’avec votre écoute subtile et votre écoute fréquentielle : cela pour l’harmonie générale et le véritable fonctionnement harmonique, sonore et numérique de ces formes que nous vous proposons d’adopter. Je sais que cette dernière série de phrases reste assez théorique, mais c’est qu’il vous appartient de les expérimenter dans votre niveau de réalité et dans ce que sont vos corps. Je ne peux vous livrer que cette base théorique car il vous appartient de mettre cela en pratique, et je ne suis pas un instructeur suffisamment compétent et expérimenté en le domaine qui concerne vos corps et votre espace.

 

Je vous remercie de votre attention et me réjouis encore une fois de votre participation. Je vais me retirer. Je me nomme donc Kerim Hel Ak et je viens, ainsi que je l’ai dit, des Pléiades. Alleluiah.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°28

 

-cette série de questions et réponses fait directement suite à la canalisation de la Mère Infinie et la complète-

Le choix qui nous est proposé m’apparaît comme un choix qui ne peut en aucun cas être fait mentalement par nos consciences ordinaires mais simplement par nos êtres. Est-ce qu’une part de ce choix doit néanmoins être mis en conscience, ou est-ce que ce n’est pas nécessaire ou indispensable ?.. Je me pose la question.

Bien Aimé, ce choix vous l’avez déjà fait pour la plupart d’entre vous. Néanmoins il faut d’une part que ce choix s’affirme; et d’autre part bien sûr que ceux qui n’ont pas pu le faire, le fassent. Ce choix est donc bien sûr, comme tu le dis, un choix de vos êtres : en cela, pour sa Pureté, sa Clarté et sa Vérité, il est certes assez préférable que votre mental ne s’en mêle pas trop, ni votre volonté… Car votre volonté relève bien sûr dans sa plus grande part d’une partie de votre égo ou bien de votre égo spirituel – et la volonté de votre égo spirituel n’a pas plus de valeur que celle de votre égo!  Par conséquent, à ce titre il est bon que ce choix soit juste un choix de votre être, et non pas un choix tergiversé -inévitablement tergiversé, car votre mental ne sait que tergiverser; et la Mère Infinie vous a bien recommandé de ne pas tergiverser.

Néanmoins il importe quand même qu’une partie de votre incarnation soit en accord, et donc en conscience d’une manière ou d’une autre avec ce choix. Car s’il y a, disons, une forme de désaccord entre votre être et votre personne incarnée, cela n’est pas souhaitable pour des raisons d’harmonie personnelle et de qualité de votre vibration et de votre lumière, ainsi que de qualité de la pureté de votre choix.

…Il n’y a donc pas à employer ces notions de nécessité ou de superflu que tu as formulées dans ta question. Il y a simplement, s’il y a nécessité, nécessité de clarté. Interrogez donc votre être, et quelle que soit la forme de réponse qu’il vous donne, vous l’aurez – si vous souhaitez connaître, vérifier, vous assurer ou vous rassurer sur votre choix d’être, avec la conscience et le mental qui vous servent dans la vie de tous les jours… Cela peut vous être utile; cela peut ne pas vous être nécessaire. Cette utilité ou cette nécessité, c’est à vous de l’apprécier, et, je le répète : en cet instant, un très grand nombre d’entre vous ont fait leur choix, quel que soit le choix parmi les 3 proposés. J’espère avoir répondu de façon suffisante.

A partir du moment où l’on a fait ce choix, comment peut-on servir au mieux ?

A partir du moment, Bien Aimée, où tu as fait le choix, crois-tu que tu aies à t’interroger ?… Ton être est aux commandes, la façon dont ton être va vouloir savoir et pouvoir manifester ce choix, au sein de ta vie, découlera tout naturellement de ce qui se présente, de ce qui est possible, de ce qui est juste et que ton être ira chercher, et saura trouver, saura être, de ce que ton être sait faire.
Je comprends que tu poses cette question, et je ne suis pas en train de la nier : ma réponse se veut un éclaircissement et non pas une remise à niveau. Il est vrai que vous pouvez légitimement vous poser cette question, car vous n’avez pas forcément la certitude claire, consciente, lisible, de ce que vous êtes en train de faire ou de ne pas faire. Il importe donc très Aimée, qu’il y ait une sorte de dialogue entre ton être et toi-même (la personne) également; qu’il y ait ce dialogue si l’on peut dire entre ton être et la Mère qui le constitue et qu’il constitue. Ainsi l’alignement, la stabilité, la vérité, et la réalisation de certaines actions qui peuvent et doivent être les tiennes, ne peuvent manquer de se produire – car dès que tu perds cet alignement, ton être le sait… J’espère avoir répondu, et si il y a un complément à ta question, je t’écoute.

Non, tu as répondu à ma question.

Je ne comprends pas la nécessité de poser un choix entre les deux premiers choix : je ressens que ces deux choix ne sont pas séparés.

Bien Aimée, certes, ta perception est totalement juste, et ton choix est déjà fait, et tu le sais.. Il est vrai -et ta question là est importante, pour la clarification de tous- qu’ il n’y a pas de séparation, au sens d’impossibilité de communiquer, entre les deux premiers termes du choix; mais il y a deux formes d’état qui sont différentes, qui sont distinctes. Il y a deux façons d’être qui se complètent et qui sont nécessaires. On peut appeler cela des polarités, et pour qu’il y ait vie il faut qu’il y ait un courant qui circule entre deux pôles :  ainsi donc ces deux états, d’une certaine manière, correspondent à ce schéma de vie.
…Le troisième état qui a été mentionné a été, je crois, suffisamment expliqué.

J’aurais bien aimé avoir une explication concernant cette notion de charge ou voire de fardeau que la Mère Infinie a employée.

Merci de ta question Bien Aimée, car elle était attendue… Je sais que pour vous le mot fardeau, ou charge , n’est pas agréable à entendre. Mais le fait de vous les présenter ainsi que l’a fait la Mère Infinie, dans le choix des mots qu’elle a décidé, fait appel à votre maturité, votre maturité d’êtres. Il est vrai que les êtres, vos êtres, peuvent avoir différents niveaux de maturité, et certains ne sont pas faits pour porter : certains sont faits pour se glisser et pour être dans l’océan. Mais c’est l’océan qui porte et qui nourrit les porteurs. Ainsi, le fardeau est un fardeau de Lumière, c’est une responsabilité, c’est un engagement, c’est une action telle qu’il a été dit – c’est donc une inscription dans des actions, des actes, des mouvements, des réalisations. C’est un Service actif -alors que le choix de l’abandon est un Service qui en apparence n’est pas si actif, et qui effectivement n’implique pas de portage, disons individuel – ce qui est le cas du second choix… N’y voyez pas pour autant de la souffrance car au stade de ce choix, qui n’est pas un choix de dualité, la souffrance que pourrait être la difficulté de porter un fardeau ne peut qu’être transmutée, et c’est un surcroit de Lumière et d’Amour qui ne peut qu’en être le fruit…
 
Dans les limites du langage qui est le votre, de ses concepts, et du mental qui les formule et les entend, je ne peux pas aller beaucoup plus loin dans cette explication et dans ce dévoilement… Mais je pense que la question posée n’est pas à 100% une question posée par l’être, et que la personne s’inquiète -ce qui lui appartient- et je comprends et j’honore la possibilité d’une telle forme d’inquiétude par rapport à l’emploi du mot fardeau.. Je vous laisse vivre la beauté de ce mot – car si la Mère Infinie l’a employé c’est un choix de sa part : elle vous invite en cela à prendre vos responsabilités, elle ne vous invite pas à être écrasés par une charge que vous ne sauriez porter, Alleluiah.

via Christine Anne K. le 29/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°27

 

 

 

Quelle est la définition d' »esprit », que vivent et traversent nos esprits ?

« Esprit » ici désigne la part inaliénable et subtile, intègre et non incarnée, porteuse de l’intelligence/étincelle « divine » et non aliénée par un quelconque système de croyances….Par ailleurs tous les esprits vivent et interagissent avec ce qui est et évolue, et il peut leur arriver très normalement d’être influencés par certaines interactions ou configurations (…) et cela également dans certains cas de distorsions – lesquelles sont réversibles au niveau esprit, mais peuvent ou ont pu créer des lésions sur l’âme, l’émotionnel, le mental…-

 

Quelle est la relation entre âme – Être – esprit ?

L’esprit est à l’Être ce que l’âme est au corps.

 

Quelle est la distinction entre l’Être, l’âme et corps ?

Votre Être est votre Vérité entière et indivisible, originelle. Âme et corps sont ceux d’une certaine incarnation.

 

Nos noms « célestes » sont-ils ceux des esprits, des êtres… ?

Des êtres. Vos esprits n’ont pas de noms, mais sans eux vos êtres n’existent pas.

 

Les esprits sont-ils distincts, ou un seul ?

Distincts, mais un au plan de l’Un.

 

A-t-on des esprits individuels ou un esprit collectif ?

Esprit n’a rien à voir avec individu, ni avec collectif.

 

Les Êtres sont-ils éternels ? Naissent-ils, se transforment-ils ?

Bien-Aimés, un Être est une Lumière, une vibration définie et unique, une forme; et au sein de cette forme est ce que vous appelez conscience, intelligence, caractéristiques de corps, tonalités, codes « génétiques » et de comportements, et d’autres choses encore… -Tout ceci pour mieux définir de quoi ou de qui traite la question.

Tout Être est dans un éternel Présent, plutôt qu' »éternel » (mot qui souvent pour vous connote une durée sempiternelle) et à ce titre il n’y a pas de limite particulière, de type cycle de vie, à son état et à son existence dans le déroulement des événements, qui constitue pour vous « le temps »… Dans cet éternel Présent se déroulent bien évidemment des événements. L’Ascension de votre planète et de votre système solaire en est un exemple, et dans cet exemple vous ne nierez pas qu’il y a un déroulement et une inscription dans des configurations événementielles cosmiques, tel le mouvement de votre galaxie sur elle-même, et d’autres.

La vie d’un Être, au sein de ces configurations-type, ou d’autres non décrites, est donc en phase avec certains événements ou chaînes d’événements -ce qui pourrait paraître un paradoxe révélant à vos yeux l’évidence d’une forme du temps, alors qu’il y a éternel Présent…Laissons être cet apparent paradoxe car je sais que bon nombre d’entre vous ont déjà contacté -par intermittences pour la plupart- ce vécu de cet éternel Présent, où la question et le paradoxe exposé se diluent totalement…

Maintenant, hors de ce paradoxe et dans la Beauté absolue et « parfaite » de cet éternel Présent; entre autres interactions -événementielles ou continues- un Être de polarité mâle et un Être de polarité femelle peuvent, par leur interaction et par implication d’une fusion (brève en principe) engendrer un nouvel Être. Ainsi, il y a ce que vous nommez naissance…

La vie d’un Être relève d’un processus d’évolution, elle n’est pas statique  -à part pour certaines catégories d’Êtres dont c’est précisément la nature-…  Dans ce processus, il peut se produire -parfois- une ou plusieurs transformations : transformations d’état, de corps, d’intelligence… Transformation signifie bien passage d’une forme à une autre forme et d’un état à une autre état. Certains Êtres ont cette possibilité, ce programme, peut-on dire… De telles transformations interviennent dans le cours d’un processus évolutif plutôt groupal qu’individuel, ou pour les besoins d’un certain événement ou création complexe. Quand je dis événement, prenez cela davantage au sens mathématique ou musical, qu’au sens perceptuel que vous pratiquez et qui s’inscrit dans une occurrence physique et temporelle de 3ème dimension.

La naissance d’un Être est un instant magnifique, la transformation d’un Être également, en général.

 

Le terme « transformations » inclut-il des transmutations ?

La transmutation d’un Être est un événement cosmique !

Transformation veut dire passage d’une forme à une autre, d’un état à un autre, d’une fonction ou d’une attribution au sein d’un groupe, à une autre (ce qui est un changement de forme : ne prenez pas « forme » comme contour ou silhouette : c’est aussi résonance, placement, rythmes, habitat…). Transformation n’est pas simple changement, il y a abandon et lâcher d’une forme avec sa complexité d’attributions, pour une nouvelle, qui généralement se crée – ce n’est donc pas une permutation non plus d’un état A à un état B, mais disons un passage de A à A’, A’ étant généré par A…

Transmutation implique changement de nature intrinsèque, c’est donc au-delà d’un changement de forme ou d’une transformation. De ce fait, la transmutation est un événement non seulement irréversible mais où toute la composition intrinsèque de l’Être – matérielle, fréquentielle, formelle-architecturale, résonatoire, fonctionnelle, locale (avec ce qui caractérise une localisation : dimension par ex. ou système solaire, etc…) – est transmutée. Ainsi Orionis est devenu une espèce d’hyper-système galactiforme et son intelligence s’est hyper-déployée tout en conservant ses mémoires et liens, mais sur de nouvelles boucles fréquentielles (formulations adaptées à votre lexique).

 

L’idée de disparition, dans l’ascension, des corps et de l’environnement matériel (telle qu’annoncée par certaines canalisations) est à comprendre comment ?

…Question de fond, car les croyances sont affolantes en ce domaine. Vos corps humains sont en pleine évolution avec, comme vous le savez, nouveaux programmes, nouvelles fonctions, ce qui n’est pas fait pour disparaître purement et simplement. Ce qui est appelé à (et est déjà en voie de) disparaître ou de ne plus être, c’est le vieux modèle…

Je sais que votre question est centrée sur le devenir du corps dit physique, disons d’ailleurs le véhicule (composé de nombreux aspects non de chair, en sus de la chair que vous connaissez)… Le corps de chair du véhicule est un gros bout du vieux modèle, avec surtout toutes les croyances et attachements liés à lui : on est en plein vieux modèle… Et un vieux modèle, ça finit au placard ou bien à la déchèterie ou à l’Armée du Salut; sachant que le placard permet de s’en détacher sans déchirement, pendant que le nouveau modèle agréable et neuf, multi-performant, est adopté…

Disons qu’actuellement et selon les individus, vous en êtes à l’essayage des nouveaux modèles. Certains les adoptent déjà « à la maison » mais ne sortent pas toujours avec, par souci de rester fonctionnels au sein des vieux modèles encore si répandus ; certains sont juste en train de les essayer à peine, ou de ne pas comprendre encore leur nécessité… – La métaphore (des vieux et nouveau modèles) n’est pas si simpliste, elle est très explicative, c’est très comparable.

Par conséquent, il est un moment où les vieux modèles, les corps 3D, vont perdre toute raison d’être employés puisque les nouveaux corps seront parfaitement opérants. En clair, vos corps physiques et vos véhicules sont en train de traverser ce processus de substitution, au rythme et à la vitesse qu’impose, disons, le consensus planétaire…

Vue sous cette perspective, avouez que votre question est devenue un peu plus sans objet au regard du stress qui s’y dissimule, n’est-ce-pas ? …Eh bien votre environnement traverse un processus comparable, puisque la planète et ses habitants sont très intimement et biologiquement liés.

…Ce qui est réellement important, c’est de reformuler la question en termes de fin de l’illusion, car vos corps et votre environnement matériel étant des illusions (auxquelles certes vous êtes fort accoutumés et encore dépendants, comme pour « manger » par exemple), la disparition de l’illusion va de pair avec la mise en action des « nouveaux corps » qui ne sont pas en principe illusions mais vérité. Le « passage de conscience » à ce niveau est un aspect délicat sans doute du processus… Lorsque la conscience véritable est entièrement établie, la conscience de l’illusion peut aller au placard et même au recyclage absolu. Là est aussi la simplicité et la vérité de la réponse à votre interrogation.

 

 

 

via Christine Anne K. le 12/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.